Le degré de pureté gynécologique frottis sur la flore

Urétrite

Les communautés microbiennes jouent un rôle fondamental dans l'homéostasie du vagin et dans la prévention de la colonisation par des bactéries pathogènes, mais les mécanismes par lesquels elles s'exercent ne sont pas complètement définies.

Historiquement, ces méthodes sont utilisées pour étudier la biocénose vaginale qui ne reproduit qu'une image partielle de l'environnement.

Le développement de nouvelles méthodes de diagnostic basées sur l'analyse de séquences de gènes d'ARNr 16S, combiné à la création de technologies de séquestration à haute performance de la "nouvelle génération", permet désormais la création d'une classification complète des bactéries significatives.

Cela nous permet d’élargir considérablement notre compréhension de l’écosystème vaginal et des interactions complexes entre le corps humain et les facteurs microbiens qu’il contient.

Depuis leur première description en 1892 par Gustav Doderlein, les lactobacilles sont considérés comme les habitants dominants du vagin.

L’hypothèse dominante pense que les lactobacilles vaginaux contribuent à créer un environnement protecteur dans le vagin en abaissant le pH en raison de la production d’acide lactique et en se disputant les nutriments et l’espace vital avec d’autres microorganismes (pathogènes).

Les lactobacilles produisent également d’autres métabolites, des bactériocines (substances spéciales tuant d’autres bactéries) et du peroxyde d’hydrogène (H2O2), qui peuvent contribuer à freiner la croissance d’autres microorganismes et, partant, à protéger activement l’écosystème vaginal contre les microorganismes étrangers.

Des études récentes ont permis de mieux comprendre la composition des communautés microbiennes vaginales.

Ces études ont révélé la présence de plusieurs types de communautés microbiennes dans différents groupes raciaux et ethniques. Une telle observation est très importante, car des différences dans la composition microbienne peuvent affecter considérablement le développement d'infections ou de déséquilibres.

1. Lactobacilles dans la composition de la microflore vaginale

Chez les femmes en bonne santé, les lactobacilles prédominent dans le vagin. Il existe plus de 130 types de lactobacilles qui vivent dans divers environnements et ont une capacité générale à produire de l'acide lactique. 20 types d'entre eux peuvent vivre dans le vagin.

Contrairement à la plupart des autres parties du corps, la microflore vaginale saine comprend une ou deux espèces, les plus courantes étant Lactobacillus iners, Lactobacillus crispatus, Lactobacillus jensenii et Lactobacillus gasseri.

Il existe plusieurs mécanismes pour supprimer la colonisation vaginale par d'autres bactéries chez les lactobacilles:

  • Les cellules épithéliales vaginales produisent du glycogène, que les lactobacilles utilisent pour produire de l'acide lactique.

Certains types de bactéries lactiques produisent du peroxyde d'hydrogène dans des conditions artificielles; dans le même temps, des études récentes montrent que, dans les conditions hypoxiques du vagin, les concentrations d'acide lactique peuvent ne pas atteindre des niveaux inhibiteurs pour d'autres bactéries.

Ainsi, la croissance des bactéries responsables du développement de la vaginose bactérienne peut être inhibée par l’acide lactique, mais pas par le peroxyde d’hydrogène.

  • Certains types de lactobacilles produisent également des bactériocines qui peuvent tuer directement d'autres types de bactéries.
  • Les lactobacilles sont également susceptibles de rivaliser avec d'autres organismes pour les nutriments et les récepteurs des cellules épithéliales.

Ces mécanismes diffèrent entre les différents types de lactobacilles. Une analyse génomique comparative de L. crispatus et de L. gasseri, de L. iners et de L. jensenii a montré que chaque type de lactobacilles possède son propre ensemble de protéines qui peut influer sur les mécanismes d'adaptation.

Les futures études visant à caractériser le rôle fonctionnel de ces protéines et gènes pourront fournir des informations importantes sur leurs effets sur la santé des femmes.

  • Lactobacilli peut également inhiber la croissance des processus infectieux en raison de la compétition pour les récepteurs des cellules hôtes utilisées pathogènes urogénitaux tels que Gardnerella vaginalis, gonocoques, Candida albicans, Staphylococcus aureus, Streptococcus Groupe B, Pseudomonas aeruginosa, Streptococcus agalactiae, Escherichia coli et Prevotella bivia.

Ainsi, les lactobacilles ayant une plus grande affinité pour les récepteurs des cellules hôtes peuvent déplacer des espèces pathogènes.

  • En outre, il est supposé que certains lactobacilles peuvent se lier eux-mêmes aux agents pathogènes, par exemple avec Gardnerella vaginalis, Candida albicans et Escherichia si, empêchant ainsi leur liaison aux cellules hôtes.

Le glycogène vaginal et l’exfoliation constante des cellules épithéliales auxquelles sont attachées les bactéries contribuent à la mise en œuvre de mécanismes d’immunité innés contre la colonisation par des agents pathogènes.

2. Autres microorganismes vaginaux

Malgré la prédominance des lactobacilles dans le vagin, qui constituent les types les plus courants de microflore normale, un nombre important de femmes en bonne santé n’ont pas le nombre requis de lactobacilles, mais il existe des bactéries facultatives ou strictement anaérobies, généralement associées à un pH légèrement élevé.

Ce sont généralement des microorganismes des genres suivants: Atopobium, Corynebacterium, Anaerococcus, Peptoniphilus, Prevotella, Mobiluncus, Gardnerella et Sneathia.

Certaines de ces bactéries, par exemple les bactéries du genre Atopobium, peuvent également produire de l'acide lactique. Ainsi, la question reste ouverte de savoir si les bactéries peuvent seulement être "bonnes" ou seulement "mauvaises".

3. Facteurs affectant la flore normale

De nombreux facteurs affectent la stabilité du microbiote vaginal. La composition de la microflore vaginale peut varier en fonction de l'âge, de la puberté, des règles, de la grossesse, des infections, de la contraception et du comportement sexuel.

  • L'exposition à des spermicides, à la β-lactamase ou à d'autres antibiotiques peut réduire la quantité de lactobacilles et, par conséquent, augmenter la vulnérabilité aux infections vaginales.
  • L'ensemencement du vagin a lieu peu de temps après ou pendant l'accouchement. Comme on le pensait précédemment, le foetus existe in utero dans un environnement stérile ou presque stérile, mais certaines études ont montré la présence d’un petit nombre de micro-organismes dans le placenta.

À la naissance par le canal de naissance, le nouveau-né est exposé à divers microbes. Des études récentes montrent que les nouveau-nés sont disséminés par des microorganismes du vagin et du rectum de leur mère.

  • Les changements dans la composition de la flore vaginale peuvent être dus aux changements hormonaux qui se produisent tout au long de la vie de la femme.

Dans la petite enfance, le pH dans le vagin est neutre ou légèrement alcalin. Lorsque le niveau d'oestrogène augmente pendant la puberté, le glycogène devient plus important, ce qui entraîne une prédominance de bactéries produisant de l'acide lactique.

Ces bactéries ont la capacité de fermenter le glycogène en glucose et, par conséquent, de former de l'acide lactique. En conséquence, le niveau de pH diminue, ce qui crée un environnement défavorable pour de nombreuses bactéries pathogènes «pas très bonnes».

Le niveau traditionnellement élevé de bactéries lactiques est considéré comme la marque d'un vagin en bonne santé. Chez la plupart des femmes en âge de procréer, c'est le lactobacillus qui prédomine dans le vagin.

Quand une femme arrive à la ménopause, le niveau d'œstrogène et de glycogène diminue et, par conséquent, le nombre de lactobacilles dans le vagin diminue. En conséquence, moins d'acide lactique est produit et le niveau de pH augmente.

Le traitement hormonal substitutif pendant et après la ménopause neutralise cet effet et contribue à une diminution significative du pH du vagin par rapport aux femmes ménopausées.

  • La composition de la microflore vaginale diffère considérablement chez les femmes en âge de procréer appartenant à différents groupes ethniques.
  • En outre, l'équilibre dynamique de la microflore vaginale peut être modifié sous l'influence de facteurs environnementaux et de facteurs externes (par exemple, la prise d'antibiotiques, l'hygiène vaginale, le sexe, l'hormonothérapie, etc.). Ces changements peuvent entraîner un déséquilibre microbien ou une dysbiose dans les voies urinaires.

Dans une revue d'études publiées entre 1966 et 2003, la vaginose bactérienne a été diagnostiquée sur la base du tableau clinique dans 22 50% des cas, de la vulvovaginite à candidose dans 17 39% et de la trichomonase dans 4 35% des cas. Dans environ 30% des cas, il n’est pas possible de poser un diagnostic fondé sur des plaintes.

L'absence de démangeaisons rend le diagnostic de candidose vulvo-vaginale peu probable. L'absence d'une odeur spécifique, désagréable, "de poisson" des sécrétions vaginales rend la vaginose bactérienne invraisemblable.

La présence de signes d'inflammation et l'absence d'une odeur désagréable est plus souvent associée à une vulvovagaginite à candidose.

Pour confirmer / exclure le diagnostic de "vaginose bactérienne" et "vaginite", une évaluation visuelle des troubles de la microflore dans le vagin utilise une microscopie de la flore à frottis (sinon un frottis de pureté, un frottis de GN, un examen microscopique des organes urinaires de la femme (microflore)).

La microscopie permet d’observer 4 images principales, que l’on appelait jadis "le degré de pureté du vagin". Utilisez maintenant une terminologie et une classification différentes, mais l’essence de l’étude reste la même.

Analyse détaillée de la transcription du frottis pour la flore chez les femmes

L'analyse des frottis pour la flore est l'une des méthodes de diagnostic les plus importantes en gynécologie. Un frottis est prélevé sur la muqueuse vaginale, le col utérin ou l'urètre. Cette analyse permet d’évaluer l’état de la microflore du système urogénital et d’identifier la présence de microorganismes pathogènes.

L'analyse du frottis pour la flore chez les femmes est réalisée au cours d'un examen de routine par un gynécologue et en cas de plaintes du système urinaire. Ceux-ci incluent: douleur dans le bas-ventre, démangeaisons, brûlures dans le vagin, pertes, indiquant un processus inflammatoire possible. En outre, cette analyse est souhaitable à la fin d'un traitement antibiotique pour la prévention du muguet et lors de la planification d'une grossesse.

À quoi cette analyse est-elle assignée?

Un frottis vaginal fait généralement partie d'un examen médical de routine pour les femmes. Elle est réalisée par un spécialiste lors d'un examen gynécologique. De plus, du matériel biologique est recueilli à partir de l'urètre et du col utérin.

Ce diagnostic vous permet de détecter d'éventuels problèmes de santé des femmes, tels qu'un processus inflammatoire ou une maladie causée par une infection. En terminologie médicale, une telle étude a un autre nom - bactérioscopie.

Un frottis gynécologique est pris si vous soupçonnez de telles maladies:

Les experts peuvent prescrire un frottis avec les plaintes des patients suivantes:

Frottis pris lors de la planification de la grossesse et après une antibiothérapie. En outre, un frottis permet de contrôler l'efficacité du traitement dans le traitement des maladies gynécologiques.

L'étude permet également d'identifier l'infection par le virus du papillome humain.

  • Procédure sans douleur.
  • Règles simples pour la préparation du frottis.
  • Contrôle de l'efficacité du traitement des maladies féminines.
  • La capacité de déterminer une variété de maladies du système génito-urinaire.

À des fins préventives, les femmes doivent périodiquement effectuer ce diagnostic. Cela aidera à prévenir d'éventuels effets indésirables.

Préparation à la livraison

Certains médecins disent que cette analyse ne nécessite pas de formation spéciale, mais ce n’est pas le cas. Pour la fiabilité des résultats, il est recommandé au patient de ne pas aller aux toilettes avant 2-3 heures, car l'urine peut laver toutes les bactéries pathogènes et les infections, il sera difficile au médecin traitant de déterminer les causes de votre état pathologique.

Les douches vaginales, les suppositoires vaginaux et le savon antibactérien contribuent également aux indicateurs peu fiables. Les femmes doivent réussir cette analyse après la fin de la menstruation et, en outre, toutes les patientes doivent s'abstenir de tout rapport sexuel 2 jours avant de prendre le biomatériau.

Comment abandonner?

L'analyse est le plus souvent prise par le médecin lorsque vous vous présentez régulièrement à la clinique ou lorsque vous vous rendez simplement dans un laboratoire payant où des obstétriciens et du personnel médical prélèvent un biomatériau.

Un gynécologue, un obstétricien ou tout autre professionnel de la santé tient légèrement une spatule spéciale jetable en forme de bâton en trois points: le vagin, l'urètre et le canal cervical.

Chez l’homme, l’urologue ou un autre médecin insère une sonde jetable spéciale dans l’urètre, se retourne plusieurs fois autour de son axe et effectue une analyse. On pense que l’étude ne provoque pas de douleur, cependant, cela n’exclut pas la négligence du médecin, ainsi que la sensibilité individuelle ou la présence d’une maladie particulière, qui peut causer une gêne.

La signification des lettres sur la feuille d'analyse

Les médecins n'utilisent pas les noms complets, mais les abréviations - les premières lettres de chacun des paramètres d'analyse. Pour comprendre la microflore normale du vagin, il est très utile de connaître les symboles des lettres.

Alors, quelles sont ces lettres:

  1. les abréviations des zones d'où provient le matériel sont désignées par V (vagin), C (zone cervicale cervicale) et U (canal de l'urètre ou de l'urine);
  2. L - leucocytes, dont la magnitude peut ne pas coïncider dans des conditions normales et pathologiques;
  3. Ep - epithelium ou Pl.ep - epithelium est plat;
  4. GN - gonocoque ("coupable" de la gonorrhée);
  5. Trich - Trichomonas (agents pathogènes de la trichomonase).

Dans un frottis, il est possible de détecter du mucus, indiquant un environnement interne normal (PH), des bâtonnets de Doderlein (ou lactobacilles) utiles, dont la valeur est égale à 95% de toutes les bactéries utiles.

Certains laboratoires ont pour règle de marquer le contenu d’un type particulier de bactérie. Par exemple, utilisez quelque part ce signe "+". Il est classé en 4 catégories, où un plus est un contenu non significatif, et la valeur maximale (4 plus) correspond à leur abondance.

En l'absence de flore dans le frottis, l'abréviation "abs" est apposée (latin, il n'y a pas ce type de flore).

Qu'est-ce que les médecins ne voient pas avec la microscopie?

Avec cette analyse, il est impossible de déterminer de telles conditions ou maladies du corps:

1) Cancer de l'utérus et du col utérin. Pour diagnostiquer une dégénérescence maligne de l'endomètre, un matériel histologique est nécessaire, et en grande quantité. Et prenez-le directement de l'utérus avec un curetage diagnostique séparé.

2) la grossesse. Pour le déterminer, un frottis n'est pas nécessaire et peu importe le résultat, il en résultera. Vous devez passer un test sanguin de recherche de hCG, subir un examen gynécologique par un médecin ou une échographie de l'utérus. Vous pouvez identifier la gonadotrophine chorionique dans l'urine, mais pas dans l'écoulement des organes génitaux!

3) Le cancer du col utérin et d'autres pathologies (érosion, leucoplasie, coilocytose, lésions du VPH, cellules atypiques, etc.) sont basés sur les résultats de l'examen cytologique. Cette analyse est prise directement du col de l'utérus, de la zone de transformation, selon une méthode spécifique avec coloration de Papanicolaou (d'où le nom de l'analyse - le test PAP). On l'appelle aussi oncocytologie.

4) Ne montre pas de telles infections (MST) comme:

Les quatre premières infections sont diagnostiquées par PCR. Et déterminer la présence du virus de l'immunodéficience par frottis avec une grande précision est impossible. Vous devez passer un test sanguin.

Les normes s'étalent sur la flore

Après avoir reçu les résultats des analyses, il est parfois très difficile de comprendre les chiffres et les lettres écrits par le médecin. En fait, tout n'est pas si difficile. Afin de comprendre si vous avez une maladie gynécologique, vous devez connaître les valeurs normales lors du déchiffrement du frottis pour l'analyse de la flore. Ils sont peu nombreux.

Dans les frottis chez une femme adulte, les valeurs normales sont les suivantes:

  1. Flegme - devrait être présent, mais seulement en petites quantités.
  2. Leucocytes (L) - la présence de ces cellules est autorisée car elles aident à lutter contre l'infection. Le nombre normal de leucocytes dans le vagin et l'urètre n'est pas supérieur à dix, et dans le col utérin - jusqu'à trente.
  3. Épithélium plat (pl. Ep) - son nombre devrait normalement être dans les quinze cellules en vue. Si le nombre est supérieur, il s'agit alors d'une preuve de maladies inflammatoires. Si moins - un signe de troubles hormonaux.
  4. Dederleyn - une femme en bonne santé devrait en avoir beaucoup. Une petite quantité de lactobacilles parle de microflore altérée.

La présence dans les résultats de l'analyse des champignons du genre Candida, des petits bâtons, des cocci, des trichomonas, des gonocoques et d'autres microorganismes indique la présence de la maladie et nécessite des recherches et des prescriptions de traitement plus approfondies.

Tableau des normes de décodage frottis chez les femmes (flore)

Le tableau ci-dessous présente les résultats de l'analyse des frottis pour l'analyse de la flore chez les femmes:

Le degré de pureté du frottis sur la flore

En fonction des résultats du frottis, il existe 4 degrés de pureté du vagin. Le degré de pureté reflète l'état de la microflore vaginale.

  1. Premier degré de pureté: le nombre de leucocytes est normal. La majeure partie de la microflore vaginale est représentée par les lactobacilles (bâtonnets de Doderlein, lactomorphothotes). La quantité d'épithélium est modérée. Le mucus est modéré. Le premier degré de pureté dit que tout est normal avec vous: la microflore est en ordre, l’immunité est bonne et l’inflammation ne vous menace pas.
  2. Le deuxième degré de pureté: le nombre de leucocytes est normal. La microflore du vagin est représentée par des bactéries lactiques bénéfiques au même titre que la flore coccique ou les levures. La quantité d'épithélium est modérée. La quantité de mucus est modérée. Le deuxième degré de pureté du vagin fait également référence à la norme. Cependant, la composition de la microflore n'est plus parfaite, ce qui signifie que l'immunité locale est réduite et que le risque d'inflammation est plus élevé.
  3. Le troisième degré de pureté: le nombre de leucocytes supérieurs à la norme. La majeure partie de la microflore est représentée par des bactéries pathogènes (cocci, champignons des levures), le nombre de bactéries lactiques est minime. L'épithélium et le mucus sont nombreux. Le troisième degré de pureté est une inflammation qui doit être traitée.
  4. Le quatrième degré de pureté: le nombre de leucocytes est très grand (tout le champ de vision, complètement). Un grand nombre de bactéries pathogènes, l'absence de lactobacilles. L'épithélium et le mucus sont nombreux. Le quatrième degré de pureté indique une inflammation prononcée nécessitant un traitement immédiat.

Les premier et deuxième degrés de pureté sont normaux et ne nécessitent aucun traitement. Les manipulations gynécologiques (biopsie cervicale, curetage de l'utérus, restauration de l'hymen, hystérosalpingographie, opérations diverses, etc.) sont autorisées à ces degrés.

Les troisième et quatrième degrés de pureté sont une inflammation. À ces degrés, toute manipulation gynécologique est contre-indiquée. Vous devez d'abord traiter l'inflammation, puis repasser le frottis.

Qu'est-ce que la flore coccique dans un frottis?

Les cocci sont des bactéries sphériques. Ils peuvent survenir à la fois dans des conditions normales et dans diverses maladies inflammatoires. Normalement, un seul cocci se trouve dans le frottis. Si la défense immunitaire diminue, la quantité de flore de coccobacilles dans le frottis augmente. Les cocci sont positifs, (gr +) et négatifs (gr-). Quelle est la différence entre gr + et gr-cocci?

Pour une description détaillée des bactéries, les microbiologistes, en plus de préciser la forme, la taille et d'autres caractéristiques des bactéries, peignent la préparation selon une méthode spéciale appelée «coloration de Gram». Les micro-organismes qui restent colorés après le frottis d'un frottis sont considérés comme «gram positifs» ou «cr +» et qui sont décolorés lors du lavage sont «gram négatifs» ou c-. Par exemple, les streptocoques, les staphylocoques, les entérocoques et les lactobacilles sont à Gram positif. Les cocci à Gram négatif appartiennent aux gonocoques, E. coli, Proteus.

Que sont les bâtons Doderlein?

Les bâtonnets de Doderlein ou, comme on les appelle aussi, les lactobacilles et les lactobacilles sont des micro-organismes qui protègent le vagin contre les infections pathogènes en produisant de l'acide lactique, qui aide à maintenir un environnement acide et détruit la flore pathogène.

La réduction du nombre de lactobacilles indique un déséquilibre acido-basique de la microflore dans le vagin et le déplace du côté alcalin, ce qui se produit souvent chez les femmes ayant une vie sexuelle active. Sur le pH du vagin et des microorganismes pathogènes ont un impact important, et opportuniste (qui se trouvent parfois dans le vagin est normal).

Frottis sur la flore pendant la grossesse

La microflore de chaque femme est strictement individuelle et consiste normalement en 95% de bactéries lactiques, qui produisent de l'acide lactique et maintiennent un pH constant de l'environnement interne. Mais dans le vagin est présent dans la flore normale et opportuniste. Il a reçu son nom car il ne devient pathogène que dans certaines conditions.

Cela signifie que, bien que l'environnement vaginal soit présent dans le vagin, la flore sous condition pathogène ne cause aucun inconvénient et ne se reproduit pas activement. Ceux-ci incluent des champignons ressemblant à des levures qui, dans certaines conditions, peuvent causer une candidose vaginale, ainsi que des gardnerelles, des staphylocoques et des streptocoques.

La flore d'une femme peut changer pour diverses raisons: diminution de l'immunité, prise d'antibiotiques, maladies infectieuses courantes et diabète. Un des facteurs pouvant modifier la microflore est la modification des niveaux hormonaux. Ainsi, une femme enceinte ne produit pas d'œstrogènes avant la fin de sa grossesse, mais l'hormone progestérone est produite en grande quantité. Ce niveau hormonal permet aux bâtonnets de Doderlein d'augmenter 10 fois, ce qui permet au corps de protéger le fœtus d'une éventuelle infection pendant la grossesse. Il est donc très important d'examiner le degré de pureté du vagin avant la grossesse planifiée. Si cela n'est pas fait, une flore opportuniste peut être activée pendant la grossesse et provoquer diverses maladies du vagin.

La candidose, la vaginose bactérienne, la gardnerellose, la gonorrhée, la trichomonase - voilà une liste peu exhaustive de maladies qui affaiblissent et relâchent les parois du vagin. Ceci est dangereux car pendant l'accouchement, des pauses peuvent survenir, ce qui ne pourrait pas être le cas si le vagin était propre et en bonne santé. Des maladies telles que la mycoplasmose, la chlamydia et l'urée-plasmone ne sont pas détectées par l'analyse du frottis et ces microorganismes pathogènes ne peuvent être détectés que par l'analyse du sang par PCR (réaction en chaîne de la polymérase) à l'aide de marqueurs spéciaux.

L'analyse du frottis d'une femme enceinte est effectuée au moment de l'enregistrement, puis à des fins de surveillance dans les 30 et 38 semaines. Habituellement, pour évaluer l’état de la microflore vaginale, les médecins parlent de la soi-disant pureté du vagin qu’une femme devrait connaître et s’assurent que le degré nécessaire est maintenu pendant la grossesse.

Frottis sur le degré de pureté: décodage du résultat de l'étude.

Le rôle le plus important dans le diagnostic des maladies inflammatoires de l'appareil reproducteur féminin est joué par l'évaluation de la microflore du vagin, qui regroupe de nombreux microorganismes qui entretiennent des relations variées.

La flore bactérienne normale joue un rôle protecteur en empêchant la pénétration d'infections dans le corps. En cas d'infection par des microorganismes pathogènes, ce processus se reflète dans la microflore vaginale.

Interprétation des résultats de frottis (tableau)

Le matériel nécessaire à l'étude de la microflore chez la femme provient du fornix vaginal postérieur, du canal cervical et de l'urètre. Ensuite, une microscopie de frottis est effectuée en utilisant une méthode de laboratoire, où le nombre de leucocytes, de cellules épithéliales, d'érythrocytes, de cocci, de lactobacilles est déterminé et la présence de diplocoques est déterminée. Conformément aux résultats de l’étude, il est courant de distinguer 4 degrés de pureté du frottis:

Dans certaines institutions médicales, un frottis sur la microflore comprend une détermination quantitative de la composition en espèces. La présence d'agents pathogènes tels que Candida, Ureaplasma, Clostridia, Streptococcus, Staphylococcus, Gardnerella, Veillonella et autres dans le frottis provoque le développement de maladies inflammatoires.

Leucocyte Norm in Analysis

La valeur normale est la détermination de leucocytes dans un frottis d'une femme à 15 unités, chez les femmes enceintes ce seuil monte à 20. Si le nombre de leucocytes est déterminé à la limite de la norme, cela peut indiquer la présence d'un processus inflammatoire chronique, lent.

La maladie de l'appareil génital féminin ne survient pas toujours avec une augmentation du nombre de leucocytes. Une de ces maladies est la vaginose bactérienne. Les symptômes de la vaginose ressemblent à un processus inflammatoire, mais le nombre de leucocytes dans les pertes vaginales est déterminé dans les limites de la normale.

4 degré de pureté des frottis

Si le frottis sur la microflore est déterminé à 4 degrés, il s'agit alors d'un signe clair d'une maladie infectieuse-inflammatoire. Dans ce cas, il faut assigner à la femme des tests supplémentaires pour la culture bactérienne.

Avec ce type de frottis, une femme présente un certain nombre de symptômes qui indiquent la présence d’un processus inflammatoire au stade aigu:

  • Écoulement abondant avec adjonction de pus;
  • Douleur dans le bas-ventre;
  • Augmentation de la température corporelle à 38 ° C (dans la plupart des cas).
  • Brûlures et démangeaisons lors de la vidange de la vessie;
  • Douleur en marchant.

Lors de la détermination de la composition spécifique d'un frottis, en plus de l'augmentation du nombre de leucocytes, des microorganismes pathogènes tels que E. coli, streptocoque, staphylocoque, trichomonas, chlamydia, gonocoque, peptostreptokokki, clostridia, etc. peuvent être trouvés en grande quantité.

Causes de violation de la flore vaginale

La principale cause de violation de la microflore vaginale est une diminution du niveau de l'hormone œstrogène, qui s'accompagne d'une diminution du glycogène, principale source de nutrition des bactéries lactiques bénéfiques. En conséquence, il se produit une multiplication de microorganismes pathogènes sous condition. Par conséquent, parallèlement à un frottis sur la microflore, il est procédé à un examen cytologique des cellules épithéliales dont l'évolution indique l'indication du développement d'un hypoœstrogénisme.

La deuxième raison de la violation de la composition de la microflore est la colonisation du vagin par des microorganismes pathogènes. Selon l’état du système immunitaire de la femme et le type de bactérie pathogène, des lésions inflammatoires ou non inflammatoires des organes pelviens apparaissent:

  • Vulvite;
  • Colpit;
  • Cervicite;
  • Érosion cervicale;
  • Vaginose bactérienne;
  • Endométrite - inflammation de la muqueuse utérine;
  • Salpingo-oophorite - inflammation des ovaires et des trompes de Fallope;
  • Paramétrite - inflammation du tissu circulatoire;
  • Pelviopéritonite - inflammation du péritoine;

Les maladies ci-dessus sont soumises à un traitement médical obligatoire, notamment: thérapie antibactérienne, antivirale et immunomodulatrice, bains chauds, douches vaginales et traitement du vagin avec des médicaments anti-inflammatoires et antiseptiques locaux, abstinence du contact sexuel.

Correction de la microflore

Parallèlement à la correction de la microflore vaginale, des méthodes doivent être mises en œuvre pour normaliser le tractus gastro-intestinal et éliminer la constipation. Comme il existe un risque de micro-organismes opportunistes du rectum au vagin.

Avant la colonisation du vagin par des bactéries utiles, un traitement antiseptique préalable avec une solution de chlorhexidine est nécessaire. La thérapie de réadaptation comprend l’utilisation des suppositoires vaginaux "Azilakt", "Betadine", "Bifidumbakterin", ainsi que des médicaments oraux "Acidophilus", "Bifiform", "Baktisubtil" et "Hilak Forte". Pendant le traitement, vous devez suivre un régime avec une limite de sucre, de sel et d’aliments épicés.

Le traitement de la microflore vaginale est effectué uniquement selon le témoignage du médecin traitant sur la base de tests de laboratoire.

4 degré de traitement de frottis propre

Microflore vaginale (flore vaginale) - micro-organismes qui vivent dans le vagin. Ils font partie de la flore humaine commune. Le nombre et le type déterminent l'état de santé de la femme. Normalement, dans un frottis sur la microflore, les bactéries du genre Lactobacillus (lactobacilli), qui protègent contre les microorganismes pathogènes, devraient prévaloir.

Les lactobacilles produisent de l'acide lactique, censé empêcher le développement de bactéries pathogènes (Staphylococcus aureus, Escherichia coli, etc.), mais une faible quantité dans les résultats de l'analyse est acceptable. Ils produisent également du peroxyde d'hydrogène (H 2O 2), qui possède un large spectre d'action antimicrobien, et diverses bactériocines, qui tuent également d'autres bactéries, mais ont un effet directionnel plus étroit.

Lors de l'examen de la femme, le gynécologue prélève un échantillon biologique des organes génitaux afin d'étudier la microflore et de déterminer le degré de pureté. La clôture est réalisée à partir des parois du vagin, du canal cervical et de l'urètre. Une procédure de diagnostic est nécessaire pour déterminer la composition de la microflore afin d’éliminer le processus inflammatoire.

Le matériel biologique est prélevé lors d'une inspection de routine, de même que des douleurs telles qu'une douleur au-dessus du pubis, des démangeaisons et une brûlure des organes génitaux, ainsi que des sécrétions indiquant un processus inflammatoire.

Un frottis sur la microflore: qu'est-ce que chaque femme a besoin de savoir?

La procédure de prélèvement d'un échantillon biologique est indolore. Le médecin introduit un spéculum gynécologique avec un fixateur central, permettant au vagin de s’étendre pour examiner la surface du col de l’utérus. Le matériel de la paroi des organes génitaux est prélevé avec une brosse spéciale ou un coton-tige.

Avant d’aller chez la "femme médecin", il est nécessaire de suivre certaines règles qui augmentent la fiabilité et le contenu en informations de l’analyse:

  • pendant 2-3 jours, n'entrez pas dans des relations intimes;
  • les douches vaginales sont interdites;
  • prendre un bain à la veille d'une visite chez le médecin n'est pas recommandé;
  • lors de la réalisation de procédures intimes hygiéniques, utilisez un savon spécial non desséchant;
  • pendant la période de menstruations, une visite chez le gynécologue n'est pas recommandée, il est préférable de réussir ce test immédiatement après sa fin;
  • Ne videz pas votre vessie pendant au moins 2-3 heures.

Si une femme prend des médicaments, elle doit en informer le médecin traitant. La conduite d'un traitement avec certains médicaments (par exemple, des antibiotiques) peut fausser les résultats de l'étude.

Le taux de microflore vaginale

Chez une femme en bonne santé, environ 95% des lactobacilles sont détectés dans un frottis. L'acide lactique, synthétisé par ces micro-organismes, soutient l'environnement nécessaire du vagin, offrant ainsi une protection contre la prédominance de la flore pathogène.

Avec une diminution de l'immunité (par exemple pendant la grossesse, une défaillance hormonale, après avoir subi un stress), le nombre de lactobacilles diminue. Cela entraîne un affaiblissement du corps de la femme, ce qui se traduit par une susceptibilité accrue aux maladies infectieuses de la sphère sexuelle.

Normalement, à l'exception des lactobacilles, la présence de Gardnerella et de candidats en petites quantités est autorisée dans le frottis. Avec une diminution de l'immunité, les microorganismes pathogènes commencent à se multiplier rapidement, supprimant les bactéries "laitières". Cela conduit à une violation de l'acidité, ce qui engendre le développement d'une dysbactériose vaginale, ainsi que d'une jardinellose et d'une candidose.

Indicateurs d'analyse - comment les déchiffrer?

Le blanc avec le résultat de l'analyse est envoyé au médecin ou directement à la femme elle-même. À votre attention, les informations générales qui aident à comprendre la recherche en laboratoire.

Tableau Lieu prenant frottis.

À votre attention, un autre tableau - décodage du résultat de l’étude (la norme et la déviation).

Le degré de pureté gynécologique frottis

En médecine, l'état général de la microflore vaginale a une certaine formulation. Il existe quatre degrés de pureté gynécologique frottis, ce qui peut déterminer la présence d'une inflammation.

Le premier degré de pureté. Globules blancs - de 0 à 4-5, le pH du vagin est acide. La flore est abondamment peuplée de lactobacilles. Épithélium et mucus modérés. Le degré de pureté initial se produit chez les filles qui ne vivent pas sexuellement et chez les femmes en bonne santé en l'absence de maladies inflammatoires (y compris chroniques) des organes génitaux.

Le deuxième degré de pureté. Les globules blancs - de 5 à 10, le pH du vagin - aigre. Une infection par des coques ou des levures est présente dans la flore microbiologique (le pourcentage de micro-organismes normaux et pathologiques est approximativement le même ou d’une flore mélangée différemment). Épithélium plat et mucus avec modération. Le deuxième degré de pureté n'est pas idéal, mais il n'est pas nécessaire d'appliquer un traitement. Une femme devient vulnérable, elle doit donc renforcer l'immunité locale pour prévenir le développement de l'inflammation.

Le troisième degré de pureté est alarmant et préoccupant, car dans un frottis, il y a un nombre accru de cellules épithéliales et de microflore pathogène avec une absence presque complète de bactéries lactiques. Le pH du vagin est légèrement acide ou alcalin.

Le quatrième degré de pureté. Les bâtonnets de Doderlein (ou lactobacilles) ne sont pas détectés, même en quantités isolées. La réaction de pH sera donc certainement alcaline. La flore est entièrement constituée de microorganismes pathogènes; les leucocytes ne peuvent pas être comptés car ils sont visualisés sur le terrain.

C'est un signe extrême de danger. En plus du traitement, une femme doit subir un examen complet afin d'exclure les maladies dangereuses des organes génitaux (par exemple, l'oncologie actuelle des organes génitaux «communique» souvent un mauvais résultat d'analyse).

Tableau Évaluation en laboratoire de la pureté du frottis.

Pourquoi le frottis sur le degré de pureté?

Un frottis sur la pureté du vagin n'est rien de plus qu'une analyse de la flore. La détection des tumeurs malignes dans les organes génitaux féminins est différente de celle prise lors de l'examen cytologique.

Dans le vagin, il existe une microflore utile qui constitue une barrière antimicrobienne et une protection contre les maladies féminines. Dans le vagin d'un patient en bonne santé, il peut y avoir un petit nombre de bâtons de Dederlein, le pourcentage minimum de staphylocoques et de streptocoques, d'ureaplasmas et de champignons Candida.

À partir du vagin, un frottis bactériologique est effectué les jours suivant la fin des règles ou dans les jours précédant les règles. Pour l'analyse, une certaine quantité de mucus sécrétée est prélevée directement du vagin et du col de l'utérus, ainsi que du canal de miction. En raison de l'introduction de miroirs, une sensation désagréable de froid peut se produire. Mais une telle manipulation est absolument indolore. Un frottis sur la microflore du patient dans la plupart des situations est bien toléré, sans conséquence.

En ce qui concerne les femmes enceintes, un examen gynécologique et un frottis vaginal sont considérés comme une procédure totalement sûre, à la fois pour la femme enceinte et pour l'embryon à l'intérieur.

Ensuite, vous devez vous familiariser avec les différentes valeurs que peut contenir le décodage du frottis, présentées dans le tableau vierge avec les résultats.

Une préparation adéquate pour la collecte du frottis implique une exclusion le jour précédant la procédure de rapports sexuels, de douches vaginales, d'administration de préparations vaginales et d'autres moyens. Il est nécessaire de s'abstenir d'uriner quelques heures avant de prendre des raclures.

Interprétation des indicateurs de l'analyse

Taux de frottis normaux pour la flore

Épithélium plat - les cellules de cette couche forment la surface interne des parois du col et du vagin. Le frottis contient normalement de l'épithélium, mais sa valeur est déterminée par la durée du cycle menstruel. Si les cellules épithéliales ne sont pas détectées dans un frottis, un déséquilibre hormonal est suspecté. Un nombre accru d'entre eux peut indiquer la présence d'une maladie inflammatoire (vaginite, urétrite, cervicite).

Les cellules impliquées dans la lutte contre les bactéries pathogènes s'appellent des leucocytes. Ils créent une barrière à la pénétration des bactéries dans les organes génitaux. Leur taux: environ 10 unités - pour le vagin et 30 unités (pas plus) - pour le canal cervical. L'augmentation du nombre de globules blancs confirme l'inflammation. Augmentation du taux de leucocytes dans le vagin est possible pendant la grossesse - jusqu'à 30 unités. en vue.

La présence normale dans le mucus d’une quantité insignifiante de Staphylococcus aureus. Sa quantité accrue peut résulter d'une inflammation du vagin ou de la couche muqueuse de l'utérus (endométrite).

Lactobacillus Dederlein (bâtonnets à Gram positif ou vaginal) fait partie de la partie normale du frottis sur la microflore. Seul leur nombre réduit indique une vaginose bactérienne vaginale.

Indicateurs de pathologie frottis sur microflore

Sur le développement de l'infection peut indiquer la présence dans le frottis de cellules de microorganismes étrangers. Les valeurs de déchiffrement dans l'étude du frottis peuvent confirmer la présence de bactéries dans celui-ci.

Cocci - bactéries sphériques, diplocoques - bâtons doubles, gonocoques - signe de blennorragie.

De petits bâtons dans un frottis agissent souvent en tant qu'agents de Gardnerellose ou de dysbiose vaginale responsables de la Gardnerella.

Un signe de muguet (candidose) sont des champignons du genre Candida.

Les trichomonas, détectés par les résultats du grattage, donnent toutes les raisons de diagnostiquer une femme atteinte de trichomonase.

Faire un diagnostic fiable de frottis seul ne suffit pas. Par conséquent, un obstétricien-gynécologue prescrit une implémentation supplémentaire du semis et du frottis bactériologiques en utilisant la méthode PCR.

Le degré de pureté dans l'analyse

En analysant un frottis vaginal, les gynécologues font attention au degré de pureté du frottis. N'attribuez que quatre degrés de pureté.

Grade 1: des bâtons de Dederlein et de l'épithélium squameux plat sont détectés en petit nombre. Ce degré de pureté signale un état de santé de la microflore vaginale et est caractéristique des femmes en parfaite santé.

Classe 2: le frottis contient un petit nombre de cocci, mais la grande majorité de la microflore de Dederlein reste pour la microflore. Le second degré de pureté vaginale n'appartient pas à la catégorie des pathologiques. Il est noté chez la majorité des patients bien-être en termes de santé et est considéré comme la norme.

Grade 3: un frottis contient un certain pourcentage de bâtons «vaginaux», mais avec une proportion prédominante de cocci et une proportion accrue de leucocytes (plus de dix en vue). Avec ce degré de pureté vaginale, la situation est considérée comme négative et indique la présence d’un processus d’inflammation à l’intérieur du vagin (colpite).

4 degré de pureté ne montre presque pas les tiges nécessaires Dederleyn, mais détecte une augmentation du pourcentage de cocci avec les leucocytes. Avec ce degré de pureté implique la présence de vaginose bactérienne (inflammation dans le vagin avec l'absence de microflore en bonne santé).

Mauvais taux de frottis vaginaux

Habituellement, même au deuxième degré, des écarts mineurs par rapport aux valeurs normales sont observés. Mais un tel état de frottis est typique de la plupart des femmes. Mais déjà un signe clair de la vaginose bactérienne est le 4ème degré de pureté vaginale ou une autre maladie infectieuse.

Toutes les pathologies existantes de nature infectieuse qui sont à la base d'indicateurs d'analyse médiocres peuvent être guéries avec succès.

Afin de décrire correctement le frottis prélevé dans le vagin, il faut connaître les valeurs normales de chacun des critères étudiés.

Le formulaire avec le tableau des critères à l'étude (leucocytes, flore, par exemple, etc.) indique le nom de l'organe à partir duquel le matériel biologique a été prélevé.

La couleur orange correspond à un processus tel que la vaginose bactérienne (dysbiose vaginale). Avec cette maladie nécessite une assistance médicale et un traitement adéquat.

Lorsqu'il n'est pas possible de trouver un microorganisme impliqué dans la propagation d'une infection vaginale, le diagnostic de "vaginite non spécifique" est posé. Ici aussi, devrait être traité.

Frottis sur le degré de pureté

Frottis propreté

Un frottis sur le degré de pureté, quelle est cette analyse et qui doit la prendre? Les indications de cet examen peuvent être une préparation à la grossesse, une intervention gynécologique (curetage de l'utérus, aspiration de l'endomètre, etc.), un examen de routine par un gynécologue ou un processus inflammatoire suspecté. Un frottis sur la flore et la pureté est effectué en quelques minutes (si les conditions cliniques le permettent) et donne une idée de la composition de la microflore vaginale et de la présence (ou de l'absence) de processus inflammatoires.

Le frottis sur le degré de pureté est composé de trois points: le vagin, le canal cervical et l'urètre. À la suite de l'analyse, ils sont reflétés comme "V", "C" et "U", respectivement.

Normalement, les lactobacilles prédominent dans le vagin féminin (bâtonnets de Dederlein, bâtonnets de lactobacille). Dans un plus petit nombre, les organes génitaux sont peuplés de microorganismes opportunistes, tels que Gardnerella, les champignons Candida, etc. Les lactobacilles ne permettent pas à ces microorganismes de proliférer, protégeant les organes génitaux féminins du processus inflammatoire. Si, pour une raison quelconque, ces micro-organismes s'agrandissent ou si la femme est infectée par une infection génitale, un frottis gynécologique sur le degré de pureté met en évidence un nombre accru de globules blancs et, dans certains cas, le «responsable» de cette augmentation. Par exemple, les micro-organismes tels que les gonocoques sont les agents responsables de la gonorrhée et les trichomonas sont les coupables de la trichomonase.

L'analyse du frottis pour la pureté du vagin, ou plutôt de son résultat, peut également contenir les paramètres suivants:

  • l'épithélium, il doit être présent en petite quantité, et la quantité peut varier en fonction du jour du cycle menstruel; l'absence presque totale d'épithélium chez les femmes pendant la ménopause et, inversement, un nombre important durant le processus inflammatoire, il donnera des frottis de pureté à 3 et 4 degrés;
  • les leucocytes ne peuvent être contenus qu'en petites quantités dans des conditions normales, lorsqu'un test de frottis est effectué, dans l'urètre ne doit pas dépasser 5, pas plus de 10 dans le vagin et pas plus de 30 leucocytes dans le cou dans le champ de vision;
  • mucus - il doit être dans le vagin, mais doit être absent dans l'urètre, sinon il signale son inflammation.

1 degré de pureté du frottis se produit lorsque le nombre de leucocytes n’est pas supérieur aux normes décrites ci-dessus. Dans le même temps, la microflore vaginale est représentée par des bactéries lactiques. Mucus et épithélium en quantité modérée. Mais une telle idylle n'est pas souvent.

La pureté de grade 2 correspond au nombre de lactobacilles égal au nombre de flores pathogènes sous condition. Dans le même temps, le nombre de leucocytes ne dépasse pas les valeurs admissibles. Ceci est également une variante de la norme et dans la plupart des cas, il n’a pas besoin de traitement (s’il n’ya pas de symptômes correspondants). Cependant, le processus inflammatoire commence souvent de cette façon.

Si le degré de pureté du frottis est de 3, il peut être observé par un grand nombre de leucocytes en combinaison avec une abondante microflore opportuniste. Dans ce cas, les lactobacilles sont très petites. Cette condition nécessite un traitement. Et en règle générale, le processus inflammatoire commence déjà à se faire sentir - une femme peut ressentir des démangeaisons, des brûlures dans les régions génitale et urétrale, des pertes inhabituelles, en fonction des microorganismes nuisibles, et de la maladie.

Lorsque la maladie est assez négligée, le degré de pureté du frottis 4 est déterminé. Dans ce cas, les lactobacilles ne sont pas détectés, mais il y a beaucoup de bactéries, le taux de leucocytes est élevé. Un besoin urgent à traiter, sinon des micro-organismes nuisibles peuvent pénétrer dans l'utérus, la vessie et les reins.

Quand un frottis est donné pour un degré de pureté, son décodage donne des informations assez précises sur la nécessité d'un examen supplémentaire, sur les manipulations diagnostiques ou thérapeutiques gynécologiques pouvant être effectuées ou sur l'assistance médicale requise.

Un frottis sur le degré de pureté: la norme, décodage

Un frottis sur le degré de pureté est la méthode d'examen la plus courante en gynécologie. Avec elle, vous pouvez déterminer l'état de la microflore vaginale, la présence d'infections, de virus ou de cellules atypiques. Le matériau à analyser peut être la muqueuse du vagin, du col utérin ou de l'urètre.

Quand a lieu

L'analyse est effectuée lors d'un examen préventif de routine ou après qu'une femme a consulté un médecin avec des symptômes désagréables. Il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible, dès la première détection de sécrétions suspectes ou de douleur:

  • si vous ressentez une douleur, des démangeaisons ou des brûlures dans le vagin;
  • avec une douleur intense dans le bas-ventre;
  • en présence de décharge, indiquant la présence d'un processus infectieux ou inflammatoire.

Une femme qui envisage une grossesse ou qui a subi un long traitement antibiotique devrait également subir un frottis pour déterminer un degré de pureté afin de prévenir l’apparition de muguet.

Comment se préparer à l'analyse

Avant de procéder à tout examen gynécologique, vous devez suivre certaines règles:

  • s'abstenir de sexe;
  • éliminer l'utilisation de contraceptifs vaginaux, de suppositoires et de pommades;
  • n'utilisez pas de produits d'hygiène intime;
  • ne prenez pas de bain;
  • éliminer les douches vaginales;
  • Ne pas uriner deux heures avant le test.

En outre, immédiatement avant de visiter le médecin ne peut pas laver les organes génitaux avec un détergent. Vous ne pouvez utiliser que de l'eau pure et chaude.

Technique d'apport de matière

Un frottis est prélevé à trois endroits différents: l'urètre, le canal cervical du col utérin et la muqueuse vaginale. Pour la clôture, utilisez une spatule spéciale ou un coton-tige stérile. En règle générale, l'ensemble gynécologique moderne contient tous les éléments nécessaires à l'examen et à la collecte des tests.

Un frottis sur le degré de pureté permet de montrer l'état de santé de la femme et de suivre l'évolution des indicateurs au cours du traitement. La procédure elle-même est complètement indolore. Les résultats de l'analyse permettent de surveiller régulièrement l'état de la microflore du vagin et de prévenir le développement de muguet ou de maladie de Gardnerella.

Frottis sur le degré de pureté: le taux des cellules principales

Dans le vagin d'une femme contient normalement 95% de lactobacilles. Leur fonction principale est la production d'acide lactique, qui maintient l'acidité nécessaire pour empêcher les virus et les infections génitales de pénétrer dans l'organisme.

De plus, Gardnerella et Candida peuvent être contenues en très petites quantités. Avec une diminution de l'immunité, l'équilibre de la microflore est perturbé et les microorganismes nuisibles commencent à prédominer dans le vagin au lieu des lactobacilles. Ainsi, développe Gardnerella ou candidose. Un frottis sur le degré de pureté montre le ratio bactéries et la présence de déséquilibre.

Résultats de décodage

Afin de déchiffrer plus rapidement et plus facilement les résultats des analyses, en médecine, une notation spéciale a été inventée:

  • V - signifie que le matériel est prélevé dans le vagin;
  • C - indique le matériel prélevé dans le canal cervical du col utérin;
  • Analyse de la consommation en U de l'urètre;
  • L - leucocytes, dans un frottis peut indiquer à la fois la norme et la pathologie, tout ne dépend que du nombre de cellules (normalement, il ne devrait pas y avoir plus de 10 cellules en vue);
  • Gn - gonococcus, qui est l’agent responsable de la gonorrhée, est considéré comme une maladie dangereuse pour le corps de la femme;
  • Trich - trichomonas, microorganisme, agent causatif de la trichomonase;
  • Ep - epithelium (carré - plat, cyl. - cylindrique), en petite quantité doit être présent dans le frottis, car il indique une quantité suffisante d'hormones et une microflore vaginale normale.

Si certaines bactéries ou certains virus ne sont pas identifiés dans le frottis, les abs peuvent être indiqués. Tout gynécologue recommande de faire un frottis au moins deux fois par an pour déterminer le degré de pureté. Son interprétation peut varier légèrement selon les laboratoires.

Caractéristiques des lactobacilles dans le frottis

Les lactobacilles sont des bactéries lactiques qui colonisent normalement le vagin d'une femme à raison de 95%. Leur fonction est la production d'acide lactique, ce qui permet de maintenir propres le pH correct du vagin et de la microflore, ainsi que d'éliminer les agents pathogènes opportunistes.

En présence de symptômes de processus infectieux ou inflammatoires, il est nécessaire de faire un frottis pour obtenir un degré de pureté. La flore vaginale peut perdre son équilibre alors que son pH devient alcalin, assurant ainsi la reproduction rapide d'organismes pathogènes.

Qu'est-ce que la flore coccique signifie dans un frottis?

Les cocci sont des bactéries sphériques. Normalement, leur nombre peut être unique, mais si la concentration de coques dans le frottis augmente, cela peut indiquer la présence d'un processus inflammatoire dans le corps.

Il y a des cocci à Gram positif et à Gram négatif. Leur différence réside dans la réaction des cellules au colorant (lors de l'analyse d'un frottis, le colorant de Gram est utilisé). Après coloration, le frottis est lavé, les bactéries qui restent colorées sont considérées comme étant à Gram positif et celles qui sont décolorées sont à Gram négatif.

Les bactéries pathogènes sont représentées par un gram négatif; par conséquent, lors des tests, il est nécessaire de colorer l'analyse. Un frottis sur le degré de pureté montre le ratio correct de bactéries.

Frottis sur la flore pendant la grossesse

Lors de la grossesse, l'équilibre entre les bactéries dans le vagin change. Le nombre de bâtons de Doderlein peut être multiplié par 10, ceci afin d'augmenter la protection du fœtus en développement dans l'utérus et de prévenir l'apparition d'infections génitales.

Pour pouvoir surveiller attentivement l’état de la microflore, il est nécessaire de passer un frottis sur la pureté du vagin avant la grossesse et de remédier aux éventuels déséquilibres ou infections.

Après la grossesse, un frottis est pris trois fois:

  • lors de l'enregistrement d'une femme enceinte;
  • à la 30e semaine de grossesse;
  • à la 38ème semaine.

Une femme devrait savoir ce qu'est la pureté du vagin et comment la maintenir tout au long de la grossesse.

Pureté Vaginale

Il y a quatre degrés de pureté:

  • Le grade 1 est typique pour une femme en bonne santé, le nombre de lactobacilles dépasse 95%, il existe des cellules uniques de leucocytes ou d'épithélium squameux, le mucus est présent en petite quantité;
  • 2e degré - ne diffère pratiquement pas du premier degré, mais des micro-organismes pathogènes sous condition (Candida, Gardnerella, Cocci) peuvent être détectés en petites quantités;
  • 3ème degré - indique une violation significative de la microflore, dans laquelle le nombre de micro-organismes pathogènes sous condition dépasse le nombre de lactobacilles;
  • 4ème degré - caractérisé par une forte teneur en frottis de cellules épithéliales, de leucocytes et de bactéries, le nombre de lactobacilles est minime, dans la plupart des cas, ils sont absents.

Un frottis sur le degré de pureté chez la femme montre également le pH du vagin. Aux premier et deuxième degrés, il est acide et aux troisième et quatrième degrés, il est légèrement alcalin ou alcalin.

Décryptage des analyses

La présence de leucocytes et de cellules épithéliales dans le frottis indique l'évolution d'une inflammation chronique ou aiguë dans le corps. Normalement, ces cellules ne peuvent être présentes dans le vagin qu'en petites quantités, si l'épithélium et les leucocytes sont trouvés dans l'urètre, il est nécessaire de diagnostiquer la présence de processus inflammatoires dans le système urinaire inférieur.

La flore coccique ne peut être trouvée que dans un frottis prélevé dans l'urètre; un frottis, dont le matériau est la membrane muqueuse du vagin, ne doit pas contenir de bactérie cocci; seules 1 à 2 unités par champ de vision sont autorisées.

Un frottis sur le degré de pureté, dont le décodage indique la présence de gonocoques, de gardnerelles ou de trichomonas, indique la progression des infections génitales et la reproduction de microorganismes pathogènes.

L'apparition dans le frottis des champignons du genre Candida indique le développement du muguet, tandis que le nombre de bâtons de Doderlein est considérablement réduit, ce qui conduit au développement d'une dysbactériose vaginale et à une modification du degré de pureté.

Un frottis sur le degré de pureté chez l'homme n'est normalement pas différent des tests chez la femme. Le nombre d'épithélium ne doit pas dépasser 5-10 unités, les leucocytes normalement présents jusqu'à 5 unités, la présence de mucus n'est la norme que pour l'analyse prélevée dans le vagin, le mucus dans un frottis de l'urètre indique la présence d'une inflammation.

Un frottis est le moyen le plus rapide et le plus simple de déterminer l'état du système génito-urinaire chez l'homme et la femme. Il est utilisé pour différencier les cellules et déterminer l’équilibre entre les lactobacilles bénéfiques et les microorganismes opportunistes. Sur la base du résultat du frottis, le médecin peut établir un diagnostic et prescrire un traitement efficace ou orienter le patient vers un examen supplémentaire, qui déterminera l'agent responsable de l'infection ou de l'inflammation dans le système génito-urinaire et l'éliminera à l'aide de médicaments.