Abcès de la prostate

Chez les femmes

Abcès de la prostate - accumulation limitée de pus dans les tissus de la prostate, se développant sur le fond d'une prostatite ou d'un processus purulent infectieux de localisation extragénitale. Elle se manifeste par des douleurs pulsatiles aiguës dans le périnée et le rectum, une intoxication, des frissons, de la fièvre, une difficulté à uriner et une défécation. Le diagnostic de l'abcès de la prostate comprend un examen numérique de la prostate par le rectum, un TRUS, une ponction de l'abcès. En cas d'abcès de la prostate, une autopsie est effectuée au niveau du périnée ou du rectum, un traitement antimicrobien et un traitement de désintoxication sont prescrits. Le traitement opportun d'un abcès évite le développement de l'infertilité.

Abcès de la prostate

L'abcès de la prostate peut se développer principalement (en tant que pathologie indépendante) ou secondaire (à la suite d'une prostatite aiguë). L'abcès de la prostate est une maladie infectieuse et inflammatoire caractérisée par la fusion purulente du tissu glandulaire avec la formation d'un abcès fermé. En cas d'évolution défavorable de l'abcès de la prostate, le pus peut pénétrer dans le scrotum, le périnée, l'urètre, le petit tissu du bassin, dans la paroi abdominale antérieure ou dans la cavité abdominale. Le risque de reconnaissance tardive de l'abcès prostatique est le risque de péritonite ou de septicémie. La mortalité chez les abcès de la prostate est enregistrée dans 3-16% des cas.

Causes de l'abcès de la prostate

La formation d'abcès de la prostate se produit chez 5% des patients atteints de prostatite aiguë. Ceci est facilité par un traitement inadéquat de la prostatite ou par la négligence des interventions instrumentales transuréthrales. Dans certains cas, un abcès de la prostate complique les opérations de la prostate et de la vessie (résection transurétrale de la prostate, TURP de la vessie, etc.). La cause de l'abcès de la prostate peut être une obstruction des canaux excréteurs de la glande par les calculs formés, que l'on retrouve souvent dans la prostatite chronique, l'adénome de la prostate, l'urétrite, etc.

L'abcès secondaire de la prostate est dû au transfert hématogène de l'infection à partir de foyers de localisation extragénitale, par exemple en cas d'hydradénite, de furonculose, d'ostéomyélite, de maux de gorge, d'amygdalite chronique, etc. Les microorganismes à Gram positif agissent dans ce cas. La formation d'un abcès de la prostate prédispose à l'affaiblissement de l'immunité locale et générale causée par l'hypothermie, la congestion veineuse du bassin, les maladies intercurrentes, le tabagisme, la perturbation de la régularité de la vie sexuelle.

Symptômes d'abcès de prostate

Dans le développement d'un abcès de la prostate sécrètent des stades infiltrants et purulents-destructeurs. Les manifestations cliniques sont plus prononcées au stade infiltrant. L'abcès de la prostate est caractérisé par les symptômes d'une maladie septique sévère: intoxication grave, température élevée du type agité avec frissons, transpiration, tachycardie, troubles de la conscience et délire parfois.

La douleur dans l'abcès de la prostate a généralement une localisation unilatérale correspondant au lobe de la prostate affecté. L'irradiation de la douleur dans le périnée et le rectum est notée; la nature de la douleur est vive, pulsante. La défécation et la miction sont difficiles et extrêmement douloureuses; rétention parfois aiguë de l'urine et des selles, développe le non-passage des gaz.

Dans la deuxième étape, une amélioration apparaît: la douleur diminue, la température baisse. Toutefois, cela ne signifie pas pour autant que la maladie a disparu - pendant cette période, l’abcès formé de la prostate peut pénétrer dans le tissu paraurétral ou dans l’espace vésical avec le développement de la cellulite. Quand un abcès est ouvert, une pyurie apparaît dans l'urètre, l'urine devient trouble avec un mélange de pus, une odeur piquante et désagréable. Dans le cas de l'ouverture d'un abcès de la prostate dans le rectum, une fistule rectale se forme, comme en témoigne le mélange de mucus et de pus dans les fèces. Cependant, la vidange complète de la cavité purulente ne se produit pas lorsque l'abcès est percé, ce qui signifie qu'une suppuration de la prostate peut rechuter.

Les complications les plus terribles de l'abcès de la prostate sont la péritonite et la septicémie.

Diagnostic d'abcès de prostate

En urologie et en andrologie, le diagnostic d'un abcès de la prostate est établi sur la base d'une combinaison de manifestations cliniques, d'études de laboratoire et d'instruments, d'opérations de diagnostic (biopsie d'un abcès de la prostate). Dans le sang, les signes typiques d'inflammation aiguë sont déterminés: augmentation du nombre de leucocytes et du taux de sédimentation des érythrocytes; dans l'analyse générale de l'urine - leucocyturie, protéinurie. L'examen bactériologique de l'urine ou du frottis de l'urètre révèle une microflore pathogène.

Dans le processus de palpation, l'examen de la prostate par le rectum est déterminé par une formation arrondie et saillante, il existe une fluctuation due au contenu liquide de l'abcès; la prostate est hypertrophiée, tendue et extrêmement douloureuse. L'examen rectal numérique de la prostate avec un abcès de la prostate est effectué avec beaucoup de précautions en raison du risque de développer un choc bactériioxique.

TRUS de la prostate révèle une lésion hypoéchogène de forme ronde ou ovale sur le fond d’une prostate hypertrophiée et œdémateuse. L'échographie permet non seulement d'identifier l'abcès, mais aussi de déterminer sa taille, sa localisation, de surveiller la ponction de l'abcès de la prostate et de recueillir le contenu permettant d'identifier l'agent pathogène.

En cas de suspicion de développement de la fistule, on effectue une urétroscopie, une cystoscopie, une échographie de la vessie, une anoscopie et une consultation avec un proctologue. L'abcès de la prostate se différencie par une prostatite aiguë, une pyélonéphrite, une épididymite.

Traitement de l'abcès de la prostate

La tactique en relation avec l'abcès de la prostate dépend de son stade. Dans la phase d'infiltration, l'antibiothérapie est utilisée avec les céphalosporines, les fluoroquinolones, les aminosides; perfusion intraveineuse de solutions à des fins de désintoxication, traitement immunostimulant. Afin de soulager le syndrome douloureux aigu, des blocages présacraux et paraprostatiques sont effectués.

Si, selon la palpation et l'échographie, un abcès formé de la prostate est déterminé, l'ouverture et le drainage périnéaux ou transrectaux sont réalisés. Pour éviter d'endommager l'urètre, une bougie en métal est insérée dans celui-ci, c'est-à-dire qu'un bougienage préliminaire de l'urètre est effectué. Dans la plupart des cas, la voie périnéale est privilégiée, ce qui permet un abcès ouvert tout en évitant les infections secondaires et la formation de fistules rectale et urétrale. En postopératoire, un traitement antimicrobien et de désintoxication est prescrit.

Pronostic de la prostate

Le traitement opportun des abcès de la prostate contribue à un pronostic favorable pour la vie et au maintien de la fonction de reproduction. La capacité de travailler n’est perdue que pendant la maladie. Les abcès de la prostate non reconnus entraînent généralement une généralisation de l'infection et de l'urosepsie.

La prévention des abcès de la prostate est avant tout une prévention de la prostatite aiguë. Cela inclut l'activité physique, l'élimination de l'hypothermie, la normalisation du rythme de la vie sexuelle, le traitement des foyers d'infection chroniques et des maladies urologiques. Avec les premiers symptômes d'un abcès de la prostate, une consultation immédiate de l'urologue-andrologue est nécessaire.

Abcès de la prostate: causes, symptômes, méthodes modernes de diagnostic et de traitement

L'abcès de la prostate est une maladie infectieuse-inflammatoire. Le processus se manifeste par la formation de foyers purulents dans les tissus glandulaires.

Si le traitement ne se fait pas rapidement, il y a une accumulation de pus dans les organes génitaux, ce qui entraîne des complications. L'inflammation rend difficile d'uriner et de vider l'intestin.

L'abcès prostatique, dont les symptômes se manifestent par des douleurs à l'aine et à la température corporelle dans la soirée jusqu'à 39-40 ° C, est une maladie assez grave. En plus de la douleur, les symptômes peuvent menacer avec l'infertilité.

Abcès de la prostate

La maladie a deux voies de développement: primaire (directement la pathologie elle-même) et secondaire (conséquence d'une prostatite avancée sous forme aiguë). L'abcès en forme primaire est une maladie indépendante qui se développe à la suite d'une infection de la prostate par une bactérie provenant du sang provenant de la lésion.

Abcès de la prostate

L'abcès secondaire est le plus fréquent. Elle survient à la suite d'une prostatite non traitée ou de complications postopératoires. En cas d'évolution défavorable, un abcès de la prostate peut se rompre et le pus va tomber dans l'urètre, dans le scrotum, la cavité abdominale.

Pourquoi la prostate est-elle enflammée?

Les micro-organismes infectieux (streptocoques, bactéries de la tuberculose ou trichomonas), pénétrant dans la prostate, provoquent le développement d'une inflammation catarrhale. Si le processus n'est pas arrêté, il se propage aux lobes de la glande et rétrécit le conduit. Ensuite, la formation d’ulcères dans les tissus de la prostate.

Raisons

L'abcès primaire est diagnostiqué en cas d'intoxication générale du corps (par exemple, un rhume), lorsque des bactéries pénètrent dans la prostate.

Le pus est le résultat de la lutte de l'organisme contre les bactéries virales. Les bactéries et le pus, pénétrant dans le sang, bougent et atteignent la prostate.

Certains d'entre eux s'attardent ici, formant un foyer purulent. Initialement, de nombreuses petites pustules se forment dans la prostate. Ensuite, ils se développent et, en fusionnant, forment un foyer important - un abcès.

Parfois, la maladie est compliquée par une chirurgie de la vessie ou de la prostate. Les canaux de la glande sont remplis de calculs (ce qui se produit souvent avec une prostatite chronique) et une intervention chirurgicale est nécessaire. C'est-à-dire que l'abcès primaire peut être trouvé dans une prostate en bonne santé. La maladie provoque une hypothermie dans la région pelvienne et une faible immunité du corps. Ce type d'abcès n'est pas aussi commun.

Ceci est souvent le résultat d'un traitement inapproprié de la prostate ou de complications au cours de l'opération. En conséquence, le processus inflammatoire est retardé, les œdèmes commencent et le nouveau sang ne peut pas pénétrer dans la glande.

Les produits d'échange et l'inflammation sont le début du processus de lésion de la prostate. Il se forme de petits foyers purulents, qui sont ensuite agrandis et se développent en abcès.

Symptomatologie

La prostatite a peur de ce remède, comme le feu!

Vous avez juste besoin de postuler.

Les experts identifient deux étapes du cours de la maladie - infiltrante et purulente - destructrice. Dans les cas d'abcès de la prostate, les symptômes sont particulièrement prononcés au cours de la phase d'infiltration.

La phase d'infiltration est caractérisée par les affections suivantes:

  • frissons jusqu'à la fièvre;
  • forte fièvre;
  • rythme cardiaque confus;
  • un non-sens;
  • transpiration élevée;
  • douleurs lancinantes dans le périnée avec rebond dans l'anus;
  • violation de la miction et des selles (rétention urinaire et des selles).

Le stade purulent-destructeur se manifeste par le soulagement des symptômes: la douleur diminue, la température diminue. Mais ce n'est pas un indicateur de reprise. De plus, le risque de percée d'un abcès augmente. Si une rupture d'abcès se produit, du pus apparaît dans l'urine, il devient trouble et dégage une odeur désagréable.

Lorsqu'un abcès est ouvert dans le rectum, du mucus et des formations purulentes y apparaissent. Ce sont des signes de fistule rectale (cavité pathologique). Les complications les plus graves d'un abcès de la prostate sont la péritonite (inflammation des tissus du péritoine) et la septicémie (inflammation infectieuse).

Diagnostic de la maladie

Pour le diagnostic de la maladie, des études médicales telles que:

  • analyse de l'urine et du sang;
  • Échographie;
  • TRUS;
  • la palpation;
  • ulcère de ponction.

Une analyse de sang permet de diagnostiquer les symptômes typiques d'une inflammation aiguë. Il s'agit d'un nombre accru de leucocytes (globules blancs responsables de l'immunité) d'une valeur supérieure à 9 et d'une ESR - supérieure à 12.

Une analyse d'urine (général) montrera également la présence d'inflammation, si les leucocytes dépassent la norme, ainsi que beaucoup de protéines (comme lors de l'inflammation, les cellules sont détruites et la protéine qu'elles contiennent va dans l'urine). L'examen des doigts de la prostate détecte une formation arrondie et la présence de fluide dans l'abcès est ressentie. Tout contact avec la glande est très douloureux. Par conséquent, la palpation doit être très prudent.

La méthode moderne (transrectale) de diagnostic par ultrasons (TRUS) détecte rapidement et avec précision un abcès, son contenu. L'échographie montre la taille de la formation purulente, son emplacement et permet d'effectuer une ponction (collecte du contenu de la poche purulente) afin d'identifier l'agent pathogène infectieux. Les signes ultrasoniques d'abcès dans la prostate sont des cavités anéchoïques avec une capsule et une suspension épaisses et inégales.

La ponction de l'abcès est la suivante. L'abcès est percé d'une aiguille (sous la surveillance de TRUS). Ensuite, son contenu est pompé dans une seringue et envoyé à un test de laboratoire. Le but de la ponction est la détection de l'agent infectieux et la désignation du traitement approprié. Cette procédure est rarement prescrite malgré son efficacité. La raison - le caractère envahissant élevé et le risque d'infection des tissus sains de la glande.

Traitement

Le traitement de la maladie est effectué à l'hôpital et est thérapeutique ou chirurgical. Tout est déterminé par le degré de suppuration. Lorsque la forme infiltrante (stade), lorsque les pustules ne sont pas grosses, il suffit de procéder à un traitement médicamenteux.

En cas de forme infiltrante de l'abcès, le patient est prescrit:

  • antibiotiques: céphalosporines, quinolones, aminosides.
  • perfusion intraveineuse.
  • Thérapie Immunovosstanovlivayuschey.

Pour soulager la douleur, un blocage (injection anesthésique locale) est appliqué.

Au cours de la deuxième phase, lorsqu'un échographe et une palpation diagnostiquent un abcès de la prostate qui s'est formé, il s'ouvre de manière urgente au cours de la chirurgie. Il y a deux façons - périnéale et transrectale.

La méthode périnéale est utilisée dans le cas où un abcès contient 8 ml ou plus de pus. Le patient fait une anesthésie générale. Le doigt est introduit dans le rectum et détermine l'emplacement de l'abcès. Ensuite, l'abcès est percé (perforé). Le pus est pompé avec une seringue. Ensuite, sans retirer l'aiguille, une incision est effectuée (place du renflement du scrotum) et pénétrant dans l'abcès, retirez complètement les résidus de pus. La cavité d'abcès est traitée avec un antiseptique et les septa du tissu conjonctif sont déchirés au doigt. Ensuite, l'endroit est drainé avec un tampon.

À l'ouverture de l'abcès par le rectum (transrectalement), l'aiguille perce le point le plus mou de la prostate à travers le tissu de la paroi du rectum. Après avoir reçu du pus, la place à côté de l'aiguille est coupée et tombe dans la cavité de l'abcès. Ensuite, détruisez le cavalier de connexion et entrez dans le drainage.

Si la suppuration est petite - 5 ml, une ponction est effectuée.

Le doigt est déterminé par la zone de l'ébullition. La ponction est réalisée avec une longue aiguille. Finger contrôlait le mouvement de l'aiguille vers la prostate. Ensuite, le pus est pompé.

L'opération est réalisée avec un contrôle par ultrasons (la paroi abdominale antérieure est balayée). Ensuite, la cavité d'abcès est lavée.

L'équipement médical moderne est capable d'effectuer une opération pour ouvrir un abcès par l'urètre. En même temps, un résectoscope est inséré dans l'urètre (sous anesthésie générale). Lorsque la vessie, son cou et ses parois internes sont examinés, le dispositif est inséré dans le service prostatique du canal urinaire. Dans la zone de l'abcès, des coupures sont effectuées et du pus est retiré. Ensuite, la cavité de l'abcès est lavée.

Complications possibles

Avec un abcès dû à une percée indépendante dans l'urètre, une cavité est formée, reliée au canal urinaire par un passage étroit. Cela complique le drainage et provoque l'apparition d'une prostatite chronique. Si du pus pénètre dans le rectum, des fistules se forment, qui sont très difficiles à manipuler.

Lorsqu'un abcès se rompt dans le tissu de la prostate, l'apparition d'une cellulite (inflammation) avec la détérioration générale de l'état du patient est possible. Si le temps ne commence pas, le patient peut mourir.

La pénétration de pus dans les tissus de la région pelvienne entraîne la formation de caillots sanguins dans les veines du pelvis. Dans cette situation, le patient ressent une lourdeur dans le rectum, une douleur à l'abdomen, un gonflement des jambes et des interruptions du rythme cardiaque. Souvent, dans la période postopératoire, le processus devient chronique et une impuissance peut se développer.

Prévention

Un pronostic favorable et la préservation de la fonction de reproduction ne peuvent que permettre un traitement rapide de la maladie.

Il est important de mettre en œuvre les mesures préventives suivantes:

  • cessation du tabac;
  • effort physique dans des limites raisonnables;
  • prophylaxie aux vitamines et vie sexuelle régulière.

Vidéos connexes

Rapport "Abcès de la prostate, diagnostic et traitement mini-invasif":

  • Élimine les causes de troubles circulatoires
  • Soulage doucement l'inflammation dans les 10 minutes après l'ingestion.

Abcès prostatique - causes, symptômes, traitement

Abcès de la prostate - processus inflammatoire de la prostate, accompagné de formations purulentes. La suppuration du tissu glandulaire se produit et un abcès fermé se forme. Au fil du temps, le pus peut s'accumuler dans les organes génitaux.

En raison de sa manifestation, un abcès est primaire et secondaire.

L'abcès primaire est une maladie indépendante. Il se développe à la suite du transfert de bactéries par le sang dans la prostate à partir d'une autre source d'infection.

Il existe souvent un abcès secondaire, dont le développement est associé à un traitement inapproprié des maladies inflammatoires ou à des complications postopératoires. La situation peut être compliquée par la présence de calculs dans la glande, ce qui empêche le fonctionnement normal des canaux excréteurs.

C'est important! Dans 10% des cas, la maladie est mortelle.

Les petits ulcères qui en résultent se confondent progressivement pour former un grand abcès arrondi ou ovale aux limites claires.

Symptômes d'abcès de prostate

Le développement des abcès se fait en deux étapes:

Le stade infiltrant se manifeste par les symptômes suivants:

  • forte fièvre;
  • fièvre, frissons;
  • la tachycardie;
  • délire et altération de la conscience;
  • transpiration;
  • palpitations sévères dans le bas de l'abdomen, s'étendant dans le rectum;
  • problèmes de miction et de défécation.

Au stade purulent-destructeur, la manifestation des symptômes disparaît. Cependant, cela ne signifie pas que la récupération est en cours. Au contraire, augmente le risque de rupture de l'abcès.

Une percée dans le tissu paraurétral ou autour de la bulle entraîne le développement d'une cellulite (inflammation aiguë du tissu adipeux).

Si du pus pénètre dans l'urètre, une pyurie se développe. L'urine peut contenir des impuretés de pus. Cela devient boueux, il y a une forte odeur.

Une percée de pus dans l'intestin entraînera la formation d'une fistule rectale, qui se manifeste par la présence de pus dans les selles.

Attention! Après un abcès, sa désinfection ne se produit pas, ce qui entraîne une rechute.

Causes de l'abcès de la prostate

L'abcès primaire de la prostate peut développer plus tard des maladies telles qu'une amygdalite chronique, un mal de gorge, un furonculose ou d'autres inflammations purulentes. Le sang transporte des particules de pus et de bactéries vers la prostate, où l'inflammation commence. Ce processus s'appelle la septicopémie. Dans ce cas, l'abcès se développe dans un corps parfaitement sain.

Les causes peuvent être:

  • affaiblissement de l'immunité;
  • mode de vie sédentaire;
  • mauvaises habitudes
  • hypothermie des organes pelviens et autres.

L'abcès primaire est extrêmement rare.

Abcès secondaires beaucoup plus courants. Elle peut se développer dans le contexte d’une maladie inflammatoire déjà existante, telle que la prostatite chronique aiguë. En outre, la cause peut être un traitement ou une intervention chirurgicale mal choisi. En cas de traitement inapproprié, une stase sanguine se forme, ce qui provoque un gonflement. Le manque d'accès au sang frais entraîne la formation du processus inflammatoire. Au début, il y a peu d'abcès remarquables, qui se confondent progressivement en un grand, ayant un contour net de l'abcès.

Diagnostic de la maladie

Les méthodes de diagnostic modernes vous permettent de détecter facilement la maladie et de poser le bon diagnostic.

À cette fin, plusieurs études sont prescrites:

  • ponction du contenu de l'abcès;
  • Échographie;
  • analyses d'urine et de sang;
  • TRUS;
  • examen de la prostate avec un doigt.

Une analyse de sang révèle une augmentation du niveau de leucocytes, ainsi qu'un taux accru de sédimentation des érythrocytes.

Dans l'analyse de l'urine révèlent un niveau élevé de leucocytes et de protéines. De plus, des agents pathogènes sont détectés.

De grande importance dans le diagnostic de l'examen rectal avec votre doigt, dans lequel le médecin peut détecter un renflement contenant un liquide. La procédure est effectuée avec beaucoup de précautions, car il y a une chance pour endommager l'abcès, ce qui conduira à sa percée. La prostate elle-même est élargie et tendue.

Avec l'aide de TRUS, vous pouvez identifier le lieu exact de localisation de l'abcès, évaluer sa taille et prescrire le traitement approprié. Cette méthode est utilisée pour contrôler la ponction.

Pour déterminer le type d'agent pathogène, une ponction est effectuée afin de sélectionner un traitement efficace et des mesures pour prévenir les récidives.

En cas de suspicion de fistule, le médecin prescrit des études complémentaires: urétroscopie, anoscopie, échographie de la vessie, cystoscopie. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un proctologue.

Méthodes de traitement de l'abcès de la prostate

Selon le stade de la maladie, un traitement conservateur ou une intervention chirurgicale est prescrit.

En cas d'abcès infiltrant, un traitement antibactérien est prescrit avec des antibiotiques de troisième génération: les céphalosporines, les fluoroquinolones. La solution de rhéosorbilact ou de ringer est administrée par voie intraveineuse pour soulager l'intoxication. La douleur soulage l'anesthésie locale.

La méthode chirurgicale est utilisée uniquement à un stade purulent-destructeur. L'opération est réalisée sous anesthésie épidurale. Un abcès est ouvert, le lavage est effectué et le tissu mort est excisé. Après la chirurgie, des agents anti-inflammatoires et antimicrobiens sont prescrits, ainsi que des perfusions intraveineuses. Pour le soulagement de la douleur, des analgésiques non stéroïdiens sont utilisés.

C'est important! Au premier signe d'un abcès, contactez immédiatement un établissement médical pour une assistance qualifiée. Ne pas se soigner de quelque façon que ce soit!

Complications d'abcès prostatique

Si vous ne recevez pas un traitement qualifié en temps voulu, un abcès de la prostate peut avoir des conséquences assez graves. Le plus dangereux de ceux-ci est la rupture du pus encapsulé et son entrée dans la circulation sanguine, à travers laquelle il se propage dans tout le corps.

Prévention des maladies

Seul le traitement fourni à temps garantit un rétablissement complet tout en préservant les fonctions de reproduction.

La tâche de prévention consiste à prévenir le développement de la prostatite.

Mesures de prévention:

  • mode de vie sain;
  • faire du sport;
  • prendre des vitamines, surtout en hiver;
  • cesser de fumer;
  • vie sexuelle régulière.

Ces mesures renforceront le corps dans son ensemble et augmenteront sa résistance à l'abcès de la prostate.

Radevich Igor Tadeushevich, sexologue-andrologue, 1 catégorie

1,279 vues totales, 6 vues aujourd'hui

Ce que vous devez savoir sur l'abcès de la prostate

Le terme «abcès de la prostate» définit une maladie de nature infectieuse-inflammatoire au fond de laquelle se forme une cavité fermée, remplie de contenus pathogènes, et une lésion nécrotique des muqueuses de la prostate. La pathologie peut être aussi primaire, dans les cas où la maladie se développe en l'absence de causes additionnelles, et secondaire. Dans cette situation, un abcès se développe à la suite de lésions infectieuses de la prostate.

Tableau clinique

Dans la très grande majorité des cas, les abcès de la prostate s'inscrivent dans le contexte d'un tableau clinique clairement exprimé. Les symptômes caractéristiques de la maladie peuvent varier quelque peu en fonction de la cause initiale, à savoir le développement de processus pathogènes. En outre, les signes peuvent être légèrement modifiés en fonction d'un certain stade du développement de la maladie. Ainsi, pour le stade d'infiltration est caractérisé par la prédominance des symptômes suivants:

  • forte fièvre, souvent associée à des frissons et à la transpiration;
  • aigu, pulsant, avec presque aucune douleur cessante dans la région péritonéale inférieure, organes génitaux;
  • difficulté à faire l'acte de défécation et de miction;
  • état fébrile;
  • Le patient peut souvent être dans un état de délire, de désorientation dans le temps et dans l’espace.

Dans le contexte de l'absence de mesures de traitement prises en temps voulu, et si elles existent, le stade initial de la maladie passe dans la plupart des cas au stade secondaire, qualifié de purulent-destructeur. Comme son nom l'indique, c'est à ce stade que le nom d'abcès de la prostate se justifie pleinement. Dans la prostate du patient, il se forme un vide qui se remplit de contenu nécrotique, ainsi qu’un processus de séparation purulente des tissus.

Le tableau clinique au début du deuxième stade est un peu plus faible. Cependant, cela ne signifie pas que la maladie perd du terrain. C'est à ce stade que le risque le plus probable de percée du vide dans les tissus, remplis de contenu nécrotique, représente un danger non seulement pour la santé du patient, mais également pour sa vie.

Raisons principales

Du fait qu'il existe deux variantes de la maladie: primaire et secondaire, les causes qui peuvent donner une impulsion à leur développement sont également différentes. L'abcès primaire est caractérisé par une infection du tissu prostatique par le flux sanguin. La source d'infection dans ce cas peut être un autre organe affecté par des agents pathogènes. Une des conditions nécessaires dans ce cas est une barrière immunitaire réduite du corps.

En raison de la spécificité du type de maladie susmentionné, les abcès secondaires de la prostate sont beaucoup plus fréquents. La raison du développement de cette pathologie peut être une variété de maladies de nature urologique, ainsi que le non traitement de ces affections, ou l’utilisation d’un complexe thérapeutique mal choisi. La présence de calculs dans la prostate, ou une autre version du dysfonctionnement des conduits, joue dans une situation donnée l'un des rôles principaux, contribuant à la formation de foyers pathogènes.

L'abcès secondaire de la prostate est déterminé par l'apparition de petits foyers purulents qui, à mesure que les processus pathogènes se développent, forment une seule capsule, complètement remplie de contenu nécrotique.

La complication la plus grave de la maladie consiste en un abcès percutant, suivi de la pénétration de contenus pathogènes dans le sang, ce qui se traduit par le développement d'une septicémie. Il est également possible de former des fistules si le pus pénètre dans la région de la vessie ou, dans d’autres cas, dans le rectum.

Traitement de l'abcès de la prostate

L'abcès de la prostate doit être traité dès l'apparition des premiers signes, faute de quoi le contenu purulent risque de pénétrer dans la région des organes internes et dans la circulation sanguine. Il existe trois méthodes principales de traitement, chacune étant réalisée en fonction d'un stade particulier de la maladie:

  • des médicaments;
  • intervention chirurgicale;
  • méthode de palpation.

La méthode médicamenteuse, qui comprend la prise d'antibiotiques, ainsi que la palpation, impliquant un effet direct sur la prostate, n'est utilisée que dans les cas où l'abcès purulent de la prostate en est à ses premiers stades de développement. En d'autres termes, l'élimination du contenu nécrotique sans ouvrir la capsule n'est autorisée que dans les cas où les abcès sont petits et dispersés dans les tissus muqueux et sous-muqueux.

L'abcès de la prostate dans les stades ultérieurs est caractérisé par la formation d'une seule cavité remplie de contenu nécrotique. L'élimination de cette pathologie n'est possible qu'en ouvrant la capsule.

La restauration complète de la fonction reproductrice et urinaire avec le développement d'un abcès n'est possible que si le traitement est effectué en temps voulu. Avec un long parcours de la maladie en l'absence du traitement nécessaire, le risque d'impuissance et d'infertilité est probable.

Pour prévenir le développement de la maladie devrait prêter attention aux mesures préventives. En général, il est nécessaire d'exclure la probabilité de symptômes de nature congestive dans les organes du sexuel, ainsi que, en outre, le système excréteur, ce qui pourrait bien provoquer le développement de maux urologiques.

Cette vidéo portera sur la résection transurétrale de la prostate:

Quel est l'abcès de la prostate dangereux

L'abcès de la prostate est la formation de foyers purulents dans les tissus de la glande. Une maladie peut survenir pour deux raisons: en raison de l'entrée de produits purulents provenant de n'importe quelle partie du corps dans la prostate par le sang (septicopyémie) ou après une prostatite, c'est-à-dire sous forme de complication. La prévalence est dominée par la première option. La sévérité du processus pathologique dépend de son stade. Ainsi, dans les premiers stades de la formation, les foyers de pus peuvent être supprimés en prenant des antibiotiques, tandis que l'abcès commencé est traité exclusivement par voie chirurgicale.

Tableau clinique

Les symptômes d'abcès sont difficiles à confondre avec les manifestations d'autres maladies de la prostate, telles que l'adénome et la prostatite.

Les symptômes suivants contribuent à cela:

  • douleur aiguë, lancinante, ressentie dans le périnée et s'étendant jusqu'à la région rectale. Parfois, il peut sembler que la prostate bat;
  • difficulté à uriner et à uriner. Tout cela à cause de la douleur aiguë, provoquant parfois même la rétention urinaire;
  • élevée, atteignant parfois 40 degrés, la température du corps;
  • frissons sévères

En général, l'état du patient est grave - l'intoxication corporelle est élevée.

De plus, dans certains cas, la transpiration est intense et le rythme cardiaque rapide, ce qui indique une lutte active du système immunitaire contre la maladie. Si vous ne traitez pas correctement la pathologie en temps voulu, cela peut entraîner de graves complications. La nature et le type de complications dépendent de l’endroit où la capsule purulente expansée a éclaté. La plupart des suppurations pénètrent dans le rectum, formant ainsi une fistule. L'ensemble du processus s'accompagne de douleurs intenses - la prostate palpite constamment. Le pus lui-même peut être vu dans les matières fécales.

En outre, une capsule purulente de la prostate peut pénétrer dans d'autres organes voisins: la vessie et le canal urétral. Dans les deux cas, la progression du processus pathologique au-delà du principal organe touché est une forte odeur désagréable d'urine et la présence de pus dans celle-ci.

Abcès de la prostate

L'abcès de la prostate est une maladie caractérisée par la présence d'ulcères. Les médecins identifient deux types de cette maladie: primaire et secondaire. La première variété est moins commune et est une maladie indépendante. L'abcès secondaire est souvent une complication de la prostatite non traitée. Souvent, le patient s’adresse au médecin pour le traitement de l’inflammation de la prostate à un stade avancé, car les symptômes primaires de cette maladie peuvent être confondus avec un simple rhume. Beaucoup de gens appellent prostatite purulente un abcès de la prostate, et cela ne doit pas être considéré comme une déclaration erronée.

Causes de la maladie

Comme le montre la pratique, le plus souvent, la maladie est une complication de la prostatite. Parmi tous les patients avec ce diagnostic, environ 5 à 7% des hommes présentent une complication similaire. En règle générale, les causes des ulcères sont associées à un traitement inadéquat. C'est pourquoi il est nécessaire de prendre des médicaments que le médecin écrit, l'auto-traitement menace avec des conséquences désagréables. En outre, de nombreuses études peuvent conduire à des complications.

Si le traitement de la prostatite n'est pas choisi correctement, le sang stagne, ce qui entraîne un gonflement des tissus. En raison du fait qu'il n'y a pas de sang qui coule vers l'organe affecté, un processus inflammatoire se forme. Au début, un petit abcès apparaît, mais avec le temps, son volume augmente et ses limites sont clairement définies.

Un abcès primaire de la prostate, ainsi que secondaire, peut apparaître après des maladies telles que l’angine de poitrine, le furonculose. Les autres causes de la maladie sont les suivantes:

  • mauvaises habitudes
  • l'hypothermie;
  • mener un mauvais style de vie;
  • régime alimentaire malsain;
  • immunité réduite.

En règle générale, l'infection se produit individuellement, mais le tableau clinique de l'abcès est essentiellement le suivant:

  1. La prostatite devient chronique.
  2. Le métabolisme dans les tissus est brisé (ce processus se déroule très lentement).
  3. Le fer cesse de manger.
  4. Stagnation formée.
  5. Il y a des ulcères.

Quelles que soient les causes de la maladie, la prostate commence à palpiter et une douleur apparaît autour de l'anus.

Les symptômes

Si le patient n'est pas capable de suspecter le développement de la prostatite aux premiers symptômes, l'abcès de la prostate se révélera être un signe évident. Une des caractéristiques distinctives est une forte augmentation de la température jusqu'à 40 degrés. En particulier, ce symptôme est détecté par les patients ne présentant pas de fièvre accompagnée de prostatite. Les principaux symptômes de l'apparition d'un abcès sont les suivants:

  • l'apparition de douleurs pulsatiles dans le rectum et la prostate;
  • intoxication;
  • des frissons;
  • pouls rapide;
  • transpiration;
  • perturbation de la conscience;
  • douleur pendant la miction et la défécation.

Dans les organes affectés, il n’ya pas que de la douleur, mais aussi une sensation de lourdeur. Lorsqu'un abcès apparaît, le patient ressent une faiblesse et une diminution des performances, ce qui se produit sur le fond de l'inflammation. En règle générale, tous ces symptômes n'apparaissent que d'un seul côté de la prostate. Et à ce stade, vous devez consulter un médecin. Il faut savoir que la maladie évolue très rapidement: du premier symptôme à la rupture d'un abcès, elle ne dure que 1 à 2 semaines.

Des symptômes tels que l’augmentation du rythme cardiaque et la transpiration suggèrent que le système immunitaire tente de surmonter seul les formations purulentes. Mais, en règle générale, des diagnostics complexes sont requis pour la récupération.

Dans la deuxième phase de la maladie, les symptômes disparaissent, la température passe, mais cela ne signifie pas que la maladie est passée. À ce stade de la maladie, l'abcès peut percer et se propager à d'autres organes. Une odeur désagréable d'urine, dans laquelle se trouvent des impuretés de pus, parle d'un tel résultat d'événements. En outre, l'urine peut avoir une nuance nuageuse. Si l'abcès s'est propagé dans l'intestin, il disparaîtra avec les selles.

En règle générale, des sensations douloureuses apparaissent dans la partie où se propage l'abcès de la prostate. Mais souvent, des spasmes peuvent apparaître dans le rectum ou le périnée, à mesure qu'ils redonnent.

Diagnostics

Dans certains cas, le patient lui-même peut détecter la présence d'un abcès. Pour cela, vous devez sonder la zone située au-dessus du pubis. Lorsqu'un abcès est détecté, une éducation complète peut être ressentie, avec une pression sur laquelle une personne a le désir d'uriner. Toutefois, afin de ne pas provoquer de complications, il convient de faire preuve de prudence. Pour diagnostiquer une telle maladie, il est nécessaire d’appliquer différentes techniques. Le médecin donne au patient les instructions pour de tels tests:

  • TRUS;
  • analyses d'urine et de sang;
  • examen rectal;
  • contenu de ponction abcès.

Si le processus purulent commence, le nombre de leucocytes sera augmenté dans les analyses de sang et d'urine. En outre, à la suite de l'examen de l'urine, la quantité de protéines peut être surestimée Lors d'un examen rectal, le médecin peut ressentir un renflement avec du liquide, qui est du pus.

L'examen rectal peut être dangereux pour une personne, le patient doit vérifier que le médecin respecte toutes les normes d'hygiène: portez des gants avant l'examen.

Une échographie est réalisée pour déterminer où se trouve l'abcès, quelle en est la taille et s'il s'est propagé aux organes voisins. Après cette étape du diagnostic, le médecin peut choisir le traitement optimal.

Afin de déterminer le type d'agent pathogène, il est nécessaire de procéder à une ponction. Si vous soupçonnez d'autres complications, l'urologue peut vous prescrire d'autres méthodes de diagnostic.

Traitement

En règle générale, les méthodes de traitement dépendent directement du stade de la maladie. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. Si la présence d'ulcères est détectée au premier stade, le médecin prescrit un traitement avec des antibiotiques de troisième génération et des médicaments immunostimulants. Afin de prévenir la douleur, vous devez mettre un blocus.

Si les résultats d'une échographie et d'un examen rectal de la prostate permettent au médecin de déterminer un abcès formé, une ouverture ou un drainage rectal est alors nécessaire. L'opération est réalisée sous anesthésie épidurale. Un abcès est ouvert, le lavage est effectué et le tissu mort est retiré. Pour se rétablir, le médecin peut prescrire un traitement concomitant comprenant un traitement anti-inflammatoire et antimicrobien. Si, au cours de la guérison, le patient a des spasmes, le médecin lui prescrit des AINS.

Même après une guérison complète d'un abcès, vous devez consulter un médecin pour éviter la récurrence d'une éducation purulente.

Pronostic et prévention

Dans le cas où le patient et le médecin soupçonnaient la présence d'un abcès à temps et entamaient un traitement rapide, le pronostic est généralement positif. Cependant, au moment de la guérison, le patient peut perdre sa capacité de travail. Si vous ne vous ennuyez pas rapidement au traitement d'une telle maladie, de telles complications peuvent survenir:

Ce sont les affections les plus graves qui, dans 15% des cas, peuvent entraîner le décès d'un patient.

Afin de ne pas faire face à une maladie telle qu'un abcès de la prostate, il est nécessaire de surveiller la prévention du développement de la prostatite.

Les facteurs qui provoquent la prostatite sont les suivants:

  • l'hypothermie;
  • mode de vie sédentaire;
  • traitement tardif des maladies;
  • vie sexuelle défectueuse.

L'abcès de la prostate est l'une des complications auxquelles font face les patients atteints de prostatite non traitée. Avec l'apparition de symptômes inhabituels, il est nécessaire de consulter un médecin et d'identifier les causes de leur apparition.

Abcès de la prostate

L'abcès de la prostate doit être considéré comme une complication de la prostatite parenchymateuse aiguë. La formation d'un abcès s'accompagne d'une augmentation de la douleur dans le périnée, d'une augmentation régulière de la température corporelle le soir jusqu'à 39-40 ° C, de troubles dysuriques et d'une rétention urinaire aiguë.

En cas de rétention urinaire aiguë chez les patients atteints de prostatite aiguë, une canulation de la vessie à l'aide d'un cathéter fin est autorisée. Si cette procédure échoue, une ponction capillaire de la vessie est effectuée.

Abcès de la prostate chez la plupart des patients est situé dans ses lobes latéraux.

Les étapes

Fig. 6.3 Abcès de la prostate

Lors des abcès de la prostate, qui sont une complication de la prostatite aiguë, on distingue deux étapes:

I - formation d'un abcès dans le contexte de manifestations cliniques lumineuses de prostatite aiguë (douleur sévère au périnée, à l'anus, à une température corporelle élevée, à des frissons, à des troubles dysuriques graves, à une rétention urinaire aiguë);

II - amélioration de l'état dû à la séparation de la cavité purulente par le puits de granulation (la température corporelle tombe à un niveau subfébrile, la douleur diminue, la miction est simplifiée, les selles sont normalisées), mais les modifications inflammatoires dans l'analyse sanguine demeurent.

Parfois, un abcès de la prostate s'ouvre spontanément dans les voies urinaires ou dans le rectum. Dans le même temps, l'état général du patient s'améliore. Si l'abcès est ouvert dans une fibre paraprostatique, une paraprostatite purulente se développe.

Sans écoulement de pus, le processus inflammatoire se propage à travers les tissus du pelvis, un phlegmon pelvien et une septicémie se développent.

La localisation possible des abcès dans la prostate, les voies de propagation du pus avec l'ouverture spontanée de l'abcès sont illustrées à la Fig. 6.3.

Diagnostics

Sur la base des résultats de l'évaluation des plaintes du patient, d'un historique de la maladie, d'un examen rectal numérique de la prostate et de méthodes de visualisation des organes internes (échographie, tomodensitométrie, IRM).

Lors de l'examen du doigt de la prostate, il se produit une douleur aiguë, une augmentation d'une part (ou des deux lobes). La prostate est dense au début de la formation d'un abcès, au fur et à mesure que le processus avance par palpation, vous pouvez déterminer la zone de fluctuation.

À la suite de l'analyse des manifestations cliniques de la maladie et de l'examen physique de l'abcès de la prostate, on peut raisonnablement suspecter: 1) une asymétrie de la prostate (présence d'une saillie de la prostate et en particulier de la zone de fluctuation lors d'un examen rectal); 2) douleur dans l'anus; 3) troubles dysuriques.

Cependant, la plupart des informations sur l'état de la prostate peuvent être obtenues en réalisant une échographie transrectale, un scanner ou une IRM.

Si des signes d'abcès sont détectés par échographie, tomodensitométrie ou IRM, le patient est perforé par cette lésion. Si vous avez du pus, le diagnostic d'abcès de la prostate est confirmé.

Traitement

La méthode traditionnelle de traitement des patients présentant un abcès de la prostate consiste à ouvrir l'abcès avec accès périnéal. Parallèlement, les données de la littérature et notre propre expérience indiquent que les petits abcès (5 à 6 ml de pus) qui ne s'étendent pas au-delà de la capsule de la glande peuvent faire l'objet d'un traitement par ponction.

La technique de ponction diagnostique ou thérapeutique pour les abcès de la prostate. Le patient est placé sur la table d'opération en position d'opération sur le périnée. Anesthésie locale ou générale. L'index de la main gauche est inséré dans le rectum et la zone de la prostate est déterminée, ce qui est supposé être perforé. 2-3 cm au-dessus de l'anus, à gauche ou à droite de la ponction de suture est effectuée à l'aide d'une longue aiguille. L'avancée de l'aiguille sur la prostate est contrôlée par un doigt inséré dans le rectum (Fig. 6.5).

Fig. 6.5 Ponction périnéale d'abcès de la prostate

L'insertion d'une aiguille dans la prostate nécessite un certain effort en raison de la densité du tissu prostatique. La présence de l'aiguille dans la lumière de l'abcès est confirmée par l'entrée de pus dans la seringue lors de l'extraction du piston. La ponction de la prostate est réalisée de préférence sous contrôle échographique (une analyse externe est réalisée à travers la paroi abdominale antérieure).

La cavité d'abcès doit être soigneusement rincée pour évacuer complètement le contenu purulent. Pour ce faire, percez la cavité de l'abcès avec une deuxième aiguille de plus grand diamètre. Un liquide de rinçage est injecté dans la cavité à l’aide d’une fine aiguille; Le degré de vidange de l'abcès et de remplissage avec du liquide de lavage est contrôlé par ultrasons.

Après l'évacuation complète du contenu de l'abcès, 1,0 g de kanamycine est injecté dans sa cavité et la procédure se termine là.

Si l'abcès contient 8 ml de pus ou plus, ou en cas de développement d'une paraprostatite purulente, une intervention chirurgicale ouverte est nécessaire - l'ouverture de l'abcès par une approche périnéale.

La position du patient est la même que ci-dessus. Le soulagement de la douleur est commun. Sous le contrôle d'un doigt inséré dans le rectum, un abcès est percé. Après avoir reçu le pus, sans retirer l'aiguille, une incision arquée de la peau et de la cellulose est faite entre les tubercules ischiatiques et le renflement du scrotum. En suivant la paroi supérieure de l'aiguille d'une manière émoussée, pénétrez dans la cavité de l'abcès. Le pus est évacué, la cavité d'abcès est traitée avec une solution antiseptique, les cloisons du tissu conjonctif sont détruites avec un doigt et la cavité est drainée avec un tube ou un écouvillon.

Afin de ne pas endommager l'urètre lors de l'ouverture d'un abcès de la prostate, vous devez y accéder à droite ou à gauche de la suture séparatrice. De plus, certains experts recommandent d'insérer une bougie en métal dans l'urètre pour l'orientation.

Le drainage est laissé dans la cavité de l'abcès pendant 48 à 72 heures et peut être ouvert par le rectum si le processus est compliqué par la formation d'une paraprostatite purulente. La position du patient et le soulagement de la douleur sont les mêmes que dans l'approche périnéale. L'anus est dilaté avec un miroir rectal. Une aiguille épaisse marque le point le plus mou de la prostate à travers la paroi du rectum. Après avoir reçu du pus près de l'aiguille, une incision longitudinale est faite de 2 à 3 cm de long et pénètre dans la cavité de l'abcès.

Une révision au doigt de la cavité d'abcès est réalisée, les ponts du tissu conjonctif sont détruits pour créer une seule cavité. Un tube de drainage est introduit dans la cavité de l'abcès (Fig. 6.6) et laissé dans la cavité de l'abcès pendant 2-3 jours.

Fig. 6.6. Schéma d'ouverture de l'abcès de la prostate par voie périnéale: a - accès à la surface postérieure de la prostate; b - le tube est inséré dans la cavité d'abcès

L'équipement endoscopique moderne permet à l'abcès de la prostate de s'ouvrir à travers l'urètre.

Sous anesthésie générale dans la vessie, un résectoscope est inséré dans l'urètre. Après avoir examiné la vessie, son cou et la zone de l'ouverture interne de l'urètre, la partie distale du résectoscope est amenée dans le service prostatique de l'urètre. Il y a souvent une déformation du service prostatique de l'urètre due à une dépression du côté de l'abcès; dans cette zone, il existe une hyperémie de la membrane muqueuse de l'urètre.

Sections effectuées du mur de l'urètre dans la zone de localisation de l'abcès. L'apparition de pus dans la zone de résection effectuée indique qu'un abcès est entré dans la cavité. Le trou se dilate, regarde autour de lui et rince complètement la cavité de l'abcès.

Un cathéter de Foley est introduit dans la vessie avec une ouverture latérale supplémentaire située à proximité de la cartouche de drainage et de la zone de l'abcès ouvert.

Le diagnostic tardif d'abcès de la prostate peut entraîner une percée d'abcès dans le rectum, l'urètre, la fibre paraprostatique, la vessie et la cavité abdominale. Lors de la percée spontanée de l'abcès dans l'urètre, une cavité se forme et communique avec l'urètre par un passage étroit qui ne permet pas un drainage adéquat. Une prostatite chronique et un faux diverticule de l'urètre prostatique se développent.

Lorsqu'un abcès est percé dans le rectum, une fistule urétrorectale ou prostate-rectale peut se former. Le traitement de ces fistules présente des difficultés techniques importantes.

L'auto-dissection d'un abcès de la prostate entraîne une amélioration rapide de l'état du patient. Cependant, l'auto-guérison ne se produit pas complètement, le processus devient chronique.

Lorsqu'un abcès se transforme en fibre paraprostatique, un phlegmon paraprostatique peut se développer. La condition du patient dans ce cas est grave, il y a des signes caractéristiques de paraproctite ou phlegmon du pelvis.

À ce stade, le processus purulent n’est pas inversé et, en l’absence de traitement adéquat, le patient décède.

La propagation du processus purulent dans la fibre du bassin peut entraîner le développement d'une thrombophlébite aiguë et d'une thrombose veineuse pelvienne. Une étude du taux de D-dimères dans le sérum peut aider au diagnostic de cette complication. L'augmentation du taux de D-dimères avec une prostatite aiguë supérieure à 0,5 mg / l fait qu'il est très probable que l'on parle de rejoindre une thrombophlébite veineuse pelvienne et une prostatite aiguë.

La thrombophlébite aiguë des veines pelviennes se manifeste cliniquement par des douleurs abdominales, une sensation de lourdeur du rectum, une tachycardie, des signes d'irritation péritonéale et un gonflement des jambes.

Pronostic défavorable

Le pronostic pour l'abcès de la prostate pour la récupération est douteux. Les jeunes hommes peuvent développer l'impuissance, l'infertilité. Souvent, après le traitement, le processus devient chronique avec des périodes d'exacerbation et de rémission.

Abcès de la prostate: traitement, causes, symptômes, diagnostic

Article sur le sujet: "Abcès de la prostate: traitement, causes, symptômes, diagnostic." En savoir plus sur le traitement de la maladie.

Abcès de la prostate - processus inflammatoire de la prostate, accompagné de formations purulentes. La suppuration du tissu glandulaire se produit et un abcès fermé se forme. Au fil du temps, le pus peut s'accumuler dans les organes génitaux.

En raison de sa manifestation, un abcès est primaire et secondaire.

L'abcès primaire est une maladie indépendante. Il se développe à la suite du transfert de bactéries par le sang dans la prostate à partir d'une autre source d'infection.

Il existe souvent un abcès secondaire, dont le développement est associé à un traitement inapproprié des maladies inflammatoires ou à des complications postopératoires. La situation peut être compliquée par la présence de calculs dans la glande, ce qui empêche le fonctionnement normal des canaux excréteurs.

C'est important! Dans 10% des cas, la maladie est mortelle.

Les petits ulcères qui en résultent se confondent progressivement pour former un grand abcès arrondi ou ovale aux limites claires.

Symptômes d'abcès de prostate

Le développement des abcès se fait en deux étapes:

Le stade infiltrant se manifeste par les symptômes suivants:

  • forte fièvre;
  • fièvre, frissons;
  • la tachycardie;
  • délire et altération de la conscience;
  • transpiration;
  • palpitations sévères dans le bas de l'abdomen, s'étendant dans le rectum;
  • problèmes de miction et de défécation.

Au stade purulent-destructeur, la manifestation des symptômes disparaît. Cependant, cela ne signifie pas que la récupération est en cours. Au contraire, augmente le risque de rupture de l'abcès.

Une percée dans le tissu paraurétral ou autour de la bulle entraîne le développement d'une cellulite (inflammation aiguë du tissu adipeux).

Si du pus pénètre dans l'urètre, une pyurie se développe. L'urine peut contenir des impuretés de pus. Cela devient boueux, il y a une forte odeur.

Une percée de pus dans l'intestin entraînera la formation d'une fistule rectale, qui se manifeste par la présence de pus dans les selles.

Attention! Après un abcès, sa désinfection ne se produit pas, ce qui entraîne une rechute.

Causes de l'abcès de la prostate

L'abcès primaire de la prostate peut développer plus tard des maladies telles qu'une amygdalite chronique, un mal de gorge, un furonculose ou d'autres inflammations purulentes. Le sang transporte des particules de pus et de bactéries vers la prostate, où l'inflammation commence. Ce processus s'appelle la septicopémie. Dans ce cas, l'abcès se développe dans un corps parfaitement sain.

Les causes peuvent être:

  • affaiblissement de l'immunité;
  • mode de vie sédentaire;
  • mauvaises habitudes
  • hypothermie des organes pelviens et autres.

L'abcès primaire est extrêmement rare.

Abcès secondaires beaucoup plus courants. Elle peut se développer dans le contexte d’une maladie inflammatoire déjà existante, telle que la prostatite chronique aiguë. En outre, la cause peut être un traitement ou une intervention chirurgicale mal choisi. En cas de traitement inapproprié, une stase sanguine se forme, ce qui provoque un gonflement. Le manque d'accès au sang frais entraîne la formation du processus inflammatoire. Au début, il y a peu d'abcès remarquables, qui se confondent progressivement en un grand, ayant un contour net de l'abcès.

Les méthodes de diagnostic modernes vous permettent de détecter facilement la maladie et de poser le bon diagnostic.

À cette fin, plusieurs études sont prescrites:

  • ponction du contenu de l'abcès;
  • Échographie;
  • analyses d'urine et de sang;
  • TRUS;
  • examen de la prostate avec un doigt.

Une analyse de sang révèle une augmentation du niveau de leucocytes, ainsi qu'un taux accru de sédimentation des érythrocytes.

Dans l'analyse de l'urine révèlent un niveau élevé de leucocytes et de protéines. De plus, des agents pathogènes sont détectés.

De grande importance dans le diagnostic de l'examen rectal avec votre doigt, dans lequel le médecin peut détecter un renflement contenant un liquide. La procédure est effectuée avec beaucoup de précautions, car il y a une chance pour endommager l'abcès, ce qui conduira à sa percée. La prostate elle-même est élargie et tendue.

Avec l'aide de TRUS, vous pouvez identifier le lieu exact de localisation de l'abcès, évaluer sa taille et prescrire le traitement approprié. Cette méthode est utilisée pour contrôler la ponction.

Pour déterminer le type d'agent pathogène, une ponction est effectuée afin de sélectionner un traitement efficace et des mesures pour prévenir les récidives.

En cas de suspicion de fistule, le médecin prescrit des études complémentaires: urétroscopie, anoscopie, échographie de la vessie, cystoscopie. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un proctologue.

Méthodes de traitement de l'abcès de la prostate

Selon le stade de la maladie, un traitement conservateur ou une intervention chirurgicale est prescrit.

En cas d'abcès infiltrant, un traitement antibactérien est prescrit avec des antibiotiques de troisième génération: les céphalosporines, les fluoroquinolones. La solution de rhéosorbilact ou de ringer est administrée par voie intraveineuse pour soulager l'intoxication. La douleur soulage l'anesthésie locale.

La méthode chirurgicale est utilisée uniquement à un stade purulent-destructeur. L'opération est réalisée sous anesthésie épidurale. Un abcès est ouvert, le lavage est effectué et le tissu mort est excisé. Après la chirurgie, des agents anti-inflammatoires et antimicrobiens sont prescrits, ainsi que des perfusions intraveineuses. Pour le soulagement de la douleur, des analgésiques non stéroïdiens sont utilisés.

C'est important! Au premier signe d'un abcès, contactez immédiatement un établissement médical pour une assistance qualifiée. Ne pas se soigner de quelque façon que ce soit!

Complications d'abcès prostatique

Si vous ne recevez pas un traitement qualifié en temps voulu, un abcès de la prostate peut avoir des conséquences assez graves. Le plus dangereux de ceux-ci est la rupture du pus encapsulé et son entrée dans la circulation sanguine, à travers laquelle il se propage dans tout le corps.

Seul le traitement fourni à temps garantit un rétablissement complet tout en préservant les fonctions de reproduction.

La tâche de prévention consiste à prévenir le développement de la prostatite.

Mesures de prévention:

  • mode de vie sain;
  • faire du sport;
  • prendre des vitamines, surtout en hiver;
  • cesser de fumer;
  • vie sexuelle régulière.

Ces mesures renforceront le corps dans son ensemble et augmenteront sa résistance à l'abcès de la prostate.

Radevich Igor Tadeushevich, sexologue-andrologue, 1 catégorie

387 vues totales, 7 vues aujourd'hui

L'abcès de la prostate est l'une des maladies infectieuses et inflammatoires graves.

Le principal danger pouvant conduire au développement de cette maladie est la survenue d'une septicémie ou d'une péritonite.

Lorsqu'un abcès se rompt, son contenu peut pénétrer non seulement dans l'urètre ou le petit tissu pelvien, mais également dans la cavité abdominale.

Le traitement doit commencer dès que possible après l'identification des symptômes d'inflammation.

Abcès de la prostate: de quoi s'agit-il?

L'abcès de la prostate est une maladie en cours de développement dont les ulcères se forment dans la prostate. Une telle condition peut être une complication de la prostatite ou une maladie indépendante. En fonction des raisons de l'apparition et du stade de développement de l'abcès, la méthode de son traitement est choisie.

Le développement d'un abcès se produit en plusieurs étapes:

  • la survenue d'une congestion et d'un œdème dans la prostate;
  • l'accès au sang est difficile;
  • la formation de produits métaboliques favorisant le développement de l'inflammation;
  • l'inflammation conduit à la formation de pustules microscopiques;
  • de nombreux abcès ne font qu'un (le résultat est un abcès de la prostate).

Que peut former, provoque

L'abcès de la prostate peut se former sous l'influence de facteurs internes et externes.

La santé de la prostate est influencée par le mode de vie d'un homme, les caractéristiques de son activité professionnelle, son état de santé général et sa tendance aux dépendances.

Parfois, même des maladies telles que l'amygdalite entraînent l'apparition d'ulcères dans la prostate.

Causes de l'abcès de la prostate:

  • immunité affaiblie;
  • maladies du système génito-urinaire (urétrite, prostatite, adénome de la prostate).
  • hypothermie fréquente des organes pelviens;
  • interruption du traitement de la prostatite;
  • urolithiase;
  • violation de la régularité de la vie sexuelle;
  • traitement incorrect ou négligence de la prostatite.

Comment est-il classé?

L'abcès PTS peut être primaire ou secondaire. Dans le premier cas, la maladie évolue de manière indépendante et dans le second, elle est une conséquence de la prostatite. Selon les statistiques, la forme secondaire d'abcès chez l'homme se retrouve plusieurs fois plus souvent que le type primaire.

Stades d'abcès de la prostate:

  • stade primaire (accompagné de symptômes prononcés, tels que fièvre, fièvre et douleurs lancinantes);
  • stade secondaire (les symptômes deviennent moins perceptibles, mais un abcès peut se rompre à tout moment).

Les symptômes

Abcès du STP ne se développe jamais de manière asymptomatique. Les signes d’un tel état à un stade précoce de la maladie acquièrent une forme prononcée. La condition de l'homme devient lourde et s'accompagne d'une douleur aiguë.

Symptômes d'abcès de la prostate:

  • température corporelle élevée (peut atteindre 40 degrés);
  • frissons et tachycardie;
  • forte douleur lancinante dans les organes génitaux;
  • difficulté à uriner;
  • dessus du pubis apparaît tubercule arrondi.

L'exacerbation d'un abcès peut être accompagnée d'une affection qui ressemble à une fièvre. La température du corps d'un homme s'élève à un point critique. En outre, le patient peut présenter une altération de la conscience et du délire à court terme.

Diagnostics

Les difficultés avec le diagnostic d'abcès du pancréas ne se produisent pas. Tout d'abord, un homme doit passer un test complet de sang et d'urine.

La présence d'inflammation est déterminée par l'augmentation du nombre de leucocytes et de protéines. En outre, une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) indique le développement d'une formation purulente.

De plus, les études suivantes sont menées:

  • palpation de la prostate;
  • biopsie de l'ulcère;
  • Échographie de la prostate (le spécialiste voit la taille de l'abcès);
  • ponction du contenu de l'abcès.

RÉFÉRENCE: Le diagnostic de la maladie est réalisé sur la base d'un ensemble de recherches instrumentales et de laboratoire. L'examen par un spécialiste ne suffit pas pour dresser un tableau clinique complet de l'état du patient.

Traitement

Il existe deux types de traitement pour les abcès RV. Dans le premier cas, la restauration de la santé masculine est réalisée par des médicaments, des procédures thérapeutiques et l'utilisation d'autres moyens non opérationnels.

Dans le second cas, l’élimination de l’abcès se fait par l’utilisation de techniques chirurgicales.

Traitement de la maladie, en fonction du stade de développement:

  • petits ulcères (traitement antibiotique - fluoroquinolones, céphalosporines, aminosides);
  • accumulations de pus en grande quantité (chirurgie).

L'opération est réalisée sous anesthésie locale. Un homme reçoit un coup de feu dans une certaine partie du dos, en raison de laquelle la sensibilité dans les organes pelviens disparaît. Le risque de récidive après l'opération est minimisé et, dans la plupart des cas, il n'y a pas de complications.

Aux fins de désintoxication, des solutions spéciales sont administrées par voie intraveineuse au patient. Pour soulager la douleur au moment de l'aggravation des attaques, les spécialistes utilisent les méthodes du blocus paraprostatique et présacral.

Quelles pourraient être les conséquences si non traité?

L'abcès est l'une des maladies les plus dangereuses de la prostate. Premièrement, la maladie elle-même est une complication de la prostatite. Deuxièmement, cela peut conduire à ses propres complications, qui viendront compléter le tableau clinique existant.

Conséquences de l'abcès de RV:

  • capsule de percée (le pus pénètre dans le sang et se propage à travers les organes internes);
  • la formation de fistule (infection supplémentaire de la vessie et des masses fécales de la prostate);
  • apparition d'ulcères dans d'autres organes urinaires.

Prévention

La principale mesure de prévention de l'abcès de la prostate est le traitement rapide et complet de la prostatite. Cette maladie est l’une des causes les plus courantes de la formation d’ulcères; vous ne devez donc pas ignorer ses symptômes, ne pas prendre de médicaments ou interrompre le traitement par des antibiotiques.

Les autres mesures préventives sont:

  • activité physique;
  • bonne nutrition;
  • traitement complet et opportun de toutes les maladies, en particulier celles liées au système reproducteur;
  • exclusion de l'hypothermie des organes pelviens;
  • refus ou minimisation de la dépendance à de mauvaises habitudes.

Les techniques modernes et l’accès rapide à un spécialiste garantissent le traitement efficace d’un abcès de la prostate. La fonction de reproduction du patient est préservée et sa capacité de travail ne se perd qu'au moment des procédures.

Lorsque vous ignorez les symptômes ou l'auto-traitement de la maladie, le pronostic sur la vie et la santé d'un homme peut être extrêmement défavorable.

L'abcès de la prostate est une dynamique inflammatoire qui se produit dans la prostate et s'accompagne d'une propagation d'inflammation purulente dans la prostate. Pendant la période de la maladie peut accumuler du pus dans les organes génitaux. Un traitement inadéquat peut entraîner des complications graves, telles que la septicémie. Les cas ayant une issue fatale pour cette maladie représentent environ 10%.

Causes de l'abcès de la prostate

L'abcès primaire de la prostate est une maladie distincte. Le plus souvent, cela se produit après des affections différées telles que l'angine de poitrine, l'amygdalite chronique, la furonculose ou une autre inflammation purulente. Le corps commence à combattre les bactéries qui colonisent la cavité buccale, les amygdales et les voies nasales. Avec le sang, des particules de pus et de bactéries sont transférées vers la prostate, où commence le processus inflammatoire. C'est ce qu'on appelle la septicopémie. Dans ce cas, l'abcès se développe dans un organe en parfaite santé. Les causes peuvent également inclure:

  • hypothermie des organes pelviens;
  • immunité affaiblie;
  • fumer;
  • mode de vie sédentaire et des trucs.

L'abcès primaire de la prostate est très rare.

Les abcès secondaires de la prostate sont beaucoup plus fréquents. Il apparaît dans le contexte d'une inflammation déjà existante, telle qu'une prostatite chronique aiguë. Selon les statistiques de la santé, le nombre de complications après une prostatite chronique a augmenté d'environ 6%. Elle peut également être provoquée par une chirurgie ou par un traitement précoce mal choisi. Si le traitement est mal effectué, le sang stagne dans l’organe, ce qui provoque un gonflement. En raison du manque d'accès au sang frais, un processus inflammatoire commence à se former. Premièrement, il y a les abcès subtils, qui finissent par se confondre et forment un énorme, ayant un contour clair de l'abcès.

Symptômes d'abcès de prostate

L'abcès de la prostate comporte deux stades: infiltrant et purulent-destructeur. Les symptômes de la première incluent:

  • hyperthermie jusqu'à 39-40 ° C;
  • fièvre, tremblements;
  • signes d'intoxication;
  • tachycardie, transpiration excessive;
  • sensations de douleur;
  • miction douloureuse.

Au deuxième stade, les symptômes disparaissent, la douleur dans la prostate diminue, mais il s'agit d'une amélioration trompeuse. Au cours de cette période, l'apparition la plus commune de la rupture de l'abcès. La couleur de l'urine cède la place à une eau trouble, on y observe du pus, son odeur devient vive et désagréable. S'il y a du pus dans les selles, un abcès s'est rompu dans l'intestin.

Diagnostic d'abcès de prostate

Le diagnostic de cette maladie du système urogénital prend en compte de nombreux indicateurs cliniques. OAK (formule sanguine complète) a une formule augmentée de leucocytes et un taux de sédimentation élevé des érythrocytes. En OAM (analyse d'urine), on observe la présence de protéines. Dans l'étude de la microflore pathogène de frottis est détectée.

Lorsque la méthode de palpation est détectée ronde, éducation en saillie avec un contenu liquide d'abcès. La prostate est très douloureuse, hypertrophiée.

L'échographie est également largement utilisée. Le médecin peut voir la taille de l'abcès, la quantité de son contenu, sa localisation, ainsi que surveiller le processus d'échantillonnage de la ponction pour identifier les causes de l'infection.

Traitement de l'abcès de la prostate

Le processus et la technologie de traitement de l'abcès de la prostate dépendent du stade de développement de la maladie.

Au stade infiltrant, on utilise un traitement antibactérien avec des antibiotiques de troisième génération, tels que les céphalosporines et les amines fluoroquinolones. Par voie intraveineuse, introduisez des solutions de ringer ou de rhéosorbilact pour réduire l’intoxication. Le syndrome douloureux est réduit grâce à une anesthésie locale.

Dans le cas d'un stade purulent-destructeur, seule la méthode chirurgicale est utilisée. L'opération est réalisée sous anesthésie épidurale. Après l'ouverture de l'abcès, le lavage et l'excision des tissus morts sont effectués. Les médicaments prescrits pour réduire l’inflammation, les médicaments antimicrobiens et les perfusions par voie intraveineuse sont prescrits avec un résultat favorable. Des analgésiques non stéroïdiens sont également présentés.

En cas de survenue des premiers signes d'abcès de la prostate, il est urgent de contacter les établissements médicaux pour obtenir une assistance qualifiée. En aucun cas, ne doit pas essayer de guérir la maladie elle-même.

Complication d'abcès de la prostate

L'abcès de la prostate peut avoir des conséquences très graves si le traitement nécessaire n'est pas effectué à temps. Le plus dangereux est la rupture du pus encapsulé et son introduction dans le sang. Avec l'écoulement du sang, le pus se propage dans tout le corps et l'infection de tout organe se produit. La détérioration ultérieure de l'état du patient entraîne la formation de fistules. Le danger d'un abcès de la prostate est qu'il peut provoquer le développement d'une septicémie ou d'une péritonite. La mortalité par traitement tardif survient dans 5 cas sur 100.

Prévention de l'abcès de la prostate

Avec le temps, les soins médicaux garantissent une récupération rapide et une performance accrue de la fonction de reproduction. L'idée principale de la prévention est d'empêcher le développement de la prostatite. Un mode de vie sain, cesser de fumer, vie sexuelle régulière avec un partenaire sexuel régulier, améliorer l'immunité, prendre des vitamines et faire du sport ne feront que donner un résultat positif et augmenteront la résistance du corps à l'abcès de la prostate.

L'abcès de la prostate est une maladie caractérisée par une accumulation de pus dans la glande. Se produit souvent sur le fond de la prostatite ou des maladies infectieuses dans les tissus de la glande.

Causes de l'abcès de la prostate

Plusieurs facteurs sont nécessaires à la survenue d'un abcès: violation de la sécrétion des glandes et adhésion de la microflore pathogène. L'agent responsable de cette maladie est constitué de micro-organismes purulents à Gram positif: staphylocoques, streptocoques, pneumocoques, rarement pseudomonas ou E. coli, Candida et certains protozoaires.

Selon le mécanisme de la maladie, un abcès peut être:

  1. Primaire - si le microorganisme pénètre dans la glande avec du sang provenant d’autres foyers d’infection dans le corps. L'évolution d'un tel abcès est plus grave, mais cette forme est extrêmement rare. Lorsque cette forme est caractérisée par le développement de la septicémie et de la mort.
  2. Abcès secondaire - se produit sur le fond de maladies antérieures de la prostate.

Ainsi, il est possible de distinguer plusieurs raisons contribuant à la suppuration de la glande:

  1. La prostatite est la cause la plus fréquente.
  2. Blocage des canaux excréteurs de la prostate. Cette pathologie est possible avec des maladies telles que l'adénome de la prostate, l'urétrite, la prostatite chronique;
  3. À la suite de l'introduction d'une infection lors d'interventions instrumentales transurétales;
  4. Dans certains cas, une pathologie peut se développer après une chirurgie abdominale sur la vessie ou la glande elle-même.

Outre ces raisons, un facteur prédisposant peut être une diminution de la réactivité immunitaire de l'organisme, ainsi que la présence de maladies infectieuses générales.

Symptômes d'abcès de prostate

Les symptômes d'abcès de la prostate peuvent être divisés en manifestations communes et locales. Cette séparation peut être expliquée par le stade de formation de l'abcès. Lorsqu'une infection pénètre, notre système immunitaire réagit rapidement à l'agent pathogène et libère des substances biologiquement actives, des médiateurs de l'inflammation. Ces médiateurs détruisent la paroi bactérienne, de sorte que le contenu interne des cellules bactériennes, les toxines, pénètre dans le sang. Ces toxines et provoquent la réaction générale du corps.

En raison de l’activité du même système immunitaire, afin d’affaiblir l’infection du sang par des toxines et d’arrêter la propagation de l’infection, une enveloppe du tissu conjonctif se forme en tant que mécanisme de protection délimitant le foyer du pus. À partir de ce moment, on peut supposer que l'abcès est formé. Les symptômes généraux disparaissent, mais les signes locaux deviennent plus prononcés.

Les manifestations communes de la maladie comprennent:

  1. Une température élevée, qui est souvent très difficile à abaisser;
  2. Intoxication grave du corps, se manifestant par des nausées, des vomissements, des maux de tête, des vertiges;
  3. Transpiration;
  4. Pouls rapide;
  5. Dans les cas graves, une violation de conscience.

Les symptômes locaux incluent:

  1. Douleur - plus souvent localisée sur un côté de la glande qui caractérise le côté de la lésion. La douleur peut irradier jusqu'au périnée, au rectum et à la cuisse. La douleur est intense, aiguë, lancinante. Miction et défécation extrêmement douloureuses.
  2. Il est possible de changer l'apparence de la glande elle-même. Il peut devenir hyperémique, œdémateux. Au toucher, même accidentellement, il se produit une douleur aiguë.

Diagnostics

Le diagnostic de la maladie ne pose pas de difficultés particulières. Aux premiers stades du diagnostic, il est nécessaire de procéder à une numération sanguine complète. Une augmentation du nombre de leucocytes, de la protéine C-réactive et de la RSE sera trouvée dans le sang.

Les méthodes de diagnostic spécifiques comprennent:

  1. Examen rectal numérique. Dans le même temps, on constate la consolidation de la glande, la pastoznost, l'augmentation de sa taille et ses fluctuations;
  2. Échographie transrectale;
  3. Tomographie par ordinateur;
  4. Ponction transrectale de l'abcès - est à la fois une manipulation diagnostique et thérapeutique. Il vous permet de déterminer l'emplacement exact de l'abcès, d'effectuer une biopsie à des fins de recherche microbiologique afin d'identifier l'agent pathogène et de prescrire un traitement.

Traitement

Une maladie telle qu'un abcès implique nécessairement une hospitalisation urgente.

Le traitement de la toxicomanie est effectué:

  1. Antibiotiques à large spectre dans les premiers stades de la maladie. Après avoir reçu les résultats de la recherche microbiologique, une large gamme de médicaments est remplacée par des médicaments spécifiques.
  2. Désintoxication - il est nécessaire de réduire l'ensemble des symptômes et d'éliminer toutes les toxines du corps. Pour ce faire, utilisez une infusion de solution saline, de glucose et de solutions de ringer.
  3. Thérapie de renforcement - a un effet stimulant sur le système immunitaire et la réparation des tissus endommagés. Les vitamines des groupes B, A, E et C sont administrées par voie intraveineuse.

Sous le contrôle d'un appareil à ultrasons, l'abcès est perforé, ouvert, lavé et drainé.

Le pronostic de la maladie est positif. Si vous consultez un médecin à temps et commencez le traitement d'un abcès, le rétablissement complet est atteint.

Une complication de la maladie est - la septicémie - une percée de l'abcès et l'obtention de tout le contenu dans le sang. Cela conduit à la généralisation du processus purulent et, souvent, à la mort.

Les mesures préventives comprennent une bonne hygiène personnelle, la nutrition, la prévention de l'hypothermie, le traitement rapide des maladies infectieuses courantes, de la prostatite et d'autres pathologies génitales.