Les bactéries se trouvent dans l'urine, qu'est-ce que cela signifie?

Puissance

Chez une personne en bonne santé ne devrait pas être dans l'analyse des bactéries de l'urine. Si l'examen bactériologique de l'urine les détecte, cette affection s'appelle une bactériurie et nécessite un traitement par un urologue spécialisé.

Escherichia coli est le plus répandu dans la culture d'urine. La bactériurie dans l'urine n'est déterminée que si les organes du système urinaire (reins, vessie, uretères) sont infectés et si le système immunitaire ne peut pas faire face à la bactérie.

Pourquoi les bactéries présentes chez l'homme dans l'analyse générale de l'urine, et ce que cela signifie, nous le verrons dans cet article.

Comment les bactéries pénètrent-elles dans l'urine?

L'agent pathogène pénètre dans les voies urinaires de plusieurs manières:

  1. Ascendant - un agent infectieux entre dans les voies urinaires par l’urètre. Cette variante de l'infection est plus typique chez les femmes en raison des caractéristiques anatomiques (urètre court et large). De plus, ce mécanisme de pénétration des bactéries dans l'urine est très probablement lié à des manipulations instrumentales telles que le cathétérisme de la vessie, l'urétroscopie, la cystoscopie, le bougienage de l'urètre, la chirurgie transurétrale.
  2. Descendant - avec lésions infectieuses des reins.
  3. Lymphogène - L’infection se produit par les canaux lymphatiques situés dans des foyers infectieux situés près des organes du système urogénital.
  4. Hématogène - l'agent pathogène est introduit dans les voies urinaires avec du sang provenant de foyers d'infection distants.

En règle générale, lorsque des modifications pathologiques du système urinaire s'ajoutent aux bactéries, une augmentation de la concentration d'autres indicateurs d'inflammation - les leucocytes et le mucus est détectée.

Formes de bactériurie

  • La vraie bactériurie est une bactérie qui non seulement pénètre dans les voies urinaires, mais s'y multiplie également, provoquant une inflammation grave.
  • Fausse bactériurie - les bactéries pénètrent dans la vessie, les voies urinaires, mais n'ont pas le temps de se propager et de se multiplier car une personne est immunisée ou prend un traitement antibactérien pour une maladie inflammatoire.
  • La bactériurie cachée est le plus souvent déterminée par un examen médical de routine chez des personnes qui ne se préoccupent ni de la vessie ni des reins, ou d'une miction altérée. Surtout souvent dans le sens de bactériurie asymptomatique détectée chez les femmes enceintes.
  • Le fait que le patient ait une bactériurie asymptomatique a été identifié après une étude positive en deux étapes sur l'urine. La collecte du matériel doit avoir lieu à intervalles d'un jour et l'indicateur bactérien doit être confirmé deux fois dans les limites de 100 000 par millilitre d'urine.

Causes des bactéries dans l'analyse de l'urine

Si de grandes quantités de bactéries sont trouvées dans les urines, on parle de bactériurie et indique le risque d'infection dans le système urinaire. Mais avant de prendre des mesures, vous devez vous assurer que l'analyse a été soumise correctement. Vous avez peut-être utilisé un bocal non stérile et des diagnostics répétés indiqueront que tous les indicateurs sont normaux. Parfois, il est nécessaire de reprendre les analyses 2 à 3 fois.

Quelles maladies peuvent se manifester dans les phases initiales uniquement en modifiant l'indicateur ci-dessus?

  1. Urethrite. Si des micro-organismes pathogènes du canal urinaire commencent à se multiplier activement (pour diverses raisons), une inflammation de l'urètre se produit.
  2. Pyélonéphrite. La deuxième cause de bactéries dans l'urine. L'inflammation des reins peut aussi être primaire ou secondaire.
  3. La cystite L'une des deux pathologies les plus probables, accompagnée d'une libération accrue de microorganismes.

Lorsque des bactéries sont détectées dans l'analyse d'urine, il est nécessaire de déterminer quelles bactéries sont exactement afin de sélectionner le traitement approprié. Pour ce faire, une culture bactériologique de l’urine est réalisée - les bactéries sont placées dans un milieu nutritif et cultivées dans des conditions favorables. À l'aide de cette étude, le type de bactérie ainsi que sa sensibilité aux antibiotiques sont déterminés.

Résultats de décodage

Le résultat est estimé en unités formant des colonies contenues dans 1 ml de liquide à tester. Si des indicateurs obtenus sont inférieurs à 1000 UFC / ml, un traitement n'est généralement pas nécessaire. Lorsque les résultats de l'étude ont montré que le nombre de micro-organismes se situait entre 1 000 et 100 000 UFC / ml, cette analyse peut alors susciter des doutes quant à la nécessité d'un transfert d'urine.

Si le nombre de micro-organismes est égal ou supérieur à 100 000 UFC / ml, nous pouvons parler du lien entre l'inflammation et l'infection. Il est nécessaire d'effectuer un traitement obligatoire.

Nombre élevé de globules blancs et de bactéries dans l'urine

Les leucocytes et les bactéries pathogènes dans l'urine indiquent le développement possible de telles maladies:

Des cellules épithéliales sont parfois présentes dans le matériel de test, mais en quantités minimes.

Mucus et bactéries dans l'urine

Si l'urine contient du mucus et des bactéries à une concentration supérieure à la norme, les raisons en sont généralement les suivantes:

En outre, les microbes, l'épithélium et les leucocytes sont souvent détectés en raison d'une mauvaise collecte de liquide biologique. Il est nécessaire de laver les organes génitaux externes immédiatement avant la miction et il est préférable d'acheter un récipient pour le transport de l'urine dans une pharmacie complètement stérile.

Escherichia coli

Ce type de bactérie vit dans les parties inférieures du système digestif. Ce sont des bactéries Gram-négatives qui sont sécrétées lors d'un acte de défécation. Arrivés aux organes génitaux, ils se multiplient dans l'urètre, puis atteignent la vessie.

La reproduction des microorganismes se produit très rapidement dans n’importe quel système urinaire. Avec le développement de ces bactéries dans les reins, une pyélonéphrite apparaît, dans l'urètre - urétrite, dans la vessie - cystite. Escherichia coli est le plus fréquent dans les infections des voies urinaires.

Enterococcus faecalis

E. coli est l'Enterococcus faecalis. En tant que bactérie à Gram positif, il est normalement présent dans le tractus gastro-intestinal chez les personnes en bonne santé, participant à la digestion. L'entrée dans les voies urinaires se fait par les selles. Après cela, la croissance incontrôlée de cette bactérie se produit. Il est également possible d’infecter le sang, les plaies et les régions du pelvis. L’infection par Enterococcus faecalis est difficile à traiter. Cette bactérie est très résistante à la plupart des antibiotiques.

Causes de bactéries dans l'urine pendant la grossesse

Leur apparition s'explique par de nombreuses raisons, car il s'agit d'une période très difficile pour une femme. Différentes conditions sont créées lorsque l'urine stagne et que des bactéries commencent à s'y développer. Pendant la grossesse également, l'utérus se développe constamment, ce qui exerce une pression sur les reins et les empêche de fonctionner pleinement.

La bactériurie est souvent due à une altération hormonale. Il est nécessaire de prendre en compte les caractéristiques physiologiques du système urogénital d'une femme enceinte, l'urètre étant situé près du rectum, tandis que l'urètre est trop court. De plus, la vessie peut être proche du rectum.

Les modifications des niveaux hormonaux peuvent également affecter l’apparition de bactéries dans les urines pendant la grossesse. La bactériurie survient avec des caries ou en raison d'une immunité réduite. Les femmes atteintes de diabète peuvent également avoir des bactéries dans leur urine.

Les femmes enceintes menant une vie sexuelle désordonnée, c'est-à-dire changeant souvent de partenaire sexuel, sont particulièrement à risque de contracter la bactérie. Le même danger menace les femmes qui ne respectent pas correctement les règles d'hygiène personnelle. Certaines maladies du système urogénital, telles que la cystite et la pyélonéphrite, présentent un certain risque de grossesse.

Bactérie dans l'urine d'un enfant

Selon le nombre de bactéries détectées dans l’urine du bébé, les maladies suivantes peuvent survenir:

  1. Pour la cystite et l'urétrite, les troubles dysuriques sont plus fréquents (retard ou incontinence, augmentation des mictions nocturnes, petites mictions), douleur et sensation de brûlure au moment de la miction, faiblesse, léthargie, fièvre jusqu'à 37–38 degrés, douleurs abdominales basses avec irradiation périorale et / ou le bas du dos.
  2. Pyélonéphrite, caractérisée par des douleurs lombaires et abdominales, diarrhée, frissons, fièvre, vomissements. Chez les nouveau-nés et les nourrissons atteints de la maladie, la prise de nourriture et l'anxiété générale sont totalement rejetées.
  3. La bactériurie asymptomatique est une affection dans laquelle il n'y a aucun signe de maladie. Ce phénomène est bénin et ne nécessite pas de traitement car les tissus rénaux ne sont pas endommagés.
  4. Les bactéries dans l'urine d'un enfant peuvent être détectées dans les maladies infectieuses-inflammatoires du système urinaire, qui se développent dans le contexte d'anomalies congénitales des reins, des uretères et de la vessie, ainsi que de la région génitale (canal déférent, testicules) ou de hernie complexe inguinal-scrotal congénital.

En conséquence, le traitement des bactéries dans l'urine d'un enfant s'effectue sur la base de données provenant d'une étude d'analyse et de prescriptions d'un médecin, individuellement dans chaque cas particulier. Il est nécessaire de traiter la cause, c'est-à-dire la maladie qui a permis à la bactérie de pénétrer dans l'urine.

Les symptômes

La bactériurie s'accompagne généralement de manifestations cliniques, mais dans certains cas, ce phénomène est asymptomatique.

Les signes les plus caractéristiques de bactériurie comprennent:

  • mictions fréquentes;
  • douleur et sensation de brûlure en urinant;
  • rougeur de la vulve accompagnée de démangeaisons;
  • incontinence urinaire;
  • douleur abdominale basse;
  • l'urine dégage une odeur forte et désagréable; il peut y avoir un mélange de sang ou de mucus;
  • la couleur de l'urine est très trouble ou a une teinte blanchâtre.

Si l'infection affecte la vessie ou l'urètre, la température corporelle ne s'élève pas, mais si l'infection se propage aux reins, de la fièvre, une douleur sourde dans la région lombaire, des nausées et des vomissements peuvent survenir.

Comment traiter les bactéries dans l'urine?

Tout d'abord, un examen approfondi est nécessaire pour détecter la nature et la cause de la bactériurie. Expérimentalement également révélé la résistance des bactéries à un antibiotique particulier.

Le traitement vise à éliminer le nidus de la maladie et à améliorer le processus de miction. Les antibiotiques, les nitrofuranes et les sulfamides sont généralement prescrits.

Afin de prévenir l'apparition de bactériurie, il est nécessaire de respecter scrupuleusement les mesures d'hygiène personnelle. Si vous soupçonnez quoi que ce soit, contactez immédiatement un spécialiste. Les tests ne sont pas simplement un caprice des médecins, mais un moyen de vous protéger contre des maladies dangereuses. Si, au cours de l'examen, des micro-organismes douteux ont été trouvés, répétez l'analyse.

Bactéries dans l'urine

Les bactéries normales ne doivent pas être présentes dans l'urine. L'apparition de bactéries dans l'urine s'appelle une bactériurie. La détection de bactéries dans l'urine indique une possible infection des organes du système urinaire (cystite, urétrite, pyélonéphrite, etc.).

Très souvent, les bactéries détectées dans un test d'urine sont détectées en raison d'un test incorrect. L'urine doit être recueillie dans un récipient propre et sec (de préférence stérile), prélaver soigneusement les organes génitaux externes et recueillir une partie moyenne de l'urine. Pour des résultats précis, il est conseillé de reprendre l'urine plusieurs fois.

Lorsque des bactéries sont détectées dans l'analyse d'urine, il est nécessaire de déterminer quelles bactéries sont exactement afin de sélectionner le traitement approprié. Pour ce faire, une culture bactériologique de l’urine est réalisée - les bactéries sont placées dans un milieu nutritif et cultivées dans des conditions favorables. À l'aide de cette étude, le type de bactérie ainsi que sa sensibilité aux antibiotiques sont déterminés.

Très souvent, les bactéries pénètrent dans l'urine du côlon. Dans ce cas, les bactéries se déplacent de l'anus à l'urètre, puis pénètrent dans la vessie et remontent au-dessus. Cette voie bactérienne dans les voies urinaires est appelée ascendante. Cela est particulièrement vrai pour les femmes en raison de leurs caractéristiques anatomiques. La voie descendante est caractérisée par l'entrée de bactéries dans l'urine avec une lésion infectieuse des reins.

Dans l'étude de l'urine est généralement détecté un seul type de bactérie. Mais si plusieurs types d’entre eux sont détectés, il faut tout d’abord exclure la pénétration de bactéries dans l’urine en raison d’une analyse erronée. Dans ce cas, il est souhaitable de repasser l'analyse.

Symptômes de bactériurie

Dans la plupart des cas, la bactériurie est accompagnée de toutes les manifestations cliniques, mais elles peuvent parfois être détectées dans l'urine par hasard, sans aucun symptôme. Dans ce cas, on parle de bactériurie asymptomatique.

L'apparition de bactéries dans l'urine peut se manifester par des mictions fréquentes et parfois douloureuses, une douleur sourde "dans le bas de l'abdomen", l'apparition d'une forte odeur désagréable dans l'urine et du sang pendant la miction. L'urine peut être trouble, avoir une teinte blanchâtre ou rouge, contenir des flocons.

Si l'infection se produit dans la vessie ou l'urètre, la température corporelle n'augmente généralement pas, mais si l'infection s'est propagée aux reins, l'élévation de la température n'est pas inhabituelle. Dans ce cas, une douleur sourde dans la région lombaire, des nausées et des vomissements peuvent également survenir.

Chez les enfants, il est souvent difficile de voir les symptômes de bactéries dans les urines. L'enfant peut être irritable, le régime alimentaire est perturbé, la température corporelle est élevée et la cause ne peut pas être trouvée. Les bactéries dans l'urine chez les enfants peuvent également être accompagnées d'incontinence.

On pense qu'une bactériurie asymptomatique avec un petit nombre de bactéries dans l'urine et un agent pathogène non agressif peuvent se résoudre. Mais cette tactique ne s'applique pas aux femmes enceintes, aux personnes à immunité réduite et aux personnes âgées.

Bactéries dans l'urine pendant la grossesse

La bactériurie asymptomatique est très dangereuse pendant la grossesse. Depuis une femme peut ne pas remarquer une violation du travail des reins, mais cette condition peut affecter la condition de l'enfant.

Les bactéries dans l'urine chez les femmes enceintes sont 5 fois plus courantes que les bactéries dans l'urine chez les femmes non enceintes. Cela contribue à la croissance constante de l'utérus, qui exerce une pression sur les reins et empêche leur fonctionnement normal. La pyélonéphrite pendant la grossesse peut provoquer un travail prématuré.

Les bactéries dans l'analyse de l'urine: les raisons de leur apparition

Très souvent, la cause des résultats médiocres des tests d'urine peut être l'identification de bactéries. Les bactéries se trouvent couramment dans les analyses d'urine. Bien entendu, seul un médecin expérimenté peut déterminer la cause de l’apparition de bactéries dans les urines et prescrire le traitement nécessaire. Mais beaucoup se demandent pourquoi les bactéries apparaissent dans l'analyse d'urine et quels micro-organismes peuvent y être détectés. Essayons de trouver des réponses à ces questions.

Causes des bactéries dans l'analyse de l'urine

L'urine d'une personne en bonne santé, formée dans les reins et collectée dans la vessie, devrait idéalement être stérile. Mais même dans des conditions normales, une petite quantité de bactéries dans l'analyse d'urine peut être déterminée par des tests de laboratoire. Ces micro-organismes pénètrent dans l'urine lors de son passage dans l'urètre (l'urètre). Ainsi, les bactéries peuvent être détectées lors de l'analyse d'urine en quantités normales et en petites quantités.

Une augmentation du nombre de bactéries dans l'urine s'appelle bactériurie. Cette condition indique la possibilité de développement de processus inflammatoires dans le système urogénital, tels que l'urétrite, la cystite, la pyélonéphrite, la vésiculite, la prostatite.

L'agent causal des maladies inflammatoires peut pénétrer dans le système urinaire de plusieurs manières.

1. Voie ascendante - L’agent causal de la maladie pénètre dans les voies urinaires par l’urètre. Cette méthode d'infection est typique principalement chez les femmes. Cela est dû à leurs caractéristiques anatomiques du corps (urètre large et court). En outre, la voie ascendante des agents pathogènes dans l'urine est probable au cours de certaines manipulations instrumentales - cystoscopie, urétroscopie, cathétérisme de la vessie, bougienage de l'urètre, chirurgie transurétrale.

2. Chemin descendant - probable dans les maladies infectieuses des reins.

3. Voie lymphogène - L’infection pénètre par des foyers infectieux situés près des organes du système urogénital, par les canaux lymphatiques.

4. Voie hématogène - les bactéries pénètrent dans les voies urinaires à partir de foyers d'infection distants du sang.

Les experts partagent la vraie bactériurie (les micro-organismes existent et se multiplient dans l'urine) et la fausse bactériurie (les bactéries pénètrent dans l'urine avec la circulation sanguine à partir de foyers d'infection distants sans se multiplier dans l'urine).

Pendant la grossesse, les bactéries sont détectées assez souvent lors de l'analyse des urines. Les médecins disent que la bactériurie chez les femmes enceintes est cinq fois plus probable que les autres femmes. Ceci est dû à plusieurs raisons. Premièrement, l'utérus d'une femme enceinte est en augmentation constante. En conséquence, il exerce de plus en plus de pression sur les reins, les empêchant ainsi de fonctionner normalement. Deuxièmement, pendant la grossesse, le corps de la femme crée des conditions favorables à la stagnation de l’urine et au développement de micro-organismes. Troisièmement, l’apparition de bactéries dans l’analyse de l’urine pendant la grossesse est favorisée par les modifications hormonales du corps de la femme, dont certaines caractéristiques physiologiques (la proximité de l’urètre avec le rectum).

Les facteurs qui provoquent souvent l'apparition de bactéries dans l'analyse de l'urine peuvent être identifiés:

  • vie sexuelle désordonnée avec changements fréquents de partenaires;
  • non-respect de l'hygiène personnelle;
  • maladies chroniques du système génito-urinaire;
  • infections sexuellement transmissibles récentes;
  • diabète sucré;
  • diminution de l'immunité globale du corps.

Les bactéries sont souvent détectées lors de l'analyse de l'urine en raison de prélèvements d'échantillons d'urine incorrects. L'urine doit être collectée dans un récipient propre (de préférence un récipient stérile spécial). Une exigence obligatoire est de procéder à un rinçage complet des organes génitaux externes avant de recueillir l'urine. Pour l'analyse, seule l'urine moyenne est collectée; elle doit être transmise au laboratoire au plus tard deux heures après la collecte.

Les types de bactéries présentes dans l'analyse d'urine

Habituellement, une seule espèce de bactérie se trouve dans l'analyse d'urine. Si l'étude a révélé plusieurs types de bactéries, le médecin vous a prescrit une réanalyse afin d'empêcher les micro-organismes de pénétrer dans l'urine à la suite d'un prélèvement incorrect de l'échantillon.

De nombreuses bactéries peuvent être détectées dans l'urine. Mais les plus courants sont les types suivants.

1. Escherichia coli. Ce type de bactérie vit dans les parties inférieures du système digestif. Ce sont des bactéries Gram-négatives qui sont sécrétées lors d'un acte de défécation. Arrivés aux organes génitaux, ils se multiplient dans l'urètre, puis atteignent la vessie. La reproduction des microorganismes se produit très rapidement dans n’importe quel système urinaire. Avec le développement de ces bactéries dans les reins, une pyélonéphrite apparaît, dans l'urètre - urétrite, dans la vessie - cystite. Escherichia coli est le plus fréquent dans les infections des voies urinaires.

2. Enterococcus faecalis. Ces bactéries à Gram positif sont normalement présentes dans le tube digestif humain, participant à la digestion. Les microorganismes entrent dans les voies urinaires lors de la défécation. Après cela, la multiplication incontrôlée de bactéries commence. En outre, l’infection des plaies, du sang et de la région pelvienne d’Enterococcus faecalis est possible. Ce type de micro-organisme est résistant à la plupart des antibiotiques connus, il est donc très difficile à traiter.

3. Pneumonie à Klebsiella. Habituellement, ce type de bactérie provoque le développement d'une pneumonie. L’environnement de reproduction le plus favorable pour ces micro-organismes sont les poumons, le tube digestif, le larynx, la peau, les plaies après une chirurgie. Dans l'analyse générale de l'urine, ces bactéries se trouvent le plus souvent chez les enfants, les personnes âgées et à l'immunité affaiblie. Les pneumonies à Klebsiella sont sensibles à très peu d’agents antibactériens. Par conséquent, il est important de choisir le bon médicament et le bon schéma thérapeutique.

4. Proteus. Ce type de bactérie appartient à la flore normale du système digestif. Le processus inflammatoire se développe après que ces micro-organismes entrent dans le tractus urinaire à partir du tractus digestif après un acte de défécation. Un signe caractéristique du développement de ce type particulier de bactéries est la couleur foncée de l'urine et son odeur fétide.

5. Lactobacillus. Normalement, cette souche de bactéries à Gram positif se trouve dans le système digestif, le système urinaire, le vagin de la femme. Mais la reproduction excessive de ce type de microorganismes nécessite un traitement rapide.

Dans certains cas, avec un petit nombre de bactéries dans l'analyse d'urine, le traitement n'est pas indiqué. On pense que dans une telle situation, la microflore bactérienne reviendra à la normale de manière indépendante. Cependant, la détection de la bactériurie chez les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, avec une immunité réduite nécessite un traitement spécial.

En outre, un traitement est nécessaire lors de la détection d'un nombre important de bactéries, qui s'accompagne le plus souvent de symptômes désagréables. Ces signes de bactériurie comprennent des sensations de brûlure et de douleur en urinant, une envie fréquente d'uriner, une lourdeur et une douleur au bas de l'abdomen, l'apparition d'une odeur désagréable d'urine et des impuretés de sang.

La détection de bactéries dans l'analyse d'urine nécessite une consultation obligatoire avec un médecin qui déterminera la nécessité d'un traitement supplémentaire.

Causes et traitement des bactéries dans l'urine des femmes

La bactériurie est souvent détectée en raison d'une mauvaise collecte d'urine. Cela peut être une hygiène insuffisante des organes génitaux, une pollution du conteneur pour la collecte du matériel et un délai de livraison trop long. Pour l'analyse générale de l'urine, il est nécessaire:

  • être testé le matin après le réveil;
  • se laver soigneusement avant de collecter l'urine;
  • si, à ce moment, il y en a tous les mois, vous devez insérer un coton-tige dans le vagin pour éviter la présence de sang dans les urines;
  • prendre une vaisselle stérile à usage unique, spécialement conçue pour recueillir l'analyse;
  • le récipient pour l'analyse doit être ouvert immédiatement avant de collecter l'urine
  • Après avoir récupéré le récipient, fermez bien le couvercle et apportez-le à l’étude pendant 2 heures (sans plus).
  • Opinion d'expert: Il s'agit aujourd'hui de l'un des moyens les plus efficaces dans le traitement de l'insuffisance rénale. J'utilise des gouttes allemandes dans ma pratique depuis longtemps...
  • Un moyen efficace de nettoyer les reins à la maison

Si les règles énumérées sont violées, les micro-organismes propagés à partir de l'environnement externe ou de la surface de la peau se multiplieront dans l'urine. Cependant, si toutes les conditions sont réunies pour que les urines soient correctement collectées, des bactéries peuvent y être détectées. De quelle manière peuvent-ils y arriver:

  • Voie ascendante: cette façon de faire est généralement plus caractéristique chez les femmes, car, comparativement aux hommes, elles ont un urètre plus court, il est donc plus facile pour les bactéries de la pénétrer dans la vessie. Les caractéristiques anatomiques de la structure du système génital et excréteur de la femme ont également accès aux micro-organismes de l'urètre (du vagin et du rectum). De plus, l'infection de l'urètre par des interventions médicales (insertion d'un cathéter, etc.) est possible.
  • De manière descendante: la pénétration d'agents infectieux dans la vessie par les reins dans l'urine.
  • Voie lymphogène: avec la lymphe, les micro-organismes sont transférés dans la vessie à partir des organes adjacents.
  • Voie hématogène: avec le sang, les bactéries peuvent pénétrer dans la vessie depuis le foyer de l’infection.

La bactériurie est souvent observée pendant la grossesse en raison des facteurs suivants:

  • stagnation de l'urine dans la vessie, pressée par la croissance de l'utérus;
  • obstination chronique, due à la pression de l'utérus sur le côlon;
  • immunité réduite;
  • altération hormonale, à la suite de laquelle le ton des uretères diminue;
  • des changements dans la composition de l'urine, en particulier des changements dans son pH.

L'infection dans les organes du système urogénital entraîne les conséquences suivantes:

  • Inflammation de l'urètre - urétrite. Habituellement, le processus inflammatoire est provoqué par des représentants de la microflore conditionnellement pathogène qui commencent à se multiplier dans l'urètre;
  • Pyélonéphrite - processus inflammatoire localisé dans les reins;
  • Cystite - inflammation de la vessie.

Dans cette bactériurie prend diverses formes:

  • Vrai - inflammation manifestée due à la pénétration et à la reproduction de micro-organismes dans les organes du système génito-urinaire;
  • Faux - il n'y a pas de processus inflammatoire, mais il y a des bactéries dans l'urine. Cela s'explique par le fait que la femme dispose d'une forte immunité pour lutter contre l'infection ou suivre un traitement antibiotique;
  • Asymptomatique (caché) - survient généralement pendant la grossesse pour plusieurs raisons.

En plus des bactéries dans diverses pathologies dans l'urine peuvent être observées:

  • le mucus;
  • les cellules épithéliales;
  • les leucocytes;
  • globules rouges (sang).

Les cellules épithéliales et les leucocytes accompagnent généralement les processus inflammatoires dans les organes urogénitaux. Les globules rouges dans les urines apparaissent généralement dans les maladies des reins et de la vessie. Le mucus peut indiquer une lithiase urinaire. Des micro-organismes, de l'épithélium et des leucocytes peuvent être présents si les règles de collecte de l'analyse ont été violées.

Les symptômes de la bactériurie correspondent à la maladie qui a provoqué l'apparition de microbes dans l'urine. Les symptômes de la présence de bactéries dans l'urétrite sont les suivants:

  • démangeaisons dans le périnée;
  • sensation désagréable en urinant, douleur brûlante en même temps;
  • douleur dans la région pubienne;
  • écoulement inflammatoire, parfois purulent, de l'urètre;
  • la présence de globules rouges, de sang détectable visuellement dans l'urine;
  • une sensation de "viscosité" de l'urètre le matin.
  • une augmentation significative de la miction, surtout la nuit;
  • sentiment d'impossibilité de vider complètement la vessie;
  • douleur et sensation de tiraillement lorsque vous urinez, généralement au début et surtout à la fin du processus;
  • la turbidité de l'urine parfois l'apparition d'inclusions purulentes;
  • subfebrilitet et détérioration de la santé, faiblesse.

Symptômes de la pyélonéphrite:

  • température fébrile, frissons;
  • détérioration générale de la santé avec faiblesse, nausée et vomissements;
  • maux de dos;
  • mictions fréquentes.

Lorsque des bactéries sont détectées dans l'urine, il est nécessaire de mener des études de clarification:

Test bactériurie

Pour une telle analyse, il est nécessaire de sélectionner la partie médiane de l'urine. Avant de prendre le matériel, une hygiène complète des organes génitaux est nécessaire. L'analyse devrait être fraîche, le matin.

À cet égard, le matériau sélectionné à l'aide d'un cathéter est extrêmement pur, mais le cathétérisme peut également être un facteur déclenchant de la bactériurie. Il s'agit donc d'une méthode forcée de collecte de l'urine de patients alités ou atteints d'atonie de la vessie.

Une étude similaire est réalisée avec des examens cliniques planifiés ou avec des événements inflammatoires. Lorsque des bactéries sont détectées, une bacculture est effectuée. Cependant, cette méthode nécessite un certain temps. Par conséquent, dans les cas où le résultat est nécessaire, utilisez plutôt des méthodes rapides.

Méthodes Express

Pour le diagnostic de bactériurie en mode urgent sont utilisés:

  • Test TTH (chlorure de triphényltétrazolium): en présence de micro-organismes, le sel incolore TTH devient bleu;
  • Test nitrites (méthode Griess): les micro-organismes convertissent les nitrates en nitrites et sont déterminés par les réactifs de Griess. Le test sert à déterminer la bactériurie chez l'adulte, puisqu'il n'y a pas de nitrate dans l'urine des enfants;
  • GTR (test de réduction du glucose): les bactéries peuvent réduire de petites quantités de glucose. Dans cette étude, déterminez la quantité de glucose restante dans l'urine. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que les bactéries l’ont réduite.

Bakposev

La manière la plus informative. Dans cette étude, il est possible de compter le nombre de microorganismes. Mais cette méthode n'est pas toujours utilisée, car cela prend 2 jours.

Il existe une méthode plus simplifiée (méthode Gould): l’urine est semée sur une gélose dans une boîte de Pétri, divisée en 4 secteurs. Ensuite, le matériau est vieilli à 37 degrés. Pour obtenir le résultat de cette méthode nécessite toute la journée. Après l'apparition de la croissance de colonies bactériennes, leur nombre est calculé selon un tableau particulier.

Il existe une méthode encore plus rapide: les plaques contenant le milieu nutritif qui leur est appliqué sont placées dans l'urine, puis retirées et fermées dans un récipient où elles sont conservées jusqu'à 16 heures. Le degré de bactériurie est déterminé en comparant le résultat obtenu à la norme généralisée. La précision de ce test est d'environ 95%.

Toutes les études sur l'identification des micro-organismes dans l'urine doivent être effectuées 2 fois afin d'éliminer les fausses bactéries. Une fois les bactéries identifiées, leur espèce est déterminée, puis leur résistance aux antibiotiques est examinée afin de sélectionner le traitement approprié.

  • IMPORTANT À SAVOIR! La prostatite est la cause de 75% des décès chez les hommes! N'attendez pas, ajoutez 3 gouttes à l'eau..

Si des bactéries sont détectées dans les urines, le traitement est effectué conformément à la pathologie existante (traitement de la cystite, de la pyélonéphrite, etc.). Des antibiotiques sont prescrits pour lesquels les microorganismes trouvés sont sensibles. Après le traitement, répéter les études: analyse de bacposev et de résistance aux antibiotiques.

Le traitement de la bactériurie pendant la grossesse doit être envisagé séparément, car toutes les méthodes ne sont pas sûres pour le fœtus. Il est nécessaire d’exclure l’utilisation par les femmes enceintes des fluoroquinolones, des tétracyclines et de nombreux agents antifongiques.

Thérapie chez la femme enceinte

Pendant la grossesse, il existe un traitement spécial pour les infections des voies urinaires, notamment:

  • activation de la miction avec des diurétiques naturels (canneberges);
  • antibiothérapie par les céphalosporines jusqu'à 5 jours (l’amoxicilline et l’ampicilline sont utilisées au cours du premier trimestre; les macrolides sont autorisés au deuxième trimestre);
  • le rendez-vous des nitrofuranes (la nuit).

Avec la bactériurie asymptomatique, les femmes enceintes sont prescrites:

  • Phytopreparations (Tsiston, Kanefron);
  • diurétique naturel (jus de canneberge, bouillon de dogrose).

Une attention particulière doit être portée à la présence de bactéries dans les urines pendant la grossesse (même en l'absence absolue de symptômes), ces bactéries pouvant provoquer une infection des voies urinaires de la patiente.

En outre, il peut être à l'origine de la naissance d'un petit bébé, d'un écoulement prématuré d'eau, d'une anémie, d'une gestose et d'une insuffisance placentaire.

À cet égard, la bactériurie chez la femme enceinte nécessite un traitement adéquat immédiat, suivi d'une surveillance en laboratoire.

Les bactéries dans l'analyse d'urine peuvent parler du processus pathologique dans le corps.

Pour clarifier, vous devez reprendre l'analyse (pour exclure la collecte erronée de matériel), puis effectuez un point arrière (ou, dans des conditions de pression temporelle, des tests rapides chimiques).

Une fois identifiés, il est nécessaire de déterminer quelles bactéries sont exactement et à quels antibiotiques elles sont sensibles. Dès réception des résultats, vous pouvez déjà prescrire un traitement antibiotique.

Causes de bactéries dans l'urine des femmes

Souvent, dans l'étude de l'urine, en règle générale, avec son analyse générale, il révèle une variété de bactéries.

Si leur concentration est élevée ou si des échantillons sont trouvés qui ne sont pas du tout présents dans un corps sain, nous pouvons parler de la présence d'un problème dont la nature et la cause ne peuvent être déterminées que par un spécialiste expérimenté.

Quels micro-organismes se trouvent le plus souvent dans l'urine et pourquoi ils y apparaissent? Bactéries détectées par analyse d'urine.

Malgré l'impossibilité apparente de contamination bactérienne de l'urine produite par les reins, qui est ensuite concentrée dans la vessie, les études montrent souvent un certain nombre de micro-organismes dans le milieu étudié.

Cette microflore pénètre dans l'urine lors de son passage dans l'urètre - l'urètre. Si le nombre de micro-organismes est sensiblement supérieur à la norme acceptable, nous pouvons parler des conditions pathologiques du système urogénital.

Ces processus peuvent provoquer une cystite, une urétrite, une vésiculite, une inflammation de la prostate et d'autres foyers inflammatoires dans le système urinaire.

Il existe plusieurs manières de pénétration de microorganismes dans le système urinaire:

  • Chemin ascendant. Les bactéries pénètrent dans l'uretère par le canal urinaire. Le plus souvent, en raison de la structure anatomique inhérente aux femmes (urètre court et large), ce canal d'infection est pertinent pour les femmes. La probabilité d'une telle infection est également inhérente à la recherche médicale utilisant des outils spéciaux introduits dans le canal urétral. Cela se produit pendant les procédures de cysto et d'urétroscopie, la dilatation de l'urètre, l'insertion d'un cathéter et lors d'interventions transuréthrales;
  • Chemin descendant. L'infection tombe des reins;
  • À travers le système lymphatique. Dans ce cas, l'infection se produit par les canaux lymphatiques à travers lesquels les bactéries pénètrent des foyers d'inflammation dans le système urogénital;
  • Voie hématogène. L'infection se produit en disséquant l'infection par le système circulatoire.

Il est à noter que la bactériurie est une reproduction de micro-organismes dans l'urine, qui peut être vraie ou fausse. Dans la bactériurie vraie, les micro-organismes vivent et se multiplient dans l'urine. Dans le cas d'une fausse bactérie, les bactéries pénètrent à partir d'autres systèmes par les vaisseaux sanguins.

En ce qui concerne la fructification chez la femme, l’analyse d’urine révèle assez souvent la présence d’un environnement bactérien. Les statistiques montrent une multiplication par cinq du nombre de cas de bactériurie chez la femme enceinte par rapport à l'état habituel. C’est cette situation qui peut provoquer l’apparition de bactéries dans l’urine des femmes, dont les causes sont les suivantes:

  • Au cours de cette période, il y a souvent des perturbations dans le travail des reins, associées à une augmentation de la taille de l'utérus - de plus en plus, elles exercent une pression sur les reins et compliquent donc grandement leur activité vitale;
  • La grossesse provoque des processus de stagnation de l'urine, ce qui est tout à fait conforme à la physiologie naturelle au cours de cette période, mais comporte de nombreux risques de développer une bactériurie à divers degrés.
  • Les modifications de l'équilibre hormonal pendant la grossesse, ainsi que les caractéristiques structurelles des organes urinaires - l'urètre et le rectum sont proches, ce qui ajoute un risque supplémentaire d'introduction de bactéries dans l'urètre.

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre de facteurs qui augmentent considérablement le risque de bactériurie:

  • Violation des règles d'hygiène, il est particulièrement important pour les femmes;
  • Processus pathologiques du cours chronique;
  • Infections vénériennes et autres infections sexuellement transmissibles;
  • La période de rééducation - récupération post-infectieuse du corps;
  • Le diabète sucré;
  • Une forte diminution de l'immunité du corps.

Malheureusement, les cas de prélèvement incorrect d'échantillons d'urine à des fins d'analyse, ce qui entraîne des résultats faussés, ne sont pas rares. Pour éviter une telle confusion, vous devez suivre les règles suivantes:

  • Le conteneur doit être stérile. Il est préférable d'acheter un conteneur spécial dans une pharmacie.
  • Il est nécessaire d'exclure la possibilité d'entrer dans l'analyse de la microflore tierce, c'est-à-dire que, avant de collecter l'échantillon, elle mérite d'être compromise.
  • L'intervalle de temps entre l'échantillonnage et l'entrée de l'échantillon dans le laboratoire doit être compris dans les 2 heures.

Les types de bactéries que l'on peut observer dans l'urine dans son étude

Lorsque des microorganismes de plusieurs espèces sont détectés dans l'urine, ils sont réexaminés pour exclure l'option d'un échantillonnage incorrect, mais le plus souvent, les résultats de l'analyse montrent la présence d'un seul type de bactérie parmi:

  • Escherichia coli;
  • Enterococcus faecalis;
  • Klebsiella pneumoniae;
  • Proteus;

Les bactéries de la famille Escherichia coli vivent dans le tube digestif et plus particulièrement dans ses parties inférieures - dans le gros et le petit intestin. Ces microorganismes appartiennent à la famille des gram négatif.

Ils sortent en cours de défécation et, lorsqu'ils entrent dans l'urètre, s'y multiplient, en pénétrant dans la vessie et plus loin dans le système.

En se multipliant dans les reins, ces bactéries conduisent à la pyélonéphrite, mais si leur croissance est concentrée dans l'urètre ou la vessie, il se forme alors une urétrite et (ou) une cystite.

Enterococcus faecalis appartient à la classe des bactéries à Gram positif.

Leur présence dans le tractus gastro-intestinal est absolument naturelle - ils contribuent à améliorer la digestion; s'ils pénètrent (en cours de défécation) dans la région urogénitale, leur reproduction devient incontrôlée et dangereuse. Le danger de ces bactéries étant leur faible vulnérabilité aux antibiotiques, leur élimination est plutôt difficile.

Klebsiella pneumoniae est un type de bactérie qui provoque une inflammation des voies respiratoires et des poumons. L'habitat le plus connu est le poumon, la région laryngée et le système digestif.

Souvent, leur développement est observé sur des plaies incisées et lacérées, même après l'intervention d'un chirurgien professionnel, ou sur une peau intacte si elle est prédisposée aux maladies. Dans l'analyse de l'urine, ces bactéries sont le plus souvent détectées chez les enfants, les personnes âgées.

De plus, ces microorganismes se développent souvent chez des organismes émaciés faiblement immunisés. Il est très difficile de traiter les maladies causées par ces bactéries, car elles réagissent à un nombre très limité de médicaments.

Proteus est un représentant de la microflore naturelle de l'intestin et de l'estomac, qui, en pénétrant dans les organes urogénitaux, provoque une inflammation accompagnée d'un fort assombrissement de l'urine et de son odeur désagréable.

Le lactobacille est un type de bactérie à Gram positif, caractéristique de la femme.

Leur identification dans les systèmes urogénital et digestif, ainsi que dans le vagin, n'indique pas nécessairement des problèmes.

Pour le corps féminin - c'est la norme, mais cela n'est vrai que pour une quantité modérée de ces bactéries, mais leur reproduction excessive nécessite une intervention médicale en temps voulu.

Traitement

En soi, la détection de micro-organismes dans l'analyse d'urine ne devrait pas causer de panique. L'équilibre de la microflore dans le corps, dans le système urogénital en particulier, n'est pas constant - il peut fluctuer fortement autour de la norme. Le plus souvent, la normalisation se produit assez rapidement et sans intervention externe.

Dans la plupart des cas, une analyse répétée, effectuée une semaine plus tard, montre que la situation est revenue à la normale. Cependant, si nous parlons de femmes enceintes, de jeunes enfants et de personnes âgées dont le système immunitaire est affaibli, le phénomène de la bactériurie ne devrait pas rester sans réaction.

Dans ces situations, un diagnostic minutieux et, si nécessaire, une intervention médicale sont nécessaires.

Assurez-vous de consulter le médecin et avec les symptômes suivants:

  • Piqûres et douleurs brûlantes pendant la miction;
  • Augmentation de l'envie;
  • Inconfort dans le bas-ventre, se manifestant par une douleur tirante et douloureuse;
  • Un fort changement de couleur de l'urine, la formation d'impuretés sanglantes en elle;
  • Odeur fétide.

Dans tous les cas, si des bactéries sont détectées dans l'urine en quantité supérieure à la norme, consultez un médecin. S'il n'y a pas lieu de s'inquiéter, vous sauverez votre système nerveux et si la maladie est présente, il est préférable de la traiter au stade initial.

Causes de bactéries dans l'urine des femmes. Façons de traiter la pathologie

Le corps d'une femme en bonne santé contient un faible pourcentage de microflore pathogène. Lorsqu'un processus inflammatoire ou infectieux commence, la concentration de bactéries augmente rapidement.

Pendant la vidange, l’urine est saturée de micro-organismes supérieurs à la norme. Ce phénomène s'appelle bactériurie. Il provoque des maladies du tractus urinaire, sinon à temps pour réagir à la manifestation de la pathologie.

Quelles sont les causes du développement de la pathologie?

Parmi eux, le plus dangereux se produit le plus souvent - il s’agit d’un changement fréquent de partenaires, de relations sexuelles imprudentes. Ensuite, par contact étroit avec des personnes inconnues, il y a un risque d'attraper l'infection et d'en devenir le porteur, infectant le reste.

S'il est erroné ou non de procéder systématiquement à des procédures d'hygiène, les bactéries pathogènes vont commencer à se multiplier et leur concentration dans l'urine augmentera considérablement. Pour provoquer la croissance d'organismes pathogènes, on peut prendre des gels ou du savon avec un parfum de parfum caustique, irritant la membrane muqueuse sensible des organes génitaux.

Parfois, les maladies infectieuses ne sont pas abandonnées à la fin. Ensuite, la microflore pathogène continue à se développer, se trouve dans l'urine. De même, on observe une diminution de l'immunité lorsque le nombre de micro-organismes utiles ne dépasse pas la quantité d'agents pathogènes.

Parmi les raisons possibles, il y a un manque de stérilité des plats pour recueillir l'urine à des fins d'analyse. Lorsque la procédure de collecte est répétée, il est recommandé d’utiliser un récipient propre, fraîchement non emballé, qui n’a jamais été utilisé à d’autres fins.

Pourquoi trouve-t-on des bactéries dans l'urine des femmes?

Leur reproduction active est causée par divers facteurs liés au mode de vie, aux caractéristiques du corps féminin.

Accouchement

La plus forte concentration de microorganismes pathogènes se trouve pendant la grossesse. Pendant cette période, l’utérus ne cesse de croître, ce qui exerce une pression sur les organes internes et les empêche de s’acquitter des tâches qui leur sont confiées. Le processus d'adaptation hormonale, qui affecte également le nombre de bactéries, se poursuit.

Une femme en position s’inquiète souvent de la stagnation de l’urine. Dans le même temps, les microbes trouvent rapidement un environnement favorable à leur reproduction et l’utilisent.

Le dispositif du corps est tel que la distance entre l'urètre et l'anus est petite. Par conséquent, les bactéries du rectum peuvent facilement pénétrer dans l'urètre et provoquer des processus inflammatoires.

Maladies chroniques

En raison de problèmes précédemment rencontrés dans les reins, la vessie ou le diabète, un excès de bactéries peut être observé dans le corps, ce qui peut être détecté par l'analyse d'urine. Inflammation de la nature aiguë ou de la déformation des organes internes, les blessures entraînent également une augmentation du nombre de microflore pathogène.

Quel traitement est prescrit?

Il est possible de se débarrasser des bactéries dans l'urine uniquement après avoir consulté un établissement médical. Après avoir passé les tests, le médecin détermine la liste des mesures à prendre.

S'il n'est pas possible de subir un examen, à l'aide de quelques astuces, vous pouvez soutenir le corps en cas de crise et empêcher le développement de la pathologie:

  • Effectuez strictement des procédures hygiéniques en lavant soigneusement le vagin et l'urètre dans de l'eau tiède 2 à 3 fois par jour. Étant donné que les microbes de l'environnement extérieur pénètrent beaucoup moins dans le corps.
  • Buvez beaucoup de liquides. Lorsque cela vous cause des difficultés, vous ne souhaitez pas boire beaucoup, vous pouvez remplacer l’eau ou le thé par des préparations à base de plantes diurétiques. Vous pouvez les acheter à la pharmacie ou les récupérer vous-même.
  • Ne refusez pas d'uriner, même si cela provoque une gêne et s'accompagne de douleurs coupantes. Il est préférable d’essayer de relâcher le plus possible les clamps musculaires et de vider votre vessie pour ne pas aggraver votre position.

À l'avenir, vous aurez besoin d'un traitement antibiotique ou complexe, utilisant des méthodes traditionnelles.

Quelles herbes peuvent guérir la bactériurie?

En tant que méthode de traitement auxiliaire, des plantes médicinales aux propriétés utiles ont été utilisées. Ils peuvent être utilisés comme boisson, préparer des tisanes.

Ensuite, 1 à 2 cuillerées à thé de matières premières végétales sont brassées avec de l’eau bouillante et infusées pendant 40 minutes, puis utilisées dans un gobelet après un repas.

À cet effet, bourgeons et feuilles de bouleau usagés, pharmacie à la camomille, busserole, persil.

Vous pouvez également utiliser des herbes pour des bains de guérison - insistez pour obtenir un bain d’eau, puis ajoutez-les à l’eau de baignade. La durée de la procédure est de 10 à 20 minutes. L'eau ne doit pas être trop chaude, afin de ne pas provoquer de processus inflammatoire.

Le cours des remèdes populaires de récupération

Les bactéries urinaires chez les femmes sont traitées efficacement non seulement avec des médicaments, mais également à l'aide de méthodes non traditionnelles:

  • Solution de soude - demi c. à st. de l'eau Bon effet au stade initial de l'identification de la pathologie. Conçu pour la réception interne. Restaure l'équilibre acido-basique.
  • Jus de canneberge - concentré ou dilué. Interfère avec la croissance de micro-organismes pathogènes. Il est dilué avec de l'eau s'il provoque une sensation de brûlure dans l'estomac ou l'œsophage.
  • Huiles essentielles - bergamote, arbre à thé, bois de santal, genévrier, encens. Ils ont frotté quelques gouttes dans le bas de l'abdomen.

Une réponse rapide rétablira la microflore sans nuire à la santé.

Les bactéries dans l'urine - qu'est-ce que cela signifie? Causes, effets et traitement

  • Décryptage des tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse d'urine?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Normes pendant la grossesse et valeurs des écarts.

Normalement, l'urine ne contient pas de bactéries. Ils peuvent apparaître lorsque les organes urinaires sont affectés par une infection bactérienne, par exemple une pyélonéphrite. Lisez ce qui suit concernant tous les facteurs provoquant une bactériurie et ce qu'il faut faire si des bactéries sont détectées dans l'urine.

Comment les bactéries peuvent-elles pénétrer dans l'urine?

Dans l'urine, les bactéries pénètrent dans les pathologies des reins, ce qui réduit leur capacité de filtrage. La bactériurie est diagnostiquée si les bactéries dans l'urine ont plus de 105 UFC pour 1 ml, elles peuvent y pénétrer des manières suivantes:

  1. Ascendant lorsque les agents pathogènes entrent dans les organes urinaires par l’urètre. Cela se produit plus souvent chez les femmes, car elles ont un urètre court. La pénétration de bactéries est également probable non seulement dans les cas de maladies des organes génitaux, de manque d’hygiène, mais aussi dans les cas d’urétroscopie, de cystoscopie et d’autres procédures instrumentales.
  2. Descendant - avec infection des reins et de la vessie.
  3. Hématogènes - les microorganismes pénètrent dans le sang à partir de foyers plus éloignés et enflammés.
  4. Lymphogène - avec du liquide lymphatique provenant d’organes infectés situés à proximité.

Les signes d’un grand nombre de bactéries dans l’urine peuvent être:

  • douleur abdominale basse;
  • mictions fréquentes;
  • odeur désagréable d'urine, parfois des impuretés muqueuses ou sanglantes;
  • brûlures et douleurs en urinant;
  • l'urine peut devenir blanchâtre ou trouble.

Une augmentation de la température corporelle n'est pas toujours observée et peut survenir lors de maladies infectieuses des reins. La nausée, le vomissement, le mal de dos peuvent être ajoutés ici.

Causes des bactéries dans l'analyse de l'urine

Que signifient les bactéries dans l'urine? La bactériurie indique la présence d'une inflammation dans les organes urinaires ou génitaux - prostatite, cystite, vésiculite, pyélonéphrite, urétrite.

Cela peut également être une conséquence d'effets résiduels après le transfert de MST (chlamydia, ureaplasmose, trichomonase, etc.).

Facteurs provocateurs:

  • négligence des règles d'hygiène intimes;
  • diabète sucré;
  • maladies chroniques du système génito-urinaire;
  • affaiblissement du système immunitaire (chez les femmes enceintes, avec des maladies inflammatoires chez les enfants);
  • vie sexuelle promiscuous.

Dans la plupart des cas, s'il y a des bactéries dans l'urine, cela signifie qu'il y a un processus infectieux-inflammatoire. Cependant, des micro-organismes peuvent pénétrer dans l'urine si elle n'est pas collectée correctement. Avant de collecter l'urine, il est nécessaire de bien laver les organes génitaux externes et le récipient doit être propre et stérile.

Plus souvent dans l'urine détecter de telles bactéries:

  • E. coli - ces micro-organismes Gram-négatifs vivent dans les intestins et peuvent, lors des mouvements de l'intestin, atteindre les organes génitaux, puis dans l'urètre et plus haut - dans la vessie et les reins. En se multipliant rapidement, ils provoquent une pyélonéphrite, une urétrite ou une cystite.
  • Pneumonie à Klebsiella - ces microbes se retrouvent dans l'urine des enfants ou des personnes âgées présentant une immunité affaiblie et des maladies des bronches, des poumons ou d'autres organes. Par exemple, ils peuvent affecter la peau, le système digestif, le larynx.
  • Entérocoque fécal - ces bactéries se trouvent dans le tractus gastro-intestinal de chaque personne, participant à la digestion des aliments. Dans l'urètre et la vessie peuvent arriver pendant la défécation, puis se multiplier activement. En conséquence, une inflammation se développe, éventuellement une infection du sang, des lésions ouvertes de la membrane muqueuse et de la peau, ainsi que des organes du petit bassin.
  • Les lactobacilles sont normalement présents dans l'intestin, le vagin et le système génito-urinaire; les mesures thérapeutiques nécessitent une reproduction incontrôlée.
  • Les bactéries du genre Proteus - considérées comme la norme pour le tube digestif, provoquent une inflammation par inhalation. L'urine devient sombre et dégage une odeur fétide.

Avec une petite quantité de bactéries dans l'urine d'un adulte et en l'absence de toute maladie, aucune thérapie n'est prescrite, car la microflore redevient normale. Les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées nécessitent une attention particulière dans de tels cas, en particulier avec une immunité réduite.

Bactéries élevées et leucocytes dans l'urine

Les bactéries et les leucocytes dans l'urine sont présents dans ces maladies:

  • inflammation des reins - pyélonéphrite;
  • la vascularite est une inflammation des vaisseaux sanguins associée à des troubles immunitaires;
  • cystite - une lésion inflammatoire de la vessie;
  • la néphrosclérose, lorsque le parenchyme rénal est remplacé par du tissu conjonctif en raison de maladies du système urinaire et des vaisseaux sanguins;
  • urétrite - une lésion infectieuse-inflammatoire de l'urètre;
  • néphrite interstitielle, lorsque les tubules rénaux et les éléments du tissu conjonctif sont enflammés;
  • athéroembolie des artères des reins;
  • vésiculite - inflammation des vésicules séminales.

Bactérie avec mucus dans l'urine

Le mucus et les bactéries dans l'urine apparaissent simultanément dans la lithiase urinaire, les pathologies inflammatoires des reins, de la vessie ou des uretères et de la néphrite.

Une quantité insignifiante de mucus peut être trouvée dans l'urine avec une préparation inadéquate pour le test, lorsque des cellules épithéliales de la membrane muqueuse des organes génitaux externes pénètrent dans l'urine.

Protéines et bactéries dans l'urine

Si du mucus apparaît dans l'urine lors d'une inflammation de l'un des systèmes urinaires, la protéine pénètre dans l'urine s'il s'agit d'une violation de la capacité de filtrage des reins.

Normalement, les composés protéiques ne sont pas excrétés sous forme d’excès d’eau et d’urée. Les infections bactériennes et l'inflammation endommagent le tissu rénal, formant des zones permettant le passage de grosses molécules de protéines. En conséquence, les bactéries et les protéines dans l'urine sont présentes simultanément.

La cause en est une pyélonéphrite, une glomérulonéphrite, une tuberculose ou un cancer du rein.

Causes de bactéries dans l'urine pendant la grossesse

La bactériurie peut être détectée chez une femme enceinte. Les raisons peuvent être les suivantes:

  • maladies inflammatoires du système urogénital;
  • changements hormonaux;
  • insuffisance rénale due à la pression de l'utérus en croissance;
  • congestion de l'urine dans la vessie.

Si des bactéries sont détectées dans les urines pendant la grossesse, il est important de les traiter, car des lésions rénales infectieuses sont potentiellement dangereuses: elles peuvent provoquer une naissance prématurée.

Bactérie dans l'urine d'un enfant

Chez les enfants, la bactériurie est moins fréquente que chez les adultes. Dans l'enfance, des bactéries peuvent apparaître dans les urines en raison d'une hygiène insuffisante de la zone intime, d'un traumatisme des organes urinaires, après un bain dans un étang sale. Causes pathologiques courantes de bactéries dans l'urine d'un enfant:

  • Pyélonéphrite, dont les symptômes sont les douleurs abdominales et lombaires, la fièvre, la diarrhée et les vomissements. Chez les nourrissons, il se manifeste également par une anxiété et un refus de se nourrir.
  • Urétrite et cystite, avec mictions nocturnes fréquentes, incontinence urinaire, température jusqu'à 38 ° C, douleur dans le bas de l'abdomen, faiblesse générale, brûlures et douleur en urinant.

Ces maladies peuvent survenir à la suite d'une hypothermie, d'une infection des voies urinaires ainsi que d'anomalies congénitales des organes des systèmes urinaire et reproducteur.

Bactéries dans l'urine - que traiter et que faire?

La tactique du traitement dépend de la cause de la bactériurie et vise toujours à éliminer la source de l’infection bactérienne et à faciliter la miction. Le médecin peut vous prescrire des antibiotiques, des sulfamides, des médicaments pour renforcer le système immunitaire, le traitement des maladies sexuellement transmissibles.

Afin de prévenir la bactériurie, il est important de respecter les règles d'hygiène personnelle, d'éviter l'hypothermie, de maintenir un mode de vie sain, de renforcer le système immunitaire, de prendre des vitamines et de suivre un régime alimentaire équilibré.

Il est nécessaire de commencer dès que possible le traitement des pathologies de la sphère génito-urinaire et d'autres systèmes et organes.

Bactériurie chez la femme: quelles sont les causes des bactéries dans l'urine?

Les femmes souffrent souvent de maladies dont les hommes ont seulement entendu parler, mais ne les ont pas rencontrées. Certaines de ces maladies sont une conséquence directe des caractéristiques du corps d'une femme. Par conséquent, il est important de savoir exactement ce qui peut les causer.

Par exemple, les causes de bactériurie - la présence de bactéries dans l'urine de femmes, peuvent être non seulement une maladie du rein, mais également des caractéristiques anatomiques de la structure des organes génitaux.

Causes de bactéries

Il ne peut y avoir de bactéries dans l'urine d'une personne en bonne santé, tous les fluides corporels sont stériles. Mais vous êtes testé et des bactéries se trouvent dans votre urine.

Cela vaut-il la peine de s'inquiéter? Tout dépend du nombre et du type de microorganismes identifiés.

Une augmentation du nombre de bactéries dans l'urine des femmes est préoccupante, ce qui signifie qu'une source dans le corps provoque des lésions bactériennes dans le système urinaire.

Il peut y avoir plusieurs mécanismes de bactéries dans l'urine, dont certains sont étroitement liés aux caractéristiques physiologiques du corps de la femme:

  • Les bactéries peuvent pénétrer dans les voies urinaires et remonter, affectant les uretères, la vessie et même les reins. Uretre court et large - porte de l’infection bactérienne pouvant être à l’origine de diverses violations de la nature hygiénique: sous-vêtements, sexe, hygiène personnelle. Cette voie d'infection peut également être associée à des examens gynécologiques et à d'autres procédures médicales.
  • La présence de bactéries dans l'urine des femmes peut être due à des maladies infectieuses des reins.
  • Les bactéries peuvent pénétrer dans les voies urinaires par les vaisseaux lymphatiques ou sanguins à partir de foyers infectieux situés dans le corps. Dans ce cas, on trouve des bactéries qui ne sont pas typiques des voies urinaires.

La bactériurie peut être fausse. De nombreuses bactéries se retrouvent dans des portions d'urine, que les femmes donnent dans des boîtes de conserve non stériles pour aliments pour bébés, la raison étant les restes de purée de fruits et de sucre. Ils sont connus pour être un excellent aliment pour la reproduction des bactéries.

Si une véritable bactériurie est détectée, le médecin doit prescrire un examen supplémentaire sous forme de culture bactérienne d'urine pour la stérilité. Cela aidera à identifier l'agent pathogène et à prescrire un médicament efficace pour le traitement.

Types de bactéries présentes dans l'urine

Déterminer la variété est important pour la nomination d'un traitement adéquat. Les plus communs dans l'urine sont les microorganismes suivants:

  • Escherichia - un habitant permanent du gros intestin, pénétrant dans l'urètre, se multiplie rapidement et provoque l'urétrite, la cystite et la pyélonéphrite. L'infection la plus courante se produit avec diverses violations de l'hygiène personnelle.
  • Enterococcus - l'habitant du système digestif, pénètre dans l'urètre par l'intestin.
  • Proteus est un habitant de l'intestin, la voie d'infection va du gros intestin à l'urètre.
  • Klebsiella est l'agent responsable de la pneumonie et d'autres maladies respiratoires. Habituellement présent dans les urines chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, ainsi que chez les enfants. Il entre dans l'urètre par le sang et la lymphe.
  • En outre, des streptocoques et des staphylocoques peuvent être trouvés dans l'urine, qui pénètre également dans l'urètre par d'autres sources d'infection dans le corps.

Symptômes de bactériurie dans l'urine chez les femmes enceintes

Chez les femmes enceintes, les bactéries dans l'urine se trouvent en moyenne 5 à 6 fois plus souvent. Les causes de ce phénomène sont de nombreuses congestions au niveau des reins, déclenchées par des modifications hormonales de l'organisme, une charge lourde des reins, la croissance de l'utérus et du fœtus, une hypodynamie tardive, des maladies chroniques et la proximité des mictions du rectum.

Les symptômes les plus courants de maladies du système urinaire associées à une lésion bactérienne:

  • Changement de couleur et d'odeur d'urine, apparition de flocons blancs, turbidité, sédiments.
  • Inconfort associé au processus de miction: douleur, sensation de brûlure, spasme.
  • Mictions fréquentes.
  • Augmentation de la température corporelle, de subfébrile à élevée.
  • Les lésions rénales sont accompagnées d'œdème, de douleurs aiguës dans la région lombaire, de températures élevées, de la présence de sang et de globules blancs dans le test d'urine.

Les étapes du système urétral peuvent être différentes. Parmi les processus inflammatoires provoqués par une maladie bactérienne, on distingue les maladies suivantes:

  • Urétrite - processus inflammatoire au début des voies urinaires.
  • La cystite est un processus inflammatoire de la vessie.
  • La pyélonéphrite est un processus inflammatoire qui affecte directement les reins.

Les bactéries présentes dans l'urine pendant la grossesse peuvent ne pas se manifester. Ce processus s'appelle une bactériurie asymptomatique et nécessite un diagnostic attentif et un traitement immédiat, en particulier chez la femme enceinte. Les conséquences d'une bactériurie asymptomatique peuvent être dangereuses pour la mère et le bébé.

Traitement de la bactériurie chez la femme enceinte

Le diagnostic de la maladie et sa confirmation est une procédure obligatoire pour tous. Mais pour les femmes enceintes, le traitement de la bactériurie devient particulièrement pertinent, car la maladie peut même causer une naissance prématurée.

Le schéma thérapeutique n'est développé que par un médecin. Le traitement complexe comprend un traitement antibiotique (Macropene, Amoxicillin, Amoxiclav) et des médicaments antimicrobiens pendant une à deux semaines. Les uroseptiques peuvent pénétrer dans le complexe (Tsiston, Urolesan). En outre, pour éviter la stagnation et la bactériurie, prescrire des médicaments d'excrétion urinaire et réduire l'acidité de l'urine.

Tout au long du traitement, la dynamique positive de la maladie est surveillée.

Prévention de la bactériurie chez les femmes enceintes

Les conséquences les plus désagréables pour une femme enceinte peuvent être la présence asymptomatique de bactéries dans les urines.

Pour prévenir une évolution asymptomatique de la maladie, des tests de laboratoire réguliers de l'urine, y compris la bacposa, sont prescrits.

Si une maladie est détectée, le traitement d'entretien de la bactériurie est prescrit pendant la grossesse et après l'accouchement. Pour compléter le tableau, le médecin peut orienter une femme enceinte vers une échographie des reins.

N'ayez pas peur si des bactéries sont détectées dans l'analyse d'urine. La maladie répond bien au traitement aux antibiotiques, aux médicaments antibactériens et aux uroseptiques. Si vous avez une sensibilité physiologique à de telles maladies, établissez une règle pour vérifier régulièrement la présence de bactéries dans les urines. L'essentiel - ne lancez pas le processus avant d'être incurable ou chronique.

Bactéries dans l'urine

Les tests de laboratoire en médecine sont extrêmement importants. Peut-être est-il impossible de surestimer leur signification.

Ainsi, l’analyse générale des urines, qui semble peu informative pour la plupart des patients, aide les médecins à diagnostiquer les maladies à temps, même avant le stade des manifestations cliniques. Cela s'applique en particulier à un indicateur tel que les bactéries dans l'urine.

Ils peuvent apparaître avant même que le patient ne se rend à la clinique ou à l'hôpital avec des plaintes de maux de dos ou de mictions fréquentes et douloureuses.

Causes de bactéries dans l'urine

La seule raison pour laquelle les bactéries peuvent apparaître dans l'urine est un processus infectieux.

Bien sûr, un grand nombre de micro-organismes pathogènes sous condition «vivent» dans l’urètre et normalement (par exemple, chez l’homme, il existe jusqu’à soixante types différents de bactéries).

Mais l'analyse inclut des corrections pour ces circonstances physiologiques. Normalement, l'urine est considérée comme stérile dans les deux heures qui suivent la miction, à condition qu'elle soit correctement stockée.

Quelles maladies peuvent se manifester dans les phases initiales uniquement en modifiant l'indicateur ci-dessus?

1. Urethrite. Si des micro-organismes pathogènes du canal urinaire commencent à se multiplier activement (pour diverses raisons), une inflammation de l'urètre se produit.

2. Cystite. L'une des deux pathologies les plus probables, accompagnée d'une libération accrue de microorganismes.

L'inflammation de la vessie peut être primaire - résultant du processus ascendant de reproduction des bactéries (de l'urètre dans la vessie), et secondaire - résultant du processus descendant (des reins) ou les bactéries peuvent être transportées dans le sang.

3. Pyélonéphrite. La deuxième cause de bactéries dans l'urine. L'inflammation des reins peut aussi être primaire ou secondaire. La pyélonéphrite primaire est une maladie qui s'est développée indépendamment, sans pathologies visibles des systèmes urinaire ou autre. Secondaire suggère la présence d'une source d'infection en dehors du rein.

4. Sepsis. L'un des états critiques du corps. Une septicémie d'étiologie est généralement diagnostiquée déjà à l'hôpital. Cependant, l'analyse d'urine montre la présence de bactéries dans le liquide excrété.

Malgré un nombre suffisant de nosologies accompagnées de bactériurie (bactéries dans l'urine), certains principes généraux du processus sont en cours.

Ainsi, pour le type d'infection ascendant (urétrite, transitoire dans la cystite, se transformant en pyélonéphrite), se caractérise par le non-respect initial des règles d'hygiène, de rétention urinaire.

Pour les processus descendants et les infections qui se sont propagées dans le sang, la présence de lésions périfocales, souvent chroniques (par exemple, les caries dentaires), est caractéristique.

Traitement des bactéries dans l'urine

Si des bactéries apparaissent dans l'analyse d'urine, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin, même si le patient ne ressent aucun changement dans son bien-être. Bien sûr, il est tout à fait possible que l'urine transportée ait été conservée dans un conteneur sale ou longtemps avant d'être livrée au laboratoire. Mais il vaut toujours mieux être en sécurité. Il suffira de consulter un thérapeute local.

Au stade pré-médical, en particulier si vous ne pouvez pas consulter rapidement un médecin pour diverses raisons, vous pouvez prendre des mesures simples qui peuvent aider l’organisme à prévenir le développement de la maladie.

1. L'hygiène personnelle la plus stricte. Les organes urinaires doivent être soigneusement lavés à l'eau courante plusieurs fois par jour. Cela empêchera les bactéries d'entrer dans l'urètre de l'extérieur.

2. Buvez le plus possible de liquides. Si, en raison des caractéristiques individuelles de l'organisme, une personne ne peut pas boire beaucoup d'eau, diverses préparations à base de plantes diurétiques vendues en pharmacie et disponibles gratuitement seront utiles. Le plus utile sera le soi-disant thé au rein.

3. En cas de maladies du système urinaire, la rétention d'urine est possible - l'acte de miction devient douloureux ou simplement impossible pour des raisons inconnues du patient. Dans de tels cas, il est nécessaire de surmonter ces états. Tolérez, si vous ressentez des fissures, et détendez-vous autant que possible si l'urine est retardée. Le refus d'uriner est la première étape du développement de la maladie.

Et pourtant, toute mesure prise par une personne seule peut être inefficace. Les antibiotiques sont le traitement de référence des infections bactériennes. Mais ils ne sont vendus que sur ordonnance, laquelle ne peut être prescrite que par des médecins.

De plus, la consultation d'un spécialiste est nécessaire afin de ne pas rater et d'éviter le passage d'une infection bactérienne à une insuffisance rénale - la maladie est chronique, incurable et entraîne inévitablement la mort du patient, même après de nombreuses années.