Inflammation du prépuce et balanoposthite chez les nourrissons, les nouveau-nés et les bébés

La cystite

Il semblerait qu’un bonheur immense et indescriptible est de tenir en main l’héritière qui exprime de tels espoirs pour toute la famille dans l’incarnation de ses projets. Et comment amer cela se produit quand un enfant est rattrapé par une maladie complètement non-enfant, telle que l'inflammation du prépuce chez les nourrissons. C'est une erreur de considérer cela comme une manifestation d'une maladie vénérienne. Beaucoup de mères pensent à tort que tout cela est héréditaire et elles essaient de blâmer le père, qui a apparemment caché quelque chose à son épouse.

La balanoposthite chez le bébé est très courante. La balanite chez les enfants survient souvent chez les nourrissons jusqu'à un an. Cette maladie provoque généralement un gonflement de la tête du gland et peut être très dérangeante pour les parents et douloureuse pour le porteur de la maladie. Il est associé à la présence d'un nouveau-né dans l'intestin ou sur la peau de différents microbes, parmi lesquels le staphylocoque, Escherichia coli, proteus. Ils tombent facilement sur le prépuce du bébé et provoquent une inflammation. Mais l'agent causatif le plus commun de la maladie est le Candida.

Le prépuce du nouveau-né - un domaine d'attention particulier

Le prépuce d'un nouveau-né et d'un adulte est de nature très différente. Depuis avant la naissance de l'enfant, la tête et le prépuce constituaient un système unique. Il en reste ainsi pendant un certain temps après la naissance d'un bébé. Ils l'ont complètement attaché au pénis. Seulement avec le temps, ce pli de peau est enlevé, il n’est donc pas nécessaire à la naissance de parler chez les enfants de la présence de phimosis. La séparation des tissus individuels aura lieu à leur propre rythme. La formation complète du prépuce chez la plupart des garçons se produit vers 5-6 ans. Chez certains bébés, ce processus est retardé et devient plus long. Vous ne pouvez pas forcer, en essayant de lui donner le genre qui devrait être chez les adultes. C'est la première étape de l'inflammation, car lors de ces étirements artificiels, des déchirures de la peau peuvent se produire et l'infection va sûrement pénétrer sous la peau. De plus, les bains moussants contenant des irritants et les couches mouillées contribuent à l'inflammation de la tête et du prépuce chez le nouveau-né.

Symptômes de balanoposthite chez les nourrissons

Les symptômes de la balanoposthite chez un nourrisson sont clairement visibles et évidents. La petite tête du pénis devient enflammée, enflée. Des taches rouges apparaissent souvent dessus. L'enfant passe de calme à très difficile, ce qui est compréhensible. Des éruptions cutanées visibles apparaissent dans les plis de la peau, même avec un remplacement régulier de la couche. Ils ne réagissent pas aux crèmes et aux poudres, car ils ont des causes complètement différentes. Ce type d'érythème fessier précède la balanite chez le nouveau-né.

Les signes d'infection à levures chez les nourrissons apparaissent non seulement sur le pénis, mais aussi dans la bouche. Il semble qu'il y ait des petites grappes de lait collées. Ce sont des signes typiques de balanoposthite chez les nouveau-nés. Quand il avale des aliments (lait maternel), cette levure pénètre dans le système digestif, puis est libérée par l'urine dans la couche. Environnement humide - un endroit idéal pour le développement de la candidose. Si un enfant a la stomatite, vous ne devez pas attendre qu'elle disparaisse d'elle-même. Lui-même ne peut devenir balanoposthite que chez un petit enfant.

Traitement balanoposthite chez les nourrissons

Le traitement de la balanoposthite chez le bébé doit être conforme à celui du pédiatre et ne doit être effectué que sous sa supervision. La nystotine est un excellent médicament anti-levure. Un pédiatre a prescrit ce médicament pour éliminer l'infection qui a provoqué l'inflammation du prépuce du nouveau-né. L'ibuprofène peut être prescrit pour réduire la douleur et l'enflure. Lorsque vous soignez la peau près des organes génitaux, il est nécessaire de veiller à ce qu'elle soit constamment sèche. En cas d'inflammation, il est préférable de ne pas utiliser de lingettes humides qui pourraient irriter la peau délicate. Il est préférable d’abandonner temporairement la mousse utilisée pour la baignade.

Le pédiatre recommande aux mères allaitantes d'utiliser la nystatine pour traiter les mamelons afin d'éliminer le risque d'infection en se nourrissant. Les mamelons pour les biberons, les tétines et les jouets que le bébé peut prendre dans la bouche après chaque utilisation doivent être stérilisés. Et surtout, contrôler chaque miction de l'enfant, à temps pour changer la couche.

La circoncision des nouveau-nés a toujours été une question controversée, même avec la balanoposthite. S'il s'agit de croyances religieuses, un homme adulte n'aura pas à se plaindre d'une telle opération pendant son enfance et, dans d'autres cas, les parents devraient écouter les conseils des médecins et faire un choix ensemble.

Prévention de l'inflammation du prépuce chez les bébés

L’inflammation du prépuce chez le nouveau-né n’est pas rare, mais n’ayez pas peur des jeunes mères qui ont lu cet article et qui commencent chaque jour à regarder le pénis de leur garçon avec peur. C'est absolument injustifié. Il est important de rappeler que le prépuce de l'enfant n'a pas besoin de soins particuliers. Le pénis doit être lavé de la même manière que tout autre organe. Après avoir terminé la procédure, assurez-vous de le rincer avec du savon. Et il sera certainement en bonne santé!

Comment reconnaître la balanoposthite chez un enfant? Traitement, symptômes. Conseils de Dr. Komarovsky

La balanoposthite est une maladie souvent diagnostiquée chez les enfants.

Le malaise associé à l'inflammation du prépuce est diagnostiqué chez les nouveau-nés et les enfants plus âgés.

Il n’est pas difficile de la traiter, les parents doivent suivre à la lettre les instructions du médecin et suivre les règles d’hygiène.

Dans cet article, tout sur les symptômes et le traitement de la balanoposthite chez un enfant.

Balanoposthite chez les enfants: symptômes et manifestations

La balanoposthite est une inflammation du prépuce et de la tête du pénis, que l'on retrouve souvent chez les jeunes enfants, principalement chez les nourrissons. On croit que la plupart des garçons traversent ce malaise. Il ne fait pas beaucoup de mal, mais provoque beaucoup d'anxiété sous forme de démangeaisons, de brûlures, de problèmes de miction, d'œdèmes et d'éruptions cutanées.

La balanoposthite peut être causée par:

  • phimosis congénital (fusion étroite du prépuce avec la tête du pénis);
  • diabète congénital;
  • le psoriasis;
  • mauvaise hygiène;
  • l'utilisation constante des couches et leur rare changement;
  • détergents et produits cosmétiques inappropriés;
  • des sous-vêtements trop serrés.

La maladie est causée par des microorganismes de différentes natures: Candida, Staphylococcus, Streptococcus, E. coli. La dermatite précède souvent la balanite infantile. Dans la forme initiale de la maladie est presque invisible. Le matin, l'enfant peut se plaindre de démangeaisons et de brûlures, la tête du pénis gonfle légèrement et rougit.

Sous le prépuce s'accumulent un écoulement blanc grisâtre - smegma. Si vous n'agissez pas, le gonflement augmente, ce qui rend difficile à uriner. Au début du processus inflammatoire indiquent un écoulement purulent jaunâtre. Lors du séchage, elles forment des croûtes fines qui irritent la peau délicate et provoquent une éruption cutanée.

La sensation douloureuse qui accompagne la miction peut amener l'enfant à éviter le pot. Le résultat est l'énurésie, avec des symptômes à long terme de balanoposthite, il peut se transformer en une forme chronique, dans certains cas, une urétrite peut survenir.

Souvent, la séparation normale de l'urine empêche l'œdème de la tête.

Voici les symptômes de la balanoposthite sur la photo:

Quel médecin contacter?

Traitement de la balanoposthite chez les enfants: lorsque vous décelez les premiers symptômes alarmants, contactez votre pédiatre. Après examen, il peut adresser un cas à un urologue ou à un chirurgien pédiatrique. La dernière option est nécessaire pour phimosis. Dans certains cas, vous devrez peut-être consulter un allergologue ou un dermatologue.

Pour déterminer les agents responsables du post-docteur prend un frottis sous le prépuce. Une étude microbiologique est réalisée, après quoi le schéma thérapeutique est déterminé. Est-il possible de traiter une balanoposthite à la maison? L'automédication est exclue, les médicaments mal choisis peuvent nuire à l'enfant.

Un autre danger est le passage de la forme aiguë du poste à la forme chronique, qui est beaucoup plus difficile à traiter.

Règles d'hygiène: pourquoi sont-elles importantes?

Le traitement de la balanoposthite chez un enfant doit commencer par l'hygiène.

L'une des causes de la balanoposthite aiguë chez les enfants est l'accumulation de smegma sous le prépuce.

Des lavages quotidiens à l'eau tiède et au savon neutre pour bébé sont nécessaires.

Pour une hygiène intime, ne pas utiliser de gels aromatisés et de couleurs vives, qui peuvent provoquer une irritation de la peau et des muqueuses.

Si la nature allergique de la maladie est identifiée, des détergents spéciaux sont nécessaires et peuvent être commandés à la pharmacie. Déplacer le prépuce impossible, le processus peut être très douloureux. Agissez progressivement en libérant le plus possible la tête.

Les bébés ont besoin de couches de la bonne taille qui ne compriment pas les organes génitaux. Ils sont changés immédiatement après la contamination, une couche sale se transforme en une compresse, provoquant la prolifération de bactéries.

Il est conseillé d'utiliser des couches uniquement la nuit et pendant les promenades. Au moins une fois par jour, le bébé doit être laissé complètement nu. De tels bains d'air renforcent le système immunitaire et préviennent l'inflammation.

Les enfants en bas âge doivent prendre une douche ou un bain au moins une fois par jour. Ils n'ont pas besoin de sous-vêtements trop serrés en tricot de coton élastique, qui est changé tous les jours.

Quoi et comment traiter balanoposthite chez les enfants? Les médicaments et leur utilisation

Comment traiter la balanoposthite chez un enfant? Que conseillera le Dr Komarovsky? Autorité reconnue dans le domaine de la pédiatrie, recommande de ne pas paniquer, trouvant les premiers symptômes de balanopthite chez le bébé. Une visite opportune chez le médecin garantit un rétablissement complet et assez rapide, et le respect des règles d'hygiène aidera à éviter les rechutes. Il est important d'agir progressivement, sans chercher à résoudre le problème en un jour.

Pour les inflammations, il est recommandé d'appliquer la pommade Levomekol sur la tête du pénis, qui associe un antibiotique à des composants immunostimulants. L'application de la pommade est combinée à un léger massage, poussant légèrement le prépuce, mais ne causant pas de douleur à l'enfant. Une petite quantité du médicament peut être insérée dans le sac prépuncial (à l’aide d’une seringue sans aiguille).

En outre, selon le Dr Komarovsky, Miramistin contribuera au traitement de la balanoposthite chez les enfants.

La solution aqueuse de Miramistin a un bon effet antibactérien.

Le liquide désinfecte la peau, accélère la guérison des blessures mineures, soulage les brûlures et les démangeaisons.

La gaze ou le bandage est humidifié lors de la préparation et appliqué sur la tête du pénis. Vous pouvez irriguer les zones touchées de la seringue, permettant ainsi à la peau de sécher naturellement. Le traitement est effectué 1 à 2 fois par jour après un lavage en profondeur.

Les inflammations infectieuses peuvent être traitées avec une pommade au zinc. Il est appliqué avec une fine couche sur les zones endommagées 1 à 2 fois par jour.

Si vous avez une balanite à Candida, vous pouvez utiliser une pommade telle que Fluconazole, Clotrimazole ou Miconazole. Ils visent précisément la destruction de l'infection fongique, avec la forme bactérienne, les médicaments sont inefficaces. Il est préférable de les utiliser après un bain chaud ou un lavage en profondeur du pénis.

Maz est appliqué avec une fine couche sur la tête et dans le pli du prépuce, vous n'avez pas besoin de le frotter. Afin de ne pas tacher le linge, la tête du pénis est recouverte d'une serviette en gaze stérile. Le traitement est effectué 2 à 3 fois par jour, le cours est prescrit par un médecin.

Si la cause de la balanopostite est une réaction allergique, les corticostéroïdes en pommade sont prescrits. La meilleure option - Lokasolen. Le médicament supprime le gonflement et les matières premières, apaise, élimine la cause de l'inflammation. Utilisez 1-2 fois par jour pendant 5-7 jours.

Médecine traditionnelle: cela aidera-t-il?

Existe-t-il des remèdes contre la balanoposthite à domicile? Pour le traitement, vous pouvez utiliser des recettes maison éprouvées et sûres. La meilleure option est la décoction et l'infusion d'herbes médicinales, qui sont utilisées pour les bains sédentaires, le lavage, les compresses et les douches vaginales.

La camomille en pharmacie a un excellent effet antibactérien et apaisant.

Une poignée de matières premières est versée avec de l'eau bouillante (1 l) et infusée sous le couvercle pendant une demi-heure.

Après avoir filtré avec une perfusion chaude, les parties génitales de l’enfant sont lavées.

La procédure est effectuée 2 fois par jour, le matin et le soir. La durée du traitement dépend de l’état du bébé, il n’ya pas d’effets secondaires ni de contre-indications à la perfusion de camomille.

De l'infusion concentrée peut faire des lotions. Un coton-tige ou un bandage plié en plusieurs couches est plongé dans un liquide et appliqué sur la tête du pénis pendant environ 3 minutes. Ensuite, le tampon est à nouveau humidifié et la procédure est répétée. Vous pouvez faire des lotions 1 à 2 fois par jour pendant la semaine.

Pour les petites érosion, gonflement et démangeaisons, une douchette avec une décoction de millefeuille, ortie, calendula est utile. 1 cuillère à soupe Une cuillerée de produit de récupération est moulue dans un verre d’eau bouillante, chauffée pendant 5 à 7 minutes et infusée pendant 25 à 30 minutes. Après avoir filtré, le liquide est recueilli dans la seringue. En écartant le prépuce, la peau est abondamment irriguée par infusion; une petite quantité peut être introduite dans l'urètre. La procédure est effectuée 1 fois par jour, de préférence au coucher. Le cours dure 7 à 10 jours.

Afin de ne pas brûler la peau délicate de bébé, les cristaux sont d'abord dilués dans une petite quantité de liquide, puis versés dans une bassine avec de l'eau tiède et mélangés soigneusement. La température ne doit pas être trop élevée. Pendant la procédure, vous pouvez légèrement déplacer le prépuce de la tête, l’eau chaude rend le processus moins douloureux. Le bain dure entre 7 et 10 minutes, il est particulièrement utile de le faire avant d'aller se coucher.

Une autre option pour les bains implique l’utilisation de teinture à l’alcool d’eucalyptus ou de calendula. 100 ml de liquide sont versés dans le bassin avec de l'eau tiède. La procédure dure environ 10 minutes, rincez la peau si cela n’est pas nécessaire.

Après le bain, vous pouvez utiliser de la crème pour bébé sans parfums prononcés. Une petite quantité du produit est appliquée sur la tête du pénis et frottée avec de légers mouvements circulaires. Dans la crème, vous pouvez ajouter une petite quantité de décoction de camomille ou de calendula concentrée, qui a un effet cicatrisant et apaisant.

Dans le traitement de la balanoposthite chez les enfants, il y a des côtés agréables.

Accélérer la récupération aidera à une nutrition adéquate.

Dans le régime alimentaire de l'enfant, vous trouverez des jus de fruits et de légumes fraîchement pressés, des boissons aux fruits à base de baies faites maison, des produits laitiers fermentés faibles en matières grasses.

Ces friandises savoureuses et faciles à cuisiner renforcent le système immunitaire et améliorent la résistance naturelle du corps aux infections.

Vidéo utile

Pour plus d'informations sur le traitement de l'inflammation dans le prépuce d'un enfant, voir la vidéo ci-dessous:

La balanoposthite chez les enfants n'est pas une maladie dangereuse qui nécessite un traitement rapide. Empêcher les récidives aidera à bien nourrir l'enfant et à respecter scrupuleusement les règles d'hygiène élémentaires.

Balanoposthite chez un enfant

Chez les garçons, le prépuce et la tête du pénis sont souvent enflammés. Cette inflammation s'appelle balanoposthite. Les bébés sont particulièrement malades, l'anatomie du nouveau-né étant différente de celle des organes génitaux de l'adulte. La balanoposthite chez un enfant apparaît en raison d'un lavage insuffisant ou rare, de maladies infectieuses, d'allergies, de diabète, d'embonpoint. La température augmente, la tête du pénis devient rouge et enflée, le garçon se plaint d'avoir des mictions douloureuses.

Causes de la balanoposthite

La balanoposthite chez les enfants est généralement causée par une bactérie. Les agents responsables du processus inflammatoire sont les infections à staphylocoques et à streptocoques, le virus de l'herpès, les infections fongiques (candida) et d'autres micro-organismes. Les bactéries se multiplient dans le sac entre la tête et le prépuce. Les tissus environnants et la peau s'enflamment, c'est ainsi que commence la balanoposthite. La nature allergique de la maladie est également possible, auquel cas l'allergène devient la cause de l'inflammation.
Les causes d'inflammation sont variées. Les facteurs suivants peuvent provoquer le développement d'une balanoposthite:

  • Lavage insuffisant. Avec une hygiène insuffisante, le smegma et les résidus d’urine ne sont pas lavés sous la peau du prépuce. Chez les jeunes enfants, le smegma n'est généralement pas composé de sécrétions du prépuce, mais de cellules épithéliales mortes. Si ces sécrétions ne sont pas lavées régulièrement, une infection se développe sur le site de leurs accumulations, ce qui entraîne une inflammation.
  • Le diabète et les troubles hormonaux ne sont pas des causes rares de balanoposthite. Avec une teneur élevée en sucre dans l'urine, un environnement sucré est créé dans lequel les bactéries se développent rapidement.
  • Phimosis. Chez tous les nourrissons, la tête du pénis ne peut pas être ouverte, elle est recouverte du prépuce (phimosis physiologique). Les zones fermées de la tête contribuent à l'accumulation de bactéries.
  • Spikes (synechiae) prépuce. C'est la caractéristique anatomique de tous les bébés de sexe masculin. Lorsque le garçon grandit, les adhérences disparaissent d'elles-mêmes et ne nécessitent pas de traitement spécial. Cependant, les synéchies empêchent le nettoyage complet de la tête, ce qui peut entraîner une balanoposthite.
  • Un lavage trop fréquent du garçon avec du savon peut aussi être un facteur provoquant. Le savon et autres nettoyants peuvent irriter la peau s'ils sont utilisés fréquemment. Dans ce cas, une balanoposthite allergique est possible. Les détergents restants dans les couches sont souvent la cause des allergies. Un nouveau-né est en contact avec ces sous-vêtements par les organes génitaux. Ainsi, une dermatite de contact peut survenir, suivie d'une balanoposthite de nature allergique. En cas d'allergie, des rougeurs et des éruptions cutanées sont observées sur la peau autour des organes génitaux.
  • Parfois, les couches rares se transforment en inflammation. Chez les garçons plus âgés, la balanoposthite peut provoquer un port prolongé d'une culotte serrée ou d'un maillot de bain, en particulier avec des coutures approximatives à l'avant.
  • Les enfants en surpoids sont sensibles à la balanoposthite. Dans l'obésité, le métabolisme et l'immunité sont altérés et, de plus, il est plus difficile pour un enfant à part entière de respecter les règles d'hygiène.
  • Les garçons souffrant de maladies chroniques du système génito-urinaire souffrent souvent d'inflammation de la tête et du prépuce.
  • Le manque de vitamines et l'hypothermie provoquent également des maladies inflammatoires.

Lavage trop fréquent du garçon avec du savon

Balanoposthite chez les nourrissons

La balanoposthite survient souvent chez les nourrissons. Cela est dû à la fusion de la tête et du prépuce.
Cette caractéristique physiologique chez les nourrissons est considérée comme normale. Chez les nourrissons, le prépuce protège la tête. Ceci est observé chez 96% des garçons à la naissance. D'habitude, à l'âge d'un an et demi, la tête commence à être exposée. Mais pour certains enfants, cela se produit beaucoup plus tard: à 6 ans et parfois à 10 ans. Ce n'est pas non plus considéré comme une condition pathologique.
Habituellement, le smegma est emporté par l'urine. Mais il arrive que la perturbation du smegma soit perturbée et que des conditions soient créées pour la croissance des bactéries et la survenue d'une inflammation.
Parfois, les parents essaient eux-mêmes de mettre à nu la tête du pénis près du nourrisson afin de miner le garçon. Ceci est très nocif, vous pouvez donc blesser les organes génitaux et porter l’infection.
La balanoposthite étant très courante dans l’enfance, les parents doivent connaître les symptômes et le traitement de cette maladie.

Signes de balanoposthite chez les enfants

Tout d'abord, l'enfant a une balanite (inflammation de la tête), puis l'inflammation passe au prépuce (post). Lorsque les deux inflammations se produisent simultanément, on parle de balanoposthite.

Comment la balanoposthite aiguë se manifeste chez les enfants

La balanoposthite aiguë chez les garçons commence de manière inattendue, sans période cachée. Même le soir, l'état de santé était normal et le matin, il y avait des signes soudains de maladie:

  • douleur dans le pénis;
  • difficulté douloureuse à uriner;
  • hyperémie (rougeur) et gonflement du pénis;
  • décharge offensive;
  • haute température;
  • ganglions lymphatiques enflés dans l'aine;
  • se sentir mal.

La photo de l'enfant malade montre le gonflement et les rougeurs caractéristiques de la balanopthite aiguë.
Bien que la maladie se présente sous une forme aiguë, elle peut être facilement guérie avec des remèdes locaux (bains, onguents) pendant deux à trois jours. La rougeur et l'enflure diminuent, l'état général s'améliore. Dans les premiers jours, la maladie est facilement traitée. Mais si le traitement était insuffisant ou absent et qu'il existe des signes d'inflammation, la balanoposthite devient chronique au fil du temps.

Comment se manifeste la balanoposthite purulente chez les enfants?

La balanoposthite purulente chez l’enfant est causée par une infection: streptocoque, staphylocoque ou mycose de levure. Les manifestations cliniques commencent soudainement:

  • forte fièvre;
  • douleur aiguë et sensation de brûlure dans l'urètre;
  • du pénis coagule sur le pus.

La balanopostite purulente est dangereuse en raison de complications. Parfois, le processus infectieux se propage de manière ascendante, se produit une pyélocystite et une urétrite.

Symptômes de balanoposthite chronique chez les garçons

Si l'enfant ne reçoit pas de traitement ou si la thérapie est insuffisante, la maladie évolue de manière chronique au bout de 3 semaines environ. Les symptômes suivants sont observés:

  • Démangeaisons perturbées dans la région génitale.
  • Lorsque vous urinez, vous vous inquiétez de la douleur et des brûlures. La douleur est modérée, pas aussi intense que dans la forme aiguë.
  • Gonflement et rougeur sont réduits. La tête est couverte de fleurs.
  • La température corporelle n'est pas élevée.
  • La décharge est constamment en mouvement.
  • Les cicatrices et phimosis sont formés.
  • L'inflammation peut aller à l'urètre et provoquer une urétrite.

La balanoposthite aiguë chez les enfants est beaucoup plus fréquente que chronique. Habituellement, les enfants de moins de 10 ans sont plus susceptibles de contracter la forme aiguë et les garçons adolescents ont une forme chronique de la maladie. En cas d'évolution chronique, la balanoposthite peut durer des mois, des périodes de soulagement alternant avec des exacerbations.

Caractéristiques de la balanoposthite chez le nouveau-né

Le bébé ne peut pas parler et il est donc parfois difficile pour les parents de comprendre ce qui le dérange. Mais c'est chez les nouveau-nés que la balanoposthite survient très souvent en raison de leurs caractéristiques physiologiques. Les parents doivent prêter attention aux manifestations suivantes:

  • l'enfant devient de mauvaise humeur et pleure souvent;
  • la peau sur la tête du pénis a l'air rougie, prend parfois une couleur bleuâtre;
  • gonflement de la tête;
  • des éruptions cutanées et des plaies apparaissent sur les organes génitaux;
  • l'érythème fessier est perceptible dans les plis de la peau (les poudres et les crèmes n'aident pas);
  • l'enfant urine souvent.

Complications possibles de la balanoposthite

La balanoposthite lancée chez les garçons devient chronique, ce qui peut avoir des conséquences graves:

  • Phimosis peut se développer - rétrécissement du prépuce. Et puis le paraphimosis se produit. Dans cette maladie, la tête est comprimée par l'anneau du prépuce. La cyanose et l'œdème apparaissent. Cette condition nécessite une attention médicale immédiate.
  • L'infection peut se propager à d'autres organes urinaires et aux reins. Surtout souvent cela se produit quand une infection fongique.
  • Une forme gangréneuse de la maladie peut se développer et, à l’avenir, entraîner une gangrène du pénis.
  • Si vous courez la maladie, il peut se produire une balanoposthite ulcéreuse.
  • La balanoposthite insuffisamment traitée peut provoquer le développement de maladies oncologiques des organes génitaux.
  • L'inflammation courante entraîne la courbure et la déformation de la tête du pénis.

Diagnostic de balanoposthite chez les enfants

Lorsque les symptômes de la maladie sont exprimés, le pédiatre peut déjà poser un diagnostic lors d’un examen externe. Si nécessaire, le médecin peut orienter l'enfant vers un urologue ou un chirurgien spécialisé. Des analyses supplémentaires peuvent être nécessaires:

  • analyse d'urine pour l'ensemencement en cuve;
  • analyse d'urine pour les leucocytes;
  • frottis du prépuce;
  • Échographie des organes urinaires;
  • test sanguin pour le sucre (si la cause de la maladie est le diabète);
  • dosage immunoenzymatique des anticorps anti-infections.

Analyse d'urine pour le semis en réservoir

Ces examens sont sans danger et sans douleur pour les enfants. Ils aident à déterminer avec précision la cause de la maladie et à prescrire un traitement.

Méthodes de traitement pour balanoposthite chez les enfants

Le traitement de la balanoposthite chez les enfants est effectué avec des médicaments - locaux (pommades, bains) et des antibiotiques. Le plus souvent, la maladie est bien traitable par des moyens locaux. Les pommades et les bains se comportent bien avec l'inflammation.

Les antibiotiques ne doivent être utilisés que lorsque la maladie est causée par des staphylocoques ou des streptocoques. Dans la nature fongique de la maladie, les antibiotiques de la pénicilline sont contre-indiqués. Des antibiotiques à base de céphalosporine seront nécessaires. Il existe des méthodes chirurgicales de traitement, mais elles doivent être utilisées très rarement.

Traitements locaux

  • Bains Des solutions désinfectantes et anti-inflammatoires sont utilisées pour les plateaux: décoction de camomille ou furaciline, chlorhexidine, permanganate de potassium. Au lieu de la camomille, vous pouvez utiliser de la sauge ou du plantain. Pour préparer le bouillon Daisy, vous devez prendre 2 cuillères à soupe de la collection et les verser avec un verre d'eau bouillante, puis mettre le bouillon dans un bain-marie et le réchauffer pendant 15 minutes. Avant utilisation, laisser refroidir le bouillon. Pour préparer la solution, Furatsilina doit prendre 2 comprimés par tasse d'eau tiède. Il est nécessaire d'abaisser la tête du pénis dans la solution préparée pendant 10 minutes, après l'avoir ouverte autant que possible. Il est nécessaire de laver l'endroit enflammé 5 à 6 fois par jour.
  • Pommade Si le bain ne vous aide pas, alors prescrire une pommade. Dans le traitement de la balanoposthite chez les enfants, utilisez les pommades suivantes - Levomekol, Miramistin, Lokakorten, Baneotsin. Avant d'utiliser la pommade, lavez les parties génitales du bébé. Vous pouvez faire un bain avec l'une des solutions de désinfectant. Ensuite, il est nécessaire de mettre une pommade sous le prépuce. S'il est impossible d'ouvrir la tête, appliquez la pommade sur le pansement et faites un pansement. Quel type de pommade à utiliser - le médecin vous guidera sur la base des symptômes et des résultats du diagnostic.

Plateaux de bouillon à la camomille

Utilisation de médicaments internes

Si l'utilisation de bains et de pommades ne conduit pas à une amélioration de l'état ou si la maladie est complexe, utilisez des médicaments. Un traitement antibactérien et antifongique peut être nécessaire:

  • La balanoposthite est traitée avec des antibiotiques du groupe des céphalosporines. Appliquer des médicaments Cefalosin, Cefixin, Ceftriaxone. Ces médicaments peuvent agir sur un large éventail de bactéries. Si la maladie est causée par une infection fongique, l'agent antifongique Fluconazole est prescrit. Un médicament antimicrobien, Furagin, est également utilisé.
  • Pour la douleur, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits - l'ibuprofène.
  • Lorsque l'origine balanoposthite allergique utilisé antihistaminiques.
  • En tant que thérapie symptomatique utilisant des antipyrétiques, des vitamines et des médicaments pour renforcer le système immunitaire.
  • Si la balanoposthite est causée par des maladies endocriniennes et par l'obésité, un traitement de la maladie sous-jacente et un régime amaigrissant sont nécessaires.

Traitements chirurgicaux

Parfois, lorsque la balanoposthite est nécessaire pour effectuer une opération simple - la circoncision du prépuce. Cette intervention chirurgicale élimine complètement les complications et les rechutes de la maladie. Cependant, l'opération est réalisée dans de très rares cas. Il existe généralement des traitements assez conservateurs.
L'opération n'est nécessaire que lorsque la balanoposthite est compliquée par le rétrécissement du prépuce - phimosis. De même, une intervention chirurgicale peut être nécessaire avec une forme chronique prolongée de la maladie, lorsque le traitement médical n’aide en rien. Habituellement, les opérations sont faciles et sans conséquences. Pour une telle intervention n'est pas nécessaire d'aller à l'hôpital, il est effectué sur une base ambulatoire. L'opération n'est pas réalisée avec une inflammation sévère, lorsque la maladie est aiguë. La circoncision prévient le risque de complications.

Prévention de la balanoposthite

  • Les garçons d'âge préscolaire ont besoin d'un lavage quotidien avec de l'eau propre bouillie sans savon.
  • Les garçons plus âgés doivent être formés à l'hygiène quotidienne des organes génitaux. Il est nécessaire d'exposer la tête et de laver le smegma.
  • Il devrait être changé tous les jours sous-vêtements.
  • Les nouveau-nés doivent changer leurs couches lorsqu'ils deviennent sales. Il est également important de choisir la bonne taille de couches.
  • Pour les soins des nourrissons doivent utiliser des moyens hypoallergéniques.
  • Le garçon ne devrait utiliser que sa serviette personnelle, ne jamais prendre les articles d'hygiène personnelle d'autres personnes.
  • Il est nécessaire d’exclure le port du linge trop serré. Pour les enfants, il est préférable de porter des sous-vêtements en tissus naturels, sans coutures à l'avant.
  • Si un enfant a le diabète ou l'obésité, un régime et une surveillance médicale constante sont nécessaires. L'excès de poids et l'obésité ne sont pas des causes rares d'inflammation. Ceci s'applique également aux enfants atteints de maladies du système génito-urinaire.

Avez-vous de sérieux problèmes de potentiel?

Déjà beaucoup d'outils essayés et rien n'a aidé? Ces symptômes vous sont familiers:

  • érection lente;
  • manque de désir;
  • dysfonctionnement sexuel.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. Augmentation de la puissance POSSIBLE! Suivez le lien et découvrez comment les experts recommandent un traitement.

Balanoposthite chez les nourrissons

La balanoposthite chez un enfant est une maladie que presque tous les membres masculins souffrent pendant leur enfance. Il consiste en une inflammation du gland du pénis et une partie du prépuce. La balanoposthite survient 2 à 3 fois plus souvent chez les enfants que chez les hommes adultes. La maladie est directement liée au rétrécissement du prépuce, ce qui empêche un nettoyage correct de l'urètre et contribue au développement d'une infection locale.

Raisons

On sait que dans les années préscolaires, beaucoup de garçons souffrent de phimosis physiologique, qui se résorbe naturellement au bout de onze ans. À cet âge, le prépuce commence déjà à se séparer facilement du gland du pénis. Jusqu’à ce moment-là, ce phimosis physiologique compliquait considérablement l’hygiène personnelle des garçons, la pollution accumulée dans les plis de la peau et conduisait au développement de tels problèmes.

Le principal facteur pathogène est l’infection du smegma, qui est le secret des glandes préputiales et s’accumule dans le sac préputial. C'est un terrain fertile pour diverses bactéries pathogènes. Les agents responsables de cette maladie peuvent être des streptocoques, E. coli, des staphylocoques, des champignons. Les facteurs qui provoquent son développement sont les suivants:

  • violation de l'hygiène personnelle;
  • teneur élevée en sucre dans l'urine;
  • l'étroitesse du prépuce;
  • porter des sous-vêtements trop serrés;
  • mauvaise sélection de couches pour les nourrissons;
  • l'utilisation de détergents trop agressifs pour laver les sous-vêtements;
  • trop souvent, l'utilisation de savon ou d'autres moyens lors du lavage du prépuce.

La stase du contenu de la couverture cutanée, l’accumulation d’urine résiduelle en sont les causes immédiates. La teneur élevée en sucre dans l'urine des garçons diabétiques est également souvent à l'origine d'une balanoposthite. Souvent, chez les garçons, l'inflammation de la région externe des organes génitaux est provoquée par un frottement trop serré du sous-vêtement.

Parfois seulement, la maladie survient comme une complication d’une maladie infectieuse.

Types de maladie

La maladie peut se présenter sous la forme d'une balanite, qui n'affecte que la tête du pénis, et d'une postite, qui ne couvre que le prépuce. Le plus souvent, le processus inflammatoire est observé dans les deux parties du pénis et se déroule sous la forme d'une balanoposthite.

Il existe des formes aiguës de la maladie, qui dure moins de 3 mois, et des maladies chroniques, qui durent plus longtemps. De plus, ces deux formes sont divisées en plusieurs autres variétés. Ainsi, la forme aiguë de la maladie comprend:

  • balanoposthite érosive;
  • balanoposthite simple;
  • gangrène.

La forme érosive est caractérisée par la présence d'ulcères et de rougeurs sur la tête du pénis. Avec une simple balanopostite, le poinçon est l’amincissement du gland du pénis et de son prépuce. Cela conduit à des brûlures, des crampes et d'autres sensations douloureuses. Cette forme résulte de l'exposition à la peau délicate du prépuce d'irritants d'origine chimique, bactérienne, fongique ou mécanique.

La forme la plus grave est la gangrène. Dans ce cas, le patient présente des ulcères avec un contenu purulent, une douleur intense et un gonflement des tissus affectés, ainsi qu'une augmentation de la température.

Symptômes de balanoposthite chez un enfant

La maladie aiguë peut commencer complètement soudainement. La balanoposthite chez l’enfant se caractérise par un groupe de symptômes fondamentaux, dont certains se manifestent indépendamment de la forme de la maladie, le reste n’est inhérent qu’à certains types de la maladie. Donc, il se manifeste avec les symptômes suivants:

  • rougeur au site d'inflammation;
  • spongiosité de la peau;
  • gonflement de la tête et du prépuce;
  • l'apparition de pertes séro-purulentes;
  • démangeaisons génitales;
  • ganglions lymphatiques régionaux élargis;
  • l'apparition d'érosion et de desquamation de la peau.

Les plaintes récentes apparaissent avec la progression de la maladie, lorsque les symptômes initiaux sont passés inaperçus. Très souvent chez les enfants atteints de balanoposthite aiguë, la température monte à des nombres subfébriles. L'enfant devient de mauvaise humeur et agité. Si la maladie a éclaté en bas âge, quand le bébé ne peut pas encore parler de ses plaintes, il est à noter qu'il pleure quand il touche le pénis et urine.

Les érythèmes fessiers, les éruptions cutanées, les fissures des membranes muqueuses du pénis sont également des manifestations concomitantes fréquentes de cette maladie.

Un examen médical, en plus d'une rougeur externe et d'un gonflement de la tête du pénis, révèle des dépôts entiers de smegma qui, lorsqu'ils sont exposés à la tête, se trouvent sous les lobes internes du prépuce et dégagent une odeur désagréable.

Souvent, cette maladie se termine spontanément: sous l'influence de bactéries, le smegma stagnant se dilue et est éliminé par une urine stérile. Mais ce n'est pas toujours la fin du processus pathologique qui est si favorable et un traitement spécial est souvent nécessaire.

Traitement de la balanoposthite aiguë chez un enfant

Aux premiers stades de la maladie, son traitement n’est pas difficile. Assurez-vous de contacter l'urologue ou le chirurgien pédiatrique. Habituellement, l'hospitalisation n'est pas nécessaire et le problème est complètement résolu à la maison.

Les mesures thérapeutiques suivantes sont principalement utilisées:

  • bains avec une solution de permanganate de potassium ou de furatsilina;
  • l'imposition de lotions de gaze avec antiseptique;
  • l'utilisation de poudres thérapeutiques.

Pour effectuer le bain n'a pas besoin de bains ou de pots. Il suffit de diluer la solution thérapeutique dans un petit récipient et d’y abaisser l’organe malade. Dans les 2-3 premiers jours suivant le début de la maladie, effectuez une telle procédure de préférence toutes les 2 heures. Un bandage de gaze imbibé d'un antiseptique ou d'un antibactérien peut être appliqué pendant la nuit. Mais vous devez savoir qu'après le traitement de l'eau, la tête du pénis doit être séchée doucement avec de la gaze ou du coton et ensuite seulement appliquer un antiseptique.

La pommade "Levomekol" a un large spectre d'action antibactérienne, elle est donc souvent prescrite pour la balanoposthite sous forme d'applications. Dans les cas plus complexes, il est introduit dans le prépuce à l'aide d'une seringue. Il est utile que les bébés utilisent de la poudre de talc-tanin. Ces mesures sont appliquées jusqu'à la disparition complète des symptômes. Seule une observation plus rigoureuse des règles d'hygiène est requise. Habituellement, dans la forme aiguë de balanoposthite non compliquée chez les enfants, le traitement prend entre 2 et 5 jours.

En cas de douleur intense, le médecin recommande à un enfant de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l'ibuprofène.

Si l'on soupçonne la présence d'une infection, on prélève un frottis sous le prépuce, qui est examiné pour rechercher la présence d'agents pathogènes et leur sensibilité à divers médicaments antibactériens. Ensuite, en fonction des informations obtenues, prescrire un traitement médicamenteux spécifique. Utilisé habituellement des outils tels que la nitroxoline, l'érythromycine, le biseptol.

Si la nature fongique de la maladie est détectée, des pommades anti-mycotiques, telles que le clotrimazole, sont utilisées et le médicament antifongique Fluconazole est généralement prescrit à l'intérieur. Dans les cas graves, le traitement antibactérien et antifongique peut être effectué par voie orale ou intraveineuse.

Balanoposthite chronique

La balanoposthite chronique se développe lorsque le traitement d'une maladie aiguë n'est pas terminé. Cette forme dure des mois, s’estompant un peu pendant la période de traitement et s’aggrave à nouveau après la fin du traitement. Cela se produit souvent lorsque les parents essaient d'ouvrir de force le prépuce du bébé. La balanoposthite chronique peut survenir sous les formes suivantes:

  • ulcère hypertrophique, se manifestant par des ulcères de longue durée non cicatrisants, accompagnés de rougeurs et de douleurs;
  • balanoposthite adhésive, dont les symptômes se manifestent par des plaies sanglantes et des sécrétions caractéristiques.

Symptômes généraux avec plusieurs autres, pas si vif, mais pas pour longtemps disparaître:

  • démangeaisons dans le prépuce;
  • sensations douloureuses;
  • hyperémie légère et gonflement du gland du pénis;
  • décharge blanchâtre.

La balanoposthite chronique est presque impossible à traiter. Après plusieurs rechutes, une opération de circoncision du prépuce est généralement suggérée. Elle est réalisée après la subsidence de l'inflammation, après sa mise en place, toutes les manifestations et les récidives de la maladie disparaissent habituellement. En outre, la chirurgie élimine l'enfant de problèmes tels que le phimosis et le paraphimosis à l'avenir. La circoncision est recommandée même pour les nourrissons.

Méthodes traditionnelles de traitement

Il est utile dans le traitement de la balanoposthite chez les enfants ayant recours aux moyens de la médecine traditionnelle. Plateaux de solutions antiseptiques en alternance avec des plateaux d'infusions d'herbes - camomille, achillée, millefeuille, sauge, millepertuis. Les infusions sont préparées à raison de 1 cuillère à soupe d'herbes par tasse d'eau bouillante, incubées environ 30 minutes, puis filtrées. Ils peuvent également être utilisés pour effectuer des compresses.

Lorsque la balanopostite chez un enfant, des compresses de camomille sont recommandées, préparées selon une recette légèrement différente: 3 cuillères à soupe d'eau bouillante sont mélangées à la même quantité de fleurs de camomille pharmaceutiques. Après avoir refroidi la suspension résultante, celle-ci est appliquée sur un morceau de gaze et appliquée sur la zone touchée.

En tant qu'agent anti-inflammatoire, vous pouvez utiliser des feuilles d'aloès fraîches, qui sont appliquées sur le point sensible deux fois par jour après la fin du prochain bain. Avant cela, les feuilles doivent être coupées des épines, d'un côté, retirez la peau et pétrir légèrement.

Calendula infusé avec de l'huile d'olive a un bon effet anti-inflammatoire et cicatrisant. Pour préparer cette infusion, verser 2 cuillerées à thé d'herbes séchées de calendula dans un demi-verre d'huile d'olive. Insister signifie dans un endroit chaud, en agitant de temps en temps, pendant 3 semaines. À des fins thérapeutiques, appliquer sur les zones purulentes et enflammées.

Des complications

Il semblerait qu'une petite inflammation locale sur le pénis d'un enfant ne puisse le menacer de rien de grave. Mais ce n'est pas du tout le cas. Une balanoposthite sans traitement approprié peut entraîner de graves complications:

  • l'infection de la tête du gland peut aller à l'urètre et entraîner des infections des voies urinaires;
  • Une inflammation prolongée du prépuce peut provoquer la formation de phimosis cicatriciel;
  • en l'absence de traitement rapide, une forme ulcéreuse de la maladie peut survenir, accompagnée de l'apparition de nombreuses petites plaies;
  • un processus inflammatoire prolongé conduit à une atrophie de l'appareil récepteur et à une diminution de la sensibilité du gland du pénis, ce qui peut, à l'avenir, avoir un effet défavorable sur la puissance.

Les conséquences les plus désagréables sont le développement du paraphimosis et la forme gangreneuse de la maladie.

Prévention

Afin de ne pas tomber malade avec la balanoposthite, il faut suivre scrupuleusement les règles d'hygiène personnelle et éviter l'accumulation de saleté dans les plis des organes génitaux. À cette fin, il est recommandé de retirer et de laver le gland du pénis sans savon chaque jour, une fois par jour. Il est également conseillé de laver le garçon après chaque tabouret. Il est important de changer les couches très peu, régulièrement, en particulier pour les plus petits signes d'irritation, d'utiliser de la poudre ou de la crème pour bébé.

Pour ceux qui s’occupent de l’enfant, il est important de savoir qu’en aucun cas vous ne devez ouvrir le prépuce du pénis du bébé.

Pour les garçons de tous les âges, il est important de choisir le bon sous-vêtement - il doit être fait de matières naturelles et ne pas avoir de coutures approximatives à l’avant.

Des précautions spéciales doivent être prises pour les personnes souffrant de phimosis, de diabète, d’urétrite ou d’hépatite, c.-à-d. maladies qui dans la plupart des cas sont accompagnées de balanoposthite.

Balanoposthite chez un enfant: symptômes et traitement

Presque tous les garçons, tôt ou tard, développent un processus inflammatoire-infectieux dans la région de la tête et du prépuce du pénis. Cette maladie s'appelle balanoposthite. La maladie peut être aiguë (moins de 3 mois) et chronique (plus de 3 mois). Les garçons souffrent de cette maladie dans 3 r. plus souvent que les hommes adultes, il est donc particulièrement important que les enfants identifient les symptômes de la balanoposthite à temps et, avec l'aide d'un médecin, déterminent le traitement approprié.

Causes de la maladie

Divers micro-organismes (bactéries, virus et champignons) peuvent provoquer une balanoposthite dans certaines conditions:

  • violation des règles relatives à la garde des enfants (lavage irrégulier, utilisation de savon lors du lavage);
  • l'utilisation de détergents de faible qualité pour le bain et le lavage des vêtements de bébé;
  • utilisation inappropriée de couches jetables (taille inadéquate, changement rare);
  • culotte serrée, frottant la peau et la tête du pénis, ce qui contribue à l'apparition de microtraumatismes et à leur infection ultérieure;
  • dermatite allergique sur poudre ou crème;
  • structure imparfaite des organes génitaux externes chez les garçons d'âge préscolaire: le prépuce rétréci ou le phimosis physiologique rendent difficile la réalisation de procédures d'hygiène par le bébé; la formation d'adhérences entre les deux parois des plis cutanés du prépuce entraîne la stagnation de la sécrétion de glandes spéciales (smegma), de cellules cutanées mortes et de microorganismes emprisonnés provoquant une inflammation;
  • tentatives violentes de dépouiller la tête du pénis;
  • diabète sucré: taux élevé de sucre dans l'urine - un milieu nutritif pour les micro-organismes;
  • l'obésité contribue à l'altération des processus métaboliques et à la réduction de l'immunité, rend difficile le maintien de l'hygiène personnelle;
  • l'hypothermie et la malnutrition de l'enfant entraînent une diminution de l'immunité et facilitent ainsi le développement de l'infection.

Les symptômes

On distingue les types de balanoposthite suivants: simple, purulent, érosif, gangréneux.

La forme aiguë de la maladie commence habituellement de manière soudaine, dans le contexte du bien-être complet. Le matin, l'enfant a une sensation de brûlure et des démangeaisons dans la région du prépuce (chez les enfants plus âgés et chez les petits enfants - anxiété). Le bébé pleure lorsqu'il touche le pénis et lorsqu'il urine, le sommeil est perturbé, la température augmente (parfois jusqu'à un nombre élevé).

Le bien-être général de l'enfant se détériore et les ganglions lymphatiques de l'aine peuvent augmenter. Le prépuce est enflé et rougi, la miction peut être difficile. Les zones érodées en rouge vif se forment avec un rebord imbibé en périphérie - l'inflammation est passée à une forme érosive. Si aucun traitement supplémentaire n'est effectué, des zones ulcéreuses-nécrotiques profondes se forment sur un fond rouge vif. Ces ulcères indiquent la transition de la maladie sous forme gangréneuse, ils sont très douloureux, guérissent très longtemps.

Les problèmes de miction peuvent être dus au fait que le prépuce ferme le canal urinaire en raison d'un œdème. Mais le garçon lui-même peut s'abstenir consciemment d'uriner par peur de la douleur. Il arrive que le garçon ait même une incontinence urinaire (énurésie) due à un débordement de la vessie. Dans certains cas, des pertes purulentes se produisent. Il est possible (dans les cas avancés avancés) de former des ulcères superficiels.

La forme chronique de la maladie est une conséquence du traitement de mauvaise qualité de la balanoposthite aiguë. Dans cette affaire, le garçon s'inquiète des démangeaisons dans la région génitale, des brûlures et de la douleur en urinant. À l'examen, des poches peu prononcées et une rougeur de la tête du pénis, soulignant la couleur blanche, sont détectées.

La longue évolution de la maladie, accompagnée d'exacerbations occasionnelles, entraîne la formation d'un processus cicatriciel et du phimosis (l'impossibilité d'ouvrir la tête du pénis), ce qui contribue en outre au maintien du processus inflammatoire en raison de la violation de l'écoulement du smegma. L'inflammation peut également se propager au canal urinaire, entraînant le développement d'une urétrite et un rétrécissement du canal urinaire.

Traitement

Si des signes de maladie apparaissent, vous devriez consulter un médecin (chirurgien pédiatrique ou urologue). Ceci est nécessaire pour effectuer un examen de laboratoire - ensemencement détachable sous le prépuce afin d’isoler l’agent responsable du processus inflammatoire et de la sensibilité aux antibiotiques. Cet examen est important pour le choix des médicaments thérapeutiques: dans le cas de la nature fongique de la maladie, les antibiotiques sont contre-indiqués.

Les cas bénins de maladie sont traités à la maison.

Le traitement commence généralement par les procédures locales: bains chauds avec une solution de furatsilina (2 onglets. Par verre d'eau) ou décoction de camomille (1 cuillère à soupe de fleurs pour 250 ml d'eau bouillante) toutes les 2 heures. La solution pour les bains est versée dans un bocal et plongée un organe enflammé en elle. Il n'est pas nécessaire d'éloigner le prépuce, cela provoque une douleur vive chez le garçon.

Médicament pour le traitement

Après le bain, vous pouvez attacher une gaze avec une pommade "Levomekol" - elle a une action à la fois antibactérienne et anti-inflammatoire. En utilisant une seringue sans aiguille, une pommade chauffée (environ 1,5 g) peut être injectée avec précaution sous le prépuce. De la même manière, une solution de furatsiline ou de chlorhexidine peut être versée pour nettoyer et désinfecter la cavité. La nuit du pénis est appliqué pansement pommade.

En cas de trempage important, le médecin peut vous prescrire un bain avec une solution légèrement rose de permanganate de potassium, en raison de son effet désinfectant et de son effet desséchant. Généralement, le résultat du traitement est obtenu après 3-4 jours.

En cas de violation de l'état général de l'enfant et de fièvre, des médicaments anti-inflammatoires sont utilisés. En cas d'évolution sévère de la maladie, d'affaiblissement des enfants ou de propagation de l'infection, des médicaments antibactériens sont prescrits pour un usage interne ou par injection. Pour la balanoposthite à Candida, on utilise une pommade au clotrimazole et d’autres médicaments antifongiques.

Dans la forme chronique de la maladie, le processus inflammatoire est pratiquement impossible à traiter. Le traitement chirurgical est généralement effectué en dehors de la période d'exacerbation sous anesthésie locale (chez les petits enfants sous générale) - la circoncision du prépuce. Le traitement chirurgical donne des résultats dans 100% des cas.

Complications de la balanoposthite aiguë

Si elle n'est pas traitée, la maladie peut entraîner les complications suivantes:

  • processus de chronisation;
  • la propagation de l'infection;
  • rétention urinaire aiguë;
  • le développement de phimosis;
  • gangrène du pénis;
  • déformation de la tête du pénis;
  • tumeurs malignes du pénis.

Prévention

  • Les garçons en âge préscolaire doivent être lavés tous les soirs (sans savon), ainsi qu'après un acte de défécation;
  • Les nourrissons à temps pour changer les couches et les choisir en taille;
  • Les garçons d'âge scolaire devraient se laver et laver la tête du corps à l'eau tiède lorsqu'ils sont emportés;
  • Les garçons de tous âges utilisent une serviette personnelle pour une hygiène intime;
  • Tous les garçons (et les hommes) doivent éviter de porter des sous-vêtements serrés.

Quel médecin contacter

Si vous soupçonnez le développement d'une balanoposthite, vous pouvez contacter votre pédiatre ou immédiatement un urologue. Si nécessaire, nommé par le chirurgien. De plus, si la maladie est liée à des causes internes, la consultation d’un endocrinologue, d’un nutritionniste, d’un immunologue, d’un allergologue est désignée.

Balanoposthite chez les enfants - l'importance d'un diagnostic correct

Les processus inflammatoires impliquant le prépuce et la tête du pénis provoquent une balanoposthite. Il est à noter que la balanoposthite survient 2 à 3 fois plus souvent chez l'enfant que chez l'homme adulte. Presque tous les garçons souffrent d'une maladie au moins une fois dans sa vie. Il existe une forme aiguë de cette maladie lorsqu'elle est âgée de moins de 3 mois et chronique - avec des symptômes qui se manifestent sur une période plus longue.

Raisons

Même à la naissance, la surface de la tête du pénis adhère étroitement aux tissus du prépuce. Cette condition chez le nouveau-né s'appelle phimosis physiologique. L'enlèvement de la tête à ce moment est impossible, une telle condition peut persister chez un bébé jusqu'à un an et demi. Après cela, entre le prépuce et la tête elle-même, des cavités commencent à apparaître, se remplissant d'épithélium pavimenteux.

Ce contenu s'appelle un smegma. À mesure que le bébé grandit, ces cavités s’ouvrent dans l’environnement extérieur et commencent à s’autonettoyer. Dans des cas normaux, cet état de phimosis physiologique persiste jusqu'à l'âge de 5 ans et, dans certains cas, jusqu'à 11 ans. Pendant la miction, l’urine pénètre dans ces poches spécifiques.

Des perturbations dans le nettoyage de ces cavités du smegma et la survenue d'un processus inflammatoire peuvent survenir pour diverses raisons:

  • la formation de diverses constrictions;
  • le report des sels d'urine;
  • hygiène insuffisante.

Smegma est un terreau fertile pour la reproduction de divers types de microorganismes et de champignons. En raison de ces processus, les inflammations qui précèdent la balanoposthite commencent.

D'autres facteurs contribuent également au développement de la balanoposthite chez un enfant:

  • maladies endocriniennes;
  • l'obésité;
  • l'hypothermie;
  • l'avitaminose;
  • blessures fréquentes (linge serré).

Les symptômes

Très souvent, la balanoposthite chez les garçons se manifeste dans le contexte d'un état de santé absolue. Le matin, le bébé se plaint d'une sensation de brûlure ou de démangeaisons dans le pénis. En même temps, il y a une rougeur et un gonflement marqué du prépuce. Plus tard, la maladie peut rendre difficile l'urination.

Des manifestations de pertes purulentes sous la surface du prépuce, provoquant une balanopostite purulente, sont possibles.

Chez les enfants, il est nécessaire de distinguer les formes aiguës de rétention d’urine de deux types. Dans le premier cas, l'enfant ne peut pas aller aux toilettes à cause de l'urètre bloqué par le prépuce gonflé. Une autre option est lorsque le bébé refuse de s'uriner lui-même, car il a très peur des sensations douloureuses qui l'accompagnent. Ce dernier type de troubles urinaires peut conduire au développement d’une incontinence urinaire - énurésie (nocturne ou diurne).

Outre les manifestations locales, la balanoposite est parfois accompagnée de:

  • une augmentation de la température;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques dans l'aine;
  • faiblesse

Ces symptômes se développent avec une balanopostite dans les 5 premiers jours. Si pendant ce temps une autopsie de la cavité de sa clairière spontanée de smegma se produit, les symptômes peuvent disparaître.

Si vous n'effectuez pas un traitement opportun et, surtout, adéquat, il est possible que la forme aiguë de la maladie se transforme en une évolution chronique de la maladie, dans laquelle les exacerbations apparaissent avec une périodicité irrégulière.

Dans cet état, des formations cicatricielles sur le prépuce et la survenue d'un phimosis pathologique sont possibles.

L'importance de bien diagnostiquer les causes de la maladie
Si vous présentez des symptômes de balanoposthite, vous devez toujours contacter un pédiatre ou un chirurgien. L'utilisation indépendante d'antibiotiques est inacceptable, en particulier l'utilisation locale de tels médicaments. La balanoposthite peut causer des infections fongiques qui se reproduisent très bien parmi les antibiotiques, qui constituent un formidable milieu nutritif pour les champignons. Un traitement inapproprié de la maladie peut entraîner sa transition vers la forme chronique.

Pour déterminer le type d'agent pathogène, vous devez faire un frottis sous la surface du prépuce. La recherche microbiologique permettra non seulement de déterminer la cause de la balanoposthite, mais également de déterminer le degré de sensibilité de l'agent pathogène à diverses substances médicinales. Cette analyse vous permettra de choisir les bons médicaments pour la thérapie antibactérienne et de traiter rapidement la maladie.

Traitement balanoposthite

Le Dr Komarovsky recommande de ne pas paniquer lors de l'identification des symptômes de la balanoposthite. Un tel processus inflammatoire dans la phase initiale est parfaitement traité. La première règle est que vous ne devez pas forcer le prépuce et exposer la tête chez les garçons. Dans les moments d'inflammation, la chair est presque toujours enflée et de telles tentatives peuvent entraîner la souffrance d'un bébé. Il est nécessaire de prendre des précautions d'hygiène.

Pour un enfant, vous pouvez préparer un bain sessile avec une solution aqueuse faible de permanganate de potassium (permanganate de potassium). Une fois que l'inflammation a disparu, pendant le bain, vous pouvez essayer délicatement d'enlever la tête et de la laver. Après le bain, le prépuce et la tête sont doucement séchés avec une gaze, puis traités avec un antiseptique. Vous pouvez appliquer des tampons de gaze trempés dans un antiseptique des deux côtés du pénis, puis les recouvrir d'un sac préputial. Affichage de poudre avec talc-tanin.

Il est possible d'appliquer Levomekol sur la surface de la tête la nuit. Cette pommade a un très large éventail d’effets sur différents types de flore bactérienne.

Il est recommandé de laver le pénis avec une solution faible de furatsilina. Pour ce faire, dissolvez 2 comprimés dans un verre d'eau bouillie et injectez-les sous le prépuce avec une seringue sans aiguille.

A ces fins, il est également possible d'utiliser la solution préparée de chlorhydroxidine.

Afin d'améliorer la santé globale de l'enfant, de réduire les poches et d'éliminer les symptômes de douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (par exemple, l'ibuprofène) peuvent être utilisés chez les enfants.

Lorsqu'une infection fongique est détectée, la pommade anti-mycotique Clotrimazole est utilisée. Il convient de rappeler que l’utilisation de pommades pour le traitement local des enfants ne doit être débutée qu’après avoir effectué des recherches microbiologiques.

Dans les cas très graves, un traitement antibactérien ou antifongique est administré au nouveau-né par la bouche ou par voie intraveineuse.

Complications possibles de la balanoposthite

La balanoposthite lancée peut être la conséquence d'un phimosis congénital pathologique. Dans ce cas, l'enfant manifeste une impossibilité chronique d'uriner normale en raison de la très petite taille du trou dans le prépuce. Pour éliminer ce facteur, il est nécessaire de circoncire le prépuce. Cette opération est réalisée sous anesthésie locale ou générale. Après l'opération, la tête devient facilement accessible et ouverte pour les procédures d'hygiène.

Si la balanoposthite n’est pas traitée, différents types de complications peuvent alors se développer. Ils peuvent entraîner une rétention urinaire, ainsi que des types d’infection très complexes, voire une septicémie due à la pénétration de bactéries dans le sang et leur propagation dans divers organes, y compris le cerveau.

La présence d'une balanoposthite chronique peut entraîner des défauts esthétiques: déformation ou courbure de la tête du pénis, pouvant à l'avenir causer un traumatisme mental à l'enfant.

En outre, une balanoposthite chronique peut entraîner la formation d'un cancer de la tête ou d'une gangrène (pourriture) du pénis.

Les formes simples de balanoposthite sont parfaitement traitables.

Prévention

Le strict respect des règles d'hygiène est une garantie que la balanoposthite ne menacera pas votre enfant. Chaque jour, pour les nouveau-nés, vous devez vous baigner et changer de linge. Le garçon doit être immédiatement lavé après la chaise et effectuer le changement de couche en temps voulu.

Il existe plusieurs directives concernant la prise en charge des garçons jusqu’à deux ans afin de prévenir l’apparition d’une balanoposthite.

  • Les couches doivent être achetées pour l'enfant, en fonction de son poids et de sa taille. De tels moyens hygiéniques mal choisis peuvent frotter la peau de bébé en mouvement;
  • vous devez changer la couche au moins une fois toutes les 6 heures ou immédiatement après avoir vidé l'intestin;
  • après le bain, si la peau du périnée est sèche, appliquez des émulsions hydratantes telles que le D-Panthénol ou le Topikrem;
  • Des bains d'air devraient être effectués pour l'enfant avant chaque changement de couche.
  • Vous ne pouvez pas forcer le prépuce du pénis. Pour les enfants de moins de 5 ans, un écart aussi étroit est une affection normale qui ne nécessite aucune intervention.

En suivant ces règles simples, vous vous épargnerez, ainsi que l’enfant, de souffrances inutiles.