Protéines dans l'urine - ce que cela signifie, les causes de ce qu'il faut faire

Chez les femmes

La protéine trouvée dans OAM (analyse générale des urines), même s'il ne s'agit que de traces de protéines, est une raison de s'inquiéter. Bien sûr, il n'y a pas lieu de paniquer, car il peut s'agir d'un phénomène temporaire, non lié à des processus pathologiques, mais il n'est pas malsain de laisser aller les freins non plus, cet indicateur d'analyse d'urine peut signaler de graves maladies des organes internes et même de l'oncologie. Aujourd'hui, nous allons parler des raisons de l'apparition de protéines dans l'urine, car il y en a beaucoup.

Causes des protéines dans l'urine

Pourquoi les protéines dans l'urine sont-elles élevées?

La protéinurie (juste cette protéine de l’urine) peut être le symptôme d’un certain nombre de maladies, allant des maladies systémiques aux traumatismes, en passant par les brûlures et l’empoisonnement.

Nous commençons par des raisons relativement inoffensives pour l’apparition temporaire de protéines dans l’urine.

L'apparition de la protéine est également possible dans l'analyse des personnes n'ayant pas identifié de pathologie rénale, ceci est dû à la transpiration due à une augmentation de la température lors de la transmission du rhume, au processus d'augmentation de l'effort physique ou à la consommation excessive d'aliments riches en protéines.

Idéalement, l'urine humaine ne devrait pas contenir de protéines élevées ou son taux admissible ne devrait pas dépasser 3 milligrammes par litre. Les raisons de son apparition chez les personnes en bonne santé physique et les personnes qui ont demandé des soins médicaux sont différentes.

Pour les personnes en bonne santé, les causes sont déterminées par:

  • faire un effort physique intense;
  • le processus physiologique de l'hypothermie;
  • conditions stressantes entraînant une tension nerveuse;
  • manifestation de réactions allergiques;
  • rhumes et infections récents;
  • les bébés dans les premiers jours de la vie;
  • manger de grandes quantités d'œufs crus, de produits laitiers naturels et d'autres aliments contenant de grandes quantités de protéines;
  • l'utilisation de certains agents pharmacologiques;
  • chez les femmes pendant la grossesse en raison d'une compression mécanique des reins, l'utérus augmente avec la croissance du fœtus;

Le nom médical de la haute teneur en protéines urinaires est la protéinurie. Son apparition s'explique par la déficience fonctionnelle des reins, organes responsables de l'accumulation, de la formation et de la sécrétion d'urine par le corps.

Cette pathologie peut conduire à:

  • maladies infectieuses au cours desquelles des glomérules et des tubules rénaux peuvent survenir, entraînant un flétrissement du pelvis rénal, une glomérulonéphrite, une pyélonéphrite, voire une cystite;
  • la présence d'une tumeur dans les reins ou les voies urinaires, polykystique;
  • commotion cérébrale, accident vasculaire cérébral, épilepsie et autres maladies affectant la conduction de l'influx nerveux vers les organes;
  • sucre et diabète insipide et néphropathie chez les diabétiques;
  • l'hypertension,
  • insuffisance cardiaque;
  • leucémie, myélome;
  • maladie rénale chronique, insuffisance rénale;
  • maladies inflammatoires des systèmes urinaire et reproducteur chez les femmes et les hommes.

La capacité des protéines à participer à toutes les étapes du métabolisme cellulaire, contribuant à la formation des structures cellulaires

Les structures à haute molécule et les enzymes qu'ils contiennent ont reçu le nom scientifique d'enzymes. Leur particularité et leur importance pour le corps sont d'améliorer les processus biologiques et chimiques se déroulant dans le corps humain.

Les événements médicaux diagnostiques commencent par des tests. Ils sont détenus pour:

  • clarifier le diagnostic préliminaire;
  • déterminer les formes et les méthodes de traitement.

Si, en fonction des résultats des tests de laboratoire, on détecte une augmentation du taux de protéines dans les urines, cela indique le plus souvent la présence d'un processus pathologique grave dans le corps.

Protéines dans l'urine - qu'est-ce que cela signifie?

Qu'est-ce que l'apparence de protéines dans l'urine?

En règle générale, l'apparition de protéines dans l'urine indique la présence d'un processus inflammatoire dans le système excréteur du corps lorsque la capacité physiologique des reins à suivre le processus de filtration en raison d'une altération de la fonction rénale du bassin est altérée.

Symptômes d'augmentation du niveau de protéines dans l'urine

Si l'augmentation ou l'apparition de protéines dans l'urine est temporaire, ce processus se déroule souvent sans aucun symptôme prononcé.

Le processus pathologique de la protéinurie présente les symptômes caractéristiques suivants.

  • Douleur dans les articulations et les os, signes de myélome multiple.
  • Fatigue accrue.
  • La présence de vertiges ou de somnolence.
  • Signes clairs de gonflement et d’hypertension, néphropathie imminente avec signes de frissons et de fièvre, fourmillements et engourdissement des doigts et des orteils.
  • Troubles du sommeil et perte de conscience brève.
  • Anémie et, par conséquent, pâleur de l'épiderme, faiblesse et apathie.
  • Spasmes musculaires douloureux.
  • La couleur et la consistance de l'urine se modifient, elle devient trouble, des flocons et des pellicules blanches sont présents.
  • Augmentation de la température corporelle et perte d'appétit.

Quel est le danger d'une teneur élevée en protéines dans l'urine?

En termes techniques, l’apparition d’une augmentation de la quantité de protéines dans l’urine montre le processus qui consiste à la laver des cellules du corps. Étant donné que la fonctionnalité des protéines dans l’activité corporelle est très étendue, elles interviennent dans les processus vitaux protecteurs, structurels, hormonaux et autres processus vitaux importants. Par conséquent, leur perte a un facteur négatif qui affecte à la fois les organes individuels et le système corporel. perturbation de l'homéostasie en général.

La protéine dans l'urine pendant la grossesse et habituellement

Protéines dans l'urine pendant la grossesse

  • L'apparition même de traces de protéines dans l'urine d'une femme enceinte indique une charge accrue de son système excréteur;
  • 0,03 à 0,3 g / jour de protéines indique qu'il est probable que la future maman développe une pyélonéphrite (qui n'est pas rare pendant la grossesse);
  • Lors de l’analyse chez les femmes enceintes des troisième et quatrième trimestres, 1,0 à 3,0 g / jour sont déjà des manifestations de prééclampsie - une complication grave, se manifestant par un œdème, une augmentation persistante de la pression, des convulsions et l’apparition d’un niveau décent de protéines dans les urines.

Traitement et prévention, que faire s'il y a des protéines dans l'urine

Après avoir déterminé les principales sources du processus d’apparition de protéines dans l’urine, il est possible de prendre un certain nombre de mesures préventives et thérapeutiques.

Si des protéines se trouvent dans l’urine, il convient d’abord de refaire l’analyse, car les techniciens de laboratoire sont également des personnes et il peut y avoir des erreurs dans la détermination des indicateurs. Ensuite, l’histoire est collectée et il s’avère que des maladies concomitantes peuvent provoquer des modifications du niveau de protéines dans l’urine sécrétée.

Le traitement médicamenteux consiste à neutraliser son niveau et à éliminer les symptômes. Au cours du traitement devrait être au lit et le régime alimentaire, visant à limiter la consommation de sel et de fluides.

Il convient également de refuser l’alcool, les viandes fumées, les aliments épicés et protéinés.

La prise simultanée d'aspirine, de sulfamides et de certains antibiotiques affectera les indicateurs. Alors que dire du traitement supplémentaire d’autres manifestations douloureuses devrait être signalé au médecin lors de l’évaluation des résultats de l’analyse des protéines dans les urines.

Appliquez, si nécessaire, les groupes de médicaments suivants:

  • corticothérapie;
  • les médicaments antirhumatismaux et les médicaments ayant un effet anti-inflammatoire;
  • Les inhibiteurs de l'ECA;
  • médicaments cytostatiques.

Les méthodes traditionnelles de traitement recommandent l’utilisation des recettes suivantes...

  • 4 grandes cuillères de graines de persil sont versées dans un verre d'eau bouillante et infusées pendant trois heures. La perfusion qui en résulte pendant la journée est prise en petites portions.
  • Dans le traitement de cette pathologie, la canneberge a reçu les recommandations les plus élevées. Pré-presser le jus des baies et faire une décoction sur le reste de la pulpe et la peau en ajoutant une petite quantité d'eau. En mélangeant les deux ingrédients obtenus, utilisez le mélange en petites quantités tout au long de la journée.

Les pharmacies ont la possibilité d’acheter des collections de plantes spécialisées, dont l’utilisation régulière aidera à résoudre le problème de la réduction des protéines dans l’urine.

Dans tous les cas, il est important de comprendre que l’apparition d’une augmentation des protéines dans l’urine est symptomatique et indique plus souvent la présence de troubles plus destructeurs de l’activité de l’organisme.

Par conséquent, il est extrêmement important de consulter un médecin à temps et d'identifier la cause première qui a conduit à l'apparition de ce trait.

Protéine dans l'urine

La protéine dans l'urine est présente dans le corps de toute personne. Normalement, cet indicateur ne doit pas dépasser 0,033 g / l. Une augmentation de ce taux indique le développement d'une protéinurie. Pour éliminer ce facteur, consultez un médecin et non pas l'automédication.

Étiologie

La cause de la présence de protéines dans les urines en grande quantité peut être la suivante:

  • régime alimentaire malsain;
  • stress fréquent, tension nerveuse;
  • la grossesse
  • pathologie gastro-entérologique;
  • les pathologies des reins, qui se forment à l'arrière-plan des maux existants;
  • intoxication toxique;
  • régime riche en protéines;
  • l'hypothermie;
  • l'hypertension;
  • la déshydratation;
  • long médicament;
  • maladies du système génito-urinaire.

Les cliniciens notent que la plus grande quantité de protéines dans l'urine d'un enfant ou d'un adulte est observée lors de processus pathologiques au niveau des reins. Dans ce cas, il est nécessaire de mettre en évidence les facteurs étiologiques suivants:

En outre, les facteurs immunitaires, l'obésité et les changements corporels liés à l'âge peuvent être des facteurs provoquants. Un taux élevé de protéines dans l'urine pendant la grossesse peut indiquer le développement d'un certain processus pathologique ou tout simplement un mauvais régime. En général, il est possible d’identifier de telles causes étiologiques d’augmentation des protéines dans l’urine pendant la grossesse:

Il faut dire que l'on observe assez souvent une augmentation de la quantité de protéines dans l'urine d'une femme enceinte car, dans cet état, une charge accrue se retrouve sur le corps de la femme. Dans la plupart des cas, la protéine dans l'urine après l'accouchement revient à la normale. Protéine autorisée dans les urines pendant la grossesse à 0,002 / l.

Symptomatologie

Si les protéines dans l'urine sont légèrement élevées ou si une telle violation est de courte durée, il n'y a généralement pas de symptômes supplémentaires. Dans le cas où la présence de protéines dans l'urine est le symptôme d'un certain processus pathologique, de tels signes du tableau clinique peuvent être observés:

  • douleur dans les articulations;
  • somnolence, fatigue;
  • nausée, souvent avec envie de vomir;
  • le changement de couleur de l'urine - avec une quantité accrue de protéines, il acquiert une teinte rouge, à des valeurs inférieures - presque blanc;
  • des frissons, de la fièvre;
  • syndrome de douleur;
  • l'apparition d'œdème;
  • pire ou pas d'appétit.

Un taux élevé de protéines dans l'urine d'un enfant peut présenter de tels signes supplémentaires du tableau clinique:

  • capricieux, pleurer sans raison apparente;
  • sautes d'humeur ou apathie totale;
  • troubles du sommeil;
  • rejet presque complet de la nourriture.

Il convient de noter qu’un tel tableau clinique n’indique pas toujours l’augmentation des taux de protéines dans le corps. Les symptômes ci-dessus peuvent être symptomatiques d'un autre processus pathologique, vous devriez donc consulter un médecin et non pas vous soigner.

Diagnostics

Cela signifie une augmentation ou une diminution des protéines dans l'urine, ne peut dire un médecin qu'après l'examen et le diagnostic précis. Tout d'abord, le médecin procède à un examen physique approfondi, en clarifiant les antécédents. Au cours de cette phase de l'enquête, vous devez savoir comment le patient mange, s'il a récemment pris des médicaments et s'il souffre d'une maladie chronique. Pour effectuer un diagnostic précis et clarifier l'étiologie de ce processus pathologique, de tels examens de laboratoire et instrumentaux sont effectués:

  • analyse d'urine totale et quotidienne;
  • test sanguin général et biochimique;
  • Échographie de la cavité abdominale, petit bassin, cœur;
  • études immunologiques.

Des méthodes de diagnostic supplémentaires dépendront du tableau clinique, de l'état général du patient et de l'étiologie prévue.

Séparément, nous devrions souligner le stade de la collecte de l'urine pour la recherche. Dans ce cas, vous devez suivre ces règles:

  • seul un récipient stérile doit être utilisé pour recueillir le liquide;
  • Avant de prendre le test, toutes les procédures d'hygiène de la région du périnée doivent être soigneusement effectuées. Utiliser des infusions à base de plantes ou des antiseptiques ne peuvent pas.

Des tests mal collectés peuvent entraîner un diagnostic incorrect.

Traitement

Si, selon les résultats des tests, une élévation du taux de protéines dans l'urine est confirmée, seul un médecin devrait prescrire un traitement. L'utilisation non autorisée de drogues peut stabiliser les indicateurs, mais cela ne garantit pas que la cause sous-jacente a été éliminée.

Si des traces de protéines dans les urines pendant la grossesse sont dues à un régime alimentaire inadéquat, le médecin doit repeindre un régime. La prise de médicaments, même en présence d'une maladie, est minimisée, car elle peut nuire à l'adulte ou à l'enfant.

Si ce symptôme a provoqué un processus infectieux ou inflammatoire, un traitement antibiotique est prescrit ou des médicaments anti-inflammatoires sont pris.

En général, le traitement de tels troubles dans le corps est purement individuel, puisqu'il ne s'agit pas d'une maladie distincte, mais d'un symptôme de certains changements dans le corps.

Prévention

Il n'y a pas de méthodes de prévention spécifiques, car il ne s'agit pas d'une maladie distincte. En général, il convient de respecter les règles générales pour le maintien d'un mode de vie sain, de traiter tous les maux rapidement et correctement, et de ne pas se soigner soi-même. L'utilisation non autorisée de médicaments peut entraîner des complications graves et un tableau clinique flou, ce qui conduira à un diagnostic incorrect.

"La protéine dans l'urine" est observée dans les maladies:

La gestose est une maladie qui ne survient que chez les femmes enceintes et est associée au développement d'un œdème pathologique. La pathologie se développe le plus souvent à la semaine 20 et se termine quelques jours après la naissance. Toutes les femmes savent que pendant la grossesse, le poids augmente non seulement en raison de la croissance du bébé dans son ventre, mais également en raison du gain de masse grasse résultant de la consommation accrue de nourriture. Dans le même temps, les médecins surveillent régulièrement le poids de la femme en procédant à une pesée hebdomadaire, et cette procédure n’est pas très agréable pour les femmes enceintes.

L'hypoprotéinémie est une maladie qui entraîne une diminution de la concentration de protéines dans le plasma sanguin, ce qui entraîne le développement d'autres processus pathologiques dans le corps. La maladie est particulièrement dangereuse en fin de grossesse, car elle provoque l'apparition d'une toxicose grave.

La résistance à l'insuline est une violation de la réponse métabolique des cellules tissulaires à l'insuline, à condition qu'elle soit suffisante dans l'organisme. En conséquence, le processus pathologique est déclenché - résistance à l'insuline, dont le résultat pourrait être le développement d'un diabète de type 2.

La néphropathie est une pathologie caractérisée par une lésion de l'appareil glomérulaire et du parenchyme rénal. En conséquence, la fonctionnalité de l'organe est considérablement réduite, ce qui peut entraîner la progression de complications dangereuses. L'étiologie de la maladie est très diverse. Il est à noter que la néphropathie rénale progresse lentement et que, dans les premiers stades de développement, les symptômes peuvent ne pas apparaître. Par conséquent, l'homme lui-même ne réalise même pas qu'il développe une pathologie aussi dangereuse.

La prééclampsie est un degré compliqué de toxicose qui survient chez les femmes pendant la grossesse au cours du deuxième ou du troisième trimestre. Il se caractérise par une augmentation significative de la pression artérielle et par la présence de protéines dans les urines. Près d'une femme enceinte sur quatre présente des signes d'une telle maladie. Le groupe à risque comprend les jeunes filles qui donnent naissance à leur premier enfant et les femmes de plus de quarante ans, à condition que la grossesse tombe pour la première fois à cet âge.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Analyse d'urine - augmentation des protéines: causes, symptômes et prescription pour analyse

La protéine normale dans l'urine devrait être absente. Mais parfois, après avoir réussi l'analyse, les patients constatent qu'il est présent en quantités insignifiantes ou considérablement augmenté. Cela suggère certains problèmes dans le corps qui doivent être abordés.

Indicateurs normaux dans l'analyse d'urine

Analyse d'urine - normale

Aujourd'hui, les médecins tentent de partager les niveaux normaux de protéines urinaires chez les hommes, les femmes et les enfants. Cela est dû au fait que, à certains moments, le corps fonctionne différemment et que, par exemple, ce qui est normal pour les enfants ne sera absolument pas normal pour un adulte.

En raison du fait que le corps d'un homme et d'une femme est arrangé différemment en certains points, d'où les différences dans le contenu normal en protéines dans l'urine.

Donc, les indicateurs normaux sont:

  • Chez l'homme, jusqu'à 0,3 gramme par litre d'urine. Une telle figure découle de la réaction de leur corps à un effort physique intense, au stress et parfois à l'hypothermie. Tout ce qui est plus élevé que cela est considéré comme une déviation.
  • Chez les femmes, jusqu'à 0,1 gramme par litre d'urine. Cet indicateur est également calculé sur la base des efforts physiques et du stress possibles.
  • Enfants 0, 025 grammes par litre de sang. Parfois, en particulier chez les garçons, des écarts uniques sont observés dans cet indicateur. Surtout si l'âge varie de 6 à 14 ans (ne correspond qu'à la période de maturation). De plus, il apparaît généralement dans l'urine diurne et est absent lors d'accouchements répétés.

Après avoir reçu les résultats du test, le médecin traitant sera guidé par ces indicateurs et, sur cette base, prescrira le traitement ou enverra des examens supplémentaires.

Causes d'une augmentation des protéines dans l'urine

Augmentation des protéines dans l'urine - causes

Dans la plupart des cas, une protéine élevée indique le début du développement d'une maladie dangereuse, en particulier si une personne reçoit un rapport de test à la suite d'une plainte pour mauvaise santé.

Si nous parlons des maladies associées à une augmentation des protéines dans l'urine, celles-ci incluent:

  1. Diabète sucré des deuxième et premier types, dans lequel se manifestent des symptômes tels que l’obésité, le sentiment de malnutrition, etc.
  2. Maladies du système cardiovasculaire, lorsque les organes ne reçoivent pas la quantité requise d'oxygène, c'est pourquoi divers troubles commencent à se développer.
  3. Insuffisance cardiaque au cours de laquelle le cœur ne fonctionne pas comme l'exige le corps.
  4. Augmentation de la pression artérielle, au cours de laquelle une personne peut tomber malade, avoir mal à la tête et également augmenter le rythme cardiaque.
  5. Leucémie, au cours de laquelle il n'y a presque pas de corps rouges dans le sang.
  6. Inflammation du sac cardiaque.
  7. Infections des voies urinaires, au cours desquelles il peut pénétrer dans les organes voisins et atteindre les reins.

En règle générale, une augmentation des protéines dans l'urine indique que quelque chose ne va pas avec les reins d'une personne.

Et si nous parlons d'un cercle étroit de maladies directement associées aux reins, cela inclut:

  1. Insuffisance rénale chronique et aiguë. Dans tous les cas, l'élimination des protéines du corps est violée et pénètre dans l'urine.
  2. Pyélonéphrite, au cours de laquelle le pelvis rénal devient enflammé. Des taux élevés de protéines seront également observés dans les pyélonéphrites chroniques et aiguës.
  3. Infection rénale. Lorsqu'une infection pénètre dans les reins, un travail destructif commence, ce qui perturbe leur travail et entraîne, par conséquent, une élimination insuffisante et médiocre des protéines.
  4. Maladie rénale polykystique.
  5. Tumeurs malignes.
  6. Traumatisme des reins (ou des deux reins).

En fonction de la cause de l’augmentation des protéines dans l’urine, cela dépendra de la suite des actions et du traitement mis au point.

Causes d'une augmentation temporaire des protéines dans l'urine

Et s’il n’est mentionné que les raisons médicales de l’augmentation des protéines urinaires associée à diverses maladies, il convient de noter qu’elle peut également augmenter en raison de l’influence de certains facteurs externes, à savoir:

  • Le stress. Tout le monde sait qu'en cas de stress, le corps subit un énorme fardeau émotionnel, qui peut entraîner des perturbations temporaires du travail chez certains organes.
  • L'hypothermie Très souvent, les thérapeutes constatent une augmentation de la quantité de protéines dans l’urine des patients pendant la saison froide, en particulier lorsque le temps n’est pas encore complètement réglé et que l’on trouve le plus souvent chez les femmes, car elles négligent les vêtements chauds et les jupes. De plus, l'hypothermie élémentaire peut provoquer des rhumes, au cours desquels une augmentation de la quantité de protéines peut également être détectée.
  • Augmentation de la température corporelle. La température peut augmenter avec un rhume, une grippe, une infection dans le corps, des processus inflammatoires. Et, bien sûr, il y a des milliers de causes de fièvre. Mais c’est pourquoi parfois, chez les patients, en particulier chez ceux avec lesquels il a atteint des valeurs critiques, des protéines seront détectées dans les urines.
  • Grand effort physique, qui, de plus, est permanent.
  • Mauvaise alimentation, à savoir l'utilisation d'aliments riches en protéines.
  • Prendre certains médicaments qui peuvent avoir un effet négatif sur le fonctionnement des reins.
  • Les brûlures, en particulier lorsque de grandes surfaces de peau sont touchées.

Si l’augmentation de la protéine est causée par l’un des facteurs ci-dessus, elle diminuera également après son élimination.

Symptômes avec protéines élevées

Principaux symptômes avec augmentation des protéines dans l'analyse de l'urine

Dans ce cas, si l'augmentation de la protéine est temporaire et que les indicateurs reviennent rapidement à la normale, aucun symptôme ne peut être évité.

Mais si la protéine est élevée pendant une longue période et à plusieurs reprises par rapport à l'indice normal, alors la personne peut éprouver une indisposition qui se manifestera sous la forme de:

  1. La fatigue, et chaque jour la fatigue ne fera qu'augmenter car l’anémie se développe en parallèle.
  2. Douleur dans les os. En fonction de la quantité de protéines élevée, la force de la douleur dépendra.
  3. Décoloration de l'urine. Il peut devenir rougeâtre en raison de la présence de protéines, mais aussi de globules rouges, ou devenir un peu blanc.
  4. Étourdissements, résultant de taux élevés de calcium dans le sang.
  5. Augmentation de la température corporelle et des frissons prononcés.
  6. Mauvais appétit, ce qui peut s'accompagner de nausées constantes et parfois même de vomissements.

Lorsque les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez contacter immédiatement un spécialiste et déterminer la cause de la détérioration de votre santé.

Quand envoyé pour analyse

Affectation à l'analyse

La plupart des gens ne font appel à des spécialistes que lorsqu'ils ont des problèmes de santé.

Et c’est à ce stade que le médecin dirige les deux analyses les plus standard et les plus fiables: une analyse générale de l’urine et du sang.

En outre, les indications pour l'urine sont les suivantes:

  • La grossesse Pendant la grossesse, avant chaque visite d'un obstétricien-gynécologue, la future mère est obligée de faire uriner pour observer comment ses reins gèrent le nouveau fardeau imposé.
  • Inspections de routine.
  • Maladies de l'appareil génito-urinaire, qui nécessitent des tests périodiques de contrôle.

Peu de gens vont délibérément uriner pour être contrôlés. Mais c'est en vain, car des tests périodiques peuvent permettre de détecter des maladies graves à un stade précoce.

Vidéo utile sur l'analyse d'urine.

Comment collecter l'urine

Certaines personnes pensent qu'il est facile de collecter l'urine et que les résultats des tests sont médiocres.

Pour que les tests soient bons et ne pas avoir à passer une seconde fois, vous devez le faire comme suit:

  1. Vous ne pouvez collecter que l'urine du matin et l'urine concentrée.
  2. Achetez un pot spécial stérile dans le kiosque de la pharmacie.
  3. Bien laver avant de recueillir.
  4. Vous n'avez pas besoin de collecter la première urine (c'est-à-dire les premières gouttes, car elles peuvent contenir des sécrétions).
  5. Après avoir collecté les tests, vous devez les livrer à la clinique dans un délai maximum de deux heures. Sinon, les résultats seront faux et faux.

Chaque personne au moins une fois dans sa vie a fait un test d’urine.

Une protéine élevée ou normale ne peut être déclarée que par un expert après avoir reçu la transcription sur ses mains.

Il n’est pas recommandé de tirer des conclusions, car dans certaines situations, une légère augmentation peut être considérée comme tout à fait acceptable.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Protéines dans l'urine: qu'est-ce que cela signifie? Les raisons de l'augmentation et le taux

L'analyse d'urine est une étude traditionnelle prescrite même aux femmes en bonne santé, par exemple, pendant la grossesse. Parfois, le médecin, voyant les protéines dans l’analyse, dit que ce n’est pas effrayant.

Est-ce vrai et à quel niveau de protéines dans l'urine devrait être alarmé? Tous les doutes disparaissent si la femme elle-même connaît les limites de l'augmentation des protéines dans l'urine et ses causes possibles.

Protéine dans l'urine

protéines d'urine chez les femmes

L'analyse d'urine idéale est un manque complet de protéines. Cependant, le chiffre «0,033 g / l est souvent entré dans la colonne« Protéine ». Cet indicateur s’appelle traces de protéines, c’est aussi la limite entre la normale et la déviation.

L'apparition de traces de protéines dans l'analyse de l'urine est souvent due à des raisons physiologiques (malnutrition, manque d'hygiène avant de prendre l'urine pour analyse, etc.). Dans de tels cas, il est généralement attribué à une nouvelle analyse.

Le terme médical "protéinurie" désigne une teneur élevée en protéines dans l'urine. Bien que les indicateurs de l'analyse générale de l'urine ne soient pas suffisants, il est important de prendre en compte la quantité de protéines perdue dans l'urine par jour. Niveau quotidien normal - pas plus de 150 mg / jour.

L'état pathologique de la protéinurie est divisé en plusieurs étapes en fonction de la perte quotidienne de protéines dans l'urine:

  • facile - perte de protéines inférieure à 1 g / jour;
  • modéré - un indicateur de protéinurie 1-3 g / jour;
  • grave - débit de protéines dans l'urine supérieur à 3 g / jour.

Causes d'une augmentation des protéines dans l'urine

Les facteurs provoquant une protéinurie peuvent être assez inoffensifs, mais même une fixation persistante de traces de protéines suggère certaines altérations associées à la fonction rénale.

la mousse indique la présence de protéines

Les causes physiologiques de l’augmentation des protéines dans l’urine chez la femme sont plus susceptibles de provoquer l’apparition de ses traces lors de l’analyse. Des protéines à un niveau de 0,033 g / l provoquent:

  • effort physique intense;
  • erreurs de nutrition;
  • l'hypothermie;
  • le stress;
  • long bronzage, bronzage;
  • manque d'hygiène dans la collection d'analyse, menstruation chez les femmes;
  • fin de grossesse;
  • les spécificités du travail debout, provoquant la stagnation (par exemple, le vendeur);
  • physiothérapie (surtout douche);
  • palpation active des reins chez le médecin.

Habituellement, la valeur protéique de l'urine est normalisée après l'élimination du facteur provoquant.

Cependant, l'effet physiologique, prolongé dans le temps, peut conduire au développement d'un état pathologique et à une perte importante de protéines dans l'urine.

Maladies dans lesquelles il y a une protéine dans l'urine:

  • pathologie du système urinaire - pyélonéphrite, glomérulonéphrite, cystite, prostatite, lésions rénales, calculs rénaux et rénaux, tuberculose rénale;
  • maladies infectieuses accompagnées de forte fièvre - grippe sévère, pneumonie;
  • réactions allergiques graves;
  • l'hypertension;
  • diabète, obésité;
  • intoxication aux toxines;
  • appendicite (protéinurie associée à une leucocytose sanguine élevée);
  • l'impact négatif de certains médicaments (par exemple, un traitement avec des cytostatiques en oncologie);
  • pathologie systémique - lupus érythémateux;
  • tumeurs malignes - leucémie, myélome, néoplasmes de la vessie et des reins.

Produits qui augmentent les protéines dans l'urine

Pour déterminer la véritable cause de la protéinurie et le but du traitement, excluez les résultats erronés des analyses d'urine. En plus du respect des règles d'hygiène lors de la collecte de l'urine, vous devez faire attention aux aliments pendant 2-3 jours avant le test.

Certains aliments déclenchent des protéines anormales dans l'urine. Ceux-ci comprennent:

  • aliments salés (manger du hareng provoque souvent des protéines dans l'urine pendant la grossesse);
  • superposition de bonbons;
  • aliments épicés qui irritent les reins;
  • cornichons au vinaigre;
  • consommation abondante d'aliments protéinés - viande, poisson, œufs, lait cru;
  • alcool, y compris la bière;
  • eau minérale en grande quantité.

Un apport hydrique insuffisant entraîne également une protéinurie et un apport excessif de vit. C. Même l'utilisation à long terme de la perfusion de dogrose, riche en acide ascorbique, irrite le parenchyme rénal et peut provoquer une exacerbation de la maladie rénale et des modifications de l'analyse de l'urine.

L'aspirine, la céphalosporine, l'oxacilline, la polymyxine, la streptomycine et les médicaments contenant du lithium ont également un effet irritant sur les reins. Avant le diagnostic, leur réception est généralement annulée.

Symptômes de conditions pathologiques

Une petite quantité de protéines dans l'urine ne donne généralement pas de signes extérieurs. Seule une protéinurie prolongée ou grave affecte l'état du patient. Les femmes peuvent célébrer:

  • gonflement - signe de perte de protéines sanguines;
  • augmentation a / d - signaux de développement de la néphropathie;
  • faiblesse, manque d'appétit;
  • douleurs musculaires, crampes récurrentes;
  • augmentation de la température.

Vous pouvez noter visuellement les modifications suivantes dans l'urine:

  • l'apparition de mousse avec agitation - indique avec précision la présence de protéines;
  • couleur boueuse, sédiments blancs - protéines élevées et leucocytes dans l'urine;
  • couleur brunâtre - signe de la présence d'érythrocytes dans l'urine;
  • une forte odeur d'ammoniac - provoque la suspicion de diabète.

En cas de lésion grave du tissu rénal, de formation de calculs, de protéines, de leucocytes et d'érythrocytes sont présents dans l'urine.

Augmentation des protéines dans l'urine pendant la grossesse

Si les reins doivent faire face à l'augmentation de la charge pendant la grossesse, l'urine répondra en ne contenant pas de protéines. Cependant, même sa présence dans l'analyse générale n'indique toujours pas une pathologie.

Même une augmentation des protéines quotidiennes dans l'urine à 300 mg est considérée comme physiologique et ne provoque pas d'anomalies pathologiques chez la mère et le fœtus.

Le taux de protéines dans les urines en fin de grossesse est encore plus élevé - jusqu'à 500 mg / jour. Cependant, ces indicateurs ne doivent pas être perturbés si la femme enceinte ne présente aucun symptôme associé.

Toxicose, œdème, augmentation de la pression associée à la protéinurie sont des signaux alarmants qui nécessitent un examen plus approfondi de la femme.

Traitement

Dans la protéinurie physiologique, le traitement médicamenteux n'est pas effectué. Dans ce cas, la correction de la nutrition, l'abandon de l'alcool, le repos complet et le sommeil.

Les grands indicateurs de protéines dans l'urine nécessitent un diagnostic plus approfondi pour identifier la cause de la déviation et souvent une hospitalisation. En fonction de la maladie identifiée sont attribués:

  • des antibiotiques;
  • antihypertenseurs;
  • les corticostéroïdes;
  • infusions de désintoxication - Hemodez purifie bien le sang des toxines pendant l'intoxication, particulièrement prononcé dans les maladies rénales;
  • hémosorption, échange plasmatique.

Le régime fait partie intégrante du traitement et consiste en une alimentation avec une restriction en sel allant jusqu'à 2 g / jour, à l'exception du poivre, des viandes fumées et du thé / café fort. Il est impératif de limiter l'apport liquidien, en particulier en cas de protéinurie concomitante, d'œdème et de pression élevée.

Qu'est-ce qui est dangereux dans les protéines urinaires?

Avant de déterminer le danger que représentent les protéines dans l’urine des femmes, il faut bien comprendre ce que cela signifie pour le corps.

Protéines dans l'urine - un indicateur de la capacité de filtration altérée des membranes rénales. Avec les grandes molécules de protéines, les globules rouges peuvent être éliminés du sang, ce qui entraîne une anémie et une aggravation de l'état du patient.

Les protéines sont les éléments constitutifs de toutes les cellules du corps. Quand il est perdu, les processus de formation de nouvelles cellules sont perturbés. Une augmentation de l'indice de protéines dans l'urine entraîne une régénération plus lente des tissus des organes et des systèmes, ce qui retarde le processus de guérison.

La protéinurie au cours de la grossesse se caractérise par le manque d'oxygène du fœtus et de son sous-développement. Dans les cas graves, une telle condition menace avec le développement de la prééclampsie, qui provoque un travail prématuré et augmente de 5 fois le risque de mort fœtale du fœtus.

Augmentation des protéines dans l'urine (protéinurie)

Sous protéinurie ou élévation du taux de protéines dans l'urine, les médecins suggèrent la présence d'inclusions de protéines dans la substance susmentionnée. Dans le même temps, la protéine dans l'urine est constamment excrétée. Par conséquent, son apparence ou son diagnostic, à l'aide d'une analyse, nécessite un examen complémentaire d'une personne pour rechercher diverses maladies et états pathologiques et physiologiques.

Description générale

La détermination de la présence de protéines dans l'urine est effectuée à l'aide d'une analyse biochimique de l'urine. Normalement, la protéine doit soit être complètement absente, soit être présente à l'état de traces, de plus temporairement.

Le système de filtration des reins élimine physiologiquement les rouleaux de haut poids moléculaire, tandis que les petites structures peuvent être absorbées dans le sang par l'urine des tubules rénaux.

Protéine dans l'urine

Pour les hommes

La teneur maximale en protéines dans l'urine pour les représentants du sexe fort est considérée comme pouvant aller jusqu'à 0,3 gramme par litre. Cette concentration peut s'expliquer par de puissantes charges de choc physique sur le corps, des contraintes et un refroidissement excessif. Tout ce qui dépasse cette valeur est pathologique.

Pour les enfants

Dans la plupart des cas, les enfants ne doivent normalement pas détecter de protéines. La valeur maximale de ce paramètre ne doit pas dépasser 0,025 gramme par litre d'urine. Des écarts par rapport à la norme allant jusqu'à 0,7-0,9 grammes par litre d'urine sont parfois observés chez les garçons entre 6 et 14 ans - il s'agit de la protéine dite orthostatique ou posturale. Il apparaît généralement dans l'urine diurne et constitue une caractéristique du travail des reins pendant la période de puberté du sexe fort, le plus souvent due à une activité physiologique accrue, dans le contexte d'un long séjour vertical du corps. Dans le même temps, le phénomène n’est pas périodique, c’est-à-dire dans le re-test, souvent la protéine n'est pas identifiée.

Pour les femmes

La norme de teneur en protéines dans l'urine pour le beau sexe ne dépasse pas 0,1 gramme par litre d'urine.

Pour les femmes enceintes - jusqu'à trente milligrammes est considéré comme la norme, de trente à trois cents milligrammes - la microalbuminurie. En même temps, plusieurs études montrent qu’une concentration jusqu’à trois cent milligrammes de protéines par litre de liquide dans l’analyse biochimique quotidienne classique à des périodes tardives ne provoque pas de complications pour la mère et le fœtus; cet indicateur peut donc être attribué à la protéinurie physiologique.

Causes de l'augmentation des protéines

Une quantité élevée de protéines dans l'urine peut être causée par un certain nombre de raisons.

Physiologie

  1. Activité physique puissante.
  2. Consommation excessive d'aliments riches en protéines.
  3. Prolongation du séjour en position verticale avec violation correspondante du flux sanguin.
  4. Termes tardifs de la grossesse.
  5. Long séjour au soleil.
  6. La surfusion du corps.
  7. Palpation active de la région rénale.
  8. Stresseurs importants, commotions cérébrales, crises d'épilepsie.

Pathologie

  1. Congestion dans les reins.
  2. L'hypertension.
  3. Néphropathie d'étiologie différente.
  4. Amylose des reins.
  5. Pyélonéphrite, tubulopathie génétique.
  6. Nécrose tubulaire.
  7. Rejet des reins greffés.
  8. Myélome
  9. Hémolyse.
  10. Leucémie
  11. Myopathie
  12. Conditions fébriles.
  13. Tuberculose et tumeurs du rein.
  14. Urolithiase, cystite, prostatite, urétrite, tumeurs de la vessie.

Qu'est-ce que l'augmentation de protéines dans l'urine?

Chez les adultes et les enfants

L'excès des valeurs normales chez les adultes et les enfants signifie généralement la présence dans l'organisme de problèmes physiologiques ou pathologiques nécessitant une détection, un diagnostic correct et un traitement approprié.

Les exceptions, comme mentionné ci-dessus, concernent les représentants du sexe fort à l'adolescence, si l'augmentation de la concentration en protéines est irrégulière et non systémique.

Les degrés légers de protéinurie (jusqu'à un gramme de protéines par litre d'urine) sont généralement éliminés assez rapidement, modérés (jusqu'à 3 g / l) et sévères (plus de 3 g / l), ce qui nécessite non seulement les diagnostics les plus qualitatifs, mais aussi les traitements complexes pathologies graves.

Chez les femmes enceintes

Des études modernes montrent que les modifications physiologiques du corps chez les femmes enceintes, en particulier au cours des dernières périodes, avec une concentration en protéines allant jusqu'à 0,5 gramme par litre d'urine ne sont pas nocives pour le fœtus et la femme, mais si les paramètres susmentionnés dépassent les 500 milligrammes / litre d'urine spécifiés, le beau sexe dans une position intéressante aura besoin d'un diagnostic complet et d'un traitement, bien sûr, en tenant compte de son état physiologique, ainsi qu'une évaluation compétente des risques pour le fœtus.

Traitement

Le traitement spécifique de la protéinurie, indépendamment du sexe et de l'âge du patient, vise à éliminer les causes de l'état pathologique et à neutraliser les manifestations symptomatiques négatives.

Une augmentation des protéines dans l'urine pouvant être causée par un certain nombre de facteurs, un traitement spécifique n'est prescrit par un médecin qualifié qu'après un diagnostic approfondi du patient et une détermination précise de la maladie ou de l'état physiologique.

Dans les manifestations modérées à sévères de la protéinurie, accompagnées de syndromes néphrotiques d’étiologies différentes, une personne doit faire l’objet d’une hospitalisation, d’un repos au lit, d’un régime alimentaire spécial avec une limite maximale en sels et en liquides. Groupes de médicaments utilisés (selon la cause de la maladie) - immunosuppresseurs, corticostéroïdes, cytostatiques, anti-inflammatoires / antirhumatismaux, antihypertenseurs, inhibiteurs de l'ECA, ainsi que purification du sang par hémosorption ou formase plasmatique.

Si une personne présente une protéinurie sous une forme faible, causée par des facteurs orthostatiques ou fonctionnels, les médicaments ne sont généralement pas utilisés: normalisation des rythmes quotidiens, choix alimentaires appropriés et rejet de nombreuses mauvaises habitudes.

Vidéo utile

Des questions

Comment réduire les protéines dans l'urine?

Il n’existe pas de remède universel permettant de réduire les protéines dans l’urine, car le résultat des tests avec une concentration élevée du composant ci-dessus dans l’urine est un signe de la présence d’une pathologie particulière dans le corps. Si cette pathologie est associée à une maladie, vous devrez subir un examen qualitatif sur la base duquel le traitement complexe correspondant sera prescrit.

Dans le cas où le problème est causé par des raisons physiologiques, un traitement spécifique n'est pas nécessaire. Il est recommandé aux personnes de réduire les efforts physiques sur le corps, un régime avec une limite maximale de protéines, de graisses, de sel et de liquides.

Que faire si on trouve des protéines et du sang dans l'urine?

La présence dans l’urine d’une grande quantité de protéines et de globules rouges est un symptôme de la glomérulonéphrite - lésions du glomérule rénal dues à des infections, facteurs toxiques, syndromes héréditaires, maladies systémiques. Le patient devra subir une hospitalisation, des diagnostics complexes avec délivrance de sang et d'urine pour des analyses biochimiques, un scanner et une échographie de la cavité abdominale et, dans certains cas, une biopsie du rein.

Après avoir diagnostiqué et déterminé avec précision la cause de la glomuronéphrite, un traitement symptomatique, antibactérien, immunosuppresseur et une hémodialyse sont prescrits.

Comment collecter l'urine pour les protéines?

En règle générale, le médecin prescrit une analyse distincte des protéines après la découverte, dans l'analyse générale de l'urine, d'une augmentation de la concentration unique du composant. Pour la procédure, vous devez collecter l'urine tout au long de la journée.

Un jour avant de cueillir, limitez ou abandonnez complètement les mets sucrés, épicés / gras, les betteraves et les carottes, ainsi que les médicaments. Pendant la période de menstruation de l'analyse devrait être abandonné.

Tôt le matin, passez à une toilette en profondeur des organes génitaux externes. Vous n’avez pas besoin de collecter la première portion d’urine - commencez à accumuler du matériel pour analyse à partir de la deuxième miction. Observez votre mode de consommation habituel: versez l'urine dans un pot de trois litres, soigneusement lavé et stérile, après l'avoir urinée, fermez-la avec un couvercle étanche et placez-la au réfrigérateur à une température comprise entre cinq et huit degrés Celsius. Au bout d'une journée et après avoir recueilli la dernière portion de liquide, agitez le récipient avec une dose quotidienne et versez 100 ml d'urine dans le ballon, puis apportez immédiatement l'échantillon au laboratoire.

Pourquoi les protéines dans l'urine sont-elles élevées?

L'une des anomalies du test d'urine général est la présence d'un taux élevé de protéines.

Une détermination plus précise de la composition en protéines de l'urine permet d'obtenir un examen biochimique de l'urine. Cette condition est appelée protéinurie ou albuminurie.

Chez les personnes en bonne santé, les protéines dans l'urine devraient être absentes ou se trouver en quantités extrêmement petites. Par conséquent, lorsqu'un niveau élevé de protéines dans l'urine est détecté, un diagnostic supplémentaire immédiat est requis.

Protéines dans l'urine - qu'est-ce que cela signifie?

Le plus souvent, une augmentation des protéines dans l'urine apparaît dans les processus inflammatoires du système urinaire. Cela signifie généralement que la fonction de filtration rénale est altérée du fait de la destruction partielle du pelvis rénal.

Cependant, ce n'est pas toujours le cas. Parfois, une protéinurie apparaît avec des reins en parfaite santé. Cela peut être une augmentation de la transpiration à des températures élevées, lorsqu'une personne souffre de la grippe ou d'un VRAI, d'un effort physique accru et de la consommation de grandes quantités de protéines avant le test.

Protéinurie physiologique et fonctionnelle

La protéinurie physiologique est caractérisée par une augmentation de la teneur en protéines dans les urines du matin jusqu'à un niveau ne dépassant pas 0,033 g / l.

Et alors, pourquoi les protéines peuvent-elles apparaître dans l'urine? Ceci est facilité par les facteurs suivants:

  • exercice lourd;
  • insolation excessive;
  • l'hypothermie;
  • augmentation des niveaux de noradrénaline et d'adrénaline dans le sang;
  • consommation excessive d'aliments protéinés;
  • états stressants;
  • long examen de palpation des reins et de l'abdomen.

Une augmentation physiologique de la teneur en protéines dans l'urine d'un enfant ou d'un adulte n'est pas une cause d'excitation et ne nécessite pas de traitement spécial.

Causes de l'augmentation des protéines dans l'urine

Une quantité élevée de protéines dans l'urine est l'un des signes incontestables d'une perturbation du fonctionnement normal des reins causée par une maladie quelconque. Une augmentation de la quantité de protéines dans l'urine peut être accompagnée de diverses maladies - elles sont considérées comme la raison principale de l'augmentation de protéines dans l'urine.

Ces maladies incluent:

  • maladie polykystique des reins;
  • pyélonéphrite;
  • glomérulonéphrite;
  • amylose et tuberculose rénale.

Les reins peuvent être touchés pour la deuxième fois dans certaines pathologies d’autres organes et systèmes du corps. Le plus souvent, la fonction rénale est altérée par:

Les maladies inflammatoires du tractus urinaire inférieur et du tractus génital constituent un autre groupe de raisons expliquant l'apparition de protéines dans l'urine:

Ce sont les causes les plus courantes de protéines dans l'urine. Ce n’est qu’en menant un diagnostic plus approfondi que vous pourrez déterminer pourquoi de nombreuses protéines sont apparues dans l’urine et ce que cela signifie dans votre cas.

Protéine dans l'urine

Si le patient se prépare à passer un test de teneur en protéines, il ne doit pas prendre d’acétazolamide, de colistine, d’aminoglycoside ni d’autres médicaments la veille. Ils affectent directement la concentration de protéines dans l'urine.

Les personnes en bonne santé ne devraient pas l'avoir. Il se trouve que seule une petite quantité apparaît. Si la concentration dans le corps ne dépasse pas 0,03 g / l, alors cela ne fait pas peur. Mais en cas d'écarts par rapport à cette norme, il convient de s'inquiéter.

La protéinurie est la détection de protéines dans l'urine à des concentrations supérieures à 0,033 gramme / litre. En tenant compte des fluctuations journalières de l'excrétion (excrétion) des protéines dans l'urine (la quantité maximale est atteinte pendant la journée), une analyse de l'urine quotidienne est réalisée pour évaluer l'étendue de la protéinurie, ce qui permet de déterminer la protéinurie quotidienne.

Selon les normes médicales mondiales, la protéinurie se divise en plusieurs formes:

  • 30-300 mg / jour de protéines - cette condition est appelée microalbuminurie.
  • 300 mg - 1 g / jour - protéinurie légère.
  • 1 g - 3 g / jour - la forme moyenne.
  • Plus de 3000 mg / jour est un stade grave de la maladie.

Pour que les tests soient corrects et sans erreur, il faut bien assembler l’urine. En règle générale, la collecte est faite le matin lorsque vous venez de vous réveiller.

Les symptômes

Une augmentation temporaire du niveau de protéines dans l'urine ne donne aucun tableau clinique et se déroule très souvent sans symptômes.

Protéinurie pathologique - une manifestation de la maladie, qui a contribué à la formation dans l'urine de molécules de protéines. Avec une évolution prolongée de cet état chez les patients, quel que soit leur âge (chez les enfants et les adolescents, chez les femmes, les hommes), les symptômes suivants sont présents:

  • articulations et os douloureux et douloureux;
  • gonflement, hypertension (signes de développement d'une néphropathie);
  • turbidité de l'urine, détection des flocons et de la plaque blanche dans l'urine;
  • douleurs musculaires, crampes (surtout la nuit);
  • pâleur de la peau, faiblesse, apathie (symptômes de l'anémie);
  • troubles du sommeil, conscience;
  • fièvre, manque d'appétit.

Si le test d'urine totale révèle une augmentation de la quantité de protéines, il est impératif de procéder à un nouvel examen dans un délai d'une à deux semaines.

Protéines dans l'urine pendant la grossesse

La détection de protéines dans l'urine en début de grossesse peut être le signe d'une pathologie cachée des reins, que la femme avait avant le début de la grossesse. Dans ce cas, toute la grossesse doit être observée avec des spécialistes.

Des protéines dans l'urine au cours de la seconde moitié de la grossesse peuvent apparaître en petites quantités en raison d'une compression mécanique des reins par la croissance de l'utérus. Mais il est nécessaire d'exclure la maladie rénale et la prééclampsie des femmes enceintes.

Quel est dangereux haute teneur en protéines dans l'urine?

La protéinurie peut se manifester par la perte de divers types de protéines, de sorte que les symptômes d'une carence en protéines sont également divers. Lorsque l'albumine est perdue, la pression plasmatique oncotique diminue. Cela se manifeste par un œdème, l'apparition d'une hypotension orthostatique et une augmentation de la concentration en lipides, qui ne peuvent être réduits que si la composition en protéines de l'organisme est corrigée.

Avec la perte excessive de protéines constituant le système du complément, la résistance aux agents infectieux disparaît. Avec une diminution de la concentration de protéines procoagulantes, la capacité de coagulation du sang est perturbée. Qu'est ce que cela signifie? Cela augmente considérablement le risque de saignement spontané, qui met la vie en danger. Si la protéinurie consiste en une perte de globuline liant la thyroxine, le taux de thyroxine libre augmente et une hypothyroïdie fonctionnelle se développe.

Comme les protéines remplissent de nombreuses fonctions importantes (protectrices, structurelles, hormonales, etc.), leur perte en protéinurie peut avoir des effets néfastes sur tout organe ou système de l’organisme et entraîner une perturbation de l’homéostasie.

Traitement

Ainsi, les causes possibles de protéines dans l'urine ont déjà été élucidées, et maintenant le médecin doit prescrire le traitement approprié de la maladie. Dire qu'il est nécessaire de traiter les protéines dans l'urine est faux. Après tout, la protéinurie - il s’agit simplement d’un symptôme de la maladie, et le médecin doit prendre en charge l’élimination de la cause, ce qui a provoqué ce symptôme.

Dès que le traitement efficace de la maladie commence, la protéine dans l'urine disparaîtra progressivement ou sa quantité diminuera fortement. La protéinurie physiologique et orthostatique ne nécessite aucun traitement.

Augmentation des protéines dans l'urine: causes possibles et traitement

Une protéine est apparue dans l'urine - il s'agit d'un signal grave à ne pas ignorer, car une personne en bonne santé ne devrait pas en avoir.

La présence de protéines dans l'urine appelée protéinurie peut être détectée à l'aide d'une méthode simple: l'analyse de l'urine.

Considérant l’importance d’un tel symptôme pour le diagnostic de nombreuses maladies des organes internes, nous suggérons de déterminer pourquoi une protéine apparaît dans l’urine, quel spécialiste doit être consulté et pourquoi ce symptôme est dangereux.

Protéines dans l'urine: qu'est-ce que cela signifie?

Comme nous l'avons dit, l'apparition de protéines dans l'urine s'appelle protéinurie.

Le plus souvent, la protéinurie parle d'une fonction rénale altérée, qui permet à une quantité excessive de protéines d'entrer dans l'urine.

La protéinurie est habituellement divisée en pathologique et physiologique. La protéinurie pathologique se développe dans le contexte de diverses maladies. La protéinurie physiologique peut survenir chez une personne en parfaite santé. De manière plus détaillée sur les causes de la protéinurie pathologique et physiologique, nous en discuterons plus tard.

La protéine dans l'urine cause?

Les causes de la protéinurie physiologique peuvent être les facteurs suivants:

  • activité physique excessive;
  • violation du régime alimentaire;
  • hypothermie systémique et locale;
  • choc psycho-émotionnel;
  • long séjour à la lumière directe du soleil;
  • troisième trimestre de la grossesse;
  • travail de longue date;
  • physiothérapie, comme la douche et la douche à contraste de Charcot;
  • palpation active des reins à travers la paroi abdominale antérieure avec examen objectif par un médecin;
  • mauvaise collecte de l'urine pour analyse (la patiente ne s'est pas lavée avant de recueillir celle-ci, pendant la menstruation, etc.).

Les facteurs suivants peuvent entraîner l'apparition d'une protéinurie pathologique:

  • maladies du système urinaire: glomérulonéphrite, urolithiase, lésion rénale, pyélonéphrite, inflammation de la prostate, lésions rénales spécifiques et autres;
  • maladies infectieuses associées à la fièvre: ARVI, grippe, pneumonie et autres;
  • hypersensibilisation grave du corps: œdème de Quincke, choc anaphylactique et autres;
  • hypertension des deuxième et troisième stades, en présence de lésions rénales;
  • maladies endocriniennes: diabète;
  • obésité du troisième au quatrième degré;
  • intoxication du corps;
  • inflammation aiguë de l'appendice du caecum;
  • apport systémique de certains groupes de médicaments: cytostatiques, antibiotiques et autres;
  • maladies systémiques: lupus érythémateux systémique, sclérodermie, polyarthrite rhumatoïde et autres;
  • maladies malignes: leucémie, myélome, cancer de la vessie ou cancer du rein.

Les protéines dans l'urine des hommes apparaissent le plus souvent dans l'inflammation de la prostate ou de l'urètre. Dans ce cas, vous devez prendre rendez-vous avec un urologue.

Comme vous pouvez le constater, les protéines apparaissent dans les urines pour de nombreuses raisons. Et comme la protéinurie n'est que le symptôme d'une maladie, le traitement sera choisi individuellement pour chaque patient.

Par conséquent, après avoir passé un test d’urine dans lequel l’étalon protéique dépasse la valeur admissible, il est nécessaire de demander conseil à un néphrologue. Nous ne recommandons catégoriquement pas l'automédication, car le traitement avec des remèdes populaires n'est pas toujours efficace et parfois dangereux pour la santé.

Protéines dans les urines: normales

Chez les femmes, le taux de protéines dans l’urine à l’état normal ne doit pas dépasser 0,1 g / l, la seule exception étant le taux de protéines dans l’urine pendant la grossesse, dont la norme atteint 0,3 g / l dans les premiers rangs et 0,5 g / l dans les dernières.

La teneur en protéines de l'urine chez l'homme ne devrait pas dépasser 0,3 g / l. Ce chiffre est légèrement supérieur à celui des femmes, car le sexe masculin est plus souvent exposé à un effort physique excessif que celui de la femme.

Chez un enfant, le niveau de protéines dans l'urine est considéré comme normal - 0,033 g / l.

La perte quotidienne de protéines dans l'urine se situe entre 50 et 140 mg.

Analyse d'urine: préparation et règles de collecte de l'urine

Une préparation adéquate pour une analyse d’urine générale vous permet d’éviter des résultats erronés de l’étude. Avant de donner de l'urine, vous devez respecter les règles suivantes:

  • 24 heures avant la collecte de l'urine, les produits susceptibles de changer de couleur, tels que les betteraves, les sucreries, les viandes fumées, les cornichons, sont exclus de la ration journalière;
  • 24 heures avant la collecte d'urine, il est interdit de boire de l'alcool et des boissons contenant de la caféine;
  • 24 heures avant le test d'urine, vous ne devez pas prendre de vitamines, de diurétiques ni de compléments alimentaires. Dans le cas d'un médicament systémique, vous devez informer le médecin qui a donné l'instruction pour l'analyse d'urine;
  • la veille de l'analyse d'urine, il convient d'éviter l'hypothermie, la surchauffe et les efforts physiques excessifs, ces facteurs pouvant provoquer une protéinurie fonctionnelle;
  • en cas de menstruations ou d'infections accompagnées de fièvre, il est recommandé, si possible, de transférer la livraison de l'urine pour analyse.

Règles de collecte d'urine:

  • l'urine est collectée le matin après le sommeil;
  • vous devez vous laver ou vous doucher avant de collecter l'urine;
  • Pour collecter l'urine à l'aide d'un récipient stérile, que vous pouvez acheter à la pharmacie. Chez les enfants, l'urine est collectée dans des urinoirs, vendus en pharmacie. Il est interdit de presser l'urine d'une couche ou d'une couche;
  • pour l'analyse, vous devez utiliser l'urine collectée à partir d'une portion moyenne;
  • l’urine pour analyse ne peut pas être conservée plus de deux heures (à une température de 4 à 18 ° C).

Le résultat de l'étude est publié le lendemain, mais dans les cas d'urgence - après 2 heures.

Interprétation de l'analyse d'urine:

  • augmentation des protéines et des leucocytes dans les urines - indique presque toujours une pyélonéphrite. Dans ce cas, les femmes se plaignent de maux de dos, de fièvre élevée, de faiblesse générale, de frissons, de nausées et parfois de vomissements;
  • augmentation des protéines et des globules rouges dans l'urine - le plus souvent un signe de glomérulonéphrite. Mais dans le cas où les globules rouges dans l'urine sont frais, alors vous pouvez penser à l'urolithiase.

Analyse quotidienne des protéines urinaires: comment les collecter?

L'une des méthodes les plus simples et les plus précises permettant de déterminer la protéinurie quotidienne consiste à effectuer une analyse quotidienne de la protéinurie dans les urines.

Des protéines quotidiennes dans l'urine sont réalisées pour étudier la fonction de filtration des reins.

Identifier les protéines dans l'urine quotidienne de plusieurs manières. La méthode la plus simple et la plus accessible est la méthode chimique, lorsque les protéines sont détectées à l'aide de produits chimiques spéciaux. Au cours de l’essai, un produit chimique est ajouté dans le tube d’urine, qui réagit avec la protéine et la dénature en formant un anneau blanc.

Dans les laboratoires modernes, des analyseurs électroniques spéciaux sont utilisés pour déterminer la protéinurie quotidienne, plus sensible et plus précise que la méthode décrite ci-dessus.

Pour l’étude, on utilisait l’urine quotidienne collectée pendant la journée (24 heures).

Règles de collecte d'urine:

  • l'urine est recueillie dans un bocal en verre propre de trois litres;
  • la première portion d'urine à six heures du matin n'est pas collectée et versée à l'égout;
  • toutes les portions d'urine suivantes sont collectées jusqu'à six heures du matin le lendemain;
  • le lendemain, il convient de secouer légèrement toutes les urines recueillies, puis de les verser dans un récipient stérile de 10 à 150 ml et de les livrer au laboratoire, qui sera analysé pour détecter une protéinurie quotidienne.

Le résultat de l'analyse est publié le lendemain.

Interprétation de l'analyse quotidienne des protéines urinaires

Normalement, il ne faut pas détecter plus de 140 mg de fractions de protéines dans l'urine quotidienne. Selon la quantité de protéines, la protéinurie est divisée en trois degrés.

Classification quotidienne de protéinurie, tableau