Quelles sont les causes de la douleur dans les testicules mâles?

Urétrite

Les organes génitaux externes de l'homme sont rarement blessés: les hommes protègent instinctivement cette partie du corps. Par conséquent, la douleur qui survient dans le scrotum sans causes externes est toujours le signe d'une maladie ou d'un état pathologique. Une douleur chronique prolongée dans les testicules entraîne un effet psychologique prononcé, forçant l'homme à s'abstenir de tout rapport sexuel et conduit souvent à un dysfonctionnement érectile secondaire psychogène.

Tirer la douleur dans les testicules est un symptôme de pathologie ou de maladie

Pour un spécialiste, il est très important, en plus de l’examen, de demander à un patient de déterminer la nature des douleurs: tiraillement, douleur vive, lancinante, douloureuse et leur périodicité. Cela permet, avec l'une ou l'autre des probabilités, de trouver une raison possible ou de la diriger sur le bon chemin dans son diagnostic. Ainsi, les douleurs tiraillantes dans le champ du testicule sont propres à certains types de maladies.

Douleur dans les maladies des testicules et des appendices

Douleur tirante - réaction à l'étirement ou à la compression dans les tissus ou les organes

L'apparition de ce symptôme déplaisant est associée à la réponse des récepteurs de la douleur à l'étirement et à la compression. En règle générale, cela est dû à des modifications du volume, de la masse et de la densité du testicule malade, ou à son implication dans des processus pathologiques similaires au niveau des organes et des tissus voisins, notamment:

  • scrotum et peau du périnée,
  • épididyme,
  • cordons spermatiques,
  • prostate.

Les principales maladies associées aux douleurs de tiraillement sont les suivantes.

Inflammation du testicule ou orchite

La cause d'occurrence la plus courante est une infection qui pénètre dans les testicules par la circulation sanguine, par contact, rarement - par l'hypothermie ou par les effets d'une blessure. Il existe deux types d'orchite aiguë et chronique. L'orchite aiguë se développe en tant que complication de maladies infectieuses virales: oreillons, rubéole, grippe; ainsi que des cas avancés de gonorrhée (en association avec une orchepididymite). L'orchite chronique est le résultat d'un mauvais traitement d'une maladie aiguë ou d'une infection de la prostate, de la vessie et de l'urètre.

Cette pathologie présente un certain nombre de signes permettant de la distinguer des autres maladies testiculaires.

  • apparition aiguë, fièvre, frissons, maux de tête (symptômes d'intoxication générale);
  • la présence de manifestations antérieures de la maladie sous-jacente (avec étiologie virale);
  • une augmentation de la taille du scrotum du côté affecté, gonflement;
  • changement dans l'apparence du scrotum (rougeur, la peau devient lisse);
  • la nature croissante de la douleur, les renforçant avec des mouvements brusques, des sauts, des marches dans les escaliers.

L'orchite chronique est caractérisée par des douleurs récurrentes.

Dans l'orchite chronique, les symptômes peuvent être effacés et se manifestent souvent par des douleurs persistantes, qui à leur tour sont souvent masquées par les signes d'une maladie primaire du système génito-urinaire.

Épididymite

Ceci s'appelle l'inflammation de l'épididyme. Contrairement à l’orchite, l’épididymite est le plus souvent causée par une infection par contact primaire par l’urètre et le canal déférent par les agents responsables des infections génitales: candida, chlamydia, gonocoque, trichomonas, etc. En tant que maladie secondaire, il est associé à des cas graves d'urétrite et de prostatite, une complication des oreillons et de la tuberculose. Enfin, la troisième cause d’infection peut être appelée cathéter permanent.

Signes caractéristiques de l'épididymite, la distinguant de l'orchite.

  • sang dans le sperme;
  • l'aine gonfle du côté affecté;
  • le scrotum n'est pas complètement élargi, une tumeur locale est déterminée (kyste de l'épididyme);
  • brûlures et douleurs en urinant et en éjaculant;
  • écoulement de l'urètre.

Les symptômes de l'épididymite sont différents des signes de l'orchite.

Torsion des testicules

Rotation de la glande par rapport aux axes vertical ou horizontal, se produisant souvent chez les enfants. Il se produit une torsion du cordon spermatique et une compression de ses vaisseaux et de ses nerfs. Sans traitement d'urgence, il en résulte une ischémie et une nécrose du testicule. Les causes comprennent la mobilité pathologique des testicules, le port de vêtements serrés, la tension aiguë des muscles abdominaux et autres.

Il y a un certain groupe d'hommes avec la torsion habituelle du testicule, ils ont le plus grand risque de torsion aiguë, le meilleur moyen de le prévenir est la chirurgie.

Les principaux signes de cette pathologie du testicule.

  • la douleur irradie immédiatement à l'aine et au bas de l'abdomen.
  • sur le côté de la torsion, le testicule est au-dessus de sa position normale.
  • réduction de la douleur sans traitement après 18-24 heures (en tant que signe de la nécrose tissulaire à venir).
  • chez les enfants, la maladie est grave et s'accompagne de vomissements, de diarrhée et parfois de rétention urinaire (signe important).

Lorsque la torsion de testicule douleur à l'aine et au bas de l'abdomen

Varicocèle

Veines dilatées du cordon spermatique. Il se produit à la suite d'une insuffisance du système veineux et est associé à ses autres manifestations: varices, hémorroïdes. La varicocèle se trouve essentiellement à gauche. Sans traitement, il se produit une atrophie progressive des testicules.

Le diagnostic est simple en raison du tableau clinique caractéristique. Ce sont des manifestations externes: les veines tordues sont visibles et palpables; le testicule a une consistance plus molle qu'un sain, et sa taille est réduite.

Lorsque des signes de varicocèle apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Dropsy des membranes testiculaires

État pathologique dans lequel le liquide séreux s'accumule entre les membranes du testicule. Cela arrive congénital et acquis. Dans ce dernier cas, il résulte de l'infection transférée, du traumatisme, accompagné d'une tumeur testiculaire et d'un appendice.

  • l'élargissement des testicules apparaît et augmente progressivement;
  • non accompagné de symptômes d'intoxication infectieuse;
  • le testicule est indolore à la palpation, la formation a une texture douce.

La douleur durant l'hydrocèle provoque une tension dans le cordon en augmentant la masse du testicule.

La douleur dans ce cas est due, dans une plus grande mesure, à la tension du cordon spermatique et au poids accru du testicule affecté.

Tumeurs testiculaires

La tumeur testiculaire la plus courante est le séminome, la tumeur la plus maligne chez l'homme. Souvent, les tumeurs ne manifestent pas de douleur, mais une augmentation progressive du volume du testicule, relativement indolore ou peu douloureuse. Avec les métastases, d'autres symptômes apparaissent: augmentation des ganglions inguinaux, douleur dans le bas de l'abdomen, dans l'hypochondre droit, douleur dans les os. Les tumeurs sont rarement accompagnées de complications infectieuses, souvent accompagnées de gouttes testiculaires.

L'apparition d'une tumeur testiculaire peut ne pas être accompagnée de douleur.

Douleurs tirantes dans d'autres conditions

La douleur tirante dans le testicule peut également se produire en l'absence d'une lésion spécifique de cet organe. Ils provoquent souvent des perturbations dans les organes et les tissus ou les états fonctionnels à proximité.

Pathologies des structures anatomiquement apparentées:

  • hernie inguinale, y compris la période postopératoire;
  • lésion des nerfs rachidiens sacrés responsable de l'innervation de la peau du périnée (hernie discale, kyste périneural et autres);
  • germination de la tumeur pelvienne avec pression sur le cordon spermatique.

États fonctionnels:

  • rapports sexuels interrompus,
  • abstinence sexuelle prolongée.

Il convient de noter que des maladies telles que la torsion testiculaire, la varicocèle, l'hydrocèle, les tumeurs sont plus souvent unilatérales, alors que les deux glandes peuvent être infectées à la fois. Dans tous les cas, une douleur prolongée, même sans manifestations externes, est une raison pour consulter un urologue, puisqu'un diagnostic précis ne peut être posé qu’après des recherches instrumentales et de laboratoire.

Quelle est la raison de la douleur du testicule gauche de l'homme?

Le corps masculin est conçu de telle manière que la pathologie génitale est souvent observée. Si une femme a souvent une maladie qui ne se voit pas du fait de la localisation particulière des organes génitaux, alors chez l’homme, quand une infection ou une inflammation apparaît, les symptômes sont très bien ressentis. Cela est particulièrement vrai des glandes sexuelles.

Les testicules sont des glandes dont la fonction principale est la production de cellules germinales (spermatozoïdes) et de la testostérone, une hormone sexuelle. Les testicules sont situés dans le scrotum, des deux côtés. A côté des glandes sexuelles (testicules) se trouvent les appendices, les cordons spermatiques et les canaux éjaculatoires.

Les testicules eux-mêmes peuvent être ressentis à travers le scrotum. Normalement, ils sont denses, élastiques, de forme ronde. Le testicule fait parfois mal. La cause est une blessure ou une infection. La douleur perturbe non seulement le bien-être général des hommes, mais affecte également la fonction sexuelle, ce qui est très important. Un symptôme similaire est observé chez les hommes de différents âges. Pour connaître l'étiologie de la douleur, il est recommandé de consulter un médecin. Voyons plus en détail pourquoi le testicule gauche fait mal, quels sont les symptômes, l'étiologie et le traitement concomitants.

Comment se manifeste la douleur dans le testicule gauche?

La première chose que vous devez déterminer avec le médecin lors du diagnostic est la nature de la douleur. La douleur peut être sourde, coupante, sourde, aiguë. Ça peut pousser. Très souvent, cela est observé lors de la marche ou de l'exercice. Le fait que le testicule gauche puisse grossir est d’une grande importance. Le scrotum est souvent compacté et devient ferme au toucher. L'augmentation de la température locale est un autre critère précieux. La température dans le scrotum doit toujours être à un certain niveau, sinon une violation de la spermatogenèse peut survenir.

Dans la plupart des cas, les sensations douloureuses sont accompagnées d'autres symptômes. Ceux-ci comprennent la fièvre, les nausées, les vomissements, les rougeurs, l'enflure du scrotum. De plus, avec la douleur, une augmentation des veines du scrotum peut être observée, et elles sont clairement visibles. Il faut se rappeler que des douleurs aiguës et aiguës dans la zone où se trouve le testicule gauche peuvent entraîner la perte de conscience de l'homme. Cette situation est typique des blessures mécaniques graves.

Blessure traumatique

Si le testicule gauche fait mal, cela indique alors une ecchymose ou une autre blessure. En cas de légères ecchymoses et bosses, on observe de légères douleurs qui disparaissent d'elles-mêmes sans aucun traitement. Dans les cas les plus graves, une personne peut être choquée ou perdre conscience. Le traumatisme est chronique, avec lui la douleur augmente et ne passe pas longtemps. Les traumatismes des glandes génitales masculines sont relativement rares dans la pratique. Quelles sont ses causes? Le plus souvent, cela se produit chez les athlètes, ainsi que chez les hommes qui aiment soulever des poids.

Lors de divers jeux actifs, les compétitions du testicule gauche peuvent être blessées. Il est important que les testicules n'aient pas d'os et ne sont pas protégés des influences extérieures. De grande importance et leur emplacement vulnérable. Malgré tout, ils sont capables d’atténuer les chocs en raison de leur structure. En quelques coups minimes, les glandes sexuelles peuvent rapidement restaurer leur fonction. Dans ce cas, une violation de la spermatogenèse est rarement observée. En ce qui concerne les blessures graves, le plus important est la torsion et la rupture. L'écart est observé avec une forte compression. Dans de telles situations, une intervention chirurgicale d'urgence peut être nécessaire.

Inflammation de l'appendice

Sore gauche du testicule pour une autre raison. Il consiste dans le processus inflammatoire de l'épididyme. L'épididymite se développe pour diverses raisons. Il peut s'agir d'une complication de grippe ou de pneumonie. Le plus souvent, les facteurs étiologiques sont des maladies inflammatoires des organes du système génito-urinaire, notamment la vésiculite, la prostatite et l'urétrite.

L'épididymite se développe en raison de la stagnation des organes pelviens. La ligature du canal déférent (stérilisation masculine) est une autre cause d'inflammation des appendices. Il est important que l’épididymite soit divisée en aiguë et chronique. Dans le premier cas, les hommes malades se plaignent de douleurs dans le testicule, de mictions fréquentes et de fièvre.

Un symptôme supplémentaire peut être un écoulement de l'urètre. À la palpation, il y a infiltration (compactage). Aujourd'hui, une forme aiguë de la maladie est observée dans la gonorrhée. Les symptômes commencent à disparaître après environ 2-5 jours. Quant à l'évolution chronique, c'est une continuation de l'aigu. Quand il se produit des cicatrices et un blocage du conduit. Très souvent, l’épididymite chronique survient de manière imperceptible, sans symptômes marqués. Si un homme a une forme chronique, cela affectera la qualité du liquide séminal. Dans certains cas, l'infertilité se produit.

Le diagnostic de la maladie comprend la collecte de l'anamnèse et des plaintes, les résultats des tests de laboratoire (hémogramme et urine complets, ensemencement permettant de déterminer l'agent responsable). L’étude instrumentale, qui comprend l’échographie et le balayage scrotal, revêt une grande importance. De plus, des tests de dépistage de la chlamydia et de la gonorrhée sont utilisés. Le traitement implique l’utilisation d’antibiotiques, l’immunothérapie, les médicaments du groupe des AINS (pour la douleur aiguë), la physiothérapie.

Varicocèle chez les hommes

Pourquoi le testicule gauche et non le testicule droit fait-il mal? Cela peut être douloureux en raison du développement de la varicocèle. Cette maladie est caractérisée par l'expansion et l'allongement des vaisseaux veineux du cordon spermatique. La varicocèle se développe dans la plupart des cas sur la gauche, car de ce côté la veine spermatique se connecte au rein sous un angle de 90 °. Quand une personne ment, les veines tombent.

Cette pathologie se développe principalement chez les personnes âgées de 17 à 30 ans et est souvent diagnostiquée chez les adolescents atteints de varicocèle. Un fait intéressant est que, parallèlement, les patients découvrent une dilatation des membres ou une maladie telle que les hémorroïdes. Les signes cliniques peuvent être absents.

S'ils le sont, il y a une douleur dans le testicule gauche. Lorsque varicocèle est une violation de la sortie veineuse, entraînant une ischémie des glandes génitales. Tout cela contribue à la sclérose en plaques et à la formation de cellules germinales dans le testicule. Une agression auto-immune peut être très dangereuse, ce qui dans certains cas conduit à la stérilité. Visuellement dans la zone du testicule peut être observé nœud.

Lorsque le premier degré de la maladie est absent. Quelles études font varicocèle? Le diagnostic de la varicocèle est basé sur les données d'un examen externe et de la palpation, d'une échographie et du Doppler. L'étude du sperme et du taux d'hormones sexuelles dans le sang est tout aussi importante. Lorsque la chirurgie varicocèle.

Douleur au testicule gauche avec orchite

Parmi les maladies du système génito-urinaire chez l'homme, l'orchite occupe une place particulière. C'est une inflammation du testicule. Presque toujours, il se produit comme une complication après des infections. Ce groupe comprend les oreillons, la typhoïde et la grippe. Les IST, en particulier la gonorrhée, sont tout aussi importantes. L'orchite est aiguë ou chronique. Dans le premier cas, la maladie dure 2 à 4 semaines et dans le second, plus d'un mois. Beaucoup d'hommes se demandent quoi faire avec l'orchite. Avec cette pathologie, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin, car l’orchite est dangereuse en raison de ses complications.

Le mécanisme de développement de l'orchite n'est pas facile. Après l’infection dans le corps d’un homme malade, des anticorps commencent à se former, une sensibilisation se produit. Il en résulte une agression du tissu testiculaire et une inflammation. En outre, l’orchite se développe après une blessure ou à la suite d’une inflammation allergique.

Les symptômes de l'orchite aiguë incluent une élévation de la température corporelle, une douleur pouvant être transmise à l'aine, au périnée ou au bas du dos. Le testicule gauche du côté de la lésion peut augmenter de taille, un gonflement et une hyperémie du scrotum peuvent survenir. Des symptômes supplémentaires dans certains cas sont des troubles dyspeptiques, des maux de tête.

Les complications de l'orchite comprennent l'inflammation des annexes (épididymite), l'atrophie des glandes génitales, la stérilité. Le diagnostic repose sur la détermination de l'agent pathogène à l'aide de l'étude des frottis, de l'ensemencement du liquide séminal et de l'urine. Une valeur est une analyse générale du sang et de l'urine. Pour clarifier le diagnostic, on réalise une échographie du scrotum. Que faire avec l'orchite? Les mesures thérapeutiques comprennent une série d'antibiotiques, le port de sous-vêtements serrés (chauds), des analgésiques et une diminution de l'activité physique.

Et si un homme a une torsion testiculaire?

Dans certains cas, la douleur dans le testicule à gauche peut être due à sa torsion. Quelle est cette pathologie?

La torsion est une affection qui nécessite des soins médicaux d’urgence, qui consiste en la rotation du testicule et à la difficulté du flux sanguin.

La cause de cette condition peut être une anomalie du développement, un traumatisme. Il est très important que les enfants et les adolescents âgés de 12 à 18 ans soient à risque. La torsion du testicule gauche est beaucoup plus commune que la droite. Les signes constants de torsion sont la douleur, la nausée. La zone touchée du scrotum se gonfle, il y a un phoque.

Fièvre moins commune, altération de la séparation de l'urine. Souvent, le testicule est situé en position horizontale, il augmente. La torsion se confond facilement avec d'autres maladies, telles que l'épididymite.

Dans ce dernier cas, les symptômes (œdème, douleur) sont moins prononcés. Une échographie Doppler est utilisée pour confirmer le diagnostic. Une option alternative est le balayage radio-isotopique. Avec un traitement conservateur de cette pathologie, une atrophie testiculaire est possible. Si la chirurgie a été pratiquée à un stade avancé, non seulement les testicules peuvent en souffrir, mais également un appendice. Dans cette situation, le retrait peut être nécessaire.

La principale méthode de traitement est la chirurgie. Faire l'opération n'est pas toujours. Dans certains cas, la torsion peut être éliminée sans utilisation de drogues par détorsion manuelle externe. Elle est effectuée dans les premières heures depuis l'apparition de la torsion. Avec l'inefficacité de cette méthode montre une opération d'urgence. En cas d'ischémie de la glande, elle doit être réalisée dans les 6 premières heures, sinon des modifications irréversibles se produiront dans le testicule. En présence d'une nécrose complète, le testicule est retiré.

Tumeurs des glandes génitales masculines

Les néoplasmes malins sont la cause la plus dangereuse de douleur dans le testicule. Les tumeurs se développent chez les hommes de moins de 30 ans. La cryptorchidie (testicules non descendus dans le scrotum) est un facteur qui contribue au développement de cette pathologie. Dans la cryptorchidie, les glandes sexuelles mâles restent dans la cavité abdominale.

Sa température est supérieure à celle du scrotum. Tout cela affecte négativement le développement des testicules, à la suite du développement de tumeurs. Les tumeurs peuvent se développer à partir de l'épithélium ou du tissu sous-jacent. Les plus courants sont les types de tumeurs suivants: séminome, chorionépithéliome, leidigome et autres.

Les facteurs de risque pour le développement d'une tumeur maligne sont: l'infertilité, la cryptorchidie, les lésions du testicule gauche, le sous-développement des glandes, la prédisposition héréditaire, les interventions antérieures sur le testicule. Au début, les symptômes peuvent être complètement absents. Environ un patient sur dix a des douleurs au testicule. Les signes ressemblent beaucoup à ceux de l’épididymite ou de l’orchite.

À mesure que les cellules tumorales se propagent, des signes de dommages à divers organes et systèmes peuvent apparaître. Il y a souvent des douleurs à l'abdomen ou au dos, le patient perd des kilogrammes. Lorsque les tumeurs font une intervention chirurgicale pour enlever le testicule. Le meilleur effet est fourni par la thérapie complexe, qui comprend la radiothérapie, l'utilisation de médicaments de chimiothérapie et la chirurgie. L'élimination du testicule n'est efficace qu'au stade 1 de la maladie.

Douleur dans le testicule pour la prostate

Que faire si la douleur survient lors d'une inflammation de la prostate? La prostatite est l'une des pathologies les plus fréquentes chez l'homme. La prostatite aiguë et chronique est distinguée. Dans le premier cas, l'inflammation est causée par divers microorganismes piégés dans le tissu glandulaire. Il peut s'agir de E. coli, Pseudomonas aeruginosa, Proteus, Staphylococcus aureus.

Les signes de prostatite aiguë sont très divers. Les patients peuvent se plaindre de fièvre, de frissons, de douleurs dans divers services (abdomen, aine ou testicule). Les symptômes caractéristiques sont des douleurs urinaires, des douleurs, des démangeaisons ou des brûlures dans l'urètre. Nocturie apparaît (envie nocturne d'aller aux toilettes).

Dans la forme chronique de la maladie, les symptômes sont plus rares ou peuvent être absents. Pendant les périodes d'exacerbation, tous les symptômes ci-dessus sont observés. Le diagnostic implique l’étude de la sécrétion de la prostate, la réalisation d’une débitmétrie urinaire, une échographie ou une revue de l’urographie.

Le test à 4 verres est d'une grande valeur. Le traitement de la prostatite est basé sur l'utilisation d'agents antibactériens (fluoroquinolones, pénicillines ou macrolides). Des analgésiques sont appliqués contre les douleurs au testicule ou à l'aine. Il existe un traitement symptomatique visant à normaliser la miction.

Ainsi, la douleur dans le testicule gauche peut être le résultat d'une grande variété d'états pathologiques et de maladies, telles que la prostatite, l'orchite, l'épididymite et une tumeur. Pour sauver un homme de la douleur, le médecin doit faire tout ce qui est nécessaire. Par conséquent, il est important de demander de l'aide rapidement.

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent:

Pourquoi le testicule à gauche des hommes fait-il mal, les raisons de la façon de traiter

Les hommes souffrent souvent de douleurs dans le scrotum en raison de la présence d'organes génitaux non seulement à l'intérieur du corps, mais également à l'extérieur. Souvent, la douleur ne se manifeste que dans l’un des testicules, ce qui gêne l’homme, aggrave son humeur et son effet sur le fonctionnement de la reproduction.

Les causes

Les pathologies sous forme de douleur aux organes génitaux commencent, quel que soit leur âge et pour quelque raison que ce soit, allant de la prostatite chronique à la terminaison par des processus suppuratifs. Une douleur intense dans l'aine est une indication directe d'un changement destructif de la structure de l'organe mâle ou un signe indiquant un processus anormal à l'intérieur de celui-ci.

Voici les raisons courantes pour lesquelles le testicule gauche fait mal chez les hommes:

Pendant l'exercice, il n'est pas rare qu'un homme soit frappé dans l'aine en raison d'un seul mouvement imprudent. Après cela, le périnée commence à faire mal, à la suite d'un choc douloureux, une perte de conscience survient. Si la blessure est grave, l'intégrité du scrotum peut être endommagée. Les mêmes dommages mécaniques peuvent être permanents en raison de sous-vêtements serrés. Dans une telle situation, la douleur douloureuse à gauche ne se manifeste que pendant le port et disparaît après le retrait de l'objet irritant.

  • Torsion du cordon spermatique

Parfois, les terminaisons nerveuses sont pincées en raison de la torsion du canal déférent, car elles sont situées sur toute la longueur du testicule et se déplacent librement sur les côtés. En cas de pincement, la douleur est généralement insupportable. Si vous n’allez pas à l’hôpital avant six heures, une atrophie des vaisseaux sanguins se produit et l’organe sexuel n’est plus en état de reproduction.

Les appendices masculins ont pour fonctions principales de transporter le sperme du testicule dans les spermatozoïdes et la maturation du sperme. Si ces fonctions sont perturbées, la maladie s'aggravera, de la chaleur apparaîtra dans tout le corps et le scrotum se gonflera. L’épidermite peut commencer à se développer en raison du non-respect des règles d’hygiène, de l’hypothermie, des phénomènes évolutifs au niveau des organes pelviens et des infections à PPP. L'apparition du testicule au stade initial de l'inflammation ne change pas, mais le site tissulaire affecté provoque une douleur persistante, des mictions fréquentes et un écoulement de l'urètre.

Une maladie rare, mais dans de nombreux cas, l'orchite commence après la transmission de l'infection par des bactéries et des complications après les oreillons. La suppuration se manifeste par un gonflement et une rougeur du testicule, augmentant la douleur. La douleur peut être donnée à différentes parties du corps, et il peut y avoir de la fièvre et des douleurs dans la tête. Si vous ne commencez pas à traiter la maladie à temps, elle peut entraîner la suppuration des appendices et la perte de la capacité de produire de la testostérone avec des spermatozoïdes.

  • Excitation sexuelle insatisfaite

Après une longue abstinence au moment de l'éjaculation, il peut y avoir une surabondance de flux sanguin dans les testicules: la taille du testicule augmente, le tissu cutané devient bleu en raison de l'accumulation de sang dans l'organe. Le problème n'est pas dangereux et disparaît après la masturbation ou les rapports sexuels.

L'augmentation de la température ou du refroidissement affecte négativement les organes masculins: les vaisseaux du scrotum se rétrécissent, il y a un spasme. Si un changement brusque de température ne se produit pas fréquemment, le traitement n'est pas nécessaire.

En raison de troubles de la circulation sanguine et de l'effort physique, les veines sont dilatées, devenant souvent chroniques, dans le testicule de l'homme. Le testicule fait mal, augmente le volume, s'assombrit et tombe en raison de son poids. Le traitement est chirurgical - la veine dilatée est enlevée.

Pour diverses raisons, l'excès de liquide peut s'accumuler à l'intérieur du testicule et doit être éliminé par des méthodes chirurgicales.

Une hernie inguinale chez l'homme se forme à partir du bas de l'abdomen et, avec ses dimensions volumétriques, descend dans la région de l'aine. Les conduits et les canaux qui sécrètent la graine sont comprimés par la hernie, ce qui provoque un spasme et une douleur persistante du côté gauche du testicule, augmentant à la suite d'actions vigoureuses et de mouvements éventuels.

  • Tumeurs malignes du scrotum

L'apparition de tumeurs peut indiquer la présence d'orchite, d'épiderme et de cancer. Les tumeurs sont dues à la cryptorchidie, à l'infertilité, à des lésions du scrotum, à une anomalie des glandes, à l'hérédité, à des opérations sur les testicules.

Avec les tumeurs dans le scrotum, une gêne se produit dans le testicule, les nodules et les phoques deviennent plus visibles, la température et la taille du scrotum augmentent.

Les symptômes

Pour déterminer le diagnostic exact, vous devez comprendre la spécificité et la gravité de la douleur. Souvent, la douleur devient plus forte pendant le sport ou même la marche, et la taille du testicule et le gonflement du scrotum augmentent.

  • œuf douloureux, surtout au toucher;
  • sueur abondante;
  • modification de la taille, de la forme du testicule et de la rougeur de ses tissus;
  • augmentation de la température corporelle et du scrotum;
  • un changement dans la structure du testicule, ou un état plus doux au toucher, ou plus solide;
  • la présence de phoques et de nodules;
  • difficulté dans les problèmes d'érection et de miction;
  • irritabilité et nervosité aggravées;
  • Une douleur aiguë à l'aine et au bas du dos s'est produite soudainement;
  • douleur aggravée au testicule gauche;
  • nausées, vomissements, maux de tête;
  • attaques douloureuses après un coup ou une ecchymose pendant une longue période.

Les conséquences

Si vous ne fournissez pas de soins médicaux à temps, ne guérissez pas, cela peut provoquer l'infertilité, l'impuissance et la mort du testicule.

Diagnostics

Si le testicule d’un homme fait mal, il est nécessaire de poser un diagnostic diversifié, qui comprend:

  • enquête auprès des patients;
  • examen manuel du scrotum, examen numérique du rectum;
  • analyse générale de l'urine, du sperme, du sang;
  • analyse des maladies infectieuses: gonorrhée, chlamydia;
  • Échographie de la prostate et du scrotum;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • biopsie;
  • Échographie Doppler et échographie;
  • balayage radio-isotopique.

Traitement

Que faire si un homme a un testicule?

Les variations de traitement dépendent de la nature, de l’origine et de la gravité de la douleur.

  • pour les blessures mineures, le traitement peut être fait à la maison, l'essentiel est de suivre toutes les recommandations du médecin. Analgésiques nécessaires, utilisation d'anti-inflammatoires, repos au lit et au repos, application de glace, absence d'effort physique accru. Les blessures graves et chroniques ne sont corrigées que par la chirurgie;
  • la torsion des canaux de semences ne peut être guérie qu'avec l'aide d'un médecin. Pour commencer, il tentera d'éliminer la «torsion» avec la déformation manuelle. Si elle échoue, une opération sera nécessaire.
  • le traitement de l'inflammation de l'épididyme et des testicules s'effectue à l'aide d'anesthésie, d'antibiotiques et d'anti-inflammatoires;
  • une hernie ne peut être enlevée que chirurgicalement, aucun traitement personnel n'y aidera;
  • La prostatite chez l'homme est la pathologie la plus commune, pour son traitement, il est nécessaire d'utiliser des agents antibactériens, l'immunothérapie et la physiothérapie. Pour les douleurs aiguës, prenez des analgésiques;
  • pour les tumeurs, la chirurgie et la chimiothérapie sont nécessaires

Drogues

Pour restaurer, il faudra:

  • Des antibiotiques;
  • Des analgésiques;
  • Remèdes contre les inflammations;
  • Bloquants adrénergiques;
  • Des médicaments qui améliorent la circulation sanguine et éliminent la stagnation.

Méthodes de traitement folklorique

Autrefois, quand la médecine n'était plus au niveau actuel, les médecins traitaient les hommes de la manière suivante:

1 voie

On mélange 50 grammes de fleur de thym ordinaire avec 50 g de feuilles de menthe poivrée, 30 g de romarin médicinal et 20 g de millefeuille ordinaire. Les ingrédients sont finement hachés et mélangés jusqu'à consistance lisse, le mélange doit être préparé pour une seule dose. Pour une réception nécessite une cuillère à café d'herbes cuites, infusé dans un litre d'eau bouillie pendant quinze minutes, filtré et refroidi à la température ambiante. Prendre après les repas plusieurs fois par jour.

2 voies

30 grammes d'origan ordinaire et 15 grammes de fleurs de calendula sont versés avec un litre d'eau bouillante et infusés dans un récipient en métal pendant au moins huit heures. Prendre 100 ml de liquide après les repas trois fois par jour.

Assistance médicale

À quel médecin devrais-je aller?

Ce spécialiste est engagé dans l'étude du système génito-urinaire. L'urologie elle-même est spécialisée non seulement chez les femmes, mais également chez les hommes, tels que l'infertilité, la prostatite, diverses inflammations, l'urétrite, la cystite, l'urolithiase. Il traite également la chlamydia, l'urée, la mycoplasmose, l'herpès génital et d'autres infections sexuellement transmissibles. Si le testicule fait mal, il est nécessaire de consulter un urologue pour un avis médical.

Prévention

Afin de prévenir le développement de maladies chez les hommes, des examens médicaux réguliers sont souhaitables pour les hommes. Il vaut la peine d'avoir des relations sexuelles avec un partenaire constant et, si les partenaires sont différents, ne négligez pas la protection contraceptive. Il est également impossible de laisser l’abstinence sexuelle durer trop longtemps, l’absence d’éjaculation pouvant devenir une source de détérioration ou de perte de fonctions masculines en âge de procréer.

Pour le porter, il n'est pas nécessaire d'acheter des sous-vêtements trop serrés, ce qui peut affecter l'apparence des tumeurs et des douleurs dans le scrotum. Une activité physique modérée sera utile - cela s’améliore, la marche en plein air, une alimentation équilibrée - beaucoup de fruits et de légumes, à l’exclusion des aliments épicés, frits, salés, farineux, en ajoutant des produits laitiers sains, des protéines animales et végétales, un bon sommeil - au moins sept heures.

L'alcool et les cigarettes doivent être jetés et le plus grand nombre de vitamines possible doivent être ajoutées au bon régime. Pour une bonne santé, vous avez besoin d'une quantité complète de vitamines: de A à D, de calcium, d'huile de poisson, d'iode, de potassium, de fer, d'acide folique.

Les noix, les fibres et les fruits secs contiennent toutes les vitamines nécessaires, qui ont un effet positif non seulement sur les organes génitaux, mais également sur les zones du cerveau. La compote de fruits secs fait référence aux méthodes populaires les plus efficaces pour améliorer la santé des hommes.

Conclusion

La présence de relations et de fonctions sexuelles pour la reproduction dépend entièrement de la santé des organes du système reproducteur masculin. Les causes de la douleur dans les organes génitaux des hommes peuvent être complètement différentes, avec l’apparition de problèmes évidents et la détérioration de la santé des hommes, l’assistance d’un expert est urgente, un diagnostic opportun et le traitement choisi aideront à éliminer les problèmes irréparables: affaiblissement du désir sexuel, impuissance et stérilité.

Causes de la douleur dans les testicules

La médecine moderne a en réserve tout un arsenal de traitements efficaces pour presque toutes les maladies urologiques, sans complications ultérieures. Cet article décrit les principales pathologies dans lesquelles la douleur est possible. Plus une personne comprend mieux le mécanisme de développement de sa propre maladie, plus son traitement a du sens et aboutit à un bon résultat.

Les plantes à graines - un organe mâle apparié, situé dans les moitiés respectives du scrotum - les testicules droit et gauche sont séparées par un septum assez dense, qui ne permet pas une localisation unilatérale du processus pathologique. Au niveau du pôle supérieur de chaque testicule se trouve le cordon spermatique, constitué de deux veines, une artère qui alimente l'organe, les ligaments, le canal déférent et les terminaisons nerveuses.

L'organe génital, ainsi que les annexes, sont parfaitement palpables à travers la peau du scrotum sous la forme d'une formation ronde densément élastique. La fonction principale - la spermatogenèse (la formation de cellules germinales) et la synthèse des hormones sexuelles mâles, responsables de la fertilité, de la libido, du développement des muscles et du tissu squelettique, ont une incidence sur le métabolisme.

Par conséquent, chez les hommes, la douleur dans les testicules est une indication stricte pour demander de l'aide à un médecin approprié.

Apparition des premiers symptômes

Même avec des modifications pathologiques mineures dans les tissus du testicule, les hommes peuvent ressentir une douleur extrêmement vive et intense, parfois même insupportable. Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un urologue, même avec des sensations de douleur mineures.

Dans un tel cas, il ne faut pas risquer de risque: plus vous solliciterez une assistance médicale qualifiée tôt, plus vous aurez de chances de réussir votre traitement et d'éviter toutes sortes de complications.

Viennent ensuite les principaux processus et conditions pathologiques pouvant être à l'origine de douleurs dans les testicules.

1. Effet mécanique sur les testicules

Une douleur aiguë ou progressive peut survenir à la suite d'une blessure à un organe de gravité variable. Une petite lésion de force, sans endommager le tissu, peut apparaître une légère douleur, qui passe rapidement. Avec un coup sec et puissant, un choc même douloureux et une forte détérioration de l'état général sont possibles.

Rarement, mais il existe également des plaies perforées et incisées - elles sont extrêmement dangereuses en raison d'un éventuel saignement, de l'ajout d'une infection, du développement de modifications inflammatoires et nécrotiques. La douleur, qui augmente constamment sur une longue période, peut indiquer le développement d'une lésion chronique des tissus de l'organe.

2. Processus inflammatoire des appendices

L'épididymite est une inflammation accompagnée d'une douleur intense et provoquée par la flore bactérienne. Les appendices sont affectés par le retour des urines non stériles contenant des micro-organismes. Le reflux urinaire est possible avec une augmentation de la pression dans l'urètre due à une érection ou à une prostatite (inflammation de la prostate, plus souvent chez l'homme âgé).

3. torsion des testicules

Comme indiqué ci-dessus, le cordon spermatique convient à chaque testicule qui, lorsqu'il est clampé, développe l'ischémie la plus aiguë du parenchyme de l'organe et, par conséquent, des modifications nécrotiques. La situation est urgente et si le traitement chirurgical n’est pas effectué à temps, l’homme risque de perdre le testicule touché. La cause exacte de cette pathologie n'est pas connue. La torsion se produit généralement pendant le sommeil.

En aucun cas, on ne peut retarder la visite chez le médecin et supporter la douleur!

4. Inflammation des testicules

L'orchite se produit rarement. Habituellement, la clinique est précédée d’une épidémie aiguë de parotidites - gonflement des glandes parotides, fièvre, frissons, faiblesse, douleur à la mastication, intolérance aux aliments acides. Cette complication d'une maladie virale ne survient que dans 10 à 15% des cas et se termine généralement de manière sûre.

5. Douleur réfléchie

La cause de la douleur dans les testicules peut être un processus pathologique dans les organes environnants - avec cystite, urétrite, prostatite, urolithiase, paroproctite, maladies systémiques du tissu conjonctif, tuberculose. Les organes génitaux eux-mêmes dans ce cas ne seront pas modifiés. Établir le diagnostic est extrêmement important pour examiner le patient de manière exhaustive.

Il faut faire attention à la présence de troubles de la miction - douleur, sensation de brûlure, sensation de vidange incomplète de la vessie, actes de miction involontaires.

Pathologies rares

Parfois, des douleurs dans les testicules peuvent survenir en raison de maladies assez rares:

  • hernie inguinale oblique, lorsque les intestins et le péritoine traversant l'anneau inguinal pénètrent dans le scrotum et peuvent se pincer
  • parenchyme de l'organe et favoriser l'apparition de douleurs douloureuses;
  • varicocèle - l'expansion du plexus veineux du corps avec une circulation sanguine altérée;
  • hydropisie du testicule - accumulation d’une grande quantité de liquide séreux entre les feuilles de la membrane testiculaire, pouvant
  • augmenter de manière significative en taille;
  • maladies tumorales et métastases.

Vaut-il toujours la peine de voir un médecin?

Les travailleurs médicaux ont beaucoup de travail et, naturellement, dans chaque cas, il doit être nécessaire et opportun de consulter un médecin.

Cas où vous êtes obligé de faire appel à un urologue, un andrologue, un chirurgien:

  • Douleur dans les testicules de toute intensité au moindre contact avec eux;
  • Lorsque les testicules sont douloureusement insupportables, ce qui constitue une violation de l’état général;
  • S'il n'y a pas de douleur passagère après une lésion traumatique à l'organe;
  • Douleur dans le scrotum, ne passant pas et irradiant vers les organes adjacents;
  • Inconfort dans les testicules, qui n'est arrêté par rien.
Dans ces cas, vous ne pouvez pas hésiter et déboguer une visite chez le médecin pour plus tard.

Diagnostiquer

Lorsque vous vous référez à un spécialiste hautement qualifié, il doit d'abord procéder à une bonne enquête, vous inspecter et vous palper, et parfois un examen rectal.

De plus, des méthodes de diagnostic supplémentaires sont attribuées. Il s’agit tout d’abord d’une numération globulaire complète, d’une analyse clinique de l’urine, d’un test à trois empilements, d’un spermogramme, d’une culture de la flore du canal urétral, d’une étude de la sécrétion de la prostate, de la PCR, d’un diagnostic sérologique, des fèces. L'étude par ultrasons est également importante, car elle permet de visualiser de nombreux changements pathologiques.

Après avoir mené une étude et établi une nosologie, vous pouvez être dirigé vers un proctologue, un neuropathologiste, un chirurgien ou un urologue.

Thérapie

La seule chose à faire est d'appliquer une compresse froide sur les testicules après une blessure pour réduire la douleur. Après avoir établi la raison pour laquelle un homme a des testicules chez un homme, un traitement approprié est prescrit. Le plus souvent nécessaire est la prise de médicaments antibactériens, anti-inflammatoires non spécifiques, antipyrétiques.

L'automédication ne peut en aucun cas être engagée!

Pendant le traitement, il est nécessaire de s’abstenir de tout rapport sexuel. Dans certaines situations souvent urgentes, une intervention chirurgicale sera également nécessaire - par exemple, pour suturer le scrotum, éliminer les formations kystiques, les plastiques de la hernie inguinale et pour faire subir une torsion aux testicules.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée

Causes et traitement de la douleur tirante dans les testicules

La douleur dans les testicules indique des processus pathologiques du système génito-urinaire. Certaines conduisent à la stérilité, tandis que d'autres manifestent un malaise simple. Dans les cas graves, des douleurs et des coupures vont rejoindre la douleur. La taille des glandes change, apparaissent des rougeurs cutanées, de la fièvre, des nausées et des vomissements. Dans certaines situations, les testicules se durcissent et deviennent très douloureux à la palpation. De tels symptômes devraient alerter l'homme.

Les testicules sont un organe apparié situé dans le scrotum. Il est rejoint par des canaux de graines, des veines, des artères, des ligaments et des appendices. Tout ce système est en dehors du corps. Les tissus mous ne sont pas protégés, ils sont donc facilement blessés.

Le plus souvent, la douleur dans les testicules chez les hommes survient dans les cas suivants:

  • traumatisme mécanique des organes génitaux;
  • processus inflammatoires;
  • testicules torsadés;
  • varicocèle;
  • détérioration de l'apport sanguin;
  • les tumeurs;
  • atrophie des nerfs;
  • s'abstenir d'avoir des rapports sexuels;
  • hypothermie

La sensation de douleur tirante dans le testicule gauche indique le développement de maladies du système reproducteur. La douleur augmente progressivement. La gêne augmente lorsque vous marchez. Dans certains cas, il y a une fièvre dans la région de l'aine. Les symptômes dépendent de la nature des dommages.

Les effets physiques sur les tissus entraînent une violation de leur structure. Les violations ne sont pas seulement externes, mais aussi internes.

  1. 1. Les poumons se serrent et se frappent. Même avec un effet physique faible, il y a un risque de saignement d'ouverture. Après le coup, une douleur aiguë apparaît, qui est remplacée par une douleur tirante. Des rougeurs se forment sur la peau. Les sensations douloureuses d'un personnage coupant disparaissent en 1 à 15 heures. Tirer la douleur peut durer longtemps. Si la gêne ne s'atténue pas avec le temps, consultez un médecin.
  2. 2. Blessures graves au cours desquelles les testicules perdent leur fonction de reproduction. Blessure de cette nature conduit à la séparation du cordon spermatique, la rupture des glandes et des tissus.

De telles blessures laissent une sensation de malaise pendant longtemps. Dans les cas graves, il est nécessaire de faire appel à des soins d’urgence.

Les blessures et les douleurs tiraillantes dans les testicules entraînent un pincement progressif des vêtements, de la ceinture ou des sous-vêtements. Cela conduit à un arrêt partiel du flux sanguin.

Le plus souvent, les appendices sont enflammés. La cause principale des processus inflammatoires est la présence d'une microflore pathogène.

Immédiatement après la pénétration, les bactéries commencent à se développer activement dans les appendices, ce qui entraîne l'apparition d'une épididymite.

Le processus inflammatoire est à la baisse. L'apparence du scrotum ne change pas.

  • tire le testicule droit;
  • douleur aiguë à la palpation;
  • une augmentation de la taille des glandes;
  • fièvre
  • se sentir nauséeux;
  • dans les cas graves, la fièvre apparaît.

La maladie se propagera à d'autres organes si le temps ne commence pas le traitement.

Les testicules mâles sont dans les limbes. Une telle position est nécessaire pour refroidir le liquide séminal. Les effets mécaniques sur les tissus entraînent la torsion des vaisseaux sanguins et des canaux.

  • impact mécanique;
  • l'hypothermie;
  • perte de tonus ligamentaire;
  • défauts de naissance.

Dans de rares cas, une exposition physique entraîne une torsion. Les dommages sont causés par l'hypothermie des ligaments - le froid provoque le rétrécissement des muscles du scrotum, entraînant les testicules vers le corps. Les ligaments et vaisseaux affaiblis entrent en mouvement, ce qui entraîne par la suite une torsion. Les hommes de plus de 35 ans sont à risque.

Symptômes de torsion testiculaire:

  • tirer la douleur cède la place à forte;
  • le bleu du tégument;
  • douleur à la palpation;
  • engourdissement

Si vous rencontrez ces symptômes, vous devriez consulter un médecin dans l'heure qui suit. La torsion menace la perte d'organes reproducteurs.

L'orchite survient sous l'influence de maladies infectieuses telles que:

La douleur de dessin cède le pas à la douleur Au fil du temps, la douleur augmente. La peau du scrotum est recouverte de rouge. Le testicule affecté augmente de manière significative en taille.

Ce problème est extrêmement dangereux pour les adolescents et les hommes. Il y a une forte probabilité de développement d'infertilité sous l'influence d'orchite.

Les processus inflammatoires peuvent devenir chroniques. Le canal de semis affecté cesse de fonctionner. Le deuxième testicule fonctionne normalement. L'homme ne perd pas la possibilité d'étendre le genre. La situation concernant l’orchite bilatérale est plus grave: les glandes et les deux canaux de la graine sont touchés.

La varicocèle est une expansion des veines du canal spermatique. Le plus souvent manifesté sur le côté gauche.

Dans de rares cas, c'est bilatéral. La symptomatologie est divisée en phases primaire et secondaire:

  1. 1. Les symptômes n'apparaissent pratiquement pas. L'expansion des veines est déterminée après la palpation.
  2. 2. Il y a une expansion visuelle des veines. Il y a une sensation de lourdeur et de douleur tirante. La douleur augmente après une longue position assise. Une stase sanguine prolongée entraîne une atrophie testiculaire.

Le problème peut être caché pendant longtemps. Le plus souvent trouvé lors d'un examen médical. Les sensations douloureuses parlent de l'état négligé de la maladie.

La prostatite provoque une douleur spontanée qui irradie vers les organes voisins. Les sensations douloureuses sont des personnages stupides ou gémissants.

La prostatite se manifeste comme suit:

  • tirer la douleur en urinant;
  • après avoir touché il y a des sentiments désagréables;
  • changements dans la forme et la taille des testicules;
  • nausée, frissons et fièvre.

La maladie doit être traitée à l'aide de massages et de médicaments prescrits par le médecin après l'examen.

L'absence de traitement entraîne l'apparition de complications qui se manifestent par une inflammation des testicules et des appendices, ce qui entraîne une infertilité.

Les organes génitaux masculins sont remplis de sang lors du processus d'excitation. Le système circulatoire des testicules est activé. Si le processus d'excitation ne se termine pas avec l'éjaculation, il existe un risque de spasmes, qui se traduisent par une douleur douloureuse dans les testicules. Une abstinence prolongée entraîne les conséquences suivantes:

Causes, symptômes et traitement de la douleur dans les testicules

12/01/2017 maladies des hommes 3,088 vues

Les testicules sont l'organe le plus vulnérable chez l'homme. Tout impact sur les testicules provoque une douleur très intense, qui nuit à la santé psychologique. Dans cet article, vous apprendrez tout sur la douleur dans les testicules: ses causes, ses symptômes et son traitement, les signes de la maladie, l’orchite et de nombreuses autres pathologies dans lesquelles les glandes sexuelles font mal.

Principales causes de douleur

La cause principale de la douleur dans les testicules chez les hommes est une blessure ou une blessure. De plus, la durée et la gravité de la douleur sont directement liées à l’intensité et à la gravité de la blessure. Même une légère ecchymose provoque de très fortes douleurs, qui passent toutefois rapidement.

Des blessures graves peuvent provoquer un choc traumatique. Il peut, à son tour, être la cause du décès dans certains cas, si la victime n'a pas été fournie à temps.

D'autres raisons pour lesquelles les œufs font mal à un homme comme ça.

  1. Retournez-le. La douleur survient soudainement et elle est très aiguë. Il est renforcé par le fait que la glande tourne autour de son axe. Le plus souvent, ce problème peut concerner les hommes et les hommes jusqu'à 30 ans.
  2. La varicocèle, ou maladie variqueuse du cordon spermatique, entraîne souvent une douleur chronique dans les testicules. De plus, les patients ne savent souvent pas pourquoi le testicule gauche fait mal, car il n’ya pratiquement aucune douleur à un stade précoce. Parfois, les sensations peuvent être aiguës, ce qui oblige le patient à consulter un médecin immédiatement. Si vous retardez le traitement, il est possible que la glande reproductrice s'atrophie.
  3. L'inflammation de l'épididyme, ou épididymite, est une autre cause fréquente de douleur dans les testicules. La maladie peut survenir à presque n'importe quel âge.
  4. L'inflammation du testicule ou une orchite est une cause fréquente de douleur intense chez les patients. Dans ce cas, le scrotum est rouge et chaud au toucher.
  5. Parfois, les hommes ont mal aux œufs après une longue excitation, quand cela ne se termine pas avec l'éjaculation. La douleur provient du fait que, dans la région du petit bassin et du scrotum, le sang stagne.
  6. Des douleurs dans l'aine peuvent être causées par des hernies. Un homme ressent des picotements dans les testicules, une douleur douloureuse, il lui semble que le scrotum est plein.
  7. Enfin, la raison pour laquelle les œufs font mal peut être une tumeur bénigne ou maligne.

En outre, des douleurs dans les testicules peuvent survenir à la suite d'une lithiase urinaire, d'infections transmises par contact sexuel, d'une prostatite aiguë ou chronique.

Caractéristiques

Les symptômes qui accompagnent la douleur dans les gonades des hommes peuvent différer selon la cause. De plus, les manifestations de maladies et d’états pathologiques peuvent être très différentes.

Douleur durant l'abstinence

Parfois, les hommes peuvent ressentir de la douleur par abstinence. La douleur augmente si, après une longue érection, l'éjaculation et l'orgasme ne se produisent pas. Dans ce cas, un spasme se développe dans le système circulatoire, ce qui entraîne une douleur.

Les symptômes de la surexcitation chez les hommes sont les suivants.

  1. Préservation de l'aspect normal du scrotum - il ne gonfle pas et ne rougit pas.
  2. L'état général du patient ne change pas, il n'a pas de fièvre ni de frissons;
  3. L'homme maintient une miction normale.

En règle générale, ces phénomènes sont les leurs. Si les œufs vous font mal après une longue agitation, il est recommandé de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des analgésiques et des antispasmodiques.

Parfois, le testicule peut faire mal après un rapport sexuel. Cette condition ne nécessite pas de traitement, car elle passe rapidement. Cependant, si, après un contact sexuel, il existe une gêne prononcée de longue durée, consultez un urologue ou un andrologue, car ce symptôme peut être associé à une maladie variqueuse testiculaire, au développement d'une tumeur bénigne ou maligne.

Symptômes de traumatisme

Lorsqu'elle est frappée ou écrasée, la douleur est très vive, car le tissu glandulaire du testicule est délicat et alimenté par un grand nombre de terminaisons nerveuses. Leur irritation provoque une douleur intense.

Une hémorragie peut survenir dans le scrotum lors d'une blessure. Elle est tendue en même temps, sa peau rougit. Peut augmenter le testicule. L'inconfort et la douleur peuvent persister pendant plusieurs heures. En même temps, le testicule tire, gémit, un inconfort apparaît, brûlant, des démangeaisons, une lourdeur et des picotements. Plus tard, l'apparence des organes génitaux est normalisée.

En cas de lésions graves, un écrasement des tissus testiculaires peut survenir. La douleur est si forte que l'homme développe un choc.

C'est important! Si vous hésitez avec le traitement des blessures, il est possible que les hommes subissent à l'avenir des lésions irréversibles du tissu testiculaire, qui risquent de provoquer une infertilité.

Symptômes d'orchite et d'épididymite

Avec de telles maladies des testicules chez les hommes, la douleur est très forte. Il est amélioré en marchant et en palpant les testicules. Il ne passe pas au repos, mais il est bien contrôlé par l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Quand on observe une orchite ou une épididymite et de tels signes:

  • grave rougeur de la peau du scrotum, gonflement;
  • il y a une condition quand le testicule est gonflé chez un homme;
  • diminution ou manque d'appétit complet;
  • La douleur est considérablement accrue en touchant le testicule et le scrotum;
  • hyperthermie jusqu'à 39 degrés et même plus;
  • chez les hommes, l'appendice est très douloureux;
  • des vertiges, parfois des nausées.

Renverser

Faites attention! Souvent, une telle maladie peut survenir chez un enfant. Les parents doivent être très attentifs à l'état de santé du garçon et réagir à temps aux changements caractéristiques de son comportement.

L’apparition du syndrome de scrotum aigu est une caractéristique de la torsion. Ses signes sont:

  • douleur dans un seul testicule;
  • La palpation peut détecter un phoque dans le scrotum;
  • il augmente pendant la marche, la palpation, ne faiblit pas pendant la vidange urinaire;
  • le scrotum est élargi du côté affecté (dans ce cas, un testicule est plus grand que l'autre);
  • son hyperémie est assez souvent observée.

Colique rénale

Parfois, des douleurs dans les glandes génitales sont causées par des maladies non liées à leur défaite. Ceux-ci incluent la colique rénale.

Les symptômes typiques sont:

  • tirer la douleur dans le testicule;
  • caractérisé par une apparition soudaine et une forte augmentation des symptômes;
  • assez souvent, il y a irritation de l'urètre et douleur en celui-ci;
  • chez les hommes, très souvent le bas-ventre a mal, il y a une gêne à l'aine;
  • douleur irradiant à la cuisse;
  • lors de la vidange du syndrome de la douleur urinaire augmente considérablement.

Autres raisons

La douleur peut survenir pour d'autres raisons. Si souvent, ils sont quand varicocèle. Parfois, avec le varicocèle, le testicule droit fait mal. Dans cette lésion, la douleur n'apparaît que lorsque le processus pathologique est négligé. Ils sont améliorés si un homme est dans la même position pendant longtemps.

La douleur peut être dans les cas où un homme a refroidi le scrotum. Lorsque l'hypothermie, les testicules montent à l'aine. Habituellement, l'inconfort disparaît si la température du scrotum redevient normale. L'inconfort peut être une surchauffe. Cela peut se produire, par exemple, dans un sauna ou un bain.

L'inconfort et la douleur sont chez les hommes atteints de prostatite. Dans la forme aiguë de la pathologie, ces symptômes sont très prononcés.

Traitement de la douleur

Il est nécessaire de traiter la douleur dans les testicules, en fonction de la cause. L'autotraitement est strictement interdit. À la première apparition de symptômes désagréables et alarmants, vous devriez consulter un médecin.

Traitement des blessures

Ils sont principalement traités à la maison. Le traitement ne peut que prescrire un médecin. Le patient devrait:

  • prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • se reposer;
  • porter suspenseur, offrant une position élevée du scrotum;
  • appliquer de la glace sur le site de la blessure.

En cas de rupture du scrotum, un traitement chirurgical est prescrit.

Traitement de torsion

Cette condition nécessite une attention médicale immédiate. Le médecin essaiera d’abord de déplacer (dévider) le testicule affecté. En cas de tentative infructueuse d'une telle intervention, une opération urgente est nécessaire.

Pendant la chirurgie, tout d'abord, la capacité de travail ou la viabilité du testicule est évaluée, et s'il est sérieusement endommagé, il doit être retiré. De telles mesures ne sont utilisées que dans des cas avancés. Pendant l'intervention, la gonade est attachée à la paroi du scrotum pour éviter la récurrence de la maladie.

Traitement de l'épididymite

Habituellement, le traitement de l'inflammation de l'épididyme est effectué en ambulatoire. Dans les cas graves, une hospitalisation est nécessaire. Au cours du traitement prescrit:

  • antibiotiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • analgésiques;
  • procédures spéciales pour soutenir le scrotum (sa position surélevée est requise).

Le traitement de l'inflammation de l'épididyme est nécessaire afin d'éviter un abcès scrotal.

Traitement de la hernie

Le principal moyen de se débarrasser de cette maladie est la chirurgie. Le traitement peut être complété en ambulatoire, mais cela ne se produit que dans le cas d'une forme légère de pathologie.

La complication la plus dangereuse d'une hernie est son infraction. Traitez-le dans ce cas de toute urgence. C'est pourquoi le médecin recommande de se débarrasser de cette maladie dès que possible.

Les effets de la douleur dans les gonades sont très graves. Aux premiers symptômes de la maladie, les hommes doivent immédiatement consulter un médecin pour commencer le traitement nécessaire. Hésiter de consulter un spécialiste et se soigner de toute façon est impossible. Un retard de traitement peut provoquer une atrophie des testicules et une infertilité. Les changements dans les testicules peuvent être irréversibles, c'est pourquoi les médecins doivent procéder à l'ablation chirurgicale de l'organe.