Caractéristiques du traitement de la flore de coccus chez les femmes

Urétrite

La flore coccique est constamment présente dans le frottis du contenu vaginal. Cependant, dans certains cas, cela nécessite une attention particulière et sert de motif pour prescrire un traitement. Le traitement de la flore coccique chez la femme est réalisé dans le cas où un grand nombre de ces microorganismes se trouvent dans les sécrétions vaginales en présence d’une inflammation. En règle générale, dans ce cas, le diagnostic est «colpite non spécifique».

Quand les cocci deviennent dangereux

Les cocci sont des microorganismes appartenant au groupe des bactéries. Leur forme ressemble à celle des grains de riz ou de l’orge perlée. Le nom de ces microbiots en traduction du grec ancien signifie «grain». De nombreux représentants de ce groupe de bactéries font partie de la flore dite pathogène conditionnelle, c'est-à-dire qu'ils sont constamment présents dans le corps humain, mais que certaines conditions sont créées, ils peuvent provoquer un processus inflammatoire.

Un grand nombre de flore coccique habite les intestins, la peau, le vagin chez les femmes. Augmente considérablement le nombre de ces bactéries dans les sécrétions vaginales de la femme après avoir diminué ou arrêté la production d'œstrogènes - hormones ovariennes, qui contribuent à la création de conditions favorables à la reproduction des lactobacilles. Les lactobacilles sont des antagonistes naturels du cocci et, à mesure que le nombre des premiers diminue, le nombre des seconds augmente.

Normalement, des représentants de la flore coccique se trouvent dans le vagin d'une femme en bonne santé, tels que:

  • peptokokki;
  • peptostreptokokki;
  • staphylocoque épidermique;
  • staphylocoque saprophyte;
  • Staphylococcus aureus;
  • Mikrokokk Varis;
  • Streptocoque groupe B;
  • streptocoque hémolytique;
  • streptocoque vert.

Détection et autre microbiote. Tant que leur quantité est insignifiante et que le système immunitaire du corps s’acquitte de ses fonctions, il n’ya pas de croissance active ni de reproduction de bactéries. La balance de la microflore est maintenue. Mais lorsque ce déséquilibre est violé, un processus inflammatoire se développe, dont les symptômes obligent une femme à demander de l'aide à un médecin. Dans ce cas, l'inflammation est non spécifique, c'est-à-dire qu'elle n'est pas causée par des micro-organismes épidémiologiquement dangereux (par exemple, les maladies sexuellement transmissibles), mais par une flore banale, c'est-à-dire le microbiote, constamment présent dans l'organisme.

Les conditions préalables au développement d’une inflammation non spécifique du vagin - la colpite - sont les suivantes:

  1. Troubles hormonaux. Ils peuvent entraîner une diminution du nombre de lactobacilles et d’autres membres de la flore utile. Un signe indirect d'un trouble hormonal est le cycle menstruel irrégulier.
  2. Maladies somatiques courantes, notamment infectieuses. Ils conduisent à un affaiblissement du système immunitaire, condition préalable à l'activation de la microflore sous condition pathogène.
  3. Dommages mécaniques à la membrane muqueuse du vagin, qui affaiblissent ses mécanismes de protection.
  4. Utilisation irrationnelle d'agents antibactériens, ce qui conduit à une violation de la microbiocénose du vagin et à l'activation ultérieure de la flore banale.
  5. Non-respect des exigences en matière d'hygiène personnelle, ce qui crée des conditions favorables à la croissance et à la reproduction de bactéries opportunistes et pathogènes. Le flux menstruel est un milieu nutritif spécial pour les micro-organismes. Par conséquent, pendant la menstruation, il est nécessaire de surveiller de près la propreté des organes génitaux externes. Dans une certaine mesure, l'utilisation irrationnelle de tampons vaginaux favorise le déséquilibre de la microflore vaginale et la croissance de bactéries pathogènes.
  6. Réactions allergiques. Peut survenir lors de l'utilisation de certains produits de soins personnels, tout en portant des sous-vêtements synthétiques.

Une inflammation non spécifique peut également survenir chez l'homme si son partenaire sexuel souffre d'une colpite non spécifique.

Méthodes de diagnostic de base

Pour le diagnostic, un gynécologue interroge une femme afin de déterminer quels sont les symptômes subjectifs de la maladie. En règle générale, une femme se plaint de:

  • caractère atypique des sécrétions vaginales: elles deviennent plus abondantes, changent de couleur (acquièrent souvent une teinte purulente), accompagnées d'une odeur désagréable;
  • inconfort dans le vagin et les organes génitaux externes (démangeaisons, brûlures);
  • sensation de tension, lourdeur dans le bas de l'abdomen;
  • douleur pendant les rapports sexuels.

À l'examen, le médecin révèle qu'un grand nombre de sécrétions vaginales ont changé de couleur. La membrane muqueuse du vestibule et le vagin lui-même peuvent acquérir une teinte rouge vif et pourpre. La détection d'hémorragies de petite taille est possible.

Il est important de garder à l'esprit que le processus peut aussi être chronique. L'image décrite est particulière à la phase aiguë et, au cours de l'évolution chronique de la maladie, tous les symptômes sont lissés.

La principale méthode diagnostique à l'heure actuelle est l'examen microscopique des frottis vaginaux.

Le médecin prend les frottis lors d'un examen objectif et les applique sur des lames de verre. Après séchage et coloration, le technicien de laboratoire compte le nombre de types différents de microorganismes et de cellules dans la préparation présentée. Un grand nombre de leucocytes, de cellules épithéliales desquamées et une abondante flore coccique dans le frottis constituent la base du diagnostic de «colpite non spécifique».

Principes de traitement efficace

Après le diagnostic, le médecin prescrit le traitement le plus efficace. C'est très bien si, pour le choix d'un traitement efficace, les coques d'un frottis de contenu vaginal peuvent être testés pour déterminer leur sensibilité à différents groupes de médicaments antibactériens. À cette fin, une culture bactériologique du contenu du vagin sur un milieu nutritif est utilisée. Après la croissance des colonies, certains types d'antibiotiques sont appliqués à différents échantillons du médicament et leur degré de sensibilité à ce médicament est détecté par la réaction de micro-organismes. Un antibiogramme est établi sur la base duquel le médecin prescrit un traitement.

Les médicaments antibactériens - le principal outil permettant d'influencer les causes de l'inflammation, c'est-à-dire les représentants actifs de la microflore vaginale. Les antibiotiques peuvent être prescrits pour une utilisation systémique (sous forme de comprimés et de solutions injectables) et pour une exposition locale (sous forme de suppositoires et de comprimés vaginaux). La combinaison de deux types de drogues est autorisée.

De plus, les antihistaminiques sont prescrits pour aider à éliminer les symptômes de la maladie et les immunomodulateurs qui stimulent le système immunitaire.

Après le traitement, de nombreux experts recommandent un traitement par probiotiques, qui contribue à la restauration de la flore vaginale. Les probiotiques sont la prévention du muguet et d'autres maladies fongiques susceptibles de se développer après la fin du traitement antibiotique.

Peut-être le traitement de la colpite sans l'utilisation de médicaments antibactériens, c'est-à-dire l'utilisation de solutions antiseptiques. Dans ce cas, le vagin est saupoudré d'une solution antiseptique (en particulier une solution aqueuse de chlorhexidine), après quoi un tampon imbibé d'un mélange de lactobacilles est injecté dans le vagin. Les lactobacilles détruisent l'infection qui reste après la solution antiseptique. La durée du traitement est de 7 à 10 jours.

Si une colpite non spécifique se produit sur fond de déséquilibre hormonal, il est nécessaire de prendre des mesures visant à corriger le fond hormonal. Ainsi, les femmes en période de préménopause ou de ménopause reçoivent des médicaments contenant des œstrogènes, et les femmes en âge de procréer peuvent se voir prescrire des contraceptifs hormonaux. L'élimination de la cause du déséquilibre de la flore est l'une des mesures destinées à prévenir une éventuelle récurrence de la maladie.

Femme, frottis, flore coccal

La flore de Kokkovaya dans un frottis chez les femmes est toujours alarmante gynécologues. La présence de ces bactéries indique qu'un processus inflammatoire progresse dans le corps du patient, ce qui affecte le système urogénital. Compte tenu de la composition de la flore vaginale, vous pouvez voir qu'il existe des représentants de divers types de bactéries. Grâce à eux, si l'équilibre est maintenu, l'état de santé de la femme reste normal.

Si la flore est détectée dans un frottis de coccus, mais que ce n'est pas vraiment le cas, les experts estiment que cela est normal. Cependant, avec l'augmentation rapide de leur nombre, un traitement immédiat est nécessaire. Ces micro-organismes sont conditionnellement pathogènes. Réfléchissez donc à ce qui constitue un cocci dangereux en gynécologie, en quoi consiste-il, comment le traiter et le diagnostiquer.

Caractéristiques spéciales

Si cela est déterminé dans la microflore à frottis et à coccus, comment utiliser un langage aussi simple pour expliquer le gynécologue? Le fait est que, lorsqu'une femme en parfaite santé est examinée, les résultats des tests montrent la prévalence des lactobacilles dans l'environnement vaginal. Ce sont ces micro-organismes qui agissent comme une sorte de barrière à la membrane muqueuse, grâce à laquelle les bactéries pathogènes ne pénètrent pas dans les organes.

Pour répondre à la question, les cocci en gynécologie, de quoi s'agit-il, il faut dire que ce sont des micro-organismes pathogènes spécifiques du type de ceux qui, lorsque l'environnement du vagin se modifie du côté alcalin, augmentent leurs colonies. Les représentants de la flore naturelle ne peuvent vivre que dans un environnement acide et lorsqu'ils deviennent alcalins, leur mort survient ou la barrière de protection est détruite.

La microflore coccique dans un frottis chez la femme est divisée en bactéries à Gram positif et à Gram négatif. Un trait caractéristique de ces bactéries est la structure individuelle. Il convient également de noter que dans le processus de diagnostic, lorsqu'un médecin utilise un colorant, il acquiert des teintes différentes. Si la flore coccique a été détectée dans un frottis chez la femme, le traitement dépendra directement de la sensibilité des microorganismes à certains types d'antibiotiques.

Raisons

Comme la plupart des maladies, y compris le rhume, les coques dans un frottis pour la flore ont leurs propres facteurs qui contribuent à augmenter leur nombre dans l'environnement vaginal. Dans la plupart des cas, ils sont associés à un affaiblissement du corps dans son ensemble. La réduction des capacités de protection de l'immunité locale n'est également pas exclue.

Considérez, sous l'influence de ce qui apparaît dans un frottis, la flore coccique, les causes chez les femmes:

  • Pénétration dans le corps d'infections pouvant être transmises par contact sexuel, notamment la gonorrhée, la syphilis, la chlamydia, la trichomonase, etc.
  • Diminution des capacités de protection d'un organisme dans le contexte d'une maladie évolutive;
  • Non-respect des règles d'hygiène intime et personnelle;
  • La perturbation du fond hormonal causée par la prise de contraceptifs spécifiques, ainsi que le vieillissement du corps lié à l'âge;
  • Utilisation à long terme de médicaments dont l’action vise à détruire les bactéries;
  • Douches constantes des organes génitaux;
  • Porter des sous-vêtements en matériaux synthétiques;
  • La présence de maladies somatiques communes;
  • Dommages à la muqueuse vaginale de type mécanique, y compris après l'installation du cathéter;
  • Le développement des allergies.

Dans des conditions de santé normales, la microflore vaginale chez une femme est composée à près de 95% de Lactobacillus et 5% est réservé aux autres micro-organismes. Et si dans le frottis sur la flore des coques sont trouvés dans la majorité écrasante, le médecin vous prescrira certainement un traitement.

Si la flore coccique est retrouvée dans le frottis du bébé, c’est-à-dire chez une patiente qui n’est pas encore sexuellement active, les règles d’hygiène inappropriées, ainsi que le changement rare de serviettes hygiéniques, sont considérés comme la cause probable de cette affection.

Symptomatologie

Lorsque la flore est examinée au cours d'un examen gynécologique de routine, le cocci dans un frottis chez la femme n'est pas toujours détecté. Violation de l'équilibre acide-base, dans laquelle il y a infection des organes, et augmentation des colonies de micro-organismes, toujours accompagnée de certains symptômes. Si la fille présente l’état décrit ci-dessous, elle doit se rendre à un rendez-vous avec un spécialiste dès que possible.

Tout d’abord, vous devriez faire attention aux pertes vaginales. Une flore coccique abondante dans un frottis chez la femme est toujours accompagnée d'une forte sécrétion, qui est même parfois présente sur les lèvres. Certaines filles ont également remarqué des caillots de décharge sur du papier toilette, ainsi que des tampons à usage quotidien.

Le médecin traitant expliquera en détail ce que la flore coccique signifie dans un frottis, mais les filles doivent comprendre qu'il est impératif d'éliminer le déséquilibre des micro-organismes. Sinon, la nature de l'écoulement changera, le mucus deviendra épais et trop visqueux.

Quant à la couleur de la sécrétion produite, elle change également, acquiert une teinte blanche ou laiteuse et peut virer au jaune. De plus, ces symptômes ajoutent une odeur désagréable émanant des organes génitaux, dont il est impossible de se débarrasser, même après avoir effectué des procédures hygiéniques.

Pour répondre à la question, les coques en gynécologie, de quoi s'agit-il, il faut rappeler qu'ils sont des représentants de bactéries opportunistes. Si leur nombre augmente constamment, la jeune fille peut ressentir une douleur et une gêne au bas de l'abdomen, des démangeaisons et des brûlures aux organes génitaux. Dans cette condition, les médecins diagnostiquent le développement de la phase aiguë de la pathologie.

Ce qui est cocci en gynécologie chez les femmes est relativement clair. Il est également nécessaire de comprendre les variétés de ces bactéries. Une fois la cause de la maladie établie, le médecin commencera à déterminer le type d’infection. Cela est nécessaire pour que les médicaments prescrits puissent avoir l'effet thérapeutique attendu.

Parmi les types de bactéries les plus courants, les médecins diagnostiquent le plus souvent:

  • Les gonocoques;
  • Streptocoques;
  • Entérocoques;
  • Staphylocoque.

Si, au cours de l'analyse, au cours de laquelle la flore a été étudiée, les coques du frottis ont été détectés et identifiés comme des gonocoques, le médecin dira avec certitude que la cause de l'infection était un contact sexuel non protégé avec le porteur de la bactérie.

Ces micro-organismes sont capables de provoquer de graves dommages non seulement au système urogénital, mais également aux organes reproducteurs internes. Le processus inflammatoire commence à progresser progressivement tout en affectant négativement l'état des appendices et du col de l'utérus, du rectum et de l'urètre. Ainsi, la pathologie provoque des annexites, une endométrite et une cystite.

Lorsque la microflore est examinée dans un frottis, le taux chez les femmes (les cocci comme les gonocoques) doit être complètement absent, sinon le médecin diagnostiquera une maladie sexuellement transmissible appelée gonorrhée.

Variétés de bâtonnets de cocci. Source: Ginekologii.ru

Les streptocoques, qui sont des bactéries du type Gram positif, sont un autre type de bactéries qui devraient être complètement absentes du frottis. Cependant, si au cours de l'étude, des spécimens isolés ont été identifiés, ils ne présentent aucun danger.

Beaucoup de femmes se demandent, quel genre de micro-organismes, et quel est leur danger, les cocci en gynécologie. Par exemple, les entérocoques sont un autre représentant des bactéries opportunistes. Leur habitat dans l'environnement du tube digestif est considéré comme normal, mais lorsqu'il se trouve dans le vagin, le médecin peut affirmer avec certitude qu'il y a des modifications pathologiques dans les organes pelviens.

Les entérocoques de faecalis dans un frottis du canal cervical sont également dangereux. Normalement, les représentants de ces bactéries ne devraient pas être présents, et s’ils sont détectés, le spécialiste doit prescrire le traitement approprié, car la cervicite peut commencer à évoluer chez la femme.

Décryptage

Il a déjà été déterminé qu'un tel gramme de coca dans un frottis, le taux pour les femmes est déterminé selon les normes médicales. La violation de l'état normal de la microflore vaginale est diagnostiquée lorsque des coques sont définis partout dans le matériel biologique. En outre, l'alarme est l'augmentation du nombre de leucocytes et du nombre de tissus épithéliaux.

Les bâtonnets et les cocci dans un frottis pour la flore seront toujours présents, mais si ceux-ci sont trop nombreux, l'environnement acide du vagin commence à se transformer en un environnement alcalin. Dans ce contexte, les experts identifient trois types de changements pathologiques:

  1. Le niveau de pH est 5,0 - correspond à un environnement acide faible;
  2. Le niveau de pH ne dépasse pas 7,0 - correspond à un milieu neutre;
  3. Le niveau de pH ne dépasse pas 7,5 - correspond à un environnement alcalin.

Même si, dans le corps de la femme, commence à se produire des changements mineurs, l'environnement du vagin, présenté auparavant comme neutre, commence à basculer progressivement vers le côté alcalin. Dans cette situation, le nombre de diplocoques à Gram positif augmente rapidement et les lactobacilles acidophiles en diminuent le nombre.

Si la flore coccorale est trouvée (une grande quantité dans un frottis chez les femmes), alors ils évincent complètement les représentants des habitants naturels de la microflore. Dans ce cas, l'état de l'environnement vaginal devient alcalin prononcé. Lors d'une étude, le médecin peut à un stade précoce suspecter le développement du processus inflammatoire ou identifier l'apparition de la dysbiose.

En cas de prévalence de représentants de la bactérie coccique dans le matériel biologique prélevé, le spécialiste ne doit pas exclure le risque d'endométrite chez la femme ou d'érosion du col utérin, caractérisés par un long cours.

Traitement

Toutes les femmes qui présentent de telles anomalies s’intéressent à ce qu’il faut traiter les cocci en gynécologie. Immédiatement, il faut dire que la prescription des médicaments, ainsi que des procédures telles que la douche vaginale, doit être faite par un médecin, et que des effets indépendants sur le corps ne peuvent qu'aggraver l'état de santé.

Si une dysbactériose a été diagnostiquée, il suffira d'utiliser des suppositoires à effet antibactérien pour ramener la microflore du vagin à un état normal. Ils peuvent être achetés dans presque toutes les pharmacies. Les suppositoires ou les pilules vaginaux seront prescrits par un médecin après avoir déterminé l'appartenance des cocci (gram positif ou négatif).

Le traitement des cocci en gynécologie, médicaments avec lesquels cela se produit, devrait avoir un effet antimicrobien. Les médicaments les plus efficaces et les plus populaires sont:

  • Métronidazole - peut être acheté sous différentes formes posologiques (comprimés, gel et suppositoires);
  • La clindamycine - le médicament agit comme substitut du médicament Lincomycine et est disponible à l'achat sous forme de gélules, de gel et de suppositoires.

L'impact sur le corps doit être complet. Afin d'améliorer l'état de la fonction de protection, ainsi que celui de l'immunité, les spécialistes doivent injecter les vitamines ou les immunostimulants dans le complexe thérapeutique, également disponible sous forme de bougies. Le principe d'action de ces médicaments est basé sur l'amélioration de l'immunité des parois vaginales.

S'il y a des symptômes tels que des démangeaisons et des brûlures dans les parties génitales, si une riche flore de coccus a été détectée dans un frottis chez la femme, le gynécologue vous dira quoi traiter. Pour éliminer l'inconfort, il est généralement prescrit des médicaments qui ont la capacité d'arrêter les allergies, tels que Zyrtec ou Citrine.

L'utilisation de probiotiques est indiquée pour prévenir le développement de maladies fongiques et pour accélérer le processus de restauration de la microflore. Lorsqu’on détecte une flore de coccus dans un frottis chez la femme, le traitement (les informations reçues de la part des femmes et des médecins le confirment) peut être effectué en utilisant une solution de Chlorhexidine, ou un autre liquide à effet antiseptique. De plus, les guérisseurs traditionnels recommandent la mise en oeuvre de procédures de ce type utilisant des décoctions d’herbes médicinales (camomille en pharmacie, calendula, chélandine).

Une autre méthode très efficace pour se débarrasser de la flore pathogène est l’introduction de tampons préalablement saturés de lactobacilles. La durée du traitement est de 10 à 14 jours, et uniquement après approbation du médecin traitant.

Il est conseillé aux femmes ménopausées de prendre des médicaments supplémentaires contenant de l'œstrogène, car après 50 ans, cette hormone produit très peu de cette hormone et il est extrêmement nécessaire de compenser cette carence.

Cocci dans un frottis

En plus de divers micro-organismes, des bactéries sphériques, des cocci, résident également à l'intérieur d'une personne. Sont-ils utiles pour nous? Parfois - oui, car dans de nombreux cas, ils remplissent diverses fonctions utiles. Cependant, il faut également garder à l'esprit l'existence d'une flore de coccus opportuniste et pathogène. C'est-à-dire que tout dans notre corps devrait être dans une certaine quantité et ne pas dépasser la norme. Si, dans le corps, il y a une reproduction active du cocci, il en résulte parfois des conséquences plutôt désagréables.

Microflore normale dans un frottis

La microflore essentiellement normale du vagin féminin est constituée de lactobacilles acidophiles ou de bâtonnets de Daderlein ainsi que d’une petite quantité de peptostreptocoques (environ 5%) et de bifidobactéries (environ 10%). Dans ce cas, la microflore normale du vagin a pour fonction principale de créer un environnement acide spécial dans lequel les bactéries pathogènes ne peuvent ni se développer ni se développer.

La microflore bénéfique du vagin est très importante pour le travail de tous les organes et de tout l’organisme de la femme. Les microorganismes remplissent les fonctions suivantes:

  • régler le niveau d'acidité;
  • détruire les bactéries et les microbes pathogènes;
  • améliorer les processus métaboliques.

Qu'est-ce que la présence de cocci dans un frottis?

La présence d'un grand nombre de cocci dans un frottis indique le processus d'alcalinisation du contenu du vagin. La réaction de l'environnement à la présence de cocci peut être l'une des trois suivantes:

  • neutre (pH jusqu'à 5,0);
  • légèrement acide (pH jusqu'à 7,0);
  • alcalin (pH à 7,5).

Premièrement, en raison d’un léger décalage du pH du côté alcalin, des diplocoques à Gram positif sont liés aux lactobacilles acidophiles. Dans le même temps, le nombre de bâtons Daderlein est réduit. Pour l'environnement vaginement faiblement acide et neutre du vagin, une nette diminution des lactobacilles acidophiles et la reproduction de diverses microflores sont caractéristiques. En milieu alcalin, tous les lactobacilles acidophiles meurent, mais beaucoup de cocci apparaissent. La présence de cocci dans le frottis indique que la femme a commencé une dysbiose du vagin. De plus, la présence de coques dans un frottis peut indiquer un processus inflammatoire (colpite, etc.).

Les cocci peuvent avoir des conséquences désagréables telles que l'endométrite et l'érosion du col utérin, qui peuvent à leur tour causer une infertilité. Si des cocci sont détectés pendant la grossesse, ils peuvent provoquer des processus inflammatoires qui s'étendent à l'utérus, au rectum et à l'urètre, ce qui peut nuire au développement du fœtus.

Cocci dans un frottis - causes

La cause de la violation de la microflore vaginale peut être différente. Les causes les plus courantes de coques sont:

  • utilisation à long terme d'antibiotiques par les femmes, en particulier sans ordonnance;
  • hygiène corporelle inadéquate ou inadéquate;
  • début précoce de l'activité sexuelle;
  • changement fréquent de partenaires sexuels;
  • rapports sexuels non protégés avec un partenaire infecté;
  • l'utilisation de mains sales ou d'articles de masturbation non désinfectés;
  • port fréquent de lin synthétique ou trop serré;
  • douches fréquentes.

Cocci - Symptômes

Le premier symptôme de l'apparition de cocci devrait être attribué à une odeur plutôt désagréable, qui peut dans certaines circonstances devenir très forte. Vous pouvez le comparer avec l'odeur du hareng. En outre, des symptômes tels que pertes importantes, augmentation de la viscosité et de l'épaisseur, démangeaisons et brûlures vaginales, sensation de malaise Le mucus peut être jaunâtre ou blanc.

Traitement Cocci

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, une femme doit consulter un gynécologue et faire un frottis pour la flore. Un frottis est prélevé directement sur le fauteuil gynécologique à l'aide d'une spatule spéciale stérile. Avant de faire un frottis, une femme ne prend pas de douche, cela affectera la précision des indicateurs. Le mucus pour frottis provient de l'urètre, du canal cervical et du fornix vaginal. Le matériau est appliqué sur le verre et ensuite soumis à un séchage et à une coloration, après quoi il est étudié en détail.

Dans le frottis d'une femme en bonne santé, on ne peut détecter qu'un seul cocci extracellulaire. Si un changement dans la microflore du vagin est causé par une infection génitale, des agents pathogènes sont généralement détectés dans le frottis. Dans la gonorrhée, par exemple, la microflore normale du vagin est complètement supprimée et les coques de gonorrhée, qui ont une forme en forme de haricot, prédominent dans le frottis.

Lorsque la trichomonase dans un frottis a révélé trichomonas. Si les troubles de la microflore ne sont pas causés par des infections génitales, mais sont dus à d'autres facteurs, un nombre accru de leucocytes, de champignons (candida) et de multiples cocci est observé dans le frottis.

En règle générale, une antibiothérapie est prescrite. En présence de cocci pendant la grossesse, le médecin vous prescrit des médicaments qui ne sont pas potentiellement dangereux pour le fœtus.

Vous devez savoir qu'une femme peut également infecter les cocci avec son partenaire sexuel, elle devrait donc être traitée ensemble.

Si un frottis de cocci est en dehors de la plage normale, une étude supplémentaire peut être confiée à une femme pour traiter adéquatement le cocci. Pour détecter une possible pathologie infectieuse (mycoplasmose, chlamydia, cytomégalavirus, etc.), une méthode de diagnostic moderne est recommandée à la femme: AIF, PCR, etc.

Prévention des cocci

Pour que la flore coccique ne se manifeste plus, la femme doit respecter les règles suivantes:

  • observer l'hygiène corporelle personnelle, laver et changer régulièrement les sous-vêtements;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • moins nerveux et éviter les situations stressantes;
  • être protégé pendant les rapports sexuels;
  • ne menez pas de promiscuité;
  • bien manger.

Caractéristiques du traitement de la flore de coccus chez les femmes

Qu'est-ce qui menace la flore de coccus?

La préservation d'un environnement acide dans la microflore vaginale est la norme, mais sans développement de bactéries nocives. Lorsque l'on détecte une quantité importante de cocci dans un frottis chez la femme, l'équilibre alcalin change et non pour le mieux. La flore coccale entraîne un déséquilibre dans le vagin. Le médecin diagnostique une dysbactériose souvent en liaison avec le processus inflammatoire qui y est associé. Le traitement est nécessaire, sinon le développement de l'endométriose commencera plus tard, une érosion du col apparaîtra.

Variétés de bactéries

Les leucocytes sont conçus pour protéger le corps contre les infections. L'augmentation de leur nombre lors de la prise d'un frottis indique le développement d'une infection. Avec une augmentation de la flore coccique dans un frottis, un traitement est nécessaire, mais dépend du type de bactérie qui s'est installé dans le vagin de la femme. Les bactéries sont:

Quels sont les symptômes de l'excès de cocci?

Les symptômes pendant une longue période peuvent ne pas être. Avec le développement de l'infection, la membrane muqueuse se dessèche, les femmes s'inquiètent des démangeaisons et des brûlures, des écoulements apparaissent. Lors de l'inflammation de la prostate chez l'homme, la microflore est infectée par des gonocoques, lors du prélèvement d'un frottis dans l'urètre.

Les bactéries Cocci ou les gonocoques dans un frottis conduisent au développement de la gonorrhée chez les hommes. Le testicule gonfle, le contenu jaune ou vert s'échappe du pénis, une coupure douloureuse survient lors de la miction. Le traitement est nécessaire.

Pourquoi l'infection à coccus se développe-t-elle?

Le développement de dysbiose dans le vagin est possible à la suite de:

  • usage prolongé d'antibiotiques, automédication à la mauvaise dose
  • le développement d'infections génitales;
  • abus de douche. La microflore utile est lavée et rien n’empêche les bactéries;
  • apparition précoce d'activité sexuelle, connexions inintelligibles;
  • rapports sexuels non protégés avec un partenaire infecté par des gonocoques;
  • porter des sous-vêtements synthétiques.

Cocci dans un frottis conduisent à une odeur désagréable, des pertes vaginales souvent épaisses et visqueuses, des démangeaisons, des brûlures, une gêne lors des rapports sexuels. Si, lors de l'examen et du prélèvement d'un frottis, le gynécologue découvre une flore pathologiquement pathogène, il diagnostique la flore coccique.

Quel est le danger des cocci?

Les cocci sont des bactéries sous forme de grains de riz. Ils sont constamment présents dans le corps, mais lorsqu'ils dépassent la norme, ils provoquent le développement du processus inflammatoire. La flore coccique s'étend non seulement au vagin, mais également aux intestins, téguments de la peau.

La réinstallation de bactéries dans le secret du vagin entraîne une diminution et même un arrêt de la production d'œstrogènes, les lactobacilles se multiplient. La cessation de la production d'hormones dans les ovaires affecte négativement les organes reproducteurs, entraînant des fausses couches, des fausses couches et la stérilité. Avec une petite quantité de cocci, le système immunitaire fonctionne toujours, les bactéries ne se multiplient pas fortement, la microflore est maintenue en équilibre.

Avec la prédominance de bactéries, l'inflammation se développe et c'est une raison de consulter un médecin. Le développement de l'inflammation contribue à:

  1. Troubles hormonaux, diminution du nombre de lactobacilles, perturbation de la régularité du cycle menstruel.
  2. Dommages causés à la muqueuse vaginale, entraînant un affaiblissement de ses fonctions de protection.
  3. Les maladies infectieuses, le système immunitaire est affaibli, le développement de bactéries, rien n’empêche.
  4. En cas de non respect des règles d’hygiène personnelle, les bactéries pathogènes commencent à se développer de manière intensive dans un environnement nutritif et favorable.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic est posé par le médecin lorsqu’il parle avec le patient, la présence de symptômes et de plaintes. Les principaux symptômes indiquant la présence de la flore coccique:

  • douleur, inconfort pendant les rapports sexuels;
  • lourdeur, douleur dans le bas-ventre;
  • inconfort dans le vagin, les organes génitaux;
  • pertes vaginales, abondantes et avec une odeur désagréable, teinte purulente.

Les pertes vaginales examinées par un médecin changent de couleur de façon caractéristique, la muqueuse est irritée, le vagin lui-même est enflammé, avec une teinte rouge vif pourpre. Les décharges peuvent contenir des particules de sang.

Ce sont tous des symptômes de la phase aiguë de la maladie. Sous forme chronique, ils sont moins prononcés, lissés. Le médecin établira un diagnostic précis après l'examen du frottis et l'évaluation de sa microflore. Un frottis après la prise est appliqué sur une lame de verre, séchée et colorée par un technicien de laboratoire pour le comptage et l'identification des micro-organismes. Avec un grand nombre de leucocytes et une flore de coccus abondante, on diagnostique l'épithélium squameux - une colpite non spécifique.

Comment traiter les cocci?

Le traitement consiste à prendre des médicaments par voie topique, 1 à 2 semaines. Souvent nommé Betadine, mais le médicament a des contre-indications, des démangeaisons sont possibles, un trouble de la muqueuse vaginale. Avec une hypersensibilité accrue aux composants pour traiter la maladie de Betadine n'est pas recommandé. Également pendant la grossesse, le traitement de l'allaitement ne doit être effectué que sous la surveillance du médecin traitant.

La flore coccique est traitée avec des antibiotiques: clindamycine, métronidazole. Des antimicrobiens, des suppositoires, des sprays et des comprimés vaginaux sont prescrits. Tous les traitements visent à restaurer la microflore. Peut-être la nomination supplémentaire d'immunostimulants sous la forme de suppositoires pour renforcer l'immunité et restaurer la microflore normale.

Les antihistaminiques sont prescrits pour éliminer les symptômes désagréables, et les probiotiques sont utilisés pour restaurer la flore vaginale à titre de mesure préventive contre le muguet et d’autres maladies fongiques pouvant commencer à se développer après un traitement antibiotique. Le traitement antibiotique n’est prescrit que dans les cas avancés. Si le médecin décide que vous pouvez vous en passer, fixez une solution antiseptique douce, par exemple, la chlorhexidine, puis introduisez un tampon dans le vagin, imbibé de lactobacillus pour détruire l’infection, pouvant ainsi se trouver dans une solution antiseptique. Le traitement principal dure jusqu'à 10 jours. Il est utile de procéder à la douche avec addition de bouillon de calendula, de chélidoine et de pharmacie à la camomille. Lorsqu'une infection à coccus est détectée, les deux partenaires sont souvent examinés et transmis sexuellement.

Dans un frottis, on observe souvent du mucus lorsque les coques sont dépassés dans un frottis. Le mucus n’est pas pathologique, mais, associé aux cocci, indique le développement d’une colpite ou d’une dysbiose. La colpite non spécifique se produit lorsque déséquilibre hormonal, le traitement doit être dirigé vers la correction des niveaux hormonaux. Les femmes âgées et ménopausées présentent des médicaments contenant des œstrogènes.

Les femmes en âge de procréer sont les contraceptifs hormonaux recommandés. Si la composition de la flore microbienne est détectée sans modification de a, la quantité de mucus est insignifiante, alors il n'y a rien de terrible, c'est la norme, pas une pathologie.

Pendant la grossesse, la flore coccique est dangereuse, entraîne le développement d'une inflammation et devient dangereuse si elle n'est pas traitée, remonte, le développement d'une pathologie peut nuire au fœtus dans l'utérus, le médecin vous prescrira le traitement. Pour le bébé, cela devrait être aussi sûr que possible.

Comment prévenir le développement de la flore coccique?

La microflore dans le vagin sera normale si vous menez une vie saine, évitez le stress, observez une hygiène intime, utilisez des préservatifs pour les rapports sexuels occasionnels.

Si le diagnostic est la flore coccique, le traitement devrait être opportun. Les microbes étant sensibles à de nombreux médicaments, l’automédication est inacceptable. Prescrire des médicaments uniquement aux médecins en fonction des résultats du frottis. Si l'infection n'est pas traitée, la maladie devient chronique, les organes génitaux sont affectés et l'infertilité se développe.

Visite du gynécologue est nécessaire lorsque la décharge, d'autres symptômes désagréables: démangeaisons, brûlures. Il est conseillé de faire un frottis régulièrement, au moins 1 à 2 fois par an.

La flore coccale entraîne un déséquilibre dans le vagin. Normaliser la flore - la direction principale dans le traitement, la prévention de possibles rechutes à l'avenir.

Cocci dans un frottis sur la flore - la norme et la pathologie

Chaque année, une femme devrait subir un examen gynécologique et passer les tests nécessaires. L'une des analyses importantes permettant de déterminer la composition de la flore et d'identifier les éventuels agents pathogènes est un frottis sur la flore. Dans les résultats, des bactéries pathogènes conditionnelles et pathogènes - des coques peuvent être présentes.

Description et types de bactéries

Cocci est un groupe de bactéries globulaires qui vivent dans le corps humain.

Les cocci sont des bactéries sphériques. Leur diamètre est de 0,2 à 4,5 microns. Ils sont localisés non seulement dans les voies respiratoires, mais également sur la membrane muqueuse des organes génitaux. Certains types de cocci sont constamment présents dans le corps et sont opportunistes. Lors de la création de conditions favorables, ils peuvent provoquer un processus inflammatoire.

Il existe plusieurs variétés de flore coccique:

  • Streptocoque Ils provoquent une dysbiose vaginale et des processus inflammatoires au niveau des organes génitaux.
  • Staphylocoque. Il s'agit d'une bactérie à Gram positif conditionnellement pathogène. Il se produit assez souvent sur la membrane muqueuse du tractus génital. Avec la multiplication rapide des staphylocoques, des troubles du système urinaire sont observés.
  • Entérocoques. Ce sont des représentants de la microflore intestinale. Leur présence dans le frottis indique un non-respect des règles d'hygiène personnelle.
  • Gonocoques Ils affectent le système urogénital et sont également détectés dans un frottis. Chez les femmes, les gonocoques provoquent le développement de la cervicite et de la salpingite. Le processus inflammatoire se développe très rapidement.

En plus des cocci susmentionnés, des coccobacilles et des diplocoques peuvent être présents dans le frottis d'une femme. La flore coccobacillaire indique une vaginose bactérienne et des MST. Les diplocoques sont un type d'infection à méningocoque et à pneumocoque.

Causes et symptômes

La mauvaise odeur est le premier signe d'une augmentation du nombre de cocci.

Dans l'environnement acide, qui fournit la Bifidumbacterin, les bâtonnets de Doderlein et le peptostreptokokki, les agents pathogènes meurent. Lorsque les fonctions protectrices du corps s'affaiblissent, les cocci se multiplient activement. Cela augmente l'acidité du vagin.

La reproduction dans les cocci du vagin peut être due aux raisons suivantes:

  • Utilisation incontrôlée d'antibiotiques.
  • Infections sexuellement transmissibles.
  • Douches fréquentes.
  • Non-respect de l'hygiène.
  • Vie sexuelle Promiscuous.
  • Porter des sous-vêtements synthétiques.

Les cocci peuvent apparaître chez les filles qui ont commencé sexuellement tôt et changent souvent de partenaire sexuel. La microflore pathogène peut souvent être à l'origine de la masturbation, qui consiste à utiliser des objets non désinfectés ou des mains sales.

Les symptômes suivants peuvent indiquer l'apparition de cocci:

  • Augmentation des sécrétions muqueuses.
  • Brûlures et démangeaisons dans la région génitale.
  • Odeur désagréable.

Au fil du temps, la viscosité et la densité du mucus augmentent. Il peut changer de couleur du blanc au jaunâtre. Si vous présentez certains de ces symptômes, vous devez consulter un gynécologue et faire un frottis pour la flore. Selon les résultats de l'analyse, un traitement sera prescrit.

Chez les hommes, les cocci sont rares. En cas de sensations douloureuses lors de la miction, écoulement du pénis de couleur jaune ou verte, consultez l’urologue. Ces symptômes peuvent indiquer des gonocoques ou des trichomonas.

Rendez-vous pour frottis

Pour identifier la microflore pathogène dans le vagin, le canal cervical et l'urètre, il faut effectuer un frottis sur la flore. Cet examen microscopique de laboratoire, qui permet de détecter les leucocytes, les érythrocytes, les champignons, les cocci, les trichomonas, les lactobacilles.

Les indications pour mettre le frottis sur la flore sont:

  • écoulement muqueux ou laiteux vaginal
  • démangeaisons et brûlures
  • douleur abdominale basse
  • changement de partenaire sexuel

En outre, des tests sont effectués lors de la planification de la grossesse, ainsi que des antibiotiques à long terme.

Pour obtenir des résultats fiables, l'analyse doit être préparée.

Deux jours avant que le frottis ne soit retiré des rapports sexuels, n'utilisez pas de préparations vaginales, ne procédez pas à la douche vaginale. Immédiatement avant le test, ne pas laver ni uriner. Après la menstruation, les tests durent 4 à 5 jours.

Diagnostic et taux

Le taux de coques dans un frottis ne doit pas dépasser 5%

Le frottis de clôture pour la flore est effectué par un gynécologue. Une femme est assise dans un fauteuil gynécologique et pose ses pieds sur des supports spéciaux. Ensuite, les organes génitaux sont traités avec des antiseptiques. Ensuite, un miroir gynécologique est inséré et le matériel est recueilli à partir de la paroi postérieure du vagin. Après cela, le matériau est appliqué sur une lame de verre et réparti uniformément avec des mouvements de trait sur le verre.

Le matériel prélevé est remis au laboratoire pour complément de recherche. Ensuite, un frottis est coloré par la méthode de Gram, de sorte qu'il est possible de déterminer le type de bactérie et la composition de la microflore.

Un frottis pour l'étude est effectué sur trois zones: l'urètre, les parois vaginales et le canal cervical. Le processus infectieux-inflammatoire étant interrelié, le frottis est prélevé dans trois zones. Cette procédure est indolore et ne prend que quelques minutes. Normalement, le niveau d’équilibre alcalin doit être compris entre 5,5 et 7. Si la quantité de cocci dépasse la plage spécifiée, cela indique un processus infectieux-inflammatoire.

Le fait que la microflore vaginale augmente l’environnement alcalin indique un pH supérieur à 7,5.

Les cocci sont divisés en gram positif et gram négatif. La présence de bactéries à Gram positif (streptocoques et staphylocoques) dans un frottis est autorisée. Les cocci à Gram négatif provoquent l'apparition de nombreuses maladies.

Cocci dans un frottis: comme en témoigne leur présence

La présence de cocci dans le frottis sur la flore indique un processus inflammatoire dans le vagin

Un frottis du contenu du vagin sur la flore est obligatoire et la clôture est réalisée à chaque examen gynécologique. Les résultats vous permettent d'identifier les agents pathogènes possibles.

Si l'environnement dans le vagin est alcalin et que le pH est très différent de la norme, les lactobacilles meurent et leur place est prise par un grand nombre de cocci. Cela indique non seulement le processus inflammatoire, mais aussi le développement de la dysbactériose. Lorsque la dysbiose apparaît décharge abondante avec une odeur désagréable du vagin, douleur pendant les rapports sexuels, sensation de brûlure lors de la miction.

Avec un processus inflammatoire à long terme, les cocci continuent à proliférer activement, ce qui peut provoquer le développement de l'endométrite et de l'érosion du col utérin. Si vous ne prenez pas de mesures et ne guérissez pas les maladies, cela peut entraîner l'infertilité.

Vidéo utile - Cocci en un coup:

Chez les femmes enceintes, la présence de cocci dans un frottis complique le déroulement de la grossesse. À l'avenir, le processus inflammatoire se déplace vers le rectum, le système urinaire, et tout cela affecte le développement du fœtus.

La présence de pneumocoques peut entraîner une pneumonie, une gonocoque - une blennorragie et un méningocoque - une méningite. Ces bactéries pathogènes se propagent au fœtus et peuvent mettre la vie en danger. Il est important de ne pas remettre à plus tard la visite chez le médecin et d’entamer le traitement à temps.

Caractéristiques de traitement et de prévention

Selon les résultats de l'analyse, le médecin vous prescrira un traitement.

Lors du choix d'un traitement médicamenteux efficace, il est recommandé de vérifier la sensibilité des cocci aux antibiotiques. À cette fin, un ensemencement bactériologique est effectué.

L'antibiogramme permet au médecin de choisir le bon médicament antibactérien pour le traitement. Si des coques sont présents dans le frottis mais qu'aucun symptôme n'est observé, le traitement n'est pas nécessaire.

  • Des antibiotiques peuvent être prescrits pour l'utilisation du système ou l'exposition locale. Dans le premier cas, on utilise des comprimés ou des solutions pour préparations injectables et, dans le deuxième cas, des préparations sous forme de bougies et des comprimés à insérer dans le vagin. Le traitement antibiotique dure 7 à 10 jours. Parmi les médicaments antibactériens habituellement prescrits métronidazole. Si vous êtes allergique à ce médicament, utilisez de la clindamycine ou du tinidazole.
  • Pour éliminer les symptômes prescrits antihistaminiques. De plus, pour activer le système immunitaire, l'utilisation d'immunomodulateurs est recommandée.
  • Après une antibiothérapie, il est souhaitable d’utiliser des probiotiques qui aident à rétablir la microflore vaginale. Souvent, les cocci peuvent apparaître à nouveau dans le frottis. Si nécessaire, vous devez suivre un traitement supplémentaire et utiliser des moyens auxiliaires.

Vous devez savoir que si le cocci est détecté dans un frottis de l'un des partenaires, le traitement doit alors être appliqué aux femmes et aux hommes. Au moment du traitement, il est important de respecter la paix sexuelle. Sinon, le traitement n'aura aucun sens.

Afin de prévenir et d'éviter l'apparition de cocci dans le frottis, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  1. Procédures d'hygiène quotidienne. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des tampons quotidiens.
  2. Tous les jours pour changer de sous-vêtements.
  3. Évitez les connexions accidentelles. Si le partenaire n'est pas vérifié, utilisez un préservatif.
  4. Ne pas tenir souvent douches. Cette procédure affecte la microflore, elle doit donc être effectuée uniquement sur recommandation d'un médecin.
  5. La vie sexuelle ne devrait commencer qu'après la pleine maturation. Il est important de se rappeler que les débuts sexuels précoces peuvent se retourner contre nous.
  6. Améliorer l'immunité. Mangez suffisamment de fruits et de légumes, mangez bien, faites du sport.
  7. Faites-vous tester régulièrement et passez un examen gynécologique.

Si vous suivez ces règles et recommandations, vous pourrez éviter les symptômes d’excès de cocci dans la microflore vaginale.

Flore coccale dans un frottis chez la femme: causes, symptômes et traitement

La microflore du vagin d'une femme en bonne santé est représentée par différents types de bactéries: bénéfiques et opportunistes. Normalement, ils sont dans un certain rapport.

Si, pour une raison quelconque, cet équilibre est perturbé, le risque d'infections urinaires chez une femme augmente. Une flore coccique abondante est souvent observée dans les résultats d'un frottis gynécologique présentant ce déséquilibre.

1. La composition de la microflore normale du vagin

L’étalon-or du diagnostic en gynécologie est l’examen d’un frottis prélevé sur le fornix vaginal postérieur et le canal cervical. Normalement, peut être détecté:

  1. 1 bâtonnets de Doderlein acidophilus (lactobacilles). Normalement, leur nombre devrait représenter au moins 85 à 95% de la flore entière ou 10 6 à 10 8 copies dans l’échantillon.
  2. 2 Bifidobactéries (environ 10%).
  3. 3 Peptostreptokokki, eubactéries, Prevolla, bactéroïdes, fuzobakterii et autres bactéries anaérobies (5%).
  4. 4 Autres cocci et champignons (en petites quantités).
  5. 5 Épithélium (légèrement, sa quantité dépend de la phase du cycle menstruel).
  6. 6 leucocytes (jusqu'à 10 cellules).

Ce ratio de micro-organismes est capable de maintenir un environnement faiblement acide pendant longtemps, vous permet de lutter contre les bactéries pathogènes, procure une hydratation naturelle et une immunité locale. L'état de la microflore vaginale est évalué à l'aide de méthodes de laboratoire et possède sa propre classification conditionnelle.

2. Le degré de pureté du vagin

Le concept de degré de pureté a été introduit afin d’identifier rapidement les femmes présentant un risque de maladies inflammatoires des organes génitaux (vaginite, cervicite, endométrite, etc.). Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans notre autre article (suivez le lien interne). Ils se distinguent par les résultats d'un simple frottis sur la flore et le GN:

  1. 1 Le premier degré (le deuxième nom - normocénose): environnement acide. Le nombre normal de lactobacilles, certaines cellules épithéliales, les cocci sont absents. Il est rare, généralement observé immédiatement après le traitement, l'utilisation d'antibiotiques.
  2. Deuxième degré: environnement acide. Le nombre de lactobacilles est quelque peu réduit, des leucocytes apparaissent (jusqu'à 10) et des petits diplocoques. La quantité de cocci est insignifiante (un ou deux plus).
  3. 3 Troisième degré: le milieu devient légèrement acide ou alcalin. Le nombre de bâtons de Doderlein est nettement inférieur à la norme, il y a beaucoup d'épithélium, 10 à 30 leucocytes, une flore coccique ou bacillaire prédominante, le mycélium fongique peut être détecté. Cette condition est appelée dysbiose (dysbactériose). Ces femmes doivent être surveillées et recevoir un traitement à temps.
  4. 4ème degré: environnement alcalin. Les lactobacilles peuvent être complètement absents, avec un grand nombre de cellules épithéliales, des leucocytes (supérieurs à la normale), beaucoup de cocci ou d’autres bactéries pathogènes. Ce degré correspond à la vaginite, le traitement des femmes est donc nécessaire.

Au fur et à mesure que le pH passe au côté alcalin, la qualité et la quantité de la flore changent. Le niveau de bâtonnets acidophiles diminue progressivement, les cocci se multiplient, puis les champignons et les autres bactéries se rejoignent.

L'environnement alcalin est préjudiciable aux bâtons de Doderlein, ce qui conduit au développement d'une dysbiose vaginale.

Il convient de noter que les micro-organismes suivants peuvent être trouvés dans les frottis normaux: streptocoque hémolytique, staphylocoque doré, épidermique et saprophyte, peptocoque, microcoque, streptocoque vert et autres. Toutes en petites quantités ne représentent pas une menace pour la santé et sont représentatives de la flore vaginale sous condition.

Avec 3-4 degrés de pureté du vagin, on trouve le plus souvent les types de cocci suivants:

  1. 1 streptocoque. Comme mentionné ci-dessus, ces micro-organismes sont autorisés en petite quantité, mais leur reproduction améliorée conduit à l'apparition du processus inflammatoire - la vaginite.
  2. 2 Enterococcus fecal. Souvent présent dans l'intestin, une fois libéré dans les voies urinaires, il peut provoquer une cystite ou une coléite. La découverte de frottis en grand nombre indique une violation des règles d'hygiène intime, y compris pendant les rapports sexuels.
  3. 3 Le staphylocoque est un microorganisme pathogène sous condition qui vit normalement sur la peau. Avec sa reproduction accrue peut causer une inflammation grave avec des dommages aux organes génitaux externes et internes.
  4. 4 Un diplocoque se produit dans une dysbiose vaginale avec une microflore normale altérée de la membrane muqueuse.

Il existe d'autres cocci, ils provoquent généralement une colpite non spécifique.

C'est important! Si un frottis gynécologique contient Staphylococcus aureus, il est probable qu'il soit détecté sur les muqueuses des voies respiratoires supérieures (oropharynx, cavité nasale).

3. Causes des coques dans le frottis gynécologique

La flore coccique dans un frottis chez la femme peut être observée pour plusieurs raisons:

  • Non-respect par la femme des règles d'hygiène personnelle. Cela peut inclure des soins incorrects et irréguliers des organes génitaux, un changement de sous-vêtement rare, l'utilisation constante de serviettes journalières, l'utilisation de savon alcalin.
  • Utilisation non contrôlée à long terme d'antibiotiques.
  • Changements fréquents de partenaires sexuels, rejet des méthodes de barrière de contraception, alternance incorrecte de relations sexuelles anales, orales et vaginales lors d’un rapport sexuel, non-respect des règles d’hygiène sexuelle.
  • Abus de la douche, en particulier avec des antiseptiques (lessivage de la microflore normale).
  • Le début de la vie sexuelle jusqu'à 15 ans, le manque d'alphabétisation en termes d'hygiène intime.
  • Les changements hormonaux chez les femmes pendant la ménopause, pendant la grossesse, les troubles menstruels.
  • Maladies somatiques générales, infections chroniques, prise de glucocorticoïdes, qui affaiblissent le système immunitaire.
  • Dommages mécaniques à la membrane muqueuse (violation de la fonction de barrière naturelle).

4. Quels symptômes peuvent être observés?

La reproduction active de la flore coccique conduira tôt ou tard à l'apparition de symptômes cliniques de la maladie. Les signes du processus inflammatoire dans le vagin ne sont pas spécifiques, c'est-à-dire qu'il est impossible de déterminer quels cocci se reproduisent dans le tractus génital.

Des changements dans la composition de la microflore d'une femme peuvent être suspectés des symptômes suivants:

  • Démangeaisons, irritation, brûlure du tractus génital - ces symptômes peuvent être absents.
  • Changements dans la nature des pertes vaginales (jaunes, blanches, grises ou verdâtres, abondantes, épaisses).
  • Douleur ou malaise pendant les rapports sexuels et dans le bas de l'abdomen.
  • Odeur désagréable et piquante, mais peut être absent.

Les symptômes de la colpite sont assez vifs, il est impossible de ne pas les remarquer. Si vous ignorez les signes de la maladie, l’infection peut entraîner les complications suivantes:

  1. 1 cervicite non spécifique (inflammation de la membrane muqueuse du col utérin).
  2. 2 Endométrite, salpingo-oophorite (apparaît lorsque l’immunité locale ou générale diminue).
  3. 3 Cystite, pyélonéphrite se développent souvent sur le fond de la vulvovaginite, ont un cours chronique avec de fréquentes rechutes. Ils sont associés à des relations sexuelles au cours desquelles la flore est transportée de l'appareil génital à l'urètre.
  4. 4 Accession de la flore pathogène (trichomonas, champignons Candida, chlamydia). La violation de la microflore contribue à l’infection des IST en présence d’un partenaire sexuel infecté.
  5. 5 Complications d'une grossesse normale.

5. Frottis pendant la grossesse

Récemment, le nombre de maladies inflammatoires et de dysbioses des organes génitaux chez les femmes enceintes augmente.

Cela peut être dû à la consommation incontrôlée de certains antibiotiques, hormones (contraception avant la planification ou pour le traitement de l'infertilité), mauvaise alimentation, style de vie, immunité réduite. L'apparition de la flore coccique dans les frottis chez les femmes enceintes augmente considérablement les chances d'adhésion à la flore pathogène, aidée par:

  • Changer les niveaux hormonaux.
  • Affaiblissement de l'immunité locale dans le contexte de porter un enfant.

En outre, de nombreux médicaments ne sont pas recommandés pour le traitement des femmes enceintes. Par conséquent, avec l’apparition d’un excès de microflore des coccobacilles, les possibilités thérapeutiques sont considérablement réduites.

La reproduction active de bactéries opportunistes entraîne le développement d'une inflammation de la membrane muqueuse du vagin, du col utérin et de la vessie. Leur danger est d'augmenter le risque d'infection intra-utérine avec retard de développement du fœtus, fausse couche et autres complications.

6. Méthodes de diagnostic

L'identification des cocci dans le vagin chez la femme est possible à l'aide de trois tests de laboratoire: un simple frottis sur la flore, un test au femoflor dans la modification Femoflor 8 (10) ou Femoflor 16 (17) et bakposeva.

Le plus souvent, les femmes utilisent un simple écouvillon. Le matériel de prélèvement pour l’étude est réalisé à partir de 2 ou 3 points: la muqueuse du fornix vaginal postérieur, le col utérin et parfois l’urètre.

Avant de prendre le matériel ne devrait pas douche, utiliser des bougies avec des antiseptiques, prendre des antibiotiques, avoir des relations sexuelles, car le résultat sera déformé.

Le biomatériau est appliqué sur du verre stérile et étudié au microscope. Si nécessaire, semer sur un milieu nutritif avec détermination de la sensibilité aux antibiotiques.

Parfois, l’étude des seuls frottis sur la flore ne suffit pas au diagnostic, ils ont donc recours à des examens complémentaires (Femoflor, PCR en temps réel, échographie, test PAP, colposcopie, etc.).

7. Médicaments pour le traitement

Le traitement dépend de la nature de la microflore identifiée, des symptômes de la maladie et de l'état général de la femme. Lorsqu'un grand nombre de cocci et de leucocytes sont détectés dans un frottis, une thérapie locale sous forme de suppositoires, d'ovules et de capsules vaginales est indiquée:

  1. 1 Hexicon (chlorhexidine sous forme de bougies).
  2. 2 Fluomizin (chlorure de dekaliniya).
  3. 3 Terzhinan, Polizhinaks.
  4. 4 clindamycine.
  5. 5 McMirior (nifurantel).
  6. 6 Néo-Penotran.
  7. 7 Bétadine (utilisée moins fréquemment, provoque souvent des malaises, des démangeaisons, des brûlures).
  8. 8 Antiseptiques locaux en solution - Miramistin, Chlorhexidine.

Dans les processus inflammatoires sévères, des antibiotiques systémiques sont prescrits: ceftriaxone, céfixime, amoxiclav, etc.

De plus, des agents peuvent être assignés pour restaurer la microflore vaginale normale. Aucune recherche complète sur leur application n’a été menée, mais cette question est activement étudiée. Les probiotiques ne sont pas indiqués pour le muguet, car ils peuvent provoquer une rechute.

Probiotiques locaux sous forme de suppositoires ou de comprimés vaginaux:

  1. 1 Vaginorm-S avec acide ascorbique acidifie l'environnement vaginal et normalise la composition de la microflore. Utilisez 1 comprimé par voie vaginale au coucher pendant 6 jours.
  2. 2 Acylact avec des bactéries acidophiles vivantes 1 bougie 2 fois par jour pendant 7 à 10 jours.
  3. 3 capsules vaginales Laktonorm 1 2 fois par jour pendant 7 jours.

Après le traitement, des écouvillons sont prélevés à nouveau pour contrôler l'efficacité du traitement. En l'absence d'effet, des schémas thérapeutiques alternatifs sont prescrits ou le traitement principal aux antibiotiques sous forme de formes vaginales est prolongé.

Vous pouvez être traité en ambulatoire, à la maison. Parmi les remèdes populaires, des plateaux assis avec une solution de camomille, de calendula et de furatsilina peuvent être recommandés.

8. prévention

Pour prévenir les déséquilibres dans la microflore du tractus génital, il est nécessaire d'éliminer autant de facteurs que possible:

  • Éliminer le déséquilibre hormonal (THS pendant la ménopause, contraceptifs oraux selon les indications).
  • Observer l'hygiène intime quotidienne, ainsi que pendant les règles et le sexe. Refuser de se doucher sans médecin.
  • Utilisez des préservatifs.
  • Mener une vie saine, être actif, faire du sport ou des exercices thérapeutiques, bien manger, éviter l'usage fréquent d'antibiotiques, protéger votre corps contre les infections.
  • Une des méthodes de prévention est également une visite régulière chez le gynécologue et le traitement de maladies chroniques non seulement du système reproducteur, mais également d'autres organes.