Symptômes, traitement et effets de la cystite chez les garçons

Chez les femmes

La cystite chez les enfants est confrontée aux parents des filles et des garçons. L'inflammation de la paroi interne de la vessie se produit sur le fond de l'hypothermie, une protection immunitaire réduite.

L'infection est un facteur indispensable au développement de la maladie. L'évolution de la maladie, le traitement de la pathologie urologique diffèrent selon le sexe du petit patient.

Selon les statistiques, les garçons atteints d'inflammation de la vessie souffrent 5 à 6 fois moins que les filles. Les caractéristiques de la structure anatomique du système génito-urinaire chez les filles prédisposent au développement de la cystite en raison de l'urètre relativement court et large. La valeur a une proximité étroite avec le sphincter du rectum, les organes génitaux féminins. Chez les garçons, l'urètre est long. Moins de prérequis anatomiques pour l'introduction d'une infection.

Chez les garçons et les filles nouveau-nés et les enfants d’âge préscolaire, le volume de la vessie n’est pas différent. A partir de 5-6 ans, les garçons ont une plus grande capacité de bulle.

Entre la naissance et 4-5 ans, il n’ya pas de différence de fréquence d’inflammation de la vessie en fonction du sexe. Le pic de pathologie survient entre 5 et 13 ans. Les garçons souffrent de cystite beaucoup moins souvent que leurs pairs. L'augmentation de l'incidence après 16-17 ans est associée au début de l'activité sexuelle.

Causes de l'inflammation dans les voies urinaires

La cystite se développe avec l'affaiblissement des mécanismes de protection du corps. Le facteur infectieux est déterminant dans l'apparition de la maladie. Les agents pathogènes les plus fréquents sont les bactéries (E. coli, Klebsiella, staphylocoque). Les virus (herpès), les formes intracellulaires (mycoplasmes, chlamydia, ureaplasmas), les protozoaires (trichomonas) sont caractéristiques de l'adolescence plus âgée.

Mécanismes d'infection de la vessie

Les agents pathogènes, pénétrant à l'intérieur de la coque, se multiplient, les déchets endommagent l'épithélium. Les voies d'infection des voies urinaires sont diverses. Les plus communs sont:

  • La descente est la cause la plus fréquente de cystite chez les garçons. L'infection est principalement localisée dans les reins (hydronéphrose, pyélonéphrite). Dans les uretères, les micro-organismes pénètrent dans la vessie avec un jet d’urine, pénètrent dans la muqueuse;
  • Le chemin ascendant est moins fréquent. Les bactéries pénètrent dans la cavité vésicale par l’urètre. Le mécanisme est caractéristique avec une hygiène insuffisante des organes génitaux, des maladies de l'urètre.
  • Hématogène - transport de bactéries du foyer inflammatoire (amygdalite, sinusite) avec la circulation sanguine. La pathologie infectieuse aiguë devient la cause en cas d'évolution sévère avec généralisation de l'infection;
  • Lymphogène - dans les vaisseaux lymphatiques des organes pelviens.

Après avoir établi le chemin de la contamination microbienne, le médecin sélectionnera plus précisément les médicaments pour traiter la maladie. En éliminant la source d'infection pour obtenir un rétablissement rapide, évitez les rechutes.

Facteurs contribuant à l'apparition de l'inflammation

L'obtention de micro-organismes ne suffit pas pour le développement du processus pathologique. Conditions nécessaires favorables à la reproduction des bactéries. La cystite chez les garçons provoque:

  • Hypothermie (l'enfant était mouillé par la pluie, assis longtemps sur de la terre humide, du béton froid);
  • Évacuation prématurée de l'urine de la vessie (absence à long terme de la possibilité d'aller aux toilettes, ce qui réduit la sensibilité des récepteurs qui donnent le signal d'uriner). Les bactéries persistent dans la cavité, ont le temps de se multiplier;
  • La rétention urinaire est due à une pathologie urologique (phimosis, vessie neurogène);
  • Dommages à la muqueuse du corps (caractéristiques anatomiques, présence de calculs, sable);
  • Immunosuppression;
  • Le régime alimentaire est pauvre en protéines, en vitamines;
  • Utilisation à long terme de certains médicaments (cytostatiques, médicaments hormonaux)
  • Intervention chirurgicale, cathétérisme.

L'immunité ne répond pas aux microorganismes étrangers de manière ponctuelle. La violation de la protection locale permet à l'agent pathogène de commencer sa croissance. Les tissus affectés gonflent, les leucocytes arrivent au foyer, l'inflammation se produit.

Les microbes ne sont pas toujours les coupables de la maladie. Il y a une inflammation de la vessie sans la présence d'un facteur biologique. Les causes de la cystite non infectieuse sont l'exposition aux radiations, la prise de sulfamides, l'introduction d'urotropine.

Symptômes de la cystite aiguë chez les garçons

Selon les signes cliniques, il est possible de déterminer la maladie:

  • Les manifestations de la maladie sont similaires chez les garçons et les filles. La pathologie apparaît sur le fond du bien-être apparent. L'enfant a des plaintes:
  • Douleur dans le bas ventre, l'anus, l'aine, les organes génitaux;
  • Besoin fréquent d'aller aux toilettes. Miction toutes les 15-30 minutes par petites portions. Parfois, la sélection se fait goutte à goutte;
  • L'urine devient trouble, avec des inclusions de flocons, de pus ou de sang;
  • Augmentation de la température corporelle, faiblesse, diminution de l'activité;
  • Peur de se rendre aux toilettes à cause du rezie en essayant d'uriner;
  • À la fin de la miction, les garçons ressentent une douleur à la base du pénis;
  • Incontinence urinaire.

Chez les nourrissons, il y a anxiété, perte d'appétit, hyperthermie, pleurs pendant la miction. Les parents remarquent que le bébé urine souvent.

Diagnostics

Le diagnostic est fait sur la base de l'OAM. Dans l'étude de l'urine a révélé une leucocyturie, une érythrocyturie, un mélange de pus, une décoloration, une densité. Afin d’exclure les complications et d’établir la source principale de l’infection, des examens complémentaires sont prescrits: OAK, analyse d’urine selon Nechiporenko, échographie des reins, BAC, test de Zimnitsky, culture en milieu de culture, cystoscopie. Le chirurgien est consulté en cas de suspicion de pathologie abdominale aiguë (appendicite).

Principes de la pharmacothérapie

Le traitement de la cystite chez les garçons est effectué par un urologue. Le spécialiste prescrit un traitement médicamenteux. Les médicaments sont sélectionnés en fonction de l'âge, des caractéristiques individuelles et de l'étape du processus. Groupes de médicaments utilisés pour la cystite:

  • Antibiotiques de la pénicilline (Augmentin) ou de la série des céphalosporines (Cefaclor). La posologie est calculée en fonction du poids du patient. La durée de la réception est de 7 à 8 jours.
  • Analgésiques prescrits pour éliminer les spasmes et les phénomènes de douleur (No-spa, Baralgin);
  • Uroseptiki végétal (Kanefron).
  • En plus de prendre des médicaments, il est nécessaire de créer les conditions d'un prompt rétablissement. Les activités suivantes amélioreront l’état général et aideront à éliminer les symptômes douloureux.
  • Chaleur au bas-ventre (coussin chauffant, bouteille en plastique avec de l'eau);
  • Régime alimentaire à l'exception des épices, frits, plats épicés. Vous pouvez manger des produits laitiers, des légumes, des fruits;
  • La consommation tiède augmente le volume d'urine, contribue au lessivage de l'infection. Le bébé reçoit du jus de canneberge, des compotes et de l'eau minérale non gazeuse.

Chez les garçons, les symptômes et le traitement de la cystite ne diffèrent pas de ceux des filles. Complications spécifiques dans ce cas. Le traitement doit être effectué dans son intégralité. Il est impossible d'arrêter de prendre les médicaments à l'avance, de réduire la posologie ou le nombre de jours de traitement.

Une cystite qui n'est pas complètement guérie peut avoir des conséquences sur le système génito-urinaire du garçon:

  • Vésiculite (inflammation des testicules);
  • Pyélonéphrite (infection rénale);
  • Urétrite (inflammation de l'urètre).

Un processus qui n'est pas traité à temps peut entraîner des complications qui pourraient à l'avenir se manifester par des problèmes liés à la sphère sexuelle, à l'infertilité masculine. Traiter le bébé seul ou sur le conseil d'amis est absolument impossible. Cela peut avoir des conséquences graves.

Prévention de la cystite chez les garçons

Pour prévenir l'apparition d'inflammation urinaire, observez un certain nombre de conditions:

  • Effectuer régulièrement les mesures d'hygiène nécessaires;
  • Ne laissez pas votre enfant s'asseoir sur des surfaces froides;
  • Entrez dans le régime alimentaire des aliments riches en protéines, en vitamines;
  • Changer immédiatement le bébé lorsqu'il fait tremper ses vêtements;
  • Traiter en temps opportun les maladies aiguës, foyers d'infection chronique.

L'inflammation de la vessie ne se produit pas à partir de zéro. Le facteur causatif est toujours présent chez l'homme. Renforcez l’immunité, prenez le temps de marcher à l’air pur, enrichissez la nourriture de fruits. Un traitement opportun et qualifié garantit un rétablissement complet.

Symptômes et traitement de la cystite chez les garçons

La cystite chez les garçons, qui est une inflammation des muqueuses de la vessie, est rarement diagnostiquée, ce qui s'explique par la grande longueur de l'urètre. La maladie débute de manière aiguë, le tableau clinique inclut des symptômes graves, en l’absence de traitement, la cystite devient chronique. La maladie est plus fréquente chez les enfants âgés de 2 à 7 ans, qui ont un urètre plus court que les garçons plus âgés.

Types de maladie chez les garçons

La cystite chez un enfant peut être:

  1. Pointu Il se développe en quelques heures, le processus inflammatoire ne s'étend pas au-delà des membranes muqueuses de la vessie. Avec un traitement approprié de la cystite chez un enfant de moins de 9 ans, le rétablissement se termine au bout de 1 à 2 semaines.
  2. Chronique. Diffère dans la nature ondulatoire de l'écoulement. Les périodes d'exacerbation sont remplacées par une rémission. Le processus pathologique couvre toutes les couches des parois de la vessie. Le cours de la maladie de cette forme peut durer plusieurs années. C'est le plus caractéristique des garçons de plus de 12 ans.

Raisons

La cystite chez les enfants et les adolescents de sexe masculin se développe sous l'influence des facteurs suivants:

  1. La surfusion du corps. En hiver, la maladie survient après avoir gravi une colline, en été, après avoir nagé dans un étang à ciel ouvert.
  2. Infections virales et bactériennes. Les garçons plus âgés sexuellement actifs y sont plus susceptibles. Chez les nourrissons de moins de 6 ans, les infections surviennent lorsque l’hygiène personnelle n’est pas respectée.
  3. Invasions de vers. Les parasites affectent négativement le travail du système immunitaire, rendant le corps susceptible aux infections bactériennes et virales. La cystite peut être causée par des réactions allergiques aux déchets d’helminthes ou par la pénétration de parasites dans la vessie.
  4. Pathologie du système urinaire. Contribue au développement de leur hérédité pauvre, les maladies sont de nature morose. La cystite se produit sur le fond de la lithiase urinaire, pyélonéphrite, glomérulonéphrite.
  5. Immaturité du système immunitaire. Caractéristique pour les garçons de moins de 3 ans. Lorsque la température de l'air diminue, la thermorégulation du corps est perturbée.
  6. Port constant de couches et leur rare remplacement. Une humidité élevée crée de bonnes conditions pour la survenue d'infections. Les micro-organismes des selles à travers l'urètre entrent dans la vessie.
  7. Stress fréquent. Les enfants connaissent des bouleversements psycho-émotionnels lors du déménagement, du divorce de leurs parents, du changement d'école. La tension nerveuse aide à réduire l'immunité.

Les symptômes

Les signes de cystite chez un petit garçon sont difficiles à détecter, l'enfant n'est pas en mesure de décrire son état. Il est nécessaire de consulter un médecin si l’urine du bébé change de couleur, d’odorat, de comportement agité et d’appétit. À 5 ans, un garçon peut décrire avec précision le malaise résultant de l'exacerbation de la cystite:

  • Crampes abdominales. La douleur a un caractère permanent ou paroxystique. Augmente à mesure que la vessie se remplit ou est en train de la vider. Spasme douloureux peut donner dans la fourche, l'anus, le bas du dos.
  • Démangeaisons et brûlures en urinant. Associée à une irritation de l'urètre.
  • Miction altérée Il faut faire attention aux fréquentes visites du garçon aux toilettes tout en réduisant la quantité de liquide consommée. Ceci s'explique par l'apparition d'une fausse envie d'uriner. L'urine est excrétée en petites quantités, ce processus s'accompagne d'une douleur intense.
  • Changer l'odeur et la couleur de l'urine. Ces signes peuvent apparaître dans d'autres maladies du système excréteur. Si l'urine contient des impuretés purulentes ou sanglantes, vous devez immédiatement montrer l'enfant à l'urologue.
  • Augmentation de la température corporelle. Dans la cystite chronique est maintenue dans les valeurs subfebrile. Dans la forme aiguë peut développer un syndrome fébrile, accompagné de frissons et des sueurs froides.

Diagnostics

La détection de la cystite chez l'enfant commence par l'examen et l'interrogatoire du patient, l'évaluation de l'état général du corps et la prise des antécédents. Pour le choix d'un schéma thérapeutique efficace prescrit:

  • Analyse générale de l'urine et du sang. Une augmentation du nombre de leucocytes et de la VS indique la présence d'un processus inflammatoire aigu. L'alarme est une diminution du niveau d'hémoglobine et de plaquettes. Pour la cystite aiguë est caractérisée par l'apparition de sels d'acide urique dans l'urine.
  • Bactérie d'urine. Utilisé pour identifier l'agent responsable de l'infection et déterminer sa sensibilité aux médicaments antibactériens.
  • Échographie des organes pelviens. Nommé pour exclure les tumeurs bénignes et malignes de la vessie et des uretères.
  • Cystoscopie L'examen des membranes muqueuses de la vessie est effectué en cas de cystite chronique afin d'identifier les modifications pathologiques dans les tissus.

Traitement de la cystite chez les garçons

Le traitement de la cystite chez un garçon implique une approche intégrée. La prise de médicaments est associée à des procédures de réchauffement, à l’adhésion à un régime spécial de consommation d’alcool et à un régime. Excluez les boissons gazeuses, les plats épicés et froids du régime.

Des médicaments

Avec la cystite, les médicaments suivants peuvent être prescrits au garçon:

Cystite chez les garçons: comment un enfant peut-il contracter la maladie et comment la traiter?

La cystite n'est pas rare chez les enfants, même si cela semble étrange pour de nombreux adultes.

En fait, même un bébé peut “attraper” la cystite: une mauvaise hygiène ou un changement rare de couches vont rapidement provoquer une maladie.

Selon les statistiques, à l'âge d'un an, les garçons souffrent de cystite, alors que les filles sont plus sujettes à la maladie après un an.

Nous allons parler de la cystite chez les garçons, des symptômes et du traitement de la maladie, ainsi que de la prévention de cette maladie désagréable, dans l'article d'aujourd'hui.

Symptômes et caractéristiques générales du traitement

Un enfant malade donne toujours sa maladie par son comportement: caprices, mauvaise humeur, léthargie - tout cela est un signe que la santé de la miette n’est pas bonne.

Mais avec la cystite, vous pouvez également noter la turbidité de l'urine, la présence de précipitation et de flocons dedans, parfois même un mélange de sang apparaît.

Les enfants plus âgés peuvent également se plaindre du désir très fréquent de se rendre aux toilettes et de la miction douloureuse, ainsi que de la douleur tirante ou coupante au bas de l'abdomen.

Avec le développement d'une maladie telle que la cystite, les symptômes chez les garçons peuvent se manifester comme suit:

  1. mictions fréquentes ou incontinence urinaire;
  2. pâleur de la peau;
  3. sueur froide et collante;
  4. douleur dans le périnée, etc.

Le plus souvent, les enfants et les parents remarquent que la maladie est déjà au stade aigu, ce qui n’est pas très bon. Plus le traitement est commencé tôt, plus le rétablissement sera rapide.

Votre enfant a-t-il remarqué ces signes? Ou peut-être en plus d'eux, et la température est élevée? Ne paniquez pas - il vous suffit d'appeler un médecin.

Un spécialiste compétent comprendra rapidement les causes de la maladie et établira le diagnostic avec exactitude et précision. Il se peut que la maladie que vous avez confondue avec la cystite soit en fait un problème de reins ou d’autres pathologies.

Le traitement de la cystite devrait également être prescrit par un médecin. Il n'est pas nécessaire de recourir à l'automédication, à la drogue ou aux remèdes populaires.

Le traitement de la cystite chez les enfants doit être effectué par un spécialiste.

Tout d'abord, pendant l'auto-traitement, vous pouvez non seulement aider mais aussi faire du mal au bébé, et ensuite, si le traitement «choisi» s'avère inefficace, vous perdrez non seulement du temps, mais aggraverez également l'évolution de la maladie.

La cystite est une maladie qui nécessite l'intervention immédiate d'un spécialiste pour prescrire un traitement adéquat.

Avant de vous prescrire un médicament, le médecin effectue les études suivantes:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • culture d'urine pour champignons et autres bactéries;
  • Échographie des reins et de la vessie;
  • test sanguin biochimique.

Ce n'est qu'après un examen complet que l'on peut juger de l'exactitude du diagnostic et du degré de développement de la maladie.

Le plus souvent, on prescrit aux enfants atteints de cystite un traitement antimicrobien et symptomatique, ainsi que des antibiotiques et des médicaments antiallergiques.
Les enfants prescrivent généralement les médicaments suivants:

  • Amoxiclav;
  • La ciprofloxacine;
  • Monural;
  • Céfuroxime;
  • Métronidazole;
  • Augmetin et autres

En outre, l'enfant doit rester au lit pendant plusieurs jours au moins, suivre un régime alimentaire particulier, avec une consommation minimale d'aliments frits, gras et surtout salé, et respecter scrupuleusement les règles d'hygiène. Il est également recommandé d'utiliser en cas de cystite mil.

Vous devez également donner à votre bébé davantage de boissons chaudes: thés à la mélisse ou au lait, produits laitiers comme le kéfir, le ryazhenka, etc. Particulièrement utile pour la cystite à l’airelle. Une consommation excessive d'alcool peut rapidement arrêter la douleur et améliorer la miction, même dans les cas graves.

En règle générale, si le traitement a été prescrit par un professionnel, la maladie se retire déjà pendant 3 à 5 jours et même avant.

Causes de la cystite chez les enfants âgés de 2 à 7 ans

En entendant le diagnostic de cystite, de nombreux parents se demandent: comment, où, pourquoi? Il semble qu'ils n'aient pas eu d'enfant et il est tombé malade. En fait, la cystite du garçon a 2 ou 3 ans - loin d'être toujours provoquée par le froid.

Un certain nombre de facteurs peuvent favoriser le développement de la cystite:

  1. diabète sucré;
  2. immunité réduite;
  3. E. coli;
  4. la colite;
  5. dysbactériose;
  6. violation de l'hygiène;
  7. une pancréatite;
  8. urolithiase;
  9. manque de vitamines;
  10. anomalies congénitales et beaucoup plus.

Bien entendu, le plus souvent, la cystite chez un garçon de 5 à 7 ans est due à une hypothermie ou à une hygiène inadéquate (de mauvaise qualité).

N'oubliez pas que la cystite chez les garçons doit être traitée correctement et à temps, sinon elle peut facilement entraîner des complications ou se transformer en d'autres maladies, telles que la pyélonéphrite, par exemple.

Comment traiter la cystite chez les garçons?

Comme mentionné ci-dessus, la cystite est traitée exclusivement avec des antibiotiques, des antimicrobiens et d'autres médicaments destinés au traitement symptomatique.

Mais en plus du traitement médicamenteux avec des antibiotiques, le médecin peut également vous recommander d’utiliser des remèdes traditionnels pour le prompt rétablissement du petit patient.

Pour les remèdes populaires pour le traitement de la cystite comprennent:

  • réception de la décoction de camomille avec une action anti-inflammatoire et antimicrobienne;
  • utilisation de thé «aux reins», spasmes relaxants des conduits urinaires et promotion de l'écoulement de l'urine. Dans l'enfance, ils doivent être utilisés avec prudence et uniquement sur prescription d'un médecin.
  • prendre une décoction de graines d'aneth, citrouille, mûre - ils ont une action anti-inflammatoire;
  • utiliser de la chaleur sèche pour soulager la douleur et réduire l'enflure causée par l'inflammation;
  • Prendre des bains avec des herbes médicinales (le plus souvent ce sont des frais spéciaux que le médecin vous prescrira).
Mais même si vous utilisez des remèdes populaires, n'oubliez pas que la médecine "officielle" doit venir en premier.

Ne remplacez jamais le médicament par des drogues populaires.

Vous pouvez utiliser les méthodes traditionnelles uniquement en complément du traitement principal que le médecin vous prescrira.

En outre, ne pas auto-prescrire des antibiotiques, en particulier un enfant. Ces médicaments peuvent entraîner des complications très graves, allant de provoquer d'autres maladies à la mort.

N'oubliez pas que la santé de l'enfant est entre vos mains et que vous en êtes responsable.

Prévention

L'étape la plus importante dans le traitement de la cystite est sa prévention. Si vous appliquez correctement les mesures préventives, votre enfant et vous-même ne rencontrerez probablement pas une maladie aussi désagréable.

Parmi les mesures préventives figurent:

  • hygiène personnelle. Si votre âge le permet, expliquez-lui comment maintenir correctement l'hygiène: prenez une douche deux fois par jour, utilisez seulement votre serviette de toilette, utilisez du savon spécial pour bébé;
  • si l'enfant est assez petit, alors rappelez-vous la règle de base - les filles essuient et lavent de l'avant vers l'arrière et non autrement. C’est avec cette approche que le risque d’infection est minime et qu’il est donc difficile de provoquer une cystite;
  • En outre, il est nécessaire de choisir des vêtements pour bébé parmi des matières naturelles et de haute qualité, ainsi que de changer la couche une fois toutes les 2-3 heures ou d'utiliser une option de gaze.
  • suivre la régularité des selles de l’enfant - la constipation entraîne souvent non seulement des problèmes d’intestin, mais aussi une inflammation et une cystite;
  • à temps, surveillez l'état du corps de l'enfant, donnez-lui souvent des fruits et des légumes frais, en particulier pendant la saison de maturation. Si nécessaire, consultez un pédiatre sur la possibilité de prendre des complexes de vitamines à l’automne et au printemps. Une immunité affaiblie est la première étape de toutes les maladies.
  • la capacité de s'habiller en fonction de la météo - il n'est pas nécessaire d'étouffer un enfant trop, mais il n'est pas nécessaire de porter trop cool Si vous doutez de la justesse du choix des vêtements, procurez-vous un ensemble de gants plus chauds ou inversement. Vous pouvez donc ajuster rapidement la tenue et ne pas craindre en même temps que l’enfant ne gèle ou ne surchauffe. Rappelez-vous que la surchauffe, surtout si l'enfant transpire, ne provoque pas moins l'apparition d'une maladie que l'hypothermie;
  • Si vous avez un rhume, essayez de le guérir le plus rapidement possible et de ne pas le commencer. Souviens toi! Un rhume provoque des complications et personne ne peut deviner sur quels organes elles s’effondrent cette fois.

Dans tous les cas, que votre enfant ait déjà eu la cystite ou commence à tomber malade pour la première fois, rappelez-vous que le recours rapide à un spécialiste, un traitement adéquat, l'observance du régime et un régime alimentaire spécial sont la clé pour résoudre le problème.

Et si vous voulez une chose aussi déplaisante, comme la cystite ne vous a pas soignée, vous devez alors prendre toutes les mesures possibles pour la prévenir et la prévenir. Et alors ni vous ni votre enfant n’aurez besoin de l’aide d’un médecin pour vous prescrire un traitement.

Parfois, avec la cystite, la température augmente. Ce que ce symptôme dit et quand vous avez besoin de voir un médecin, lisez ce qui suit.

Le traitement de la cystite n'apporte généralement pas beaucoup de difficultés. Nous vous proposons de vous familiariser avec la liste des remèdes médicinaux et à base de plantes recommandés pour la thérapie à domicile dans ce matériau.

Vidéo utile

La vidéo contient de nombreuses informations utiles sur l'apparition et le traitement de la cystite chez les enfants:

Soyez en bonne santé et n'oubliez pas de renforcer votre corps dans le temps, par tous les moyens disponibles. Et menez également un mode de vie sain et enseignez dès l’enfance à l’enfant non seulement à faire du sport, mais aussi à bien se nourrir.

La cystite survient-elle chez les garçons de 0 à 16 ans, pourquoi apparaît-elle et comment la combattre?

L'inflammation de la vessie chez les enfants est un phénomène assez courant. Ce diagnostic est presque toujours associé aux filles - la cystite des garçons est beaucoup moins fréquente. Mais, avec le mauvais traitement ou son absence complète, le risque de complications est assez élevé. Par conséquent, la capacité de le reconnaître est nécessaire pour chaque parent.

Que l'inflammation ne se produise que par un agent pathogène pénétrant dans le corps ne l'est pas. Pour le développement de la maladie, il est nécessaire de créer des conditions favorables - une diminution de l'immunité locale, un affaiblissement général du système immunitaire. La connaissance de la prévention et la réduction des effets des facteurs provoquants peuvent prévenir efficacement la maladie.

Les causes

Comme d'autres processus inflammatoires, la cystite survient à la suite de la reproduction de micro-organismes pathogènes dans la vessie. Le plus souvent, un ensemencement bactériologique est détecté dans E. coli et le streptocoque fécal.

Les facteurs qui créent des conditions favorables à l'inflammation comprennent:

  • Les allergies;
  • Maladies infectieuses des organes du système excréteur;
  • Affaiblissement de l'immunité;
  • Troubles de l'urine sortant de la vessie;
  • Violation de l'intégrité de l'épithélium muqueux;
  • Manque d'hygiène;
  • Utilisation prolongée d'un cathéter ou d'autres méthodes invasives.
Faites attention! Chez les adolescents, l'inflammation peut être une maladie sexuellement transmissible, dont l'infection est survenue lors d'un rapport sexuel.

Symptomatologie

La cystite chez les garçons peut se manifester de différentes manières, en fonction de la forme de la maladie. La forme aiguë de la maladie se caractérise par un début net et prononcé, et la forme chronique, par l’effacement des symptômes avec des périodes alternées d’exacerbation. Lorsque l'inflammation de la vessie, il y a de tels signes:

  • Mictions fréquentes (jusqu'à 5 fois par heure);
  • Incontinence urinaire (parfois);
  • Sensation douloureuse pendant la miction;
  • Apparence d'urine floculante;
  • Décoloration de l'urine;
  • Augmentation de la température corporelle.

Les petits enfants ne peuvent pas toujours expliquer ce que ça fait mal. Par conséquent, lorsque la température augmente et que les caprices augmentent, les parents doivent faire attention aux signes suivants:

  • Capricieux
  • Agitation;
  • Refus de manger;
  • Agitation

Si ces signes sont complétés par un changement de couleur et d'odeur de l'urine, ainsi que par l'apparition de flocons, le risque d'inflammation est élevé.

Caractéristiques de la maladie

La cystite est assez rare chez les garçons de moins d'un an. Cela est dû au fait que son corps contient encore des anticorps maternels qui protègent contre la maladie. Au fil du temps, le risque de développer une pathologie augmente, en particulier en présence de conditions favorables.

Âge jusqu'à 1 an

L'enfant devient pleurnichard et irritable. L'urine est foncée, la température augmente. Pendant cette période, l'enfant ne peut pas encore dire que cela lui fait mal, mais parce que les parents doivent être attentifs à son état.

1-3 ans

Bébé pleure en urinant. L'envie de vider la vessie est fréquente, mais la quantité d'urine est insignifiante. Quand une traînée de sang apparaît, il convient d'examiner un rein supplémentaire. Chez les enfants de moins de 3 ans, le risque de complications liées à la pyélonéphrite, à une augmentation du niveau de protéines dans l'urine, est élevé. Il existe une forte probabilité de développer un reflux d'urine.

Age 3-8 ans

À cet âge, les enfants remarquent l'apparition de douleurs dans le bas de l'abdomen lors de l'exacerbation de la maladie. Il existe une fausse envie d’uriner ou, à l’inverse, une incontinence urinaire. À la suite d'un spasme de la vessie peut développer une sclérose du cou, ce qui conduit à une détérioration de l'écoulement de l'urine.

8-16 ans

Chez les adolescents, les symptômes sont moins prononcés car leur système immunitaire est plus actif. Un élément distinctif peut être la gêne d'un garçon à parler du problème. Il convient de noter l’augmentation de la fréquence des visites aux toilettes. Une complication peut être la propagation de l'inflammation dans l'urètre et les testicules.

Types de cystite

Il existe plusieurs classifications de la cystite, selon lesquelles vous pouvez établir le diagnostic le plus précis possible. Comme mentionné ci-dessus, il existe une cystite aiguë et chronique.

Par la nature de l'apparence, on distingue l'inflammation primaire (indépendante) et secondaire. L'inflammation secondaire se produit sur le fond de n'importe quelle maladie dans le corps, pas nécessairement associée aux organes du système excréteur.

Selon la localisation de l'inflammation, on distingue ces types de cystites:

Seul l'épithélium du col de la vessie est affecté.

Inflammation de la surface du triangle urinaire.

La défaite de tout le mur de la vessie.

Selon le type de modifications de l'épithélium et des tissus plus profonds, on distingue ces types de maladies:

  • Catarrhal;
  • Ulcératif;
  • Fibro-ulcératif;
  • Hémorragique;
  • Gangréneux;
  • Tumoral;
  • Incrustation.

Le traitement de la cystite à tout âge commence par l'identification de l'agent pathogène et du type de cystite. C'est extrêmement important pour la récupération la plus rapide.

L'un des plus importants est la classification par origine. C'est l'élimination de la cause qui aide à éliminer rapidement le processus inflammatoire. Selon l'étiologie, il existe de telles variétés:

  • Allergique;
  • Infectieux;
  • Échange;
  • Neurogène;
  • Produits chimiques;
  • Faisceau;
  • Avec le diabète;
  • Chez les patients de la colonne vertébrale.
Faites attention! Le médecin ne pourra établir la cause exacte de la maladie qu’après avoir dressé le tableau clinique le plus complet qui soit.

Méthodes de traitement

Le traitement est complet et comprend non seulement des médicaments, mais également le respect d'un certain régime alimentaire et de mesures d'hygiène. La combinaison de plusieurs médicaments aide à conduire la thérapie plus efficacement et à minimiser le risque de récidive.

Recommandations générales

Il a été recommandé au bébé de rester au lit pendant la période de maladie. Il est recommandé d’utiliser de la chaleur sèche sur la vessie, l’utilisation de plateaux sessiles avec décoctions d’herbes anti-inflammatoires (camomille, sauge). Il faut accorder une attention particulière au maintien de la pureté des organes génitaux du garçon.

Traitement de la toxicomanie

Les antibiotiques sont utilisés pour soulager le processus inflammatoire. De plus, les antispasmodiques sont utilisés pour réduire la douleur et faciliter la miction. Dans la phase aiguë peut être utilisé des analgésiques.

Cystite diététique

Le régime élimine l'utilisation d'aliments pouvant irriter la vessie et les reins. Interdit l'utilisation d'aliments gras, frits, salés, marinés et épicés. Il est obligatoire de boire beaucoup de liquide pour accélérer le nettoyage des parois de la vessie.

Physiothérapie

Parmi les procédures physiothérapeutiques pour le traitement de la cystite chez les enfants, la thérapie magnétique, l'électroanalgésie à impulsions courtes, la thérapie au laser sont utilisées. Ces méthodes aident à réduire l'inflammation, à arrêter la douleur et à améliorer l'immunité locale.

Mesures préventives

La prévention comprend la surveillance de l'hygiène de l'enfant. Assurez-vous de surveiller la température, évitez l'hypothermie. Il est recommandé de surveiller la chaise afin d'éviter la stagnation dans la région des organes du bassin. L'une des principales mesures préventives peut être appelée traitement rapide des maladies infectieuses.

Traitement de la cystite chez les garçons

L'inflammation de la vessie chez l'homme adulte en bonne santé est rare, mais n'épargne pas les personnes âgées et les garçons. La maladie s'accompagne de fréquentes incitations à se vider et à attirer des douleurs dans la moitié inférieure de l'abdomen. Cet article décrit les causes de la maladie, ses symptômes, les méthodes de traitement, la prévention, les caractéristiques de la prise de médicaments pour les garçons de différents âges.

Causes de la cystite chez les enfants

L’inflammation commence lorsque l’hypothermie affaiblit le système immunitaire de l’enfant. Les voies urinaires perdent leur protection contre les agents pathogènes conditionnels. Ils pénètrent principalement de manière hématogène. Dans ce cas, à partir du foyer de l'inflammation, par exemple, des amygdales palatines hypertrophiées, les microbes sont transportés par le sang dans les reins, puis dans le réservoir urinaire. La variante avec l'introduction de l'agent infectieux dans l'urètre et le non-respect des normes d'hygiène est moins fréquente.

Symptômes de la cystite chez les garçons

Lorsque la cystite survient chez les garçons, les symptômes suivants apparaissent:

  • besoin fréquent de vider;
  • douleur en urinant;
  • l'hyperthermie;
  • hyperémie de l'urètre, son gonflement;
  • l'urine devient trouble, devient sombre, du mucus ou du sang s'y trouvent.

Diagnostic de la cystite chez les jeunes enfants

Pour confirmer le diagnostic préliminaire basé sur les signes cliniques, les tests instrumentaux et de laboratoire suivants sont requis:

  • tests d'urine et de sang standard;
  • Échographie de la vessie et des reins;
  • la cystoscopie;
  • identification de l'agent causal de la maladie par PCR, ainsi que par ELISA.

Traitement de la cystite chez les garçons

Le traitement de la cystite chez les garçons d'âges différents implique l'observance de l'inculcation de l'hygiène individuelle, des restrictions alimentaires et de la pharmacothérapie. Le garçon devrait être porté selon la saison, il devrait apprendre à se laver régulièrement les organes génitaux, à ne pas permettre les jeux sur le sol, sur le sol froid, sous les courants d'air. Vous ne devez pas servir d'épices, d'aigre-salée, de gras, d'aliments frits, de soda, de chocolat ou de gâteaux.

Lors de l'utilisation des médicaments devrait soigneusement étudier les instructions. De nombreux médicaments destinés aux adultes et recommandés par certains auteurs aux enfants avec légèreté sont néfastes. Par exemple, Nolitsin est autorisé à être utilisé par des personnes de plus de 18 ans. Les jeunes enfants ne devraient pas recevoir de pilules. Ils sont difficiles à doser ou il existe des contre-indications d'utilisation par âge. Pour les bébés, la forme rectale des médicaments, des suspensions et des sirops est préférée. Canéphron largement annoncé est autorisé à utiliser que sous forme de gouttes.

Pour le traitement des garçons, on utilise les groupes de médicaments suivants prescrits par un médecin:

  • antimicrobien;
  • uroseptiques;
  • antispasmodiques;
  • antipyrétique;
  • remèdes à base de plantes.

La liste des médicaments les plus populaires est présentée dans le tableau.

Cystite chez les garçons

L'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie se développe chez l'homme, indépendamment de l'âge et du sexe. La cystite chez les garçons est rarement diagnostiquée, mais dans la plupart des cas, elle se manifeste sous une forme aiguë avec des symptômes douloureux prononcés. Si les parents ne vont pas chez l'urologue et ne se soignent pas eux-mêmes, la maladie suit un cours chronique difficile à traiter.

Caractéristiques de la pathologie

Chez les nouveau-nés et les enfants jusqu'à 2 ans, une maladie du système urinaire est rarement détectée. Les garçons sont incapables de décrire les signes négatifs de la cystite et les parents n'associent pas les troubles de la miction à la survenue d'une pathologie. Chez un enfant plus âgé, il n’est plus difficile de diagnostiquer le processus inflammatoire. Le bébé se plaint de douleurs lors de la vidange de la vessie et court souvent aux toilettes.

La cystite n'est pas aussi courante chez les garçons que chez les filles. Cela est dû à la structure anatomique. L'urètre féminin est plus court et plus large que l'urètre masculin, de sorte que les micro-organismes pathogènes pénètrent facilement dans la vessie. Chez les garçons, la cystite est généralement associée à une urétrite, qui survient également lorsque des virus et des bactéries pénètrent dans l'organisme.

L'intoxication avec des substances nocives qui sécrètent des microorganismes au cours de leur activité vitale est particulièrement dangereuse pour les bébés. Chez les petits garçons, il existe une grande perméabilité des gros et des petits vaisseaux sanguins, ce qui permet aux endotoxines et aux exotoxines de pénétrer sans entrave dans les tissus des organes internes.

Des jeux amusants peuvent provoquer une hypothermie et l'apparition d'une cystite chez les garçons

Raisons principales

L'hypothermie est le principal facteur provoquant la cystite. Et la période de l'année n'a pas d'importance. La membrane muqueuse de la vessie peut s'enflammer en hiver, après avoir skié d'une colline sur un traîneau ou en été, en nageant dans un étang frais. Les garçons plus jeunes et d'âge moyen sont plus susceptibles d'être infectés par des virus et des bactéries, mais ils ne contournent pas la cystite du côté des très jeunes enfants.

Afin de briser la miction des filles, il y en a assez, même joyeux, de sauter dans les flaques. Chez les garçons, la cystite se développe avec une combinaison de facteurs provocants et prédisposants. Les causes d'inflammation de l'urètre et de la vessie sont différentes pour chaque enfant, mais les principales sont:

  • invasions helminthiques. Les oxyures et les vers ronds réduisent l'immunité et la résistance du corps aux infections bactériennes. Cela est dû à une intoxication tissulaire avec les déchets de vers parasites;
  • pathologies congénitales ou acquises du système urinaire. En règle générale, ces maladies sont chroniques nature paresseuse. Ceux-ci incluent: pyélonéphrite, glomérulonéphrite, urolithiase;
  • enfin pas formé des fonctions de protection du corps. Lorsque la température de l'air ambiant diminue chez les garçons, il se produit une défaillance de la thermorégulation du corps.
  • rare changement de couches. Il ne suffit pas de changer la couche en une neuve chez le bébé - chaque fois que vous devez laver le bébé. Sinon, les agents pathogènes des masses fécales peuvent pénétrer dans l'urètre. Un environnement chaud et humide dans des couches ou des couches fait référence à des facteurs qui déclenchent l'apparition de la cystite;
  • situation stressante. Lorsqu'ils déménagent dans un nouveau lieu de résidence ou que les parents divorcent, les enfants cachent leurs expériences. La tension nerveuse entraîne une forte diminution de l'immunité, une perte d'appétit, une faiblesse et une apathie.

Un inconfort psychologique chez un enfant peut provoquer une pathologie dans laquelle le garçon restreint la miction. Cela conduit à la stagnation de l'urine et à une contamination étendue de la muqueuse de la vessie par des micro-organismes. En cas d’anomalie dans la structure des éléments structurels des reins ou du canal urinaire, la cystite devient rapidement chronique en l’absence d’intervention médicale.

La maladie se développe après un traitement à long terme du bébé avec des médicaments qui affectent négativement les tissus rénaux. Il peut s'agir d'antibiotiques, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et de médicaments antimicrobiens, de sulfamides, de cytostatiques. De plus, les causes de la cystite sont souvent des pathologies endocriniennes qui modifient le fond hormonal du garçon.

Avec la cystite, les garçons se plaignent de douleurs lorsqu'ils urinent

Les symptômes

Les signes de cystite chez un petit garçon, qui lui-même ne peut pas encore expliquer ni montrer la zone de douleur qui le dérange, sont difficiles à déterminer. Les parents devraient être guidés par l'apparition de signes pathologiques non spécifiques: manque d'appétit, somnolence, léthargie, anxiété, décoloration et odeur d'urine. Si un pédiatre nouveau-né n'a pas diagnostiqué de maladie respiratoire aiguë, mais que tous les symptômes d'indisposition sont présents, on peut suspecter une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie.

Les garçons âgés de plus de 3 ans sont déjà capables de décrire les sensations négatives qui apparaissent lors d'une cystite aiguë. Ceux-ci comprennent:

  • crampes douloureuses dans le bas de l'abdomen. Ils sont périodiques ou permanents. La douleur s'intensifie avant de remplir la vessie et pendant sa vidange. Pendant la miction, le bébé ressent des crampes et une sensation de brûlure, puis un spasme douloureux se développe, donnant à la région de l'anus, le bas du dos, les organes génitaux;
  • troubles de la miction. Il est nécessaire de faire attention aux fréquentes visites du garçon aux toilettes, en particulier dans le but de réduire la quantité de liquide consommée. L'enfant explique cela par un vif désir de vider la vessie, ce qui est faux. L'urine se détache goutte à goutte et le garçon pleure de douleur à ce moment;
  • décoloration et odeur d'urine. Ces symptômes indiquent non seulement une cystite, mais également d'autres pathologies des systèmes urinaire ou endocrinien. Lorsque des gouttes de sang ou des caillots de sang noir apparaissent dans l'urine, une visite chez l'urologue ne doit pas être différée. Changer l'odeur de l'urine fait référence au stade initial du diagnostic de certaines maladies. Si l'urine sent l'acétone, l'ammoniac et les fruits en décomposition, des tests de laboratoire seront nécessaires pour éliminer les anomalies congénitales graves.

La fièvre est l'un des principaux symptômes de la cystite. Dans le cours chronique de l’inflammation de la vessie, l’hyperthermie chez le garçon varie entre 37 et 37,5 ° C. Et dans la forme aiguë, la température chez les enfants dépasse parfois 40 ° C, la maladie se complique de fièvre, de frissons, de sueurs froides.

Les garçons sont actifs et mobiles, de sorte que les parents peuvent ne pas remarquer les signes négatifs d'infection. Mais avec le refus de l'enfant de la nourriture préférée est en alerte. Le processus inflammatoire est accompagné de troubles du tractus gastro-intestinal: nausée, vomissement, diarrhée ou constipation.

Le changement fréquent de couches est une excellente prévention de la cystite chez les garçons.

Diagnostics

Pour traiter les garçons et les adolescents, il faut un spécialiste du profil étroit - un urologue, mais un pédiatre examinera d’abord l’enfant. Le diagnostic commence par un examen externe d'un petit patient, une évaluation de l'état de santé général, une étude des pathologies de l'histoire. Pour une thérapie efficace, le médecin doit examiner les résultats des analyses de laboratoire et, si nécessaire, biochimiques de l'urine et du sang.

Sur quels indicateurs le médecin se concentre-t-il:

  • les faibles taux de plaquettes sanguines et d'hémoglobine indiquent une résistance médiocre du corps de l'enfant aux infections virales et bactériennes, un manque de vitamines et de micro-éléments;
  • L'augmentation de la concentration dans l'urine de leucocytes, d'acide urique et de ses sels suggère le développement d'un processus inflammatoire aigu ou chronique dans l'une des parties du système urinaire.

Si l'on soupçonne une cystite chez les garçons et les adolescents, un échantillon d'urine est prélevé pour être planté dans un milieu nutritif. De cette manière, l'agent pathogène pathogène et sa sensibilité aux principaux types d'antibiotiques sont déterminés.

Parfois, la confirmation du diagnostic nécessite des procédures instrumentales supplémentaires. Pour les jeunes enfants, l'urologue choisit généralement une échographie pelvienne. Cette méthode d'examen est nécessaire à la différenciation des néoplasmes bénins et malins des reins, des uretères ou de la vessie.

Pendant la cystite, les garçons doivent boire des boissons aux fruits à base de canneberges et d’airelles

Traitement

Un traitement antibiotique est nécessaire pour la cystite, si l’on confirme son origine bactérienne. Les médicaments antimicrobiens sont prescrits par un urologue, en fonction de l'âge du garçon et du stade du processus inflammatoire. Pour les enfants, ces antibiotiques sont généralement utilisés à des doses choisies individuellement:

  • série de céphalosporines;
  • Amoxicilline, Amoxiclav;
  • La clarithromycine;
  • Azithromycine.

Chez les enfants après la prise de tels médicaments est la dysbiose intestinale, ce qui ralentit la récupération. Pour prévenir la mort de la microflore bénéfique, les urologues recommandent de prendre des probiotiques ou des prébiotiques - Linex, Atsipol, Lactobacterin, Bifidumbacterin. Pour réduire la température chez les bébés, vous pouvez utiliser des suppositoires rectaux (Cefecon, Panadol, Nurofen), chez les garçons souffrant de suspensions d'hyperthermie, de sirops ou de comprimés (nimésulide, Panadol).

Les bouillons et extraits de plantes médicinales - Busserole, camomille de pharmacie, feuille d’airelle sont recommandés pour les enfants de plus de 12 ans.

Une telle consommation n'est pas utilisée pour le traitement des bébés en raison du risque de survenue de réactions allergiques graves. Un urologue peut prescrire des médicaments pour les jeunes enfants ayant un effet uroseptique - Canéphron, Cystone ou le complément alimentaire Monurel.

Pendant le traitement, les aliments salés, fumés, frits et gras doivent être exclus du régime alimentaire de l’enfant. Mais la quantité de liquide doit être augmentée en fonction de l'âge. Les garçons devraient consommer beaucoup d’eau pure non gazeuse, de boissons aux fruits de canneberges, de cassis, d’airelles.

Il est nécessaire de prendre au sérieux les plaintes de douleur de l'enfant lorsqu'il urine. L'apparition des premiers symptômes de la cystite devrait être un signal pour consulter un médecin. Sinon, la maladie entraînera des complications graves nécessitant un traitement à long terme.

Cystite chez les garçons: symptômes et traitement

La cystite est une inflammation de la vessie. Les filles en ont marre 5 fois plus souvent que les garçons. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques du corps de la femme - l'urètre de la fille est beaucoup plus court et de plus grand diamètre, ce qui est une condition positive pour le développement d'une infection de la vessie, qui le suit par la voie ascendante. Récemment, cependant, les garçons sont de plus en plus diagnostiqués avec ce diagnostic. Tous les parents ne savent pas quels sont les symptômes, comment se déroule le traitement d'une telle maladie.

Tableau clinique

Dans la cystite, l'inflammation recouvre les couches muqueuses et sous-muqueuses des cellules de la vessie. Les garçons d'âge préscolaire et d'âge scolaire inférieur sont plus susceptibles à la maladie, tandis que les adolescents et les enfants âgés de moins d'un an sont beaucoup moins susceptibles de souffrir de cystite.

Le principal facteur stimulant le développement du processus inflammatoire dans la vessie est le refroidissement excessif général du corps. Dans de telles conditions, l'infection obtient les conditions idéales pour le développement et la reproduction.

L'agent pathogène pénètre dans la cavité de l'organe par un chemin ascendant (à travers l'urètre) ou descendant (à partir des reins ou des uretères). Très souvent, cela est dû au non-respect des règles d'hygiène personnelle.

La cystite peut être bactérienne ou fongique. Les enfants peuvent être contaminés dans les lieux publics: écoles, jardins d'enfants, piscines, bains publics, toilettes publiques, etc.

Les cystites aiguës et chroniques se distinguent en fonction de l'évolution clinique.

La cystite aiguë commence soudainement. Elle se manifeste par une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen, un ténesme fréquent (fausse envie de uriner), une douleur et une sensation de brûlure lors de la miction, ainsi qu'une augmentation de la température corporelle générale. Les symptômes progressent assez rapidement. Avec un traitement en temps opportun, le pronostic est assez favorable.

La cystite chronique se présente souvent comme une maladie secondaire résultant d'une autre infection du système urinaire.

Les symptômes sont plus flous et le traitement dure généralement plus longtemps.

Dans des conditions normales, la coque interne de la vessie se distingue par un certain nombre de réactions protectrices empêchant le pathogène de se développer activement.

Les symptômes et le traitement de la cystite varient chez les garçons d'âges différents:

  • Chez les enfants de moins d'un an, atteints de cystite, on observe des larmoiements, l'urine devient saturée de couleur jaune foncé, les mictions deviennent trop fréquentes ou rares et la température corporelle dépasse rarement les niveaux normaux.
  • Chez les garçons âgés de plus de 3 ans, il existe une douleur aiguë au bas de l'abdomen, l'urine devient trouble, le besoin urgent d'uriner est obsessionnel et la température corporelle globale peut augmenter (en combinaison avec d'autres symptômes de fièvre).

Thérapie

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement faire appel à un médecin qualifié et non à l'automédication. Un retard peut considérablement augmenter le temps de récupération et provoquer le développement de complications. Sans demander de l'aide médicale à temps, les parents risquent de contracter une autre affection pour une cystite présentant des symptômes similaires.

En cas de suspicion de cystite, le médecin vous prescrit un certain nombre de tests de laboratoire. En règle générale, il s'agit d'analyses générales d'urine et de sang. Sur la base des réclamations et des résultats des tests, un diagnostic est établi.

Le traitement de la cystite sous forme aiguë consiste à détruire la microflore pathogène et à soulager l’état de l’enfant (soulagement de la douleur, normalisation de la diurèse, amélioration de l’état général).

Il faut assurer la paix. Au cours des 4-5 premiers jours, l’enfant doit se conformer au repos au lit - en particulier si la température corporelle globale augmente (avec tous les signes de fièvre qui s’y rapportent).

La deuxième option (et non moins importante) de traitement de la cystite chez les garçons est la pharmacothérapie. En règle générale, le traitement de cette maladie n'est pas complet sans l'utilisation d'agents antibactériens, mais il est important de rappeler que seul un médecin peut prescrire des antibiotiques pour la cystite - sur la base du tableau clinique. Les médicaments non contrôlés non seulement n'aident pas à améliorer l'état de l'enfant, mais causent également des dommages importants à sa santé.

Lorsque la cystite prescrit non seulement des agents antibactériens, mais également des antispasmodiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Pendant toute la durée du traitement, il est important d’organiser un régime alimentaire spécial pour l’enfant. Il est nécessaire d’exclure de sa ration quotidienne les aliments trop épicés, les marinades et les viandes fumées. Il est nécessaire de limiter la quantité de sel consommée, car il retient le liquide dans les tissus. Le régime alimentaire doit être équilibré, contenir des fibres, des vitamines et des minéraux.

À ce stade, vous devez boire beaucoup de liquides: thé peu fort, jus de baies (avec la cystite, boisson aux canneberges utile), jus de fruits, eau minérale non gazeuse.

Il est à noter que pendant la maladie doit être étroitement surveillé afin que le bébé ne gèle pas (surtout les jambes et le dos).

Une attention particulière doit être portée aux soins des organes génitaux, car le non-respect des simples règles d'hygiène peut entraîner une réinfection.

Le médecin peut conseiller (en plus de tous les fonds énumérés) l’utilisation de bains sessiles chauds avec l’ajout de décoctions à base de plantes. Si vous respectez scrupuleusement le plan de traitement établi par le médecin, la période de récupération ne dure en moyenne qu'une semaine.

Utilisation d'antibiotiques

La microflore pathogène la plus courante, provoquant l'apparition d'une cystite chez les garçons, est représentée par E. coli, les infections à staphylocoques et à streptocoques, les champignons et l'adénovirus. Par conséquent, le traitement de la cystite ne peut être efficace sans antibiothérapie.

Dans de tels cas, votre médecin peut vous prescrire certains des médicaments antibactériens suivants:

  • Préparations du groupe de pénicilline: Augmentin, Amoxiclav et autres. Le traitement dure au moins une semaine.
  • Macrolides - Sumamed, Azitramycine. La durée du traitement est de 3 jours.
  • Groupe des céphalosporines - "Taracef", "Tseklor", "Zinnat".
  • Dérivés d'acide phosphonique - Monural et autres médicaments.

En utilisant des antibiotiques, il est important de suivre scrupuleusement les recommandations du médecin traitant et en aucun cas de ne pas se soigner soi-même. Pour sélectionner correctement l'agent antibactérien le plus approprié, une culture d'urine est généralement prescrite.

Cependant, il arrive souvent que la maladie soit assez aiguë et qu'il est impossible d'attendre les résultats de l'ensemencement. Dans de tels cas, il est conseillé de prendre des antibiotiques à large spectre. Lorsque les résultats de l'ensemencement sont prêts, vous pouvez ajuster le traitement en fonction des résultats de l'analyse.

Pendant le traitement, il est impossible de changer de médicament ou d’arrêter l’antibiothérapie sans l’autorisation du médecin. Même si les symptômes de la cystite ont disparu, la microflore pathogène peut rester dans la vessie et se manifester pleinement si des conditions favorables sont créées pour cela.

Une fois le traitement antibiotique terminé, vous devez à nouveau faire uriner pour que vous puissiez semer.

Recettes de médecine traditionnelle

Il convient de noter immédiatement qu'il est impossible de guérir la cystite avec des remèdes purement folkloriques. Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, votre enfant n'a pas besoin d'hésiter pour aller à la clinique. Comme méthodes de traitement supplémentaires, vous pouvez utiliser certaines recettes - naturellement, avec le consentement du médecin traitant. En voici quelques unes:

  1. Il faut verser 250 ml d’eau bouillante dans une cuillerée à thé d’Hypericum broyé et mettre au bain-marie pendant 30 minutes. Après cela, le bouillon résultant doit être refroidi et filtré. Donnez à un enfant un quart de tasse 3 fois par jour avant de manger.
  2. Une cuillère à café de bleuets versez 250 ml d'eau bouillante. Infuser le mélange pendant 30 minutes (un thermos peut être utilisé). Une seule dose - 1/3 de la troisième tasse. Prenez le mélange à 3 fois par jour.
  3. Prendre en parts égales camomille, calendula et ficelle, mélanger. 3 cuillères à soupe du mélange versez 1 litre d'eau bouillante et maintenez au bain-marie pendant 30 minutes. Bouillon à refroidir. Il est possible d'appliquer des moyens sous forme de plateaux sédentaires, cours de traitement - pas moins d'une semaine.

Des complications

Habituellement, avec un traitement rapide et l’absence de facteurs aggravants concomitants, la cystite ne laisse pas de complications. Si les parents ont mis longtemps à se rendre à la polyclinique ou même à se soigner eux-mêmes, le processus infectieux peut devenir chronique et se propager aux organes voisins.

La pyélonéphrite est l’une des complications possibles de la cystite. Dans ce cas, l'infection entre par le haut de la vessie dans le bassin rénal et devient la cause du développement d'un processus inflammatoire actif.

Cela se produit souvent en raison du reflux vésico-urétéral, provoqué par l'urine de la vessie pénétrant dans les uretères. La pyélonéphrite est une maladie assez grave, dont l'évolution clinique est sévère et qui nécessite un traitement dans un hôpital.

Si dans ce cas, à temps, ne cherchez pas une aide qualifiée, l'état du patient peut être aggravé par le développement d'une cystite interstitielle. Cette affection est caractérisée par la propagation de l'infection à la couche musculaire d'un organe creux, entraînant une perte d'élasticité. De tels changements ne peuvent pas être corrigés, car dans ce cas, le tissu musculaire perd ses propriétés et devient une seule cicatrice continue.

Pour en savoir plus sur la maladie, regardez la vidéo ci-dessous.