Causes de la courbure du pénis et comment se passe le traitement?

La cystite

La déformation du pénis est un phénomène assez courant. Selon les statistiques, la courbure du pénis est diagnostiquée chez 4% des hommes. En fonction de la gravité de la pathologie, le patient peut ne pas être gêné mais le plus souvent l'organe sexuel déformé a un effet négatif sur la fonction érectile, ce qui provoque des troubles de la sphère sexuelle.

Causes de la pathologie

Conventionnellement, les causes de la courbure du pénis peuvent être divisées en acquises et congénitales. Les facteurs provoquant une déformation de l'organe sont divers et déterminent, à de nombreux égards, la méthode du traitement chirurgical ultérieur.

Il y a de telles causes de pathologie:

  • Anomalie congénitale. La courbure résultant de malformations du corps, en raison de laquelle il a une forme anormale. Une cause congénitale commune de déformation est un urètre court, comparé à la norme. Les causes congénitales de la maladie comprennent également la structure anormale des vaisseaux sanguins du pénis. Dans ce cas, une courbure prononcée n'est constatée que pendant l'érection, lorsque les tissus du pénis sont remplis de sang.

Ainsi, dans la médecine moderne, il existe des causes acquises et congénitales de la déformation du pénis.

Le besoin de soins médicaux

La question de savoir si vous avez besoin de voir un médecin lorsque le pénis est courbé inquiète tous les hommes confrontés à un tel problème. Le besoin d'assistance est déterminé principalement par le patient. Si la forme pathologique du corps n'affecte pas la capacité érectile, la qualité de la vie sexuelle, ne provoque pas de symptômes douloureux sévères, une intervention médicale urgente n'est pas nécessaire.

Consulter un médecin doit dans ce cas:

Pathologie du système génito-urinaire

  1. Contraction de l'urètre. En règle générale, il se produit sur le fond de la déformation du pénis causée par un effet traumatique sur l'organe. L'urètre est raccourci ou rétréci, empêchant ainsi une miction complète. Lorsqu'il va aux toilettes, l'homme ressent de la gêne ou de la douleur. La fréquence des mictions augmente en même temps, en règle générale, en raison de la violation de la perméabilité de l'urètre, la vessie n'est pas correctement vidée.
  2. Troubles d'approvisionnement en sang. En raison de la déformation du corps, il est possible de développer une atrophie dans les tissus en raison d'un débit sanguin insuffisant. Dans ce cas, les patients ont un tissu pénien cyanosé. Si l'apport sanguin n'est pas rétabli à temps, le développement de foyers nécrotiques est possible.
  3. Cicatrices fibreuses. Ces formations se produisent lors d'effets traumatiques, dans lesquels la courbure du pénis dépasse 15 degrés. Le type de tissu présenté se transforme souvent en formations oncologiques et nécessite par conséquent un traitement spécial.
  4. Troubles érectiles. Il faut demander de l'aide au médecin si la difformité de l'organe affecte la capacité d'érection, sa qualité, sa durée. Une intervention médicale est nécessaire lorsque des problèmes d'éjaculation surviennent, ce qui peut être une conséquence de la courbure.

Avec le développement des troubles ci-dessus, des soins médicaux sont nécessaires, dont le but est d'éliminer la difformité et de prévenir d'éventuelles complications.

Mesures de diagnostic

Pour confirmer le diagnostic, il suffit généralement à un spécialiste d’examiner les plaintes du patient. Une évaluation préliminaire de l'état du patient est donnée sur la base d'une inspection visuelle de l'organe. La palpation est réalisée dans le but d'identifier les formations fibreuses, les plaques, leur localisation, leur taille. Si nécessaire, une évaluation de la fonction érectile.

Avec un diagnostic supplémentaire en utilisant ces méthodes:

  • Échographie. Nommé pour étudier l'état des vaisseaux sanguins du corps, leur perméabilité. Avec l'aide de l'échographie a révélé des tumeurs pathologiques, foyers de thrombose. L'échographie peut déterminer la longueur de l'urètre.

En général, le diagnostic de la courbure du pénis est réalisé en examinant et en palpant l'organe. Des méthodes d'examen en laboratoire et par instruments sont utilisées pour déterminer la cause exacte de la pathologie et évaluer l'état de l'organe génital.

Thérapie conservatrice

Le traitement des maladies du pénis par les médecins urologues. Il existe actuellement un large éventail de traitements non chirurgicaux, mais leurs indications sont très limitées. La plus grande efficacité du traitement médicamenteux est caractérisée par la maladie de Peyronie.

Les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Médicaments hormonaux. Pour la thérapie, les médicaments sont prescrits à base de cortisone, triamcinolone, hydrocortisone. Leur action vise à supprimer la production de collagène dans les fibroblastes. En conséquence, la plaque disparaît progressivement. Les médicaments sont administrés par injection et entraînent souvent des effets secondaires sous forme de processus atrophiques locaux.
  • Préparations enzymatiques. Cette action vise à modifier la concentration de collagène dans la plaque. Pour cette raison, la formation est progressivement étirée et la courbure est éliminée.

En général, le traitement de la courbure du pénis est effectué en appliquant des méthodes médicales et physiothérapeutiques. Cependant, leur inconvénient réside dans le degré d'efficacité et les effets indésirables différents pour chaque patient.

Traitement chirurgical

Il est à noter que la correction chirurgicale de l'organe est utilisée plus souvent que la thérapie conservatrice, en particulier si la courbure pénienne est fortement prononcée et provoque des complications. Dans la plupart des cas, la chirurgie a lieu sans difficulté. La fonctionnalité de l'orgue est restaurée dans les premiers mois suivant la procédure.

  • Excision de la tunique. La procédure consiste à redresser le corps, ce qui est produit en enlevant le tissu du côté opposé à la courbure. L'opération est prescrite aux patients ayant une longueur suffisante du pénis, car par la suite, l'organe devient légèrement plus court. Dans le même temps, ses fonctionnalités sont préservées.
  • Allongement de la tunique. Nommé chez des patients chez qui on a diagnostiqué la maladie de Peyronie, ou si l'excision n'est pas possible en raison de la petite longueur du pénis. Dans la zone de compactage, les tissus inélastiques sont enlevés et remplacés par un matériau plastique, qui est un tissu prélevé sur le patient, ou un moyen synthétique.
  • Falloprothèses. Nommé à des patients présentant une déficience grave de la fonction érectile. L'opération implique l'introduction d'une construction en plastique prothétique qui soutient la forme naturelle du corps. Ainsi, la courbure est éliminée et la capacité pour une érection complète est restaurée.

Au cours des premiers jours suivant la chirurgie, le patient peut ressentir des douleurs à l'aine, un œdème, des saignements mineurs. Pendant cette période, il est extrêmement important de respecter les règles d'hygiène, car l'infection peut pénétrer dans les tissus opérés. La guérison complète se produit généralement 2-3 mois après la chirurgie. Jusqu'à ce moment, le patient doit s'abstenir de tout contact sexuel.

Le traitement chirurgical de la déformation du pénis est une méthode qui implique le traitement de la courbure d’un organe en effectuant une opération.

La déformation du pénis est une pathologie courante qui provoque des troubles circulatoires de l'organe, des problèmes d'érection, des douleurs et des malaises au quotidien. Lorsque la courbure du pénis nécessite un traitement spécial, sauf lorsque la violation ne provoque pas de symptômes et de problèmes prononcés dans la région génitale.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Comment corriger la courbure du pénis

Les problèmes de courbure de la dignité masculine sont assez courants et la question de savoir comment corriger la courbure du pénis est une raison sérieuse de consulter un spécialiste.

Causes de la courbure du pénis

Il n’existe toujours pas de réponse exacte à la question de savoir pourquoi l’organe masculin est courbé. La plupart des médecins ont leur propre point de vue, basé sur le diagnostic, la recherche et l'évolution de la maladie.

  1. Selon les experts, la première cause de la maladie a des racines biologiques ou, plus simplement, l'hérédité. Les médecins découvrent la courbure de l'organe et ses pathologies anatomiques même lors de la naissance d'un garçon. Il est fort possible que la propension à une maladie similaire chez l'homme soit transmise génétiquement.
  2. Le deuxième facteur contribuant à cette maladie est le traumatisme génital. Les dommages mécaniques aux organes sont souvent les signes avant-coureurs de la maladie de La Peyronie.

Pour diagnostiquer cette maladie en vous-même, vous devez examiner soigneusement votre organe. Lorsque ce diagnostic sur le pénis apparaissent des plaques, qui contribuent à la déformation du pénis.

Les médecins disent que le risque de détecter la maladie de La Peyronie est plus élevé chez les diabétiques, les patients hypertendus et les hommes plus âgés. Avec le vieillissement, l'élasticité du corps diminue rapidement, ce qui peut provoquer sa courbure.

Que faire avec la courbure du tronc génital masculin

En fonction de la gravité du problème et de l'état psychologique de l'homme, les actions et le traitement seront différents.

Si ce fait ne crée aucune gêne et aucun problème dans sa vie personnelle, vous ne pouvez rien faire et vivre dans votre plaisir.

Les symptômes suivants peuvent expliquer le recours à un médecin pour un homme présentant une courbure du tronc génital:

  • violation de la vie sexuelle, incapacité d'atteindre l'orgasme;
  • douleur dans l'organe génital;
  • l'apparition d'un sceau sur la partie incurvée du pénis;
  • l'organe sexuel a diminué de taille.

Même l'un de ces signes indique la présence de pathologistes prononcés et une intervention urgente.

Méthodes pour corriger la courbure du sexe

La médecine moderne offre de nombreux moyens de se débarrasser de ce problème et n'ayez pas peur de demander de l'aide, car l'élimination de la courbure est indolore.

La première façon de redresser le pénis.

  • Correction avec l'extension du périphérique. Il a un effet positif sur la taille du pénis et élimine la courbure.
  • Le fonctionnement et le fonctionnement de l'appareil sont très simples. A l'aide d'une large ceinture fixée sur la tête, il crée une tension constante, contribuant ainsi à une division cellulaire améliorée et à un remplissage rapide de l'espace vide.Le redressement du pénis avec cet appareil n'a des résultats positifs que pour une longue période. Attendre un effet momentané dans une semaine ou deux ne devrait pas, seul le port systématique conduira à un bon résultat. Croyez-moi, le traitement en vaut la peine.
  • L'alignement du corps continuera pour le reste de sa vie. Pour maximiser l'effet, vous devez choisir un modèle qualitatif, compatible avec votre médecin.

La deuxième façon. Correction du massage de la courbure du pénis.

Comment atteindre les résultats souhaités avec un massage? Si la déformation du pénis n’est pas trop prononcée, un massage peut l’équilibrer. Comme dans le cas précédent, le massage doit être effectué régulièrement, systématiquement et correctement.

Il existe deux techniques de massage efficaces:

  1. Technique 1
    Pour atteindre l'état d'érection et pendant ce temps, il est nécessaire d'accélérer le flux de sang vers l'organe en utilisant la technique de «traite». À la base même du pénis, le flux sanguin est bloqué. Pliez soigneusement le pénis dans la direction opposée à la courbure et fixez-le dans cette position pendant 30 minutes.Ces manipulations doivent être effectuées deux fois par jour pendant 2 à 4 mois.
  2. Technique 2
    Achetez un lubrifiant spécial à la pharmacie pour améliorer la glisse. Étalez-le avec un membre en utilisant votre pouce, votre index ou votre majeur pour serrer la base du pénis Faire des mouvements de haut en bas. Attendez l'état d'érection. Lorsque l'érection est atteinte, entourez la base du pénis d'une main et la tête de l'autre. Étirez-le sur les côtés, en vous arrêtant progressivement pendant une demi-minute. Répétez jusqu'à 10 fois. La durée de la technique est de 6 à 8 minutes.

L'opération de redressement du pénis

L'intervention chirurgicale est le moyen le plus rapide et le plus radical de redresser le pénis. La durée de l'opération prend généralement 3 heures.

Bien que cette procédure apporte des résultats rapides, vous ne devez pas vous précipiter pour prendre une telle décision.

La raison principale pour laquelle de nombreux patients refusent un tel traitement est de réduire la taille de la virilité. Depuis l'opération, on élimine le sceau déformé qui s'est formé sur l'organe génital.

Il y a aussi une opération sans conséquences, telle que la réduction de la taille d'un membre, la soi-disant phalloplastie.

La phalloplastie est une opération efficace au cours de laquelle des tiges spéciales en plastique sont cousues dans l'organe lui-même.

Les avantages sont évidents, mais les inconvénients vous font penser:

  1. cicatrices sur l'organe qui affectent la sensibilité
  2. sentiment constant d'érection.

Quelle que soit l'opération, c'est toujours un risque et une conséquence. Si un médecin a diagnostiqué une maladie évolutive ou une aggravation de l’état à l’aide d’une échographie, si toutes les méthodes précédentes n’ont eu aucun effet et si la courbure a un effet négatif sur la vie personnelle du patient, l’opération est la seule solution.

Dans d'autres cas, le médicament recommande d'éviter les interventions chirurgicales et de faire appel à la foi et à la patience pour améliorer la situation à l'aide d'un massage et d'une extension.

Redresser la dignité masculine est possible et il n’ya pas de quoi avoir honte et cacher ses expériences et ses problèmes. Chirurgie, massage ou appareils spéciaux - tout cela n’est désigné que par un spécialiste qui procédera à un examen et prescrira un traitement. En aucun cas, ne vous auto-soignez pas et ne vous posez pas un diagnostic basé uniquement sur la coïncidence des symptômes.

Courbure du pénis

Les modifications pathologiques de la structure des organes reproducteurs externes ne se produisent que chez 4% des hommes d'âge mûr. Les facteurs qui ont provoqué le malaise sont détectés à travers un examen diagnostique. La courbure du pénis est un défaut anatomique qui réduit la qualité de la vie humaine. Par conséquent, un traitement est prescrit afin d'éliminer les violations existantes et d'éviter la survenue de conséquences négatives.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur habituel s'est débarrassé des problèmes de puissance par une méthode efficace. Il a vérifié sur lui-même - le résultat est à 100% - l'élimination complète des problèmes. Ceci est un remède naturel à base de plantes. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous le recommander. Le résultat est un rapide, REAL METHOD.

La forme et la taille du pénis sont importantes pour un homme. La capacité de satisfaire son désir sexuel et de donner du plaisir à son partenaire influence grandement l'estime de soi. Les problèmes de la sphère intime conduisent souvent au développement de complexes psychologiques difficiles à éliminer sans traitement spécifique. C'est pourquoi, aujourd'hui, une grande attention est accordée à l'amélioration des méthodes utilisées pour restaurer la fonctionnalité des organes du système urogénital. Le plus grand effet apporte une intervention chirurgicale.

La pharmacothérapie à domicile n’est prescrite qu’au début de la maladie, ce qui a entraîné une diminution de l’activité sexuelle. De cette manière, seuls 15% des patients peuvent être aidés. La courbure du pénis est aussi appelée déviation érectile. Cela est dû au fait que le défaut est détecté uniquement lors de l'érection. Chez un homme en bonne santé, un pénis en érection sera droit. Dans l'état «calme», le pénis a toujours la forme correcte.

Le pénis est constitué de trois éléments caverneux, parmi lesquels des corps cylindriques spongieux et caverneux. Ils forment un système spongieux, imprégné d'un grand nombre de vaisseaux sanguins. Il est recouvert d'une membrane albumineuse, d'élasticité différente. Une érection est causée par le remplissage progressif des corps caverneux avec du sang. L'éjaculation se produit par l'urètre (l'urètre). Changer la forme du pénis peut provoquer une perturbation de ces processus.

La disproportion du pénis est souvent déclenchée par les facteurs suivants:

  • destruction du corps;
  • débit sanguin inégal;
  • violation de la structure et de la structure de l'organe reproducteur.

Vous pouvez remarquer la forme irrégulière du pénis au début de la puberté. La première érection chez les garçons apparaît à l'âge de 10-12 ans. L'angle d'inclinaison est souvent de 90 degrés. Il est important que l’enfant à temps adresse son problème aux adultes. Ignorer ces symptômes est lourd de complexes psychologiques. Un traitement en temps opportun est une garantie de l'absence de problèmes intimes à l'avenir.

L'examen diagnostique comprend une enquête auprès des patients, un examen de la zone à problèmes et des tests de laboratoire. Ces derniers sont nécessaires pour déterminer l'état général du patient, la présence (absence) du processus inflammatoire. L’aide de l’andrologue est nécessaire pour les représentants du sexe fort qui présentent les manifestations cliniques suivantes:

  • douleur dans le périnée pendant la miction et les rapports sexuels;
  • changer la forme du pénis (le raccourcir);
  • courbure du pénis de plus de 30 degrés;
  • difficulté à établir un contact sexuel;
  • plaques de forme irrégulière, localisées le long du tronc de l'organe reproducteur.

Si vous rencontrez des difficultés dans la vie intime, vous devriez consulter un médecin. Plus un homme attend longtemps dans un centre médical, plus il est difficile de le soigner.

Causes de la courbure du pénis

L'anomalie est congénitale et acquise. Ce dernier type apparaît en raison d'une diminution de l'élasticité d'un ou plusieurs corps caverneux. La survenue d'une pathologie pendant la période prénatale est due à un déséquilibre hormonal, à la formation incorrecte du corps caverneux.

La courbure acquise du pénis peut être causée par des blessures mécaniques. Dommages au pénis, provoquant des changements dans sa structure, le risque que les hommes cherchent à augmenter sa dignité de taille à la maison. L'utilisation de méthodes folkloriques dans ce cas est inacceptable, toute intervention doit avoir lieu sous la supervision d'un médecin.

Le risque de lésion des tissus qui forment le corps caverneux est présent même avec un traitement médical. Pour éliminer la dysfonction érectile, on prescrit souvent des injections. Les injections provoquent l’apparition de microtraumatismes dont la présence devient souvent la cause de l’inflammation. À la suite d'une infection, des cicatrices apparaissent à la surface du pénis, à la suite de quoi il se déforme.

L'une des causes les plus courantes de courbure du pénis est la maladie de Peyronie.

Cette pathologie est caractérisée par une lésion de l'albumine des corps caverneux. Les cellules, dans les fonctions desquelles la protection et la préservation de la structure du pénis, sont endommagées par des effets externes et internes. Les facteurs négatifs incluent les microtraumatismes, l'affaiblissement du système immunitaire, les prédispositions génétiques et les foyers d'inflammation.

Au risque des hommes de plus de 40 ans, les jeunes atteints de cette maladie sont assez rares. Les phoques provoquent une dystrophie des vaisseaux sanguins. En conséquence, le flux sanguin dans l'aine diminue, entraînant la stagnation. La déformation du pénis est due au fait que les zones touchées sont comprimées et calcifiées. Des excroissances fibreuses apparaissent dans les corps caverneux, ce qui réduit la fonctionnalité et la sensibilité du pénis.

Parmi les autres facteurs pouvant causer la courbure du pénis acquise, citons:

  • des fractures;
  • inflammation purulente;
  • presser;
  • dommages aux vaisseaux sanguins du pénis.

La cause des changements pathologiques de type congénital peut être:

  • formation anormale de l'albugine, des corps caverneux, du canal urinaire;
  • impact psychologique directement au cours des 12 premières semaines de grossesse;
  • naissances multiples;
  • l'abus d'alcool, le tabagisme dans la période de porter un enfant;
  • infection infectieuse;
  • grossesse multiple;
  • prédisposition génétique aux maladies du tissu conjonctif.

La probabilité d'une induration fibroplastique augmente en raison d'un manque de vitamine E, d'anomalies des glandes endocrines, d'une quantité excessive de sérotonine.

Types de courbure

La courbure du pénis est classée en fonction du degré d'asymétrie (la forme de l'organe reproducteur).

Le pénis peut être déformé sur le côté du scrotum, de haut en bas. Une telle violation est souvent accompagnée d'un emplacement anormal et d'une longueur insuffisante de l'urètre.

La déviation érectile est divisée en plusieurs variétés, l’indicateur déterminant est l’angle de déviation du pénis. La courbure du pénis peut reconnaître:

  • insignifiant (de 9 à 16 degrés);
  • moyen (de 20 à 45 degrés);
  • significatif (plus de 50 degrés).

Les contacts sexuels dans la région du pénis provoquent une gêne et une douleur.

Méthodes de redressement

Comment aligner un membre en cas de déviation érectile, informez le médecin traitant. Il y a beaucoup d'options de traitement pour cette pathologie. La méthode la plus appropriée est déterminée en fonction du degré de déformation et de la structure anatomique du pénis, des caractéristiques individuelles du patient.

La courbure du pénis due à des anomalies congénitales ne peut être corrigée que chirurgicalement. En cas de maladie de La Peyronie, un traitement médicamenteux (acétate de tocophérol, tamoxifène, collagénase) et une physiothérapie sont inclus dans le schéma thérapeutique. La liste de ces derniers inclut la thérapie par ultrasons et par ondes de choc, l'électrophorèse, le rayonnement laser et la radiothérapie.

Ces méthodes ont un effet positif uniquement dans les premiers stades de la pathologie. Lorsque la maladie est négligée, une intervention chirurgicale est effectuée. Le patient peut avoir besoin de l'aide d'un psychothérapeute. La présence de problèmes dans la sphère intime entraîne l'apparition de déviations psychologiques.

En l'absence de dommages causés par un pénis courbé, il n'est pas urgent d'ajuster la forme. Dans ce cas, le patient doit consulter régulièrement le médecin traitant. Un suivi régulier permettra d'éviter l'apparition de complications.

Extender

Ce que l’on appelle l’appareil, à travers lequel augmenter la longueur du pénis. De tels dispositifs sont en grande demande. L'extendeur se compose d'un dispositif de retenue pour la dernière partie du pénis, du lit, des tiges et de l'anneau. Le dernier détail est nécessaire pour attacher l’organe reproducteur près de l’os pubien. Cet appareil peut être utilisé pour redresser la "dignité" des hommes, cette thérapie doit être coordonnée avec votre médecin. Le prolongateur aura l’effet souhaité si le patient se conformera à toutes les recommandations prescrites.

Il existe plusieurs types de dispositifs pour allonger et redresser le pénis. Extender est un harnais, une sangle et un adhésif sous vide. La première option est simple, rentable et peu efficace. Le harnais, responsable de la fixation du pénis, est fabriqué dans un matériau élastique rigide. Cela provoque une gêne lors de l'utilisation de l'appareil.

Les rallonges Remesh ont été créées en tenant compte des lacunes constatées dans le développement d’appareils de cette catégorie de la première génération. La similarité avec les rallonges de faisceau est limitée par le mécanisme de fixation. Au lieu d'un harnais en forme de goutte, il y a une ceinture. Les avantages de ce modèle sont une fixation améliorée, une répartition uniforme de la charge à la surface du pénis, l'absence d'inconfort et une période d'utilisation plus longue.

Les rallonges adhésives sous vide n'ont pas d'élément de verrouillage et de lit. La tête du pénis est placée dans une chambre spéciale. Pour éviter d'endommager les tissus sensibles, une membrane élastique y est placée. La restauration de la forme se fait par les effets simultanés de l'adhésion et du vide. Un homme ne ressent pas la douleur et d'autres symptômes désagréables. Le seul inconvénient est le coût de l'appareil, en raison de sa complexité.

Appliquer le périphérique doit être en totale conformité avec les instructions ci-jointes. Une séance dure de 3 à 6 heures, tandis que la rallonge est retirée lors de la visite des toilettes. La durée du cours est déterminée par le médecin. La longueur de la tige est augmentée progressivement, après 5 jours d'utilisation, ils font une pause.

Massages

La courbure du pénis au stade initial est éliminée par massage. Faites-le à la fois indépendamment et avec l'aide d'un partenaire. La clé du succès est la régularité et l’adhésion à la technique d’exécution. La procédure est effectuée dans l'ordre suivant:

  1. Amenez le pénis dans un état de "pleine préparation".
  2. Contribue à augmenter le flux sanguin vers la tête du pénis redressé.
  3. Appuyez doucement sur la base de l'organe en érection pour bloquer le flux sanguin.
  4. Restez dans cette position pendant 15 à 20 secondes et libérez le pénis.
  5. Répétez l’exercice en premier (durée de la session - 10 minutes).

Le massage du pénis est effectué deux fois par jour, la durée du cours dépend des caractéristiques individuelles de l'homme. Le schéma thérapeutique est prescrit par le médecin traitant.

Opération

Si le pénis est fortement courbé, une intervention chirurgicale reste la seule issue. Avec son aide, l'anatomie est complètement éliminée, donnant au pénis une forme cylindrique régulière. La chirurgie est prescrite lorsque la douleur apparaît dans le tableau clinique, ce qui ne peut être éliminé par un traitement traditionnel. Une autre indication pour la chirurgie est la difficulté des rapports sexuels.

L'opération utilise l'une des méthodes disponibles, parmi lesquelles:

  • Les prothèses sont réalisées si l'intégrité de l'albugine du pénis est gravement altérée. L’essence de la chirurgie est assez simple: au lieu des tissus affectés, des cylindres de silicone remplis d’eau sont insérés dans le pénis. Corrigez ainsi la courbure de l'organe reproducteur.
  • Opération Nesbit - utilisée pour la déformation du pénis de gravité modérée (angle de flexion inférieur à 45 degrés). Les médecins raccourcissent l'enveloppe externe située de l'autre côté de la zone touchée.
  • Greffe - plastique allongeant, prévoyant l'excision de la plaque formée sur le pénis. Après la zone endommagée, imposer un morceau de peau au patient. Cette opération est effectuée pour la correction du pénis lors de l'exécution d'une déformation.

Thérapie par ondes de choc extracorporelles

UHT est une méthode efficace pour éliminer la courbure du pénis. Un impact positif est obtenu en combinant (redirigeant) l’énergie acoustique et une impulsion ultrasonore. Le nombre de séances dépend du stade de la maladie et de l'état général du patient. La procédure est contre-indiquée pour les hommes souffrant de:

  • thrombose;
  • tumeur maligne;
  • l'hémophilie;
  • pathologies infectieuses aiguës;
  • maladies cardiovasculaires nécessitant un stimulateur cardiaque.

UHT n'est pas prescrit à ceux qui prennent des anticoagulants.

Conséquences de la courbure du pénis

Que faire avec la courbure du pénis, l'homme décide. Refusant un traitement, il doit comprendre que, en l’absence de mesures thérapeutiques et prophylactiques, le risque de complications augmente. Ceux-ci comprennent:

  • amincissement des vaisseaux sanguins;
  • formation de cicatrice fibreuse;
  • l'apparition de tumeurs malignes;
  • l'impuissance;
  • troubles mentaux provoqués par un handicap sexuel;
  • infertilité masculine irréversible.

Les conséquences négatives peuvent être évitées en observant un mode de vie sain, en faisant régulièrement de l'exercice et en mangeant bien.

Avez-vous de sérieux problèmes de potentiel?

Avez-vous des problèmes avec ERECTION? Déjà beaucoup d'outils essayés et rien n'a aidé?

Ces symptômes vous sont familiers:

  • érection lente;
  • manque de désir;
  • dysfonctionnement sexuel.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. Augmentation de la puissance POSSIBLE! Suivez le lien et découvrez comment les experts recommandent un traitement.

Courbure du pénis: causes, symptômes et caractéristiques du traitement

Courbure du pénis - une pathologie assez commune. Selon les statistiques, la déformation du pénis se retrouve dans 4% des cas du sexe fort. Cependant, dans de rares cas, la pathologie donne aux hommes un inconfort important.

Description

La maladie ne peut presque pas causer de gêne au patient, cela dépend de la gravité de la maladie. En pratique, un organe tordu a souvent un effet négatif sur la fonction érectile, ce qui provoque de graves problèmes dans la vie sexuelle d'un homme.

Il y a une courbure acquise et congénitale du pénis. Les causes de la déformation du corps sont très diverses et influencent généralement le choix de la tactique à suivre pour un traitement ultérieur.

Les causes d'occurrence les plus courantes

Il existe de nombreuses conditions préalables pour le développement de cette pathologie:

  • Défaut congénital. Une telle courbure du pénis est due à des anomalies dans le développement du corps, ce qui entraîne une forme non standard. Une cause fréquente de malformation congénitale est un urètre court (par rapport à la normale). En outre, la condition anormale des vaisseaux sanguins à l'intérieur du corps est la condition préalable au développement de la maladie. Dans ce cas, la courbure prononcée du pénis ne devient perceptible qu'au moment de l'érection, lorsque ses tissus sont remplis de sang.
  • Organe de la blessure. Les dommages au pénis sont considérés comme un événement rare. Cependant, c'est aussi l'une des raisons de la déformation du pénis, en particulier lorsqu'il s'agit de fracture. La courbure peut également être causée par une blessure ou un pincement de l'organe.
  • Pathologie Peyroni. Maladie caractérisée par la courbure de l'organe due à la formation accélérée de cellules fibreuses. Et la croissance des tissus qui en résulte provoque à son tour la consolidation du pénis. Dans cet état pathologique, des excroissances se forment dans les corps caverneux qui entourent l'urètre. Un homme atteint de la maladie de La Peyronie a une érection douloureuse.

Autres préalables

Il existe d'autres causes moins courantes de contrainte:

  • Injection. L'une des méthodes les plus courantes de traitement de l'impuissance est considérée comme l'introduction directe de médicaments dans les tissus du corps, qui augmentent la capacité des vaisseaux. L'utilisation d'injections entraîne des dommages microscopiques au pénis. Dans le cas d'interventions multiples dans l'enveloppe protéique du corps, un tissu cicatriciel est formé, ce qui peut provoquer une déformation supplémentaire.
  • Élargissement de pénis autogène. De nombreux hommes sont mécontents de la taille de leur pénis et utilisent souvent toutes sortes de techniques pour l'augmenter, dont la plupart sont extrêmement nocives pour le corps. Tout d'abord, cela s'applique aux massages spéciaux, qui impliquent un étirement manuel du pénis. Les violations du flux sanguin, développées avec de telles manipulations, entraînent souvent diverses complications, parmi lesquelles la courbure du pénis. De plus, ces tentatives visant à augmenter le corps chez soi ne sont généralement pas très efficaces.

En médecine moderne, la courbure du pénis a de nombreuses causes congénitales et acquises.

Tableau clinique

Il faut dire que les déformations congénitales sont extrêmement rares. La déformation apparaît à la suite de la déviation du développement, même pendant la période prénatale. La présence de parties du corps blessées rend impossible la croissance avec la production active d'hormones sexuelles pendant la puberté. Mais, malgré cette condition, les tissus sains commencent à se développer de manière intensive. Cette disproportion provoque la courbure du pénis vers le bas.

Pathogenèse

De nombreuses études ont montré que le mécanisme morphologique du développement de cette pathologie réside dans des différences significatives entre les parties anatomiques d'un organe. Au moment d'une érection, le tissu qui a perdu son élasticité est beaucoup moins étiré qu'une zone saine, en raison de laquelle l'axe du pénis est dévié dans la direction d'une plus grande tension.

En cas de pathologie de la Peyronie pendant l'intimité, des phoques apparaissent sur l'organe, provoquant ainsi une douleur. Cette maladie devient le plus souvent la cause de la courbure du pénis acquise.

Cela se produit généralement après 40 ans, mais en raison d'une vie sexuelle promiscue, la pathologie est devenue beaucoup plus commune à l'âge de 30 ans. La déformation résulte d'un microtraumatisme, d'une inflammation et d'un affaiblissement des propriétés protectrices du système immunitaire.

Conséquences possibles

Les modifications morphologiques de l'enveloppe protéique du corps provoquent la croissance d'un tissu fibreux grossier, entraînant une déformation du pénis. Les phoques contribuent à l'apparition de la dystrophie vasculaire et à une altération du flux sanguin vers les corps caverneux, de sorte que ces zones deviennent denses au moment de l'érection.

Le sel se dépose dans des endroits dépourvus de nutrition adéquate. C'est pourquoi les tissus mous de l'organe sont resserrés autour d'eux, ce qui complique le travail du système reproducteur. Afin de prévenir la progression d’un état pathologique, le traitement d’un défaut doit être effectué à un stade précoce.

Les rapports sexuels douloureux et la présence de phoques sur le pénis peuvent non seulement entraîner la déformation de l'organe, mais aussi l'incapacité de mener une vie sexuelle bien remplie. Aux stades initiaux, la maladie peut faire l’objet d’un traitement conservateur efficace. Mais si la pathologie est laissée sans attention appropriée, l'ablation chirurgicale du problème peut ne pas apporter le résultat souhaité.

Symptomatologie

La question de savoir s'il convient de contacter un spécialiste de cette pathologie intéresse tout homme confronté à ce problème. Le besoin de soins médicaux est déterminé principalement par le patient. Si la pathologie n'affecte pas l'érection, la vie intime en général, ne provoque pas d'inconfort ni de symptômes douloureux, l'intervention chirurgicale n'est alors pas nécessaire.

Cependant, il existe des situations spécifiques dans lesquelles vous devriez consulter immédiatement un médecin:

  • Contraction de l'urètre. Se produit généralement en raison d'une courbure traumatique du pénis. La correction dans ce cas est nécessaire immédiatement. L'urètre est réduit ou rétréci, empêchant l'urine normale du corps. Au moment de se rendre aux toilettes, le patient ressent une gêne ou une douleur intense. Dans le même temps, la fréquence de l'envie d'augmenter augmente généralement, car il existe un trouble de la perméabilité du canal, ce qui a pour conséquence que la vessie ne se vide pas normalement.
  • Perturbation du flux sanguin. En raison de la courbure du pénis, l'apparition d'une atrophie tissulaire due à un apport sanguin insuffisant est probable. Dans ce cas, le patient apparaît surface cyanotique du corps. Si le flux sanguin ne s'est pas rétabli à temps, les risques de nécrose sont élevés.
  • Cicatrices fibreuses. Un phénomène similaire se produit après une blessure, dans laquelle la déformation du corps dépasse 20 degrés. Les zones tissulaires endommagées peuvent être transformées en néoplasme oncologique, un traitement urgent est donc nécessaire.
  • Dysfonction érectile Assurez-vous de recourir à l'aide d'un spécialiste devrait être le cas lorsque la courbure du corps affecte les capacités de l'homme, la durée et la qualité de ses contacts sexuels. Une intervention médicale est nécessaire en cas de problèmes d'éjaculation.

Dans le cas du développement des phénomènes décrits, il est nécessaire de corriger la courbure du pénis, ce qui aidera à arrêter le développement de processus pathologiques et à prévenir la survenue de complications.

Diagnostics

Pour établir un diagnostic, il suffit généralement de familiariser le médecin avec les plaintes de l'homme. Un médecin peut procéder à une évaluation préliminaire de l'état général d'un patient en effectuant simplement une inspection visuelle. Produit par palpation, ce qui permet de détecter les sceaux fibreux, les plaques, ainsi que leur localisation et leurs paramètres. Si nécessaire, une évaluation de la capacité érectile est également effectuée.

Confirmation du diagnostic

Pour un diagnostic plus approfondi, les spécialistes utilisent plusieurs méthodes supplémentaires:

  • Échographie. Nécessaire pour l'étude des vaisseaux sanguins du pénis et de leur perméabilité. En outre, l'utilisation des ultrasons peut détecter des lésions pathologiques, ainsi que des foyers de thrombose. De plus, ce type d'étude vous permet de déterminer les paramètres de l'urètre.
  • Rayons X. Il est nécessaire d'identifier la pathologie de Peyronie. Les radiographies contenant du sel sont clairement visibles sur la radiographie. Ces formations sont particulières à la maladie de La Peyronie. Si les plaques ne contiennent pas de calcium, la procédure peut être inefficace.
  • CT Nécessaire pour la détection de l'insuffisance veineuse, qui apparaît en raison de la déformation du pénis. Tomographie nommée en cas de courbure et autres maladies du pénis, qui sont accompagnées de violations de l'érection. La tomodensitométrie est réalisée en parallèle avec l'introduction d'un pigment.
  • Analyses. Pour déterminer l’état général du patient, le médecin le soumet à des analyses de sang et d’urine. Si nécessaire, une anamnèse pour les procédures de laboratoire peut également être prise.

En général, le diagnostic de la courbure du pénis se fait par inspection et palpation de l'organe endommagé. Et les autres méthodes d'enquête sont utilisées pour identifier la cause spécifique du processus pathologique et évaluer l'état général de l'homme.

Comment corriger la courbure du pénis: méthodes conservatrices

Les urologues traitent du traitement des pathologies de l'organe reproducteur. Aujourd'hui, il existe un grand nombre de méthodes de correction conservatrices, mais leur gamme d'indications est étroite. La plus grande efficacité de la pharmacothérapie est caractérisée par la maladie de Peyronie.

En traitement conservateur, plusieurs techniques sont utilisées:

  • Agents hormonaux. En général, les médecins prescrivent des médicaments contenant de la triamcinolone, de l'hydrocortisone et de la cortisone. Ces médicaments suppriment la production de collagène, de sorte que les plaques se dissolvent.
  • Drogues enzymatiques. Leur action vise à réduire la concentration de collagène dans les plaques. De ce fait, le néoplasme se dissout avec le temps et la courbure elle-même est éliminée.
  • Utilisation de la rallonge. Cet outil permet d’augmenter le pénis et d’ajuster sa forme. Extender contribue à l’étirement des muscles, grâce auquel le corps se redresse. Le traitement utilisant cet appareil peut durer de six mois à un an.
  • Thérapie par ultrasons. Cette technique est souvent utilisée pour traiter la pathologie de Peyroni. Grâce à l'effet ultrasonore, les joints sont stimulés. Cela augmente la perméabilité des tissus. Cette thérapie est régulièrement utilisée pour la courbure du pénis chez un enfant, car elle ne provoque pas de gêne pour le bébé.

Intervention chirurgicale

Avec la courbure du pénis, les opérations sont beaucoup plus utilisées que les méthodes de traitement conservatrices, en particulier si la pathologie est prononcée et entraîne des complications. Habituellement, la chirurgie se déroule sans difficulté et les fonctions de l'organe sont complètement rétablies en quelques mois.

Il existe plusieurs types d'opérations:

  • Excision de la coque protéique. Cela enlève le tissu du côté opposé de la déformation. Ce traitement de la courbure du pénis est recommandé aux hommes qui ont une longueur suffisante du corps, car à la fin, il sera légèrement plus court. Mais toutes ses fonctions sont préservées.
  • L'allongement de la coque protéique. Il est recommandé aux patients atteints de la maladie de La Peyronie ou à ceux dont la longueur du membre ne permet pas l'excision. Les tissus grossiers sont enlevés aux endroits où il y a compactage et un matériau élastique est placé à la place. Pour créer de telles doublures, on prend des tissus de l'homme ou des substances synthétiques.
  • Falloprothèses. Recommandé pour les hommes souffrant de dysfonction érectile grave. Pendant la chirurgie, une prothèse en plastique insérée dans le corps soutient la forme naturelle du pénis. Ainsi, la courbure est éliminée et l'érection est complètement restaurée.

Courbure du pénis: le traitement de la maladie

La maladie de Peyronie ou la courbure du pénis peuvent être un problème grave et un obstacle dans la vie sexuelle. Cette maladie provoque également le développement de complexes chez les hommes et contribue au dysfonctionnement érectile. Ne négligez pas ce problème et consultez toujours un médecin.

Dans les premiers stades, la courbure du pénis peut être guérie de manière médicale. L'efficacité de ce traitement est extrêmement faible. En cas de courbure sévère, seule une intervention chirurgicale peut aider. Après l'opération, l'effet souhaité est presque toujours atteint et la franchise et la symétrie du membre sont rétablies.

Lors de la consultation, le spécialiste vous expliquera en détail les causes de la courbure et les moyens de remédier à la situation. Ne tardez pas à aller chez le médecin, cela vous aidera à vous débarrasser rapidement et facilement du problème. Sans traitement approprié, la courbure se détériorera et la situation ne fera que s'aggraver.

La maladie de Peyronie est le nom scientifique de la courbure du pénis

Les premières mentions de la maladie de La Peyronie se trouvent dans les écrits de Fallopius 1561. En 1743, le chirurgien du roi français François de la Peyronie décrivit pour la première fois la maladie. L’incidence de la maladie de La Peyronie représente environ 0,4% de la population masculine.

Dans l'étiologie de la maladie de La Peyronie, le rôle principal appartient au microtraumatisme de la tunica, conduisant à des hématomes avec développement ultérieur d'un processus auto-immun dans la tunica. À la suite de ces changements, une plaque fibroplastique se forme, provoquant une violation de l'élasticité de l'albugine et une déformation supplémentaire du pénis.

Fibrose locale.
La fibrose locale de la tunique est une maladie rare et survient généralement à la suite d'une fracture du pénis (rupture de la tunique lors de l'érection) ou de l'utilisation à long terme d'injections intracaverneuses.

Courbure congénitale du pénis

La courbure congénitale du pénis, contrairement à la maladie de Peyronie, conduit toujours à une déformation érectile. La raison en est l’hypoplasie de la tunique et, en conséquence, la disproportion dans le développement des corps caverneux. La courbure du pénis pendant l'érection est le seul symptôme de cette anomalie du développement. La peau, l'aponévrose, le corps spongieux de l'urètre se forment correctement tandis que l'ouverture externe de l'urètre s'ouvre symétriquement sur la tête.

  • La déformation érectile est toujours dirigée vers le corps caverneux sous-développé et la courbure latérale est la plus typique.
  • L'urètre court congénital fait également référence à la courbure hostile du pénis. Dans le même temps, la déformation ventrale est causée par une violation de l'élasticité du corps spongieux de l'urètre due au développement désembryonnaire des couches fasciales.
  • Le diagnostic différentiel des déformations érectiles du pénis en raison de la défaite de la tunique est réalisé avec des maladies telles que la thrombose de la veine dorsale du pénis, une fibrose caverneuse post-traumatique, des lésions syphilitiques secondaires, un sarcome épithélioïde et également une déformation du pénis associée à un métastase d'autres tumeurs.

La maladie de La Peyronie ou induction fibroplastique du pénis est une maladie caractérisée par une dégénérescence structurelle fibreuse multifocale de la tunica albugineum. L'induction fibroplastique s'accompagne de la formation de tissu cicatriciel inélastique fibreux de la tunique et du tissu caverneux adjacent et conduit à l'apparition d'érections douloureuses, à une distorsion du pénis en érection et parfois à un dysfonctionnement érectile. La difficulté ou l'impossibilité du coït dans la maladie de La Peyronie entraîne à son tour une violation persistante du statut psychosexuel de l'homme.

Informations historiques.

  • François Peyroni (médecin personnel du roi Louis XY) a décrit la maladie en 1743 chez trois patients. En 1561, l'anatomiste italien Fallopius décrivit des symptômes similaires de la maladie.
  • L’histoire de l’étude de la maladie dure plus de 250 ans, mais à ce jour un certain nombre de questions relatives à l’étiologie et à la pathogenèse de cette maladie demeurent obscures.
  • Plusieurs théories sont suggérées concernant l'origine de la maladie de La Peyronie. Il s'agit d'une carence en vitamine E, d'un taux élevé de sérotonine, d'un déséquilibre endocrinien, d'une prédisposition génétique, comme en témoigne l'association de la maladie de Peyronie à la contracture de Dupuytren et au groupe d'antigènes à réactivité croisée HLA-B7.

Cependant, la théorie la plus répandue de lésion vasculaire récurrente du pénis, qui a été adoptée par Peyroni lui-même.

Les traumatismes (souvent subcliniques) entraînent un dépôt de fibrine qui, à son tour, active les fibroblastes avec prolifération cellulaire ultérieure, augmentation de la perméabilité vasculaire, stimulation des facteurs chimiotactiques des cellules inflammatoires (histiocytes). Il y a un processus d'inflammation, d'induration et d'accumulation de fibrine entre les couches de la tunique.

Ce mécanisme fait partie du processus de guérison normal. Cependant, l’anatomie unique de la tunique, constituée de plusieurs couches de tissu conjonctif dense et non vascularisé, est une sorte de "piège" pour la réponse inflammatoire, retardant le processus de plusieurs mois et années. La formation du tissu cicatriciel dure environ 1 à 1,5 ans, ce qui entraîne une dégénérescence du tissu collagénique et des bases de la matrice de la membrane en raison de l'activité excessive des fibroblastes.

L'examen histologique révèle une désorganisation des couches tuniques, une réduction et une défragmentation de l'élastine, ainsi qu'une infiltration périvasculaire dans la zone adjacente à l'albugine tunique, bien que ce ne soit pas constant. Des fibres de collagène (principalement de type III) avec des fibroblastes situées entre elles, un petit nombre de vaisseaux sanguins et des fibres élastiques peuvent être trouvées dans les plaques, il peut y avoir une métaplasie du cartilage, ainsi qu'une calcification dystrophique.

Les symptômes de la maladie de La Peyronie incluent:

• présence de plaque palpable –78–100%
• courbure du pénis - 52–100%
• érections douloureuses

70%
• dysfonction érectile 25%
• raccourcir le pénis;
• désensibilisation.

Au stade initial de la maladie, les patients se plaignent généralement de douleurs dans le pénis lors de l'érection. Pour les stades ultérieurs, la présence de courbure du pénis lors de l'érection, la difficulté et même l'impossibilité de rapports sexuels, ainsi que l'apparition de plaques fibreuses identifiées lors de la palpation du pénis. La progression naturelle de la maladie de La Peyronie peut être différente.
La phase active de la maladie dure de 6 à 18 mois, après quoi le processus se stabilise ou régresse spontanément. La taille des plaques de Peyroni varie de quelques millimètres à quelques centimètres, soit en moyenne de 1,5 à 2 centimètres. Selon la localisation de la plaque, il existe: la courbure dorsale, ventrale, latérale et combinée du pénis.

  • La cause de la dysfonction érectile chez les patients atteints de la maladie de La Peyronie sont des troubles hémodynamiques du pénis.
  • L'insuffisance artérielle des corps caverneux peut être le résultat à la fois d'une compression des vaisseaux par la plaque, ainsi que d'une conséquence d'une vascularite auto-immune et d'une périvasculite, résultant d'un microtrauma de la tunica albuginée.
  • Des études sur le débit sanguin pénien chez de nombreux patients atteints de la maladie de La Peyronie ont montré un lien avec un dysfonctionnement veino-occlusif.
  • La fuite veineuse se produit à travers la zone d’implication dans le processus de la tunique, déterminant le mécanisme physiopathologique de la perte de rigidité du pénis.

La réduction de l'élasticité de la tunique dans la zone de la plaque empêche la compression normale des veines pendant l'érection.
2% des hommes consultent un médecin en raison de la présence de malformations érectiles du pénis (JJ Malcahy, SK Wilson, 2002), mais 8% des hommes souffrent effectivement de la maladie de Peyronie (JP Mulhall et al, 2002)

Causes de courbure congénitale du pénis

La médecine moderne n'a pas encore trouvé les causes exactes et fiables de la courbure congénitale de l'organe de reproduction chez l'homme.

La courbure congénitale du pénis est due à des troubles hormonaux qui nuisent au développement de cet organe dans l'utérus.

La maladie pourrait être due à un court urètre congénital, une albumine sous-développée du pénis.
Lorsque les troubles du système immunitaire augmentent le risque de maladie de La Peyronie, c'est-à-dire la formation de plaques fibreuses sur le pénis, à cause desquelles le corps caverneux est rempli de sang de façon inégale pendant l'érection, ce qui entraîne une courbure du pénis. Le diabète et d'autres maladies systémiques augmentent le risque de maladie de La Peyronie. Dans certaines maladies auto-immunes, il est extrêmement rare que le corps commence à s’attaquer à ses cellules, ce qui provoque la maladie.

La courbure congénitale du pénis n'est empêchée que par les forces des femmes enceintes, qui doivent prendre soin de leur santé pendant la grossesse:

  1. éviter le stress;
  2. abandonner les mauvaises habitudes, l'alcool, le tabagisme;
  3. bien manger.

La survenue d'une déviation érectile est possible en raison d'une fibrose locale due à une fracture du pénis ou à d'autres blessures graves provoquant la rupture de la membrane protéique. Après la guérison, des cicatrices se forment qui déforment le pénis dans une direction ou une autre.

Avec l'âge, la courbure peut survenir en raison de la faible élasticité des tissus, dont certains s'étirent plus mal que d'autres, ce qui provoque une déformation du pénis. En outre, la maladie de La Peyronie peut provoquer la prise de certains médicaments, tels que les bêta-bloquants, les médicaments cardiovasculaires.

Afin de ne pas acquérir la courbure du pénis avec l’âge, vous devez surveiller votre santé, mener une vie saine, ne pas vous engager dans des postures trop complexes lors des rapports sexuels, ce qui peut entraîner des blessures.

Pénis courbé: méthodes de traitement

Le traitement de la déviation érectile dépend du degré et de la gravité de la déformation du pénis. S'il existe une petite déformation qui n'affecte pas la vie d'un homme, ne lui apporte pas de souffrances physiques et psychologiques, il n'est pas nécessaire de corriger ce problème.

Si les causes de la courbure du pénis sont acquises, il y a des phoques sur le pénis, alors le médecin décidera de la nomination d'un traitement conservateur ou chirurgical. Le traitement de la maladie avec des médicaments est possible en cas de détection précoce de la maladie de Peyronie.

Le traitement conservateur implique la prise de médicaments anti-inflammatoires. Ces médicaments sont injectés directement dans le pénis afin d'empêcher l'apparition de plaques fibreuses le plus rapidement possible.

  • Pour augmenter l'élasticité des tissus, la vitamine E prescrite, qui est en outre un bon antioxydant.
  • La colchicine réduit la production de collagène, le vérapamil favorise la résorption rapide des plaques.
  • Le tamoxifène est prescrit pour réduire la douleur.
  • Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites pour améliorer le traitement médicamenteux: traitement par ultrasons, thérapie au laser, radiothérapie, phonophorèse avec lidaza, corticostéroïdes, ronidase.

DOIT ÊTRE MARQUÉ

Le traitement médicamenteux ne donne pas toujours un résultat positif et les médecins doivent souvent corriger chirurgicalement un pénis courbé. Le patient est envoyé pour une intervention chirurgicale en cas de courbure pénienne sévère et de douleur lors de l'érection.

L'intervention est réalisée sous anesthésie générale, à l'aide de médicaments pour réaliser une érection. Sur le côté du pénis, non affecté par les plaques, une incision est faite, les bords sont resserrés et cousus. La symétrie est obtenue, ce qui égalise la déformation. Ne pas utiliser de fil résorbable pour les coutures. Après la chirurgie, les patients peuvent ressentir une perte de sensation, un inconfort dans l'urètre et des points de suture. À la suite de cette opération, le pénis devient plus court.

La médecine moderne vous permet de réaliser de telles opérations à un niveau supérieur, de corriger le défaut à l'aide de la peau du patient ou de matériaux artificiels, sans modifier la taille du pénis. L'opération Nesbit-Shepelev est réalisée en formant un pli sur le côté incurvé du pénis, éliminant ainsi la déformation. Les formations fibreuses ne sont pas enlevées, afin de ne pas créer de dommages supplémentaires et la récurrence de la courbure.

Classification des maladies

Contrairement à la maladie de La Peyronie, la courbure du pénis est une pathologie congénitale, qui a la classification suivante:

  1. Légère courbure - le pénis ne dévie du centre que de 15 degrés. Cette pathologie ne nécessite ni ajustement ni traitement.
  2. Moyen - la déviation est légèrement plus visible, mais la courbure du pénis n'affecte pas l'acte sexuel Le patient peut, à sa discrétion, accepter ou refuser de redresser le pénis.
  3. Significatif - le corps est plié de plus de 50 degrés, ce qui affecte grandement la vie sexuelle, il devient presque impossible. Seule l'opération peut corriger la situation.
  4. Dorsale - pénis tordu
  5. Ventral - bas
  6. Side - la courbure du pénis à gauche ou à droite.

> Courbure de l'organe dans la maladie de La Peyronie
Les causes de la courbure du pénis sont variées. La maladie se rencontre le plus souvent à la période de la puberté chez l'homme. Au cours d'une érection, les courbes non physiologiques du pénis deviennent perceptibles. Cela se produit pour les raisons suivantes:

  • Sous-développement des corps caverneux, quand il se développe plus que de l'autre.
  • Leur disproportion.
  • Hypoplasie de l'urètre, détection de la corde.
  • Hypoplasie du fascia du pénis.
  • Blessures.
  • Effets mécaniques.

En outre, la cause de la déformation des organes génitaux peut être une injection, utilisée pour traiter les dysfonctions érectiles. Les aiguilles, à l'aide desquelles des injections sont placées, laissent des microtraumatismes sur le pénis, raison pour laquelle l'enveloppe du pénis est souvent enflammée. Après le processus inflammatoire transféré, des cicatrices peuvent rester, ce qui conduit à la déformation du pénis.

La courbure congénitale du pénis est la conséquence d’un manque d’hormones sexuelles chez l’homme alors qu’il est encore dans l’utérus ou pendant sa puberté.

Symptomatologie

Bien sûr, l'homme remarquera immédiatement la déformation du pénis. Toutefois, le symptôme associé peut également être ajouté au symptôme principal. Parfois, un homme ressent de la douleur, son érection est cassée. Si vous sentez le membre tordu, vous pouvez trouver dans la zone "critique" des phoques. Dans certains cas, la longueur du pénis peut être raccourcie.

La maladie peut se dérouler en deux étapes:

  • inflammatoire - au cours de cette étape, l'homme ressent de la douleur non seulement pendant l'érection, mais également dans un état de repos sexuel.
  • stable - à ce stade, des plaques compactées apparaissent dans la région génitale, qui contribuent aux déformations, perturbant la fonction érectile.

Si vous présentez l'un des symptômes ci-dessus, consultez immédiatement un urologue.

Le principe de l'opération pour corriger la courbure
Afin de poser un diagnostic précis, l’urologue inspectera nécessairement le patient et son organe sexuel et prescrira des méthodes d’examen supplémentaires - échographie et IRM, qui excluront, ou inversement, confirmeront la présence de tumeurs péniennes.

Traitement

Après le diagnostic, le médecin prescrit un traitement. C'est toujours individuellement et dépend principalement du stade auquel se situe la maladie de l'organe sexuel. Ainsi, si un patient traverse une phase inflammatoire, tous les efforts seront déployés pour stabiliser les plaques et soulager la douleur. Après la fin de la première étape du traitement, vous pouvez passer aux mesures plus radicales suivantes.

Traitement médicamenteux. Malheureusement, malgré le fait que la médecine possède aujourd'hui un très vaste arsenal de médicaments pouvant avoir un effet thérapeutique sur la courbure de l'organe génital, un tel traitement apporte dans de rares cas 100% de résultats, après quoi un rétablissement complet se produit. Les traitements médicamenteux et physiothérapeutiques sont efficaces aux premiers stades de la maladie du pénis, avant le début du processus inflammatoire et des cicatrices.

En règle générale, un médicament tel que la colchicine peut corriger des défauts mineurs. Il est pris par voie orale, aide à réduire la formation de collagène. En outre, le médecin peut prescrire un apport en vitamine E, il est un antioxydant merveilleux. Mais avec l'aide de la carnitine, les processus métaboliques sont accélérés.

La plupart des médicaments par voie orale sont toxiques, comportent de nombreuses contre-indications et entraînent de nombreux effets secondaires. De plus, l'efficacité de l'utilisation de la plupart de ces médicaments n'a pas été prouvée.

Intervention chirurgicale.

Un chirurgien intelligent, spécialisé dans la correction des défauts du pénis, est capable de corriger la courbure à presque 100%. La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale. Avant la chirurgie, le pénis est soumis à eregirovaniya pharmacologique. Après avoir détecté la courbure du pénis, une incision est faite dans la partie désirée, serrant et cousant les bords. Ainsi, la symétrie est renvoyée au corps et le défaut existant est corrigé.

Dans l'intervention chirurgicale, il y a un inconvénient: après le traitement, le pénis est raccourci de deux centimètres. En outre, il peut exister des complications sous la forme de lésions de l'urètre et d'une perte de sensibilité de la tête et du pénis. Environ 20% des patients ayant subi une telle opération ressentent une gêne et des douleurs dues aux granulomes qui se forment sur les coutures. Cela est dû au fait que le chirurgien impose des points de suture non résorbables au cours de la couture - c'est une condition préalable à l'opération, sinon les manipulations seront inefficaces et dénuées de sens.

  1. À ce jour, ces opérations se sont améliorées. Le chirurgien peut traiter la courbure du pénis sans absorber l'albumine du pénis, la restaurer avec un morceau de peau du patient ou la remplacer par un matériau artificiel utilisé en chirurgie vasculaire.
  2. Dans ce cas, le membre ne change pas d'apparence et ses dimensions restent les mêmes. Mais cette méthode présente également un inconvénient important sous la forme de dysfonction érectile (environ 30% des opérés). Les raisons de cette situation ne sont pas entièrement comprises et des recherches sont toujours en cours dans ce sens.
  3. L'opération pour corriger la courbure de l'organe sexuel dure jusqu'à deux heures. Après l'intervention, le chirurgien applique des bandages spéciaux avec des bandages élastiques autocollants. Ceci est fait afin d'éviter l'apparition d'hématomes et de réduire l'inconfort du patient.

Le premier pansement est fait le deuxième jour après la chirurgie, puis, au besoin, mais au moins une fois tous les deux jours. Les points de suture du pénis sont enlevés après une semaine ou 10 jours, en fonction du taux de guérison. Après sa sortie, il est recommandé au patient de s'abstenir de toute activité sexuelle pendant 6 semaines.

Foire Aux Questions

Est-il possible d'éviter de raccourcir le pénis?

Oui, cela est possible si, simultanément à l'opération de correction de la courbure, une ligamentotomie est réalisée. Vous pouvez donc compenser la perte de taille.

  1. Quand puis-je revenir à une vie sexuelle normale et normale?
  2. Après la chirurgie, il n'est pas recommandé d'avoir une vie sexuelle pendant 6-8 semaines. C’est le temps nécessaire à la cicatrisation des plaies pour former des liens étroits sur les corps caverneux du pénis et des syndromes douloureux.
  3. Les points de suture restent-ils après la chirurgie et sont-ils tangibles?
  4. Oui, les coutures resteront, car la couture est faite par des fils non résorbables. Après la guérison, les points de suture seront à peine perceptibles, bien qu'ils puissent être ressentis. Après le temps aux coutures sont formées des coquilles qui les lissent.
  5. Pourquoi ne pas utiliser des sutures résorbables?

Cela tient au fait que peu après l'opération, le membre reprendra sa position initiale et commencera à se plier. Il y a une rechute et une nouvelle courbure de l'organe sexuel.

Symptômes de courbure congénitale du pénis

  • Courbure du pénis pendant l'érection (augmentation et tension du pénis lors de l'excitation sexuelle).
  • Douleur pendant l'érection.
  • L'émergence de difficultés avec l'introduction du pénis dans le vagin.
  • Dysfonction érectile due à des problèmes psychologiques - un homme a peur de l'intimité avec une femme.

Les formulaires

  • En fonction de la direction de la courbure sont:
  • sur le côté;
  • vers le scrotum.
  • Selon l'emplacement de l'ouverture de l'urètre peut être:
  • dans un endroit typique (au sommet du gland du pénis);
  • sur la surface inférieure du gland du pénis, sur la tige du pénis, dans le scrotum (hypospadias).
  • Corde urétrale: le pénis se développe normalement, mais l’urètre est plus court que le pénis. En raison de la différence de longueur, le pénis est plié, ce qui conduit à sa courbure.

Raisons

Actuellement, les causes exactes de la courbure congénitale du pénis sont inconnues.

La maladie est probablement due au manque d'hormones sexuelles chez la mère pendant le développement du fœtus.

Ceci est dû à:

  • stress dans la période allant jusqu'à 15 semaines de grossesse;
  • fumer, prendre de l'alcool;
  • en l'absence de temps de repos suffisant, dormez;
  • grossesse multiple (grossesse dans laquelle plusieurs fœtus se développent simultanément);
  • grossesses fréquentes;
  • infection intra-utérine du fœtus.

Causes immédiates de la courbure du pénis:

  • la différence d'élasticité de l'albugine du pénis sur différentes surfaces (un boîtier dense mais tendu contenant le corps caverneux et spongieux (leur structure est semblable à celle d'une éponge, leur taille augmente et leur densité se densifie lorsqu'elles sont remplies de sang));
  • raccourcissement de l’un des trois corps internes (l’un des corps caverneux ou spongieux).

Diagnostics

  • Analyse de l'historique de la maladie et des plaintes (quand il y a une courbure, cela interfère-t-il avec les rapports sexuels).
  • Analyse de l'histoire de la vie (quelles maladies le patient avait précédemment souffert, combien de fois un homme avait-il des relations sexuelles? Une attention particulière est accordée aux lésions des organes génitaux).
  • Analyse de l'anamnèse héréditaire (des problèmes similaires sont-ils apparus chez des parents proches).
  • Analyse des antécédents obstétricaux (comment la mère était enceinte, quelles maladies étaient aux premiers stades, quels médicaments ont été pris par la femme).
  • Remplir des questionnaires spéciaux sur la qualité de la vie sexuelle.
  • Inspection du pénis et mesure de l'angle de déviation dans un état d'érection artificielle (augmentation et tension du pénis).
  • Une érection est réalisée à l'aide d'un aspirateur: un vaisseau est placé sur le membre, à partir duquel l'air est pompé, créant ainsi une pression négative, et le pénis devient droit (augmente en taille, devient solide, élastique).
  • Le degré et la direction de courbure sont évalués.
  • Il est permis au patient de photographier lui-même le membre en érection dans trois projections et d’apporter la photo pour consultation avec le médecin.
  • Échographie (échographie) des vaisseaux du pénis - la circulation sanguine dans le pénis est évaluée. La méthode permet d'identifier la cause du dysfonctionnement érectile (augmentation et tension du pénis lors de l'excitation sexuelle).
  • Membre de l’imagerie par résonance magnétique (IRM): méthode permettant d’obtenir une image, couche par couche, des tissus et des organes. La méthode de diagnostic la plus précieuse pour identifier la cause de la courbure
  • Cavernosographie - dans les structures internes du pénis (le corps caverneux et spongieux ressemble à une éponge qui, lorsqu'elle est remplie de sang, augmente et devient solide), une préparation radio-opaque est injectée (visible aux rayons X) et des radiographies sont effectuées. Cette étude vous permet d'identifier quelle zone du pénis a une longueur inférieure.
  • Cysto-urétrographie - l'étude de la structure de l'urètre et de la vessie. Pour ce faire, une substance radio-opaque est injectée dans la vessie à travers un cathéter (tube fin) inséré dans l'urètre (visible sur les films radiographiques), et plusieurs images sont prises.
  • La consultation d'un urologue-andrologue est également possible.

Traitement de la courbure congénitale du pénis

  • La création sur le côté opposé de l'angle de courbure du duplicateur (pli) des membranes (retirant parfois une section des membranes et les cousant) du pénis, entraînant un nivellement du pénis.
  • En cas de localisation atypique de l'ouverture externe de l'urètre, le traitement chirurgical est réalisé en deux temps.
  • Lors de la première étape, une chirurgie plastique est réalisée sur l'urètre afin de créer son ouverture externe normalement située.
  • Habituellement, on utilise à cet effet la peau du prépuce ou de la joue.

Complications et conséquences

  • Dysfonction érectile (augmentation et tension du pénis lors de l'excitation sexuelle).
  • Douleur pendant l'érection.
  • Dépression (baisse de l'humeur, perte de capacité à ressentir de la joie, altération de la pensée).
  • Infertilité
  • Le raccourcissement du pénis (une complication du traitement chirurgical).

Prévention de la courbure congénitale du pénis

  • Exclusion ou réduction de l'influence de facteurs nocifs sur le corps d'une femme enceinte (tabagisme, alcool, médicaments abusifs, stress psycho-émotionnel (stress), etc.).
  • Visites régulières chez un obstétricien-gynécologue pendant la grossesse.
  • Enregistrement opportun dans la clinique prénatale (jusqu'à la 12ème semaine de grossesse).
  • Préparation en temps opportun pour la grossesse.
  • Appel opportun à l'urologue, urologue-andrologue.

RAISONS

La courbure du pénis peut être congénitale et acquise. La malformation congénitale du pénis appartient au développement anormal du système reproducteur et se produit chez 3% des garçons. Les causes exactes de cette condition ne sont pas connues. L'apparition d'une telle anomalie est influencée par le déroulement de la grossesse, y compris les infections antérieures et le traitement médicamenteux précoce.

La courbure congénitale du pénis est possible en deux versions:

  • Avec une disposition normale de l'ouverture externe de l'urètre (asymétrie des corps caverneux du pénis).
  • Avec localisation anormale de l'urètre.

Dans ce dernier cas, l'ouverture externe de l'urètre se trouve généralement dans la partie inférieure du pénis, entre le scrotum et le frein. L'urètre se présente sous la forme d'une corde dense, ce qui augmente la déformation du pénis. Dans les anomalies congénitales, la courbure du pénis est notée principalement pendant l'érection.

  • La maladie de Peyronie;
  • effets des traumatismes génitaux;
  • le résultat du processus inflammatoire;
  • l'introduction de corps étrangers sous la peau de la tête;
  • effets des injections de drogues dans les corps caverneux du pénis.

La cause probable de la maladie sera en mesure de connaître le médecin après l'examen et l'examen du patient.

Faits intéressants sur la maladie

La maladie de La Peyronie est l'une des causes les plus courantes de courbure du pénis chez les hommes de plus de 40 ans. À un jeune âge, la maladie est rare. Avec cette pathologie, des changements fibreux dans la coque des corps caverneux du pénis et sa courbure ultérieure se produisent. La cause exacte de la maladie n’est pas connue, ce qui rend pratiquement impossible la prévention de cette pathologie.

La maladie de La Peyronie se caractérise par les symptômes suivants:

  • douleur dans le pénis au repos et pendant l'érection;
  • l'apparition de plaques molles (phoques) sur la peau du pénis;
  • courbure du pénis.

La cause probable de cette condition sont les microtraumatismes du pénis. Une inflammation lentement progressive conduit à la prolifération du tissu conjonctif et à la formation de plaques fibreuses, ce qui contribue également à la courbure du pénis. La guérison spontanée survient chez 10% des patients. Dans la plupart des cas, la maladie se développe, entraînant une dysfonction érectile et d'autres problèmes dans la région génitale.

IMPLICATIONS

La courbure du pénis n'est pas qu'un inconvénient esthétique. Une déviation du pénis de plus de 30 degrés rend les rapports sexuels presque impossibles. Avec un angle de courbure réduit, un homme peut avoir des relations sexuelles, seule une intimité intime ne lui sera pas toujours confortable. Gêne pendant les rapports sexuels, gêne lorsqu’on utilise un préservatif - tout cela viole la vie sexuelle d’un homme et ne contribue pas à sa santé. Nous ajoutons ici la crainte d’une éventuelle réaction de la part d’un partenaire - et nous obtenons un ensemble très indésirable de problèmes psychologiques et de complexes. Chez de nombreux hommes, la courbure du pénis provoque une dysfonction érectile à tout âge.

La courbure du pénis affecte-t-elle la possibilité de concevoir un enfant? Non, si la forme du pénis et l'angle de sa courbure n'empêchent pas un homme d'avoir des relations sexuelles. En l'absence d'autres problèmes de santé (y compris des anomalies du développement du pénis), le sperme passe librement dans l'urètre et il n'y a pas de problèmes à cet égard.

La courbure du pénis est souvent associée à d'autres conditions pathologiques. Une blessure ou une inflammation antérieure peut entraîner non seulement une déformation du pénis, mais également une violation de l'éjaculation ou la production de sperme. Il ne sera pas superflu de subir un examen approfondi par un andrologue afin de répondre correctement à cette question et d'évaluer pleinement la possibilité de concevoir un enfant.

PRINCIPES DE TRAITEMENT

Il est important de se rappeler que l'organe sexuel masculin ne peut être absolument simple, ni debout, ni au repos.
Une légère courbure du pénis, qui n'interfère pas avec la vie sexuelle et n'affecte pas la possibilité de concevoir un enfant, ne nécessite pas de correction. Le traitement n'est mis en œuvre que si le problème suscite un inconfort prononcé chez l'homme, devient la cause de la dysfonction érectile et d'autres problèmes psychologiques de la sphère sexuelle (par exemple, le syndrome d'attente anxieuse d'échec sexuel). L'indication de la chirurgie est également l'incapacité de concevoir un enfant en raison de la courbure prononcée du pénis.

THÉRAPIE CONSERVATRICE

Un traitement conservateur est indiqué dans les premiers stades de la maladie avec une courbure pénienne modérée. À cette fin, un dispositif spécial est utilisé - le prolongateur. Avec l’étirement prolongé des tissus par l’extendeur, il se produit une croissance graduelle des tissus et un redressement de l’organe. Pendant le traitement, la taille du pénis augmente naturellement. La durée du traitement est de 6 à 12 mois. En cas de déformation sévère, la technique n'est pas utilisée ou n'est utilisée qu'en combinaison avec une correction chirurgicale.

La maladie de La Peyronie, qui entraîne une courbure du pénis, peut également faire l’objet d’un traitement conservateur aux stades initiaux. Pour le traitement, des injections intraveineuses de médicaments qui ramollissent les plaques fibreuses, une thérapie physique, une thérapie par ondes de choc sont utilisées. L'efficacité de ces méthodes étant très incertaine, la plupart des urologues insistent sur la résolution de problèmes chirurgicaux.

Est-il possible de redresser le pénis à la maison? Il existe de nombreuses méthodes de massage dont le but est de corriger progressivement la déformation du pénis. Les urologues ne recommandent pas de s'impliquer dans de telles méthodes, ni de s'engager dans la phytothérapie, de se frotter la peau du pénis avec des onguents, des crèmes et d'autres médicaments inconnus. Un tel traitement apporte rarement l'effet souhaité. Au contraire, un massage sans précaution et d’autres procédures peuvent entraîner des blessures au pénis et causer une déformation supplémentaire des organes.

Opération Nesbita: une solution saline est injectée dans le pénis pour créer une érection artificielle (1), les zones touchées avec une plaque sont enlevées (2), le pénis est redressé avec un clamp et le tissu est excisé ou étiré pour fixer sa position (3)

TRAITEMENT CHIRURGICAL

Il existe plusieurs options pour la chirurgie:

OPTION 1: FONCTIONNEMENT DU NESBIT

La membrane protéique du pénis du côté opposé à la courbure est raccourcie par des sutures non résorbables. À la suite de cette procédure, le pénis est réduit de 1 à 2 cm, l'opération est représentée avec un angle de courbure inférieur à 60 degrés et avec une longueur initiale suffisante.

OPTION 2: COUPE ET PLASTIQUE

Pendant l'opération, le chirurgien traverse la membrane du pénis du côté de la courbure. Le défaut résultant est remplacé par un matériau synthétique ou par les propres tissus du patient. Les plaques et autres zones altérées de l'orgue sont excisées. L’opération est indiquée pour la maladie de La Peyronie, les difformités cicatricielles du pénis, ainsi que pour le pénis initialement court.

OPTION 3: UTILISATION DE FALLOPROTESIS

Au cours de l'opération, le médecin implante des prothèses hydrauliques, après quoi la forme désirée est donnée au pénis. La technique est montrée avec une combinaison de courbure pénienne et de dysfonctionnement érectile.

La chirurgie pour la courbure congénitale du pénis dans le contexte d'un développement anormal de l'urètre est réalisée en deux étapes. En premier lieu, le chirurgien utilise de l’urètre plastique pour créer une ouverture externe normalement située, puis au bout de 2 mois seulement, effectue une opération de redressement du pénis. La chirurgie opportune améliore non seulement la qualité de vie du patient, mais élimine également les problèmes sexuels et psychologiques futurs.

Quelle est la courbure du pénis?

La courbure du pénis est une déformation érectile qui ne se produit que dans un état d'érection. Le principal problème des patients présentant une courbure du pénis est la difficulté lors des rapports sexuels.

Quelle est la cause de la courbure du pénis chez les enfants et les adolescents?

  • La courbure du pénis, ainsi que ses déviations dans le sens (déviation) et sa rotation (rotation autour de l'axe) chez les enfants et les adolescents sont généralement de nature congénitale, mais il existe également des malformations post-traumatiques.
  • La courbure du pénis est souvent associée au sous-développement de l'urètre - "hypospadias sans hypospadias", à la présence de cicatrices congénitales dans l'urètre et les corps caverneux, à la présence d'adhérences sous-cutanées et à un déficit de la peau du pénis.
  • Souvent, la courbure du pénis apparaît à l'adolescence dans le processus de croissance de la longueur du pénis.

Quelles sont les causes de courbure du pénis?

Il est maintenant établi que le principal mécanisme de ce type de déformation est la violation de l'élasticité ou de la disproportion des structures anatomiques du pénis de nature innée ou acquise. Quand une érection est perdue, l'élasticité ou la partie sous-développée du pénis est étirée dans une moindre mesure, ce qui conduit à la courbure. La direction et l'angle de la déformation érectile sont sujets à des fluctuations importantes, mais dans le même temps, la courbure est toujours dirigée vers la lésion. La courbure du pénis se produit principalement dans les maladies dans lesquelles la lésion est localisée dans la coquille protéique:

  • courbure congénitale du pénis
  • Maladie de la Peyronie
  • fibrose locale

Courbure congénitale du pénis

La courbure congénitale du pénis se produit dans la population 0,4-1 / 1000. Cette maladie est connue depuis 1842, lorsque J. Mettauer a été le premier à fournir une description scientifique de la déviation du pénis et de sa correction chirurgicale.

Même alors, et dans des études ultérieures, il a été révélé que les causes de déviation congénitale peuvent être une asymétrie, une disproportion des corps caverneux ou une hypoplasie de l’urètre et du fascia du pénis. La courbure congénitale se développe en raison de faibles niveaux d'hormones sexuelles durant la période prénatale ou la puberté, ainsi que d'une violation de la sensibilité des tissus à ces tissus.
Courbure congénitale du pénis, le patient commence à célébrer pendant la puberté, avec l'apparition des premières érections, parfois dans 10-12 ans.

L'angle de courbure dans n'importe quelle direction peut atteindre jusqu'à 90 °. La plupart des patients ont une bonne érection. La grande majorité des patients ont des difficultés dans la vie sexuelle, et cela varie en fonction de l'angle de déviation et des caractéristiques de caractère du patient. La présence d'une déviation congénitale du pénis avec une bonne érection chez de nombreux patients ne permet pas de commencer une vie sexuelle, créant d'abord des obstacles mécaniques puis psychologiques.
La courbure congénitale du pénis, contrairement à la maladie de Peyronie causée par une fibrose lacale, conduit toujours à une déformation de l’érectile.

  • Le seul symptôme de cette anomalie de développement est la courbure du pénis lors de l'érection. Parfois, les patients ressentent de la douleur même avec une érection.
  • La déformation érectile est toujours dirigée vers le corps caverneux sous-développé et la courbure latérale est la plus typique.
  • Dans le même temps, la déformation ventrale (antérieure) est causée par une violation de l'élasticité du corps spongieux de l'urètre due au développement désembryonnaire (perturbation de la période embryonnaire) des couches fasciales.
  • La peau, l'aponévrose, le corps spongieux de l'urètre se forment correctement tandis que l'ouverture externe de l'urètre s'ouvre symétriquement sur la tête.

L'urètre court congénital s'applique également à la courbure congénitale du pénis.
Le diagnostic de la courbure du pénis est réalisé avec une érection provoquée par voie naturelle ou par injection de drogues dans le pénis.

Quel est le besoin de traiter les déformations du pénis?

La nécessité de traiter les déformations du pénis est due à la fois à un problème psychologique (dysmorphophobie) - rejet de l’apparence de leurs organes génitaux et à divers problèmes de la vie sexuelle observés chez des hommes présentant des anomalies similaires. L'insatisfaction à l'égard du type d'organe sexuel est notée chez les garçons dès leur plus jeune âge (après 3 ans). Il s’agit de déformations prononcées perceptibles au repos. La pathologie ne se rencontre que dans les érections avec érections perturbant, depuis l'adolescence, et provoque souvent des dommages irréparables à la psyché.

Qu'est-ce que l'opération et quelles sont ses complications?

Le traitement chirurgical vise à éliminer les adhérences pathologiques, le lissage et la correction des corps caverneux. La technique utilisée par les opérations du Dr Matara permet de préserver pleinement la fonction érectile tout en éliminant les déformations. L'intervention est réalisée sous anesthésie générale et parfois sous anesthésie locale. En règle générale, les patients sont observés pendant 3 à 5 jours à l'hôpital ou sortent le premier jour.

Cette maladie avec la formation de plaques dans l'enveloppe protéique du pénis. À propos de la maladie de La Peyronie dans ses écrits a écrit Fallopius en 1561. En 1743, le chirurgien du roi français François de la Peyronie décrivit pour la première fois la maladie. Parmi les maladies de l'appareil reproducteur masculin, la maladie de Peyronie est l'un des principaux foyers, malgré sa faible prévalence - de 0,3 à 1%.

Quelles sont les raisons du développement?

Dans l'étiologie de la maladie de La Peyronie, le rôle principal appartient au microtraumatisme de la tunica, conduisant à des hématomes avec développement ultérieur d'un processus auto-immun dans la tunica. À la suite de ces changements, une plaque fibroplastique se forme, provoquant une violation de l'élasticité de l'albuginée et une déformation supplémentaire du pénis. Le plus souvent des plaques

  1. elles provoquent des érections douloureuses, une courbure du pénis lors de l'érection, une réduction de sa rigidité, ce qui entraîne un mécontentement sexuel et un traumatisme psychologique profond.
  2. La maladie de La Peyronie touche le plus souvent les hommes âgés de 40 à 60 ans, la moyenne d'âge est de 53 ans, mais elle survient parfois chez les hommes plus âgés ou plus jeunes.
  3. L'histologie, les manifestations cliniques de l'induction fibroplastique du pénis ont beaucoup en commun avec les processus pathologiques appartenant au groupe des maladies du collagène.

Tous les chercheurs considèrent la maladie de Peyronie comme une maladie polyétiologique dont le rôle dans le développement est joué par des facteurs traumatiques, inflammatoires, génétiques et immunologiques.

Quelles sont les manifestations de la maladie de La Peyronie?

Les symptômes les plus courants de la maladie de La Peyronie sont la présence d'une plaque palpable -78-100%, la courbure du pénis - 52-100%, des érections douloureuses - 70%. La taille des plaques varie de quelques millimètres à quelques centimètres et la moyenne est comprise entre 1,5 et 2 centimètres. Selon l'emplacement de la plaque, il existe une courbure dorsale, ventrale et latérale du pénis.

Étant donné que la maladie de La Peyronie est souvent associée à une malformation érectile, ces patients au stade du diagnostic déterminent d'abord la présence d'un dysfonctionnement érectile. À cette fin, les érections spontanées et induites de nuit sont contrôlées avec un appareil Rigiscan spécial ou des ultrasons avec des préparations spéciales.

Le traitement de la maladie de La Peyronie comprend des méthodes conservatrices et chirurgicales. Il convient de noter que les méthodes de traitement conservatrices réduisent rarement les plaques et parfois légèrement la courbure. L'objectif principal de la méthode conservatrice est de réduire l'œdème inflammatoire et la douleur. Si le patient s'inquiète de la douleur, elle est le plus souvent associée à un processus inflammatoire autour des plaques. Dans de telles situations, le traitement chirurgical n'est pas conseillé et un traitement conservateur est nécessaire.

Méthodes de traitement conservateur de la maladie

Au 19ème siècle, l'iode, l'arsenic et le camphre étaient utilisés pour traiter la maladie de La Peyronie. Plus tard, la radiothérapie, la diathermie à ondes courtes, la thérapie au laser et la lithotripsie ont été utilisés à cette fin. La thérapie orale est utilisée depuis 1948.

  • Ils ont commencé à utiliser de la vitamine E (acétate de tocophérol), ainsi que des stimulants et enzymes biogéniques tels que la lidaza, la ronidase et le thiomucas, utilisés par voie parentérale ou locale, par injection ou électrophorèse, pour traiter la maladie de Peyronie.
  • En outre, ils utilisent des médicaments tels que le tamoxifène, la colchicine, des stéroïdes oraux et topiques, la dexaméthasone, la triamcinolone (injection locale), le vérapamil et diverses méthodes de physiothérapie telles que la radiothérapie, la radiothérapie et l’échographie.
  • La littérature D décrit l’utilisation d’un faisceau d’électrons, de courants diadynamiques, de diathermie, de traitement par la boue, d’histamine, de lidaza, de glucocorticoïdes, d’électrophorèse au laser hélium-néon.

Des médicaments tels que l'aminopropionitrile (un inhibiteur des liaisons de collagène), les interférons, l'orgotéine (métalloprotéine anti-inflammatoire), l'hormone parathyroïde sont en phase I et II d'essais cliniques et il est encore trop tôt pour parler de l'efficacité et de la sécurité d'emploi de ces médicaments et substances.
En conclusion, il convient de noter que l'efficacité du traitement conservateur est faible et que des résultats positifs sont observés chez 10 à 25% des patients.

Cependant, de nombreux auteurs ont indiqué qu'il était nécessaire de recourir à un traitement conservateur contre la douleur dans le pénis.

Méthodes de traitement chirurgical de la maladie

Le traitement chirurgical de la maladie de La Peyronie est utilisé dans les cas suivants: la maladie dure au moins un an, l'activité du processus inflammatoire doit être stabilisée pendant au moins trois mois et il est difficile d'essayer d'avoir un rapport sexuel. Le choix de la méthode de correction de la déformation érectile dépend du degré de déformation et, par conséquent, du degré de raccourcissement du pénis, du maintien de l'érection.

En l'absence de changements organiques dans le mécanisme de l'érection, la correction chirurgicale vise à éliminer les malformations érectiles. Contrairement à la courbure congénitale du pénis chez les patients atteints de la maladie de La Peyronie, le choix de la méthode chirurgicale est plus large et le critère principal de ce choix est le degré de raccourcissement du pénis lors de la correction de la difformité.

  1. Il y a plusieurs façons d'opérer:
  2. - Élimination de la courbure en pliant la tunique comme dans une courbure congénitale. Cette méthode est utilisée si le patient ne court pas le risque de raccourcir le pénis.
  3. - Excision des plaques et remplacement de la tunica alba par un autre matériau. Cette méthode vous permet d'économiser la longueur du pénis, mais a plus de complications.
  4. - Pénis prothétique, si le patient présente une association de la maladie de La Peyronie et de la dysfonction érectile.

La fibrose locale de la tunique est une maladie rare et survient généralement à la suite d'une fracture du pénis (rupture de la tunique lors de l'érection) ou de l'utilisation à long terme d'injections intracaverneuses.

Le traitement de la fibrose locale n'est pas différent de la courbure congénitale du pénis.