Régime alimentaire pour pyélonéphrite

Infertilité

La pyélonéphrite est une maladie inflammatoire des reins qui affecte les organes du calice et du pelvis.

La pyélonéphrite, comme tous les processus inflammatoires, peut être aiguë avec une fièvre aiguë et importante, des symptômes d'intoxication et des douleurs dans la région lombaire et chronique lorsque la maladie est périodique, surtout si le régime n'est pas suivi, va du stade de rémission au stade aigu.

Règles de base de la nutrition

Le but poursuivi par le régime alimentaire pour la pyélonéphrite -

  • ménageant la fonction rénale, créant des conditions optimales pour leur travail,
  • normalisation du métabolisme non seulement dans les reins, mais également dans d'autres organes internes,
  • abaissement de la pression artérielle
  • réduction de l'œdème,
  • excrétion maximale de sels, substances azotées et toxines du corps.

Selon le tableau des tableaux médicaux selon Pevzner, le régime alimentaire avec pyélonéphrite correspond au tableau n ° 7.

La caractéristique générale de la table de traitement n ° 7 est une petite restriction de protéines, alors que les graisses et les glucides correspondent aux normes physiologiques. En outre, le régime devrait être enrichi.

La quantité quotidienne de nutriments essentiels:

  • 400-450 grammes de glucides, jusqu'à 80-90 grammes. le sucre;
  • protéines - 80 gr. dont 50 à 60% devraient être des animaux;
  • matières grasses - 90-100 grammes, dont 25% est végétale;
  • liquide libre à 2-3 litres.

Le contenu calorique quotidien de la table pour la pyélonéphrite est compris entre 2400 et 2700 kcal.

Transformation des aliments

Tout traitement de nourriture est autorisé. Les repas peuvent être bouillis, cuits au four, frits (mais le rôtissage est modéré), car ce n’est pas le tube digestif qui souffre de pyélonéphrite, mais le système urinaire. Les aliments atteints de pyélonéphrite ne doivent pas être écrasés.

Mode d'alimentation

Les repas doivent être pris 4 à 5 fois par jour, ce qui vous permet de maintenir un niveau constant de nutriments et de vitamines dans le corps et facilite l’excrétion des produits métaboliques par les reins.

Restriction de sel

L'inflammation du tissu rénal dans la pyélonéphrite conduit à une altération des fonctions de filtrage et d'excrétion. C'est-à-dire le retrait des substances toxiques de l'organisme et la préservation des substances bénéfiques. Les ions sodium, dont l'excès doit être éliminé de l'organisme, sont retardés, ce qui entraîne un œdème, une hypertension artérielle et favorise la formation de calculs rénaux.

La nourriture est préparée sans sel, à la discrétion du médecin, le patient reçoit entre 2 et 6 gr. Sel pour l'auto-salage.

Cessation d'alcool

Lorsque la pyélonéphrite est strictement interdite, l'alcool crée une charge accrue sur les reins, ce qui ralentit la production d'azote et d'autres produits métaboliques provenant du corps. En outre, l'alcool provoque une rétention d'eau dans le corps, ce qui provoque un gonflement et aggrave la maladie.

Température des aliments

La température des aliments est normale, 60-70 degrés. Il n'y a pas de restrictions sur le régime de température.

Produits d'alcalinisation de l'urine

L'environnement acide est favorable au développement de microorganismes pathologiques, il est donc nécessaire de consommer de grandes quantités de produits qui décalent le pH de l'urine vers le côté alcalin (fruits, légumes, lait).

Produits interdits pour la pyélonéphrite

Un régime avec pyélonéphrite interdit tous les produits irritants pour les voies urinaires et stimulant le système nerveux.

Comme la fonction excrétrice des reins est altérée, ils limitent le liquide libre.

Réduisez également la quantité de protéines animales (viande, poisson), car les protéines oxydent l'urine.

Il est nécessaire d’exclure les produits contenant des substances extractives, une grande quantité d’oxalic, d’acide urique et d’huiles essentielles.

Les glucides facilement digestibles sont utilisés avec prudence (ils créent un environnement acide dans l'urine, qui favorise la croissance des bactéries). Dans le même but, limiter les légumineuses.

La liste des produits interdits comprend:

  • les bouillons et les soupes riches (viande, poisson, champignons), l’eau après ébullition doivent être égouttés et versés à l’état neuf, ce qui porte la viande et le poisson à l’état de préparation, les soupes aux haricots ne sont pas recommandées;
  • produits de pain et de farine additionnés de sel;
  • variétés de poissons gras, ainsi que poissons fumés et salés, caviar, fruits de mer;
  • viande et poisson en conserve, saucisses, saucisses, notamment produits frits ou grillés, fumés;
  • viandes grasses, frites et ragoûts sans pré-ébullition;
  • toutes les légumineuses, oignons, ail, radis, radis, oseille et épinards sont des sources d'acide urique, de légumes en conserve (salés, marinés, fermentés);
  • champignons sous n'importe quelle forme;
  • sauces à base de viande, poisson et champignons, poivre, raifort, moutarde;
  • fromages pointus et gras;
  • graisses animales (saindoux), huiles de cuisson;
  • café fort (naturel et instantané), thé fort, eau minérale aux sels de sodium, cacao;
  • chocolat, gâteaux, crèmes pâtissières, crème sure à haute teneur en matières grasses.

Produits autorisés

La liste des produits approuvés pour la pyélonéphrite comprend ceux qui facilitent le travail des reins, alcalinisent l'urine, favorisent l'excrétion des substances toxiques du corps et ont un effet antiallergique.

Au cours de la diète, les patients atteints de pyélonéphrite augmentent le volume d'absorption de liquide, ce qui rince les voies urinaires, élimine mécaniquement les microbes pathogènes des reins et libère également le corps des substances toxiques.

En outre, le régime alimentaire doit être enrichi de vitamines, dont le contenu est augmenté par des fruits et des légumes frais.

Le lait et les produits laitiers ne sont pas seulement une source de graisse animale, ils modifient également le pH de l'urine d'un côté alcalin. Étant donné que la pyélonéphrite est souvent accompagnée d'une anémie (la fonction de filtration des reins est altérée), les produits augmentant le taux d'hémoglobine sont inclus dans le menu de la pyélonéphrite.

La liste des produits approuvés comprend:

  • boissons: boissons aux fruits (notamment la canneberge), thé noir vert et faible, tisanes, kissels, eaux minérales à faible teneur en sels de sodium, jus, bouillon d'églantier;
  • Pain d’hier, sans sel, produits à base de pâte à levure (crêpes, crêpes);
  • variétés de volaille, viande et poisson faibles en gras après ébullition;
  • soupes au lait, bouillon de légumes et céréales;
  • courgettes - ont un effet diurétique, citrouille, pommes de terre, légumes verts (aneth, persil), carottes, betteraves, salades de légumes bouillis ou frais;
  • oeufs (pas plus de 1 par jour), omelette de préférence bouillie et cuite à la vapeur;
  • lait et produits laitiers;
  • macaronis, de préférence petits (vermicelles);
  • les céréales, sources de minéraux et de protéines végétales (sarrasin, avoine);
  • beurre végétal et crème non salé;
  • fruits et légumes frais, compotes, gelées, mousses, confitures, miel, sucettes glacées, melons et gourdes (action diurétique);
  • poisson bouilli, frit ou cuit au four après ébullition, aspic, poisson farci;
  • tomate, crème sure, légumes, sauces au lait, vinaigre en petite quantité, acide citrique, vanille, cannelle.

Le besoin de suivre un régime

Un régime suivi de pyélonéphrite facilite le travail des reins malades et réduit la charge sur tous les organes du système urinaire.

L’effet principal du tableau de traitement de l’inflammation des reins est l’effet anti-inflammatoire, qui facilite l’évolution de la maladie et accélère la récupération ou l’apparition de la rémission dans le processus chronique.

La restriction en sel dans les aliments contribue à éliminer les liquides du corps, ce qui non seulement rince les voies urinaires, mais empêche également la formation d'œdèmes.

Le respect du tableau de traitement de la pyélonéphrite normalise la pression artérielle et l'équilibre eau-électrolytes, qui est la prévention des complications de la maladie.

De plus, une alimentation avec une inflammation des reins a un effet désensibilisant (antiallergénique), ce qui est particulièrement important lors de la prise de médicaments.

La nutrition médicinale riche en vitamines renforce le système immunitaire et aide le corps à faire face rapidement à la microflore pathogène.

Conséquences de ne pas suivre le régime

En cas de négligence du régime alimentaire avec pyélonéphrite, les complications suivantes peuvent se développer:

  • périnéphrite (inflammation des tissus entourant le rein);
  • urolithiase;
  • fusion purulente du rein (anthrax ou abcès);
  • insuffisance rénale;
  • choc toxique bactérien;
  • la septicémie (en tant que complication de la pyélonéphrite lors de violations malignes du régime alimentaire et de l'ensemble du traitement).

Diagnostic des symptômes

Découvrez vos maladies probables et le médecin chez qui vous devriez aller.

Nourriture avec pyélonéphrite

Le régime alimentaire contre la pyélonéphrite est une direction importante dans le traitement de la maladie, car il contribue à réduire le fardeau des reins touchés et à reconstituer le corps en vitamines et en minéraux essentiels.

La pyélonéphrite est un processus inflammatoire des reins de nature aiguë ou chronique, accompagné d'une fièvre intense, de maux de dos, d'une intoxication générale du corps. Diverses infections qui se développent dans le bassinet lobaire rénal provoquent l’inflammation. Cela peut être unilatéral, mais le plus souvent, la défaite revient au deuxième rein. Se présente initialement sous forme aiguë, avec des symptômes sévères, devient progressivement chronique en alternant des périodes d'exacerbation et de rémission.

L'essence du problème

En cas d'aggravation de la maladie, le régime alimentaire doit être strict et limité aux plats liquides. Au stade de la rémission, le régime alimentaire peut être modifié en incluant d’autres produits utiles.

Un schéma nutritionnel bien développé est l’une des principales méthodes de correction du mode de vie dans les pathologies associées à l’assimilation des nutriments par le corps. La diététique est le traitement principal des lésions pathologiques du système rénal (en particulier de la pyélonéphrite), des maladies du tractus gastro-intestinal et du pancréas. Dans le traitement d'autres affections (systèmes cardiovasculaire et endocrinien, etc.) et dans la période de récupération postopératoire, l'alimentation diététique est un complément nécessaire au traitement médicamenteux de base, renforçant les effets des médicaments.

Règles de nutrition en pathologie rénale

La nutrition pour la pyélonéphrite vise à réduire l'activité des reins en:

  • réduction maximale de la charge sur ces organes;
  • restauration du métabolisme de tous les organes;
  • baisse de la pression dans les reins;
  • réduire les poches;
  • assurer la production accélérée de divers scories et toxines du corps.

Lorsque rein pyélonéphrite recommandé régime numéro 7. Le principe de base de ce régime est de réduire la teneur en protéines des aliments en rationnant le niveau de graisses et de glucides et en augmentant l'apport en vitamines.

Le tableau 7 comprend les normes suivantes:

  1. Le contenu calorique total du menu pour l'inflammation des reins est de 2400 à 2700 kcal / jour.
  2. Le nombre de nutriments nécessaires par jour: 400–450 g de glucides, 90 g de produits contenant du sucre, 80 g de protéines, 90–100 g de matières grasses (25 g - végétaux). Au moins la moitié de la norme quotidienne devrait être constituée de protéines d'origine animale. Buvez jusqu'à 2 litres d'eau.
  3. Transformation des aliments. Vous pouvez cuisiner ou cuire à la vapeur. La friture aux huiles végétales est autorisée. La nourriture ne devrait pas être très déchiqueté.
  4. Mode d'alimentation. Il est nécessaire d'augmenter le nombre de repas jusqu'à 5-6 fois par jour, mais en conséquence, de réduire les portions. La digestion d'une petite quantité de nourriture facilite grandement le travail des reins et accélère le métabolisme.
  5. Restriction de sel. Lorsque la fonction excrétrice des reins atteints est perturbée, les sels sont mal éliminés du corps, se déposent dans les reins, provoquent un gonflement et une augmentation de la pression artérielle, créent des conditions favorables à la formation de calculs dans les organes. Avec quelques améliorations, vous pouvez consommer 2 à 6 g de sel par jour.
  6. Refus d'alcool. Il est interdit de consommer des boissons alcoolisées car l'alcool retarde la libération de liquide et provoque un gonflement. La rétention hydrique entraîne une diminution de la libération de diverses toxines et aggrave la pathologie.
  7. Température des aliments La nourriture devrait de préférence être chaude. Dans certains cas, a permis l'utilisation d'aliments chauds.
  8. Produits pour maintenir l'équilibre urinaire alcalin normal. Le déplacement de l'équilibre acide-base de l'urine vers l'acidité conduit au développement de microbes pathogènes. Pour normaliser le niveau de pH de l'urine, vous devez inclure les aliments alcalinisants dans le menu - lait, fruits et légumes frais.

Produits à exclure du menu

Vous ne pouvez pas manger avec la pyélonéphrite les produits suivants:

  • irritant pour le système nerveux et la membrane muqueuse des conduits urinaires;
  • perturber le fonctionnement des reins et ralentir le processus d’excrétion des toxines, des scories et des liquides;
  • avec une grande quantité de protéines, qui oxyde l'urine (viande, poisson);
  • avec la présence dans sa composition de divers extraits acides (acide oxalique et acide urique) et d’huiles;
  • avec des glucides facilement digestibles, qui augmentent l’acidité, y compris les légumineuses (haricots, purée, haricots).

La liste des produits interdits comprend également:

  • soupes riches et grasses;
  • pain et produits du sel;
  • poisson gras, toutes sortes de viandes fumées, fruits de mer salés;
  • conserves, saucisses;
  • viande grasse avec frite (la viande doit être bouillie au préalable);
  • les légumes qui irritent la muqueuse des voies urinaires et augmentent le niveau d'urée (légumineuses, oignons, ail, radis, radis, oseille et épinards);
  • les champignons;
  • épices et assaisonnements, diverses sauces;
  • fromages gras;
  • saindoux sous n'importe quelle forme, huiles de cuisson;
  • boissons fortes (café, thé, cacao, eaux minérales contenant des micro-éléments);
  • bonbons et confiseries (chocolat, gâteaux, gâteaux à la crème grasse et à la crème sure).

Produits autorisés

Vous pouvez manger avec des produits légers à base de pyélonéphrite qui ne gênent pas les reins, réguler l'équilibre alcalin de la vessie, accélérer le processus de nettoyage du corps des toxines et des scories. Il est démontré l'utilisation d'une grande quantité de liquide qui aide à rincer les canaux urinaires et à nettoyer les reins de l'infection. Le régime alimentaire devrait comprendre des produits "sains" - des légumes et des fruits qui augmentent le taux d'hémoglobine.

Pour renforcer l'équilibre alcalin de l'urine dans le menu, vous devez inclure les produits laitiers et les produits à base de lait fermenté, qui sont également un fournisseur de graisses animales.

Liste des produits approuvés:

  • boissons aux fruits et boissons aux fruits, thé vert à la menthe, tisanes, gelée, jus de fruits et de légumes fraîchement pressés, bouillon de cynorrhodons, etc.
  • pain d'une journée sans sel, crêpes, crêpes;
  • viande maigre (précuite);
  • soupes aux légumes et au lait avec adjonction de céréales;
  • divers légumes et salades de légumes (frais, bouillis);
  • œufs de poule (1 pc par jour) bouillis ou sous forme d'omelette;
  • lait et kéfir;
  • petites nouilles;
  • diverses céréales (sarrasin, flocons d'avoine, pshenka);
  • huile de salade de légumes et beurre non salé;
  • comme diurétique - pastèques en quantités illimitées;
  • fruits et légumes;
  • mousses, confitures, purées de fruits, crème glacée aux fruits;
  • poisson maigre cuit de différentes manières.

Quelle est l'utilisation de l'alimentation

Le respect des principes d’une bonne nutrition est le principal élément de soutien du traitement et de la prévention de la pyélonéphrite. Comme indiqué ci-dessus, un régime alimentaire réduit le fardeau des maladies rénales épuisées et de tous les organes urinaires.

Le principal effet thérapeutique de la thérapie par le régime vise à éliminer le processus inflammatoire dans le corps et à atténuer les symptômes. Une bonne alimentation contribue à la récupération accélérée et à l'apparition d'une période de calme de la forme chronique de la pathologie.

Le manque de sel dans la nourriture accélère la libération de liquide, ce qui élimine les scories et les toxines, prévient l'apparition éventuelle de poches et la manifestation d'une hypertension rénale. La saturation du corps en vitamines renforce ses défenses.

Conséquences de ne pas suivre le régime

Le non-respect des aliments diététiques entraîne de lourdes conséquences, auxquelles aboutit la pathologie, qui s'aggravent progressivement en raison de fortes charges sur les reins malades:

  • lésion inflammatoire des tissus rénaux;
  • calculs dans les reins, la vessie et la vessie;
  • dommages et destruction de la structure des reins dus à l'accumulation de pus dans ceux-ci;
  • altération de la fonction rénale;
  • insuffisance cardiovasculaire aiguë (choc endotoxique) provoquée par des bactéries et des toxines dans le sang;
  • empoisonnement du sang (sepsis) dans les formes graves de pyélonéphrite purulente.

Régime alimentaire des patients adultes

Menu diététique standard d'une journée pour l'inflammation rénale chez l'adulte:

  1. Le petit-déjeuner devrait comprendre: des carottes râpées ou une pomme avec l’ajout d’huile d’olive, du porridge de gruau, des toasts, du thé au lait.
  2. Au deuxième petit déjeuner suffit de boire un verre de jus de pomme fraîchement pressé.
  3. Pour le déjeuner, comme le premier, il est conseillé de faire cuire la soupe sur le bouillon rapide avec l'ajout de chou frais. Le second se présente sous la forme de poisson bouilli (morue) avec un accompagnement de sarrasin ou de riz (ou du pilaf de poulet à la diète), accompagné d'une salade concombre-tomate et d'une compote d'églantier.
  4. Dans l'après-midi, il suffit de manger 5 grosses baies de pruneaux ou d'abricots secs et de boire 1 tasse de thé vert.
  5. Le dîner comprend du fromage cottage et une cocotte de carottes, une salade de chou finement haché avec quelques gouttes de jus de citron, un thé léger au miel. Le dîner doit être terminé avant 18 heures.
  6. Au coucher, il est utile de boire du thé à la menthe ou au cassis.

Régime alimentaire pour la pyélonéphrite chez les femmes enceintes

La nutrition diététique des femmes enceintes atteintes de pyélonéphrite diffère quelque peu du régime alimentaire habituel des adultes, en ce sens que le régime des futures mères malades devrait être dominé par des produits qui affectent la motilité intestinale - stimulant le péristaltisme intestinal et facilitant sa vidange (pruneaux frais et secs, abricots secs et abricots secs, compote de rhubarbe, plats de betterave et de courgette).

Pour la formation du système osseux du fœtus, augmenter la consommation de produits contenant du calcium (fromage cottage et kéfir, poisson et fruits de mer, fromages).

Les femmes enceintes atteintes de pyélonéphrite et de cystite doivent absolument boire beaucoup. Les points diététiques restants sont similaires aux régimes rénaux normaux.

Alimentation des enfants atteints de pyélonéphrite

Les principaux produits destinés aux enfants présentant des lésions rénales sont le lait et le lait aigre (yogourt, yaourt, kéfir), les bouillons et les soupes, les purées de légumes et les céréales liquides. Les boissons aux fruits de baies, les compotes de fruits et les jus de fruits frais sont très utiles et appréciés des enfants.

La viande, les champignons, les saucisses, les cornichons et les produits fumés, les épices, le cacao, les épinards et le chou-fleur, les aliments frits sont exclus du menu pour enfants. Tous les plats doivent être bouillis ou cuits. Nourriture fréquente, en petites portions.

La principale caractéristique de la thérapie par le régime pédiatrique est l'inclusion dans le menu des produits protéiques nécessaires à la croissance de l'enfant. Il est recommandé de donner aux enfants des aliments contenant des protéines facilement digestibles - œufs, fromage cottage, fromage et crème sure faible en gras. Vous pouvez donner du miel, confiture, confiture, confitures, marmelade. Crèmes, chocolats, bonbons devront être exclus.

En général, le régime alimentaire de la pyélonéphrite chez les adultes (ainsi que chez les enfants) n’est pas aussi strict. La principale limite est de supprimer les recettes de plats salés épicés. Sinon, un tel régime guérit et rajeunit le corps, en enlevant la charge et en reposant tous les organes des systèmes digestif et urinaire.

Régime alimentaire pour pyélonéphrite

La pyélonéphrite en médecine fait référence au processus inflammatoire qui se déroule dans les cupules et le bassinet du rein. Cette maladie évolue souvent d'aiguë à chronique, ce qui s'accompagne d'exacerbations fréquentes. Pour que de telles périodes se produisent aussi rarement que possible et qu'une rémission à long terme de la pyélonéphrite chronique soit instaurée, les médecins recommandent vivement de respecter scrupuleusement certains régimes.

Les principes de base de la nutrition dans la pyélonéphrite

Pourquoi suivez-vous un régime avec une inflammation de la région des reins dans la cupule rénale, quelles tâches une nutrition adéquate permet-elle de résoudre? Les médecins ont défini un certain nombre d'objectifs, qui sont atteints en corrigeant la nutrition:

  • créer les conditions optimales pour le fonctionnement du système urinaire, en particulier des reins;
  • réduire la charge sur les organes affectés par le processus inflammatoire;
  • réduction et stabilisation de la pression artérielle (dans le contexte de la pyélonéphrite, ses indicateurs sont généralement élevés);
  • réduction de l'œdème frontal et périphérique;
  • amélioration du processus d'excrétion des toxines, des scories, des sels et des composés azotés.

En cas de pyélonéphrite, il est recommandé de respecter le tableau de régime n ° 7 (selon la classification médicale), qui peut être caractérisé en trois positions:

  • restriction des aliments contenant des protéines;
  • préservation de la quantité de graisse et de glucides fournie dans les limites de la norme physiologique;
  • les aliments diététiques doivent être enrichis.

Avec la pyélonéphrite, vous devez utiliser une certaine quantité de liquide - jusqu'à 3 litres par jour. Ce nombre inclut les entrées, le thé et les boissons aux fruits avec boissons aux fruits.

Les personnes atteintes de pyélonéphrite diagnostiquée ne doivent pas seulement savoir quels produits elles peuvent et doivent manger, mais également quels produits doivent être jetés. Le fait est qu'il est très important de suivre certaines règles:

  1. Les repas sur un régime avec pyélonéphrite peuvent être cuits au four, cuits à l'étouffée, bouillis et même frits - dans la maladie en question, seul le système urinaire est affecté, le tractus gastro-intestinal fonctionne normalement. Les aliments, en passant, n'ont pas besoin d'être écrasés - même les gros morceaux de nourriture n'augmentent pas la charge sur les reins. Certes, vous aurez besoin de consulter un nutritionniste, car lors du diagnostic de maladies des organes du système digestif, la règle de manger une préparation ne fonctionne pas.
  2. Manger devrait être au moins 4 fois par jour, il est préférable que le corps consomme 5 repas par jour. Dans ce mode, le corps disposera toujours de l’apport nécessaire en vitamines et en micro / macro-éléments, et les reins auront le temps de traiter les déchets du corps à un rythme normal.
  3. Assurez-vous de limiter l'utilisation de sel, d'aliments en général, les médecins interdisent le salage, et seuls les plats préparés peuvent être légèrement ajustés au goût. N'oubliez pas que les personnes atteintes d'une pyélonéphrite diagnostiquée peuvent utiliser au maximum 6 grammes de sel par jour. Cette limitation est due au fait que l’accumulation de sel dans le corps (et pendant le processus inflammatoire des reins ne supprime plus complètement les ions sodium excessifs du corps) provoque l’apparition d’un œdème périphérique et frontal, augmente la pression artérielle, peut provoquer la formation de calculs rénaux et d’ureters.
  4. Le patient doit abandonner les boissons alcoolisées et ne pas limiter leur consommation lors d'exacerbations, mais les oublier même pendant une rémission prolongée. Le fait est que l’alcool a une charge folle sur les reins, ils commencent à fonctionner lentement et n’ont pas le temps d’éliminer les toxines du corps. Le résultat de cette attitude envers les recommandations des médecins sera un œdème, une aggravation du processus inflammatoire.
  5. Un régime pour pyélonéphrite n'implique pas de régime de température spécifique pour les aliments. Mais, encore une fois, cette règle n’est valable que si le patient n’a aucune violation dans le fonctionnement du système digestif.
  6. Dans le cadre du régime alimentaire, il est impératif que les patients mangent des aliments ayant un effet alcalinisant - légumes, fruits, lait. Cela est dû au fait que l’environnement acide est considéré comme le plus favorable au développement d’agents pathogènes, c’est-à-dire qu’ils sont des provocateurs du processus inflammatoire dans la région rénal pelvis-bassins.

Quoi ne pas manger avec la pyélonéphrite

Les patients atteints de la maladie en question doivent limiter la quantité ou éliminer complètement l'utilisation de ces produits irritants pour les reins. Ceux-ci comprennent:

  • bouillons et soupes dans la viande, bouillon de poisson - il s’agit du soi-disant "premier" bouillon;
  • premiers cours de légumineuses;
  • poisson sous forme salée et fumée;
  • toutes les variétés grasses de poissons de rivière et de mer;
  • caviar de tout poisson;
  • des fruits de mer;
  • viande grasse;
  • saindoux et gras;
  • pain avec du sel;
  • tout produit à base de farine additionné de sel;
  • champignons de toutes sortes et cuits de toute façon;
  • thé fort et café;
  • du chocolat;
  • confiseries (gâteaux et tartes);
  • oseille et les épinards;
  • radis et radis;
  • oignons et ail;
  • saucisses et saucisses - bouillies, fumées, frites et cuites au four;
  • tous les produits fumés;
  • fromages pointus et gras;
  • viande et poisson en conserve;
  • cornichons et cornichons;
  • crème sure à haute teneur en graisse.

Que pouvez-vous manger avec la pyélonéphrite

En fait, la plupart des aliments habituels peuvent être consommés avec la maladie en question. Par exemple, les médecins recommandent que les légumes et les fruits, le lait et diverses boissons soient introduits dans l'alimentation. La liste des produits et des plats autorisés dans le cadre du régime alimentaire à la pyélonéphrite:

  • tout produit à base de pâte sans levure, mais sans addition de sel;
  • pain, de préférence hier et cuit sans sel ajouté;
  • soupes avec bouillons de lait et de légumes;
  • Bouillon de viande et de poisson "secondaire" à partir de produits faibles en gras;
  • toutes les volailles et les viandes maigres, gardez simplement à l'esprit qu'il est préférable de les faire bouillir avant de les faire frire et de les mijoter;
  • thé noir faible, thé vert;
  • boissons aux fruits et décoction de dogrose;
  • gelée de fruits et de légumes;
  • courgettes, citrouilles, pommes de terre;
  • les légumes verts, les carottes et les betteraves;
  • toutes les salades de légumes - crues et bouillies;
  • les pâtes;
  • absolument toutes les céréales;
  • huiles - beurre végétal et beurre non salé;
  • toutes les sauces - tomates, crème sure, lait;
  • acide citrique, vanilline et cannelle;
  • diverses épices et assaisonnements (faites attention avec les additifs épicés!);
  • œufs durs ou omelettes cuites à la vapeur;
  • lait et tous les produits laitiers.

Régime alimentaire pour la pyélonéphrite chez les femmes enceintes

Si la maladie en question est diagnostiquée chez les femmes pendant la grossesse, les nutritionnistes élaborent alors un régime légèrement différent. Il est fortement recommandé d'ajouter les produits et plats suivants au menu d'une femme enceinte diagnostiquée avec une pyélonéphrite:

  • poulet bouilli sans peau;
  • lait entier et crème faible en gras;
  • le ryazhenka et le kéfir, la crème sure et le yogourt avec un pourcentage minimum de graisse;
  • pain diététique sans sel;
  • pâtisserie de boulangerie;
  • omelettes cuites à la vapeur, œufs à la coque, mais pas plus de 2 fois par semaine;
  • poisson bouilli ou cuit (retirer la peau);
  • thé noir faible avec l'addition de lait, de boissons aux fruits, de kissels de fruits et de légumes;
  • courgettes, aubergines, concombres, carottes, tomates fraîches;
  • pommes, poires, raisins;
  • certaines épices sont autorisées à ajouter du clou de girofle, du persil, de l'aneth, des feuilles de laurier et de la cannelle à la vaisselle;
  • céréales, cuites sans sel.

Si une femme atteinte de pyélonéphrite diagnostiquée est enceinte, elle doit alors exclure du régime les aliments épicés, aigres, marinés et salés, les légumineuses, la moutarde, le cacao, la pâtisserie, l'oseille, les radis et les épinards.

S'il vous plaît noter: pendant la grossesse, il est interdit de prendre presque tous les médicaments; par conséquent, le processus inflammatoire dans le pelvis rénal des reins doit être «limité» par le régime alimentaire.

Que se passe-t-il si vous ne suivez pas le régime avec pyélonéphrite

Malheureusement, de nombreux patients atteints de pyélonéphrite chronique ignorent les recommandations d'un nutritionniste et violent constamment le régime alimentaire prescrit. Non, pendant les périodes d'exacerbation du processus inflammatoire, même les patients les plus désordonnés rappellent la nécessité d'exclure du menu les produits provoquants, mais dès que la maladie entre dans la phase de rémission et que tous les symptômes prononcés disparaissent, ils se laissent reposer. Il est peu probable qu'ils se rendent compte de la gravité de la pyélonéphrite, car même avec une simple violation du régime alimentaire, les complications suivantes peuvent survenir:

  • le processus inflammatoire commence non seulement à progresser, mais également à se propager aux tissus entourant le rein - cette affection est appelée paranéphrite;
  • avec une probabilité pouvant atteindre 87%, le patient présent dans les reins commencera à former des calculs - la pyélonéphrite et la lithiase urinaire constituent une menace pour la vie humaine;
  • si la pyélonéphrite chronique enregistre trop souvent des périodes d'exacerbation d'une pathologie, les médecins commencent alors à faire courir un risque élevé de développer un antécédent de malin ou un abcès au niveau des reins - il se produit une fusion purulente du rein;
  • les reins ne fonctionnent pas seulement avec des déficiences, mais selon un mode inacceptable, qui peut par conséquent conduire à une insuffisance rénale - affection nécessitant des soins médicaux immédiats, éventuellement une intervention chirurgicale et le prélèvement de l'organe touché;
  • avec une violation permanente du régime alimentaire, les toxines s'accumulent dans le corps, ce qui peut se "déverser" en état de choc bactériostique - seuls des spécialistes peuvent en retirer le patient.

Le traitement de la pyélonéphrite, qui se présente sous une forme chronique, est toujours long; les médecins disent qu'il est impossible de récupérer complètement, mais la probabilité d'une rémission à long terme de la pathologie est très élevée. Pour que le processus inflammatoire dans le pelvis rénal du rein arrête son développement, il est non seulement nécessaire de respecter tous les rendez-vous du médecin traitant, de suivre un traitement de physiothérapie et un traitement de sanatorium, mais aussi de suivre le régime alimentaire.

Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, médecin généraliste de la catégorie de qualification la plus élevée.

8,339 vues totales, 1 vues aujourd'hui

Régime alimentaire pour les femmes atteintes de pyélonéphrite

La pyélonéphrite - une maladie d'étiologie bactérienne et de nature inflammatoire - se rencontre dans la grande majorité des cas chez la femme. Avec une telle maladie, vous devez vous conformer au tableau de traitement numéro 7.

Un régime alimentaire contre la pyélonéphrite rénale chez la femme réduit la charge sur le foie, normalise le métabolisme physique et sert de mesure préventive contre les exacerbations. Une nutrition adéquate contribue à éliminer les sels et les toxines du corps, à réduire les poches et la pression artérielle.

Symptômes et Causes

La pyélonéphrite chronique est souvent asymptomatique ou présente une légère indisposition, de la fatigue, des douleurs dans le bas du dos.

La maladie apparaît plus brillante au stade aigu:

  1. Douleur intense Souvent, il est localisé près du foyer de l'inflammation, il peut être administré sur le côté ou à l'arrière. La douleur peut ne pas avoir une localisation claire (forme renversée) et donner au bas ventre ou à l'hypochondre.
  2. Nausée, vomissements.
  3. Augmentation de la température jusqu'à 38-40 ° C
  4. Miction douloureuse.
  5. Urine foncée, apparition d'une odeur désagréable. Du sang ou du pus peuvent être libérés.
  6. Faiblesse grave
  7. Gonflement du visage, des doigts.

La pyélonéphrite est d'origine bactérienne. E. coli est la principale cause de la maladie.

L'agent causal est une autre bactérie:

  • staphylocoque;
  • entérocoque;
  • Klebsiella;
  • bacille de pus bleu;
  • protéi;
  • infection fongique;
  • salmonelle;
  • chlamydia.

Habituellement, l’infection pénètre dans les reins de façon urinogène, c’est-à-dire à partir de la vessie. Plus d'informations à ce sujet peuvent être trouvées ici "Pyeloectasia"

La cause peut être une maladie du système urogénital:

Plus rarement, l’infection se propage de manière hématogène (par le sang). La cause peut être une maladie inflammatoire.

Régime alimentaire pour adultes

Lorsque la pyélonéphrite est nécessaire pour suivre un régime.

Cela implique quelques règles de base:

  1. Limitez la cuisson et la cuisson à la vapeur. Permis de faire cuire de la nourriture et occasionnellement frire. Utilisez uniquement de l'huile végétale.
  2. Teneur calorique quotidienne jusqu'à 2500 kcal.
  3. Nutrition équilibrée. Une journée nécessite 80 g de protéines, jusqu’à 450 g de glucides, 90 g de matières grasses.
  4. Manger 5 à 6 fois par jour, les portions sont petites.
  5. La température optimale des aliments.
  6. Exclure le sel.
  7. Suivez le régime d'alcool. Le jour de 2 litres de liquide.
  8. Refus d'alcool.

Manger pyélonéphrite devrait être sur la liste des produits autorisés. L'utilisation de certains d'entre eux devrait être limitée.

De l'utilisation de produits semi-finis devrait être abandonné. Pour leur production, on utilise du poivre, du sel et d'autres assaisonnements interdits par le régime. Les produits semi-finis à base de viande contiennent souvent des sous-produits, dont la plupart sont impossibles avec la pyélonéphrite.

Numéro de régime 7 est quelques variétés. Chacun d'entre eux est utilisé pour les maladies du rein, mais présente quelques différences:

  1. Régime pauvre en protéines 7a. Il est prescrit pour le jade lourd. La ration est à base de nourriture végétale, exclut le sel, contrôle strict le volume de liquide consommé (jusqu'à 0,4 l). Il est impossible de consommer des produits laitiers et carnés en une journée.
  2. Numéro de table 7b. Il est prescrit après un régime 7a ou avec une néphrite légère. Les principes de nutrition sont les mêmes, mais vous pouvez consommer jusqu'à 1 litre de liquide par jour et les protéines n'ont pas besoin d'être aussi limitées.
  3. Régime 7c. Il est nécessaire de restaurer le métabolisme des protéines. La base du régime devrait être végétale, mais en mettant l'accent sur les protéines. Limite de liquidité à 0,8 litre par jour, sucre à 50 g. Le sel est interdit.
  4. Numéro de table 7g. Un tel régime est prescrit après l'hémodialyse. Limitez l'utilisation de produits laitiers, ne les combinez pas en une journée avec du poisson ou de la viande. Avec l'autorisation du médecin, vous pouvez consommer jusqu'à 3 grammes de sel par jour. 70% des graisses consommées doivent être d'origine animale.
  1. Pour la salade de céréales et de légumes du petit déjeuner Il peut être remplacé par une omelette à la vapeur, du fromage cottage ou une casserole de fromage cottage, des crêpes.
  2. Pour le déjeuner, assurez-vous de manger de la soupe. Dans le second cas, consommez de la viande bouillie, du poisson, de la volaille ou des objets cuits à la vapeur (escalopes, boulettes de viande, boulettes de viande). Ils sont bien complétés par un accompagnement de légumes, pâtes, céréales.
  3. Le dîner devrait être en vrac. Vous pouvez manger du porridge, du fromage cottage ou une casserole de céréales, des légumes grillés.

Pour les femmes enceintes

La particularité du traitement de la pyélonéphrite chez la femme enceinte réside dans le fait que la plupart des médicaments sont interdits. Par conséquent, il est particulièrement important de suivre un régime. Cela aidera à normaliser le travail des reins, arrêter l'inflammation.

Une femme enceinte devrait adhérer aux principes généraux de l'alimentation, mais tenir compte des caractéristiques suivantes:

  1. Motilité intestinale. Il est important de stimuler la motilité intestinale et de faciliter sa vidange. Pour ce faire, le régime alimentaire devrait comprendre des betteraves, des courgettes, des pruneaux, des abricots secs.
  2. Formation des structures osseuses du fœtus. Ce processus est très important pour le futur bébé. La mère devrait donc consommer davantage de fromage cottage, de kéfir et de poisson.
  3. Les produits à base de viande devraient être limités au poulet. Boire sous forme bouillie sans peau. Cuire ou cuire le poisson, retirer la peau avant consommation.

Pour les enfants

Un enfant atteint de pyélonéphrite devrait être nourri selon les mêmes règles que les adultes.

Le régime alimentaire est préférable de se baser sur:

  • des bouillies liquides;
  • purée de légumes;
  • les soupes;
  • lait et produits laitiers.

La confiserie devrait être remplacée par de la marmelade naturelle, du miel, des confitures, des conserves. Les boissons aux fruits de baies, les compotes de fruits, les jus de fruits frais (dilués avec de l'eau) sont utiles comme boissons.

L'enfant a un corps en croissance, il a donc besoin d'aliments protéinés. Les protéines doivent être faciles à digérer, il est donc préférable de les obtenir à partir de fromage cottage, de crème maigre et d'œufs.

Si l'enfant est en bas âge, alors, lors de l'exacerbation de la maladie, un écoulement d'eau et de thé est nécessaire. Il est observé pendant 7 heures, puis nourri de la manière habituelle (lait maternel, lait maternisé).

Pyélonéphrite aiguë

Avec cette forme de maladie, les symptômes sont exacerbés et, par conséquent, une pyélonéphrite aiguë implique de sévères restrictions alimentaires.

  1. Les deux premiers jours, vous ne pouvez utiliser que du liquide.
  2. Si le médecin le permet, vous pouvez manger des fruits et des légumes.
  3. Il est préférable de choisir des produits à effet diurétique (pastèques, melons, courgettes, concombres).
  4. Les produits restants sont résolus à mesure que les symptômes s'atténuent.
  5. Il est nécessaire de manger en petites portions en les amenant progressivement à la norme.
  6. La base du régime devrait être les produits laitiers et les légumes.

Le régime alimentaire doit être suivi de restrictions générales, même en l'absence d'exacerbation. À ce stade, le sel est autorisé, mais pas plus de 2 g par jour. Vous ne pouvez pas saler les aliments pendant la cuisson - ils doivent être salés dans leur forme finale.

Régime alimentaire pour pyélonéphrite rénale chronique

La pyélonéphrite est une inflammation des reins d'une personne. Les agents responsables de la maladie peuvent être E. coli, le staphylocoque, la chlamydia et d’autres. Nous apprendrons aujourd’hui comment un régime alimentaire contre la pyélonéphrite chez l’adulte peut influer sur l’amélioration de la santé et déterminons quels produits peuvent et ne doivent pas être utilisés par les personnes souffrant de la forme chronique de cette maladie.

Qu'est-ce qu'une maladie et quel est le rôle de l'alimentation?

Il s'agit d'une maladie infectieuse des reins, accompagnée de fièvre, de douleurs, de frissons, de faiblesse. Cette maladie peut être aiguë et chronique. Dans cette maladie, l'alimentation joue un rôle important. Avec la pyélonéphrite, c'est le bon régime qui peut soulager les reins enflammés et fournir en même temps au corps toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Par conséquent, le régime alimentaire doit être complet, éliminant les toxines et les sels du corps humain.

Inflammation aiguë des reins, nutrition

Le régime alimentaire pour la pyélonéphrite chez les adultes souffrant de douleurs sévères graves est le suivant:

  1. Les deux premiers jours de l'exacerbation de la maladie, le médecin vous prescrit un aliment à base de sucre et de fruits. Pendant cette période, vous devez boire beaucoup de liquide, jusqu'à 2 litres par jour. Les boissons suivantes conviennent comme boissons: jus, tisanes, thé sucré, thé faible. Il est également recommandé d'utiliser des melons et des courges (en particulier de la pastèque et du melon).
  2. Après les deux premiers jours, lorsque le patient se sent mieux, on lui prescrit un régime alimentaire spécial contre la pyélonéphrite, dont les principaux produits sont les légumes frais, les fruits, les jus et les compotes. Également dans les 10 jours suivant l'exacerbation de l'état, la quantité de sel devrait être réduite à 2 grammes par jour.
  3. Après dix jours (lorsque le patient ne souffre plus de douleur), de la viande, du poisson et du fromage cottage faibles en gras et bien cuits sont introduits dans l'alimentation. À ce stade, vous ne pouvez pas manger d'aliments frits, épicés ou gras, car ils peuvent provoquer une aggravation de l'inflammation. Et au cours de l'année, il est nécessaire de limiter la consommation de produits salés et fumés.

Régime alimentaire pour la pyélonéphrite chronique, en particulier

Si l'inflammation des reins est déjà récurrente dans la nature, cela signifie que vous devez adhérer au régime approprié pendant une longue période, ce qui permettra à la personne de ne pas redevenir malade. Le régime alimentaire de la pyélonéphrite chez l'adulte, qui est de nature chronique, comporte des limitations claires et des règles qui sont incluses dans le régime spécial n ° 7.

Qu'est-ce qu'un régime Pevzner?

Pevzner est un scientifique spécialiste de la nutrition qui a déjà mis au point 15 programmes de traitement de la nutrition pour les patients souffrant d’insuffisance rénale, de gonflement des jambes ainsi que de pyélonéphrite aiguë et chronique.

Son objectif principal est de réduire l'inflammation dans le corps à l'aide d'un certain régime alimentaire. Le régime alimentaire contre la pyélonéphrite chez l'adulte, en particulier le tableau 7, est caractérisé par une limite d'apport en sel et en protéines.

Selon les calculs du scientifique, une personne souffrant d'une inflammation persistante des reins devrait consommer quotidiennement des produits dont le contenu et la quantité sont les suivants:

  1. Protéines - jusqu'à 70 grammes et 50% devraient être des protéines végétales.
  2. Fat - jusqu'à 80 grammes.
  3. Glucides - jusqu'à 400 grammes.
  4. Sel - jusqu'à 5 grammes.
  5. Liquide - 1 l.

La table de régime numéro 7 permet de rôtir, bouillir, cuire à la vapeur et éteindre des produits. Grâce à un tel régime proposé par le médecin, les symptômes inflammatoires chez les patients sont réduits, le processus de miction est stimulé, le corps se débarrasse des toxines et des toxines.

Produits autorisés

La pyélonéphrite chronique chez l'adulte, régime à suivre obligatoirement, passera vite si le menu du patient comprend de tels aliments:

- viande - veau, lapin, boeuf.

- Oiseau - poulet, dinde.

- Poisson - brochet, perche, morue, sandre, goberge.

- Fruits de mer - calamars, crevettes.

- Produits laitiers hypocaloriques.

- Cuisson et pain sans ajouter de sel dans la fabrication.

Exemple de menu du septième tableau

Pour plus de clarté, considérons la sélection quotidienne de produits, de plats sur le système Pevsner:

  1. Matin: bouillie de sarrasin, œuf à la coque, thé noir faible.
  2. Le deuxième petit déjeuner: citrouille au four.
  3. Déjeuner: vermicelles de laiterie, cocotte de pommes de terre, gelée de baies.
  4. Déjeuner: Mandarin.
  5. Soirée: vinaigrette, crevettes bouillies non salées, kéfir.

Ou cette option:

  1. Matin: ragoût de légumes, boisson aux fruits.
  2. Déjeuner: bouillie d'avoine, pomme.
  3. Déjeuner: casserole de poisson, gelée.
  4. Déjeuner: pommes de terre bouillies, orange.
  5. Soirée: masse de caillé, salade de légumes, jus de pommes fraîchement préparé.

Produits interdits pour la pyélonéphrite chronique

Les aliments suivants ne doivent pas être consommés par les personnes souffrant d’une inflammation persistante des reins:

  • Produits fumés.
  • Des cornichons.
  • Les conserves
  • Épices, assaisonnements.
  • Champignons sous n'importe quelle forme.
  • Bouillons de viande primaires.
  • Légumes tels que le chou, les radis, l'oseille, les épinards, ainsi que les oignons et l'ail.
  • Les sucreries, en particulier celles contenant une crème ou une crème grasse.
  • Café
  • Au chocolat
  • Alcool

Il n'y a aucune raison de dire quoi que ce soit à propos de différentes collations comme des craquelins, des chips, des noix salées, etc., car ces produits ne sont absolument pas destinés aux personnes souffrant d'une maladie comme la pyélonéphrite chronique.

Que boire pendant l'exacerbation?

Le régime alimentaire de la pyélonéphrite chronique chez l'adulte au cours de la période de progression de la maladie repose sur l'observance du régime de consommation d'alcool. C'est-à-dire qu'une personne est obligée de boire environ 2 litres d'eau ou autre liquide par jour. Les boissons suivantes sont très utiles pendant cette période:

  • Décoctions à base de plantes à base de prêle, achillée, genièvre.
  • Jus de canneberge (il possède des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques).
  • Thé noir ou vert, et nécessairement faible, de préférence sans sucre.
  • Eau minérale (vous pouvez "Borjomi", mais vous devez d'abord libérer le gaz de la bouteille).
  • Jus de fruits frais, tels que carottes, concombres, betteraves. Avant de boire l'une des boissons proposées, elles doivent être diluées avec de l'eau dans un rapport 1: 1.

Buvez beaucoup d'eau afin de laver les voies urinaires du patient, et que l'infection sorte rapidement du corps humain.

Il est nécessaire de boire toute la journée par petites portions et la dernière prise de liquide ne devrait pas être plus tard que 3 heures avant le coucher.

Produits Green Light

Le régime alimentaire pour la pyélonéphrite chronique est basé sur l'utilisation des produits suivants:

  • Variétés maigres de viande, de poisson et de volaille.
  • Saucisse et bouillie ou jambon.
  • Des soupes sur le bouillon secondaire de viande ou de légume.
  • Produits laitiers tels que le kéfir, le ryazhenka, le yogourt, le beurre, le fromage cottage et la crème sure.
  • Le pain brun d'hier ou séché.
  • Des pâtes.
  • Toutes sortes de céréales.
  • Œufs à la coque.
  • Légumes, sauf ceux énumérés plus haut. Et ils peuvent être mangés crus ou cuits, bouillis.
  • Fruits et baies Particulièrement précieux dans cette maladie cassis, canneberge, airelle.
  • De bonbons, vous pouvez: miel, confiture, guimauves.

Les patients doivent manger jusqu'à 6 fois par jour, et petit à petit, il ne faut pas trop en avoir assez, il est nécessaire qu'après le repas, la personne ait le sentiment qu'elle peut encore manger une croûte de pain. Tous les plats doivent être cuits à la vapeur, à la vapeur ou cuits au four. Il n'est pas souhaitable de saler les aliments. En général, vous pouvez refuser du sel, mais si tout est sans goût, il est préférable de l'ajouter à l'assiette déjà présente dans le plat préparé.

Vous savez maintenant que le régime alimentaire de la pyélonéphrite chez l'adulte est un point important que le patient doit suivre pour améliorer son état et son rétablissement rapide. Vous avez également compris qu'avec cette maladie, il est nécessaire d'éliminer l'utilisation d'aliments épicés, fumés, acides, d'alcool, d'aliments gras et de limiter la quantité de sel. Et pour remplacer le tout par des produits cuits à la vapeur, des légumes et des fruits, ainsi que par une grande quantité de liquide, de manière à réduire rapidement l'inflammation et à donner à l'organisme la possibilité d'éliminer les toxines et les toxines.

Principes d'une bonne nutrition en cas de maladie

Dans la plupart des cas, le processus pathologique dans n'importe quel organe à un certain stade commence à affecter son fonctionnement. La pyélonéphrite n'est pas simplement un processus inflammatoire dans le pelvis et les tissus rénaux. En règle générale, l'infection va de pair avec l'infection. Dans ce cas, le facteur pathogène est généralement une bactérie ou un microorganisme fongique. Cette situation frappe encore plus le système immunitaire, dont l'état, comme on le sait, dépend en grande partie de la nutrition de la personne et du mode de vie en général.

Un régime alimentaire contre la pyélonéphrite chez l'adulte devrait principalement conduire à une réduction de la charge sur les reins et d'autres organes impliqués dans la régulation de l'équilibre eau-sel. En outre, une nutrition adéquate contre la pyélonéphrite a d'autres effets positifs sur l'évolution de la maladie:

  1. Les produits contenant des substances à effet anti-inflammatoire sont l’un des composants les plus importants d’une alimentation solide. Ceux-ci incluent des vitamines avec une activité antioxydante (C, E, A), diverses herbes et infusions. En outre, un effet similaire est observé lors de la prise d’eaux minérales spéciales.
  2. Une condition nécessaire pour le régime est de contribuer au "nettoyage" des tubules rénaux et des voies urinaires. Ceci peut être réalisé en limitant l'apport en sel (principalement les sels de sodium). Vous devez également inclure les produits qui augmentent leur excrétion, notamment la prévention de l'œdème.
  3. Lors de la sélection du menu, vous devez tenir compte des antécédents allergiques du patient. Avec les bons produits, il est possible de réduire la sensibilité du corps aux allergènes externes, ce qui est très important pour le succès du traitement médicamenteux.
  4. Le régime alimentaire pour la pyélonéphrite chronique peut également servir de mesure préventive à la survenue de diverses complications de la maladie. En régulant les processus métaboliques, il est possible de maintenir le volume sanguin en circulation et l'équilibre acido-basique dans des limites acceptables.
  5. Certains produits ont un effet antiseptique. Par exemple, il est recommandé de manger des canneberges pour la pyélonéphrite, ou plutôt d'utiliser du jus ou du jus de canneberge. L'effet antibactérien peut également être obtenu en alternant l'ingestion d'aliments acidifiants et alcalinisants - de tels sauts dans le pH de l'urine ont un effet négatif sur l'activité vitale des micro-organismes.

Malgré l'orientation médicale de la médecine moderne, en urologie et en néphrologie, les experts attribuent un rôle assez important aux méthodes phytothérapeutiques et aux traitements en corrigeant la nutrition des patients. Il convient de noter que, dans l'évolution aiguë de la pyélonéphrite, certaines limitations sont décrites ci-dessous.

Produits autorisés

Alors, que pouvez-vous manger avec la pyélonéphrite? En règle générale, le traitement de l'inflammation rénale est généralement appelé "Tableau 7". L'alimentation dans la pyélonéphrite aiguë, comme dans l'évolution chronique de la maladie, après réduction des effets de l'intoxication et stabilisation de la maladie, est traditionnellement réalisée selon ce schéma.

Le menu de la table numéro 7 indique certaines recommandations concernant les plats autorisés. Les produits suivants devraient être préférés:

  • riche en vitamines: fruits crus, légumes, baies;
  • alcalinisation de l'urine (fruits de la plante, lait frais);
  • décoctions variées: églantine, menthe, camomille;
  • Pain d’hier, sans sel;
  • légumes et légumes à effet diurétique - courgettes, potiron, carottes, persil et aneth.

Outre ce qui précède, il est permis et même souhaitable d’utiliser modérément d’autres produits utiles. Ainsi, la liste des produits autorisés comprend les éléments suivants:

  • pommes de terre dans différentes variations;
  • petites pâtes, vermicelles;
  • une variété de céréales
  • beurre et huile végétale sans sel;
  • Les crêpes et les crêpes peuvent être de la pâte à levure;
  • types de viande, de volaille et de poisson maigres, de préférence bouillis;
  • produits d'acide lactique;
  • un œuf par jour;
  • bonbons naturels - confiture, fruits secs, miel;
  • Thé en vrac noir, vert et tisane.

Il résulte de ce qui précède que, malgré certaines limitations, le régime alimentaire du patient peut être très diversifié. En phase de rémission stable, on peut manger à la fois des plats cuits au four ou bouillis et légèrement frits. L'utilisation de sel peut être autorisée à la discrétion du médecin à 6 g par coup.

Vous pouvez manger des aliments à une température normale, alors qu'il est nécessaire de manger de petites portions de 4 à 5 fois par jour. Selon les spécificités d'un cas particulier, le spécialiste a le droit de modifier quelque peu le régime en sélectionnant l'option la plus appropriée. En dépit de la condition requise pour recevoir toutes les substances nécessaires à la santé, il convient de manger avec modération et de ne pas passer afin de ne pas créer de charge supplémentaire pour le corps.

Qu'est-ce qui est interdit?

L’interdiction des produits est principalement liée à l’influence négative de certaines substances qu’ils contiennent. Ils peuvent à la fois irriter le système urinaire et avoir un effet stimulant sur les neurones. L'alimentation pour la pyélonéphrite chronique implique les restrictions suivantes:

  1. L’un des principes de base du régime alimentaire de la pyélonéphrite est censé réduire la consommation de protéines, en particulier d’origine animale. Vous devez donc éviter les bouillons de viande riches en légumineuses, les fruits de mer et la viande riche en matières grasses. Il est également associé à la présence d’un grand nombre de purines dans les produits, précurseurs de l’acide urique, pouvant provoquer le dépôt de calculs dans les reins.
  2. Les produits à base de farine salée doivent être exclus. Une alimentation avec pyélonéphrite des reins implique une restriction importante du sel dans l'alimentation, en particulier s'il existe un risque de complications cardiaques. Les légumes en conserve sont également interdits.
  3. Vous ne pouvez pas manger de champignons - comme mariné et cuit sous une autre forme.
  4. Il est interdit d'utiliser des épices chaudes et des épices: moutarde, raifort, poivre, toutes sortes d'épices.
  5. Produits à base de viande grasse, saindoux, margarine, crème sure, fromages et autres produits laitiers à haute teneur en matières grasses - tout cela reste interdit en ce qui concerne la nutrition pour la pyélonéphrite.
  6. Les sucreries telles que les gâteaux, les crèmes pâtissières et le chocolat sont également exclues.
  7. Il est facile de deviner quelle boisson est interdite en premier lieu - c'est du café. En outre, vous ne devez pas utiliser d'eau minérale à forte concentration de sodium et de cacao.

Séparément, il faut dire à propos des glucides facilement digestibles. Bien qu'ils ne soient pas trop capables de stresser les reins, ils peuvent créer certaines conditions défavorables pour l'évolution de la maladie. Cela est dû principalement à une diminution des fonctions de protection du système immunitaire d'un organisme déjà affaibli.

En vertu d’une interdiction large, l’utilisation de toutes les boissons alcoolisées. C'est un stress important pour tout le corps, son effet négatif s'étend à de nombreux organes: du foie et du pancréas aux reins et au système immunitaire.

Il faut se rappeler que l’alcool et la pyélonéphrite sont des choses incompatibles.

Compilation de menus: période d'exacerbation et évolution chronique

Lorsque la pyélonéphrite peut être transformée quelque peu, l’alimentation dépend de l’état du patient et de l’évolution de la maladie. De plus, certaines différences peuvent être observées chez certaines catégories de patients. Ainsi, un régime alimentaire contre la pyélonéphrite chez la femme enceinte doit être aussi doux que possible, car une restriction stricte de la consommation de toute substance à laquelle le corps s'est habitué peut entraîner du stress et des perturbations dans son travail. Par conséquent, les femmes enceintes qui ont des problèmes urinaires ne doivent en aucun cas déterminer le régime alimentaire de manière indépendante. Dans ce cas, assurez-vous de consulter votre médecin.

Le régime alimentaire de la pyélonéphrite aiguë (et de l'exacerbation de sa forme chronique) présente également un certain nombre de caractéristiques:

  • les tout premiers jours, et les plus difficiles, en cas d’intoxication grave, il est recommandé d’organiser des journées fruits-sucre;
  • pendant cette période, il est très important d'utiliser une grande quantité de liquide, de préférence avec l'addition de décoctions d'herbes diurétiques et de toutes sortes de boissons aux fruits et légumes;
  • il est important de manger autant de fruits frais que possible, en particulier les pastèques, les melons et les courgettes;
  • Ici, il est plus important que jamais de limiter la consommation de sel, jusqu'à son exclusion temporaire complète.

Lorsqu'une personne s'améliore et que la pyélonéphrite aiguë s'atténue, comme indiqué précédemment, elle est transférée à un régime alimentaire spécial. Avec la pyélonéphrite chronique, le régime sera le même. Il est important de continuer à consommer suffisamment d’eau, de vitamines et de nutriments.

Voici un exemple de menu pour un jour de la semaine, conformément aux règles du tableau numéro 7:

  1. Petit-déjeuner: semoule au lait, salade de pommes et de carottes râpée, jus de fruits ou thé infusé.
  2. Déjeuner: au début - soupe de légumes, pour la garniture - riz et viande à la coque, fruit au choix.
  3. Dîner: fromage cottage faible en gras, compote de pommes, tisane.
  4. La nuit, vous pouvez boire un verre de kéfir.
  5. Pendant la journée, si nécessaire, il est recommandé de préparer des collations avec des aliments sains.

Compte tenu du rôle important des reins dans l'activité vitale du corps humain, il est nécessaire de coordonner toutes les nuances du régime alimentaire et de l'application de méthodes de récupération supplémentaires avec le médecin traitant.

Quels produits sont interdits

Il faut savoir que c'est impossible dans le processus inflammatoire des reins. Rappelez-vous toujours d'exclure les aliments qui contiennent des protéines en grande quantité. Essayez généralement d'éviter les aliments suivants:

  1. De riches soupes à base de viande, de champignons et de poisson. Il est également conseillé d'éviter les soupes à base de haricots.
  2. Pain, divers produits de boulangerie contenant du sel. Pendant la période d'exacerbation des produits de boulangerie, il faut soit abandonner complètement, soit trouver du pain complètement sans sel.
  3. Variétés de poissons gras. Vous devez également éviter le poisson salé et fumé, autre poisson à base de poisson en conserve salé.
  4. Légumineuses et produits à base de celles-ci, car elles contiennent beaucoup de protéines. Cela devrait également inclure des produits tels que l'oseille, le radis, les oignons, les radis. Vous devez également éviter une variété de conserves de légumes et de cornichons. Vous devez également éliminer complètement les champignons sous toutes leurs formes.
  5. Fromages riches en gras, fromages épicés, fromages fumés.
  6. Diverses épices, épices chaudes, sauces et marinades à forte teneur en sel et épices chauds.
  7. Le thé et le café forts devraient être évités, car ces produits exercent une charge supplémentaire sur les reins.
  8. Diverses confiseries contiennent presque toutes des protéines en grande quantité. Vous devriez également éviter le chocolat et la crème sure.

Les produits d'acide lactique sont autorisés en petites quantités, mais vous devez les prendre avec la teneur en graisse la plus faible possible. Il convient également de rappeler la restriction des liquides dans les cas d’œdème grave.

C'est important! En cas d'aggravation, le régime alimentaire doit être aussi limité que possible jusqu'à la disparition des principaux symptômes.

Que peux-tu manger

Parmi les produits autorisés pour la pyélonéphrite, vous pouvez faire un régime complet et équilibré. En général, ce régime devrait inclure les aliments suivants en quantités raisonnables:

  1. Viande, volaille et poisson faibles en gras. Bien que les aliments frits soient acceptables, il est conseillé de faire bouillir et cuire à la vapeur, laisser mijoter et cuire au four sans sel ni épices.
  2. Il est conseillé de boire plus de thé vert, diverses boissons aux fruits, compotes, tisanes et décoctions.
  3. Soupes faibles en gras, de préférence à base de légumes végétariens. La soupe au lait est également autorisée. Viande si désiré, il est préférable d’ajouter au plat fini, préalablement bouilli ou cuit à la vapeur.
  4. Les légumes les plus préférés pour ce régime - citrouille, pommes de terre, courgettes.
  5. Les céréales doivent être évitées, mais le sarrasin et l'avoine sont acceptables et bénéfiques dans cette maladie.
  6. Le pain est conseillé de manger sans ajouter de sel, frais n'est pas recommandé immédiatement. Il est conseillé de faire du pain grillé, de le sécher au four. Également permis crêpes, crêpes.
  7. Lorsque la pyélonéphrite est autorisée, les produits laitiers sont sans gras ou à faible teneur en matière grasse.
  8. Les fruits peuvent être consommés en n'importe quelle quantité, ils sont utiles dans le processus inflammatoire des reins.

Un tel régime devra durer toute une vie si la pyélonéphrite est chronique. Il convient de garder à l’esprit que, lors des exacerbations, le régime alimentaire doit exclure complètement le sel, les produits laitiers. Avec cette maladie, vous pouvez boire du café, mais pas fort, lors d'exacerbations, il devrait être complètement exclu.

Les principes de base de la nutrition dans la pyélonéphrite

Pourquoi suivez-vous un régime avec une inflammation de la région des reins dans la cupule rénale, quelles tâches une nutrition adéquate permet-elle de résoudre? Les médecins ont défini un certain nombre d'objectifs, qui sont atteints en corrigeant la nutrition:

  • créer les conditions optimales pour le fonctionnement du système urinaire, en particulier des reins;
  • réduire la charge sur les organes affectés par le processus inflammatoire;
  • réduction et stabilisation de la pression artérielle (dans le contexte de la pyélonéphrite, ses indicateurs sont généralement élevés);
  • réduction de l'œdème frontal et périphérique;
  • amélioration du processus d'excrétion des toxines, des scories, des sels et des composés azotés.

En cas de pyélonéphrite, il est recommandé de respecter le tableau de régime n ° 7 (selon la classification médicale), qui peut être caractérisé en trois positions:

  • restriction des aliments contenant des protéines;
  • préservation de la quantité de graisse et de glucides fournie dans les limites de la norme physiologique;
  • les aliments diététiques doivent être enrichis.

Avec la pyélonéphrite, vous devez utiliser une certaine quantité de liquide - jusqu'à 3 litres par jour. Ce nombre inclut les entrées, le thé et les boissons aux fruits avec boissons aux fruits.

Les personnes atteintes de pyélonéphrite diagnostiquée ne doivent pas seulement savoir quels produits elles peuvent et doivent manger, mais également quels produits doivent être jetés. Le fait est qu'il est très important de suivre certaines règles:

  1. Les repas sur un régime avec pyélonéphrite peuvent être cuits au four, cuits à l'étouffée, bouillis et même frits - dans la maladie en question, seul le système urinaire est affecté, le tractus gastro-intestinal fonctionne normalement. Les aliments, en passant, n'ont pas besoin d'être écrasés - même les gros morceaux de nourriture n'augmentent pas la charge sur les reins. Certes, vous aurez besoin de consulter un nutritionniste, car lors du diagnostic de maladies des organes du système digestif, la règle de manger une préparation ne fonctionne pas.
  2. Manger devrait être au moins 4 fois par jour, il est préférable que le corps consomme 5 repas par jour. Dans ce mode, le corps disposera toujours de l’apport nécessaire en vitamines et en micro / macro-éléments, et les reins auront le temps de traiter les déchets du corps à un rythme normal.
  3. Assurez-vous de limiter l'utilisation de sel, d'aliments en général, les médecins interdisent le salage, et seuls les plats préparés peuvent être légèrement ajustés au goût. N'oubliez pas que les personnes atteintes d'une pyélonéphrite diagnostiquée peuvent utiliser au maximum 6 grammes de sel par jour. Cette limitation est due au fait que l’accumulation de sel dans le corps (et pendant le processus inflammatoire des reins ne supprime plus complètement les ions sodium excessifs du corps) provoque l’apparition d’un œdème périphérique et frontal, augmente la pression artérielle, peut provoquer la formation de calculs rénaux et d’ureters.
  4. Le patient doit abandonner les boissons alcoolisées et ne pas limiter leur consommation lors d'exacerbations, mais les oublier même pendant une rémission prolongée. Le fait est que l’alcool a une charge folle sur les reins, ils commencent à fonctionner lentement et n’ont pas le temps d’éliminer les toxines du corps. Le résultat de cette attitude envers les recommandations des médecins sera un œdème, une aggravation du processus inflammatoire.
  5. Un régime pour pyélonéphrite n'implique pas de régime de température spécifique pour les aliments. Mais, encore une fois, cette règle n’est valable que si le patient n’a aucune violation dans le fonctionnement du système digestif.
  6. Dans le cadre du régime alimentaire, il est impératif que les patients mangent des aliments ayant un effet alcalinisant - légumes, fruits, lait. Cela est dû au fait que l’environnement acide est considéré comme le plus favorable au développement d’agents pathogènes, c’est-à-dire qu’ils sont des provocateurs du processus inflammatoire dans la région rénal pelvis-bassins.

Quoi ne pas manger avec la pyélonéphrite

Les patients atteints de la maladie en question doivent limiter la quantité ou éliminer complètement l'utilisation de ces produits irritants pour les reins. Ceux-ci comprennent:

  • bouillons et soupes dans la viande, bouillon de poisson - il s’agit du soi-disant "premier" bouillon;
  • premiers cours de légumineuses;
  • poisson sous forme salée et fumée;
  • toutes les variétés grasses de poissons de rivière et de mer;
  • caviar de tout poisson;
  • des fruits de mer;
  • viande grasse;
  • saindoux et gras;
  • pain avec du sel;
  • tout produit à base de farine additionné de sel;
  • champignons de toutes sortes et cuits de toute façon;
  • thé fort et café;
  • du chocolat;
  • confiseries (gâteaux et tartes);
  • oseille et les épinards;
  • radis et radis;
  • oignons et ail;
  • saucisses et saucisses - bouillies, fumées, frites et cuites au four;
  • tous les produits fumés;
  • fromages pointus et gras;
  • viande et poisson en conserve;
  • cornichons et cornichons;
  • crème sure à haute teneur en graisse.

Que pouvez-vous manger avec la pyélonéphrite

En fait, la plupart des aliments habituels peuvent être consommés avec la maladie en question. Par exemple, les médecins recommandent que les légumes et les fruits, le lait et diverses boissons soient introduits dans l'alimentation. La liste des produits et des plats autorisés dans le cadre du régime alimentaire à la pyélonéphrite:

  • tout produit à base de pâte sans levure, mais sans addition de sel;
  • pain, de préférence hier et cuit sans sel ajouté;
  • soupes avec bouillons de lait et de légumes;
  • Bouillon de viande et de poisson "secondaire" à partir de produits faibles en gras;
  • toutes les volailles et les viandes maigres, gardez simplement à l'esprit qu'il est préférable de les faire bouillir avant de les faire frire et de les mijoter;
  • thé noir faible, thé vert;
  • boissons aux fruits et décoction de dogrose;
  • gelée de fruits et de légumes;
  • courgettes, citrouilles, pommes de terre;
  • les légumes verts, les carottes et les betteraves;
  • toutes les salades de légumes - crues et bouillies;
  • les pâtes;
  • absolument toutes les céréales;
  • huiles - beurre végétal et beurre non salé;
  • toutes les sauces - tomates, crème sure, lait;
  • acide citrique, vanilline et cannelle;
  • diverses épices et assaisonnements (faites attention avec les additifs épicés!);
  • œufs durs ou omelettes cuites à la vapeur;
  • lait et tous les produits laitiers.

Régime alimentaire pour la pyélonéphrite chez les femmes enceintes

Si la maladie en question est diagnostiquée chez les femmes pendant la grossesse, les nutritionnistes élaborent alors un régime légèrement différent. Il est fortement recommandé d'ajouter les produits et plats suivants au menu d'une femme enceinte diagnostiquée avec une pyélonéphrite:

  • poulet bouilli sans peau;
  • lait entier et crème faible en gras;
  • le ryazhenka et le kéfir, la crème sure et le yogourt avec un pourcentage minimum de graisse;
  • pain diététique sans sel;
  • pâtisserie de boulangerie;
  • omelettes cuites à la vapeur, œufs à la coque, mais pas plus de 2 fois par semaine;
  • poisson bouilli ou cuit (retirer la peau);
  • thé noir faible avec l'addition de lait, de boissons aux fruits, de kissels de fruits et de légumes;
  • courgettes, aubergines, concombres, carottes, tomates fraîches;
  • pommes, poires, raisins;
  • certaines épices sont autorisées à ajouter du clou de girofle, du persil, de l'aneth, des feuilles de laurier et de la cannelle à la vaisselle;
  • céréales, cuites sans sel.

Si une femme atteinte de pyélonéphrite diagnostiquée est enceinte, elle doit alors exclure du régime les aliments épicés, aigres, marinés et salés, les légumineuses, la moutarde, le cacao, la pâtisserie, l'oseille, les radis et les épinards.

S'il vous plaît noter: pendant la grossesse, il est interdit de prendre presque tous les médicaments; par conséquent, le processus inflammatoire dans le pelvis rénal des reins doit être «limité» par le régime alimentaire.

Que se passe-t-il si vous ne suivez pas le régime avec pyélonéphrite

Malheureusement, de nombreux patients atteints de pyélonéphrite chronique ignorent les recommandations d'un nutritionniste et violent constamment le régime alimentaire prescrit. Non, pendant les périodes d'exacerbation du processus inflammatoire, même les patients les plus désordonnés rappellent la nécessité d'exclure du menu les produits provoquants, mais dès que la maladie entre dans la phase de rémission et que tous les symptômes prononcés disparaissent, ils se laissent reposer. Il est peu probable qu'ils se rendent compte de la gravité de la pyélonéphrite, car même avec une simple violation du régime alimentaire, les complications suivantes peuvent survenir:

  • le processus inflammatoire commence non seulement à progresser, mais également à se propager aux tissus entourant le rein - cette affection est appelée paranéphrite;
  • avec une probabilité pouvant atteindre 87%, le patient présent dans les reins commencera à former des calculs - la pyélonéphrite et la lithiase urinaire constituent une menace pour la vie humaine;
  • si la pyélonéphrite chronique enregistre trop souvent des périodes d'exacerbation d'une pathologie, les médecins commencent alors à faire courir un risque élevé de développer un antécédent de malin ou un abcès au niveau des reins - il se produit une fusion purulente du rein;
  • les reins ne fonctionnent pas seulement avec des déficiences, mais selon un mode inacceptable, qui peut par conséquent conduire à une insuffisance rénale - affection nécessitant des soins médicaux immédiats, éventuellement une intervention chirurgicale et le prélèvement de l'organe touché;
  • avec une violation permanente du régime alimentaire, les toxines s'accumulent dans le corps, ce qui peut se "déverser" en état de choc bactériostique - seuls des spécialistes peuvent en retirer le patient.

Le traitement de la pyélonéphrite, qui se présente sous une forme chronique, est toujours long; les médecins disent qu'il est impossible de récupérer complètement, mais la probabilité d'une rémission à long terme de la pathologie est très élevée. Pour que le processus inflammatoire dans le pelvis rénal du rein arrête son développement, il est non seulement nécessaire de respecter tous les rendez-vous du médecin traitant, de suivre un traitement de physiothérapie et un traitement de sanatorium, mais aussi de suivre le régime alimentaire.

Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, médecin généraliste de la catégorie de qualification la plus élevée.

7,348 vues totales, 2 vues aujourd'hui