Phimosis du pénis: symptômes, causes, méthodes de traitement

Prévention

Phimosis ne se produit que chez les hommes. Environ 5% de la population masculine a besoin d'un traitement pour cette maladie. Le diagnostic de phimosis physiologique est posé chez tous les garçons jusqu'à l'âge de trois ans. Cependant, il n'est pas considéré comme pathologique.

Qu'est ce que le phimosis?

La maladie est que la tête du pénis n'est pas exposée. Le phimosis comporte deux étapes:

  1. Facile, dans lequel les feuilles du prépuce, lorsqu'elles sont excitées, créent une difficulté pour ouvrir la tête du pénis. Dans ce cas, à l’état normal, l’ouverture est facile.
  2. Lourde, qui s'accompagne d'une accumulation d'urine lors de l'urination, d'abord dans le sac, puis à la sortie, puis goutte à goutte.

La principale cause de la maladie est le collage épithélial de la tête du pénis avec la face interne du prépuce. À partir de trois ans, le sac préputial commence à s'étirer, ce qui contribue à l'ouverture ultérieure de la tête. En relation avec les changements physiologiques, les signes de phimosis disparaissent.

Le phimosis du pénis peut aussi être pathologique. Cela se produit à la suite du rétrécissement du prépuce. Ce type de maladie peut être congénitale ou acquise. Dans le phimosis congénital, le pénis a la forme de "proboscis". L'acquisition peut être due à des complications après une balanoposthite.

Il y a 4 degrés de phimosis pathologique:

  1. Le premier degré est caractérisé par l'ouverture calme de la tête du pénis au repos. Lorsqu'elle est excitée, une douleur peut survenir.
  2. Dans le deuxième degré de phimosis, la tête dans la position habituelle du pénis est exposée avec difficulté, lorsqu'elle est excitée l'ouverture est impossible.
  3. Au troisième degré, la tête du pénis au repos ne s'ouvre pas, des difficultés apparaissent lorsque vous urinez.
  4. Quatrième degré Ses symptômes - la tête ne s'ouvre pas, l'urine sort très lentement, parfois avec douleur, la peau du prépuce ressemble à un sac.

Causes de phimosis

Pour le développement de phimosis, un garçon initialement en bonne santé a les raisons suivantes:

  • prédisposition génétique;
  • pieds plats;
  • varicocèle;
  • maladie cardiaque, y compris les valves cardiaques;
  • développement inégal du pénis et du prépuce pendant la puberté.

Plus tard, les principales raisons du rétrécissement de la chair sont le phimosis lui-même: en raison du fait que le prépuce est étroit, la feuille à l'intérieur est blessée. Dans le même temps, il y a des cicatrices sur les tissus, ce qui contribue à un rétrécissement supplémentaire de la chair.

À l'adolescence, le risque de blessures et de fissures augmente, dont les causes sont associées à l'érection ou au début de l'activité sexuelle.

Symptômes de nature pathologique phimosis

Les premiers symptômes de phimosis chez un homme en bonne santé originel sont une gêne lors d'un rapport sexuel. Ceux-ci peuvent être:

  • contact sexuel douloureux. Ce sont des symptômes de phimosis 1-2 degrés.
  • éjaculation précoce;
  • diminution de la puissance.

Souvent, les hommes ont des problèmes psychologiques. Cela est dû à un type de pénis anormal. En conséquence, un homme apparaît différents complexes, de sorte que non seulement un traitement urologique est nommé, mais aussi psychothérapeutique.

Traitement Phimosis

Si phimosis est trouvé, que faire? Il y a plusieurs façons de traiter le phimosis.

Pour le traitement du phimosis sans chirurgie, il existe un traitement par corticostéroïdes. Il est basé sur le frottement régulier de crèmes et de pommades stéroïdes spéciales dans le pénis. De ce fait, la peau devient plus élastique, le gonflement disparaît et les microfissures sont resserrées. Cependant, cette méthode de traitement est longue. Obtenir un résultat positif demandera beaucoup de temps et de patience.

Utilisation du prépuce extensible, dans lequel la peau est étirée à l'aide de doigts ou d'outils spéciaux. Ce traitement est également assez long et désagréable. Les manipulations sont effectuées quotidiennement, pas moins d'une demi-heure. Le traitement du phimosis sans chirurgie peut durer de plusieurs mois à six mois. Lorsque vous étirez le prépuce, vous pouvez appliquer des pommades à la stéroïde en parallèle pour accélérer le processus de traitement.

Ces méthodes conviennent au traitement des stades 1-2 du phimosis.

Aux stades 3-4 de phimosis, une opération est indiquée au patient. L'intervention chirurgicale consiste à circoncire ou à couper le prépuce. Au cours de l'opération, la peau est totalement ou partiellement éliminée, ce qui contribue à éliminer complètement le problème.

Comme pour tout traitement chirurgical, la circoncision comporte également des contre-indications: il est impossible de procéder à l'opération en cas d'inflammation. Tout d'abord, un traitement antibactérien est prescrit. Ce n'est qu'après avoir terminé le cours complet que l'opération consiste à enlever la chair.

Il y a des situations où il y a un gonflement du pénis. Dans ce cas, disséquer l'anneau de chair pour prévenir la nécrose du pénis.

Le meilleur traitement pour toute maladie est la prévention en temps opportun. Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques pour prévenir le phimosis. Cela est dû au fait que la maladie est génétique.

Cependant, depuis la naissance, il est important de garder la santé du pénis sous contrôle. Pour ce faire, vous devez laver régulièrement et soigneusement le gland et le prépuce. Pour éviter l'inflammation, il est nécessaire de nettoyer périodiquement le pénis.

Complications Phimosis

La phymose du pénis peut entraîner les complications suivantes:

  1. Le développement de la balanoposthite, une inflammation qui se propage à la tête du pénis et du prépuce. Causes de complications - apparition de plaies et de fissures sur les pétales du prépuce dues à un étirement serré. Dans le même temps, les microfissures ne saignent pas et ne causent pas de gêne. Mais lorsque les blessures guérissent, des cicatrices se forment. La peau dans ces endroits n'est pas si élastique. De ce fait, il se produit un rétrécissement de la chair, qui s'accompagne de la progression de la maladie.
  2. Incrément de la peau du prépuce à la tête du pénis. Dans son état normal, il ne pose aucun problème aux hommes. Mais si vous essayez d'ouvrir la tête, il y a des douleurs et des saignements.
  3. Pincement de la tête du pénis avec un tissu du prépuce. Cela se produit lors d'un contact sexuel. Cette anomalie s'appelle paraphimosis. Lorsque ces signes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin pour éviter les complications.
  4. Nécrose du tissu de la tête du pénis. Cela se produit lorsque la tête du pénis ouverte est comprimée par la peau du prépuce. Le flux sanguin normal dans le corps est interrompu, ce qui provoque une nécrose des tissus.

Rarement, mais il y a toujours des complications après la chirurgie pour retirer le prépuce. Ils sont de deux types:

  1. Aiguë, au cours de laquelle le patient ressent une rétention d'urine, un saignement ou une suppuration de la plaie formée après l'opération. Cette complication survient lorsqu'une opération est effectuée incorrectement ou mal, avec des sutures. Les symptômes aigus sont également dus à une lésion des vaisseaux sanguins pendant la chirurgie.
  2. Chronique: Meatitis ou processus inflammatoire dans l'ouverture externe de l'urètre. Avec cette maladie, une miction douloureuse apparaît, une rougeur apparaît dans le canal lui-même. Un traitement antibactérien, une pommade et une crème sont utilisés pour le traitement. Il peut également y avoir une inflammation dans le canal externe de l'urètre. En conséquence, une constriction cicatricielle peut survenir. Cette complication s'appelle métosténose. Un homme a des difficultés à uriner: long, parfois douloureux. Lorsque cette maladie nécessite une intervention chirurgicale répétée, dans laquelle les contours corrects du canal sont formés.

La présence de phimosis chez les petits garçons n'est pas un motif de panique, mais il y a de bonnes raisons de consulter un médecin pour un examen. L'apparition de symptômes après 6 ans est une raison sérieuse pour un examen approfondi et un traitement approprié. Pour soigner le phimosis et éviter les complications, il est nécessaire de contacter des médecins spécialisés - andrologues et chirurgiens.

Auteur: Marina Repina,
spécifiquement pour Mama66.ru

Pas de sexe Phimosis chez l'adulte, photos, symptômes, stades, types, degrés de la maladie

Le phimosis est une maladie masculine, dans laquelle il n’ya aucune possibilité d’exposer la tête du pénis en raison de l’ouverture rétrécie du prépuce.

Ce sont les symptômes du phimosis. La maladie peut avoir une composante physiologique ou pathologique.

Comment identifier le phimosis pathologique? La maladie est pathologique si elle est diagnostiquée chez un homme adulte.

S'il n'y a pas de changement après l'âge de transition, l'homme est opéré, ce qui consiste souvent à se couper la chair.

Phimosis pathologique peut également apparaître en raison des processus inflammatoires du système urogénital, postite ou balanoposthite. Le plus souvent chez les hommes adultes, il se présente sous une forme chronique, conduisant à l'apparition de cicatrices et d'adhésions.

Phimosis chez les hommes adultes dans le matériel photographique:

Classification Phimosis

Tous types de phimosis:

  1. Physiologique ou congénitale.
  2. Acquis.

Congénitale

Ce type de maladie survient dans 96% des cas chez les garçons nouveau-nés. Il s'agit d'une structure spéciale de l'organe génital dans laquelle le prépuce dû à un petit trou ne peut pas être reculé pour exposer la tête. Maintenant, vous connaissez les signes de phimosis.

Le phimosis physiologique est un phénomène normal qui n’est pas considéré comme une pathologie et qui, au fur et à mesure de sa croissance, passe de lui-même. Cela est dû au fait que les adhérences, ou à mesure qu'elles mûrissent, se dissolvent, ce qui rend la chair plus élastique et mobile.

De ce fait, il est facile de relâcher la tête sans douleur ni inconfort.

Le phimosis congénital ne nécessite aucun traitement, car il se déroule sans aucun symptôme et disparaît de lui-même.

Chez les hommes dont le phimosis a échoué pendant la période de transition, la maladie devient pathologique.

Dans ce cas, il est nécessaire de procéder à une opération afin de restaurer le fonctionnement qualitatif de l'organe sexuel.

Acheté

Le phimosis acquis peut apparaître à tout âge.

Cette forme de la maladie chez les hommes peut avoir plusieurs causes.

  1. Prépuce de la blessure.
  2. Le développement d'infections ou d'inflammations, avec pour résultat que l'œdème de la tête apparaît assez souvent.
  3. Ne correspond pas à la taille de la tête de prépuce fendue.
  4. Cicatrisation du prépuce.
  5. Prédisposition génétique, qui se traduit par un manque de tissu conjonctif.
  6. La formation d'adhésions, ou synéchies, qui ne permettent pas de déplacer le prépuce pour libérer la tête.
  7. Épaississement et perte d'élasticité de la chair, pour lesquels il n'est pas possible de retirer la tête du pénis.
  8. Pincer le prépuce de la tête.

C'est une maladie secondaire qui nécessite une intervention chirurgicale pour une guérison complète.

Pour cette circoncision pour des raisons religieuses, ainsi que pour les nationalités admises et ce que la Bible interprète, lisez cette publication.

L'auto-enlèvement de la chair peut avoir des effets néfastes nécessitant une intervention chirurgicale immédiate.

Phimosis partiel

Cette pathologie est diagnostiquée chez beaucoup d'hommes. Cela s'exprime par le fait que le patient présente un tel rétrécissement du prépuce, dans lequel il ne peut pas libérer complètement la tête.

Le trou dans la chair est de taille suffisante, mais la tête n'est exposée que partiellement, pas complètement. Cela se remarque surtout lors d'une érection, car dans un état calme, un homme peut facilement se mettre à nu.

Ce problème inquiète un homme, car il est assez difficile pour lui d'avoir une vie sexuelle en raison de l'inconfort et des sensations douloureuses pendant les rapports sexuels.

Avec ce type de phimosis, rien ne menace la vie du patient. Seul le côté intime de la vie en souffre.

Il est conseillé au patient de consulter un médecin qui, après un examen approfondi, peut se référer à une intervention chirurgicale. De plus, il est très probable qu’en faisant avancer la chair, il ne sera pas en mesure de revenir à sa position initiale.

Et cela est déjà dangereux, car la tête peut être pincée, entraînant une nécrose des tissus. Dans ce cas, l'homme doit immédiatement consulter un médecin.

Phimosis complet

Phimosis complet sur la photo:

Avec cette forme de maladie, l'homme ne peut même pas se couvrir la tête pendant une érection, mais aussi dans un état calme. Cela peut entraîner différentes sortes de complications.

Le prépuce ne bouge pas du tout, ce qui ne permet pas à un homme d'assurer l'hygiène des organes génitaux. Il en résulte une accumulation de smegma, qui est un environnement favorable pour de nombreux organismes pathogènes.

Cela peut entraîner une infection et divers processus inflammatoires. Un homme ne peut pas avoir de rapports sexuels du tout, car même avec une légère tentative de bouger la chair, il ressent de la douleur et de l'inconfort.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, la miction est perturbée et une douleur aiguë apparaît. Le patient peut également être dérangé par des brûlures et des démangeaisons.

Phymosis stades de développement et leurs symptômes

Étant donné les manifestations prononcées de la maladie, la maladie est classée en 4 étapes, chacune ayant ses propres caractéristiques et manifestations. Donc, le degré de phimosis:

1 degré - au stade du repos, un homme peut facilement mettre à nu la tête de son pénis. Mais, si une érection s'est produite, il est déjà très problématique de le faire. Tout d'abord, cette étape est caractérisée par une douleur lors du mouvement de la chair. Chez les hommes jeunes, la tête du pénis est très sensible et peut donc s'ouvrir toute seule en raison du gonflement. Ceci est une manifestation dangereuse pouvant mener au paraphimosis.

2 degrés - si dans une position calme, vous pouvez baisser la tête, mais avec difficulté, alors il est impossible de le faire pendant l'érection. Parfois, il arrive que seule la pointe de la tête soit exposée, ce qui reste spontanément fermé par la chair. Utiliser la force pour ouvrir la tête est interdite.

3 degrés - même dans un état calme, il est presque impossible d'ouvrir la tête. Pendant l'érection, il ne s'ouvre pas du tout. Avec ce degré de maladie, la miction est altérée. Un homme est problématique à uriner. De plus, il s'accompagne de sensations douloureuses désagréables. Les saignements sont possibles lorsque la chair est abaissée dans un état excité.

Phimosis 3 degrés sur la photo:

4ème degré - l'organe sexuel n'est absolument pas exposé ni au repos ni pendant l'érection. Un homme est très difficile à uriner. L'urine est expulsée par ruissellement goutte à goutte ou très mince. Dans le même temps, il y a une douleur aiguë. Cette étape est caractérisée par des processus inflammatoires, de la fièvre, la formation de ganglions lymphatiques dans l'aine et une diminution de la puissance. En raison du smegma stagnant, des formations solides se forment - des smegmolithes. Pour le phimosis de grade 4, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Phimosis 4 degrés, photo:

Le phimosis, quel que soit son degré, est dangereux pour la santé. Chaque homme devrait surveiller l'état de son système reproducteur. Au moindre trouble ou symptôme de la maladie, vous devez consulter un spécialiste.

Phimosis

Le phimosis est une affection masculine caractéristique dans laquelle il est impossible d'exposer la tête du pénis. Cette condition peut être à la fois normale, c'est-à-dire physiologique, et anormale-pathologique. En outre, le phimosis chez les garçons est généralement divisé en congénital et acquis.

Le plus souvent, on diagnostique chez les hommes un phimosis congénital. À la naissance, chez les garçons, le phimosis physiologique, c’est-à-dire l’impossibilité de déplacer complètement le prépuce et d’exposer le gland du pénis, se produit dans 96% des cas. Seulement quatre pour cent des garçons naissent avec le prépuce qui bouge au point que la tête du pénis s'ouvre complètement. Peu à peu, la situation se stabilise et déjà, au bout de six mois, 20% des garçons peuvent ouvrir la tête du pénis. À trois ans, le phimosis disparaît déjà dans 90% des cas et, vers l’âge de six ans environ, cette maladie disparaît chez presque tous les enfants.

La situation avec le phimosis acquis ou la situation lorsque le prépuce a perdu son élasticité en raison de maladies et de blessures est quelque peu différente.

Symptômes de phimosis

Phimosis chez les garçons est exprimé par le symptôme principal - l'incapacité à mettre à nu et à tirer la tête du pénis. Dans certains cas, cette affection ne cause pas de problèmes chez les garçons, mais très souvent, les enfants atteints de phimosis ont des problèmes de miction. Ainsi, dans le processus d'uriner un garçon peut faire beaucoup de pression, montrer une anxiété notable. En conséquence, l'urine de l'enfant tombe dans la cavité préputiale. Elle gonfle et l'urine passe par gouttes ou par un mince ruisseau à travers une ouverture étroite.

Parfois, un processus inflammatoire rejoint phimosis, dont les symptômes sont une douleur dans la région de la tête du pénis et du prépuce, l'apparition d'un écoulement purulent de l'orifice du prépuce. Les ganglions lymphatiques du patient augmentent, la température corporelle augmente. En cas de paraphimose, des douleurs aiguës apparaissent dans la tête du pénis étranglée, la tête du pénis devient plus grande et devient bleue. Dans ce cas, le patient doit fournir des soins d'urgence.

Chez les hommes adultes atteints de phimosis, on se plaint parfois de problèmes d’activité qui se traduisent par un inconfort psychologique dû à la douleur ressentie au cours du rapport sexuel.

Causes de phimosis

Le phimosis peut survenir à la suite d'un traumatisme du pénis et de la formation ultérieure de tissu cicatriciel. En conséquence, le prépuce se rétrécit et l'homme manifeste un phimosis cicatriciel. La cause du phimosis acquis peut aussi être le processus inflammatoire du prépuce du pénis (balanoposthite). En raison de cette maladie, des cicatrices se forment également et le patient est atteint de phimosis. Parfois, la cause du phimosis est une prédisposition génétique à la survenue d'un phimosis en raison d'une quantité insuffisante de la composante élastique du tissu conjonctif dans le corps humain.

Classification Phimosis

Actuellement, il est habituel de distinguer quatre degrés de phimosis. Lorsque le premier degré d'ouvrir la tête du pénis ne peut être au repos. Si vous essayez d'exposer la tête du pénis lors d'une érection, la personne ressentira de la douleur. De plus, il est difficile de le faire.

Au deuxième degré de la maladie, il est difficile de retirer la tête au repos et, pendant l'érection, la tête du pénis ne s'ouvre pas du tout. Car le troisième degré de la maladie est caractérisé par l'impossibilité d'ouvrir la tête du pénis, ou ne s'ouvre que partiellement dans un état calme. Le quatrième degré de phimosis est le plus grave: dans ce cas, la tête du pénis ne s'ouvre pas du tout, ce qui la rend très difficile à uriner. Chez l’homme, l’urine est excrétée par des gouttes ou un courant très fin.

Outre les étapes déjà décrites, on distingue également le phimosis relatif. Dans cet état, le rétrécissement du prépuce devient perceptible uniquement lors de l'érection.

Le phimosis du premier et du deuxième degré est caractérisé par la manifestation d'une douleur qui se manifeste principalement dans le processus d'érection lorsque le prépuce est serré sur la tête du pénis. En cas de phimosis des troisième et quatrième degrés, il n'y a généralement pas de douleur, car la taille de l'anneau préputial est insignifiante et, par conséquent, il n'est pas possible d'exposer la tête du pénis.

Chez les patients atteints de phimosis, même avec un rétrécissement relativement faible du prépuce après le début de la vie sexuelle active, la maladie peut s'aggraver et, au bout d'un certain temps, conduire à ce que la tête du pénis ne puisse plus s'ouvrir. Le fait est que, lors des rapports sexuels ou de la masturbation, la membrane muqueuse est lésée et des micro-algues se forment. Au lieu de telles déchirures, de petites cicatrices se forment au fil du temps, ce qui rend finalement le tissu immunisé contre les étirements et le phimosis augmente.

Complications Phimosis

Si un patient a prononcé phimosis, il peut stagner dans le smegma, un secret ressemblant à de la graisse sécrétée par les glandes du prépuce. Ce liquide devient un milieu nutritif dans lequel différentes bactéries se multiplient. En conséquence de cette situation, un processus inflammatoire se développe. Un phimosis même inexprimé est une condition préalable à l'accumulation de smegma et, par conséquent, à la manifestation de problèmes de nature hygiénique.

Chez les patients atteints de phimosis au quatrième degré, le prépuce se rétrécit autant que possible et des obstacles à l'écoulement normal de l'urine apparaissent. En tant que manifestation externe du rétrécissement se produit un gonflement du prépuce et la pénétration de l'urine goutte à goutte. Dans ce cas, des dysfonctionnements graves résiduels se forment dans le mécanisme de l'écoulement de l'urine et, par conséquent, le patient peut développer des complications infectieuses dans l'urètre.

Le paraphimosis est une autre complication qui survient chez les patients atteints de phimosis. Pour une telle condition est caractérisée par pincer le prépuce resserré la tête du pénis. Le paraphimosis peut survenir si une personne tente de mettre à nu la tête du pénis, lors de rapports sexuels ou de masturbation À la suite de cette atteinte, le gonflement de la tête du gland commence, ce qui fait qu’au bout d’un moment il n’est plus possible de le corriger. La tête bleue se produit, cela devient très douloureux. Par conséquent, en cas de paraphimosis, une intervention d'urgence est nécessaire. Dans certains cas, la réduction habituelle de la tête manuellement. Cependant, si l'œdème est fortement prononcé, le patient doit subir une opération au cours de laquelle le prépuce est coupé ou ses feuilles excisées.

En outre, en raison de lésions du prépuce, les patients atteints de phimosis peuvent développer des complications inflammatoires. Les blessures, ainsi que l'accumulation de smegma dans le sac préputial, entraînent la manifestation d'une balanoposthite (inflammation de la tête et du prépuce du pénis). Cette condition est caractérisée par une douleur et des démangeaisons près de la tête du pénis. Chez les patients atteints de phimosis aux troisième et quatrième stades, le prépuce peut atteindre la tête du pénis. En raison du contact étroit, il se produit une adhérence épithéliale de la tête et de la feuille interne du prépuce. Ainsi, des adhérences (synéchias) apparaissent. En fonction de la durée de ces adhérences, la connexion entre la tête et le prépuce est renforcée. Traiter cette condition ne peut être que chirurgicalement.

Parmi les complications du phimosis, la conséquence la plus grave est le cancer du pénis. La cause de ce phénomène est considérée comme une stagnation à long terme du smegma dans le sac préputial. Il a été prouvé que la plupart des personnes atteintes du cancer du pénis ont un phimosis congénital.

Diagnostic du phimosis

Le diagnostic est effectué sur la base des plaintes du patient. Pour établir le diagnostic, le patient doit être examiné par un chirurgien ou un urologue. Le patient est d'abord examiné, au cours duquel le spécialiste détermine si le principal symptôme est l'incapacité de retirer la tête du pénis. En tant que méthode auxiliaire, une enquête sur le patient est effectuée afin de déterminer les caractéristiques de la maladie.

Traitement Phimosis

Le phimosis peut être traité par différentes méthodes. Le traitement sans médicament implique l’étirement progressif du prépuce à la main. Pour étirer le prépuce sur la tête du pénis pendant cinq à dix minutes, les médecins recommandent de produire tous les jours. Selon les experts, l’utilisation de méthodes d’étirement du prépuce donne une efficacité d’environ 75%. Il est préférable d'effectuer de telles procédures en prenant un bain, car la peau devient alors plus élastique. Il faut garder à l'esprit qu'il est nécessaire de retarder le prépuce jusqu'à l'apparition des premières sensations douloureuses, en aucun cas sans continuer à faire cette procédure avec douleur.

Si le prépuce est suffisamment élastique et qu’il n’ya pas de modifications cicatricielles, on utilise parfois la méthode d’étirement du prépuce. Cette procédure est réalisée sous anesthésie locale. En outre, en tant que méthode chirurgicale, la chirurgie plastique du prépuce est parfois utilisée pour augmenter le diamètre de l'anneau préputial sans utiliser d'excision du prépuce.

Le traitement médicamenteux de la maladie implique un traitement en appliquant à la tête du pénis et aux pommades corticostéroïdes du prépuce. Ces procédures doivent être effectuées régulièrement et pendant une longue période. Sous l’influence des pommades, l’élasticité du tissu du prépuce augmente, de sorte qu’elle s’étire mieux. Ainsi, le phimosis peut être guéri. En outre, l'utilisation de glucocorticoïdes aide à réduire l'inflammation et l'oedème, active la cicatrisation des microfissures.

Le traitement chirurgical du phimosis est actuellement utilisé pour traiter le phimosis de troisième à quatrième degré. Cette méthode n'est utile que si toutes les méthodes décrites ci-dessus n'apportent pas le résultat souhaité. Le phimosis chez les garçons est traité chirurgicalement, en séparant les adhérences du sac prépucial à l'aide d'une sonde en métal et d'un tampon de gaze.

S'il y a des cicatrices sur le prépuce, elles sont excisées lors de l'opération. L'utilisation de la méthode chirurgicale est efficace à 99-100%. En règle générale, les opérations sont réalisées avec une anesthésie locale, une anesthésie générale n'est possible qu'à la demande du patient. Les chirurgiens distinguent deux types de phimosis: hypertrophique, avec prépuce allongé et hypertrophique, et atrophique, lorsque le prépuce a une peau très fine qui entoure fortement la tête du pénis. Les deux formes de phimosis peuvent être guéries à l'aide de différents types d'opérations. Ainsi, une intervention chirurgicale est possible, au cours de laquelle trois incisions longitudinales et points de croix sont effectués. Un autre type d'opération est une excision circulaire du prépuce. Dans ce cas, le prépuce est retiré et la survenue d'un phimosis devient impossible. Cependant, il convient de noter qu'avec de telles interventions chirurgicales, des complications sont possibles, comme pour toute autre opération.

Prévention du phimosis

En tant que prévention du phimosis, il est nécessaire de respecter les règles d'hygiène du pénis. Dans ce cas, il est important de déplacer la peau du prépuce au moins deux fois par jour et de laver la tête du pénis avec de l'eau propre. L’hygiène est tout aussi importante pour la prévention du phimosis chez les garçons nouveau-nés. Pour prévenir l'inflammation de la tête du pénis, il est recommandé de laver l'enfant dans une décoction à base de plantes, à l'aide de plantes médicinales ayant des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. À cette fin, une décoction de camomille, calendula, série. En tant que remède populaire pour les hommes adultes qui ont certains problèmes pour retarder le prépuce, il est recommandé de faire des bains locaux, de laisser tomber le pénis pendant vingt minutes dans une décoction d'herbes et de retarder le prépuce.

Comment se manifeste le phimosis chez les garçons: symptômes et méthodes de traitement

De nombreux parents remarquent le phimosis chez les jeunes garçons, mais tous les adultes ne savent pas qu’il est important de surveiller en permanence l’état des organes génitaux. La tête du pénis est fermée par le prépuce, les tentatives pour l'ouvrir provoquent des douleurs. Parfois, la duplication de la peau est si dense que de graves problèmes urologiques apparaissent et que des processus inflammatoires se développent.

Les parents d’un nouveau-né doivent savoir quoi faire si le bébé n’expose pas la tête du pénis. La panique et la confusion sont de mauvais secours après avoir identifié un problème délicat. Selon les statistiques, le phimosis physiologique chez les enfants survient chez plus de 90% des garçons de moins d'un an. L'article décrit les causes, les types et les méthodes de traitement du phimosis chez les garçons de différents âges.

Qu'est ce que c'est

Le phimosis est un rétrécissement de l'orifice du prépuce chez les garçons, à la suite duquel la tête du pénis s'ouvre douloureusement et difficilement ou ne s'ouvre pas du tout.

Classification

Il faut comprendre que le phimosis n’est pas une maladie, mais une condition particulière associée aux caractéristiques physiologiques de l’organisme (âge), à ​​l’hérédité et aux dommages causés aux tissus du prépuce. À cet égard, il existe les formes de phimosis suivantes:

  1. Physiologique - survient chez la plupart des garçons avant la puberté, associée à la maturation fonctionnelle de la cavité préputiale. Ce n'est pas une pathologie et est résolu indépendamment après 7 ans.
  2. Pathologique - survient à la suite d'une inflammation, d'un traumatisme, de troubles métaboliques et nécessite un traitement;
  3. Hypertrophique (proboscis);
  4. Atrophique;
  5. Cicatrice.

La fréquence d'apparition d'une forme particulière de phimosis dépend directement de l'âge. Chez les enfants, dans un très grand nombre de cas, il est de nature physiologique, tandis que chez l’homme, il est causé par des changements cicatriciels.

Les causes du développement de phimosis pathologique

Si le phimosis naturel du nourrisson passe par lui-même, c’est le phimosis qui prend la forme d’une maladie. Il est provoqué par plusieurs raisons:

  • des troubles génétiques dans le développement du tissu cutané du pénis;
  • maladies infectieuses (en particulier le système urogénital);
  • inflammation ou lésion du pénis (survient le plus souvent lorsque l'on néglige de laver un enfant ou de l'inspecter);
  • non-respect des règles d'hygiène.

Toutes ces causes sont des facteurs provocateurs du développement de la maladie, qui est lourde de complications graves (par exemple, rétention urinaire aiguë).

Les symptômes

Le symptôme de base du phimosis chez les garçons ou les hommes adultes est l’absence partielle ou totale de la possibilité d’exposer le gland du pénis.

En outre, le patient peut éprouver:

  1. Diminution de la puissance.
  2. Douleur en urinant.
  3. En cas d'activation de l'inflammation, des écoulements purulents peuvent être observés, la température augmente de manière significative et les ganglions lymphatiques du corps augmentent de manière significative.
  4. Troubles de la miction - le liquide coule lentement, en gouttes ou en fines gouttelettes, tandis que la région prépuciale se gonfle à cause de l’accumulation d’urine et de l’impossibilité de la retirer rapidement.
  5. Avec le paraphimosis, une douleur aiguë à la tête et au pénis se forme, le prépuce est retenu pour devenir bleu, l’organe sexuel lui-même grossit et s’enflamme - une opération urgente est nécessaire ici.

L'aide d'un médecin est nécessaire lorsque les symptômes suivants de phimosis:

  • augmentation de la température corporelle;
  • débit insuffisant en urinant;
  • tête enflée du pénis;
  • inflammation de la tête du pénis;
  • tête bleue du pénis;
  • l'incapacité d'ouvrir complètement la tête du pénis chez les enfants de plus de sept ans;
  • ganglions lymphatiques élargis situés dans l'aine;
  • l'apparition de pus, même avec une légère pression sur la tête du pénis;
  • douleur prononcée pendant la miction (les petits enfants pleurent longtemps après ce processus);
  • Écoulement goutte à goutte d'urine (pour les formes très sévères).

L'apparition d'au moins un de ces symptômes indique que le phimosis est passé du coffre-fort, en passant de façon indépendante avec l'âge, au pathologique, nécessitant un traitement urgent. Laisser dans ce cas l'enfant sans traitement et attendre que l'exacerbation du phimosis passe par lui-même n'en vaut pas la peine. Cela peut aggraver considérablement l'état de l'enfant et conduire à un traitement beaucoup plus complexe. Pour les mères qui ne veulent pas ou n'ont pas la possibilité de faire appel à un médecin pour résoudre le problème, la médecine traditionnelle viendra en aide, qui est facile à utiliser à la maison.

Des complications

Cette pathologie peut provoquer des conséquences désagréables. Ceux-ci comprennent:

  1. Paraphimosis.
  2. Balanoposthite. L'inflammation se développe en raison de la stagnation du secret.
  3. Problèmes urinaires, rétention urinaire aiguë.
  4. L'augmentation du prépuce à la tête.

Paraphimosis

Affection fréquente qui se développe chez les garçons atteints de phimosis. Il est important de toujours vous rappeler que vous ne pouvez en aucun cas faire de gros efforts pour exposer la tête du pénis. Le fait est qu'il se dilate doucement dans la direction à partir de l'ouverture de l'urètre et que le tronc du pénis lui-même est considérablement plus étroit. En raison de l'ouverture forcée de la tête, le prépuce est légèrement étiré (cela peut causer une sensation de douleur momentanée), puis enveloppe étroitement l'anneau derrière la tête.

  • la tête est élargie et gonflée;
  • le garçon ressent une forte douleur (les bébés pleurent et ne permettent pas de toucher le pénis).

Les vaisseaux sanguins rétrécis ne remplissent plus leur fonction et les tissus de la tête commencent à manquer de oxygène et de nutriments. Si des mesures ne sont pas prises rapidement, une nécrose ou une gangrène du membre peuvent se développer, ce qui oblige le personnel médical à retirer la zone touchée - le patient devient handicapé.

La fusion de la tête et du prépuce

Avec un contact prolongé, les tissus épithéliaux adhèrent progressivement et de plus en plus fermement les uns aux autres et forment des synéchies - adhérences. Cette situation ne fait qu'aggraver la situation, rendant l'ouverture de la tête impossible.

Étapes de développement

La sévérité du processus alloue 4 degrés de phimosis:

  1. Dans un état calme, la tête est complètement relâchée, avec une érection, son élimination est difficile et douloureuse;
  2. Au repos, la tête du pénis est retirée avec difficulté; pendant l’érection, elle est complètement recouverte du prépuce et n’est pas libérée;
  3. La tête ne peut être partiellement retirée qu'au repos;
  4. La tête est constamment cachée prépuce, pas affichée. En même temps, pendant la miction, l’urine remplit d’abord le sac préputial, puis expulsé goutte à goutte.

À quoi ressemble phimosis: photo avant et après la chirurgie

La photo ci-dessous montre comment la maladie se manifeste chez les garçons.

Diagnostics

Le diagnostic est établi en tenant compte des plaintes de l'enfant ou de ses parents, ainsi que des données de l'examen du garçon dans les conditions de l'office urologique. Des méthodes de diagnostic instrumentales et de laboratoire sont utilisées en cas de suspicion de formes compliquées de la maladie.

Comment traiter le phimosis chez les garçons?

Le traitement du phimosis chez les enfants dépend de son degré, ainsi que de l'âge du patient. En fonction du degré du processus, les approches indiquées dans le tableau ci-dessous sont recommandées.

Types de phimosis et le degré de pathologie

Le rétrécissement anormal du prépuce, dans lequel il n’ya aucune possibilité d’ouvrir la tête du pénis, est appelé phimosis. C’est une maladie qui réduit considérablement la qualité de vie de l’homme, qui provoque un inconfort important et provoque souvent une inflammation des tissus. La pathologie a différents types et degrés de développement. Les types de maladie dépendent de l'étiologie de la survenue et des modifications caractéristiques des tissus du prépuce. En fonction du degré de phimosis, la nécessité d'un traitement conservateur ou d'une intervention chirurgicale est déterminée.

Phimosis physiologique

Le phimosis congénital fait référence à des conditions physiologiques. Au moment de la naissance, plus de 90% des garçons sont diagnostiqués avec cette forme. En pédiatrie, il est considéré comme la norme si la tête du pénis ne s'ouvre pas complètement chez un enfant de moins de 4 ans.

La cause est synechia - adhérences embryonnaires empêchant l'ouverture de la tête. De plus, le tissu du prépuce chez les bébés n’est pas assez élastique, ce qui rend le processus plus difficile. Habituellement, la situation est résolue d'elle-même, sans aucune intervention, puisqu’en grandissant, la tête étend le sac préputial. Au cas où le bébé ne soit dérangé par rien, la forme physiologique ne nécessite aucun traitement, il suffit d'observer pour ne pas rater le moment du développement de la pathologie.

D'habitude, entre 3 et 4 ans, tout revient à la normale. La peau du prépuce acquiert l'élasticité nécessaire et les synéchies se dissolvent. Mais si avant l'âge de 6 ans la tête n'a pas commencé à s'ouvrir librement, il est urgent de consulter un urologue pédiatrique.

Dans le cas où le garçon n'est pas dérangé par quelque chose et que la miction se déroule normalement, cela signifie que ce type de phimosis n'est pas nécessaire pour être traité, il suffit de suivre scrupuleusement les règles d'hygiène personnelle et de consulter périodiquement un urologue.

Phimosis pathologique

Le type pathologique peut se développer à partir d'une forme physiologique ou être acquis à n'importe quel âge. Le nom de l'espèce suggère que la maladie est une déviation de la norme et nécessite une intervention médicale obligatoire.

En plus de la prédisposition génétique, un phimosis pathologique peut se former après une blessure ou une infection. Les causes les plus courantes de perte d'élasticité des tissus sont l'inflammation de la tête (balanite) ou du prépuce (balanoposthite).

L’attitude négligente des parents à l’égard des règles d’hygiène personnelle devient souvent un facteur provocant du fait que l’état physiologiquement normal est passé au processus pathologique. Le smegma accumulé sous le prépuce représente l’environnement le plus favorable à la croissance et au développement de la microflore pathogène.

Le type acquis est déjà une maladie qui fait face à de graves complications, sans traitement adéquat et efficace. Les types de thérapie sont choisis en fonction de la forme et du stade de la pathologie.

En fonction de la modification du tissu, on distingue les types de phimosis suivants.

Atrophique

Ce type est caractérisé par un amincissement important de la membrane muqueuse du prépuce avec une pâleur sévère. La peau recouvrant la tête a l'air courte, comme un anneau serré avec un petit trou. Les tissus deviennent vulnérables, sujets à la formation de fissures, avec la formation subséquente d'ourlets. Par conséquent, ce type est également appelé cicatriciel. Extérieurement, la pathologie ressemble à

Le phimosis atrophique se développe souvent à partir d'une forme physiologique. Cela peut servir à la fois au traitement inapproprié et insouciant des parents avec le prépuce lorsqu'ils baignent un enfant, ou au non-respect des normes d'hygiène du garçon.

Hypertrophique

Cette espèce est caractérisée par une quantité excessive de peau protectrice épaissie par les pétales. Le prépuce pend du pénis sous la forme d'une sonde qui se rétrécit vers le bas, empêchant ainsi l'ouverture de la tête.

Dans la plupart des cas, le type hypertrophique survient chez les personnes obèses en surpoids depuis leur enfance. Les dépôts de graisse qui s'accumulent chez les garçons dans l'abdomen et le pubis étirent la peau du prépuce, ce qui entraîne une augmentation progressive des tissus.

Les deux types de phimosis pathologiques sont soumis à un traitement obligatoire et urgent, car ils créent non seulement un environnement favorable aux maladies infectieuses telles que la balanite, la balanoposite, l'urétrite, la cystite, mais peuvent également se compliquer de paraphimose (pincement de la tête).

Phimosis relatif

En termes de gravité, phimosis peut être complet ou partiel, c'est-à-dire relatif.

Les spécialistes distinguent le type relatif en tant que forme indépendante de pathologie. Dans le même temps, le prépuce reste suffisamment mobile et élastique, mais exposer la tête provoque une gêne et parfois une douleur. Il est possible de déplacer complètement le prépuce uniquement lorsque le pénis est au repos, avec érection, cette manipulation est impossible.

Beaucoup d'hommes ne considèrent pas cela comme une source d'inquiétude et ne consultent pas leur médecin. Cette idée est grave car le phimosis relatif conduit le plus souvent au paraphimosis.

De plus, les hommes avec cette forme ont de graves problèmes de vie intime. Et ceux qui sont activement engagés dans le sexe, malgré le malaise, risquent de se pincer au moment le plus inopportun.

Évaluer adéquatement la situation, recommander des mesures thérapeutiques efficaces ne peut être spécialisé qu'après l'enquête, et établir le stade de développement de la maladie.

Le degré de phimosis et leurs manifestations

Selon la gravité des symptômes, la maladie traverse quatre étapes de son développement. Cette classification est applicable uniquement à la forme pathologique de la maladie et est nécessaire pour déterminer la méthode de traitement la plus efficace. Chaque degré a ses propres caractéristiques et symptômes.

Phimosis 1 degré

Le stade 1 du phimosis est caractérisé par le fait que des difficultés ne surviennent que lorsque l'on tente d'exposer la tête du pénis en érection. Dans un état de repos, les problèmes ne se posent pas et les hommes ont rarement recours à des spécialistes. La phymose du premier degré est dangereuse dans la mesure où, chez les adolescents, pendant la période d'ajustement hormonal, la sensibilité augmente fortement et la tête peut se libérer. Souvent, cette situation conduit à un pincement, qui se traduit d’abord par un œdème, puis paraphimosis.

Si l'aide n'est pas fournie le même jour, tout peut se terminer très tristement.

Phimosis 2 degrés

Avec l'évolution de la maladie, il est impossible d'ouvrir la tête en érection et, au repos, cela provoque un inconfort grave et s'accompagne de douleur. Seul le haut de la tête s'ouvre et se cache immédiatement. Il devient difficile d'uriner et d'éjaculer.

Phimosis 3 degrés

Ouvrir la tête même au repos devient problématique et s'accompagne de douleur. Sur le membre en érection, il ne s'ouvre pas du tout. Les problèmes de miction s'intensifient, la douleur survient à chaque tentative d'uriner. Une érection peut être accompagnée de saignements.

Attention! Avoir des relations sexuelles avec phimosis de grade 3 est hautement indésirable, cela peut entraîner des blessures graves à la cavité préputiale.

Phimosis 4 degrés

Lorsque le 4ème degré se développe, la douleur accompagne constamment la patiente, mais elle passe au second plan, car les problèmes les plus gênants sont les problèmes de miction. La chair qui recouvre complètement la tête bloque le débit urinaire, ce qui provoque l'enflure du sac préputial. L'urine, malgré tous les efforts, produit un faible filet ou une goutte à goutte.

La stase de l'urine et du smegma, dus à l'incapacité de laver correctement le pénis, devient la cause d'une inflammation fréquente, accompagnée d'une forte fièvre, d'une hypertrophie des ganglions lymphatiques et d'une perte d'activité.

Principes de traitement en fonction du degré de pathologie

Le problème principal est créé par les hommes eux-mêmes. Une fausse honte ou une réticence à consulter un médecin entraîne le développement de complications graves, notamment une atrophie des tissus. Si la pathologie est capturée au début, la situation peut être corrigée sans recourir à une assistance rapide. Les méthodes de traitement dépendent directement du stade de la maladie et de la gravité des symptômes.

Traitement 1er et 2ème degré

Les phases initiales du phimosis se prêtent bien aux méthodes d’influence conservatrices. Pour obtenir le retour de l'élasticité du tissu du prépuce, vous pouvez utiliser des onguents, des techniques physiques et à base de plantes.

Le traitement du phimosis 1 degré à la maison consiste à prendre un bain avec une décoction d’herbes qui ont un effet relaxant. Cette camomille, calendula, une série. Après le bain, vous devez effectuer plusieurs étirements avec vos mains ou à l'aide des «ganches» de l'appareil.

Au cours du deuxième stade du phimosis, les urologues prescrivent des pommades et des crèmes à la corticothérapie, par exemple:

  • La bétaméthasone,
  • Clobetanozol.

Ces médicaments aident à augmenter l'élasticité de la peau, à éliminer l'inflammation, à soulager le gonflement et à favoriser la cicatrisation des fissures.

Traitement de 3ème et 4ème degré

Dans les dernières phases de la maladie, lorsque l'ouverture de la tête est presque impossible sans blessure à la peau, seule une intervention chirurgicale peut aider. La circoncision partielle ou complète est réalisée sous anesthésie locale forte et chez les enfants sous anesthésie générale.

De plus, les méthodes à faible impact telles que le découpage au laser et la photodestruction sont largement utilisées aujourd'hui. L’avantage incontestable des méthodes modernes réside dans les paramètres suivants:

  • Courte période de récupération;
  • Incision tissulaire simultanée et coagulation vasculaire, ce qui empêche finalement la formation de cicatrices;
  • Risque minime d'infection secondaire en raison de faibles dommages aux tissus.

Le phimosis, quel que soit son degré et sa forme, est dangereux pour la santé. Une attitude prudente envers vous-même et un contrôle constant sont des garanties de confiance dans l'état de chaque homme. L'apparition du moindre soupçon de rétrécissement du prépuce devrait être une raison de demander conseil à un spécialiste.

Phimosis chemin étroit

Bouée de sauvetage dans la "mer" de l'information

De nos jours, malgré la disponibilité générale d'informations médicales, le phimosis reste une pathologie assez répandue, principalement parce qu'il n'a pas fait l'objet de l'attention requise.
D'autre part, beaucoup d'informations différentes sont apparues à la radio, à la télévision et sur Internet. Quelles sont les seules méthodes de traitement ne sont pas proposés, mais l'efficacité de beaucoup d'entre eux soulève des doutes.
Dans cet article, nous allons parler de ce qu'est le phimosis, quelles sont ses causes, son degré de développement, les méthodes de traitement.

Physio, agent pathogène...

Le phimosis est le rétrécissement du prépuce du pénis, qui se manifeste par une douleur ou une incapacité à exposer sa tête. En fonction de la sévérité du rétrécissement, il est courant de faire la distinction entre phimosis physiologique et phimosis pathologique.
En règle générale, phimosis physiologique se produit chez la plupart des enfants jusqu'à 2-3 ans. Jusqu'à présent, les médecins ne sont pas parvenus à un avis commun, jusqu'à quel âge faut-il envisager le phimosis physiologique, lorsqu'il est nécessaire d'opérer un enfant, etc. Il faut également garder à l’esprit que le phimosis physiologique présente les mêmes complications que le phimosis pathologique.
La question de la faisabilité de l'opération et de son calendrier dans le "bébé phimosis" est résolue individuellement, dans chaque cas. Le plus souvent, le phimosis chez les enfants passe indépendamment, la tête s'ouvre et il n'y a pas de problèmes de prépuce. Mais jusqu'à ce que la tête soit ouverte, il faut prêter une attention particulière à son hygiène et traiter la tête au moins une fois par jour avec des préparations antiseptiques.
Aujourd'hui, la plupart des experts pensent que, à l'âge de 6 à 7 ans, le chef du pénis devrait s'ouvrir librement. Si cela ne se produit pas, l'opération est nécessaire.
Quant au phimosis chez les hommes adultes, il peut persister dès l’enfance et se développer avec le temps, pendant la puberté. Cette période est caractérisée par une croissance et un développement rapides des organes génitaux. Parfois, cela peut provoquer une divergence entre le développement du pénis et le prépuce, lorsque la chair est plus petite que la tête, son ouverture est plus étroite et il est difficile voire impossible d’ouvrir la tête. Le plus souvent, ce phimosis est 1-2 degrés, mais phimosis préservé de l'enfance n'est pas moins de 3 degrés.

Phimosis suit le rythme de l'âge

Chez les adolescents, les garçons et les hommes adultes, le phimosis progresse régulièrement, en raison de l'apparition d'érections, de la masturbation et de la vie sexuelle. Avec une érection, la tête du gland est élargie et le prépuce est tendu. En même temps, les fissures du prépuce et les petites fissures apparaissent, elles ne saignent pas et ne causent aucune anxiété. Mais lors de la guérison à leur place, une cicatrice ou un microtubule se forme. Le tissu cicatriciel est moins élastique que le tissu normal du prépuce, donc, avec l'apparition de chaque nouvelle cicatrice, le prépuce se rétrécit de plus en plus, la maladie progresse. Ce processus est particulièrement prononcé lors des rapports sexuels. Les fractures du prépuce peuvent être importantes et s'accompagner de saignements abondants.

Une raison, deux raisons...

Les causes de phimosis comprennent:

  • un traumatisme au pénis pouvant entraîner la formation de tissu cicatriciel entraînant un rétrécissement du prépuce (le phimosis cicatriciel);
  • inflammation du prépuce du pénis (balanoposthite), entraînant également des modifications cicatricielles et phimosis;
  • prédisposition génétique à la formation de phimosis en raison d'une insuffisance du tissu conjonctif dans le corps, en particulier de son composant élastique.

Du premier au quatrième

Il est accepté d’attribuer 4 degrés de phimosis:
Au premier degré, il est possible de retirer la tête uniquement dans un état calme, avec une érection, l'exposition de la tête du pénis est difficile, parfois douloureuse.
Au deuxième degré, il est difficile de retirer la tête dans un état calme. Avec une érection, la tête ne s'ouvre pas.
Le troisième degré se manifeste par le fait que la tête du pénis ne s'ouvre pas du tout ou ne s'ouvre que dans un état calme et même alors pas complètement.
Avec le phimosis de quatrième année, le gland n'est pas exposé, la miction devient extrêmement difficile - l'urine est expulsée par gouttes ou par ruissellement.
Les principales manifestations du phimosis 1-2 degrés - la douleur qui survient pendant l’érection, lorsque le prépuce commence à s’étirer sur la tête du pénis.
En cas de phimosis significatif, 3-4 degrés, la douleur lors de l'érection est généralement absente, en raison de la petite taille de l'anneau préputial et de l'incapacité à exposer la tête.
Un phimosis prononcé provoque la stagnation du smegma - une sécrétion graisseuse des glandes du prépuce, qui constitue un bon milieu nutritif pour diverses bactéries. Tout ceci peut finalement conduire au développement du processus inflammatoire. Par ailleurs, des problèmes d'hygiène liés à l'accumulation de smegma sous le prépuce peuvent survenir avec un phimosis inexprimé.
Avec le phimosis de grade 4, il y a un rétrécissement maximum du prépuce et la formation d'un obstacle à l'écoulement de l'urine. Le gonflement du prépuce sous forme de poche et l'excrétion de l'urine en gouttes n'est qu'une manifestation externe du rétrécissement. À ce stade du phimosis, le mécanisme de l'écoulement de l'urine par la vessie est gravement perturbé, ce qui entraîne l'apparition de complications infectieuses dans l'urètre.

Et si le phimosis n'était pas traité...

Le phimosis non traité peut entraîner diverses complications, telles que:
Paraphimosis - pincer la tête du prépuce resserré du pénis. En règle générale, le paraphimosis se produit lorsque vous essayez d'exposer la tête ou lors d'un rapport sexuel. En règle générale, l'infraction survient au cours d'un phimosis de 2 à 3 degrés, lorsque l'enlèvement de la tête est possible (il convient de noter qu'avec un rétrécissement de 4 degrés, le paraphimosis ne se produit pas), mais il est nécessaire de faire un effort. La violation entraîne un œdème du gland du pénis, son repositionnement inverse est impossible. La tête devient bleue, lorsque vous la touchez, vous ressentez une vive douleur. Le paraphimosis est une condition d'urgence qui nécessite une intervention urgente. Parfois, il suffit simplement de régler manuellement la tête. En cas d'œdème fortement prononcé, il est dans la plupart des cas impossible de se repositionner. Une personne doit alors subir une opération de dissection longitudinale du prépuce ou d'excision de ses folioles.
Les complications inflammatoires du phimosis ne sont pas rares. En raison de l'impossibilité de mettre en œuvre les soins hygiéniques nécessaires, un smegma s'accumule dans le sac préputial, dans lequel se multiplient les bactéries. Dans la plupart des cas, cela conduit au développement d'une balanoposthite (inflammation de la tête et du prépuce du pénis). Lorsque cela se produit, douleur, rougeur, démangeaisons à la tête du pénis. Le diagnostic de balanoposthite est établi sur la base des plaintes du patient et d'une inspection sur place. Dans certains cas, il existe une inflammation de l'urètre - urétrite, qui se manifeste par des douleurs lors de la miction, ainsi que des envies fréquentes associées à une irritation des terminaisons nerveuses de l'urètre. Le traitement dépend généralement de l'utilisation d'antiseptiques ou d'uroseptiques locaux. Cependant, en présence de phimosis, une urétrite peut récidiver.
Le phimosis de grade 3 ou 4 comporte une augmentation du prépuce par rapport à la tête du pénis, bien que cette complication puisse survenir avec un rétrécissement moins important. Un contact étroit et à long terme entre la tête et la feuille interne du prépuce conduit à une adhésion épithéliale des surfaces en contact et à la formation d'adhérences (synechiae). Plus ces adhérences sont longues, plus le site d'adhérence devient large et le lien entre la tête et le prépuce devient plus fort. Dans ce cas, un traitement chirurgical est effectué.

Un jour - et tout ajouré!

  • Coût: 45 000 - 65 000 roubles.
  • Durée: 30-60 minutes
  • Hospitalisation: 1 jour à l'hôpital

Le traitement le plus efficace contre le phimosis est la circoncision. Lors de cette opération, le prépuce est retiré complètement ou partiellement, ce qui évite les problèmes d'exposition de la tête du gland.
Bien sûr, le phimosis est effectué dans notre centre. Nos patients demandent souvent à quel point cette opération est difficile. La question de la complexité d'une opération pour un médecin n'est pas facile, car il n'y a pas d'opérations "faciles". Chaque opération étant une responsabilité pour la santé humaine, nous traitons toutes les opérations comme difficiles. Cependant, si nous considérons que nous sommes engagés dans le traitement du phimosis depuis très longtemps, nous pouvons dire que nous avons suffisamment travaillé sur la circoncision. La technique de la circoncision étant relativement simple, le risque de complications postopératoires est presque réduit à zéro. En ce qui concerne le séjour postopératoire ultérieur, le patient (s'il le souhaite) peut soit rester une journée à l'hôpital, soit opérer en ambulatoire. Le matin, il se présente pour l'opération et rentre chez lui le soir. En règle générale, après 2 semaines, un homme peut vivre pleinement.