Comment traiter la candidose oesophagienne?

Urétrite

La candidose de l'œsophage est une forme de lésion systémique de l'organisme due aux champignons Candida. Ces micro-organismes sont présents dans la microflore de toute personne, mais la maladie ne se développe que sous l’influence de facteurs provoquants. La candidomycose de l'œsophage est l'un des symptômes de l'infection fongique viscérale, considérée comme la maladie la plus courante du tractus gastro-intestinal.

Les causes de la maladie

Les champignons font partie de la microflore intestinale de 80% des personnes; ils se retrouvent tous les cinq dans la cavité buccale. Lorsqu'elles créent des conditions propices à la reproduction active, elles forment des colonies qui affectent divers organes et systèmes.

L’œsophage à Candida peut être une conséquence de la forme intestinale ou orale de cette maladie. Le nombre de micro-organismes augmente rapidement, ce qui contribue à leur propagation dans tout le corps. Étant donné que le champignon est capable de survivre à long terme dans l'environnement, le développement de la candidose peut être favorisé par sa transmission par le biais de moyens ménagers ou nutritionnels. Une personne est infectée par le contact avec le porteur de l'infection, en utilisant des ustensiles et des articles d'hygiène courants, en mangeant des aliments contaminés.

Pour le développement de la maladie nécessite des conditions spéciales. L'émergence d'une candidose oesophagienne contribue à l'affaiblissement des défenses de l'organisme. Cette forme de la maladie est souvent diagnostiquée chez les personnes faiblement immunisées (enfants, personnes âgées, infectées par le VIH). Les facteurs provocants incluent:

  • thérapie hormonale ou antibactérienne à long terme;
  • effets de la prise d'antiacides;
  • diabète, intoxication du corps;
  • la présence de mauvaises habitudes;
  • violation de la motilité oesophagienne;
  • la présence de néoplasmes bénins et malins;
  • épuisement du corps.

La candidose de l'œsophage se développe avec une nutrition parentérale, après transplantation de la moelle osseuse ou des organes internes. Contribuer au développement de la maladie et des pathologies endocriniennes, entraînant une perturbation de l'absorption du calcium et du phosphore. De tels troubles peuvent provoquer des formes latentes de spasmophilie de l'œsophage, affectant négativement l'immunité locale.

Les conditions idéales pour la reproduction de micro-organismes pathogènes sont créées en l'absence de régimes riches en protéines. Cela peut être dû au long respect des régimes stricts et à l'utilisation d'aliments faibles en calories. Le diabète sucré augmente la quantité de glucose dans le sang, ce qui affaiblit le système immunitaire. La gastrite à faible acidité est également considérée comme l'une des causes de la candidose de l'œsophage.

Le tableau clinique de la maladie

Les lésions fongiques de l'œsophage sont considérées comme les pathologies les plus difficiles à diagnostiquer. Les symptômes de la candidose ne correspondent souvent pas au degré de lésion tissulaire. Dans la plupart des cas, aucun signe de la maladie n’est observé et le patient n’en sait même pas l'existence. Cela s'applique particulièrement aux personnes souffrant d'immunodéficience. Cependant, les symptômes les plus courants de la candidose oesophagienne:

  • brûlures d'estomac;
  • perte d'appétit;
  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • douleurs à la poitrine;
  • fièvre
  • la diarrhée;
  • sensation de lourdeur dans la région épigastrique.

La douleur lors de la déglutition peut avoir divers degrés de gravité: du mineur au forcer une personne à abandonner l'utilisation de nourriture et de liquides. Les formes sévères de candidose peuvent entraîner une déshydratation. Dans les masses émétiques, on trouve souvent un film brillant caractéristique. Étant donné que les lésions fongiques se propagent souvent dans le tractus gastro-intestinal, les symptômes de la maladie peuvent se manifester par des selles molles avec du sang et du mucus. Le patient perd l'appétit, ce qui conduit à l'épuisement du corps. Très souvent, il y a des signes de stomatite à Candida.

Aux stades précoces, les microorganismes pathogènes se multiplient à la surface des muqueuses et pénètrent plus tard dans les profondeurs. L'activité active du champignon contribue à l'apparition de la plaque blanche. Les colonies peuvent occuper toute la lumière de l'œsophage. Dans les formes négligées de la maladie, des zones de nécrose, des ulcères ou des abcès apparaissent dans les tissus, conséquence de l’ajout d’infections bactériennes. La candidomycose de l'œsophage prend souvent des formes compliquées. Violation possible de l'intégrité de la paroi de l'œsophage, nécrose des tissus, apparition de saignements internes.

Les signes externes de candidose peuvent être différents. Aux premiers stades, de petits foyers de lésions grises ou jaunâtres apparaissent sur les muqueuses de l'œsophage. Ils dépassent légèrement de la surface. Au fil du temps, les taches se confondent pour former une plaque continue avec l'introduction du champignon dans l'épaisseur des tissus. Les microorganismes pathogènes sont capables d'infecter les vaisseaux sanguins et les muscles. La plaque est constituée de cellules mortes de la peau, d'agents inflammatoires et de bactéries. L'examen microscopique a révélé des filaments de mycélium ayant une couleur uniforme.

Classer la maladie en fonction de sa gravité:

  1. Au stade 1 sur les muqueuses apparaissent des lésions de petite taille. Les symptômes de la candidose sont généralement absents.
  2. Le grade 2 est caractérisé par la combinaison de foyers avec la formation de champs solides. Le champignon pénètre non seulement dans la muqueuse, mais également dans la couche sous-muqueuse.
  3. Au stade 3, des dépôts pseudomembraneux se forment, associés à des lésions profondes des tissus de l'œsophage.

Diagnostic et traitement de la maladie

Si vous ressentez une douleur en avalant et si vous ressentez une sensation de brûlure derrière le sternum, il est nécessaire de rechercher la présence d’une candidose oesophagienne. Pour cet examen endoscopique est effectué à l'aide d'un équipement spécial, ce qui permet d'examiner en détail chaque section de la membrane muqueuse. Les signes diagnostiques de la maladie sont:

  • rougeur des muqueuses;
  • l'apparition de fleurs légères;
  • saignements au toucher.

Il existe 3 formes de candidose oesophagienne:

  1. Lorsque le catarral a détecté un léger gonflement et une hyperémie uniforme. Un trait caractéristique est la présence de lésions avec une prolifération arachnoïdienne à la surface.
  2. L'œsophagite pseudo-membraneuse est une forme d'infection fongique du tube digestif, caractérisée par l'apparition d'une plaque lâche sur les muqueuses de l'œsophage, d'un saignement de contact et d'une rougeur sévère.
  3. Les lésions érosives de l'œsophage se caractérisent par l'apparition d'une plaque de couleur grise qui affecte les plis longitudinaux de l'organe. Une petite érosion est détectée. Les changements dans les tissus causés par l'activité vitale active des champignons entraînent l'apparition de sensations de douleur qui empêchent l'examen. Dans les formes sévères de la maladie, les FGD sont remplacées par des rayons X avec l'introduction d'un agent de contraste. Il est possible d'effectuer une analyse bactériologique d'un frottis prélevé dans l'œsophage. Il vous permet de déterminer non seulement le type d'agent pathogène, mais également sa sensibilité aux antimycotiques.

Lorsque la candidose du traitement de l'œsophage implique l'utilisation de médicaments antifongiques. Ils sont prescrits sur la base des résultats de laboratoire. En cas d'immunodéficience sévère, des immunostimulants sont utilisés. Il est nécessaire de traiter toutes les formes de candidose disponibles chez une personne, le seul moyen de se débarrasser de l'infection. Si cela n'est pas fait, la réapparition des symptômes de la maladie ne sera pas longue. La gamme des médicaments antifongiques est assez large. Les comprimés les plus couramment utilisés sont leurs formes, l'administration par voie intraveineuse est indiquée pour les formes graves de la maladie.

Pour les candidoses de gravité modérée, des préparations d’azole sont utilisées. Les plus efficaces parmi eux sont: le miconazole et le clotrimazole. La substance active augmente la perméabilité de la membrane des champignons, ce qui entraîne leur mort. Les Candida sont incorporés dans la formation de membranes protectrices de micro-organismes, ils sont efficaces contre la plupart des souches de champignons de levure.

Le régime alimentaire pour la candidose de l'œsophage implique le rejet des aliments gras et frits, des plats épicés et des confiseries. L'évolution asymptomatique de la candidose oesophagienne contribue à sa propagation à d'autres organes du tractus gastro-intestinal. Lorsque les premiers signes de cette maladie apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin et de suivre un traitement.

Candidose de la muqueuse œsophagienne: pourquoi elle se développe, comment elle se manifeste, à quel point elle est dangereuse, comment elle est traitée

La candidose du système digestif est un problème urgent de gastro-entérologie. Le traitement et le diagnostic de la candidomycose présentent certaines difficultés. Selon les statistiques, une candidose oesophagienne est détectée chez 1 à 2% des personnes. Beaucoup plus souvent - dans 2 à 5% des cas, il est enregistré chez les patients atteints de diabète sucré. Le portage du champignon dans la bouche se produit dans 25% des cas et dans l’intestin - 70 à 80% des personnes en bonne santé.

Champignons ressemblant à des levures du genre Candida

Quelles sont les causes de la candidose? Quels types de méthodes de diagnostic sont utilisés au stade actuel? Comment se manifeste la candidose oesophagienne? Qu'est-ce qu'une infection fongique? Ci-dessous, nous répondons aux questions.

Causes de la candidose oesophagienne

Les mycoses de l'œsophage ou du muguet provoquent des champignons unicellulaires du genre Candida, de la taille d'une levure de 6 à 10 µm. Dans la nature, ils sont largement distribués. Ils peuvent être trouvés dans le sol et dans l'eau. On les trouve dans la bouche, les intestins et l'œsophage chez des personnes en bonne santé.

Comment sont infectés par la candidose de l'œsophage:

  • en mangeant des aliments contaminés;
  • lors d'un contact avec un porteur ou un patient;
  • lors de l'utilisation de produits d'hygiène ou d'articles ménagers contaminés.

Le résultat du contact avec une infection fongique dépend de la stabilité du système immunitaire humain. Après avoir parlé avec des personnes malades et des objets infectés, 3 résultats sont possibles:

  • L'homme reste en bonne santé.
  • Devenir porteur d'infection.
  • Malade avec candidose.

Dans la plupart des cas, les personnes deviennent des porteurs de l'infection.

Le diagnostic microbiologique de la candidose comprend la microscopie de matériel pathologique

Les facteurs suivants jouent un rôle dans le développement de la candidose oesophagienne:

  • massivité de l'infection fongique;
  • la capacité du corps humain à résister aux infections;
  • l'intégrité de la membrane muqueuse de l'œsophage et de l'estomac;
  • activité des enzymes digestives de l'estomac;
  • L'état du système immunitaire est fonction des leucocytes phagocytaires.

Favoriser l'infection de la maladie de l'œsophage - diverticules, polypes ou brûlures. L’œsophage à Candida se développe chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Le groupe à risque pour la candidose oesophagienne est la catégorie de personnes suivante:

  • les enfants;
  • les personnes âgées
  • maladies allergiques et auto-immunes;
  • manque de protéines dans le corps après les régimes amaigrissants;
  • la grossesse
  • maladies et infections débilitantes chroniques (tuberculose);
  • maladies oncologiques;
  • hypofonction surrénale;
  • maladies et états d'immunodéficience - SIDA;

Candida oesophage - une des infections opportunistes observées dans le SIDA

  • l'alcoolisme;
  • immunodéficience génétique;
  • dysbactériose des muqueuses après la prise d'antibiotiques.

Les raisons de la violation de la protection antifongique du corps ne sont pas toujours possibles à identifier.

Pathogenèse ou que se passe-t-il dans l'œsophage après une infection par des champignons?

La candidose de l'œsophage passe par les étapes du développement:

  • adhérence - coller au mur de n'importe quelle partie de l'œsophage;
  • invasion - l'introduction dans l'épithélium de la paroi œsophagienne;
  • candidémie - la pénétration de champignons dans la circulation sanguine à travers la paroi du vaisseau.

Au cours de la période de circulation dans le système circulatoire, l’infection s’installe dans les organes et systèmes internes. Il se développe dans l'œsophage, l'estomac, le foie et le système nerveux. La candidose la plus facile se développe dans l'œsophage.

Diagnostic de la mycose

Le champignon levure Candida, pénétrant dans l'épithélium de l'œsophage, se multiplie activement avec la formation de pseudomycélium. Des colonies séparées de champignons se trouvent sur la muqueuse en situation normale ou indicative de candidature.

Le diagnostic de la mycose repose sur une œsophagoscopie et des recherches en laboratoire sur des échantillons de biopsie de la muqueuse œsophagienne. La confirmation de la candidose oesophagienne est la détection de Candida pseudomycelium dans des frottis issus d'une biopsie. Les échantillons de tissus obtenus lors de l'œsophagoscopie sont colorés selon différentes méthodes, suivies d'un examen histologique.

Isolement des cultures de champignons purs

L'examen mycologique est effectué par la méthode de l'ensemencement de tissu sur l'environnement Saburo. Cette méthode est plus précise. Il vous permet d'identifier le genre de champignon Candida, qui compte 5 espèces.

C'est important! Chacune des sous-espèces du champignon Candida a une sensibilité différente aux antifongiques.

Mais cette méthode ne peut pas distinguer la candidose de l'œsophage du porteur du champignon. La méthode de diagnostic culturel est utilisée pour les candidoses récurrentes.

Signes d'œsophagite à Candida

La maladie est difficile à diagnostiquer. Dans la moitié des cas, la maladie fongique des organes digestifs ne se manifeste pas. Symptômes de la candidose oesophagienne:

  • dysphagie;
  • douleur dans la partie supérieure de l'abdomen;
  • perte importante d'appétit;
  • symptômes dyspeptiques - selles molles avec mucus;
  • augmentation de la température;
  • brûlures d'estomac;
  • malaise derrière le sternum;
  • nausées et vomissements avec du sang et des pellicules;
  • douleur en avalant.

Douleur lors de la déglutition - l'un des signes de l'œsophagite à Candida

L'intensité de la douleur varie de insignifiante à sévère et peut perturber le régime alimentaire normal, entraînant une carence en vitamines. La gravité des symptômes dépend du stade de la maladie. Au stade initial, une infection fongique affecte la couche superficielle de la membrane muqueuse. La douleur à ce stade n'est pas prononcée.

S'il n'est pas traité, le champignon envahit les structures plus profondes. Les parois internes peuvent être complètement recouvertes de films blanchâtres bloquant la lumière de l'œsophage. Dans le même temps, le patient ressent constamment une sensation de gêne derrière le sternum et une difficulté à avaler.

Signes d'œsophagite à candidose avec endoscopie

L'œsophagoscopie est la principale méthode de diagnostic de la candidose. Cette méthode examine les muqueuses de l'œsophage à l'aide d'un équipement optique. Il existe 3 groupes de signes endoscopiques - l'hyperhémie, la vulnérabilité à la lumière du mur et la plaque blanchâtre. Il y a 1, 2, 3 et 4 degrés de candidose:

  • Le grade 1 est l’œsophagite catarrhale. Il se caractérise par l'absence d'hyperémie et d'œdème tissulaire. À 1 degré, il y a des plaques blanchâtres d'araignées recouvertes de girofles blancs. Ils occupent moins de 50% de la surface de l'œsophage. Au stade 1, l'infection ne se produit pas dans les couches profondes. Cependant, les saignements de contact sont déjà notés au premier stade de la maladie.
  • Le deuxième degré se manifeste par une œsophagite fibrineuse. Avec l'endoscopie sur le fond de la paroi œdémateuse et hyperémique de l'œsophage, une plaque saillante blanc-gris est déterminée. Les plaques sont rondes de 1 à 5 mm. Ils occupent plus de 50% des muqueuses. La vulnérabilité de contact à ce stade est plus prononcée.
  • Le troisième degré se manifeste par une œsophagite érosive fibrineuse. A ce stade, l'infection envahit les couches les plus profondes. Dans le même temps, des ulcères apparaissent sur le fond de la membrane muqueuse hyperémique et œdémateuse. Les plaques blanches se fondent dans les plis.
  • Le diagnostic de candidose du quatrième degré est posé dans le cas d'un grand nombre d'ulcères au fond d'une membrane muqueuse lâche. La différence de ce stade dans la manifestation de la plaque blanche sous la forme d'un ruban avec une frange. Ils s'étendent le long des crêtes le long des plis de l'œsophage. Le raid ne part pas lorsque l’air est soufflé. Après le retrait instrumental des bandes sous elles, la surface de la plaie est retrouvée. L'érosion varie de 0,1 à 0,4 cm sous différentes formes et tailles, et la vulnérabilité de la muqueuse oesophagienne au contact et au contact est encore plus prononcée. L'examen instrumental à ce stade est difficile.

Gastro-entérologue examine l'opinion de l'endoscopiste

Les signes endoscopiques d'œsophagite à Candida ressemblent à ceux de l'œsophagite par reflux, de l'œsophage de Barrett et de l'œsophagite à herpès. Par conséquent, le diagnostic inclut les méthodes histologiques de laboratoire.

Complications de la mycose oesophagienne

Un traitement inadéquat des infections fongiques entraîne une progression avec des complications:

  • la septicémie;
  • perforation de l'ulcère oesophagien;
  • saignements d'ulcères.

Les complications de la candidose peuvent être évitées si vous commencez un traitement en temps voulu et ne vous soignez pas vous-même.

Traitement de la candidose

Les antifongiques sont le traitement principal de la candidose oesophagienne. L'efficacité du traitement dépend du choix approprié d'un médicament en fonction de la sensibilité aux antifongiques.

Lors de l'examen endoscopique, un prélèvement de biopsie est nécessaire pour identifier le type de champignon et sa sensibilité aux médicaments.

  • La place principale est donnée au médicament Fluconazole, Nystatin, Ketoconazole. Selon le degré de la maladie, le médecin traitant prescrit individuellement la multiplicité et le déroulement du traitement.
  • Il est nécessaire de traiter la candidose à l'aide d'immunostimulants d'origine végétale - Echinacea, Ehingin.
  • Un des bloqueurs de la pompe à protons est utilisé dans le traitement des mycoses de l'œsophage avec brûlures d'estomac. Omez ou Omeprazole est prescrit en traitement de courte durée.
  • Pour augmenter les défenses de l'organisme, les vitamines Supradin ou Centrum sont prescrites.
  • Au besoin, des antihistaminiques sont prescrits.
  • Le traitement complexe de la maladie inclut nécessairement la nutrition médicale. Le régime alimentaire pour la candidose oesophagienne exclut les plats épicés contenant des substances extractives. Dans le menu, retirez les aliments lourds, qui sont digérés pendant longtemps. Ne mangez pas de pâtisseries à la levure, de champignons, de vinaigre, d'assaisonnements, de bouillons de viande forts, d'orge. L'alcool et le café, le chocolat et le miel sont complètement exclus. Les bonbons, les sodas et les chips contribuent à la reproduction des champignons. Le menu devrait inclure du riz et de la bouillie de sarrasin, des légumes et non des fruits acides. Dans le contexte d'une nutrition adéquate, les médicaments agissent beaucoup plus efficacement.

Les médicaments antimycotiques ont un effet toxique sur le foie. Par conséquent, les médecins gastro-entérologues les prescrivent individuellement à chaque patient. Certains médicaments sont utilisés dans le cadre de stages de courte durée. Pendant toute la durée du traitement, il est nécessaire de respecter une nutrition adéquate et de suivre strictement le schéma thérapeutique.

En conclusion, nous rappelons que l’œsophagite à Candida se développe après un contact avec des personnes malades et des objets infectés. Le risque d’infection est exposé aux personnes dont le système immunitaire est affaibli - les enfants et les personnes âgées, ainsi qu’aux régimes sans protéines et aux végétariens. Sans traitement, la candidose a des conséquences graves. Médicaments prescrits par le médecin uniquement après avoir déterminé le type de champignon et sa sensibilité aux antimycotiques. Dans la réussite du traitement est d'une grande importance aussi le régime alimentaire.

Principes modernes de traitement de la candidose oesophagienne

Les gastro-entérologues ont observé une tendance à l'augmentation du nombre de lésions mycotiques de l'œsophage. À risque de patients avec une immunité altérée.
La cause en est une augmentation du nombre de patients séropositifs, de personnes ayant subi une transplantation d'organe et recevant un traitement immunosuppresseur. Ils sont rejoints par des patients qui ont "gagné" une candidose de l'œsophage avec un traitement non contrôlé aux antibiotiques.

Les lésions fongiques de la membrane muqueuse du tube digestif provoquent des agents pathogènes opportunistes, celles qui sont constamment présentes dans le corps humain, mais ne se manifestent que lorsque le système immunitaire est affaibli. La candidose est difficile à traiter, le risque de décès par infection fongique des organes internes atteint 35%.

Causes de l'inflammation

Les champignons du genre Candida habitent la muqueuse de l'œsophage. Microorganismes - partie de la microflore de la membrane muqueuse. Contrôler le nombre de Candida autres cellules bactériennes.

L'infection se produit par une voie endogène, lorsque ses propres microorganismes pathogènes sont activés de manière exogène - par contact avec le vecteur de l'infection ou par l'ingestion de champignons Candida avec des aliments.

Selon les données obtenues, il a été révélé que l'intestin était la source de la propagation du champignon Candida. Et le développement de la candidose dans la bouche, le nasopharynx, l'œsophage ou les organes génitaux n'est qu'une manifestation d'une maladie systémique. Le début du processus infectieux est donné par la réduction des barrières protectrices du corps.

Facteurs de risque affectant l'incidence du muguet dans l'œsophage:

  1. Traitement antibiotique à long terme.
  2. Diabète sucré (le glucose entraîne la croissance des champignons).
  3. Traitement antiacide.
  4. L'alcoolisme, le tabagisme.
  5. Empoisonnement
  6. L'utilisation de corticostéroïdes pour l'inhalation et l'injection.
  7. Mauvaise alimentation (manque de calories et de protéines).
  8. Patients d'âge.
  9. Motilité perturbée de l'œsophage.
  10. Transplantation d'organes, greffe de moelle osseuse.
  11. La nutrition du patient est parentérale.
  12. Acidité réduite dans l'estomac.
  13. Oncologie, allergies.

Signes et symptômes de la maladie

L'œsophage à Candida est beaucoup plus fréquent que les mycoses de l'estomac ou des intestins. Dans l’œsophage et la cavité buccale, l’épithélium est constitué de plusieurs couches, tandis que dans l’estomac et les intestins, il en est une, mais les champignons Candida sont plus souvent introduits précisément dans les régions du tube oesophagien. Les symptômes de la maladie chez un tiers des patients sont absents, bien que le processus inflammatoire soit actif. Allouer:

  • diminution de l'appétit;
  • douleurs à la poitrine;
  • brûlures d'estomac, nausée;
  • dysphagie;
  • vomissements récurrents;
  • douleur en avalant;
  • lourdeur et inconfort dans la partie supérieure de l'abdomen.

Le muguet de l’œsophage peut aggraver l’état de la muqueuse œsophagienne et empêcher le patient d’avaler de l’eau. Dans le vomi, il y a de minces pellicules de couleur blanche. Les symptômes nécessitent un examen et un traitement approfondis.

Signes indiquant une candidose oesophagienne:

  • diarrhée (mucus, sang présent dans les selles);
  • perte de poids corporel (manque d'appétit).

Les lésions des muqueuses ressemblent à des îlots blanchâtres isolés et saillants. Plus tard, ils se fondent dans une patine dense. De telles formations indiquent une pénétration de Candida dans la couche sous-muqueuse, les muscles et les vaisseaux sanguins. Avec une lésion totale du film peut bloquer la lumière de l'œsophage. La couche de revêtement est lâche et consiste en cellules épithéliales desquamées, champignons et bactéries. En dessous, des dommages érosifs, y compris des ulcères et des tissus nécrotiques La situation du patient est grave dans ce cas, il y a une menace réelle d'une issue fatale.

Il est accepté de diviser en trois groupes le degré d'endommagement des parois de l'œsophage:

  1. Les raids sont blancs, simples, dispersés. La couche muqueuse superficielle est affectée.
  2. Les raids sont comme des films, parfois étendus. La couche sous-muqueuse est affectée.
  3. Les couches superposées sont représentées par un maillage en fibrine avec l'inclusion de cellules d'épanchement et de muqueuse nécrotique. Le pseudomycélium a pénétré profondément dans la couche musculaire.

Complications du muguet oesophagien

En l'absence de traitement, les symptômes s'aggravent et développent une candidémie. Dans cet état, les champignons atteignent la paroi vasculaire, les détruisent progressivement, les pénètrent et circulent librement dans le lit vasculaire. Des foyers d'endommagement local par les champignons des organes internes sont formés, le foie, les poumons, le système nerveux central, etc. sont menacés.

Le muguet de l'œsophage, qui se développe sans symptômes, est dangereux avec un rétrécissement (rétrécissement), des saignements soudains, un ulcère, une perforation. Si la paroi de l'œsophage est endommagée, un saignement chronique faible peut survenir, ce qui conduit à l'apparition d'une anémie. Les saignements rapides sont accompagnés de vomissements avec des pellicules de sang et de fibrine écarlates.

Traitement de la mycose de l'oesophage

Le traitement repose sur des médicaments antifongiques conçus pour supprimer la synthèse des champignons dans le corps. L'objectif est d'éliminer les symptômes cliniques et d'éviter une réinfection.

Lorsque le muguet de l'œsophage n'applique pas de traitement local en raison de son inefficacité. Comment traiter une maladie si les patients sont incapables d'avaler de la nourriture, encore moins des comprimés. Une thérapie parentérale est prescrite à ces patients, des médicaments pénètrent dans le corps en contournant le tube digestif. Avant de prescrire des médicaments et de traiter la candidose œsophagienne, des diagnostics sont effectués pour mettre en évidence les lésions d'autres organes du tube digestif par les champignons.

Pour le traitement de la candidose à l'aide d'antifongiques. Dans le groupe I, il existe des antimycotiques vériniques: nystatine, amphotéricine B, natamycine. Le deuxième groupe comprend les antifongiques azolés: le kétoconazole, l'itraconazole, le fluconazole, le posaconazole, etc. Le troisième groupe comprend les antifongiques modernes - les échinocandines. Ils ont moins d'effets secondaires et sont mieux tolérés par les patients: caspofongine, micafungine, etc.

Un médecin pour le traitement du muguet (candidose de l'œsophage) choisit un médicament et un schéma thérapeutique. Lors de la prescription de fluconazole, la dose thérapeutique quotidienne est d’au moins 100 mg et d’au plus 200 mg. Selon l'état du patient, administration orale ou intraveineuse, jusqu'à 4 semaines. Le fluconazole est plus efficace que les comprimés d’itraconazole et de kétoconazole en comprimés, de sorte qu’ils n’ont pas une absorption constante dans le corps.

En cas de faible tolérance et de résistance de l'agent pathogène au fluconazole, le médecin choisit un remplaçant et lui prescrit de l'itraconazole ou du kétoconazole à raison de 200 à 400 mg par jour. La caspofongine ou le voriconazole est également prescrit pour une administration par voie intraveineuse. La nystatine et d'autres substances similaires sont prescrites moins fréquemment, car l'efficacité de son utilisation est faible.

Médecine traditionnelle et règles alimentaires pour la candidose intestinale

Il est impossible d'obtenir un effet thérapeutique sans une nutrition adéquate. Le régime est conçu pour fournir un manque de protéines et de vitamines pour la candidose de l'œsophage et de l'estomac. Les aliments riches en sucres sont sujets à exclusion, ils contribuent à l'alimentation des champignons de la levure dans le corps.

Le régime alimentaire restreint certains aliments pour la candidose de l'œsophage, qui ne peuvent être mangés ou qui sont strictement limités:

  • sucre, bonbons, chocolat, miel;
  • biscuits, cupcakes, pâtisseries;
  • produits de boulangerie et de farine;
  • kvas, bière, eau gazéifiée, jus de fruits;
  • alcool fort.

Les restrictions alimentaires et alimentaires sont temporaires. Il est impossible de prévenir les perturbations pendant le traitement. Le régime est enrichi par des aliments sains. Il est nécessaire de manger des légumes sans amidon, sans produits laitiers et sans protéines, pour augmenter la teneur en vitamine B. Il est important d'éviter les aliments grossiers qui endommagent l'œsophage enflammé.

Saluer le traitement des méthodes folkloriques. Pour le traitement de la candidose oesophagienne, utilisez des outils éprouvés - la décoction d’herbes médicinales. La camomille en pharmacie, la sauge, le genévrier et l'écorce de chêne sont utilisés. Les bouillons soulagent l'inflammation, soulagent les symptômes désagréables, la douleur, éliminent les toxines. L’utilisation de méthodes de traitement traditionnelles n’exclut pas la pharmacothérapie, mais seulement des compléments.

Le traitement de la candidose oesophagienne nécessite la responsabilité du patient, car ses conséquences et ses complications sont menacées de détérioration et de récurrence. Pour confirmer le succès de la thérapie, aidez des études instrumentales et un diagnostic précis.

Examen complet de la candidose oesophagienne: causes, traitement, régime

De cet article, vous apprendrez ce qu'est la candidose de l'œsophage, à quel point la maladie est dangereuse, comment l'infection pénètre dans l'œsophage. Causes et facteurs contribuant au développement de la candidose, à la gravité de la maladie. Symptômes, traitement et régime.

La candidose de l'œsophage est une maladie de la membrane muqueuse du corps provoquée par des champignons du genre Candida.

Candida est un compagnon humain constant. On trouve 1 à 2% de cellules fongiques sur les muqueuses de n’importe quel organe et à la surface de la peau. Il acquiert une pathogénicité dans le contexte d’un affaiblissement de l’immunité générale et locale, lorsque des conditions favorables sont créées pour sa reproduction active.

Comment cela se produit-il avec une candidose oesophagienne? Sous l'influence de divers facteurs (médicaments, âge, déficit immunitaire congénital et acquis, carences nutritionnelles, etc.), un certain nombre de réactions interdépendantes se produisent dans le corps humain (diminution de l'acidité du suc digestif, déséquilibre électrolytique, inhibition de la microflore intestinale). fonctions de protection des muqueuses.

Ces changements deviennent le point de départ du développement et de la reproduction de Candida. Ses cellules se fixent à la membrane muqueuse, germent vers l’intérieur et se répandent rapidement à la surface. Au cours du développement, les colonies d'un microorganisme forment des taches, des excroissances et des pellicules constituées de cellules fongiques, de restes de l'épithélium détruit et de produits de l'activité vitale du microorganisme.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La maladie est très dangereuse, le champignon oesophagien n’est pas une pathologie indépendante et isolée. Dans la plupart des cas (97%), il s’agit d’une complication d’une infection systémique qui a saisi tout l’appareil digestif et d’autres organes. L'infection candidate de l'œsophage est difficile à traiter, elle peut être compliquée avant la nécrose ou la rupture, conduire à une septicémie à candidose (infection de l'organisme entier) et entraîner la mort dans 34% des cas.

La candidose de l'œsophage ne peut être complètement guérie qu'au début du processus (dans 65 à 70% des cas), jusqu'à ce que le champignon ait pénétré dans la muqueuse profonde, le système vasculaire et les muscles (grade 1). À d'autres stades, le pronostic de récupération dépend entièrement de l'état de l'immunité et du traitement adéquat.

La structure de la paroi de l'œsophage. Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Si vous soupçonnez une candidose, consultez un gastro-entérologue. La consultation d'un infectiologue peut être nécessaire.

Comment le champignon entre-t-il dans l'œsophage?

Des microorganismes du genre Candida pouvant causer des champignons de l'œsophage et d'autres maladies (cavité buccale, système génito-urinaire, organes internes, peau et ongles) sont constamment présents sur les membranes muqueuses à l'intérieur du corps ou entrent dans la nourriture, par contact direct avec le vecteur (par exemple, avec un baiser).

Chez les patients atteints de candidose de l'œsophage, l'intestin devient la principale source d'infection fongique, d'où il «monte» le long du tube digestif et se contracte (infection ascendante).

La structure du tractus gastro-intestinal. Cliquez sur la photo pour l'agrandir

En même temps, il y a une colonisation active des muqueuses les plus proches par des champignons qui tombent de la bouche (avec des légumes et des fruits, des produits laitiers à fermentation douce, etc.) (chemin descendant).

Dans des conditions normales, les défenses immunitaires réduisent la pathogénicité du microorganisme (sa capacité à croître et à se reproduire, à maîtriser les tissus de l’hôte) et, en cas de développement favorable du champignon, de nombreuses cellules peuvent se fixer à la membrane muqueuse et former une colonie, un foyer de candidose.

Causes de la candidose oesophagienne

La principale cause de la maladie est une infection fongique systémique du tube digestif. La pathologie apparaît comme l'une des complications.

La candidose de l'œsophage est toujours le résultat d'une immunité affaiblie, mais dans ce cas, son apparition indique une combinaison de facteurs ayant entraîné une déficience grave et grave de la protection immunitaire (par exemple, oncopathologie et traitement par cytostatiques).

Qu'est-ce qui peut causer la candidose oesophagienne:

  • immunodéficience congénitale et acquise (infection par le VIH);
  • déficiences de l’immunité liées à l’âge (nouveau-nés et personnes âgées après 60 à 70 ans);
  • l'utilisation de médicaments (antibiotiques, glucocorticoïdes, antiacides, réduction de l'acidité de l'estomac, cytostatiques, chimiothérapie et radiothérapie);
  • maladies du tractus gastro-intestinal associées à une faible acidité, à une mauvaise motilité, au rétrécissement de la lumière de l'œsophage, etc.
  • endocrinopathies (diabète sucré, hypofonction de la thyroïde et des glandes parathyroïdes, maladies des glandes surrénales);
  • toute maladie grave et prolongée;
  • transplantation d'organes et de tissus (et traitement immunosuppresseur associé à la période de récupération, qui supprime les réponses immunitaires de l'organisme);
  • hypovitaminose, anémie, troubles métaboliques (calcium et phosphore);
  • régime irrationnel (aliments hypocaloriques, manque de protéines, excès de glucides rapides);
  • administration intraveineuse et intragastrique de substances de soutien et de mélanges (lorsque le patient ne peut pas manger seul, par exemple dans le coma);
  • intoxication alcoolique régulière.

Le champignon maîtrise facilement la surface endommagée par des blessures (égratignures, dommages) ou des brûlures (boissons chaudes, produits chimiques).

Trois degrés de la maladie

Comment sera la candidose de l'œsophage, dépend de la propagation de l'infection à travers la membrane muqueuse, la zone de la surface touchée, la pénétration de Candida profondément dans l'épiderme et d'autres tissus. La combinaison de ces facteurs détermine la gravité de la maladie.

Oesophage à Candida

Description:

L'œsophage à Candida, qui est une manifestation de la candidose viscérale, occupe une place prépondérante parmi les lésions infectieuses de l'œsophage. Ces dernières années, la fréquence de KP a eu tendance à augmenter, en particulier chez les patients immunodéprimés. L’augmentation du nombre d’infections à Candida est largement due à l’augmentation du nombre de patients infectés par le VIH, aux progrès de la transplantation et du traitement immunosuppresseur, ainsi qu’à l’utilisation non contrôlée d’antibiotiques.

Symptômes de l'oesophage à Candida:

Les symptômes de la maladie sont pratiquement absents chez 25 à 30% des patients atteints de candidose de l'œsophage, en particulier chez les sujets immunocompétents.

Causes de la candidose de l'œsophage:

Différentes espèces de Candida sont l'agent pathogène œsophagien le plus commun, principalement pour Candida albicans, parfois C. tropicalis, C. parapsilosis, C. glabrata, C. lusitania et C. krusei.

Traitement de l'œsophage à Candida:

De nombreux médicaments oraux et intraveineux sont utilisés pour traiter l'œsophagite à candidose. Malgré le choix relativement large de médicaments, le traitement de la candidose oesophagienne est un problème urgent, car certains médicaments ne sont pas assez efficaces, d’autres ont des effets secondaires graves; De plus, il existe actuellement une augmentation de la résistance aux antifongiques.

Oesophage à Candida

Tout type de candidose nécessite un traitement minutieux et rapide sous la supervision d'un spécialiste. Le non-respect de toutes les prescriptions ou le non-respect des problèmes de santé peuvent entraîner des complications. La candidose oesophagienne ou oesophagite à candidose est l’un des problèmes que l’on peut rencontrer à tout âge.

Causes de la maladie

Candidose de l'oesophage photo

Dans la plupart des cas, l’inflammation à Candida dans l’œsophage humain résulte d’une forme plus bénigne de la maladie. Elle est causée par des champignons de levure Candida qui habitent la peau et les surfaces muqueuses. Ce type d'agents pathogènes opportunistes fait partie de la microflore standard de l'intestin, la cavité buccale. Une certaine quantité est toujours présente dans les frottis ou les frottis, plus de 80% des adultes.

La candidose de l'œsophage est une forme de formes viscérales internes de maladies fongiques des organes internes. Parmi toutes les maladies infectieuses du tractus gastro-intestinal, il occupe une position de leader. Le développement d'une inflammation dans l'œsophage suggère que le champignon provenait de la bouche ou d'un intestin infecté.

Chez une personne en bonne santé dotée d'une forte immunité, la croissance et la reproduction des champignons de la levure sont inhibées par le corps. Sous l'influence de certains facteurs, ils peuvent être fortement activés, provoquer une maladie. En cas de candidose orale avec de la nourriture ou de la salive, ils pénètrent dans l'œsophage, entraînant une inflammation sévère.

Candidose de l'oesophage regarder à travers le coloscope

Les raisons provocantes peuvent être:

  • lésions oesophagiennes à des degrés divers, intoxication chimique;
  • certaines caractéristiques physiologiques de la structure;
  • échec d'immunité.

Les infections à levures peuvent être causées par une personne présentant une candidose active, en mangeant des aliments contenant des spores ou en utilisant des articles ménagers après le portage de la maladie.

Facteurs qui augmentent le risque de maladie

La prise systématique d'antibiotiques puissants peut entraîner une candidose oesophagienne.

Chez les patients adultes, la photo de candidose oesophagienne est plus souvent diagnostiquée sur le fond de maladies graves telles que le diabète. Toute perturbation endocrinienne augmente également le risque de cette maladie viscérale.

D'autres facteurs prédisposants peuvent inclure:

  • fumer;
  • gros excès de poids;
  • consommation d'alcool;
  • régime alimentaire malsain;
  • les maladies de l'oesophage;
  • utilisation constante de médicaments puissants;
  • traitement antibiotique.

Un groupe particulier de patients présentant un risque de candidose œsophagienne comprend les personnes atteintes de maladies graves telles que l'oncologie ayant subi une amputation ou une greffe d'organes internes. La maladie est souvent diagnostiquée chez les jeunes femmes trop dépendantes de leur régime alimentaire, mal ou mal nourries, ayant une alimentation médiocre avec une quantité minimale de protéines.

Symptômes typiques de la maladie

Candidose de l'oesophage photo

Pour les gastro-entérologues, le diagnostic de candidose oesophagienne est assez complexe et problématique. Chez un tiers des patients atteints de forme sévère, les symptômes et la sensibilité peuvent être complètement absents.

Le reste peut déduire des problèmes de santé liés à la gastrite, à la colite ou à une mauvaise alimentation, car les principaux symptômes sont très similaires:

  • douleur après avoir mangé;
  • fièvre
  • nausées persistantes, qui sont ensuite remplacées par des vomissements;
  • brûlures d'estomac sans raison particulière;
  • diminution de l'appétit;
  • violation de la chaise;
  • douleur dans la partie supérieure de l'estomac.

Le degré de douleur peut être différent. Certains patients éprouvent une sensation si désagréable qu’ils refusent de prendre de la nourriture et de l’eau, ce qui entraîne une faiblesse face à la déshydratation. L'un des symptômes caractéristiques qui indique au médecin la véritable cause de la douleur peut être la présence de particules de fromage dans le vomi ou la salive du patient.

Classification de l'inflammation

Facilite le diagnostic et le choix du traitement spécial classement en fonction du degré de lésion de l'œsophage:

  • Forme catarrhale: rougeur, inflammation des muqueuses et douleur à l'ingestion minimale sont présents avec une patine blanche.
  • Fibrinous: sous la floraison se forme une érosion qui saigne, un gonflement gênant qui gêne la prise de nourriture.
  • Érosif: toutes les membranes muqueuses sont recouvertes d'une épaisse couche de plaque au fromage, d'importants saignements provoqués par l'érosion, provoquant de graves rougeurs. Les sites de nécrose peuvent être détectés.

La nature de la maladie et ses conséquences

Écoulement blanc sur les parois de l'œsophage - Champignon Candida

Au stade initial de la candidose oesophagienne, la plaque ne recouvre que les muqueuses, provoquant une inflammation. Dans des conditions plus avancées, le champignon infecte les organes voisins, provoque un gonflement, une douleur et une sensation de brûlure. Une pellicule de fromage peut fermer la lumière de l'œsophage, provoquant de fréquents vomissements.

Si une infection fongique n'est pas détectée à temps, le tissu œsophagien peut mourir, des ulcères ne cicatrisant pas et même des saignements peuvent survenir. Une telle forme catarrhale peut entraîner une inflammation chronique de l'œsophage.

Diagnostic de la maladie

L'œsophagoscopie est la seule méthode de détection de la candidose œsophagienne. L’étude consiste en l’introduction d’équipements optiques chez le patient au moyen d’une sonde spéciale. Grâce à cela, le médecin peut remarquer la plaque caractéristique et les plaies sur toute la surface de la muqueuse.

En outre, un examen de laboratoire du mucus prélevé. En semant, le type de champignon de levure est déterminé et des préparations spéciales sous forme de comprimés sont sélectionnées.

Traitement de la candidose oesophagienne

Fluconazole Capsules 50 mg

Quel que soit le stade de la maladie, les médicaments antifongiques systémiques constitueront la base du traitement. L'effet le plus efficace sur les champignons de levure:

L'action des médicaments vise la destruction du champignon, la destruction de ses colonies. Il aide à améliorer l'état général, à soulager le gonflement et l'inflammation. Pour le traitement, il est préférable de choisir des comprimés à base d’imidazole et de nizoral, qui sont les plus agressifs envers le type de Candida.

La posologie est choisie par le spécialiste en fonction du stade de la maladie. Dans la plupart des cas, le traitement dure au moins un mois.

En outre, il existe toute une gamme de mesures thérapeutiques différentes:

  • Acceptation des bifidobactéries sous toute forme qui aide à établir le travail de l'intestin, restaure l'épithélium de l'œsophage.
  • Utilisation à long terme d'immunostimulants sur une base naturelle, complétant le régime avec des complexes de vitamines.
  • Régime alimentaire spécial de plats sains simples, si nécessaire, les aliments à travers une sonde.
  • Le traitement par rayonnement laser, qui augmente les forces de protection d'une personne, détruit les champignons.

En complément du corps, les méthodes traditionnelles sont utilisées sous forme de décoctions utiles d’herbes: camomille, sauge, achillée ou calendula.

La candidose de l'œsophage est souvent détectée dans un état plutôt négligé, lorsque l'inflammation passe à d'autres organes internes. Par conséquent, avec le moindre soupçon et la moindre douleur dans la région de l'hypochondre, vous devez contacter votre gastro-entérologue.

Traitement de la candidose oesophagienne avec de la soude

Solution sur le bicarbonate de soude contre le candida dans l'œsophage

Parmi les nombreuses méthodes populaires de lutte contre les champignons dans l'œsophage, il convient de mentionner un moyen efficace - une solution à base de bicarbonate de soude. Préparation et application de la solution:

  • Une cuillère à café de bicarbonate de soude ordinaire et mélanger avec un verre d'eau bouillie tiède.
  • Lavez votre bouche avec une solution tiède 1 à 2 fois par jour.
  • La solution élimine la plaque du champignon, qui se forme non seulement sur les parois de l'intestin, mais également dans la cavité buccale - au début de l'œsophage.

Si le champignon est accompagné de constipation, de la soude est ajoutée à la solution pour un lavement (une ou deux cuillerées à thé pour 1 litre d’eau bouillie). La solution de soude peut être utilisée pour les enfants.

Régime oesophage Candida

La candidose se développe remarquablement dans un environnement où il y a de la levure, du sucre, des moisissures et d'autres éléments. Par conséquent, il est nécessaire d'exclure du régime les glucides "sucrés" (gâteaux, confitures, tous types de miel, produits de boulangerie, boissons alcoolisées). Il faudra également oublier le lait entier, car le lactose est un «régal de bienvenue» pour le champignon Candida.

Faites attention à:

  • aliments riches en fibres;
  • produits laitiers naturels (fromage cottage, yaourt);
  • les verts (persil, oignon);
  • légumineuses (haricots, pois);
  • riz, sarrasin;
  • baies.

Commentaires sur Candida oesophagus

Les médecins avertissent! Un système choquant est établi, qui représente plus de 74% des maladies de la peau - une procédure d'injection parasitaire (Acacid, Lyamblia, Toccapa). Les hydroxydes transmettent à l'organisme une affection colossale, et le premier frappe notre système immunitaire, ce qui devrait protéger l'organisme de diverses maladies. Le responsable de l'Institut de parasitologie a expliqué à la secrétaire comment les éliminer rapidement et les nettoyer avec la peau, cela suffit. Lire plus loin.

Elena, 43 ans, Tomsk

Je suis entièrement d'accord avec les auteurs de l'article sur le fait que toute maladie fongique ne peut être traitée seule. Les options pour le développement de la candidose de l'œsophage peuvent être nombreuses, il peut être facilement confondu, par exemple, avec le staphylocoque ou une autre maladie. Et alors, des méthodes thérapeutiques ciblées peuvent même devenir dangereuses pour votre santé. Quand une maladie ou les premiers symptômes de la maladie sont détectés, une balle se précipite chez le médecin, car seul un spécialiste est capable de poser un diagnostic correct et de prescrire un traitement efficace.

J'avais un lichen sur le visage (microsporia), je suis immédiatement allé voir un dermatologue, il a regardé, a pris une éraflure pour analyse, a rapidement diagnostiqué, m'a prescrit une crème qui m'a aidé à me débarrasser de la flexion du visage. Et il y a un autre exemple de ma petite amie qui a retardé le traitement de l'onychomycose (mycose des ongles) et ne l'a pas traitée. Et puis elle a dû enlever deux clous. Alors vous décidez.

Comment guérir sans douleur l'œsophage à Candida

Depuis le milieu des années 90 du siècle dernier, les cliniciens sont de plus en plus exposés à des infections opportunistes causées par des champignons pathogènes conditionnels, qui sont les représentants de la microflore humaine normale. En grande partie, cela est dû à une augmentation significative du nombre de patients infectés par le VIH et atteints du sida, ainsi qu'à l'impact sur le corps humain de facteurs externes indésirables, qui deviennent chaque jour de plus en plus importants.

L'une des pathologies de nombreuses infections opportunistes est la candidose de l'œsophage, provoquée par des représentants du champignon du genre Candida. Le terme "candidose" désigne le processus pathologique provoqué par une reproduction excessive du candidat pour les muqueuses ou dans les organes internes.

Caractéristiques générales du genre Candida

Selon les dernières données, il existe plus de 100 espèces de ce genre. Certains membres du genre Candida sont des représentants de la microflore normale du corps humain. Parmi eux, Candida albicans, Candida krusei, Candida tropicalis, Candida dubliniensis, Candida parapsilosis, Candida glapata, Candida lusitaniae ont une signification épidémiologique en tant qu'agents responsables de la candidose.

Chez des personnes pratiquement en bonne santé, des représentants de ce genre de champignons sont détectés dans des frottis de la cavité buccale, du vagin et du contenu intestinal.

La multiplication de Candida et la croissance de leurs colonies dépendent du niveau de résistance globale de l'organisme ou, en d'autres termes, du système immunitaire. Il est également important de disposer d’un nombre suffisant de représentants de la microflore normale - antagonistes des champignons opportunistes. Une activité antibactérienne prononcée est observée chez les entérocoques, Escherichia coli, les lactobacilles et les bifidobactéries.

Le type de candidose le plus courant est le vaginal, auquel presque toutes les femmes sont confrontées. Une diminution significative de l'immunité peut conduire à la mycose de tout organe et à la généralisation du processus.

Causes des lésions candidales de l'œsophage

Les causes de ces conditions pathologiques sont:

  • Infection par le VIH;
  • maladies de la thyroïde et d'autres glandes endocrines, entraînant des troubles métaboliques;
  • maladies chroniques débilitantes, incl. oncopathologie;
  • maladies allergiques et auto-immunes;
  • diverses conditions de choc;
  • intoxications chroniques à la nicotine, à l'alcool et aux drogues;
  • utilisation incontrôlée d'antibiotiques;
  • recevoir des cytostatiques immunitaires suppresseurs;
  • utilisation à long terme de médicaments hormonaux;
  • sténose oesophagienne;
  • achalasie du cardia;
  • la vieillesse;
  • conditions environnementales défavorables;
  • nutrition entérale ou parentérale;
  • alimentation déséquilibrée et pauvre;
  • non-respect de l'hygiène personnelle.

La candidose oesophagienne est souvent appelée la "carte de visite du SIDA".

Pathogenèse

Les idées modernes sur la pathogenèse de la candidose de l'œsophage nous permettent d'identifier un mécanisme invasif pour le développement de la maladie et un mécanisme non invasif.

Avec un mécanisme invasif, la forme filamenteuse du champignon envahit les membranes muqueuses et les tissus des organes. Macroscopiquement, l’agression microbienne se manifeste par des fissures, des érosions et des ulcères, des revêtements membranaires et des formations polypoïdes. Si l'invasion progresse, il est possible que l'infection fongique des organes internes avec du sang ou de la lymphe avec le développement de la candidose viscérale systémique ou généralisée.

Une caractéristique du mécanisme non invasif pour le développement de la candidose est que le champignon ne se transforme pas en une forme filamenteuse, mais commence à coloniser, à cause d'une croissance excessive, la lumière de l'organe creux. En même temps, les métabolites et les composants du champignon entrent dans la circulation systémique, ce qui provoque une réaction immuno-inflammatoire systémique exprimée à des degrés divers.

La candidose de l'œsophage est toujours secondaire et nécessite une reconnaissance rapide et un traitement approprié. Sinon, le pronostic de la maladie sous-jacente peut être décevant.

Tableau clinique

L’œsophage à Candida est assez difficile à diagnostiquer. Près d'un tiers des patients ignorent leur maladie, leurs symptômes sont absents ou très faibles, ce qui en fait ne correspond pas à la gravité de la maladie. Néanmoins, certains symptômes peuvent indiquer la formation de cette pathologie:

  • diminution ou manque d'appétit;
  • processus de déglutition perturbé, souvent accompagné de douleur;
  • brûlures d'estomac;
  • douleur récurrente dans la poitrine et dans la partie supérieure de l'abdomen;
  • bâillonnement fréquent et nausée constante;
  • température corporelle basse;
  • selles liquides intermittentes.

Il faut se rappeler que la candidose oesophagienne se développe assez souvent en même temps que la stomatite à candidose (muguet). Dans de tels cas, une infection bactérienne se joint assez souvent. Dans le même temps, des érosions et des ulcères des muqueuses, la formation de foyers nécrotiques et même des saignements sont possibles.

Formes cliniques de l'oesophagite à candidose

Étant donné le degré de dommage subi par l'œsophage, il existe trois formes de la maladie:

  1. Oesophagite candidale catarrhale - caractérisée par un gonflement et une hyperhémie des muqueuses, avec une patine en forme d'araignée. Lorsque le contact mécanique mucus commence à saigner.
  2. Oesophagite pseudomembraneuse - la muqueuse de l’œsophage est sensible et vulnérable, recouverte de plaques de plaque lâches.
  3. Oesophagite fibrineuse érosive - la membrane muqueuse est œdémateuse, hyperémique, recouverte d’une patine grisâtre, en forme de ruban, à bords festonnés, très vulnérable au contact. L’examen endoscopique est souvent impossible à réaliser en raison du rétrécissement important de l’œsophage et de douleurs aiguës.

Complications possibles

Les cas cliniques graves d’œsophagite à candidose peuvent entraîner des complications telles que:

  • saignements;
  • perforation de l'œsophage;
  • formation de sténose;
  • Septicémie à Candidaytic.

Les symptômes de dysphagie (déglutition diminuée) ou de monopole (déglutition douloureuse), d'inconfort et de douleur derrière le sternum chez un patient atteint du SIDA nécessitent un diagnostic différentiel obligatoire et des lésions virales de l'œsophage, le sarcome de Kaposi, etc.

Diagnostics

Habituellement, pour les pathologies de la pathologie candidale, le médecin traitant peut poser un diagnostic sur la base d'un examen. Le diagnostic est confirmé par l'examen en laboratoire du grattage de la plaque et des excrétas. Cependant, un examen de routine ne révèle pas toujours des modifications visibles de la membrane muqueuse de l'œsophage et nécessite donc un examen endoscopique et radiologique.

Au cours de l'oesophagoscopie sur les muqueuses hyperémiques de l'œsophage, on détermine les recouvrements caractéristiques de couleur blanchâtre ou grisâtre avec un relief prononcé.

La radiographie ou la fluoroscopie avec contraste révèle des rétrécissements et de multiples défauts de remplissage.

Le diagnostic final est confirmé au microscope.

Nous traitons la candidose oesophagienne

Le traitement de la candidose oesophagienne est un processus assez long. Il devrait être complet, avec une combinaison des médicaments les plus efficaces. Les cours de thérapie ne sont pas exclus.

Le traitement de la candidose oesophagienne est préférable aux médicaments antifongiques non résorbables, dont l'utilisation à long terme ne peut pas affecter de manière significative la pharmacodynamique des autres médicaments. Des azoles non résorbables sont utilisés, par exemple: intraconazole, kétoconazole ou fluconazole.

Bon dans le traitement de la candidose ont fait leurs preuves aux derniers médicaments anti-mycotiques - Candina, perturbant le processus de synthèse des parois du champignon.
Pour guérir cette maladie est possible avec la sélection correcte des médicaments anti-mycotiques avec la détermination de la sensibilité. Afin d'éviter toute réinfection, tout le tube digestif est soumis à un traitement.

Pour identifier les violations du système immunitaire, il est recommandé de prescrire des immunostimulants et des immunomodulateurs. De plus, dans le traitement étiotropique de la candidose, les médicaments qui colonisent l’intestin avec des bactéries lactiques et bifidobactéries et normalisent le travail du tractus gastro-intestinal sont toujours indiqués.

Le critère principal pour un traitement efficace est la réduction des symptômes cliniques et la normalisation du contenu quantitatif des candidats selon les études de laboratoire de contrôle.

Prévention

Pour que les mesures correctives soient efficaces, le régime alimentaire contre la candidose de l'œsophage devrait exclure les glucides simples, les produits laitiers et les agrumes. Il est nécessaire d'augmenter le contenu en protéines, en vitamines et en divers micro-éléments. Pour les sténoses de l'œsophage et les formes sévères de candidose, on a recours à la nutrition entérale ou parentérale avec des mélanges à haute teneur en protéines.

Dans le complexe des mesures thérapeutiques et prophylactiques de l’œsopharite à candidose, il est permis d’utiliser les moyens de la médecine traditionnelle - décoctions et collections de camomille, calendula, eucalyptus, achillée millefeuille, sauge, genévrier.