Cryptorchidie - types et causes, chirurgie chez l'enfant, conséquences du testicule non descendu

La cystite

Transition rapide sur la page

Le testicule non descendu est la pathologie chirurgicale la plus courante après la hernie inguinale, détectée chez les garçons à la naissance.

En plus de l'inconfort psychologique d'un garçon à l'adolescence, la cryptorchidie affecte souvent la fonction de reproduction, provoquant ainsi la stérilité dans le futur. L’opération de cryptorchidie chez l’enfant est réalisée au bout de 6 mois à 1 an, juste avant cette période, le testicule peut migrer dans le scrotum de façon indépendante.

Cryptorchidie - c'est quoi?

La cryptorchidie est le mauvais emplacement (en dehors du scrotum) d'un ou des deux testicules. Avec le développement du fœtus, les testicules sont déposés dans la cavité abdominale et dans la seconde moitié de la grossesse commencent à descendre dans le scrotum le long du canal inguinal. Ce processus est complété par la naissance du bébé.

Cependant, chez 4% des bébés nés à l'heure, il n'y a pas de testicule dans le scrotum. Un pourcentage encore plus grand de pathologies chez les bébés prématurés est compris entre 15 et 30%. Un testicule de cryptorchidée qui n'a pas complètement franchi l'intégralité du chemin de migration de la cavité abdominale au scrotum peut être localisé:

  • dans l'anneau inguinal - dans 40% des cas;
  • directement dans le canal inguinal - chez 20% des nouveau-nés atteints de cryptorchidie;
  • dans la cavité abdominale - 10% de tous les cas;
  • sur la cuisse, sous la peau sur le pubis, dans l’entrejambe.

Dans la plupart des cas, le testicule de cryptorchidée est détecté par palpation, son emplacement dans la cavité abdominale pouvant ne pas donner de résultat.

La cryptorchidie droite la plus commune, souvent associée à une hernie inguinale du même côté. Cependant, chez la plupart des nouveau-nés atteints de cryptorchidie, le processus de prolapsus testiculaire est complété de manière indépendante après 6 mois en raison du taux élevé d'hormones sexuelles.

Le testicule non descendu persistant après 1 an reste chez seulement 1% des enfants.

Causes de la cryptorchidie chez les enfants

Les facteurs suivants conduisent à l'inachèvement du processus de descente testiculaire dans le scrotum:

  1. Génétique - un désordre chromosomique peut survenir si la femme enceinte a été atteinte d'une maladie infectieuse (grippe, rubéole, toxoplasmose, infections génitales);
  2. Système endocrinien - déséquilibre hormonal chez la femme enceinte (diabète sucré, maladie de la thyroïde, pathologie de l'hypophyse) et chez le fœtus;
  3. Mécanique - il existe un obstacle au prolapsus testiculaire: adhérence adhérence à la cavité abdominale, raccourcissement du cordon spermatique, traumatisme et conséquence d'une opération à l'aine (hernie inguinale, hydrocèle) chez l'adulte.

Une attention particulière devrait être accordée aux femmes enceintes pour recevoir des médicaments. Ainsi, le paracétamol, qui est sans danger pour la future mère, associé aux médicaments du groupe AINS (ibuprofène, aspirine) augmente le risque de développer la cryptorchidie chez un bébé 16 fois.

Types de cryptorchidie et caractéristiques

Le type de cryptorchidie est crucial pour déterminer la nécessité d’une intervention chirurgicale. En outre, diverses variantes de testicules non descendus suggèrent certaines complications.

La cryptorchidie vraie est diagnostiquée si une tentative d'abaisser manuellement le testicule au scrotum échoue. Souvent, cette pathologie est associée à d'autres anomalies congénitales: hypogonadisme, hernie inguinale, hypoplasie hypothyamor, système sous-développé.

Fausse cryptorchidie - la descente manuelle entraîne le mouvement du testicule dans le scrotum. Cette condition est due à l'hypertonicité des muscles qui soulèvent le testicule. Si, dans des conditions normales (bébé est calme, il a chaud), le testicule est situé dans le scrotum, puis exposé au froid ou aux pleurs, le testicule se lève et le scrotum rétrécit et rétrécit.

De plus, une fausse omission survient avec un diamètre plus large du canal inguinal par rapport à la taille du testicule. Même avec la moindre tension dans la paroi abdominale et la région inguinale, le testicule se déplace facilement vers l'anneau inguinal et pénètre facilement dans le canal.

  • La cryptorchidie la plus prononcée se produit chez les enfants âgés de 2 à 8 ans et, au moment de la puberté, le trouble disparaît généralement.

Ectopie du testicule - si le testicule n'est pas correctement abaissé, le canal inguinal est situé sous la peau, sur la cuisse, dans la zone inguinale, sur le pubis ou sur le périnée. Avec une telle localisation, le testicule est le plus susceptible aux traumatismes.

  • Même après la chirurgie, dans la plupart des cas, le patient reste stérile.

Symptômes de cryptorchidie, complications chez les enfants et les adultes

Le testicule non dilué est généralement diagnostiqué immédiatement après la naissance lorsqu'il est examiné par un chirurgien. La cryptorchidie chez l'adulte nécessite la consultation d'un urologue-andrologue. La maladie se caractérise par les écarts suivants:

  • La forme du scrotum est l'asymétrie du scrotum ou son sous-développement et son aplatissement (cryptorchidie à double face);
  • Douleurs tiraillantes dans l'aine ou l'abdomen, avec localisation intra-abdominale du testicule, la douleur augmente avec la tension, la constipation, la tension de la paroi abdominale, l'excitation sexuelle à la puberté (à l'âge adulte).

Le développement normal du testicule et la spermatogenèse ne se produisent que dans le scrotum, dont la température est inférieure à celle de la cavité abdominale de 1,5 à 3 ºC. Par conséquent, plus le testicule reste longtemps à l'extérieur du scrotum et plus la température de l'environnement interne environnant du corps est élevée, plus le risque d'apparition précoce de changements au niveau morphologique est élevé.

Une dystrophie irréversible du tissu testiculaire se développe au bout de 3 ans.

Violation de la production d'hormones mâles - à l'adolescence, une hypofonction androgénique est détectée. Chez les garçons, ils se développent lentement ou sont complètement absents (en cas de cryptorchidie bilatérale) caractéristiques sexuelles secondaires: aigrette, pilosité du visage.

  • En règle générale, les adolescents atteints de cryptorchidie ont une voix haute, leur corps est formé selon le type féminin et l'obésité se développe souvent.

Un mauvais placement du testicule engendre le développement des conditions suivantes:

  • infertilité - due à une diminution du nombre de spermatozoïdes à part entière;
  • pincement du testicule dans la hernie inguinale - nécessite une intervention chirurgicale d'urgence;
  • torsion testiculaire - la compression du cordon spermatique, constituée de vaisseaux et de nerfs, conduit à une nécrose testiculaire rapide;
  • séminome - tumeur testiculaire se produit 35 fois plus souvent chez les patients atteints de cryptorchidie;
  • compression du testicule avec l'os pubien à son emplacement inguinal;
  • un malaise psychologique, un sentiment d'infériorité et des problèmes dans la sphère sexuelle.

Traitement de la cryptorchidie chez un enfant - une intervention chirurgicale est-elle nécessaire?

La cryptorchidie chez les enfants, à l'exception du développement de complications, commence généralement à guérir de 6 mois à 1 an. Jusqu'à cet âge, l'enfant est régulièrement observé par le chirurgien, car un déplacement spontané du testicule dans le scrotum est possible.

Le chirurgien-urologue est engagé dans l'élimination de la cryptorchidie, souvent un endocrinologue pour enfants est impliqué dans le processus de traitement. Selon le type de cryptorchidie et le développement de complications, différentes options de traitement sont utilisées:

L'hormonothérapie n'est recommandée que dans les cas de fausse cryptorchidie et avant de procéder à une opération visant à éliminer la cryptorchie à double face chez les enfants présentant un caryotype 46XY. Des hormones gonadotropes pour la cryptorchidie sont injectées dans le / m (gonadotrophine hrionicheskogo) ou les gouttes nasales (gonadoréline).

  • L'hormonothérapie donne un résultat médical à 2/3 des patients. Le traitement gonadotrope n'est pas effectué pendant la puberté!

Orchipexia - descente opératoire d'un testicule de cryptorchidée. Par une incision au bas de la paroi abdominale, un testicule non descendu est sécrété. La deuxième petite incision est faite sur le scrotum. L'oeuf est attiré par le scrotum; si nécessaire, le plastique est maintenu par ses muscles et cousu.

  • Les conséquences d'une telle opération de cryptorchidie réalisée avant 2 ans sont absentes.

Orchidectomie - le testicule doit être retiré lorsque sa nécrose est provoquée par une torsion ou un pincement du sac hernial. Si le patient le souhaite (simultanément avec une résection ou une réopération), une implantation d'un testicule artificiel ou d'un donneur est possible.

Pronostic de traitement

Un traitement précoce (jusqu'à 2 ans) élimine pratiquement le développement de complications. La cryptorchidie droite ou gauche est compliquée par l'infertilité dans 20% des cas. La dysfonction de la procréation se produit chez 70% des hommes adultes atteints de cryptorchidisme bilatéral non guéri.

Les enfants qui ne descendent pas des deux testicules ont besoin d'un traitement hormonal avant la puberté pour le développement d'un corps de type masculin.

Faux cryptorchidisme chez l'adulte et l'enfant

La fausse cryptorchidie est une caractéristique congénitale du testicule, capable de migrer indépendamment du scrotum vers le canal inguinal et inversement. Ce processus non standard se manifeste par un muscle spécial capable d'élever et d'abaisser le testicule.

Chez les garçons, les testicules normaux se forment dans la cavité abdominale au cours du développement fœtal, à partir du troisième mois. Au huitième mois, les testicules commencent à pénétrer dans le scrotum, passent par le canal inguinal et, au moment de la naissance, doivent arriver à destination et être abaissés dans le scrotum.

La spermatogenèse normale nécessite un régime de température spécial, qui est également nécessaire pour maintenir la fonction sécrétoire et hormonale du testicule. Ceci est réalisé en amenant les glandes génitales masculines au-delà de la cavité abdominale dans le scrotum, où la température est légèrement inférieure.

Dans la vraie cryptorchidie, les testicules ne descendent pas dans le scrotum, coincés ni dans la cavité abdominale ni dans le canal inguinal. Il y a plusieurs raisons à cela: du court cordon spermatique à la hernie inguinale et à la pathologie du canal inguinal.

Dans cette maladie, le testicule peut rester dans la cavité abdominale et ce sera du type abdominal, ou il risque de rester coincé en cours de route, dans le canal inguinal ou à la sortie de celui-ci. En vraie position non descendue, la position du testicule est constante et ne change pas pendant la palpation.

  • Comment identifier une fausse cryptorchidie? Tout d'abord par l'observation. Si vous remarquez qu'il n'y a pas de testicules dans le scrotum, c'est un signe évident de faux cryptorchisme.
  • Une intervention chirurgicale est-elle nécessaire en cas de fausse cryptorchidie? La fausse cryptorchidie n'est pas une pathologie et ne nécessite pas seulement une intervention chirurgicale, mais un traitement général.

Ectopie testiculaire se produit également. Ce type de pathologie est caractérisé par le fait que le testicule s'est déplacé, mais pas dans le scrotum, mais sous la peau du périnée ou de la surface interne de la cuisse. Cette anomalie est accompagnée de sensations désagréables dans la région du testicule.

Les complications de la cryptorchidie peuvent être une torsion testiculaire, une insuffisance de l'apport sanguin, la formation d'une hernie inguinale, des conséquences à long terme sont des complications terribles telles que le cancer du testicule et la stérilité.

La véritable cryptorchidie et l'ectopie testiculaire nécessitent un traitement chirurgical opportun: à l'âge de un à deux ans, une opération est pratiquée, appelée opération de descente testiculaire ou orchidpexie.

Contrairement à la vraie cryptorchidie, la fausse cryptorchidie se caractérise par le fait que les testicules du scrotum finissent par descendre indépendamment.

Toutefois, lorsqu’il gèle, effraie, contraint ou examine le médecin, le muscle qui soulève le testicule, ou crémaster, se contracte et les testicules sont tirés vers le haut.

Ceci est également facilité par le fait que l'enfant a un petit œuf plus petit que l'anneau externe du canal inguinal.

Cette condition se produit assez souvent.

Dans le même temps, au calme, dans un bain chaud ou dans un rêve, les testicules sont à leur place «légitime».

La fausse cryptorchidie, ou réflexe crémastérique, est considérée comme une variante du développement normal des organes génitaux de l’enfant. De plus, cette caractéristique ne peut pas être exprimée chez le nouveau-né et apparaît un peu plus tard. Habituellement, le réflexe crémastérien existant est renforcé chez les enfants de deux à sept ans. Tout en observant bien l'enfant, les parents peuvent noter que lorsqu'il est calme ou dans un bain chaud, ses testicules sont en place.

Lorsque l'examen externe est généralement à la fois une vraie et une fausse cryptorchidie, les testicules ne sont pas dans le scrotum, mais en même temps, avec une fausse non-description, la taille du scrotum n'est pas réduite. En règle générale, deux testicules sont immédiatement rétractés symétriquement. Le scrotum semble aplati et ses dimensions correspondent à l'âge.

En outre, lors de l'examen, le médecin peut forcer le testicule contracté dans le scrotum et il y reste pendant un certain temps.

  • En règle générale, la fausse cryptorchidie chez les enfants disparaît de manière autonome avec le temps, car le réflexe crémastérique s’affaiblit avec l’apparition de la puberté. Après l'entrée dans la puberté, les testicules se développent et s'élargissent et occupent indépendamment la place qui convient.
  • De fausses cryptorchidies chez les adultes peuvent également se produire, mais cela arrive assez rarement. Dans ce cas, chez un homme effrayé, stressé, gelé, le réflexe crémastérien est déclenché et les testicules sont resserrés brièvement au pli inguinal. Généralement, la fausse cryptorchidie ne s'accompagne pas de sensations désagréables et n'affecte en rien la fertilité.

Les mesures de diagnostic de faux cryptorchisme sont effectuées dans le but d'un diagnostic différentiel avec la vraie cryptorchidie, ainsi que pour évaluer l'état du canal inguinal. En règle générale, une échographie conventionnelle suffit pour cela.

La fausse cryptorchidie chez l'enfant ne nécessite pas de traitement, cette pathologie n'étant pas considérée comme une pathologie.

Faux cryptorchidisme chez les enfants

Les maladies sexuelles chez les garçons dans l’enfance sont très importantes, car le développement normal de la sphère sexuelle détermine la santé de la génération et contribue à l’exclusion de la stérilité dans l’avenir.

La plupart des maladies des organes génitaux des garçons en bas âge sont complètement guéries et n'ont aucune conséquence. De tels écarts par rapport à la norme sont temporaires, par exemple la fausse cryptorchidie.

La cryptorchidie est une pathologie congénitale dans laquelle un ou deux testicules ne descendent pas dans le scrotum dans les trois mois suivant la naissance. La cryptorchidie peut être vraie et fausse.

Dans la vraie cryptorchidie, le testicule n'est pas capable de descendre dans le canal inguinal lui-même; par conséquent, diverses méthodes de traitement sont utilisées.

La fausse cryptorchidie se produit lorsque le testicule mobile peut migrer vers le canal inguinal. Dans ce cas, le testicule peut rester dans le scrotum pendant un certain temps et peut parfois se déplacer.

Qu'est ce que c'est

Histoire de cas

Les testicules libérés du canal inguinal peuvent s'écarter de la voie naturelle et ne pas atteindre le bas du scrotum. Ainsi, le testicule, qui est capable de se déplacer, est légèrement au-dessus de sa position physiologique.

Un certain nombre de raisons peuvent provoquer une contraction du muscle crémastérique, ce qui contribue à l'élévation du testicule ou à un déplacement de son emplacement naturel sur le côté et à l'arrière. Ce phénomène se produit en cas de peur, de froid, de tension nerveuse. Dans ce cas, l'état du testicule a toujours la définition de "rétracteur".

Distinguer l'emplacement des testicules à l'endroit de l'emplacement temporaire:

  • localisation pelvienne (dans la région pelvienne);
  • inguinal superficiel (localisation très commune);
  • position périnéale (devant l'anus, à droite ou à gauche du centre);
  • pénis-pubis (sur la surface dorsale à la base du pénis);
  • transverse (dans des cas extrêmement rares) dans lequel les deux testicules passent à travers un canal inguinal.

La raison du développement normal d'un testicule rétractable est l'environnement normal (température) de son emplacement, car l'œuf n'est pas toujours à la place de sa montée, mais le plus souvent, il se trouve à la place de son développement normal - dans le scrotum.

Prévalence et signification

La moitié des patients atteints de cryptorchidie sont confrontés à une fausse cryptorchidie.

Dans une plus grande mesure - ce sont des enfants jusqu'à 12 ans. Au début de la puberté, la maladie disparaît généralement d'elle-même.

Malgré la prévalence, cette pathologie n'est pas dangereuse pour la santé et la fonction de reproduction du corps. Au contraire, il s’agit plutôt, dans une certaine mesure, de la norme ou du phénomène temporaire.

Avec la fausse cryptorchidie, les testicules qui se déplacent ailleurs sont en parfaite santé. Le développement du système urogénital en présence d'une fausse cryptorchidie n'est pas perturbé.

Facteurs de risque

Le faux cryptorchisme le plus courant en cas de:

  • violation ou développement inapproprié du ligament guide, qui contribue à la descente des testicules;
  • perturbations du développement normal des organes humains au moment du développement intra-utérin;
  • des perturbations dans le fonctionnement du système endocrinien;
  • pression intra-abdominale, à travers laquelle le testicule est poussé vers le bas.

En outre, étant donné le faible poids du bébé à la naissance, la prédisposition héréditaire peut influer sur le développement du faux cryptorchisme chez les enfants.

Causes et conséquences

Les raisons du développement d'une fausse cryptorchidie peuvent être:

  • maladie génétique - dyskinésie gonadique (violation du développement de la gonade gonadique située dans la région lombaire). Le fer contribue au développement normal des cellules germinales fœtales;
  • faible niveau de production gonadique dans le corps de la mère tout en portant un enfant. La production particulièrement intensive de cette hormone se produisant au cours des derniers mois de la grossesse, le déficit en gonades est donc plus fréquent chez les prématurés;
  • augmentation du tonus musculaire, ce qui soulève le testicule.

Outre les raisons pour lesquelles des anomalies se développent dans le corps d'un enfant, des facteurs défavorables pendant la grossesse d'une mère peuvent contribuer au développement d'une pathologie: mauvaises habitudes, hormones instables, stress, grossesse précoce.

Symptômes et méthodes de diagnostic

Il est très important d'identifier le faux cryptorchisme du vrai.

False est un phénomène temporaire, alors que le testicule, qui est capable de bouger, est en bonne santé et ne présente aucune pathologie. Dans la vraie cryptorchidie, le testicule ne descend pas tout seul.

Dans une fausse cryptorchidie, quel que soit le lieu où se trouve le testicule, il peut descendre dans le scrotum, il peut être presque constant là-bas, mais il peut parfois être déplacé ailleurs.

Lorsque le faux cryptorchisme se caractérise par les symptômes suivants:

  • manque de testicule dans le scrotum;
  • trouver le testicule dans l'aine (ou ailleurs) en sondant;
  • douleurs désagréables à tirer dans l'abdomen.

Si des symptômes sont observés, vous pouvez vérifier l'exactitude de la définition de la pathologie en effectuant des procédures de diagnostic chez l'urologue.

Vidéo: "Cryptorchidie"

Diagnostics

Le diagnostic de la présence et de la nature du testicule non descendu tient le docteur. En règle générale, les diagnostics sont effectués sur les nouveau-nés au cours de leur examen complet.

Le diagnostic est réalisé à deux mains.

Testez les testicules d'une main et de l'autre main glissez le long de la peau du ligament inguinal.

Il est plus facile de détecter le testicule si vous vous mouillez les mains avec de l’eau savonneuse afin de faciliter le glissement.

Après avoir trouvé le testicule, ils essaient de le déplacer vers le scrotum.

Si le testicule, une fois déplacé vers son emplacement physiologique, retourne à l'endroit où il a été constaté qu'un tel testicule est non descendu, alors la cryptorchidie peut être diagnostiquée comme étant vraie. Si le testicule est capable de s'attarder quelque temps avec son omission manuelle, alors le cryptorchisme est qualifié de faux.

Très souvent, chez les garçons nés avec une déviation caractérisée par la cryptorchidie, six mois après la naissance, le testicule lui-même descend sans intervention extérieure.

Pour aider à déterminer la pathologie, les parents qui remarquent que le testicule du garçon est au bon endroit peuvent aussi, mais s'il y a des facteurs (froid, peur), ils disparaissent. Parfois, les mères dans un bain chaud, à l'état détendu de l'enfant, observent l'emplacement du testicule «perdu» à l'endroit habituel de son développement (dans le scrotum).

C'est important! Un diagnostic correct de la cryptorchidie contribue au traitement correct de la maladie. Si la véritable cryptorchidie est considérée comme fausse, le traitement de cette dernière risque de manquer.

La vraie cryptorchidie nécessite souvent une intervention chirurgicale, ce qui se fait de manière opportune.

Vidéo: "Qu'est-ce que la cryptorchidie et comment la traiter?"

Traitement

La fausse cryptorchidie n'est pas une pathologie. Avec le caractère faux du testicule non descendu, il se développe conformément au développement physiologique de l'organisme.

Il n'y a pas de ralentissement ou d'atrophie du testicule.

De plus, un phénomène tel que la fausse cryptorchidie passe de lui-même.

Avec un tel diagnostic, le traitement n'est pas nécessaire. Dans l'enfance, la tactique la plus souvent recommandée est l'attente, puis, à six mois, le testicule peut être constamment dans le scrotum de l'enfant ou peut bouger, mais le diagnostic peut être posé plus précisément à cet âge.

Si l'omission complète n'a pas eu lieu jusqu'à six mois et si le médecin a diagnostiqué la pathologie comme une fausse cryptorchidie, il est alors nécessaire de s'assurer que le système endocrinien de l'enfant se développe normalement.

Prévention

Afin de prévenir la maladie, il est très probablement nécessaire de planifier la grossesse en suivant le schéma thérapeutique et les recommandations du médecin pendant la période du port de l’enfant. Pendant la grossesse, ne buvez pas d'alcool, évitez le stress et tous les facteurs néfastes pouvant nuire au développement du fœtus.

Prévisions

En présence d'une fausse cryptorchidie chez les enfants, le pronostic pour le développement du système de reproduction normal est plutôt bon. En règle générale, à la puberté, le bruit de fond hormonal est normalisé et la fausse cryptorchidie cesse: le testicule s’arrête là où se trouve son emplacement physiologique et cesse de perturber ses mouvements.

Conclusion

Ainsi, une pathologie temporaire du développement sexuel, la fausse cryptorchidie, n’est en aucun cas une maladie à traiter ou à éliminer. Avec la fausse cryptorchidie, les deux testicules se développent normalement et le scrotum est situé symétriquement. La fausse cryptorchidie est très fréquente chez les nourrissons, qui, dans la plupart des cas, atteint l'âge de six mois. Si le phénomène du testicule rétracteur se produit à un âge plus avancé chez les enfants, alors, avec le début de la puberté, en règle générale, passe.

Fausse cryptorchidie

La cryptorchidie est une anomalie congénitale observée chez les garçons. Manifestation de la pathologie chez un ou deux testicules non descendus. Autrement dit, lors de la cryptorchidie, les testicules ne descendent pas dans le scrotum, mais se trouvent en dehors de celui-ci, dans la cavité pelvienne ou dans le canal inguinal.

En plus des anomalies congénitales, on observe souvent une fausse cryptorchidie. Les symptômes d'une fausse affliction sont souvent constatés lors de la congélation, d'une anxiété intense ou du stress. Fondamentalement, cet effet se produit chez les garçons âgés de la naissance à 6-7 ans. Cependant, dans de rares cas, il peut survenir chez un homme jeune suffisamment mature ou un homme mature.

Si l'absence permanente d'un ou des deux testicules dans le scrotum menace à l'avenir de graves problèmes de santé, tels que l'infertilité, le cancer, l'apparition d'une hernie inguinale, le faux cryptorchisme est totalement inoffensif pour la santé et n'affecte en rien la capacité de fertilisation. De plus, il passe complètement au moment du début de la puberté d'un adolescent - 10-12 ans.

Le fait est qu'en cas de fausse pathologie, également appelée effet crémastérien accru, le muscle crémastérien tendu tire le testicule dans le canal inguinal et quitte la cavité du scrotum. C'est-à-dire que, dans ce cas, la longueur du cordon spermatique est normale, mais en raison de la petite taille de l'organe, il peut se déplacer assez librement entre le scrotum et le canal inguinal. Et si le traitement d’une anomalie congénitale consiste à effectuer une opération en temps voulu, les testicules retournent au scrotum avec un effet crémastérique accru. Par exemple, si le muscle de la crème est surmené par le froid, il suffira de faire asseoir l’enfant dans un bain chaud pour que tout retourne à la normale. Également en cas de frayeur ou de surmenage nerveux - il ne faut que bébé pour se calmer, comment tout retourne aux endroits emportés par la nature.

Dans certains cas difficiles, il peut être nécessaire de faire appel à un spécialiste qui, grâce à la palpation, fera descendre les spermatozoïdes dans le scrotum, évitant ainsi une intervention chirurgicale.

Chez certains enfants, l'augmentation du tonus musculaire est si prononcée qu'un urologue peut diagnostiquer des anomalies congénitales. Par conséquent, lorsque le médecin soupçonne un effet crémeux, l'examen se déroule en deux étapes. La première, quand le bébé est complètement détendu, n'a peur de rien et a chaud. La seconde, quand il est cool ou tendu. Avec cet examen, une simple palpation clarifie le tableau clinique.

Pendant l'examen également, le bébé subit une échographie, ce qui permet de déterminer la taille des testicules, leur position dans le canal inguinal ou la cavité pelvienne. De plus, au cours de l'enquête, le niveau et l'emplacement du testicule sont déterminés par rapport aux anneaux inguinaux internes et externes. Dans certains cas, une tomographie compilée est nécessaire pour établir un diagnostic complet.

Chez les enfants

Il convient de noter que la fausse cryptorchidie chez les enfants peut être déterminée par les parents eux-mêmes. Pendant les procédures d’hygiène (bain ou lavage de l’enfant), des adultes attentifs peuvent remarquer que le testicule s’égare, il est en place, il n’est pas là. Dans ce cas, vous ne devez pas tenter de traitement de manière indépendante, vous devez absolument consulter le spécialiste nécessaire (chirurgien, urologue) avec le bébé.

Si le garçon est toujours diagnostiqué avec «une fausse cryptorchidie, ses parents ne devraient pas paniquer. Ne terrorisez pas le médecin au sujet de l'opération. En outre, même si le spécialiste ne prescrit aucun traitement et ne recommande que de le faire examiner environ tous les six mois, il aura raison, car la maladie disparaît complètement. Mes patients utilisent un moyen éprouvé grâce auquel vous pouvez vous débarrasser des problèmes urologiques en 2 semaines sans trop d'effort.

Cryptorchidie chez les enfants

La santé reproductive du bébé doit être prise en charge même lorsqu'il est couché dans le lit et qu'il souffle des bulles. Sinon, vous ne pourrez jamais devenir une grand-mère. La cryptorchidie est l'une des menaces les plus graves pour la santé des garçons. Dans cet article, nous vous expliquerons comment reconnaître une telle pathologie chez un enfant et comment la traiter.

C'est quoi

La cryptorchidie est la descente des testicules au scrotum. Dans ce cas, le testicule peut être situé quelque part près de l'endroit où il devrait être normal, par exemple dans le péritoine ou la zone inguinale, principalement dans la région du canal inguinal. Parfois, les gonades des garçons «s'écartent généralement du parcours» et quittent le canal inguinal pour rester sous-cutanées à la cuisse, au pubis et au périnée.

Une telle pathologie congénitale se rencontre assez rarement chez les bébés en bonne santé et les bébés nés à terme - seulement dans 3-4% des cas. Cependant, chez les prématurés, la fréquence de la cryptorchidie augmente à 25-30%.

Si le bébé n’est pas complètement mature et que son poids à la naissance est d’environ 1 kilogramme, les médecins découvriront qu’il a une probabilité de cryptorchidie de presque 100%. Dans plus de la moitié des faits, un testicule «parasite» peut être ressenti à travers la peau. Cependant, cela est parfois impossible, car il existe une anomalie de développement congénitale - l’absence totale d’une ou deux glandes sexuelles chez l’enfant.

Causes et mécanisme d'occurrence

Vous devez savoir qu'un embryon masculin a toujours une cryptorchidie temporaire. En d'autres termes, chez les garçons, les testicules ne se forment pas dans le scrotum.

Ils sont étendus et poussent beaucoup plus haut - dans la cavité abdominale au niveau des reins. À la dix-huitième semaine de grossesse, les glandes sexuelles, qui se verront attribuer bon nombre des fonctions les plus importantes pour les hommes, se dirigent vers leur habitat naturel.

Ils commencent à descendre, se déplaçant doucement et progressivement vers le scrotum. Du bassin au scrotum, ils descendent généralement entre 28 et 30 semaines de gestation. Mais ce n'est pas toujours le cas. Elle est considérée comme une omission normale, survenue à n'importe quel moment avant la naissance, ainsi que pendant les 6 premières semaines de la vie autonome du bébé.

Le testicule ne s'en va pas tout seul, il est mis en mouvement par un cordon spécial constitué de tissu conjonctif. Il relie la gonade au scrotum. Au bon moment (au milieu du deuxième trimestre de la grossesse), le fardeau est considérablement réduit. Le mouvement du testicule contribue à l'augmentation de la pression intra-abdominale, à la contraction de l'intestin et au travail des appendices de la glande sexuelle. Si l'un de ces liens échoue, le testicule n'est pas envoyé au bon endroit. Le plus souvent, il cesse simplement de bouger et reste dans la cavité abdominale, mais parfois, il migre de manière sous-cutanée vers n’importe quelle partie de l’aine.

Les principales raisons de l’émergence de la médecine de cryptorchidie sont la faiblesse du péritoine, ce qui explique pourquoi chez le nouveau-né, la pathologie est beaucoup plus fréquente.

Cependant, il existe d'autres raisons pouvant entraîner des anomalies:

  • Maladies génétiques. La cryptorchidie accompagne souvent le syndrome de Down, le syndrome de Noonan et survient également chez les enfants porteurs de mutations de certains gènes responsables de la formation correcte du sexe. Les anomalies chromosomiques peuvent également être causées par les effets négatifs de produits chimiques toxiques.
  • Échec hormonal. Si le corps ne dispose pas de suffisamment d’hormones sexuelles pour la promotion du testicule ou si l’œstrogène de la mère a un effet plus puissant sur celui-ci, une immunité ou un déficit en testostérone se développe. L'absence de cette hormone ralentit ou ne déclenche pas le processus de prolapsus des glandes sexuelles dans le scrotum.
  • Maladies de la mère. On pense que la cryptorchidie peut se développer en raison de l'impact négatif sur le fœtus, qui survient dans le cas où une femme enceinte souffre de rubéole, varicelle, rougeole, toxoplasmose. Parfois, le "coupable" des testicules non descendus est considéré comme un diabète.
  • Problèmes physiologiques héréditaires. Certaines caractéristiques anatomiques de la structure du corps peuvent être transférées du grand-père ou du père au bébé. Ainsi, le raccourcissement du cordon spermatique, un étroit canal inguinal à travers lequel le testicule doit passer, pourrait bien devenir un obstacle mécanique sur le chemin de la glande reproductrice.
  • Drogues Il a été scientifiquement prouvé que si une mère pendant la grossesse prenait à la fois de l'ibuprofène et de l'aspirine ou du paracétamol, le risque de développer une cryptorchidie est 16 fois plus élevé que celui d'une femme qui ne prenait pas de tels médicaments.

Les scientifiques modernes ont proposé une autre hypothèse de l'émergence de la cryptorchidie. Ils ont essayé d'expliquer le manque de testostérone et son insensibilité par l'attaque de l'immunité maternelle sur les cellules sexuelles du fœtus masculin. Selon cette version, les cellules défensives commencent à prendre les glandes sexuelles mâles pour un microorganisme étranger et tentent de supprimer leur activité vitale de toutes les manières possibles. Cependant, cette version n'a pas encore reçu de preuves scientifiques convaincantes.

Types de pathologie

La cryptorchidie est de deux types - vrai et faux. Dans le premier cas, le testicule reste dans la cavité abdominale, dans le canal inguinal, ou est fixé à l'anneau inguinal. C'est une forme très commune de la maladie, elle est caractérisée par la possibilité d'omission manuelle de la glande reproductrice dans le scrotum, mais dans la pratique ce n'est pas toujours le cas.

La fausse cryptorchidie se produit également très souvent. Mais avec cette maladie, la glande sexuelle peut être manuellement ramenée à sa place. Cette affection est associée à une augmentation du tonus musculaire, responsable du soulèvement du testicule. Cet état de la médecine est aussi appelé "cryptorchidie migratoire".

Souvent, chez les enfants, le testicule peut quitter le scrotum et revenir jusqu'à 8 ans. Cela se produit généralement avec une augmentation du tonus musculaire, si, par exemple, le bébé a froid ou très peur.

L'ectopie est un autre type de cryptorchidie dans laquelle la gonade est située sous la peau de la cuisse, à la base du pénis, en tout point de la zone inguinale. Bien que le testicule soit palpable, il n’est pas possible de le ramener manuellement au scrotum. Cette forme de pathologie est considérée comme la plus grave, elle est appelée à juste titre l'une des causes les plus incontestables de l'infertilité masculine.

La cryptorchidie peut être bilatérale et unilatérale. Et du côté de la non description - droite, gauche et complète.

Signes de

Un enfant atteint de cryptorchidie n'a pas de douleur ni d'inconfort. En tout cas, jusqu'à ce que le garçon atteigne l'adolescence.

Pendant la puberté, l'irrigation sanguine de la glande reproductive devient plus intense, ce qui entraîne une contraction du testicule et une douleur désagréable à la traction lors de la tension du péritoine.

En règle générale, de telles sensations surviennent lors de la toux, des selles, des efforts physiques, en particulier si la presse y est activement impliquée, ainsi que lors de l'excitation sexuelle.

Les changements dans le scrotum sont perceptibles presque dès la naissance. Plus l'enfant grandit, plus les changements visuels dans le sac scrotal sont prononcés. Le scrotum semble asymétrique, sous-développé.

Diagnostics

Le chirurgien pédiatrique sera en mesure d'établir le fait que le testicule n'est pas descendu. Ayant découvert toute l'histoire de la famille, il conclura sur le type et la nature de l'absence de descente et, en conséquence, sur la possibilité d'un traitement. Examen manuel du sac scrotal, le canal dans l'aine n'est pas suffisamment fiable et informatif. Le testicule du bébé est petit, il est facile de l'oublier dans le canal inguinal et, dans la cavité abdominale, il est impossible de le tâtonner en principe.

Par conséquent, la manière la plus informative et précise de diagnostiquer une échographie est considérée.

Méthodes de traitement de la cryptorchidie chez les enfants: chirurgie et récupération

La cryptorchidie chez les enfants est une anomalie due au fait que le testicule ne descend pas dans le scrotum par la cavité abdominale ou le canal inguinal. Ceci est assez fréquent chez les nouveau-nés. Habituellement, les testicules descendent dans le scrotum avant la naissance du bébé, mais il peut parfois s'écouler jusqu'à six semaines après la naissance. Si, après 2 mois, le garçon n'a pas perdu ses testicules, vous devriez alors consulter un médecin, car il s'agit probablement d'un cryptorchisme pour enfants.

Vous pouvez trouver l'emplacement des testicules dans la région du pubis, de la cuisse ou du périnée. Cela se produit lors d'une descente incorrecte dans le scrotum. Environ 3% des garçons à terme et 30% des prématurés sont sensibles à cette pathologie. Malheureusement, la cryptorchidie n'est traitée qu'avec l'aide de l'opération. Si le traitement est retardé, il y a de grandes chances pour gagner de l'infertilité.

Dans cet article, nous décrirons comment diagnostiquer la cryptorchidie chez les enfants dès le début et quelles mesures prendre en premier lieu. En outre, le point important sera la prévention après la période de fonctionnement.

Qu'est-ce que la cryptorchidie?

La traduction grecque de la cryptorchidie se traduit par «testicule caché» et est un développement anormal des organes génitaux externes de l'homme, qui se manifeste par un ou les deux testicules non descendus dans le scrotum. En usage de masse, le terme "testicule testiculaire" sonne. Ici aussi, distinguez le monorchisme - l’absence d’un testicule.

La cryptorchidie chez les enfants est l’état pathologique le plus courant chez les garçons nouveau-nés. Immédiatement après la naissance, l’absence d’un ou des deux testicules est observée dans 3% des carapsies à terme. La cryptorchidie du côté droit chez les enfants est la plus fréquente - dans 50% des cas, la main droite - dans 30% des cas et du côté gauche - dans 20% des cas.

La descente des testicules dans le scrotum est l’un des signes de la maturité du bébé. Mais même chez les enfants immatures, dans la plupart des cas, après la naissance, dans les 3 à 6 mois, des testicules non descendus sont en place.

La probabilité de développer cette pathologie est beaucoup plus élevée chez les prématurés (dans 30% des cas). Cela est dû au fait que dans le processus de grossesse, le prolapsus testiculaire survient relativement tard. Malheureusement, plus les bébés sont jeunes, plus la probabilité de détecter la cryptorchidie chez eux est élevée.

Causes du développement de la pathologie chez les garçons

  • hérédité (prédisposition génétique), autres pathologies congénitales du développement génital;
  • accouchement prématuré (poids insuffisant du nourrisson);
  • développement fœtal anormal (anomalie de la paroi abdominale, syndrome de Down);
  • l'état de santé de la future mère pendant la grossesse, y compris la surcharge pondérale de son corps, le diabète sucré;
  • mauvaises habitudes d'une femme enceinte, telles que l'alcool, le tabagisme (y compris passif), la drogue;
  • conditions environnementales dans le lieu de résidence des femmes, etc.

Si la grossesse se déroule sans encombre, au moment de la naissance, les deux testicules du bébé à terme sont dans le scrotum.

Si la migration normale des gonades s'arrête, l'un des testicules ou les deux peuvent être absents du scrotum. Parmi les raisons sont les facteurs suivants.

Mécanique

Ces facteurs peuvent être caractérisés par l'une des conditions préalables suivantes:

  • étroit canal inguinal;
  • absence de tunnel scrotum;
  • raccourcissement du cordon spermatique, processus vaginal du péritoine, vaisseaux qui alimentent le testicule;
  • sous-développement du ligament guide, etc.

Endocrinien

Ce facteur est caractérisé par les hypothèses suivantes:

  • les déséquilibres hormonaux chez les femmes enceintes;
  • altération de la fonction testiculaire;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde.

Aspects génétiques

Dans certains cas, une mutation du gène GTD (306190, Xp 21) est détectée.

Types de cryptorchidie existants

Selon la localisation du testicule, on distingue la cryptorchidie abdominale et inguinale.

Abdominale

Cette espèce est diagnostiquée si le testicule n'a pas quitté la cavité abdominale.

Inguinal

Dans ce cas, le testicule a quitté la cavité abdominale à travers l'anneau inguinal interne dans le canal inguinal et y est resté.

Ectopie testiculaire

La cryptorchidie est proche dans son apparence, sa signification et son traitement de l'ectopie testiculaire (c'est-à-dire son mauvais emplacement).

L'ectopie est observée en violation de la migration normale et le testicule, après avoir quitté le canal inguinal, au lieu de s'enfoncer dans le scrotum, se rend dans des zones adjacentes telles que le tissu sous-cutané du pubis ou de la région inguinale, la racine du pénis, la peau du périnée ou la surface externe de la cuisse, l'autre moitié du scrotum.

Le vrai

Avec la véritable cryptorchidie, les testicules du scrotum n’ont jamais existé. Ils l'ont empêché de descendre:

  • cicatrices
  • adhérences du péritoine,
  • vaisseaux d'œufs courts,
  • canal spermatique court dans la composition du cordon spermatique.

Dans ce cas, lorsque vu et la palpation n'est pas possible d'abaisser le testicule dans le scrotum.

Faux

Il arrive assez souvent que le cordon spermatique ait une longueur suffisante et que le testicule descende dans le scrotum, mais en raison du réflexe crémastérique accru (du latin cremaster - "soulever le testicule", muscle ayant la fonction de thermorégulation) et de sa petite taille (diamètre relativement grand du tube inguinal externe). anneaux) le testicule se déplace librement entre le canal inguinal et le scrotum.

  • Dans ce cas, lors de l'examen du testicule, vous pouvez le déterminer au bon endroit, puis dans la zone du pli inguinal.
  • Lors de la palpation, le médecin peut abaisser librement le testicule "errant" dans le scrotum, mais s'il est libéré, il sera à nouveau tiré.
  • Dans un état détendu et calme (par exemple, dans un rêve), pendant l'humeur complaisante d'un enfant, par temps chaud, dans un bain chaud, le crémaster se détend et le testicule peut descendre seul dans le scrotum.
  • Lorsque l'enfant est stressé, lorsque sa situation et son humeur changent du côté «mauvais», lorsqu'il est effrayé, hurlant, des perturbations thermiques et le plus souvent lorsqu'il est refroidi, le testicule se lève à nouveau.
  • Après une atrophie physiologique du muscle qui soulève le testicule, une fausse cryptorchidie passe.

Diagnostic de la maladie

Déterminer la présence de cette pathologie chez un bébé n'est pas difficile: un examen régulier et une palpation suffisent. Déjà dans la salle d'accouchement, cette anomalie est détectée par les néonatologistes.

En règle générale, dans de tels cas, il n’ya pas de testicule ni les deux, et à l’endroit où il n’ya pas de testicule, le scrotum est sous-développé.

La fausse cryptorchidie chez les enfants est diagnostiquée de manière simple: le médecin palpe les testicules à deux reprises, tout d'abord dans un état de calme et de détente de l'enfant et, plus tard, lorsque le bébé est tendu et légèrement refroidi.

  • Les parents attentifs eux-mêmes découvriront très vite la fausse cryptorchidie grâce aux soins quotidiens hygiéniques du bébé et au bain, lorsque le testicule, c'est-à-dire dans le scrotum, est absent.
  • Avec la vraie et la fausse cryptorchidie inguinale, le bébé devra passer une échographie pour déterminer la taille du testicule et sa position dans le canal inguinal.
  • Il est nécessaire de déterminer à quel niveau et comment le testicule est situé par rapport aux anneaux inguinaux internes et externes.
  • Déterminer la taille et la localisation du testicule dans la cryptorchidie abdominale en plus de l'échographie par tomodensitométrie.

L’absence de testicule dans le scrotum après le premier mois de la vie du bébé nécessite une visite obligatoire chez l’urologue pédiatrique pour consultation et établissement d’un diagnostic précis. Le médecin déterminera les tactiques d’observation et de traitement ultérieurs.

Avec le sous-développement, l'atrophie ou l'absence congénitale du testicule, le diagnostic est très difficile; par conséquent, ce n'est que pendant la laparoscopie - une opération de diagnostic, le diagnostic final est fait.

Comment éviter les complications possibles?

Les complications suivantes de cette pathologie sont possibles:

  1. Douleur chez un bébé causée par la croissance d'un testicule non descendu ou par une violation du passage dans le canal déférent.
  2. Torsion ou pincement du testicule. Lorsque cela se produit, le sang du testicule est violé et il peut mourir en quelques heures à peine.
  3. Traumatisme accru au testicule dû à une localisation inhabituelle dans la région de l'aine.
  4. Violation de la spermatogenèse et de l'infertilité.
    Environ 70% des enfants atteints de cryptorchidie bilatérale à l’avenir sont stériles. Une mauvaise mise en place du testicule entraîne une violation du régime thermique, ce qui entraîne l'apparition de processus dystrophiques dans ses tissus et, par conséquent, l'apparition de troubles hormonaux et de pathologies de la spermatogenèse.
  5. Formation de tumeurs.
    Différentes formes de cryptorchidie conduisent au cancer du testicule dans 80% des cas. Environ 12 fois plus souvent, le cancer des testicules survient dans la forme abdominale de la cryptorchidie.
    Cela s'explique par le sous-développement et d'éventuelles anomalies testiculaires, ainsi que par un régime de température élevée, en particulier dans la cavité abdominale, qui entraîne des mutations dans le testicule, des processus de division cellulaire normaux et de nouvelles croissances.

La cryptorchidie chez les enfants est souvent associée à d'autres anomalies congénitales:

  • hernie inguinale pouvant être altérée et poser un risque pour la santé et même la vie du bébé,
  • hypospadia
  • des anomalies du système génito-urinaire et d'autres organes.

Les parents ne devraient pas paniquer - le risque de développer les complications ci-dessus est plus élevé que si la cryptorchidie est diagnostiquée trop tard et que l'opération a également été effectuée de manière intempestive.

Traitements efficaces contre la cryptorchidie chez les enfants

Le traitement de cette pathologie est strictement individuel et commence immédiatement après le diagnostic final.

  • Si un tel diagnostic est posé sur un nouveau-né, les parents doivent rester calmes, car dans 70 à 75% des cas au cours de la première année de vie, le testicule descend spontanément dans le scrotum lui-même.
  • En règle générale, la descente incomplète du testicule est éliminée indépendamment au cours des premières semaines d'un nouveau-né à terme.
  • Chez les bébés prématurés, chez lesquels on observe l'immaturité de tous les organes, le processus de migration testiculaire prend plus de temps (de 3 à 12 mois).
  • En cas de fausse cryptorchidie, le traitement n'est généralement pas requis. Ceci est une variante de la norme. Lorsque le crémaster est atrophié à mesure que l'enfant grandit, la fausse cryptorchidie disparaît.

Traitement conservateur

Lorsque le traitement médicamenteux prescrit des vitamines, des médicaments hormonaux spéciaux qui peuvent stimuler la descente du testicule dans le scrotum. Dans de tels cas, le testicule commence à croître rapidement et, à mesure qu'il devient beaucoup plus difficile, il peut en quelque sorte se glisser dans le scrotum. Avec un traitement conservateur, l'observation de suivi de l'enfant par un urologue commence à un âge précoce.

De telles mesures sont efficaces en cas de fausse cryptorchidie et de préparation à la chirurgie.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est effectué dans le cas où la cryptorchidie chez un enfant est préservée après son premier anniversaire. L'opération est réalisée uniquement sous anesthésie générale.

  • En cas de cryptorchidie abdominale, on utilise la laparoscopie lorsqu'un tube d'une caméra vidéo et des instruments chirurgicaux sont insérés dans la cavité abdominale d'un enfant au moyen de petites perforations pratiquées dans la paroi abdominale antérieure. L'oeuf trouvé est relégué ou immédiatement dans le scrotum ou dans l'aine (à condition que la longueur du cordon spermatique ne soit pas suffisante pour amener le testicule dans le scrotum).
  • Dans la cryptorchidie inguinale, une opération effectuée par une incision dans la région inguinale réduit à la mobilisation d'un testicule non descendu, allongement du cordon avec des vaisseaux sanguins, de sorte qu'il est possible d'abaisser le testicule sans tension et de le maintenir dans le scrotum.
  • En règle générale, le sous-développement du testicule est éliminé, car il n’est pas viable et le risque de développer une tumeur (tumeur) du testicule est donc élevé.

Parents, seule une aide qualifiée ponctuelle vous permet de créer les conditions optimales pour une croissance, un développement et une formation appropriés des organes génitaux masculins de vos garçons et pour qu'ils puissent à l'avenir devenir leurs pères.

Qu'est-ce que la cryptorchidie et à quel âge commencer son traitement? Dans la vidéo proposée, un chirurgien pédiatrique répond à ces questions.

Période postopératoire

Après orchippexie, une surveillance de la zone d’opération est nécessaire pour assurer la position correcte du testicule, l’absence de sa migration (mouvement). Pour ce faire, vous pouvez appliquer:

  • diagnostics physiques, y compris examen, palpation, percussion (tapotage avec analyse des sons), auscultation (écoute des sons avec un stéthoscope);
  • Scrotum par ultrasons;
  • test (analyse) des hormones.

Le premier mois après la chirurgie, la fréquence des examens chez le médecin - une fois par semaine. Les six prochains mois vont à l'inspection une fois par mois. Si tout va bien, vous devrez à l'avenir consulter votre médecin tous les six mois.

Quelle est la prévision

Les médecins ne recommandent pas simplement l'opération consistant à abaisser le testicule dans le scrotum chez un enfant - cette méthode élimine la cryptorchidie dans presque 100% des cas. En ce qui concerne la fertilité d'un homme qui a subi une opération similaire dans son enfance, si l'opération a été réalisée en raison de l'échec d'un testicule, la fertilité (la capacité de produire une progéniture) se situe dans la fourchette normale. Si la chirurgie était pratiquée sur les deux testicules, la fertilité chutait à 65%. Cependant, c'est toujours mieux que pas de traitement du tout. En outre, l'opération réduit (bien qu'elle n'élimine pas complètement) le risque de cancer du testicule chez l'homme à l'âge adulte.

Autres traitements

  • L'injection d'une hormone telle que la gonadotrophine chorionique humaine (hCG) peut aider le testicule à se positionner.
  • De 3 à 5 injections sont effectuées.
  • Cependant, cette méthode est rarement recommandée par les médecins en raison de sa faible efficacité: avec la cryptorchidie bilatérale, elle est principalement utilisée comme étape préparatoire avant une intervention chirurgicale.

En l'absence d'un ou des deux testicules chez un garçon, une mesure telle que la prothèse peut être indiquée. Une telle opération peut être réalisée à la fin de l'enfance et à l'adolescence. À l'aide de prothèses modernes, le scrotum aura un aspect absolument naturel.

Les avis

En raison de la prévalence de cette pathologie chez les nouveau-nés, le sujet du traitement de la cryptorchidie est activement discuté dans les discussions des forums thématiques, sur les sites médicaux. Quelqu'un parle du succès du traitement hormonal, d'autres disent que seule la chirurgie a aidé. Voici quelques critiques similaires:

Les hormones ne m'aident pas, et en effet, une telle petite hormone gavée. Notre neveu a été opéré sur un testicule, maintenant tout est en place.

Ils disent qu'ils ont peur de l'opération. Et personne n'a peur des effets secondaires de l'hormonothérapie?

Nous avons reçu une quatrième injection d'hCG hier. Si seulement je ne le ferais pas, mais il y a des progrès. C'est bien que l'enfant ait bien souffert de cette quatrième injection. Auparavant capricieux, pleurant. Je ne vois aucun effet secondaire. Si seulement ça coûtait tout.

Nous avons choisi l'opération. Nous sommes sortis de l'hôpital au bout de 4 jours. Bien sûr, la chirurgie est un test pour l’enfant et pour la mère. Mais je suis contre les hormones. Maintenant tout va bien, le testicule est en place.

Déjà après la deuxième injection d'hormones, j'ai remarqué que le testicule, situé au sommet du canal inguinal, s'était abaissé. Après trois injections, il a atteint l'entrée du scrotum. J'espère que jusqu'à la fin de l'automne.

Avez-vous besoin d’hormones après la chirurgie? Si l'enfant a plus d'un an, le testicule lui-même ne descendra pas. Avec l'opération ne vaut pas la peine. Il n'y a rien de mal à cela.

J'ai lu qu'en 5 ans, le testicule lui-même avait chuté. Mais, malheureusement, il n’a pas conservé ses fonctionnalités. Il est donc préférable de procéder à une opération à un âge précoce pour qu’il n’y ait aucune conséquence.

Nous sommes allés voir deux chirurgiens différents. On dit d'attendre un an et demi, et si cela ne tombe pas, alors opérer. Un autre médecin du centre périnatal nous conseille de procéder à la chirurgie (nous avons 1,2 ans). Dit quel type d'examen tu as besoin de passer.

La période postopératoire n'était qu'une horreur. Alors que le fils se retirait de l'anesthésie, il vomissait beaucoup. Une semaine plus tard, il était impossible de s’asseoir et de marcher, il suffit de s’allonger. Maintenant tout est fini, mais si je me souviens bien, cela déforme tout autant.

CLASSIFICATION

Il existe plusieurs formes de cryptorchidie, chacune ayant ses propres caractéristiques. Selon le type de pathologie, différents traitements lui sont appliqués. Partager:

  • La vraie cryptorchidie est caractérisée par l'impossibilité de descendre du testicule par la palpation.
  • Une fausse cryptorchidie peut survenir lorsque le tonus des muscles génitaux contribue à l’élévation du testicule. Dans ce cas, il peut être facilement rendu à la place qui lui revient par la palpation.
  • L'ectopie testiculaire est une anomalie complexe et dangereuse dans laquelle le testicule est tombé sous la peau dans la cuisse, région de l'aine.
  • Un testicule surélevé peut être diagnostiqué si le cordon spermatique se développe au ralenti.

Chez les garçons, les testicules non descendus peuvent être observés dès la naissance ou apparaissent à maturité. En fonction de cela, la cryptorchidie est appelée primaire ou secondaire. Le site de localisation divise la pathologie en formes abdominale et inguinale. Selon la localisation du testicule non descendu, la cryptorchidie droite, gauche (30%) ou bilatérale (20%), qui survient dans 50% des cas, peut être identifiée.

Symptômes

Déterminer la présence de la cryptorchidie chez un enfant est assez simple. Au cours des trois premières années, le bébé est sous la surveillance d'un pédiatre et d'un chirurgien qui palpent constamment les organes génitaux et vérifient l'emplacement des testicules.

Par conséquent, le premier symptôme de la maladie est l’absence d’un organe à la place qui lui convient ou un examen sous la peau de la cuisse, dans la région de l’aine.

Une autre cause de préoccupation peut être une douleur tiraillante à l'abdomen.

RAISONS

Plusieurs facteurs principaux peuvent conduire à une anomalie chez un enfant.

  • Anomalies chromosomiques qui entraînent une distorsion des informations sur le corps au niveau génétique.
  • L'impact des substances nocives sur le corps d'une femme enceinte. Ces substances comprennent l’alcool, la nicotine, les vapeurs d’essence, les peintures et les laques, les stupéfiants et les drogues. De plus, la cryptorchidie peut être causée par des maladies transmises, telles que la varicelle, la rubéole, la grippe, une maladie de la thyroïde, entraînant des troubles hormonaux (hyperthyroïdie, thyréotoxicose, hypothyroïdie, etc.).
  • Un mauvais développement du canal inguinal, un anneau trop étroit ou une taille insuffisante du canal lui-même contribuent également à l'émergence de la cryptorchidie.
  • Une quantité insuffisante d'hormones sexuelles chez une femme peut conduire à une forme bilatérale de testicules non descendus chez un enfant.
  • Dans les cas où une femme n'a pas réussi à accoucher avant l'heure prévue, le risque de cryptorchidie augmente jusqu'à 30%.
  • Les enfants présentant des anomalies naissent plus souvent dans des familles où les pathologies proches ont une pathologie similaire.
  • Sous-développement du tissu conjonctif, assurant la descente des testicules dans le scrotum.

La présence de ces facteurs ne signifie pas que le garçon doit naître avec une anomalie. Ils ne font qu'augmenter considérablement la probabilité de cet événement. S'il en existe un ou plusieurs, cela vaut la peine d'être surveillé par un médecin pendant la grossesse et de suivre de près le développement du bébé à naître dans l'utérus.

METHODES DE DIAGNOSTIC DU CRYPTORCHISME

La médecine moderne est bien avancée et offre une variété de méthodes de diagnostic sûres et précises. Tout d'abord, le pédiatre analyse les antécédents de la maladie, examine l'évolution de la grossesse chez la mère et influe sur les facteurs pouvant conduire à la pathologie.

  • L'examen et la palpation du scrotum d'un nouveau-né ont lieu dans les premiers jours de sa vie grâce aux efforts d'un pédiatre et d'un chirurgien. Les examens répétés ont lieu tous les 3, 6, 9 mois et un an. En sondant, le médecin détermine l'emplacement des deux testicules, leur consistance, leur sensibilité et la palpation du canal inguinal externe, en essayant d'abaisser l'organe en place. Lors de l'examen, le chirurgien peut prescrire des procédures supplémentaires pour identifier les caractéristiques de la maladie.
  • Imagerie de contraste. Afin de voir visuellement les vaisseaux menant au testicule non descendu, prescrire une angiographie est prescrit. Une solution spéciale est injectée dans le sang d'un petit patient, qui est distribué par les vaisseaux sanguins. Après un certain temps, une série de rayons X est effectuée. Grâce à la substance, la photo montre la cryptorchidie chez les enfants, sa forme. S'il n'y a pas de vaisseaux sanguins sur la photographie, cela indique l'absence du testicule.
  • Échographie. L'échographie est l'une des méthodes de recherche les plus courantes et les plus sûres. Les appareils modernes vous permettent non seulement d’obtenir l’image en temps réel, mais également d’utiliser le mode Doppler, qui permet de visualiser les vaisseaux.
  • Tomographie par ordinateur. Cette méthode de recherche est attribuée dans des cas extrêmes. Il est basé sur les principes de la radiographie. La tomographie permet d’obtenir une image tridimensionnelle couche par couche de la zone sélectionnée.

TRAITEMENT DE L'ANOMALIE

  • Dans le traitement de la cryptorchidie, il est nécessaire d'identifier une forme de pathologie.
  • Si un testicule non descendu est associé à une augmentation du tonus musculaire, le médecin vous prescrit un traitement hormonal.
  • Les médicaments détendent les muscles et aident le corps à retrouver sa place.
  • Si la cryptorchidie est vraie et que les organes génitaux ne sont pas revenus à la normale avant l'âge de 2 ans, le traitement consiste en une intervention chirurgicale.

Pendant l'opération, le chirurgien abaisse le testicule dans le scrotum et le fixe. Actuellement, une telle intervention peut avoir lieu par laparoscopie ou par la méthode ouverte classique.

COMPLICATIONS ET CONSÉQUENCES DE LA MALADIE

Ne pas ignorer la cryptorchidie chez les enfants, car elle peut entraîner des conséquences graves et des complications.

En raison de la surchauffe constante, la production d'hormones sexuelles (spermatozoïdes) est aggravée, ce qui entraîne l'infertilité. L'instabilité de la production d'hormones sexuelles contribue également au développement de l'impuissance, la prise de poids, conduit à l'absence de symptômes masculins secondaires.

PRÉVENTION

Afin de protéger votre enfant autant que possible, il est nécessaire de maintenir un mode de vie sain pendant la grossesse, de suivre un régime alimentaire adéquat, d'abandonner les mauvaises habitudes, de passer plus de temps à l'extérieur, à consulter un obstétricien-gynécologue. En outre, la future mère devrait être protégée des maladies virales et essayer de se limiter à la prise de médicaments. La meilleure solution est une planification et une préparation soigneuses de la grossesse.

Si malgré tout l'enfant présente une anomalie, il ne faut pas paniquer, car pour le traitement de la cryptorchidie chez les enfants, des moyens modernes sont utilisés pour garantir un résultat positif.

POURQUOI LE CRYPTORCHISME CHEZ LES ENFANTS SURVEILLE?

Pendant la vie prénatale, les testicules fœtaux sont situés dans la cavité abdominale. Après 7 mois de grossesse, il se produit une descente intra-utérine progressive des testicules à travers la paroi abdominale et le canal inguinal dans le scrotum.

Ce processus est effectué sous certaines conditions:

  • Augmentation de la pression intra-abdominale
  • La présence de Gunterov Podaz, qui assure la descente du testicule vers le bas
  • Péristaltisme intestinal

L'absence de testicules dans le scrotum chez les enfants de plus d'un an indique le développement de la cryptorchidie, qui se produit à l'arrière-plan:

  • Troubles endocriniens de la mère (diabète sucré, maladie de la thyroïde, etc.) /

IMPORTANT! Les médicaments contenant des œstrogènes au cours du premier trimestre de gestation peuvent provoquer la cryptorchidie chez les enfants.

Le syndrome de Down, les malformations congénitales du développement sont souvent accompagnés de cryptorchidie chez les enfants.

En cas de descente tardive des testicules chez les hommes du côté paternel, le risque de développer une cryptorchidie augmente plusieurs fois.

  • Retards foetaux.

Dans le contexte d'infections graves pendant la grossesse (toxoplasmose, rubéole, grippe), ainsi que d'effets indésirables sur le corps du fœtus, les facteurs chimiques (alcool, fumée de tabac) retardent le développement du fœtus, qui est l'une des conditions préalables à la cryptorchie chez les enfants. Les testicules non descendus sont les plus fréquents chez les nourrissons pesant jusqu'à 2,5 kg, chez les prématurés.

  • Obstruction mécanique dans la descente des testicules.

La cryptorchidie chez les enfants survient lorsqu'il y a un canal inguinal infranchissable, un appareil ligamentaire faible des testicules, des anomalies des vaisseaux testiculaires, ainsi qu'un raccourcissement du cordon spermatique.

  • L'utilisation de certains médicaments.

La prise de fortes doses de paracétamol, d'ibuprofène et d'autres médicaments ayant un effet analgésique et antipyrétique prononcé augmente le risque de développer une cryptorchidie 10 à 15 fois.

  • Troubles hormonaux chez le fœtus.

Le taux de mouvement des testicules le long du canal inguinal dans le scrotum dépend de la concentration en androgènes - hormones sexuelles mâles, ainsi que de l'hormone lutéinisante.

SIGNES QUE VOUS POUVEZ ÊTRE SOUMIS AU CRYPTORCHISME CHEZ UN ENFANT.

Dans la plupart des cas, en violation du ptosis des testicules dans le scrotum du bébé ne dérange pas. Les manifestations telles que l'enflure dans l'aine, la douleur et l'anxiété sont très rares.

La cryptorchidie chez un enfant se manifeste comme suit:

  • Palpation du scrotum "vide"

Véritable cryptorchidie. L'absence de testicules dans la cavité scrotale indique une cryptorchidie bilatérale. Les testicules ne sont pas palpables, car ils sont situés dans la cavité abdominale.

Ectopie des testicules. La palpation des testicules à l'extérieur du scrotum (dans le canal inguinal, la cuisse, le pénis) indique que leur descente s'est produite dans la mauvaise direction.

  • Un seul testicule est palpé dans le scrotum.

L'absence d'un testicule dans le scrotum indique une cryptorchidie unilatérale.

  • Dans le scrotum, les deux testicules sont palpés, ce qui «tire» vers le haut lorsque l'enfant est froid ou agité.

Dans ce cas, nous parlons de faux cryptorchisme ou de rétraction, en raison de la tonicité accrue du muscle qui soulève le testicule. La fausse cryptorchidie est le plus souvent observée entre 6 et 8 ans, après quoi elle régresse indépendamment vers 11 ans. Cette affection ne nécessite donc pas de traitement.

IMPORTANT! Si vous suspectez un cryptorchisme chez un enfant, vous devriez consulter l'urologue pédiatrique. Plus les testicules sont longs hors du scrotum, plus le risque de complications est élevé.

Pour confirmer le diagnostic de cryptorchidie en utilisant des méthodes telles que l'échographie. Dans le cas où le médecin exprime des préoccupations concernant le monorchisme - absence complète de testicules à la naissance, une méthode d'examen plus sérieuse est requise - la laparoscopie diagnostique.

QU'EST-CE QUE LE CRYPTORCHISME CHEZ LES ENFANTS DANGER?

  • Infertilité

La descente des testicules dans le scrotum n'est pas juste. À la température du corps, les spermatozoïdes meurent. Il est donc extrêmement important de déplacer rapidement les testicules dans un «endroit plus frais» - le scrotum, dont la température est légèrement inférieure (environ 34,5 ° C).

Les garçons atteints de véritable cryptorchidie bilatérale accusent un retard dans leur développement physique et sexuel, en raison de la réduction de la sécrétion d'hormones mâles.

IMPORTANT! La violation de la sécrétion d'hormones sexuelles mâles lors de la cryptorchidie chez un garçon est une indication de traitement par un endocrinologue.

Pathologie chirurgicale aiguë nécessitant une intervention chirurgicale.

Le risque de développer une oncopathologie avec cryptorchisme augmente de 30 à 40 fois.

RAISONS DU DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS

Les causes de la cryptorchidie chez un enfant peuvent être les suivantes:

  • hormonal. Manifesté dans l'utérus, ce qui peut être causé par des problèmes du système endocrinien du fœtus ou de la mère. En outre, la cause de la maladie peut être le diabète. Les pathologies des glandes endocrines au cours du dernier trimestre de la grossesse sont particulièrement dangereuses.
  • prédisposition génétique. La cryptorchidie peut se développer si une maladie masculine a été diagnostiquée avec la maladie;
  • anomalies d'anatomie. La cryptorchidie chez les enfants peut être provoquée par des lésions mécaniques des testicules lors de leur passage dans le passage inguinal étroit. En outre, des anomalies peuvent être causées par une circulation sanguine altérée (lors de la déformation de vaisseaux à proximité);
  • accouchement précoce. La cryptorchidie chez les enfants se développe plus souvent quand ils sont prématurés (surtout si l'enfant pèse moins de 1 kg) ou lors de naissances multiples;
  • mutations. Le plus souvent, la maladie affecte les patients atteints du syndrome de Down, ce qui entraîne un développement anormal des parois abdominales.

CAUSES DE MALADIES CHEZ L'ADULTE

La cryptorchidie chez l'homme, qui selon la CIM-10 porte le code Q53, se développe généralement en raison d'obstacles mécaniques qui empêchent l'organe de s'enfoncer dans le scrotum. Visuellement, le problème peut même être identifié indépendamment. Les causes de maladie unilatérale ou bilatérale chez l’adulte sont divisées en 3 types:

  • pathologie dans le développement du pédicule vasculaire;
  • pathologies du système endocrinien;
  • fusion du péritoine.

La cryptorchidie du côté droit, comme celle du côté gauche, est rare chez l'adulte. Il peut être détecté lors de l'examen chez l'urologue ou sur la base d'une échographie.

Définition de maladie

Les symptômes de la cryptorchidie sont les suivants:

  • absence d'un ou des deux testicules dans le scrotum;
  • sous-développement visuel, asymétrie du scrotum;
  • douleurs de douleur et de tiraillement dans l'abdomen ou l'aine, qui sont aggravées par l'agitation, la tension.

Les symptômes de la cryptorchidie peuvent être aggravés par la torsion du cordon spermatique. Si un testicule non descendu est compliqué par la présence d'une hernie, il sera étranglé et risque de mourir s'il n'est pas traité. Il est également dangereux de localiser les testicules dans l'aine, car ils peuvent être blessés en raison de la présence d'un pubis à proximité.

La cryptorchidie bilatérale et unilatérale peut être du type suivant:

  • faux Implique de placer le testicule dans le réservoir dans l'aine. Ce réservoir étant situé dans la cavité abdominale, le patient le ressent lors de la tension de la presse. La fausse cryptorchidie présuppose le fonctionnement normal du scrotum et un organe défectueux légèrement réduit, en l'absence d'hypothermie, a plus de chance de tomber tout seul. Habituellement, une maladie telle que la fausse cryptorchidie ne nécessite pas de traitement;
  • vrai. Cette forme de la maladie prévoit que le testicule est situé dans l'allée inguinale. Les médecins distinguent la cryptorchidie à une ou deux voies. Ces dernières sous-espèces sont souvent accompagnées d'autres maladies de l'appareil reproducteur. Visuellement, la pathologie est révélée par l'asymétrie du scrotum et l'organe non descendu peut être retrouvé par palpation;
  • acquis. Il a été provoqué par des blessures à l'aine, qui sont à l'origine du mouvement des testicules, ainsi que par le port prolongé d'un pansement après une opération de la hernie. Elle nécessite un traitement et peut être diagnostiquée à tout âge.
  • ectopie. Permet de localiser le testicule n'importe où sauf le scrotum. En conséquence, la cryptorchidie pubienne, fémorale et périnéale est isolée.

Cryptorchidie du côté gauche plus commune en raison des caractéristiques structurelles du système reproducteur masculin.

IMPLICATIONS

L’infertilité masculine est l’effet indésirable le plus couramment observé après la découverte de la cryptorchidie congénitale ou acquise (sans traitement); il est diagnostiqué chez 70% des patients. Aussi parmi les conséquences mènent:

  • forme bilatérale de la maladie. Développé à la suite de dommages mécaniques ou de pathologies de la circulation sanguine. Il peut également être causé par une surchauffe de l'aine ou une hypodynamie. Le spermogramme dans ce cas montre un petit nombre de spermatozoïdes. Pour éviter une telle complication, les jeunes enfants devraient être opérés à l'âge de 1,5 ans;
  • cancer des testicules. La probabilité de tomber malade de celui qui souffre de cryptorchidie, supérieure à la moitié. Souvent, un testicule en bonne santé est affecté par une tumeur;
  • perturbations dans le contexte hormonal. Cela peut retarder l'apparition de caractères sexuels secondaires, l'obésité et la constitution d'une constitution féminine. Sur le corps, les cheveux peuvent cesser de pousser.
  • torsion. C'est une pathologie de la circulation sanguine dans les testicules, qui s'accompagne de douleurs dans l'aine, d'une forte fièvre ou même de vomissements. Visuellement déterminé par le scrotum bleu.

DIAGNOSTIC

Le diagnostic pathologique comprend:

  • examen par un médecin. Il examine le patient et la palpation du scrotum, à l'aine, pour révéler la position du testicule;
  • étudier en utilisant des ultrasons. Utilisé pour obtenir une image plus complète de la pathologie;
  • tests hormonaux. Ils jouent un rôle de soutien en aidant à déterminer si un patient a besoin d'un traitement hormonal;
  • laparoscopie. Il peut être utilisé dans la forme abdominale de la maladie. Cela implique l’introduction d’air dans la région abdominale à travers le trocart, puis dans l’objectif de la caméra, dont l’image est visible sur le moniteur.

Comment se débarrasser de la maladie

  • conservateur. Implique la prise de vitamines et d'hormones, ce qui contribue au mouvement des testicules dans la région scrotale. Habituellement utilisé pour traiter la pathologie chez les enfants de moins d'un an;
  • opérationnel. Il s'agit d'une intervention chirurgicale qui peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale. Les médecins vont couper l'aine pour abaisser le testicule et le fixer au scrotum.

Si le traitement conservateur échouait, un enfant de 1 à 2 ans se verrait alors prescrire une orchidpexie. Avant la chirurgie, une biopsie du testicule est nécessaire. Elle peut être utilisée pour détecter des tumeurs malignes et d’autres anomalies. L'opération nécessite des patients présentant une torsion des tubes séminifères, une ectopie ou une hernie de l'aine.

L'opération de cryptorchidie peut être de deux types:

  • ouvrir Pendant l'opération, le patient fait une incision dans l'abdomen, les médecins trouvent un testicule non descendu et l'abaissent en une ou plusieurs étapes;
  • laparoscopique. Plusieurs ponctions sont pratiquées dans l'abdomen du patient, près des testicules, afin de le diriger vers le scrotum. Souvent, lors d’une intervention chirurgicale chez un adolescent ou un homme âgé, il faut retirer le testicule, car il n’est plus viable depuis longtemps et une tumeur peut alors apparaître. L'intervention laparoscopique aide également à éliminer une hernie à l'aine.

Si le processus nécrotique de la glande est fixé, les médecins vont retirer le testicule. Si l'opération doit être effectuée après que le patient ait grandi, il est ensuite nécessaire d'éliminer le défaut en greffant des testicules de donneur ou en insérant un organe artificiel.

Le traitement de la maladie en milieu hospitalier dure jusqu'à une semaine, après quoi le patient est renvoyé chez lui. Même après une intervention chirurgicale, les patients doivent être examinés périodiquement par un médecin car ils courent un risque accru de développer un cancer. De plus, à titre préventif, il est recommandé d’auto-tester les testicules.

Si la maladie a été enregistrée et guérie chez les patients de moins de 2 ans, leur risque de conséquences négatives est plutôt faible - par exemple, jusqu'à 20% de ceux qui n'ont pas eu de testicule peuvent tomber malades avec l'infertilité. Si au moins un testicule ne fonctionne pas normalement, le garçon doit être enregistré auprès de l'endocrinologue.