Peut-on guérir l'infertilité chez les femmes

Puissance

Pour la plupart des femmes, ce problème est la plus grande tragédie de la vie. Donc, déjà par nature, un bébé en bonne santé est un symbole du bien-être de la famille, et sans enfants, la famille est considérée comme inférieure. Face à l'incapacité de concevoir un enfant pendant longtemps, les femmes s'interrogent sur la manière de résoudre le problème, surtout par un traitement médicamenteux. Les possibilités de la médecine moderne offrent plus d'une option de traitement, mais tout dépend de la cause spécifique de la pathologie.

Caractéristiques de la thérapie d'infertilité

Tout traitement, y compris gynécologique, commence par le diagnostic correct. Si nous parlons d'infertilité, les capacités diagnostiques de la chirurgie endoscopique se sont élargies, vous permettant de diagnostiquer avec précision et rapidité l'état des organes pelviens de la femme, afin d'éliminer la pathologie.

Si la cause du problème est éliminée par des méthodes conservatrices ou chirurgicales, le traitement sera efficace, la conception est possible par des moyens naturels.

Lorsque les mesures prises ne donnent pas effet, une insémination artificielle est réalisée, des techniques de procréation assistée sont appliquées. Aujourd'hui, ces méthodes innovantes permettent à de nombreuses femmes de devenir mères, et parfois elles tombent enceintes immédiatement avec des jumeaux.

Traitement des problèmes d'organes reproducteurs

Très souvent, les femmes ne peuvent pas concevoir un enfant parce que leurs trompes de Fallope sont infranchissables. Dans le traitement de l'infertilité des trompes, des méthodes de traitement conservateur sont utilisées: antibiotiques, immunomodulateurs, anti-inflammatoires. Améliore leur effet physiothérapie et thérapie de spa. Si, pendant un an et demi, le traitement conservateur n’a aucun effet, une femme se voit proposer un traitement chirurgical. Il est montré avec obstruction complète ou partielle des tuyaux, torsion pathologique, formations adhésives qui limitent la mobilité de l'organe. La microchirurgie augmente les chances de grossesse de près de 60%.

En ce qui concerne l'infertilité causée par l'endométriose, elle est traitée par la méthode de l'endocoagulation laparoscopique. Tout d'abord, les lésions pathologiques sont enlevées, puis le résultat est fixé avec un traitement médical. La grossesse survient après les procédures ci-dessus dans 40% des cas.

Dans le traitement de l'endométriose, la méthode des injections paracervicales est activement utilisée aujourd'hui. Son efficacité est supérieure à 90%. Les injections sont faites dans le col utérin. Un tel traitement local peut traiter efficacement les myomes, l'aménorrhée, les ovaires polykystiques et les maladies inflammatoires pelviennes. La méthode d’injection paracervicale rétablit une fonction ovarienne saine, les adhérences régressent.

Traitement de l'infertilité endocrine féminine

Dans ce cas, le traitement est prescrit en fonction des changements hormonaux et du cycle. Un traitement stimulant normalise la maturation des follicules, aide à la production d'œufs en bonne santé, prépare le corps de la femme à supporter le fœtus.

Dans le syndrome des ovaires polykystiques, le traitement conservateur vise à stimuler l'ovulation. La durée du traitement aux hormones varie de trois à cinq cycles. Si cela ne fonctionne pas, une biopsie ovarienne bilatérale est présentée, leur résection en coin. C'est la chirurgie laparoscopique.

Un traitement hormonal substitutif avec une stimulation supplémentaire de l'ovulation conduit à l'apparition de la conception.

Traitement de l'infertilité d'origine inconnue

Il arrive souvent qu'après l'examen, les experts ne constatent aucune anomalie dans l'état de santé de la femme qui empêche de concevoir un enfant. Ensuite, on lui diagnostique une "infertilité d'origine inconnue" et suggère que la cause dans ce cas pourrait être des facteurs psychologiques. Ensuite, un psychologue travaille avec une femme qui découvre quels facteurs, les attitudes au niveau subconscient, ne permettent pas à une femme de concevoir un enfant. Il peut s’agir de traumatismes psychologiques de l’enfance associés au décès de parents proches après l’accouchement et d’histoires sur la douleur de l’accouchement. La barrière peut aussi être la confiance de la mère de la femme que les enfants entravent leur carrière. Dans des situations similaires avec les futures mères, des séances de psychothérapie sont organisées pour éliminer les complexes psychologiques.

Si ce traitement ne donne pas de résultats, il est alors nécessaire de recourir à des techniques de reproduction. Il s’agit d’une insémination intra-utérine avec le sperme du mari (donneur), d’une fécondation in vitro, d’une injection de sperme dans l’ovule.

Traitement de l'infertilité chez les femmes

Le facteur d'infertilité féminine dans 35 à 40% des cas est la cause du mariage sans enfant.

L'infertilité est-elle traitée chez les femmes?

Cela dépend de la forme d'infertilité et de la raison qui l'a provoquée. Si la cause peut être éliminée par des méthodes conservatrices ou chirurgicales, le traitement de l'infertilité chez la femme sera efficace et la grossesse aura lieu naturellement.

Si, malgré les méthodes de traitement mises en place, la grossesse ne se produit pas, des procédures sont mises en œuvre pour obtenir une grossesse à l'aide des techniques d'insémination artificielle et de procréation assistée. Dans ce cas, la grossesse survient artificiellement. En pratique clinique, dans le traitement de l'infertilité féminine, ces méthodes sont souvent utilisées en combinaison. Nous abordons ci-dessous la question du traitement de l'infertilité chez les femmes présentant divers facteurs d'infertilité.

Traitement de l'infertilité des trompes chez les femmes

Comment guérir l'infertilité chez les femmes causée par une obstruction des tubes?

Dans le traitement de la stérilité tubaire chez les femmes, des méthodes de traitement conservateur et chirurgical (microchirurgical) sont utilisées. Le traitement des maladies inflammatoires des tubes est effectué avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des médicaments immunomodulateurs. Montré physiothérapie et traitement spa. En l'absence d'effet du traitement conservateur pendant 1,5-2 ans, la question du traitement chirurgical est posée.

L'opération est indiquée pour l'obstruction complète ou partielle des tubes, pour les gonflements sacciformes et les torsions pathologiques, ainsi que pour la formation d'adhérences limitant la mobilité des tubes. À la suite des opérations de microchirurgie, la fréquence des grossesses augmente de 30 à 60%.

L'infertilité causée par l'endométriose est traitée par endocoagulation par laparoscopie. Dans le même temps, les foyers pathologiques sont supprimés et le résultat de la laparoscopie est fixé par un traitement médical. Le début de la grossesse est noté dans 30 à 40% des cas.

Si l'infertilité est causée par des troubles fonctionnels des trompes de Fallope, le traitement vise à éliminer les facteurs responsables de ce trouble. Dans ce cas, la psychothérapie, les sédatifs, les tranquillisants et les médicaments antispasmodiques sont utilisés.

Comment traiter l'infertilité chez les femmes avec la méthode PTH?

Dans certaines formes d'infertilité, la méthode d'injection paracervicale est recommandée. L'efficacité de cette méthode est supérieure à 90%. Les injections sont effectuées localement dans le col, ce qui élimine efficacement de nombreuses maladies gynécologiques. La méthode PDH est utilisée avec succès dans le traitement de l'endométriose, des fibromes utérins, de l'aménorrhée, des maladies inflammatoires des organes pelviens, des kystes polykystiques et ovariens. À la suite du traitement avec cette méthode, le fonctionnement des ovaires est restauré et les adhérences régressent.

La stérilité endocrinienne est-elle traitée chez la femme?

Le traitement des femmes atteintes de cette forme d'infertilité dépend de la nature du cycle menstruel, des changements hormonaux. Le traitement de substitution ou stimulant normalise le processus de maturation des follicules, favorise le développement d'œufs en bonne santé et prépare le corps de la femme à supporter une grossesse.

Comment traiter l'infertilité chez les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques? Dans ce cas, le traitement conservateur vise à stimuler l'ovulation, qui est effectuée après l'inhibition de la fonction ovarienne par des anti-œstrogènes. La durée du traitement hormonal est de 3 à 5 cycles. Si le cycle menstruel ovulatoire n'est pas rétabli, un traitement chirurgical est indiqué: biopsie ovarienne bilatérale, électrocautérisation des ovaires ou résection en forme de coin. Ces opérations sont effectuées par laparoscopie.

L'infertilité féminine est-elle traitée avec un syndrome ovarien résistant? Le traitement hormonal substitutif et la stimulation ultérieure de l'ovulation entraînent parfois une grossesse.

Comment traiter l'infertilité immunologique chez les femmes?

La méthode de traitement immunosuppressive (glucocorticoïdes) n'était pas répandue bien que, selon les données de la littérature, son efficacité atteigne 20%. Le plus souvent, cette forme d'infertilité utilise la méthode de l'insémination artificielle.

Le traitement des formes d'infertilité non identifiées est le problème le plus difficile. Dans ces cas, recourir à des méthodes assistées de technologie de reproduction. Ceux-ci comprennent:

  • insémination intra-utérine avec du sperme d'un donneur ou d'un mari;
  • fécondation in vitro;
  • injection intracellulaire de sperme dans l'ovule.

Comment traite-t-on l'infertilité chez la femme inséminée par voie intra-utérine

Tout d'abord, une stimulation hormonale des ovaires est effectuée. La maturation des follicules (par ultrasons) est contrôlée et la veille de l’ovulation, le sperme du mari est injecté dans l’utérus à l’aide d’un cathéter spécial. L'insémination vous permet de surmonter la barrière vaginale et le facteur cervical dans lesquels meurent les rapports sexuels normaux du sperme. La probabilité de grossesse après l'insémination atteint 30%.

Peut-on guérir l'infertilité

Comment bien examiner et commencer le traitement, si vous ne pouvez pas donner naissance à un enfant

Environ 20% des femmes ne peuvent pas tomber enceintes pour des raisons de santé

Bien entendu, les médecins savent désormais comment remédier à cette injustice et redonner espoir.

Mais vaut-il la peine d'attendre le coup de tonnerre, ou vaut-il mieux prendre le contrôle de la situation tout de suite?

Vous devez d’abord poser des questions sur l’état de votre système de reproduction.

Son échec peut survenir sous l’influence de nombreux facteurs - depuis les maladies gynécologiques ou infectieuses reportées, jusqu’à ce qu’il ne semble pas directement lié à la stérilité de l’abus d’alcool ou à des causes qui ne sont pas évidentes à première vue, telles que les maladies de la glande thyroïde, du pancréas, des glandes surrénales.

Selon l'OMS, 22 causes d'infertilité féminine ont été identifiées aujourd'hui!

Un diagnostic correct est la bonne étape du traitement.

Méthodes de diagnostic de base:

Échographie (diagnostic par ultrasons);

HSG (un agent de contraste est injecté dans l'utérus, puis une radiographie est prise pour le diagnostiquer);

diagnostics hormonaux (effectués pour déterminer la présence ou l'absence d'ovulation, ainsi que les causes et les mécanismes de l'absence d'ovulation (anovulation);

le dépistage des infections (nécessaire pour la détection des infections, car elles sont la cause la plus courante d'inflammation menant à l'infertilité).

Si le diagnostic révèle toujours une infertilité chez vous, il ne reste plus qu'à être heureux que cela ait été fait à temps, ce qui signifie qu'il sera beaucoup plus facile d'éradiquer le problème. Bien entendu, il est impossible de donner la garantie d’un traitement complet contre l’infertilité. Mais une analyse professionnelle des causes et des conséquences augmente au maximum cette probabilité, car elle vous permet de choisir la méthode de traitement la plus efficace pour chaque cas spécifique.

Médicament ou chirurgie

Pour commencer, habituellement utilisé un traitement médicamenteux (conservateur).

En fonction de la détermination des causes spécifiques de l'infertilité, des médicaments hormonaux, antiviraux, immunocorrecteurs et autres sont sélectionnés.

Mais cela peut être nécessaire et une intervention chirurgicale.

Endoscopie ou laparoscopie.

Cette opération d’épargne est considérée à la fois comme diagnostique et thérapeutique. À travers trois petites perforations (5 mm) sur le corps, ils introduisent un télescope et des instruments. En raison de l'équipement complexe (caméra vidéo, source de lumière, fibre optique), l'image des organes gynécologiques internes agrandie de 4 à 10 fois est affichée sur l'écran du moniteur.

La première étape de l'opération - le diagnostic - vous permet d'identifier presque toutes les causes d'infertilité et d'évaluer la nature et l'étendue de la pathologie.

La deuxième étape - curative - permet d’éliminer ces raisons. L'opération est presque sans effusion de sang et sans douleur, il ne reste aucune cicatrice.

Lorsque les méthodes traditionnelles de traitement ne donnent pas de résultats, les technologies de procréation assistée sont appliquées:

ICSI (injection intracytoplasmique de spermatozoïdes)

et FIV (fécondation in vitro).

Ou peut-être la raison est un partenaire?

Si le diagnostic a montré que tout est en ordre et que vous ne pouvez toujours pas tomber enceinte, proposez à votre bien-aimé de l'examiner. Peut-être que la raison n'est pas du tout en vous.

Ce n’est un secret pour personne que les hommes ont aussi toute une liste de maladies conduisant à la stérilité:

infections génitales sous-traitées;

traumatisme génital;

troubles hormonaux (maladies des glandes surrénales, maladies de la glande pituitaire, diabète et stress chronique);

risques professionnels: rayonnement, exposition à des températures élevées, etc.

Par conséquent, il y a un sens dans le diagnostic de la famille.

Après un traitement opérant en temps opportun et avec compétence dans 70% des couples où l'un des partenaires était infertile, il existe une réelle chance de donner naissance à un bébé en parfaite santé.

Qu'est-ce qui aidera les hommes

Les principales méthodes de diagnostic de l'infertilité masculine:

collecte des tests primaires nécessaires (sang, urine). Ils peuvent montrer la présence d'une inflammation "lente", une tendance au diabète;

dépistage spécial des infections.

Comme chez les femmes, l'hormonothérapie et les opérations microchirurgicales (varicélectomie microchirurgicale, revascularisation) sont utilisées à des fins thérapeutiques.

Outre les méthodes d'assistance à la reproduction, y compris l'insémination de sperme masculin (introduction de sperme dans la cavité utérine à l'aide d'un appareil spécial), les programmes FIV, FIV-ICSI et les donneurs constituent une alternative au rétablissement de la capacité naturelle de féconder.

Tu veux avoir un bébé? Mangez du poisson!

Récemment, des scientifiques ont découvert que la qualité du sperme améliorait la vitamine D. Elle se forme dans notre corps sous l'action de la lumière du soleil, contenue dans l'huile de poisson. Les futurs pères mangent donc au moins deux fois par semaine des poissons de mer (maquereau, saumon, thon, truite) et du foie de morue.

Les problèmes de conception surviennent plus souvent qu'on ne le croit

Dans 75 à 80% des cas, la grossesse survient dans les 12 mois d'une vie sexuelle normale sans utilisation de contraceptifs. Mais certains couples doivent faire face à ces problèmes ou à d’autres problèmes dès la conception.

Les tentatives infructueuses de concevoir un enfant sont grossièrement liées:

  • dans 40 à 45% des cas - avec infertilité féminine;
  • dans 40% des cas - avec des hommes;
  • dans 10-15% des cas, les deux partenaires ont des problèmes.

Quelles sont les principales causes d'infertilité? L'infertilité vous menace-t-elle?

Nous énumérons les facteurs qui augmentent le risque de problèmes lors de la conception d'un enfant:

  • Les menstruations sont rares ou irrégulières et la consistance du mucus cervical ne change pas tout au long du cycle. Cela peut indiquer un manque d'ovulation.
  • Les tests visant à déterminer l'ovulation ne montrent pas l'ovulation pendant trois cycles.
  • Vous ne pourriez pas devenir enceinte après une année d'activité sexuelle sans l'utilisation de contraceptifs. Si vous avez plus de 35 ans, l'alarme doit être déclenchée plus tôt, soit 6 mois après le début des tentatives de conception d'un enfant.
  • Vous ou votre conjoint avez subi des blessures, une opération des organes abdominaux et du système urinaire.
  • Vous avez une maladie sexuellement transmissible.
  • Des maladies inflammatoires des organes pelviens, de l'endométriose, des polykystoses et autres ont été observées dans vos antécédents médicaux.
  • Vous ou votre conjoint avez un indice de masse corporelle supérieur à 30.
  • Votre conjoint a souffert des oreillons pendant l'adolescence.
  • Vous avez utilisé des contraceptifs intra-utérins.
  • Votre conjoint prend des stéroïdes anabolisants et des suppléments sportifs.
  • Vous fumez, abusez de l'alcool ou consommez de la drogue (s'applique également aux femmes et aux hommes).
  • Votre conjoint a un dysfonctionnement érectile.
  • Vous ou votre conjoint avez un cancer.

Comme vous pouvez le constater, les causes de l'infertilité féminine et masculine sont multiples. Afin de répondre à la question «Comment guérir l'infertilité», il est nécessaire d'évaluer correctement les principales causes d'infertilité et de sélectionner une méthode de traitement individuelle pour chaque couple marié.

Information Souvent, plusieurs maladies chez la femme et chez l'homme empêchent la conception. Et toute thérapie est inefficace jusqu'à ce que tous aient été identifiés. Ainsi, la stimulation de l'ovulation sera inutile si la femme a une obstruction des trompes de Fallope ou si son mari a une faible motilité des spermatozoïdes.

Habituellement, les femmes sont les premières à subir un dépistage de l'infertilité. La fausse modestie masculine et le manque de compréhension des causes de l'infertilité amènent souvent la femme à effectuer de nombreuses recherches, alors que la non-survenue d'une grossesse était à l'origine d'une fécondité réduite du mari. Par conséquent, au stade de la préparation à la grossesse, les deux futurs parents devraient être examinés.

Tout d'abord, il y a une collection primaire d'anamnèse d'un couple stérile, un examen gynécologique d'une femme, un examen des infections sexuellement transmissibles des deux époux, une échographie des organes du bassin et du système reproducteur et un examen hormonal, un homme donnant un spermogramme.

Des études supplémentaires peuvent inclure un test de compatibilité immunologique des partenaires et une étude de la perméabilité des trompes. Il est possible que la nécessité de consulter un endocrinologue.

L'infertilité peut-elle être guérie chez les femmes?

Dans la plupart des cas, l’infertilité est curable et beaucoup de femmes ont une conception naturelle après un traitement. L'essentiel est d'éliminer la principale cause du dysfonctionnement de la reproduction et des processus pathologiques qui l'accompagnent.

  • Comment traiter l'infertilité causée par une obstruction de la pipe? Tout d'abord, on prescrit au patient un traitement anti-inflammatoire complet pour éliminer le processus inflammatoire et restaurer la perméabilité des trompes de Fallope. Parfois, une hormonothérapie peut être indiquée.
  • Lorsque la stérilité endocrinienne est une violation de la production d'hormones qui régulent le processus d'ovulation. Traditionnellement, les médicaments hormonaux sont utilisés pour traiter cette forme d'infertilité, bien que dans de nombreux cas, les médicaments non hormonaux fonctionnent efficacement. Ainsi, l’une des formes d’infertilité endocrinienne est l’hyperprolactinémie (augmentation de la production de l’hormone prolactine) se prête bien à une correction avec des préparations contenant l’extrait de Vitex sacré (latin Vítex agnus-castus). Vitex affecte l’hypophyse, en le programmant pour réduire la production de prolactine et augmenter la synthèse de l’hormone progestative gravidique. L'extrait de Vitex aide également à éliminer les symptômes désagréables du SPM et à réguler le cycle menstruel.
  • Comment traiter l'infertilité causée par une inflammation des organes pelviens? La présence dans le frottis du col utérin, du vagin et de l'urètre d'un nombre accru de leucocytes et de certains microorganismes est une indication du traitement anti-inflammatoire avec des médicaments antibactériens. Dans certains cas, cela suffit amplement au début de la grossesse souhaitée.

La thérapie combinée utilisant la psychothérapie et la physiothérapie aide également à vaincre la stérilité.

Traitement avancé de l'infertilité Les remèdes populaires pourraient bien compléter les méthodes de la médecine officielle. Les remèdes suivants sont les plus populaires: ortilia est unilatéral (bore utérus), pinceau rouge, renouée, ortie, sauge.

Cependant, n'oubliez pas que les préparations à base de plantes sont contre-indiquées. Ainsi, la sauge ne doit pas être prise avec une hypothyroïdie et l'utérus de l'utérus est strictement interdit en cas d'endomètre mince (il peut provoquer des saignements et des hémorragies dans les muqueuses). Il est également important de comprendre que les herbes et les perfusions ne donnent pas de résultats immédiats et ne peuvent que contribuer à normaliser le corps en l'absence de pathologies et de maladies évidentes du système reproducteur. Et dans de nombreux cas, la médecine traditionnelle est un remède populaire beaucoup plus efficace.

L'infertilité peut-elle être guérie chez l'homme?

Heureusement, les troubles de la spermatogenèse sont dans la plupart des cas réversibles et le traitement de l'infertilité chez l'homme est efficace dans 90% des cas.

Les méthodes et les caractéristiques du traitement dépendent des causes principales d'infertilité identifiées. Il existe une thérapie chirurgicale et médicamenteuse, ainsi que l'utilisation de technologies de procréation assistée (FIV, ICSI).

  • Une intervention chirurgicale est indiquée si l'infertilité est causée par des anomalies congénitales telles que varicocèle, cryptorchidie, hypospadias et autres.
  • Le traitement médicamenteux est indiqué pour les maladies infectieuses du système urogénital, des troubles endocriniens et de l’éjaculation sexuelle:
    • en cas de troubles hormonaux, on peut prescrire de la testostérone et des anti-œstrogènes - des médicaments qui empêchent la formation d'œstrogènes et augmentent la production de gonadotrophines.
    • Dans l'infertilité immunologique, des angioprotecteurs et des préparations enzymatiques sont utilisés, ainsi que l'hormonothérapie hormonale.
    • Si la stérilité est associée à des processus inflammatoires des organes génitaux causés par des infections telles que le mycoplasme et la chlamydia, des antimicrobiens sont utilisés.

Il n’est pas rare non plus que les raisons du déclin de la qualité du sperme se manifestent.

  • De nombreux spécialistes associent la stérilité d'origine inconnue à l'écologie, aux facteurs de risque professionnels (exposition à la chaleur, aux produits chimiques, aux métaux lourds), au mode de vie et au régime alimentaire. 1 Après tout, ce n’est pas un hasard si la qualité du sperme chez les hommes a considérablement diminué au cours des 50 dernières années et a coïncidé avec une augmentation de la teneur en produits chimiques synthétiques et en hormones dans l’environnement et dans les aliments.
  • Il a été prouvé qu'un changement de régime alimentaire et l'inclusion de vitamines C, E, de sélénium et de minéraux de zinc, ainsi que de L-carnitine et d'acide folique dans le régime alimentaire favorisent l'augmentation du nombre de spermatozoïdes dans l'éjaculat, leur mobilité et conduisent finalement au rétablissement de la fertilité. 1, 2, 3, 4
  • L'infertilité féminine peut également être le résultat d'une carence en certaines vitamines et minéraux dans le corps. Prendre des vitamines, des minéraux et des acides aminés vous permet d'augmenter les chances de conception, d'améliorer les taux d'implantation des œufs et de réduire le risque de malformations chez l'enfant. 5, 6

important Par conséquent, il est recommandé aux couples souhaitant concevoir un enfant de faire appel à des complexes de vitamines et de minéraux spécialisés qui augmentent la fertilité et augmentent les risques de grossesse précoce.

Le médicament Pregnoton a été mis au point pour les femmes. Il se compose de l’acide aminé L-arginine, de minéraux comme le zinc, le sélénium, l’iode, les vitamines E, C, B2, B6 et B9 (acide folique). Ces composants contribuent à la normalisation du système de reproduction féminin et aident à préparer le corps à la conception et à la grossesse. En outre, "Pregnoton" contient un extrait de Vitex sacré. Vitex réduit le niveau de l'hormone prolactine, dont l'excès, comme mentionné ci-dessus, peut empêcher l'attachement de l'œuf à la paroi de l'utérus. Vitex stimule également la production de progestérone hormone de grossesse.

Les hommes reçoivent le médicament combiné "Speroton". En raison de l'acide folique, du sélénium, du zinc, de la vitamine E et de la L-carnitine qu'il contient, le médicament augmente la concentration, la viabilité et la mobilité des spermatozoïdes, augmente la proportion de spermatozoïdes à structure normale.

La fertilité réduite chez les femmes et les hommes peut être le résultat de nombreux facteurs. Heureusement, la plupart des troubles du système reproducteur peuvent être corrigés. La planification précoce de la grossesse, un mode de vie sain, le rejet des mauvaises habitudes et la reconstitution du manque de vitamines et de minéraux sont indispensables à la conception et à la naissance rapides d'un bébé en bonne santé.

Traitement de l'infertilité chez les femmes

L'infertilité féminine est l'impossibilité pour une femme de reproduire sa progéniture. Comment traiter l'infertilité chez les femmes? Une réponse sans équivoque à cette question est impossible. Il existe deux types d'infertilité:

  • absolu marqué par l'impossibilité de grossesse, associé à des modifications anormales des organes génitaux (absence d'ovaires, hypoplasie, etc.);
  • relative - la grossesse n’a pas lieu même avec une vie sexuelle régulière non protégée.

Ne pas tomber enceinte chez les femmes

Les principales causes de l'infertilité féminine

Selon les statistiques dans environ 15% des cas, les raisons ne peuvent pas être établies. Les cas restants sont dus aux raisons suivantes:

  1. Modifications des organes génitaux internes inhabituelles pour un développement normal (agénésie vaginale, anomalie utérine, fusion utérine, etc.);
  2. Inflammation dans la région pelvienne;
  3. Tuberculose de l'utérus;
  4. Élargissement des ovaires dû à des lésions kystiques;
  5. Polykystique;
  6. L'obésité;
  7. Lésion de la membrane muqueuse des trompes de Fallope;
  8. L'avortement;
  9. Endométriose.

Facteurs nécessaires à la grossesse

  • Chez l'homme, le processus de spermatogenèse a un effet efficace.
  • Stimulation de l'ovulation (formation d'œufs);
  • Fusion et combinaison des structures de la muqueuse cervicale et des spermatozoïdes (facteur cervical);
  • La forme structurelle et la taille de l'utérus;
  • La perméabilité des pipes et leur conformité anatomique avec les ovaires.

Méthodes de dépistage d'infertilité

Lorsqu’on examine l’infertilité féminine, diverses méthodes sont utilisées:

  • Une enquête est menée pour établir la fréquence des actes sexuels, la technique de conduite, l’orgasme lors des rapports sexuels;
  • Caractéristiques anatomiques de la structure du col utérin;
  • La présence de spermatozoïdes mobiles dans le mucus 3 heures après le coït.

Symptômes d'infertilité féminine

Les symptômes suivants sont les plus courants:

  1. Perturbations hormonales du corps;
  2. Des changements réguliers dans le régime du cycle menstruel, accompagnés de sensations douloureuses. Décharge excessive ou maigre;
  3. La disparition de la menstruation pendant plusieurs cycles (aménorrhée);
  4. Changer le type de cheveux. Un revêtement trop épais indique la présence d'une grande quantité de l'hormone mâle - la testostérone, si elle est en petite quantité, un niveau réduit d'œstrogènes;
  5. Modification du poids corporel (diminution ou augmentation);
  6. Acné éruption cutanée.

Fondamentalement, les symptômes d'infertilité mentionnés ci-dessus signalent des changements hormonaux dans le corps qui nuisent à l'apparence de la grossesse.

Méthodes utilisables pour le diagnostic d'infertilité

L'hystéroscopie est un traitement chirurgical de l'infertilité, qui comprend un examen de la structure utérine avec un appareil spécial. Cette méthode permet de diagnostiquer efficacement la maladie.

La réalisation de cette enquête a lieu dans les cas suivants:

  • fausses couches;
  • symptômes d'infertilité primaire ou secondaire;
  • anomalies pathologiques de l'utérus;
  • saignements, troubles de la menstruation;
  • myome;
  • FIV infructueuse.

Cette analyse vous permet d'examiner tous les côtés de l'utérus intérieur et d'identifier la formation. L'examen est une procédure assez pénible, il est donc effectué sous anesthésie générale à l'hôpital.

Traitement d'infertilité avec chirurgie

Lors de l'examen de la structure interne de l'utérus, le médecin a la possibilité de retirer certaines formations ou de prélever un échantillon pour analyse. Après l'opération, le patient reçoit son congé peu de temps après la procédure.

La laparoscopie est similaire à l'hystéroscopie, mais l'hystéroscopie implique l'observation de la structure de l'utérus à l'aide d'un dispositif spécial inséré par la bouche utérine. Cette méthode permet de diagnostiquer efficacement l'infertilité.

Causes de la laparoscopie:

  • symptômes d'infertilité primaire et secondaire;
  • grossesse extra-utérine;
  • l'apparition de fibromes utérins;
  • obstruction des trompes de Fallope;
  • kyste ovarien;
  • pointes.

Cette opération est sans douleur, sans effusion de sang et sans soudure. Après 3 jours, le patient sort du service des patients hospitalisés.

Diagnostic médical

À la première visite chez le médecin mène une enquête (anamnèse). L'enquête consiste à découvrir les détails suivants:

  • Le spécialiste écoute les plaintes du patient.
  • Définit l'hérédité;
  • Maladie reportée;
  • Régularité du mensuel;
  • La constance du partenaire et la fréquence des relations sexuelles.

Après anamnèse, un examen physique a lieu, c’est-à-dire qu’il caractérise le poids corporel, le type de répartition des cheveux et l’examen des organes génitaux.

À la troisième étape, des tests fonctionnels sont effectués:

  1. Un graphique de la température basale est créé, il est utilisé pour déterminer la présence de l'ovulation et le travail des ovaires;
  2. Mesure de l'activité hormonale - œstrogène;
  3. Test post-coïtal (présence d'anticorps contre le sperme).
  1. Tests sanguins pour les hormones;
  2. Le contenu des anticorps contre le sperme;
  3. La présence de maladies infectieuses.
  1. Échographie de la glande thyroïde et de la structure du petit bassin;
  2. Tomographie du crâne pour identifier les violations de la glande pituitaire;
  3. Colposcopie;
  4. Rayons X.
  1. L'hystéroscopie aux fins de l'examen de l'utérus et des trompes utérines est réalisée à l'aide d'un dispositif spécial qui est inséré par la bouche utérine. Cette méthode permet de diagnostiquer efficacement l'infertilité.
  2. La laparoscopie est réalisée en insérant un dispositif optique à travers la bouche utérine.

Dans de rares cas, les causes d'infertilité ne sont pas établies, même après les tests.

Traitement de l'infertilité chez les femmes

La recommandation du médecin est considérée comme un outil de conception populaire: avoir des relations sexuelles chaque soir du huitième au dix-huitième jour après la menstruation. Il est prouvé que pendant ces périodes, la probabilité de concevoir un enfant devient plus grande. Pour faire l'amour pendant ces périodes et après, la femme doit s'allonger, les jambes relevées, sans appliquer de gommage ni de douche. La pose d'avoir des relations sexuelles n'est pas cardinale.

Le processus de traitement de l'infertilité commence par la suppression des causes de dysfonctionnement du système reproducteur.

Traitement de l'infertilité

Pour le traitement de la toxicomanie, inclure des activités de restauration et psychothérapeutiques. Le traitement complexe qui corrige les fonctions du système reproducteur (ovulation, transport des gamètes, implantation et activité de l'œuf) a un effet efficace.

Comment se débarrasser de l'infertilité? Pour obtenir le maximum d'effet du traitement et des médicaments pris, vous devez observer un mode de vie sain: nourriture, promenades au grand air, adhésion au régime, humeur émotionnelle et absence de mauvaises habitudes.

La vitamine E, une grande quantité de fruits, les carottes, la levrette, les œufs, la laitue, les oignons, l'argousier, les pois et le foie ont un effet bénéfique sur la stimulation de la conception.

Stimulation de l'ovulation par voie médicale

Pour stimuler l'activité de l'ovulation, une folliculométrie est effectuée.

Indications pour stimuler l'ovulation:

  • Infertilité de la genèse inexpliquée;
  • Insuffisance ovarienne fonctionnelle.

Traitement des remèdes populaires contre l'infertilité féminine

Les gens se demandent depuis longtemps "Comment guérir l'infertilité?".

Dans le peuple, il existe de nombreuses recettes de décoctions, de teintures et même de complots et de prières pour la survenue d'une grossesse associée à la médecine traditionnelle.

Traitement des remèdes populaires contre l'infertilité

Les recettes les plus populaires et les plus efficaces sont présentées ci-dessous:

  • Il apporte un bon effet à la compresse, ce qui est recommandé de faire tous les jours, imposant sur le bas-ventre. Pour faire une compresse, il est nécessaire de faire bouillir le grain d'orge, de l'envelopper dans un chiffon et de le fixer au bas de l'abdomen pendant 20 minutes. Après cette procédure, insérez un tampon imbibé d'huile de persil et enveloppé d'un fil de laine dans le vagin;
  • Prenez 2 cuillères à soupe d'absinthe sèche et versez de l'eau froide dans un volume de 300 ml, couvrez et laissez infuser pendant cinq heures. Après cela, faites bouillir, laissez refroidir et prenez 5 cuillères à soupe matin et soir;
  • Préparation de teintures à partir d'herbes bore utérus, wintergreen, hivernant. Prenez 50 g des herbes ci-dessus et versez de l'alcool ou de la vodka. Insister pour 10 jours et utiliser 1 cuillère à café par jour;
  • Une poignée de graines de plantain verse un verre d'eau bouillante et refait bouillir. Insister pour que la décoction, refroidir et prendre 1 cuillère à soupe 3 fois par jour pendant 12 jours;
  • Une cuillère à soupe d'herbe du soleil bouillir dans de l'eau bouillante, laissez-la infuser pendant une heure. Prendre 2 cuillères à soupe trois fois par jour;
  • Deux cuillerées à thé de racines séchées de la gentiane en forme de croix versent un demi-litre d’eau bouillie et cuisent à ébullition pendant 10 minutes. Ensuite, refroidissez et prenez un demi-verre 30 minutes avant de manger;
  • 3 cuillères à soupe L’herbe à l’eau sèche renferme de l’eau bouillante et laisse infuser dans un thermos. Après cela, prenez un demi-verre de bouillon 3 fois par jour;
  • La teinture d'oeillet royal est préparée comme suit: Versez 30 g d'oeillet avec 0,5 litre de vodka. Insister 10 jours et manger 3 fois par jour pendant 30 minutes avant de manger;
  • Une pincée d'herbe d'Adam's Root versez un verre d'eau bouillie, insistez et utilisez 3 fois par jour.

Vidéo: traitement de l'infertilité

L'infertilité est le plus souvent le résultat d'un complexe de maladies inflammatoires et infectieuses. Les filles dès leur plus jeune âge doivent penser à la future maternité, protéger leur santé et adopter un mode de vie correct et sain.

Peut-on guérir l'infertilité? Diagnostic et traitement de la maladie chez les femmes et les hommes

La question de savoir comment traiter l'infertilité peut être la plus importante pour certains couples. Il se lève quand la famille décide d'avoir un bébé, mais la grossesse tant attendue ne se produit pas. Les raisons peuvent être nombreuses. Le "coupable" de l'infertilité dans la famille peut être à la fois une femme et un homme, vous devez donc être examiné ensemble. Sur la base des résultats de l'examen, un traitement est administré à l'épouse, au mari ou aux deux époux.

Les experts en reproduction pensent que les risques de grossesse sont plus élevés plus tôt. Par conséquent, ils recommandent de ne pas différer l'examen et le traitement de l'infertilité et de consulter un médecin le plus tôt possible. Si vous planifiez un enfant, mais que la grossesse n’est pas arrivée pendant l’année, la fonction de reproduction de l’un des conjoints est clairement quelque chose qui cloche. Cela signifie que l'examen et le traitement sont nécessaires.

Les méthodes de traitement de l'infertilité et leurs résultats dépendent des raisons pour lesquelles ce problème est présent. C'est pourquoi l'examen est la première et très importante étape du traitement de l'infertilité.

Quelle est l'infertilité

Il est de coutume de distinguer différents types de ce problème. Premièrement, cela peut être masculin ou féminin. Deuxièmement, primaire ou secondaire. Avec l'infertilité primaire, une femme n'a jamais eu de grossesse. Pour un homme, l'infertilité primaire signifie qu'aucun de ses partenaires n'était enceinte de lui. Dans d'autres cas, on parle d'infertilité secondaire.

L'infertilité est-elle traitée? Dans la plupart des cas, il est traitable conservateur ou opératoire. Si le résultat n'est pas atteint, des méthodes auxiliaires peuvent aider: insémination artificielle, FIV.

Traitement d'infertilité

Pour choisir la méthode de traitement, la cause du problème et la nature de la maladie sont d'abord établies. Pour une image complète, il est préférable d'examiner les deux conjoints à la fois. Pour la détection de l'infertilité masculine est déployé le spermogramme. Lorsqu'une femme est diagnostiquée, ses organes reproducteurs sont examinés:

Traitement de l'infertilité féminine

La cause de l'infertilité féminine peut être des troubles endocriniens, des processus inflammatoires, une pathologie des trompes de Fallope ou de l'endométriose utérine, ainsi que des facteurs immunologiques. En fonction de la cause identifiée lors de l'examen, un traitement est prescrit.

Traitement de la pathologie des trompes

Cette pathologie est une cause fréquente d'infertilité féminine. Cela représente près de la moitié des cas. Le problème principal est l'obstruction des tubes, qui se développe après des maladies inflammatoires et infectieuses affectant les organes reproducteurs.

Pour diagnostiquer l'état des tuyaux utilisés hystérosalpingographie. Cet examen peut être effectué par rayons X ou par ultrasons. En conséquence, des adhérences ou des foyers d'inflammation sont détectés. Si l'obstruction est causée par des processus inflammatoires, mais qu'il n'y a pas d'adhérence, un traitement conservateur, incluant une antibiothérapie, est suffisant. En présence d'adhérences qui ferment la lumière des trompes de Fallope, elles doivent être éliminées. Cela nécessite une intervention chirurgicale, qui est généralement réalisée par laparoscopie.

Comment guérir l'infertilité si l'une des trompes de Fallope manque et que la deuxième a un écoulement obstrué? Le rétablissement de l’état normal du tube existant peut entraîner une grossesse. Si cela échoue, vous devez alors recourir à l'ICSI ou à la FIV. Les mêmes mesures seront certainement nécessaires en l'absence des deux tuyaux.

Traitement de l'endométriose

Dans l'endométriose, l'intervention laparoscopique est la principale méthode de diagnostic et de traitement. Cela vous permet d'identifier les foyers et de les supprimer. Après la laparoscopie, un traitement hormonal peut être nécessaire. Après toutes les mesures, la survenue naturelle de la grossesse se produit dans la moitié des cas. Dans d'autres cas, retraitement ou insémination artificielle.

Traitement des troubles endocriniens

Tout problème dans le système endocrinien d'une femme entraîne un déséquilibre hormonal. Cela interfère avec le processus de maturation de l'œuf, en raison de l'ovulation et de la grossesse. La stérilité provoquée par un déséquilibre hormonal peut-elle être guérie? Dans la plupart des cas, cela est possible.

Tests de diagnostic

  • Test sanguin pour les hormones
  • Folliculométrie
  • Échographie des organes pelviens

Les causes des troubles hormonaux peuvent être différentes:

  • le diabète
  • maladie de la thyroïde
  • kystes ovariens
  • maladies infectieuses
  • réponse au stress

Le traitement en cas de déséquilibre hormonal consiste souvent en un traitement conservateur aux hormones ou à d'autres médicaments. Si la cause est un kyste, vous devrez peut-être vous faire opérer. Cependant, un traitement hormonal suffit souvent pour restaurer la fonction de reproduction.

Traitement des processus inflammatoires

Les maladies inflammatoires gynécologiques sont la cause la plus courante d'infertilité féminine. Dans la plupart des cas, elles sont causées par des infections pénétrant dans les organes génitaux externes, l'urètre.

Toute maladie inflammatoire dans la région urogénitale doit être traitée dès les premiers stades. Les infections non traitées deviennent chroniques et conduisent souvent à l'infertilité.

  • Diagnostic PCR
  • Semer sur la flore
  • Analyses de sang et d'urine

Les antibiotiques sont utilisés pour traiter les infections. Ils sont sélectionnés en fonction des résultats du diagnostic, au cours desquels l'agent causal est déterminé. Si la cause est un virus, des antiviraux sont prescrits. Un tel traitement devrait être administré aux deux partenaires en même temps. Après le traitement, il est nécessaire de vérifier son efficacité et de subir à nouveau des tests de diagnostic. Si le résultat est bon, prescrire un traitement vitaminique signifie maintenir l’immunité. La grossesse arrive bientôt.

Traitement des troubles immunitaires

Dans l'infertilité immunitaire, le principal problème est que des corps antispermiques apparaissent dans la glaire cervicale. Ils empêchent le sperme de se déplacer dans l'utérus. Le traitement de ce problème est l'insémination artificielle, lorsque le sperme est injecté directement dans l'utérus, en contournant le col de l'utérus.

Traitement de l'infertilité masculine

Le traitement de l'infertilité masculine est également effectué en fonction de la cause. La principale raison, comme chez les femmes, est l’infection et l’inflammation des organes reproducteurs. En outre, les hommes sont caractérisés par des anomalies endocriniennes, une perméabilité réduite du canal déférent et une circulation sanguine dans les testicules. La cause de l'infertilité masculine peut être l'impact négatif de conditions de travail néfastes, de l'alcool et de facteurs environnementaux.

Le traitement peut être effectué de manière conservatrice et rapide. Les conséquences de blessures, malformations congénitales, varicocèle grave ou obstruction des conduits ne sont traitées que par intervention chirurgicale. Lorsque des problèmes hormonaux traitent la maladie sous-jacente ou ont recours à une correction hormonale.

Il peut y avoir des cas d'infertilité idiopathique chez les hommes lorsque la cause ne peut pas être trouvée. Les cliniques modernes de traitement de l'infertilité offrent dans de tels cas des programmes pour stimuler la spermatogenèse, qui réussissent souvent, et un enfant attendu depuis longtemps apparaît dans la famille.

Où s'adresser aux hommes et aux femmes souffrant de problèmes de procréation, où traiter l'infertilité? La meilleure option est d'aller dans une clinique spécialisée où travaillent des spécialistes de la fertilité. Dans de tels établissements médicaux, il existe toujours un ensemble de méthodes de diagnostic et de traitement pour presque tous les cas.

L'infertilité est traitée!

Causes de l'infertilité féminine. Facteurs affectant la fertilité féminine. Méthodes d'identification des causes de l'infertilité et traitement. Insémination et FIV.

Environ 15% des couples mariés en Russie ont entendu le diagnostic d'infertilité. Selon l'Organisation mondiale de la santé, un mariage est considéré comme stérile, dans lequel une grossesse n'a pas lieu au cours de l'année qui suit une vie sexuelle régulière sans l'utilisation de contraceptifs.

Malheureusement, pour beaucoup de couples, le chemin qui mène à la naissance d'un enfant tant attendu est très long. Programme éducatif expert "Le bonheur de la maternité - chaque femme!" Antonina Kozlova, PhD, médecin de la reproduction, Centre médical MirA:

"L'une des causes les plus courantes d'infertilité féminine est une lésion ou une obstruction des trompes de Fallope qui empêchent l'ovule de rencontrer le sperme et le transport ultérieur d'un ovule déjà fécondé dans l'utérus. hormones sexuelles.

Les menstruations irrégulières et la maturation des œufs sont une autre cause majeure. Si une femme a des menstruations irrégulières ou son absence, il existe un motif d'examen. Les troubles de l'ovulation sont souvent associés à des déséquilibres hormonaux. Heureusement, le diagnostic n'est pas difficile et le traitement est simple et assez efficace.

Le facteur suivant est constitué de diverses lésions de l’utérus qui perturbent le processus physiologique d’implantation ou de survie de l’embryon. Ces lésions de l'utérus comprennent: des fibromes utérins, des polypes de l'endomètre, des adhérences dans l'utérus, des malformations congénitales et parfois l'absence complète de l'organe génital.

En outre, des modifications de la composition du mucus cervical (produit dans le col de l'utérus), ainsi que de l'endométriose, peuvent affecter la capacité de concevoir.

Séparément, il faut noter la valeur de l'âge de la femme. Cela est particulièrement vrai maintenant, lorsque le comportement des femmes en matière de procréation a changé. Les dames modernes tentent d’abord de faire carrière, d’assurer une position sociale stable et d’avoir un bébé. Mais il ne faut pas oublier qu'après 35 ans, la fécondité féminine (la capacité de procréer) commence à chuter, les chances de tomber enceinte sont 2 fois moins importantes qu'à 20 ans et à 40 ans, la probabilité de grossesse spontanée n'est que de 10% contre 20 ans. âge d'été.

Le poids est un facteur à ne pas oublier, surtout chez les jeunes femmes qui aiment les régimes les plus divers. Des écarts importants par rapport au poids corporel normal, qu'il s'agisse d'un excès de poids ou d'un poids insuffisant à la suite d'une perte de poids soudaine, peuvent entraîner une réduction de la fertilité et parfois même une infertilité chez les femmes et les hommes. Selon une étude, 12% des cas d'infertilité primaire sont associés à des troubles pondéraux.

Ainsi, la fertilité des femmes peut être affectée par divers facteurs, tels que: maladies sexuellement transmissibles, stress, dysfonctionnement sexuel et certaines maladies courantes.

L'infertilité n'est pas seulement le facteur féminin

Il est arrivé que l’infertilité soit considérée exclusivement comme un problème féminin. Cependant, à ce jour, 30% des couples souffrant d'infertilité sont associés à des troubles dans le corps d'une femme et dans l'autre 30% - dans le corps d'un homme. Une autre tranche de 30% des couples cause l'infertilité - une combinaison d'infractions chez les deux partenaires. Dans 10% des cas, il n'est pas possible d'identifier la cause de l'infertilité. L’infertilité masculine peut être causée par diverses maladies, qui conduisent finalement à une détérioration de la qualité du sperme, jusqu’à une absence complète de spermatozoïdes et à des troubles de l’éjaculation.

L'infertilité est traitée!

Mais même si vous avez entendu le diagnostic "d'infertilité", ne désespérez pas! La médecine moderne offre maintenant de nombreuses méthodes pour concevoir un enfant. L'essentiel est de ne pas manquer le temps et de faire appel à des spécialistes à temps.

Lorsque le couple se rend dans une clinique spécialisée dans le traitement de l'infertilité, l'examen commence et identifie les causes de l'infertilité. L’enquête initiale doit répondre à 3 questions principales:

  • Une femme a-t-elle une ovulation et à quelle fréquence?
  • Le sperme masculin est-il capable de fécondation?
  • Les trompes de Fallope sont-elles praticables? Existe-t-il d'autres obstacles anatomiques au passage du sperme dans l'ovule et à la fécondation?

Enquêtes conjointes menées simultanément. Après l'exclusion de la pathologie chez l'homme, une femme est diagnostiquée avec l'infertilité.

Si l'examen initial n'a pas révélé les causes de l'infertilité, des tests supplémentaires et des procédures de diagnostic pourraient être nécessaires. Parfois, l'ensemble traditionnel de tests de diagnostic pour les deux partenaires échoue à établir un diagnostic. Ensuite, faites appel à des examens complémentaires tels qu'une échographie transvaginale, une hystérosalpingographie, une hystéroscopie, une laparoscopie, une biopsie de l'endomètre, un test immunologique.

Compte tenu des données relatives à l'anamnèse et aux examens des deux conjoints, la consultation et le traitement peuvent être prescrits non seulement par les gynécologues, andrologues, spécialistes de la reproduction, mais également par d'autres spécialistes (endocrinologue, neuropathologiste, thérapeute, psychothérapeute).

Selon les résultats de l’enquête, la méthode de traitement de cette paire est choisie:

  • traitement médicamenteux des troubles hormonaux et immunologiques;
  • traitement chirurgical;
  • une combinaison de méthodes chirurgicales et médicales;
  • l’utilisation de techniques de procréation assistée (insémination intra-utérine avec le sperme du mari ou du donneur, fécondation in vitro suivie d’un transfert d’embryons dans l’utérus).

Et les médicaments hormonaux, les méthodes endoscopiques et la FIV sont des méthodes modernes très efficaces de traitement de l'infertilité, qui constituent des maillons d'une chaîne dont le but ultime est le rétablissement de la capacité de reproduction.

La procédure de FIV comporte plusieurs étapes:

  1. Stimulation des ovaires. Au cours d'un cycle menstruel, un œuf mûrit chez une femme. Recevoir plusieurs œufs augmente les chances de succès de la FIV.
  2. Obtenir un oeuf par ponction des follicules. La ponction est réalisée à travers le vagin sous contrôle échographique.
  3. Fertilisation des œufs par le sperme dans un milieu nutritif spécial.
  4. Culture des embryons obtenus dans un environnement spécial.
  5. Transfert d'embryons dans la cavité utérine.

Pour augmenter les chances de succès de la FIV, 2-3 embryons sont transférés dans la cavité utérine.

Le succès de la FIV dépend de nombreux facteurs: de la réponse des ovaires à la stimulation, de l'obtention d'oeufs "de haute qualité" capables de fécondation, de la capacité des spermatozoïdes à pénétrer dans l'oeuf, du développement de l'embryon formé, de la préparation de l'utérus muqueux à l'embryon, de l'attachement (implantation) à la paroi utérine et du développement germe.

À ce jour, l'efficacité globale du traitement de l'infertilité est supérieure à 50%.

L’utilisation de méthodes modernes permet d’établir la cause de 99,6% des couples mariés dans les 2-3 mois suivant l’enquête et de rétablir la fécondité dans 70% des couples dans les 12-15 mois.

Mais, malgré les possibilités offertes par la médecine, l’essentiel est de ne pas manquer votre chance de devenir parents et de consulter un médecin à temps! Ensemble, vous obtiendrez le résultat souhaité!

Pour atteindre leur objectif de devenir parents, les conjoints ont besoin de patience, de compréhension mutuelle, du strict respect de toutes les recommandations et d'une totale confiance en leur médecin. Seulement avec un spécialiste, vous pourrez passer de la première visite à la clinique au moment souhaité de la naissance de votre bébé. Tatyana Yanochkina, responsable de la clinique de santé FIV: "L'essentiel est de ne pas perdre courage, de ne pas paniquer, si une femme cesse de se battre, les possibilités de prendre des médicaments sont limitées. Et aucun médecin ne peut guérir si une personne ne le souhaite pas. Aussi, entre le médecin et la patiente il doit y avoir une confiance et une compréhension totales, alors seulement nous pouvons espérer un résultat positif. "

Est-il possible de guérir l'infertilité des trompes?

Mais mon amie a agi différemment: après avoir écouté les recommandations du médecin concernant le traitement de la stérilité des trompes, elle a décidé de les essayer. Et vous savez, après quatre années difficiles, elle est devenue la mère d'un beau bébé.

Nous pouvons donc affirmer avec certitude que le traitement de l'infertilité des trompes n'est pas toujours possible rapidement. Il s'agit d'un processus difficile, mais très souvent (80% des cas), ce chemin se termine par une victoire, une véritable opportunité pour une femme de concevoir un enfant.

La médecine moderne offre plusieurs moyens de traiter l'infertilité des trompes en fonction de la cause de la maladie.

Pour que les femmes ne soient pas perdues dans la diversité des méthodes de traitement et aient une idée plus réaliste de la méthode dont parle le médecin, nous allons essayer de considérer plusieurs méthodes communes sous une forme accessible.

Causes possibles de la maladie

Pour commencer le traitement de l'infertilité des trompes, il est nécessaire d'établir la cause principale de la maladie. Pour cela, vous devez être examiné par un gynécologue, un endocrinologue et d'autres spécialistes. Ceci est nécessaire pour éliminer d'autres pathologies interférant avec la conception, la restauration de la chaîne du système reproducteur.

Chers femmes, pour éviter toute déception, accordez-vous immédiatement à un long processus thérapeutique, car le traitement est effectué de manière exhaustive et peut être utilisé à la fois de manière médicamenteuse et chirurgicale.

Tout d'abord, le gynécologue vérifiera la fonction ovarienne pour déterminer l'inflammation dans les appendices. Bien entendu, une attention particulière est accordée aux infections sexuellement transmissibles. Il existe maintenant des médicaments efficaces pour éliminer de nombreuses infections dangereuses.

Traitement de la toxicomanie

Un traitement avec des enzymes, des biostimulants et divers médicaments (dans les cas difficiles et avec des antibiotiques) peut vous être proposé. L'étape suivante pourrait être la physiothérapie, qui comprend des bains de boue médicinale, d'ozokérite, de sulfure d'hydrogène et de radon.

Mettez en surbrillance les étapes suivantes du traitement anti-inflammatoire:

  • Soulagement de l'inflammation
  • Processus de récupération de pipeline
  • Correction des pannes de fonctions dans les tuyaux
  • Activation du système ovarien (hypothal-hypophyse)

Si tous ces traitements ont donné des résultats positifs, félicitations, vous êtes sur le chemin de la guérison. Dans un autre cas, la chirurgie est indiquée.

Méthodes de traitement chirurgical

Il existe de telles méthodes opérationnelles:

  • élimination des courbures et des courbures, séparation des adhérences autour des tuyaux (salpingolyse);
  • un nouveau trou est fait dans le tube, avec un anneau ampulaire scellé (du salping à la somatoplastie);
  • transférer dans la section praticable de l'utérus du tuyau. Si vous utilisez des prothèses en plastique, cela donne de bons résultats.

Mais les méthodes opérationnelles ne sont pas aussi communes qu’il ya un risque pour une femme. Par exemple, de telles opérations sont contre-indiquées pour une maladie dont la durée dure plus de dix ans, avec des exacerbations fréquentes de l’inflammation des appendices, à partir de 35 ans et avec une anovulation constante sans traitement hormonal, etc.

Les opérations les plus fréquentes sont celles réalisées par laparoscopie (à travers de petites incisions):

  • adhérences disséquées pour restaurer le tuyau
  • les petits kystes ovariens et les nœuds de myome sont enlevés
  • foyers d'endométriose

La laparoscopie a un avantage indiscutable sur les opérations de bande fastidieuses, car votre santé est moins menacée et le risque de re-formation d’adhésions est réduit, ce qui signifie que vous pouvez revenir à une vie bien plus rapide. Après cette opération, vous pouvez être renvoyé chez vous très bientôt.

Après la fin de l'opération, vous aurez besoin de l'observation du dispensaire et de la mise en œuvre d'un complexe de traitement anti-inflammatoire et de traitement de sanatorium.

Les femmes présentant des anomalies du système endocrinien bénéficient d'une correction hormonale supplémentaire avant le début du traitement par chirurgie plastique.