Traitement de l’énurésie chez les adolescents, quel type d’aide les parents devraient fournir

Infertilité

En règle générale, l’incontinence chez les bébés ne provoque pas d’anxiété chez les parents. Mais que faire si cela arrive à un adolescent? Après tout, cela crée beaucoup de désagréments et donne lieu à des complexes.

Les causes de l'énurésie chez les adolescents peuvent être à la fois physiologiques et psychologiques. Que doivent faire les parents et comment traite-t-on la maladie?

Le système nerveux d'un adolescent est toujours instable et peut faiblir. Cela se manifeste souvent par une incontinence urinaire. En outre, diverses maladies peuvent provoquer le problème. Cette situation ne peut pas être laissée à la dérive.

Il est nécessaire de passer un examen complet dès que possible. Peut nécessiter un traitement médicamenteux et une psychothérapie. La tâche principale des parents est de comprendre et de soutenir l'enfant.

Causes de l'énurésie à l'adolescence

L'énurésie est une incontinence urinaire. Il s'avère que ce problème n'affecte pas que les jeunes enfants. Selon les statistiques, les mictions involontaires se produisent chez 4 à 5% des adolescents et chez 1% des adultes.

Et les garçons en souffrent beaucoup plus souvent que les filles. Le plus commun est l'énurésie nocturne. L'incontinence diurne est beaucoup moins fréquente et est causée par de graves dysfonctionnements du système nerveux.

Naturellement, l'énurésie donne à l'enfant une anxiété. Un adolescent craint sa maladie et se replie sur lui-même et peut même refuser de communiquer avec ses pairs. Par conséquent, les parents doivent être très attentifs au problème et commencer le traitement dès que possible.

Les causes de l'énurésie chez les adolescents peuvent être physiologiques:

  1. L'hérédité. Le problème peut être dû à une prédisposition génétique.
  2. Troubles de la moelle épinière. Il peut y avoir des dommages congénitaux aux zones responsables du contrôle de la vessie.
  3. Maladies du système génito-urinaire et des reins. Il existe des cas de pathologies congénitales ou acquises.
  4. Changements hormonaux. À l'adolescence, une perturbation hormonale peut survenir. Certains d'entre eux sont responsables du système urinaire.
  5. Autres maladies. L'épilepsie, la psychopathie peuvent être la cause de l'énurésie.

Mais la plupart des cas d'énurésie chez les adolescents surviennent pour des raisons psychologiques:

  1. Troubles mentaux. Les états dépressifs et les névroses provoquent un problème.
  2. Le stress. Une nouvelle équipe, les troubles dans les relations avec les pairs peuvent être perçus par un adolescent à cœur.
  3. Big charge à l'école ou au lycée.
  4. Chocs psychologiques Certaines situations peuvent entraîner de réels traumatismes psychologiques. En conséquence, l'enfant commence à uriner la nuit.
  5. Difficulté à dormir Un grand nombre d’émotions, d’expériences peuvent perturber le sommeil.

Les experts disent que l'incontinence urinaire chez les garçons dans la grande majorité des cas est due à un doute de soi. Les enfants ne savent toujours pas comment se défendre, ils peuvent trop s'inquiéter.

Comment est le diagnostic

Certains types d'énurésie chez les adolescents sont assez difficiles à traiter. Les parents doivent écouter les plaintes de l’enfant et contacter immédiatement un établissement médical. La première chose à faire est d'identifier la véritable cause de la maladie. Sans cela, traiter le problème sera extrêmement difficile.

Tout d'abord aller à la réception chez le pédiatre. En outre, il peut vous diriger vers des spécialistes restreints. Assurez-vous de consulter l'urologue pédiatrique pour exclure les pathologies du système génito-urinaire. Peut-être besoin de consulter un endocrinologue. En outre, l'enfant cherchera un neurologue et un psychiatre.

Pour que le diagnostic soit complet, vous devrez passer un examen complet, qui comprend:

  • tests généraux (sang, urine)
  • analyse addis-kakowski
  • Échographie des reins et de la vessie
  • culture d'urine sur microflore
  • lombaire aux rayons x
  • évaluation de la fonction du réservoir vésical
  • test fonctionnel de la vessie

Un enfant ne peut pas parler aux adultes de leurs problèmes pendant une longue période. Les adolescents sont gênés par ce qui leur arrive et ne veulent même pas être reconnus par leurs parents. Si vous pensez que quelque chose ne va pas, vous devez parler à l'enfant et le convaincre de consulter un médecin.

Comment traiter une maladie

La méthode de traitement de l'incontinence urinaire dépend en grande partie de la cause de la maladie. Les parents ne devraient pas le faire seuls sans assistance médicale. Et en aucun cas, ne peut être honte et adolescent grondé. Les options de traitement suivantes existent.

Des médicaments

Si l'examen révèle des infections du système génito-urinaire, le médecin vous prescrira probablement des antibiotiques. Également utilisé des médicaments pour soulager l'inflammation et améliorer le flux d'urine. Manger des pathologies identifiées du système endocrinien, prescrire des médicaments appropriés.

Pour les troubles du système nerveux, les adolescents sont les antidépresseurs recommandés. Dans certains cas, des hormones sont prescrites.

Le traitement médicamenteux est une mesure nécessaire. Mais parfois, c'est le seul moyen. Avec le bon traitement, de bons résultats sont obtenus avec un effet durable.

Physiothérapie

L'électrophorèse, la galvanisation, l'électrostimulation et d'autres procédures peuvent être utilisées. Un effet positif est observé du massage. En règle générale, sa durée est d'environ 10 jours. Détend parfaitement et soulage le stress.

Physiothérapie

Les exercices pour les adolescents souffrant d'incontinence urinaire ont pour but de renforcer les muscles pelviens, le dos et les abdominaux. Le programme doit être compilé individuellement. Très utile est le cyclisme.

Changement de mode de vie

Parfois, la caféine excessive peut être la cause de l'énurésie. En grande quantité dans certains types de soda, boissons énergisantes, café fort. Assurez-vous que l'enfant a refusé cela.

Réduisez l'ajout de sel au régime. La nourriture doit être variée, y compris les fruits et légumes frais.

Essayez d'empêcher l'adolescent de boire beaucoup de liquide avant de se coucher. Vous pouvez essayer de régler l'alarme la nuit pour aller aux toilettes, par exemple, pendant 2-3 heures.

Psychothérapie

Méthode de traitement très importante et efficace. Car ce sont les problèmes psychologiques qui sont les auteurs fréquents d'incontinence urinaire à l'adolescence. Dans la pratique moderne, l'hypnose est souvent utilisée.

Que peuvent faire les parents

Si aucune anomalie physiologique n'a été identifiée, la véritable cause de l'énurésie réside dans la psychologie de l'enfant. Dans ce cas, les visites chez un psychothérapeute peuvent ne pas suffire. Tout dépend du climat et des relations familiales.

Les enfants de 12 à 18 ans sont secrets. Ils essaient souvent d'éviter de questionner leurs parents et de garder leurs problèmes en eux-mêmes. La tâche des adultes est de trouver une approche à leur enfant et de l'aider à faire face à l'anxiété et aux peurs.

Les parents devraient adopter les conseils suivants:

  1. Créer une atmosphère favorable à la maison. Il ne devrait y avoir aucune dispute, disputes et pleurs. Les enfants sont très sensibles aux relations familiales.
  2. L'air dans la chambre doit être frais et le lit de qualité.
  3. Assurez-vous que votre adolescent n'est pas froid. Si l'enfant ouvre la nuit, offrez-lui un pyjama chaud.
  4. Ne laissez pas entrer des boissons nocives. Réduisez votre consommation de liquides le soir.
  5. Ne reprochez pas le fils ou la fille pour un lit humide du tout. Ils ont déjà du mal.

Vous pouvez offrir un passe-temps à un adolescent. Le système nerveux est influencé de manière bénéfique par le dessin et la broderie. Si vous voyez que l'enfant est mauvais, ne le laissez pas seul, parlez-lui et soutenez-le.

Conseils utiles pour les parents sur la façon de traiter l'énurésie chez un adolescent - Regardez la vidéo:

Incontinence chez les adolescents

L'énurésie est moins répandue chez les adolescents que chez les enfants d'âge préscolaire et les plus jeunes. Toutefois, selon les statistiques, jusqu'à 4% des enfants de plus de 12 ans souffrent d'incontinence diurne ou nocturne. Les troubles de la miction conduisent souvent à une désadaptation sociale et à des problèmes psychologiques chez les adolescents.

Types d'énurésie chez les adolescents

Jour. L'excrétion d'urine incontrôlée se produit pendant la journée. Cette forme d'énurésie est assez rare et survient principalement chez les filles.

La nuit Elle se caractérise par une vidange involontaire de la vessie pendant une nuit de sommeil. Ce type d'énurésie est plus fréquent chez les adolescents et ce sont principalement les garçons qui en souffrent.

Les principales causes de l'énurésie chez les adolescents

Les modifications hormonales pendant la ménopause peuvent ne pas être la seule cause de l'incontinence urinaire. Les facteurs de risque supplémentaires sont:

Pathologie du système génito-urinaire. L'incontinence chez les adolescents peut être due à des maladies congénitales ou acquises des reins, de la région urogénitale.

Dommages à la moelle épinière. Dans ce cas, l'énurésie est associée à un dysfonctionnement des zones de la moelle épinière responsables du contrôle de la vessie.

Facteurs héréditaires. Le risque d'incontinence urinaire est plus élevé chez les adolescents dont les proches parents étaient atteints d'énurésie.

Le stress. Une détresse émotionnelle sévère (comme celles associées à des événements tragiques), des peurs et un stress chronique peuvent également déclencher une incontinence urinaire à l'adolescence.

Thérapie à l'énurésie

Traitement de la toxicomanie. En fonction de la cause de l'énurésie, le médecin choisira des médicaments appropriés pour l'adolescent. Si l'incontinence est associée à des maladies infectieuses des voies urinaires ou des reins, un traitement antibactérien est effectué. Avec un tonus accru de la vessie, prescrire des médicaments qui affectent le système nerveux central. Si l'énurésie est associée au stress, le médecin peut prendre des sédatifs.

Thérapie d'exercice. Lorsque l'incontinence urinaire est recommandée, effectuez des exercices pour renforcer les muscles du bassin (par exemple, "vélo", squats avec genoux dilués, "ciseaux", flexion du corps dans la position à quatre pattes). La thérapie par l'exercice complexe est sélectionnée pour chaque adolescent individuellement.

Cours avec un psychologue pour enfants. Si l'énurésie est causée par une détresse émotionnelle et par le stress, il est recommandé à un adolescent de consulter un psychologue. Le spécialiste sélectionnera le type de thérapie approprié (psychothérapie, thérapie par l'art, thérapie par le jeu, etc.) en tenant compte de l'âge de l'enfant.

Correction de style de vie. La première étape consiste à limiter la consommation d'aliments liquides dans l'après-midi et à boire deux ou trois heures avant le coucher. Une activité physique modérée, une alimentation équilibrée et un régime de travail et de repos optimal sont également nécessaires pour accroître l'efficacité du traitement. Les parents d'un adolescent incontinent devraient créer une atmosphère psychologique confortable et accueillante dans la famille.

Causes et traitement de l'incontinence nocturne et diurne chez les enfants: remèdes populaires, comprimés et prévention de l'énurésie

Tous les parents sont confrontés au problème de l'énurésie chez les enfants, mais tout le monde ne sait pas qu'il faut commencer à s'inquiéter lorsque cela se produit après cinq ans. La maladie signifie l'incapacité de la vessie à contenir le contenu. Quand une personne dort, les muscles se détendent, ce qui provoque une miction involontaire.

Si le "problème" est arrivé à un petit enfant, alors il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Il convient de sonner l’alarme aux parents des enfants qui ont franchi la barre des cinq ans et continuent d’écrire au lit.

Facteurs contribuant à l'apparition de la maladie

Jusqu'à un certain âge chez les bébés, la miction n'est pas régulée car, à partir de la naissance, ils s'adaptent aux nouvelles conditions, à la formation de tous les processus de la vie et aux compétences nécessaires pour répondre à leurs besoins physiologiques. Si, à 4 ans, ces processus ne sont pas revenus à la normale, les parents doivent alors se poser une question sur les causes de la pathologie.

Selon le pédiatre connu EO Komarovsky, l'énurésie ne signifie pas la présence de pathologies graves dans le corps, son traitement peut donc rapidement aider à éliminer la miction involontaire pendant le sommeil, si elle est correctement organisée. L'essentiel est que les parents se souviennent de la nécessité d'adopter une attitude douce envers l'enfant, même si le traitement est retardé. L'activité de tous les organes du corps est réalisée par le cerveau auquel les nerfs les relient par le système nerveux central. Le problème de l'incontinence urinaire nocturne est donc non seulement physiologique et médical, mais aussi psychologique.

A propos des causes de la maladie

Chez les nouveau-nés, le système nerveux est encore sous-développé, de sorte que la miction n'est pas contrôlée - jusqu'à 20 fois par jour. Au fur et à mesure que le bébé grandit, les terminaisons nerveuses se développent, les enfants commencent à contrôler leur envie et s'habituent à aller aux toilettes.

Une formation de réflexes complète devrait se produire en moyenne tous les 4 ans, mais en fonction des caractéristiques individuelles de l'organisme, elle peut survenir un an plus tôt ou après 5 ans. L'anxiété doit être vaincue si, à l'âge de 6, 7, 8, 10, 11 et 11 ans, la miction involontaire chez un enfant survient pendant le sommeil diurne et nocturne. Causes de l'énurésie:

  • complications pendant la grossesse ou l'accouchement, à la suite desquelles il est apparu que l'enfant avait des lésions hypoxiques périnatales du système nerveux;
  • prédisposition héréditaire - cela signifie qu'un gène a été transféré des parents à un enfant, ce qui contribue à augmenter le niveau de substances qui réduisent la réponse des cellules de la vessie à l'hormone antidiurétique dans le sang;
  • infection des voies urinaires ou maladie urologique;
  • situations stressantes, atmosphère défavorable dans l'environnement, traumatismes psychologiques;
  • capacité insuffisante de la vessie - un tel symptôme doit être pris en compte si l'enfant avait déjà été atteint de pyélonéphrite;
  • maladies congénitales ou acquises du cerveau ou de la moelle épinière;
  • diabète sucré;
  • réaction allergique.
La cause de l'incontinence urinaire peut être un traumatisme psychologique subi par l'enfant. Le système nerveux des bébés est instable, de sorte que même une querelle de famille se transforme parfois en problèmes de santé.

L'énurésie chez les enfants peut survenir à la suite de l'action de plusieurs facteurs en même temps, une cause pouvant en engendrer un autre. Une raison très simple d'uriner involontairement la nuit peut être, en l'absence de pathologies, un sommeil réparateur ou une quantité excessive de liquide, de fruits, d'aliments froids, à consommer immédiatement avant de se coucher, de refroidir excessivement le corps. Ne jetez pas les facteurs psychologiques qui contribuent au développement de l'incontinence urinaire: querelles, craintes nocturnes, jalousie, etc.

Quel spécialiste contacter?

Le médecin traitant du diagnostic primaire et du traitement de toutes les maladies infantiles est un pédiatre. Bien que la maladie soit associée aux organes urinaires, il convient de commencer par une visite chez ce spécialiste. Un médecin qualifié doit déterminer le spécialiste étroit qui sera nécessaire pour un diagnostic plus précis et enverra les parents avec l'enfant à un examen complet.

Considérant que l'énurésie est une maladie pouvant être causée par un certain nombre de facteurs de nature différente, il convient de passer l'examen à plusieurs spécialistes:

  • un neurologue prescrit l'électroencéphalographie, qui devrait révéler l'état du système nerveux;
  • le psychologue découvre s’il ya eu des situations stressantes, comment le développement de l’enfant se déroule, en utilisant des techniques spéciales, révèle le fond émotionnel de la famille, donne des recommandations aux parents;
  • L'urologue prescrit une échographie des reins et de la vessie, une analyse d'urine, puis un traitement médicamenteux.

Chaque spécialiste travaille à son tour, recherchant les causes de la maladie dans son domaine.

Comment traiter l'énurésie?

Il n'existe pas de prescription unique pour le traitement de l'énurésie chez les enfants, car elle dépend des raisons de son apparition. Chaque cas spécifique nécessite une approche individuelle. Les méthodes de traitement médicamenteux sont prescrites sur la base des résultats du diagnostic de l’état des muscles de la vessie, de la vasopressine, un agent hormonal, qui régule le niveau de liquide, ainsi que de l’état de ses récepteurs:

  1. La minirine - est faite à base de vasopressine sous forme de gouttes dans le nez, enterrées avant le coucher;
  2. Driptan - avec augmentation du tonus de la vessie;
  3. Minirine en association avec Prozerin - avec hypotension de la vessie sous forme d'injections;
  4. Nootropil, Persen sous forme de comprimés, vitamines du groupe B - sont traités avec une énurésie nocturne d’origine névrotique.

Tous les médicaments ne sont utilisés qu'après examen, identification des causes et prescription par un spécialiste dans le strict respect des règles d'administration et de la posologie. Alternativement, les patients peuvent être référés à un médecin homéopathique qui leur prescrira des médicaments alternatifs:

  1. Pulsatilla - en présence de maladies infectieuses des voies urinaires, également pour les enfants émotionnellement excitables;
  2. Gelzemium - avec des symptômes de relaxation des muscles de la vessie à la suite de situations stressantes;
  3. les médicaments contenant du phosphore sont prescrits aux enfants qui boivent beaucoup d’eau froide;
  4. Sépia - en cas d’incontinence en toussant, en riant à tout moment, même dans les 3 premières heures après l’endormissement.

Les remèdes homéopathiques modernes permettent une guérison garantie de l'énurésie, à condition que le diagnostic soit correctement posé. Des méthodes alternatives peuvent être prescrites si les médicaments n'ont pas eu l'effet souhaité et si l'énurésie chez les enfants n'a pas été guérie.

À propos des méthodes non médicamenteuses

Les médicaments n'auront pas l'effet escompté sur le traitement de l'énurésie si sa cause est sur le plan psychologique. Autres facteurs contribuant à la normalisation du processus de miction:

  • Organisation de la routine quotidienne. Une régulation adéquate de tous les processus pendant la journée habituera le corps à une discipline interne (consommation de nourriture selon des heures strictement définies, promenades, repos, sommeil, divertissement) et annulera progressivement l'énurésie chez les enfants. Il est nécessaire d'apprendre à l'enfant à cesser de manger 3 heures avant le coucher. Pour remplir cette condition difficile, les parents eux-mêmes devraient être le meilleur exemple.
  • Exercices d'entraînement pour la vessie. Il est nécessaire d’apprendre à contrôler le processus de miction. Pour ce faire, apprenez à retarder brièvement le désir d'aller aux toilettes.
  • Créer un motif. La thérapie de motivation est un puissant outil psychothérapeutique utilisé chez les enfants atteints d'énurésie. Il est utilisé exclusivement dans les cas où la cause de la maladie est un facteur psychologique. En guise de motif, l'enfant devrait être récompensé pour les nuits «sèches» (nous recommandons de lire: comment pourrions-nous obliger un enfant à écrire la nuit?). Ce qui fera l'objet d'encouragements et pour combien de nuits réussies est une décision individuelle, mais la réception fonctionne dans 70% des cas.
  • Traitement de physiothérapie. La physiothérapie sous forme d’électrophorèse, d’acupuncture, de magnétothérapie, de sommeil artificiel, de douches circulaires et d’exercices thérapeutiques est conçue pour améliorer le fonctionnement du cerveau et des terminaisons nerveuses.
  • Aide psychothérapeutique. Spécialiste spécialisé enseigne à l'enfant les méthodes d'auto-hypnose. En conséquence, la connexion réflexe entre le système nerveux central et les muscles de la vessie devrait être rétablie. Si la nature névrotique de l'énurésie nocturne est prononcée, les psychologues utilisent leurs outils pour modifier les états dépressifs. Le rôle principal en psychothérapie devrait jouer la création d’une atmosphère positive dans la famille.
Dans certains cas, la gymnastique médicale peut aider un enfant, ce qui stimule les terminaisons nerveuses et renforce le système nerveux.

Médecine traditionnelle dans la lutte contre la maladie

La médecine traditionnelle est un garde-manger de méthodes de guérison de toutes sortes de maladies. Ne négligez donc pas les recettes efficaces faites maison qui remontent à des temps immémoriaux. Ils sont testés dans la pratique par de nombreuses générations de personnes et ne contiennent que des ingrédients naturels naturels:

  • Pour les enfants de moins de 10 ans, une cuillère à soupe d'aneth doit être bouillie dans un verre d'eau bouillante et laissée pendant une heure. Boire le matin à jeun pendant une demi-tasse.
  • Cuire la compote de myrtille avec l'ajout de 2 cuillères à soupe de rose sauvage, insistez. La perfusion peut être bue plusieurs fois par jour, elle a un effet calmant sur le système nerveux.
  • Rose musquée 2 cuillères à soupe versez un litre d'eau bouillante, insistez. Remplacer le thé, boire pendant la journée. La rose musquée renforce les cellules nerveuses.
  • Les baies et les feuilles de myrtille, le millepertuis dans une petite quantité arbitraire porter à ébullition dans ½ l d'eau. Insister 30 minutes, filtrer, refroidir et prendre pendant la journée.
  • Feuille broyée de la banane plantain 30 g d'infusion dans 350 ml d'eau chaude, laissez infuser, prendre 4 fois par jour pendant 10 g.
  • Collection d'herbes à la menthe, millepertuis, feuilles de bouleau, fleurs de camomille à parts égales à broyer et à mélanger. 50g du mélange versez 1 litre d'eau chaude dans un thermos, insistez pendant 8 heures. Prendre une demi-heure avant les repas pour 100g. Pour que l'infusion d'un enfant boive avec plaisir, vous pouvez y ajouter du miel. Après 3 mois, vous devez faire une pause de 2 semaines, puis continuer à recevoir les fonds.
  • Facilite les symptômes de la collecte de l'énurésie d'herbe à renouée, d'achillée millefeuille, de millepertuis, de feuilles de mûre. Tous les ingrédients doivent être broyés et mélangés à parts égales. Préparez 10g du mélange versez 300 ml d’eau bouillante, maintenez dans un thermos pendant 2 heures. La perfusion doit être prise 5 fois par jour avant les repas.

Les remèdes populaires auront l'effet souhaité si vous les prenez sous la surveillance de votre médecin. Les médicaments à base de plantes sont un complément au traitement principal, ils ne devraient pas le remplacer complètement. En outre, les préparations à base de plantes peuvent avoir un effet positif sur la prévention de l'énurésie.

Énurésie nocturne chez les enfants

Si un enfant a la miction au lit pendant la nuit, il parle d'énurésie nocturne. Ce problème est très commun dans l'enfance. La médecine moderne ne l'inclut pas en tant que maladie, mais l'appelle une phase de développement au cours de laquelle l'enfant maîtrise les fonctions de son propre corps.

En fonction du temps de formation du réflexe de «chien de garde», on distingue les types d’incontinence suivants:

  • Primaire. L'enfant n'a pas encore appris à contrôler la miction. Il s’agit de la forme la plus légère qui, chez 98% des enfants, passe seule sans traitement.
  • Secondaire. L'enfant a appris à contrôler sa vessie par le passé et son lit était sec pendant plus de 6 mois.

En fonction des symptômes de l'énurésie est:

  • Simple. L'enfant n'a pas d'autres anomalies que l'énurésie.
  • Compliqué. Le bébé a des maladies inflammatoires, des troubles du développement et d'autres pathologies.

En fonction de la réaction de l’enfant au problème, on distingue les types suivants:

  • Névrotique. Cette forme d'incontinence est caractéristique d'un enfant timide et très timide avec un sommeil superficiel. Le bébé s'inquiète beaucoup des échecs nocturnes, qui entraînent des troubles du sommeil.
  • Névrose-like. Cette forme d'énurésie survient chez les enfants présentant un comportement hystérique. L'enfant n'est pas très inquiet lorsqu'il voit un lit humide avant l'adolescence, alors que l'incontinence peut causer l'isolement et la névrose.

A quel âge est-ce la norme?

Normalement, l'enfant apprend à contrôler sa miction la nuit jusqu'à l'âge de 6 ans. En outre, environ 10% des enfants de plus de 6 ans ne maîtrisent pas encore ce contrôle. Au fil du temps, le problème devient plus rare. À l'âge de 10 ans, l'incontinence nocturne est notée chez 5% des enfants et à l'âge de 18 ans - seulement chez 1%. Chez les garçons, le problème est noté deux fois plus souvent.

Raisons

Chez les garçons

Le problème de l'incontinence apparaît souvent chez les garçons. Pour elle conduire de tels facteurs:

  • Blessure à la naissance touchant la moelle épinière ou le cerveau.
  • Longue formation d'un réflexe conditionné. Certains garçons développent un tel réflexe plus tard que leurs pairs.
  • Situations stressantes. L'énurésie peut survenir à cause de la grande frayeur, des querelles incessantes des parents, du changement d'école, du déménagement, et de facteurs similaires qui ont grandement influencé le psychisme de l'enfant.
  • L'hérédité. Si l'incontinence était notée chez les deux parents, le problème est possible dans 70 à 80% des cas. Si l'un des parents souffrait d'énurésie, le garçon aurait un tel problème dans 30 à 40% des cas.
  • Maladies inflammatoires de la vessie. Ils sont déterminés par les résultats de l'analyse de l'urine. La pathologie congénitale des voies urinaires peut également provoquer une incontinence.
  • Utilisation prolongée de couches. L'enfant s'habitue qu'après la miction, le lit ne soit ni froid ni humide.
  • Violations de la sphère hormonale. Avec une production insuffisante d'hormones affectant le travail de la vessie, la quantité d'urine libérée et sa concentration, l'enfant devient incontinent.
  • Hyper-pharmacie. On la voit souvent dans une famille monoparentale lorsqu'un garçon est élevé par une grand-mère ou une mère. En raison de trop de soins, l'enfant se comporte inconsciemment comme un bébé, car il a le sentiment d'être petit.
  • Hyperactivité Lorsqu'un enfant est très excitable, l'activité des processus dans le cerveau prévaut sur les signaux de la vessie. Et le cerveau n'entend tout simplement pas «l'envie d'uriner la nuit».
  • Manque d'attention des parents. Avec une telle déficience, l'enfant fait inconsciemment tout pour se sentir inquiet du côté des proches.
  • Les allergies Il est à noter que chez les garçons ayant des réactions allergiques, ainsi que de l'asthme bronchique, les épisodes d'énurésie sont un problème assez commun.

Chez les filles

En raison des particularités du système nerveux, les filles apprennent à contrôler plus rapidement le travail de la vessie et commencent à aller au pot plus tôt. Le problème de l'énurésie apparaît donc beaucoup moins souvent et, le cas échéant, il est plus facile pour la fille de la guérir.

L'incontinence peut apparaître dans les situations suivantes:

  • Si le développement des réflexes est légèrement retardé. Certaines filles apprennent à gérer leurs réflexes plus tard que le même âge.
  • À la suite d'un stress ou d'un traumatisme psychologique. Une fille peut être touchée par le divorce de ses parents, l'apparition d'un deuxième enfant dans la famille, un changement de résidence, un transfert dans une nouvelle école maternelle et des facteurs similaires.
  • Avec un très bon sommeil. C'est un signe des caractéristiques innées du système nerveux de la fille ou du surmenage.
  • Si une fille boit beaucoup la nuit. Par "lit humide" peut conduire et otpaivanie pendant un rhume.
  • Lorsque l'influence des facteurs héréditaires. Il provoque la libération de l'hormone vasopressine, qui réduit la production d'urine la nuit. Le manque de cette hormone peut être transmis par les parents. Si l'une d'entre elles souffrait d'énurésie pendant son enfance, il y a 30% de chance d'incontinence chez la fille. Si le problème concernait les deux parents, le risque d'énurésie chez une fille atteint 75%.
  • Avec des blessures de la moelle épinière et de la colonne vertébrale. Ils perturbent les voies des impulsions du cerveau, ce qui les empêche d'atteindre la vessie.
  • S'il y a un retard dans le développement. Avec la fille à la traîne, tous les réflexes se forment plus tard.
  • Si une infection des voies urinaires s'est développée. En raison du canal intestinal plus large et plus court chez les filles, les micro-organismes qui se développent sur les organes génitaux peuvent pénétrer dans la vessie.

Les adolescents

À cet âge, l’énurésie est constatée chez 5% des enfants et elle est souvent secondaire, mais elle peut aussi s’étendre à un âge précoce.

Les principales raisons pouvant provoquer une incontinence chez un adolescent sont les suivantes:

  • Le stress. L'enfant peut être trop conscient de la tension dans l'école ou la famille, souffrir de châtiments corporels, de conflits avec ses pairs, d'un déménagement, de la perte d'un être cher et d'autres situations stressantes.
  • Maladie mentale Les névroses et les dépressions peuvent entraîner une incontinence, aggravée par les expériences et les complexes adolescents.
  • Anomalies congénitales. Ils peuvent être à la fois dans le système nerveux et dans les organes du système urinaire.
  • Dépendance héréditaire. Comme chez les plus jeunes, l’énurésie chez les adolescents peut être due à ce problème chez ses parents.
  • Blessures. Ils peuvent conduire à une altération du réflexe urinaire.
  • Ajustement hormonal. Les niveaux d'hormones changent pendant la puberté, il peut donc y avoir un échec dans la production d'hormones qui affectent la miction.

Problèmes psychologiques

L'énurésie nocturne est presque toujours un problème important pour l'enfant et, si une incontinence se développe chez un adolescent, elle peut causer un complexe d'infériorité grave. Il est difficile pour les enfants atteints d'énurésie de communiquer avec leurs pairs, même si les autres enfants ne sont pas conscients d'un tel problème.

L'enfant se sent inférieur, ferme, cherche à éviter le contact avec d'autres enfants, à la recherche de la solitude. Cela peut laisser une empreinte sur le personnage - les enfants souffrant d'incontinence sont en colère, hésitants, agressifs, peu sûrs, et sont transférés à l'âge adulte.

Surtout souvent, de tels changements se produisent lorsque les parents se moquent d'un enfant si celui-ci est puni et grondé pour des draps mouillés. C'est pourquoi les parents doivent être sensibles et attentionnés et que leur réponse à l'énurésie doit être délicate et correcte.

Diagnostics

Si l'enfant a 6 ans et qu'il ne contrôle toujours pas complètement sa vessie, un examen supplémentaire doit être effectué. On prescrit à l'enfant des analyses d'urine (analyse d'urine et échantillon de Zimnitsky) et une échographie du système excréteur. Dans de nombreux cas, une IRM, une cystoscopie, un EEG, un examen par rayons X, un examen par un neuropathologiste, un endocrinologue, un psychiatre et d'autres spécialistes sont également prescrits.

Traitement

Il existe de nombreuses façons d’éliminer l’incontinence, mais l’efficacité de leur impact diffère selon la situation de chaque enfant.

Des médicaments

  • Si l'énurésie est associée à une hyperactivité et à une excitabilité du système nerveux, un sédatif est prescrit à l'enfant.
  • Si des processus inflammatoires et infectieux sont détectés, des antibiotiques sont prescrits.
  • Si le développement du système nerveux est retardé, des médicaments nootropes peuvent être prescrits à l'enfant.
  • La desmopressine a été prescrite pour la violation de la production d'hormones affectant la composition et le volume de l'urine, ainsi que le fonctionnement de la vessie.

Alarme urinaire

C'est une méthode très efficace de lutte contre l'incontinence, qui consiste à utiliser un réveil spécial. Il est connecté au capteur, qui est placé dans la culotte de l'enfant. Lorsque les premières gouttes d'urine sur le capteur se déclenchent, un signal est envoyé au réveil, ce qui provoque le réveil de l'enfant, éteint l'appareil et va aux toilettes.

Autres méthodes

La physiothérapie est recommandée pour améliorer le fonctionnement de la vessie et du système nerveux. On peut attribuer à l'enfant une thérapie magnétique, une électrophorèse, une douche thérapeutique, une acupuncture, un traitement électro-électrique, une série de bains thérapeutiques et d'autres méthodes de physiothérapie. Également recommandé des exercices thérapeutiques et des massages.

Notez l'effet et l'utilisation de la psychothérapie. Le psychologue apprendra à l'enfant à se détendre et à utiliser la technique de l'auto-hypnose. De nombreuses personnes sont aidées en tenant un journal, dans lequel les soleils désignent les nuits sèches, et l'enfant est récompensé pour un certain nombre de soleils de ce type.

En outre, il est recommandé à un enfant atteint d’énurésie d’ajuster son régime quotidien et de suivre un certain régime. Les boissons sont limitées le soir et la nuit, on donne à l'enfant des aliments qui aident à retenir l'eau dans le corps. Il est important de garantir un apport adéquat en vitamines dans le régime alimentaire des enfants.

Recettes folkloriques

L'un des meilleurs moyens de traiter l'énurésie chez les personnes considérées comme du miel. Il lui est conseillé de manger avant le coucher afin de retenir le liquide dans le corps pendant la nuit et de calmer le système nerveux.

De plus, l'enfant peut recevoir:

  • Bouillon de jeunes branches de cerises et de tiges séchées de myrtilles. Après avoir infusé des plantes brassées pendant 15 minutes, ajoutez du miel à la boisson et offrez une telle décoction à l’enfant deux ou trois fois par jour dans un verre entre les repas.
  • Décoction de graines d'aneth. Les graines séchées dans une casserole (2 c. À soupe) sont bouillies dans un récipient émaillé contenant 0,5 litre d'eau bouillante et laissées pendant quatre heures. Buvez cet outil avant de manger 14 jours, deux fois par jour.
  • Infusion de la centaurée et de l'herbe d'Hypericum. Chaque plante sous forme sèche et broyée prend un demi-verre et brasse 500 ml d’eau bouillante. Après avoir infusé pendant trois heures, le bouillon est donné à l'enfant avant les repas, trois à quatre fois par jour pendant deux semaines.
  • Thé de stigmates de maïs avec du miel. Une cuillerée à thé de stigmates est versée dans de l'eau bouillante et, au bout de 20 à 30 minutes, une cuillère à thé de miel est ajoutée à la boisson. Buvez ce thé devrait être deux fois par jour.
  • Thé à base de baies séchées et de feuilles d’airelles et d’Hypericum séché. Les plantes sont prises dans un rapport de 1 à 1, pour une portion, préparez deux cuillerées à thé de matière première broyée avec un verre d'eau bouillante. Après 15 minutes, le bouillon doit être bu en petites gorgées (de préférence après le déjeuner).
  • Boules de coquille d'œuf broyé et de miel. Les composants sont mélangés 1 à 1, forment des balles de 2 centimètres de diamètre et donnent à l'enfant 4 pièces par jour pendant un mois.

Dans ce cas, n'oubliez pas que l'utilisation de toute recette populaire doit être discutée avec un médecin avant d'essayer son effet sur le problème.

Des articles

Énurésie chez les adolescents, énurésie adolescente, traitement de l'énurésie

L'énurésie nocturne, de jour chez l'adolescent, comment traiter l'énurésie adolescente

Qu'est-ce que l'énurésie nocturne et diurne chez les adolescents?

L'énurésie chez les adolescents est une maladie caractérisée par une miction spontanée, une miction involontaire, une incontinence urinaire, plus souvent la nuit (la nuit), moins souvent le jour (le jour).

Comment se passe l'énurésie chez les adolescentes?

L'énurésie chez l'adolescent est primaire et secondaire. L'énurésie primaire chez les adolescents est généralement observée dès le plus jeune âge. Et si l’énurésie n’est pas traitée entre 5 et 17 ans, la maladie progresse et s’enregistre à l’adolescence. L'énurésie secondaire peut se développer après une période ensoleillée. C'est-à-dire que pendant un certain temps, voire plusieurs années, l'énurésie peut être absente et que, lorsqu'ils sont exposés à des facteurs de stress, à une augmentation du stress mental, physique et émotionnel, tous les symptômes apparaissent. L'énurésie peut survenir chez un enfant auparavant en bonne santé à l'adolescence. Malheureusement, l’énurésie est fréquente chez les adolescents. Et cela est dû au fait que les parents, les pères et les mères, les pères et les mères, les grands-mères et les grands-pères attendent tous que l’énurésie se répande. Et ne traitez pas leurs enfants. Leurs enfants souffrent à ce moment, garçons et filles grandissent, deviennent adultes. Et l'énurésie chez les enfants se transforme en énurésie chez l'adolescent. Et du lit pendant de nombreuses années, il y a une odeur désagréable d’urine. Que faire Comment traiter l'énurésie chez les adolescents? Comment gérer l'odeur de l'urine? Tout lavé? Non - traiter l'énurésie chez les adolescentes à Sarklinik.

Énurésie chez les filles, chez les garçons

L'énurésie chez les adolescents peut survenir à la fois chez les filles et les garçons. Cela leur rend la vie très difficile. Et plus tard, il provoque la formation de divers complexes, complique le contact avec un proche, fait obstacle au mariage et crée une famille.

Énurésie chez les adolescents: symptômes, signes, manifestations

Quels sont les signes, symptômes, manifestations de l'énurésie chez les adolescents? Les principaux symptômes de l'énurésie nocturne chez les adolescents sont un sommeil profond la nuit et les mictions nocturnes (pipi au lit). Un adolescent fait pipi la nuit au lit, pisse la nuit, le matin, tôt le matin, dès qu’il s’endort, ou après une heure, deux ou trois heures après s’être endormi. L'adolescent ne ressent pas le signal de la vessie et ne se réveille pas, ne va pas aux toilettes et l'acte de miction se produit au lit, au lit. Avec l'énurésie diurne chez les adolescents, la miction se produit pendant le jour, pendant le jour

Énurésie chez les adolescents: types, sévérité

Les médecins attribuent l'énurésie nocturne chez les adolescents et l'énurésie diurne chez les adolescents. Avec l'énurésie nocturne, l'incontinence urinaire se produit la nuit, la nuit. Et avec l'énurésie diurne, les incontinences urinaires et urinaires surviennent pendant la journée, pendant la journée. Les médecins attribuent 5 degrés de gravité: 1, 2, 3, 4 et 5 degrés.

Causes de l'énurésie chez les adolescents

Quelles sont les causes de l'énurésie chez les adolescents, l'énurésie nocturne, l'énurésie diurne? Les causes de l'énurésie chez les adolescents sont diverses.

2. Maladies du système nerveux.

3. Fardeau héréditaire (chez les adolescents blessés, parents longs ou proches).

4. Vessie neurogène.

5. Vessie hyperactive.

7. énurésie non traitée dans l'enfance.

8. Augmentation de la charge à l'école, au lycée et au gymnase.

9. Préparation à l'examen.

10. Problèmes psychologiques.

11. Pathologie des reins et du système urinaire.

12. Pathologie, maladies de la colonne vertébrale.

13. Violations des rythmes de la miction et des mictions.

14. Troubles de la vessie.

Remèdes populaires pour l'énurésie chez les adolescents

Les remèdes populaires pour l'énurésie ne font que retarder la maladie, la traduire en formes plus graves.

Remède pour l'énurésie chez les adolescents. Le réveil-réveil aide-t-il, comment et où l’acheter?

Lors de la consultation, certains patients ont déclaré avoir utilisé un tel appareil comme réveil-matin pour énurésie. Ils voulaient acheter un réveil sans fil pour l'énurésie et ils l'ont acheté, ils ont tout fait conformément aux instructions. Mais pas de résultats tangibles. La marche sans fin vers les grand-mères et les guérisseurs ne donne pas non plus de résultats positifs. Les nuits restent humides.

Traitement de l'énurésie chez les adolescents en Russie, à Saratov, traitement de l'énurésie chez l'adolescent

Sarklinik assure le traitement de l'énurésie chez les adolescents en Russie, le traitement de l'énurésie chez l'adolescent en Russie, le traitement de l'énurésie nocturne chez les filles à Saratov, le traitement de l'énurésie nocturne chez les hommes à Saratov, le traitement de l'énurésie diurne chez les adolescents à Saratov, le traitement de l'énurésie nocturne chez les adolescents à Saratov, le traitement de l'énurésie nocturne chez les adolescents à Saratov, énurésie chez les adolescents.

Comment traiter l'énurésie chez les adolescents? Comment se débarrasser de l'énurésie chez les adolescents, les filles et les garçons?

Malheureusement, les méthodes et méthodes traditionnelles, drogues, drogues ne contribuent pas à l'énurésie. Sarklinik traite l'énurésie de jour et de nuit chez des adolescents de différents âges. Un traitement complet de l'énurésie peut éliminer tous les symptômes de l'énurésie. Sarklinik sait comment traiter et guérir l'énurésie chez les adolescents, comment se débarrasser de l'énurésie chez les adolescents. Également traité avec l'énurésie congénitale, l'énurésie héréditaire. La médecine moderne aidera. Sur le site médical sarclinic.ru, vous pouvez interroger un médecin en ligne sur le traitement de l'énurésie chez les adolescents, les endroits où l'énurésie est traitée, comment traiter les enfants, les adolescents, l'énurésie chez l'adulte, les raisons pour lesquelles l'hypnose, les compléments alimentaires et l'homéopathie ne sont pas efficaces. hypnotique énurésie, pourquoi ne pas besoin d'un réveil de l'énurésie, qu'ils prennent avec énurésie dans l'armée.

Record sur la consultation.
Il y a des contre-indications. La consultation est nécessaire.

Comment guérir l'énurésie chez les adolescentes

L'énurésie est une maladie caractérisée par une miction incontrôlée. L'énurésie chez les adolescents est divisée en primaire et secondaire. La forme primaire est observée dès la petite enfance, la seconde commence à un âge avancé (10-13 ans) pour diverses raisons. Selon les statistiques, environ 3% des enfants de moins de 14 ans souffrent de cette maladie.

La maladie est plus fréquente chez les garçons que chez les filles. L'incontinence urinaire peut survenir de jour comme de nuit. L'énurésie nocturne primaire, causée par des causes héréditaires, peut passer de 11 à 12 ans. Mais il vaut mieux ne pas risquer et chercher un traitement à l'hôpital.

Pour certains parents, l'énurésie adolescente chez un fils est une raison pour obtenir une pente officielle de l'armée. Par conséquent, ils ne cherchent pas à guérir le garçon. Si la pathologie n'est pas résolue à temps, l'adolescent aura des problèmes psychologiques (doute de soi, complexes). En outre, une incontinence urinaire prolongée peut entraîner des complications pouvant aller jusqu’à la stérilité.

Causes de la pathologie primaire:

  • L'hérédité. Si le même problème était observé chez les deux parents, le risque de maladie chez leurs enfants augmentait.
  • Sommeil profond (perturbation du réveil, hypersomnie).
  • Anomalies physiologiques (p. Ex. Dysfonctionnement de la vessie)

Causes de pathologie secondaire:

  • Infection des voies urinaires.
  • Problèmes neurologiques.
  • Troubles psychologiques (stress, dépression),
  • Troubles métaboliques.

Diagnostics

Le diagnostic comprend une enquête détaillée auprès des patients. Ensuite, l'examen est effectué: l'abdomen est ressenti, les organes génitaux sont examinés pour identifier les anomalies congénitales ou acquises.

Une échographie des organes pelviens avec une vessie pleine et vide est effectuée et les organes abdominaux sont examinés.

Méthodes de diagnostic supplémentaires:

  • Examine le rythme et le volume de la miction.
  • L'urographie intraveineuse est effectuée (vous permet de suivre l'état des voies urinaires inférieures).
  • Une cystoscopie et une cystographie sont effectuées (examen optique de la vessie à l'aide d'un appareil spécial).
  • La débitmétrie (mesure du débit urinaire) est prescrite.
  • Besoin d'un conseil d'un neurologue. Cela aidera à identifier les maladies chroniques qui provoquent l'incontinence.

Méthodes de traitement

Le traitement de la maladie chez les adolescents est effectué à l'aide de méthodes médicamenteuses et non médicamenteuses. Le système, utilisant simultanément la pharmacothérapie et les méthodes modales, a fait ses preuves. Cette méthode vous permet de vous débarrasser de la cause de la maladie et apprend au patient à contrôler le travail de la vessie.

  • Les antibiotiques sont utilisés pour traiter la pathologie résultant d’une infection des voies urinaires. Le choix du médicament dépend de l'agent causal de la maladie.
  • Les formes névrotiques sont traitées avec des tranquillisants aux effets hypnotiques: Radeorm, eunookin. Ces médicaments aident à stabiliser la profondeur du sommeil. Si le corps de l'adolescent ne répond pas aux médicaments énumérés, l'amitriptyline, le milepramine, le sydnocarbe sont prescrits à l'enfant. Dans les formes néphrotiques, les nootropiques sont souvent utilisés: Semax, Piracetam, Phenibut, Glycine.
  • Pour le traitement des adolescents, vous pouvez utiliser l'adiurekrine, qui inhibe la formation d'urine.

Le traitement non médicamenteux comprend:

  • Méthodes psychothérapeutiques (effet hypnotique, créant une atmosphère psychologique favorable dans la famille).
  • Méthode du régime. Nécessite la création d'un mode optimal de coucher et de nutrition.
  • Thérapie de régime. Les aliments tranchants et salés qui irritent les reins et provoquent la soif sont exclus du régime alimentaire. Limitez la quantité de liquide consommée 7 heures avant le coucher. Immédiatement avant le coucher, il est recommandé de manger un morceau de pain noir salé.
  • Physiothérapie Massage utilisé, OVNI sur le bas-ventre, exercices spéciaux pour la vessie.
  • En guise de traitement supplémentaire, des phytotées sont prescrites au patient (décoction de feuilles d’airelles, de millepertuis, de sauge, d’achillée).

Aide aux parents

Les adolescents sont sensibles à la présence de cette maladie. Pour cette raison, l’enfant apparaît complexe et présente certaines caractéristiques psychologiques. Un adolescent atteint de cette maladie, se ferme sur lui-même, peut ressentir un sentiment de honte et de culpabilité pour ce qui se passe. L'attitude positive des parents aidera à surmonter ces problèmes.

Que doivent faire les parents dans cette situation:

  • N'humiliez pas et n'appeliez pas l'enfant, rappelez-vous, le rétablissement de l'enfant dépend de votre attitude psychologique.
  • Dès que possible, commencez à traiter l'énurésie, ne vous pressez pas de contacter l'hôpital.
  • En cas d'incontinence soudaine, essayez de savoir si l'enfant se trouve dans une situation psychologique traumatique. Essayez d'éviter que cela ne se reproduise.
  • Éliminez tous les facteurs qui stimulent la psyché avant d'aller au lit (regarder la télévision, jouer à des jeux sur ordinateur, argumenter et parler à voix haute).
  • Ne discutez pas du problème d'un fils ou d'une fille avec des étrangers en leur présence.
  • Essayez de prouver à l'enfant que le problème sera résolu tôt ou tard. Il ne faut pas s’inquiéter à ce sujet, car le stress ne fera qu’exacerber la situation.
  • Vérifiez que le bébé a la vessie vide avant d'aller au lit.
  • Les psychologues recommandent de réveiller l'enfant pour qu'il aille aux toilettes plusieurs fois par nuit à une heure précise.

Pour éviter l'énurésie, il est recommandé de traiter rapidement les maladies du système génito-urinaire, de faire de l'exercice, de maintenir une hygiène personnelle. Il est également nécessaire de surveiller l'état de la colonne vertébrale et de la région pelvienne.

L'énurésie chez les adolescents - pourquoi les jeunes souffrent de cette maladie

Chez les adolescents, l'énurésie n'est pas aussi courante que chez les enfants plus jeunes, mais cela se produit quand même.

Les statistiques indiquent que 4% des enfants âgés de 12 à 18 ans souffrent de cette maladie.

La très grande majorité des patients sont des garçons. Les adolescents sont extrêmement négatifs à propos de cette maladie, elle cause souvent des problèmes psychologiques.

Guérir l'énurésie à l'adolescence est difficile. Mais, si vous prenez la maladie au sérieux, c'est possible.

Les parents devraient essayer une approche intégrée du traitement, toutefois, toute action ne devrait être prise qu'après une consultation médicale.

Note d'information

Le nom décrit la pathologie reçue de la langue grecque, à partir de laquelle le mot "énurésie" se traduit par "urine, émet de l'urine".

La maladie est diagnostiquée au cours d'une miction involontaire, qui peut survenir non seulement pendant la nuit, mais également pendant le jour.

Principaux types:

  • L'énurésie diurne, comme son nom l'indique, est caractérisée par des émissions d'urine involontaires pendant la journée. Ce type de diagnostic est extrêmement rare: ce type de maladie n’est observé que chez 5% des adolescents atteints de la maladie décrite. Dans ce cas, les filles souffrent souvent de cette forme d'énurésie.
  • L'énurésie nocturne se produit pendant la nuit de sommeil et survient le plus souvent chez les garçons. Indépendamment de la forme de la maladie qui empêche l'enfant de s'adapter à la société, développe un complexe d'infériorité.

Lorsque l'enfant d'un adolescent rencontre les problèmes décrits, il est impératif de vous soumettre à un examen médical et de vous faire tester.

Selon les causes de l'énurésie peuvent être:

  • Primaire en raison de facteurs héréditaires et, moins probable chez les adolescentes, une grossesse grave ou un accouchement.
  • Acquis développe en raison d'un traumatisme psychologique, des infections dans le système urogénital. La pathologie et les maladies neurologiques de la moelle épinière entraînent également cette forme de la maladie.

Outre le café, il peut s'agir de chocolat, de cola, de thé.

Pour le traitement des maladies rénales, nos lecteurs utilisent avec succès la méthode Galina Savina.

Pourquoi les adolescents peuvent-ils souffrir d'énurésie?

Causes de l'énurésie chez les adolescents:

  • Maladies congénitales du système génito-urinaire ou pathologie acquise;
  • Violation des zones de la moelle épinière qui sont responsables de l'activité de la vessie;
  • Bouleversements émotionnels, situations qui entraînent un traumatisme psychologique chez un enfant;
  • Difficulté à dormir Le sommeil peut être très profond ou agité, il peut être difficile de dormir même après une journée difficile;
  • Des facteurs héréditaires tels que l'épilepsie, la psychopathie, l'alcoolisme (si un proche parent présentait les pathologies décrites).

Le plus souvent, l'énurésie à l'adolescence dérange les garçons qui manquent de courage et de confiance en soi. C'est ce que disent les psychologues qui travaillent avec des patients chez qui la pathologie décrite a été diagnostiquée.

Une incontinence urinaire constante peut être provoquée par des reproches constants des parents. L'énurésie se développe dans une telle situation comme une forme de protestation.

Le besoin urinaire est contrôlé par le système nerveux central. Lorsque cette fonction est altérée, la vessie neurogène se développe chez les enfants.

La vessie hyperactive est une maladie qui survient également chez les adolescents. Vous pouvez lire sur les détails du traitement de la maladie ici.

Comment traiter l'énurésie chez les adolescents?

Si l'énurésie n'apparaît pas comme un symptôme d'une maladie aiguë, son traitement est effectué à domicile. Le médecin recommande l’utilisation de médicaments, la psychothérapie et la physiothérapie, ainsi que certains remèdes populaires.

Après avoir confirmé le diagnostic et déterminé les causes de l'incontinence, des médicaments spécifiques sont prescrits.

Si le problème est lié à l'état du système nerveux, des médicaments normalisant le métabolisme des cellules du cerveau sont prescrits.

Si la cause principale est l'irritabilité de la vessie, le médecin vous prescrit un moyen de bloquer son activité. Il existe également des pilules spéciales pour supprimer l'augmentation de la production d'urine. Lorsqu'une maladie est causée par une infection des voies urinaires, l'énurésie est traitée avec des antibiotiques.

Parmi les procédures physiothérapeutiques les plus populaires, il convient de distinguer les applications à la paraffine, qui sont faites dans la région pubienne.

La thérapie psychologique dans le traitement de l'énurésie, en particulier chez les adolescents, occupe également une place importante. Ici, le médecin choisit lui-même la forme de traitement la plus appropriée, mais les séances doivent libérer l'enfant des complexes.

Ce que les parents peuvent faire:

  • Créer un environnement calme et accueillant au sein de la famille;
  • Ne pas gronder l'enfant pour un lit humide;
  • Le dessin a un effet positif sur la psyché.
  • Limitez votre consommation de liquides le soir et suivez le régime alimentaire général;
  • Ne laissez pas un adolescent trop refroidir, car une telle condition augmente l'incontinence;
  • Créer un adolescent conditions de sommeil sur un lit dur.

Parmi les remèdes populaires populaires utilisés divers bouillons. Vous pouvez boire la collection d'herbes médicinales spéciales.

Les frais finis sont vendus dans les pharmacies, il ne reste plus qu'à les brasser et boire quelques heures avant le coucher. Les remèdes populaires auront un certain effet, mais uniquement avec une utilisation régulière prolongée.

Le traitement de l'énurésie nocturne chez les adolescents n'est pas différent du traitement d'autres formes de la maladie.

L'incontinence urinaire chez les adolescents est assez rare. Mais, si la pathologie s'est manifestée, il est nécessaire de la traiter rapidement et avec précaution.

En règle générale, les enfants âgés de 12 à 18 ans sont très proches de leurs parents, en particulier dans des domaines aussi sensibles. Les parents devraient essayer de briser le mur derrière lequel se cache l'enfant, cesser de le blâmer et se concentrer sur son rétablissement.