Phimosis chez les garçons

Infertilité

Les garçons et les filles de naissance ont certaines caractéristiques et différences physiologiques. Les maladies de la sphère sexuelle amènent toujours les parents à une confusion réelle. Le phimosis est l'une de ces maladies.

Qu'est ce que c'est

Chez les garçons, le phimosis est une condition pathologique dans laquelle il est impossible d'ouvrir la tête du pénis en raison de la présence d'un rétrécissement du trou dans le prépuce. En règle générale, cette pathologie se manifeste par une augmentation de la taille du prépuce et de certains troubles urinaires. L'incidence du phimosis chez les garçons est assez élevée.

Il est important de noter qu'il diminue avec l'âge. Ainsi, chez les enfants de 7 à 9 ans, l'incidence du phimosis ne dépasse pas 10%. Chez les adolescents, il est inférieur à 2%.

Un nouveau-né a ses propres caractéristiques physiologiques qui le distinguent d'un adulte. Normalement, tous les bébés nés entre le gland du pénis et la gaine intérieure du prépuce portent un message. Ces composants structurels sont interconnectés. Cette fonctionnalité nature n'a fourni aucune coïncidence. Cela aide à prévenir l'infection sur les tissus délicats des organes génitaux externes et réduit donc le risque d'infection secondaire.

À mesure que l'enfant grandit, divers changements physiologiques se produisent dans son corps. Un garçon sur deux à l'âge de 1 an ouvre la tête du pénis. En 2-3 ans, cette valeur est déjà de 90%. Dans certains cas, des écarts se développent. Ils conduisent au développement de diverses maladies chez les bébés, notamment le phimosis.

En règle générale, le système de reproduction des garçons est formé jusqu'à 6 ans. Si un enfant présente des anomalies dans son état de santé génésique, il est alors tenté de le traiter de manière conservatrice ou d'utiliser une tactique «d'observation».

Chez de nombreux bébés atteints de diverses pathologies durant l'enfance, ils disparaissent complètement sans traitement à l'adolescence. Dans tous les cas, le bébé doit toujours être observé et surveillé pour tout changement dans son état de santé.

Les causes

Il n'y a actuellement aucune raison unique conduisant au développement de la maladie. De nombreux andrologues et urologues pédiatres se disputent encore sur ce qui contribue au développement du phimosis chez les bébés. Ils identifient plusieurs causes pouvant causer cette pathologie chez les garçons. Dans certains cas, l’influence de plusieurs facteurs de causalité peut simultanément conduire au développement d’une maladie.

Cette pathologie conduit à:

  • Troubles du développement fœtal. L'impact de facteurs environnementaux défavorables ou de maladies chroniques chez une femme enceinte contribue à la formation de diverses pathologies lors du portage du fœtus. Le fœtus perturbe le stade d'organogenèse, ce qui contribue à l'apparition de diverses maladies à l'avenir. Dans ce cas, les signes cliniques de phimosis se manifestent chez un enfant de moins d'un an.
  • Effets traumatiques. Les organes génitaux externes des garçons sont facilement endommagés. Surtout chez les jeunes enfants. Un coup porté à la zone des organes intimes, une chute ou des tentatives indépendantes pour découvrir la tête du pénis peuvent causer un traumatisme prononcé à l'enfant. La conséquence de ceci est généralement la formation de phimosis résistant.
  • Maladies infectieuses et inflammatoires dans la région des organes génitaux externes. Le corps de l'enfant, du fait qu'il dispose de ressources immunitaires réduites, est facilement exposé à tout agent infectieux. Habituellement, ils sont une variété de virus et de bactéries. En pénétrant dans la zone intime avec la circulation sanguine ou par le contact domestique, ils peuvent provoquer une forte inflammation chez l'enfant. La conséquence en est généralement la formation de pathologies andrologiques persistantes.
  • Complications des opérations urologiques. Un avantage opérationnel mal choisi conduit dans la plupart des cas à la formation de diverses complications à long terme. Phimosis est considéré comme l'un d'entre eux. Les dommages aux tissus du gland ou du prépuce contribuent à la formation de pathologies et de défauts anatomiques acquis dans cette zone.
  • Nombre insuffisant de structures de connexion. Cette caractéristique est individuelle et n'apparaît que chez les bébés avec une prédisposition particulière.

Les médecins distinguent plusieurs formes de cet état pathologique. Cette classification est nécessaire pour comprendre la nature de la maladie, ainsi que pour élaborer des tactiques d’examen et de traitement. Ainsi, le phimosis peut être congénital, hypertrophique ou cicatriciel.

Un grand nombre de cas de phimosis cicatriciel se produisent en raison d'une violation des règles d'hygiène personnelle. Cela conduit au fait qu'une infection pénètre facilement dans la région des organes génitaux externes et qu'un processus inflammatoire se développe.

Beaucoup moins souvent, la sténose cicatricielle est une pathologie congénitale. Cette pathologie est caractérisée par un prépuce assez long qui empêche la tête du pénis de s'ouvrir complètement. En raison de l'inflammation prononcée, diverses fissures apparaissent sur la peau et des cicatrices se forment.

Dans ce cas, il devient extrêmement difficile de mener à bien des procédures d'hygiène. Si l'inflammation augmente, le phimosis peut même se transformer en un état très dangereux: le paraphimosis. Tactiques de traitement du phimosis cicatriciel - la nomination d'un traitement conservateur ou d'une chirurgie. Le choix de la tactique thérapeutique reste pour l’urologue traitant. Le pronostic est favorable. Le risque de complications est moyen.

Selon les statistiques, le développement de la forme hypertrophique du phimosis est le plus souvent causé par la présence d'un excès de poids chez l'enfant. Le plus dangereux dans ce cas est l'obésité dans le bas de l'abdomen et dans la région de l'aine. L'abondance de cellules adipeuses dans la zone de reproduction contribue au fait que les plis adipeux sont faciles. Il est important de noter que cette forme de la maladie survient non seulement chez les patients les plus petits, mais également chez les hommes adultes.

Une accumulation importante de tissu adipeux conduit à ce que la tête du pénis soit quelque peu comprimée. La peau commence à devenir humide, ce qui provoque la formation de diverses macérations et irritations. La compression du tissu adipeux des organes situés dans la zone de reproduction conduit au fait que le prépuce du pénis commence à recouvrir étroitement sa tête. Cela aggrave considérablement l'évolution de la maladie. L'humidité prononcée de la peau entraîne l'apparition de diverses irritations de la peau, qui deviennent un excellent environnement pour le développement de bactéries pathogènes.

Dans le traitement de l'obésité hypertrophique, la normalisation du régime quotidien et la prescription d'un régime thérapeutique hypocalorique sont très importantes. Pour ces enfants, le mode d'entraînement physique nécessaire est sélectionné. Le traitement du phimosis hypertrophique est dans la plupart des cas conservateur.

Les médecins de plusieurs spécialités participent au traitement d'un enfant en même temps.

Les formes congénitales de phimosis sont assez courantes. De nombreux médecins s'accordent pour dire que cette pathologie est due à des anomalies congénitales du développement fœtal et à des prédispositions génétiques. Dans certains cas, les spécialistes ne peuvent pas identifier une raison spécifique ayant provoqué l'apparition de symptômes indésirables chez un bébé. Le phimosis congénital se caractérise par la présence d'un rétrécissement prononcé de l'orifice du prépuce, qui se manifeste par l'incapacité de sortir du gland du pénis. Assez souvent, ces conditions sont accompagnées par la présence de multiples synéchies chez le bébé.

Les médecins ne participent pas activement au traitement du phimosis congénital chez les nourrissons. En gros, ils choisissent une tactique d’attente qui vous permet de contrôler l’évolution de la maladie et de prédire l’évolution de celle-ci à l’avenir. Les urologues pédiatriques traitent du traitement des formes congénitales du phimosis.

Si le médecin lors de l'examen de l'enfant a trouvé des signes de maladie en lui, il «met» le bébé sur l'enregistrement du dispensaire. Dans ce cas, vous devriez consulter le médecin au moins 1 à 2 fois par an.

Lors de l'examen, certains enfants diagnostiquent un «proboscis phimosis». Cet état pathologique est hypertrophique. Elle se caractérise par une formation excessive de peau dans la région du gland, ce qui crée une «trompe». La tactique dans ce cas est la même que dans les autres formes de la maladie. Avec l'inefficacité du traitement conservateur est effectuée une intervention chirurgicale.

Les symptômes

Les signes cliniques de cet état pathologique sont principalement associés à une violation de la divulgation du gland du pénis en raison d'un rétrécissement prononcé de l'orifice. Ce symptôme est le plus caractéristique. En règle générale, les parents le remarquent lors des procédures d'hygiène habituelles.

Certains pères et mères font une erreur extrêmement inadmissible. Ils tentent d '"ouvrir" la tête du pénis en surmontant leurs efforts. Cela ne devrait pas être fait catégoriquement! Une telle auto-médication peut contribuer à causer des blessures au bébé. Pour traiter cette pathologie, seul l’urologue pédiatrique devrait être utilisé. Réapprovisionnement indépendant - est inacceptable!

Outre le principal symptôme de la maladie, il existe d'autres signes cliniques de la maladie. Ceux-ci comprennent:

  • Miction douloureuse. Ce symptôme ne se produit pas toujours, cependant, aggrave considérablement le bien-être du bébé quand il apparaît. Le cours modéré de la maladie ne s'accompagne pas d'une violation de la miction. Des formes plus lourdes et plus compliquées de la maladie contribuent à l'apparition d'irrégularités dans l'écoulement de l'urine. Le bébé peut ressentir une douleur en urinant ou même un syndrome douloureux prononcé.
  • Troubles de la miction. Chez certains bébés, en particulier ceux dont le phimosis est assez prononcé, l’urine peut être excrétée avec quelques «interruptions» ou couler dans un mince filet. Si le syndrome de la douleur se joint à ce symptôme, le bien-être de l’enfant est profondément perturbé. Les plus jeunes patients montrent généralement ces pleurs. Les enfants plus âgés commencent à agir, plus souvent à aller aux toilettes pour uriner.
  • Douleur dans l'aine. Habituellement, ce symptôme apparaît lorsque le processus inflammatoire se propage dans toute la zone intime. Si phimosis est compliqué par une infection bactérienne secondaire, l'enfant présente d'autres symptômes néfastes. Ceux-ci incluent: suppuration de l'orifice du gland, gonflement et gonflement du prépuce, augmentation marquée de la température corporelle et gonflement des testicules.

La gravité des symptômes peut varier. En règle générale, les variantes plus légères de l'évolution de la maladie sont presque asymptomatiques.

Le signe clinique principal dans ce cas est un rétrécissement de l'orifice du gland du pénis et une incapacité à l'ouvrir complètement.

Évolution grave de la maladie est accompagnée de l'apparition de nombreux symptômes qui nécessitent la nomination d'un traitement conservateur. Lorsque les premiers signes de phimosis apparaissent, vous devez immédiatement contacter votre urologue pédiatrique avec votre enfant.

A quoi ressemble un nouveau-né?

Chez tous les garçons nés, la tête du pénis et le prépuce sont épissés. À mesure que l'enfant grandit, la situation change. Dépêchez-vous de la conduite d'un traitement chirurgical n'en vaut pas la peine. Le phimosis physiologique disparaît complètement chez près de 90% des bébés à l'âge de trois ans. Les médecins recommandent que seuls les patients les plus petits fassent l’objet d’une surveillance attentive et que des soins hygiéniques appropriés soient dispensés.

Souvent, les parents de garçons découvrent indépendamment certaines caractéristiques physiologiques chez un enfant. La peau du prépuce du nouveau-né est très délicate et à la peau fine. Il est étroitement lié à la tête du pénis. Lorsqu'il essaie de s'exposer lui-même à la tête, l'enfant se sent mal, commence à agir et même à pleurer.

Paraphimosis: causes, symptômes, comment traiter

Paraphimosis - violation de la base du gland par la surface interne du prépuce lorsque vous essayez de le tirer hors de la partie élargie de la tête (la couronne) dans sa partie rétrécie (cou).

Le paraphimosis chez les garçons est le plus commun, mais peut se produire à l'âge adulte. La principale condition pour le développement du paraphimosis est la diminution de l'élasticité du prépuce ou de son déficit (phimosis). Naturellement, les hommes qui ont subi la circoncision, cette maladie n'est pas menacée. Le manque d'élasticité du prépuce recouvrant la tête peut être congénital et acquis.

Un phimosis physiologique congénital est observé chez les garçons avant le début de la sécrétion dans le sac préputial des glandes situées dans les parois de sa formation (la surface du gland du pénis et la feuille interne du prépuce). Avant cela, ils sont dans un état de «collage épithélial» sans aucune sensation de gêne chez l'enfant. L’ouverture physiologique spontanée de la tête du pénis chez l’enfant peut se produire entre 3-7 et 10-11 ans.

Indépendamment, en l'absence de tout signe de douleur à la tête, cet événement ne devrait pas être forcé. Toute tentative visant à exposer la tête par la force est extrêmement douloureuse et conduit à la garantie d’une inflammation subséquente des parois du sac préputial, qui étaient auparavant dans un état stérile et qui ne sont pas encore prêtes à répondre de manière indépendante aux divers stimuli externes. Le résultat de telles actions violentes peut être un véritable phimosis acquis chez un garçon. Atteignant un certain degré de rétrécissement, dans une tentative ultérieure pour exposer la tête du pénis, il est enfreint - paraphimosis.

Chez les hommes adultes, le paraphimosis est plus fréquent lors des rapports sexuels ou de la masturbation.

Le paraphimosis iatrogène, qui survient lorsque le médecin procède à un cathétérisme de la vessie, cystoscopie, est également isolé.

Les raisons suivantes suggèrent un risque d'atteinte du gland du pénis avec le phimosis existant:

  • Court frenulum du prépuce;
  • Inflammation chronique de la membrane muqueuse du prépuce et du gland (balanoposthite) avec non-respect des règles d'hygiène personnelle;
  • Allergie aux détergents ou irritation des composants muqueux;
  • Maladies sexuellement transmissibles (syphilis primaire);
  • Candidose systémique (maladies fongiques);
  • Élimination retardée des liquides corporels dans les maladies chroniques du système cardiovasculaire, l'insuffisance rénale chronique et les maladies du foie;
  • Percer le pénis.

Symptômes de paraphimosis

Les symptômes aigus du paraphimosis sont caractéristiques de l’exposition forcée de la tête déjà rétrécie par le prépuce et de l’impossibilité de son retour à son état initial. Ceci est accompagné d'une douleur aiguë. Elle s'accompagne d'une augmentation progressive du gonflement de la peau du prépuce, qui prend la forme d'un gonflement près du sommet de la tête.

Le rouleau coriace, qui a initialement un aspect «aqueux», avec une surface gris pâle et brillante, prend une couleur rouge-bleue. La tête du pénis commence à grossir, elle devient extrêmement douloureuse et change de couleur en bleu foncé.

La miction survient avec une difficulté considérable, une rétention urinaire aiguë se développe avec l'apparition simultanée d'une douleur dans la région sus-pubienne. Les sensations douloureuses deviennent si intenses que l'homme adopte une posture économe: le corps penché en avant, jambes écartées.

Paraphimosis chez les garçons aux symptômes déjà mentionnés peut être accompagné d'une augmentation de la température corporelle totale.

Si l'auto-contraction n'est pas réalisée dans les premiers stades de la maladie, aucune assistance médicale n'est fournie, le gonflement des tissus mous continue d'augmenter. Ceci conduit à une hypoxie des tissus mous du gland du pénis avec le développement ultérieur d'une gangrène du prépuce et une nécrose de la tête elle-même. Dans les cas les plus reculés, l’auto-imbrication de tissus morts du pénis est possible.

Dans ces conditions, l’arrêt soudain de la douleur pendant le traitement qui n’a pas encore commencé peut être un signe pronostique défavorable.

Les symptômes décrits du paraphimosis peuvent être moins aigus au tout début du paraphimosis avec le développement progressif d'un œdème de la peau du pénis chez les patients atteints de maladies chroniques graves des organes internes.

Pour le diagnostic du paraphimosis, un examen local associé à des symptômes caractéristiques est tout à fait suffisant.

Traitement paraphimosis

La tactique de traitement du paraphimosis est déterminée par un médecin spécialiste (chirurgien, urologue) à qui le patient devra être livré immédiatement.

À la maison, un seul repositionnement épargné et indépendant de la tête en cas de phimosis non critique du prépuce est autorisé.

Un résultat positif peut contribuer à un effet local préliminaire sur un membre d’une compresse froide (serviettes humidifiées avec de l’eau froide) ou d’une bulle de glace. L'application d'un pansement avec une solution hypertonique de sel de table (3 cuillères à soupe pour 1 litre d'eau bouillie refroidie) peut également aider à éliminer le gonflement des tissus mous avant repositionnement.

L'exposition au froid et au sel de table ne doit pas être prolongée et causer une douleur plus intense que celle qui est déjà malade. Le traitement du paraphimosis au sel en présence de surfaces érodées sur le prépuce et la surface de la tête du pénis est inacceptable. L'utilisation de compresses froides à des fins d'anesthésie et d'élimination de l'œdème local peut être poursuivie pendant le transport du patient à l'hôpital.

Un médecin hospitalier effectue un repositionnement bimanuel de la tête. Chez les hommes, cette procédure est réalisée sous anesthésie locale, tandis que les enfants ont besoin d'une anesthésie générale lors du repositionnement. L’essence de la procédure est réduite à une pression de deux pouces sur la tête tout en collant l’anneau de pincement sur le prépuce avec d’autres doigts. Auparavant, la peau du pénis et la tête étaient enduites d'huile de vaseline. Parfois, un médecin peut précéder la procédure avec de multiples ponctions superficielles des tissus œdémateux pour les libérer de l'excès de liquide, qu'il applique avec une aiguille stérile d'une seringue.

repositionnement de la tête pendant le paraphimosis

Après la réduction bimanuelle, les procédures anti-inflammatoires locales sont prescrites sous forme de bains de permanganate de potassium et d’utilisation de pommades anti-inflammatoires.

Si les tentatives de réduction (pas plus de trois) ne se terminent pas par un résultat positif, le médecin procède à une dissection longitudinale de la peau du prépuce avec relâchement ultérieur de la tête.

Pour la prévention de la récidive chez de tels patients, une opération planifiée était recommandée à l'avenir - une excision circulaire du prépuce (la circoncision). Il est produit après avoir apaisé les manifestations inflammatoires locales, en règle générale, un mois et demi après l'incident paraphimosis.

Qu'est-ce que c'est - le paraphimosis chez les garçons? Causes de la maladie, symptômes, effets possibles et photos

Le paraphimosis et le phimosis chez les enfants peuvent survenir à tout âge.

Une condition préalable au paraphimosis est souvent la présence de phimosis chez les garçons.

Et si, pendant le phimosis, la tête ne peut pas se libérer à cause du rétrécissement du prépuce, alors pendant le paraphimosis, le prépuce recule, exposant et comprimant la tête.

Paraphimosis chez les garçons - qu'est-ce que c'est?

C'est une maladie dangereuse qui cause la pathologie des organes de reproduction des garçons. En raison du fait que le prépuce est déplacé et que la tête devient nue, elle est comprimée. Le danger de la maladie est qu’en raison de la pression exercée sur la tête, le sang commence à couler intensément, entraînant ainsi l’oedème.

En conséquence, des complications graves peuvent survenir pouvant conduire à une intervention chirurgicale.

Et si, dans la plupart des cas, en cas de phimosis, le traitement n'est pas nécessaire et que la maladie disparaît d'elle-même, le paraphimosis nécessite une visite immédiate chez le médecin ou une brigade d'ambulances.

Une assistance médicale pour la maladie devrait être fournie le plus tôt possible.

Si cette maladie est négligée, la mort des tissus de la tête peut survenir.

Cela nécrosera, ce qui peut entraîner le retrait d'une partie du pénis.

En outre, des ulcères peuvent se former sur le pénis, ce qui entraînera des processus inflammatoires dus à l'ingestion de bactéries et de micro-organismes sur la muqueuse. Le réapprovisionnement rapide garantit une issue favorable de la maladie.

Il est nécessaire de demander l'aide d'un médecin le même jour que l'avance du prépuce.

Causes de la maladie

Dans la plupart des cas, la cause de la maladie est la présence de phimosis chez les garçons. La maladie n’est pas provoquée par le phimosis lui-même, mais par la libération forcée de la tête du prépuce. En conséquence, la chair se déplace, ce qui provoque la maladie. En outre, la maladie peut provoquer la masturbation.

Un certain nombre d'autres causes conduisent au paraphimosis chez les enfants. C'est:

  • manipulations médicales lors de l'ouverture de la tête;
  • cathétérisme;
  • la cystoscopie;
  • rarement avec des allergies génitales;
  • gonflement de la tête.

Les symptômes

Le symptôme le plus important de la maladie est l’incapacité de remettre le prépuce dans sa position naturelle.

Les autres symptômes incluent:

  1. Attaques aiguës de maux de tête.
  2. Puffiness de la tête, en raison de laquelle il augmente en taille.
  3. L'apparence d'une couleur bleuâtre chez un membre.
  4. Le prépuce ressemble à un anneau de compression.
  5. Perte de sensibilité du pénis.
  6. La présence de malaise.
  7. L'apparition d'ulcères nécrotiques, en augmentation, devient noire ou violette.

Si, après 10 à 15 minutes, le garçon ne ressentait aucune douleur, cela devrait alerter ses parents. L'absence de douleur indique que la nécrose des terminaisons nerveuses et la mort des tissus ont commencé.

Avec les symptômes de cette maladie ont compris, maintenant, il ressemble à un paraphimosis chez un enfant sur la photo.

Paraphimosis chez les garçons: photo

Ci-dessous, vous pouvez voir le paraphimosis chez les enfants: photos avant et après traitement.

Complications possibles

La chose la plus dangereuse dans le paraphimosis est que la maladie se manifeste instantanément. Dès les premières minutes, des changements pathologiques commencent à se produire, ce qui peut entraîner des complications très graves. Par conséquent, une assistance médicale devrait être fournie dans les 25 à 30 minutes.

Les complications de la maladie comprennent:

  1. La circulation sanguine et la circulation lymphatique dans le pénis sont altérées, car la tête se contracte et se contracte.
  2. Un gonflement grave provoque une douleur et une difficulté à uriner.
  3. Lors de l'exécution de la forme apparaissent les sceaux.
  4. Si vous ne faites pas bien prépuce, va commencer la mort rapide des tissus du pénis. Le premier signe de la mort avec une chair non satisfaite est la cessation de la douleur.

Pourquoi est-il important de consulter un médecin?

Si le paraphimosis est trouvé chez le garçon, il est nécessaire de contacter un spécialiste immédiatement, dans les premières minutes.

Les soins médicaux peuvent être un chirurgien ou un urologue.

Le temps perdu peut avoir des conséquences très tristes.

Si vous ne mettez pas le prépuce dans une position naturelle et en même temps, l'enfant cesse de se plaindre de douleur - c'est un signal dangereux.

Par conséquent, la nécrose des tissus du pénis a commencé. Il n'est pas traité.

La seule issue est l'amputation du pénis.

Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un médecin, appeler une ambulance ou aller vous-même à l'hôpital.

Traitement

Appeler une ambulance est nécessaire. Il existe une forte probabilité d'éviter les complications dans les 10 premières minutes lorsque la tête a été comprimée. Si l'appel à l'ambulance n'est pas possible, l'enfant doit être conduit seul à l'hôpital. La seule chose que les parents puissent faire en attendant l'aide de spécialistes est de donner un médicament anesthésique.

L'aide est rendue par le chirurgien. Il établit le prépuce à la place naturelle. Comme ce processus est douloureux, l'enfant est soumis à toutes les manipulations d'anesthésie.

  1. Tout d'abord, le corps est refroidi et traité avec un antiseptique.
  2. Le médecin appuie la tête avec deux doigts et la malaxe simultanément.
  3. Simultanément, fixe l'anneau du prépuce dans la direction souhaitée.
  4. Avant la procédure de repositionnement, l'organe sexuel est enduit de vaseline.
  5. Si un gonflement des tissus apparaît, des injections sont effectuées pour libérer le liquide en excès.
  6. Ensuite, le chirurgien remet très soigneusement le prépuce en place. Pour ce faire, le prépuce est doucement tiré et la tête est lentement poussée dans l'anneau formé.
  7. Si la procédure réussit, procéder à l'élimination des processus inflammatoires. Pour cela, les garçons reçoivent des bains avec addition de permanganate de potassium ou des pommades anti-inflammatoires sont prescrites.

Mais il existe des cas où la méthode manuelle pour remettre le prépuce en place n'est pas possible. Puis recourir à la chirurgie.

Méthode chirurgicale

Avant l'opération, l'enfant subit une anesthésie générale.

L'anneau du prépuce, comprimant le pénis, incisé et excisé.

La plaie est traitée et un bandage stérile est appliqué sur elle.

Le pénis est attaché à l'abdomen pour soulager l'enflure et améliorer l'apport sanguin à l'organe.

Vidéo utile

Plus d'informations sur le paraphimosis chez les garçons dans la vidéo ci-dessous:

Dans l'article que vous avez lu sur la photo et le traitement du paraphimosis chez les garçons. Trouvé ce paraphimosis - une maladie dangereuse qui peut conduire à la perte du pénis chez un garçon. Par conséquent, pour éviter toute complication, les parents devraient immédiatement demander l'aide d'experts. Le moindre retard dans la fourniture de l'assistance peut en outre avoir des conséquences désastreuses.

Paraphimosis chez les garçons et les hommes

Les maladies de l'appareil reproducteur sont parmi les plus dangereuses, car les femmes et les hommes veulent surtout avoir des enfants à l'avenir. Mais en plus de la menace à la maternité, ces maladies peuvent affecter ou détruire complètement la qualité de la vie sexuelle. Par conséquent, ces maladies doivent être traitées rapidement et efficacement pour éviter les complications. Le paraphimosis chez les garçons et les hommes est l'un d'entre eux, et il est nécessaire de traiter de ses caractéristiques et de ses manifestations.

Le paraphimosis est une affection caractérisée par la violation du gland du prépuce. Cette condition est parmi les aiguës, alors que la tête ne peut pas revenir à sa position normale. Ce phénomène est accompagné d'une douleur forte et aiguë. Mais le danger de la pathologie n'est pas le problème. Avec une telle incarcération, le sang cesse de couler dans les tissus de la tête, ce qui entraîne la formation d'un œdème. Si le patient ne reçoit pas l'aide appropriée et rapide, une nécrose des tissus peut se développer.

Le problème est que certains garçons et hommes sont trop élargis et ont un prépuce excessif, ce qui complique le respect des règles d'hygiène ou autres actions, ce qui provoque phimosis et paraphimosis. Un déplacement impropre du prépuce à un moment donné peut être le début du développement de troubles et conduire à un état pathologique.

Un excès de prépuce peut causer deux maladies: il s'agit du phimosis et du paraphimosis. Certains pensent que c'est la même chose, mais ce n'est pas le cas. Mais il n'y a pas tellement de différences entre ces deux états. Le fait est que le phimosis se produit plus tôt et se développe plus lentement. Et le paraphimosis devient l'une des complications du phimosis et se distingue par une sévérité brillante des symptômes.

Le paraphimosis chez les hommes est peu fréquent - généralement les petits garçons et les adolescents sont sujets à cette maladie. Mais cette pathologie se retrouve également chez l'adulte, il ne faut donc pas être négligent.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur habituel s'est débarrassé de PROSTATITIS, une méthode efficace. Il a vérifié lui-même - le résultat est à 100% - l'élimination complète de la prostatite. C'est un remède naturel à base de miel. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous le recommander. Le résultat est rapide. METHODE EFFICACE.

Causes de la maladie

Les causes de cette pathologie masculine peuvent être différentes. Les connaître vous permet d’éviter cette maladie et d’en faire un traitement plus efficace. Parmi les principales causes de paraphimosis comprennent:

  • La présence de phimosis en cours d'exécution. Puisque le paraphimosis est l’une des complications du phimosis, on peut dire que cette raison appartient à la principale. Si le patient est attentif à sa santé, il se tourne alors vers le médecin et le phimosis est guéri. Mais ce n'est pas toujours le cas. En l'absence d'action thérapeutique, les dernières étapes du phimosis se développent, entraînant des complications.
  • Prépuce traumatisant. Cette raison est pertinente pour les jeunes patients. Si l’on ouvre avec force la tête de l’organe génital de l’enfant, des blessures, une infection et un paraphimosis peuvent en résulter. Étant donné que chez les enfants de moins de deux ans, il existe un excès prépuce, phimosis et paraphimosis n'est pas rare.
  • Négligence dans la mise en œuvre des règles d'hygiène intimes. Si les actions sont faites sans précaution, l'excès de prépuce peut être blessé, ce qui peut causer phimosis et paraphimosis.
  • Actions excessivement intensives lors de la masturbation ou lors de rapports sexuels. Grâce à eux aussi, vous pouvez vous blesser au prépuce. Le plus souvent, cette raison est pertinente pour les adolescents, mais sa probabilité existe chez les adultes.
  • Violation de la technique des procédures médicales. Lorsque le cathétérisme ou la collecte de tests peut entraîner des lésions dans l'urètre, ce qui peut entraîner des complications sous la forme de paraphimosis.
  • Non-respect des règles d'hygiène personnelle, en raison desquelles le patient présente une inflammation chronique de la membrane muqueuse. Sur des sites impurs, s'accumulent des bactéries pathogènes responsables du développement de maladies infectieuses. Leur résultat peut être phimosis ou paraphimosis.
  • Réaction allergique aux produits d'hygiène. Les produits d'hygiène fabriqués à partir de matières premières de mauvaise qualité provoquent souvent une irritation de la peau. En ce qui concerne les zones sensibles, ces agents ont un effet encore plus destructeur, provoquant diverses pathologies.
  • Maladies sexuellement transmissibles (notamment la syphilis).
  • La présence de maladies d'origine fongique.
  • Maladies du coeur, des vaisseaux sanguins, du foie, des reins, qui ralentissent le processus d'élimination des liquides.

Chacun de ces facteurs peut déclencher le développement du paraphimosis. Par conséquent, s’ils sont présents, vous devez faire particulièrement attention. Veillez à ne pas endommager le prépuce, à traiter les maladies infectieuses et fongiques, ainsi qu’à utiliser des produits d’hygiène de haute qualité ne provoquant pas d’allergies.

Caractéristiques et manifestations de complications

Le traitement du paraphimosis devrait être opportun. Mais vous ne pouvez le commencer que lorsque cette maladie est détectée. Pour cela, il est nécessaire que les patients connaissent les principales caractéristiques de cette maladie. Ceux-ci comprennent:

  • Douleur intense Dans la plupart des cas, le syndrome douloureux est prononcé, bien que parfois l’inconfort se développe lentement.
  • La présence d'œdème sur les organes génitaux. Avec cette pathologie augmente la taille et gonfle le prépuce.
  • Assombrissement du pénis. Étant donné que la quantité de sang pénétrant dans la zone diminue en raison d'un œdème, l'organe devient bleuâtre. L'absence d'intervention médicale urgente dans ce cas peut entraîner une nécrose tissulaire.
  • Miction difficile. Ce symptôme est dû à la compression de l'urètre. Le plus souvent, la miction pendant le paraphimosis n'est pas possible.

Ces signes doivent alerter le patient et s’ils existent, demandez de l’aide. Ces caractéristiques n'indiquent pas toujours ce diagnostic, mais leur apparition est le signe de problèmes graves dans le travail du système urogénital. Plus tôt l'examen est effectué, plus le traitement sera efficace.

Le paraphimosis doit être traité de toute urgence car il est très dangereux pour ses complications. Cette maladie est critique et, en l'absence d'action thérapeutique, elle peut même causer la mort du patient.

Cependant, le résultat le plus fréquent de l'inattention des patients à leur état de santé est la mort des tissus de l'organe endommagé. En raison de l'enflure, le sang cesse de couler dans cette zone. Si ce phénomène persiste trop longtemps, une nécrose se développe. L’obscurcissement de la peau de l’organe génital et la diminution de la douleur indiquent que le processus nécrotique a déjà commencé. Pour sauver la vie du patient, les médecins doivent amputer l'organe endommagé. Cela rend un homme incapable d'activité sexuelle et d'infertilité, ce qui affecte considérablement son attitude envers lui-même. Les patients qui ont subi une amputation du pénis ont généralement de nombreux problèmes psychologiques.

Une autre complication est associée à une miction altérée pendant le paraphimosis. À cause de cela, il y a souvent une surdistension de la vessie et d'autres problèmes avec le système urinaire.

Diagnostic et traitement

Vous ne devez pas essayer de surmonter ce problème vous-même, car cela ne peut qu'aggraver l'état du patient. Lors de la détection de signes pathologiques, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste. L'urologue et l'andrologue ont également parfois recours à l'aide d'un chirurgien pour traiter ce problème.

Des procédures de diagnostic spéciales pour le paraphimosis ne sont pas nécessaires. Un médecin expérimenté est en mesure de tirer des conclusions sur les résultats de l'examen et les plaintes du patient.

Le traitement du paraphimosis peut être conservateur et chirurgical. Le traitement conservateur est utilisé pour la détection précoce de la pathologie. Dans ce cas, le repositionnement bimanuel du gland du pénis est effectué. Cette procédure est réalisée sous anesthésie locale ou générale. Avant de procéder au repositionnement, la surface du pénis est traitée à la glycérine ou à la paraffine liquide. Si la procédure réussit, on prescrit au patient un traitement local avec des médicaments. Le plus souvent utilisé à ces fins Prednisone. En outre, le médecin peut autoriser l'utilisation de médicaments traditionnels - ils contribuent également au rétablissement, bien qu'ils ne soient pas considérés comme le traitement le plus efficace.

Néanmoins, il n’est pas toujours possible de repositionner la tête, même si le problème a été détecté à temps. Et dans des conditions difficiles, de telles actions ne sont pas du tout efficaces. Habituellement, 2 ou 3 tentatives sont effectuées pour redresser la tête, mais si cela échoue, une méthode de traitement chirurgical est utilisée. Cela implique la dissection du prépuce. Afin de minimiser le risque de réapparition du paraphimosis, une autre opération est réalisée quelque temps plus tard (de 1 à 2 mois après la chirurgie). Cela s'appelle la circoncision. Au cours de celle-ci, tout le prépuce est excisé en cercle. Un laser ou un scalpel radiochirurgical est utilisé pour effectuer cette procédure.

Après la chirurgie, il est très important de prévenir l’infection. Pour ce faire, les médecins prescrivent à un patient des médicaments conçus pour renforcer son corps, ainsi que des antibiotiques. En plus des médicaments, des herbes médicinales peuvent être utilisées, mais seulement après avoir consulté votre médecin. Les comprimés ou les onguents d'origine synthétique sans son but ne doivent pas être pris.

Prévisions et prévention

L'efficacité du traitement dépend de la manière dont le spécialiste a évalué la situation. Il faut dire que le traitement conservateur n'est pas considéré comme le plus efficace. Après cela, des rechutes sont probables. Par conséquent, le moyen le plus correct est considéré comme une intervention chirurgicale visant à surmonter le paraphimosis. Si l’état pathologique du patient était observé à temps et si le médecin fournissait l’assistance nécessaire, le pronostic est généralement optimiste. Chez la majorité de ces patients, aucun changement dans le fonctionnement du système urogénital ne se produit plus tard. Surtout s'ils effectuent des mesures préventives. Ils consistent en les actions suivantes:

  • Diagnostic et traitement opportuns du phimosis.
  • Exécution soigneuse des manipulations urologiques.
  • Traitement des maladies infectieuses.
  • Effectuer des procédures d'hygiène.
  • L'utilisation de produits d'hygiène de haute qualité.
  • Traitement des maladies fongiques.
  • Éviter les traumatismes génitaux.
  • Réussir des examens préventifs chez l’urologue ou l’andrologue (surtout chez les garçons adolescents).

Passage des examens préventifs chez l'urologue

Si ces conditions sont remplies, le patient peut non seulement éviter la récurrence de la maladie, mais également empêcher sa formation primaire.

Mais une issue favorable n'est pas toujours possible. Certains patients sont trop insouciants pour leur santé et ne consultent pas leur médecin avant que la situation ne devienne dangereuse. Dans ce cas, il est trop difficile de compter sur une issue favorable. Si le patient ne demande de l'aide que lorsque la nécrose des tissus a commencé, les médecins doivent alors amputer une partie de l'organe sexuel, voire de tout son corps, afin d'éviter toute propagation du processus pathologique. Cela signifie qu'en aucun cas il ne faut hésiter à contacter un spécialiste lorsque des symptômes indésirables apparaissent.

Le paraphimosis est l’une des conditions pathologiques aiguës et dangereuses. En l'absence d'assistance appropriée, opportune et efficace, cette affection peut conduire le patient à une amputation de l'organe sexuel, ce qui affectera grandement toute sa vie future.

Cependant, des spécialistes qualifiés peuvent vous aider à résoudre ce problème si elles sont résolues à temps. Par conséquent, les hommes qui détectent des symptômes négatifs ne doivent pas les ignorer ou se soigner eux-mêmes. Cela leur permettra d'éviter des résultats défavorables.

Avez-vous de sérieux problèmes de potentiel?

Déjà beaucoup d'outils essayés et rien n'a aidé? Ces symptômes vous sont familiers:

  • érection lente;
  • manque de désir;
  • dysfonctionnement sexuel.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. Augmentation de la puissance POSSIBLE! Suivez le lien et découvrez comment les experts recommandent un traitement.

Comment se manifeste le phimosis chez les garçons: symptômes et méthodes de traitement

De nombreux parents remarquent le phimosis chez les jeunes garçons, mais tous les adultes ne savent pas qu’il est important de surveiller en permanence l’état des organes génitaux. La tête du pénis est fermée par le prépuce, les tentatives pour l'ouvrir provoquent des douleurs. Parfois, la duplication de la peau est si dense que de graves problèmes urologiques apparaissent et que des processus inflammatoires se développent.

Les parents d’un nouveau-né doivent savoir quoi faire si le bébé n’expose pas la tête du pénis. La panique et la confusion sont de mauvais secours après avoir identifié un problème délicat. Selon les statistiques, le phimosis physiologique chez les enfants survient chez plus de 90% des garçons de moins d'un an. L'article décrit les causes, les types et les méthodes de traitement du phimosis chez les garçons de différents âges.

Qu'est ce que c'est

Le phimosis est un rétrécissement de l'orifice du prépuce chez les garçons, à la suite duquel la tête du pénis s'ouvre douloureusement et difficilement ou ne s'ouvre pas du tout.

Classification

Il faut comprendre que le phimosis n’est pas une maladie, mais une condition particulière associée aux caractéristiques physiologiques de l’organisme (âge), à ​​l’hérédité et aux dommages causés aux tissus du prépuce. À cet égard, il existe les formes de phimosis suivantes:

  1. Physiologique - survient chez la plupart des garçons avant la puberté, associée à la maturation fonctionnelle de la cavité préputiale. Ce n'est pas une pathologie et est résolu indépendamment après 7 ans.
  2. Pathologique - survient à la suite d'une inflammation, d'un traumatisme, de troubles métaboliques et nécessite un traitement;
  3. Hypertrophique (proboscis);
  4. Atrophique;
  5. Cicatrice.

La fréquence d'apparition d'une forme particulière de phimosis dépend directement de l'âge. Chez les enfants, dans un très grand nombre de cas, il est de nature physiologique, tandis que chez l’homme, il est causé par des changements cicatriciels.

Les causes du développement de phimosis pathologique

Si le phimosis naturel du nourrisson passe par lui-même, c’est le phimosis qui prend la forme d’une maladie. Il est provoqué par plusieurs raisons:

  • des troubles génétiques dans le développement du tissu cutané du pénis;
  • maladies infectieuses (en particulier le système urogénital);
  • inflammation ou lésion du pénis (survient le plus souvent lorsque l'on néglige de laver un enfant ou de l'inspecter);
  • non-respect des règles d'hygiène.

Toutes ces causes sont des facteurs provocateurs du développement de la maladie, qui est lourde de complications graves (par exemple, rétention urinaire aiguë).

Les symptômes

Le symptôme de base du phimosis chez les garçons ou les hommes adultes est l’absence partielle ou totale de la possibilité d’exposer le gland du pénis.

En outre, le patient peut éprouver:

  1. Diminution de la puissance.
  2. Douleur en urinant.
  3. En cas d'activation de l'inflammation, des écoulements purulents peuvent être observés, la température augmente de manière significative et les ganglions lymphatiques du corps augmentent de manière significative.
  4. Troubles de la miction - le liquide coule lentement, en gouttes ou en fines gouttelettes, tandis que la région prépuciale se gonfle à cause de l’accumulation d’urine et de l’impossibilité de la retirer rapidement.
  5. Avec le paraphimosis, une douleur aiguë à la tête et au pénis se forme, le prépuce est retenu pour devenir bleu, l’organe sexuel lui-même grossit et s’enflamme - une opération urgente est nécessaire ici.

L'aide d'un médecin est nécessaire lorsque les symptômes suivants de phimosis:

  • augmentation de la température corporelle;
  • débit insuffisant en urinant;
  • tête enflée du pénis;
  • inflammation de la tête du pénis;
  • tête bleue du pénis;
  • l'incapacité d'ouvrir complètement la tête du pénis chez les enfants de plus de sept ans;
  • ganglions lymphatiques élargis situés dans l'aine;
  • l'apparition de pus, même avec une légère pression sur la tête du pénis;
  • douleur prononcée pendant la miction (les petits enfants pleurent longtemps après ce processus);
  • Écoulement goutte à goutte d'urine (pour les formes très sévères).

L'apparition d'au moins un de ces symptômes indique que le phimosis est passé du coffre-fort, en passant de façon indépendante avec l'âge, au pathologique, nécessitant un traitement urgent. Laisser dans ce cas l'enfant sans traitement et attendre que l'exacerbation du phimosis passe par lui-même n'en vaut pas la peine. Cela peut aggraver considérablement l'état de l'enfant et conduire à un traitement beaucoup plus complexe. Pour les mères qui ne veulent pas ou n'ont pas la possibilité de faire appel à un médecin pour résoudre le problème, la médecine traditionnelle viendra en aide, qui est facile à utiliser à la maison.

Des complications

Cette pathologie peut provoquer des conséquences désagréables. Ceux-ci comprennent:

  1. Paraphimosis.
  2. Balanoposthite. L'inflammation se développe en raison de la stagnation du secret.
  3. Problèmes urinaires, rétention urinaire aiguë.
  4. L'augmentation du prépuce à la tête.

Paraphimosis

Affection fréquente qui se développe chez les garçons atteints de phimosis. Il est important de toujours vous rappeler que vous ne pouvez en aucun cas faire de gros efforts pour exposer la tête du pénis. Le fait est qu'il se dilate doucement dans la direction à partir de l'ouverture de l'urètre et que le tronc du pénis lui-même est considérablement plus étroit. En raison de l'ouverture forcée de la tête, le prépuce est légèrement étiré (cela peut causer une sensation de douleur momentanée), puis enveloppe étroitement l'anneau derrière la tête.

  • la tête est élargie et gonflée;
  • le garçon ressent une forte douleur (les bébés pleurent et ne permettent pas de toucher le pénis).

Les vaisseaux sanguins rétrécis ne remplissent plus leur fonction et les tissus de la tête commencent à manquer de oxygène et de nutriments. Si des mesures ne sont pas prises rapidement, une nécrose ou une gangrène du membre peuvent se développer, ce qui oblige le personnel médical à retirer la zone touchée - le patient devient handicapé.

La fusion de la tête et du prépuce

Avec un contact prolongé, les tissus épithéliaux adhèrent progressivement et de plus en plus fermement les uns aux autres et forment des synéchies - adhérences. Cette situation ne fait qu'aggraver la situation, rendant l'ouverture de la tête impossible.

Étapes de développement

La sévérité du processus alloue 4 degrés de phimosis:

  1. Dans un état calme, la tête est complètement relâchée, avec une érection, son élimination est difficile et douloureuse;
  2. Au repos, la tête du pénis est retirée avec difficulté; pendant l’érection, elle est complètement recouverte du prépuce et n’est pas libérée;
  3. La tête ne peut être partiellement retirée qu'au repos;
  4. La tête est constamment cachée prépuce, pas affichée. En même temps, pendant la miction, l’urine remplit d’abord le sac préputial, puis expulsé goutte à goutte.

À quoi ressemble phimosis: photo avant et après la chirurgie

La photo ci-dessous montre comment la maladie se manifeste chez les garçons.

Diagnostics

Le diagnostic est établi en tenant compte des plaintes de l'enfant ou de ses parents, ainsi que des données de l'examen du garçon dans les conditions de l'office urologique. Des méthodes de diagnostic instrumentales et de laboratoire sont utilisées en cas de suspicion de formes compliquées de la maladie.

Comment traiter le phimosis chez les garçons?

Le traitement du phimosis chez les enfants dépend de son degré, ainsi que de l'âge du patient. En fonction du degré du processus, les approches indiquées dans le tableau ci-dessous sont recommandées.

Urgence et prévention du paraphimosis chez les garçons

Le paraphimosis est une maladie caractérisée par une atteinte du gland du prépuce étroit. Une élasticité insuffisante des plis de la peau, qui recouvre l'extrémité externe de l'organe reproducteur, peut être congénitale ou acquise. Le processus pathologique par lequel le pénis est comprimé est souvent diagnostiqué chez les enfants et les adolescents, mais les hommes adultes peuvent également être confrontés à un tel problème.

Causes de la maladie

Le phimosis est la principale cause de la maladie chez l’homme, c’est-à-dire son incapacité à exposer la tête du pénis. La majorité des garçons nouveau-nés ont une mobilité insuffisante du prépuce. Le phimosis physiologique chez les bébés est considéré comme la norme, à condition qu'il n'y ait pas d'autres anomalies congénitales.

L'expansion indépendante de l'anneau préputial, qui facilite l'exposition de la tête du pénis, se produit chez les garçons âgés de 3 à 6 ans. Si le phimosis physiologique ne passe pas, il existe un risque de complications telles que le paraphimosis.

Les autres raisons du développement de la maladie chez les enfants et les hommes adultes comprennent:

  • procédures d'hygiène inappropriées;
  • modifications du tissu sclérosal du pénis;
  • masturbation fréquente;
  • bride courte;
  • lésion de l'organe de reproduction pendant les rapports sexuels;
  • circoncision impropre;
  • exposition violente de la tête pendant le phimosis;
  • perçant sur le pénis;
  • tissu cicatriciel formé à la suite d'une blessure;
  • balanoposthite;
  • diabète sucré;
  • maladies sexuellement transmissibles;
  • surpoids;
  • élimination retardée des fluides de l'organisme lors de maladies du système cardiovasculaire, d'insuffisance rénale chronique et de maladies du foie.

Le paraphimosis peut survenir à la suite d'un gonflement du prépuce dû à la présence prolongée de la tête de l'organe à l'état nu, par exemple lors du cathétérisme de la vessie.

Souvent chez les enfants, la cause de la maladie est une réaction allergique. Cela peut se produire sur les aliments, la poudre à laver, les produits de soin pour la zone intime, les médicaments, etc.

Symptômes de paraphimosis

Le paraphimosis se manifeste de façon aiguë et se manifeste par des symptômes locaux marqués.

Les premiers signes de la maladie se manifestent en l’absence de la capacité de remettre le prépuce dans sa position initiale, après avoir exposé la tête.

Du fait que l'organe sexuel possède un grand nombre de récepteurs, immédiatement après l'atteinte, l'homme commence à ressentir une douleur dont l'intensité augmente progressivement. Une mauvaise circulation entraîne un gonflement de la tête: elle devient rouge et bleue.

Il y a des difficultés avec la miction, ce qui conduit à une rétention urinaire aiguë. Le patient commence à se plaindre de douleur dans la région sus-pubienne. En raison de l'intoxication du corps, la température corporelle peut augmenter.

Si, au début du processus pathologique, les soins médicaux d'urgence n'étaient pas fournis, alors un œdème croissant et une insuffisance de l'irrigation sanguine entraîneraient une hypoxie des tissus mous de la tête de l'organe reproducteur. A ce stade de la maladie, le syndrome douloureux diminue progressivement. Cela est dû à la mort des terminaisons nerveuses. La température corporelle du patient augmente, il y a une forte intoxication du corps. Les taches foncées sur le pénis sont des tissus nécrotiques.

Méthodes de diagnostic

Le médecin peut établir un diagnostic préliminaire sur la base d'un examen externe du pénis du patient. Ce problème doit être référé à un urologue, un andrologue ou un chirurgien.

Si le patient ne peut pas identifier la cause du paraphimosis, le médecin procédera à un frottis pour analyse. Les résultats de l'examen n'affecteront pas le traitement ultérieur. Des études supplémentaires, si elles sont nécessaires, peuvent être attribuées après les soins d'urgence.

Traitement de la maladie

À la maison, il n'est pas recommandé d'essayer de régler la tête. Vous devez appeler une ambulance ou emmener le patient à l'hôpital vous-même. Afin de minimiser les risques de complications et d'améliorer le sentiment de satisfaction du patient, il est recommandé d'appliquer une compresse froide.

Cela peut être de la glace, pré-emballé dans un chiffon de coton ou une serviette imbibée d'une solution hypertonique de chlorure de sodium (3 cuillères à soupe de sel est dissoute dans 1 l d'eau bouillie refroidie). Si l'intégrité des tissus du pénis est brisée, la compresse de sel est contre-indiquée.

L'exposition au froid réduira l'enflure et atténuera partiellement la douleur. La compresse ne peut pas être tenue plus de 15-20 minutes. Si pendant ce temps le patient n'a pas été emmené dans un établissement médical, vous devez faire une pause, c'est-à-dire retirer la glace (enlevez la serviette). La réapplication d'une compresse prend 10-15 minutes. De telles manipulations aident le patient à se sentir mieux et ralentissent le processus de mort tissulaire.

Si la cause du paraphimosis est une réaction allergique, il est conseillé au patient d'administrer un antihistaminique. Un tel traitement sera suffisant si la réponse immunitaire de l’organisme au stimulus a été rapidement identifiée. Si un œdème puissant s'est déjà formé, la suppression d'une réaction allergique n'éliminera pas le problème.

Dans un hôpital, un paraphimosis bimanuel est effectué. Chez l'enfant, la procédure est réalisée sous anesthésie générale. Une anesthésie locale est recommandée pour les hommes adultes mais une anesthésie générale peut être réalisée à la demande du patient. Le principe de la méthode est d'éliminer la pathologie sans opération.

Le médecin lubrifie l’organe génital avec de la vaseline, puis fixe l’anneau préputial avec ses doigts et appuie simultanément sur la tête. Si l'œdème est important, de multiples ponctions du tissu œdémateux sont effectuées. Une ponction à l'aiguille assurera l'écoulement de sang dont la stagnation est due à la compression du pénis par le prépuce.

Après la procédure, on prescrit au patient une pommade anti-inflammatoire ou un bain au manganèse.

La guérison du paraphimosis n’est pas toujours possible de manière conservatrice. Faites 2-3 tentatives de réduction bimanuelle. S'il n'est pas possible d'éliminer la pathologie de cette manière, le médecin procède à une intervention chirurgicale d'urgence. Un homme fait une dissection longitudinale de l'anneau préputial, ce qui permet de libérer la tête du pénis.

Pour éviter un re-paraphimosis, un mois et demi après la chirurgie, il est conseillé au patient de subir une circoncision. Le plus souvent, l'opération est réalisée à l'aide d'un scalpel laser ou radiochirurgical.

Des complications

Si le patient ne reçoit pas d'assistance médicale en temps voulu, les conséquences peuvent être irréversibles. Outre l'apparition de sites érosifs sur la tête de l'organe reproducteur et de lésions tissulaires causées par des microorganismes pathogènes, susceptibles d'entraîner l'apparition d'un processus inflammatoire, une infection sanguine (sepsie) peut également survenir.

Lorsqu'un homme commence le processus de mort cellulaire (nécrose), il est nécessaire d'amputer la tête ou le pénis en entier. Une solution aussi radicale au problème du paraphimosis affectera négativement la santé psycho-émotionnelle du patient. En plus des sentiments d'infériorité physiologique, après l'amputation, il y aura des problèmes non seulement de nature sexuelle. Des difficultés surviennent lors de l'acte de miction.

Si vous ne fournissez pas de soins médicaux dans les délais impartis, la probabilité de décès n'est pas exclue.

Prévention

Si un phimosis est diagnostiqué chez un garçon à la puberté, il doit être traité (quelle que soit sa variété), car cette pathologie, même d'un degré de sévérité, est la cause première du paraphimosis. En plus des méthodes conservatrices, une correction chirurgicale de la maladie est recommandée. Le plastique du prépuce n'est pas la circoncision.

Lors de l'intervention sous anesthésie locale, une dissection longitudinale des tissus est réalisée dans la zone de rétrécissement, suivie d'une fermeture transversale de la plaie. Excès de peau sur ses bords excisé. La suture cosmétique est appliquée le long de la ligne de rétrécissement. La durée de la procédure est de 20-30 minutes.

Pupucioplastie n'est pas disponible pour tous les patients. La correction est effectuée en cas de rétrécissement inexprimé, en l'absence de modifications cicatricielles et inflammatoires grossières dans le prépuce. L'inconvénient de cette prophylaxie réside dans le fait que la moitié des patients présente un rétrécissement de l'anneau préputial.

Une méthode radicale mais efficace pour la prévention du paraphimosis est la circoncision du prépuce, c'est-à-dire la circoncision. Pour comprendre à quoi ressemblera le pénis après la chirurgie, vous pouvez demander au médecin de vous montrer des photos de patients ayant subi cette procédure. Si un homme n'est pas prêt pour de tels changements dans son corps, il est recommandé de suivre les règles suivantes afin d'éviter toute atteinte à la tête du pénis:

  • effectuer soigneusement et régulièrement l'hygiène des organes génitaux;
  • essayez d'éviter les blessures à l'aine;
  • demander rapidement de l'aide médicale et traiter des maladies du système génito-urinaire;
  • utiliser une barrière contraceptive;
  • ne pas porter de sous-vêtements serrés et synthétiques;
  • traiter sélectivement les produits d'hygiène intime;
  • passer un examen de routine deux fois par an (pour le diabète tous les trois mois).

Les hommes qui sont sujets au paraphimosis, il est recommandé de ne pas avoir de rapports sexuels dans un état d'intoxication alcoolique (narcotique). De telles substances atténuent la douleur et inhibent l'instinct de conservation de soi (sentiment de sécurité). La nécrose des tissus se développe rapidement et un tel état peut empêcher la détection rapide de la pathologie.