Que pouvez-vous manger avec la maladie polykystique des reins?

Infertilité

La polykystose rénale est une maladie caractérisée par l’apparition de kystes dans les reins. Le régime alimentaire pour la polykystose rénale est un élément important du traitement de la maladie. Il est conçu pour réduire le risque d'inflammation, normaliser la pression artérielle et réduire la croissance des formations kystiques. La nutrition médicale est prescrite par un médecin en fonction des caractéristiques individuelles du patient et du résultat des examens.

Principes de l'alimentation polykystique des reins

La nutrition pour la polykystose rénale est basée sur le régime numéro 7. Le tableau 7 contient des règles nutritionnelles visant à réduire la charge sur les reins, à réduire la pression artérielle et à réduire les poches. En outre, le régime vous permet d'accélérer l'élimination des composants toxiques du corps, ce qui ralentit lorsque l'activité rénale est affaiblie et altérée. La table diététique a de nombreuses options, l'une d'entre elles étant choisie par le médecin, en fonction des symptômes de la maladie du patient. Malgré le nombre de variations de régimes, chacune d'elles repose sur des principes généraux qu'il est important que chaque patient suive pendant le traitement:

  1. réduire la consommation d'aliments contenant des protéines;
  2. se concentrer sur les glucides et les graisses;
  3. réduire la consommation de sel;
  4. limiter la consommation de liquide;
  5. exclure des épices et des épices;
  6. prendre de la nourriture en petites portions au moins 5 fois par jour;
  7. ne pas abaisser le contenu calorique en dessous de 2200 kcal;
  8. arrêter de fumer et ne pas être avec les gens qui fument;
  9. éliminer l'utilisation de boissons alcoolisées;
  10. minimiser l'ingestion d'aliments épicés et gras;
En règle générale, les maladies rénales nécessitent une diminution de la quantité de sel consommée. Retour à la table des matières

Restriction de sel

La polykystose rénale consiste à limiter la consommation de sel à 5 ​​grammes par jour. Ceci est particulièrement important lorsqu'un kyste dans les reins est présent, associé à une insuffisance rénale. Dans de telles situations, il est totalement interdit au patient de le manger. Il est permis d'apporter au goût du plat en utilisant de l'acide citrique, des herbes fraîches et séchées. Limitez la quantité de sel et dans les cas où les kystes sur les reins sont accompagnés de poches et de pression accrue, car le sel a la capacité de retenir l'eau dans le corps, ce qui aggrave encore le problème. Il est important de préciser que les restrictions en matière de sel s'appliquent non seulement à l'ajout de plats, mais également à l'utilisation de conserves, de conserves au vinaigre et d'autres produits finis contenant une quantité accrue de sel.

Restriction de fluide

Les repas avec un kyste rénal comprennent une diminution de l'apport liquidien par jour. Plus important encore, il s’agit des patients souffrant d’insuffisance cardiaque aiguë, d’œdème et d’hypertension. Il est nécessaire de surveiller non seulement la quantité d'eau consommée, mais également tous les liquides qui pénètrent dans le corps, y compris les thés, les tisanes, les compotes, les boissons aux fruits et les soupes.

Limiter l'apport en protéines

Un régime avec un kyste rénal devrait être basé sur la réduction de la consommation d'aliments contenant des protéines. Cela est dû au fait qu'une forte concentration de protéines dans l'organisme provoque la production de produits de son métabolisme, avec une toxicité accrue. En raison de ce que le système excréteur est activé et commence à fonctionner à un rythme accru. Le traitement d'un kyste rénal implique au contraire une réduction de l'activité rénale. Il est donc important de minimiser l'apport en protéines.

Produits autorisés pour les kystes

Les régimes polykystiques des reins et du foie peuvent comprendre les aliments suivants:

  • fruits et légumes frais;
  • le pain d'hier (dans lequel il n'y a pas de protéines);
  • soupes de légumes sans ajout de bouillon de poisson et de viande;
  • petite quantité de viande maigre et de poisson;
  • lait aigre;
  • les verts;
  • les céréales;
  • fromage non salé et faible en gras;
  • thé faible
Retour à la table des matières

Qu'est-ce qui ne peut pas manger?

En cas de polykystose rénale, il est interdit de manger de tels aliments:

  • pain blanc;
  • bouillons de viande et de poisson saturés;
  • l'alcool;
  • viande fumée;
  • du chocolat;
  • café
  • nourriture en conserve;
  • saucisses;
  • les haricots;
  • fromages salés et gras;
  • boissons gazeuses;
  • les cornichons.
Vitamines - sont nécessaires pour recevoir une maladie rénale. Retour à la table des matières

Vitamines pendant le régime

Un régime comprenant des kystes rénaux et hépatiques doit nécessairement comprendre non seulement des aliments approuvés et sains, mais également des complexes de vitamines et de minéraux que le patient devra utiliser sous forme de préparations médicales et d'aliments riches en ceux-ci. Les multivitamines en cours de traitement vont non seulement améliorer l'immunité, mais également avoir un effet bénéfique sur le métabolisme (vitamines du groupe B) et sur l'activité globale des reins (vitamines du groupe A). Les vitamines du groupe A contiennent des carottes, de la coriandre, du poivre bulgare, du persil et des asperges. Groupes B: riz, foie, rognons, maïs, poires, chou-fleur et betteraves.

Les principaux types de régimes

Numéro de régime 7A avec polykystique

Ce régime est utilisé pour traiter la maladie polykystique des reins, qui s'accompagne d'une insuffisance rénale. Le régime repose sur la réduction des protéines et la charge des reins malades en raison de l’élimination accrue des produits de dégradation des protéines. Les aliments protéinés devraient représenter environ 25% de la norme quotidienne d'une personne en bonne santé - pas plus de 20 grammes. La table de régime a un menu complètement sans sel, dans lequel il est permis de ne consommer que 0,5 gramme de sel, qui fait déjà partie des produits préparés. Pour que les aliments préparés aient un bon goût et ne soient pas monotones et frais, les patients sont autorisés à utiliser de l'acide citrique et des légumes verts dans la cuisine.

Il sera nécessaire de manger de la nourriture en petites portions 5-6 fois par jour. Tous les types de poisson et de viande, les épices, les épices et les légumineuses sont sujets à exclusion. Il sera également nécessaire de contrôler la consommation quotidienne de liquide, qui ne peut pas être bu plus de 0,5 litre par jour. Le contenu calorique quotidien du tableau numéro 7A sera d’environ 2 200 kilocalories.

Numéro de régime 7B avec un kyste rénal

Il est prescrit lorsqu'un kyste des reins ou du foie se développe parallèlement à une insuffisance rénale et à une forte concentration de produits de traitement des protéines azotées dans le sang du patient. Le tableau 7B est appliqué après que le patient a passé le régime n ° 7A. Le principe de ce régime est le même que dans le régime précédent, mais les aliments contenant des protéines peuvent être consommés en plus grande quantité, à savoir jusqu'à 40 grammes par jour. Le nombre de sel consommé doit également être réduit à 0,5 gramme par jour. Les plats ne doivent pas être ajoutés à la solution saline. Le sel est autorisé uniquement dans les produits.

Le poisson et la viande peuvent être inclus dans le régime alimentaire, mais les variétés à faible teneur en matière grasse, en petites quantités et bouillies. Restreint et céréales, et la quantité d'eau a permis d'augmenter légèrement - boire jusqu'à 0,6 litres par jour. Pour manger, le patient aura besoin de 5 à 6 fois par jour. La table de diète quotidienne totale en calories devrait être d'environ 2 400 kilocalories.

Numéro de régime 7 en polykystique

Le tableau nutritionnel est attribué aux patients atteints de maladie polykystique des reins, accompagnée d'une perte de protéines, qui est excrétée dans les urines. Appliquez de la nourriture afin de reconstituer la quantité de protéines perdues, d'abaisser la concentration de cholestérol dans le sang et de réduire l'enflure. Le régime numéro 7 indique une augmentation de la quantité d'aliments contenant des protéines et une diminution des aliments contenant des graisses (principalement d'origine animale). En outre, la préférence devrait être donnée aux produits riches en composants susceptibles de dégrader les graisses.

Il est nécessaire de limiter la quantité de sel à 2 grammes par jour, de supprimer les épices et les épices de l'alimentation et de réduire le nombre de glucides simples (bonbons, amidon, farine). Les liquides ne doivent pas boire plus de 0,8 litre par jour. Manger devrait être effectué en petites portions d'au moins 5 fois par jour. L'apport calorique quotidien ne devrait pas tomber en dessous de 2800 kilocalories.

Numéro de régime 7G avec maladie polykystique des reins

La nutrition diététique est prescrite dans les cas où un kyste rénal est accompagné d'une insuffisance rénale terminale et où le sang extrarénal est éliminé par les patients. Le numéro de la table diététique 7G implique un apport en protéines de 60 g et en une quantité suffisante de multivitamines, nécessaires au fonctionnement normal de tous les organes. Vous pouvez consommer jusqu'à 2 grammes de sel par jour et boire des liquides jusqu'à 0,7 litre. Les patients devront retirer du régime les aliments contenant un grand nombre de potassium. Il est important de manger en petites portions environ 5 fois par jour. L'apport calorique quotidien total devrait être d'environ 3000 calories.

Exemple de menu

La polykystose rénale implique l’inclusion dans le menu de la nourriture qui correspond au régime alimentaire prescrit par un spécialiste. Considérons un exemple de menu pour 3 jours:

Recettes délicieuses

Bortsch maigre Pour cuisiner, vous avez besoin de 2 pommes de terre et carottes, 2 tomates et têtes d'oignon, 150 grammes de chou, 1 betterave et 1 cuillère à soupe de pâte de tomate. Commencez par éplucher et hachez les légumes, puis faites-les cuire à la poêle dans la poêle. Ajoutez-y les oignons et la pâte de tomates, faites-les revenir pendant 5 minutes. Ensuite, versez un verre d'eau tiède dans la casserole, couvrez d'un couvercle et laissez mijoter 10 minutes. A ce moment, remplissez les pommes de terre avec de l'eau et portez à ébullition. Quand il est presque prêt, ajoutez les légumes de la poêle à frire et le chou, laissez-le sous le couvercle pendant 10 minutes. Ajoutez les tomates hachées dans le bortsch, laissez sur le feu pendant 3 minutes, puis servez sur la table, saupoudrées de persil haché.

Peu de carotte et de pomme. Prenez 2 morceaux de carottes et de pommes, 2 cuillères à soupe de semoule, un demi-verre de lait et de crème sure, 1 oeuf. Peler les carottes, les râper sur une râpe grossière, les mettre dans une casserole et les verser sur le lait. Cuire jusqu'à la moitié et ajouter la semoule, bien mélanger et laisser cuire à couvert pendant 15 minutes. À ce moment-là, épluchez et hachez les pommes comme bon vous semble, puis ajoutez-les au mélange de carottes et de semoule, versez un peu de sucre et déposez un œuf. Ajoutez de la crème sure dans la masse à l’aveugle et mettez au four à 180 degrés pendant 20 minutes.

Gelée de framboise. Prendre 200 grammes de framboise, 150 grammes de sucre, 30 grammes de gélatine. Verser la gélatine avec de l'eau froide et laisser à température ambiante pendant 30 minutes, puis égoutter le liquide restant. Pendant que la gélatine gonfle, faites les framboises, qui lavent et font éclater. La framboise pétrit avec une fourchette, de l'eau potable y est ajoutée, la masse est mélangée et le jus en est égoutté. Dans les framboises restantes, versez un peu d'eau chaude et mettez sur le feu, portez à ébullition et faites cuire pendant 5 minutes. Egouttez la masse, ajoutez du sucre, remettez dans le feu, portez à ébullition, retirez la mousse et ajoutez de la gélatine. Le jus de framboise préalablement égoutté est ajouté à cette masse, le liquide est versé dans des moules, refroidi à température ambiante et placé au réfrigérateur pendant plusieurs heures. Avant de servir, la gelée est démoulée. En cas de difficulté, le moule peut être plongé dans l'eau chaude pendant 3 secondes, après quoi la gelée en sortira sans difficulté.

Régime alimentaire avec kyste et maladie polykystique des reins

En médecine, la polykystose rénale est appelée maladie chronique de nature héréditaire, associée à l’émergence de nombreuses cavités à paroi mince dans le parenchyme de l’organe. Son traitement doit être complet et viser non seulement à éliminer les symptômes, mais également à prévenir l'insuffisance rénale chronique progressive. L'un des aspects importants du traitement de cette pathologie est la correction du mode de vie et de la nutrition. Quel devrait être un régime thérapeutique pour la polykystose rénale: comprenons.

Principes de la thérapie nutritionnelle pour les maladies rénales

Des reins en bonne santé jouent un rôle important dans le maintien de la constance de l'environnement interne du corps humain. Ils sont non seulement responsables de la formation et de l'excrétion de l'urine, mais aussi:

  • surveiller les niveaux de pression artérielle;
  • réguler le métabolisme des sels d'eau;
  • émettre une érythropoïétine, une substance ressemblant à une hormone, qui stimule la formation de sang.

Les tâches du régime thérapeutique pour les maladies du rein sont:

  • réduire la charge fonctionnelle sur les reins, facilitant leur travail;
  • stimulation des processus urinaires;
  • une augmentation de la diurèse quotidienne pour la prévention de la stagnation urinaire;
  • nettoyer le corps des résidus d'azote;
  • prévention de la progression de la maladie et de l'insuffisance rénale.

Bilan nutritif - la base d'une alimentation saine

Les protéines, les lipides et les glucides sont les principaux nutriments entrant dans le corps humain avec les aliments. Garder leur équilibre est l'objectif principal du régime thérapeutique. La nutrition d'un kyste rénal doit être basée sur les principes suivants:

  1. Les monocarbohydrates rapides (sucre, pâtisseries, bonbons) ne sont pas seulement une source d'énergie «vide», mais également une charge accrue sur les reins. Limitez leur nombre en remplaçant le complexe le plus utile (céréales).
  2. Le métabolisme des protéines est assez complexe et les sous-produits de son métabolisme - les bases azotées peuvent exercer une charge accrue sur le système urinaire. Par conséquent, une alimentation avec un kyste rénal impose une restriction d'utilisation de cet élément nutritif jusqu'à 1 g / kg de poids corporel par jour.
  3. La polykystose rénale s'accompagne de troubles métaboliques marqués et d'une augmentation du taux de cholestérol. Il est conseillé à tous les patients atteints de cette maladie de réduire leur consommation de graisses animales.
  4. Selon des études, les produits laitiers provoquent la croissance de kystes dans le tissu rénal, ils devraient donc également être abandonnés.

Il est important de manger de petites portions et d'éviter les excès alimentaires. Même des doses minimales d'alcool peuvent aggraver l'état du patient, de sorte que tout type d'alcool doit être jeté.

Une autre règle du régime thérapeutique est un régime de consommation spécial, qui implique une consommation quotidienne allant de 1,2 à 1,5 litre d'eau par jour. Une plus grande quantité de liquide créera une charge accrue sur les reins et provoquera la progression de la défaillance d'un organe fonctionnel.

Produits autorisés et interdits dans la polykystose rénale

La liste des produits pouvant ou ne pouvant pas être utilisés contre la maladie est présentée dans le tableau ci-dessous.

Sources de protéines de haute qualité (jusqu’à 1 g / kg de masse):

  • viande maigre;
  • poisson maigre de rivière ou de mer;
  • blanc d'oeuf;
  • lait écrémé

Sources de vitamines du groupe B:

  • fruits et légumes frais;
  • le son;
  • céréales à grains entiers.
  • viande grasse;
  • saindoux;
  • les abats;
  • fromages à pâte dure;
  • produits laitiers gras.

Sources de graisses saines - huiles végétales (olive, sésame, tournesol).

Aliments riches en potassium:

  • la gelée;
  • compotes salées;
  • eau non minéralisée (jusqu'à 1,5 l / jour).

Sel (limite à 2-2,5 g / jour).

Exemple de menu pour la journée

Les produits ci-dessus peuvent être combinés dans n’importe quel rapport, en s’appuyant sur la règle selon laquelle il est préférable d’utiliser des glucides le matin et le dernier repas doit être pris 3-4 heures avant de dormir.

  1. Petit déjeuner (8.00) - flocons d'avoine avec lait écrémé, salade de fruits (pomme, poire, orange, kiwi), thé faible.
  2. Le deuxième petit déjeuner (10h30) - carottes.
  3. Déjeuner (13h00) - Soupe de légumes au bouillon de poulet, salade de légumes frais (radis, chou, concombre), assaisonnée à l'huile d'olive, compote.
  4. Déjeuner (15h30) - biscuits à l'avoine, gelée.
  5. Dîner (18h00) - saumon cuit au four (ou tout autre poisson), légumes grillés (courgettes, poivrons, aubergines).

La nutrition thérapeutique dans la maladie polykystique des reins est une partie importante du traitement, ce qui permet d’obtenir une dynamique positive dans l’état du patient. Compte tenu de la liste étendue des aliments autorisés, vous pouvez manger savoureux et varié. Dans ce cas, les reins ne seront pas surchargés de travail inutile et l'évolution de la maladie sera plus favorable.

Polykystose rénale: menu et régime

Un régime strict avec une maladie polykystique des reins aide à réduire le risque de processus inflammatoires et soutient une tension artérielle normale. Une nutrition adéquate assure la stabilité de l'irrigation sanguine et ralentit la croissance des formations kystiques. Le menu est choisi par le médecin pour chaque personne individuellement, en fonction des résultats des mesures de diagnostic.

Traitement de polykystique avec régime

La polykystose rénale congénitale s'accompagne d'attaques de coliques néphrétiques, d'hématurie (sang dans les urines), d'une sensation de soif constante et d'une fatigue chronique. Le régime est basé sur:

  • apport modéré en protéines;
  • limiter la consommation d'eau;
  • un minimum de sel et un maximum de vitamines;
  • éviter l'alcool;
  • rejet des produits laitiers.

En tant que nutriment principal pour le corps, les protéines augmentent simultanément la charge sur les reins. Les patients ne doivent utiliser que des aliments protéiques de haute qualité: œufs, viande maigre, lait écrémé (écrémé), poisson de mer maigre.

La nutrition pour la polykystose rénale repose également sur la réduction de la consommation d’eau à 1,5 litre. par jour L'excès d'humidité provoque un gonflement et une pression artérielle élevée.

Les complexes de vitamines contenant des vitamines du groupe B aident à réguler le métabolisme et à renforcer le système immunitaire dans son ensemble. La consommation de sel provoque une augmentation de la pression artérielle.

Même une faible quantité d'alcool peut provoquer une expansion des kystes.

Les produits laitiers, y compris le soja (fromage cottage, fromage), favorisent la croissance des formations kystiques.

En cas de polykystose des reins, du foie, des ovaires, il est nécessaire d’abandonner le café, les aliments épicés, salés, acides, gras et frits. Pour éliminer le cholestérol, les accumulations nocives, il est recommandé d’inclure dans l’alimentation des fruits et légumes crus, du son.

Si vous souffrez d'insuffisance rénale polykystique, un régime alimentaire est nécessaire. Grâce à une nutrition adéquate, les processus métaboliques sont contrôlés. Le rejet des légumineuses, des bananes, des champignons et des noix empêche une augmentation de la concentration de potassium. Limiter la consommation de poisson, d'œufs, de viande et de produits laitiers contribue à réduire le niveau de phosphore.

La malnutrition et la suralimentation sont non seulement capables de ralentir le processus de guérison, mais également de provoquer de graves exacerbations. La ration journalière doit être complète (environ 3000 kcal) et inclure les complexes vitaminiques et minéraux nécessaires. La reconstitution des coûts énergétiques est due aux glucides et aux graisses végétales.

Seul un médecin à partir d'informations détaillées sur le patient, sur les caractéristiques de l'évolution de la maladie peut donner des recommandations correctes.

Traitement des herbes polykystiques rénales

Les décoctions et les infusions à base de plantes aident également au traitement. Ils contribuent à la correction de l'équilibre eau-sel, améliorent l'appétit, réduisent les nausées et le prurit. Mais ils peuvent aussi exacerber des processus inflammatoires cachés, des réactions allergiques pouvant compliquer considérablement l'évolution de la maladie.

Dans le traitement de la polykystose rénale, les accusations sont basées sur:

  • renouée;
  • feuilles de bouleau;
  • feuilles de myrtille;
  • succession;
  • violettes;
  • fleurs et fruits d'aubépine;
  • ortie;
  • motherwort et beaucoup d'autres plantes.

La formulation exacte de la préparation pour perfusions, la décoction, la posologie quotidienne et la durée du traitement est déterminée par le médecin traitant. Parfois, un spécialiste peut recommander de faire du thé sur la base de frais tout faits vendus dans la chaîne de pharmacies.

Régime polykystique des reins et du foie

Description au 02.11.2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 2 semaines
  • Conditions: 1 mois ou plus
  • Le coût des produits: 1200-1400 roubles. par semaine

Règles générales

Maladie polykystique - une maladie dans laquelle la formation de multiples kystes dans les organes internes. Un kyste est une formation remplie de contenu aqueux. Les modifications kystiques dans divers organes sont causées par un défaut génétique.

Le foie polykystique est souvent associé à un rein, un ovaire ou un pancréas polykystique. Le foie polykystique est souvent asymptomatique et est détecté par examen au hasard. L'évolution de la maladie est favorable. Les symptômes apparaissent lorsque la maladie progresse, généralement après 45 à 50 ans. Avec l'augmentation du volume de kystes, les patients se plaignent d'une gêne dans l'hypochondre droit, d'éructations et de brûlures d'estomac, associées à la pression du foie sur les organes voisins. Un dysfonctionnement hépatique apparaît aux derniers stades de la maladie lors de la dégénérescence du parenchyme hépatique. Cela se produit avec la diffusion massive du processus et le remplacement de la plupart du parenchyme avec le développement de l'insuffisance hépatique terminale.

La nutrition pour la pathologie du foie comprend:

  • Foie épargné sauf les aliments gras, épicés, frits et frits.
  • Le régime alimentaire contient une quantité réduite de graisses réfractaires et mal digestibles, la margarine.
  • Les repas sont cuits à l'étouffée, bouillis ou cuits au four.
  • Nutrition fractionnée, qui contribue à un bon écoulement de la bile.
  • Réduire les aliments riches en cholestérol - œufs de poisson, abats, saucisses fumées, viandes grasses et produits laitiers gras, jaunes d’œufs.
  • La consommation de sel est limitée.
  • Une augmentation du régime alimentaire de substances lipotropes qui protègent cet organe de la dégénérescence graisseuse. Ce sont le boeuf et le poisson maigre, le soja, le sarrasin, le fromage cottage, le lactosérum, le babeurre.
  • Augmentation du régime alimentaire en acides gras polyinsaturés en raison de l'utilisation d'huiles végétales (olives, graines de lin, tournesol, sésame).
  • Réduction des glucides simples (sucre, pâtisseries, sucreries, sucreries, gâteaux et gâteaux à la crème grasse).
  • Enrichissement de la nutrition en vitamines (fruits et légumes). La composition des légumes est variée: vous pouvez utiliser tous les légumes crème, radis, radis, oseille et épinards. Les fruits et les baies sont autorisés sous n'importe quelle forme.

En outre, le régime alimentaire est déterminé par l'état de la fonction de la vésicule biliaire, des symptômes de dyspepsie intestinale (constipation, diarrhée, ballonnements), le syndrome de cholestase intrahépatique et est ajusté en conséquence.

La dyskinésie hyperkinétique de la vessie limite ou élimine les produits de cholératisation stimulants: graisses animales, produits laitiers gras, sodas, légumes crus et bouillons.

Lorsque la dyskinésie hypocinétique augmente le nombre de produits stimulant la motilité de la bulle: huile végétale, crème sure, légumes, fruits, son, œufs, pain noir, crème.

  • Il est important d'adapter le régime alimentaire - manger en même temps, en évitant les longues pauses.
  • Incluez plus de légumes et de fruits, car la fibre végétale est le meilleur stimulateur de la fonction intestinale. Vous pouvez ajouter un son supplémentaire (1 cuillère à soupe. Avant de manger avec un verre d'eau). De nombreuses fibres alimentaires contiennent des pruneaux, des figues, des poires, des betteraves, du chou marin, des noix.
  • Boire à jeun 1 cuillère à soupe. l huile végétale (en l'absence de calculs dans la vésicule biliaire). Cela a un effet cholérétique et active les intestins.
  • Remplacez le sucre par du xylitol, qui a un effet laxatif. Il peut être ajouté 1 c. dans les boissons (thé ou compote).

L'activité physique et l'utilisation de grandes quantités de liquide (1,5 à 2 litres) constituent une mesure efficace pour lutter contre la constipation.

Avec la cholestase, la quantité de bile qui pénètre dans l'intestin diminue et une quantité excessive de bilirubine se retrouve dans le sang. Parallèlement à l'apport physiologique en protéines, il est nécessaire de limiter fortement la quantité de graisse (40 g par jour).

  • Fractionné et mange souvent.
  • Ne comptez pas les produits frits, gras et fumés. Les graisses oxydées sont très nocives (elles se forment lors de la friture: frites, tartes frites, beignets, plats quelconques, frits dans de la graisse profonde). Les crèmes, les craquelins, la mayonnaise et les biscuits peuvent contenir des graisses trans qui ne sont pas acceptables dans le régime alimentaire des patients.
  • Entraînez-vous à boire beaucoup (eau purifiée, tisanes, jus de fruits et boissons aux fruits).

Pour éliminer d'autres symptômes de dyspepsie intestinale, il est nécessaire de prendre des probiotiques, ainsi que d'inclure des probiotiques alimentaires (kéfir et yaourt au levain, légumes fermentés, produits à base de soja fermenté).

Un risque élevé pour les patients atteints d'insuffisance rénale polykystique est une augmentation de la pression artérielle et des complications associées (accident vasculaire cérébral, crise cardiaque). De plus, cette maladie s'accompagne souvent d'une infection du système urinaire et de la formation de calculs rénaux. À cet égard, le régime alimentaire de la polykystose rénale fournit:

  • Restriction ou exclusion dans le régime alimentaire du sel et des aliments causant une rétention de liquide dans le corps (cornichons, cornichons, poisson et produits carnés salés et fumés). La nourriture pour le patient est préparée sans sel, puis une quantité de sel strictement définie, autorisée par le médecin, est ajoutée au plat. 2-3 g ou moins.
  • Réduction de la consommation de liquide en violation de la fonction rénale. Sa quantité est calculée sur la base de la diurèse du jour précédent.
  • Réduire le contenu en graisse animale.
  • Consommation de 80 g de protéines dues au lait et aux protéines d'œuf. La viande ou le poisson sont autorisés à raison de 150 g par jour.
  • Inclusion dans le régime alimentaire des produits à effet diurétique: betteraves, salades vertes, abricots, concombres, citrouille, courgettes, raisins secs, melon, abricots secs, abricots secs, pastèque.
  • Une quantité suffisante de fibres - légumes, fruits, noix, son.
  • Inclusion dans le régime alimentaire de vitamines sous forme de médicaments (A, C, B1, B12, K).
  • Sont exclus les produits contenant des huiles essentielles et de l'acide oxalique.
  • Le thé et le café forts, les boissons alcoolisées, le cacao et le chocolat sont exclus.

En cas de dommages importants et de croissance de kystes, le parenchyme rénal est remplacé par du tissu fibreux, auquel cas une maladie rénale polykystique conduit inévitablement à une insuffisance rénale. Pendant cette période, il est conseillé aux patients de suivre un régime pauvre en protéines, car à la vitesse de consommation physiologique (1 g / kg de poids), le niveau d'urée commence à augmenter rapidement.

  • Protéines jusqu'à 40 g par jour. La viande et le poisson sont autorisés à raison de 55 à 60 g par jour sous forme bouillie.
  • Omelette protéinée d'un œuf.
  • Produits sans protéines (gruau de sarrasin, pain sans protéines, sagou).
  • Plats sans sel (0,5 g dans la composition de produits finis).
  • Limite de céréales, remplaçant les plats du sagou.
  • Kéfir, lait aigre à 200 g par jour.
  • Garnir de légumes cuits (betterave rouge, chou-fleur, salade de concombre, persil, tomates, oignons verts).
  • Fruits et baies de toute sorte, sucre, miel, confiture (abricots secs et abricots en cas d'insuffisance rénale ne sont pas autorisés).
  • Le fluide est limité à 0,6 l par jour.

Avec la progression de l'insuffisance rénale, la quantité de protéines diminue à 20 g. Le patient consomme principalement des protéines de lait et des produits spéciaux à faible teneur en protéines. Sont exclus la viande et le poisson, les bouillons, les légumineuses. Vous pouvez utiliser des substituts de sel, des herbes séchées épicées, des assaisonnements, du jus de citron.

Un régime pauvre en protéines (avec l'ajout de céto-analogues) réduit la production de toxines urémiques dans l'insuffisance rénale chronique et ralentit légèrement l'évolution de l'insuffisance rénale chronique. Chez les personnes âgées atteintes d'urémie en phase terminale, ce régime constitue une alternative à la dialyse chronique. Les manifestations d'hyperparathyroïdie secondaire et d'anémie sont réduites. Les patients atteints d'insuffisance rénale doivent surveiller le travail de l'intestin et éviter la constipation, car les selles normales aident à éliminer les produits métaboliques.

Il n'y a pas de consensus parmi les chirurgiens sur le traitement chirurgical. La méthode la plus radicale en polykystique est la résection du foie ou du rein. Mais pour effectuer de telles interventions, une étude et une pesée complètes de toutes les indications et de toutes les contre-indications sont nécessaires. Le jeûne médical pour cette maladie est contre-indiqué.

Produits autorisés

La nutrition pour polykystique a beaucoup de points communs, à l'exception de spécifiques, qui sont discutés ci-dessus. Le régime peut inclure:

  • Potages sur bouillon de légumes (légumes, céréales, pâtes). Vous pouvez remplir les soupes avec de la crème sure et du beurre en quantité limitée, de l'aneth, du persil et du cumin. Les oignons peuvent être introduits dans les soupes après ébullition.
  • Pain sans sel dans la pathologie des reins et blé séché dans les maladies du foie.
  • Toutes les céréales et les pâtes. Ils peuvent faire des puddings, des céréales avec des fruits secs, des boulettes de viande, des ragoûts avec du fromage cottage et des pâtes, du pilaf aux fruits. Le nombre de croupes n'est réduit qu'en cas d'insuffisance fonctionnelle des reins.
  • La viande maigre et le poisson, qui sont d'abord bouillis pour réduire les protéines et les extraits, puis cuits au four. Les plats protéinés peuvent être préparés sous forme hachée (côtelettes, roulés au chou, pancakes à la viande). Vous pouvez utiliser des sauces neutres - crème sure, lait, légumes.
  • Kéfir, lait aigre, acidophile, yogourt, fromage cottage faible en gras (vous pouvez ajouter des pommes, des carottes ou des fruits secs si votre médecin le permet avec une maladie rénale). Crème sure autorisée limitée. Le beurre est préférable d'utiliser non salé. 1 à 2 œufs par jour sont autorisés. Il s'agit d'œufs à la coque ou brouillés cuits. En cas d’insuffisance rénale, la quantité d’autres protéines diminue le jour où ils mangent des œufs.
  • Tous les légumes (sauf les oignons et l'ail frais, les radis, les navets, le céleri, les radis). Les légumes sont cuits à la vapeur, bouillis ou cuits. Utilisez aussi sous forme de salades fraîches.
  • Huiles végétales - par portabilité.
  • Fruits mûrs et baies: frais, gelée, kissel, compotes, confiture, purée de pommes de terre. Dans les desserts sont autorisés à ajouter de la cannelle.
  • Miel, bonbons aux fruits naturels, tout jus, infusion de dogrose, thé vert.

Nourriture en cas de maladie polykystique du rein

La maladie polykystique des reins est une maladie génétique. Il se caractérise par la formation d'un grand nombre de kystes dans les tissus des reins. Avec une telle lésion avec des kystes dans les tissus des reins, la quantité de tissu sain est considérablement réduite.

Régime avec traitement

Les bourgeons grossissent et ressemblent apparemment à des grappes de raisin. Régime alimentaire pour le rein humain polykystique - est l’un des composants d’un traitement complet de cette maladie.

Pourquoi avez-vous besoin d'un régime?

Le régime alimentaire pour la polykystose rénale aide à réduire l'inflammation, il aide à maintenir la pression artérielle à un niveau normal. Avec une nutrition adéquate, le système d'approvisionnement en santé fonctionne correctement. De ce fait, les kystes se développent beaucoup plus lentement.

Il est souhaitable que chaque patient développe son propre menu pour cette maladie. Un tel régime individuel est développé après les tests.

Règles générales de l'alimentation

Le régime alimentaire aide à se débarrasser des coliques.

La polykystose est caractérisée par des symptômes douloureux désagréables, tels que des coliques néphrétiques, une soif infatigable, une fatigue chronique. Une bonne alimentation peut minimiser tous ces symptômes douloureux. Les règles de base de ce régime sont les suivantes:

  • Apport limité en protéines. Les aliments protéinés sont très nutritifs, ce qui entraîne une charge excessive des reins.
  • Consommation d'eau modérée. Il est recommandé au patient de ne pas boire plus de 1,5 litre d'eau par jour; si vous buvez plus, vous risquez un œdème et une augmentation de la pression artérielle.
  • La consommation de sel est réduite au minimum. Une consommation excessive de sel provoque une hypertension artérielle.
  • Augmentation de la consommation de vitamines. Une attention particulière est accordée à la consommation de vitamines du groupe B. Elles contribuent à la restauration du métabolisme et augmentent l'immunité en général.
  • Un apport calorique équilibré chaque jour est important. Vous ne pouvez pas manger trop peu ou trop, et dans le premier et dans le second cas, cela conduit à une exacerbation de la maladie. L'apport calorique par jour devrait être d'environ 3000 calories. La base du régime alimentaire sera constituée de glucides et de graisses végétales.
  • Le menu du patient devrait être varié.
  • La nourriture doit être fractionnée, c’est-à-dire que vous devez manger quatre à cinq fois par jour en petites portions, afin que le système digestif soit très chargé.

Ces recommandations sont générales, des recommandations individuelles pour chaque patient doivent être obtenues auprès du médecin.

Produits en vedette

Utilisation de produits autorisés

Les régimes polykystiques pour les reins doivent inclure une quantité adéquate de calories et de vitamines. Il existe des produits particulièrement recommandés pour cette maladie. Ces aliments comprennent:

  • Il est très utile de manger des concombres.
  • Vous pouvez manger des tomates.
  • Poivre bulgare.
  • Toutes sortes de chou.
  • Des pommes
  • Céleri
  • Raisins
  • Les agrumes peuvent manger du pamplemousse.
  • Kiwi.
  • Les légumineuses
  • Gruau d'orge, gruau.
  • Soja.
  • Curd moyenne et faible en gras.
  • Champignons
  • Viande et volaille maigres en quantités limitées.
  • Fruits de mer
  • Fig.

Tous ces produits satureront le corps en vitamines, en calcium, mais cela diminuera le phosphore et le potassium dans le corps. Les minéraux et les éléments entrant dans la composition des produits minimiseront l’apparition de nouveaux kystes dans le corps, ce qui est important pour les polykystiques.

Produits exclus du menu

Nourriture fraîche et bouillie

Il est très important que l’alimentation polykystique ne contienne pas d’aliments à indice glycémique élevé. Cette figure conduit à ce que le corps augmente considérablement le niveau d'insuline, ce qui conduit à une production excessive d'hormones qui contribueront à la formation de nouveaux kystes. Ces produits comprennent:

  1. Confiserie
  2. Pain et pâtes à base de farine de la plus haute qualité.
  3. Produits semi-finis.
  4. Des pommes de terre

Régime rénal polykystique

La formation de kystes sur les reins est une caractéristique de la maladie polykystique des reins. La polykystose rénale est la composante la plus importante du traitement de la maladie. Il peut réduire le processus inflammatoire, stabiliser la pression artérielle et arrêter l'augmentation de la croissance du kyste. Après avoir effectué les examens nécessaires et pris en compte les caractéristiques du corps, le médecin applique un aliment thérapeutique spécial.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur habituel s'est débarrassé des problèmes de rein par une méthode efficace. Elle a vérifié elle-même - le résultat est 100% - un soulagement complet de la douleur et des problèmes de miction. Ceci est un remède naturel à base de plantes. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous le recommander. Le résultat est rapide. METHODE EFFICACE.

Principes de nutrition

La nutrition spéciale pour polykystiques est basée sur un numéro de régime spécial 7. Il aide à réduire la charge rénale, à normaliser la pression artérielle et à éliminer le risque d’œdème. Le régime augmente l'élimination des éléments toxiques du corps, diminuant avec le dysfonctionnement rénal. Le tableau diététique est diversifié, le médecin choisit l'option en fonction des symptômes de la maladie. Quel que soit son type, la plupart des régimes reposent sur plusieurs principes fondamentaux:

  • aliments à teneur réduite en protéines;
  • augmentation de la consommation de graisses et de glucides;
  • réduction des aliments salés;
  • réduction de l'apport hydrique;
  • l'exclusion des aliments épicés et épicés;
  • le régime consiste en 5 repas;
  • le contenu calorique dépasse 2200 kcal;
  • cesser complètement de fumer;
  • refus de l'alcool.

Numéro de table 7

Numéro de régime 7 est divisé en plusieurs types:

  • Numéro de régime 7A. Nommé avec une maladie rénale polykystique avec une complication sous forme d'insuffisance rénale. Il est conçu pour réduire la quantité de protéines afin de réduire la charge sur les reins affectés et pour augmenter l’excrétion des composés protéiques clivés. Les aliments protéinés ne devraient pas représenter plus du quart de la norme quotidienne d'une personne en bonne santé - environ 20 g. Le menu diététique vous permet de consommer 0,5 g de sel, qui entre dans la composition des aliments cuits. Pour améliorer le goût des produits est autorisé à ajouter des herbes fraîches. Vous devez manger par petites portions 6 fois. Il est nécessaire d'abandonner complètement la viande, le poisson, les épices et les épices. Nécessaire pour contrôler la consommation de fluide quotidien, autorisé à boire que 0,5 litres par jour. Calories recommandées par jour - 2200 kcal.
  • Numéro de régime 7B. Il est utilisé en cas de polykystose, accompagné d'une insuffisance rénale et d'une augmentation du contenu en substances azotées dans le plasma sanguin. Nommé après le numéro de régime 7A. Les principes de base de la nutrition correspondent au tableau précédent, mais les aliments protéinés peuvent être consommés dans un plus grand volume - 40 g. Le sel est également interdit. Autorisé à inclure dans le régime de poisson rapide et des plats de viande exclusivement bouillis. La consommation d'eau augmente à 0,6 l. Il devrait être mangé en petites portions jusqu'à 6 fois. Calories recommandées par jour - 2400 kcal.
  • Numéro de régime 7B. Il est utilisé dans les polykystiques avec une perte importante de protéines, éliminée du corps par l’urine. Le régime vise à remplacer les composés protéiques perdus, à réduire le cholestérol et à réduire l'enflure. Les protéines prédominent dans l'alimentation et la consommation d'aliments d'origine animale est réduite. Augmentation du nombre de plats pouvant améliorer l'efficacité du fractionnement des graisses. L'utilisation de sel ne dépasse pas 2 g par jour, le nombre de glucides rapides est réduit. Restriction sur la consommation de liquide - 0,8 litres. Il devrait être mangé 5 fois par jour en petites portions. Teneur calorique quotidienne - 2800 kcal.
  • Numéro de régime 7G. Il est utilisé en cas de polykystose avec hémodialyse. Le régime est basé sur une consommation accrue d’aliments protéinés - au moins 60 g et un volume accru de multivitamines pour une activité humaine normale. Le sel est limité à 2 g et le liquide à 0,7 litre. Les patients sont exclus de la consommation d'aliments contenant du potassium. Repas 5 fois par jour. Le contenu calorique quotidien recommandé est de 3000 kcal.

Menu du jour

Le menu de cuisine recommandé pour chaque jour mélange des aliments dans différentes proportions, en respectant la règle de la consommation de glucides le matin et du dîner 3 heures avant le sommeil.

  • Petit-déjeuner - bouillie à base de lait faible en gras, salade de fruits frais, thé.
  • Déjeuner - carottes.
  • Déjeuner - Bouillon de poulet, légumes frais (concombre, chou), assaisonné à l'huile d'olive, compote de fruits secs.
  • Snack - kissel avec des biscuits de flocons d'avoine.
  • Dîner - poisson maigre cuit au four (saumon), légumes cuits au four (aubergines).

La nutrition diététique en cas de maladie polykystique des reins est la composante la plus importante du traitement, elle permet d’obtenir des résultats positifs dans l’état du patient. Grâce à une liste variée d'aliments approuvés, les aliments sont riches et savoureux. Les reins ne sont pas surchargés de travail inutile et le traitement de la maladie se poursuivra sans complications graves.

Régime de vitamine

Les repas diététiques spéciaux comprennent nécessairement l'utilisation de complexes de vitamines entrant dans le corps sous forme d'aliments et de plats cuisinés, ainsi que de médicaments. Les multivitamines aident à améliorer l'immunité, affectent de manière bénéfique le métabolisme et la fonction rénale. La vitamine A se trouve en grande quantité dans les carottes, les asperges et le persil, et la vitamine B dans les choux, le riz, les betteraves et le maïs. La vitamine C contribue au métabolisme, contenu dans les citrons, les oranges.

Produits autorisés

Les régimes amaigrissants nécessitent l’obtention d’un ensemble complet de substances utiles au fonctionnement normal du corps humain; les vitamines doivent donc faire partie de l’alimentation. Les produits autorisés sont:

  • viande maigre;
  • fromage cottage;
  • chou marin;
  • le soja;
  • les champignons;
  • bouillie à base de riz et de flocons d'avoine;
  • pamplemousse;
  • les concombres;
  • des raisins;
  • les haricots;
  • Le kiwi;
  • Poivre bulgare;
  • des pommes;
  • le céleri;
  • Chou de Bruxelles et chou blanc;
  • tomate

Qu'est-ce qui est interdit de manger

Les aliments qui contribuent au développement ultérieur de la maladie et à l'apparition de complications doivent être exclus. Vous ne pouvez pas consommer d'aliments à indice glycémique élevé, sinon les niveaux d'insuline augmenteront, ce qui augmentera la production d'hormones et la formation de davantage de kystes. Il est strictement interdit:

  • pâtisseries: pain, pâtes, biscuits, brioches et gâteaux;
  • des pommes de terre;
  • produits à partir de produits semi-finis: côtelettes et dumplings;
  • produits en conserve.

Exclure complètement les plats frits et épicés, limiter l'utilisation d'épices, le remplacer par des légumes verts frais. Le sel est ajouté uniquement lors de la cuisson et en stricte conformité avec le régime alimentaire.

Mode de consommation

En plus de prendre des repas diététiques, il convient de porter une attention particulière au régime de consommation. L'utilisation de boissons à partir d'herbes médicinales est recommandée. Bien que la consommation de liquide ait d'importantes limites, il est impossible de refuser de l'eau. Les décoctions à base de plantes combattent les nausées, normalisent l'équilibre sel / eau, neutralisent les démangeaisons de la peau et stimulent l'appétit. Une consommation excessive de décoctions peut contribuer à l'apparition d'allergies ou de complications du processus inflammatoire. Vous devez faire attention lorsque vous utilisez des remèdes populaires. À des fins préventives, les herbes suivantes sont utilisées: amarante, renouée, aubépine, feuilles d’airelles, orties, feuilles de bouleau, ficelle.

La méthode de préparation et la posologie requise prescrites par le médecin traitant.

La nutrition alimentaire implique une réduction significative de l'apport hydrique. Ceci est particulièrement important pour les patients souffrant d'hypertension artérielle, d'insuffisance cardiaque chronique et d'œdème. Assurez-vous de contrôler la quantité de liquide que vous buvez: bouillons, thés, compotes et soupes.

Vaincre une maladie rénale grave est possible!

Si les symptômes suivants vous sont familiers:

  • maux de dos persistants;
  • difficulté à uriner;
  • violation de la pression artérielle.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. Guérir la maladie est possible! Suivez le lien et découvrez comment le spécialiste recommande un traitement.

Régime pour menu polykystique de rein au quotidien

La polykystose rénale est une anomalie congénitale caractérisée par la formation de multiples kystes dans le parenchyme rénal. Cette pathologie à ce stade de développement de la médecine est incurable, le lien principal dans le traitement est un régime strict.

Il aidera à ralentir la poussée de croissance des formations kystiques, à réduire le risque de crises hypertensives, d'inflammation, de travaux pénibles et de stress sur les reins et à réduire la formation d'œdèmes.

Le menu doit être préparé par un spécialiste séparément pour absolument tout patient, en fonction des caractéristiques individuelles, de la gravité du parcours et des résultats de l'étude.

En cas de polykystose rénale, on observe le tableau de régime n ° 7 selon Pevzner, qui comporte plusieurs variantes parmi lesquelles le médecin choisit la plus optimale pour ce patient. Le régime alimentaire avec la maladie polykystique des reins contient les principes suivants:

  • Limiter la consommation d'aliments contenant des protéines;
  • repas fréquents et petits 5-6 fois par jour;
  • Réduire la consommation de sel à 3-5 g par jour, ou est totalement interdite, avec l'hypertension artérielle;
  • En 24 heures, le patient ne devrait pas consommer plus d'un litre;
  • Exclure de l'alimentation des épices, des plats de nature grasse et épicée;
  • Refus de mauvaises habitudes: tabagisme, alcoolisme;

Une personne souffrant de cette maladie devrait utiliser:

  • Protéines - jusqu'à 70 g, dont la moitié doit être d'origine animale;
  • Glucides - 350-400g;
  • Graisses - 75 à 90 g (1/4 de légume);
  • Le contenu calorique n'est pas inférieur à 2500-2600 calories / jour.
  1. Le sel retient les liquides dans le corps humain, ce qui augmente la charge sur le cœur, les reins, contribue à la formation de pastosité et de coups de bélier. Pour que les aliments soient savoureux et pour augmenter l'appétit, il est recommandé d'utiliser des légumes verts frais séchés ou de l'acide citrique.
  2. Les restrictions en eau sont particulièrement importantes pour les patients souffrant d’insuffisance cardiaque, d’hypertension et d’œdème grave. Vous devez tenir compte de la quantité d'eau que vous buvez et de la quantité de liquide qui pénètre dans le corps avec la vaisselle, ainsi que de la quantité allouée par jour.
  3. La restriction des protéines dans le régime alimentaire en raison de la formation de ses produits métaboliques, ce qui entraîne une augmentation de la charge du travail des reins.
  4. Enrichir le régime avec des aliments enrichis améliore la défense immunitaire, le métabolisme et l'activité rénale.

En conformité avec le régime alimentaire doivent être exclus de tels produits:

  • Produits à base de viande et de poisson riches en matières grasses;
  • La conservation;
  • soupes et bouillon de viande et de poisson;
  • Du fromage;
  • Chocolat sous n'importe quelle forme;
  • Marinades et divers cornichons;
  • Épices et épices;
  • thé et café fort caractère;
  • Liquide d'origine minérale dont la composition est Na.

Produits recommandés, c’est-à-dire des aliments atteints de maladie polykystique des reins:

Types de table de régime numéro 7

  1. Le numéro de régime 7A est utilisé pour les polykystiques, accompagnés d'une insuffisance rénale. La table a un menu sans sel, le liquide est limité à 0,5 l / jour, tous les types de viande, poisson et légumineuses sont exclus. L'apport calorique quotidien est de 2200 kcal.
  2. Dans le régime n ° 7B, la ration diététique du tableau n ° 7A augmente légèrement (la quantité de protéines augmente à 49 g / jour et l'eau à 0,6 l / jour), du poisson et de la viande non gras sont ajoutés au régime sous forme bouillie et non en grande quantité. Calorie quotidienne -2400 kcal.
  3. Le régime №7В prévoit l'utilisation de davantage d'aliments protéinés et la réduction des graisses animales, du sel - jusqu'à 2 g / jour, de la quantité d'eau consommée - jusqu'à 0,8 l / jour. Calorie quotidienne - 2800 kcal.
  4. En cas de polykystose accompagnée d'une insuffisance rénale au stade terminal d'accompagnement, le tableau No7G est prescrit. Il suppose un apport suffisant en produits de multivitamines, protéines - jusqu'à 60 g., Sel jusqu'à 2 g et liquide environ 0,7 l. Calorie journalière 3000 kcal.

Traitement à base de plantes pour polykystique

Toutes sortes d'herbes donnent également un effet positif pour le traitement de cette maladie. Ils régulent la quantité de liquide et de sel dans le corps. En même temps, le patient après avoir pris des teintures thérapeutiques semble avoir un bon appétit, une léthargie et une faiblesse, des brûlures et des démangeaisons de la peau, ainsi que le besoin de vomir, disparaissent. Mais le préjudice thérapeutique ne peut pas être abusé, il doit être utilisé conformément aux annotations. Cela peut entraîner l'apparition de processus inflammatoires jusque-là cachés. Il n'exclut pas toutes sortes d'allergies (urticaire, rougeur, gonflement). Toutes ces conséquences négatives peuvent compliquer la gravité de la maladie et du patient.

Ainsi, pour le soulagement de la polykystose chez un patient, il est recommandé d'utiliser des thés, qui comprennent de telles herbes:

  • tiges et feuilles de myrtilles;
  • pétales violettes et les feuilles elles-mêmes;
  • une succession;
  • feuilles de jeunes bouleaux;
  • ortie (récolte au printemps);
  • aubépine, ainsi que des pétales de fleurs;
  • motherwort.

Il y a beaucoup plus d'herbes qui sont utilisées pour faire du thé médicinal. Mais vous devez vous rappeler que les thés et les teintures sont prescrits exclusivement par un médecin. Il sélectionne avec précision et individuellement la quantité et la fréquence d'utilisation des perfusions.

Et un peu sur les secrets.

Avez-vous déjà souffert de problèmes de douleur aux reins? À en juger par le fait que vous lisiez cet article, la victoire n’était pas de votre côté. Et bien sûr, vous ne savez pas ce que c'est:

  • Malaise et douleur au bas du dos
  • Le gonflement matinal du visage et des paupières ne vous rend pas plus confiant.
  • C'est même embarrassant, surtout si vous souffrez de mictions fréquentes.
  • En outre, des faiblesses et des maux constants sont déjà fermement entrés dans votre vie.

Et maintenant, répondez à la question: cela vous convient-il? Est-il possible de supporter des problèmes? Et combien d'argent avez-vous déjà «perdu» pour un traitement inefficace? C'est vrai - il est temps de finir ça! Êtes-vous d'accord? C'est pourquoi nous avons décidé de partager une méthode exclusive dans laquelle le secret du traitement de la douleur rénale est révélé. Lire l'article >>>

Polykystose rénale: régime

Le régime alimentaire pour la polykystose rénale est l’une des mesures obligatoires pour le contrôle et le traitement de la pathologie. Suivre un régime peut réduire le risque de processus inflammatoires, réduire ou arrêter la croissance des kystes dans les reins.

La nutrition médicale normalise la pression artérielle, ce qui est également très important dans les maladies polykystiques. Le menu doit être élaboré par un spécialiste, car il est nécessaire de prendre en compte l'état général du patient, la présence de maladies associées.

Numéro de table 7

En cas de maladie polykystique des reins, le régime vise à réduire la charge sur les organes touchés et à prévenir la formation de poches.

En règle générale, les experts recommandent le tableau de traitement numéro 7, car ce menu convient mieux aux maladies de la région urogénitale.

Selon le type de pathologie, le régime alimentaire peut varier:

  1. Le tableau 7A est indiqué pour les maladies polykystiques, qui souffrent d'insuffisance rénale. Les principes de base de la nutrition sont basés sur la réduction de l'apport en protéines, le sel est éliminé complètement. En assaisonnement, il est autorisé d'utiliser du jus de citron. Vous devez manger de petites portions 6 fois par jour. Le contrôle des fluides est obligatoire, l'utilisation d'un demi-litre par jour est autorisée. Il est interdit de manger du poisson, des fruits de mer, des légumineuses.
  2. Le tableau 7B est attribué aux patients après le tableau de traitement 7A. Les principes de la nutrition sont presque identiques, mais une augmentation des aliments protéinés dans le régime est autorisée. Les poissons faibles en gras sont également autorisés. Le débit de fluide recommandé est de 0,6 litre.
  3. Tableau 7B - ce tableau est attribué si une perte importante en protéines est constatée chez les patients atteints d'un cancer polykystique, qui est éliminée lors d'une vidange avec de l'urine. Ce régime implique une réduction du régime des aliments contenant des graisses animales et la consommation d'aliments contenant des protéines doit être augmentée. Autorisé à utiliser du sel, mais plus de 2 grammes par jour. Le mode de consommation devrait être de 0,8 ml.
  4. Tableau 7G - présenté aux personnes qui doivent procéder à un nettoyage extrarénal du sang. Les aliments riches en potassium sont supprimés de l'alimentation. La quantité requise de protéines est de 60 grammes. Avec ce type de thérapie de régime, les multivitamines devraient être prises. Le sel est autorisé, mais pas plus de 2 grammes par jour.

L'apport calorique quotidien dans cette pathologie devrait être compris entre 2 200 et 3 000 calories.

Exemple de menu

La nourriture en cas de maladie polykystique des reins doit être équilibrée, il est recommandé de manger des glucides pendant la journée. Manger a lieu toutes les 3-4 heures.

Il est plus opportun de réfléchir au menu médical pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Un exemple de régime pendant trois jours.

  1. Petit déjeuner: œufs brouillés et thé.
  2. Déjeuner: soupe maigre, céréales de blé, compote de baies.
  3. Snack: purée de fruits.
  4. Dîner: poitrine de poulet bouillie, salade de légumes frais.
  5. Snack: yaourt.
Deuxième jour
  1. Petit déjeuner: flocons d'avoine, gelée, poire.
  2. Déjeuner: riz, morue bouillie, thé.
  3. Snack: sandwich avec du fromage faible en gras.
  4. Dîner: purée de pommes de terre, légumes grillés (courgettes, aubergines).
  5. Snack: biscuits, jus de baies.
Troisième jour
  1. Petit déjeuner: ragoût de fromage cottage, thé.
  2. Déjeuner: soupe de vermicelles, casserole de légumes:
  3. Snack: kéfir, biscuits à l'avoine.
  4. Dîner: galettes à la vapeur.
  5. Snack: salade de fruits.

Principes de base de la diététique polykystique rénale

Pour un traitement efficace de la maladie, il est important de respecter les règles suivantes:

  • réduire l'apport en protéines;
  • limiter ou éliminer complètement le sel de l'alimentation, ainsi que les aliments épicés et gras;
  • ne pas dépasser les recommandations pour le régime de boire;
  • enrichir le menu de légumes et fruits, concombres, tomates, pamplemousses sont particulièrement utiles;
  • la nourriture devrait être fractionnée;
  • buvez des tisanes recommandées par votre médecin.

La nutrition médicale vous permet d'arrêter la croissance des formations kystiques, de soulager l'inflammation et de supprimer l'œdème. Mais le spécialiste devrait élaborer le menu, car un régime mal choisi peut aggraver la situation.