Pourquoi le testicule à droite chez les hommes fait-il mal, les raisons de la façon de traiter

Chez les femmes

Chez l’homme, tout est interconnecté, et quand une défaillance survient dans une partie de celle-ci, elle affecte tout le système. Cela est particulièrement grave lorsqu'il existe des problèmes au niveau du système de reproduction chez l'homme. Les maladies de l'appareil génito-urinaire prévalent parmi d'autres visites chez le médecin chez une forte moitié de la population. Le plus grand danger est une violation des testicules.

Les statistiques montrent qu'un tiers des hommes sur terre ont au moins une fois ressenti des douleurs au scrotum. Mais vous ne devez pas vous décourager immédiatement lorsqu'un symptôme similaire apparaît. Tous les cas spécifiques ne sont pas liés à une maladie. Et pourtant, il vaut mieux être averti et consulter un spécialiste plutôt que d’attendre «ce qui va se passer tout seul» ou l’automédication. Afin de décrire plus précisément votre état, le médecin doit apprendre plus d'informations sur la douleur dans le testicule approprié.

Causes possibles de la douleur

Nommer sans équivoque la raison pour laquelle le testicule blesse à droite chez l'homme est impossible. L'état peut être accompagné de divers processus négatifs dans le corps, qui sont divisés en deux types:

Ce type de problème peut souvent être trouvé chez les hommes avec des niveaux élevés de libido, ce qui provoque des érections fréquentes, dans lesquelles il n'y a pas de relation sexuelle. Au cours de l'excitation sexuelle, les capillaires qui acheminent le sang vers les organes du système reproducteur, y compris les testicules, commencent à travailler avec une force double et les organes sont versés, ce qui peut provoquer une sensation de tiraillement désagréable. Ce processus ne nuit pas au corps, mais vous fait souffrir, avec une absence prolongée de contact sexuel, le malaise s'intensifie.

Pourquoi blesse le testicule correct chez un homme:

  • L'inflammation des testicules se produit rarement, mais est un trouble grave qui provoque un complexe de symptômes. La pathologie affecte le bon œuf après les maladies infectieuses passées, telles que:
    • la varicelle chez les hommes adultes;
    • la rougeole;
    • cochon.

Si la vie sexuelle d’un homme n’est pas développée, le contact sexuel est rare; une inflammation peut également se produire en raison de la rétention prolongée de liquide sécréteur dans les organes. Parmi les autres facteurs pouvant causer une maladie inflammatoire, on peut citer:

Le processus ne se limite pas à une seule manifestation, si ce n’est que le testicule fait mal à droite, chez l’homme il ya fièvre, faiblesse, nausée, mal de tête, aggravation du sommeil. Le testicule lui-même rougit et gonfle.

  • Les tumeurs tumorales sont un diagnostic sérieux posé aux hommes de moins de 45 ans. L'apparition de la tumeur est associée à la non-chute des testicules chez les enfants. La condition est caractérisée par une température corporelle élevée à l'endroit où l'organe était situé avant sa transition dans le scrotum. Dans un premier temps, la maladie s'accompagne de lésions des ganglions lymphatiques, d'une inflammation du testicule, de douleurs, de fièvre, d'apathie, d'une faiblesse, d'une perte d'appétit et de difficultés respiratoires.
  • Cystite chez l'homme - elle provoque souvent une douleur du testicule à droite. La vessie est la source d'inflammation. Elle est infectée pour les raisons suivantes:
    • pierres vésicales;
    • rétrécissement du prépuce;
    • tumeurs.

L'infection dans le scrotum est accompagnée d'une inflammation de la prostate. L'infection peut se produire seule ou être transmise sexuellement.

  • L'urolithiase provoque une gêne au niveau des organes génitaux. Une douleur aiguë se produit lorsque des pierres en mouvement Le syndrome douloureux s'étend également à l'aine et au bas du dos. Le point positif de cette maladie est que les dommages ne s'étendent pas aux organes génitaux, alors que les uretères sont touchés.
  • Une hernie inguinale se manifeste également par un symptôme douloureux dans le bon œuf. Les facteurs accompagnant son développement sont:
    • levage de poids;
    • sauter d'une hauteur;
    • position debout prolongée;
    • l'obésité.

Dans la plupart des cas, un tel diagnostic est posé chez les hommes plus âgés, une modification des muscles de la cavité abdominale, qui est une déviation de l'âge. La pathologie est caractérisée par une petite partie de l'intestin qui tombe dans le scrotum, ce qui provoque un gonflement, un gonflement. Les symptômes sont meilleurs en position couchée. En plus des problèmes ci-dessus, il est difficile d'uriner, de brûler et de se sentir lourd.

Voici d'autres raisons pour lesquelles le testicule droit d'un homme peut faire mal à un homme:

  • La torsion du testicule droit est plus fréquente chez les enfants. Dans de rares cas, la maladie affecte les hommes adultes. Cela se produit en raison de l'immaturité du système reproducteur, de son développement inapproprié. Une activité excessive, des sous-vêtements étroits peuvent provoquer une condition. La pathologie nécessite l'intervention de médecins, sinon l'ablation chirurgicale de l'organe peut être nécessaire.
  • La varicocèle se caractérise par la dilatation du cordon vasculaire due à l'hypertension artérielle. En raison de cette maladie, la production de spermatozoïdes peut diminuer, entraînant une infertilité.
  • La spermatocèle apparaît en raison de la détérioration de l'écoulement du liquide séminal, elle ressemble à une formation tumorale arrondie et lisse. La restructuration hormonale du corps est une période favorable au développement de la maladie.
  • Blessure au scrotum droit, qui peut être obtenue en frappant, en tombant ou en faisant du vélo. Les sensations douloureuses s'accompagnent d'un œdème et de l'acquisition d'une nuance rouge-bleu.

Symptômes de douleur dans le testicule à droite

Les sensations de douleur sont utilisées pour indiquer clairement que quelque chose ne va pas dans le corps. En outre, ils sont accompagnés d'autres symptômes, selon la cause de la maladie. Les symptômes peuvent inclure:

  • avec des blessures, il y a un hématome sur le scrotum;
  • dans l'inflammation, la douleur se propage à la jambe et à la cavité abdominale;
  • les maladies des reins et du système urinaire s'expriment par des sensations douloureuses dans le bas du dos, des mictions fréquentes et difficiles;
  • souvent, la pathologie dans les testicules est caractérisée par un gonflement et une rougeur;
  • la température augmente;
  • la faiblesse se produit;
  • l'appétit s'aggrave, des nausées et des vomissements sont observés;
  • l'insomnie

Lorsque vous ajoutez les derniers symptômes à la douleur, vous devez immédiatement consulter un médecin. Intervention médicale d'urgence et nécessite de changer la forme, la couleur, la surface, la taille du bon oeuf.

Diagnostic (à contacter)

Deux spécialistes - un urologue et un andrologue - aident le médecin à qui s'adresser pour résoudre les problèmes masculins; peu importe, ils s'occupent tous deux du traitement des problèmes masculins. Il mènera une étude approfondie comprenant des méthodes instrumentales et de laboratoire. La première étape du diagnostic est une enquête et un examen du patient par un spécialiste. L'urologue commence à faire une image de la maladie, fait dans l'histoire des témoignages et des plaintes du patient. Sur la base des informations reçues, la suite du sondage est compilée.

Évaluer l'état des organes génitaux aide la méthode de palpation - sondage. Il permet d'évaluer l'état du testicule, de tirer les premières conclusions préliminaires.

Une fois ce diagnostic instrumental attribué, il comprend:

  • Scrotum par ultrasons;
  • Échographie des reins et de la vessie;
  • examen radio-isotopique;
  • parfois recourir à la biopsie.

Ne pas se passer d’essais de laboratoire standard:

Le diagnostic n'est pas si difficile. Il est seulement nécessaire de rechercher rapidement une assistance qualifiée sans déclencher la maladie.

Traitement

Le traitement est prescrit en fonction des résultats du diagnostic. Il est complètement dirigé vers la cause spécifique de la douleur dans le testicule approprié. Il existe deux types de thérapie: conservatrice - à l'aide de médicaments et chirurgie - chirurgie.

Lorsque blessé, nommer:

  • analgésiques: No-Shpa, Analgin, Nurafen);
  • comprimés anti-inflammatoires (indométhacine, ibuprofène).

Pendant un certain temps, il est également nécessaire de renoncer à l'activité physique et aux rapports sexuels. Pour réduire l'enflure et la douleur, il est possible d'appliquer Fastum-Gel ou ses analogues afin d'attacher la glace à la région blessée. La pommade doit être appliquée sur la zone lésée s'il n'y a pas de plaies ouvertes. Ces lotions aident à soulager la douleur dès le lendemain du début de l'utilisation. Si le dommage est grave, alors recourir à un traitement chirurgical.

La torsion est enlevée uniquement avec l'aide d'un médecin, vous ne pouvez pas essayer de la traiter vous-même, sinon vous devrez peut-être retirer l'organe.

L'inflammation de l'œuf ou de son appendice (orchite) n'est éliminée que par des méthodes conservatrices. Le patient doit se conformer au mode pastel, être au repos. Dans ce cas, le scrotum doit être maintenu dans une position surélevée, utilisez à cet effet des sacs spéciaux. Vous pouvez appliquer de la glace sur le site de l'inflammation pendant deux ou trois jours. Lors de la détection de micro-organismes dans l'urine, prescrire:

  • antiseptiques (Furadonin, Furamag);
  • médicaments antibactériens, ils sont prescrits en fonction du type d’infection, (Sumamed, Azithromycine).

Si l'agent responsable de l'inflammation n'a pas pu être déterminé, des antibiotiques à large spectre sont prescrits. Des anti-inflammatoires et des analgésiques sont également utilisés. Après plusieurs jours de traitement, lorsqu'il n'y a pas de température, une physiothérapie est appliquée: échauffement, UHF.

Une hernie inguinale nécessite une intervention chirurgicale immédiate, il n'existe aucune autre méthode pour s'en débarrasser.

La prostatite (inflammation de la prostate) est la cause la plus courante de douleur dans le testicule droit. La maladie est traitée avec des antibiotiques, également sélectionnés en fonction du type d'agent pathogène. Les analgésiques sont prescrits pour soulager la douleur (Baralgetas, Spazmalgon).

Traitement contre l'orchite prescrit conservateur. L'urologue recommande le repos, le repos, le repos au lit

La varicocèle est traitée avec des moyens qui renforcent les vaisseaux sanguins (Detralex, Tocopherol). S'il n'y a pas de résultat, une opération est effectuée.

Avec une douleur prolongée, les urologues prescrivent un rayonnement ultraviolet. Le processus ne prend pas plus de 5 minutes, mais il affecte favorablement l'amélioration du flux sanguin dans les organes et les tissus, ce qui accélère la guérison. La durée de la physiothérapie est de 7 à 10 jours.

En tant qu'outil supplémentaire, vous pouvez appliquer la médecine traditionnelle. Pour les médecines naturelles comprennent diverses herbes, par exemple:

  • Glushanka;
  • la chélidoine;
  • également l'huile de graines de lin.

Pour un effet optimal, préparez la collection de plusieurs plantes.

Il est important qu’il soit impossible de s’auto-traiter, lorsque les symptômes décrits ci-dessus apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin pour obtenir une aide qualifiée.

Prévention

Il est beaucoup plus facile et meilleur de suivre les recommandations sur les mesures préventives que de suivre un traitement alors que la maladie bat déjà son plein. Pour éviter les maladies associées à une douleur dans le testicule droit chez l'homme, vous pouvez observer quelques règles:

  • pour prévenir la pathologie des reins et de la vessie, il convient de s'habiller chaudement et de s'assurer que les jambes et le bas du dos sont chauds;
  • surveillez votre santé régulièrement et au moins une fois par an pour être examinée par un urologue ou un andrologue;
  • si vous n'avez pas de partenaire régulier, vous devez utiliser des préservatifs;
  • un homme devrait avoir des relations sexuelles régulières pour éviter la stagnation des sécrétions douloureuses;
  • il est nécessaire de visiter les toilettes toutes les deux ou trois heures;
  • les sportifs ou simplement les amateurs de styles de vie actifs sont invités à utiliser des dispositifs de protection pour l’aine.

Pour la plupart des hommes, la maladie des organes génitaux est un problème épouvantable. Mais en fait, il est très facile de le résoudre grâce à une intervention médicale rapide. C’est la raison pour laquelle attendre et tolérer les symptômes de la douleur dans le bon œuf ne vaut pas la peine, la durée de la maladie aggrave la maladie et complique le traitement. Vous devez aller à l'hôpital immédiatement.

Pourquoi un homme a-t-il le bon testicule? Et si le bon testicule fait mal, comment il est traité, les conséquences possibles

Le corps masculin est un système complexe. Une légère fluctuation dans le corps suffit, car tout le mécanisme échoue immédiatement. Surtout à juste titre à propos du système reproducteur masculin. Les maladies des organes génitaux masculins occupent une place importante dans la structure de toutes les visites chez l'urologue et l'andrologue. L'une des pathologies les plus dangereuses est la maladie testiculaire.

Selon les statistiques, au moins une fois dans le monde, un homme sur trois a ressenti une douleur aux testicules. Heureusement, pas dans tous les cas, le testicule correct fait mal à cause de la pathologie. Il y a des exceptions. Dans tous les cas, le danger d'une condition telle que la douleur dans les testicules est évident. Pour prévenir la maladie et réagir à temps, vous devriez en apprendre davantage sur la douleur dans les testicules.

Bon testicule douloureux: causes

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles le testicule droit fait mal. Tous les facteurs peuvent être divisés en catégories principales: physiologiques et pathologiques.

Les causes physiologiques de la douleur dans le testicule se trouvent le plus souvent chez le médecin. Les personnes souffrant de libido accrue souffrent souvent de douleur. La raison immédiate pour laquelle le testicule fait mal est l'absence de rapports sexuels.

Au cours de l'excitation sexuelle, les vaisseaux sanguins qui alimentent les testicules commencent à fonctionner plus activement. En raison d'un flot de sang sur les parties génitales, une sensation désagréable, terne et entraînante, apparaît. Ce n'est pas une condition physiologique dangereuse, cependant, en l'absence de rapport sexuel, la sensation de malaise augmente considérablement.

Les autres raisons sont toujours pathologiques. La douleur dans les testicules est dans ce cas un symptôme secondaire. Parmi les maladies qui causent de la douleur:

• inflammation du testicule. Relativement rare. Plus rarement, le testicule est enflammé en raison du processus inflammatoire lent, dont la source est située à proximité. En règle générale, le processus inflammatoire dans la région génitale commence dans le domaine des maladies infectieuses (rougeole, oreillons, varicelle, etc.).

• Tumeur testiculaire. C'est encore moins commun. La principale catégorie de personnes souffrant de processus tumoraux est un homme de plus de 45 ans. Les tumeurs des organes génitaux masculins sont extrêmement agressives.

• calculs rénaux. L'olithiase peut causer des douleurs dans les testicules. Dans ce cas, il n’ya pas d’atteinte directe aux organes génitaux, la douleur se dégage de l’uretère au testicule.

Cystite. Il est plus fréquent chez les femmes, mais les hommes sont à risque. Comme dans le cas précédent, il n’ya pas de lésions des organes génitaux, de la douleur irradiant de la vessie.

• Une gêne dans les testicules peut être due à une hernie (inguinale). Avec une hernie, une partie de l'intestin tombe dans le scrotum, ce qui provoque un gonflement et une douleur.

• Infections des testicules. Sous forme isolée presque jamais se produire. Les symptômes sont spécifiques.

Ce sont les principales raisons pour lesquelles le testicule droit fait mal. Il existe d'autres facteurs possibles, mais ceux décrits ci-dessus sont les plus courants.

Bon testicule douloureux: symptômes

La douleur elle-même n'est pas un diagnostic. Il signale une anomalie dans le corps. Les symptômes dépendent de la cause spécifique de la douleur. Les maladies accompagnées de douleurs dans les testicules se manifestent comme suit.

  • Blessures aux testicules. Accompagné d'un complexe symptomatique caractéristique. Parmi le complexe Dull, douleur douloureuse. Localisé par le testicule endommagé. Il y a souvent une teinte bleuâtre du scrotum, un gonflement. Tout cela témoigne en faveur du développement de l'hématome.
  • Inflammation du testicule. Accompagné de douleurs sourdes et cambrées. La douleur de la défaite du testicule droit donne au scrotum, à la jambe, à l'avant de l'abdomen (juste au-dessus de la région pubienne), à ​​l'hypochondre droit (peut être confondu avec une maladie du foie). Pendant 2-3 jours, l'image de la maladie change, la douleur devient plus intense. Il sent que le testicule devient dur et dense. À ce stade, des soins médicaux urgents sont nécessaires.
  • Maladies des reins et de la vessie. La douleur dans ces conditions n’est localisée dans aucune région. Le plus souvent, les patients le décrivent comme diffus, d'intensité moyenne. En plus de la douleur dans les testicules sont observés:
  • Douleur au bas du dos. Particulièrement fort avec la lithiase urinaire (car il commence une colique rénale).
  • Envie fréquente et non réussie d'uriner (principalement avec une cystite).
  • Rezi et brûlure à la fin de la miction.
  • Polyurie (augmentation de la quantité d'urine excrétée).
  • Oligurie (rétention urinaire).

• hernie inguinale. Manifesté par une douleur intense. Au fur et à mesure du développement de la pathologie, il se produit un gonflement et une rougeur du scrotum. Cette condition dangereuse nécessite une assistance.

Dans bon nombre des cas décrits, il existe des signes d'intoxication générale du corps:

• Augmentation de la température corporelle à 38-39 degrés.

Le bon testicule fait mal: diagnostic des maladies

Les diagnostics incluent un certain nombre de méthodes instrumentales et de laboratoire standard. Les examens commencent au cabinet du médecin. L'anamnèse est collectée à l'admission principale: un médecin (urologue ou urologue-andrologue) pose des questions sur les plaintes du patient et enregistre les informations reçues. Cela vous permet de créer une stratégie de diagnostic compétente pour définir correctement le diagnostic.

Pour évaluer les structures du testicule, le médecin a recours à un examen physique: la palpation. Déjà à ce stade, un spécialiste peut tirer des conclusions. À l'avenir, nommer:

• testicules à ultrasons. Cela donne l'occasion d'évaluer visuellement la structure d'un organe. Dans la plupart des cas, cela suffit pour poser un diagnostic. Mais il y a des cas plus difficiles.

• Échographie des reins. La raison pouvant en être liée aux pathologies du système excréteur, en association avec une échographie des testicules, une échographie des reins est prescrite.

• Recherche sur les radio-isotopes (nucléaire).

• Dans des cas exceptionnels, ne pas se passer d'une biopsie. Heureusement, elle n'est nommée que pour les maladies oncologiques, qui ne sont pas aussi courantes dans ce domaine.

Pour le reste, les médecins s'appuient sur des données de laboratoire:

• Analyse d'urine. Montre une image de l'inflammation.

• Frottis urétral pour flore pathologique (vénérienne).

En général, il n’est pas si difficile de diagnostiquer des problèmes de testicules. Quelques recherches bien menées suffisent.

Le bon testicule fait mal: que faire

Dans les cas courants graves ne peuvent pas se passer des soins médicaux urgents. La réponse à la question «Que faire si le testicule fait mal» est évidente: vous devez appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, il est interdit de prendre de la drogue. En aucun cas, ne peut pas mettre un coussin chauffant sur le site de la lésion, mettre de la glace. Cela entraîne de graves complications pouvant aller jusqu’à des saignements internes et à la nécrose. Premiers soins consiste à prendre une position confortable.

Dans la plupart des situations cliniques, un traitement conservateur est suffisant. Il consiste à prendre des anti-inflammatoires et des analgésiques tels que Nurofen, Ketorolaka, Novigan, etc. En cas de maladie rénale, des antispasmodiques sont prescrits: ils aident à soulager la douleur et les tensions musculaires.

Le traitement chirurgical est indiqué en cas de hernie inguinale et de torsion sévère des testicules.

Prévention de la douleur testiculaire

Pour éviter la douleur dans la région des testicules d'une personne, vous devez suivre des recommandations simples:

• Gardez le bas du dos au chaud. Dans environ 40% des cas, la douleur est à l'origine de la pathologie des reins et de la vessie. Pour vous protéger contre ce fléau, vous devez vous habiller chaudement. Surtout pendant la saison froide.

• Passer régulièrement (au moins une fois par an) des examens préventifs chez l'urologue ou l'urologue-andrologue.

• La cause de la douleur peut être une maladie sexuellement transmissible. Pour les éviter doivent être protégés.

• Afin d'éviter la douleur, il est recommandé d'avoir une vie sexuelle régulière. L'abstinence prolongée affecte négativement les organes génitaux, provoquant la stagnation.

• Il est recommandé de visiter régulièrement les toilettes. Il est nécessaire de vider la vessie au moins une fois toutes les deux à trois heures.

Douleur dans le testicule droit - un symptôme alarmant. Heureusement, dans la plupart des cas, le problème n'est pas aussi grave qu'il y paraît. Cependant, ne pas tenir compte de la gêne, particulièrement intense en aucun cas ne soit impossible. Dans tous les cas, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un urologue compétent ou d'un urologue-andrologue.

Pourquoi le testicule droit d'un homme fait-il mal?

Au moins une fois dans leur vie, la troisième partie de la population masculine était confrontée à un problème tel que la douleur dans le testicule adéquat. Cette pathologie peut se développer non seulement à l'âge adulte, mais également à l'adolescence et s'accompagne de sueurs intenses, de faiblesses et de vomissements. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles le testicule droit fait mal.

Causes de la douleur

Si le testicule droit fait mal, il existe plusieurs raisons pour expliquer ce symptôme chez l'homme. Les facteurs de sensations douloureuses sont divisés en types physiologiques, pathologiques. Habituellement, les médecins doivent traiter des causes physiologiques. Le plus souvent, ils se trouvent chez les hommes avec des niveaux élevés de libido. Ils peuvent avoir un testicule avec une absence prolongée de sexe. Étant donné que, pendant l'excitation sexuelle, les vaisseaux sanguins qui alimentent les testicules commencent à travailler plus fort, le sang monte jusqu'aux organes génitaux et une sensation de tiraillement désagréable apparaît. Cette condition n'est pas dangereuse pour les hommes. Cependant, en l'absence de contact sexuel, l'inconfort augmente plusieurs fois, ce qui entraîne l'apparition d'une douleur.

En outre, si le testicule droit d’un homme fait mal, il existe alors des causes pathologiques. De plus, cet inconfort est un symptôme secondaire qui se forme sous l’influence des maladies suivantes:

Inflammation testiculaire

L'inflammation des testicules, en tant que maladie indépendante chez l'homme, est assez rare et constitue une pathologie assez grave avec de nombreux symptômes désagréables. Le processus inflammatoire provoque généralement des douleurs à droite après des infections telles que la varicelle, la rougeole et les oreillons. Il y a des cas d'inflammation en l'absence de relations sexuelles régulières en raison d'une sortie déficiente de la sécrétion de graines. L'hépatite sucrée, l'infection par le VIH augmente le risque de cette pathologie. En plus de la douleur dans le testicule, un homme a de la fièvre, un gonflement et une rougeur de l’organe, des nausées, des maux de tête, de l’apathie, des troubles du sommeil.

Tumeurs tumorales

Les processus tumoraux affectant les organes génitaux masculins se distinguent par leur agressivité. Se produisent généralement chez les hommes de moins de 45 ans. Il existe un lien entre le fait de ne pas laisser tomber le testicule pendant la petite enfance, ce qui s’explique par l’augmentation de la température corporelle dans la région abdominale, où l’oeuf est resté jusqu’à ce qu’il descende dans le scrotum. Au début de la maladie, les ganglions lymphatiques sont touchés, le testicule est gonflé, la personne a des douleurs, de la fièvre, une perte d’appétit, des difficultés à respirer, une faiblesse.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur habituel s'est débarrassé de PROSTATITIS, une méthode efficace. Il a vérifié lui-même - le résultat est à 100% - l'élimination complète de la prostatite. C'est un remède naturel à base de miel. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous le recommander. Le résultat est rapide. METHODE EFFICACE.

La cystite

La cystite provoque souvent une douleur à droite. Le processus inflammatoire dans les parties génitales s'étend de la vessie, qui est affectée par un écoulement urinaire altéré en raison du rétrécissement du prépuce, des calculs vésicaux et des tumeurs. La prostatite, maladie sexuellement transmissible, prédispose le passage de l'inflammation aux organes génitaux.

Urolithiase

L'olithiase provoque souvent une gêne génitale. Lorsque les pierres bougent, une douleur aiguë se développe, qui se caractérise par une colique rénale. Le patient a de la fièvre, un changement dans le corps ne soulage pas l'état général, la douleur passe au-dessus de la région inguinale, le bas du dos. Avec cette maladie, la sphère masculine n'est pas affectée, la douleur est irradiée par les uretères.

Hernie inguinale

Hernie inguinale causée par la musculation, les sauts de hauteur, l'obésité. Cette pathologie se développe chez les hommes âgés à la suite de modifications des muscles abdominaux liées à l'âge. La hernie inguinale est caractérisée par la sortie de la section intestinale dans le scrotum, développant ainsi des poches, un gonflement, qui diminue en position couchée. L'homme souffre de douleurs dans la région droite, d'une sensation de lourdeur, d'une sensation de brûlure, de problèmes de miction.

Torsion des testicules

La torsion du testicule résulte d'une torsion du cordon spermatique due à la rotation des plis entre les testicules et l'appendice, ce qui entraîne une atteinte et le développement d'une nécrose des tissus. Se produit généralement chez les enfants, mais il existe des cas chez les hommes adultes après un traumatisme. La torsion est également due à une mobilité accrue des organes à la suite d'une hernie inguinale, un cordon spermatique allongé. Chez les jeunes enfants, cette pathologie est le plus souvent associée à la prématurité, à l'immaturité du système reproducteur et à la croissance anormale des organes de l'homme. Les facteurs provocants incluent des jeux actifs, le port de sous-vêtements étroits, une augmentation de la pression intra-abdominale. Si la torsion était de 180 degrés, la circulation sanguine est soudainement perturbée, ce qui entraîne une thrombose veineuse génitale et une nécrose des tissus. Cette maladie nécessite des soins médicaux immédiats, sinon le prélèvement de l'organe sera requis.

Varicocèle

La varicocèle apparaît en raison d'une augmentation de la pression dans les vaisseaux sanguins, entraînant une dilatation du cordon veineux. Sous l’effet d’une augmentation de la pression veineuse, les vaisseaux sanguins s’étirent, tandis que le testicule plonge dans le réseau veineux. Le scrotum perd sa thermorégulation, le testicule perd sa fonction de refroidissement, ce qui est important pour la synthèse des spermatozoïdes. La conséquence en est la suppression de la spermatogenèse normale et le développement de l'infertilité. Habituellement, le côté gauche est affecté, mais il y a aussi des cas de dommages au testicule droit.

Spermatocèle

La spermatocèle, qui se forme à la suite de violations de l'écoulement de la sécrétion, au toucher est déterminée par une tumeur arrondie et lisse. Le spermatocèle a un contenu composé de spermatozoïdes, de liquide séminal, de leucocytes et de corps adipeux. Le plus souvent se développe au cours de changements hormonaux actifs. Cette maladie a une forme congénitale et acquise. Les anomalies congénitales ne contiennent pas de sperme. La pathologie acquise résulte de traumatismes et de maladies antérieures de la sphère génitale. Avec le spermatocèle, le scrotum augmente, la jambe fait mal en marchant. Au fur et à mesure que le kyste grossit, un inconfort apparaît en position assise, pendant les rapports sexuels.

Hydrocèle

L'environnement naturel des testicules est constitué d'une petite quantité de liquide. Lorsqu'il s'accumule dans un volume plus important, il se forme une maladie qui peut affecter à la fois un et les deux testicules. Avec la défaite d'un organe, le second a l'air complètement en bonne santé. Un testicule malade devient élargi, dense, prend une forme en forme de poire. La cause de l'hydrocèle est souvent une infection bactérienne causée par une ureaplasmose, une mycoplasmose, une chlamydia. Contribue également au développement de la maladie de blessure. Si les enfants présentent une pathologie congénitale conduisant à l'hydrocèle, la taille du testicule augmente en une journée et le matin, elle prend sa forme habituelle.

Symptomatologie

Le plus souvent, outre l'inconfort, des symptômes associés sont observés, ce qui permet de comprendre pourquoi le bon testicule blesse et se manifeste en:

  • inconfort dans les testicules au toucher;
  • testicules hypertrophiés;
  • violation de la structure du corps;
  • des nausées;
  • augmentation de la température corporelle;
  • la présence d'un renflement.

En outre, il est nécessaire de faire attention à la nature de la douleur, car il est important de rechercher la cause de la gêne et de savoir quoi faire si un homme a le testicule approprié.

Pourquoi le bon testicule fait-il mal aux hommes: maladies possibles et leur traitement

Les testicules sont l'organe le plus vulnérable de l'homme car il n'est protégé que par un mince sac musculo-cutané, ou scrotum. Tout impact externe ou interne entraîne une perturbation des testicules. Les causes de la douleur sont nombreuses: traumatisme mécanique, abstinence sexuelle, processus inflammatoires et maladies infectieuses. La douleur varie également en intensité et en durée, en fonction de la cause de la douleur.

La douleur dans les testicules signale un dysfonctionnement du corps pouvant entraîner des conséquences négatives: de l'impuissance à l'invalidité, à l'infertilité. Il faut tenir compte de certains facteurs:

  • Forme. En forme, les deux œufs ressemblent à un œuf, l'extrémité pointue est dirigée vers le haut. Changer la position devrait être alarmant.
  • La taille En raison de la structure anatomique, le testicule gauche est abaissé plus bas que celui de droite. Visuellement, leur taille peut être différente. Mais si l’un d’entre eux est doublé ou plus, c’est une raison pour consulter un médecin.
  • La température Au niveau du scrotum, la température est abaissée, ce qui permet de préserver l'activité vitale du sperme. Les testicules à chaud et la douleur - une cause d'inquiétude.

Selon les statistiques de l'OMS, même après un traitement réussi, dans 30% des cas, la douleur devient chronique et peut perturber une personne tout au long de sa vie. En cas de plainte, il n'est pas nécessaire de s'auto-traiter: une visite immédiate au médecin est requise.

Les glandes sont divisées en lobules contenant des tubules - l'endroit où se forment les spermatozoïdes. En violation de l'intégrité des organes, il existe des sensations de douleur d'intensité et de caractère différents:

La douleur dans les testicules chez les garçons peut être causée par des vêtements serrés, un changement de couche rare, d'autres facteurs.

Chez les adolescents, la douleur dans les testicules est souvent causée par une insatisfaction sexuelle. Au cours d'une érection prolongée, le sang afflue aux organes génitaux, ce qui s'accompagne d'un œdème et d'une cyanose (cyanose) de la peau.

En général, un certain nombre de raisons pouvant causer un tel inconfort peuvent correspondre à des maladies graves.

Types de lésions mécaniques des testicules:

  • Ecchymose Légère blessure mécanique au scrotum. La douleur ne survient que lors de la palpation de l'œuf droit. Un léger gonflement apparaît, la peau devient rouge, le testicule fait un peu mal. Les symptômes disparaissent après quelques jours. Une intervention médicale n'est généralement pas nécessaire.
  • L'écart Dégâts dangereux au scrotum, accompagnés de douleurs aiguës et insupportables. Le patient peut perdre conscience. La rupture peut être fatale en raison d'un choc douloureux.
  • Luxation. Se pose à cause d'un coup. Dans ce cas, l'œuf prend une position inhabituelle - se lève. En cas de luxation, douleur aiguë se manifestant du côté droit, de la jambe et de l’aine. Apparaît gonflement du scrotum, le testicule augmente de taille. Après le traitement, l'œuf commence dans le scrotum.
  • Contrefaçon Il survient chez les garçons jusqu'à l'âge de trois ans après la cryptorchidie. Manifesté sous forme d'anxiété, sans raison apparente.
  • Plaies par arme blanche. Le patient a une douleur aiguë qui entraîne un choc et une perte de conscience.

La torsion est une pathologie aiguë du scrotum, résultant de la surcharge du faisceau neurovasculaire des testicules et du canal déférent. La principale cause de torsion est la contraction accrue des muscles qui soulèvent le testicule. Cela se produit pendant l'effort physique et après une blessure. En raison de la forte contraction du cordon spermatique, y compris de tous les vaisseaux et des nerfs, il se tord en spirale. La circulation sanguine est perturbée, la douleur apparaît.

L'orchite est une inflammation du tissu testiculaire. La pathologie est une complication des maladies suivantes:

  • la grippe;
  • ARVI;
  • une pneumonie;
  • les blessures;
  • maladies infectieuses du système génito-urinaire.

L'orchite survient également dans un contexte d'immunité affaiblie et de blessures.

La maladie se présente sous une forme aiguë et chronique. Il y a plusieurs signes caractéristiques:

  • la douleur
  • une augmentation de la taille des œufs;
  • rougeur de la peau et gonflement du scrotum;
  • des nausées;
  • la migraine;
  • température corporelle élevée.

En l'absence d'assistance médicale, les complications suivantes se développent:

  • atrophie testiculaire;
  • infertilité;
  • fusion purulente du testicule.

Chez les enfants et les adolescents, l’orchite apparaît après la rougeole, l’herpès et d’autres maladies virales.

Varicocèle - varices du testicule, cordon spermatique. En raison des particularités de la structure du corps masculin, le plus souvent se produit du côté droit.

Causes de la varicocèle:

  • facteurs héréditaires;
  • anomalies congénitales;
  • les blessures;
  • activité physique;
  • tumeurs d'étiologies diverses.

Les varices circulent par étapes:

  1. 1. Le patient ne présente aucun symptôme dérangeant, aucune douleur. Les veines dilatées peuvent être diagnostiquées en touchant les testicules en position debout.
  2. 2. Le patient se plaint de douleurs dans le scrotum, il y a une sensation de brûlure. Veines visibles visuellement. L'œuf tombe dans le scrotum qui devient asymétrique.
  3. 3. La fonction de la spermatogenèse est perturbée, les testicules se contractent et deviennent doux au toucher. En l'absence d'assistance médicale, une atrophie testiculaire peut se développer.

La varicocèle peut être diagnostiquée chez 10% des garçons au cours de la première année de vie. Dans ce cas, on parle de norme physiologique, car la maladie se transmet d'elle-même sans intervention chirurgicale.

Épididymite - inflammation de l'épididyme. Les principales causes de:

  • infection par des bactéries, des champignons;
  • complications de maladies virales;
  • réponse aux médicaments;
  • l'hypothermie;
  • blessure mécanique.
  • il y a une douleur aiguë dans le testicule, qui donne à l'estomac, à l'aine, au bas du dos;
  • la douleur augmente, atteignant un pic dans les premières heures après l'événement;
  • le médecin diagnostique un phoque dans le scrotum;
  • la fièvre apparaît, la température augmente à 40 degrés;
  • la miction est difficile et s'accompagne de sensations douloureuses;
  • sang dans l'urine;
  • les ganglions inguinaux sont élargis.

Les symptômes aigus disparaissent en quelques jours. Si l'inflammation n'est pas traitée, alors elle se transforme en une maladie chronique avec complications possibles:

  • dysfonction érectile;
  • empoisonnement du sang;
  • nécrose testiculaire.

Hydrocèle - accumulation de liquide séreux dans le scrotum. La maladie est unilatérale. Dans ce cas, la taille de l'œuf à droite peut être multipliée par 10. Les principales raisons du développement:

  • anomalies du développement intra-utérin;
  • blessure au scrotum;
  • la torsion;
  • orchite;
  • épididymite:
  • les tumeurs;
  • complications postopératoires.

Lorsque les symptômes de l'hydrocèle apparaissent:

  • douleur intense;
  • des frissons;
  • augmentation de la température.

Le testicule est élargi uniquement du côté affecté.

Le cancer du testicule occupe le troisième rang parmi tous les néoplasmes malins chez les hommes. Le facteur prédisposant est:

  • cryptorchidie (testicule non descendu dans le scrotum);
  • infertilité;
  • les blessures;
  • prédisposition génétique;
  • opérations sur les testicules, etc.

Les symptômes se développent tôt, ce qui vous permet de consulter votre médecin à temps:

  • il y a une sensation de lourdeur dans le scrotum du côté droit;
  • le syndrome douloureux augmente avec l'exercice, la marche, la palpation;
  • l'hydrocèle, l'hématocèle (œdème du flux sanguin) se développe;
  • les ganglions lymphatiques sont élargis.

Avec un traitement rapide chez le médecin, le pronostic est favorable.

Si une pierre au rein atteint une grande taille, elle la bouche quand elle passe dans l'uretère. Dans ce cas, le nerf génital est comprimé et le patient ressent de la douleur. En fonction du côté de la pierre, ce qui signifie que le nerf est pincé, la douleur est localisée dans le testicule gauche ou droit.

La hernie est de deux types:

  • congénitale - survient in utero;
  • acquis - survient lorsque les muscles abdominaux sont affaiblis.

Les symptômes de hernie apparaissent:

  • augmentation du volume scrotal;
  • l'apparition d'une sensation de lourdeur et d'une sensation de brûlure dans les testicules;
  • l'apparition d'une douleur douloureuse;
  • inconfort dans le bas-ventre.

Au stade initial de développement, la hernie ne gêne pas le patient. Par conséquent, une personne se tourne vers un médecin à un stade avancé, lorsque le testicule est déjà enflé et que la douleur apparaît.

Lors du diagnostic, le médecin prend en compte la nature de la douleur et évalue les symptômes associés. Le patient est envoyé au laboratoire, méthodes de diagnostic du matériel:

  • test sanguin général et biochimique;
  • analyse d'urine;
  • spermogramme;
  • Diagnostics par ultrasons;
  • frottis urétral.

Seul un examen approfondi vous permet de poser le bon diagnostic, passez aux méthodes de correction.

Le schéma thérapeutique dépend de la cause de la douleur dans le testicule approprié:

Le traitement dépend du type de blessure:

  • Ecchymose En consultation externe, les médecins appliquent un blocus par Novocain. Ensuite, à la maison, appliquez froid sur la zone touchée pour soulager la douleur et l’enflure.
  • L'écart Le patient est présenté à une opération d'urgence pour coudre les membranes endommagées des testicules.
  • Plaies par arme blanche. Nécessite une attention médicale immédiate

Traitement conservateur de l'orchite:

  • Lorsqu'un agent pathogène infectieux est détecté, des agents antimicrobiens à large spectre sont prescrits: macrolides, fluoroquinolones.
  • Les analgésiques sont prescrits pour soulager la douleur: kétorolac, kétoprofène, analgine et autres.
  • Anti-inflammatoires: diclofénac, ibuprofène et autres.

De plus, le patient est envoyé en physiothérapie:

  • Thérapie d'exercice;
  • laser et électrothérapie;
  • bains de boue et minéraux.

Si le traitement médicamenteux ne produit pas de résultats efficaces, le médecin traitant prescrit une intervention chirurgicale.

Lorsque les varices prescrivent des médicaments qui renforcent les parois vasculaires:

  • angioprotecteurs: Detralex, Actovegin, etc.
  • acide nicotinique et moyens combinés: askorutine, tocophérol et autres;
  • Pour soulager l'œdème, la douleur, le Fenistil Gel, Finalgon et ses analogues ont été prescrits localement.

La pommade ne peut être appliquée sur la zone touchée qu'en l'absence d'une plaie ouverte.

Si le traitement conservateur est inefficace, une intervention chirurgicale est indiquée.

Le traitement de l'épididymite est complexe. Le patient reçoit les types de médicaments suivants:

  • antibactérien;
  • résorbable;
  • complexes multivitaminiques;
  • anti-inflammatoire.

Lorsque épididymite nature non infectieuse après le traitement, en outre de suivre un cours de physiothérapie.

Si des complications surviennent, le patient doit subir une intervention chirurgicale.

Avec l'hydrocèle, le médecin détermine la cause de la maladie, puis passe au traitement. Si le facteur étiologique est exclu, vous pouvez alors faire face à la maladie sans chirurgie. Le patient est prescrit:

  • des antibiotiques;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • médicament qui améliore la circulation sanguine.

Au stade avancé, avec l'élargissement du testicule droit à plusieurs reprises, le traitement conservateur ne donne pas de résultat efficace et le patient doit subir une intervention chirurgicale.

Lors de la torsion du cordon spermatique sur une personne, une intervention chirurgicale est indiquée. Au cours de l'opération, le médecin évalue l'état du testicule:

  • s'il n'y a pas de foyer de mort tissulaire, le cordon spermatique n'est pas torsadé;
  • s'il y a des foyers de mort tissulaire, une amputation testiculaire est réalisée

Au stade initial, les médecins prescrivent un traitement conservateur:

  • bandage;
  • compresses d'acide acétique;
  • respect des règles de la nutrition diététique;
  • exercices thérapeutiques réguliers;
  • prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour soulager la douleur et l’enflure.

Au stade avancé, seule une intervention chirurgicale peut corriger la hernie: laparoscopie ou excision de la saillie par incision externe.

En raison des risques de pathologie pour la fonction de reproduction du corps masculin en cas de symptômes mentionnés ci-dessus, il est recommandé de ne pas prendre de médicament et de consulter un médecin dès que possible. C’est lui qui détermine la forme et les moyens de la thérapie, prescrit les médicaments et leur posologie.

Si le testicule approprié fait mal chez les hommes, les enfants et les adolescents, les médecins recommandent aux médecins de recourir à un traitement conservateur à domicile.

  • Collection à base de plantes. Mélanger dans le même rapport les feuilles de bouleau, les fruits de l’oie potentille, le genièvre, la racine de herse et la chélidoine. Deux cuillères à soupe de la collection mis dans un thermos, versez un litre d'eau bouillante. Insister 4 heures, boire avant de manger un verre.
  • Grushanka. Soulage la douleur d'une nature différente. 5 cuillères à soupe de fleurs et de feuilles de wintergreen versez 1000 ml d’eau bouillante. Insister 4 heures dans un endroit chaud. Prendre trois fois par jour, 50 ml.
  • Graine de lin. Soulage le gonflement, élimine la douleur. 50 grammes de graines de lin sont moulus en poudre, versés dans un sac de gaze, placés dans un bol d'eau chaude pendant 10 minutes. La compresse est appliquée sur la zone touchée pendant 20 à 25 minutes.
  • Collection à base de plantes. Prenez une cuillère à café de tilleul, menthe, ortie, fleurs de sureau, racine de calamus. Recueillir des herbes mélangées. Mettez le mélange entier dans un thermos et versez deux litres d'eau bouillante. Buvez au lieu de thé toute la journée.

Le traitement populaire dure jusqu'à l'enlèvement de la tumeur et de la douleur.

Douleur dans le testicule droit

La douleur dans le testicule droit peut perturber les hommes à l'âge adulte et à l'adolescence. La douleur dans ce cas varie de douleur et tirant à insupportablement forte. Même si la cause de la douleur ne constitue pas un danger grave pour l'homme, toute douleur dans les testicules affecte négativement l'état neuro-émotionnel, provoquant la peur et la panique, accompagnée d'un sentiment général de faiblesse, d'une transpiration accrue, de nausées ou de vomissements.

Causes de la douleur dans le testicule droit

Les causes de douleur dans le testicule droit peuvent être les suivantes:

  • Orchit. Dans cette maladie, dans les testicules, se produit un processus inflammatoire, qui est en général une complication de pathologies telles que la parotidite, la grippe et la gonorrhée. Des blessures aux testicules, des efforts physiques excessifs, une diminution des fonctions de protection du corps et une hypothermie à long terme peuvent également affecter le développement de l'inflammation. La phase aiguë de la maladie dure de deux à quatre semaines. Dans l'orchite chronique, les symptômes persistent pendant plus d'un mois.
  • Épididymite - inflammation de l'épididyme. Les causes de la maladie comprennent la pénétration de l’infection par le canal urinaire, ainsi que des maladies telles que l’urétrite, la prostatite, la parotidite et la tuberculose.
  • Trauma au testicule. Obtenir une blessure fermée des testicules peut être à l'automne, un choc, et aussi lorsque vous faites du vélo. La douleur est accompagnée d'un gonflement du scrotum et d'un changement de couleur au rouge bleuâtre. Avec des blessures légères, l'hématome disparaît généralement après deux à trois semaines. Lors de blessures graves et importantes, un testicule peut pénétrer dans le canal inguinal, sous la peau de l'abdomen, etc.
  • Inclinez les testicules. Cette pathologie entraîne une perturbation de l'apport sanguin au testicule et une réduction de sa taille si la victime n'est pas traitée pendant environ six heures. La torsion du testicule est relativement rare et survient si les tissus voisins sont mal attachés au scrotum.
  • Une hernie inguinale peut également provoquer l'irradiation de la douleur dans le testicule droit.
  • Varicocèle - veine gonflée dans le cordon spermatique. Il convient de noter que la maladie affecte rarement le côté droit, mais cette possibilité existe.
  • Hydrocèle - testicule hydropisie. Entre les membranes du testicule s'accumule une masse de liquide séreux, ce qui entraîne son augmentation. Dropsy on touch ressemble à une formation élastique compactée. Si le diamètre est grand, cela peut causer une gêne lors des rapports sexuels et de la vidange de la vessie.
  • Spermatocèle - formation kystique dans le scrotum. Le kyste séminal est relié au testicule et à son appendice. Les formations kystiques de grande taille peuvent être gênantes pendant la marche et les déplacements, ainsi que lors de contacts sexuels en raison de leur surpeuplement avec le liquide séminal. Si le kyste se développe rapidement, une sensation de compression dans le scrotum peut apparaître, ainsi qu'un inconfort en position assise.

Symptômes de douleur dans le testicule droit

Symptômes associés pour la douleur dans le testicule droit:

  1. Gêne lorsque vous touchez un ou les deux testicules.
  2. Testicule élargi.
  3. Changements dans la structure et la forme du testicule.
  4. Douleur dans le scrotum.
  5. Nausées ou vomissements, réaction à la température du corps.
  6. La formation d'un renflement sur le testicule.

Douleur d'aspiration dans le testicule droit

Tirer la douleur dans le testicule droit est un signe assez grave qui nécessite une visite obligatoire chez le médecin. Des symptômes tels que fièvre, nausée, douleur accrue à la palpation des testicules sont particulièrement alarmants en cas de douleur tirante dans le testicule. Une douleur tiraillante dans le testicule droit peut être perturbée par une hernie de la région inguinale, une torsion des testicules, ainsi que par des maladies telles que la prostatite, l'orchite, l'épididymite, l'uréeplasmose. Pour différencier les symptômes, un examen complet est nécessaire. Souvent, la douleur dans le testicule droit provoque des blessures mineures répétées, par exemple lors de la pratique d’un sport ou du cyclisme. L'abstinence sexuelle prolongée peut également entraîner des douleurs tirées dans le testicule droit.

Douleur douloureuse dans le testicule droit

La douleur douloureuse dans le testicule droit a une sensation assez similaire à celle des douleurs tiraillantes et, dans la plupart des cas, provoque les mêmes facteurs. Assez souvent, l'inconfort et la douleur sont causés par une blessure au scrotum, qui peut à son tour conduire à la formation d'hydropisie. L’épididymite, accompagnée du développement du processus inflammatoire de l’épididyme, peut être à l’origine de la douleur douloureuse. Le plus souvent, un tel trouble survient sous l'influence d'infections bactériennes. La torsion des testicules peut causer une douleur lancinante. Les causes exactes de ce phénomène ne sont pas complètement explorées. Des sensations douloureuses de caractère gémissant peuvent également se produire avec une inflammation des testicules. Le développement de la prostatite chronique, ainsi que l'abstinence prolongée des rapports sexuels, peuvent provoquer une douleur lancinante dans les testicules.

Sévère douleur dans le testicule droit

Une douleur telle que la torsion des testicules peut entraîner une douleur intense dans le testicule droit. Dans ce cas, les soins d'urgence d'un médecin sont nécessaires, dans la mesure où une mort du testicule peut survenir en raison de troubles circulatoires dus à une torsion. Une douleur intense dans le testicule droit est caractéristique d'une maladie comme l'épididymite. Les symptômes concomitants peuvent être des problèmes urinaires et une élévation de la température corporelle. Il convient de noter que la douleur intense qui se produit lors du développement du processus inflammatoire dans les testicules peut donner à l’aine, à la région lombaire, aux fesses, se propager à la surface interne des cuisses.

Douleur aiguë dans le testicule droit

Une lésion du scrotum, une torsion des testicules, des maladies infectieuses et inflammatoires touchant les organes du système génito-urinaire peuvent entraîner des douleurs aiguës dans le testicule droit. En cas de blessure à l'aine, une douleur aiguë dans le testicule approprié peut être si intense qu'elle peut entraîner un choc et une perte de conscience. Le patient dans ce cas nécessite des soins médicaux d'urgence. Les maladies inflammatoires qui provoquent une douleur intense dans le bon testicule nécessitent un traitement immédiat et immédiat par un spécialiste expérimenté.

Pourquoi le bon testicule fait-il mal et que faire?

Que faire quand le bon testicule fait mal? La plupart des hommes ont déjà eu à faire face à un problème similaire. La douleur dans le scrotum apparaît quel que soit l'âge et la nature de la douleur est différente: commencer ou se tirer, puis couper ou couper. Souvent, les causes d'un tel inconfort ne constituent pas une menace sérieuse pour la santé de l'homme, mais dans tous les cas, elles affectent négativement l'état émotionnel général. En effet, ils effrayent et provoquent souvent une véritable panique, surtout s'ils sont accompagnés d'autres symptômes.

La douleur dans le testicule droit chez l'homme peut être accompagnée des symptômes suivants.

  • inconfort au toucher;
  • gonflement;
  • changement structurel;
  • changement de forme;
  • douleur dans le scrotum;
  • nausée, haut-le-cœur, diarrhée, fièvre;
  • formation de tubérosité ou de renflement.

Si vous trouvez ces symptômes, consultez un médecin dans un proche avenir pour déterminer les causes de cette pathologie et vous prescrire le traitement nécessaire.

Pourquoi il y a des sensations désagréables dans le bon testicule?

Essayons de trouver les principales causes de douleur dans le bon testicule.

Le premier est l'orchite. Une maladie qui se caractérise par le début du processus inflammatoire. Une orchite prédominante est une complication qui survient en cas de parotidite, de grippe ou de gonorrhée. En outre, diverses blessures, des surtensions physiques, un faible niveau de protection du corps contre les infections et les virus et un refroidissement excessif peuvent être à l'origine de l'inflammation. L'orchite peut être aiguë ou chronique. Dans le premier cas, la durée de la maladie dure de 2 à 4 semaines, dans le second cas, les symptômes peuvent ne pas disparaître avant un mois. Souvent avec une orchite, il y a une augmentation du scrotum et l'apparition de taches rouges.

La deuxième raison possible est l'épidimite. Avec ce terme, les médecins se réfèrent à l'inflammation de l'épididyme. La maladie peut être due à une infection des voies urinaires ou à un transfert d'uréthrite, de prostatite, d'oreillons ou de tuberculose. Une caractéristique reconnaissable de l'épidhymite est la nature latérale de la douleur.

Une blessure mineure peut causer de la douleur. Il est possible de subir une blessure similaire à la suite d'une chute, d'un choc ou du vélo. Dans ce cas, le scrotum gonfle et change de couleur. Avec des dommages mineurs, l'hématome disparaîtra au bout de 2-3 semaines. Toutefois, si la blessure est grave, cela peut entraîner des complications, par exemple, le testicule est rapproché du canal inguinal.

La cause la plus fréquente de douleur chez les jeunes hommes est peut-être l’excitation insatisfaite de l’organe sexuel. Pendant l'excitation, de grandes quantités de sang se précipitent vers les organes génitaux. Si l'éjaculation ne se produit pas après l'excitation, les testicules gonflent et commencent à faire mal.

Une autre réponse à la question de savoir pourquoi le testicule fait mal est hydrocèle - hydropisie. Avec cette maladie, il y a une accumulation de masse de fluide séreuse, à la suite de laquelle la taille de l'œuf augmente. Lorsque vous ressentez, vous pouvez sentir le sceau. Si sa taille est importante, il y aura bientôt une gêne lors des rapports sexuels ou de la miction.

La spermatocèle, un kyste dans le scrotum, fait également partie des causes. Si la formation kystique est importante, elle provoque une gêne lors de la marche, des rapports sexuels ou d'autres mouvements. Dans ce cas, la douleur peut donner droit au côté et à la jambe.

Moins fréquemment, la cause de la douleur est une torsion des testicules. Cette pathologie survient dans les cas où les tissus voisins ne se connectent pas bien au scrotum. Cela provoque une violation de l'irrigation sanguine du testicule, ce qui peut entraîner une diminution de sa taille si vous ne demandez pas immédiatement l'aide d'un médecin. Si plus d'un jour s'est écoulé après la torsion, le testicule devra être retiré.

Ce ne sont pas toutes les raisons pour lesquelles la douleur dans le testicule peut être expliquée. Afin de déterminer avec précision la cause et de choisir le bon traitement, vous devez consulter un médecin.

Que signifie le caractère de la douleur?

On peut essayer de déterminer la cause de l’inconfort compte tenu de la nature de la douleur. Par exemple, une douleur lancinante ou douloureuse dans le testicule approprié est un motif sérieux pour un traitement urgent chez le médecin. C'est particulièrement le cas lorsque la douleur est accompagnée de fièvre et de nausées. Une douleur lancinante et douloureuse peut indiquer une hernie de la région inguinale, une torsion des testicules ou des maladies infectieuses telles que l'orchite, la prostatite, l'épididymite. Souvent, une gêne est provoquée par une blessure au scrotum. Prolonger l'abstinence sexuelle peut causer une douleur tirante ou douloureuse dans le testicule approprié.

Une douleur soudaine sévère, accompagnée de problèmes de miction, indique généralement un testicule tordu ou une épididymite. Souvent, cette douleur cède du côté droit.

La douleur aiguë survient principalement en raison d'un traumatisme à l'aine. Dans un tel cas, il est nécessaire de fournir une assistance d’urgence, car l’intensité de la douleur peut être si importante qu’elle peut conduire à un état de choc.

Traitement et prévention

Que dois-je faire pour arrêter le testicule? Les méthodes de traitement dépendent toujours de la cause de la pathologie et peuvent être les suivantes:

  • effets de drogue;
  • une chirurgie;
  • physiothérapie.

Le traitement de la maladie causée par une infection ou une bactérie est effectué avec des médicaments. Pour sélectionner correctement les médicaments, vous devez d’abord déterminer le type d’agent pathogène, puis vérifier quel outil le traitera le plus efficacement. Si la bactérie n'est pas identifiée avec précision, le médecin vous prescrit des antibiotiques à large spectre. De tels médicaments, par exemple, incluent le Biseptol. Comme il détruit la microflore intestinale, on entend également par médicaments qui contiennent dans sa composition des bactéries bénéfiques.

Si nous parlons de thérapie d'hydropisie, la gamme de médicaments est assez large. En règle générale, dans ce cas, des antibiotiques et des diurétiques sont utilisés, ils contribuent au retrait du liquide en excès. Verishpiron est souvent prescrit à cette fin. Il convient de noter que vous devez être attentif à la pression diastolique, car ce médicament la réduit considérablement. La durée de tout traitement médicamenteux est déterminée en fonction du type de médicament et est réglementée par un médecin.
Dans certains cas, les hommes reçoivent un traitement à domicile, dans lequel il est important pendant un certain temps de rester inactif et de mettre fin aux rapports sexuels. Le patient devra utiliser un bandage élastique spécial, grâce auquel le testicule sera fixé dans la bonne position. Dans ce cas, les médecins recommandent de prendre des analgésiques, tels que Ketanov, Ketorol.

Certaines maladies nécessitent une intervention chirurgicale. Ceux-ci incluent une hernie inguinale, un gros kyste, une torsion des glandes. Lors des opérations dans la région de l'aine, un laser ou une électrocautérisation sont utilisés, ce qui permet d'éviter les saignements secondaires.

Parfois, on prescrit au patient un traitement de chauffage magnétique ou ultraviolet. De telles procédures aident à normaliser la circulation sanguine et le trophisme tissulaire. Avec l'aide d'appareils de thérapie, vous pouvez vous débarrasser de problèmes tels que la prostatite, l'inflammation de la vessie et la pathologie testiculaire.

La prévention de la douleur est le traitement opportun des processus inflammatoires dans le système urogénital et des examens périodiques. Il importe d’éliminer non pas les conséquences des maladies, mais leurs causes.