Rougeur du prépuce chez les hommes

Chez les femmes

Un rougissement léger ou prononcé du prépuce chez les hommes apparaît à tout âge. C'est le principal symptôme de l'inflammation, qui survient rarement seul. La tête du pénis adjacente est impliquée dans le processus pathologique, la maladie - la balanoposthite se développe.

Étiologie

Le plus souvent, la maladie a une origine infectieuse. Il est causé par des champignons, des bactéries du coccus, des virus, E. coli, Trichomonas.

Facteurs connus qui déclenchent l'apparition de la maladie:

  • violation des règles d'hygiène intime;
  • l'utilisation de sous-vêtements synthétiques, fréquence insuffisante de son changement;
  • l'utilisation de produits de lavage, de lavage et d'hygiène de mauvaise qualité ou mal choisis;
  • utilisation de contraceptifs de barrière et de lubrifiants intimes de faible qualité;
  • phimosis pathologique (rétrécissement de l'anneau du prépuce), conduisant à l'accumulation de smegma - un mélange de cellules mortes de l'épithélium et à la sécrétion graisseuse des glandes de Tyson du prépuce;
  • anomalies du développement du pénis.

Facteurs causaux de l'inflammation

La maladie n'affecte pas que les adultes. Il est diagnostiqué chez les enfants - les enfants d'âge préscolaire et les adolescents, moins souvent à un autre âge. Chez les garçons qui portent des couches, cela est dû à une blessure au pénis avec une couche inappropriée (plus grande ou plus petite que nécessaire). Un des facteurs du riz est le phimosis physiologique.

Ces causes et facteurs provoquent une maladie primaire. L'inflammation secondaire est une manifestation d'une autre pathologie:

  • maladies allergiques;
  • l'obésité;
  • maladies endocriniennes (pathologies de la glande thyroïde, diabète sucré);
  • les maladies qui perturbent l'élimination des fluides de l'organisme (néphrite, calculs rénaux, cystite, insuffisance cardiaque, cirrhose du foie);
  • maladies de la peau sur le pénis (psoriasis, vitiligo, lichen plan);
  • états d'immunodéficience;
  • avitaminose.

Chez l'adulte, cette liste comprend les maladies sexuellement transmissibles transmises par contact sexuel. Les rapports sexuels fréquents provoquent souvent des rougeurs du prépuce chez les hommes.

L'inflammation du prépuce chez les garçons provoque également une immunité affaiblie. Les défenses du corps de l'enfant réduisent la malnutrition, une alimentation déséquilibrée, l'hypothermie.

Manifestations et signes

Les symptômes de la maladie dépendent de la forme (aiguë, chronique) et du type.

Il existe plusieurs types de balanoposthite, les principaux sont:

  1. Catarrhal (simple);
  2. Érosif;
  3. Gangrenous (comme sur la photo ci-dessus).

Ils ont des symptômes communs:

  • hyperémie et œdème de la lésion;
  • démangeaisons, brûlures, douleurs dans le domaine de l'inflammation;
  • écoulement de la cavité du prépuce;
  • ganglions lymphatiques enflés dans l'aine.

L'inflammation aiguë se produit soudainement et soudainement. Il y a des problèmes de miction dus au gonflement du pénis. La progression de la maladie est caractéristique des types graves de la maladie. Dans le même temps, une nécrose tissulaire se développe sur plusieurs jours et des ulcères se forment.

La maladie catarrhale se manifeste par des symptômes communs. La rougeur du gland, du pénis et du prépuce s’exprime, il n’ya pas d’exsudats de la cavité située entre le pénis et le prépuce (sac préputial), ni de mucus. Des brûlures et des démangeaisons se manifestent faiblement. Avec une infection fongique, la décharge est ringarde.

Pour l'inflammation érosive est caractérisée par l'apparition de plaies et d'ulcères. Ce sont des zones d’endommagement de la couche supérieure de la tête muqueuse et du prépuce, elles sont rouges, clairement délimitées, rugueuses. La douleur, les brûlures et les démangeaisons augmentent, la température augmente.

Dans les cas avancés, une balanoposthite gangréneuse se développe avec la nécrose des zones de tissu enflammé. Les ulcères guérissent mal, parfois la perforation se produit. Ils sont en cicatrisation, ce qui conduit à la formation de phimosis pathologique.

De la cavité du prépuce, le pus est libéré, la température augmente. En raison de l'absorption dans le sang des produits de désintégration du tissu nécrotique chez un patient, des signes d'intoxication sont exprimés - faiblesse, léthargie, manque d'appétit et de sommeil, maux de tête, nausées.

Après un traitement de mauvaise qualité ou incomplet, l'inflammation aiguë devient chronique. Il faut une vague - les exacerbations sont remplacées par des rémissions temporaires.

Les symptômes sont flous - une petite hyperémie et des poches, un dépôt blanc dans le sac préputial. Si le traitement est absent, les manifestations s'intensifient. Il y a de la douleur en urinant, c'est difficile. La fonction érectile est altérée, la sécheresse de la tête muqueuse se lève, des fissures se forment. La maladie chronique lancée se déroule sans démangeaisons ni douleur.

Thérapie Thérapeutique

Après avoir collecté l'anamnèse, les examens, l'examen, l'urologue pose un diagnostic et prescrit un traitement individuel. Cela commence par l'élimination des facteurs de risque. Dans le même temps effectuer régulièrement une hygiène intime, changent souvent de sous-vêtements.

En cas de maladie catarrhale chez les garçons, le sac préputial peut s'auto-nettoyer du smegma. L'inflammation disparaît après quelques jours sans traitement.

Pour supprimer les symptômes et éliminer les causes de la rougeur du prépuce chez les hommes, les traitements complexes prescrivent le lavage, les bains chauds et les lotions à base de solution de Furacilin ainsi que la décoction d'herbes médicinales, l'action anti-inflammatoire, bactéricide et antiseptique. Les bains sont performants, immergeant le pénis dans un bocal avec une solution.

Appliquez des lotions de solutions aqueuses d'antiseptiques à action bactéricide (Chlorhexidine, Sanguirythrin, Betadine), qui imposent au pénis. Pour ce faire, utilisez des lingettes stériles ou des bandages. Les solutions essuient également le prépuce et la tête du pénis.

La solution de chlorhexidine à une concentration de substance active de plus de 0,2% ne doit pas être appliquée sur la peau et les muqueuses endommagées.

Assign pommade, qui est appliqué après frottement, lotions, bains et séchage des lésions. L'inflammation d'origine bactérienne est éliminée avec des agents antimicrobiens (Levomikol, Sintomitsin, Miramistin).

Une infection fongique est supprimée avec des pommades antimycotiques (Clotrimazole, Mikogal, Lamisil), dont l'effet est renforcé par les préparations Fluconazole, Mikosist pour administration orale. Un traitement antifongique doit également être administré au partenaire sexuel d’un homme.

Dans les cas graves, le traitement complexe de la maladie comprend des pommades hormonales anti-inflammatoires qui soulagent les démangeaisons et le gonflement (Prednisone, Advantan, Betamethasone, Lorinden).

Utilisez des médicaments qui cicatrisent, protègent la peau et les muqueuses (panthénol, bépanten, onguent de zinc).

Les maladies érosives et gangréneuses sont traitées avec des antibiotiques à large spectre:

  1. Ceftriaxone;
  2. Le biseptol;
  3. L'azithromycine;
  4. Ciprofloxacine.

Pour les infections fongiques, des antibiotiques aux propriétés anti-mycotiques sont utilisés - Fluconazole, Fucis. Une douleur intense soulage l'ibuprofène, le paracétamol. Les complexes de vitamines sont prescrits pour améliorer l'immunité.

Le traitement est complété par des procédures de thérapie physique (UHF, électrophorèse, magnétothérapie, darsonvalisation et thérapie à l'ozone). Ils aident à faire face à l'inflammation, accélèrent la pénétration des médicaments, ont un effet antibactérien, renforcent le système immunitaire.

Chirurgie pour rougir le prépuce

Évolution chronique de la maladie, accompagnée d'exacerbations fréquentes, le phimosis cicatriciel est traité à l'aide d'une chirurgie chirurgicale ou au laser pour exciser le prépuce. Effectuer en rémission, sous anesthésie locale.

Chez les enfants, l'inflammation chronique du prépuce et des têtes de pénis est rarement diagnostiquée. Le traitement chirurgical est prescrit après plusieurs exacerbations, même chez un enfant de moins d'un an. Conduit sous anesthésie générale. Les parents recommandent un découpage laser rapide, sans douleur ni sang.

Remèdes populaires pour le traitement de la maladie

La médecine traditionnelle est prescrite aux premiers stades du développement et avec une évolution légère de la balanoposthite. Pour les plateaux et les lotions, utilisez des décoctions d'herbes médicinales - camomille, train, sauge, millepertuis.

Les remèdes populaires lavent les zones affectées des muqueuses. Préparer une décoction d’écorce de chêne, un mélange de violet tricolore et de succession. Soulager l'inflammation dans les bains de bicarbonate de soude.

La maladie est traitée avec une feuille d'aloès fraîche. Il est lavé, malaxé, coupé de la couche supérieure d'un côté. Mettez sur une surface sèche avec une coupe. Utilisez également des feuilles de plantain fraîchement broyées et propres. La procédure est effectuée après le bain.

Pour renforcer l'effet des onguents, prescrire de l'huile d'argousier et de la rose musquée. Utilisez les propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes du calendula. Les fleurs séchées insistent dans l'huile d'olive et essuyent la zone touchée.

Les remèdes de médecine traditionnelle sont efficaces, en plus du traitement médicamenteux, pour le rougissement masculin du prépuce. En tant que traitement indépendant peut conduire à la chronisation du processus inflammatoire.

Conclusion

Les recettes folkloriques doivent être utilisées uniquement selon les directives du médecin et la posologie convenue avec lui. Un traitement de haute qualité prévient les complications graves - impuissance, cancer, baisse de la fertilité.

Les médecins avertissent! Un système choquant est établi, qui représente plus de 74% des maladies de la peau - une procédure d'injection parasitaire (Acacid, Lyamblia, Toccapa). Les hydroxydes transmettent à l'organisme une affection colossale, et le premier frappe notre système immunitaire, ce qui devrait protéger l'organisme de diverses maladies. Le responsable de l'Institut de parasitologie a expliqué à la secrétaire comment les éliminer rapidement et les nettoyer avec la peau, cela suffit. Lire plus loin.

Prévenir les maladies dans la plupart des cas possibles. Pour ce faire, un homme doit respecter les règles d'hygiène personnelle, éviter les relations occasionnelles, utiliser des préservatifs, traiter d'autres maladies, renforcer le système immunitaire. Cela aidera à maintenir la santé sexuelle et reproductive.

Inflammation du prépuce chez l'homme: prévention et traitement

La balanoposthite est une maladie caractérisée par une inflammation du prépuce. Il s'accompagne également d'une irritation de la tête et d'autres symptômes désagréables qui perturbent la vie quotidienne. Considérez ce qui est l'inflammation du prépuce chez les hommes, les raisons de son apparition, ainsi que les méthodes de traitement les plus efficaces.

Contexte de la maladie

Un certain nombre de conditions préalables sont à l'origine de la balanoposthite. L'inflammation du prépuce du pénis peut survenir à la suite d'une exposition à de tels facteurs irritants:

  1. Non-respect de l'hygiène personnelle. Un lavage trop rare ou excessivement fréquent des organes génitaux masculins entraîne une violation de la microflore. Un homme crée ainsi des conditions favorables à la vie active de micro-organismes pathogènes.
  2. Pathologie du prépuce. Ils peuvent être à la fois innés et acquis. Les maladies les plus courantes qui provoquent une inflammation de la tête et du prépuce chez les hommes sont les suivantes: sténoses, paraphimosis, phimosis et autres.
  3. Des sous-vêtements inconfortables, longs et étroits, fabriqués à partir de matériaux de qualité médiocre. Dans de tels cas, la tête et le prépuce sont soumis à des frottements réguliers, ce qui entraîne des fissures et d'autres dommages au pénis. En raison de cet effet, on observe une augmentation du prépuce masculin, c’est-à-dire un fort œdème.
  4. Maladies du système génito-urinaire caractérisées par une inflammation.
  5. Hypothermie sévère du corps.
  6. Sexe sans discernement sans préservatif. Dans les rapports sexuels non protégés, les maladies infectieuses sont transmises aux hommes, dont les principaux symptômes sont une inflammation sous le prépuce.
  7. Forte diminution de l'immunité. Dans ce cas, l'homme est sujet au développement actif de maladies de la tête et du prépuce.
  8. Maladies somatiques. La balanoposthite se développe souvent dans les cas de diabète sucré, psoriasis, etc.

Les processus inflammatoires dans le prépuce se propagent rapidement. Par conséquent, après un certain temps, l'homme a une inflammation de la tête et du prépuce.

Causes et symptômes de la maladie

S'il existe une inflammation du prépuce chez l'homme, les causes de son apparition peuvent être divisées en infectieuses et non infectieuses. Nous nous attarderons sur chacune de ces raisons plus en détail.

Étiologie infectieuse

Les maladies du prépuce chez les hommes provoquent des agents pathogènes. Les microbes les plus courants dans ce cas sont:

  • Trichomonas;
  • des gonocoques;
  • mycoplasme;
  • la chlamydia;
  • Gardnerella
  • le papillomavirus humain;
  • l'herpès génital.

En plus de l'inflammation de la bride du prépuce, les infections entraînent les symptômes supplémentaires suivants:

  • changement de tête;
  • gonflement grave;
  • l'apparition de plaque sous le prépuce, ce qui provoque une odeur désagréable;
  • démangeaisons, brûlures et autres malaises à l'aine.

Si le prépuce de l'homme fait mal, alors ce symptôme caractéristique ajoute progressivement de la douleur au moment de la miction, ainsi que pendant les rapports sexuels.

Inflammation non infectieuse

Il existe des cas où le prépuce de l'homme a enflammé à la suite de maladies somatiques. Les pathologies non infectieuses les plus courantes sont:

  • le psoriasis;
  • lichen rouge;
  • le pemphigus;
  • diabète sucré.

En outre, l'inflammation chez les hommes peut se développer comme une réaction allergique à un irritant spécifique. Ceux-ci peuvent agir et partenaire de lubrifiant naturel, alloués au moment de l'intimité.

Signes généraux d'inflammation du prépuce, quelle que soit la raison de leur apparition:

  • brûlure grave, évoluant progressivement en douleur aiguë;
  • en sondant un organe génital, un homme ressent une douleur insupportable;
  • augmentation de la température corporelle, en particulier pour les maladies infectieuses;
  • maux de tête;
  • des nausées;
  • éruptions cutanées le long du pénis.

En outre, un jeune homme a un processus de miction perturbé. Il se sent trop souvent incité à aller aux toilettes.

Diagnostic de la maladie

Afin de se débarrasser rapidement des processus inflammatoires chez l'homme, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste dès les premiers signes d'indisposition. Le diagnostic et le traitement peuvent urologue. Après un examen approfondi du patient, le médecin prélève un coton-tige sur la tête du pénis. Pour établir un diagnostic précis, c'est-à-dire pour identifier la véritable cause de la maladie, le jeune homme a recours aux études suivantes:

  • ensemencement bactériologique;
  • étude d'exclusion de la syphilis;
  • analyse du fluide libéré par l'urètre.

Sur la base des résultats des recherches menées, chaque homme reçoit un traitement approprié, déterminé individuellement.

Traitement de l'inflammation du prépuce

Après avoir déterminé la cause exacte de l'apparition de la balanoposthite, il est nécessaire de commencer immédiatement son traitement. Pendant la thérapie, l'homme doit adhérer à ces règles:

  1. Abstinence du sexe. Si la tête et le prépuce sont enflammés, le traitement implique un repos sexuel pendant cette période.
  2. Hygiène personnelle. Il est nécessaire de laver le pénis régulièrement, mais évitez les lavages excessifs avec du savon et de l'eau. Cela viole la microflore locale.
  3. Traitement local. L'utilisation de médicaments destinés à un traitement local vise à soulager l'inflammation et à éliminer les autres symptômes désagréables qui accompagnent la maladie.
  4. L'utilisation de médicaments antibactériens et antiviraux. Ils sont nommés strictement à titre individuel, si la balanoposthite a été causée par le développement actif de micro-organismes pathogènes.

Un partenaire permanent doit également suivre un traitement si l’inflammation de la tête et du prépuce chez l’homme est causée par une infection.

En cas d’inflammation de la tête et du prépuce chez les hommes, traiter plus en détail.

Traitement médicamenteux

Le traitement médical des processus inflammatoires dans le prépuce est fondé sur l'utilisation de pommades, de crèmes ou de solutions à usage local. Ce sont généralement des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires. Les plus communs sont les moyens du groupe des glucocorticoïdes de l'action combinée.

Si la balanoposthite a été causée par la pénétration de micro-organismes pathogènes, on prescrit au patient des crèmes et des onguents antiviraux et antifongiques.

Important à savoir! Quelle que soit la cause du processus inflammatoire, on prescrit également à un homme une série de vitamines complexes visant à renforcer le système immunitaire!

Traitement chirurgical

Les maladies de la tête et du prépuce dans des cas extrêmement rares nécessitent une intervention chirurgicale. Cela se produit uniquement lors de l'exécution de formulaires. Une balanoposthite sévère peut entraîner le développement de phimosis, ce qui perturbe la circulation sanguine et les processus métaboliques au niveau local. Un séjour prolongé dans cet état peut avoir des conséquences sur la santé des hommes.

Médecine alternative

Les moyens de la médecine traditionnelle sont largement utilisés dans le traitement de l'inflammation de la tête et du prépuce chez l'homme. Leur utilisation vise à éliminer les symptômes désagréables de la pathologie. Généralement, les médecines alternatives sont prescrites comme méthode d'exposition supplémentaire. En association avec un traitement médicamenteux, ils aident à accélérer le processus de guérison.

Au début du processus inflammatoire, avec l'aide de méthodes traditionnelles, vous pouvez vous débarrasser de la maladie pendant une à deux semaines. Si la balanoposthite a été provoquée par des microorganismes pathogènes, le traitement peut durer plus longtemps. Traitement habituellement prescrit pendant environ 1 à 3 mois.

Liste des médicaments efficaces

La pharmacologie moderne offre une quantité importante de médicaments conçus pour éliminer les processus inflammatoires chez l'homme. Selon la gravité des symptômes, le médecin traitant prescrit les médicaments suivants:

  1. Anti-inflammatoires. Ceux-ci comprennent des pommades antibactériennes, des crèmes et des solutions. Avec une application appropriée et régulière, ils soulagent l'inflammation.
  2. Analgésiques Les brûlures, les démangeaisons et les irritations du prépuce chez les hommes sont traitées à l'aide de pommades antidouleur.
  3. Médicaments en régénération. Ils ont un effet régénérant, de sorte que vous pouvez vous débarrasser des fissures dans le pénis.
  4. Médicaments antimicrobiens et antifongiques. Ces médicaments suppriment l’activité des microorganismes pathogènes, c’est-à-dire les inflammations de nature infectieuse.

Examinez plus en détail les médicaments les plus courants et les plus efficaces qui aident à soulager l’inflammation et la douleur lors d’une balanopostite.

Pommade de zinc

Ce médicament a des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires. Nommé dans le traitement de l'inflammation du prépuce causée par une infection. L'utilisation régulière de pommade au zinc aide à éliminer les poches, les rougeurs et les irritations. Ce médicament a également un effet desséchant.

Pimafucin

C'est une pommade antifongique, qui est prescrite pour la balanoposthite, causée par le développement actif de microorganismes pathogènes. La pimafucine est l’un des antifongiques les plus bénins sur le marché de la pharmacologie moderne et ne provoque donc pas d’effets secondaires.

Triderm

C'est une combinaison médicamenteuse qui contient des antimycotiques, des glucocorticoïdes et des antibiotiques. Il est très efficace même avec une balanoposthite grave. Triderm aide à éliminer les symptômes désagréables qui accompagnent la maladie et a également un effet néfaste sur la cause de son développement.

Batrafen

Un des antifongiques les plus efficaces, mais il n’est très efficace que dans les premiers stades du processus inflammatoire. Dans de tels cas, Batrafen soulage rapidement l'inflammation, soulageant ainsi les symptômes tels que démangeaisons, brûlures, irritation du pénis.

Fluconazole

Ce médicament est disponible sous forme de comprimés et de pommades. Les deux types de fluconazole ont un effet antifongique prononcé. En peu de temps supprime l'inflammation, ainsi que les symptômes désagréables de la balanoposthite sous la forme de brûlures, démangeaisons, irritation, gonflement. Il a également un effet calmant au niveau local.

Dermozolon

Ce médicament est prescrit pour le traitement de la balanoposthite érosive et simple. Aide également à lutter contre les infections fongiques et virales. Il a un effet cicatrisant, anti-inflammatoire et antiallergique avec application locale.

Levomekol

Cet outil est disponible sous forme de gel à usage local. Soulage l'inflammation causée par une infection fongique et bactérienne. Le lévomékol est un médicament antibactérien, le processus de récupération prend donc peu de temps. Il a un effet antiseptique.

Clotrimazole

Aide à lutter contre l'inflammation de la tête et du prépuce chez les hommes, provoquée par l'activité active des champignons de levure. Soulage rapidement l'inflammation, éliminant ainsi les symptômes désagréables.

Miramistin

Disponible sous diverses formes, mais pour le traitement de l'inflammation du prépuce chez les hommes est utilisé comme solution. Il a une grande efficacité dans le développement de la balanoposthite sur le fond de certaines maladies vénériennes.

Également pour lutter contre les processus inflammatoires aider l'action locale de ces médicaments: Nizoral, Lokasalen, Sintomitsinovaya pommade et ainsi de suite.

Il est important de se rappeler! Utilisez des médicaments pour l'inflammation du prépuce seulement après la nomination du médecin traitant!

Caractéristiques de la médecine alternative

Si un homme présente une inflammation du prépuce, le traitement à domicile implique l’utilisation de médecines parallèles dans le cadre d’une thérapie complexe. Les décoctions de tisanes ont un effet calmant. C'est-à-dire appliqué sous forme de traitement symptomatique. Considérez les recettes maison les plus populaires.

Cet ingrédient est utilisé dans le traitement de l'inflammation comme bain local. Pour leur préparation, il faudra 2 c. soude, qui doit être dilué dans 0,5 litre d’eau tiède. Ce remède a un effet calmant, éliminant les symptômes désagréables.

Camomille

Cette plante médicinale est activement utilisée pour soulager l’inflammation et la désinfection. En utilisant des décoctions à base de camomille, des bains locaux doivent être préparés ou une telle solution doit être utilisée pour le rinçage du pénis. Pour sa préparation, il faudra 1 c. fleurs séchées de la plante, versez 1 tasse d'eau bouillante. Insister pour 15 minutes, puis filtrer et refroidir légèrement.

Écorce de chêne

Cet ingrédient médicinal est également utilisé en décoction pour le bain ou pour le rinçage d'un organe sexuel enflammé. Pour sa préparation, il faudra 1 cuillère à soupe. l écorce de chêne broyée et 1 verre d'eau. Les composants mettent le ragoût en feu pendant 15 minutes. Passé ce délai, le bouillon doit être égoutté et refroidi.

La succession

Cette plante médicinale est utilisée en médecine alternative pour lutter contre les virus et les bactéries. Prendre 1 c. À thé pour préparer la solution au rinçage du prépuce enflammé du pénis. successivement, versez-le avec 1 tasse d’eau bouillante. Laisser infuser environ 30 minutes.

Important à savoir! Pour obtenir le résultat souhaité, c'est-à-dire pour récupérer, les bains et les rinçages doivent être effectués 2 à 3 fois par jour! Les traitements devraient être tous les jours.

Complications possibles

Un traitement insuffisant et prématuré de l'inflammation du prépuce chez l'homme, ainsi que le fait d'ignorer cette pathologie, peuvent avoir des conséquences dangereuses. Pathologies pouvant se développer sur le fond de la balanoposthite:

  • violation de la fonction érectile;
  • changements d'humeur déraisonnables, principalement irritabilité;
  • l'apathie;
  • affaiblir la sensibilité du gland du pénis;
  • l'apparition de crevasses, de plaies et d'ulcères sur la tête du pénis à la suite d'une sécheresse excessive de la peau;
  • violation de la microflore, entraînant une réduction des fonctions de protection de la peau sur l'organe génital;
  • douleur à l'aine au moment du contact sexuel, en urinant, en marchant;
  • développement de l'urétrite;
  • l'apparition de formations purulentes.

Le danger de la balanoposthite réside également dans le fait qu’avec un traitement insuffisant, elle peut se transformer en une forme chronique. Et la balanoposthite chronique devient souvent la cause de maladies oncologiques.

Prévention

Comme toute autre maladie, il est plus facile de prévenir l’inflammation du prépuce chez l’homme que de l’engager dans un traitement complet à l’avenir. Les experts recommandent d’adhérer à de telles règles visant à prévenir:

  1. Changez vos sous-vêtements régulièrement. Les hommes devraient le faire au moins 2 fois par jour. Il ne faut pas oublier que les pantalons pour hommes doivent être fabriqués dans un matériau de qualité. Il est également nécessaire de choisir la bonne taille, le linge ne doit pas être enfoncé ni causer de gêne lors de la marche.
  2. Suivez les règles d'hygiène personnelle. Chaque jeune personne devrait se laver les organes génitaux au moins deux fois par jour. En même temps, vous ne devez pas utiliser de savon à chaque fois. Cela peut perturber la microflore.
  3. Avoir un partenaire sexuel permanent. Si cela ne peut pas être fait à un certain stade de la vie, l'homme doit alors utiliser des préservatifs avec des partenaires occasionnels.
  4. Visitez régulièrement un urologue spécialisé à des fins préventives. La fréquence optimale des visites chez le médecin est d'environ 6 mois. La même chose s'applique aux partenaires réguliers. Ils devraient consulter périodiquement un gynécologue, également tous les six mois.

N'oubliez pas non plus qu'au premier symptôme inhabituel du pénis, vous devriez demander l'aide d'un médecin. Il aidera à établir un diagnostic rapide et à prescrire le traitement nécessaire. En effet, dans les premiers stades, la balanoposthite peut être guérie rapidement et sans douleur.

Causes et traitement des rougeurs sur la tête du pénis et du prépuce chez les hommes

La rougeur du gland, du pénis et du prépuce est un signe de développement de processus inflammatoires. Si la rougeur s'accompagne d'un changement de forme du pénis et de l'apparition d'une odeur désagréable de la tête, cela signifie une violation de l'appareil reproducteur masculin. Le manque d'hygiène personnelle, les maladies infectieuses et les champignons peuvent provoquer l'apparition de rougeurs dans la tête du pénis et le prépuce.

La tête d'un pénis masculin en bonne santé a une nuance rose pâle. Le prépuce qui l'entoure s'enlève facilement, il n'y a pas de sensations désagréables. Toute rougeur du pénis accompagnée d'une inflammation du prépuce est un mauvais signe indiquant le développement de maladies telles que la balanite, la balapostite ou la candidose. Dans certains cas, les rougeurs sur le pénis peuvent être dues à:

  • réaction allergique aux médicaments, produits d'hygiène intimes (gels, crèmes, savons) et préservatifs;
  • la présence dans le corps d'une infection d'origine bactérienne et virale (staphylocoque, streptocoque, blennorragie, virus de l'herpès);
  • infection de l'organisme par les microorganismes les plus simples (trichomonas);
  • effets mécaniques sur le pénis (traumatismes, vie sexuelle intense, masturbation, sous-vêtements serrés de mauvaise qualité, portant une couche inconfortable pendant l'enfance).

Une rougeur de la tête et du prépuce survient lorsque les hommes ne respectent pas les règles d'hygiène intime. Les particules de peau mortes, la sueur, les restes de sperme et les sécrétions des organes génitaux féminins, le smegma, s'accumulent sur la tête du pénis et sous le prépuce, constituent un habitat idéal pour les agents pathogènes.

Les facteurs provoquant l’apparition de rougeurs sont dans certains cas:

  • incapacité de s’occuper des organes génitaux de l’enfant;
  • le sexe non protégé, y compris le sexe oral et anal;
  • diabète sucré;
  • maladies associées (urétrite);
  • maladies auto-immunes (dysfonctionnement de la thyroïde, psoriasis).

Déterminer la cause de la rougeur est extrêmement important, le pénis en bonne santé - la clé du fonctionnement normal du système de reproduction des hommes. Dans la plupart des cas, la rougeur de la tête chez les hommes, due au manque d'hygiène personnelle, disparaît après une série de procédures médicales décrites ci-dessous. L'absence de traitement peut déclencher une nécrose du gland, un phimosis et même un cancer.

La cause la plus fréquente de rougeur du prépuce est la balanoposthite. La maladie est une conséquence directe du manque d'attention portée à l'hygiène du pénis, des allergies, du diabète, des infections, des virus, etc. Elle se manifeste souvent par l'impossibilité d'exposer la tête du pénis (phimosis). Le prépuce durcit et empêche la sortie de la tête lorsqu'il est excité.

L'intensité et le degré de danger de la maladie dépendent de la forme qu'elle prend - aiguë ou chronique. Dans le processus de diagnostic de la forme aiguë de balanoposthite, il est courant de distinguer les formes pustulo-ulcéreuse, gangréneuses, érosives et simples. La forme chronique de la balanopostite est divisée en formes inductive et ulcérative hypertrophique. La forme érosive de la maladie se caractérise non seulement par une rougeur dans la région du pénis, mais également par l’apparition de zones de peau morte de couleur blanche et par l’érosion. La maladie est traitée très difficilement, ne cédant que difficilement à la forme gangreneuse de baanoposthite. Le patient commence par une forte fièvre, il y a de grandes blessures autour du pénis et dans l'aine, un gonflement.

Si l'on n'observe qu'une rougeur de la tête du pénis (le prépuce conserve une teinte normale), on diagnostique une balanite chez le patient. Les causes de la maladie sont les mêmes que celles de la balanoposthite, mais le traitement et les symptômes de la maladie peuvent différer quelque peu, principalement en termes de conséquences désagréables. Le plus souvent, un homme commence balanite et puis en l'absence de traitement et le développement de la maladie - balanoposthite.

Le champignon Candida affecte non seulement la femme mais aussi le corps masculin. Bien que les hommes souffrent extrêmement rarement de candidose, une alimentation et une hygiène médiocres peuvent entraîner une infection et des rougeurs au niveau des parties génitales. Dans la lutte contre Candida, utilisez des antifongiques. Le traitement doit être rapide et complet, sinon le champignon peut affecter le système urinaire, provoquant de l'urétrite et d'autres maladies désagréables pour les hommes.

L'allergie est l'une des causes les plus courantes de rougeurs génitales. Une réaction allergique peut être provoquée par la stagnation du smegma, l’utilisation de sprays, de crèmes.

Si le corps masculin a une sensibilité accrue à un médicament particulier, le prendre à fortes doses peut également provoquer une réaction allergique sous forme de rougeur de la tête du pénis et du prépuce. Une telle réaction devrait être attendue avec l'introduction de vaccins inconnus, les sulfamides et la prise de vitamines.

Les allergies peuvent également causer des sous-vêtements de mauvaise qualité. Les hommes ne doivent pas porter de maillot de bain synthétique étroit. Les sous-vêtements doivent être fabriqués exclusivement à partir de matériaux naturels. Une cause fréquente d'allergies est l'utilisation d'un préservatif de taille inappropriée ou de mauvaise qualité. Après un rapport sexuel avec un préservatif, la tête du pénis et le prépuce doivent être lavés à l'eau et au savon pour éliminer le sperme.

Les rougeurs du prépuce et du gland ne sont pas le seul signe de la maladie. En cours de diagnostic peut également être détecté:

  • afflux excessif de sang dans les vaisseaux sanguins situés dans la tête du pénis;
  • démangeaisons et sensation de brûlure pendant les rapports sexuels ou la miction (principal symptôme de la candidose);
  • gonflement autour de l'urètre;
  • des pustules;
  • plaque blanche sur la tête ou le membre lui-même (se produit lorsque balanoposthite et candidose);
  • douleur aiguë au contact de la tête du pénis;
  • ulcères et fissures à la tête et aux organes génitaux;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques, douleur dans le processus de leur palpation;
  • température corporelle élevée;
  • du sang dans les urines en urinant;
  • détérioration générale de la santé (fatigue, maux de tête);
  • excrétion de nature non naturelle du pénis (un secret spécial est sécrété par un pénis sain dans son état normal, sa quantité est petite, elle ne laisse pas de sensations désagréables, pour une pathologie, la quantité de sécrétion augmente de 3 à 4 fois).

Si le patient n'a pas rougi toute la peau autour du pénis, mais certaines de ses parties, il s'agit d'un signe clair d'allergie.

Quelle que soit la cause de l'irritation sur le pénis, que le changement de couleur du pénis soit accompagné des symptômes énumérés ci-dessus ou non, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le manque d'hygiène intime peut déclencher le développement de maladies graves des organes génitaux. Dans le même temps, seul un spécialiste est en mesure de déterminer la présence ou l'absence de danger pour le sexe et les fonctions de reproduction de l'enfant au cours de l'observation à long terme de l'état d'un homme.

Un diagnostic précis est établi sur la base d'un interrogatoire oral du patient, d'un examen visuel du pénis et de la chair rougie, d'une palpation et de tests spéciaux. Entré à l'inspection, vous devrez prendre un test sanguin, urine, sperme, frottis. La balanite, la balanoposthite et la candidose sont diagnostiquées assez facilement, alors qu'il faudra un certain temps pour identifier les allergies.

Indépendamment de la disponibilité des résultats du test, le médecin vous recommandera des outils spéciaux pour l’hygiène intime, ainsi qu’un programme de prise de bain ou de douche.

Ainsi, pour éliminer les manifestations externes de balanite et de candidose, il suffit de se laver la tête du pénis au moins 4 à 5 fois par jour, de préférence après chaque miction et chaque contact sexuel (une utilisation de savon est nécessaire). Laver à l'eau tiède, une douche fraîche, même en été, devra être abandonnée. L'irritation sur la tête du pénis est traitée à l'aide de:

  • antibiotiques (série de la pénicilline, macrolides, fluoroquinolones);
  • médicaments antiviraux - comprimés et pommades (acyclovir et valocyclovir);
  • médicaments antifongiques (Fluconazole, Mikosist);
  • médicaments antiprotozoaires (mitronidazole);
  • médicaments immunomodulateurs;
  • onguents antimicrobiens et crèmes topiques (lévomékol, méthyluracile);
  • moyens de lutter contre les allergies (corticostéroïdes, Triderm, Advantan);
  • médicaments pour le traitement des maladies associées (urétrite, maladies auto-immunes);
  • moyens de la médecine traditionnelle pour éliminer les manifestations externes de la maladie (lavage avec une solution de camomille, calendula).

La durée du traitement dépend de la cause de l'irritation du pénis. Les allergies simples peuvent être traitées en identifiant et en éliminant l'irritant, tandis que la balanoposthite, proche de l'état de phimosis, peut nécessiter un long traitement voire une intervention chirurgicale.

Une condition préalable à un prompt rétablissement est le refus de tout rapport sexuel. Ainsi, si la rougeur du prépuce chez les hommes est due à une irritation du pénis avec un préservatif, une abstinence de 2 à 4 jours oublie rapidement les symptômes désagréables. En même temps, une telle abstinence ne permettra pas la réinfection du partenaire sexuel porteur de l’infection. Une patiente atteinte de candidose devra suivre le traitement nécessaire sur un pied d'égalité avec un homme, sinon cela ne fonctionnera pas pour se débarrasser des rougeurs et autres manifestations pathologiques de la maladie.

Pour prévenir l'infection du pénis et d'autres rougeurs du gland, tout est possible. Pour ce faire, il suffit de prendre les mesures préventives suivantes:

  • Surveillez l'état de votre santé sexuelle, mais aussi de celle de votre partenaire. Après chaque rapport sexuel non protégé avec un partenaire inconnu, il est recommandé de consulter un urologue. De tels contacts doivent être totalement évités, mais s’ils se produisent, il est préférable d’être en sécurité.
  • Prenez régulièrement une douche en nettoyant les plis du prépuce du smegma et les restes de produits d’hygiène.
  • Traiter en temps opportun les maladies qui peuvent être transmises sexuellement. En présence de telles maladies chez les femmes, s'abstenir de tout acte de nature sexuelle jusqu'à la guérison complète du partenaire.
  • Évitez les dommages mécaniques - frappes, frottant la tête avec du linge. Si les rapports sexuels sont accompagnés d'une gêne à la tête, il est préférable de s'abstenir de tout contact intime et de consulter un médecin.
  • Utilisez uniquement des produits d’hygiène de qualité pour les lieux intimes. Les lubrifiants et les préservatifs doivent être hypoallergéniques.
  • Faites un don de sang pour vérifier votre taux de sucre. Si le diabète est détecté, passez immédiatement au traitement. Dépasser le taux de sucre dans le sang autorisé est l’une des raisons du développement de la balanite.
  • Choisissez des couches de haute qualité pour l'enfant, évitez qu'il ne frotte les parties intimes du bébé.
  • Retirez le prépuce autour du pénis. L'opération consistant à retirer le prépuce s'appelle la circoncision. L'essentiel de l'intervention consiste à pratiquer une incision chirurgicale du prépuce, à la suite de quoi la tête est exposée. Le plus souvent, les bébés sont circoncis, mais les adultes peuvent également subir la procédure. La mesure visant à retirer le prépuce permettra d'éviter le risque d'infection par la plupart des maladies fongiques et virales.

Les méthodes de prévention décrites protégeront l’organe génital des effets de nombreux facteurs pathologiques. Il ne vaut pas la peine de risquer sa santé sexuelle, même la moindre égratignure, blessure, abrasion sur le pénis peut avoir de graves conséquences.

Rougeurs et démangeaisons sur la tête et le prépuce chez l'homme: comment traiter

Les rougeurs et les démangeaisons sur la tête du pénis sont assez courantes dans la pratique urologique. Ces manifestations douloureuses violent essentiellement le rythme de vie habituel d'un homme adulte, perturbent sa fonction sexuelle et affectent son état psycho-émotionnel.

Les sensations de démangeaisons peuvent avoir une intensité et une durée différentes. L'agressivité du processus pathologique dépend uniquement des causes de son développement, que les médecins appellent maintenant beaucoup.

Causes de rougeur et de démangeaisons de la tête et du prépuce

Naturellement, pour soigner la peau rougie et irritée des organes génitaux, il est nécessaire de déterminer les principaux facteurs pathogènes à l'origine du développement de la maladie. Considérez les principaux:

Réaction allergique

L'allergie est l'une des principales causes d'irritation, qui s'accompagne de démangeaisons et de rougeurs du gland, du prépuce, ainsi que du développement de brûlures, d'éruptions cutanées sous la forme de taches rouges et d'un gonflement local des tissus mous. En règle générale, dans les réactions allergiques, il n'y a pas d'écoulement de l'urètre et l'homme constate lui-même une exacerbation des signes de maladie après le contact de la peau des organes génitaux avec certains irritants, notamment:

  • tissus synthétiques constitués de sous-vêtements ou de linge de lit;
  • le latex, qui fait partie des moyens de contraception;
  • formes posologiques topiques (pommades, gels, crèmes);
  • produits de soins personnels.

Moins fréquemment, les allergies alimentaires, le pollen, les squames animales ou les médicaments à effet général peuvent provoquer des allergies au gland.

Peau sèche et dommages mécaniques

Les démangeaisons du prépuce et de la tête du pénis sont souvent associées à des lésions mécaniques de la peau ou à un tégument épidermique excessivement sec dans la zone spécifiée. Ces conditions peuvent être causées par les facteurs suivants:

  • sous-vêtements étroits et inconfortables qui frottent et pressent les organes génitaux;
  • masturbation fréquente;
  • rapports sexuels prolongés.

Mauvaise hygiène génitale

Souvent, les conséquences d’une mauvaise hygiène des organes génitaux constituent une condition favorable au développement de micro-organismes provoquant le développement de rougeurs et de démangeaisons à la tête du gland. Quand un homme ne fait pas assez attention à l'hygiène intime, il a des sécrétions naturelles sous le prépuce, qui sont un excellent environnement pour la croissance et l'augmentation du nombre de bactéries pathogènes.

La reproduction active des microbes conduit à des rougeurs et à l’apparition de sensations de démangeaisons dans la région du prépuce et du gland. Ces symptômes peuvent être accompagnés de brûlures et d'inconfort pendant la miction, d'apparition d'une desquamation et d'un gonflement des tissus affectés. Éviter le développement de signes pathologiques aidera l'hygiène personnelle régulière et le contrôle de la propreté des organes génitaux.

Infections bactériennes et fongiques

Très souvent, différentes bactéries et champignons pathogènes sous condition pénètrent dans la peau et provoquent des symptômes similaires aux manifestations de maladies sexuellement transmissibles. Ces signes comprennent: rougeur et démangeaisons de la tête et du prépuce, sensation de brûlure dans la région spécifiée, inconfort pendant la miction, desquamation et sécheresse des tissus recouvrant les organes externes du mâle.

Pour les infections fongiques ou la candidose, en plus de l'irritation des tissus mous, du mucus blanc apparaît sur la tête du pénis. Une telle plaque blanche a une consistance spécifique au fromage et une odeur aigre, selon laquelle le médecin suppose que le patient est susceptible d’être atteint d’une candidose des organes génitaux.

Le traitement de telles conditions pathologiques dépend de la nature de l'agent pathogène. Parfois, pour se débarrasser du problème, il suffit de lubrifier la peau avec une crème hydratante, de tenir les toilettes des organes génitaux et d’utiliser des onguents antifongiques.

Balanite et balanoposthite

La balanite est une affection douloureuse caractérisée par une inflammation de la peau recouvrant la tête du pénis. La maladie est souvent accompagnée d'une lésion de la feuille interne du prépuce, appelée en médecine balanopostite.

En pratique, ces pathologies résultent de lésions des organes génitaux externes de l'homme, d'un phimosis (rétrécissement du prépuce), d'une hygiène insuffisante des organes génitaux, de complications d'autres maladies, notamment d'infections génitales, de diabète, de psoriasis.

L'un des premiers symptômes de la maladie est une rougeur de la tête et du prépuce chez l'homme, l'apparition d'un gonflement, de démangeaisons et d'une sensation de brûlure sur le pénis.

Maladies sexuellement transmissibles

L'apparition de symptômes caractéristiques peut être le signe initial du développement de la syphilis ou de la gonorrhée chez un patient. Mais dans la pratique, les démangeaisons et les rougeurs sur la tête et le prépuce ne sont pas les manifestations principales des affections. Dans le diagnostic des maladies sexuellement transmissibles, l’importance de la décharge du canal urétral, la présence de lésions sur le pénis, l’augmentation de la température corporelle globale, etc.

Autres raisons

Parmi les autres causes de rougeur et de démangeaisons sur le pénis, en plus des maladies qui affectent directement les organes génitaux, les médecins distinguent un certain nombre de pathologies somatiques, dont les complications affectent négativement l'état des organes reproducteurs. Parmi ces pathologies distinguent:

  • diabète et hyperglycémie;
  • une maladie rénale, qui s'accompagne de la formation de calculs;
  • maladie du foie;
  • violation de la miction avec la rétention urinaire;
  • lésion psoriasique des organes génitaux;
  • déséquilibre hormonal dans le corps du patient, entraînant des troubles de la fonction sexuelle.

La tête du pénis est rouge et pique

Les médecins diagnostiquent la rougeur de la tête et les radeaux extrêmes non seulement chez les hommes adultes, mais aussi chez les petits garçons. La rougeur des zones délicates chez les nourrissons est une pratique courante. Il y a plusieurs raisons à cette condition:

  • le développement de l'érythème fessier ou de la dermatite dite d'ammoniac, résultant de l'interaction des matières fécales du bébé avec son urine acide;
  • irritation de la peau avec des couches souillées;
  • rougeur et gonflement des tissus mous pendant le phimosis (affection dans laquelle l'exposition de la tête du gland est douloureuse ou impossible en raison du rétrécissement du prépuce);
  • réaction allergique aux résidus de détergents, poudre sur les vêtements après le lavage, produits d'hygiène personnelle.

L’apparition de smegma en grande quantité, qui est un mélange de cellules épithéliales, de sécrétions et de graisse sous-cutanée, peut faciliter l’apparition de démangeaisons et de rougeur du prépuce et de la surface de la tête du pénis chez les garçons. En règle générale, un tel secret est séparé sans traitement, mais nécessite parfois l'utilisation d'un hydratant.

Diagnostics

Les rougeurs à la tête chez l'homme étant le symptôme d'un grand nombre de pathologies, ce processus nécessite un diagnostic minutieux, mettant en évidence le principal facteur provocateur de son développement.

La détermination des causes de la maladie chez les hommes doit être effectuée par un urologue. En évaluant ce qui se passe, le spécialiste prend en compte:

  • les résultats d'un examen objectif avec l'identification des principaux symptômes et syndromes;
  • données obtenues lors des diagnostics de laboratoire et instrumentaux;
  • si nécessaire - la conclusion du vénéréologue et du thérapeute.

Si vous suspectez une maladie sexuellement transmissible ou une candidose, le médecin doit prélever un frottis sur le canal urétral du patient pour une étude microbiologique, qui déterminera la nature de la maladie. Si des allergies se développent, il est nécessaire de procéder à une série de tests permettant de sélectionner le principal allergène.

Les raisons d'une assistance médicale immédiate pour obtenir de l'aide devraient être les symptômes suivants:

  • apparition d'herpès génital et d'une autre éruption cutanée, quels que soient sa taille et sa forme;
  • le développement d'un œdème prononcé, lorsque la tête et le prépuce acquièrent une couleur bleuâtre, créant des conditions pour le passage défectueux de l'urine;
  • l'apparition d'érosion, d'ulcères sur la tête et de démangeaisons dans la zone spécifiée;
  • écoulement de la sécrétion de l'urètre avec une odeur désagréable;
  • la formation de surfaces génitales de la plaie.

Rougeurs et démangeaisons sur la tête chez l'homme: comment traiter

Le choix des tactiques thérapeutiques dépend directement de l'étiologie du développement de la maladie, ce qui a provoqué l'apparition de symptômes pathologiques.

Rougeur du gland et du prépuce, démangeaisons et brûlures chez l'homme

La rougeur du gland et du prépuce est le principal symptôme du processus inflammatoire, la balanoposthite, qui se développe le plus souvent à la suite de l'ajout d'une infection bactérienne, fongique ou virale.

Au cours de la vie, 1 homme sur 30 développe les symptômes de cette maladie. L'inflammation s'accompagne des plaintes suivantes de l'homme: douleur, brûlures, démangeaisons dans le pénis, apparition de décharge ou de plaque avec une odeur désagréable, moins souvent - érosion et bulles. Un traitement local conduit dans la plupart des cas à leur disparition.

1. Les principales raisons

1.1. Facteurs prédisposants

  1. 1 Le diabète sucré est le facteur de risque le plus typique chez les patients adultes. La maladie augmente le risque de complications infectieuses, surtout si le taux de sucre dans le sang n'est pas contrôlé. L'augmentation de la glycémie et de l'urine contribue à la reproduction rapide des bactéries, affaiblissant la défense immunitaire de l'organisme.
  2. Le rétrécissement du prépuce (phimosis) est une condition dans laquelle un homme ne peut pas enlever complètement le pli cutané du gland. Dans sa poche (sac préputial), il accumule l'urine, la sueur, les vieilles cellules épithéliales et d'autres substances qui contribuent à la prolifération des bactéries.
  3. 3 Traitement traumatique des organes génitaux insuffisant ou excessif au cours du lavage et d'autres procédures.
  4. 4 Sexe anal non protégé.
  5. 5 Déclaration du cathéter urinaire.

2. Les principaux symptômes de la balanoposthite

  1. 1 Rougeur de la tête et du prépuce.
  2. 2 tissu d'œdème.
  3. 3 Douleur, inconfort au toucher, tentative d’enlever la peau de la tête, pendant les rapports sexuels et les mictions.
  4. 4 L'apparition de plaque ou de décharge de l'urètre.
  5. 5 La tête du pénis et la démangeaison du prépuce.
  6. 6 Sécheresse et sensation de tiraillement.

Symptômes associés à prêter attention à:

  1. 1 Douleur, crampes en urinant.
  2. 2 Augmentation de la miction.
  3. 3 L'apparition d'ulcères sur la peau des organes génitaux.
  4. 4 Ganglions lymphatiques inguinaux élargis.
  5. 5 Augmentation de la température corporelle.
  6. 6 œdème, douleur du scrotum.
  7. 7 éruption cutanée sur tout le corps.
  8. 8 Douleur dans les articulations.
  9. 9 faiblesse générale.

3. complications possibles

L'accès tardif à un médecin entraîne un certain nombre de complications:

  1. 1 Une inflammation prolongée peut entraîner la croissance de tissu conjonctif grossier, la formation de cicatrices et le rétrécissement de l'ouverture externe de l'urètre.
  2. 2 Perturbation de l'apport sanguin au pénis et développement d'une nécrose de la tête.
  3. 3 Formation des adhérences entre le prépuce et la tête. Risque accru d'inflammation récurrente, cancer du pénis.
  4. 4 Dégénérescence maligne de l'épithélium.

4. Méthodes de diagnostic

L'examen est effectué par un urologue, moins souvent par un dermatologue / vénéréologue.

Le soir avant la consultation, il est nécessaire de prendre une douche et de laver le gland et le prépuce à l'eau tiède. Le jour de l'étude, il est impossible d'effectuer le traitement des organes génitaux, car cela pourrait conduire à des résultats de test faussement négatifs (par exemple, bacposeva).

Le diagnostic de "balanoposthite" n'est pas difficile et est possible dès le stade du traitement primaire. Établir la cause qui a conduit à l'inflammation est impossible sans examens supplémentaires.

Au cours de la conversation avec le médecin, en plus des symptômes, il est nécessaire de signaler les épisodes de rapports sexuels non protégés, l'utilisation de préservatifs avec des spermicides, la présence de réactions allergiques et les maladies concomitantes.

Après examen, le médecin établit le diagnostic et peut prescrire un traitement initial (empirique). L'examen est nécessaire pour réussir et le partenaire sexuel du patient, indépendamment de la présence ou non de plaintes.

4.1. Tests de laboratoire

Pour clarifier le type d'agent pathogène présent à la surface de la tête avec une brosse spéciale, un raclage peut être effectué pour l'ensemencement bactérien ou la détermination de la culture de champignons. Selon les résultats de l'analyse, la sensibilité des microorganismes aux principaux antibiotiques (antimycotiques) est évaluée.

  1. 1 Analyse du glucose et des urines pour le glucose (dépistage du diabète).
  2. 2 De plus, des tests d'infections génitales peuvent être prescrits (grattage au microscope de l'urètre - frottis au microscope, détermination de l'ADN des principales IST, prélèvement de sang veineux - diagnostic du VIH, de la syphilis).
  3. 3 Il est extrêmement rare qu'un diagnostic nécessite une biopsie (prélèvement d'un tissu sur le site de l'inflammation). Le plus souvent, l'étude est désignée pour exclure les tumeurs malignes.

5. traitement

Le patient doit adhérer aux règles suivantes:

  1. 1 Pendant le traitement, vous devez vous abstenir de relations sexuelles.
  2. 2 Changement régulier de sous-vêtements, port de lin 100% coton.
  3. 3 Hygiène quotidienne des organes génitaux.

La candidose est la cause la plus courante de balanoposthite; le traitement initial comprend donc des pommades contenant des composants antifongiques (clotrimazole). Le médecin prescrit souvent un agent complexe avec des composants antimycotiques et antibactériens (par exemple, Triderm).

En cas de balanite allergique, le principe de base du traitement consiste à éviter tout contact avec l’allergène. Tous les irritants potentiels (savons, gels de douche, préservatifs, lubrifiants) doivent être évités jusqu'à l'élimination des symptômes. Une réaction allergique peut être traitée topiquement avec des onguents de glucocorticoïdes.

Si les symptômes persistent, le traitement est ajusté en fonction des résultats obtenus. Des épisodes d'inflammation répétés, malgré le respect des mesures préventives, peuvent nécessiter un traitement chirurgical - la circoncision du prépuce.