Une réponse détaillée à quels produits contiennent l'hormone oestrogène pour les femmes

Puissance

L'œstrogène est une hormone principalement féminine, il est responsable de la sexualité, de l'humeur, du bien-être et du poids. On l'appelle aussi l'hormone de la jeunesse. Grâce à elle, chaque femme du sexe faible peut se sentir attirante, quels que soient son âge et son physique.

Où est-il contenu?

Avec l'aide de l'appareil folliculaire et des glandes surrénales, la production se produit dans le corps. Cette substance biologiquement active assume de nombreuses fonctions. Par conséquent, au début de la ménopause ou de perturbations hormonales, il est nécessaire de compenser totalement son déficit.

Pour résoudre le problème, les gynécologues prescrivent des médicaments spéciaux. Cependant, un tel traitement a un inconvénient majeur: la production de ses propres hormones s'arrête, ce nombre atteignant déjà un point critique.

Heureusement, la pénurie peut être comblée non seulement avec des médicaments. Certains aliments, herbes, vitamines et fruits séchés sont également capables de renouveler la quantité d'œstrogène.

La liste avec le numéro sous la forme d'un tableau

Vous trouverez ci-dessous un tableau des produits qui stimulent la production d’hormones. Les chiffres indiquent la teneur en œstrogènes en microgrammes pour 100 grammes.

Produits d'origine animale riches en hormone

Le lait et la viande peuvent compenser le manque d'hormones. Mais il vaut la peine de les regarder de plus près. Examinons plus en détail les inconvénients et les avantages d’une telle nutrition.

Les produits laitiers se distinguent par leur composition riche. En plus des vitamines et des minéraux, ils contiennent une grande quantité de phytoestrogènes. Le lait est saturé avec les composants des herbes que l'animal mange.

Ainsi, le fromage cottage naturel, la crème sure, les fromages à pâte dure améliorent la situation déplorable du déséquilibre hormonal. L'effet spécial sera un fromage avec de la moisissure, car les œstrogènes y sont concentrés en grande quantité.

Les animaux de viande et les oiseaux ont également des œstrogènes. Mais les médecins conseillent d'exclure ces produits de la liste des produits recommandés. Cela est dû au fait que pour accélérer la croissance et donner une couleur saturée à la viande, les animaux sont élevés à l'aide d'hormones synthétiques.

Produits à base de plantes

Il y a des phytoestrogènes dans chaque plante, mais leur concentration et leur composition sont très différentes les unes des autres. Considérez des aliments qui peuvent compenser le manque d'hormones dans le corps.

Les graines de lin comme source

Ce produit végétal appartient aux lignanes, il a donc une activité œstrogénique spéciale. En plus de l'utilisation principale, la graine de lin:

  • a la propriété antitumorale;
  • nettoie le corps;
  • a un effet antioxydant.

Avant utilisation, le produit doit être détaillé et verser du liquide (lait, yaourt, jus). La masse du sol peut être ajoutée aux bouillies. La dose maximale par jour - pas plus de deux cuillères à soupe. La quantité requise de phytoestrogènes peut également être obtenue à partir d’huile de lin.

Ce produit a ses propres contre-indications, il n'est pas recommandé de l'utiliser chez les femmes enceintes, ainsi que chez les personnes atteintes de maladies de la vésicule biliaire, des reins et du pancréas.

Les légumineuses naturelles normalisent le déséquilibre

Les pois verts normaux, les haricots, le soja, les pois chiches et le produit principal, les lentilles, aideront à normaliser le déséquilibre hormonal. Il contient une grande quantité de protéines et ne bout que pendant 15 minutes. Dans la composition du tryptophane, la lentille pénètre dans l'organisme et devient de la sérotonine, ce qui aide à se débarrasser de la dépression.

Céréale à reconstituer

Le son, le blé et le mil sont riches en œstrogènes et doivent donc être inclus dans l'alimentation quotidienne.

Chou

Tout chou est un produit à haute teneur en phytoestrogène. De plus, ce légume va diversifier le régime alimentaire.

L'abus de chou peut entraîner le fait que le corps n'absorbe plus d'iode.

Noix, huile de tournesol et graines

Ces produits sont à l'origine de nombreux composants bénéfiques, notamment le phytoestrogène.

Herbes naturelles sous forme de frais

Ils ne peuvent pas être pris dans sa forme pure, vous devez brasser des thés et boire pendant plusieurs jours. Utiliser uniquement des bouillons frais sont appropriés. C'est-à-dire que la boisson brassée aujourd'hui ne devrait pas être prise le lendemain.

Considérons les herbes qui ont phytoestrogènes:

  • houblon;
  • trèfle rouge;
  • l'origan;
  • racine de ginseng;
  • la camomille;
  • le tilleul;
  • la sauge;
  • menthe;
  • l'arnica;
  • la bardane;
  • racine de réglisse.

Vitamines

La thérapie de vitamine peut être un salut pour un manque d'oestrogène. Elle est réalisée à l'aide de préparations pharmaceutiques, ainsi que par le réglage habituel du menu. Pour ce faire, vous devez prendre quotidiennement de la vitamine C, qui est pleine d'agrumes. La vitamine B a également un effet bénéfique sur la production d’œstrogènes; elle se trouve dans les épinards, le basilic, les carottes, les citrouilles, les bananes.

Fruits secs

La plupart des fruits contiennent de la phytostérone. Cependant, les abricots ont le plus de lignan. Frais et séchés peuvent être consommés. En règle générale, les abricots secs ont un effet bénéfique sur le corps. Ils aident donc les femmes à se sentir en bonne santé tout au long de l’année.

Est-il possible de boire?

Curieusement, vous pouvez restaurer et reconstituer l'hormone à l'aide de boissons. L'un d'entre eux est le café infusé.

Les scientifiques ont mené des études qui ont montré que les femmes qui boivent plus d'un demi-litre de café par jour et par jour ont une teneur en œstrogènes augmentée de 70%.

Il est également utile d’envisager les filles qui souhaitent perdre ces kilos en trop. Après tout, une augmentation du niveau d'hormones contribue à la prise de poids.

La deuxième boisson, capable d'augmenter l'œstrogène, est une bière naturelle, préparée dans un bouillon de houblon. Il est recommandé de l'utiliser non seulement pour rétablir les niveaux hormonaux, mais également en cas de stress.

Contrairement à la bière gazeuse habituelle, la boisson enivrante est absolument sans danger, car elle contient un pourcentage minimum d'alcool.

Comment la nutrition augmente-t-elle l'entretien et la production?

Les aliments contribuent non seulement au déséquilibre hormonal, mais ont en général un effet bénéfique sur le corps, par exemple:

  • les produits laitiers affectent la peau, la rendent plus douce et veloutée;
  • les légumineuses et le houblon affectent l’état du système nerveux, aident au stress;
  • les céréales et les abricots secs améliorent la digestion.

Comment cela affecte la peau?

Les phytoestrogènes ont un excellent effet anti-âge. Interagissant avec les récepteurs cellulaires, ils provoquent la production de collagène et d'élastine par les fibroblastes, favorisant ainsi l'humidité et le métabolisme. Il est particulièrement efficace d’utiliser des produits saturés en photoestrogène chez les femmes de moins de 40 ans, lorsque le renouvellement cellulaire se ralentit progressivement.

Les phytoestrogènes aident:

  • ralentir le processus de vieillissement;
  • arrêter la dégradation du collagène;
  • favorise la production d'élastine;
  • améliorer la régénération de la peau;
  • avoir un effet antioxydant.

Phytoestrogènes

Des études démontrent depuis longtemps que les phytoestrogènes, contrairement aux drogues synthétiques agressives, n'endommagent pas le corps de la femme. Ils ne montrent pas d'effet agressif sur la source de production d'hormones. C'est un bon moyen de rétablir les taux d'œstrogènes, en particulier après la naissance d'un enfant, lorsque la plupart des médicaments sont contre-indiqués chez les femmes. Après tout, c’est le déséquilibre hormonal qui conduit à la dépression, à un excès de poids, à la détérioration des cheveux, des ongles et des dents.

Quels aliments contiennent des œstrogènes

Corps mince et tonique, cheveux épais et brillants, ongles forts, peau délicate - ces manifestations externes sont associées à la concentration en œstrogènes dans le corps de la femme. On les appelle souvent "hormones féminines" uniquement parce qu'elles prédominent dans le corps féminin. En toute justice, il convient de noter qu'ils sont également présents chez l'homme, mais remplissent également des fonctions importantes.

Normalement, les œstrogènes sont synthétisés par les glandes sexuelles et le cortex surrénalien. Ceci s'applique aux corps féminin et masculin. Il existe des œstrogènes que l'on trouve dans les aliments d'origine végétale et animale. Par leur structure chimique, les œstrogènes naturels (naturels) ressemblent aux hormones synthétisées par l'organisme.

Produit table

Pour maintenir des niveaux hormonaux normaux, il est très important pour les femmes de tout âge d'inclure dans le régime alimentaire riche en œstrogènes:

Les fruits de mer contiennent des œstrogènes. La présence de maquereaux et d'autres types de poissons de mer, d'algues et de mollusques (huîtres, calamars) dans la diète des femmes est très importante. Lors de la cuisson de plats sains à partir de produits contenant de l'œstrogène, il ne faut pas oublier les épices. Le curcuma et le gingembre figurent également sur la liste des sources d'hormones féminines.

Dans le régime alimentaire, pour maintenir les niveaux hormonaux, les céréales à grains entiers telles que l'avoine, le seigle, le blé, le riz, l'orge et autres doivent occuper une place de choix. À cette liste, il est important d'ajouter n'importe quel son.

Top 5 des produits de santé pour femmes

À en juger par le volume de la liste de produits, il est évident que les œstrogènes dans les aliments sont un phénomène courant. Mais il faut souligner 5 produits qui méritent une attention particulière:

  1. Graines de lin. Ils sont des antioxydants puissants. La consommation régulière de deux cuillères à soupe par jour de ces graines est une excellente prévention du cancer.
  2. Les légumineuses Un entrepôt de nutriments. Pour la normalisation du fond hormonal, les isoflavonoïdes contenus dans les légumineuses sont importants. Ces substances et leurs dérivés sont appelés phytoestrogènes. En outre, les légumineuses - source végétale d'acides aminés.
  3. Café Correctement préparé à partir de grains de qualité du sol, augmente considérablement le niveau d'œstrogène dans le sang. Tous les amateurs de cette boisson doivent se rappeler les autres actions de cette boisson sur le corps, il faut donc en administrer l'utilisation. Lorsque vous achetez du café, vous devez également faire attention à sa qualité.
  4. Tofu Son deuxième nom est le tofu. Il est très populaire en cuisine, car il a un goût neutre et constitue un excellent additif pour divers plats. Le tofu est une riche source de phytoestrogènes, contient tous les acides aminés essentiels.
  5. Fruits secs La concentration en hormones féminines est suffisamment élevée pour atténuer les manifestations du syndrome prémenstruel et de la ménopause, prolonger la jeunesse et préserver la beauté.

Règles de manutention du produit

Des règles simples aideront à préserver les œstrogènes contenus dans les produits et à tirer le meilleur parti de l’utilisation de produits «œstrogéniques»:

  1. Les produits alimentaires, en particulier pour les fruits et les légumes, conservent leurs propriétés bénéfiques avec un traitement thermique minimal.
  2. Ne vous méprenez pas sur le fait qu’une seule utilisation de ces produits résoudrait le problème de la normalisation du niveau d’œstrogène. Une bonne nutrition n'est pas qu'un postulat, c'est un mode de vie.
  3. Les aliments contenant des œstrogènes constituent un moyen de prévention efficace pour préserver la santé des femmes. Avec les violations graves existantes du contexte hormonal, une série de mesures thérapeutiques devrait inclure une alimentation appropriée.
  4. Parmi les fruits, les femmes devraient préférer les abricots (quelle que soit leur forme) et parmi les légumes, les tomates.
  5. Lorsque vous choisissez des produits dignes de leur attention Les légumes et les fruits peuvent contenir une grande quantité de nitrates, la viande peut contenir des additifs hormonaux pour accélérer la croissance.
  6. Les produits laitiers de haute qualité contenant un pourcentage élevé de matières grasses sont indispensables aux femmes. Selon les statistiques médicales, les femmes indiennes, par rapport aux femmes d'autres pays, sont beaucoup moins susceptibles de souffrir du cancer du sein et de troubles de la ménopause. Le secret de la santé de leurs femmes dans l'utilisation régulière de produits laitiers.
  7. Paradoxalement, le vin rouge et la bière augmentent le niveau d’œstrogène dans le corps de la femme. Vous pouvez consommer ces boissons en petite quantité. Une grande quantité d'alcool réduit les niveaux d'œstrogène.

Pour les hommes qui aiment la bière, un "ventre" de bière est formé. Ce fait a une explication. L'orge et le malt sont les principaux ingrédients d'une boisson riche en œstrogènes.

  1. Après des recherches, des scientifiques de l'Université du Kentucky ont suggéré en 1995 que les œstrogènes de soja, qui sont si riches en tofu, réduisent la quantité de «mauvais» cholestérol dans le sang.

Un menu bien composé aide non seulement la femme à conserver un fond hormonal normal, mais a également un effet de renforcement général sur le corps.

  1. Le chocolat noir, dans lequel une grande quantité de cacao, restaure bien les hormones et empêche une diminution du niveau des hormones féminines dans le futur.
  2. Les avantages des œstrogènes, qui sont inclus dans les produits alimentaires d’origine végétale et animale, sont évidents. Mais la question de l'effet des excès de phytoestrogènes sur la santé des femmes n'a pas été étudiée. Par conséquent, lorsqu’on utilise un produit, il est important de connaître la mesure, c’est-à-dire de respecter strictement les principes d’une alimentation équilibrée.

Les œstrogènes naturels, contenus dans de nombreux aliments, sont bien absorbés par le corps féminin. Ils constituent une excellente mesure préventive pour maintenir le niveau d'hormones féminines et font souvent partie de mesures complexes visant à traiter les déséquilibres hormonaux.

Herbes et produits contenant de l'œstrogène. Tableau, liste, comment utiliser, recettes de décoctions

L'absence d'hormone sexuelle féminine affecte la santé des hommes et des femmes. Les scientifiques ont découvert certaines normes de quantité d'hormone, dans lesquelles une personne se sent normale, n'ont pas de problèmes de santé, mais si une hormone est déficiente, il est nécessaire de la multiplier à l'aide de préparations spéciales.

Quel est le danger du manque d'œstrogène

Vous pouvez augmenter le niveau d'aliments spéciaux dans les produits contenant de l'œstrogène. Très souvent, le niveau de l'hormone peut être augmenté en utilisant des herbes spéciales. Un tableau dans lequel le taux d'hormones dans le corps est calculé aide à détecter un déséquilibre après le test.

  • Avec un manque d'œstrogène, des changements se produisent dans le corps de la femme. Les femmes deviennent irritables, il y a des problèmes avec les organes digestifs, l'inconfort constant de la formation excessive de gaz.
  • Le manque d'œstrogènes provoque l'arthrose, qui se manifeste par une douleur, un gonflement et une faible mobilité des articulations.

Oestrogène dans les aliments et les herbes. Vous pouvez trouver le tableau des produits ci-dessous.

  • Il peut y avoir de graves violations de la mémoire ou un manque de mémoire.
  • En raison du faible niveau d'œstrogènes, il y a un manque d'ovulation, des menstruations irrégulières, un long intervalle entre le début des jours critiques.
  • Souvent, une diminution de l'hormone féminine provoque une perte osseuse, ainsi que le développement de l'ostéoporose.
  • Les femmes perdent leur désir sexuel, apparaissent des démangeaisons et une sécheresse dans le vagin, ainsi que des douleurs lors des rapports sexuels.
  • En raison du manque d'œstrogène, une sensation de léthargie, de fatigue, accompagnée de sautes d'humeur, de dépression, de maux de tête, d'insomnie. Les cheveux tombent, les ongles deviennent cassants, la peau sèche.
  • Souvent, le manque d'œstrogènes entraîne la ménopause, même à un jeune âge. Dans ce cas, les femmes transpirent abondamment la nuit, recherchent des bouffées de chaleur et des épidémies de maladies infectieuses du système urogénital. Pour les jeunes filles, le déséquilibre en œstrogènes est dangereux.
  • La carence en œstrogènes conduit à l'obésité, aux maladies cardiaques et à l'augmentation du cholestérol. Il y a de fréquentes crises cardiaques, des palpitations cardiaques, des fractures osseuses possibles, des accidents vasculaires cérébraux.
  • Liste des aliments riches en œstrogènes naturels

    La présence d'œstrogène dans divers produits. Tableau des ingrédients les plus riches.

    Quels aliments et quelles herbes sont riches en œstrogènes?

    Les œstrogènes ou phytoestrogènes d'origine végétale sont un type de phytohormones produites par toutes les plantes, mais certaines sont plus grosses que d'autres. La composition chimique de l'œstrogène végétal est très similaire à celle de l'hormone sexuelle féminine.

    Après avoir confirmé que la prise d’œstrogènes d’origine végétale était sans danger pour la santé de la femme, elle a commencé à les utiliser activement pour le traitement de nombreuses maladies causées par une déficience en hormone sexuelle. Nous examinerons dans cet article quels produits et quelles herbes sont composés de nombreux phytoestrogènes.

    Quel est l'avantage d'utiliser des phytoestrogènes?

    Les niveaux d'estrogènes réduits pendant la ménopause entraînent des symptômes désagréables: bouffées de chaleur, transpiration accrue, sensations d'anxiété, irritabilité déraisonnable, nervosité excessive, maux de tête, troubles du sommeil, pics de tension artérielle, dépressions, vieillissement cutané et autres.

    Ces manifestations sont éliminées par l’utilisation d’un traitement hormonal substitutif. Le médecin, basé sur les résultats des tests sanguins pour les hormones, prescrit un médicament contenant des hormones artificielles.

    L'inconvénient de ce traitement est que, avec l'utilisation prolongée d'hormones artificielles dans le corps, la production de ses propres œstrogènes cesse. Après l'arrêt du traitement, la synthèse des hormones ne réussira pas.

    Si le corps a un taux accru d'hormones sexuelles féminines, les phytoestrogènes créent une compétition pour celles-ci et n'activent pas tous les récepteurs. En conséquence, il est possible de réduire la quantité d'œstrogène. En consommant des aliments et des herbes contenant des phytohormones, une femme pourra égaliser les hormones et se débarrasser des manifestations ménopausiques.

    Quels produits ont beaucoup d'oestrogène

    De nombreux aliments contiennent des phytoestrogènes. Par conséquent, lorsque les résultats des tests sanguins d'hormones chez une femme montrent un faible niveau, vous devez reconsidérer votre alimentation avant de vous rendre à la pharmacie pour des médicaments contenant des hormones.

    Parfois, pour éliminer l’échec hormonal, il suffit d’inclure dans l’alimentation plusieurs produits contenant un grand nombre de phytoestrogènes. Et encore mieux de faire varier votre menu et d'essayer de manger un peu d'aliments différents du tableau proposé qui affiche la teneur en œstrogène dans les aliments et les herbes.

    Groupe de produits d'origine végétale

    Pour plus de facilité, nous avons classé les produits particulièrement riches en phytoestrogènes.

    Comme vous pouvez le constater, la liste est assez impressionnante. Chaque femme pourra choisir quelques produits à votre goût. Mieux encore, incluez-les tous dans votre alimentation. Ensuite, ce sera diversifié et utile. L'essentiel est de ne pas en faire trop. Après tout, tout devrait être dans la modération.

    Produits d'origine animale

    Même la ménopause la plus "effrayante" peut être vaincue à la maison! Il suffit de ne pas oublier deux ou trois fois par jour.

    Les animaux se nourrissent de plantes contenant des phytoestrogènes. Par conséquent, le lait et la viande contiennent ces substances.

    La liste des produits ayant dans sa composition beaucoup d’oestrogènes naturels:

    1. Le lait et ses produits.
      Il est utile d’utiliser tous les produits laitiers, y compris la crème glacée. Une attention particulière doit être portée aux fromages à pâte dure, aux yaourts et aux produits laitiers: kéfir, ryazhenka, etc.
    2. Viande et volaille
      Le bœuf et le veau sont particulièrement utiles.
    3. Poisson et fruits de mer.
      L'huile de poisson contient de nombreux œstrogènes naturels. Par conséquent, vous devriez privilégier les poissons gras. Par exemple, le maquereau. Si possible, incluez dans votre régime alimentaire les fruits de mer: huîtres, crevettes, pétoncles, calamars et autres. Beaucoup de phytoestrogènes dans les algues ou le varech. Il est préférable de l’acheter sous forme sèche dans une pharmacie et de l’ajouter aux salades et autres plats préparés.
    4. Des oeufs
      Les œufs de poulet ou de caille devraient être régulièrement inclus dans le menu des femmes.

    Seuls les produits de l'élevage cultivés sans hormones de croissance ni autres additifs artificiels présentent des avantages. Lors de la pisciculture dans des fermes spéciales, des hormones de croissance sont également utilisées. Par conséquent, les poissons marins cultivés avec du fourrage naturel sont plus utiles.

    Quelles herbes sont riches en phytoestrogènes

    On trouve des œstrogènes naturels dans toutes les herbes, mais certaines plantes en contiennent davantage. Ces plantes médicinales sont utilisées pour réduire le niveau excessif d'hormones sexuelles féminines. Ou, lorsqu'il est nécessaire d'augmenter la quantité d'œstrogène dans le corps, ce qui est important pour les femmes après 50 ans.

    Herbes contenant de grandes quantités d'œstrogènes:

    • la sauge;
    • le bore de l'utérus;
    • cônes de houblon;
    • pinceau rouge;
    • le tilleul;
    • menthe;
    • La camomille;
    • racine de réglisse;
    • chardon-Marie;
    • absinthe;
    • la bourse du berger;
    • feuilles de framboise.

    Les œstrogènes contenus dans les herbes agissent très doucement sur le corps. Ils normalisent non seulement les hormones des femmes, mais ont également un effet tonique.

    En utilisant ces herbes pour la ménopause, les femmes réduisent l’intensité de la manifestation des symptômes de la ménopause ou s’en débarrassent complètement. Les plantes médicinales peuvent être consommées sous forme de thés, infusions, décoctions. Ils sont acceptés à la fois indépendamment et en tant que frais.

    La durée de prise de l'herbe, qui contient de l'œstrogène, ne doit pas dépasser 3 mois. Après cela, une pause de 2 semaines est faite pendant le temps pris par le test sanguin et testé. Un traitement répété est effectué uniquement si nécessaire pour augmenter le niveau de l'hormone.

    Plantes particulièrement populaires

    Il existe de nombreuses recettes efficaces et éprouvées. La sauge est particulièrement populaire chez les femmes en âge de ménopause. En plus des œstrogènes, il contient de nombreuses vitamines, composés minéraux et flavonoïdes, ainsi que des huiles essentielles. En raison de cette composition curative, la sauge réduit l'activité des glandes sudoripares.

    En conséquence, la transpiration abondante accompagnant les bouffées de chaleur est réduite. L'utilisation régulière de la sauge réduit l'intensité et la fréquence des bouffées de chaleur - le symptôme le plus désagréable de la ménopause. La sauge aide également à rétablir le sommeil, à réduire les maux de tête et à éliminer l'irritabilité.

    Le chardon-Marie, qui porte le deuxième nom depuis plusieurs années, a été utilisé avec succès pour traiter diverses maladies graves. Beaucoup de gens savent probablement que le chardon-Marie traite efficacement les maladies du foie et de la vésicule biliaire. Cette plante médicinale a une composition très riche en vitamines, micro-éléments et autres substances curatives. Pour cette raison, il est communément appelé le chardon St. Mary.

    Le chardon-Marie est utilisé pour traiter l'obésité, les varices, l'enflure des membres, les maladies allergiques, l'alopécie, les dépôts de sel, la radiculite et les douleurs articulaires, les hémorroïdes et d'autres maladies. L'utilisation de farine de graines de plantes médicinales peut réduire le taux de sucre dans le sang et guérir les varices.

    Les phytoestrogènes contenus dans les aliments et les herbes aident à normaliser les hormones et à se débarrasser de nombreuses maladies causées par des troubles hormonaux. Pour les femmes en âge de ménopause, elles amélioreront considérablement la qualité de vie.

    Après avoir comblé la carence en œstrogènes qui en résulte, la femme va se débarrasser des symptômes désagréables de la ménopause, améliorer son état psycho-émotionnel et prolonger sa jeunesse. Mais avant de commencer le traitement, la femme devrait subir un test sanguin et consulter un médecin. Rappelez-vous que tout est bon en modération et en œstrogène.

    Phytoestrogènes dans les aliments et les herbes: comment réguler votre alimentation

    Oestrogènes naturels pour les femmes: leurs effets sur le corps

    Les hormones dans le corps humain jouent un rôle important. Sous leur action, de nombreux processus différents se produisent. Pour les femmes, cette substance caractéristique est l'œstrogène. Il est produit par les ovaires et traduit un large éventail d’actions:

    • Participe à la puberté des filles en régulant l'apparence et l'évolution des cycles menstruels. Sous son action, la maturation des œufs se produit.
    • Le processus de fécondation, grossesse, accouchement se produit également lorsque le niveau de l'hormone sexuelle féminine change.
    • Sous son action, le calcium est absorbé par les aliments. Lorsque la concentration diminue, le système osseux en souffre et l'ostéoporose se développe.
    • Sous l'action de l'œstrogène et de la progestérone, des substances responsables de la douceur de la peau, de son état et de la beauté des cheveux sont produites. Pour cette raison, elles sont aussi appelées hormones de beauté et de jeunesse.
    • Responsable du désir sexuel, du maintien des formes féminines.

    Après 40 ans, le corps féminin commence à subir des modifications dues à une diminution naturelle du niveau hormonal. Il en résulte des bouffées de chaleur, un gain de poids important, des problèmes au niveau des systèmes cardiovasculaire, osseux et reproducteur. Par conséquent, il est important de conserver un certain niveau d'œstrogène pour rester en bonne santé et bien paraître.

    Symptômes de la réduction de la concentration d'œstrogène

    Les œstrogènes sont un groupe d'hormones ayant une structure et des fonctions similaires. Leur déclin peut se produire à n’importe quel stade de la vie d’une femme. Ceci est causé par la naissance d'un enfant, des opérations sur l'utérus et les ovaires, des médicaments, le vieillissement naturel du corps de la femme (ménopause). Le déséquilibre hormonal est un trouble grave qui nécessite un traitement. Ses principaux symptômes sont:

    • diminution de la libido, manque de désir sexuel;
    • prise de poids rapide;
    • apparition de bouffées de chaleur, transpiration, troubles du sommeil;
    • fatigue
    • dépressions, sautes d'humeur, irritabilité;
    • muqueuses sèches, menstruations irrégulières.

    Mais pour poser un diagnostic, il n’ya que quelques symptômes, il faut passer une analyse pour déterminer le fond hormonal. Dans le cas de faibles niveaux d'œstrogènes, ils sont traités avec des médicaments hormonaux de synthèse. Il existe également des substances phytoestrogènes d'origine végétale.

    Phytoestrogènes: où trouver ce que c'est?

    Les phytoestrogènes sont des substances présentes dans les plantes. Ils sont responsables de la division et de la reproduction, ainsi que de la protection contre les rayons ultraviolets et les maladies fongiques. En fait, toute plante contient ces composés, seule leur concentration diffère.

    Certains produits ont une teneur élevée en phytoestrogènes. Leur consommation est possible simplement pendant le repas.

    Les phytoestrogènes tirent leur nom de leur action dans le corps d'une femme. Ils se lient à certains récepteurs comme l'hormone sexuelle féminine. En cas de déséquilibre hormonal, les phytoestrogènes ingérés dans le corps se lient aux récepteurs libres, ce qui augmente légèrement la concentration. C'est leur influence positive.

    L'effet négatif est de réduire le niveau d'œstrogène naturel. Cela se produit si la base était dans la plage normale. Les substances végétales commencent alors à faire concurrence aux hormones pour les récepteurs, les déplaçant et réduisant la concentration. Cet effet anti-œstrogénique est préjudiciable aux femmes. Pour cette raison, sans analyses préliminaires, il n'est pas recommandé de modifier votre régime alimentaire et de commencer à manger plus d'aliments contenant des composés végétaux.

    Les substances hormonales d'origine végétale sont divisées en trois types principaux: les isoflavones, les lignanes et les cupestans. Aujourd'hui, il n'y a pas de consensus concernant leurs actions et leur efficacité. Diverses études sont en cours, mais aucune confirmation officielle n'a encore été reçue. Vous devez comprendre que, en prenant des aliments, des herbes, des infusions, des comprimés contenant des phytoestrogènes, il est impossible de provoquer la croissance ou la production d’oestrogènes. Drogues qui augmentent sa concentration, uniquement d'origine synthétique.

    Quels produits ont beaucoup de phytoestrogènes

    À la question de nombreuses femmes, qui contiennent des phytoestrogènes, vous pouvez répondre en toute sécurité - dans chaque plante. Seules leur composition et leur concentration sont significativement différentes les unes des autres.

    Les produits riches en composés végétaux sont les suivants, présentés dans le tableau:

    Des études menées à la fin du XXe siècle ont révélé que les femmes de certains pays asiatiques vivent plus longtemps que les pays européens, moins sujettes aux troubles de la ménopause. Il était associé à la consommation de soja et de ses produits. Mais il n'y a aucune confirmation de cette hypothèse.

    Un autre groupe de scientifiques soutient que l'utilisation à long terme du soja par les hommes affecte négativement leur fonction de reproduction. Les modifications de la qualité et de la structure du sperme sont si fortes qu'elles peuvent causer l'infertilité.

    Par le nombre d'isoflavones, ces légumineuses sont pratiquement égales au soja. Mais en raison d’autres conséquences désagréables pour le corps, il est impossible de manger suffisamment.

    Ils sont saturés de phytoestrogènes des herbes que la vache a mangées. Mais ici une autre question se pose, car il est impossible de contrôler la nutrition d'un animal à une échelle industrielle. Par conséquent, la composition et la quantité de substances de type hormonale ne peuvent être prédites.

    Les scientifiques ont en effet trouvé des phytoestrogènes dans les grains de cette plante. Mais pour obtenir suffisamment de concentration, vous devez boire suffisamment pour obtenir au moins 200 mg de caféine. Cela s'applique uniquement aux grains naturels, avec une quantité minimale de pesticides. Mais après 45 ans, ainsi que pour les personnes souffrant d'hypertension artérielle, l'utilisation de toute boisson contenant de la caféine est dangereuse pour la santé.

    Beaucoup de femmes décident de passer à ce type d’huile végétale ou d’ajouter des graines de lin à leurs plats. Mais peu de gens savent que cela ne peut être fait que par des personnes en parfaite santé. Les contre-indications incluent la grossesse, les maladies aiguës ou chroniques des reins, de la vésicule biliaire et du pancréas.

    Graines de tournesol, huile de tournesol

    D'une part, ils contiennent un substitut naturel de l'hormone féminine, mais d'autre part, leur contenu calorique élevé entraîne une augmentation du poids corporel. Par conséquent, ne dépassez pas la dose recommandée (jusqu'à 25 mg par jour).

    Une plus grande concentration se distingue précisément les pousses de ces plantes. Mais leur production et leur consommation rencontrent beaucoup de difficultés.

    Herbes médicinales contenant du phytoestrogène: photo, description, liste

    Presque toutes les herbes contiennent des phytoestrogènes. Mais leur concentration est assez différente.

    Certains médecins peuvent recommander aux patients de prendre du thé, des teintures et des décoctions d'herbes, ce qui peut atténuer les manifestations locales du déséquilibre hormonal. Ceux-ci comprennent:

    • Trèfle rouge Certains chercheurs ont noté une diminution des marées pendant la ménopause, une récupération après un cycle menstruel irrégulier. Mais cette plante a un certain nombre de contre-indications et d’effets secondaires. Parmi eux figurent la grossesse (peut provoquer une fausse couche), la thrombophlébite, les maladies du sang (la diluer, provoquer des saignements). Il est également strictement interdit de le prendre même à l'extérieur avec des maladies liées au cancer, par exemple le myome utérin.
    • Bardane Les feuilles ne présentent aucun avantage, bien que dans certains pays, elles soient consommées. Contient une petite quantité de phytostérols.
    • Cônes de houblon. La concentration de substances dans le houblon est suffisamment grande. Il a été observé que les femmes impliquées dans l'assemblage de cette plante souffrent souvent d'infertilité. Les cônes sont utilisés comme matière première pour la fabrication de la bière. Les scientifiques pensent que le "ventre de bière" caractéristique des hommes est l'action des phytoestrogènes sur eux. Le même effet dans la levure de bière.
    • Fenouil Il s'agit de produits aromatiques utilisés en cuisine en tant qu'additifs. Les adeptes de la phytothérapie prétendent qu'il rétablit les hormones et réduit la douleur pendant la menstruation. Une forte concentration d'huile essentielle, ingérée, l'affecte énormément: il y a un rythme cardiaque rapide, une personne a de la difficulté à respirer et des troubles névrotiques se développent.
    • Borovaya utérus. Certains médecins prescrivent divers compléments alimentaires et décoctions à base de cette plante. On pense qu'il a un effet positif dans le traitement de l'infertilité, des maladies inflammatoires gynécologiques, des processus adhésifs, des saignements utérins. Mais les substances synthétisées s'accumulent dans le foie, provoquant des intoxications et divers autres effets indésirables: la coagulation sanguine diminue, ce qui provoque des saignements, une irritation des muqueuses de l'estomac et des intestins.
    • Origan. On pense qu'il arrête les saignements, restaure les hormones, réduit les symptômes du syndrome de la ménopause. Mais il est strictement interdit de prendre n'importe quelle forme pour les femmes enceintes (même une dose unique provoque une fausse couche), les patients avec l'hypertension, les maladies du tube digestif et beaucoup d'autres
    • Yam sauvage Avec elle, réguler le cycle menstruel, faciliter le syndrome de la ménopause (bouffées de chaleur). Les effets secondaires comprennent les nausées, la diarrhée et les douleurs abdominales. Son accueil est strictement interdit pendant la grossesse, l'allaitement, le cancer de l'utérus, les seins, l'endométriose.
    • Sauge Certains scientifiques notent que la prise d'infusions et de thés vous permet de restaurer les hormones, de vaincre l'infertilité causée par un échec. Mais cette plante a un certain nombre de contre-indications, parmi lesquelles: l'effet hémostatique peut perturber le processus naturel pendant la menstruation, causer de graves perturbations, stimuler l'apparition du tonus utérin, l'avortement, le décollement placentaire. En présence de fibromes, les fibromes et autres maladies gynécologiques ne peuvent pas non plus prendre la plante. L'allaitement au sein, les maladies rénales, l'hypertension artérielle sont également des contre-indications.
    • Tilleul Assez de plantes inoffensives avec une faible concentration de phytoestrogènes. C'est diaphorétique, donc il met une charge significative sur le coeur. Pour cette raison, il est strictement interdit de le remplacer par des réceptions quotidiennes de thé.
    • Menthe Grâce à son menthol, il a un effet sédatif plus prononcé. Mais certains scientifiques soutiennent que pour réduire les manifestations comme le surpoids (type masculin), les poils du visage, il faut boire de la teinture de menthe ou du thé. C'est comment la testostérone est supprimée.
    • Tsimitsifuga. Les propriétés uniques de la racine de cette plante ont été découvertes par les Indiens qui vivaient sur le territoire des États-Unis actuels. Ils ont déterminé que le syndrome de la ménopause était réduit, l'ostéoporose ralentie et la lutte contre la sécheresse des muqueuses. Sur la base d'herbes faire des médicaments, où les doses sont mesurées avec précision. L'autotraitement est inacceptable, car la substance active est un poison. Les contre-indications incluent la grossesse, l'allaitement, la présence de tumeurs dépendantes d'œstrogènes, les maladies du foie.

    L'acceptation de tout fonds, y compris l'homéopathie, est réalisée uniquement sur ordonnance d'un médecin qui peut correctement recommander le dosage.

    Conséquences négatives de l'ingestion de substances analogues aux hormones: de nombreuses femmes, après avoir reçu des informations de parents, d'amis, d'Internet, trouvent diverses recettes pour la prise de phytoestrogènes dans des aliments ou des herbes. Le danger d'une telle étape est le suivant:

    • manque d'information sur le fond hormonal de base;
    • différentes concentrations de substances dans différents produits ou herbes;
    • un grand nombre de contre-indications ou d'effets secondaires.

    Quels aliments contiennent des œstrogènes et des phytoestrogènes?

    Les œstrogènes constituent un groupe d'hormones qui en comprend plus de 30, les plus célèbres étant l'estradiol, l'estriol et l'estrone.

    Dès les premiers jours de la vie, des œstrogènes contenant du lait maternel entrent dans le corps d'un nouveau-né.

    Normalement, ils se forment dans la zone réticulaire du cortex surrénalien, du foie, du tissu adipeux et osseux, des reins et de la peau.

    Les phytoestrogènes sont des composés d'origine végétale. Ils se trouvent dans divers aliments, principalement le soja.

    Pendant longtemps, leurs bienfaits pour la santé ont été étudiés, notamment pour réduire le risque d'ostéoporose, de maladie cardiaque, de cancer du sein et d'éliminer les symptômes de la ménopause.

    1. Types d'œstrogènes

    Après la puberté, les femmes produisent activement dans les ovaires et chez les hommes - dans les testicules:

    1. 1 estradiol. Il est formé de testostérone dans les ovaires, les glandes surrénales, l'estrone dans le foie. C'est l'hormone la plus active de l'âge fertile.
    2. 2 Estriol. Il est produit par le foie et certains autres tissus à partir d'androgènes (généralement à partir d'androsténédione) et en quantités importantes par le placenta pendant la grossesse.
    3. 3 Estron. Formé dans les ovaires, le tissu adipeux blanc et le foie à partir d'androgènes. Pendant la ménopause, c'est l'oestrogène le plus important chez la femme.

    Normalement, le niveau d'œstrogène chez les hommes et les enfants est constamment faible. À l'adolescence, leur nombre chez les filles augmente à mesure qu'elles grandissent et les organes de l'appareil reproducteur commencent à fonctionner.

    Chez la femme, le niveau d’œstrogène dépend de la phase du cycle menstruel: le maximum - dans la phase folliculaire, le minimum - le jour de l’apparition de la menstruation.

    Le manque d'œstrogène est observé dans la période post-ménopausique, lorsque la fonction ovarienne est éteinte.

    En règle générale, les œstrogènes naturels se trouvent dans les aliments d'origine animale (viande, volaille, poisson), les plus riches étant le lait et les produits laitiers (estrone, estradiol).

    Estron peut être trouvé dans les graines de grenade (17 mg / kg), le riz non raffiné et l'huile de palme.

    Une fois ingéré, environ 5% seulement de l'œstrogène est absorbé. Par exemple, si une personne boit 1,5 litre de lait par jour, elle ne recevra qu'environ 0,0075 microgramme d'estradiol.

    Sur cette quantité, seulement environ 0,004 µg survivront après absorption par l’intestin et passage dans le foie. À titre de comparaison: dans le corps d'une femme, on produit 0,08 à 12 µg d'œstrogène par jour.

    Selon le Comité d'experts FAO / OMS sur les additifs alimentaires, le taux maximal d'absorption d'œstrogènes d'origine alimentaire ne devrait pas dépasser 0,05 µg par kilogramme de poids. Autrement dit, avec une masse de 70 kg, la consommation maximale admissible est de 3,5 µg.

    2. Que sont les phytoestrogènes?

    Contrairement aux hormones produites par l'homme et les animaux, les phytoestrogènes naturels sont des substances assez hétérogènes appartenant à différentes classes de composés chimiques, mais présentant une similarité structurelle avec l'estradiol.

    Tous sont d'origine végétale et sont capables dans le corps humain de rejoindre les mêmes récepteurs que l'œstrogène, renforçant ou affaiblissant l'action de ce dernier.

    Les phytoestrogènes sont généralement divisés en plusieurs groupes:

    1. 1 Lignanes - Entérodiol et entérolactone (graines de lin, grains entiers, fruits et légumes, sésame et légumineuses).
    2. 2 Isoflavones: isoflavones, isoflavones (soja et autres légumineuses).
    3. 3 Flavonoïdes: flavanones, flafons, katékines et autres (agrumes, brocoli, oignons, tomates, piments forts, chocolat, baies, thé vert, haricots, cerises, abricots).
    4. 4 polyphénols - le resvératrol (le contenu du vin rouge et des raisins).
    5. 5 Kumestany - Kumestrol (trèfle, luzerne, épinard).

    Un fait intéressant est que, malgré le fait que ces substances ne sont formées que dans les plantes, elles peuvent être présentes dans les produits animaux: viande, poisson, volaille, lait et ses dérivés.

    Cela dépend de la quantité d'animaux que les animaux des fermes obtiennent avec des aliments végétaux.

    Un phytoestrogène spécial - la zéaralénone - est une mycotoxine et est produit par un champignon de moisissure du genre Fusarium, qui affecte les céréales et les légumineuses.

    On peut le trouver dans les arachides, le soja, le maïs, le blé et le riz. L'infertilité se développe avec la pénétration systématique de celui-ci dans le corps en grande quantité. La zéaralénone provoque un avortement et une fausse couche.

    3. Effets biologiques des phytoestrogènes

    Tous les phytoestrogènes ne peuvent pas avoir d’effet œstrogénique. Leur action est des centaines de fois plus faible que les hormones féminines synthétisées par le corps lui-même.

    Habituellement, leur effet œstrogénique est positif pendant la ménopause. Ils sont souvent utilisés pour éliminer les bouffées de chaleur et autres symptômes vasomoteurs.

    Ainsi, il a été remarqué que les femmes japonaises, les femmes chinoises et les autres femmes de l'Asie de l'Est, qui adhèrent traditionnellement au régime à base de soja, tolèrent plus facilement la ménopause. Comparativement aux femmes d'Europe occidentale, leur taux d'incidence du cancer du sein est nettement inférieur.

    En 2004, la North American Society of Menopause a publié un communiqué dans lequel il déclarait: «Parmi les médicaments en vente libre, les résultats des essais cliniques sont insuffisants pour confirmer ou infirmer l'efficacité des produits à base de soja et des suppléments d'isoflavones (à base de soja ou de trèfle rouge), de kokhash noir, de vitamine E.

    Cependant, dans une déclaration de 2015, les isoflavones de soja étaient considérées comme le traitement de première intention pour éliminer les symptômes vasomoteurs (sueurs nocturnes, bouffées de chaleur) pendant la ménopause.

    Les preuves de niveau I ont été annoncées dans le document officiel de la Société internationale et autrichienne sur la ménopause.

    En 2011, une revue de la littérature a été réalisée, incluant la Cochrane Library, ainsi qu'une méta-analyse d'études contrôlées randomisées. Ils ont montré une diminution du risque de résorption osseuse chez les femmes ménopausées utilisant des isoflavones de soja.

    Actuellement, dans les pays occidentaux, l'utilisation de phytohormones chez les femmes est considérée comme une alternative au traitement hormonal substitutif.

    Tableau 1 - Effets des phytoestrogènes

    Des effets généralement négatifs sont observés lors de l'utilisation de phytoestrogènes en grande quantité et d'un régime alimentaire monotone.

    Dans la littérature scientifique, on a décrit le cas de gynécomastie chez un homme qui buvait 12 tasses de lait de soja par jour. Après avoir éliminé l'excès de soja dans l'alimentation, les glandes mammaires ont commencé à diminuer.

    Dans l'autre cas décrit, une stérilité hormonale a été observée chez une femme dont le régime alimentaire était dominé par les produits à base de soja pendant 14 ans. Elle pourrait tomber enceinte seulement après avoir considérablement réduit leur consommation.

    4. Liste de produits

    Les plus riches en phytoestrogènes utiles:

    1. 1 Graines de lin, tournesol, sésame.
    2. 2 Légumineuses: soja, natto, tofu, sufu, lait de soja, miso, fuzhu, haricots, haricots, pois (jusqu’à 40-50 mg d’isoflavones par 100 g). Des suppléments à base de soja sont également créés (par exemple, EstroSoy).
    3. 3 Céréales, en particulier leurs germes.
    4. 4 verts: persil, céleri, épinards.
    5. 5 Légumes: chou, brocoli, carottes.
    6. 6 raisins, thé vert.

    Pour les femmes, il est important que tous les légumes, les fruits, les céréales naturelles (non raffinées), les légumineuses, les noix et les graines soient riches en phytoestrogènes.

    Leur utilisation modérée a un effet bénéfique sur le corps sans causer de dommages.

    Herbes contenant des phytoestrogènes naturels:

    1. 1 trèfle rouge.
    2. 2 Tsimifuga racemose (actée à grappes noires).
    3. 3 chardon-Marie.
    4. 4 Bardane.
    5. 5 cônes de houblon.
    6. 6 fenouil.
    7. 7 Borovaya utérus.
    8. 8 origan.
    9. 9 Salvia.

    Sur la base de ces plantes, des infusions et des décoctions à base de plantes, des bioadditifs sous forme de comprimés et de gélules (voir iHerb, Vitacost) sont prêts à aider à la ménopause et à la ménopause.

    Il est important de comprendre qu'ils ne peuvent pas remplacer complètement le traitement hormonal substitutif, mais peuvent réduire les manifestations désagréables.

    5. Comment normaliser le fond hormonal?

    Vous ne pouvez pas essayer d'augmenter ou de diminuer le niveau d'œstrogène sans d'abord consulter un médecin. Il faut se rappeler qu'il existe des dizaines et des centaines d'hormones dans l'organisme (par exemple, la progestérone, la prolactine, la testostérone, etc.), alors que nombre d'entre elles s'influencent directement ou indirectement.

    Une intervention imprudente dans le processus de réglementation peut nuire considérablement à la santé.

    Que peut-on faire pour normaliser le niveau d’œstrogène avant de consulter un médecin:

    1. 1 Mener une vie physiquement active, éviter l’hypodynamie, être en forme.
    2. 2 Évitez l'excès de tissu adipeux, surveillez votre poids. Plus il y a de tissu adipeux, plus il produit d'estrone.
    3. 3 Il est important d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool.
    4. 4 La nourriture doit être variée et équilibrée. Le régime le plus optimal est la Méditerranée. Pendant la ménopause, il est impératif d'inclure dans le régime des aliments riches en phytoestrogènes.
    5. 5 Pensée positive, techniques de relaxation qui augmentent la résistance du corps au stress.
    6. 6 L'activité physique excessive, les sports professionnels nécessitant des stéroïdes anabolisants sont contre-indiqués.
    7. 7 Les contraceptifs oraux doivent être utilisés si indiqué, ne les abusez pas.
    8. 8 Il est important de traiter rapidement les maladies qui affectent les hormones.
    9. 9 Examens préventifs annuels chez le gynécologue, le thérapeute - une composante obligatoire de l'examen.

    Pour les humains, les œstrogènes sont des composés biochimiques nécessaires, à certaines concentrations tout au long de la vie.

    En plus de maintenir la fonction sexuelle et la santé reproductive, ils ont un effet multiple sur le corps, allant du renforcement du système immunitaire à la régulation de l'activité neuro-psychologique.

    L'utilisation des phytoestrogènes contenus dans les aliments a généralement un effet bénéfique, mais il est recommandé d'en discuter avec votre médecin.

    Top 50 des meilleurs phytoestrogènes (tableau)

    La plupart des gens ont probablement entendu dire que les produits à base de soja, tels que le tofu et l'édamam, sont des sources naturelles de phytoestrogènes, car ils contiennent de la génistéine et de la daydzein, des isoflavones.

    Dans les pays où le soja est peu consommé, peu de gens savent que les phytoestrogènes ne se trouvent pas seulement là. La principale vérité sur les produits contenant des phytoestrogènes est qu'ils sont traditionnellement considérés comme des produits "féminins" (dans la médecine orientale - "Yin"). Quoi que vous pensiez des phytoestrogènes, vous avez le droit de savoir quels aliments vous mangez et quelle est leur teneur en phytoestrogènes.

    En règle générale, les hommes évitent les aliments riches en isoflavones, lignanes et crudestan, alors que certaines femmes, au contraire, ont tendance à avoir le plus de régime possible. Et certaines personnes ont besoin de ces informations pour minimiser ou éviter la consommation d'EP en relation avec des contre-indications individuelles. Malheureusement, les fabricants ne divulguent pas ces informations et les lois sur l'étiquetage n'exigent pas, voire ne permettent pas, de les indiquer sur l'emballage.

    Vous trouverez ci-dessous un tableau des 50 sources naturelles les plus importantes qui vous aideront à déterminer les éléments à inclure dans votre régime alimentaire (ou non) en fonction de vos préférences. De nombreuses femmes recherchent ce type de nutrition pour réduire les symptômes de la ménopause. Certaines publicités vont jusqu'à "insister sur la nécessité de consommer des produits contenant du PV, car les phytoestrogènes peuvent considérablement réduire les symptômes post-ménopausiques", comme les bouffées de chaleur. Peu importe si elles peuvent aider avec les déséquilibres hormonaux, il est conseillé de consulter votre médecin avant d'utiliser des produits contenant des phytoestrogènes à cette fin.

    Vous trouverez ci-dessous les données obtenues lors de l’étude à l’Université de Toronto. L'étude a analysé un total de 121 produits alimentaires et sélectionné ceux qui contiennent des phytoestrogènes. On ne peut pas prétendre que ces aliments augmentent les œstrogènes. Les données du tableau ne reflètent que la teneur en phytoestrogènes dans les aliments, et non leur effet sur le corps humain.

    Remarque: le lin est un produit avec une teneur très élevée en PV, mais dans ce tableau, la teneur en lignan est particulièrement élevée. Dans d'autres études, nous avons rencontré des valeurs inférieures. Cela dépend peut-être de la variété étudiée et de la détermination des composants bioactifs de la graine (en totalité ou en purification).

    Quels aliments contiennent des œstrogènes

    Le manque d'œstrogènes peut être reconstitué non seulement à l'aide de médicaments, mais également grâce à des produits qui améliorent la production d'une hormone féminine aussi importante.

    Oestrogènes dans les aliments: leur rôle dans le corps ^

    Les œstrogènes sont présents dans le corps de chaque personne, mais ne sont prévalents que chez les femmes, raison pour laquelle ils sont considérés comme des hormones sexuelles féminines.

    Elles sont produites du début du cycle menstruel à la ménopause, mais leur nombre diminue de manière marquée. Dans de tels cas, des aliments riches en œstrogènes viennent à la rescousse pour combler leurs carences.

    Quelle est la valeur de l'œstrogène pour les femmes:

    • Augmenter le métabolisme;
    • Responsable d'un look féminin;
    • Stimule la croissance de l'endomètre et le désir sexuel.

    Symptômes de carence en œstrogène

    Les produits qui stimulent la production d'œstrogène doivent être consommés si les symptômes de son absence sont observés:

    • Gain de poids;
    • Pouls rapide;
    • Les marées;
    • Transpiration;
    • Diminution de la fonction sexuelle;
    • Vieillissement rapide;
    • Sautes d'humeur.

    Une carence en œstrogènes peut survenir en raison d’une infection de la glande pituitaire, d’un exercice excessif et d’un régime alimentaire malsain, ainsi que d’un certain nombre de troubles. Dans tous les cas, les œstrogènes dans les aliments aident à normaliser les hormones, mais sous réserve de l’élimination des causes profondes.

    Quels aliments contiennent des œstrogènes: listes, propriétés bénéfiques ^

    Les nutritionnistes recommandent de consommer les meilleurs et utiles produits féminins contenant des phytoestrogènes - des substances qui soutiennent le niveau d'hormones féminines "indigènes". Ils sont responsables de la beauté des dames, prolongent la jeunesse. Que chercher pour eux?

    Quels aliments contiennent l'hormone œstrogène: les fruits

    Les amateurs de fruits peuvent obtenir de l'œstrogène si vous mangez ce qui suit:

    • Melons: nettoie les intestins, normalise le travail du cœur et des vaisseaux sanguins, supprime le cholestérol, améliore le fonctionnement du système nerveux et l'état de la peau, prévient les sautes d'humeur, stimule la production de sérotonine;
    • Mandarines: améliorent la structure du nerf optique, normalisent les processus digestifs, empêchent la multiplication des bactéries dans l'intestin;
    • Cépages: un effet bénéfique sur le cœur, stabilise la pression artérielle, prévient le développement de thrombose;
    • Abricots: améliore la mémoire, prévient l'anémie, nettoie la peau, profite des varices.

    Quels aliments contiennent des œstrogènes: les légumes

    En plus des fruits, de tels produits pour la production d'œstrogènes ont un effet très positif sur la santé des femmes:

    • Carottes: prévient le développement de la cécité, réduit la glycémie, renforce les parois des vaisseaux sanguins, stabilise le métabolisme;
    • Chou: élimine les toxines et le cholestérol, guérit les ulcères, facilite le bien-être en cas de maladies du foie, réduit la concentration de glucose;
    • Aubergine: améliore le flux de la bile, stimule le métabolisme;
    • Citrouille: normalise la digestion, améliore la vue, stabilise la pression artérielle, renforce l'immunité, réduit l'inflammation;
    • Tomates: réduire le risque de développer des tumeurs, éliminer les toxines, renforcer le système immunitaire.

    Produits contenant des œstrogènes pour les femmes: TOP-5

    Substituts d'œstrogène naturel: produits contenant du phytoestrogène et des composés ressemblant à de l'œstrogène

    En plus des produits ci-dessus à haute teneur en œstrogène, les médecins recommandent d’utiliser d’autres:

    • Graines de lin: elles ont des propriétés antioxydantes, empêchent le développement de tumeurs. Ils ont besoin de manger, comme le son, préalablement dilué avec de l'eau;
    • Légumineuses: elles contiennent des isoflavones et une grande quantité de protéines, ainsi que du tryptophane, qui stimule la production de sérotonine - l’hormone du bonheur;
    • Café: augmente significativement la concentration en œstrogène, mais pour maigrir cela ne peut que faire mal, car une surabondance de ces hormones rend difficile la perte de poids;
    • Tofu: il adoucit le syndrome prémenstruel, contient de nombreux phytoestrogènes;
    • Fruits secs: leur concentration en phytoestrogènes est très élevée. En utilisant de tels produits contenant de l’estrogène, l’hormone féminine, il est possible de prolonger la jeunesse, de soulager les symptômes du syndrome prémenstruel et de la ménopause.

    Œstrogènes naturels dans les herbes et les plantes

    Oestrogène naturel dans les plantes: décoctions, thés et décors

    Pour augmenter la concentration d'œstrogènes dans le corps, il est nécessaire d'utiliser des décoctions et des thés à base d'herbes médicinales:

    En plus de la normalisation des niveaux hormonaux, ils renforcent le système immunitaire, empêchent le développement de nombreuses maladies et ont un effet positif sur la peau et les ongles.

    Quels aliments contiennent des œstrogènes et de la progestérone

    La balance d'oestrogène et de testostérone chez les femmes

    Connaître le niveau d'oestrogène et de testostérone dans le corps est assez simple. Il est nécessaire de consulter un médecin (endocrinologue, gynécologue) et de passer les tests. Après cela, le médecin vous prescrira un traitement avec des médicaments, le plus souvent des hormones.

    • L'hormonothérapie est utilisée depuis longtemps et a guéri plus d'une génération. Vous ne devez donc pas écouter d'histoires d'horreur sur le taux de croissance de la graisse et des poils après ces pilules hormonales.
    • Des médicaments bien choisis normalisent l'équilibre et améliorent le niveau de vie.

    Le manque de progestérone associé à l'œstrogène se traduit par une détérioration de l'état de santé général et l'apparition de problèmes «du côté féminin», mais si vous mangez des noix, des poivrons, des olives et des avocats, le déséquilibre peut être résolu avec succès.

    Produits de réduction des œstrogènes

    La surabondance d'œstrogènes affecte également le corps:

    • Des taux élevés d'œstrogènes sont souvent causés par des œstrogènes synthétiques, présents dans de nombreux articles ménagers: bouteilles en plastique et verrerie, shampooings, produits cosmétiques et d'hygiène, pesticides et produits d'origine animale.
    • Si vous vous penchez excessivement sur la bière, le café, les produits d'origine animale (Burenka a déjà été «nourrie» d'hormones au cours de sa vie pour croître plus rapidement), consommez beaucoup de sucre, de sel et de boissons gazeuses, votre niveau d'œstrogène sera alors augmenté.
    • En outre, de nombreuses femmes dans le corps produisent excessivement leurs propres œstrogènes naturels.

    L'utilisation de produits contenant des phytoestrogènes aidera à apporter des œstrogènes synthétiques et naturels. Ils vont se lier aux récepteurs d’œstrogènes, les remplacer et les neutraliser.

    • Refusez les produits nocifs et vos hormones reviendront progressivement à la normale.
    • Mangez des aliments qui aident à réduire les œstrogènes. Ils ne sont pas nombreux - tout d’abord, il s’agit d’alcool, de raisins rouges et de courgettes, mais ils ne font qu’égaliser le contexte hormonal.

    Comment manger des aliments contenant de l'œstrogène: les recommandations des médecins ^

    Pour tirer le meilleur parti des produits augmentant les taux d'œstrogènes chez les femmes, vous devez suivre des règles simples:

    • Tout aliment ne retient la plus grande quantité de substances utiles qu’avec un traitement thermique minimal, sinon la concentration en phytohormones qu’elle contient sera très faible;
    • Vous ne devez pas espérer qu'en mangeant des produits qui augmentent les œstrogènes une fois, vous pouvez normaliser le contenu de cette hormone: pour cela, vous devez enrichir votre menu avec eux et manger constamment;
    • Les scientifiques pensent que la bière contient la plus grande concentration d'œstrogènes. C'est pourquoi les hommes qui boivent beaucoup de cette boisson alcoolisée présentent des formes féminines sur le corps: une poitrine élargie et des dépôts de graisse sur les cuisses. Cependant, il ne peut pas être consommé en grande quantité afin d'éviter les problèmes de santé et l'alcoolisme;
    • En plus des produits augmentant le taux d’œstrogènes, vous devez prendre les médicaments prescrits par votre médecin.