Causes et traitement de la miction rare chez l'homme

Chez les femmes

L'une des principales fonctions du corps pour le maintenir en bonne santé est l'élimination des produits de dégradation. Cette fonction est assurée par les organes du système excréteur. Ces organes comprennent les reins. Le fonctionnement normal des reins est l'élimination des produits métaboliques sous forme liquide, notamment avec l'urine. Une miction rare, tant chez l'homme que chez la femme, constitue une violation de la fonction excrétrice rénale, ce qui peut avoir des conséquences graves, notamment pour le corps de l'homme. Quelles sont les véritables causes de cette pathologie, en tant que miction rare chez l'homme, et comment faire face à cette pathologie?

Causes de mictions rares et symptômes

Ishuria est l'incapacité de vider la vessie par elle-même. Cette raison est l'une des plus fréquentes lors d'une hospitalisation d'urgence chez des patients hospitalisés. Le syndrome des mictions rares est une affection urologique complexe qui, dans les cas avancés, peut menacer la vie du patient. La miction rare est également appelée dysurie. Les causes de ce syndrome peuvent être:

  • violation de la filtration glomérulaire dans les reins;
  • troubles de la conduction rachidienne dans le type descendant;
  • urolithiase;
  • maladies de la vessie;
  • spasme des uretères;
  • problèmes d'appareil urinaire;
  • surdosage de diurétiques;
  • consommation excessive de boissons alcoolisées.

Quelles que soient les raisons énumérées, la miction rare chez l'homme est une raison sérieuse de consulter un urologue. Mais le problème réside également dans le fait que les mictions rares ne déclenchent pas immédiatement une alarme. Par exemple, une diurèse améliorée, c'est-à-dire des mictions fréquentes, cause beaucoup d'inconvénients et, par conséquent, avec une telle pathologie, il est immédiat de contacter un médecin. Que ne peut-on pas dire de la mauvaise diurèse, c’est-à-dire de la dysurie.

Les causes de mictions rares chez les hommes et les femmes comprennent les effets des opérations sur les organes pelviens, le processus cicatriciel, les tumeurs de l'urètre et l'obstruction de sa lumière. Toute pathologie conduisant à la formation d'adhérences dans le système urinaire masculin conduit à une dysurie.

Si la miction rare chez l'homme est causée par des spasmes, cette affection est accompagnée de symptômes d'excitation nerveuse. Au contraire, on observe une miction rare paralytique chez l'homme, dans le contexte d'une activité nerveuse et physique fortement réduite. Mais les mictions mécaniques rares s'accompagnent de la présence de calculs et de sable dans le pelvis rénal et, à la suite de cette affection, de la présence de caillots sanguins et de mucus.

Les symptômes de l'état décrit sont des pulsions rares qui ne sont pas satisfaites par la vidange de la vessie. En raison de l'accumulation d'urine, une saillie élastique étroite se trouve dans la partie inférieure de la paroi molle de l'abdomen. Au fil du temps, des douleurs coupantes aiguës se produisent, associées à un étirement excessif des parois de la vessie. Les rares envies d'uriner s'accompagnent de douleurs et d'une sensation de pression excessive. Dans ce cas, l'urine est excrétée en petites quantités ou pas du tout. Si la rétention d'urine est incomplète, l'étude révèle la présence d'urine résiduelle dans la cavité de la vessie.

Diagnostic et traitement de la dysurie chez l'homme

L’approche pour traiter les mictions rares implique deux points principaux:

  1. Enlèvement de l'urine accumulée de la vessie.
  2. Élimination de la cause qui a causé la rétention d'urine dans le corps.

Si l'urine n'a pas été excrétée du patient pendant une longue période, alors, parallèlement à l'image de la maladie sous-jacente, des infections des reins et des uretères de type ascendant sont ajoutées.

L'excrétion d'urgence de l'urine est réalisée par cathétérisme et à l'aide d'opérations telles que la ponction capillaire sus-pubienne, la cystostomie à trocart et l'épicystostomie. Il va sans dire que toutes ces manipulations sont effectuées dans un hôpital dans les conditions les plus strictes d'asepsie et d'antisepsie.

Il est à noter qu'avec le drainage de la vessie à l'aide d'une ponction sus-pubienne par un trocart et d'un cathéter en caoutchouc permanent avec la simplicité apparente et l'absence de douleur de l'intervention, le début des conséquences n'est pas exclu.

Ces effets se traduisent généralement par un dégraissage de la vessie avec un lissage supplémentaire du réflexe réflexe. Afin d'éviter ces conséquences, la cavité vésicale est traitée avec des solutions antiseptiques avec remplissage et rétention de liquide dans la vessie afin d'activer la réponse réflexe du corps.

Également dans le traitement de la miction rare chez les hommes avec l'aide du cathétérisme, un microtraumatisme de la membrane muqueuse de l'urètre et de la cavité interne de la vessie, une infection des voies urinaires inférieures (par exemple, la cystite, l'urétrite) est possible. Ces conséquences, à leur tour, peuvent entraîner le développement d'une pyélonéphrite et même d'une urosepsie.

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent:

Miction rare chez l'homme

L'état satisfaisant des organes du système urogénital fait partie intégrante de la santé humaine et affecte directement la qualité de la vie. L'un des troubles les plus courants des fonctions physiologiques du corps est une violation de la miction chez l'homme. Des processus compliqués de filtration du sang dans les reins et de libération rapide de l'urine du corps sont nécessaires au maintien de l'homéostasie. L'apparition d'un inconfort pendant la miction, une diminution ou une augmentation de la quantité d'urine peuvent indiquer un certain nombre de maladies du système génito-urinaire et d'autres systèmes du corps. Si vous rencontrez de tels problèmes, vous devriez consulter un urologue. Il est préférable de ne pas reporter la visite à un spécialiste, car toute pathologie peut être traitée avec beaucoup plus de succès aux stades précoces.

Types de troubles de la miction chez les hommes

Les violations de la miction se caractérisent par des symptômes cliniques brillants et divers. Il existe les types suivants de troubles de la miction:

  • La variation du nombre de mictions par jour: dans ce type de trouble, le volume des urines peut varier ou rester dans les limites de la normale;
  • La survenue de douleur pendant la miction: la douleur peut survenir pendant l'envie d'uriner ou directement au cours du processus, peut irradier vers le périnée;
  • Énurésie: chez les hommes, on observe une incontinence urinaire, une envie d'uriner et une sensation de plénitude dans la vessie, en règle générale, sont absentes;
  • Modification du volume d'urine: normalement, la quantité d'urine excrétée doit être approximativement égale à la quantité de liquide consommée par jour, et dépend également du poids corporel de l'homme. La diminution du volume d'urine s'appelle l'oligurie et l'augmentation est la polyurie. Anurie - la cessation complète de l'excrétion de l'urine est une conséquence d'une insuffisance rénale aiguë;
  • Strangurie: difficulté à uriner en raison d'obstructions des voies urinaires d'étiologies diverses;
  • Décoloration de l'urine, présence d'impuretés pathologiques: souvent une conséquence de maladies inflammatoires des voies urinaires;

Les troubles les plus fréquents sont la strangurie et les mictions rares chez l'homme. En outre, des troubles urinaires souvent provoqués par des maladies inflammatoires des organes urinaires, ainsi que par des infections sexuellement transmissibles.

Pourquoi les troubles urinaires surviennent-ils chez les hommes?

De nombreuses maladies sont accompagnées de troubles de la miction. Selon le tableau clinique, on peut supposer la présence d’une pathologie spécifique. Cependant, il est possible de déterminer avec précision les causes de la déficience urinaire chez les hommes uniquement après un examen approfondi par un urologue et, si nécessaire, par un néphrologue. Les principales maladies caractérisées par des troubles de la miction:

  • Maladies inflammatoires (cystite, urétrite). Avec le développement de la réaction inflammatoire, le besoin augmente, la douleur apparaît pendant la miction. Du sang peut apparaître dans les urines.
  • Pathologie du rein (glomérulonéphrite, pyélonéphrite). En raison de la filtration défectueuse et de la réabsorption des liquides, le volume de l'urine excrétée peut changer au cours de la journée, des impuretés apparaissent;
  • Obstruction de différentes parties du tractus urinaire (calculs, tumeurs, contractions). Il est possible qu’il soit difficile d’uriner, d’augmenter ou de diminuer la miction pendant la journée;
  • Processus infectieux dans les organes urinaires (prostatite, orchite). Accompagné de douleur, une violation du nombre de mictions;
  • Troubles métaboliques (diabète);
  • Troubles hormonaux (pathologies de l'adénohypophyse, des glandes surrénales);
  • Traumatisme aux organes urinaires;

Causes de la miction rare chez l'homme

C'est précisément la réduction de la fréquence des mictions qui est une manifestation dangereuse de diverses maladies. Son danger réside dans le fait que l'homme ne remarque pas immédiatement ce symptôme et ne peut demander l'aide d'un médecin avant longtemps. Les facteurs les plus fréquents dans le développement de ce processus pathologique sont l'obstruction de la lumière de l'uretère par une tumeur ou des calculs dans l'urolithiase. La cause en est souvent un spasme des cellules musculaires lisses, incluses dans la structure de l'urètre, des uretères et de la vessie. Le spasme est causé par un surmenage nerveux général, la prise de certains médicaments et une pathologie de l'innervation. Lorsque l'urine retient son corps, les symptômes cliniques suivants apparaissent:

  • Après avoir uriné, il n'y a plus aucune sensation de vider la vessie.
  • L'apparition de douleurs dans le bas-ventre;
  • Violation générale du bien-être;

Une miction rare est un symptôme typique de la rétention urinaire chronique. En outre, les mictions rares sont caractérisées par la présence d'urine résiduelle dans la vessie immédiatement après la miction.

Strangurie: causes

Strangurie est caractérisée par une difficulté à uriner. Les maladies suivantes conduisent à cette pathologie:

  1. Le rétrécissement de l'urètre dû à un adénome de la prostate. Les nouvelles croissances de la prostate sont très courantes chez les hommes de plus de 50 ans. Dans certains pays, un dépistage est même effectué pour identifier les signes d'un processus tumoral naissant dans la prostate. La difficulté de la miction est dans ce cas due à la compression mécanique de la proportion de la glande prostatique augmentée à l'urètre en raison du néoplasme;
  2. Urolithiase. Dans cette maladie, il y a obstruction d'une partie du tractus urinaire par la pierre (pelvis rénal, uretère, vessie, urètre). La maladie se développe sur le fond des désordres métaboliques et peut être exacerbée par les violations d'un régime spécial. En outre, lorsque la lithiase urinaire, des douleurs aiguës peuvent apparaître dans la région transversale, l’apparition de sang dans l’urine due à la traumatisation du calcul épithélial;
  3. Inflammation de la prostate: la compression de l'urètre est à la base du développement de la difficulté à uriner. En cas d'inflammation, gonflement et augmentation de la taille des deux segments de la prostate. L'intoxication générale du corps, la fièvre, la dysfonction érectile et l'apparition d'impuretés pathologiques dans l'urine sont d'autres symptômes.
  4. Urétrite, cystite: dans ces maladies inflammatoires, la miction est principalement gênée par un syndrome douloureux prononcé. Un homme retient involontairement de l'urine pour réduire l'intensité de la douleur. En plus de la douleur, il se caractérise par de fortes démangeaisons ou des brûlures dans l'urètre;
  5. Balanite, balanoposthite: en raison du développement du processus pathologique dans les tissus du gland du pénis et du prépuce, difficulté à uriner. Cela est dû au développement de l'œdème et au chevauchement partiel de l'entrée de l'urètre. En outre, ces maladies sont accompagnées de douleur, d'hyperhémie des parties affectées du pénis. Il existe un risque d'infection par le haut dans d'autres organes urinaires.

Diagnostic et traitement des troubles urinaires chez l'homme

Étant donné le nombre considérable de pathologies associées à ces troubles ou à d'autres troubles de la miction, il est très important de subir un examen complet par un spécialiste. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, consultez immédiatement l’urologue. La conception de l'enquête dépend des plaintes et des caractéristiques individuelles spécifiques de chaque patient. Cependant, les méthodes standard pour examiner les hommes souffrant de troubles urinaires incluent:

  • Test sanguin clinique général;
  • Analyse d'urine générale: une attention particulière est accordée à la présence de globules sanguins, de cylindres, de protéines;
  • Examiner la diurèse quotidienne;
  • Un frottis sur la flore bactérienne de l'urètre avec suspicion d'étiologie infectieuse du processus;
  • Radiographie des reins, des uretères, de la vessie pour la détection du tartre, de leur localisation, de leur taille;
  • Échographie des reins pour étudier l'état du parenchyme rénal;
  • Échographie de la prostate;

Après avoir mené une enquête et obtenu les résultats des tests, le médecin choisira individuellement un schéma thérapeutique pouvant inclure des méthodes conservatrices et chirurgicales (pour la lithiase urinaire, les néoplasmes des voies urinaires). Il est extrêmement indésirable de se soigner soi-même, des médicaments non contrôlés peuvent supprimer les symptômes, mais n'agissent pas sur la cause immédiate des troubles de la miction.

Miction rare

Une miction rare peut être le résultat de maladies du système génito-urinaire. Pendant l'envie d'uriner, ressentez de la douleur et de la douleur. L'urine va lentement, goutte à goutte. Parfois, l'absence d'urine est notée du tout. Cette condition nécessite un traitement immédiat.

Taux de miction

Le fonctionnement normal des reins est l'élimination des produits métaboliques sous forme liquide, notamment avec l'urine. Une miction rare, tant chez l'homme que chez la femme, constitue une violation de la fonction excrétrice rénale, ce qui peut avoir des conséquences graves. Vous devez savoir que le nombre d'urinations chez une personne en bonne santé varie entre 4 et 6 par jour. En outre, ces chiffres - en vue de la vidange complète et rapide de la vessie.

La quantité quotidienne d'urine administrée à une personne en bonne santé est de 1,5 litre. Cette quantité d'urine est libérée par un adulte pendant la journée. En raison de la nature du système urogénital, les femmes peuvent uriner un peu plus souvent que les hommes. Pour les femmes, se rendre aux «toilettes» est considéré comme normal 8 à 9 fois par jour. Pour les personnes âgées, ces taux sont inchangés. Mais chez les enfants, la quantité de miction et la quantité d'urine administrée dépendent de l'âge.

La quantité d'urine excrétée peut augmenter en raison du flux supplémentaire de liquide dans le corps, de légumes de saison, de fruits, de baies, etc. La quantité d'urine peut diminuer en cas de transpiration intense ou à la suite d'un trouble des selles, accompagné de vomissements et de diarrhée. La nuit, normalement, beaucoup moins d'urine est excrétée que pendant la journée.

Causes de mictions rares

La maladie est physiologique et pathologique. Dans les troubles physiologiques du système urinaire associés à des causes fonctionnelles ou à court terme qui sont facilement éliminés et ne représentent pas une menace pour la vie et la santé. Quant à l’oligurie pathologique, elle est dangereuse et nécessite un diagnostic et un traitement immédiats.

Ishuria est l'incapacité de vider la vessie par elle-même. Cette raison est l'une des plus fréquentes lors d'une hospitalisation d'urgence chez des patients hospitalisés. Le syndrome des mictions rares est une affection urologique complexe qui, dans les cas avancés, peut menacer la vie du patient. La miction rare est également appelée dysurie.

Une miction rare se développe en raison d'une violation du processus de formation de l'urine et de son élimination de la vessie. Cela est dû à des maladies inflammatoires des reins, à la dégénérescence des tissus rénaux, à un apport insuffisant de liquide dans le corps. L'urine peut rarement être excrétée à la suite d'une anomalie de la moelle épinière.

Les raisons les plus courantes pour lesquelles les patients développent une miction rare sont les suivantes:

  • insuffisance rénale aiguë;
  • la formation de calculs rénaux et, par conséquent, l'obstruction de l'uretère avec une pierre;
  • tumeurs du rein;
  • pathologie du système cardiovasculaire;
  • troubles hormonaux et ménopause;
  • déshydratation grave due aux vomissements et à la perte de sang;
  • troubles du système nerveux;
  • infections sexuellement transmissibles;
  • maladies gynécologiques;
  • adénome de la prostate chez les hommes.
  • consommation excessive de boissons alcoolisées.

Si une telle miction se développe pour des raisons de grossesse, il s'agit d'un symptôme très alarmant. Après tout, il existe un risque de développer une intoxication du fœtus par les produits de désintégration.

Symptômes communs

Souvent, les premiers symptômes de troubles urinaires ne sont pas immédiatement reconnus par les patients et ne provoquent pas d’anxiété. De nombreuses personnes associent de rares visites aux toilettes à des changements liés à l'âge, à une perturbation hormonale et ignorent pendant longtemps le problème, ce qui retarde la visite chez le médecin. Un tel comportement peut entraîner une aggravation de la pathologie en développement et de la phase aiguë de la maladie. Par conséquent, il est important d’être guidé dans les taux de miction afin de diagnostiquer les troubles le plus tôt possible.

Un symptôme caractéristique de la dysurie est une envie rare d'uriner. Et ils ne passent pas après la vidange, ce qui est également très douloureux et difficile. À la palpation du bas-ventre, une vessie hypertrophiée se présente sous la forme d'une saillie dense et serrée.

Une miction rare est parfois associée à une ishurie. Il y a une douleur aiguë dans le bas-ventre. Il se développe en raison de l'étirement excessif des parois du corps. Il ne peut y avoir aucune envie. Parfois, l'urine sort de la vessie en continu, goutte à goutte. Cette affection est associée à une douleur constante dans le bas de l'abdomen, de la fièvre.

Miction rare chez l'homme

Les hommes développent une dysurie aiguë et chronique. La miction rare et aiguë commence soudainement. Il y a une douleur vive et une envie fréquente dans le bas de l'abdomen, mais l'urine est très dure. La dysurie chronique, au contraire, se manifeste d'abord de manière asymptomatique. L'homme a des problèmes d'urination uniquement lorsque la maladie se développe à un stade plus visible. Il doit se fatiguer avant que l'urine ne soit expulsée, goutte à goutte.

Maladies causant une miction rare chez l'homme:

  • prostatite aiguë et chronique;
  • hyperplasie glandulaire de la prostate;
  • la fibrose (sclérose) de la prostate;
  • balanoposthite;
  • adénome de la prostate;
  • rétrécissement de l'urètre.

L'excrétion urinaire rare chez les hommes atteints de pathologies de la prostate est souvent accompagnée de dysfonctions érectiles, d'une faiblesse générale et de douleurs dans la région périnéale. À propos d’Ishuria parlent d’une incapacité absolue à vider la vessie. Un cathéter est utilisé pour éliminer l'urine. Avec une ischurie paradoxale, les parois de la vessie sont étirées, mais le patient ne peut pas uriner seul. Même avec une vessie bondée chez les hommes, l'urine continue à couler.

Miction rare chez les femmes

Une urination rare chez la femme est due à une lithiase urinaire, à des tumeurs, à diverses pathologies du système nerveux, ainsi qu’à des maladies inflammatoires des organes d’excrétion. Les femmes ont des douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen, une pression désagréable. La rétention urinaire chronique chez les femmes est due à une tumeur des organes génitaux ou de l'urètre, si elle entraîne une compression.

Les violations de la miction chez les femmes peuvent se produire lorsque:

  • fibromes utérins;
  • adénocarcinome de l'utérus;
  • 3-4 degrés d'adénomyose;
  • prolapsus de l'utérus;
  • syndrome prémenstruel;
  • ménopause féminine (ménopause);
  • de la grossesse.

Surtout devrait alerter la miction rare pendant la grossesse. Compte tenu de la situation particulière, la charge sur les reins et d'autres organes est fortement augmentée, de sorte que la probabilité de divers types de troubles augmente avec la durée de la grossesse. De plus, une miction rare pendant la grossesse, même de forme physiologique, est dangereuse en raison du fait que les produits de décomposition, les toxines s'accumulent dans le corps et que l'équilibre eau-sel est perturbé. Cette condition peut avoir un certain nombre de conséquences négatives, à la fois pour la mère et pour l'enfant.

Causes de la rétention d'urine chez les enfants

Les principales causes de rétention d’urine chez les enfants d’âge primaire et scolaire sont les mêmes que chez les adultes. Cependant, il convient de garder à l'esprit que, à mesure que l'enfant grandit, la quantité quotidienne d'urine et la quantité de miction diminuent. C'est un processus physiologique naturel. Si l'écart par rapport aux normes n'est pas associé à une restructuration liée à l'âge, les parents devraient toujours montrer le bébé au médecin et passer les tests nécessaires.

Causes de la miction rare chez les nourrissons:

  • augmentation de la teneur en graisse du lait maternel de la mère;
  • violation du régime d'alcool;
  • diminution physiologique du débit urinaire par jour à mesure que l'enfant grandit.

Les causes de mictions rares chez les enfants peuvent être associées à l’état du système nerveux et à une altération de l’équilibre eau-sel. La miction rare chez les enfants, quelle que soit la maladie, nécessite un diagnostic attentif, un traitement médicamenteux à long terme et, dans certains cas, une intervention chirurgicale. L'automédication est inacceptable.

Diagnostic de la maladie

La miction rare chez les hommes et les femmes n'est pas considérée comme un problème tant qu'il n'y a pas de signes évidents de pathologie. Parmi les symptômes secondaires du trouble, on peut noter l'apparition de:

  • douleur pendant la miction ou douleur après l'arrêt de l'écoulement de l'urine;
  • sentiment de vidange incomplète de l'urée;
  • douleur persistante ou périodique dans le bas de l'abdomen;
  • dans les urines, écoulement muqueux ou sanguin.

Si la quantité d'urine sécrétée est inférieure à la norme, mais qu'une personne ne présente pas de symptômes désagréables, il est nécessaire de l'examiner. Ce phénomène peut être à la fois une variante de la norme et le développement d’un processus pathologique, qui peut être asymptomatique pendant un certain temps. Malheureusement, cela est souvent observé dans le cancer.

Avant d’aller chez le médecin urologue soupçonné d’un débit urinaire insuffisant, il est possible de réaliser un simple test à domicile. Pour ce faire, il est nécessaire de mesurer la quantité de liquide consommée (y compris les entrées, les jus, les boissons chaudes, etc.) et la quantité émise pendant la journée, en la collectant à chaque fois dans un récipient approprié. Si l'urine collectée est inférieure de 20 à 30% au liquide consommé, nous pouvons parler de la santé complète du système urinaire. En l'absence d'une plus grande quantité d'urine, il est utile de contacter un spécialiste.

En contactant un spécialiste, le patient sera diagnostiqué. Initialement, il s'agira d'un ensemble de symptômes, y compris la présence de facteurs supplémentaires qui réduisent la miction (vomissements, diarrhée, température corporelle élevée, etc.). Le spécialiste effectuera également une étude des organes pelviens à l'aide d'ultrasons, de tomodensitométrie et de cytoscopie. En laboratoire, le sang et l'urine seront examinés afin d'identifier la flore bactérienne et la présence d'un processus inflammatoire. Si nécessaire, un traitement supplémentaire peut être effectué par un andrologue chez l'homme ou par un gynécologue chez la femme.

Traitement

Principalement pour l'élimination de la rétention urinaire aiguë cathétérisme appliqué - dans les cas d'urgence, pour faciliter la libération de l'urine. L’utilisation fréquente d’une telle procédure a pour conséquence que la vessie s’entraîne progressivement. Pour éviter cela, les médecins préfèrent un traitement conservateur. Parmi les procédures efficaces devrait noter un bain de siège. Le médecin prescrit sa durée et sa température individuellement. Les compresses sur la vessie aident également.

Le traitement des causes neurogènes de miction rare n’est effectué qu’après un diagnostic approprié en clinique. Une intervention chirurgicale est prescrite pour l'inefficacité des mesures décrites ci-dessus. Il est recommandé aux hommes et aux femmes de faire des exercices pour entraîner les muscles du périnée. Il est important de suivre un régime: consommez le moins possible de nourriture irritante pour les voies urinaires, limitez la quantité de sel et buvez plus d'eau.

La dysurie nécessite un traitement rapide. Il conduit à des maladies infectieuses et inflammatoires du système excréteur. Une miction prolongée provoque une augmentation de la quantité de substances toxiques dans le sang et menace la mort.

Pourquoi une miction rare et peu fréquente?

L’élimination des produits de désintégration est l’une des tâches principales du corps pour le maintenir dans un état normal. Cette fonction est attribuée aux organes du système excréteur, notamment les reins.

A l'état normal, ils contribuent à la production d'urine, dans laquelle se trouvent les produits du métabolisme. L'excrétion d'urine rare est une violation des fonctions excrétoires, entraînant des conséquences complexes. Quelles sont les causes réelles de cette pathologie?

Causes de la pathologie

Le problème peut se développer à la suite d'irrégularités dans le processus de production d'urine et dans son élimination de l'urètre. Cela se produit en raison d'une inflammation des reins, d'une dystrophie des tissus, d'une quantité insuffisante de liquide pénétrant dans le corps. L'urine est rarement émise même si l'efficacité de la moelle épinière est altérée.

Prérénal

Elle peut être due à des troubles circulatoires dans le corps ou à une diminution de l'apport sanguin normal de rein aux reins. Les autres conditions préalables comprennent des troubles cliniques entraînant une libération supplémentaire de saignement liquidien, de diarrhée, de vomissements et une augmentation de la transpiration.

Rénal

Il est considéré comme une conséquence de la dysfonction rénale complète ou partielle - altération de la capacité à traiter et à émettre de l'urine, de la glomérulonéphrite, de l'embolie, d'une forme aiguë de pyélonéphrite, de l'anémie et de modifications pathologiques des vaisseaux. Le travail des reins peut être altéré en raison de blessures ou d’effets secondaires causés par des médicaments.

Postrenal

La raison principale réside dans les phénomènes de nature obstructive. Le blocage des canaux urétraux peut ralentir le drainage du liquide. La première raison peut être des concrétions, des tumeurs, des caillots sanguins. Une rare émission d'urine chez l'homme est souvent le résultat d'un adénome de la prostate ou d'une prostatite. Les urgences sont considérées comme un grand danger lorsqu'il n'y a qu'un seul rein.

Fausse oligurie

Lorsqu'un adulte émet de l'urine en petites portions, mais que cela n'est pas dû à une maladie rénale ni à une douleur, il peut y avoir une raison - faible consommation de liquide ou augmentation du taux de transpiration. Ces manifestations ne sont pas considérées comme une déviation de la norme et sont appelées fausse oligurie.

Il en va de même avec les enfants - lorsqu'un enfant urine rarement, mais n'exprime pas en même temps son anxiété, il convient d'augmenter le débit de liquide pendant la journée. Il n'est pas recommandé d'amener le corps à une déshydratation sévère, car cette affection entraîne une insuffisance rénale.

Symptômes de petite miction

Très souvent, les signes de ce trouble ne sont pas immédiatement reconnus, de nombreux patients ne manifestant pas d’anxiété. La plupart expliquent les rares visites aux toilettes, le changement d’âge, l’échec des niveaux hormonaux. Dans le même temps, la visite d'un spécialiste est différée indéfiniment. Une telle attitude peut provoquer le développement d'une pathologie et le passage de la maladie au stade aigu. Pour cette raison, le taux d'émission d'urine doit être surveillé afin de détecter les anomalies à un stade précoce.

Le trait caractéristique est considéré comme désir peu fréquent d'émettre un urinv. Cependant, après avoir été vidés, douloureux et gênants, ils ne disparaissent pas. La palpation du bas-ventre aide à détecter une urée hypertrophiée, serrée et compactée.

Rare émission d'urine parfois associée à une ishurie. Il existe une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen, due à une trop grande dilatation des parois de l'urée. Dans ce cas, le besoin peut ne pas se produire. Parfois, l'urine est excrétée sans interruption, mais en gouttes. Cette affection est combinée à une douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen et à de la fièvre.

Caractéristiques chez les femmes enceintes

Au cours d'une telle période, les rares émissions d'urine peuvent être dues à la pression de l'utérus sur les voies urétrales, ce qui empêche les reins de supporter l'extraction de liquide. La deuxième raison peut être associée à une hydrophilie accrue des tissus, qui s'accompagne de poches, de nature interne ou externe, ou d'hydropisie.

Les femmes enceintes doivent être supervisées par un médecin. En cas d'identification des signes caractéristiques, le spécialiste prescrira le traitement nécessaire, établira des jours de jeûne, préparera le mode de consommation, un régime alimentaire.

Dr. Komarovsky à propos de la petite miction chez un enfant

Les symptômes de l'oligurie chez les enfants peuvent survenir pour les mêmes raisons que chez les patients adultes.

Un expert bien connu estime que E. coli est la première cause du développement d'une telle pathologie. Pour cette raison, ce sont principalement les filles qui sont à risque. Les caractéristiques structurelles du système urétral permettent aux bactéries de pénétrer rapidement dans les canaux, l'urée et les reins.

Komarovsky pense qu'un tel problème est très dangereux pour les nourrissons, il doit être traité à tout moment pour ne pas laisser passer au stade chronique.

Le médecin affirme qu'il est nécessaire de traiter avec des antibiotiques, car la microflore intestinale est rétablie beaucoup plus rapidement que les reins eux-mêmes. Le traitement prend environ deux semaines, mais après trois jours, l'état de l'enfant s'améliore considérablement.

Diagnostic de la maladie

Rare émission d'urine, chaque patient ne considère pas comme un problème jusqu'à l'apparition de signes pathologiques évidents. Dans les symptômes secondaires sont notés:

  • l'apparition de douleur lors de l'émission d'urine ou une douleur à la fin du processus;
  • sensations que la vessie n'est pas complètement vidée;
  • signes douloureux douloureux de nature permanente ou périodique dans le bas de l'abdomen;
  • détection dans l'urine muqueuse ou le sang.

Lorsque la quantité d'urine émise n'atteint pas la norme mais que la personne ne ressent pas de symptômes désagréables, il est nécessaire de subir un examen obligatoire.

Ce phénomène peut être considéré comme la norme ou le début d'un processus pathologique qui peut durer un certain temps sans symptômes. Malheureusement, cela se voit le plus souvent chez les patients en oncologie.

Avant de consulter un médecin qui se plaint d'une insuffisance d'urine, il est autorisé à effectuer un test de luminosité à la maison. À cette fin, pendant la journée, la quantité de liquide consommée (premiers repas, jus de fruits, tisanes, etc.) et la quantité d’urine collectée dans un récipient séparé sont mesurées. S'il s'avère être inférieur de vingt pour cent, la santé est bonne. Mais lorsque la différence est plus significative, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.

Le spécialiste prescrit un examen diagnostique. Pour commencer, tous les symptômes sont collectés, ce qui peut inclure des facteurs supplémentaires pour réduire les émissions urinaires - diarrhée, vomissements, etc. Le médecin examine les organes situés dans la région pelvienne à l'aide d'une échographie, d'une cytoscopie et d'une tomographie informatisée.

Des tests urinaires et sanguins seront effectués pour détecter les maladies inflammatoires. Si nécessaire, traitement prescrit.

Traitement de la miction rare

Pour éliminer les retards dans la libération de l'urine, il est nécessaire d'appliquer un cathétérisme - il est utilisé dans des situations d'urgence. L'utilisation fréquente de cette procédure n'est pas souhaitable, car elle provoque un détournement de la vessie.

Pour éviter cela, le spécialiste prescrit un traitement conservateur. Les procédures efficaces comprennent les bains sessiles. Leur durée et leur régime de température sont déterminés individuellement. Excellente aide compresse dans l'urètre.

Le traitement des causes d’émission rare ne peut être effectué qu’après le diagnostic nécessaire, organisé en milieu clinique. Des interventions chirurgicales peuvent être prescrites si les mesures ci-dessus n'apportent pas le résultat approprié.

On recommande aux patients de suivre une série d'exercices qui aident à entraîner les tissus musculaires du périnée. Il est très important de suivre un régime - ne pas manger d'aliments qui irritent les canaux urétraux, boire plus de liquides.

La pathologie nécessite un traitement chirurgical. Il peut causer des processus infectieux et inflammatoires qui se forment dans le système urinaire. De longs retards dans l’émission d’urine peuvent entraîner une augmentation du niveau de toxines dans le sang, menaçant de mort.

Autres syndromes de violation et de formation d'urine

Le débit quotidien de fluide sécrété par une personne normale peut varier et dépend de la quantité de fluide consommée, de la sueur, de la fréquence du processus respiratoire, des conditions météorologiques changeantes. Mais en présence de changements pathologiques, des violations de la formation et de l'excrétion de l'urine se produisent. Les violations les plus probables incluent:

  • polyurie - les émissions d'urine sont assez abondantes, plus de deux litres de liquide sont libérés par jour;
  • nycturie - la majeure partie des pertes se produit la nuit;
  • pollakiurie - l'urine est émise plus de six fois par jour;
  • dysurie - la libération de fluide passe souvent, accompagnée de difficultés et de douleurs;
  • strangurie - symptômes de douleur lors de l'émission de petites portions, auxquelles sont attribuées des gouttes;
  • ishuria - rétention d'urine dans l'urée.

Mesures préventives et pronostic

Le traitement réussi et l'élimination rapide de la pathologie dépendront du type de maladie et de sa négligence. Un appel urgent à un spécialiste aidera à réduire les conséquences négatives possibles parfois, mais s'il ne tarde pas à guérir de la maladie, il peut entraîner des complications graves et des maladies potentiellement mortelles.

Prévenir l'oligurie implique de maintenir un mode de vie sain. Il est nécessaire de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir l’apparition d’une hypertension, d’une anémie, de troubles du tractus gastro-intestinal ou d’une insuffisance cardiaque.

Se passer de diurèse ne peut être qu'une personne en bonne santé. Par conséquent, il est nécessaire de respecter les règles d'hygiène personnelle, de réduire la quantité d'alcool et de tabac consommés, de suivre strictement le régime de consommation d'alcool, de contrôler la qualité et le niveau de fluide excrété par le corps. Lors de maux pouvant entraîner une déshydratation, il est nécessaire de boire davantage.

Les médecins devraient expliquer aux jeunes mères ce que signifie oligurie et quel type de problèmes elle engendre, sinon à organiser un traitement rapide. Après avoir identifié certaines anomalies ou processus inflammatoires, il n’est pas nécessaire de s’auto-traiter. Seul un spécialiste expérimenté sera en mesure de déterminer le diagnostic exact et de prescrire le traitement approprié.

Oligurie

Laisser un commentaire

Une petite quantité d'urine produite en relation avec le liquide que vous buvez est un symptôme très inquiétant. Une miction rare indique de graves problèmes de santé chez les adultes et les enfants. Une diminution significative de la quantité d'urine par jour est appelée oligurie. En oligurie, la vessie est rarement remplie et une petite quantité d'urine est excrétée.

Causes de l'oligurie

Le syndrome de la miction rare est une affection urologique dangereuse qui, lorsqu'elle est gravement négligée, menace la vie d'une personne.

En pathologie, environ 400 à 500 ml d'urine par jour sont formés et excrétés en petites portions, lorsque la norme moyenne est de 1,5 l. Les raisons pour réduire la quantité d'urine vont de conditions temporaires à des problèmes plus graves. L'oligurie est un symptôme grave provoqué par une ou plusieurs maladies. Selon la nature de la pathologie, en raison de laquelle la quantité d'urine excrétée a diminué, il existe 3 types d'oligurie.

Prérénal

Il semble être dû à une altération de la circulation sanguine dans le corps (hypovolémie) ou à une diminution de l'apport sanguin naturel des reins (hypoperfusion). D'autres causes sont des troubles cliniques qui entraînent une élimination supplémentaire des liquides corporels, tels que des saignements, de la diarrhée, des vomissements et une augmentation de la transpiration (hyperhidrose).

Rénal

C'est une conséquence d'un dysfonctionnement rénal complet ou partiel: incapacité à former ou à excréter de l'urine (insuffisance rénale), glomérulonéphrite, embolies, pyélonéphrite aiguë, anémie hémolytique, pathologie vasculaire. La performance des reins peut être altérée en raison de blessures ou d'effets secondaires causés par des médicaments.

Postrenal

La raison principale est des événements obstructifs. Le blocage des voies urinaires entraîne une décharge plus lente du liquide. Les causes principales de ce phénomène peuvent être des calculs, une croissance tumorale, des caillots de sang, etc. Les mictions rares chez les hommes sont souvent le résultat d'une prostatite et d'un adénome de la prostate. Les situations d'urgence sont très dangereuses, par exemple lorsqu'un patient n'a qu'un seul rein.

Fausse oligurie

Si un adulte a peu d'urine en urinant, mais que cela n'est pas associé à une maladie rénale ni à la douleur, cela est probablement dû à un apport hydrique insuffisant ou à une transpiration excessive. Ceci n'est pas considéré comme un écart par rapport à la norme et s'appelle fausse oligurie. La même chose se produit avec les enfants: si l’enfant urine un peu mais se sent bien, alors il est fort probable que vous deviez augmenter la quantité de liquide par jour. Cependant, il est impossible de prévenir une déshydratation grave, car cette maladie peut entraîner une insuffisance rénale. Une fausse oligurie peut apparaître à la suite d'une situation stressante, d'un choc, d'un trouble névrotique, etc. (facteur psychogène) ou d'une prescription thérapeutique (facteur iatrogène).

Symptômes de l'oligurie

Le principal symptôme est une diminution significative de l'urine.

Une quantité suffisante de liquide est un sujet de préoccupation, mais en réalité, il y a toujours une vessie vide, un désir très rare de la vider et une santé fragile. Si le temps ne commence pas le traitement, la pathologie est aggravée et passe à l'anurie - une cessation complète de la miction. Anurie et oligurie s'accompagnent d'une violation du passage de l'urine, d'une douleur à l'abdomen et d'un malaise général. L'absence totale ou la faible excrétion de l'urine est accompagnée de symptômes de déviation, à l'origine de l'oligurie:

  • Avec obstruction des voies urinaires: douleur physique, miction insuffisante, nausée, vomissement, gonflement grave, température.
  • Les infections bactériennes qui déshydratent le corps en raison de la perte de liquide et d'électrolytes. Symptômes: hypotension, soif intense, crampes musculaires, diarrhée aiguë, tachycardie et vomissements.
  • Traumatisme, accompagné d'un choc, qui diminue le flux de sang vers les organes. En état de choc, la personne a également besoin de soins médicaux d'urgence.
  • Pierres: douleur aiguë à l'aine, dans la région des organes externes du système reproducteur et de la zone pubienne, nausée, ballonnements, vomissements surtout le matin, forte fièvre et frissons.
L'oligurie peut être causée par des modifications physiologiques et hormonales dans le corps d'une femme enceinte. Retour à la table des matières

Caractéristiques chez les femmes enceintes

Pendant la grossesse, les mictions rares chez les femmes peuvent être dues à la pression exercée par l'utérus élargi sur les uretères, ce qui empêche les reins de prélever du liquide. Une autre raison est le caractère hydrophile accru des tissus présentant un œdème interne ou externe caractéristique ou une hydropisie. Une femme enceinte doit être examinée par un médecin et, en cas de signes caractéristiques, un spécialiste sélectionnera les procédures de traitement et de prophylaxie, les jours de jeûne, recommandera un régime de boisson spécial, un régime, une réduction de la consommation de sel, etc.

Oligurie enfant

Les signes d'oligurie chez les enfants sont observés pour les mêmes raisons que chez les adultes. Mais si l'enfant urine rarement, s'il a des selles molles, une faiblesse, vous devez immédiatement voir un médecin et non pas vous soigner. La cause d'une mauvaise santé et d'une miction rare chez un enfant ne sera déterminée que par un spécialiste. Dès les premiers jours du nouveau-né peut avoir des signes d'oligurie physiologique. Ceci est dû à la stabilisation de la lactation maternelle. Une telle oligurie chez les enfants n'est pas dangereuse et passe à la fin du premier mois de la vie. Si cela dure plus de 2 mois, il appartient déjà à la pathologie. Les bébés ont particulièrement besoin de respecter le régime de consommation, en particulier à la chaleur. Une miction rare chez un enfant peut être causée par un manque d'eau, un manque de lait maternel et des selles molles.

Diagnostic de la maladie

Lors de l'examen d'un patient, le médecin doit diagnostiquer la maladie qui a provoqué l'apparition de l'oligurie. La définition de la maladie commence par les antécédents médicaux du patient, un examen médical approfondi et une conversation avec le patient, afin de clarifier les questions suivantes:

Après avoir examiné et discuté avec le patient, le médecin vous prescrira probablement plusieurs tests de diagnostic pour confirmer la présence de la maladie sous-jacente. Selon les antécédents de la maladie, les symptômes et le bien-être du patient, les tests nécessaires sont attribués pour aider à comprendre pourquoi le passage de l'urine est perturbé:

  • analyse d'urine pour détecter une infection ou une inflammation (l'analyse est effectuée à l'aide d'un cathétérisme et vous permet de connaître la quantité exacte de pertes);
  • Bakposev pour identifier les bactéries;
  • Radiographie
  • examen de la cavité abdominale au scanner;
  • la cystoscopie;
  • tests sanguins pour vérifier les infections, l'anémie ou l'insuffisance rénale;
  • pyélogramme (un colorant est injecté dans la veine du bras pour détecter les tumeurs et les calculs);
  • échographie pour vérifier la masse rénale ou kyste.
Retour à la table des matières

Traitement de la miction rare

Lors de la réduction de la quantité quotidienne d'urine ne peut pas être pris des médicaments diurétiques.

Le traitement de l'oligurie peut inclure un diurétique, un régime alimentaire et une opération.

Premièrement, les médicaments diurétiques (diurétiques) ne sont pris que si une oligurie prérénale est détectée. Deuxièmement, ils modifient les données cliniques du sang et de l'urine (densité spécifique, proportion d'urée et de créatinine). Par conséquent, une personne doit d'abord se rendre à la clinique, passer des tests et commencer le traitement conformément au schéma personnel prescrit par le médecin traitant. Si l’absence d’urine est associée à une infection, des antibiotiques sont utilisés pour le traitement, en fonction du principal agent infectieux. Lorsque la cause devient une glomérulonéphrite ou une pyélonéphrite, le médecin vous prescrit un régime alimentaire en plus des médicaments. Si des tumeurs ou des calculs sont détectés, une intervention chirurgicale est appliquée. Parfois, il faut une hospitalisation urgente pour administrer un fluide intraveineux à un patient par voie intraveineuse si le corps est gravement déshydraté. Dans les cas graves, une hémodialyse est nécessaire.

Autres syndromes de violation et de formation d'urine

La fraction d'urine par jour libérée personne en bonne santé (diurèse), varie en fonction de l'eau en état d'ébriété, la transpiration, le rythme respiratoire, les changements dans le temps, le liquide sécrété dans les matières fécales, et d'autres. Cependant, à une certaine pathologie dans le corps peut être violé la formation et l'excrétion de l'urine. Les types de violations possibles sont indiqués dans le tableau:

Miction rare chez les hommes, pourquoi cela se produit et comment se battre

La dysurie est une violation des fonctions du système urinaire, qui comprend une urination rare. Avec cette pathologie, le besoin de vider la vessie diminue, une rétention urinaire se produit. Cette maladie sous sa forme avancée est dangereuse pour la vie du patient et nécessite une intervention chirurgicale immédiate.

Types de mictions rares

  1. Le développement aigu de mictions rares se produit soudainement. Le patient ressent une douleur aiguë, le besoin urgent d'uriner. Cependant, l'urine quitte le canal urinaire lentement, douloureusement et avec difficulté.
  2. La forme chronique est asymptomatique pendant très longtemps. Au début, le patient commence à uriner moins souvent et après cela, l'homme devra faire un effort: il doit d'abord s'étirer pour que l'urine commence à ressortir.

Quelles sont les causes d'une miction rare?

Une miction rare peut survenir dans diverses maladies du système urinaire:

Les causes de ce phénomène

  • Urolithiase (obstruction de l'uretère);
  • Insuffisance rénale aiguë;
  • Reins malins;
  • Adénome et cancer de la prostate chez l'homme;
  • Prostatite chez les hommes;
  • Spasme de l'uretère;

Il existe également d'autres facteurs étiologiques pour la survenue d'une miction rare:

Pourquoi l'urine ne part pas

  • Hystérie et hypocondrie;
  • Utilisation incontrôlée de diurétiques et de boissons alcoolisées;
  • Échec hormonal;
  • Lésions cérébrales et maladies du système nerveux;
  • Blessures et maladies de la moelle épinière;
  • Trouble du système cardiovasculaire;
  • Déshydratation (par exemple vomissements prolongés, diarrhée);
  • Infections affectant le système reproducteur;
  • Changements d'âge.

Quels symptômes accompagnent cette pathologie?

Très rarement, les patients consultent un médecin au stade initial de la maladie. Pour certains, les premiers symptômes disparaissent inaperçus. Les patients associent une miction rare avec l’âge, avec un arrière-plan hormonal. La négligence à long terme du problème conduit à des formes négligées de la maladie, qui s'accompagnent souvent de complications.

Un symptôme caractéristique de la miction rare est une diminution du nombre de visites aux toilettes. Les patients ne ressentent pas le besoin de vider la vessie. De plus, après avoir uriné, souvent douloureux et difficile, ils ne vont nulle part.
La palpation du bas-ventre peut être ressentie comme débordant de la vessie.
Également avec une miction rare, le patient se sentira brûlant et démangeant. Parfois, ces symptômes sont observés pendant les rapports sexuels.

Quels masseurs de la prostate sont recommandés par les médecins.

Rudnev VM, urologue, médecin de la plus haute catégorie:

"L'appareil de massage prostatique MP-1 de Prostata help est une excellente solution pour ceux qui, pour une raison quelconque, ne sont pas prêts à se rendre à la clinique pour un massage. Si vous effectuez un massage conformément aux instructions jointes au dispositif, il sera aussi efficace qu'un massage expérimenté. En général, le masseur a un effet positif sur le système urogénital. Il favorise l'élimination des calculs de la vessie, transmet progressivement une douleur invalidante au bas de l'abdomen, en améliorant la circulation sanguine et en renforçant l'immunité locale. "

Un patient dans l'urine excrétée peut remarquer des impuretés de nature obscure, du sang, du mucus, qui ne doivent pas être observées.

La miction rare la plus fréquente est accompagnée d'une inflammation chronique ou aiguë de la prostate.

Dans ce cas, pour joindre les symptômes ci-dessus:

  • Les envies d'uriner, qui n'apportent pas de soulagement, sont plus souvent observées la nuit;
  • Trouble de la puissance, réduction de la durée des rapports sexuels (éjaculation rapide);
  • Irritabilité, nervosité, insomnie, fatigue.

N'importe lequel des symptômes ci-dessus est une raison pour prendre rendez-vous avec un spécialiste - urologue.

Diagnostic de la maladie

Tout d'abord, le médecin doit mener une enquête auprès du patient qui lui est venu.

Parmi les questions posées par le spécialiste, on citera notamment:

La prostatite menace l'impuissance! La prostate sera comme neuve si.

Après avoir interrogé et examiné un patient, l’urologue doit prescrire des méthodes d’analyse de laboratoire et instrumentales:

Mesures de diagnostic

  • Analyse clinique du sang et de l'urine;
  • Frottis urétral;
  • Échographie de la vessie et des organes pelviens;
  • Rayon X des organes abdominaux, pour une étude de synthèse;
  • Cystoscopie - examen de la vessie à l'aide d'un équipement endoscopique inséré dans le canal urinaire;
  • Tomographie par ordinateur;
  • Peut-être la nomination d'un échantillon de Zemnitsky, qui implique la collecte d'urine tout au long de la journée.

Quel traitement est prescrit pour une miction rare?

Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer le problème de la vessie qui déborde pour ne pas avoir de complications sous la forme de sa rupture et de saignement pouvant entraîner la mort.

La correction de cette affection est réalisée en raison d'un cathétérisme d'urgence, d'une ponction capillaire sus-pubienne, d'une cystostomie du trocore. Cependant, ces méthodes peuvent entraîner des modifications des fonctions de la vessie en réduisant son activité.

Par conséquent, il est préférable d’utiliser un traitement conservateur, qui peut inclure:

  • Assis dans un bain à remous;
  • Appliquer des compresses sur le bas-ventre.

Une thérapie par le régime peut être prescrite: limiter la consommation de sel, augmenter la quantité quotidienne d'eau que vous buvez.

Ensuite, vous devez éliminer la cause qui a provoqué une miction rare. Selon la pathologie, des traitements médicaux et chirurgicaux peuvent être appliqués.

La chirurgie est réalisée avec un adénome de la prostate, une lithiase urinaire, une obstruction de l'uretère.

Si la miction rare est due à la déshydratation, la vidange de la vessie, avec la normalisation du niveau d’eau dans le corps, se mettra normalement en état de fonctionnement normal et les symptômes actuels disparaîtront.

Existe-t-il une prévention des mictions rares?

Une prévention spéciale contre les mictions rares n'existe pas. L’observation attentive du corps du patient et les moindres écarts par rapport à la norme jouent ici un rôle important. Dès les premiers symptômes (réduction du besoin de vide, lourdeur et douleurs abdominales basses, difficulté à uriner), vous devez immédiatement contacter un spécialiste qui, à l'aide de diverses méthodes de diagnostic, sera en mesure d'identifier la cause fondamentale de cette affection.

En aucun cas, le patient ne doit diagnostiquer et prescrire de manière indépendante des médicaments (même ceux conseillés en pharmacie; les pharmaciens ne sont pas des médecins et ne peuvent pas connaître toutes les contre-indications, les effets indésirables et ne sont pas en mesure de prescrire le dosage correct du médicament; Tout cela ne peut être fait que par un médecin spécialiste après l’enquête et la disponibilité des données de recherche en laboratoire!).

Il convient de rappeler qu’avec un accès rapide à un urologue, le patient se protège des complications et pourra reprendre un mode de vie sain et normal dès que possible!

Qui a dit que guérir la prostatite est difficile?

À en juger par le fait que vous lisez ces lignes maintenant, la victoire dans la lutte contre la prostatite n’est pas encore de votre côté. Et ces symptômes vous sont familiers:

  • Douleur dans le bas-ventre, le scrotum, le périnée;
  • Trouble urinaire;
  • Dysfonctionnement sexuel;

Avez-vous déjà pensé à la chirurgie? Cela est compréhensible car la prostatite peut avoir des conséquences graves (infertilité, cancer, impuissance). Mais peut-être est-il plus correct de ne pas traiter l’effet, mais la cause? Lire plus >>