Phimosis chez les hommes - pourquoi le problème se pose-t-il et comment l'éliminer?

Prévention

Le phimosis cicatriciel est un rétrécissement pathologique des tissus du prépuce, qui limite la sortie de la tête du pénis au-delà des limites du prépuce. Le phimosis est le plus souvent un défaut congénital qui peut disparaître spontanément à l'âge de trois ans. Cependant, la forme de phimosis en forme de cicatrice est plus courante chez les adultes. Dans cet état, le mouvement de la tête est limité à l'anneau du prépuce, sur le tissu duquel se forme, avec cette forme de phimosis, la formation de formations cicatricielles qui réduisent l'élasticité du prépuce. Des modifications du tissu cicatriciel peuvent se former en raison de microtraumatismes reçus pendant:

  1. Érections;
  2. La masturbation;
  3. Actes sexuels infructueux.

Le phimosis cicatriciel étant une pathologie acquise, un certain nombre de causes et de facteurs étiologiques conduisent à cet état:

  • Prédisposition héréditaire;
  • Traumatisme génital;
  • Le diabète sucré;
  • Violation des règles d'hygiène;
  • Processus inflammatoires dans le prépuce;
  • Maladies sexuellement transmissibles;
  • Maladies systémiques du tissu conjonctif.

Manifestations cliniques de la maladie

La survenue d'un phimosis cicatriciel s'accompagne de symptômes cliniques typiques, ce qui vous permet d'établir avec précision le diagnostic:

  1. Douleur pendant l'érection;
  2. Violation de l'acte de miction - douleur, difficulté à sortir de l'urine, sensation de brûlure;
  3. Modifications externes du pénis - rétrécissement excessif de l'anneau du prépuce, modifiant la forme et la taille de l'organe;
  4. Œdème et hyperémie du prépuce;
  5. La détérioration de la qualité de la vie intime: douleur, dysfonction érectile, œdème et modifications physiologiques de l'organe (en fonction du degré de cicatrisation) ont un effet négatif sur la puissance, tout d'abord en raison de défauts physiques, puis peuvent devenir psychologiques;
  6. Pendant le contact sexuel, des fissures et des déchirures dans le prépuce peuvent se produire.

Complications possibles du phimosis cicatriciel

Le diagnostic opportun de cette maladie est très important car un traitement retardé peut entraîner des complications dangereuses. Le plus commun d'entre eux est le développement de processus infectieux et bactériens dans la partie interne du prépuce. Avec le rétrécissement progressif du prépuce, il se produit une accumulation et une stagnation du smegma - un lubrifiant naturel sécrété par les muqueuses des feuilles internes du prépuce.

Dans le phimosis cicatriciel, il est impossible de réaliser des procédures hygiéniques optimales, qui entraînent une infection et une inflammation supplémentaire, car ce secret est un milieu nutritif approprié pour le développement et la reproduction de divers micro-organismes. Cela implique le développement de balanites et de balanoposthites (maladies caractérisées par le développement de processus purulents-inflammatoires sur les muqueuses de la tête du pénis et des couches internes du prépuce).

Avec de telles complications, on observe un pincement complet de la tête du pénis dû à une inflammation et un gonflement excessifs, une séparation abondante des masses purulentes, une douleur intense, des cicatrices de la peau du pénis.

Outre le développement de processus infectieux et inflammatoires, l'accumulation et la perturbation de l'évacuation du smegma entraînent la formation de substances cancérogènes qui peuvent être dangereuses pour l'homme et son partenaire sexuel.

Diagnostics

Le diagnostic du phimosis cicatriciel chez l’adulte repose sur un examen externe, l’anamnèse, le tableau clinique de la maladie étant relativement typique. Si, lors de l'inspection du pénis, il y a des signes d'inflammation ou de pertes purulentes, une PCR supplémentaire est effectuée, elles sont ensemencées pour la microflore et la sensibilité aux antibiotiques est vérifiée. En présence d'une accumulation abondante de smegma, une étude est menée sur la présence de cellules atypiques et la cancérogénicité. Les méthodes d'examen instrumentales comprennent l'échographie des ganglions inguinaux.

Traitement du phimosis cicatriciel

Dans la pratique médicale moderne, il existe deux méthodes de traitement:

  • Conservateur (drogue);
  • Chirurgical

L'utilisation d'un traitement conservateur peut être efficace aux premiers stades de la cicatrisation des tissus. Pour le traitement des premiers stades du phimosis cicatriciel, on utilise des pommades et des crèmes à base de corticostéroïdes et de glucocorticoïdes (en cas de processus inflammatoire, de fracture ou de fissure dans le prépuce). Ce groupe de médicaments contribue au ramollissement et à la résorption des tissus cicatriciels, ce qui entraîne une augmentation de leur élasticité. Les onguents sont appliqués quotidiennement sur la région du prépuce, y compris ses zones internes, au cours du traitement prescrit. De plus, en présence d'inflammation ou d'infection, des médicaments antibactériens sont prescrits aux patients.

Étant donné que la pharmacothérapie n’est efficace qu’au début de la maladie et que les patients ont besoin de soins médicaux pour l’essentiel, la principale méthode de traitement est la chirurgie. Le traitement chirurgical consiste en une opération d'excision (circoncision) du prépuce. Récemment, lors de l'exécution de cette opération, les technologies laser sont de plus en plus utilisées, ce qui présente un certain nombre d'avantages par rapport au procédé classique:

  1. Opération sans effusion de sang;
  2. Indolence;
  3. Risque minimal d'infection ou d'infection de la zone d'opération;
  4. L'absence d'œdème dans la période postopératoire;
  5. Réhabilitation rapide après la chirurgie.

Ces opérations sont très efficaces et permettent, dans 95% des cas, un rétablissement complet.

Prévention du phimosis cicatriciel

Le phimosis cicatriciel étant une pathologie assez dangereuse, mais facilement traitable, il ne faut pas négliger les méthodes élémentaires de prévention de cette maladie:

  • Respect des règles d'hygiène quotidienne;
  • Prévention des traumatismes génitaux;
  • Exposition de la tête du pénis pendant les procédures à l'eau et nettoyage en profondeur du tégument du smegma;
  • Traitement en temps opportun des maladies du système génito-urinaire;

S'il y a des signes de phimosis, vous devriez immédiatement consulter un spécialiste (urologue).

Causes de développement et de traitement du phimosis cicatriciel

Le phimosis cicatriciel est un rétrécissement pathologique du prépuce du pénis et la formation de cicatrices. Le tissu cicatriciel viole l'élasticité du prépuce, ce qui rend difficile la sortie du pénis sous la peau. Ces cicatrices sont petites et ressemblent à des phoques blancs (voir photo ci-dessous).

Le phimosis se développe le plus souvent (dans 90% des cas) chez le nouveau-né. Par conséquent, une telle déviation chez les hommes est considérée comme congénitale.

Cependant, malgré sa nature congénitale, la forme cicatricielle du phimosis peut apparaître non seulement chez les enfants, mais également chez les hommes adultes ainsi que chez les adolescents.

Les causes

De nombreux facteurs peuvent provoquer le développement d'un rétrécissement pathologique de l'anneau du prépuce et l'apparition de sceaux spécifiques sur celui-ci. Les plus courants incluent:

  • prédisposition génétique;
  • la présence de varicocèle (varices du cordon spermatique);
  • altération du métabolisme dans le corps;
  • le diabète et ses complications;
  • blessures du pénis, y compris brûlures;
  • mauvais développement du pénis;
  • maladies infectieuses génitales.

En outre, chez les hommes, le phimosis peut être causé par une puberté précoce et par le non-respect des règles d'hygiène personnelle.

Symptômes de phimosis cicatriciel

Au fur et à mesure que le processus pathologique progresse, la patiente présente des signes bien marqués caractéristiques de cette maladie. Le symptôme initial de phimosis est une difficulté ou une incapacité à sortir du gland au-delà du prépuce pendant les rapports sexuels.

La manifestation suivante est caractéristique du deuxième stade du phimosis. Avec elle, la patiente ne peut pas exposer la tête du pénis, même dans un état non excité. Dans le même temps, dans une telle période, il se produit souvent une inflammation du prépuce, accompagnée de sensations douloureuses, d’une augmentation de la taille des ganglions inguinaux, d’une forte fièvre et, dans certains cas, d’un écoulement de pus du pénis. Un homme peut avoir des relations sexuelles à ce stade de la maladie, mais cela lui causera un grand inconfort.

Au cours du développement du dernier stade du phimosis, le patient ne peut en aucun cas libérer la tête du pénis de sous la peau, car pendant cette période l'anneau du prépuce perd finalement son élasticité.

En outre, la fonction urinaire du patient est altérée, cela devient difficile. La raison en est que l'urine lors de son retrait de l'urètre s'accumule dans le prépuce rétréci et ne peut pas aller complètement à l'extérieur. Dans ce cas, la miction se produit dans un flux faible ou gouttes.

Les manifestations de phimosis peuvent toujours inclure la présence des déviations suivantes:

  • sensation de malaise et douleur pendant l'érection;
  • brûlant dans l'aine;
  • changement dans la taille et la forme de l'organe reproducteur;
  • gonflement du prépuce, apparition de larmes et de fissures à la surface lors des rapports sexuels.

La présence d'un tel tableau clinique entraîne une détérioration de la qualité de la vie intime et peut déclencher l'apparition d'un traumatisme psychologique.

Diagnostics

Le phimosis est diagnostiqué par un urologue. La détection de la maladie est établie au moyen d'un examen, d'une anamnèse et de certains tests cliniques. Les tests que le patient doit passer sont:

  1. Prendre un frottis dans le sac préputial (peau du prépuce) et dans la cavité de l'urètre. Un tel frottis est examiné au microscope afin de confirmer ou d'infirmer la présence de cellules atypiques (modifiées).
  2. Ensemencement bactériologique des pertes purulentes du pénis. Cette procédure permet d’établir l’étiologie (nature de l’origine) de la décharge pathologique et sa composition. Dans le même temps, le degré de sensibilité des sécrétions à certains médicaments antibactériens est établi.
  3. La PCR (réaction en chaîne de la polymérase) est une méthode de diagnostic génétique moléculaire de haute précision, qui permet de détecter la présence de diverses maladies, héréditaires et infectieuses.

À titre d'examen supplémentaire, on peut prescrire au patient une échographie des ganglions inguinaux.

Traitement de la maladie chez l'adulte et l'enfant

Le phimosis chez les enfants est traité plus efficacement que les adolescents ou les hommes. La maladie peut disparaître d'elle-même, sans recours à un traitement spécifique. Mais dans de rares cas, en raison de la cicatrisation des tissus du prépuce, le pénis de l’enfant peut devenir enflammé.

Dans ce cas, le médecin doit prescrire à l'enfant avec des bains chauds à base d'eau et de permanganate de potassium. Les parents sont tenus de préparer régulièrement ces bains en respectant le contenu standard de la solution de manganèse. Au fil du temps, la tumeur rétrécira progressivement et le phimosis passera sans chirurgie.

Un léger massage de la zone à problèmes joue également un rôle important dans le traitement du phimosis des enfants. Le traitement chirurgical de la contraction du sac préputial chez les enfants âgés de 1 à 7 ans n’est utilisé qu’en dernier recours.

Le traitement de cette pathologie chez les hommes adultes et les adolescents sans chirurgie est possible, mais cela prend beaucoup de temps. La signification de ce traitement est que le patient doit étirer indépendamment le prépuce, le pré-raspariv dans de l’eau chaude et le faire doucement du bas vers le haut. Il convient de rappeler que cette procédure est effectuée uniquement avec des mains propres. Si vous étirez régulièrement la peau du prépuce, un effet positif se produira dans les 3 semaines suivant ces manipulations.

Traitement chirurgical

L'opération pour éliminer le phimosis s'appelle la circoncision. Il est effectué sous anesthésie locale et ne dure pas plus de 45 minutes. Au cours de cette opération, la peau modifiée du sac préputial est coupée. Après une telle manipulation, le tissu suturé est suturé, le chirurgien traite l'organe sexuel avec un désinfectant et fabrique un pansement sec.

La période postopératoire prend environ 2 semaines. Ce faisant, le patient ressentira de la douleur en urinant. Pendant cette période, il sera nécessaire de changer le pansement tous les jours afin de prévenir le développement de processus inflammatoires.

Seul un spécialiste approprié détermine la tactique du traitement par phimosis; il n'est pas recommandé d'auto-traiter cette maladie à l'aide de méthodes traditionnelles.

Complications possibles

Les complications les plus dangereuses et les plus courantes résultant du traitement tardif du phimosis comprennent le développement de processus bactériens et infectieux sous le prépuce. De plus, à cause de cela, le smegma (un lubrifiant produit par la membrane muqueuse d’un sac préputial) peut devenir stagnant.

La stase des lubrifiants, à son tour, provoque le développement d'infections urinaires, le smegma étant un moyen approprié pour la reproduction de micro-organismes pathogènes. Peut-être le développement de maladies telles que la balanoposthite (inflammation de la tête du pénis et du prépuce).

Une autre complication du phimosis peut être le paraphimosis, lorsque la tête du pénis est complètement pincée. Cela provoque une diminution du débit sanguin dans l'organe jusqu'à la mort du tissu.

Prévention

La prévention du phimosis est conforme aux règles simples d'hygiène personnelle. Le nettoyage régulier de la tête du pénis pendant les procédures à l’eau joue le rôle le plus important dans la prévention du développement du phimosis. Il ne faut pas négliger le traitement des pathologies associées au fonctionnement du système génito-urinaire et prévenir les lésions du pénis.

Le phimosis est facilement traitable, mais seulement dans les premiers stades du développement du processus pathologique. Par conséquent, lors de la détection des premiers signes de la maladie, vous devriez consulter un médecin dès que possible. Cela réduira le risque de complications.

Causes et traitement du phimosis cicatriciel chez l'adulte

Le phimosis est une maladie masculine qui se manifeste par le rétrécissement de l'orifice du prépuce et, par conséquent, par l'impossibilité de dégager la tête du pénis. Ce phénomène est assez rare, les médecins disent que pas plus de 2% des hommes y font face. Les principales difficultés qu’il procure à un homme sont l’obstruction de la vie sexuelle, ainsi que la complication de procédures hygiéniques. Bien que le phimosis chez l’adulte ne cause pas d’inconfort, il est assez dangereux car il peut causer le cancer.

Pourquoi le phimosis se produit-il et quels sont ses principaux symptômes?

Cette maladie peut revêtir deux formes: le phimosis congénital et le phimosis cicatriciel acquis. Comme pour le premier cas, la raison en est le collage de l'épithélium sur la tête du pénis. Souvent, avec la croissance et le développement du garçon, ce problème est éliminé lorsque les premières érections spontanées apparaissent.

Les principales causes de phimosis acquises sont les maladies inflammatoires, les lésions, un œdème important, la balanopthite, entraînant des modifications cicatricielles.

Le phimosis chez l'adulte s'accompagne des symptômes suivants:

  • l'incapacité d'ouvrir la tête du pénis;
  • inconfort, difficulté à uriner - la rétention urinaire dans la vessie peut provoquer une prostatite;
  • problèmes sexuels - même avec un léger phimosis, lorsque des rapports sexuels sont possibles, il peut y avoir une vive douleur pendant les rapports sexuels.

En ce qui concerne le diagnostic, cette maladie ne peut être déterminée que par des signes extérieurs. Aucun test ou examen supplémentaire n'est requis. Si le phimosis est causé par une balanoposthite, il s'accompagne d'une démangeaison et d'une sensation de brûlure supplémentaires dans la région inguinale. Un médecin doit être contacté immédiatement dès que ces signes ont été remarqués.

Cela est dû à la fois au risque de complications et à l’incapacité de mener à bien des procédures d’hygiène dans les zones intimes.

Et les cellules cutanées kératinisées et autres contaminants qui s'accumulent dans la cavité du prépuce constituent un environnement très favorable à la reproduction des bactéries, ce qui peut provoquer des processus inflammatoires supplémentaires.

Traitement du phimosis cicatriciel

Le seul moyen de guérir le phimosis cicatriciel est la chirurgie, c'est-à-dire la circoncision du prépuce. Les médecins, en fonction de la complexité de la maladie, choisissent le type de circoncision approprié. Souvent, simultanément à cette procédure, le plastique du prépuce est également fait. Si, au cours de l'opération, il n'y a pas eu de complications, le processus de rééducation est relativement rapide et sans douleur. La sensibilité du pénis après cela ne diminue pas.

Bien entendu, toute maladie est beaucoup plus facile à prévenir qu'à guérir. Dans le cas du phimosis, la prévention principale est le respect de toutes les règles d'hygiène des organes génitaux, ainsi que le traitement rapide de l'inflammation. Les hommes ne peuvent souvent pas décider de consulter un médecin sur un problème aussi sensible, ce qui nuit à leur santé. Bien que parfois, si vous commencez le traitement à temps, vous pouvez éviter des conséquences graves.

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent:

Quel est le phimosis cicatriciel

Le phimosis cicatriciel est une pathologie que seule l'étiologie du processus pathogène distingue du phimosis physiologique normal. Le code de phimosis cicatriciel selon la CIM-10 est N47.

La pathologie est un rétrécissement du prépuce sur la tête du pénis, à la suite de quoi la tête ne peut pas facilement devenir nue. Le phimosis congénital est assez courant, il disparaît généralement au moment de la puberté.

Mais le phimosis cicatriciel chez les garçons se forme à tout âge sous l'influence de causes traumatiques externes ou internes (présence de pathologies). Le nom de la pathologie indique la formation de tissu cicatriciel. C'est la raison de la formation de la pathologie: normalement, la peau sur la tête du pénis est élastique, mais si elle développe des lésions, après cicatrisation de la peau, la peau perd son élasticité et un phimosis se forme.

La cause la plus fréquente de phimosis cicatriciel chez l'adulte et l'adolescent est la microtraumatite obtenue lors d'un contact sexuel ou d'une masturbation. Après l'apparition de la maladie, son tableau clinique, son diagnostic et son traitement, y compris la chirurgie du phimosis cicatriciel, diffèrent peu du phimosis physiologique. Cependant, il est utile de savoir pourquoi la pathologie est présente, comment la diagnostiquer et l'éliminer rapidement, pour chaque homme intéressé à maintenir sa santé.

Groupes à risque

Théoriquement, le traitement du phimosis cicatriciel peut être nécessaire pour tout homme, quels que soient son âge et son mode de vie, car personne ne peut éliminer complètement le risque de blessure. Cependant, il est néanmoins possible d'identifier des groupes de personnes présentant un risque plus élevé de rencontrer personnellement le problème de phimosis du prépuce en raison de la formation de tissu cicatriciel.

Les facteurs de risque incluent:

  • génétique (facteur héréditaire) - dans ce cas, nous ne parlons pas de la propension à subir des blessures, mais de la présence de maladies qui contribuent à la formation de phimosis;
  • blessures fréquentes du pénis dues à la masturbation et aux rapports sexuels, en particulier si le traitement des microfissures n'est pas suffisamment pris en compte;
  • diabète sucré, qui affecte négativement le processus de guérison du tissu après une blessure;
  • non-respect des règles d'hygiène personnelle - une infection bactérienne présente en permanence sur la peau rend impossible la guérison rapide des lésions de la peau, lorsqu'une fissure apparaît sur la peau, une infection y pénètre instantanément, déclenchant ainsi le processus d'inflammation et entravant la régénération naturelle des tissus;
  • processus inflammatoires et maladies vénériennes;
  • Maladies systémiques du tissu conjonctif (lupus, polyarthrite rhumatoïde).

Ainsi, en considérant les facteurs qui augmentent la probabilité de la maladie, on peut comprendre ce qu'est le phimosis cicatriciel et pourquoi il se produit. À la suite d'une blessure, dans la très grande majorité des cas survenant au cours d'une érection, une personne peut faire face ou éviter le phimosis. Cela dépend des conditions suivantes:

  • bonne santé (absence de pathologies chroniques graves);
  • hygiène personnelle;
  • traitement correct des microtraumatismes.

Qu'entend-on par traitement correct? Tout d'abord, toute thérapie doit faire appel à un médecin de la spécialité concernée. Dans ce cas, le traitement des lésions cutanées dans le prépuce du pénis est effectué par un urologue.

Afin de garantir une guérison rapide et correcte des lésions cutanées ne conduisant pas à la formation de cicatrices, il est nécessaire de procéder à un traitement antiseptique et à l’application de fonds favorisant la régénération rapide de la peau. Pour les inflammations sévères, des antibiotiques et des crèmes à base de stéroïdes peuvent être nécessaires.

L'autotraitement des microtraumatismes est non seulement inefficace, mais conduit statistiquement le plus souvent à un phimosis de chair extrême.

Symptomatologie

Reconnaître la maladie n’est pas difficile si vous savez à quoi ressemble un phimosis cicatriciel. Après avoir étudié la photo de phimosis cicatriciel chez l'adulte et l'enfant, on peut observer les premiers signes de la maladie très tôt, lorsque le traitement prend peu de temps et demande un minimum d'effort.

Lorsque le tableau clinique devient plus prononcé et qu'une personne peut formuler des plaintes spécifiques, les chances d'un traitement conservateur sont extrêmement réduites. En soi, la formation de tissu cicatriciel ne provoque pas de gêne, donc l'apparition de symptômes indique le processus inflammatoire provoqué par le phimosis.

Le symptôme le plus commun est la douleur. Cela vient du fait que le prépuce resserré est constamment soumis à des traumatismes répétés lors des rapports sexuels ou de la vidange de la vessie. En outre, la douleur peut être une conséquence du processus inflammatoire dans les tissus, lorsque l'œdème comprime les terminaisons nerveuses de la peau et de la membrane muqueuse de l'organe.

En plus de la douleur, il existe au moins quatre symptômes communs qui sont statistiquement les plus fréquents:

  • une violation du processus de la miction, la douleur lorsque l'urine quitte l'urètre, la pression du flux d'urine diminue;
  • changements externes dans la forme et la taille du pénis;
  • gonflement des tissus du pénis;
  • détérioration de la qualité de la vie intime, détérioration de l'érection.

En règle générale, comprendre qu'il existe une pathologie du corps localisée dans le prépuce ne sera pas difficile, même pour une personne éloignée du monde de la médecine. Mais pour comprendre que nous parlons de cette maladie, vous devez voir une photo du phimosis cicatriciel.

Qu'est-ce qu'une maladie dangereuse?

Avant de réfléchir à la manière de traiter le phimosis cicatriciel, il est nécessaire de comprendre l’importance de la thérapie elle-même. En d'autres termes, qu'adviendra-t-il d'une personne qui ignore les recommandations de consulter un médecin?

Il est important de souligner que le phimosis provoque presque toujours un inconfort physique et que plus la pathologie progresse, plus elle est prononcée. Par conséquent, il est tout simplement impossible de consulter un médecin pendant longtemps. Mais si vous hésitez à consulter un médecin, vous pouvez faire face non seulement à phimosis, mais également à ses complications.

La balanite est la complication la plus courante du phimosis. La pathologie est une inflammation du gland du pénis. Il n’est pas difficile de comprendre le mécanisme de la formation de la maladie: à cause du phimosis, une personne ne peut pas mettre à nu la tête du pénis pour les procédures hygiéniques nécessaires, de sorte que l’inflammation progresse régulièrement. La balanite elle-même n'est pas une maladie très dangereuse et, dans les cas non admis, elle peut être complètement guérie à l'aide d'un traitement conservateur. Mais la combinaison de phimosis et de balanite nécessite presque toujours une intervention chirurgicale.

La balanoposthite est une maladie similaire à la balanite, mais dans ce cas, le processus pathologique affecte non seulement la peau du prépuce, mais également les tissus internes de la membrane muqueuse. Par conséquent, une telle inflammation a une image symptomatique plus prononcée.

Les balanoposthites et les balanites sont toutes deux dangereuses car, au fur et à mesure que l'infection progresse, l'infection pénètre dans d'autres tissus. Ainsi, à partir du gland, l'inflammation pénètre dans l'urètre, à partir de là, dans la ligne ascendante, dans les organes du système urinaire. Afin d'éliminer la pathologie, il est nécessaire d'accéder aux tissus enflammés pour le traitement antiseptique et l'application de préparations spéciales, mais le phimosis ne le permet pas.

L'inflammation du pénis ne peut pas avoir un effet prononcé sur la vie sexuelle d'un homme. Son érection est perturbée et lorsque l'urètre se rétrécit à la suite d'une inflammation, le sperme ne peut pas sortir pendant un orgasme. Il reste donc dans le corps de l'homme et acquiert progressivement des propriétés cancérigènes dangereuses non seulement pour l'homme lui-même, mais également pour son partenaire sexuel.

Diagnostics

Pour diagnostiquer une pathologie, il suffit généralement d'un simple examen visuel des organes génitaux par un urologue. Si les tissus du prépuce sont enflammés et que la tête est impossible ou difficile à mettre à nu, le phimosis est la pathologie la plus probable.

En outre, le médecin doit rassembler les antécédents du patient, déterminer auprès de lui la durée des symptômes, quels autres signes de la maladie il peut déterminer s’il souffre de maladies chroniques et si ses proches ont rencontré une telle pathologie. Ainsi, l'histoire du phimosis cicatriciel est formée, ce qui permet de trouver une méthode de traitement plus précise et plus sûre.

L'examen médical comprend sans aucun doute l'ensemencement des micro-organismes de l'urètre d'un membre avec un test de sensibilité aux antibiotiques. Il est également important d'effectuer une échographie des ganglions lymphatiques de l'aine.

Comme pour tout processus pathologique, avec le phimosis, il est important de réaliser des tests sanguins (biochimiques et cliniques), ainsi qu'une analyse d'urine complète. Ces études aident à comprendre si l'inflammation n'a pas causé d'autres organes, à évaluer l'état général de la santé humaine. Ces informations sont également utiles lors de la prescription de médicaments: par exemple, si un test sanguin biochimique indique une violation des reins et du foie, de nombreux médicaments peuvent être contre-indiqués.

Classification Phimosis

Il n'y a pas de classification officielle du phimosis. Mais il est évident que tout processus inflammatoire se forme progressivement et que, en fonction du degré d'inflammation et d'autres signes de pathologie somatique, il est possible d'élaborer le plan thérapeutique le plus efficace et le plus sûr.

Par exemple, au début de la maladie, il est difficile d’exposer le gland du pénis au moment même de l’érection. À l'état de repos, un homme peut facilement retirer le prépuce, par exemple, pour des raisons d'hygiène. Parfois, la situation s'inverse: avec une érection, la tête de l'organe sexuel quitte facilement le prépuce et, à l'état détendu, il est impossible de mettre la tête à nu. Cependant, le fait que, avec l'excitation sexuelle, le prépuce puisse être retiré, ne signifie pas qu'à l'heure actuelle, se forment des lésions cutanées ayant un effet direct sur l'aggravation et la progression de la maladie.

Avec la progression du processus inflammatoire, une personne ressent une gêne, une douleur et une difficulté à vider sa vessie. Au dernier stade de la maladie, la douleur devient presque permanente, l'organe sexuel gonfle et du pus peut être libéré du trou dans le prépuce.

Traitement conservateur

Le traitement de cette maladie est un urologue. Le traitement du phimosis cicatriciel sans chirurgie est possible, mais seulement dans les premiers stades de la pathologie. C'est-à-dire que dans les cas où l'exposition du gland du pénis est toujours possible, pendant l'excitation sexuelle ou le repos.

Le traitement implique l'élimination du facteur étiologique avec des agents antibactériens. Après un test d'inoculation pour la sensibilité aux antibiotiques, vous pouvez sélectionner le médicament le plus efficace. Mais une telle analyse nécessite plusieurs jours, au cours desquels l'inflammation peut être aggravée. Par conséquent, sur la base du tableau clinique, le médecin peut prescrire un spectre commun d'antibiotiques. Si le médicament n'a pas l'effet thérapeutique souhaité, le test de sensibilité aux agents antibactériens étant prêt, le rendez-vous peut être ajusté.

Le traitement antiseptique du gland du pénis est une condition importante du traitement. Pour cela, vous pouvez utiliser Miramistin sous forme de spray, qui doit irriguer régulièrement la membrane muqueuse du corps, selon le schéma thérapeutique prescrit par le médecin. La solution de permanganate de potassium ou de permanganate de potassium a également un excellent effet sous la forme d’une nuance rose pâle, qui doit être versée dans un récipient, par exemple un pot, et le pénis doit y être abaissé pendant 10 à 15 minutes.

Et enfin, il est nécessaire d’assurer l’élimination de l’inflammation et du retrait des cicatrices. Les cicatrices déjà formées sont pratiquement impossibles à éliminer par des moyens conservateurs, mais les signes "frais" de remplacement tissulaire de la peau peuvent être éliminés à l'aide de préparations spéciales - des onguents contenant des corticostéroïdes.

Ces fonds non seulement réduisent rapidement l'inflammation en réduisant la réponse du système immunitaire au processus pathologique, mais contribuent également à la reprise de l'élasticité des tissus. Mais les médicaments avec une telle composition nécessitent une ordonnance du médecin. De plus, la pharmacie ne peut être achetée que sur ordonnance.

Traitement chirurgical

Si le traitement conservateur n’apporte pas l’effet recherché ou si le patient s’adresse au médecin au moment même où la progression de la maladie a rendu l’utilisation des onguents inefficace, le médecin vous proposera de procéder à une intervention chirurgicale.

Le traitement le plus simple et le plus efficace pour le phimosis, qui ne nécessite pas d'intervention répétée, est la circoncision. L’opération est assez simple et sûre, beaucoup d’hommes la pratiquent afin de faciliter une bonne hygiène ou pour augmenter la durée des rapports sexuels.

Le prix d'une opération au laser dans le phimosis cicatriciel est plus élevé que l'excision habituelle d'un excès de peau dans le prépuce, mais cette approche présente un certain nombre d'avantages indéniables:

  • indolence;
  • sans sang;
  • absence d'oedème après la chirurgie;
  • absence de période de rééducation;
  • les photos avant et après la chirurgie du phimosis cicatriciel chez les garçons montrent une guérison rapide et un niveau élevé d'esthétique.
  • faible risque de complications postopératoires.

Cette méthode convient au traitement du phimosis cicatriciel chez les garçons et les hommes adultes. Les enfants de moins de 12 ans doivent subir une anesthésie générale pendant une intervention chirurgicale, car cette opération constitue un stress grave pour l’enfant. Par conséquent, de nombreux parents préfèrent trouver un moyen de traiter le phimosis cicatriciel chez les enfants sans chirurgie. La technologie laser est un excellent traitement alternatif.

La circulation au laser ne nécessite pas l'utilisation d'une anesthésie générale, ce qui constitue un avantage significatif. Premièrement, l'anesthésie générale n'est jamais complètement sûre. Deuxièmement, il faut une période de rééducation avec une hospitalisation. Avec la thérapie au laser, le patient peut immédiatement rentrer chez lui. Les examens postopératoires du phimosis cicatriciel suggèrent que, dans 99% des cas, les patients ne font face à aucune complication pendant la période de rééducation.

Médecine populaire

Le traitement du phimosis cicatriciel sans chirurgie chez les garçons et les hommes adultes comprend souvent des recommandations issues du domaine de la médecine douce. Sont-ils efficaces, et si oui, comment doivent-ils être utilisés exactement?

Certains remèdes à base de plantes aident vraiment à soulager l’inflammation et à éliminer les symptômes de la maladie. Mais ils ne peuvent pas être utilisés séparément de la médecine traditionnelle. L'élimination de l'inflammation n'est pas la seule mesure permettant de guérir une pathologie. Il est important d'obtenir le retour de l'élasticité des tissus et l'élimination de l'infection. Par conséquent, les personnes qui pratiquent le traitement du phimosis cicatriciel chez l’adulte risquent de manquer le temps d’efficacité du traitement conservateur et de se faire opérer.

Avec d’autres mesures thérapeutiques et après consultation de votre médecin, vous pouvez utiliser le bain pour le pénis des plantes suivantes:

Toutes ces plantes ont des propriétés anti-inflammatoires, anti-œdémateuses et antibactériennes légères. Préparer le bouillon est très facile à la maison: pour cela, une cuillerée à thé d'herbe sèche est versée dans 250 ml d'eau bouillante. L'outil est filtré et refroidi à température ambiante. Après cela, en utilisant le bouillon, vous pouvez laver les zones enflammées du pénis ou faire le bain.

Prévention

Afin de minimiser le risque de maladie, vous devez bien comprendre pourquoi le phimosis cicatriciel se produit, en quoi il consiste, comment l'éviter. L'information sur ce qu'est le phimosis cicatriciel chez les garçons est particulièrement efficace, ce qui peut être difficile à convaincre du besoin d'une hygiène sexuelle complète.

En plus de l'hygiène sexuelle, qui est la principale condition de prévention de la maladie, vous devez connaître les règles suivantes pour la prévention de la pathologie:

  • prévention des blessures, manipulation soigneuse de la peau du prépuce, port de sous-vêtements en matériaux naturels, refus de l'utilisation dans la pratique sexuelle de produits non destinés à améliorer la qualité de la vie intime;
  • nettoyer soigneusement la tête du pénis au moins deux fois par jour;
  • élimination rapide de toute pathologie du système urogénital, y compris les infections sexuellement transmissibles.

Si vous décelez les premiers signes de la maladie, contactez immédiatement votre urologue. Dans ce cas, vous pouvez compter sur une guérison rapide du phimosis cicatriciel sans intervention chirurgicale.

Phimosis cicatriciel: symptômes et traitement

La difficulté ou l'incapacité d'ouvrir la tête du pénis dans le contexte de changements cicatriciels et de rétrécissement du prépuce s'appelle «phimosis cicatriciel».

Chez l'homme, la pathologie est généralement secondaire ou est une conséquence du phimosis non traité chez l'enfant. La pathologie affecte 2 à 3% des hommes.

Le phimosis cicatriciel apporte beaucoup d'inconvénients à un homme: outre l'impossibilité d'hygiène normale, un tel défaut affecte négativement la qualité de la vie sexuelle et, dans les cas négligés, viole l'acte de miction.

De plus, en raison de l'accumulation de smegma dans le sac préputial et de la multiplication des bactéries, les maladies suivantes peuvent se développer:

Smegma - un produit de la sécrétion des glandes, a des propriétés cancérigènes, pouvant conduire au cancer du pénis. Par conséquent, un homme adulte, même à titre préventif, doit se débarrasser du phimosis.

Le manque de compétences en matière d'hygiène dès l'enfance est un facteur prédisposant à la formation d'adhérences du gland du pénis à la peau.

Quel est le phimosis

Chez les jeunes enfants, l’élongation et la contraction du prépuce sont de nature physiologique. En règle générale, lorsque le pénis se développe, la tête s'ouvre indépendamment. Pour certains garçons, cela se produit entre 3 et 4 ans, pour d’autres entre 6 et 7 ans, ils ont recours à des interventions médicales plus proches de l’adolescence. L'exception est le phimosis prononcé, dans lequel il existe un obstacle à l'écoulement de l'urine et à une balanite ou une balanoposite récurrente.

Chez l'adulte, le phimosis cicatriciel est plus souvent diagnostiqué. Il provoque une inflammation du feuillet interne du prépuce et du gland du pénis sur fond de diverses maladies, parmi lesquelles les principales infections sexuellement transmissibles, la candidose urogénitale récurrente, le diabète, des modifications génétiquement déterminées du tissu conjonctif, des brûlures et des lésions des organes génitaux, l'obésité. La raison en est une diminution de l'élasticité des tissus et la formation d'adhérences (cicatrices).

Quels sont les symptômes du phimosis cicatriciel?

Il existe un certain nombre de symptômes du phimosis cicatriciel, selon lesquels un urologue établit un diagnostic après un examen physique. Symptômes typiques:

  • l'incapacité d'ouvrir la tête;
  • changements cicatriciels sur la peau;
  • douleur en essayant de déplacer le prépuce;
  • malaise pendant les rapports sexuels, causé par le remplissage sanguin des corps caverneux, une augmentation du diamètre du pénis et une augmentation de la compression par l'anneau phimotique;
  • l'apparition de trous dans le prépuce à la suite d'un traumatisme et d'une mauvaise élasticité;
  • érections nocturnes douloureuses.

À l'accession de la microflore bactérienne secondaire apparaissent des décharges purulentes.

Le phimosis cicatriciel chez l'homme ne sera pas résolu seul, une intervention médicale est nécessaire dans 100% des cas.

Paraphimosis

Cette condition se développe lorsque vous essayez d'exposer la tête avec un effort ou après un mouvement brusque lors d'un rapport sexuel. Le prépuce se déplace, mais un anneau phimotique étroit serre le gland du pénis, ce qui entraîne un œdème et une altération de la circulation sanguine dans l'organe. La douleur dans le paraphimosis est prononcée de manière significative, la tête du pénis acquiert une teinte bleuâtre.

Cette affection est considérée comme urgente en urologie et nécessite une hospitalisation immédiate accompagnée d'un traitement chirurgical urgent.

Le retard conduit à la nécrotisation des tissus, dans les cas les plus extrêmes, l'amputation de l'organe sexuel est réalisée.

Phimosis cicatriciel

Il y a 4 étapes:

Étape 1: la tête est exposée dans un état «calme», avec des érections certaines difficultés surgissent;

Stade 2: difficultés de nudité en position debout et au repos, douleur.

Etape 3: la tête ne s'ouvre pas, le prépuce bouge avec beaucoup de difficulté, l’émergence de zones traumatisantes lors de la rupture des adhérences, la sélection de gouttelettes de sang. La progression des adhésions mène à la prochaine étape.

Étape 4: incapacité à retirer la tête, rétrécissement prononcé de l'anneau phimous, problèmes d'écoulement de l'urine, remplissage du sac préputial avec la miction, modification de la qualité du flux d'urine.

Quels tests sont nécessaires pour le phimosis cicatriciel

L'examen de laboratoire comprend les tests suivants, ils seront également nécessaires avant l'hospitalisation pour traitement:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • sang pour la syphilis, les hépatites B et C, VIH - infection;
  • sucre dans le sang;
  • Dépistage des MST pour un pathogène possible;
  • groupe sanguin et facteur rhésus;
  • détermination des paramètres de coagulation du sang (coagulogramme);
  • examen de l'écoulement de l'urètre à l'aide de la microscopie;
  • avec des sécrétions purulentes lourdes - bakposev sur la flore et la sensibilité aux antibiotiques.

Les examens instrumentaux dans le phimosis cicatriciel sont non informatifs et sont effectués lorsque des maladies inflammatoires des organes génitaux masculins sont suspectées.

Si un néoplasme est visualisé lorsque la tête est exposée, une biopsie peut être suivie d'un examen histologique.

Parfois, lorsqu'une adénite inguinale est suspectée, une échographie des ganglions lymphatiques régionaux est prescrite.

Traitement du phimosis cicatriciel chez l'homme

Dans les premiers stades de la maladie et en l'absence de douleur, un traitement conservateur est possible. Notez qu'à l'avenir, si le problème est résolu de manière positive, ces patients risquent de rechuter. Comme il existe déjà une tendance aux adhérences, la chirurgie est un moyen radical de résoudre le problème.

Préparations pour la thérapie conservatrice:

  1. Pommade corticostéroïde. Ils enlèvent le processus inflammatoire, augmentent l'élasticité du prépuce, soulagent le gonflement. Dans le contexte de l'utilisation de pommades hormonales, l'étirement du prépuce est effectué artificiellement.
  2. Médicaments antibactériens. Inhiber la croissance et la reproduction des bactéries, avoir un effet anti-inflammatoire prononcé. En cas d'inflammation grave, les antibiotiques à large spectre d'action sont administrés par voie orale, mais pour le traitement local, les préparations sous forme de crème conviennent mieux, par exemple la crème Triderm.
  3. Solutions antiseptiques.Les bains ou les lotions sont utilisés avec une solution de permanganate de potassium (permanganate de potassium), de bicarbonate de sodium (bicarbonate de soude), avec la décoction de plantes aux propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes: camomille, calendula, sauge, hypericum, écorce de chêne.

Vous pouvez utiliser des solutions antiseptiques médicamenteuses prêtes à l'emploi. Par exemple:

Dans tous les cas, avant le traitement chirurgical prévu est justifié d'arrêter les effets de l'inflammation.

Traitement chirurgical du phimosis cicatriciel

Le traitement au laser est utilisé dans les premiers stades de la maladie. Dans ces cas, l'utilisation d'un laser comme photodestruction est une méthode efficace et à faible impact pour résoudre un problème délicat.

Les avantages comprennent les suivants:

  • récupération rapide du patient après l'intervention;
  • la capacité de préserver le prépuce et la sensibilité habituelle de la tête du pénis;
  • pas de saignement, difformité cicatricielle;
  • faible risque d'infection;
  • sécurité des tissus environnants;
  • possibilité de réaliser la procédure en ambulatoire.

Le traitement au laser du phimosis cicatriciel est effectué sous anesthésie et dure 30 à 40 minutes.

Le stade ambulatoire implique l’utilisation de crèmes anti-inflammatoires, de plateaux avec antiseptiques.

Circumisio

Les méthodes radicales classiques pour se débarrasser du phimosis incluent la circoncision (circoncision).

Il est effectué dans des conditions stationnaires ou dans des centres de chirurgie ambulatoires. L'essence de l'opération - dissection et élimination (totale ou partielle) du prépuce, les points de suture esthétiques imposent des fils auto-absorbants. La période de récupération est de 3 à 4 semaines. Si l'opération a réussi et que les périodes postopératoires se sont déroulées sans complications, le sexe après la circoncision peut être pratiqué dans environ un mois.

Les principaux inconvénients incluent une sensibilité accrue de la tête exposée pendant les rapports sexuels et, par conséquent, une éjaculation précoce ou un changement de sensation pendant les rapports sexuels. En règle générale, ces conditions ne nécessitent pas de traitement.

Mishina Victoria, urologue, examinatrice médicale

1,782 vues totales, 3 vues aujourd'hui