Qu'est-ce que la colliculite: symptômes, méthodes de diagnostic et caractéristiques du traitement de la maladie

La cystite

La colliculite est une maladie infectieuse du système de reproduction masculin dangereux et menaçant de nombreuses complications.

Au premier signe, il vaut la peine de rendre visite à l’urologue et de commencer le traitement de la colliculite chez l’homme, sinon un homme aura des conséquences désagréables.

Causes et stades de développement

La colliculite: qu'est-ce que c'est? La colliculite est une inflammation du tubercule de la graine de l'étiologie infectieuse. Un tubercule germe de 1,5 cm d’altitude sur la prostate, près de la vessie. Quand une infection entre en elle, les processus inflammatoires commencent.

La maladie débute par des processus inflammatoires des tissus situés autour du tubercule.

L'impulsion pour le développement de la colliculite est:

  • l'urétrite;
  • la cystite;
  • l'apparition de la prostatite lorsque l'infection pénètre dans le tubercule séminal.

Peut-être le développement de l'inflammation directement dans le tubercule séminal, en raison de troubles circulatoires ou d'innervation dans ses tissus.

L'infection pénètre dans le tubercule séminal de:

  • l'urètre;
  • la prostate;
  • vésicules séminales;
  • épididyme.

Les microbes peuvent pénétrer dans le tubercule séminal pendant les rapports sexuels, en particulier lors des relations sexuelles anales non protégées.

La cause de l'inflammation peut être:

  • stagnation du liquide dans le tubercule séminal due à une interruption;
  • rapports sexuels prolongés.

Pour cette raison, la colliculite était communément appelée la "maladie des hommes contraints". Le confinement de l'éjaculation pendant les rapports sexuels provoque la stagnation des organes pelviens, entraînant une circulation sanguine normale.

Ainsi, la colliculite est une maladie purement masculine. Dans le corps de la femme, le tubercule séminal est absent. Par conséquent, une telle maladie ne les menace pas. Le traitement des symptômes de la colliculite chez une femme est le traitement d'une autre maladie du système urogénital féminin.

Classification

Selon les raisons, l'emplacement, l'intensité, on distingue les types de maladie suivants:

  1. La vraie colliculite - survient à la suite de troubles circulatoires et de la stagnation du sac séminal. La constipation, les rapports sexuels interrompus, le travail sédentaire provoquent le processus d'infection.
  2. Colliculite primaire - se développe en raison de la pénétration de la microflore d'organe pathogène à travers la prostate. L'inflammation se développe d'abord dans l'urètre, puis pénètre dans le tubercule séminal. L'infection peut pénétrer dans les tissus lors de relations sexuelles orales ou anales non protégées.
  3. La colliculite réactive (secondaire) est une complication de l'inflammation lors de la pénétration de micro-organismes dans le tubercule de la graine avec de la lymphe ou du sang. L'infection peut pénétrer de manière descendante lors de maladies intestinales, de cholécystite, d'inflammation des reins ou ascendante - d'urétrite, de prostatite, de vésiculite et d'épidymite.

La colliculite dans son développement passe par plusieurs étapes:

  1. Forme aiguë - symptômes prononcés au début du développement de la maladie.
  2. Chronique - à mesure que la maladie progresse, les symptômes disparaissent quelque peu. Des processus irréversibles se produisent dans le tubercule séminal.

Selon la nature de l'inflammation, la colliculite est divisée en 4 formes:

  1. Infiltration légère - l'inflammation a touché une petite zone et une petite quantité de tissu conjonctif s'est formée.
  2. Infiltration solide - la structure du corps comprend une grande quantité de tissu conjonctif.
  3. Forme atrophique - les tissus du tubercule de la graine sont complètement remplacés par le cicatriciel conjonctif. Sous cette forme, la grosseur de la graine diminue au fur et à mesure que la clairance diminue.
  4. Forme kystique (colliculite cystique) - des excroissances polypeuses et kystiques se développent dans le tubercule séminal.

Méthodes de diagnostic

L'urologue est impliqué dans le traitement et le diagnostic de la colliculite. L'examen est assez compliqué, car les symptômes de la colliculite sont similaires à ceux d'autres maladies.

Le diagnostic est réalisé en utilisant les méthodes suivantes:

  1. Enquête sur le patient afin de recueillir l'historique. À ce stade, le patient doit se débarrasser de son embarras et informer le médecin de tous les détails de ses propres sentiments. Sinon, certains symptômes resteront cachés au médecin et il sera difficile de poser un diagnostic précis.
  2. Analyse d'urine, de sang.
  3. Examen mécanique rectal.
  4. Examen bactériologique (cultures, analyse de frottis) éjaculation et compilation de sperme.
  5. PCR - diagnostic. Cette méthode vous permet d’identifier l’agent d’infection responsable dans les échantillons.
  6. Urethroscopy - une caméra est insérée dans le patient à travers l'urètre. Cette technique vous permet de diagnostiquer la colliculite avec une certitude de cent pour cent.
  7. Échographie du système génito-urinaire.

Colliculite chez l'homme: symptômes et traitement

La manifestation spécifique de la colliculite dépend du stade de développement de la maladie, de l'état des organes entourant le tubercule germe, des conditions de travail et du mode d'activité sexuelle de l'homme et d'autres facteurs. Les manifestations de la colliculite sont strictement individuelles.

Symptômes de la colliculite:

  1. Miction altérée Le flux d'urine devient plus mince, devient intermittent, car le processus inflammatoire provoque un épaississement du tubercule de la graine et une compression de l'urètre.
  2. Dysfonction érectile Une érection pendant les rapports sexuels s'affaiblit. L'orgasme n'est pas prononcé. Pendant l'éjaculation, des douleurs apparaissent.
  3. Inconfort dans l'aine, sensation de gonflement dans l'anus. Un homme fait l'expérience de la présence d'un corps étranger dans l'anus.
  4. Douleurs brûlantes, à la couture dans le bas de l'abdomen, le scrotum, le périnée. Avec une forte inflammation de la douleur donner à la région du nombril au genou.
  5. Érection et éjaculation involontaires, par exemple lors d'un acte de défécation.
  6. Sang dans l'urine et le sperme.

Après un examen complet, un spécialiste compétent prescrit un traitement complexe de la colliculite, qui permet au patient de se débarrasser complètement de la microflore pathogène. La tactique du traitement dépend du stade et de la forme de la maladie.

L'utilisation de la pharmacothérapie. Un patient est simultanément prescrit:

  1. Traitement de la colliculite avec des antibiotiques (Sumamed. Tiberal).
  2. Agents antimicrobiens (Diulyukan, Pyrogenal). Furamag, un des médicaments les plus efficaces, appartient au groupe des nitrofuranes. En cas de colliculite, Furamag est actif contre un large spectre de microorganismes résistants aux antibiotiques.
  3. Immunostimulants (Cycloferon, Polyoxidonium, Immunorix) et vitamines.
  4. Agents hormonaux. Nommé en présence d'un déficit androgène (méthyltestostérone, gonadotrophine).
  5. Analgésiques (Nurofen, Baralgin).

Impact local.

Simultanément à la prise du médicament à l'intérieur, appliquez des solutions antiseptiques pour l'instillation de l'urètre. Pour réduire la douleur au stade aigu de la maladie, on utilise une cautérisation (extinction) du tubercule de la graine avec du nitrate d'argent.

L'urètre est lavé avec des médicaments:

  • Le miramistin;
  • Chlorhexidine;
  • utilisation efficace des suppositoires rectaux avec la propolis.

Physiothérapie La technique suivante est utilisée:

  1. Magnétothérapie - améliore la microcirculation sanguine, produit un effet analgésique.
  2. Thermothérapie transrectale et endo-uréthalique - améliore l'effet de l'utilisation de médicaments locaux.
  3. Thérapie par ultrasons - L’exposition aux ultrasons augmente la perméabilité des tissus et améliore le transport des fluides et des substances biologiquement actives dans les tissus infectés.

Activité physique et régime spécial.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle a un grand nombre d'ordonnances pouvant affecter la dynamique de récupération des patients atteints de colliculite.

Les effets suivants ont un effet bénéfique:

  1. Jus de canneberge. Les jus fraîchement pressés sans sucre ni canneberges ont un effet anti-inflammatoire sur le tubercule de la graine, un effet immunostimulant sur tout le corps.
  2. Infusion de persil. Pour sa production, on prend une racine de persil hachée de taille moyenne, remplie d'un verre d'eau et chauffée au bain-marie pendant 20 minutes. Il faut accepter trois fois par jour sur un tiers de verre.
  3. Infusion de bleuet. Une cuillère à soupe de fleurs séchées est placée dans un thermos et versée dans deux tasses d'eau bouillante pendant la nuit (8 heures). Il est pris trois fois par jour pour une demi-tasse. La solution préparée fait également des lotions. À cette fin, le tissu est humidifié avec un liquide chaud et appliqué sur la zone touchée pendant 20 à 30 minutes.
  4. Bains de calendula. Un bouquet de fleurs brassé avec deux verres d'eau pendant une heure, puis versé dans le bain. L'eau ne devrait pas être chaude, car cela contribuerait à la propagation de l'infection.
  5. Microclysms bouillon hypericum et eucalyptus. Verser 100 ml d'eau bouillante sur une cuillère à soupe d'herbes, insister 30 à 40 minutes. Les lavements sont faits au coucher pendant sept jours.

Complications et prévention

Il est nécessaire de traiter sérieusement le traitement de la colliculite, sans quoi des complications graves ne pourraient être évitées. La propagation de l'infection conduit à la dégénérescence des tissus et à la croissance du tubercule. Une miction altérée conduit à une stagnation de l'infection dans l'urètre et la vessie.

Dans ce contexte, des processus inflammatoires peuvent être associés. L'infection conduira à un dysfonctionnement érectile et par la suite à une impuissance complète.

Dans les cas avancés, n'évitez pas la chirurgie. Le tubercule de la graine envahi est soumis à une électrosection - le médecin retire le tissu modifié avec un couteau électrique et normalise la miction.

Pour éviter le développement de la maladie, les hommes devraient adhérer aux recommandations suivantes:

  1. Évitez les relations sexuelles non protégées et la promiscuité. Lorsqu'un préservatif se déchire pendant les rapports sexuels, il convient de l'utiliser pour le traitement de la miramistine. Il faut le verser dans l'urètre pendant 15 minutes, puis uriner.
  2. Refus total obligatoire des actes sexuels prolongés et interrompus.
  3. Pour ramasser des mouvements pratiques et non contraignants, du lin naturel.
  4. Évitez l'hypothermie. Dans la saison froide à porter des sous-vêtements thermiques.
  5. Suivez le régime, excluant du régime les aliments trop épicés et gras. Ne pas abuser de l'alcool.
  6. Les exercices de Kegel donnent un bon effet lors du travail sédentaire: tension et relaxation des muscles du périnée et de l'anus. Pour améliorer la circulation sanguine, les médecins recommandent de sauter avec une corde 40 à 50 fois par jour.

La santé du système génito-urinaire masculin est un aspect important de sa vie. Négliger les symptômes désagréables de la colliculite et maintenir une vie sexuelle riche en promiscuité a de lourdes conséquences. Il est important de surveiller de près votre propre corps, de reconnaître les signes d’une maladie en développement et de contacter un urologue à temps.

Colliculite - kyste du tubercule

La colliculite est une inflammation résultant d'une infection du tubercule de la graine. Le tubercule de la graine est situé à la paroi postérieure de l'urètre, qui est étroitement liée à la prostate. Un callus ressemble à une petite saillie dont les paramètres sont approximativement les suivants:

  • longueur - jusqu'à 2 cm;
  • largeur - 0,5 cm;
  • hauteur - jusqu'à 0,5 cm.

La colliculite survient le plus souvent à la suite de troubles métaboliques des organes pelviens, ce qui provoque l'apparition de différentes stagnations. Cela peut être à la fois une violation du flux sanguin vers le tubercule de la graine et une violation de la conduction nerveuse dans la même région. La nature de l'inflammation détermine trois types de colliculite chez l'homme:

  1. colliculite avec infiltration douce.
  2. avec infiltration solide.
  3. forme atrophique de la colliculite.

Causes et symptômes

Le kyste du tubercule spermatique chez l'homme (colliculite) peut survenir pour diverses raisons. L'un d'eux est la pratique de prolonger artificiellement les rapports sexuels pendant longtemps, ainsi que les rapports sexuels incomplets (sans éjaculation).

Il arrive que les causes du développement de la colliculite chez l'homme ne soient aucunement liées à la vie sexuelle du patient. La colliculite peut survenir à la suite d'une inflammation:

En outre, le développement du processus inflammatoire dans la collicule peut être causé par une flore pathogène ou conditionnellement pathogène du corps. La flore pathogène peut pénétrer dans le corps d'un homme lors d'un rapport sexuel non protégé avec un partenaire infecté via l'urètre.

En cas de colliculite, il existe une infection secondaire. Cela signifie littéralement que le corps peut s'infecter. Comment ça se passe? Par exemple, si un processus inflammatoire a commencé quelque part dans le corps de l’homme (dans la dent, dans les glandes, etc.), la flore pathogène peut également pénétrer dans les organes génitaux avec un écoulement sanguin, ce qui provoque le développement de la maladie.

La colliculite peut également être causée par les spécificités de la profession masculine. Ainsi, un kyste du tubercule séminal peut survenir parmi les programmeurs, les médecins, les ingénieurs - en bref, ceux qui travaillent beaucoup au travail.

En raison de la sédentarité, le métabolisme est perturbé, ce qui entraîne la stagnation des liquides dans les organes pelviens.

En ce qui concerne les symptômes de cette maladie, les patients généralement convoqués par un médecin se plaignent de douleurs à l'aine, de sensation d'avoir un corps étranger dans l'anus, de problèmes d'éjaculation, de sang dans l'urine, d'éjaculation, de perturbations du flux naturel de l'urine (courant intermittent, pression faible) érection, douleur pendant l'éjaculation.

Diagnostics

Si vous présentez au moins quelques symptômes de colliculite, vous devez contacter immédiatement l'urologue. Dans un premier temps, le médecin recueille l'historique sous forme d'enquête, de quoi le patient se plaint. En cas de symptômes caractéristiques de la colliculite, le spécialiste adressera une recommandation au patient pour un diagnostic précis de la maladie. Donc, vous devez passer:

Le secret de la prostate (esculite) est semé afin de prévenir (ou de diagnostiquer) les processus inflammatoires dans l'urètre masculin. Le semis de eaculata est également effectué pour prévenir l'infertilité, en cas de suspicion de prostatite, IST. Pour l'analyse autorisé à utiliser le sperme post-coïtal. Néanmoins, la masturbation est considérée comme la meilleure option, car un lubrifiant spécial est souvent utilisé pour la fabrication de préservatifs, ce qui peut fausser les résultats de l'analyse.

La réaction en chaîne de la polymérase est utilisée pour diagnostiquer les maladies sexuellement transmissibles pouvant être causées par la chlamydia, les trichomonas, les gardeninillae, etc. Pour une analyse en laboratoire de la PCR, un médecin peut prélever un frottis sur l'organe d'un patient. L'analyse de la PCR est jugée satisfaisante lorsque le résultat est négatif (la réaction ne s'est pas produite en raison de l'absence d'agents infectieux).

L'urétroscopie consiste à étudier l'urètre pour identifier diverses pathologies à l'aide d'un appareil spécial, l'urétroscope. Chez les hommes, avant d'effectuer la procédure, l'urétroscopie pré-remplit la vessie avec de l'oxygène pour prévenir la distension urétrale.

L'analyse d'urine est l'un des tests les plus couramment utilisés dans la pratique médicale. Elle est réalisée dans le but de diagnostiquer à un stade précoce divers processus inflammatoires dans le système urinaire. Au cours de l'étude de l'urine, son état est caractérisé par les caractéristiques suivantes: volume, couleur, odeur, moussage, transparence, densité, acidité.

La numération globulaire complète est également l'un des tests les plus couramment utilisés dans la pratique médicale par divers spécialistes étroits. Après tout, cette étude est capable de donner au médecin un concept de base de l'état de santé du patient. Le sang est généralement examiné pour de tels indicateurs: hémoglobine, érythrocytes, plaquettes, leucocytes, neutrophiles, vitesse de sédimentation, etc. Par exemple, une forte augmentation du nombre de leucocytes dans le sang indiquera immédiatement au médecin qu'un processus inflammatoire a commencé dans l'organisme.

L'analyse biochimique du sang est une méthode de diagnostic en laboratoire permettant de tirer des conclusions sur l'état du foie, des reins, de la vésicule biliaire et du pancréas du patient. Cette analyse est destinée à diagnostiquer presque toutes les maladies associées à des troubles métaboliques.

Traitement

La nature du traitement de la colliculite dépend en grande partie des causes de la maladie.

Si la colliculite a été causée par une infection de l'organe génital, l'urologue vous prescrira probablement de prendre un complexe de médicaments antimicrobiens avec des analgésiques. Le médecin peut recommander l’introduction de médicaments en les versant directement dans l’urètre, ainsi qu’en lavement.

Pour le traitement de la colliculite, il faut un certain temps (vérifiez auprès du médecin) pour ne pas vivre sexuellement, essayez de blesser moins le système nerveux et évitez de vous exposer au froid aux organes génitaux.

Tushivanie est l’une des méthodes de traitement de l’inflammation du tubercule séminal. Tubercule à graine Tushirovanie - cette lubrification de la collicule avec du nitrate d'argent Cependant, pour le moment, la trempe est considérée comme une méthode obsolète et douteuse, car le nitrate d'argent est fondamentalement très agressif et peut brûler beaucoup de mucus. Néanmoins, l'efficacité d'une méthode de traitement particulière est purement individuelle, car les causes de la colliculite chez l'homme peuvent être différentes.

Les conséquences

Une intervention médicale intempestive en raison de l’ignorance des symptômes de la maladie peut conduire à ce que la colliculite se développe en une forme chronique - l’inflammation s'aggravera de plus en plus. Le tissu de la collicule deviendra plus rugueux. En conséquence, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour retirer le tubercule.

Prévention

Les mesures préventives visant à prévenir la colliculite chez l'homme doivent viser à garantir une vie sexuelle sans risque. Cela signifie que vous devez être examiné régulièrement (au moins une fois par an) par un médecin afin de pouvoir diagnostiquer en temps voulu diverses maladies transmissibles sexuellement et infectieuses. Les rapports sexuels avec un partenaire au hasard doivent être protégés (il est préférable d'utiliser une méthode de contraception de barrière - les préservatifs). De plus, l'utilisation de la barrière de contraception est également nécessaire si vous pratiquez le sexe non seulement vaginal, mais également oral, anal.

Si la femme a un partenaire, vous ne devez pas pratiquer de sexe pendant les jours critiques de la femme, ainsi que pendant le traitement par un gynécologue.

Les rapports sexuels prolongés portent plus de mal que de bien, car l’éjaculation tardive peut également déclencher une colliculite.

Si vous passez beaucoup de temps en position assise (par exemple, au travail devant un ordinateur), vous ne devez pas oublier l'activité physique. Pour la prévention de la colliculite et de la stagnation dans les organes pelviens aidera à la course, la corde à sauter, de longues promenades. Ne négligez pas le traitement du rhume, qui est de nature infectieuse, car la présence d’un long processus inflammatoire dans le corps peut provoquer une colliculite.

Pourquoi un tubercule séminal enflammé? Comment faire face à la colliculite?

La colliculite est une maladie masculine caractérisée par un processus inflammatoire localisé dans la région du tubercule. Le tubercule de la graine a une très petite taille, mais il joue un rôle très important dans le corps de l'homme. Toute maladie peut nuire gravement à la santé, raison pour laquelle elle devrait être rapidement diagnostiquée et guérie.

Information anatomique

L'anatomie du tubercule de la graine présente un certain nombre de caractéristiques distinctives. Vous devez donc examiner cet élément du système de reproduction de manière plus détaillée. Il s’agit d’une élévation caractéristique située sur la paroi postérieure du canal urinaire de la prostate. Sa longueur ne dépasse pas 2 cm et sa largeur de 0,5 cm, malgré des dimensions aussi modestes, le tubercule remplit des fonctions très importantes. Les branches artérielles des artères qui passent par le canal déférent sont responsables de l'apport sanguin à l'organe. Le système veineux a une structure lacunaire, donc une érection provoque une augmentation de la taille du tubercule germe.

Le tubercule de la graine a une dépression semblable à une fente, qui dans la pratique médicale était appelée la reine mâle. Les canaux déférents traversent le tubercule, ils sont situés des deux côtés de la prostate. La formation de ces parties est due à la connexion des voies d'excrétion des vésicules séminales et du canal déférent. Les canaux spermeux ont des ouvertures spéciales avec des pulpes musculaires peu puissantes. Ils s'étendent de part et d'autre de la zone de dépouille. Au cours de l'éjaculation, les canaux éjaculatoires sont dilatés, ce qui entraîne le passage du liquide séminal dans l'urètre.

Dans le développement normal du corps chez un homme d'âge moyen, le canal déférent atteint environ 15 centimètres de long.

Le tubercule germe est le centre d'un groupe de terminaisons nerveuses importantes responsables de la réalisation de l'excitation sexuelle chez l'homme. Après tout, ils sont responsables de la transmission d'une impulsion nerveuse en présence d'un agent pathogène sexuel. Avec tout impact sur le tubercule, les fonctions de reproduction du mâle se détériorent, ce qui est associé à une faible puissance. C'est pourquoi l'une des complications les plus graves de la colliculite est l'infertilité. Il est nécessaire d’aborder le traitement du problème de manière complexe, en dirigeant les principales forces dans la lutte contre la cause de la maladie, sans quoi un résultat positif ne pourrait être obtenu.

Stades de développement de la maladie

Avant de procéder au traitement de la colliculite devrait déterminer le stade de la maladie. Cela permettra de poser le bon diagnostic et de choisir le traitement le plus approprié et le plus efficace. Il existe trois formes d'inflammation du tubercule séminal:

  1. Primaire. Dans ce cas, l'infection est réalisée par la pénétration de bactéries pathogènes dans l'urètre par contact sexuel, y compris les variétés anales et orales.
  2. Secondaire. L'inflammation du tubercule est due à des lésions des tissus adjacents, tels que la prostate, l'épididyme ou la paroi du canal urinaire. Il convient de préciser que sous cette forme, il est possible de contracter les voies lymphatiques et hématogènes, conséquence du processus inflammatoire concentré dans les articulations, la vésicule biliaire, les intestins, les amygdales ou la cavité buccale (carie).
  3. Vrai. Se produit à la suite d'une violation de l'innervation, ainsi que de la circulation sanguine dans les tissus entourant le tubercule de la graine, ce qui peut être dû à la stagnation des liquides dans les organes du système reproducteur. Ce processus est pertinent pour ceux qui mènent un style de vie hypodynamique et qui ont toujours des problèmes de constipation, de fortes tensions du sphincter, d'abstinence prolongée de l'éjaculation après l'excitation.

Il y a 3 stades de la maladie chez l'homme

Chacune de ces étapes de développement présente un certain nombre de caractéristiques qui se manifestent principalement dans les manifestations caractéristiques et les méthodes de traitement nécessaires. Toute maladie inflammatoire est chronique et aiguë, la colliculite ne fait pas exception.

Les symptômes

La maladie ne présente pas de manifestations caractéristiques car, dans la plupart des cas, elle est associée à d'autres inflammations. Cependant, le plus souvent, la maladie est diagnostiquée lorsqu’on soupçonne d’autres maux. Les principaux symptômes de la colliculite chez les hommes sont les suivants:

  • douleur dans la région de l'aine, sensation de présence d'un corps étranger, inconfort important, affaissement dans le scrotum et le bas-ventre, descendant jusqu'au genou;
  • la présence d'impuretés sanglantes dans la graine mâle et l'urine, comme en témoigne le changement de ces fluides;
  • le flux d'urine est intermittent et mince, en raison du fort gonflement des tissus du tubercule de la graine, entraînant le blocage du canal urinaire;
  • sensation pas très prononcée et vive lors de l'éjaculation;
  • diminution du désir sexuel;
  • brûlant lors de l'éjaculation;
  • une érection soudaine, qui n'est pas sujette à l'homme, mais peut disparaître pendant les rapports sexuels;
  • Une éjaculation invasive peut survenir pendant les selles.

Caractérisé par une douleur et une brûlure à l'aine

Ces manifestations sont dues à une irritation chronique, qui se développe au cours de la colliculite, conséquence de l’impact sur les terminaisons nerveuses importantes, elles sont responsables de la transmission du signal aux régions de la colonne vertébrale qui régulent le processus d’excitation et d’éjaculation. L'impulsion est transmise de façon permanente, ce qui perturbe le fonctionnement normal du système nerveux central.

Diagnostics

S'il y a des signes de pathologie, vous devez contacter un établissement médical où un spécialiste procédera à un diagnostic approfondi. Un urologue ou un vénéréologue en est responsable. Tout d'abord, le médecin doit procéder à une inspection visuelle et discuter avec le patient des plaintes qui détermineront la durée du développement de la maladie et le degré de dommage causé au corps. La prise d'antécédents détermine la présence d'autres affections susceptibles de provoquer l'apparition d'une colliculite. De grande importance dans le diagnostic des tests de laboratoire, les méthodes de jeu suivantes sont utilisées:

  • effectuer des analyses d'urine et de sang;
  • faire un frottis urétral pour effectuer une étude microscopique;
  • ensemencement pour déterminer l'agent causal du processus inflammatoire;
  • Examen PCR;
  • examen du sperme;
  • étude de la composition du secret de la prostate.

L'urétroscopie est la principale méthode de diagnostic en cas de suspicion d'inflammation du tubercule de la graine. Cette procédure est effectuée à l'aide d'un appareil spécial: l'urétroscope, qui permet au spécialiste d'inspecter visuellement la zone touchée. Presque toujours, l'image endoscopique de la maladie se manifeste sous la forme de modifications de la zone du collicule, car l'inflammation des seules buttes séminales est une manifestation rare. Le spécialiste peut remarquer un changement significatif dans la configuration de la collicule, une hyperhémie, un relâchement, des poches et un saignement de la surface muqueuse.

Doit être testé

La colliculite interstitielle se manifeste sous la forme d'une surface plus rugueuse et plus dense du tubercule de la graine, tandis que sa couleur change pour devenir plus pâle, ce qui est particulièrement prononcé contre le fond d'autres tissus. Dans certains cas, de légères formations d'aspect mousseux peuvent être observées sur le tubercule. Les lésions ulcéreuses provoquent l'apparition d'ulcères et de zones entières d'érosion avec des dépôts de fibrine. La forme atrophique s'accompagne d'une diminution de la taille du collicule. Si la pathologie est accompagnée de prostatite ou de vésiculite, vous remarquerez lors de l'examen des pertes purulentes dont le cordon spermatique ou la prostate sont à l'origine. La présence de cicatrices indique une intervention chirurgicale passée de mauvaise qualité, par exemple une cautérisation.

Traitement

L'inflammation du tubercule spermatique chez l'homme nécessite un traitement complexe, principalement avec l'utilisation d'antibiotiques. Il est toutefois important de garder à l'esprit que l'utilisation de médicaments ayant un spectre d'action étroit sera nécessaire, car les médicaments à large spectre montrent une efficacité insuffisante. En plus de la méthode ci-dessus, instillation de l'urètre, tushirovanie à l'aide de nitrate d'argent, ainsi que physiothérapie. En présence de changements hypertrophiques dans le tubercule, une méthode d'électrorésection est réalisée.

Le traitement sera considérablement plus rapide si les méthodes de traitement principales sont combinées aux méthodes traditionnelles. Dans ce cas, les fleurs de bleuet bleu, la décoction de persil et le jus de canneberge fraîchement pressé ont fait leurs preuves. Si la maladie se présente sous une forme bénigne, vous pouvez utiliser des bougies à base de propolis, qui sont introduites en lavement rectal avec eucalyptus et bains chauds avec infusion de calendula. L'avantage de ces fonds est qu'ils agissent directement sur le site de localisation du processus inflammatoire, ce qui peut réduire considérablement le nombre de microorganismes pathogènes.

Dans certains cas, les patients utilisent des bains de boue, divers extraits concentrés et des teintures à l'alcool. Mais ils sont prescrits exclusivement par le médecin traitant, car dans certaines formes de la maladie et la présence de facteurs concomitants, ces agents entraînent des complications dangereuses. Il est très important de respecter les dosages établis et de répondre à toutes les exigences d'un spécialiste.

De bons résultats peuvent être obtenus avec une combinaison de médecine traditionnelle et de médecine traditionnelle.

Il est important de garder à l'esprit que l'élimination de la cause de la maladie fait partie intégrante du traitement. Si vous oubliez cela, vous ne pouvez obtenir qu'un effet temporaire ou les symptômes ne disparaîtront pas. Pendant le traitement, le patient doit s'abstenir de tout rapport sexuel, adapter son régime alimentaire, mettre de l'ordre dans son état psycho-émotionnel, minimiser le risque d'hypothermie et se reposer davantage. À des fins préventives, il est nécessaire de renforcer les fonctions de protection du corps, ce qui contribuera à améliorer la santé en général.

Il n'est pas nécessaire de retarder le traitement, car une inflammation à long terme modifie la surface du tubercule, ce qui le rend grossier et insensible. Cela conduit à une détérioration de la qualité de la vie sexuelle et remet même en question les fonctions de reproduction d'un homme. Pour éliminer cet effet secondaire, seules une intervention chirurgicale et une longue période de rééducation seront nécessaires.

Des complications

Si le traitement est complètement absent ou si le traitement est incorrect, un certain nombre de complications graves peuvent survenir. La situation est exacerbée par la présence de maladies concomitantes. Les complications possibles sont les suivantes:

  • infertilité;
  • problèmes de miction;
  • impuissance.

Si vous courez la maladie - elle est lourde de stérilité

Il n’est pas nécessaire de retarder le traitement car chaque jour le problème ne fera que s’aggraver, ce qui permettra au processus inflammatoire de se propager aux tissus et aux organes voisins. Comme pour d’autres maladies, le traitement de la colliculite est plus facile aux premiers stades de développement. Une inflammation prolongée du tubercule peut perturber son fonctionnement même avec l'élimination complète des symptômes de la pathologie.

Mesures préventives

Le système reproducteur comprend un certain nombre d’organes très sensibles aux facteurs négatifs de l’environnement externe et interne. C’est pourquoi il est important de mener une politique de prévention afin de prévenir le développement de maladies graves pouvant remettre en question la possibilité de procréation. La règle principale est de pratiquer une sexualité sans risque en utilisant des contraceptifs de barrière.

Les principales mesures préventives comprennent:

  • traitement rapide des maladies du système urinaire, en particulier des affections dangereuses telles que l'urétrite et la prostatite;
  • devrait traiter de manière responsable des maladies chroniques, telles que le diabète;
  • besoin d'avoir des relations sexuelles régulièrement;
  • durcissement
  • ne pas permettre l'hypothermie et la surchauffe;
  • établir un état psycho-émotionnel;
  • ne négligez pas les règles d'hygiène personnelle;
  • utiliser des préservatifs.

L'inflammation du tubercule de la graine est une maladie dangereuse, car cette partie contient des terminaisons nerveuses importantes responsables des capacités de reproduction de l'homme. Tout d'abord, au cours de cette maladie, une gêne apparaît dans la région de l'aine et la puissance diminue. Dès les premiers signes de maladie, vous devez contacter un établissement médical où un spécialiste procédera à un examen qualitatif, y compris une urétroscopie. Le traitement de la pathologie doit être instauré de manière globale, non seulement pour éliminer les symptômes, mais également pour réduire le risque de récurrence de la maladie et de ses complications.

Qu'est-ce que la colliculite chez l'homme et quelle est la spécificité du processus pathologique?

Non seulement les femmes souffrent de divers rhumes et inflammations associées aux appendices et à d'autres structures urogénitales, mais les hommes ont également leurs propres maladies associées aux systèmes de reproduction et de reproduction. La colliculite fait partie de ces pathologies.

La colliculite

La colliculite fait référence à une inflammation du tubercule séminal, situé près de la prostate à l'arrière de l'urètre. Ce tubercule ou follicule est une petite élévation de 20 mm de long, mais même avec de si petites dimensions, cette formation est extrêmement importante car elle possède de nombreuses terminaisons nerveuses.

Au niveau de la lésion inflammatoire de ce tubercule chez l'homme, de graves troubles circulatoires se développent, diverses pathologies infectieuses se développant. De plus, le processus inflammatoire peut provenir de la circulation sanguine ou de la lymphe de tout autre organe.

Classification

Les maladies inflammatoires sont classées en plusieurs variétés. La colliculite primaire, aussi appelée vraie, est l'inflammation du tertre lui-même, qui est souvent chronique. Une telle forme pathologique survient lors du développement de troubles de la conduction nerveuse, provoquant l'apparition de pathologies infectieuses. En outre, la colliculite primaire est formée sur le fond des troubles circulatoires. Le type secondaire de pathologie se produit dans les testicules et la paroi postérieure de l'urètre et se développe dans le contexte de lésions inflammatoires pouvant être localisées dans n'importe quel organe.

En outre, la colliculite est divisée en les types suivants:

  • Avec la présence d'un infiltrat solide - pour une telle inflammation, il est typique que les structures du tissu conjonctif prédominent dans le foyer inflammatoire;
  • Avec une infiltration légère - avec un tel type de colliculite, une petite quantité de tissu conjonctif est caractéristique;
  • La colliculite atrophique est également caractérisée par la présence de formations de tissu conjonctif, mais elles sont les seules formées à partir de tissu cicatriciel dense.

L'emplacement du tubercule

Raisons

Il peut y avoir beaucoup de facteurs provoquants dans une colliculite, mais en fonction de l'origine et du tableau clinique du processus inflammatoire, l'urologue prescrit un traitement approprié. Le développement de processus inflammatoires peut commencer avec la pénétration de l'agent pathogène infectieux par les organes adjacents au tubercule séminal, tels que l'urètre, la prostate, les appendices ou les testicules. En outre, des troubles d'innervation et des problèmes de circulation sanguine du mamelon lui-même peuvent provoquer une pathologie.

Même un contact sexuel peut déclencher l'apparition d'une lésion primitive, qu'elle soit vaginale, anale ou orale.

De plus, la cause du processus inflammatoire peut être une intimité sexuelle incomplète, lorsqu'un homme pratique un contact sexuel inachevé afin de protéger son partenaire de la grossesse. Les rapports sexuels prolongés contribuent également au développement de la colliculite. Il y a une maladie et sur le fond de constipation fréquente, d'inactivité ou de style de vie hypodynamique, parce que ces conditions provoquent des manifestations bas stagnantes qui provoquent une réaction inflammatoire.

Les symptômes

L'intensité et la sévérité du tableau clinique de la pathologie inflammatoire sont formées en fonction de la forme de la colliculite et du stade de son développement, ainsi que de la propagation de l'infection vers les tissus voisins.

En général, les symptômes consistent en les manifestations suivantes:

  • Les troubles érectiles, qui se manifestent sous la forme d'une érection spontanée, bien que, dans le processus de rapports sexuels, l'excitation du pénis ne soit pas aussi prononcée ni même léthargique.
  • Sensations douloureuses. Les formes aiguës d'inflammation sont accompagnées de douleurs aiguës à l'aine, caractérisées par des coups de feu, des sensations de brûlure ou des picotements. La douleur irradie souvent jusqu'à la colonne vertébrale (parties inférieures) et le processus inflammatoire aigu se poursuit avec une douleur dans la région allant du nombril aux genoux.
  • Un homme sent que dans l'anus il a une sorte de corps étranger.
  • Dans le liquide séminal et l'urine apparaissent souvent des inclusions sanglantes.
  • Les sentiments d'un homme pendant les rapports sexuels deviennent flous.
  • Le flux pendant la miction devient mince ou intermittent.
  • Au cours de l'éjaculation, les patients peuvent ressentir un inconfort évident et même une douleur.

S'il existe des signes similaires de pathologie, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Diagnostics

Étant donné que cette pathologie est dotée de symptômes affectant négativement la qualité de vie d'un homme, les patients se tournent rapidement vers des spécialistes, car la maladie cause beaucoup de problèmes.

L'urologue recueille des données anamnestiques et examine le patient (par voie rectale). Des tests de diagnostic instrumentaux et de laboratoire sont ensuite effectués:

  1. Diagnostic PCR permettant d'identifier l'agent en cause;
  2. Urétroscopie. L’étude est réalisée à l’aide d’un appareil optique, l’uréthoscope, qui permet d’examiner l’urètre complet. Pour éviter la douleur, la procédure est réalisée sous anesthésie locale;
  3. Tests sanguins et urinaires généraux;
  4. La graine de Bakposev et l'urine;
  5. Si nécessaire, un diagnostic par spermogramme et par ultrasons est prescrit.

Après avoir reçu tous les résultats, un spécialiste compétent sera en mesure de diagnostiquer facilement et de devancer le traitement de la pathologie.

Tableau urétroscopique dans les maladies inflammatoires du tubercule de la graine

Traitement

Des antibiotiques tels que Tiberal ou Sumamed sont prescrits pour le traitement de la colliculite, ainsi que des médicaments antimicrobiens tels que Pyrogenal et Diflucan, Furamag, qui ont un large éventail d’effets thérapeutiques. En cas de déficit en androgènes, une hormonothérapie est prescrite avec de la gonadotrophine ou de la méthyltestostérone. Au cours du traitement, le patient doit également renforcer et renforcer son statut immunitaire, pour lequel des médicaments immunostimulants tels qu'Immunorix, Polyoxidonium ou Cycloferon sont prescrits. Comme la pathologie est accompagnée de douleurs aiguës, il est impossible de se passer d'analgésiques tels que Baralgin ou Nurofen.

Il est possible d'augmenter l'effet thérapeutique des médicaments pris en utilisant des agents d'exposition locaux. Le patient subit des instillations urétrales et, si l'inflammation est au stade aigu, le tubercule germe de la graine est brûlé avec du nitrate d'argent. Pour le rinçage de l'urètre, des solutions telles que la chlorhexidine et la miramistine sont utilisées. En outre, les suppositoires rectaux avec des suppléments de propolis se sont révélés très efficaces en tant que traitement local.

Également utilisé un traitement par ultrasons, améliorant la perméabilité des tissus et l'accès des composants médicinaux aux zones touchées. Et grâce au traitement endo-urétral ou transrectal, l'efficacité des médicaments locaux est améliorée. Au cours du traitement, tout contact sexuel est strictement interdit à l'homme.

Conséquences et complications

Le traitement de la colliculite nécessite une approche particulière, car la maladie avec un traitement inapproprié ou son absence peut entraîner le développement de diverses complications:

  • Si l'infection se propage activement, il se produit alors une dégénérescence des tissus et une croissance du follicule de la graine.
  • Et avec la violation concomitante de l'urètre, les processus infectieux stagnent dans les tissus urinaires et urétraux.
  • En conséquence, des inflammations concomitantes ou secondaires se développent, ce qui peut provoquer des troubles de l’érection, y compris un dysfonctionnement complet, c’est-à-dire l’impuissance.

Si l'inflammation n'a pas été traitée pendant une longue période, le cas peut aller à une opération dans laquelle le tubercule de la graine, qui a grandi sous l'influence de la pathologie, est soumis à son élimination à l'aide d'une électrocautérisation - une électro-coupe.

Prévention

Pour prévenir l’inflammation du tubercule séminal, il est nécessaire d’éliminer les contacts sexuels occasionnels et les relations de promiscuité non protégés, ainsi que de renoncer à la protection par la méthode de l’acte interrompu. Il est nécessaire de porter des sous-vêtements exclusivement à partir de coton naturel, de manière à ce qu’ils soient suffisamment amples et ne resserrent pas les organes génitaux.

Il est également important d'éviter l'hypothermie. Il est donc conseillé aux hommes de porter des sous-vêtements thermiques en hiver. Vous ne devriez pas vous mêler de plats gras ou trop épicés, abusez de l'alcool. Pour la prophylaxie, il est recommandé de pratiquer des exercices de Kegel quotidiennement, en particulier pour les personnes ayant une dynamique élevée. Il est nécessaire de surveiller la santé et de traiter en temps voulu les maladies apparues pour éviter de nombreuses complications.

Tubercule de la graine chez l'homme

Jambe de semence [colliculus seminalis (PNA, JNA, BNA); syn.: tête de kulikov (caput gallinaginis), fléchette de montagne (veru montanum)] - élévation de forme oblongue située dans la région de la crête sur la paroi arrière de l'urètre de la prostate chez l'homme.

Anatomie

Le tubercule de la graine (monticule séminale, T.) fait saillie dans la lumière de l'urètre de manière à ce que la lumière de celui-ci prenne la forme d'une faucille (Fig. 1). La longueur de S. B. de 10 à 20 mm, largeur 3,5-4 mm, hauteur 3-4 mm.

C. b. recouvert de membrane muqueuse doublée d'épithélium de transition. Sur sa surface, les canaux excréteurs de la prostate s'ouvrent (voir) - rainures de la prostate (ductuli prostatici). Au-dessus de S. b. il existe une dépression semblable à une fente appelée prostate, ou mâle, reine (utriculus prostaticus). C'est un élément des extrémités épissées des canaux du parameson-phral (Müller). La longueur de l'utérus prostatique de 5 à 10 mm, largeur 2-6 mm, profondeur 2-5 mm. L'utérus prostatique est entouré de couches internes internes longitudinales et circulaires de faisceaux de cellules musculaires lisses. Les parois et le fond de celle-ci sont tapissés de muqueuse et forment des plis. Sur les côtés de l'utérus prostatique, les canaux défectueux (ductuli ejacu-latorii) s'ouvrent, le seigle peut parfois s'ouvrir au bas de celui-ci (voir le canal sacrificiel).

Stromu S. b. constituent le tissu conjonctif contenant un grand nombre de fibres élastiques, des faisceaux de cellules musculaires lisses entourées de fibres nerveuses et de leurs terminaisons. Dans l'épaisseur de S. b. il existe un nombre important de glandes tubulaires alvéolaires (Fig. 2).

Apport sanguin C. b. est réalisée par les branches des artères du canal déférent (aa. ductuum deferentium). Les capillaires se forment autour des extrémités sécrétoires des glandes C. b. Les réseaux capillaires d'extrémité à petites feuilles sous forme de paniers ont, à certains endroits, une extension sinusoïdale. Veines S. b. forment des lacunes (Fig. 2) et s'anastomosent entre eux, ainsi qu'avec les veines de la prostate, où coule le sang veineux de C. b. Le drainage lymphatique se produit dans la lymphe, les vaisseaux de la prostate. Innervation sympathique B. est réalisée à partir du plexus hypogastrique inférieur (plexus hy-pogastricus inf.), et du parasympathique - à partir des nerfs pelviens internes (nn. splanchnici pel vini).

La valeur fonctionnelle de C. b. pas assez étudié. Avec excitation sexuelle (voir) S. b. augmente de taille et recouvre complètement la lumière de l'urètre (voir), ce qui empêche le processus de miction ainsi que la possibilité d'éjaculation dans la vessie. C. b. participe à la mise en œuvre de l'éjaculation (voir), car son irritation mécanique provoque l'éjaculation et les maladies C. b. conduisent souvent à une éjaculation avec facultés affaiblies. À la surface du tubercule et à proximité, les canaux excréteurs des gonades s'ouvrent et leurs secrets sont mélangés.

Méthodes de recherche

La principale méthode d'examen C. b. est une urétroscopie (voir), avec une coupure, il est défini comme une papille jaune-rouge de forme cylindrique ou conique d’une hauteur d’env. 4 mm. Au sommet, il est possible d'examiner l'ouverture de l'utérus de la prostate et des côtés de celui-ci - la bouche du canal déférent. Toucher S. b. L'outil ne cause normalement pas de douleur. Identifiez S. b. et certains changements sont possibles à l'aide de l'urétrographie (voir).

Pathologie

Aux anomalies de la position de S. B. reportez-vous à son emplacement sur la paroi latérale de l'urètre. Parmi les anomalies de développement, il convient de noter le double S. b. Les deux anomalies sont très rares. Le diagnostic est établi par urétroscopie. Guérir activités, en règle générale, dans ces cas n'est pas nécessaire.

Les lésions du tubercule séminal et des conduits des glandes génitales qui s’ouvrent ici sont assez courantes dans les fractures des os du pelvis provoquant une rupture de l’urètre de la prostate. Le diagnostic de dommage C. b. difficile à établir. Le plus souvent, les conséquences du dommage sont mises en évidence par ses conséquences - dysfonctionnement sexuel (trouble de l'éjaculation, infertilité, impuissance). Traitement spécial des blessures C. b. n'existe pas; Des tentatives sont en cours pour traiter de manière conservatrice les troubles sexuels associés à C. dommages. B. Le pronostic pour C. blessures. B. souvent défavorable, car il n'est pas toujours possible de restaurer la perméabilité des canaux des glandes sexuelles.

C. maladies B. comprennent les processus inflammatoires (colliculite) à caractère non spécifique et spécifique (tuberculose). Les collyculites sont causées par l'exposition à un agent infectieux, moins communément chimique ou physique. Il se produit souvent à nouveau dans les processus inflammatoires de l'urètre et des organes génitaux. Comme les moments prédisposants notent divers écarts dans la mise en œuvre des rapports sexuels (masturbation, excès sexuels, rapports sexuels interrompus et prolongés), le seigle contribue à la congestion veineuse du bassin. Dans le diagnostic de la colliculite, les plaintes du patient concernant les dysfonctions sexuelles (puissance réduite, troubles de l'éjaculation), parfois sur le mélange de sang dans le sperme (voir Hémospermie), la douleur lors de l'éjaculation et une sensation de corps étranger dans le périnée sont d'une grande importance. Selon l'image urétroscopique, A.I. Vasilyev fait la distinction entre colliculite superficielle, interstitielle, mixte et atrophique. À un kulikulit superficiel on note l'augmentation et une hyperhémie aiguë de S. B., Saignement de sa membrane muqueuse, hypersensibilité, impossibilité d'identification des ouvertures des conduits éjaculatoires. La colliculite interstitielle s'accompagne d'une augmentation et d'une augmentation de la sensibilité de C. b., Elle devient dense et paraît plus pâle que les tissus environnants, le saignement est peu prononcé et les bouches des canaux bien visibles. Au kulikulit mixte sur la surface de S. B. il y a des formations kystiques ou polypes. Colliculi-tee atrophique S. b. ridée, de taille réduite, gris-jaune ou gris sale.

Le traitement de la colliculite avec des médicaments antibactériens fait partie intégrante du traitement du processus inflammatoire de l'urètre et des organes génitaux. Lubrification prescrite localement C. b. p-rami de nitrate d'argent en concentration croissante de 5 à 15%. Rarement eu recours à l’électrocoagulation des excroissances polypeuses à la surface de S. b. Le pronostic est dans la plupart des cas favorable. La prévention de la colliculite est le traitement opportun des processus inflammatoires de l'urètre et des organes génitaux, ainsi que de l'hygiène de la vie sexuelle (voir).

Tuberculose C. b. sous une forme isolée ne se produit pas, mais est une manifestation de la tuberculose du système génito-urinaire. Ceci détermine la tactique médicale (voir tuberculose extrapulmonaire).

Bibliographie: Vasilyev A.I. Uretoscopie et opérations endoéthétrales, L., 1955, bibliographie; Ivanov AI À l'anatomie des vaisseaux sanguins et lymphatiques intra-organiques de la prostate humaine, Arch. anat., gistol. et embryol., vol 41, n ° 9, p. 30, 1961; P. O-ruominsky I. M. Troubles sexuels chez les hommes, M., 1968; Rusakov V. I. Traitement chirurgical des rétrécissements de l'urètre et de certaines formes d'impuissance, Elista, 1970, bibliogr. Fronte-Stein, R. M. Ouvrages choisis, p. 317, M., 1953; Reuter, H. J. Atlas der Urologischen Endoskopie, Bd 1-2, Stuttgart, 1980.


K.D. Panikratov; V. Ya Bocharov (an., Gist., Emb.).

Tubercule de la graine et maladies qui y sont associées

Le tubercule de la graine chez l'homme est une élévation de la surface postérieure de l'urètre de la prostate. Sa longueur est de 1,5 à 2 cm, une largeur d'environ 0,5 cm, une hauteur de 0,2 à 0,3 cm. Se compose principalement de fibres musculaires lisses, ainsi que d'éléments de tissu conjonctif.

La structure du tubercule de la graine chez l'homme

Le tubercule de la graine contient un sillon ressemblant à une fente, appelé utérus masculin, qui se remarque en son centre pendant l'urétroscopie. Le canal déférent passe par le tubercule de la graine qui, chez la plupart des hommes, pénètre à travers les lobes latéraux des deux côtés de la prostate; leur longueur est de 12-18,5 centimètres. Ils se forment à la suite de la fusion des canaux excréteurs des vésicules séminales et du canal déférent. Leurs orifices, qui ont des sacs musculaires faibles, s’ouvrent des deux côtés de la zone du tubercule. Au cours de l'éjaculation, les ouvertures des conduits éjaculatoires sont dilatées, ce qui provoque l'éjection de l'éjaculat dans la lumière de l'urètre.

Le sang est fourni au tubercule spermatique par les branches artérielles des artères du canal déférent. Le tubercule de la graine du système veineux a une structure lacunaire, ce qui lui donne l’occasion d’augmenter pendant la période d’érection. Le tubercule de la graine a une innervation à la fois sympathique et parasympathique.

Rôle physiologique

La signification physiologique du tubercule de la graine réside dans la participation active au processus d'érection (remplissage de sang et éveil de l'organe sexuel), à l'éjaculation (éjaculation), à l'orgasme, ainsi qu'à la capacité d'effectuer le travail du canal éjaculateur de la valve.

La forme la plus courante de pathologie de cet organe est une inflammation de nature non spécifique et spécifique (souvent tuberculeuse).

La colliculite

Le processus inflammatoire du collic spermatique - la colliculite - résulte de la transition de l'inflammation à partir de la partie postérieure de la prostate, de l'urètre, de la vésicule séminale et de l'épididyme. En raison du fait que les acini de la prostate sont situés près des canaux excréteurs, qui s’ouvrent sur la surface postérieure de l’urètre, la pénétration dans le tubercule séminal de l’infection se produit au cours du processus inflammatoire de la prostate.

En cas de présence d'urétrite, notamment postérieure, le processus inflammatoire s'étend également au tubercule séminal. De nombreux experts estiment que la colliculite est une urétrite postérieure, dans laquelle certains changements dans la butte spermatique prévalent. Cela est en partie vrai, car dans l'urétrite postérieure, les modifications des membranes muqueuses de la touffe de la graine prévalent souvent. Cependant, il s’agit d’une colliculite secondaire ou superficielle. Dans la plupart des cas, elle ne présente pas de symptômes indépendants. Se manifeste par une inflammation superficielle sous forme d'œdème et d'hyperémie.

Le processus inflammatoire du canal de la graine peut également être dominant, tandis que dans la membrane muqueuse qui entoure le dos de l'urètre, de tels changements réactifs sont secondaires. Dans cette situation, on parle de colliculite primaire ou vraie, due à une altération de la circulation sanguine et à une innervation dans la région du bourgeon germe. En raison de l'abondance de connexions vasculaires avec les organes voisins, des troubles veineux et autres troubles vasculaires au niveau des organes pelviens en général, et en particulier de la prostate, sont encombrés.

La principale méthode d’investigation du tubercule de la graine chez l’homme est l’urétroscopie, qui permet d’évaluer non seulement sa taille et sa configuration, mais aussi de parler indirectement de changements morphologiques.

Le traitement de la colliculite doit être pathogénique et étiotrope. La thérapie doit être complète. Il comprend un traitement médical général (principalement anti-inflammatoire) et la physiothérapie, une action locale (lubrification avec des solutions de nitrate d'argent à 5-15%), un traitement contre les maladies concomitantes de l'urètre, ainsi que des glandes génitales accessoires. Dans le cas de formations papillomateuses sur le tubercule de la graine, les granulations peuvent servir d'indication pour leur coagulation transurétrale ou leur résection. Dans le cas de modifications sclérotiques irréversibles du tubercule séminal, accompagnées d'un processus inflammatoire obstructif purulent des vésicules séminales, la résection transurétrale du tubercule séminal chez l'homme est réalisée par l'absence de sperme.

Hypertrophie de la vésicule séminale

Avec un développement aussi anormal que l'hypertrophie du tubercule de la graine, cet organe est agrandi. Son degré d'augmentation est différent: dans le cas d'un degré significatif, la lumière de l'urètre est complètement bloquée par le tubercule séminal.

Une augmentation du tubercule séminal est diagnostiquée par urétrocystographie ascendante. Un agent de contraste est injecté dans la cavité de l'urètre et l'image résultante révèle un défaut de remplissage de l'urètre postérieur.

Le traitement de l'hypertrophie du tubercule de la graine est efficace. La chirurgie endoscopique est effectuée. Tubercule à graine prélevé dans l'urètre.