Bosse sur le pénis: causes et méthodes de traitement

Prévention

Une bosse sur le pénis est un problème extrêmement désagréable, mais assez commun. Les néoplasmes des organes génitaux masculins peuvent avoir différentes tailles et formes. Oui, et les causes de l'apparition des cônes peuvent être très différentes, à commencer par les allergies, puis par les maladies oncologiques.

Remarquons l'apparition de phoques, ne paniquez pas, mais vous ne pouvez pas ignorer le problème - il est préférable de consulter immédiatement un médecin. Et pour commencer, il est utile d’en apprendre davantage sur les principales causes de la formation et de la croissance des tumeurs.

Causes des cônes: dermatite de contact

La compaction sur le pénis peut être le résultat d'une dermatite de contact progressive. En fait, il s’agit d’une réaction allergique qui se développe lorsque la peau entre en contact avec des produits chimiques. Les détergents à lessive, les savons, les produits d’hygiène intime, les lingettes humides, les préservatifs peuvent contenir des allergènes potentiels.

La maladie s'accompagne d'autres symptômes, notamment une irritation et de fortes démangeaisons. La peau du pénis est souvent rouge et enflée. Il est impératif de déterminer exactement la cause de la dermatite et d'éviter si possible tout contact avec cette substance. En ce qui concerne les médicaments, les antihistaminiques sont aujourd'hui largement utilisés pour soulager les poches et les démangeaisons. Dans les cas plus graves, les médicaments hormonaux (stéroïdes) sont utilisés sous forme de comprimés, gels et pommades.

Athérome et ses caractéristiques

Parfois, la bosse sur le pénis est un athérome. La cause de sa formation est le blocage des canaux sébacés. Les athéromes peuvent apparaître n'importe où sur le pénis et le scrotum, ils sont bénins. Les néoplasmes sont ronds et entourés d'une capsule protectrice jaunâtre.

Dans la plupart des cas, l'athérome ne constitue pas une menace particulière. Cependant, une glande obstruée peut grossir rapidement, ce qui affecte la qualité de vie du patient et le fonctionnement du système reproducteur. Vous pouvez vous débarrasser de l'athérome par chirurgie - la procédure n'est pas trop compliquée et la rééducation est rapide.

Maladie de la Peyronie

C'est un mal relativement commun, qui s'accompagne de la formation rapide de plaques dans l'albumine des corps caverneux. Dans la plupart des cas, les phoques apparaissent au dos du pénis, du moins sur les côtés.

En l'absence de traitement, la maladie de La Peyronie entraîne dans 30% des cas la formation d'une fibrose massive, associée à la croissance de tissu cicatriciel. De tels changements dans la structure des organes génitaux affectent la qualité de la vie - les patients se plaignent de problèmes d'érection et de douleur intense pendant les rapports sexuels. Parfois, le pénis présente une courbure qui, encore une fois, est associée à la formation et à la croissance de zones fibreuses.

Le traitement comprend la prise de vitamines, d'antagonistes du calcium et de médicaments contenant des enzymes protéolytiques. Si le traitement conservateur s’avère inefficace, le médecin peut recommander le retrait chirurgical des zones touchées par une nouvelle intervention plastique du pénis.

Traumatisme génital

Une bosse rouge sur le pénis peut être le résultat d'un traumatisme génital. En règle générale, la peau de la zone touchée rougit et vous pouvez sentir sous celle-ci le phoque, lieu d'accumulation de sang. Le diagnostic est assez facile à faire après une radiographie ou une échographie.

En cas de blessure grave, une plaque fibreuse se forme dans les tissus mous. Dans ces cas, le traitement conservateur comprend la prise de vitamines E et A, ainsi que de "Colchicine". Les patients peuvent également recevoir des injections intracaverneuses de lidocaïne, d'interféron ou d'hydrocortisone. Dans les cas plus graves (si la plaque ne peut pas être éliminée avec des médicaments), une intervention chirurgicale est nécessaire.

Lymphangite et ses principaux symptômes

Dans certains cas, la bosse sur le pénis n'est rien de plus qu'un ganglion lymphatique élargi. Si nous parlons de lymphangite d'origine non vénérienne, la tumeur au toucher ressemble à un petit sceau sous-cutané ou à une veine enflée sur le pénis. La palpation du nœud douloureux est absente. La cause la plus courante est une blessure mineure, qui survient souvent lors de rapports sexuels prolongés ou de masturbation prolongée.

Cette condition ne pose pas de menace particulière. Le cachet disparaît de lui-même après quelques jours et ne nécessite aucun traitement particulier.

Tumeurs malignes sur le pénis

Malheureusement, la bosse sur le pénis peut signaler un grave danger. L'apparition de tumeurs dans la région génitale est parfois le résultat d'un cancer.

Des pathologies similaires sont accompagnées d'autres symptômes auxquels il convient de prêter attention. Sur la tête du pénis apparaissent des phoques et des excroissances. Les ganglions inguinaux augmentent considérablement, devenant parfois douloureux au toucher. La liste des signes peut être attribuée à l’apparition d’un écoulement non caractéristique de l’urètre, parfois avec du sang. De nombreux patients se plaignent de douleurs en urinant, d'apparition de sang dans les urines. Dans certaines formes de cancer, des plaies douloureuses apparaissent sur la peau des organes génitaux. Un des symptômes est un gonflement des organes génitaux externes.

En cas de suspicion de cancer, un diagnostic approfondi est réalisé, qui comprend une échographie des organes pelviens, une radiographie pulmonaire et un test sanguin pour déterminer le taux de calcium. La plus informative est une biopsie, au cours de laquelle le tissu est prélevé sur la tumeur et les ganglions lymphatiques avec d'autres recherches en laboratoire.

Le traitement du cancer doit être complet. En règle générale, le médecin retire la tumeur, après quoi le patient subit une chimiothérapie. Parfois, une excision des ganglions lymphatiques et même de certains organes du petit bassin est nécessaire car les cancers s'accompagnent souvent de la formation de métastases.

Autres causes de phoques génitaux

Une bosse sur le pénis apparaît pour d'autres raisons.

  • Une petite tumeur peut être une verrues génitales. L'apparition de tels excroissances indique la pénétration du papillomavirus humain dans le corps. Ces scellés passent parfois d’eux-mêmes, dans d’autres cas, leur enlèvement est nécessaire (radiothérapie, élimination des lasers, congélation, cautérisation). Il est impossible d'éliminer complètement l'infection, mais la prise de vitamines et le renforcement du système immunitaire empêcheront l'activation du virus et la formation de nouveaux papillomes.
  • Le molluscum contagiosum est une autre maladie virale qui s'accompagne de l'apparition de phoques dans la région génitale.
  • Une petite bosse sur la tête du pénis peut apparaître sur le fond de la progression du lichen brillant. Cette maladie est accompagnée par la formation de petits boutons d'acné. Cette tumeur de couleur et de forme de peau ressemble à une verrue.

Bosse sur le pénis: que faire?

Si vous trouvez un phoque ou tout autre changement sur la peau des organes génitaux, vous devez consulter un urologue le plus tôt possible. Pour déterminer la cause, un diagnostic minutieux est nécessaire, qui peut inclure différentes procédures: tests sanguins, PCR (pour les virus et anticorps dans le corps), échographie, tomographie par ordinateur et en cas de suspicion de cancer, et biopsie.

Une bosse sur le pénis peut être dangereuse - en aucun cas, il ne faut ignorer le problème ou se soigner, car cela ne peut qu'aggraver la situation. Assurez-vous de contacter un spécialiste pour obtenir de l'aide.

Sceller sur le pénis: causes possibles et méthodes de traitement

Le sceau sur le pénis est un symptôme alarmant, indiquant de possibles perturbations dans le fonctionnement de l'organisme. Il est impossible d'ignorer les néoplasmes, car ils peuvent être le résultat de maladies dangereuses qui menacent la vie. Il est difficile de déterminer avec précision les raisons de l'apparition d'un phoque, mais connaissant les symptômes caractéristiques de diverses maladies, vous pouvez faire une hypothèse avant même de consulter votre médecin.

Causes évidentes des phoques

La compaction sur le pénis ou à l'intérieur du pénis est un symptôme assez vague, qui peut être le résultat de diverses maladies. Pour des raisons évidentes, toutes les injections dans le pénis doivent être notées.

Les phoques du pénis peuvent être causés par les procédures suivantes:

  • des injections d'acide hyaluronique dans le pénis;
  • lipofilling pour l'agrandissement du pénis;
  • injections de testostérone pour le traitement de l'impuissance.

Dans ces cas, le sceau à l'intérieur du pénis est une conséquence de l'accumulation de sang au niveau du site de ponction ou du médicament injecté dans le pénis. Dans la plupart des cas, les petites bosses ne sont pas dangereuses et disparaissent à mesure que le médicament se résorbe. Si, après une injection quelconque, les petits phoques persistent pendant plus d'une semaine, il est recommandé de consulter un médecin et de discuter de ce problème avec un spécialiste.

Les phoques qui se produisent après les injections, passent indépendamment

Dermatite de contact en tant que cause des phoques

Le sceau sur la tête du pénis est souvent le résultat d'une dermatite de contact. Il s'agit d'une inflammation cutanée non infectieuse causée par le contact avec un irritant ou un allergène. Les causes les plus courantes de dermatite de contact sur le pénis sont les suivantes:

  • les restes de lessive en poudre ou de savon sur les sous-vêtements;
  • sous-vêtements trop étroits en tissus synthétiques;
  • teintures pour tissus.

Les hommes qui ont récemment été excisés peuvent également être confrontés à ce problème. Outre les petits phoques, qui sont plus susceptibles d’être une éruption cutanée qu’un néoplasme, la rougeur et le gonflement de la peau sont caractéristiques de la dermatite de contact. Dans certains cas, prononcé des démangeaisons.

Traitement: interruption du contact avec un irritant, lotions apaisantes d'herbes médicinales, il est possible d'utiliser des antihistaminiques.

Dans ce cas, les phoques eux-mêmes ne sont pas dangereux et disparaissent quelques jours après la fin du contact avec un irritant. Pour réduire les irritations, vous pouvez utiliser des lotions provenant de la décoction de camomille ou de calendula, ces plantes ayant des propriétés anti-inflammatoires et apaisantes.

Athérome sur le pénis

L'athérome n'est pas dangereux, mais il peut s'enflammer ou grossir considérablement.

L'athérome est un petit kyste qui se produit en raison du blocage de la glande sébacée. C'est un joint sphérique mobile. Lorsqu'il est pressé, l'athérome fait mal et provoque un inconfort. Il peut devenir enflammé, puis les symptômes suivants apparaissent:

  • douleur dans le pénis;
  • augmentation de la température de la peau autour de l'athérome;
  • malaise général;
  • panne

Dans certains cas, peut augmenter la température du corps.

Le sceau à la base du pénis ressemble généralement à un tubercule enflammé. Si la peau s'amincit au site d'inflammation, une ouverture indépendante de l'athérome est possible. C'est un bon signe de reprise. Quand une nouvelle formation se présente, un contenu blanc ou jaunâtre dense en est extrait, confondu avec du pus. Ce n'est rien d'autre que l'accumulation de sébum, qui a longtemps été dans la capsule du conduit sébacé. Si l'athérome a percé, il est nécessaire de nettoyer soigneusement la cavité du contenu et de la traiter avec un antiseptique.

Dans les cas graves, l'athérome peut développer de grandes tailles. Le sceau à la base du pénis a la taille d'une prune. Dans ce cas, vous devez contacter le chirurgien pour vous débarrasser de la tumeur. Le médecin excise l'incision avec un scalpel, nettoie la cavité du contenu accumulé et applique un pansement antiseptique. Si l'athérome est très important, faites deux coupes, nettoyez la capsule et la suture, qui se dissolvent indépendamment après une semaine et demie. Lorsque l'athérome est retiré, il y a toujours un risque de cicatrisation.

Maladie de la Peyronie

La compaction sous la peau du pénis peut être un symptôme de la maladie de La Peyronie. La pathologie est une néoplasie bénigne à la base du pénis due à une prolifération excessive de tissu fibreux.

  • formation de plaque sur le pénis;
  • courbure génitale caractéristique;
  • forme de pénis irrégulière;
  • douleur pendant l'éjaculation.

Dans le même temps, la maladie de La Peyronie peut être à la fois une pathologie congénitale et une maladie acquise. Dans le premier cas, la plaque ou le sceau caractéristique du pénis peut être complètement absent.

Les causes exactes de la maladie de La Peyronie n’ont pas été établies. La pathologie est probablement due à la microtraumatose de l’organe.

La maladie de La Peyronie est traitée de plusieurs manières. Assez souvent, le rétablissement se produit en 1-1,5 ans sans aucune mesure thérapeutique. Le traitement conservateur repose sur l’utilisation d’anti-inflammatoires pour éliminer le syndrome douloureux pendant l’éjaculation et sur l’injection de médicaments qui empêchent la croissance des tissus fibreux.

Le traitement chirurgical n'est pratiqué que si la courbure du pénis mène à l'impuissance. Pendant l'opération, les nodules sont enlevés sous la peau.

Dans la maladie de La Peyronie, la croissance du tissu fibreux provoque une courbure de l'organe

Phoques après des blessures

Les phoques situés sous la tête du pénis ou à sa base peuvent résulter de blessures à la zone inguinale. C’est une conséquence des microchromosomes, c’est-à-dire que les phoques ne sont rien d’autre que de petits hématomes. Il peut y avoir une couleur bleuâtre ou violette caractéristique si l'hémorragie est superficielle. Dans la très grande majorité des cas, les phoques ne sont pas visualisés à l'extérieur, mais ne sont visibles qu'à la palpation.

Un traumatisme est également indiqué par une douleur dans tout le pénis et une rougeur de la peau.

Le traitement dépend de la gravité des dommages. Les injections de préparations spéciales peuvent être utilisées pour la résorption des hématomes, mais dans la plupart des cas, elles se font sans traitement, en choisissant une tactique d'attente.

Lymphangite

La lymphangite du pénis est appelée processus inflammatoire dans le pénis, qui implique les vaisseaux lymphatiques situés le long de l'organe sexuel. Le sceau sur le tronc du pénis est clairement détectable sur toute la longueur du pénis.

  • activité sexuelle excessive;
  • abus de masturbation;
  • kink du pénis pendant les rapports sexuels.

Si la maladie est bénigne, aucune douleur ou symptôme secondaire autre que la consolidation le long du pénis n'est observé. Lorsque se joindre à l'infection se produit lymphangite purulente. C'est une maladie dangereuse, accompagnée de douleurs aiguës dans le pénis, de fièvre, de pertes de pus par l'urètre.

La forme bénigne de la lymphangite ne nécessite aucun traitement et disparaît d'elle-même, car la circulation sanguine et le flux lymphatique dans la zone inguinale se normalisent. Cela prend généralement de quelques heures à deux jours.

Lorsque la suppuration est nécessaire, il est nécessaire d’évacuer la décharge. Pour ce faire, on utilise un drainage. En outre, une antibiothérapie et un traitement symptomatique avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits.

Si la lymphangite n'est pas compliquée par une infection, elle passe toute seule.

Oncologie

La cause la plus dangereuse de l'apparition de phoques sur le pénis est le cancer qui affecte le pénis. Cette pathologie est presque asymptomatique. Le cancer génital se développe lentement. Symptômes de la phase initiale:

  • fatigue
  • l'apathie;
  • panne;
  • diminution du désir sexuel.

Lorsque la tumeur atteint une taille importante, des symptômes d'intoxication apparaissent. C'est un signe alarmant indiquant une maladie évoluant rapidement. Une tumeur sur le pénis avec le cancer ne fait généralement pas mal et ne provoque pas de gêne.

Le traitement dépend du stade de la maladie. Méthodes conservatrices habituellement utilisées - chimiothérapie et radiothérapie, injection de cytostatiques. Le pronostic dépend du stade auquel le cancer a été détecté.

Autres raisons

Un phoque blanc sur le pénis peut être une collection de sébum sous la peau, typique des adhésifs ou des lipomes. Ces excroissances peuvent être tenues indépendamment ou enlevées chirurgicalement. Les Wenders ne sont pas dangereux, seulement si leur taille ne dépasse pas quelques millimètres de diamètre. Les gros lipomes doivent être supprimés, car ils peuvent dégénérer en cancer.

Comprendre avec précision les causes des excroissances sous la peau et des joints sur le pénis aidera le médecin. L'auto-traitement dans ces cas est inacceptable, le traitement ne devrait être choisi que par un spécialiste qualifié.

Pourquoi des bosses apparaissent sur le pénis

Une bosse s'appelle un sceau de tissu mou. Son apparition sur le pénis chez l'homme indique le développement de processus pathologiques. Cela en soi est une indication pour une visite chez un urologue ou un andrologue. Ce sont eux qui établissent la cause et la nature de son développement sur le pénis.

Caractéristiques du symptôme

Les cônes sont facilement ressentis par le patient et peuvent être localisés à la base, près de la tête ou sur le corps du pénis lui-même. Ces phoques peuvent être dus à une blessure ou à un signe de développement d'une maladie. Dans des cas plus dangereux, ces bosses peuvent être une tumeur maligne. Il est indifférent à un tel phénomène, d'autant plus qu'il est apparu sur un organe sur lequel il ne devrait pas exister, est impossible.

Dans 8 cas sur 10 chez les hommes de moins de 25 ans, ces bosses sont le résultat d'un traumatisme aux organes génitaux. Ils sont obtenus par une masturbation inappropriée ou en raison de contacts sexuels agressifs. Les tumeurs sont très rarement diagnostiquées.

Pourquoi des bosses apparaissent sur le pénis?

Une bosse peut apparaître sur le pénis pour plusieurs raisons principales. Dans le contexte d'une sensibilité accrue de la peau de l'organe à divers composés chimiques, une dermatite de contact peut ainsi se manifester. Elle est causée par des tissus de sous-vêtements irritants, des produits cosmétiques ou d’hygiène intime. La peau est épaissie et rougie par l'allergène. Les signes accompagnant la dermatite peuvent être des éruptions cutanées, des démangeaisons et une desquamation de la peau.

Les autres raisons incluent:

  1. Processus inflammatoires dans les vaisseaux lymphatiques traversant les tissus du pénis. Cette lésion est de nature non infectieuse et survient dans un contexte de satisfaction personnelle ou de rapports sexuels prolongés. La bosse rouge est assez dense et se situe sur la peau du pénis. En médecine, on parle de lymphangite et, en règle générale, elle passe rapidement et sans traitement.
  2. L'apparition d'un phoque sous les organes génitaux survient dans la maladie de La Peyronie. Il s’agit d’une courbure congénitale douloureuse du pénis à l’état érectile. Avec l'excitation sexuelle, la taille de la bosse augmente.
  3. La compaction provoquée par une blessure mécanique est due à la formation d'un hématome provoqué par la rupture des parois des corps caverneux, suivie d'un saignement. Une bosse se forme à la base du pénis sur la bride et commence à faire mal pendant l'érection. La peau sur le site de la blessure est bleue. Une telle blessure peut survenir pendant les rapports sexuels. Dans ce cas, il faut appliquer quelque chose de froid sur le site de la blessure et attendre la guérison spontanée du site de l’impact.
  4. La grosseur peut être une tumeur bénigne sous la peau sous la forme d'un kyste sébacé, appelé athérome. La grosseur est blanche ou jaunâtre et apparaît sur le pubis, le scrotum ou le corps du pénis. Ni l'inflammation ni la douleur de la patiente lorsqu'elle se présente ne le font pas.
  5. La formation d'une tumeur maligne s'accompagne également de l'apparition de bosses sur le pénis. Le cancer peut être juteux, ulcératif ou nodulaire. L'apparence du sceau est différente. Dans le premier cas, la grosseur ressemble à un chou-fleur, sécrété par de petites portions de sang et de liquide. Avec des lésions ulcéreuses sur le pénis apparaissent petites avec un contour clair de l'érosion. Lorsque la forme nodulaire du pus est allouée, les sceaux sont des passages fistuleux interconnectés.
  6. La formation d'une bosse solide - le chancre - se produit lorsqu'un organisme est infecté par la syphilis. La surface d'étanchéité est lisse et brillante. Lieu de localisation - la tête ou le corps du pénis.

Si nous parlons de troubles graves (cancer ou blessure mécanique), plus le traitement est commencé tôt, meilleur sera le résultat pour le patient.

Normalement, les phoques mâles peuvent avoir des phoques qui ne sont pas un signe de désordre ou de maladie.

Ces cônes incluent:

Avec une activité accrue des glandes sébacées ou une multiplication des cellules, des nodules en forme de cône avec une surface brillante peuvent apparaître visibles à l'œil nu. Ce sont des papules nacrées, qui sont un défaut cosmétique.

Sur le scrotum masculin, des excroissances solides peuvent se former - un kyste. Son apparence est causée par une violation du mouvement du sperme. Au stade initial, le cône est petit et ne provoque pas de gêne lorsque vous appuyez dessus. Et avec la pression croissante dans le scrotum commence à faire mal.

Avec des anomalies anatomiques de la localisation des veines peuvent développer une varicocèle. L'apparition de la maladie est associée à la formation de nodules denses dans les lieux de violation de l'écoulement du sang.

Le scrotum mâle peut normalement avoir une surface légèrement bosselée. Cela est dû au fait qu'il y a des follicules pileux à sa surface. Les cheveux eux-mêmes ne sont pas visibles et leurs sacs sont très éloignés. D'où la perception visuelle de la rugosité de la couverture.

Diagnostics

En cas de consolidation du membre ou du scrotum, un urologue ou un andrologue doit être immédiatement consulté. Un diagnostic rapide et un traitement rapide sont la clé du succès. Cela permettra non seulement de retrouver le rythme habituel de l'activité sexuelle, mais aidera également à éviter le développement de complications graves.

Tout d'abord, le médecin procède à une inspection visuelle approfondie de l'organe et de la zone inguinale. Le patient est ensuite interrogé pour obtenir une image générale du bien-être et déterminer les symptômes associés. Des recherches supplémentaires sont effectuées cônes.

Pour le diagnostic effectuer:

  1. Test sanguin;
  2. Analyse pour identifier les maladies transmises par contact sexuel avec un porteur;
  3. Échographie du pénis et du scrotum;
  4. Tomodensitométrie des organes pelviens.

Si un cancer est suspecté, une néoplasie est biopsiée. Une grosseur peut signaler le développement d'une pathologie grave et peut-être un désordre temporaire. Ne pas ignorer son apparence. La perte de temps ne peut qu'aggraver la situation.

Traitement

Le choix de la méthode de traitement par un médecin n’est fait qu’après avoir déterminé la cause de l’étanchéité du pénis. S'il s'agit d'une lymphocèle (lymphangite), aucune intervention n'est requise. La bosse disparaîtra d'elle-même après un certain temps. Dans ce cas, il ne présente aucun risque pour la santé et n'interfère pas avec le rythme de vie normal.

En postopératoire pour éliminer l'inflammation, il est recommandé de prendre un traitement antibiotique en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient. Un laser peut être utilisé lors d’une opération près de la peau (avec une grosseur peu profonde - pas plus de 3 centimètres de la surface).

Lorsque la chirurgie peut être évitée, on prescrit des médicaments au patient.

Directement dans le tissu du pénis, l'introduction est possible:

L'utilisation de tamoxifène aide à soulager les crampes douloureuses. La colchicine est efficace dans le traitement des cônes du pénis. En outre, le patient peut être envoyé en physiothérapie: radiothérapie, échographie, phonophorèse.

Il existe plusieurs méthodes populaires qui aident à la résorption des cônes sur l'organe génital masculin. Une compresse quotidienne est recommandée à partir des feuilles fraîches du plant. Pour les fixer sur le pénis, vous pouvez utiliser un bandage.

Vous pouvez également effectuer des compresses d'ail. Plusieurs clous de girofle épluchés sont moulus en une bouillie à laquelle s’ajoutent quelques gouttes d’huile de tournesol. Cela rendra la composition moins brûlante. Sinon, les hommes risquent de se brûler. La composition résultante est frottée sur place avec un sceau et superposée avec une compresse. Un tel traitement n'est possible qu'avec l'accord de votre médecin.
Dans la vidéo sur les raisons de l'apparition de cônes sur le pénis:

Urologue - consultation en ligne

Un nodule hypodermique est apparu près de la base du pénis.

№ 66 Urologue 20/09/2011

Bonjour La veille, une masse sous-cutanée est apparue près de la base du pénis. Il dépasse juste un peu sur la peau - et la couleur est la même que celle de la peau autour. Lorsque touché, quelque chose de ferme et douloureux est ressenti. Et quand on promène son chien, la douleur est légèrement ressentie - comme si quelque chose avait tiré. Possibilité d'aller chez le chirurgien que demain. Pourriez-vous me dire si vous devriez vous inquiéter beaucoup à ce sujet?

Il s’agit très probablement d’une hydradénite - inflammation de la glande sudoripare. Le traitement de l'hydradénite avec des antibiotiques a un puissant effet inhibiteur sur la reproduction des bactéries, mais est inefficace, car le "centre" de l'inflammation est assez profond. Dans ce cas, le traitement antibiotique aura peu d'effet. Les traitements utilisant des "méthodes traditionnelles" (infusions alcoolisées de Sophora et d'Arnica, infusion et décoction de millepertuis, jus de feuilles de Kalanchoe, huile d'argousier, huile d'eucalyptus) sont encore plus longs et inefficaces. Si l'inflammation provoque un inconfort et progresse, le chirurgien doit toujours vous voir, éliminé par une petite incision non douloureuse.

Une bosse sur le pénis chez les hommes: causes et traitement

L'apparition d'une grosseur sur le pénis d'un homme peut être le symptôme d'une maladie grave. Il est nécessaire de consulter un médecin afin qu’il puisse établir un diagnostic correct et donner les recommandations appropriées. Les raisons de la formation de compactage peuvent varier, raison pour laquelle l'approche du traitement est également en train de changer. Il est également important de faire attention aux autres symptômes - la présence de démangeaisons, éruptions cutanées, douleur, rougeur, irritation et autres manifestations externes.

Les principales raisons de l'apparition de phoques sur l'organe génital masculin sont notamment les indicateurs suivants, caractérisés par divers symptômes et causes.

La dermatite de contact se produit en raison d'une sorte d'irritant. Il peut s'agir de substances contenues dans les détergents à lessive et les produits cosmétiques, de certains aliments, de médicaments, de sous-vêtements synthétiques, de préservatifs, de lubrifiants, de crèmes et de pommades. La bosse sur le pénis est une bosse violette qui démange ou provoque une gêne. L'étanchéité ne représente aucun danger pour l'homme, mais si vous ne démarrez pas le traitement et n'éliminez pas le facteur irritant, une infection bactérienne peut alors rejoindre l'inflammation.

  • démangeaisons sévères;
  • les poches;
  • rougeur;
  • éplucher;
  • la couleur de la peau change.

Le cancer du pénis se présente sous différentes formes: ulcéreuse, nodulaire, papillaire. Chacune des espèces est accompagnée de symptômes spécifiques. Le sceau peut avoir un aspect différent, le plus souvent une grande taille, une forme convexe distincte.

Présente les symptômes suivants:

  • douleur pendant la miction;
  • douleur intense;
  • sensation de brûlure;
  • inflammation des ganglions lymphatiques.

La maladie de La Peyronie est une pathologie rare dans laquelle le corps génital du mâle se plie et devient irrégulier. Un phoque sur les organes génitaux peut se former au cours du premier stade de la maladie. Après la croissance du tissu épithélial, un infiltrat dense (accumulation d'éléments cellulaires avec un mélange de lymphe et de sang) se forme dans tout le pénis.

Symptômes de cette maladie:

  • changer la forme du pénis;
  • la présence de plaques;
  • douleur en érection.

Le symptôme de la lymphangite est l'apparition d'un vaisseau indolore lymphatique dense sur le pénis. La raison principale de la formation de cônes est appelée soit un rapport sexuel prolongé, soit une longue masturbation. La nouvelle croissance a lieu dans les 24 heures. Dans le cas du développement de la maladie sur fond de lésions vasculaires ouvertes, des complications peuvent survenir

  • sensations douloureuses;
  • l'apparition de décharge purulente;
  • hausse de la température corporelle;
  • faiblesse générale.

Manifesté sous forme d'inconfort et d'inconfort.

Un hématome sur le pénis peut se former en raison de fortes contraintes mécaniques. Ceci est dû à une hémorragie interne. Une grosseur peut survenir à la suite d'une pince, d'un coup, d'une ecchymose, à la suite d'une chute, ainsi qu'après une expérience sexuelle ratée. Si l'hématome est petit, il peut être guéri à la maison. Et si elle est importante, il est recommandé de consulter un médecin, car les complications peuvent entraîner un dysfonctionnement érectile.

Les symptômes de la pathologie sont les suivants:

  • sensations douloureuses;
  • décoloration de la peau.

Les cônes apparaissent en raison d'une croissance anormale des poils à la base du pénis (ils se développent dans la peau d'une personne). Ce processus peut provoquer une infection du tissu cutané. Habituellement, le sceau se forme au premier stade de développement de l'abcès. Lorsque le fluide sortira, la formation guérira en quelques jours (en fonction de sa taille).

Les symptômes apparaissent comme suit:

La furonculose est dans la plupart des cas une complication de la folliculite ou de la pseudofolliculite. Cela se produit à cause de la transpiration excessive de l'homme, du frottement des vêtements, de la pression exercée sur la zone enflammée. Les bactéries (staphylocoques) pénètrent dans le néoplasme, ce qui provoque une irritation grave et des rougeurs. Le phoque ressemble à une masse compacte, provoquant souvent une gêne et une douleur, ainsi que moins de démangeaisons. Après un certain temps, il se remplit avec un substrat purulent qui se dépose ou qui est enlevé chirurgicalement.

Cette maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • ganglions lymphatiques enflés;
  • augmentation de la température;
  • douleur intense;
  • un malaise aigu;
  • démangeaisons

Les athéromes sont appelés formations kystiques, qui ont généralement des contours très lisses et distincts. Le kyste est séparé des autres tissus par des capsules constituées de fibrine. Le contenu est un exsudat - un fluide extracellulaire à structure fibreuse. Localisation du sceau fibreux - la base du pénis et la région pubienne du patient. Les athéromes sont formés en raison de divers facteurs: déséquilibres hormonaux, dysfonctionnements sexuels, maladies vénériennes, blessures, lésions mécaniques, négligence de l'hygiène corporelle d'un homme, port de sous-vêtements serrés, etc. La grosseur ne fait pas mal, après un certain temps, elle peut s'ouvrir..

  • des démangeaisons;
  • inconfort;
  • gonflement de la zone endommagée de la peau.

Pour le stade primaire de l'infection vénérienne, la formation d'un chancre dur est caractéristique, ressemblant visuellement à une grosseur dense. Le phoque ne fait pas mal, ne pique pas, n'apporte pas de gêne physique. Habituellement, le chancre est grand, avec une surface lisse et brillante, formée sur la base du pénis ou sur le pubis chez un homme. Après un certain temps, la grosseur se transforme en un creux dans la peau, il est donc très simple de distinguer un symptôme.

  • malaise général;
  • fièvre.

Ressemble à des excroissances. Pas dangereux, mais apporte un inconfort esthétique. Eux-mêmes ne sont pas enlevés, seulement avec l'aide de méthodes chirurgicales.

Se manifeste par une décoloration de la peau autour des fibromes.

L'apparition de tumeurs sur les organes génitaux peut être différente. Avec certaines maladies apparaissent grosses bosses douloureuses, tandis que d'autres sont petites, ne causent pas de gêne.

Lors du diagnostic, le médecin prend en compte l'état général du malade, ses plaintes et ses autres symptômes. Les conclusions sur la présence de l'une ou l'autre pathologie sont basées sur les résultats d'une inspection visuelle et sur les résultats d'examens supplémentaires - prise de matériel biologique, tests sanguins ou pertes purulentes, test d'allergènes, etc.

Le patient doit faire attention aux nuances suivantes:

  • Combien de temps un phoque est-il arrivé? Il n'y a pas de quoi s'inquiéter si le compactage survient après une blessure ou un impact mécanique, puis décède rapidement ou commence à guérir plusieurs jours après la libération du contenu purulent. Mais vous devez consulter un médecin quand une grosseur se développe sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.
  • À quoi ça ressemble. Si la formation ressemble à un gros bouton, il n'y a rien à craindre. Dans le cas où il ressemble à un grand chancre dense, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.
  • Est-ce que la tumeur vous dérange? Vous ne devriez pas penser que si le phoque ne fait pas mal, il est en sécurité. Si vous avez la syphilis, le chancre ne gênera pas le patient, tandis que les furoncles purulents peuvent faire très mal.
  • Si elle grandit ou est en quelque sorte modifiée. Avec une folliculite ou un furonculose, la masse présente trois stades de développement: une masse apparaît, puis elle se remplit de pus, après quoi le contenu apparaît et le processus de guérison commence. Si l’éducation n’est pas réduite, mais grandit et change constamment, vous devriez alors consulter un médecin.

Le médecin traitant doit traiter le diagnostic et ne doit en aucun cas tenter de poser lui-même un diagnostic. Dans des cas particuliers, le fait de ne pas se rendre dans un établissement médical ou d'ignorer le problème peut être dangereux pour la vie du patient. Si vous ne recevez pas de traitement à temps, alors l’état de la personne peut s’aggraver car beaucoup des maladies mentionnées ci-dessus progressent très rapidement.

Étant donné que les raisons de l'apparition de cônes sur les parties génitales chez l'homme peuvent être très différentes, il est impossible de donner des recommandations générales sans ambiguïté pour leur traitement. Le médecin traitant prescrira les médicaments nécessaires en fonction des résultats des examens et des tests effectués. Il peut s'agir à la fois de médicaments à spectre étroit et de médicaments fortifiants (agents immunostimulants et suppléments de vitamines).

Il existe des remèdes populaires et des médicaments qui peuvent aider à éliminer les symptômes - réduire l'enflure, l'inconfort, les démangeaisons, la douleur, réduire la taille des bosses. Mais leur utilisation ne guérit pas le patient d'une maladie possible.

Aucun médicament ne peut guérir toutes les pathologies. Par conséquent, un homme peut utiliser des onguents médicamenteux à usage externe pour soulager son état. Parmi ceux-ci, les plus efficaces sont les suivants:

Pénis sur le pénis: causes et traitement

Chaque homme au moins une fois dans sa vie doit faire face à des problèmes de la sphère urogénitale.

La plupart d’entre elles sont assez courantes dans la pratique médicale, il n’est donc pas difficile de reconnaître une maladie particulière avant même la visite d’un spécialiste.

Mais parfois, il existe des conditions plus rares, dont la raison est dès la première fois est difficile, même pour un médecin expérimenté, par exemple, "une bosse sur le pénis".

Cette pathologie effraie généralement la plupart des hommes et provoque un certain inconfort dans la vie quotidienne.

C'est quoi

En règle générale, le terme "morceau" désigne un petit phoque formé sous la peau du pénis. La structure de ce sceau est assez solide, donc un homme peut le trouver seul. Une "bosse" peut être un sceau sous-cutané ou externe sous la forme d'une croissance accumulée.

Raisons

Plusieurs raisons peuvent conduire à cette maladie. Nous donnons des exemples.

Folliculite

Une condition dans laquelle l'inflammation des glandes sébacées se produit. Accompagné de la formation d'un ou plusieurs boutons rougeâtres douloureux avec une tête blanche au centre contenant un liquide purulent.

Les boutons sont souvent formés plus près de la base du pénis, où se trouvent les follicules pileux les plus concentrés. La folliculite peut survenir à la suite d'un rasage fréquent, de produits d'hygiène personnelle mal choisis, de déséquilibres hormonaux dans le corps, d'une transpiration accrue et d'une violation des règles d'hygiène personnelle.

Ébullition

C'est une formation dense rougeâtre douloureuse au contenu purulent. Contrairement à un bouton commun, la taille d'une ébullition est beaucoup plus grande et il est presque impossible, et même dangereux, de la faire sortir d'elle-même.

Une ponction indépendante d'une ébullition peut entraîner le développement d'un processus inflammatoire. Les furoncles peuvent être le résultat d'une immunité réduite, de fuites de maladies virales ou infectieuses, d'une perturbation hormonale, etc.

Athérome

Maladie caractérisée par une tumeur bénigne fibreuse sur la peau du pénis, caractérisée par une structure claire et encapsulée, dense au toucher, remplie de lipides et de cellules épithéliales. L'athérome est une conséquence de la fermeture pathologique de la lumière externe de l'orifice excréteur de la glande sébacée.

L'éducation pendant longtemps peut être petite et ne pas causer de gêne. Certains patients présentent une athéromatose multiple caractérisée par l'apparition de plus de 5 à 10 lésions fibreuses. Les athéromes peuvent être primaires et secondaires.

Dermatite de contact

Une raison assez commune pour la formation de "cônes" sur le pénis. Survenue à la suite d'une réaction allergique aux produits de soins personnels, aux cosmétiques, aux tissus synthétiques, à la lessive en poudre, aux aliments, aux médicaments, etc. Les symptômes de la dermatite de contact sont individuels. Chez certains patients, il peut se manifester par des rougeurs et des démangeaisons, alors que chez d'autres, il peut s'accompagner de boutons ou de petites bosses à la surface du pénis.

Maladie de la Peyronie

La maladie de La Peyronie est une pathologie dans laquelle la courbure du pénis se produit à la suite de la transformation fibroplastique de son albumine. Le stade initial de cette maladie s'accompagne souvent de la formation de bosses hétérogènes situées sous la peau du pénis. En apparence, ils peuvent être presque imperceptibles, mais bien ressentis lors de la palpation de la peau.

En plus des "bosses", un homme peut observer le gonflement des tissus, le développement du processus inflammatoire, la formation de petites cicatrices, la perte d'élasticité des tissus, la douleur. Avec le développement de la maladie, les symptômes s'aggravent, rejoignent la courbure du pénis.

Vidéo: "Bosse sur le pénis"

Blessures

Ce n’est pas une raison rare pour laquelle des "bosses" et des plaques fibreuses apparaissent à la surface du pénis. La principale différence entre ces "cônes" - la blessure précédente.

Lymphangite

Maladie au cours de laquelle se produit une perturbation du processus lymphatique normal. C'est le résultat d'une blessure, d'une longue masturbation, de rapports sexuels prolongés et fréquents. En règle générale, passe indépendamment dans plusieurs jours et ne nécessite pas de traitement spécifique.

Tumeurs malignes

La cause la plus dangereuse de "bosses" sur l'organe génital, nécessitant un traitement chirurgical immédiat. Les formations peuvent avoir une structure différente: nodulaire, ulcéreuse, dense homogène, etc.

Symptômes associés

Chez certains patients, la formation de "bosses" ne s'accompagne d'aucun symptôme supplémentaire, alors que d'autres peuvent en présenter un certain nombre (rougeur, gonflement, douleur, démangeaisons, desquamation, etc.). En règle générale, les symptômes dépendent toujours du type et de la gravité de la maladie.

Les conséquences

Les conséquences de l'apparition de "bosses" sont difficiles à prédire. Ils dépendent également du type de maladie qu'un homme doit affronter. Ainsi, la dermatite de contact ou la lymphangite ne pose pas de risque grave pour la santé, contrairement aux tumeurs malignes, dans lesquelles il existe une probabilité même de devenir fatal.

Diagnostics

Pour déterminer la raison pour laquelle il y a eu un "choc" sur le pénis, le médecin procède à une inspection visuelle et évalue la nature des plaintes du patient. Dans certains cas, des méthodes de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires (biopsie, analyses de sang de laboratoire, problèmes cutanés permettant d'identifier les allergies, etc.). Il est très important que le médecin différencie correctement la maladie, car ce symptôme peut être le résultat de diverses pathologies.

Vidéo: "Bosse sur la tête du pénis"

Traitement

Il existe de nombreuses méthodes et moyens pour le traitement des "cônes" sur le pénis. Le choix du traitement est effectué en tenant compte de la maladie qui était responsable de l'apparition de cette formation.

  • Lorsque le furoncle est le plus souvent prescrit des compresses locales avec des pommades antibactériennes, dont l'action est de soulager le processus inflammatoire dans les tissus, d'éliminer la douleur, de détruire les bactéries et de "retirer" le contenu purulent. Le traitement le plus courant contre les furoncles est la pommade Vishnevsky. En plus des onguents locaux, le médecin peut également prescrire un moyen de renforcement général pour renforcer le système immunitaire et les antiviraux, si l'ébullition est provoquée par une maladie virale en écoulement.
  • Pour la folliculite, des traitements locaux à la fucorcine, au vert brillant et au camphre sont prescrits. La pommade à l'ichthyol a un bon effet. A l'intérieur nommé des agents fortifiants. En cas d'éruptions cutanées multiples, une ouverture chirurgicale des papules peut être nécessaire, suivie d'un traitement local. Lorsque la folliculite est très importante diagnostic correct. Si les papules résultent d'une lésion herpétique, une thérapie à long terme avec des médicaments antibactériens et viraux peut être nécessaire.
  • Dans l'athérome, un traitement chirurgical est prescrit. Le médecin procède à une autopsie de l'athérome, puis au nettoyage de la cavité du pus et des tissus kystiques afin d'éviter la re-formation de la "grosseur". Après le retrait de l'athérome, le médecin peut prescrire un traitement de surface local de la peau et des agents fortifiants à l'intérieur.
  • Les tumeurs malignes nécessitent une attention particulière, un diagnostic complet et un traitement approprié. Le traitement est toujours effectué à l'aide de méthodes chirurgicales. Une chimiothérapie et l'administration de médicaments graves peuvent être nécessaires pour réduire le risque de récurrence du néoplasme et des métastases.
  • La maladie de La Peyronie nécessite également un traitement complet et à long terme. La chirurgie est la méthode de traitement la plus efficace et la plus correcte. Pendant la chirurgie, le médecin enlève la plaque et crée une «base» (des plis spéciaux des membranes du pénis) sur le côté opposé du pénis pour son alignement. Dans certains cas, une phalloimplantation ou une phalloprothèse peut être nécessaire. En plus de la chirurgie, le médecin prescrit des médicaments (médicaments pour réduire le contenu en fibrinogène, vitamine E, anti-inflammatoires, médicaments pour augmenter l'immunité). Pour une rééducation réussie, une cure de physiothérapie est prescrite.
  • La lifangite ne nécessite pas de traitement spécifique. En règle générale, le problème disparaît de lui-même en quelques jours et ne gêne pas le patient.
  • Pour les dermatites, les antihistaminiques sont prescrits. Ce sont généralement des comprimés oraux et des onguents topiques. L'élimination de la source des allergies est une condition préalable au traitement de la dermatite, sinon le traitement ne sera pas productif.

Faites attention! Pour toutes ces maladies, il est important de ne pas se soigner soi-même. Le traitement doit être sélectionné uniquement par un spécialiste expérimenté, en tenant compte des données de diagnostic, d'examen, des plaintes du patient!

Prévention

Les principales mesures de prévention des "bosses" sur le pénis sont les suivantes:

  • vie sexuelle régulière;
  • faire du sport;
  • hygiène personnelle;
  • exclusion des facteurs de stress;
  • bonne nutrition;
  • visites régulières chez l'urologue;
  • protection du préservatif;
  • traitement rapide de toute maladie inflammatoire ou virale.

Faites attention! Un homme est très important d'être attentif à sa santé. Un appel opportun à un spécialiste est un gage de succès dans le traitement et la prévention de nombreuses maladies!

Conclusion

Une "bosse" sur le pénis peut causer un peu d'inconfort à un homme et devenir un sujet de préoccupation. Bien que dans la plupart des cas, cette affection ne soit pas dangereuse et puisse être traitée, cela ne vaut pas la peine de retarder une visite chez le médecin. Il est préférable de contacter un spécialiste à temps pour un diagnostic correct, ne pas se soigner soi-même. Le problème peut alors être résolu rapidement et sans conséquences graves pour la santé.

Pourquoi il y a une bosse sur le pénis et que faire dans ce cas (avec photo)

La bosse sur le pénis d'un homme peut avoir une origine différente: d'une dermatite allergique à une tumeur maligne. Afin d'éliminer "tout ce qui est mauvais" et d'éliminer le problème, les bosses apparues sur le pénis, même les plus petites, sont montrées au médecin. Dans la plupart des cas, ils sont inoffensifs et, après des mesures thérapeutiques et hygiéniques, disparaissent d'eux-mêmes. Certains devraient regarder de plus près. Nous décrivons les causes probables de l’apparition de telles formations sur l’organe de reproduction de l’homme et sur son traitement, ainsi que sur la photo.

"Hilly" phallus

Une bosse sur le pénis, et pas une, peut apparaître à tout âge. Le plus souvent, il s'agit de phoques indolores d'origine bénigne situés dans différentes parties du pénis: à la base, sur ou sous la peau. Mais des pathologies plus graves se produisent.

Selon les urologues, la majorité des cas de cette pathologie surviennent lors de non-respect élémentaire des règles d'hygiène personnelle.

Il existe également un certain nombre de maladies dans lesquelles une consolidation en pente apparaît sur le pénis.

Education non dangereuse

Les bosses non dangereuses sont associées aux facteurs suivants:

  • Dermatite de contact: apparition d'une éruption allergique, de petites masses sous forme de nodules dans les organes génitaux. Accompagné de rougissement de la peau, gonflement, desquamation de la peau et des démangeaisons. Raison: réaction à des contraceptifs ou à des produits chimiques ménagers (lessive en poudre) ou manifestation d’allergies alimentaires.
  • Maladie de Fordyce (papules à perles): granulés granulés d’une taille de 1 à 2 mm, semblables à l’acné. Situé sur la tête du pénis, sur le bord, peut être situé étroitement ou être à peine perceptible. Se produire chez les garçons adolescents, inoffensif. Causes - anomalies congénitales des canaux sébacés et hypersécrétion des glandes sébacées, dont le secret s'accumule sous la forme d'un excès d'androgènes sous la forme de papules perlées. Les éruptions cutanées ne sont pas douloureuses, disparaissent avec l'âge.
  • Folliculite: inflammation de la glande sébacée du bulbe pileux à la base du pénis. La grosseur ressemble à un bouton douloureux avec une tête purulente au centre.
  • Athérome (kyste des glandes sébacées): se produit lorsque les canaux sébacés du scrotum et de la base du pénis sont obstrués. Un néoplasme bénin et indolore enfermé dans une capsule, avec un point pigmenté à l'intérieur de la bosse. Les athéromes sont fermes au toucher, se développent lentement, sont sujets aux infections et à la suppuration.
  • Acrohordon - polype fibroépithélial: néoplasme bénin sous la forme d'un nodule léger sur le pénis de la taille d'un pois. Peut apparaître à tout âge. N'apportez pas de gêne, parfois légèrement saignante.
  • Maladie de La Peyronie: La courbure acquise du pénis, associée à l'apparition de cônes bénins denses (plaques) dans la paroi protéique des corps caverneux, peut être douloureuse avec une érection ou un coït.
  • Lymphangite coronaire non veineuse: lymphostase du pénis, résultant d'une blessure subie au cours d'une masturbation prolongée ou d'un rapport sexuel prolongé. La bosse apparue sur le pénis ressemble à une "veine enflée". Il a une perspective favorable, après quelques jours (ou heures), disparaît sans laisser de trace.

Il y a un certain nombre de formations qui ne sont pas dangereuses.

Attention! Pour distinguer la lymphangite "non dangereuse" de la "dangereuse" peut être un spécialiste qualifié. La lymphostase du pénis se développe souvent sur le fond des infections sexuellement transmissibles ou de la maladie de Mondor. Le traitement dans ce cas sera différent.

  • La grosseur d'un garçon sur le pénis peut être une grappe de smegma - un mélange de cellules épithéliales mortes, la sécrétion de glandes sébacées et d'humidité. Son excès se dépose sous la peau et est à l'origine de la formation de phoques indolores. Une quantité normale de smegma n'apporte pas de gêne à l'enfant. Lorsque l'infection se joint à phimosis, la chair s'enflamme: une smegmolite se développe.

Quel est associé au risque

Les bosses dangereuses sont associées aux raisons suivantes:

  1. Une bosse rouge sur le pénis, un œdème et un hématome indiquent que le pénis est endommagé, entraînant un saignement interne. Pour clarifier le diagnostic nécessite une radiographie ou une échographie.
  2. Bosses syphilitiques: petits phoques nodulaires, qui forment ensuite un chancre rigide.
  3. Cancer du pénis: caractérisé par une métastase rapide et une désintégration du foyer de la tumeur (sauf la forme papillaire). Les symptômes initiaux (érythème) passent souvent inaperçus pendant longtemps. En outre, la tumeur prend la forme d'une bosse ou d'une croissance douloureuse et saigne lorsqu'elle est blessée.
  4. Les bosses verruqueuses génitales sont des condylomes causés par le virus du papillome humain. Avoir l'apparence de "chou-fleur", peut former de grandes grappes. Le site de localisation - l'aine, le corps du pénis, la tête, peut dégénérer de manière maligne.

Qu'est-ce que la thérapie dépend

La bosse est différente, donc le traitement dépend de la nature du sceau. Les polypes fibroépithéliaux et les athéromes ne sont traités que par des méthodes chirurgicales. Un traitement spécifique sera en cas de cancer du pénis.

Le traitement doit être prescrit par un spécialiste.

Les patients présentant une dermatite de contact des organes génitaux se voient prescrire des antihistaminiques et des adsorbants par voie orale et externe avec des corticostéroïdes. Lorsqu’on élucide la cause de l’allergie, il est recommandé d’éviter tout contact avec l’allergène, si une réaction a eu lieu sur un lubrifiant - il devrait être jeté.

Les premiers stades de la maladie de La Peyronie sont traités de manière conservatrice. La liste des médicaments comprend les cytostatiques, la vitamine E, les inhibiteurs de la synthèse du collagène, les agents anti-inflammatoires et immunomodulateurs. Électrophorèse nommée avec lidzoy. Avec une forte courbure du pénis, un traitement chirurgical est indiqué.

Les lésions du pénis sont traitées de manière conservatrice, dans le cas d'un hématome de grande taille - par voie chirurgicale. On prescrit au patient les vitamines A et E, la physiothérapie (électrophorèse), l'hydrocortisone intracaverneuse, la lidocaïne, l'interféron.

Traitement des condylomes sur le complexe pénien: élimination chirurgicale des verrues et traitement des infections par le PVC. Les papules nacrées ne sont pas traitées, elles apparaissent à l'adolescence et disparaissent avec le temps sans laisser de traces.

Si une grosseur est apparue sur le pénis, même petite, consultez un spécialiste.

La compaction peut être le signe d'une maladie qui a commencé, qui est plus facile à traiter quand elle ne court pas.