Diminution de la libido chez les hommes - causes, symptômes, diagnostic, méthodes et moyens de traitement

Infertilité

L'attirance sexuelle fait partie intégrante de la vie d'une personne en bonne santé, ce qui a un impact direct sur les composantes physiques et mentales de la santé humaine. La libido réduite chez les hommes et les femmes a des causes et des manifestations similaires. Aux premiers signes d'une diminution du désir sexuel, il convient de consulter un médecin, car cette maladie est l'une des manifestations d'autres maladies graves.

Causes de diminution de la libido chez les hommes

Libido - est le désir sexuel (désir), un terme désignant l'instinct sexuel. Le niveau de libido est individuel pour chaque personne et ne dépend pas du sexe ou de l'âge. Les raisons qui affectent la diminution du désir sexuel chez les hommes:

  1. Social:
    1. comportement sexuel spécifique;
    2. éducation;
    3. normes sexuelles, stéréotypes, incitations.
  2. Psychologique:
    1. le stress;
    2. syndrome de fatigue chronique;
    3. traumatisme psychologique;
    4. conditions inappropriées pour les rapports sexuels;
    5. l'aversion sexuelle;
    6. trouble de la préférence sexuelle.
  3. Bio:
    1. l'abus d'alcool, de drogues et de tabac;
    2. blessures à la tête ou au système nerveux;
    3. troubles hormonaux (hypothyroïdie, hypogonadisme, diabète);
    4. anomalies anatomiques et physiologiques du développement;
    5. troubles asthéniques;
    6. troubles névrotiques;
    7. âge avancé;
    8. maladie du foie;
    9. hypertension artérielle;
    10. maladie cardiaque et / ou vasculaire;
    11. l'obésité;
    12. congestion de la prostate, prostatite, adénome et / ou autres maladies de la sphère urologique;
    13. vie sexuelle irrégulière et abstinence prolongée;
    14. causes iatrogènes médicales:
    15. utilisation de médicaments dont les effets secondaires sont une faible libido chez les hommes (antipsychotiques - rispéridone, halopéridol; antidépresseurs - nialamide, séléguline; tranquillisants - diazépam, triazolam; anticonvulsifs - lamotrigine, gabapentine et autres);
    16. chirurgie des organes pelviens.

Les symptômes

La réduction du désir sexuel chez différentes personnes peut se manifester à des degrés divers, jusqu'à son absence totale. La classification médicale visant à réduire la libido comprend trois groupes principaux de troubles:

  1. Aversion - aversion sexuelle. Cet état est déclenché par la déception d'avoir une relation sexuelle avec un partenaire ou par une insatisfaction quant à l'une de ses caractéristiques (apparence, timbre de la voix, comportement, caractère). L'anversion s'accompagne généralement de peurs, d'anxiété et / ou de crises de panique avant les rapports sexuels.
  2. L’hypolibidémie ou hypolibidinia est une faible libido chez l’homme, dont la cause n’est pas une maladie physiologique ni une modification du fonctionnement physiologique.
  3. Alibidémie - forte diminution ou absence de libido chez l'homme, pouvant être causée par une maladie somatique ou mentale. La cause principale de l'alibidémie est un trouble hormonal, caractérisé par une diminution de la production de testostérone due à des troubles psychologiques, infectieux ou endocriniens.

Diagnostics

Le manque d'éveil chez les hommes est la raison la plus fréquente pour consulter un sexologue ou un andrologue. En cas de plainte indiquant une violation de la libido, un certain nombre d'examens de laboratoire et d'instruments sont prescrits au patient:

  • analyses cliniques générales d'urine et de sang;
  • détermination du glucose et des lipides dans le sang;
  • détermination des niveaux hormonaux (testostérone, estradiol, prolactine, hormone lutéinisante, hormone folliculostimulante, stéroïdes sexuels se liant à la globuline);
  • en présence d'obésité - insuline, peptide C;
  • Échographie Doppler des organes génitaux et urinaires;
  • cavernosométrie;
  • électromyographie des muscles du plancher pelvien;
  • TDM ou IRM du cerveau;
  • Test de Viagra;
  • radiographie des organes pelviens.

Outre les examens physiques et hormonaux, un psychologue ou un psychothérapeute et un sexologue sont diagnostiqués chez un patient présentant des problèmes de libido. Au cours de l’étude, le patient constitue l’identification primaire des anomalies mentales ou des maladies, l’évaluation du niveau d’anxiété et de dépression sur l’échelle HADS, le niveau d’asthénie sur l’échelle MFI-20.

Traitement pour la libido diminuée chez les hommes

La thérapie de réduction de la libido vise à en éliminer les causes, c’est-à-dire qu’il est nécessaire de guérir ou de compenser d’autres maladies du patient. Le traitement des troubles du désir sexuel vise à:

  • normalisation du mode de vie;
  • nutrition équilibrée enrichie en vitamines et oligo-éléments;
  • traitement fortifiant;
  • traitement des maladies inflammatoires du système urogénital et réhabilitation des foyers d’infection;
  • traitement hormonal substitutif - Andriol TK, méthyltestostérone, propionate de testostérone, Nebido, Androgel, etc.
  • traitement symptomatique - 5a-réductase, inhibiteurs de la PDE-5, impaza;
  • physiothérapie - massages, massages vibratoires, électrophorèse, électrocontrôle, thérapie de franklinisation, bains à l'iodure de brome, chromothérapie (chromothérapie);
  • psychothérapie et psychocorrection des déviations sexuelles, y compris la correction médicale;
  • traitement chirurgical - traitement de la dysfonction érectile (ligature des veines péniennes, phalloprothèses) et de l'adénome de la prostate (adénomectomie mini-invasive ou ouverte).

Nutrition et mode de vie

Dans la plupart des cas, un mode de vie malsain, une grande quantité de stress, une surmenage émotionnel et une mauvaise alimentation conduisent à des symptômes de diminution de la libido. La normalisation du mode de vie et de la nutrition ne peut pas être la seule méthode thérapeutique pour réduire le désir sexuel chez l'homme, mais elle a un effet bénéfique significatif sur le déroulement du traitement et le taux de récupération de la libido. La nutrition tout en réduisant la libido doit répondre aux critères suivants:

  • fractions 6 ou 8 repas individuels;
  • refus de boire de l'alcool;
  • éliminer les aliments en conserve, frits et salés de l'alimentation;
  • diminution de la consommation de produits sucrés et à base de farine;
  • restriction de la consommation de graisses, œufs, fromage;
  • limiter la consommation de boissons contenant de la caféine, des boissons sucrées et des boissons gazeuses;
  • réduire la quantité de viande rouge dans le régime;
  • augmenter la consommation de poulet et de poisson;
  • utilisation quotidienne des légumes verts à feuilles;
  • augmentation de la consommation de fruits et de légumes frais entiers.

Un régime avec une diminution de la libido doit être coordonné avec votre médecin. En règle générale, en violation du désir sexuel, il est recommandé aux hommes de manger des aliments riches en vitamines et en zinc:

  • acidophilus;
  • les bananes;
  • les légumineuses;
  • des raisins;
  • les champignons;
  • poivron vert;
  • yaourt;
  • des pommes de terre;
  • le kéfir;
  • le maïs;
  • koumiss;
  • le poulet;
  • les verts feuillus;
  • les carottes;
  • poisson de mer, fruits de mer;
  • les noix;
  • le persil;
  • le son de blé;
  • huile végétale non raffinée;
  • navet;
  • pain de seigle;
  • graines de tournesol;
  • groseille
  • les tomates;
  • chou-fleur;
  • agrumes;
  • l'ail;
  • les lentilles.

La normalisation d'un mode de vie sain, ainsi qu'une nutrition adéquate, nécessite beaucoup de temps et d'argent. Ces coûts, en termes d'efficacité, améliorent considérablement le pronostic du traitement et réduisent le risque de développement d'une diminution de la libido. Le mode de vie des hommes doit respecter les règles suivantes:

  • sommeil sain pendant 8 heures par jour;
  • activité physique régulière;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • promenades régulières;
  • rejet de médicaments auto-incontrôlés.

Physiothérapie

Le traitement des troubles de la libido est complexe et comprend de nombreuses techniques. Les procédures de physiothérapie ont un effet bénéfique sur l'état physique et mental du patient, réduisent le niveau de stress et réduisent les manifestations de la dépression. Les groupes de méthodes suivants sont liés à la physiothérapie avec diminution de la libido:

  1. Psycho-relaxant - aide à réduire la fatigue, à réduire la pression artérielle et à augmenter le désir sexuel:
    1. Chromothérapie sélective (monochrome) - stimulation des centres nerveux sous-corticaux par stimulation de la couleur. Il est bien combiné à l'aromathérapie, à la chromothérapie et à la luminothérapie.
    2. La relaxation par vibromassage est l'effet d'une vibration basse fréquence d'amplitude différente avec un effet mécanique périodique du rouleau sur la région du dos du corps.
  2. Psychostimulant - utilisé pour stimuler l'activité motrice en augmentant les processus d'excitation dans le cortex cérébral:
    1. Électrophorèse de psychostimulants et / ou de vitamines - introduction dans le corps de médicaments à l'aide d'un courant électrique.
    2. Bain d'air chaud - l'effet thérapeutique est obtenu en exposant le corps à une combinaison d'air chaud à faible taux d'humidité, de radiations thermiques et d'un jet de vapeur, obtenue en versant de l'eau fraîche froide sur les pierres chauffantes.
    3. Chromothérapie non sélective - excitation par l’effet de couleur intégré des centres nerveux sous-corticaux.
  3. Sédatifs - améliore le freinage, limite le flux d’impulsions dans le cerveau:
    1. Wet Wrap - tenue avec une feuille humide. Selon la température, les plaques sont classées en froid (20-25 ° С), chaud (36-390 ° С) et chaud (40-45 ° С). Pour augmenter la libido, on utilise un enveloppement chaud qui améliore le sommeil, diminue la pression artérielle et réduit l'anxiété.
    2. Franklinization ("douche électrique") - l’impact sur le corps d’une tension de champ électrique constante jusqu’à 50 kV. Il améliore le sommeil, normalise les processus d'excitation et d'inhibition dans le cerveau, améliore la circulation cérébrale.
    3. Les bains d'iode-brome, de pin et d'azote provoquent une irritation thermique et mécanique de la peau, ainsi que des terminaisons nerveuses, améliorent la circulation sanguine, le métabolisme et les fonctions endocriniennes.
    4. Électrothérapie - L'impact du courant pulsé sur les structures hypnogéniques du cerveau.
  4. Tonifiant - normalise le métabolisme, abaisse la tension artérielle, améliore la stabilité psychologique et émotionnelle:
    1. Douche - L'impact sur le corps des jets d'eau avec différentes caractéristiques: température, pression, forme et direction.
    2. Massage - effet mécanique sur le corps du patient grâce à des techniques de massage spéciales.

Drogues

Le traitement médicamenteux des troubles de la libido ne peut pas être appliqué en tant que méthode de traitement unique, car il n'élimine pas les causes, mais élimine uniquement les symptômes. Dans le cadre d'une thérapie complexe, des médicaments de divers groupes de la normalisation du désir sexuel sont prescrits. La pharmacothérapie pour réduire la libido comprend:

  1. Stimulants végétaux:
    1. L'extrait de racine de ginseng est un neurostimulateur qui améliore l'attraction et l'orgasme. Comment utiliser: 20 gouttes par voie orale jusqu'à 4 fois par jour. L’analogue de cet outil est l’additif Impluvin, vendu en comprimés. Accepté 1 capsule deux fois par jour pendant 3 semaines.
    2. Chlorhydrate de Yohimbina - augmente la libido. Méthode d'application: 2 comprimés 1 fois par jour pendant deux semaines.
    3. La teinture d'aralia est un fortifiant, tonique, améliorant la libido. Méthode d'application: 25 gouttes par voie orale 3 fois par jour.
    4. Gingko-biloba - améliore la circulation cérébrale et périphérique. Méthode d'application: 2 comprimés avec des repas 2 fois par jour pendant le mois.
  2. Médicaments qui augmentent la formation d’oxyde nitrique dans le sang - augmentent la fonction érectile:
    1. Sildénafil: la posologie est choisie par le médecin en fonction des caractéristiques individuelles. Dose unique - 50 mg. La posologie minimale est de 25 mg. La dose maximale est de 100 mg.
    2. Vardénafil: en fonction des caractéristiques individuelles, la posologie varie de 5 à 20 mg. La dose initiale recommandée est de 10 mg.
  3. Alpha-bloquants - affectent le métabolisme dans la prostate, améliorent le flux sanguin:
    1. Doxazosine: en fonction de l'objectif du traitement, la posologie peut varier de 1 à 4 mg par jour.
    2. Térazosine: en fonction des preuves, la dose initiale varie de 1 à 5 mg par jour. La dose maximale autorisée est de 20 mg.
  4. Drogues à base de testostérone - hormonothérapie substitutive pour administration par voie orale ou par injection:
    1. Andriol: la posologie est ajustée individuellement en fonction des résultats des analyses. La posologie quotidienne dans les 2-3 premières semaines est de 120-160 mg. En outre ajusté aux besoins du patient.
    2. Méthyltestostérone - la posologie est choisie individuellement en fonction des indications. La dose initiale est de 0,02 à 0,03 g. La dose maximale est de 0,05 g. La durée du traitement est de 1 mois.

Remèdes populaires

En tant que composant supplémentaire de la thérapie complexe, des recettes de la médecine traditionnelle peuvent être appliquées. Les recettes suivantes sont très populaires pour augmenter la libido chez les hommes:

  1. Infusion de fleurs d’aubépine: 45 g de matières premières insistent dans 750 ml d’eau froide dans un endroit sombre pendant 10 heures, après ébullition pendant 5 minutes, refroidir. Boire toute la journée. La durée du traitement est de 2 semaines.
  2. Infusion de Dubrovnik: 75 g de matière première pour 250 ml d’eau bouillante. Insister 90 min. Buvez une infusion tout au long de la journée. La durée du traitement est de 2 semaines.
  3. Bain à l'extrait de gingembre: faites bouillir dans 1 litre d'eau 60 grammes de gingembre séché. Verser l'extrait dans un bain chaud, mélanger. Allongez-vous dedans pendant 30 minutes. Répétez la procédure tous les deux jours. La durée du traitement est d'un mois (15 interventions).

Prévention de la diminution de la libido chez les hommes

La fonction sexuelle réduite chez les hommes peut être temporaire ou permanente. Une diminution temporaire de la libido est facilitée par la gestion d'un prélude plus long, la projection de films ou la lecture de publications à contenu érotique. Pour prévenir les troubles de la libido, vous devez suivre des règles simples:

Quelle est une diminution de la libido

Les troubles de la puissance et de l'activité sexuelle entraînent une diminution de la libido. La libido n'est rien d'autre que le désir sexuel, l'excitation, la passion, la luxure. Pour la première fois, ce terme a été introduit par Sigmund Freimud. Aujourd'hui, tous les sexologues, andrologues, urologues et psychothérapeutes utilisent cette terminologie. La libido est formée dans le cerveau. Et il n'est pas du tout nécessaire qu'avec une libido élevée, une excitation immédiate, une érection se produise immédiatement. Après tout, chez les hommes, une augmentation de la libido peut être observée même s’ils ont la chance de rencontrer une fille séduisante. Mais cela ne signifie pas qu'il est prêt pour un rapport sexuel direct. Ce phénomène est donc propre aux hommes et aux femmes. Un grand nombre de facteurs influent sur son niveau. Qu'est-ce qui entraîne une diminution de la libido chez les hommes?

Causes de diminution de la libido

Les statistiques affirment qu'une diminution significative de la libido est observée chez 20 à 23% des hommes âgés de 21 à 45 ans. En conséquence, l'intérêt pour le sexe opposé disparaît, l'activité sexuelle diminue. Ces facteurs conduisent à diverses complications de la santé masculine. En général, le désir sexuel implique la présence de tels composants: libido, capacité sexuelle, sensibilité sexuelle. En cas de dysfonctionnement de l'un de ces facteurs, des troubles de la puissance sont observés.

La libido chez les hommes peut survenir pour diverses raisons. Les andrologues modernes diagnostiquent le plus souvent les causes psychologiques de ce trouble. Un arrière-plan psycho-émotionnel instable ne permet pas à un homme de se détendre complètement et de profiter d'une vie intime. Ainsi, une diminution du désir sexuel est souvent observée dans le contexte de tels facteurs:

  • Sautes d'humeur;
  • Stress fréquent;
  • Épuisement mental et physique;
  • La dépression;
  • L'insomnie;
  • Conflits familiaux;
  • Insatisfaction à l'égard du partenaire sexuel;
  • Longue abstinence des rapports sexuels.

L'abus d'alcool, le tabagisme et la prise d'antidépresseurs peuvent réduire la libido. À un âge plus avancé, on observe le plus souvent les causes physiologiques d’une diminution du désir sexuel. Dans les cas graves, une diminution de la libido est due à un processus inflammatoire chronique dans les organes pelviens. Ainsi, l'une des principales causes peut être appelée une maladie telle que la prostatite. Provoquer une diminution du désir sexuel peut entraîner des maladies des reins et du foie.

Souvent, une diminution de la libido est observée en cas d'échec hormonal. Certains changements liés à l’âge qui surviennent chez les hommes après 40 ans entraînent une diminution de la production de la testostérone, une hormone sexuelle masculine. À leur tour, les hormones féminines œstrogènes augmentent. L'attirance sexuelle des jeunes dépend du contexte hormonal. En règle générale, on observe également un dysfonctionnement du système endocrinien ainsi qu'une diminution du taux d'hormones.

De plus, les andrologues n’excluent pas la possibilité de réduire la libido en raison de problèmes liés au tractus gastro-intestinal, au système cardiovasculaire. Parallèlement à cela, il y a aussi une érection insuffisante, des problèmes de puissance. La qualité de la nourriture a également un effet direct sur le niveau de la libido. Il existe un grand nombre de produits nocifs qui réduisent la synthèse de l'hormone testostérone. En outre, une mauvaise nutrition contribue au développement de l'obésité. Une grande quantité de cholestérol dans le sang réduit le désir sexuel chez l'homme.

Signes de faible libido chez les hommes

Identifier les symptômes spécifiques d'une diminution de la libido n'est pas facile. Si les déséquilibres hormonaux entraînent une perte d'intérêt pour le sexe, une diminution du désir sexuel, les signes peuvent être les suivants: répartition du poil féminin, augmentation du timbre de la voix, dépôt de graisse dans les fesses, la taille et les hanches. Tous ces symptômes suggèrent une augmentation du niveau des œstrogènes, hormones féminines. Parfois, les experts notent l'attrait des hommes pour les représentants de leur propre sexe avec un niveau extrêmement bas de testostérone.

Pour reconnaître une faible libido, il est utile d’enquêter sur les degrés de ce phénomène. Il faut donc distinguer l'hypolibidémie (diminution du désir sexuel), l'alibidémie (manque de désir sexuel), l'aversion (aversion totale pour le sexe). Dans le premier cas, vous pouvez observer une absence temporaire de désir sexuel. Cette condition n'est associée à aucun désordre organique, aucune maladie. Le plus souvent, il s'agit d'un trouble mental. L'alibidémie survient dans le contexte de problèmes psychologiques, de dysfonctionnement endocrinien et d'intoxication grave.

En cas d'aversion, l'homme peut même craindre la prétendue intimité sexuelle. Tout cela s'accompagne d'attaques de panique, de dégoût. Ce sont les manifestations d'aversion qui sont les plus prononcées. En règle générale, pour augmenter la libido, il est nécessaire de consulter non seulement un andrologue (urologue), mais également un psychothérapeute. En outre, l'aversion chez les hommes s'accompagne des symptômes suivants:

  • Transpiration excessive;
  • Palpitations cardiaques;
  • Des nausées;
  • Le vertige;
  • Tremblement constant, tremblement;
  • Diarrhée due à la peur, à la peur.

Les experts ont identifié un certain nombre de raisons qui provoquent une forme complexe de diminution de la libido chez les hommes. Ainsi, il existe une mauvaise attitude des parents dans leur enfance, une intimité sexuelle forcée, un traumatisme psychologique de nature intime, une incapacité à satisfaire leur partenaire sexuel, un conflit d'orientation sexuelle. Dans d'autres cas, plus légers, le déclin de la libido est caractérisé par une diminution du nombre de contacts sexuels, une érection instable, un orgasme effacé.

Principes de thérapie

La thérapie sexuelle visant à augmenter la libido peut impliquer diverses méthodes. La méthode est choisie uniquement par le médecin, après le diagnostic. Après tout, le principal rôle dans le choix est joué par la principale raison de la diminution de la libido chez les hommes. En outre, les caractéristiques individuelles du corps d'un jeune, les maladies concomitantes et chroniques sont prises en compte. Après tout, si tout est dû au processus inflammatoire, le traitement est dirigé vers son élimination. Et après cela, la libido et la pleine activité sexuelle sont restaurées indépendamment.

Si une analyse sanguine révèle qu'un homme a abaissé le taux de testostérone dans le sang, un traitement hormonal est effectué. En outre, il convient d'explorer le niveau d'hormones pituitaires et thyroïdiennes. Après tout, le manque d'hormones mâles dans le corps masculin peut indiquer la présence d'une tumeur hypophysaire. Le médecin peut choisir l'une des deux options de traitement hormonal. Ainsi, dans le premier cas, il peut exister un traitement substitutif par des médicaments à base de testostérone. La deuxième option est de prendre des agents hormonaux qui stimulent la production de testostérone par le corps indépendamment.

Il existe un certain nombre de médicaments qui augmentent l'activité sexuelle. En maintenant une vie sexuelle active, la libido augmente seule. Un tel traitement thérapeutique implique la réception des outils suivants: Cialis, Impaza, Viagra masculin, Vuk-Vuk. Le sildénafil est le principal ingrédient actif du Viagra. Pour cette raison, augmentation du flux sanguin vers le pénis, augmentation du désir sexuel. L'effet est valable pendant 5-6 heures. Le manque de fonds peut être appelé un grand nombre d'effets indésirables:

  • Hypertension artérielle;
  • Les allergies;
  • Maux de tête;
  • Des nausées;
  • Vision floue;
  • Rougeur du visage;
  • Vertiges.

Cialis a les mêmes propriétés positives que le Viagra. Seule la durée de l'effet positif est maintenue pendant 36 heures et il n'y a pratiquement aucune réaction secondaire. Impaza est considéré comme un remède homéopathique. Le médicament augmente très rapidement la libido, alors qu'il n'a pas de contre-indications et d'effets secondaires.

Si les médicaments n'apportent pas de résultats positifs, il est conseillé aux urologues et aux andrologues de suivre un traitement parallèle avec un psychologue. Quelques séances avec le médecin aideront à comprendre les véritables causes du problème. De plus, le psychologue est un visage étranger. Le patient pourra dire toutes ses peurs, doutes, peurs. Un médecin n’est pas partial pour évaluer la complexité de la situation, conseiller des solutions efficaces pour s’en sortir.

Augmentation de la physiothérapie libido

Les méthodes physiothérapeutiques pour augmenter la libido sont très populaires. Cela peut inclure la méthode sédative. La prise de sédatifs légers aidera à rétablir l'état psycho-émotionnel du patient. Les médicaments sont utilisés pour modifier les processus dans le cortex cérébral. En outre, les sédatifs limitent le flux des impulsions vers les centres du tronc cérébral. Il existe d'autres méthodes efficaces.

Psycho-correctif

Dans ce cas, les médecins utilisent la micropolarisation pour normaliser l'état mental d'un homme. La moelle épinière et le cerveau sont affectés par les courants de faible densité. Tout cela provoque un changement fonctionnel dirigé dans les liens du système nerveux central.

Psychostimulant

Cette méthode comprend plusieurs principes d'exposition. Cela peut être une thérapie vitaminique, une exposition au courant électrique, une électrophorèse de psychostimulants. La chromothérapie est parfois utilisée. Le bain d'air sec peut être appelé une méthode intéressante et assez efficace. La vapeur sèche et chaude et le rayonnement thermique des pierres donnent un résultat positif.

Psycho-relaxant

Dans ce cas, il peut y avoir un massage vibratoire. Il y a un impact sur le corps masculin par la vibration de basses fréquences avec des amplitudes et des fréquences différentes dans l'ensemble dans l'action mécanique du rouleau. Cette méthode est recommandée pour la fatigue, les troubles du sommeil, la névrose, l’asthénie, après certaines maladies. Une libido et une activité sexuelle accrues sont garanties.

Une méthode intéressante est la chromothérapie sélective. On montre aux hommes des images avec des couleurs de degrés d'intensité et de rayonnement différents, qui affectent les centres sous-corticaux et corticaux des centres nerveux. Le spectre de couleurs excite les centres nerveux individuels, qui modulent les processus émotionnels du corps masculin. Les couleurs ont le même effet:

  • Rouge - stimule l'activité mentale, tonifie, soulage la dépression.
  • Jaune - élimine l'anxiété et la tension, soulage les hommes de la dépression.
  • Bleu - soulage la douleur et l'inflammation.
  • Vert - élimine le stress émotionnel, calme.

Principes généraux de l'augmentation du désir sexuel

En général, pour augmenter la libido chez les hommes, vous devez suivre ces règles:

Normalisation du travail et du repos;

  • Annuler les médicaments qui réduisent le désir sexuel;
  • Prendre des stimulants;
  • Traitement des maladies chroniques;
  • Physiothérapie

Il est très important d’ajuster le régime alimentaire. Un grand nombre d'aliments contribuent à augmenter la libido, à augmenter la synthèse de la testostérone, une hormone masculine. Chaque jour, le corps d'un jeune devrait recevoir une quantité suffisante de potassium, de magnésium, de calcium, de zinc, de sélénium et de vitamines. Par conséquent, le menu du jour comprend des légumes verts, de l'ail, des oignons verts, de la crème sure, des fruits de mer, des noix, du foie et du miel.

Il existe un grand nombre d'herbes qui ont des propriétés curatives pour les hommes. La teinture d'alcool de racine de ginseng peut stimuler la libido masculine. Le thym, l’ortie, la citronnelle, l’aubépine sont positivement attirés par l’attraction sexuelle. De plus, des activités physiques régulières sont importantes pour rétablir le fonctionnement normal du système nerveux central. Pour augmenter leur libido, les jeunes doivent choisir les sports les plus mobiles: la natation, le basket-ball, le football, le jogging. Comme vous pouvez le constater, une diminution de la libido peut se produire même pour les raisons les plus innocentes. Récupérer le même désir sexuel peut être rapidement et facilement. L'essentiel est de demander l'aide d'un spécialiste rapidement.

Diminution de la libido chez les hommes. Causes, symptômes et traitement

La libido est un concept largement utilisé dans le domaine de la psychanalyse. On entend par là l'instinct sexuel ou, en d'autres termes, le désir sexuel. Il joue un rôle énorme dans le dossier de la santé des hommes, car la vie intime dépend directement du désir sexuel. Cependant, il n'est pas rare que les hommes aient une faible libido.

Les problèmes de ce type sont généralement appelés troubles mentaux. Le désir sexuel détermine en grande partie le comportement humain. Lorsqu'un homme perd son intérêt pour la vie sexuelle, il craint souvent d'être ridiculisé par une femme, son estime de soi se détériore rapidement. La chose la plus importante à un tel moment est de trouver les raisons de la diminution de la libido. Sur cette base, il sera possible de choisir un traitement.

Comment la libido diminue-t-elle?

Il est plus facile de remarquer que la libido diminue si l'homme mène une vie sexuelle active. Dans de telles circonstances, il est facile d’attirer l’attention sur le désintérêt manifesté par les femmes, qui n’avaient jusqu’à récemment pas rencontré de problèmes. Si une personne est mariée, elle consacre énormément de temps au travail, il est donc beaucoup plus difficile de constater un désir sexuel réduit.

Les problèmes de ce type peuvent être exprimés comme suit:

  • Hypolibidémie. Faible désir sexuel;
  • Alibidémie. Manque de libido chez les hommes;
  • L'état de l'aversion. L’émergence de l’aversion pour l’intimité sexuelle.

La première option n'est généralement pas associée à de graves violations du corps, mais les deux autres peuvent être causées par diverses causes pathologiques. Très souvent, un processus similaire est accompagné de perturbations hormonales, entraînant les symptômes suivants:

  • La voix d'un homme devient trop haute;
  • Au niveau des fesses et des cuisses, des dépôts de graisse corporelle se développent;
  • Délié peut disparaître.

La meilleure façon de diagnostiquer l’état d’aversion sexuelle, car elle présente de nombreux signes. Par exemple, un homme malade transpire beaucoup, il tombe malade, son cœur bat trop souvent et sa tête tourne. Dans ce cas, le patient souffre de diarrhée et de tremblements, qui ne passent presque pas sur le fond de peur et de peur.

Raisons principales

Auparavant, les scientifiques croyaient que le désir sexuel ne pouvait pas baisser à un jeune âge. On sait maintenant qu’il n’ya pas de lien direct entre la dysfonction érectile et l’âge d’une personne. Le plus souvent, des problèmes surviennent pour les raisons suivantes:

  • Surtension;
  • Troubles psychologiques;
  • Mauvais mode de vie;
  • Problèmes hormonaux;
  • L'utilisation d'une variété de drogues;
  • Blessures;
  • Maladies de divers systèmes organiques.

La condition de l'aversion est le plus souvent causée par des raisons psychologiques. Par exemple, une mauvaise attitude parentale ressentie par un garçon dans son enfance peut conduire à quelque chose comme ça. Il peut s'agir d'une variété de blessures sexuelles reçues, notamment par la contrainte exercée lors de rapports sexuels. Les conflits fondés sur la question de l'orientation et sur l'impossibilité de satisfaire un partenaire pour une raison ou une autre conduisent également au développement de l'aversion sexuelle.

Les troubles psychologiques apparaissent souvent sur fond de dépression, de tension constante et de stress. Les problèmes de la famille et du travail, le manque de sommeil et la fatigue chronique affectent négativement le désir. Lorsque quelque chose comme cela se produit, une personne la perçoit généralement comme une situation normale, sans se rendre compte à quel point le désir peut diminuer.

La fréquence des rapports affecte également l'état de la libido. Cela vaut la peine de s'inquiéter si la vie sexuelle est intermittente. Par exemple, un homme peut avoir activement des relations sexuelles pendant une longue période, puis il aura une longue période d'abstinence. Sur son fond, une faible attraction commence parfois.

Maladies et mode de vie

La libido peut être affectée négativement par un large éventail de maladies. Tout d’abord, il s’agit de l’obésité, du diabète sucré et de presque toutes les pathologies cardiovasculaires. Les maladies chroniques et certaines maladies qu'un homme a subies pendant son enfance mènent à la détérioration.

Les troubles hormonaux sont l’une des causes les plus courantes. L'activité sexuelle masculine est directement liée à la testostérone. Cette hormone sexuelle affecte également le degré de désir. S'il n'y en a pas assez dans le corps, une diminution du désir commencera et d'autres problèmes apparaîtront.

Parfois, les hommes ne réalisent même pas à quel point leur mode de vie est une influence désastreuse sur leur libido. Par exemple, les mauvaises habitudes comme le tabagisme, les drogues et l'alcool ont un impact négatif sur le désir. Ils affectent l’ensemble du corps et aggravent l’état non seulement du système reproducteur.

Les drogues sont un autre facteur d'influence puissant. Les agents anaboliques et hormonaux, ainsi que les antidépresseurs, affectent le plus souvent la libido. Parfois, le problème réside dans la compatibilité de certains médicaments. Il est très important de ne prendre les pilules que sur ordonnance du médecin, en respectant strictement les doses prescrites.

Premières étapes du traitement

On ne peut pas laisser le processus de réduction de la libido s’écouler tout seul, une telle condition pathologique doit être traitée. Tout d'abord, vous devrez contacter un sexologue et subir un diagnostic. En règle générale, ce processus n'est pas complet sans un examen hormonal complet. Chez les hommes, vérifiez le numéro:

  • La prolactine;
  • La testostérone;
  • Les globulines qui se lient à la testostérone libre.

Si la quantité d'hormone sexuelle inférieure à 11 nmol / l est observée dans l'analyse et que la testostérone libre est libérée à moins de 0,255 nmol / l, cela confirmera alors que le manque d'attraction est lié à des perturbations hormonales. Dans de tels cas, on prescrit généralement aux patients des médicaments contenant de la testostérone.

Si le niveau d'hormones est normal, les médecins poursuivront l'examen. Une grande variété de tests peut être nécessaire, car la cause réside souvent dans la maladie de certains organes. Augmenter le désir sexuel ne sera possible qu'après l'élimination de ces maladies. Enfin, les patients sont référés à des psychologues pour identifier des facteurs émotionnels.

Principes de base de la thérapie

Lors du traitement de tels troubles, il est nécessaire de respecter des règles clés. Premièrement, il est nécessaire d’éliminer la racine du problème et non sa conséquence. Deuxièmement, il est nécessaire de maintenir un mode de vie sain et de consommer une quantité suffisante d'aliments sains. Enfin, vous devez prendre les médicaments prescrits par un médecin.

Pour améliorer l'état de la libido, vous devez dormir suffisamment et prendre le temps de faire de l'activité physique. La récupération est impossible sans abandonner les mauvaises habitudes. Un mode de vie sain comprend également des voyages réguliers dans la nature. D'un point de vue nutritionnel, l'accent est généralement mis sur les viandes, les fruits, les légumes et les fruits de mer faibles en gras.

Pour les hommes, il est important d’obtenir toutes les vitamines et tous les oligo-éléments comme le phosphore et le zinc. Il devrait être ajouté à votre régime alimentaire: miel, agrumes, rose sauvage, lait, haricots, céréales, foie, noix, pommes, œufs et huîtres. La racine de ginseng, les graines de citrouille, la cannelle, le gingembre et le curcuma sont utiles pour les troubles sexuels.

Méthodes d'exposition

Les techniques de psycho-relaxation telles que le massage vibratoire sont utilisées en thérapie de réduction du désir. Dans ce cas, la surface arrière du corps masculin est déterminée par une vibration basse fréquence, qui a une fréquence et une amplitude différentes. Cette méthode est particulièrement efficace en cas de névrose et de surmenage.

La chromothérapie sélective est utilisée pour le traitement. Sous ce nom se cache l'excitation des centres sous-corticaux à travers les fleurs. La démonstration des nuances est souvent associée à l'aromathérapie. En plus du surmenage et de la névrose, la chromothérapie sélective se révèle bien dans les pathologies de la pression artérielle et de la peau.

Les techniques de tonification sont courantes, telles que le massage thérapeutique et une douche de contraste. En cas de problèmes mentaux graves, appliquez une micropolarisation. Cela signifie que la moelle épinière et le cerveau sont travaillés à l'aide de courants de faible niveau. Des techniques sédatives sont utilisées, telles que la franklinisation, des bains à l’azote ou au pin et des enveloppements humides.

Diminution de la libido

La baisse de la libido est un trouble de la fonction sexuelle caractérisé par la non-expression du désir sexuel. Une diminution du désir sexuel peut être causée par des maladies courantes du corps, des troubles névrotiques, des troubles endocriniens, des effets indésirables de certains médicaments, des anomalies congénitales, une abstinence sexuelle prolongée, etc. Elle entraîne une perturbation de la vie sexuelle régulière, le développement de la congestion des organes pelviens, une dépression et des troubles graves. problèmes psychologiques.

Diminution de la libido

La baisse de la libido est un trouble de la fonction sexuelle caractérisé par la non-expression du désir sexuel. Une diminution du désir sexuel peut être causée par des maladies courantes du corps, des troubles névrotiques, des troubles endocriniens, des effets indésirables de certains médicaments, des anomalies congénitales, une abstinence sexuelle prolongée, etc. Elle entraîne une perturbation de la vie sexuelle régulière, le développement de la congestion des organes pelviens, une dépression et des troubles graves. problèmes psychologiques.

La libido ou le désir sexuel dépend de nombreux facteurs: humeur, condition physique, contexte émotionnel, environnement pendant le coït, etc. Chez certaines personnes, une diminution de la libido peut être observée selon la saison, le statut social et les risques professionnels peuvent également affecter le désir sexuel.

Causes de diminution de la libido

Les maladies chroniques et aiguës des systèmes cardiovasculaire et digestif, ainsi que les pathologies des reins et des poumons peuvent entraîner une diminution temporaire ou permanente de la libido. Cependant, l'andrologie moderne considère les facteurs psychologiques défavorables comme les causes les plus courantes de diminution de la libido. Ainsi, la dépression, la perte d'humeur, le stress, le stress mental et physique, les problèmes intrapersonnels et familiaux sont beaucoup plus souvent la cause d'une diminution persistante de la libido que de la maladie.

Lors de la prise de médicaments appartenant au groupe des antidépresseurs, des neuroleptiques, des hormones féminines et d’autres, une diminution de la libido peut être un effet secondaire. Après l'abolition ou le remplacement des drogues, le désir sexuel revient à la normale. Les troubles endocriniens et hormonaux, qui entraînent une diminution de la production de testostérone, peuvent entraîner une absence totale de libido chez l'homme.

L'abstinence prolongée, l'abus d'alcool, le tabagisme et la malnutrition, en particulier lorsqu'ils sont combinés à d'autres facteurs, augmentent le risque de baisse de la libido. Dans le cas d'anomalies congénitales du corps, on observe une libido persistante non résistante au traitement.

La libido, comme toutes les fonctions sexuelles du corps, est contrôlée par le système endocrinien (le niveau normal de testostérone dans le sérum sanguin). La testostérone est produite dans les testicules, dont le travail consiste à contrôler le système hypothalamo-hypophysaire. L'érection et l'éjaculation sont également régulées par le système nerveux central et périphérique. C'est-à-dire qu'en violation du travail de l'un de ces liens, une diminution de la libido se produit.

Symptômes de la libido diminuée

Les troubles hormonaux entraînant une diminution de la libido chez l’homme ou son absence complète sont souvent la cause de la dysfonction érectile et de l’éjaculation et, dans les cas extrêmes, provoquent une aversion pour le sexe. Souvent, les hommes changent le timbre de la voix en un ton plus élevé, il n’ya pas de croissance pileuse de type masculin, la graisse se dépose dans la région des fesses et des cuisses. Parfois, avec une faible concentration d'hormones mâles, une attirance sexuelle pour les personnes du même sexe peut se former. Avec un tel tableau clinique, il est nécessaire de déterminer les raisons de la faible concentration en hormones mâles.

Des causes psychologiques, telles que stress répétitif prolongé, anxiété, états dépressifs, sentiment d'échec sexuel, peuvent entraîner une diminution de la libido ou une absence totale de désir sexuel. Une mauvaise éducation des garçons, fondée sur une sévérité excessive, peut entraîner une réduction de la libido à l'âge adulte. Et voyant une diminution de la libido, les hommes commencent à chercher la cause chez leur partenaire régulier, la considérant sexuellement peu attrayante, créant ainsi des problèmes psychologiques avec elle aussi. Parfois, la sympathie platonique et le visuel sont sauvés au partenaire, ce qui permet aux couples de maintenir de bonnes relations dans d’autres domaines de la vie.

Autrement dit, quelles que soient les raisons de la baisse de la libido, un homme tombe dans un cercle vicieux. La diminution initiale de la libido entraîne une diminution du contact sexuel, qui se termine par une stagnation de la région urogénitale et entraîne une diminution secondaire de la production d'hormones, ainsi qu'une dépression et une irritabilité secondaires.

Diagnostic et traitement de la libido diminuée

Lorsque les symptômes du désir sexuel diminuent, il est nécessaire de se soumettre à une consultation par un sexologue et à un examen hormonal complet. Déterminer le niveau de testostérone, de prolactine et de globulines qui se lient à la testostérone libre est obligatoire. La réduction moyenne de la libido est une diminution de la testostérone à des valeurs inférieures à 11 nmol / l et une testostérone libre inférieure à 0,255 nmol / l.

L'efficacité du traitement dépend de l'identification des véritables causes de la libido réduite et de l'observance du schéma thérapeutique, choisi individuellement dans chaque cas. L'individualité du traitement est liée au fait que l'attirance sexuelle s'apparente à l'appétit, qui dépend non seulement de la nourriture cuite de haute qualité, mais également des goûts de l'homme. C'est-à-dire qu'une diminution de la libido peut être due à une attente surestimée suite à un contact sexuel, cette attente est souvent excessivement surestimée. Ensuite, l’objectif de la thérapie sera la normalisation des attentes.

De nombreux couples mariés, qui vivent ensemble depuis longtemps, ont perdu tout intérêt pour le sexe, qui est devenu pour eux une tâche monotone et souvent lourde. Vous pouvez rendre le désir sexuel en changeant la situation dans la chambre à coucher, en choisissant un rythme et une position différents pendant le coït ou en accordant une plus grande attention à la caresse pendant les préliminaires.

Il est important que, même si la réduction de la libido conserve le désir et la capacité d’exprimer physiquement leurs émotions, il est nécessaire de convaincre le partenaire que l’affection n’est pas une obsession et des conversations communes sous forme de dialogue vous aideront à mieux comprendre les problèmes de l’autre et à choisir la tactique pour les traiter.

Vous devez commencer petit: coups, bisous légers et autres démonstrations d’attention. Pendant cette période, il est préférable que les partenaires dorment dans des pièces différentes, car une diminution de la libido est parfois due au fait que les gens n'ont tout simplement pas le temps de rater un contact physique. Dans ce cas, la prise de conscience que les baisers et les autres signes d’attention sont avant tout des manifestations de sympathie et non un signal sexuel aidera à éliminer la nervosité. Lire la littérature le soir sur le sexe ou toute autre littérature érotique aide à bien s'accorder dans la chambre à coucher. Très souvent, la littérature et les films de ce genre aident à faire face à une diminution de la libido, stimulant ainsi le désir sexuel.

Il est nécessaire d'ajouter romance et hygiène dans la salle de bain. En premier lieu. La salle de bain doit être confortable et confortable, les détergents doivent être choisis avec l'ajout d'huiles essentielles. Ce n’est pas mal de prendre un bain ensemble, en posant les bougies et en se faisant un massage à l’éponge.

La masturbation est un point important dans la lutte contre la diminution de la libido. Il est important de ressentir à nouveau le désir et, en vous procurant un plaisir sensuel, vous pourrez à nouveau reconnaître votre corps. Dans ce cas, la masturbation peut être conjointe, ce qui aidera à mieux connaître les souhaits et les besoins les uns des autres. Vous ne devez pas supposer que ce genre de sexe est sale et indigne, toute action non illégale apportant du plaisir sexuel est tout à fait appropriée pour recouvrer la libido.

Si les médicaments que vous prenez réduisent le désir sexuel, demandez à votre médecin de les remplacer par des médicaments similaires ne présentant pas ces effets secondaires. L'apathie, la vie à la maison, qui est perçue comme une cause de stress. Cependant, aucune des raisons ci-dessus ne devrait faire obstacle à une vie sexuelle saine et aucun de ces problèmes n'est difficile à résoudre. Il est nécessaire de trouver une approche différente des cas précédemment perçus comme une obligation, par exemple, vérifier les devoirs des enfants ou faire le ménage. Le visage d’un inconnu est un psychologue qui peut suggérer comment se sortir d’une situation donnée avec le moins de pertes possible.

Souvent, à la suite de telles actions, les époux se retrouvent, ce qui les aide à établir la véritable raison de la diminution de la libido: anxiété pour la croissance des enfants, nécessité d'un développement professionnel et autres. Et après harmonisation des relations, la vie sexuelle s’améliore sans prendre de médicaments. Bien que dans certains cas, les hommes prennent de petites doses de testostérone.

Diminution de la libido chez les hommes: causes et traitement

La libido fait référence au pouvoir avec lequel un homme veut une intimité avec une femme. Ce sentiment survient sous l'influence de l'hormone masculine - la testostérone, qui affecte la fonction de reproduction. Par conséquent, une diminution de la libido masculine peut signaler l'apparition d'une dysfonction érectile.

Comment se forme la libido

L'attirance pour le sexe opposé est inhérente aux personnes par nature. Cela garantit la procréation. Deux facteurs affectent les niveaux de libido masculine:

• physiologique. Ce facteur est déterminé par la quantité d'hormone mâle. L'attraction sexuelle résulte de l'action de la testostérone sur le corps. En l'absence de cette hormone, la libido baisse et la puissance diminue;

• psychologique. La libido dépend du tempérament inné de l'homme, ainsi que de son état émotionnel du moment. Le stress, le surmenage et les situations conflictuelles peuvent affecter négativement la libido.

Un homme en bonne santé devrait être attiré sexuellement par une femme, le sentir et le réaliser. Mais un tel état du corps est facilement exposé à des facteurs négatifs, de sorte qu'une diminution de la libido d'un jeune homme est récemment devenue plus courante.

Causes de diminution de la libido

Divers troubles sexuels, notamment une diminution du désir, résultent souvent de maladies chroniques. Les maladies enlèvent de l'énergie, abaissent le ton et affectent négativement le désir sexuel masculin. En outre, une nette diminution des causes de la libido peut avoir de telles conséquences:

1. Troubles mentaux, dépression, névrose et états post-traumatiques, etc.

2. Surmenage physique et mental.

3. Prendre certains médicaments, tels que les antidépresseurs.

4. Abus d'alcool ou de drogue.

5. Blessures aux organes génitaux.

6. Abstinence prolongée et vie sexuelle irrégulière.

Le désir sexuel peut également être affecté par l’humeur émotionnelle de l’homme en ce moment, qui dépend du temps, de l’environnement et d’autres facteurs. Mais parler d'un problème grave est nécessaire dans le cas où la soif de relations intimes est absente pendant une longue période.

Comment augmenter la libido

Pour augmenter le désir sexuel d'un homme, vous devez tout d'abord comprendre ce qui provoque une diminution de la libido. Cela ne peut être fait que par un expert sur les résultats de l'enquête.

Il y a plusieurs façons d'augmenter la libido:

• Le traitement médicamenteux vise à éliminer les maladies entraînant une diminution de la libido. À mesure que vous récupérez, le désir sexuel va augmenter à nouveau.

L'hormonothérapie aide à normaliser les niveaux de testostérone qui affectent la libido. En outre, le médecin peut prescrire des vitamines, des remèdes à base de plantes et des stimulants;

• les méthodes psychothérapeutiques permettront de corriger les troubles mentaux, si les raisons de la diminution de la libido chez les hommes sont de nature psychogène;

• des méthodes de psycho-relaxation sont utilisées pour la névrose, la fatigue excessive, les troubles du sommeil;

• procédures de virage. Une douche de contraste ou un massage thérapeutique aidera à augmenter la libido.

Inscrivez-vous pour une consultation avec un spécialiste devrait être immédiatement après que les symptômes inquiétants ont été remarqués. Essayer de traiter seul les troubles sexuels ne vaut pas la peine, mais vous pouvez essayer de changer votre mode de vie et votre régime alimentaire.

Souvent, les causes de la baisse de la libido et de la puissance doivent être recherchées dans un style de vie sédentaire, l’abus d’aliments gras. Tout cela conduit à l'obésité et à la perte du désir d'avoir des relations sexuelles.

Mesures préventives

Pour maintenir la libido en bon état, il n'est pas nécessaire de consulter un médecin ou de prendre des médicaments coûteux. La santé sexuelle sera normale si tous les jours on adhère à de telles règles:

1. Le régime alimentaire devrait comprendre des légumes, de la viande, des fruits de mer, des noix et des épices qui augmentent les niveaux de testostérone dans le corps.

2. Il est conseillé de minimiser l'utilisation de boissons alcoolisées, en particulier de la bière. Il contient une substance qui supprime l’attraction sexuelle chez les hommes.

3. La nuit de sommeil devrait durer au moins 8 heures.

4. Marchez plus à l'extérieur, surtout les jours ensoleillés.

5. Marcher pieds nus vous permet de stimuler les terminaisons nerveuses des pieds, responsables de l’amélioration de la libido.

Menant une vie active, il est possible de prévenir le développement de nombreuses maladies, parmi lesquelles se trouvent les causes d’une diminution de la libido masculine. En conséquence, la santé physique, psycho-émotionnelle et sexuelle sera maintenue pendant de nombreuses années.

Causes et signes de diminution de la libido chez les hommes

L'attirance sexuelle est importante pour tout homme. Il est considéré comme tout à fait normal qu'un homme attire une belle femme, même inconnue. Mais tous les hommes ne se vantent pas toujours d'un fort désir sexuel - la libido diminue. Chaque cinquième homme souffre de cette maladie qui se développe sous l’influence de certains facteurs qui ne peuvent pas toujours être évités. Le phénomène en question provoque chez une personne un trouble mental, une perte d'intérêt pour la sexualité, une faible estime de soi, une peur d'être ridiculisée par les femmes.

Facteurs affectant l'attraction sexuelle

Parler de la diminution de la libido chez l'homme implique un trouble de la fonction sexuelle, dans lequel il n'y a pas de désir sexuel prononcé. Si auparavant il était d'usage de supposer que le facteur d'âge influence le désir sexuel, l'opinion des spécialistes a aujourd'hui changé radicalement et se résume au fait qu'il existe des raisons plus importantes à ce phénomène. Diminution de la libido en raison de:

  • troubles psychologiques et tension nerveuse;
  • blessures et maladies diverses;
  • déséquilibre hormonal;
  • mauvaises habitudes
  • consommation incontrôlée de certains médicaments d’un certain groupe.

Les troubles psychologiques signifient un séjour prolongé d’une personne dans des conditions de tension nerveuse, de stress et de dépression. Il n'est pas surprenant qu'un tel état affecte négativement l'humeur et le désir. Les troubles psychologiques peuvent être causés par des conflits et des difficultés au sein de la famille et au travail, par un sentiment constant de manque de sommeil et de fatigue chronique. La plupart des hommes traitent ces phénomènes comme normaux, ignorant tout des violations de la vie sexuelle.

Un certain nombre de maladies et de traumatismes peuvent contribuer à la violation de la sexualité. Ceux-ci peuvent être: diabète, obésité, travail anormal du cœur et des vaisseaux sanguins.

En violation du contexte hormonal, il y a aussi une perte d'intérêt pour le sexe. Cela est dû à une diminution du niveau de testostérone - une hormone responsable de la sévérité du désir sexuel chez les hommes. Des taux de testostérone élevés ou abaissés entraînent un déséquilibre hormonal et une diminution de l'activité sexuelle.

Dans le sexe fort, une baisse de la libido est associée à une dépendance à de mauvaises habitudes. Il s'agit d'alcool, de tabac et de drogues. Leur utilisation régulière entraîne une dépendance, ainsi qu'une perturbation progressive du fonctionnement naturel de l'organisme dans son ensemble. Cette condition ne peut pas affecter la vie sexuelle par la suite.

En cas d'ingestion incontrôlée de médicaments hormonaux et anabolisants, ainsi que d'antidépresseurs modernes, une perturbation grave du travail de certains organes est possible, notamment une diminution de l'activité sexuelle chez l'homme. Cela étant, vous ne devriez pas prendre de décision concernant l'admission des fonds transférés sans consulter un spécialiste. Il existe une compatibilité des médicaments, leur dose recommandée.

Quant au facteur âge, il peut être caractérisé comme suit: à 45-50 ans, tout homme peut avoir diverses maladies chroniques qui affectent sa vie sexuelle dans une certaine mesure. Souvent, parmi les hommes âgés et avancés, il y a aussi ceux dont la vie sexuelle ne nécessite pas l'intervention d'un andrologue et d'un sexothérapeute. Par conséquent, l'âge n'est qu'un facteur provocant.

Comment reconnaître les symptômes tout en diminuant la libido?

Une diminution de la libido ne peut pas être asymptomatique. En parlant de ce phénomène, il faut distinguer le degré de manifestation, qui peut être exprimé par:

  • diminution du désir sexuel (hypolibidémie);
  • perte ou absence de désir sexuel (alibidémie);
  • aversion complète en termes sexuels (état d’aversion).

L'hypolibidémie entraîne une absence ou une perte totale du désir sexuel. Une telle affection ne peut être associée à aucun désordre organique survenant dans l'organisme, ni à une maladie. L'alibidémie est causée par des troubles psychologiques, des problèmes d'endocrinologie, ainsi que par une intoxication grave du corps. En ce qui concerne l'aversion sexuelle, un homme ressent avec elle une peur désagréable de l'activité sexuelle à venir, qui s'accompagne d'une anxiété et d'une panique intenses.

Étant donné que les principales causes de diminution de l'activité sexuelle reposent sur un trouble hormonal, les symptômes se caractérisent par:

  • changement de timbre vocal (devient trop élevé);
  • manque de pilosité;
  • la présence de dépôts de graisse sur les hanches et les fesses.

Parmi les niveaux de libido susmentionnés, l'aversion sexuelle est la plus courante. Ses symptômes sont prononcés et nécessitent parfois l'intervention du thérapeute. Avec l'aversion sexuelle, un homme souffre de: transpiration excessive, battements de coeur rapides, nausée, vertiges, tremblements constants, diarrhée, provoqués par la peur et la peur. Les experts ont conclu que l'aversion sexuelle pouvait être déclenchée par:

  • parentage médiocre dans l'enfance;
  • traumatisme psychologique de nature sexuelle;
  • sexe forcé;
  • l'incapacité de donner satisfaction sexuelle à votre partenaire;
  • conflits liés à l'orientation sexuelle.

Comment se battre?

La diminution de la libido est soumise à un traitement obligatoire. Il est nécessaire d’aborder le traitement correctement, c’est-à-dire de ne pas se soigner lui-même et de ne pas complexer. La plupart des hommes préfèrent ne pas se tourner vers des spécialistes, de peur d'une publicité générale et du ridicule d'amis, de collègues et de membres de leur famille. De tels complexes ne font qu'aggraver la condition humaine et conduire à la forme avancée de la maladie, lorsqu'il devient plus difficile de choisir des mesures pour éliminer la cause et les symptômes.


Le contrôle précoce de la maladie donnera des résultats plus positifs. Le traitement de la baisse de la libido comprend:

  • adhésion à un mode de vie sain;
  • l'accent sur certains aliments;
  • moyens de médecine traditionnelle et traditionnelle.

Observer un mode de vie sain

En suivant le principe d'un mode de vie sain, on suppose qu'un homme doit dormir suffisamment (respecter la règle du sommeil nocturne de 8 heures), faire du sport (tout exercice actif peut donner de la force et augmenter le tonus), assurez-vous de renoncer aux mauvaises habitudes (alcool et drogues - tout d'abord). souvent voyagé à la nature.

Accent mis sur certains aliments

Certains aliments peuvent reconstituer le corps avec des vitamines et des minéraux essentiels pour une vie sexuelle bien remplie. La consommation régulière d'aliments classiques (viande maigre, légumes, fruits et fruits de mer), riches en vitamines A, C, D et E, ainsi que de certains oligo-éléments (zinc et phosphore) peut considérablement augmenter la libido chez l'homme. Le régime doit être enrichi avec: œufs (en particulier le jaune), miel, lait, foie, agrumes, pommes, dogrose, noix (en particulier les noix et les arachides), huîtres, légumineuses, céréales, viandes maigres.

Moyens de médecine traditionnelle et traditionnelle

Le traitement médicamenteux consiste en des agents hormonaux destinés à ramener le niveau de testostérone à la normale. C'est cette hormone qui est le principal régulateur du désir sexuel masculin. Mais le traitement principal devrait viser à éliminer la cause de la diminution de la testostérone. Ces causes sont souvent associées à des troubles du système endocrinien. Seul un spécialiste devrait en déterminer les causes et choisir le traitement.

Parallèlement aux moyens de la médecine traditionnelle, on utilise des thés, des décoctions et des teintures: gingembre, genévrier, romarin, myrtille, sauge, feuille de laurier, céleri, persil, tilleul, rose et aloès radioli. Les herbes et les plantes énumérées sont contenues dans des préparations d'origine végétale telles que:

"Tribulus" - contribue à augmenter la sécrétion de testostérone;
"Damina" - contribue à augmenter la sensibilité dans l'organe sexuel;
"Muira-Puama" - vise à augmenter la libido;
"Ginkgo biloba" - stimule le processus de circulation sanguine;
"Yohimbe" - visant à augmenter le flux sanguin vers les organes génitaux.
Un traitement complet et le respect des recommandations d'un spécialiste peuvent maximiser la libido chez les hommes, en particulier au début de la manifestation d'une diminution de l'activité sexuelle.