Cystite pendant la grossesse

Prévention

La plupart des femmes enceintes ont l'habitude de ressentir le besoin fréquent d'uriner douloureusement. La cystite ne peut pas être ignorée, en espérant que cela passera par eux-mêmes. Afin de reconnaître la maladie à temps, il est nécessaire non seulement de consulter régulièrement le médecin, mais également de connaître davantage d'informations sur les symptômes, les méthodes de traitement et la prévention obligatoire.

Que faire avec la cystite

La cystite pendant la grossesse est un phénomène courant. Cela est dû à un changement de localisation de l'utérus en croissance, qui exerce involontairement une pression sur les voies urinaires. Immunité réduite dans la période de gestation du bébé, la composition modifiée de la microflore du vagin contribue à l'émergence ou à l'exacerbation de la forme chronique de la cystite. Que faire lors des premières manifestations de douleur dans la région de la vessie et de fréquentes visites aux toilettes?

Assurez-vous dans les plus brefs délais d'obtenir un rendez-vous avec un médecin spécialisé. Seuls des tests de laboratoire et une enquête détaillée peuvent aider à formuler le diagnostic correct d'inflammation de la membrane de la vessie. L'autotraitement de la cystite peut toujours avoir des conséquences inattendues et, dans une «position intéressante», une femme est responsable de tous les mois, non seulement de sa vie et de sa santé, mais également de son enfant.

À un moment où le traitement n'est pas encore prescrit et où la douleur aiguë ne donne pas de repos, vous devez vous rappeler les mesures qui empêcheront la croissance des bactéries, car elles sont parsemées d'infection des reins et de dégradation de l'état général de la femme et de l'enfant. Voici quelques directives générales pour la grossesse:

  • les pieds et le ventre doivent être gardés au chaud;
  • répéter l'hygiène personnelle sous la douche - plusieurs fois par jour;
  • exclure les sous-vêtements synthétiques;
  • lorsque vous avez envie d'uriner - ne tolérez pas, même s'ils sont faux;
  • exclure du menu les plats fortement épicés, frits et salés;
  • boire plus d'eau ou de boissons aux fruits acidifiées.

Comment traiter la cystite pendant la grossesse

Le traitement de la cystite, prescrit par un médecin, dépendra de la forme de la maladie détectée. Lorsqu'ils sont infectés - des antibiotiques sont assignés pour tuer les microbes en tant que source de la maladie. Ces médicaments doivent être pris très au sérieux, avec une grande responsabilité, afin de ne pas nuire au bébé à naître. Dans le cas d'une forme non infectée pendant la grossesse, le médecin prescrit des analgésiques et des médicaments qui détendront les muscles des voies urinaires et de la vessie, réduisant ainsi la fréquence des visites à la toilette.

Remèdes populaires pour la cystite chez les femmes

L'utilisation de remèdes populaires pour le traitement efficace de la cystite pendant la grossesse est uniquement autorisée après consultation avec votre médecin. Il est difficile de se débarrasser complètement de la maladie avec des herbes, mais vous pouvez soulager la maladie. Recommander des perfusions et décoctions après avoir pris un traitement médicamenteux, comme fixant l'effet thérapeutique. Ils sont utilisés en combinaison avec des médicaments. Appliqué pour la décoctions de plantes et d'herbes pour la cystite chez les femmes sont disponibles à n'importe quelle pharmacie. Voici quelques recettes de boissons aux herbes qui aideront à surmonter la cystite pendant la grossesse à la maison:

  1. Les graines d'aneth séchées, en quantité de deux gros pincées, versent 300-350 ml d'eau bouillante. Après une demi-heure de perfusion, filtrer. Buvez avec une cystite avant chaque repas pendant 15 à 25 minutes, 70 à 80 ml plusieurs fois par jour.
  2. Rose musquée ou sa racine séchée 2.5-3 grandes cuillères verser un verre d’eau bouillante. Chauffer au bain-marie jusqu'à ébullition, insister environ une heure. Boire avant les repas pour ½ tasse.
  3. Les feuilles de cassis (9 c. À soupe) versent un demi-litre d’eau bouillante. Couvrir avec un couvercle, laisser infuser jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement. Boire plusieurs fois par jour, en ajoutant du miel à volonté.
  4. Le bouleau laisse environ 10 grammes, versez de l'eau chaude (500 ml) et laissez bouillir pendant 1-2 minutes. Après s'être installé dans la cystite, boire 40-50 ml avec les repas.
  5. Des boissons aux fruits cuites à base de canneberges ou d’airelles aideront non seulement à atténuer l’état de la cystite, mais également à reconstituer les réserves de vitamines de l’organisme.

Médicaments pour la cystite

Ayant les résultats des études de laboratoire, tenant compte de l'état de la femme, de la période et de l'évolution de la grossesse, le médecin prescrit un traitement avec des médicaments. Le choix des médicaments qui vont arrêter la cystite chez les femmes enceintes est très limité. Cependant, ils doivent être une action locale. Le médecin doit tenir compte du trimestre de la grossesse afin de ne pas perturber le développement du fœtus, mais en même temps d'atténuer les souffrances de la femme enceinte, qui sont inévitables avec l'apparition de la cystite.

Bougies pour la cystite

Très efficaces dans le traitement de la cystite au cours de la grossesse en cours, les bougies, qui, comme tous les médicaments de ce groupe, sont divisées en antiviraux, anti-inflammatoires et antibactériens. Les bougies les plus fréquemment prescrites aux femmes enceintes pour la cystite:

  • Hexicon est un antiseptique efficace au stade initial de la maladie.
  • Bétadine - antiseptique, médicament antibactérien à large impact.
  • Polygynax - très efficace, réduit rapidement l'inflammation, mais ne peut être utilisé que pendant le premier trimestre de la grossesse.

Pilules

Le traitement de l'inflammation des pilules de la vessie pendant la grossesse est pratique. Vous pouvez calculer le dosage exact, ajuster l'heure et le lieu d'admission. Il est nécessaire d’accepter les médicaments en tablettes au cours désigné par le médecin traitant. L'interruption ou l'arrêt total des pilules à sa discrétion menace de rechuter et la transition vers une forme de cystite chronique. Pilules enceintes fréquemment utilisées contre la cystite:

  • Canephron. Un antimicrobien sûr pendant la grossesse et qui a un bon effet diurétique, qui élimine les spasmes des parois de la vessie. Il a une base végétale.
  • Cyston. Effet anti-inflammatoire à base de plante.
  • Furagin. Furadonin. Comprimés de l'ancienne génération, à l'efficacité prouvée. Ils appartiennent aux uroseptiques, détruisant la cellule microbienne, tout en retardant la croissance du nombre de microorganismes nuisibles.
  • 5-NOK (nitroxoline). Il a une absorption élevée par le système digestif, pénétrant dans les reins et la vessie sans modification, ce qui augmente ses propriétés thérapeutiques.

Antibiotiques pour la cystite

Ayant une forme aiguë du développement de la maladie pendant la grossesse d'une femme, le médecin décide qu'un antibiotique pour la cystite est nécessaire pendant le traitement. Il est nécessaire de prendre ces médicaments en respectant scrupuleusement le calendrier du traitement, ce qui peut entraîner une addiction aux virus et aux micro-organismes. Cela entraîne le fait que la sensibilité à l'antibiotique disparaît et le rend incompétent. Après avoir examiné la patiente, le médecin doit déterminer quels antibiotiques sont possibles pendant la grossesse dans un cas particulier. Souvent prescrit de tels médicaments:

  • Nolitsin. Le gros avantage est que l'accumulation d'un médicament à large spectre se trouve dans l'urine et non dans le sang ou les tissus musculaires.
  • Monural Exposition rapide réduisant les symptômes de la douleur dans les 2,5 à 3 heures qui suivent la première dose.
  • Palin Disponible sous forme de comprimés, bougies, capsules. Il a une action bactéricide puissante.
  • Amoxiclav Médicament antibactérien dont l'admission est approuvée non seulement pendant la grossesse, mais aussi pendant l'allaitement.

Cystite et grossesse

Pendant la grossesse, une femme responsable doit surveiller de près son état de santé, qui est directement lié au bien-être futur de l'enfant. Ne respectant pas les recommandations du médecin concernant la cystite, il est possible de provoquer le passage de la maladie au stade chronique. Pendant l'accouchement, l'enfant peut être infecté par des bactéries et des micro-organismes responsables de l'infection. Pour la femme elle-même, une attitude frivole à l’égard du traitement est entachée d’infection par les uretères de la vessie aux reins, ce qui peut provoquer leur échec.

Afin de ne pas exposer leur santé et l'enfant à naître, une femme devrait accorder plus d'attention aux mesures préventives qu'au traitement de la cystite. Réduire à zéro le risque d'apparition de la maladie, sous réserve des mesures suivantes:

  • éviter l'hypothermie;
  • aliments salés épicés;
  • au début de la grossesse, se soumettre à un examen prophylactique visant à identifier les foyers d’infection du nasopharynx et de la cavité buccale;
  • porter des sous-vêtements confortables en tissus naturels;
  • ne pas accumuler une grande quantité d'urine dans la vessie;
  • pour éviter la stagnation, changez souvent la position du corps;
  • traiter régulièrement les organes génitaux externes avec de l'eau tiède et du détergent.

Vidéo: comment traiter la cystite chez la femme enceinte

Les avis

Yana, 21 ans: Au cours du premier trimestre de la grossesse, des crampes sont apparues dans le bas de l'abdomen et un désir constant d'uriner. Eh bien, le premier jour je suis allé chez le médecin. Après deux jours de prise de gouttes à base de plantes d'Urolesan, prescrites par le médecin, je me sentais presque en bonne santé. Et l'enfant n'a pas été blessé et j'ai pu guérir de la cystite. Sécurisé l'effet d'une décoction de baies d'églantier.

Nastya, 24 ans: à la première grossesse, la cystite a commencé à me tourmenter presque avant l'accouchement. Je n'ai pas compris tout de suite, je pensais que c'était une caractéristique de la croissance de l'utérus. Reconnaissante envers ma mère, qui a remarqué des signes et a conseillé d'aller à la clinique en dehors des heures prévues. Après avoir passé les tests de laboratoire, ils ont déterminé la cause de l’infection et rédigé l’antibiotique Amoxiclav, qui a rapidement aidé.

Elena, 29 ans: Etre enceinte pendant la cystite, le médecin lui a prescrit des comprimés de Cananéphron, expliquant qu'ils sont totalement inoffensifs pour le développement d'un enfant en bonne santé. Je devais faire face à cette maladie auparavant, je sais à quel point c'est douloureux et désagréable. Par conséquent, pendant la grossesse et au début de la cystite, elle a immédiatement commencé à boire des médicaments sous la supervision d'un médecin.

Tatiana, 28 ans: Connaissant concrètement ce qu'est la cystite, lors de la planification d'une grossesse, j'ai essayé de m'assurer que ma prévention était totale. Avant la grossesse, j'ai suivi un cours Uroprofit. Puis, étant en position, elle but beaucoup de décoctions aux herbes avec des stigmates de maïs et des feuilles de cassis. Toutes les grossesses se sont déroulées sans complications ni attaques de cystite.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Remèdes populaires pour la cystite pendant la grossesse

Comme la grossesse affaiblit le corps, il n’ya rien d’inhabituel dans le développement de la cystite: une inflammation de la vessie se produit presque toujours lorsque l’enfant attend. La plupart des médecins préconisent un traitement médicamenteux, mais les méthodes traditionnelles de traitement de la cystite restent pertinentes. Quels outils sont autorisés à utiliser?

Cystite pendant la grossesse: comment traiter? Gingembre

Le gingembre est traditionnellement cultivé dans l'est du pays, où la plante est utilisée à la fois comme additif culinaire et comme agent thérapeutique. Le gingembre agit comme:

  • anti-inflammatoire;
  • diurétique;
  • antibactérien;
  • antiviral;
  • antiseptique.

Il active également les processus de la circulation sanguine et normalise la digestion, ce qui a généralement un effet positif sur l'état du corps.

En cas d’inflammation de la vessie, les femmes enceintes ne peuvent traiter au gingembre qu’à un stade précoce. Depuis le deuxième trimestre, la plante est contre-indiquée car elle augmente la pression artérielle et peut provoquer une prééclampsie, provoquer une insuffisance fœtoplacentaire, provoquer un décollement prématuré du placenta.

Il existe deux options principales pour le traitement de la cystite gingembre pendant la grossesse:

  1. Décoction. Pelez un petit morceau de racine fraîche, ajoutez de l'eau. Mettez à ébullition, laissez bouillir encore cinq minutes après l'ébullition. Filtrer le bouillon, en retirer la pulpe, laisser refroidir. Si vous le souhaitez, ajoutez à la boisson un peu de miel naturel ou une rondelle de citron. Il est recommandé de boire 1 l par jour dans la décoction de gingembre causée par la cystite, en divisant le volume total en petites portions.
  2. Le thé Il sera nécessaire de couper un morceau de racine nettoyée, le broyer sur une râpe, prendre 1 c. et versez 200 ml d'eau bouillante. Insister 3-5 minutes, filtrer et utiliser comme du thé habituel.

Il n'est pas recommandé d'utiliser le gingembre pour la cystite chez les femmes qui ne l'ont jamais essayé auparavant: la grossesse n'est pas le moment de faire des expériences. Il suffit de ne pas manger la plante à des températures élevées, des ulcères, des gastrites, des tumeurs.

Cystite durant la grossesse: traitement à la rose sauvage

Les hanches ont beaucoup de vitamines (A, B, P, E, K, C), calcium, manganèse, zinc, phosphore, potassium, cuivre. En outre, les baies sont riches en tanins, pectines, acides. Utilisation acceptable et rhizomes, montrant un effet plus doux que le fruit.
Le traitement de la cystite par la plante est justifié par les effets immunomodulateurs sur le corps. Les femmes enceintes devraient utiliser les recettes suivantes:

  1. Préparer un verre de la collection de guérison. Il est nécessaire de prendre 50 grammes de baies de rose sauvage et d’asperges, 20 g de graines d’aneth, de feuilles d’airelles, de grains d’avoine non pelés et de prêle. Vous aurez besoin de verser 400 ml d'eau environ 1 cuillère à soupe. l masse végétale, mettre le feu pendant 20 minutes, puis filtrer et laisser refroidir. Il est recommandé de boire la boisson obtenue pendant la journée.
  2. Faites une décoction de la racine des hanches. L'outil élimine rapidement les signes de cystite et réduit considérablement le risque de récidive. Besoin de verser 2 c. l racine coupée 400-500 ml d'eau, faire bouillir pendant 5-7 minutes, laisser refroidir. Boire sous forme filtrée. La posologie optimale est d’un demi-verre le matin et le soir.
  3. Préparer une infusion de fruit. Pour boire un verre, il vous faut 1 cuillère à soupe. l baies (pré-pilées). Ils doivent être conservés pendant 2,5 heures dans un récipient fermé rempli d’eau bouillante. Il est nécessaire d'utiliser une infusion sur un verre toutes les 3 heures pendant la journée.

Malgré son utilité, la rose sauvage n’est pas recommandée pour les femmes enceintes, souffrant de pathologies rénales et sujettes aux thrombophlébites. Vous devez également abandonner ce traitement pour les maladies du foie et du cœur, la constipation, l'hyper- ou l'hypotension.

Comment traiter la cystite pendant la grossesse? Pissenlit

Le pissenlit contient une quantité énorme de composants utiles. La fleur a un effet bénéfique sur le corps avec la lithiase urinaire, a un effet tonique, normalise le métabolisme. Connu ces remèdes populaires pour l'inflammation de la vessie:

  1. Versez un demi-litre d'eau 2 c. l racines de fleurs finement hachées, bouillir. Faites bouillir quelques minutes de plus et éteignez le feu. Buvez la décoction avant les repas.
  2. Ajoutez des feuilles de pissenlit dans les salades, les casseroles et les soupes. Pour la plante fraîche n'a pas donné un goût amer, il faut d'abord la mettre dans quelques heures dans de l'eau froide.
  3. Versez dans 400 ml d'eau bouillante 1 c. l racines finement hachées. Conserver dans un récipient fermé pendant quelques heures, filtrer. Buvez un tiers de verre avant un repas.
  4. Versez 1 c. racines (incomplètes) d'un verre d'eau bouillante. Tenir dans un récipient fermé pendant une demi-heure, puis boire la boisson à la même fréquence que le thé ordinaire.
  5. Enflammer les racines de pissenlit séchées (elles vireront au brun) au four ou dans une casserole. Broyer la masse résultante à l'état pulvérulent, en utilisant si possible un broyeur. Brew 1 cuillère à soupe. l racines de litre d'eau bouillante, mettre le feu pendant 2 minutes, puis filtrer immédiatement. Boire pendant la journée, en déterminant la taille des portions en fonction de leurs propres sentiments.

Le pissenlit est indésirable dans les gastrites et les ulcères, ainsi que dans les cas d'obstruction des voies biliaires.

Remèdes populaires pour la cystite: canneberges et airelles

Les canneberges et les airelles sont des auxiliaires indispensables dans la lutte contre la cystite pendant la grossesse. Ces baies sont très similaires, mais elles ont quand même des différences:

  • La canneberge est grosse et acide. Elle contient environ 3,4% d'acides et jusqu'à 6% de sucre. Dans la récolte d'automne des baies plus de vitamine C, mais les canneberges de printemps sont légèrement plus sucrées;
  • L'airelle est plus petite et plus sucrée que son «rival», car elle contient environ 8,7% de sucre et moins de 2% d'acide.

Mais les deux baies sont riches en minéraux, huiles essentielles, vitamines, pectines. Ils ont du glucose, des antioxydants, des bioflavonoïdes, des tanins. Pour se débarrasser de la cystite pendant la grossesse, il faut:

  1. Deux fois par jour, prenez 2 c. l jus de canneberge ou de gingembre frais. Il est préférable d'utiliser ce médicament avant les repas.
  2. Il y a autant que possible des baies fraîches de airelles et de canneberges.
  3. Buvez des boissons aux fruits. Les recettes sont nombreuses, par exemple:
    • égouttez 500 g de jus de canneberge, mettez la pulpe dans une casserole et ajoutez de l'eau. Pour goûter, ajoutez du sucre et mélangez le contenu du récipient. Mettez le pot sur le feu. Lorsque la chair bout, éteignez le feu et laissez le jus refroidir. Verser dans le jus déjà récolté;
    • Passez au tamis 200 g de canneberges et 300 g d’airelles. Jus mis dans le réfrigérateur, serrer dans un récipient, versez de l'eau. Comme dans la recette précédente, ajoutez du sucre au goût et portez la pulpe à ébullition. Quand il refroidit, filtrer et mélanger avec du jus de baies froid;
    • presser le jus de 500 g de baies à la menthe, le mettre au réfrigérateur, le mettre dans un autre bol et couvrir d'eau. Ajoutez du sucre et quelques feuilles de menthe fraîche. Porter la masse à ébullition, refroidir, filtrer. Ajouter le jus et mélanger.
  4. Utilisez des compotes. Il vous suffit de faire bouillir les baies dans de l'eau en ajoutant du sucre au goût.

Bien sûr, les remèdes populaires peuvent aider en cas de cystite, mais ils ne font généralement que supprimer les symptômes. Par conséquent, les femmes enceintes ne doivent pas se soigner elles-mêmes. En raison du nombre considérable de contre-indications, il convient de prescrire à un médecin un traitement basé sur un examen complet.

Cystite pendant la grossesse: guérir et prévenir le re-développement

La cystite est l’une des maladies urologiques les plus courantes. Les enfants et les adultes y font face. Les femmes enceintes sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie. La cystite est éclipsée par la «situation intéressante», qui est la période la plus agréable de la vie d’une femme et constitue un danger pour la future mère et son futur enfant.

Au premier soupçon de la présence de cette maladie, il est utile de contacter un établissement médical. Les spécialistes vous expliqueront comment traiter la cystite pendant la grossesse et comment ne plus y faire face à l'avenir.

Qu'est-ce que la cystite et est-il possible de tomber enceinte?

Cette maladie est une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie, une violation de ses fonctions. Elle peut être causée à la fois par des microorganismes et d’autres facteurs.

Beaucoup de femmes qui souffrent d'inflammation de la vessie sont tourmentées par la question de savoir si elles peuvent devenir enceintes avec une cystite. Il convient de noter que cela ne crée pas d'obstacles à la conception. Cependant, si une femme sait qu'elle est atteinte de cystite, vous ne devriez pas penser à l'enfant dans un avenir proche. Tout d’abord, vous devez vous débarrasser de la maladie, car vous ne voulez pas faire face à des problèmes supplémentaires pendant la grossesse et prendre des médicaments. Une femme qui rêve d’un bébé en bonne santé devrait être examinée à fond avant la conception.

Signes de cystite pendant la grossesse

La maladie est accompagnée de symptômes très désagréables.

On peut donc distinguer les signes suivants:

  • forte et fréquente envie d'aller aux toilettes avec la libération subséquente d'une petite quantité d'urine;
  • une sensation de brûlure pendant la miction;
  • la présence de sang dans l'urine;
  • l'écoulement d'urine fortement odorante et trouble;
  • inconfort dans la région pelvienne;
  • sensation de pression dans le bas-ventre;
  • fièvre.

Si vous découvrez des symptômes de cystite durant la grossesse parmi cette liste, vous devez contacter une institution médicale dès que possible pour obtenir de l'aide.

Causes de la cystite pendant la grossesse

La vessie peut devenir enflammée pour diverses raisons. La cystite infectieuse causée par diverses bactéries est la plus courante. Escherichia coli est le principal agent pathogène. Les femmes sont le plus souvent touchées par un type de maladie infectieuse, car leur urètre est court et situé près de l'anus. Les microbes peuvent provoquer une inflammation avec une mauvaise hygiène. En outre, les infections bactériennes peuvent être le résultat de rapports sexuels.

Chez les femmes en début de grossesse, la cystite est souvent due à une immunosuppression (suppression de l'immunité de la femme enceinte) et à des modifications du fond hormonal. Une immunité affaiblie permet la multiplication de divers micro-organismes et provoque une inflammation de la vessie.

Les formes non infectieuses de la cystite (médicamenteuse, allergique, thermique, etc.) sont moins courantes dans la pratique médicale.

La forme posologique de la maladie peut être due à certains médicaments, substances modifiées qui sont excrétés dans l'urine tout en irritant les muqueuses de la vessie.

Une forme allergique de cystite en début de grossesse peut survenir chez les personnes présentant une hypersensibilité accrue à l’un des composants de produits tels que la mousse pour le bain, les crèmes spermicides et les aérosols hygiéniques. En outre, les produits alimentaires (noix, légumineuses, chou), les médicaments, les préservatifs et les écouvillons vaginaux peuvent agir en tant qu'allergènes.

La cystite thermique peut être causée par une exposition aux membranes muqueuses de la vessie chaude. Vous ne pouvez pas trop refroidir votre corps (porter des jupes courtes par temps froid, s'asseoir sur du béton ou de la pierre, nager dans de l'eau froide).

Pendant l'accouchement, des affections anciennes sont activées. Pendant la grossesse et la cystite chronique, il existe une forte probabilité qu'une exacerbation brutale de la maladie se produise aux stades précoces.

Qu'est-ce qu'une cystite dangereuse pendant la grossesse?

La question de savoir comment la cystite de grossesse affecte la grossesse intéresse de nombreuses femmes. Chez les personnes en bonne santé, l'inflammation de la vessie provoque des sensations très désagréables. Pour une femme dans une position d'immunité faible, cette maladie est un test sérieux, car elle s'inquiète et s'inquiète et vous voulez profiter des plus beaux jours, sans penser à divers problèmes et maladies pendant 9 mois. Malheureusement, tout dans la vie ne se passe pas comme nous le souhaitons.

Les femmes enceintes confrontées à une inflammation devront faire face à de nombreux problèmes. La cystite est-elle dangereuse pendant la grossesse? Bien sûr, c'est dangereux, mais avec un traitement rapide chez le médecin, vous pouvez éviter les conséquences négatives. L'auto-traitement, en ignorant la maladie peut entraîner des complications très graves, à savoir, une infection des reins. Les bactéries peuvent les endommager sérieusement.

L'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie peut également avoir un effet négatif sur le fœtus. Un enfant peut naître prématurément avec un déficit pondéral.

Diagnostic de la cystite pendant la grossesse

Le médecin, en présence de symptômes de cystite et des plaintes correspondantes de la patiente, recommandera de se soumettre à un examen diagnostique puis, après avoir examiné les résultats du test, prescrira un traitement spécifique de la cystite pendant la grossesse.

Si une infection de la vessie est suspectée, un test d'urine peut être effectué. Grâce à lui, il est possible de déterminer s'il y a des microorganismes dans le liquide, le pus ou le sang.

Afin de diagnostiquer une inflammation de la vessie, le médecin peut vous prescrire une cystoscopie. Cette procédure est effectuée à l'aide d'un cystoscope. Cet appareil est un mince tube connecté à une source de lumière et à une caméra et inséré dans la vessie par l'urètre.

Les tests de visualisation avec signes d'infection peuvent être très utiles. Grâce à eux, il est possible de résoudre plus rapidement que de traiter la cystite pendant la grossesse, car les examens par ultrasons et par rayons X contribueront à éliminer d'autres causes possibles d'inflammation (par exemple, des troubles structurels, une tumeur).

Traitement de la cystite pendant la grossesse

Le traitement de l'inflammation de la vessie dépend des raisons qui l'ont provoquée. Si la cystite est causée par une infection, des antibiotiques sont prescrits. Certains d'entre eux ont un effet négatif sur le fœtus. Ces médicaments sont interdits aux femmes enceintes. Cependant, il existe des médicaments sûrs contre la cystite pendant la grossesse. Ce sont les moyens prescrits par les médecins à leurs patients.

Le traitement de la cystite non infectieuse dépend de ses formes. Peut être appliqué:

  • des analgésiques;
  • médicaments anticholinergiques;
  • médicaments contre la cystite pendant la grossesse, décontraction des muscles de la vessie, diminution du besoin urgent d’uriner.

Quel que soit le type d'inflammation, il est recommandé d'observer le repos au lit et de boire suffisamment d'eau.

Prévention de la cystite pendant la grossesse

Il est plus facile de prévenir l'inflammation de la vessie que de traiter la cystite pendant la grossesse, de torturer votre corps avec des pilules et des procédures désagréables.

Pour vous protéger de cette maladie, vous devez suivre les règles de base d'hygiène des organes génitaux. Les femmes doivent être lavées quotidiennement à l'eau tiède (le jet doit être dirigé de l'avant vers l'arrière). Pour la toilette des organes génitaux, il est préférable d'utiliser des produits à pH neutre. Au lieu d’un bain, il est recommandé de prendre une douche afin d’empêcher les détergents de pénétrer dans les organes génitaux.

Une attention particulière devrait être accordée aux sous-vêtements. On pense que le port de tongs peut entraîner l'apparition d'une cystite au cours des premiers stades de la grossesse. Les représentants du beau sexe dans la position devraient être à l'époque d'abandonner les sous-vêtements en matières synthétiques.

Les femmes devraient être plus attentives à elles-mêmes et éviter l'hypothermie. Bien sûr, à la belle saison, je veux me vanter d’un beau corps, de jambes minces, mais n’oublions pas les conséquences possibles de l’hypothermie. Cela peut déclencher l'apparition d'une inflammation de la vessie.

L'apparition de cette maladie peut être associée à une diminution de l'immunité. La prévention de la cystite pendant la grossesse devrait inclure des mesures visant à maintenir et à améliorer l'immunité du corps. Le plus souvent, il est nécessaire de marcher en plein air pour effectuer les exercices physiques spéciaux recommandés pour les femmes occupant ce poste. Plus d'informations sur la prise en charge des femmes enceintes →

Avec l'envie d'uriner, vous n'avez pas besoin de supporter longtemps. De ce fait, une cystite peut survenir. Il est recommandé de se rendre aux toilettes toutes les 2-3 heures, même si vous ne le souhaitez pas vraiment. Les bactéries qui pénètrent dans la vessie sont rapidement retirées de la vessie en urinant fréquemment. Si toutefois ils durent longtemps, ils vont commencer à se multiplier activement. Vous devriez également vider votre vessie avant et après le rapport sexuel.

Un rôle très important dans la prévention de la cystite est une nutrition adéquate. Dans le régime alimentaire devrait être des produits naturels. Au menu, il faut exclure les plats salés, épicés, marinés, frits, les viandes fumées, les épices. Il est interdit de boire du café, de l'alcool, des boissons gazeuses contenant de la caféine et des jus d'agrumes.

Il est recommandé de boire autant d’eau propre que possible (s’il n’ya pas de contre-indication pour une femme enceinte). Les boissons aux fruits d’airelles et de canneberges seront très utiles. Avec leur aide, vous pouvez à la fois guérir la cystite pendant la grossesse et prévenir son apparition.

L'inflammation de la vessie peut être provoquée par le travail sédentaire. Afin de ne pas rencontrer cette maladie, il est recommandé d'effectuer des exercices spéciaux pour se réchauffer toutes les 20 minutes.

En observant les recommandations ci-dessus, vous pouvez économiser votre santé et protéger le bébé porteur du cœur de divers dangers.

Ainsi, l'inflammation de la vessie est une maladie dont vous pouvez facilement vous débarrasser si, au début de ses premiers symptômes, consultez immédiatement un médecin et suivez ses recommandations supplémentaires. En aucun cas, ne peut pas s'auto-traiter. Dites à un médecin comment traiter la cystite pendant la grossesse. Lui seul peut conseiller que le médicament, qui sera sans danger pour la mère et son bébé, ne provoquera pas de réactions allergiques. Il n’existe aucun médicament de ce type qui aiderait à lutter contre toutes les maladies. Pour chaque forme a son propre traitement.

Nul besoin d'écouter les conseils d'amis, mères, grands-mères et autres personnes proposant un traitement de la cystite pendant la grossesse avec des remèdes populaires. Certaines femmes ne peuvent pas prendre ces herbes, car elles peuvent nuire au bébé et provoquer une fausse couche.

Cystite pendant la grossesse

La cystite est une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie. Avec la pyélonéphrite, la cystite est la maladie inflammatoire la plus courante des voies urinaires. La cause la plus fréquente de cystite est l’infection. Chez les femmes enceintes, la cystite aiguë est la plus courante.

Causes de la cystite chez les femmes enceintes

La forte incidence de cystite chez les femmes enceintes est due à plusieurs facteurs: la structure anatomique des voies urinaires chez la femme est un urètre court, sa proximité avec le vagin et le rectum, qui regorge de micro-organismes. Les changements hormonaux sur le fond de la grossesse, l'immunité réduite et la microflore du vagin altérée, l'augmentation de la capacité de la vessie, la compression des uretères de l'utérus enceinte - tout cela crée les conditions d'une exacerbation marquée de la cystite.

Articles connexes

Les cystites sont:

  • non infectieux (dans de très rares cas). Une telle cystite survient en cas de lésion de la membrane muqueuse de la pierre urinaire, avec une utilisation prolongée à fortes doses de certains médicaments qui irritent la membrane muqueuse de la vessie avec des substances chimiques libérées avec l'urine.
  • infectieux. La cause la plus fréquente de cystite est une infection (bactérienne, virale, causée par des mycoplasmes, des champignons).

L'infection des voies urinaires chez la femme a le plus souvent un caractère ascendant, les microorganismes de la région proche de l'anus (région périanale) et le vagin pénètrent dans l'urètre et la vessie. Les agents responsables de la cystite sont le plus souvent Escherichia coli (Escherichia col dans 80% des cas), le staphylocoque saprophyte (Staphylococcus saprophyticus - 10-12%) et rarement les entérobactéries: Klebsiella (Klebsiella), enterobacter (Enterobacter). Les infections génitales (chlamydia, mycoplasme, ureaplase) sont une autre cause de la cystite.

Symptômes de la cystite pendant la grossesse

Il y a des cystites aiguës et chroniques. La cystite aiguë survient généralement soudainement, la durée des manifestations cliniques dans la cystite aiguë est généralement de 5 à 7 jours. Les principaux symptômes de la cystite aiguë chez la femme enceinte:

  • mictions fréquentes (pollakiurie). Mictions fréquentes, en petites portions, avec sensation de coupure et de brûlure. La miction est accélérée dans l'après-midi et la nuit, pendant le repos et les mouvements. Le processus de vidange de la vessie est parfois impossible à contrôler, mais très peu d'urine est libérée;
  • miction douloureuse (dysurie). La douleur est particulièrement prononcée à la fin de la miction;
  • douleur abdominale basse. Douleur dans la vessie, aggravée par la pression (palpation) et le remplissage de la vessie;
  • peut-être une légère augmentation de la température corporelle à un nombre subfébrile;
  • l'urine devient souvent trouble, parfois du sang y apparaît.

Si une femme avant la grossesse souffrait d'une cystite chronique, il est plus probable qu'une autre exacerbation se produira pendant la grossesse. Avec l’exacerbation d’une cystite chronique, les symptômes sont les mêmes, mais ils peuvent être moins prononcés. Souvent, les symptômes de la cystite sont similaires à ceux d’autres maladies - une miction douloureuse est donc typique de la vulvovaginite et de l’urétrite. Par conséquent, dès les premières sensations désagréables lorsque vous urinez, vous devez contacter votre médecin pour obtenir le diagnostic correct.

Diagnostic de la cystite

Le diagnostic de cystite peut être établi sur la base des plaintes d'une femme enceinte et des données d'analyse d'urine. La méthode la plus simple et la plus abordable pour déterminer la présence d’une infection dans le corps est de passer un test d’urine général. Urine pour une analyse générale: les femmes enceintes passent chaque trimestre de la grossesse conformément au calendrier des visites à la clinique prénatale et des tests.

Lors des consultations chez le médecin présentant des symptômes caractéristiques de la cystite, les examens suivants sont généralement prescrits:

  • un test sanguin clinique (une légère leucocytose est détectée, non permanente);
  • analyse d'urine (caractérisée par une augmentation des leucocytes (leucocyturie), une érythrocyturie (sang), une bactériurie, une protéinurie modérée (mélange de protéines), une augmentation du nombre de cellules épithéliales). La présence de leucocytes dans les urines est un signe obligatoire de la cystite;
  • analyse d'urine selon nechyporenko;
  • examen bactériologique de l'urine pour détecter des agents pathogènes opportunistes;
  • étude de la flore vaginale sur la flore et sensibilité aux antibiotiques (pour la dysbiose);
  • Échographie des reins et de la vessie. En cas de cystite récurrente, une échographie supplémentaire est prescrite pour exclure une pathologie concomitante.

La cystoscopie de la vessie en cas de cystite aiguë n’est généralement pas pratiquée pour éviter une exacerbation du processus. Si nécessaire, la femme enceinte est envoyée pour une consultation chez le médecin chez l'urologue.

Qu'est-ce qu'une cystite dangereuse pendant la grossesse?

La cystite non compliquée n'a pas d'effet significatif sur le déroulement de la grossesse, mais il s'agit souvent de la première manifestation clinique d'autres maladies graves pouvant entraîner un déroulement compliqué de la grossesse.

Si la cystite n'est ni traitée ni traitée par elle-même, l'infection peut se propager aux uretères jusqu'aux reins, entraînant une pyélonéphrite aiguë et ses complications. Pendant la grossesse, cela peut entraîner une menace d'avortement ou un accouchement prématuré.

Traitement de la cystite pendant la grossesse

En fonction des résultats des tests, le médecin choisit la méthode de traitement la plus efficace dans ce cas particulier, permettant de guérir la cystite chez la femme enceinte.

La place principale dans le traitement de la cystite pendant la grossesse appartient aux médicaments antimicrobiens. Lors du choix d'un médicament destiné au traitement de la cystite chez la femme enceinte, le médecin doit tenir compte de la durée de la grossesse et de ses effets néfastes sur le fœtus. En règle générale, la préférence est donnée aux médicaments suivants:

  • Antibiotiques. La plupart des antibiotiques, qui traitent généralement la cystite, sont contre-indiqués pendant la grossesse. Certaines personnes sont autorisées à prendre des femmes enceintes avec prudence, si les avantages du traitement l’emportent sur les risques possibles et uniquement sous la supervision d’un médecin. Ces médicaments comprennent: Monural (fosfomycine), Amoxicilline, Amoxicilline + acide clavulanique, Céfalexine.
  • Uroseptiki à base de plantes: Kanefron N (diurétique, antispasmodique, antimicrobien, anti-inflammatoire), une décoction d’herbes diurétiques pendant une semaine.

Dans les conditions d'un établissement médical, l'instillation de la vessie est utilisée en tant que traitement, c'est-à-dire que les médicaments antibactériens sont administrés directement par le cathéter dans la vessie.

La cystite aiguë, même avec un traitement initié en temps voulu, dure entre 5 et 7 jours, et parfois entre 10 et 15 jours. Une durée plus longue indique la présence d'une maladie qui soutient ce processus inflammatoire. Dans ce cas, un examen supplémentaire est nécessaire.

La prévention des complications de la cystite est le traitement correct de la cystite aiguë, ainsi que le diagnostic et le traitement rapides des maladies du système génito-urinaire.

Vérités et mythes sur la cystite

Mythe Les cystites tombent souvent malades en hiver, à cause de l'hypothermie.

C'est vrai La cystite est une infection bactérienne. L'hypothermie, les changements hormonaux, le stress psycho-émotionnel, le style de vie sédentaire (et par conséquent - la stagnation et la violation de l'écoulement de l'urine) - uniquement des facteurs prédisposants. L'hypothermie est possible non seulement en hiver, mais très souvent à la saison chaude - baignade dans des réservoirs, etc.

Mythe Pour le traitement de la cystite, il existe de nombreux médicaments, il n’est pas nécessaire de prendre des antibiotiques.

C'est vrai Un traitement complet d'une infection bactérienne est impossible sans un traitement antibiotique adéquat et opportun. Un traitement inapproprié peut entraîner une maladie récurrente et devenir chronique.

Mythe La phytopreparation permet de soigner rapidement et efficacement la cystite.

C'est vrai Les phytopreparations peuvent être utilisées pour prévenir les exacerbations, mais des antibiotiques devraient être utilisés pour le traitement de la cystite, bien que leur association puisse être prescrite et que les fonds soient à base de plantes.

La liste des médicaments est donnée à titre informatif seulement.

Cystite précoce: une pathologie dangereuse ou un signe précoce de grossesse?

La cystite est un phénomène très courant au cours du premier trimestre de la grossesse. Elle est confrontée à la cystite, ou inflammation des parois de la vessie, chaque femme sur dix attendant un enfant.

La fréquence de la maladie dans la période d'attente de l'enfant est due aux changements hormonaux et physiologiques caractéristiques de cette période, et surtout à l'affaiblissement du système immunitaire.

Raisons

La cystite est une maladie à prédominance féminine en raison des caractéristiques de son anatomie, à savoir l'urètre court et large et sa proximité avec le vagin. Une telle structure anatomique augmente le risque d'infection de la vessie.

Pendant la grossesse, ce malheur survient le plus souvent en raison d'une immunité supprimée.

De plus, pendant la grossesse, la microflore vaginale peut changer sous l’influence des changements hormonaux. Les agents pathogènes du vagin, pénétrant dans la vessie, provoquent une inflammation.

Les principaux facteurs qui augmentent le risque de cystite:

  • affaiblissement de l'immunité;
  • dysbiose vaginale et intestinale;
  • maladies inflammatoires transférées;
  • surmenage;
  • l'hypothermie;
  • non-respect des normes d'hygiène.

Afin de prévenir l'apparition de la cystite, il est nécessaire de laver les organes génitaux externes au moins une fois par jour. Mais pas plus souvent!

Pendant la grossesse, le secret entre le secret et le vagin augmente, et les femmes commencent souvent à prendre une douche plusieurs fois par jour. Un tel zèle peut entraîner une dysbiose et, par conséquent, une cystite.

Il existe également des formes non infectieuses de la maladie. Ils se produisent beaucoup moins fréquemment que contagieux. Leurs principales raisons sont les suivantes:

  • prendre certains médicaments excrétés dans l'urine;
  • allergique aux cosmétiques, préservatifs, tampons vaginaux.

Symptômes de la cystite

Les symptômes de la maladie peuvent apparaître plus tôt que la future mère n'apprend qu'elle est enceinte.

Les symptômes de la cystite comprennent:

  • miction fréquente d'uriner;
  • sensation de brûlure à la fin de la miction;
  • douleur abdominale basse, mal de dos;
  • augmentation de la température corporelle;
  • urine trouble;
  • changer l'odeur d'urine.

Les sensations douloureuses peuvent être insignifiantes et très fortes et la température ne monte pas toujours.

Par conséquent, il est possible de diagnostiquer la cystite pendant la grossesse uniquement sur la base d'une combinaison de symptômes.

La cystite est aiguë et chronique. Si une femme souffre d'une forme chronique de la maladie, il est très probable qu'une exacerbation se produira pendant la grossesse. Les manifestations cliniques de la cystite chronique ressemblent aux signes d’aigus, mais sont moins prononcées.

Méthodes de diagnostic de base

Si vous soupçonnez une cystite, effectuez d'abord un test d'urine. Trois méthodes principales sont utilisées:

  • analyse d'urine;
  • analyse d'urine selon nechyporenko;
  • examen bactériologique de l'urine.

Les analyses d'urine pendant la grossesse aux premier et deuxième trimestres sont effectuées deux fois par mois. Le processus inflammatoire est indiqué par un nombre accru de leucocytes. Si l'analyse générale de l'urine a révélé des données douteuses, une analyse de l'urine selon Nechyporenko aidera à clarifier le diagnostic. Une culture bactérienne est effectuée pour déterminer la présence de bactéries dans l'urine. Bakposev aidera également à établir la sensibilité des bactéries aux antibiotiques.

Urine recueillie dans un récipient stérile. S'il est prévu de faire des remous, il est conseillé d'effectuer l'analyse au plus tard une heure après la collecte.

Ils procèdent également à un examen physique - palpation et percussion de la vessie. De plus, une échographie des reins et de la vessie peut être nécessaire pour clarifier le diagnostic.

Caractéristiques du traitement de la cystite au premier trimestre

Parfois, les symptômes de la cystite ne persistent que 2-3 jours, puis disparaissent sans traitement spécial. Mais plus souvent, un traitement est nécessaire. La cystite étant généralement une maladie infectieuse et de nombreux antibiotiques ne pouvant être utilisés en début de grossesse, le traitement de la cystite au cours de cette période a ses propres caractéristiques.

Mode de consommation

Si la fonction rénale n'est pas altérée et qu'il n'y a pas de maladie cardiaque grave, il est alors très utile de boire beaucoup pour réduire les symptômes. Une quantité accrue de liquide contribue à la lixiviation des agents pathogènes et des toxines de la vessie. Vous pouvez boire l'eau bouillie et le thé comme d'habitude, mais le plus utile est l'eau minérale purifiée.

Particulièrement bon à utiliser lorsque le jus de canneberge, le jus de canneberge ou les canneberges sont cystitis. Il est démontré que la canneberge augmente la teneur en acide hippurique dans l'urine et inhibe la croissance des bactéries pathogènes. Il est préférable d'utiliser du jus de canneberge à 100% non sucré.

Avant l'apparition de la vingtième semaine de grossesse, il n'y a généralement pas d'œdème. Néanmoins, si vous buvez beaucoup de liquide, il est souhaitable de limiter la consommation de sel afin d'éviter l'apparition d'un œdème.

Régime alimentaire

La nutrition pour la cystite doit remplir deux fonctions: rincer la vessie avec beaucoup de liquide et éliminer l’irritation des parois de la vessie. Avec la cystite ne peut pas manger des aliments qui peuvent potentiellement irriter la muqueuse enflammée. Ces produits sont:

  • épices et assaisonnements épicés (poivre noir et rouge, moutarde, raifort, ketchup);
  • légumes et herbes contenant de nombreuses huiles essentielles (ail, oignon, céleri, radis);
  • viande fumée, champignons, bouillons de viande et de poisson;
  • thé fort, café, boissons alcoolisées, boissons gazeuses.

Il est conseillé de manger plus de fruits et légumes frais. Les pastèques et les melons particulièrement utiles dans la cystite ont un effet diurétique.

Si les symptômes de la cystite sont fortement prononcés, vous pouvez suivre un régime végétarien pendant plusieurs jours, puis ajoutez soigneusement du poisson et de la viande à votre régime.

Traitement médicamenteux, pilules approuvées en début de grossesse

La plupart des médicaments en début de grossesse ne sont prescrits que si le bénéfice escompté est supérieur au risque potentiel pour le fœtus.

Si des antibiotiques vous sont prescrits, vous devez les prendre strictement selon le schéma et, dans tous les cas, ne pas dépasser la dose.

Pendant la grossesse, les agents antibactériens sont couramment utilisés pour traiter la cystite. Ce sont principalement des pilules:

En aucun cas, ne prenez pas d'antibiotiques sans ordonnance, pendant la grossesse, cela peut être très dangereux pour le développement du fœtus.

En outre, avec la cystite au premier trimestre, vous pouvez prendre des uroseptiques sur une base végétale: "Kanefron N", "Urolesan".

Remèdes populaires contre la cystite et méthodes de traitement

Pour le traitement de la cystite, on utilise souvent des infusions d'herbes diverses et d'honoraires urologiques. Beaucoup de gens pensent que la thérapie à base de plantes en attendant un enfant est beaucoup plus sûre que l'utilisation de médicaments. Mais ce n'est pas. Certaines herbes contiennent des substances susceptibles d’affecter le développement du fœtus et même de provoquer une fausse couche.

Par exemple, dans les préparations à base de plantes qui contribuent au traitement de la cystite, on utilise souvent le lovage et cette plante peut provoquer un avortement.

Pendant la grossesse, vous pouvez boire des infusions de feuilles de canneberge. Les feuilles d’airelles broyées doivent être versées avec un verre d’eau bouillante, puis placées au bain-marie pendant une demi-heure. Ensuite, la perfusion est filtrée et refroidie. Il doit être pris l'estomac vide deux fois par jour.

Vous pouvez également boire du thé à la camomille. Cependant, les bains de décoction de camomille populaires pendant la grossesse sont contre-indiqués, de même que les bains chauds. Il existe d'autres herbes qui sont prises pour traiter la cystite pendant la grossesse, mais assurez-vous de consulter votre médecin avant de les utiliser.

Instillation

L'instillation dans la vessie est généralement utilisée dans les cas de cystite chronique afin de restaurer la membrane muqueuse. Lorsque aiguë - ces procédures sont contre-indiquées. Lorsqu'un médecin effectue une instillation, il injecte un certain médicament à travers le cathéter dans la vessie. Un tel médicament restaure la surface muqueuse de la vessie et a également un effet antibactérien.

Pour les femmes enceintes atteintes de cystite chronique, il existe des schémas spéciaux d’instillation, généralement limités à une ou deux procédures.

La cystite n'est pas une maladie aussi inoffensive. La cystite lancée, survenue pendant la grossesse, peut entraîner une maladie rénale et, par voie de conséquence, des complications lors de l'accouchement. Soyez attentif à vous-même, essayez de ne pas provoquer le développement de cette maladie et contactez votre médecin dès les premiers symptômes.

Cystite chez la femme enceinte: comment traiter?

✓ Article vérifié par un médecin

La cystite est l'inflammation de la membrane interne (muqueuse) de la vessie. La cystite peut être à la fois une maladie indépendante et une complication d'un certain nombre d'affections, le plus souvent des maladies du système génito-urinaire. Dans la plupart des cas, la cystite est causée par une bactérie.

La cystite est la maladie la plus courante du système urinaire. La survenue de cystite est la cause de traitement la plus fréquente chez l'urologue, en particulier chez les femmes!

Cystite chez la femme enceinte: comment traiter?

Epidémiologie de la cystite

La cystite est présente dans tous les groupes d'âge et de sexe, mais l'incidence chez les femmes est beaucoup plus élevée que chez les hommes: selon les statistiques, les femmes souffrent de cystite 3 à 6 fois plus souvent. Cela est dû aux caractéristiques de l'anatomie du bas appareil urinaire et de l'urètre moins étendu chez la femme, ce qui contribue à la pénétration des bactéries dans la lumière de la vessie par le chemin ascendant.

Parmi certains groupes de la population, les femmes en âge de procréer sont sexuellement actives. Avec l'âge, l'incidence de l'inflammation de la vessie diminue considérablement et, après 70 ans, elle est retrouvée avec la même probabilité, tant chez l'homme que chez la femme. En outre, l'incidence de la cystite est également affectée par les affections et maladies concomitantes, à savoir:

  1. Le diabète.
  2. Anomalies congénitales du système urinaire.
  3. Immunodéficience.
  4. La grossesse

Quelle est la cystite?

La cystite parmi la population est considérée comme une sorte de maladie survenant rapidement, ne laissant aucune conséquence et dont le traitement ne présente aucune difficulté particulière. En fait, en plus des symptômes extrêmement désagréables et réduisant la qualité de vie, la cystite peut entraîner un certain nombre d’effets indésirables et de complications. En soi, la présence d’une inflammation de la vessie est le signe d’une violation des mécanismes de protection de l’organisme contre l’infection: après tout, le système urinaire d’une personne en bonne santé est normalement stérile. Les cas répétés de cystite conduisent à une restructuration de la vessie et des uretères, qui peut ensuite être accompagnée par le développement d'une infection urinaire ascendante, telle que la pyélonéphrite, une condition extrêmement dangereuse. De plus, le lien entre l'incidence d'inflammation de la vessie et la probabilité de développer un cancer de cet organe a maintenant été prouvé!

Pathogenèse de la cystite

Il existe de nombreux facteurs responsables du développement de la cystite et, en principe, ils peuvent être divisés en deux grands groupes: infectieux et non infectieux (voir tableau).

Symptômes de la cystite aiguë

Cependant, avec toute la variété des facteurs, la principale cause de la cystite est une bactérie qui vit dans les organes adjacents: le rectum, le vagin, le gros intestin et sur la peau. Ainsi, la flore du corps - E. coli, Proteus ou Klebsiella - est le principal responsable de la cystite. Quel est le scénario de la maladie?

La vessie est un organe creux qui communique avec l'environnement extérieur par l'urètre ou l'urètre. C'est par l'urètre dans la plupart des cas, les micro-organismes et pénétrer dans la vessie. Comme les femmes ont un urètre plus petit que les hommes, le risque d'infection de la vessie est beaucoup plus élevé.

Cystite chez les femmes

Cependant, la cystite aiguë ne survient pas chez toutes les femmes. Le fait est que normalement la surface interne de l'urètre a une très bonne résistance aux bactéries. Les substances sécrétées par les cellules épithéliales, appelées glycosaminoglycanes (GAG), empêchent les micro-organismes de se fixer aux parois de l'urètre. S'ils ne sont pas fixés, les microbes ne peuvent ni se diviser ni se multiplier.

Ainsi, pour pénétrer dans l'urètre, les bactéries doivent surmonter cette barrière protectrice. Ceci est possible dans les cas suivants:

  1. Le fond hormonal de la femme est modifié, ce qui entraîne un amincissement, un flétrissement de la membrane muqueuse de l'urètre et une diminution de ses propriétés protectrices. Un mécanisme similaire sous-tend le soi-disant. cystite post-ménopausique - inflammation chronique de la vessie à la ménopause et difficile à traiter.
  2. Dans le vagin, qui est situé à proximité de la partie externe de l'urètre, peut développer une microflore inhabituelle. Normalement, chez les femmes, les microorganismes vaginaux ont un effet protecteur prononcé et ne permettent pas le développement d’autres microbes pathogènes autour d’eux. Cependant, pour que la composition en espèces de la flore soit maintenue à un niveau satisfaisant, un bon état général du corps est nécessaire, ce qui crée les conditions pour le fonctionnement normal de cette flore. Dans certains cas, cet équilibre est perturbé.

La durée des manifestations cliniques dans la cystite aiguë

Les raisons les plus courantes sont les suivantes:

  1. Diabète sucré: la teneur élevée en glucose dans les tissus du vagin crée d'excellentes conditions pour le développement de la flore fongique (levure) et d'autres microbes pathogènes. Dans le diabète, l’immunité et la capacité des tissus à résister à la croissance excessive de micro-organismes pathogènes conditionnels sont également altérées. Cystite - compagnons fréquents du diabète chez les femmes.
  2. Déficits immunitaires, y compris acquis (infection par le VIH au stade SIDA, avitaminose marquée, traitement hormonal ou cytostatique, chirurgie sévère, épuisement).
  3. Anémie de toute origine: réduit la résistance de l'organisme à l'ensemble. Par conséquent, dans le contexte de l'anémie, les femmes souffrent souvent de cystite.
  4. Prendre des antibiotiques. Cela semblerait une situation paradoxale: la prise d'antibiotiques peut entraîner le développement d'une cystite, pour le traitement de laquelle les mêmes antibiotiques sont utilisés! Le fait est que la prise de médicaments antibactériens pour le traitement de toute infection est toujours accompagnée de leur effet systémique sur le corps. En conséquence, une dysbactériose temporaire peut se développer, incl. - et dans le vagin. Quelque temps après une antibiothérapie, une femme peut être atteinte de cystite.

Vue de la muqueuse de la vessie après un traitement antibiotique

Quelle est la cause de la cystite

Chez la femme, l'apparition de la cystite est associée à l'inflammation du col utérin ou à la vaginose bactérienne!

Séparément, vous devriez envisager une cystite enceinte, dont la clinique et le traitement ont leurs propres caractéristiques.

Cystite enceinte

Sur la centaine de femmes enceintes, environ deux souffrent de cystite, ce qui peut être considéré comme un phénomène assez courant. Dans cette catégorie de femmes, la cystite est une maladie multifactorielle au développement de laquelle comptent:

  1. Ajustement hormonal.
  2. Compression mécanique des vaisseaux pelviens par la croissance de l'utérus.
  3. Troubles circulatoires systémiques.

En général, le mécanisme de développement de la cystite chez la femme enceinte est le suivant: la grossesse de l’utérus met la pression sur la vessie de telle manière que l’évacuation normale de l’urine de la vessie est perturbée; en outre, le sang stagne, ce qui réduit globalement les propriétés protectrices de l'épithélium de l'urètre et contribue au développement de l'infection. Les antécédents hormonaux chez la femme enceinte entraînent la formation d'un œdème des tissus mous (visible à l'œil nu et constituant l'un des signes de la grossesse), y compris dans la région pelvienne. Il favorise la circulation sanguine altérée pendant la grossesse.

De plus, pendant la grossesse, il existe une violation d'un autre phénomène: la fermeture des uretères au moment de la miction. Normalement, lorsqu'une personne tente d'uriner, les uretères se contractent dans la partie dans laquelle ils communiquent avec la vessie. Cela empêche le retour des infections urinaires et rénales.

Chez les femmes enceintes, pour des raisons mécaniques (compression de l'utérus de la vessie), la compression des uretères ne se produit pas. Par conséquent, l'urine infectée par divers agents pathogènes peut remonter les uretères jusqu'au rein.

Chez les femmes enceintes, le développement de la cystite est dangereux par l'ajout de pyélonéphrite. Par conséquent, la cystite doit être rapidement éliminée!

Vidéo - Cystite pendant la grossesse en début et en fin de période

Manifestations cliniques de la cystite chez les femmes enceintes

En général, la clinique de la cystite chez la femme enceinte ne diffère pas de celle du non-enceinte et comprend les symptômes suivants:

  1. Miction douloureuse (dysurie). La douleur est brûlante dans la nature.
  2. L'apparition de sang dans la dernière partie de l'urine (il peut être peint en marron) - le soi-disant. hématurie terminale.
  3. Mictions fréquentes (pollakiurie).
  4. Désir éternel d'uriner, même dans le contexte d'une vessie vide. Ce symptôme indique une inflammation développée dans la région du sphincter kystique.
  5. Miction de nuit (nycturie).

Ce complexe symptomatique est caractéristique de toute cystite dans la période de sa taille. Le diagnostic est confirmé par une analyse d'urine générale dans laquelle on détecte un grand nombre de leucocytes (pyurie), de mucus, de bactéries, d'érythrocytes altérés et non modifiés et de cellules épithéliales.

Cependant, compte tenu de la forte probabilité de développer une pyélonéphrite sur le fond de la grossesse, une stratégie de traitement moderne pour les femmes enceintes suggère un diagnostic précoce du développement d'une infection des voies urinaires, avant même l'apparition des symptômes cliniques. Pour ce faire, toutes les femmes enceintes doivent régulièrement passer un test d’urine afin de détecter la présence de bactéries (bactériurie).

Sélection de médicaments pendant la grossesse

Si une bactériurie est détectée chez une femme enceinte en une quantité supérieure à 10 5 agents pathogènes (même en l'absence de manifestations cliniques d'infections des voies urinaires), une telle condition est soumise à un traitement obligatoire!

La bactériurie asymptomatique chez la femme enceinte provoque une pyélonéphrite à une fréquence de 20 à 40% et, contrairement à la cystite, la pyélonéphrite peut menacer la santé de la mère et de l'enfant et nécessite une hospitalisation dans un hôpital thérapeutique. C'est pourquoi le diagnostic précoce de la bactériurie asymptomatique est si important.

Traitement de la cystite chez les femmes enceintes

Si nous parlons de cystite d'origine bactérienne, les antibiotiques sont la base du traitement de cette maladie. Dans le même temps, le traitement de la cystite chez la femme enceinte présente plusieurs caractéristiques:

  1. La durée minimale de traitement de la cystite aiguë, selon les recommandations actuelles, devrait être de 7 jours.
  2. La bactériurie asymptomatique nécessite également une antibiothérapie active d'une durée de 3 à 5 jours.
  3. Il est nécessaire de considérer l'impact négatif des médicaments utilisés sur le fœtus.

Traitement de la cystite pendant la grossesse

Le choix de l'antibiotique dans le traitement de la cystite est principalement déterminé par l'innocuité du médicament pour le fœtus, puis seulement par son efficacité pour la mère.

Parmi les médicaments actuellement utilisés par les femmes enceintes, les suivants sont définitivement recommandés: