Qu'est-ce que la douleur dans le testicule gauche

Prévention

Tout homme, quel que soit son âge, peut soudainement avoir mal au testicule gauche. Qu'est-ce que cela peut signifier? Quel est le mécanisme de cette maladie? Peut-il être guéri? Pour répondre à toutes ces questions, vous devez d'abord comprendre la structure de cet organe masculin et les causes possibles de douleur dans les testicules.

Brève excursion anatomique

Les glandes sexuelles mâles sont appelées testicules. Il y en a deux et ils sont situés dans un sac spécial - le scrotum. La principale tâche que la nature a confiée aux testicules masculins est la production de testostérone et de sperme. La douleur peut survenir à la fois dans le testicule droit et gauche. Les causes de ce phénomène peuvent être complètement différentes. Nous en discuterons ci-dessous, mais nous devons garder à l’esprit que la douleur dans le testicule gauche est l’une des plus aiguës, vive et désagréable qui soit pour tout homme.

Raisons de la maladie

Parmi les facteurs contribuant à ce processus sont les suivants:

  • diverses maladies infectieuses transmises sexuellement;
  • l'apparition et le développement d'une maladie telle que la prostatite chronique;
  • toutes sortes d'inflammations sur l'épididyme gauche - épididymite;
  • hernie inguinale;
  • l'orchite est un processus inflammatoire en développement sur le testicule le plus à gauche;
  • spermatocèle;
  • torsion du testicule et du cordon spermatique (hydrocèle) ou processus tumoral sur celui-ci;
  • lésion mécanique du scrotum du testicule gauche ou des dommages aux deux.

Le diagnostic d'une cause fondamentale pour un spécialiste expérimenté, qui a provoqué une douleur au testicule gauche, ne présente généralement pas de difficulté. Mais lorsque la maladie est négligée, elle devient chronique et peut entraîner des complications qui mèneront le patient à la table du chirurgien.

Que peut causer une douleur dans le testicule gauche

Considérez séparément toutes les causes susmentionnées de la maladie.

La douleur aiguë, soudaine et aiguë dans le testicule gauche peut être une blessure traumatique au scrotum. En cas de lésion avec un objet tranchant ou coupant de cet organe, il faut immédiatement consulter un médecin à la clinique. Lorsqu’un traumatisme négligé peut entraîner une infertilité masculine ou la survenue d’une nécrose (mort) du testicule.

Le même résultat entraîne la torsion des cordons spermatiques et du testicule gauche de l'homme, puisque ce processus perturbe l'apport en oxygène et en sang en raison du rétrécissement marqué de la lumière dans les cordons. Si une telle torsion se produit à plein tour, le canal spermatique est comprimé et la douleur au testicule gauche devient insupportable. En raison du manque d'oxygène, il meurt progressivement.

Si un homme a développé une épididymite, il y a une coupure et une douleur intense dans le testicule gauche, et sa taille est augmentée. Lorsque vous le touchez avec les doigts, cette sensation augmente. Les causes de cette maladie sont des infections causées par des agents pathogènes tels que la chlamydia ou les gonocoques, qui provoquent également une urétrite. Les médecins notent que le patient a une température corporelle élevée, une douleur ou une sensation de brûlure pendant la miction ou l’incontinence. Si vous commencez cette maladie, alors il y aura des complications qui mèneront à l'impuissance et à la stérilité.

Une conséquence des oreillons de l'enfant (oreillons) pouvant survenir dans l'enfance peut être une maladie rare appelée orchite. Le processus infectieux associé à la parotidite endommage les glandes salivaires, mais parfois, pour une raison quelconque, il peut pénétrer dans le testicule, ce qui augmente considérablement sa taille et devient très douloureux au toucher. Généralement, un testicule est affecté, généralement à gauche. Mais parfois, ce processus affecte les deux testicules qui cessent de produire du sperme à part entière.

Les patients viennent souvent chez le médecin avec une plainte de douleur dans les testicules, pour comprendre les causes dont ils ne peuvent pas eux-mêmes. Cela se produit généralement lorsqu'un homme a un désir sexuel insatisfait, dans lequel le sang provoque un gonflement aigu des testicules et s'accumule dans les organes génitaux. En l'absence de pertes sexuelles, il provoque une douleur intense dans le testicule gauche.

Avec la défaite du système génito-urinaire chez les hommes atteints de prostatite chronique, un inconfort peut survenir dans tout organe, y compris les testicules.

Les maladies causées par des infections sexuellement transmissibles peuvent provoquer le tressaillement chez l'homme le plus fort face à la douleur infernale des testicules. Ces maladies, avec une visite opportune chez le médecin, sont complètement guéries dès les premiers stades de leur apparition.

Une tumeur peut provoquer des douleurs dans le testicule et, en l'absence d'attention suffisante, entrer dans le cancer des organes génitaux. Par conséquent, aux premiers signes d'une telle maladie, un besoin urgent d'aller chez le médecin.

Les principaux symptômes de la douleur dans le testicule gauche chez l'homme

Ces médecins incluent généralement les manifestations suivantes de la maladie:

  1. Processus inflammatoires dans les organes génitaux de l'homme accompagnés d'une température corporelle élevée du patient.
  2. L'apparition de tumeurs bien diagnostiquées dans la région de l'aine.
  3. L'apparition de pertes purulentes par les organes génitaux ou sur leur peau, etc.

Il existe également ces types de douleur dans les testicules, qui se manifestent en fonction du type de maladie.

L'une de ces maladies est la présence de varices dans la région inguinale ou la présence d'un kyste dans la région. Ces affections provoquent des douleurs tiraillantes dans le testicule gauche chez les hommes.

Des phénomènes similaires se produisent avec des dommages aux reins, le développement d'une hernie dans la région abdominale ou avec un cancer.

Les mêmes symptômes sont caractéristiques d’un manque de vitamines ou d’une abstinence sexuelle prolongée. Ils sont éliminés dans l'organisation de la nutrition rationnelle avec l'ajout de vitamines dans le régime alimentaire des hommes. Il est recommandé de respecter les règles suivantes:

  • rapports sexuels réguliers avec un partenaire régulier;
  • faire du sport ou au moins des exercices matinaux;
  • alimentation équilibrée.

Les exercices contribuent à une amélioration significative de la circulation sanguine dans le petit bassin d'un homme, ce qui a une grande influence sur sa puissance et sa santé. Il n'est pas nécessaire d'utiliser des complexes complexes, des exercices simples suffiront, par exemple, des squats et des sauts. Pour les cours, il suffit de ne payer que dix minutes par jour.

Dans le choix de la ration alimentaire, il est nécessaire d'exclure tout ce qui est épicé, gras et fumé.

Les produits laitiers fermentés ont une grande influence sur le développement des testicules.

Le menu devrait inclure des légumes et des fruits tous les jours, par exemple des pommes, des carottes, du chou, etc. En tant que protéines animales très utiles pour le système reproducteur masculin, le poisson et la viande doivent être inclus dans le régime alimentaire (mais non frits).

L'utilisation de la nutrition rationnelle fonctionne bien, non seulement si l'homme ressent une douleur tirante dans le testicule gauche, mais aussi pour d'autres symptômes.

Autres types de malaises génitaux masculins

Les patients souffrent souvent du syndrome dit de douleur douloureuse dans le testicule gauche, mais la personne ne demande pas l'aide d'un médecin. Cela peut avoir des conséquences dangereuses, car toute douleur dans le testicule gauche indique le début de processus inflammatoires au niveau des organes génitaux. Afin de vous protéger, il est préférable de consulter un spécialiste à la clinique à temps.

La lésion traumatique provoque une douleur très sévère dans le testicule. Dans ce cas, le patient ne peut pas continuer à fonctionner normalement et la blessure elle-même peut provoquer toute une série de maladies. Souvent, une lésion testiculaire traumatique nécessite une intervention chirurgicale. Avec un traitement rapide chez le médecin, une telle opération et un traitement de rééducation dans les conditions modernes se font sans conséquences graves.

Une douleur aiguë dans le testicule se produit immédiatement lors de l'impact sur lui ou à la suite de blessures par balle au couteau dans la région de l'aine. Avec un tel développement d'événements, une opération urgente est nécessaire, sans quoi une nécrose (mort) du testicule est possible, ce qui conduira au mieux l'homme à l'impuissance et à l'infertilité, et en cas de mauvais développement des événements, à l'apparition d'une tumeur maligne. Ce type de douleur peut se manifester dans les maladies vénériennes et dans les infections virales.

Il est également possible avec une inflammation lors d'une hypothermie du corps.

Quelles mesures devraient être prises avant le traitement

Avec le niveau actuel de développement de la médecine, le processus de diagnostic avec un tel inconfort est complètement indolore. Pour cela, un équipement à ultrasons est généralement utilisé. Lorsqu'il utilise un tomographe informatisé, le patient lui-même peut voir à l'écran l'emplacement de la défaite causée par la maladie. Mais pour commencer, les procédures médicales habituelles sont effectuées:

  • examen externe du patient et enregistrement des plaintes;
  • analyses de sang, d'urine et autres;
  • si un virus est infecté, son type est déterminé par biopsie.

Ensuite, une échographie est réalisée et un diagnostic est établi sur la base des résultats de toutes les études.

Douleur au testicule gauche chez l'homme: traitement

La douleur elle-même est soulagée par des analgésiques, mais il est également nécessaire de surveiller la tolérance du patient à ces agents afin de ne pas provoquer de réactions allergiques indésirables. La cause de la douleur dans le testicule gauche est éliminée en utilisant une aiguille à l'aide de médicaments antibactériens (antiviraux) appropriés à l'aide d'une aiguille.

Si les symptômes sont causés par une maladie sexuellement transmissible, telle que la gonorrhée, un traitement antibiotique vous sera prescrit. Souvent, dans de tels cas, les médecins prescrivent la pénicilline sous forme d'injections ou de poudre. L'ecmonovociline est un autre médicament de ce type. Il est utilisé dans le développement de l'urétrite gonorrhéique. Le traitement d'autres maladies sexuellement transmissibles est assuré par des médicaments appropriés prescrits par un médecin.

La chirurgie est généralement prescrite pour les lésions mécaniques du testicule gauche ou lors de la torsion avec le cordon spermatique. Elle est réalisée à l'aide de méthodes non traumatiques et est totalement indolore. Le patient est renvoyé à la maison après 1-2 jours. Il suit un traitement de réadaptation à domicile pendant un mois. Dans ce cas, il est contre-indiqué à ce moment-là, exercice et sexe. La plupart des hommes finissent par récupérer après une chirurgie après 2 mois. Le succès de la méthode chirurgicale atteint 65% et il n’ya généralement pas de complications.

Quelles mesures préventives devraient être prises

Pour prévenir les maladies et complications susmentionnées, vous devez subir régulièrement un examen médical par un spécialiste. Nous devons suivre toutes les recommandations du médecin, à savoir:

  1. N'ayez des relations sexuelles qu'avec un seul partenaire et, dans le cas contraire, veillez à utiliser un préservatif.
  2. Il est impossible d'autoriser une abstinence sexuelle prolongée - cela peut nuire à l'appareil reproducteur d'un homme adulte.
  3. Une bonne nutrition est importante pour la santé.
  4. A besoin de sports et de promenades matinales au grand air.
  5. Il est déconseillé de porter des sous-vêtements trop serrés, car ils peuvent provoquer des douleurs au testicule gauche (ou à droite).

En cas de problème d'ordre médical, l'homme doit se débarrasser de la fausse honte et consulter un médecin dès l'apparition des premiers symptômes de la maladie.

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent:

Pourquoi le testicule à gauche des hommes fait-il mal, les raisons de la façon de traiter

Les hommes souffrent souvent de douleurs dans le scrotum en raison de la présence d'organes génitaux non seulement à l'intérieur du corps, mais également à l'extérieur. Souvent, la douleur ne se manifeste que dans l’un des testicules, ce qui gêne l’homme, aggrave son humeur et son effet sur le fonctionnement de la reproduction.

Les causes

Les pathologies sous forme de douleur aux organes génitaux commencent, quel que soit leur âge et pour quelque raison que ce soit, allant de la prostatite chronique à la terminaison par des processus suppuratifs. Une douleur intense dans l'aine est une indication directe d'un changement destructif de la structure de l'organe mâle ou un signe indiquant un processus anormal à l'intérieur de celui-ci.

Voici les raisons courantes pour lesquelles le testicule gauche fait mal chez les hommes:

Pendant l'exercice, il n'est pas rare qu'un homme soit frappé dans l'aine en raison d'un seul mouvement imprudent. Après cela, le périnée commence à faire mal, à la suite d'un choc douloureux, une perte de conscience survient. Si la blessure est grave, l'intégrité du scrotum peut être endommagée. Les mêmes dommages mécaniques peuvent être permanents en raison de sous-vêtements serrés. Dans une telle situation, la douleur douloureuse à gauche ne se manifeste que pendant le port et disparaît après le retrait de l'objet irritant.

  • Torsion du cordon spermatique

Parfois, les terminaisons nerveuses sont pincées en raison de la torsion du canal déférent, car elles sont situées sur toute la longueur du testicule et se déplacent librement sur les côtés. En cas de pincement, la douleur est généralement insupportable. Si vous n’allez pas à l’hôpital avant six heures, une atrophie des vaisseaux sanguins se produit et l’organe sexuel n’est plus en état de reproduction.

Les appendices masculins ont pour fonctions principales de transporter le sperme du testicule dans les spermatozoïdes et la maturation du sperme. Si ces fonctions sont perturbées, la maladie s'aggravera, de la chaleur apparaîtra dans tout le corps et le scrotum se gonflera. L’épidermite peut commencer à se développer en raison du non-respect des règles d’hygiène, de l’hypothermie, des phénomènes évolutifs au niveau des organes pelviens et des infections à PPP. L'apparition du testicule au stade initial de l'inflammation ne change pas, mais le site tissulaire affecté provoque une douleur persistante, des mictions fréquentes et un écoulement de l'urètre.

Une maladie rare, mais dans de nombreux cas, l'orchite commence après la transmission de l'infection par des bactéries et des complications après les oreillons. La suppuration se manifeste par un gonflement et une rougeur du testicule, augmentant la douleur. La douleur peut être donnée à différentes parties du corps, et il peut y avoir de la fièvre et des douleurs dans la tête. Si vous ne commencez pas à traiter la maladie à temps, elle peut entraîner la suppuration des appendices et la perte de la capacité de produire de la testostérone avec des spermatozoïdes.

  • Excitation sexuelle insatisfaite

Après une longue abstinence au moment de l'éjaculation, il peut y avoir une surabondance de flux sanguin dans les testicules: la taille du testicule augmente, le tissu cutané devient bleu en raison de l'accumulation de sang dans l'organe. Le problème n'est pas dangereux et disparaît après la masturbation ou les rapports sexuels.

L'augmentation de la température ou du refroidissement affecte négativement les organes masculins: les vaisseaux du scrotum se rétrécissent, il y a un spasme. Si un changement brusque de température ne se produit pas fréquemment, le traitement n'est pas nécessaire.

En raison de troubles de la circulation sanguine et de l'effort physique, les veines sont dilatées, devenant souvent chroniques, dans le testicule de l'homme. Le testicule fait mal, augmente le volume, s'assombrit et tombe en raison de son poids. Le traitement est chirurgical - la veine dilatée est enlevée.

Pour diverses raisons, l'excès de liquide peut s'accumuler à l'intérieur du testicule et doit être éliminé par des méthodes chirurgicales.

Une hernie inguinale chez l'homme se forme à partir du bas de l'abdomen et, avec ses dimensions volumétriques, descend dans la région de l'aine. Les conduits et les canaux qui sécrètent la graine sont comprimés par la hernie, ce qui provoque un spasme et une douleur persistante du côté gauche du testicule, augmentant à la suite d'actions vigoureuses et de mouvements éventuels.

  • Tumeurs malignes du scrotum

L'apparition de tumeurs peut indiquer la présence d'orchite, d'épiderme et de cancer. Les tumeurs sont dues à la cryptorchidie, à l'infertilité, à des lésions du scrotum, à une anomalie des glandes, à l'hérédité, à des opérations sur les testicules.

Avec les tumeurs dans le scrotum, une gêne se produit dans le testicule, les nodules et les phoques deviennent plus visibles, la température et la taille du scrotum augmentent.

Les symptômes

Pour déterminer le diagnostic exact, vous devez comprendre la spécificité et la gravité de la douleur. Souvent, la douleur devient plus forte pendant le sport ou même la marche, et la taille du testicule et le gonflement du scrotum augmentent.

  • œuf douloureux, surtout au toucher;
  • sueur abondante;
  • modification de la taille, de la forme du testicule et de la rougeur de ses tissus;
  • augmentation de la température corporelle et du scrotum;
  • un changement dans la structure du testicule, ou un état plus doux au toucher, ou plus solide;
  • la présence de phoques et de nodules;
  • difficulté dans les problèmes d'érection et de miction;
  • irritabilité et nervosité aggravées;
  • Une douleur aiguë à l'aine et au bas du dos s'est produite soudainement;
  • douleur aggravée au testicule gauche;
  • nausées, vomissements, maux de tête;
  • attaques douloureuses après un coup ou une ecchymose pendant une longue période.

Les conséquences

Si vous ne fournissez pas de soins médicaux à temps, ne guérissez pas, cela peut provoquer l'infertilité, l'impuissance et la mort du testicule.

Diagnostics

Si le testicule d’un homme fait mal, il est nécessaire de poser un diagnostic diversifié, qui comprend:

  • enquête auprès des patients;
  • examen manuel du scrotum, examen numérique du rectum;
  • analyse générale de l'urine, du sperme, du sang;
  • analyse des maladies infectieuses: gonorrhée, chlamydia;
  • Échographie de la prostate et du scrotum;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • biopsie;
  • Échographie Doppler et échographie;
  • balayage radio-isotopique.

Traitement

Que faire si un homme a un testicule?

Les variations de traitement dépendent de la nature, de l’origine et de la gravité de la douleur.

  • pour les blessures mineures, le traitement peut être fait à la maison, l'essentiel est de suivre toutes les recommandations du médecin. Analgésiques nécessaires, utilisation d'anti-inflammatoires, repos au lit et au repos, application de glace, absence d'effort physique accru. Les blessures graves et chroniques ne sont corrigées que par la chirurgie;
  • la torsion des canaux de semences ne peut être guérie qu'avec l'aide d'un médecin. Pour commencer, il tentera d'éliminer la «torsion» avec la déformation manuelle. Si elle échoue, une opération sera nécessaire.
  • le traitement de l'inflammation de l'épididyme et des testicules s'effectue à l'aide d'anesthésie, d'antibiotiques et d'anti-inflammatoires;
  • une hernie ne peut être enlevée que chirurgicalement, aucun traitement personnel n'y aidera;
  • La prostatite chez l'homme est la pathologie la plus commune, pour son traitement, il est nécessaire d'utiliser des agents antibactériens, l'immunothérapie et la physiothérapie. Pour les douleurs aiguës, prenez des analgésiques;
  • pour les tumeurs, la chirurgie et la chimiothérapie sont nécessaires

Drogues

Pour restaurer, il faudra:

  • Des antibiotiques;
  • Des analgésiques;
  • Remèdes contre les inflammations;
  • Bloquants adrénergiques;
  • Des médicaments qui améliorent la circulation sanguine et éliminent la stagnation.

Méthodes de traitement folklorique

Autrefois, quand la médecine n'était plus au niveau actuel, les médecins traitaient les hommes de la manière suivante:

1 voie

On mélange 50 grammes de fleur de thym ordinaire avec 50 g de feuilles de menthe poivrée, 30 g de romarin médicinal et 20 g de millefeuille ordinaire. Les ingrédients sont finement hachés et mélangés jusqu'à consistance lisse, le mélange doit être préparé pour une seule dose. Pour une réception nécessite une cuillère à café d'herbes cuites, infusé dans un litre d'eau bouillie pendant quinze minutes, filtré et refroidi à la température ambiante. Prendre après les repas plusieurs fois par jour.

2 voies

30 grammes d'origan ordinaire et 15 grammes de fleurs de calendula sont versés avec un litre d'eau bouillante et infusés dans un récipient en métal pendant au moins huit heures. Prendre 100 ml de liquide après les repas trois fois par jour.

Assistance médicale

À quel médecin devrais-je aller?

Ce spécialiste est engagé dans l'étude du système génito-urinaire. L'urologie elle-même est spécialisée non seulement chez les femmes, mais également chez les hommes, tels que l'infertilité, la prostatite, diverses inflammations, l'urétrite, la cystite, l'urolithiase. Il traite également la chlamydia, l'urée, la mycoplasmose, l'herpès génital et d'autres infections sexuellement transmissibles. Si le testicule fait mal, il est nécessaire de consulter un urologue pour un avis médical.

Prévention

Afin de prévenir le développement de maladies chez les hommes, des examens médicaux réguliers sont souhaitables pour les hommes. Il vaut la peine d'avoir des relations sexuelles avec un partenaire constant et, si les partenaires sont différents, ne négligez pas la protection contraceptive. Il est également impossible de laisser l’abstinence sexuelle durer trop longtemps, l’absence d’éjaculation pouvant devenir une source de détérioration ou de perte de fonctions masculines en âge de procréer.

Pour le porter, il n'est pas nécessaire d'acheter des sous-vêtements trop serrés, ce qui peut affecter l'apparence des tumeurs et des douleurs dans le scrotum. Une activité physique modérée sera utile - cela s’améliore, la marche en plein air, une alimentation équilibrée - beaucoup de fruits et de légumes, à l’exclusion des aliments épicés, frits, salés, farineux, en ajoutant des produits laitiers sains, des protéines animales et végétales, un bon sommeil - au moins sept heures.

L'alcool et les cigarettes doivent être jetés et le plus grand nombre de vitamines possible doivent être ajoutées au bon régime. Pour une bonne santé, vous avez besoin d'une quantité complète de vitamines: de A à D, de calcium, d'huile de poisson, d'iode, de potassium, de fer, d'acide folique.

Les noix, les fibres et les fruits secs contiennent toutes les vitamines nécessaires, qui ont un effet positif non seulement sur les organes génitaux, mais également sur les zones du cerveau. La compote de fruits secs fait référence aux méthodes populaires les plus efficaces pour améliorer la santé des hommes.

Conclusion

La présence de relations et de fonctions sexuelles pour la reproduction dépend entièrement de la santé des organes du système reproducteur masculin. Les causes de la douleur dans les organes génitaux des hommes peuvent être complètement différentes, avec l’apparition de problèmes évidents et la détérioration de la santé des hommes, l’assistance d’un expert est urgente, un diagnostic opportun et le traitement choisi aideront à éliminer les problèmes irréparables: affaiblissement du désir sexuel, impuissance et stérilité.

Les principales raisons pour lesquelles le testicule gauche fait mal, et les actions dans ces cas

Lorsqu'il est touché ou au repos chez l'homme, le testicule gauche peut parfois faire mal. Dans certains cas, la forme et la densité du scrotum changent. Tous ces signes peuvent indiquer diverses maladies du système génito-urinaire et des tumeurs, mais peuvent également être des manifestations de simples ecchymoses. La douleur dans le testicule devrait alerter, ils nécessitent un traitement immédiat chez un spécialiste. Ne prenez pas l'automédication, surtout si vous présentez des symptômes prononcés, car cela pourrait nuire à la santé.

Avec l'apparition de la douleur, il est nécessaire d'établir leur caractère. La douleur du testicule gauche peut être:

Habituellement, les symptômes désagréables sont aggravés par un effort physique. Ceci est souvent observé lors de la marche ou après une séance d’entraînement exténuante. Peut-être une augmentation de la taille du testicule gauche. Dans certains cas, lors de l'examen du scrotum, on a ressenti une compaction.

Une autre caractéristique importante est l'augmentation de la température locale. En cas de violation de la température du testicule, la spermatogenèse est sérieusement menacée.

Dans la plupart des cas, le corps fait mal avec d'autres symptômes associés:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • gonflement du scrotum;
  • rougeur;
  • veines élargies du scrotum;
  • La perte de conscience due au choc douloureux est une situation typique des lésions mécaniques.

Lorsque le testicule gauche fait mal, il faut d’abord s’assurer qu’il n’ya ni blessures ni ecchymoses. Si un homme a subi un mauvais coup à l'aine, il présentera un léger inconfort qui, avec le temps, disparaîtra de lui-même.

Dans les cas graves, la blessure provoque un choc et une perte de conscience, et le bleu qui en résulte devient chronique. Dans une telle situation, des symptômes désagréables apparaissent périodiquement, s’intensifiant longtemps.

Les lésions des glandes génitales sont très rares et surviennent généralement pendant l'enfance, lorsque l'activité et la mobilité d'un garçon peuvent entraîner des chocs, des chutes, etc. Si les dommages sont mineurs, la fonction est rétablie assez rapidement. Dans de rares cas, un homme a eu une violation de la spermatogenèse lors d'une blessure récente.

Pour atténuer les symptômes, les mesures suivantes doivent être prises:

  1. 1. Attachez un objet froid ou de la glace à l'aine en le pré-enroulant avec un chiffon pour ne pas provoquer d'engelures. Il est strictement interdit de garder une compresse pendant plus de 15 minutes. L'application de froid pendant de courtes périodes toutes les 3 à 4 heures permettra de rétrécir les vaisseaux, de réduire le degré d'inflammation, de soulager l'enflure et la douleur.
  2. 2. Prenez des analgésiques (paracétamol, ibuprofène, kétoprofène).
  3. 3. Allongez-vous sur le dos et placez une serviette roulée sous le scrotum, de manière à ce qu'elle soit légèrement surélevée.
  4. 4. Portez des sous-vêtements.

Si les mesures prises ne permettent pas de soulager la douleur, il est urgent de faire appel à un médecin. Parfois, une forte pression provoque une rupture. Cette situation est urgente et nécessite une intervention chirurgicale urgente.

Une douleur dans le testicule gauche peut également survenir en raison de l'épididyme enflammé des testicules. Cette maladie s'appelle épididymite et se développe pour diverses raisons. C'est généralement le résultat d'une grippe ou d'une pneumonie. Dans la plupart des cas, les processus inflammatoires se produisent dans le contexte de maladies telles que l'urétrite, la prostatite ou la vésiculite des organes urogénitaux. La cause en est souvent la stagnation des organes pelviens ou la ligature du canal déférent.

L'épididymite survient dans les formes aiguës ou chroniques:

  1. 1. Dans le premier cas, les patients se plaignent de douleurs dans le testicule. Souvent, l’homme peut apparaître comme un écoulement de l’urètre et lorsqu’il sonde le scrotum, il sent le sceau. La forme aiguë est dans la plupart des cas le résultat de la gonorrhée et les symptômes de la maladie persistent pendant 2 à 5 jours.
  2. 2. Type chronique de la maladie - la poursuite du stade aigu de l'épididymite. Pendant qu'il se produit des cicatrices et un blocage du conduit. Habituellement, l’épididymite chronique n’entraîne aucun symptôme perceptible. Le plus souvent, la qualité du liquide séminal est perturbée chez l'homme, y compris le développement de l'infertilité.

En cas d'appendice enflammé, un diagnostic complet de la maladie est nécessaire à l'aide de méthodes d'examen instrumentales, notamment l'échographie et l'échographie scrotale. On prescrit au patient des tests de dépistage de la chlamydia et de la gonorrhée. Le traitement est déterminé par le médecin en fonction des résultats des tests et consiste généralement à appliquer:

  • des antibiotiques;
  • AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens);
  • immunomodulateurs;
  • physiothérapie.

Si un traitement conservateur ne permet pas de soulager l'inflammation des appendices, une intervention chirurgicale est prescrite. Il existe de nombreuses techniques différentes, notamment le retrait partiel ou complet des appendices. Cela est nécessaire pour prévenir la nécrose des tissus voisins, mais peut provoquer une perte complète de la fonction de reproduction.

Chez l'homme, le testicule gauche est souvent douloureux en raison de l'expansion des veines du scrotum - varicocèle. Les sensations désagréables sont typiques de cette partie du corps, car les vaisseaux veineux alimentant les cordons spermatiques sont situés à gauche, se connectant avec la veine rénale à un angle de 90 degrés. D'autres signes cliniques évidents peuvent être absents.

La varicocèle est plus fréquente chez les hommes de 17 à 30 ans et, dans de rares cas, elle est diagnostiquée chez les adolescents. Cette maladie est accompagnée d'une dilatation veineuse des jambes et d'hémorroïdes.

La varicocèle est dangereuse car elle peut provoquer une ischémie des glandes sexuelles, causer la sclérose et altérer la production de sperme dans le testicule. La plus grande menace pour la fonction de reproduction est l'agression auto-immune, entraînant la stérilité.

Habituellement, lorsque la varicocèle est opérée. Avant cela, le patient subit un examen complet, y compris une échographie, une doppléographie et un examen externe, puis vérifie le niveau d'hormones sexuelles dans le sang et le sperme.

Des symptômes désagréables peuvent apparaître dans le contexte de l'orchite - une maladie inflammatoire du système génito-urinaire. Les dommages testiculaires surviennent généralement à la suite d’une infection par la pathotéite, la grippe ou la typhoïde. L'orchite se présente sous deux formes: aiguë et chronique. Dans le premier cas, la maladie dure jusqu'à 3-4 semaines et dans le second, plus d'un mois.

L'orchite est due à une infection. Le mécanisme est le suivant: le corps masculin produit des anticorps, ce qui le rend plus sensible aux stimuli externes. Dans ce contexte, l'agressivité se développe vis-à-vis du scrotum, ce qui entraîne son inflammation. Les causes de ce processus dans le testicule peuvent être des blessures et des réactions allergiques.

Lorsque orchite chez un patient, les symptômes suivants sont observés:

  • fièvre
  • douleur dans le testicule, qui donne le bas du dos, le périnée ou la région de l'aine;
  • une augmentation de la taille du côté affecté du scrotum;
  • maux de tête;
  • violation du tractus gastro-intestinal.

Dans le cas du développement de complications chez le patient se manifeste

  • épididymite;
  • atrophie des glandes sexuelles;
  • infertilité

En cas d'orchite, le diagnostic complet du patient est montré à l'aide d'une échographie et d'un traitement médical, notamment:

  • médicaments antibactériens;
  • médicaments contre la douleur;
  • porter des sous-vêtements serrés;
  • diminution de l'activité physique.

La douleur dans le testicule gauche peut être due à sa torsion. Dans cette situation, des soins d’urgence sont nécessaires car la circulation du sang dans le scrotum est difficile.

Le phénomène pathologique se produit avec un développement anormal ou une blessure. Les adolescents à risque sont âgés de 12 à 18 ans. Il s'agit d'une torsion plus commune du testicule gauche que du droit.

Dans cet état, le patient a observé:

  • douleur abdominale basse;
  • gonflement du scrotum;
  • sceller le testicule tordu;
  • nausée

Dans de rares cas, la température corporelle augmente, il y a violation de la miction, il y a un changement de la position du testicule - il devient horizontal. Tous ces symptômes peuvent suggérer une idée d'épididymite.

Pour confirmer le diagnostic, une échographie Doppler ou un balayage radioisotope est effectuée sur la base de laquelle la méthode de traitement est choisie. Habituellement, le conservateur n'est pas utilisé, car il est capable de provoquer une atrophie du testicule. Un effet similaire se produit sur le fond de la chirurgie prématurée, mais dans ce cas, le danger menace l'appendice.

Bien que la principale méthode de traitement soit la manipulation chirurgicale, elle n’est pas toujours pratiquée. Dans de rares cas, il est possible d'éliminer la torsion testiculaire sans l'utilisation de médicaments et sans intervention chirurgicale par rotation manuelle externe (détorsion). Cette méthode est utilisée dans les premières heures après le début de l'état pathologique. L'inefficacité de la détorsion implique l'utilisation de la chirurgie d'urgence. Toutes les mesures doivent être effectuées dans les 6 premières heures, des modifications irréversibles pouvant survenir au cours de l'ischémie de la glande séminale, indications du retrait du testicule.

Tire le testicule gauche, est-ce dangereux?

Des sensations désagréables, des douleurs vives ou lancinantes dans les testicules - une raison pour un traitement immédiat chez l'urologue. Sans la moindre hésitation, le moindre doute et la moindre contrainte, car la plupart des maladies accompagnées de douleurs dans les testicules sont facilement diagnostiquées et traitées rapidement. Une intervention chirurgicale est nécessaire dans des cas assez rares. Et pour comprendre les causes possibles de ce phénomène, rappelons-nous les leçons de l'anatomie.

Caractéristiques physiologiques des testicules

Les testicules droit et gauche (ou testicules) sont des glandes génitales masculines appariées situées dans les moitiés respectives du scrotum. Avant la naissance, les testicules sont situés dans la cavité abdominale et, avec le temps, ils descendent dans la "poche" externe du scrotum. Mais en même temps, il reste un lien indissociable avec la cavité abdominale sous la forme du cordon spermatique, dans lequel se trouvent les vaisseaux sanguins et lymphatiques, les nerfs et le flux spermatique. C'est pourquoi le premier symptôme de la plupart des maladies urologiques est une douleur dans les testicules, qui cède la place à la cavité abdominale.

Causes de la douleur testiculaire

Il tire le testicule gauche, provoque une gêne en position assise ou en marchant, des douleurs vives à court terme, des phoques lors de l'auto-examen - il peut y avoir plusieurs raisons de s'inquiéter, mais même selon la description verbale la plus colorée, aucun médecin ne vous diagnostiquera. L'échographie du scrotum et la consultation de l'urologue sont le seul moyen de découvrir la cause et d'éliminer les symptômes douloureux.

La douleur dans les testicules peut être causée par:

  1. Orchite - inflammation du testicule, causée par le virus des oreillons. En soi, la maladie survient extrêmement rarement, à l'exception des complications possibles après la maladie des oreillons. Étant donné que le virus se propage dans tout le corps, il existe une probabilité (environ 25%) de la lésion et des glandes sexuelles. Dans le même temps, les testicules deviennent douloureux, augmentent de volume;
  2. Traumatisme Coup direct sur le scrotum ou blessures "sportives" moins douloureuses (à bicyclette, à cheval, à l’entraînement, etc.). Toute blessure peut entraîner un gonflement du scrotum et l'apparition d'une douleur prolongée dans les testicules;
  3. Hernie inguinale. Si un volume d'entrailles trop important tombe dans le scrotum, la pression sur les testicules sera exprimée en douleur tiraillante périodique;
  4. Tumeurs bénignes ou malignes. En l'absence de raison visible, la sensibilité des testicules à la douleur peut être une tumeur ou un kyste dans les testicules ou dans les organes internes (par exemple, les reins);
  5. En tournant le testicule. Cela peut être un phénomène spontané ou le résultat d'une blessure directe au scrotum. Les vaisseaux sanguins condensés dans le cordon spermatique entraînent une altération du flux sanguin et un manque aigu d'oxygène dans les tissus testiculaires. Le plus souvent, cette anomalie se produit chez les adolescents de 12 à 18 ans, moins souvent chez les adultes dont la position du testicule est incorrecte par rapport à la paroi du scrotum. Dans ce cas, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire car l'hypoxie peut entraîner la mort du tissu glandulaire sexuel;
  6. Maladie de l'appendice (épididymite). La cause de la maladie est une bactérie (gonocoque, chlamydia) qui provoque une inflammation de l'urètre, puis du conduit spermatique et de son appendice. Au début de la maladie, les symptômes peuvent être limités à la douleur tirante, qui, si elle n'est pas traitée, se transforme en douleur aiguë en urinant, en brûlant dans le canal, en fièvre. À l'examen, on peut constater que le testicule est élargi et que le toucher provoque une gêne importante. Le plus souvent, l'inflammation de l'appendice n'est observée que d'un côté. L'accès tardif à un médecin menace l'infertilité et l'impuissance.

Quand voir un docteur

En cas de douleur aiguë, un médecin doit être consulté immédiatement (surtout s'il s'agit d'une blessure directe ou d'une torsion suspectée du testicule). Le spécialiste examinateur vous prescrira les tests et examens nécessaires (échographie, frottis urétral pour détecter les maladies sexuellement transmissibles, tests sanguins et urinaires, etc.). Même si vous ne ressentez qu'une douleur lancinante, ce n'est pas une raison pour reporter la visite à un spécialiste. En soi, la maladie ne passe pas, ne peut se développer que dans une forme aiguë ou un stade chronique.

  • douleur (tirant, forte, sensation de «tenir quelque chose») en touchant le testicule;
  • taille de testicule élargie;
  • compactage, changement de forme;
  • douleur dans le scrotum (souvent accompagnée de nausées, vomissements, fièvre);
  • après une blessure, la douleur ne s'est pas apaisée pendant une heure;
  • lors du sondage, une bosselure ou un renflement a été découvert (éventuellement sans douleur), ce qui n'était pas le cas auparavant.

Si vous ressentez l'un des symptômes ci-dessus, vous devez immédiatement prendre rendez-vous avec un urologue.

Testicule gauche gauche: causes chez l'homme, symptômes, traitement

Les testicules sont considérés comme des glandes, avec une fonction - la production de sperme, de testostérone. Situé dans le scrotum des deux côtés. Près des testicules se trouvent des appendices, le cordon spermatique, le canal déférent.

Le test des testicules est possible à travers le scrotum, leur état normal est une forme dense, élastique et ronde. Il arrive que le testicule fasse mal - parfois, le testicule gauche est douloureux chez l'homme. Les causes sont généralement des traumatismes, des agents pathogènes infectieux. Les sensations douloureuses gênent l'homme, perturbent son bien-être général et ont un effet négatif sur la fonctionnalité sexuelle. Le testicule chez les représentants masculins à différentes périodes d'âge fait mal, et vous devriez consulter votre médecin pour déterminer l'étiologie de la violation.

Symptômes de la maladie

Pour établir le diagnostic, le médecin doit déterminer la nature de la douleur. La douleur dans le testicule gauche chez l'homme est habituellement:

Les crises de douleur peuvent augmenter, par exemple, pendant la marche, les activités physiques. La taille du testicule augmentera, les tissus seront compactés, l’organe sera ferme au toucher. Il y a d'autres faits - une augmentation de la température dans le scrotum d'un homme, quand il s'élève, la spermatogenèse est perturbée.

Testicule souvent douloureux accompagné de phénomènes:

  • Augmentation de la température;
  • Nausée, vomissements;
  • Rougeur du tissu scrotal;
  • Gonflement dans le scrotum.

De plus, parallèlement aux attaques douloureuses, une augmentation des veines dans le scrotum est possible. Une douleur aiguë peut déclencher un état de perte de conscience du représentant masculin - cette situation est généralement observée en présence d'herbes mécaniques lourdes.

Souvent, les patients qui prennent rendez-vous avec un médecin se plaignent de ce qu'une attaque douloureuse au niveau des testicules s’abandonne à la jambe. Avec de tels symptômes, il y a beaucoup de représentants de la moitié forte de l'humanité. Les accès de douleur indiquent généralement ce qui se passe au moment de l'inflammation dans la région génitale.

Raisons

Pourquoi le testicule gauche fait-il mal? Cette pathologie est capable de se former chez les hommes de tout âge - dans l'enfance, dans une période plus âgée. La douleur dans le testicule gauche chez l'homme est déclenchée par divers facteurs: prostatite chronique, MST, traumatisme, orchite, épididymite. Une situation est possible dans laquelle il y a une augmentation de la douleur à gauche, un changement en une douleur aiguë, ceci indique une torsion testiculaire - une physiologie humaine particulière rarement vue - le testicule gauche du patient change d’emplacement, empêchant le flux sanguin de circuler vers le scrotum. Ce changement n'est pas considéré comme une anomalie indépendante. Dans cette situation, des soins médicaux rapides sont nécessaires, faute de quoi l'organe peut s'atrophier sans normalisation du flux sanguin.

La douleur dans le testicule gauche chez l'homme n'est pas seulement la preuve d'un désordre de la structure des organes du scrotum, mais indique également le moment pathologique qui s'y produit. Pourquoi le testicule gauche fait-il mal? Parmi les facteurs de la formation de cette pathologie, les experts désignent de tels phénomènes:

  • Blessure d'organe;
  • Le moment inflammatoire dans la région des testicules, déclenché par une infection urologique, une inflammation des appendices, des vaisseaux de la graine;
  • Presser les sous-vêtements;
  • Manque de sexe régulier;
  • Hypothermie, thermo;
  • Torsion du testicule, kyste du canal spermatique, épididyme;
  • Varicocèle;
  • La présence d'une tumeur dans la région scrotale - elle peut être située dans la région des testicules, des appendices, des canaux séminal;
  • Hernie dans l'aine;
  • Hydrocèle;
  • Trouble oncologique;
  • Échec de la perméabilité nerveuse due à une blessure au bas du dos, au sacrum et au coccyx.

Si le testicule gauche fait mal, il est plus probable que le développement d'une inflammation dans la zone appendiculaire, fournissant une éducation, une activité des spermatozoïdes. Les appendices sont reconnus comme une structure appariée entourant le testicule depuis la zone dorsale et se terminant par son état de surface.

Le diagnostic des facteurs qui déclenchent une douleur dans le testicule n'est pas un processus difficile pour un médecin expérimenté. En raison de la négligence de la pathologie, le trouble peut se transformer en une forme chronique, provoquant diverses complications, par exemple graves, qui nécessitent en outre une intervention chirurgicale.

Manifestation de la douleur

Que faire avec la manifestation d'attaques douloureuses dans la région de l'aine? Il est urgent de consulter un médecin spécialiste. Les alarmes sont les points suivants:

  • Douleur dans le processus de toucher les testicules;
  • Testicules élargis;
  • Le changement de la forme des testicules, ils deviennent également mous;
  • Forte douleur aiguë au testicule gauche, formée sans provocateurs objectifs (blessures, ecchymoses);
  • La douleur dans le testicule donne dans la cavité du scrotum entier, la douleur augmente;
  • La température augmente, des vomissements apparaissent;
  • Blessure au scrotum, attaques douloureuses de plus de 30 à 60 minutes.

Si le testicule gauche fait mal, cela se produit généralement à la suite d'une blessure - toute blessure menace de provoquer une rupture des organes. Les crises de douleur qui ne disparaissent pas pendant une heure sont considérées comme une occasion de consulter immédiatement un médecin.

La situation de torsion testiculaire est dangereuse, provoquant le processus de compression du canal déférent, nécrose d’organe. La torsion est généralement observée chez les jeunes hommes, probablement en raison du développement musculaire de l'aine. Après 30 ans, ce phénomène est rarement constaté - cela indique une perte d'élasticité, une élasticité musculaire.

L'épididymite est capable de provoquer de fortes attaques de douleur, une augmentation importante de la taille du testicule gauche. Cette pathologie se manifeste dans le contexte d'une infection bactérienne, microbienne. Les foyers excitateurs sont considérés comme des gonocoques, la chlamydia, s'étendant dans l'urètre. Initialement, la maladie ne se manifeste pas et l'inflammation se propage progressivement en infectant les régions voisines, les organes du scrotum. Rarement, il y a une inflammation simultanée des appendices, généralement le développement du moment inflammatoire dans l'un des organes. Dans la forme aiguë, une manifestation de douleur, une augmentation significative de la température, une sensation de brûlure pendant la miction sont perceptibles.

Le testicule fait un peu mal quand l'orchite n'est pas souvent - les oreillons surviennent chez les enfants avant le cycle pubertaire, de sorte que la maladie passe facilement. Dans le cas d'une infection parotide d'un homme adulte, l'orchite se développe dans un testicule, tandis que l'autre reste en bonne santé, produisant comme toujours la formation de sperme.

Le syndrome douloureux peut survenir en raison du flux de varicocèle - il se propage généralement dans la zone gauche du scrotum en raison des propriétés spéciales de la sortie veineuse. Le sang n'atteint pas le testicule gauche, son atrophie commence. L'évolution de la varicocèle s'accompagne d'une augmentation de la température dans la région des deux testicules et la production de spermatozoïdes est perturbée.

Une hernie inguinale, l'apparition de kystes, de tumeurs bénignes peuvent également causer des sensations douloureuses chez les hommes. La localisation précancéreuse nécessite des mesures de diagnostic immédiates, la mise en place d'un processus thérapeutique - la détection précoce de l'oncologie aidera à enrayer la maladie.

Diagnostic, traitement de la pathologie

Les mesures de diagnostic permettant d’observer des accès de douleur prononcés sont les suivantes:

  • Sondage auprès des patients;
  • Palpation du scrotum;
  • Examen rectal numérique;
  • Urine, prise de sang
  • Frottis sur la détection des agents pathogènes des IST;
  • Échographie de la prostate, scrotum;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Analyse de la sécrétion de la prostate;
  • Biopsie.

Le traitement est dû à un trouble majeur. Dans le processus de traitement de la prostatite infectieuse, le médecin prescrit au patient des antibiotiques, un médicament anesthésique du groupe des AINS (diclofénac, ibuprofène). La prostatite congestive nécessite la normalisation de la vie sexuelle du patient. La torsion des testicules est corrigée par la déformation manuelle, mise en œuvre de l'opération. Si une tumeur est détectée, une chirurgie est effectuée, une chimiothérapie est administrée. Tout signe de douleur dans le scrotum est une raison de consulter un médecin, nécessite un examen attentif. Dans ce cas, ne vous soignez pas vous-même.

Prévention

Pour prévenir le développement de pathologies dans la région scrotale, il est nécessaire de se soumettre régulièrement à un examen médical. Des mesures préventives seront également formulées:

  • Adhérer à des relations sexuelles avec un partenaire sexuel;
  • Utiliser une protection contraceptive;
  • Ne pas autoriser une abstinence sexuelle prolongée - affectera négativement la fonctionnalité de la reproduction du représentant masculin;
  • Bon régime alimentaire;
  • Activités sportives, promenades au grand air;
  • Vous ne devez pas porter de sous-vêtements trop serrés, car ils pourraient provoquer des douleurs dans les organes du scrotum.

Pourquoi le testicule gauche fait-il mal et que faire?

Le testicule gauche fait mal - les hommes se tournent souvent vers l'urologue pour présenter une telle plainte, en proie à une véritable panique, car le symptôme de la douleur est suffisamment puissant et que sa raison ne présente aucune raison objective et visible.

Les testicules sont de petits organes qui doivent être placés uniformément dans le scrotum des deux côtés. La partie supérieure de chaque testicule est dotée d'un cordon, de structure relativement complexe: artères, veines et cordon spermatique. Chaque testicule entoure les appendices, qui sont reliés en bas et se déplacent dans le canal déférent. Les testicules sont responsables du développement d'une hormone masculine importante - la testostérone - et contribuent également au développement des spermatozoïdes, sans lesquels le processus de reproduction et de fécondation est impossible.

Pourquoi le testicule gauche fait-il mal?

La douleur dans les testicules peut se manifester chez les représentants du sexe fort à tout âge - de l’enfant à l’âge. Lorsque le testicule gauche fait mal, la cause de ces symptômes peut être une prostatite chronique, qui se manifeste pour la première fois, ainsi que des maladies sexuellement transmissibles - MST et traumatismes, et une orchite - un processus inflammatoire après une maladie vénérienne ou infectieuse, et une épididymite - un processus inflammatoire le scrotum causé par des bactéries ou des gonocoques.

Il y a des cas fréquents où la douleur du côté gauche augmente et se transforme en une douleur vive et intolérable qui peut indiquer une torsion des testicules. Il ne s'agit pas d'une pathologie, mais d'une caractéristique physiologique, plutôt rare, lorsque le testicule gauche change de position et bloque le flux sanguin traversant les vaisseaux dans le scrotum. Un tel changement n'est pas une maladie indépendante, cependant, il nécessite une assistance immédiate, car le testicule peut s'atrophier sans apport sanguin.

Si le testicule gauche fait mal - il s'agit d'un signe clair d'une violation de la structure des organes du scrotum ou d'un symptôme indiquant un processus pathologique à l'intérieur du scrotum. Les causes les plus courantes de telles douleurs, que l’on trouve en pratique urologique clinique, sont les suivantes:

  • Blessure (contusion, coup) de testicules;
  • Inflammation du testicule causée par une infection urologique, une inflammation des appendices, des vaisseaux séminaux;
  • Sous-vêtement qui serre le testicule;
  • Effet thermique, hypothermie sévère;
  • L'absence d'une vie intime régulière;
  • Torsion des canaux séminaux, torsion testiculaire;
  • Kyste canal épidermique, kyste épididymaire (ou les deux testicules);
  • Varices de la veine adjacente ou du cordon spermatique variqueux - varicocèle;
  • Tumeur du scrotum - une tumeur des testicules ou de leurs appendices, une tumeur du canal séminal;
  • Hernie à l'aine;
  • Dropsy, augmentation du liquide séreux entre la lame du testicule - hydrocèle;
  • Pathologie oncologique, cancer. Oncoprocess dans les testicules, les vaisseaux à graines, les appendices;
  • Perturbation de la conduction nerveuse à la suite d'une blessure à la lombaire, au sacrum ou au coccyx.

Le testicule gauche fait le plus souvent mal à la suite du processus inflammatoire des appendices. Un appendice ou épididyme est un organe important qui assure le développement et l'activité physique des spermatozoïdes. C'est l'organe apparié qui entoure le testicule, commençant à l'arrière et se terminant à sa surface.

L'épididymite est un processus inflammatoire de l'épididyme du testicule gauche ou droit, caractérisé par une augmentation de la taille de l'épididyme. En augmentant, l'épididyme provoque une douleur à l'aine, alors que l'appendice engloutit le testicule, puis une douleur survient à l'intérieur.

Où ça fait mal?

Qu'est-ce que vous devez examiner?

Qui contacter?

Si votre testicule gauche vous fait mal, quand avez-vous besoin de consulter un urologue?

Idéalement, pour toute douleur à l'aine, qu'il s'agisse du scrotum, du pénis ou de la fourche, consultez l'urologue. Les signes particulièrement dérangeants, non seulement lorsque le testicule gauche fait mal, sont pris en compte:

  • Douleur au toucher des testicules, à gauche et à droite;
  • Testicule gauche ou droit élargi;
  • Modifications de la forme du testicule gauche ou droit;
  • Changements dans le toucher de la structure du testicule, quand il semble plus doux que d'habitude;
  • Douleur aiguë dans le testicule gauche, apparaissant soudainement, sans raison apparente (blessure, contusion);
  • Sore testicule gauche, avec une douleur accrue qui passe à l'ensemble du scrotum;
  • La douleur est accompagnée d'une augmentation de la température corporelle et de vomissements.
  • Traumatisme au scrotum, accompagné d'une douleur qui ne disparaît pas au bout d'une demi-heure ou d'une heure.

Si le testicule gauche est anxieux et douloureux, cela peut indiquer de telles maladies ou des causes domestiques facilement remédiables:

  1. Varices du côté gauche du cordon spermatique;
  2. Processus inflammatoire d'étiologie infectieuse, touchant le côté gauche du scrotum;
  3. Le processus inflammatoire d'une étiologie infectieuse touchant l'appendice gauche;
  4. Kyste de l'appendice gauche;
  5. La tumeur testiculaire est généralement bénigne.
  6. L'habitude de porter un sous-vêtement inconfortable et étroit, serrant le côté gauche du scrotum.

Le plus souvent, le testicule gauche fait mal quand il est blessé. Même un coup faible est une menace de rupture testiculaire. Par conséquent, si la douleur ne disparaît pas au bout d'une heure, vous devriez consulter un médecin.

La torsion du testicule est non moins dangereuse, ce qui peut provoquer une compression du canal déférent et la mort du testicule. La torsion survient le plus souvent chez les hommes jeunes, peut-être à cause des muscles développés dans la région de l'aine. Après 30–35 ans, il n'y a pratiquement plus de torsion, ce qui est probablement dû à la perte progressive d'élasticité et de l'élasticité des muscles.

L'épididymite s'accompagne souvent de douleurs très vives et d'une augmentation significative du testicule gauche. L'épididymite se développe généralement dans le contexte d'une infection bactérienne, microbienne. Pathogènes - gonocoques, chlamydia, affectant l'urètre. Le processus d'inflammation dans les premiers stades est caché, non manifesté, donc il se développe sans difficulté et affecte les zones voisines, y compris les organes du scrotum. Les appendices s'enflamment rarement de manière symétrique, généralement l'un d'eux est affecté. La douleur se manifeste au stade aigu, qui se caractérise également par une augmentation de la température jusqu'à 39-40 degrés, une forte sensation de brûlure lors de la miction.

Les testicules gauche du testicule dus à une orchite sont extrêmement rares, car les oreillons (parotidites) surviennent le plus souvent chez les enfants avant l’apparition de la puberté, lorsque la maladie est relativement aisée. Même dans le cas de la maladie des oreillons chez l’homme adulte, l’orchite n’affecte qu’un seul testicule, tandis que celui-ci reste en bonne santé et produit normalement une production de sperme.

Un symptôme beaucoup plus inquiétant peut être une douleur au testicule gauche avec varicocèle, lorsque la maladie entre dans la troisième phase et s’accompagne de lésions multiples des veines (grappes). En règle générale, la varicocèle affecte le côté gauche du scrotum en raison de la nature du débit veineux. Le risque de varicocèle gauche est que le sang cesse de couler vers le testicule gauche et qu'il commence progressivement à s'atrophier. En outre, le développement de varicocèle augmente la température dans la région des deux testicules, la production de spermatozoïdes est perturbée, car elle requiert un minimum - pas plus de 34,5 degrés.

Il blesse le testicule gauche et la hernie inguinale, ainsi que la formation de kystes ou de tumeurs bénignes. De telles conditions précancéreuses nécessitent un diagnostic rapide et un traitement immédiat, l'un des principaux facteurs de récupération en oncologie étant le dépistage précoce du cancer.

Les maladies sont diagnostiquées par des méthodes urologiques standard: examen, ensemble de tests de laboratoire (sang, urine, liquide sécréteur de la prostate), dopplerographie du système vasculaire (région du scrotum), échographie de la cavité abdominale et radiographies.

Pour que la douleur dans le testicule ne conduise pas à un dysfonctionnement sexuel, à la stérilité ou à l'impuissance, vous devez, dès l'apparition des premiers symptômes alarmants, contacter votre urologue pour éviter des problèmes plus graves liés à la menace pour la santé, mais aussi pour la vie.