Comment se déroule la ménopause masculine, quand commence-t-elle et si un traitement est nécessaire?

Urétrite

La ménopause survient-elle chez les hommes? Oui, pas un seul représentant masculin ne le dépasse, mais il vient avant la femme, se développe plus lentement et ne présente pas toujours des symptômes aussi brillants. Ce sont ces processus de détérioration liés au vieillissement des fonctions de tous les organes, y compris ceux qui sont actifs sur le plan hormonal, qui modifient le caractère, l'apparence et la santé d'un homme âgé de 45 à 60 ans. La ménopause masculine se manifeste par un ensemble différent de symptômes, qui sont particulièrement prononcés pendant 1 à 5 ans, puis disparaissent progressivement.

Une intervention médicale peut améliorer la qualité de vie d'un homme pendant la ménopause. Un appel à un urologue ou à un andrologue est également nécessaire pour écarter la présence de tumeurs cancéreuses, qui, faisant souvent leurs débuts à cet âge, peuvent toutefois présenter des symptômes similaires.

Pourquoi les hommes développent la ménopause?

La période de ménopause chez les hommes s'appelle andropause, c'est-à-dire la cessation de la libération d'hormones sexuelles mâles - les androgènes. Son deuxième nom est un syndrome (combinaison de symptômes) de déficit en testostérone.

Et en effet, si à l’âge de 25-34 ans, le taux de testostérone libre, c’est-à-dire disponible pour les tissus, est de 0,33-0,53 nmol / l, il est déjà de 0,32-0,4 nmol / l dans les 35-44 ans. puis, au début de l’andropause, sa concentration diminue à 0,22 nmol / l. Je dois dire que 90% de cette hormone est produite par les testicules et seulement 10% par les glandes surrénales.

Les mécanismes de développement de la ménopause masculine diffèrent selon l'âge. Ainsi, jusqu'à 50 ans est un dysfonctionnement des principaux organes endocriniens, l'hypothalamus et l'hypophyse. Ils produisent des hormones qui «donnent l'ordre» aux glandes endocrines d'un ordre inférieur (dans ce cas, les testicules et les glandes surrénales) pour élaborer telle ou telle hormone. À cet âge, l'hypophyse commence à sécréter moins d'hormone folliculo-stimulante (FSH), ce qui entraîne une réduction de la formation de sperme; il réduit également la production de l'hormone lutéinisante (LH), qui donne naissance à des hormones sexuelles mâles (principalement la testostérone).

À 50-70 ans, le manque d'hormones mâles est déjà associé à une diminution de leur production dans les testicules, car les glandes qui synthétisent les spermatozoïdes sont remplacées par des tissus ressemblant à des cicatrices.

Après 70 ans, lorsque les manifestations de la ménopause ne causent presque pas d'inconfort, la testostérone cesse presque d'être produite dans les testicules, même en dépit de la "poussée" de leurs hormones LH et FSH.

Malgré l'âge auquel il y avait une carence en androgènes - après 50 ans ou plus tôt - la manifestation principale de la ménopause chez l'homme sera une violation de sa fonction sexuelle.

Classification et causes de l'andropause

Selon l'âge auquel un homme est ménopausé, il est classé précoce ou tardif. Dans le premier cas, ses premiers signes apparaissent avant l'âge de 45 ans, dans le second, après 60 ans.

Il est impossible de prédire quand il y aura une diminution de la production d'androgènes, mais les chances de développer une ménopause précoce augmentent avec:

  • hérédité: lorsque le père vieillit, le déficit androgénique se produisit également avant 45 ans;
  • l'abus de tabac et d'alcool, ce qui entraîne une perturbation de l'apport sanguin aux testicules;
  • risques professionnels, notamment l'exposition aux organes génitaux de vibrations et de radiations;
  • traumatismes fréquents aux testicules;
  • mode de vie sédentaire;
  • tumeurs testiculaires;
  • Inflammations urinaires ou génitales fréquentes, souvent promiscuantes;
  • chirurgie des testicules, de l'hypophyse ou de l'hypothalamus;
  • diabète sucré, dans lequel la structure de tous les vaisseaux, y compris ceux qui transportent le sang jusqu'aux testicules, change;
  • augmentation fréquente ou constante de la tension artérielle, ce qui modifie la structure des vaisseaux sanguins et de ceux qui nourrissent les organes génitaux de l'homme;
  • athérosclérose des vaisseaux pelviens;
  • prendre certains médicaments: antidépresseurs, glucocorticoïdes, antibiotiques antituberculeux, stéroïdes anabolisants, production à long terme de médicaments réduisant l’acidité.

Lorsque la ménopause commence après 60 ans, cela indique une bonne hérédité et un mode de vie sain pour l'homme.

Comment reconnaître l'apparition de la ménopause?

Le cours de l'andropause peut être physiologique (dans la limite d'âge) ou pathologique (douloureux). Dans le second cas, l'homme présente des symptômes des organes urinaires, du système cardiovasculaire et de troubles névrotiques. La sévérité des manifestations de l'andropause est individuelle, ce phénomène ne dure pas plus de 5 ans (s'il est prolongé, il faut examiner la présence de tumeurs).

Le déroulement de la ménopause dépend en partie du nombre d'années d'apparition des premières manifestations: plus le processus a commencé tôt, plus il est habituellement difficile.

Premiers signes

Les premiers symptômes de la ménopause chez l'homme sont:

  1. La fatigue, qui provoque même de petites charges.
  2. Essoufflement et faiblesse générale après l'exercice.
  3. Labilité émotionnelle: un homme est facilement irritable et sujet à la dépression.
  4. Problèmes sexuels: diminution du désir sexuel, éjaculation retardée ou éjaculation précoce, difficulté à réaliser une érection.
  5. Violations des organes urinaires: besoin fréquent d'uriner, jet «faible», énurésie possible. Ces manifestations peuvent également indiquer le développement d'un adénome - une augmentation du volume du tissu prostatique. Ce dernier, étant un tract dans lequel une partie de l'urètre coule au fur et à mesure qu'il se développe, il commence à le comprimer.

Andropause physiologique

Après les premiers symptômes, si la diminution de la testostérone est lente, la ménopause se manifeste par une augmentation de la transpiration, une diminution de la croissance des poils sur le visage et le corps et un dépôt de graisse dans l'abdomen et les cuisses. Un homme commence à souffrir d'insomnie, devient inattentif, perd de son intérêt pour la vie et peut se plaindre d'une santé globale constamment mauvaise. Sa peau acquiert de la sécheresse et de la pâleur, provoquée par une diminution de la production de globules rouges dans la moelle osseuse et, par conséquent, par une anémie.

Il existe également des "bouffées de chaleur" - la chaleur dans le visage et le cou, accompagnée de leurs rougeurs. Sans raison, la tête commence à faire mal, et cela peut durer plusieurs jours, parfois il y a un bruit dans les oreilles. Chez certains hommes, il y a un dépôt de graisse dans la poitrine.

Même si un homme ne ressent aucune modification particulière de sa santé, ce qui se produit lorsqu'il ne souffre pas de maladies chroniques des organes génitaux, du cœur et de la thyroïde, associé à une diminution progressive du taux d'androgènes dans le sang, le métabolisme, responsable de la testostérone, était perturbé. Ainsi, les os deviennent plus fragiles (une blessure relativement petite peut causer une fracture), des changements dans le métabolisme des graisses entraînant une tendance au dépôt de plaques athérosclérotiques dans les vaisseaux, une réduction des niveaux de protection immunitaire et une atteinte du tube digestif.

Ménopause pathologique

L'évolution pathologique du déficit en testostérone lié à l'âge est caractéristique de 20% des hommes. Les personnes souffrant d'une crise cardiaque, d'une maladie hypertensive ou de troubles de la glande thyroïde, travaillant depuis longtemps dans des industries dangereuses ou en proie à une intoxication constante (y compris à l'alcool) y sont susceptibles.

Comment la ménopause chez l'homme quand elle est considérée comme pathologique? Symptômes observés des systèmes nerveux et cardiovasculaire. Pour le premier, on peut distinguer une anxiété alternant avec une fatigue intense ou, au contraire, une apathie sévère, une émotivité faible, une altération de la mémoire et une dépression.

Des modifications du système cardiovasculaire se produisent dans l'un des trois «scénarios» suivants: hypertensive, angine de poitrine et asthénique vasorégulatrice.

  • La version hypertensive de la ménopause se caractérise par des "sauts" de pression artérielle. Cela s'accompagne de maux de tête, d'apparition de "mouches" devant les yeux, de nausées, de faiblesse, de douleurs au cœur.
  • Avec une forme sténocardite, douleur au coeur ou "lourdeur" / inconfort derrière le sternum, essoufflement, et ils surviennent après une activité physique.
  • Le "scénario" vasorégulatoire-asthénique se développe en raison d'un apport sanguin insuffisant aux tissus. Ceci est une faiblesse, une fatigue, non associée à une activité physique.

Diagnostic et traitement de la maladie

Le traitement de la ménopause masculine ne peut être commencé que lorsque, à l'aide de diverses études, le médecin exclut la présence de cancer, de tumeurs bénignes, d'inflammations ou de troubles auto-immuns de la thyroïde. Des méthodes instrumentales (échographie de la glande thyroïde, cœur, organes pelviens, IRM cérébrale) et de laboratoire (analyses de sang générales, sperme, détermination de l'antigène prostatique spécifique) sont utilisées à cet effet.

Lorsque toutes ces maladies sont exclues, l'andrologue ou l'urologue doit connaître le niveau de testostérone totale et libre dans le sang afin de prescrire le traitement approprié. En fonction des résultats de cette analyse, de tels groupes de médicaments pour la ménopause peuvent être utilisés:

  1. Médicaments à base de testostérone ("Propionate de testostérone" "Andriol", dihydrotestostérone à base de gel "Sustanon"). Généralement prescrit lorsque la testostérone libre chez l’homme tombe en dessous de 180 pmol / l, elle est moins utilisée lorsque cet androgène est à la limite inférieure de la normale.
  2. Les médicaments qui stimulent la production de leurs propres androgènes.
  3. Médicaments qui corrigent le dysfonctionnement érectile: à base de plantes médicinales (teinture de ginseng, Immun lucram, Panaxel), inhibiteurs de la phosphodiestérase (principes actifs: sildénafil, vardénafil, tadalafil).
  4. En présence de processus infectieux chroniques, des antibiotiques sont prescrits.
  5. En cas de troubles prononcés de la sphère émotionnelle pendant la ménopause, les antidépresseurs sont utilisés («Triprizol», «Deprenon») et les sédatifs («Novo-Passit», «Sedasen»).
  6. Les troubles cardiaques sont traités par un cardiologue en fonction des résultats de l'examen (cardiogramme, échographie du coeur, suivi du cardiogramme de Holter (quotidien) et pression artérielle).
  7. En cas de troubles prononcés du métabolisme des graisses et de l'hypercholestérolémie, les médicaments des groupes des statines et des fibrates sont prescrits.

Dans le traitement de la ménopause, un homme doit absolument manger pleinement, en mangeant des noix, du miel, du céleri, du persil, des agrumes et des produits laitiers. Il est important que les hommes en ménopause dorment suffisamment longtemps, qu'ils marchent au grand air, qu'ils appliquent un petit effort physique (en accord avec le cardiologue).

Si nécessaire, prescrit des séances de physiothérapie, des cours sont donnés avec le psychothérapeute. Le traitement avec un sac de berger composé d'un sac à main de berger, d'aubépine, de millepertuis et d'épicéa complète parfaitement le traitement médicamenteux.

La ménopause survient-elle chez les hommes?

Le point culminant chez les hommes est constitué par les modifications des capacités fonctionnelles des glandes sexuelles et les modifications connexes du corps, du travail de nombreux organes et de la qualité de la vie, liées au vieillissement. Un tiers des hommes présentent des symptômes prononcés de la maladie, le reste des processus sont asymptomatiques.

De nombreux auteurs considèrent que le terme «ménopause masculine» est inexact, car les hommes ne subissent pas une chute aussi marquée du taux d'hormones et que leur capacité de reproduction persiste souvent jusqu'à un âge très avancé.

Néanmoins, il ne fait aucun doute qu'une diminution de la production d'androgènes par l'âge entraîne toute une cascade de réactions pathologiques provenant de divers systèmes de l'organisme. Les termes «climax masculin» dans la littérature médicale spéciale correspondent également aux termes «andropause», «déficit en androgène âge», «hypogonadisme en fonction de l'âge», «syndrome de déficit en testostérone», etc.

Chez les hommes, la ménopause devrait normalement survenir plus tard que chez les femmes et s'accompagner de symptômes moins perceptibles. Les symptômes vifs de la ménopause masculine parlent de la ménopause pathologique.

À quel âge la ménopause survient-elle chez les hommes?

Est-ce que ça arrive ou pas? La ménopause masculine est un processus physiologique naturel, caractérisé par l’extinction de la fonction de reproduction, avec une tranche d’âge assez large.

Ainsi, la ménopause chez les hommes peut survenir avant l'âge de 45 ans (ménopause précoce), comme d'habitude - de 46 à 60 ans et tardivement, à partir de 60 ans.

Le moment de la ménopause est influencé par de nombreux facteurs endogènes et exogènes. Tout d’abord, il s’agit d’une faiblesse congénitale de la provision neurohumorale des fonctions sexuelles, d’un trouble de la puberté, de l’hypogonadisme, de la cryptorchidie. Les maladies associées ont un effet puissant: hypertension, athérosclérose, diabète sucré, tous les types de castration (traumatique, chirurgicale, médicale, radiothérapie), les rayonnements ionisants, l’alcool et d’autres intoxications chroniques.

L'hypothalamus change avec l'âge, il affecte négativement l'hypophyse. Par la suite, il y a des échecs dans la production d'hormones, elles sont responsables de la stimulation des testicules. Après cela, le niveau de testostérone chez les hommes diminue. Faites attention, la testostérone est d'une grande importance pour le système reproducteur masculin. Il est responsable de la fonction des appendices, des testicules, des vésicules séminales des glandes de la prostate. La testostérone produit des spermatozoïdes de haute qualité. La testostérone est également nécessaire pour la libido masculine.

Des études ont montré qu’au cours de la période allant de 30 à 40 ans dans le corps masculin, la production d’androgènes avait diminué de 1 à 3%. Après 40 ans, ce processus est grandement accéléré. À 80 ans, le taux d'hormones sexuelles chez l'homme est en moyenne inférieur de 40 à 50% à la norme physiologique pour le maintien d'une fonction sexuelle et reproductive normale.

Lorsque les niveaux de testostérone diminuent, une perturbation hormonale se produit, puis le système endocrinien, sexuel et nerveux central est perturbé. Le point culminant chez les hommes, ainsi que chez les femmes, conduit à des changements dans la sphère émotionnelle.

Symptômes de la ménopause chez les hommes

Si la femme est ménopausée se manifeste le plus souvent par des symptômes assez caractéristiques, elle peut être très diverse et de force différente chez les hommes. Ainsi, certains ne remarquent même pas son apparition, tandis que d'autres sont à l'origine d'un grave inconfort physique et psychologique.

Dans la plupart des cas, il existe certains symptômes de la ménopause masculine:

  • transpiration accrue;
  • dépressions, méfiance, irritabilité, conflit, apathie, léthargie;
  • peur déraisonnable, sentiment de dépression, anxiété, manque d'intérêt pour la vie;
  • des vertiges;
  • fatigue
  • trouble de l'attention, problèmes de concentration, manque de mémoire;
  • l'insomnie

Même pendant la ménopause chez les hommes, les symptômes commencent à se manifester le plus clairement en violation de la fonction sexuelle:

  • la libido, ou libido, s'affaiblit.
  • Les troubles éjaculatoires se manifestent par un retard ou une éjaculation prématurée.
  • la fonction érectile tombe.

L'extinction de la fonction sexuelle devient souvent la cause d'expériences émotionnelles profondes. Ces symptômes peuvent survenir pendant toute la période de la ménopause masculine et avoir un degré d'intensité différent.

Traitement de la ménopause chez les hommes

En présence de symptômes de la ménopause chez les hommes, le traitement n'est effectué qu'après un diagnostic différentiel avec d'autres maladies.

Les principes de traitement de la déficience androgénique d'âge tiennent compte de la nature multifactorielle des violations et consistent en une approche intégrée. Ce traitement comprend:

  1. Traitement des maladies concomitantes ou résultant de maladies ménopausiques et de troubles fonctionnels.
  2. Les médicaments qui stimulent la synthèse de leurs propres hormones sexuelles.
  3. Si vos testicules ne sont pas en mesure de produire un taux de testostérone normal, un traitement hormonal substitutif (testostérone exogène) pourrait vous être prescrit. En bodybuilding, la même méthode est utilisée pour un ensemble rapide et excessif de masse musculaire.
  4. Sédatifs et antidépresseurs.
  5. Correction de la nutrition, des vitamines et des exercices.
  6. Correction de la dysfonction érectile.

En plus des médicaments, le médecin vous prescrira un certain mode de vie et une éducation physique, de l'air frais et de longues promenades.

Remèdes populaires

Pour le traitement de la ménopause masculine, vous pouvez utiliser des remèdes populaires éprouvés qui apportent nécessairement un soulagement après une utilisation à long terme par la patiente.

  1. Fleurs d'aubépine. 3 cuillères à soupe de fleurs d'aubépine versé 3 tasses d'eau non bouillie. Insister 8 heures, puis ne pas faire bouillir plus de 7 minutes. Après le bouillon est emballé et insisté pendant une demi-heure. Après l'effort, ils boivent 1 verre le matin avant un repas, pendant le reste de la journée - après un repas. Cette décoction aide à soulager les symptômes de la ménopause.
  2. Herbe de mélèze, feuilles de mélisse, fleurs d’aubépine, herbe de gui blanche - en 2 parties et 1 partie en écorce d’argousier et viorne. L'infusion est également cuite et prise comme précédemment.
  3. Améliore parfaitement l’immunité: produits à base de miel, ail, feuilles d’aloès, camomille, herbe immortelle, boutons de bouleau, feuilles et baies d’albier, baies de cerisier, racine de rhodiola rosea, citron

Le point culminant devrait être traité et peut être. L’efficacité du traitement est en grande partie liée à l’accès rapide à un spécialiste qualifié.

Syndrome ménopausique masculin - signes, symptômes, traitement par la drogue et remèdes populaires

À un certain âge chez les hommes, le fonctionnement des glandes sexuelles subit un changement: il se produit une diminution de la production d'hormones - androgènes. De nombreux représentants du sexe fort s'inquiètent de ce que les symptômes et les signes visibles de la ménopause se manifestent chez l'homme, est-il possible de déterminer à l'aide de diagnostics comment et à quel âge de tels changements d'état pas toujours joyeux peuvent commencer.

Quel est le point culminant?

Dans la vie de toute personne, il arrive un moment où son corps commence à vieillir. Le processus de dépérissement s'accompagne de changements liés à l'âge dans tous les systèmes, et l'extinction de la sphère sexuelle ne fait pas exception. L’apparition de la ménopause se définit comme l’arrêt des gonades et une diminution du taux d’hormones dans le sang. Les hommes ont-ils la ménopause? Ce terme est applicable non seulement à la moitié féminine, il existe un syndrome ménopausique masculin, qui doit être distingué de l'impuissance.

Ménopause masculine

Chez les femmes, la ménopause arrête la menstruation et la capacité de reproduction est perdue. La ménopause chez l'homme - l'andropause - est causée par une diminution de la quantité de testostérone produite et la fonction de reproduction dure jusqu'à la fin de la vie. Par conséquent, certains scientifiques préfèrent utiliser le terme «insuffisance androgénique partielle», qui se manifeste par une diminution de l'activité sexuelle, une instabilité psychoémotionnelle, des marées, des maladies d'autres systèmes du corps.

Raisons

Alors, quelle est la ménopause masculine? Il s’agit de l’hypodynamie des glandes génitales, qui entraîne un déficit de la sécrétion d’hormones spécifiques - les androgènes. Dans le corps situé entre l'hypothalamus, l'hypophyse et les testicules, le message responsable de la reproduction des hormones stéroïdes masculines est brisé. Les changements dans la fonction de l'hypothalamus affecte l'hypophyse en tant que glande endocrine principale, ce qui entraîne une perturbation de la production hormonale des testicules et des glandes sexuelles.

Dans les glandes, les testicules, la sécrétion de testostérone, une hormone importante pour la régulation des fonctions de toute la sphère sexuelle d'un homme, diminue:

  • plantes à graines;
  • les appendices;
  • vésicules séminales;
  • prostate.

La testostérone stimule la formation de sperme, détermine la libido, affecte l'orgasme et l'excitation sexuelle. La diminution de son niveau modifie l'équilibre hormonal du corps, affecte la puissance des hommes et le travail de la région endocrine, le système nerveux central. Pour ces raisons, le climax masculin s'accompagne de modifications de l'état émotionnel et de la dégradation de la qualité de la vie.

Les étapes

Il n'a pas été possible de déterminer avec précision l'âge d'apparition de la ménopause masculine, mais les premiers stades de l'apparition associés à une augmentation des circonstances externes négatives et à l'inactivité physique sont de plus en plus diagnostiqués. Définissant le nombre d'années d'apparition des premiers signes de ménopause masculine, on distingue les étapes suivantes:

  • Tôt. Caractéristique pour les 45-50 ans.
  • L'habituel. La période de la vie est de 50 à 60 ans.
  • En retard. Après 60 ans.

Les symptômes

Selon les statistiques médicales, dans la troisième partie des hommes, les symptômes sont clairement prononcés, dans le reste, la ménopause se produit sans symptômes évidents. Surtout, la ménopause se traduit par l’extinction du dysfonctionnement érectile, qui est un grave problème de condition et de santé psychologiques de l’homme. D'autres signes peuvent survenir de manière différente, en particulier individuellement. Symptômes typiques de la ménopause chez les hommes après 50 ans:

  • sauts soudains de la pression artérielle;
  • éjaculation prématurée;
  • essoufflement fréquent;
  • transpiration excessive;
  • maux de tête récurrents;
  • irritabilité élevée, alternant avec l'apathie, la dépression;
  • problèmes de miction;
  • gain de poids, jusqu'à l'obésité;
  • calvitie;
  • problèmes de mémoire;
  • flaccidité de la peau, léthargie musculaire;
  • douleurs articulaires;
  • l'élargissement du sein;
  • réduction du nombre de spermatozoïdes;
  • problèmes d'érection, manque de désir sexuel;
  • l'insomnie;
  • faiblesse physique générale;
  • les marées;
  • état capricieux, hystérique.

Quand commence la ménopause chez l'homme?

Les androgènes commencent à être moins produits après 30 à 35 ans. À 40 ans, le processus est accéléré et à 80 ans, le niveau d'hormones mâles est la moitié du niveau physiologique nécessaire au maintien de la capacité sexuelle et de la capacité de reproduction dans des conditions normales. En règle générale, la ménopause commence à 50-60 ans, l'apparition de plus de 45 ans est prématurée, mais possible.

Période climatérique

Le point culminant ne peut être évité, car le corps vieillit naturellement et ce processus peut durer longtemps. La durée moyenne de la période est de 5 à 7 ans, période pendant laquelle les niveaux hormonaux se stabilisent progressivement. Les médecins pensent que la restructuration complète est achevée entre 70 et 80 ans, après quoi la fonction de reproduction et les fonctions sexuelles des hommes sont complètement éteintes.

Ménopause précoce

L'andropause, comme le vieillissement général, est inévitable, mais certains facteurs peuvent provoquer un début précoce de la ménopause:

  • exposition aux radiations;
  • l'action de composés toxiques toxiques;
  • tumeurs dans les testicules;
  • maladies sexuelles de nature inflammatoire;
  • alcoolisme, dépendance à la nicotine;
  • troubles circulatoires des testicules;
  • la castration;
  • travail sédentaire et faible activité physique;
  • exposition au stress;
  • facteur héréditaire.

Diagnostic et traitement de la ménopause masculine

Sachant que la ménopause masculine se manifeste et en observant les signes, il est nécessaire de rechercher un diagnostic et un traitement, ce qui améliorera la condition et retardera le début de la vieillesse. Pendant la période d'andropause, de tels examens devraient être effectués:

  • test sanguin, y compris la détection de l'antigène prostatique;
  • Échographie de la prostate;
  • ECG;
  • analyse hormonale;
  • spermatogenèse

Il est nécessaire de traiter le problème dans un complexe, en commençant par la correction du mode de vie:

  1. Il faut régler les aliments, abandonner les aliments gras, les glucides, préférant les légumes, la viande maigre, les noix, le poisson, les fruits.
  2. Il est nécessaire de faire de l'exercice physique, d'abandonner les mauvaises habitudes.
  3. Avec une diminution de la libido, n'abandonnez pas le traitement hormonal substitutif.
  4. Le traitement médicamenteux implique l’utilisation de sédatifs, d’antidépresseurs, de vitamines et d’adaptogènes biogènes.

Valeur élevée des plantes en arrêt andropause. Les remèdes populaires, les herbes vont aider de nombreux problèmes liés au vieillissement - crises cardiaques, hypertension artérielle, accidents vasculaires cérébraux, névrose. Il est nécessaire de traiter la période climatérique de manière responsable, sans craindre un traitement par les médecins. Des mesures opportunes contribuent à une entrée en douceur à cet âge, en contournant les marées, en prévenant les risques et les conséquences des changements liés à l'âge.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Y a-t-il une ménopause masculine?

Vous ne devez pas penser que la ménopause survient exclusivement chez les femmes après un certain âge. Il apparaît également chez les hommes, cependant, ses symptômes sont quelque peu différents.

Chez l’homme, l’andropause commence un peu plus tard que la ménopause chez la femme et les changements survenant dans le corps de l’homme sont associés à des modifications importantes du travail des glandes surrénales et de l’hypothalamus.

L'andropause est également un processus naturel, mais chez certains hommes, elle commence assez tôt, avant l'âge de 45 ans, et ce processus se produit plus tôt pour certaines raisons. Ainsi, par exemple, le risque d'andropause précoce peut survenir chez les hommes qui abusent de l'alcool, fument beaucoup, n'ont pas une très bonne hérédité. De plus, l'andropause précoce peut commencer dans d'autres cas, par exemple avec une prostatite, l'athérosclérose, le diabète sucré, la cryptorchidie, l'hypertension artérielle.

Les principaux symptômes de l'apparition de l'andropause:

Quel que soit l'âge de l'andropause chez le sexe fort, il s'accompagne souvent d'essoufflement, de maux de tête soudains, d'angine de poitrine et de vertiges sévères. En outre, les hommes peuvent se plaindre de l'apparition d'une dépression inexpliquée, d'une rougeur du cou et de la tête et de bouffées de chaleur. Ils peuvent être déposés par les dépôts graisseux de type féminin, diminuent progressivement la puissance et le désir sexuel, ainsi que la fertilité.

S'il y a une ménopause masculine

Y a-t-il une ménopause chez l'homme et quelles en sont les causes?

À ce jour, il n’ya pas de réponse exacte à la question de l’âge auquel la ménopause masculine se produit. Comme vous le savez, au fil des ans, un homme devient moins actif sexuellement. Certains scientifiques ont tendance à penser que pour un homme de soixante ans, deux actes sexuels par mois sont considérés comme normaux. Avec l'âge, les fonctions masculines se détériorent de manière significative, mais dans la vieillesse, il n'y a plus de moment où un homme devient soudainement impuissant. Selon certains chercheurs américains, environ 40% des hommes âgés de 80 ans avaient des relations sexuelles au moins une fois tous les 10 jours.

La ménopause survient-elle chez les hommes?

À ce jour, il existe un nombre considérable de moyens permettant de rétablir la santé sexuelle.

Il existe le concept de ménopause masculine, au cours duquel des signes extérieurs caractéristiques visibles sont visibles, par exemple, la peau peut devenir rouge.

Les palpitations cardiaques et les vertiges sont parmi les principaux signes de la ménopause. Ces symptômes résultent d'un stress mental et émotionnel. Dans certains cas, il y a des chutes de pression.

Chez la plupart des hommes, avec le développement de cette maladie, la fonction sexuelle et même le désir sexuel sont nettement réduits. Une éjaculation accélérée peut survenir, entraînant une diminution de la durée des rapports sexuels. Les troubles émotionnels surviennent précisément à la suite de l’extinction des possibilités sexuelles passées. Si les symptômes ci-dessus commencent à progresser, le nombre de spermatozoïdes diminue. Au fil du temps, la peau devient lâche. Des dépôts graisseux peuvent apparaître au niveau des fesses. La ménopause chez les hommes dure généralement de 2 à 5 ans.

La maladie survient généralement avec l'âge. Ce phénomène peut entraîner des complications telles que l'impuissance. Comme on le sait, la ménopause chez l'homme n'est pas la même que chez la femme. Un homme de tout âge peut devenir père, mais l'activité sexuelle a toujours été considérée comme le privilège des jeunes. Des changements dans le système vasculaire se produisent également avec l'âge.

Une érection se produit parce que l'organe sexuel est rempli de sang et que le système nerveux est responsable du processus. Pendant de nombreuses années, on croyait que l'impuissance était la conséquence de troubles mentaux. Ces violations étaient de nature primordiale. Les scientifiques ont suggéré que 90% des troubles surviennent précisément à la suite d'expériences nerveuses.

Les changements corporels liés à l'âge - les raisons du manque d'hormones

On pense également que les centres nerveux sont capables de transmettre des signaux à la région génitale et que plus l'homme est âgé, moins ces signaux arrivent. La production d'hormones est considérablement réduite. Les hormones elles-mêmes sont des stimuli particuliers du système nerveux. De nombreuses preuves confirment le rôle important de l'état mental dans le système de sécrétion interne. Les réactions mentales ont un effet significatif sur les changements hormonaux.

À différentes périodes, des études ont été menées pour déterminer quels facteurs influaient sur l'érection masculine et de quels problèmes dépend l'érection. Les résultats montrent de plus en plus que la quantité d'hormones sexuelles dépend de l'âge du sujet.

Sur cette base, nous pouvons conclure que le système hormonal ne peut être complètement subordonné au système nerveux, il est plutôt son partenaire égal. On sait que le niveau d'hormones sexuelles dans le corps dépend de stimulants supplémentaires, tels que les médicaments. En règle générale, leur application améliore non seulement la fonction sexuelle, mais aussi l'activité mentale. L'efficacité du traitement médicamenteux était évidente. La thérapie a été utilisée principalement pour les hommes vieillissants.

Aujourd'hui, la plupart des scientifiques pensent que la ménopause survient chez de nombreux hommes, mais la raison principale en est le facteur physiologique plutôt que physique. Il existe de nombreuses façons de traiter ce problème. L'hormonothérapie est utilisée assez souvent.

Ménopause chez l'homme: symptômes, traitement, prévention

Le point culminant de la femme est connu de longue date et tous ses symptômes, ainsi que la diversité de ses manifestations, ne seront pas une surprise pour le beau sexe. Mais qu'en est-il des hommes? Ont-ils une condition similaire, ou est-ce juste un mythe? Allons le découvrir ensemble.

Ménopause masculine

Comme la ménopause féminine, la version masculine de cette période est également associée à des changements corporels liés à l'âge et se caractérise par une modification des capacités de travail des glandes sexuelles et d'un certain nombre d'organes, ce qui affecte directement la qualité de la vie. C'est-à-dire que la question "La ménopause survient-elle parfois chez les hommes?" On peut y répondre affirmativement en toute conscience, bien que cette période particulière ne soit pas toujours accompagnée de symptômes prononcés.

Tous les changements dans le corps commencent par le système reproducteur, dans lequel une hypodynamie des glandes est observée, provoquant une production insuffisante de certaines hormones. De plus, la connexion entre l'hypophyse, l'hypothalamus et les testicules, responsable de la production d'hormones stéroïdiennes appelées "androgènes", est perdue.

Si nous examinons l'ensemble du processus de modification de manière plus détaillée, nous obtenons la liste suivante de phénomènes interdépendants: l'hypothalamus subissant des modifications liées à l'âge a un effet direct sur la glande endocrine principale - l'hypophyse. En conséquence, la production d'hormones est perturbée et une dégradation commence dans les gonades, ce qui entraîne une diminution de la production de testostérone.

Puisque c'est cette hormone qui est responsable de la régulation du travail des testicules, de la prostate, des appendices et des vésicules séminales, on ne peut pas s'en passer: la spéroplasie ralentit, la durée de l'orgasme et la diminution de l'excitation sexuelle.

Néanmoins, les changements corporels liés à l'âge n'affectent pas seulement la fonction sexuelle. Il y a violation de l'équilibre hormonal dans son ensemble, ce qui affecte également le travail du système nerveux central (le plus souvent, ces changements sont exprimés en changements brusques d'humeur).

Il convient également de noter que, dans le cas des femmes, la ménopause entraîne une infertilité supplémentaire due à la cessation de la menstruation, mais que, pour les hommes, la capacité de poursuivre la course continue jusqu'à un âge avancé.

Les symptômes

Le beau sexe est beaucoup plus susceptible de souffrir d'inconfort associé aux changements liés à l'âge, tandis que la ménopause masculine se produit souvent sans symptômes évidents, surtout si l'on considère l'âge.

Pour la majorité de la population masculine, un âge critique à cet égard se situe entre 50 et 60 ans, lorsque l'érection du pénis est affaibli et qu'un sentiment d'insolvabilité apparaît.

Des expériences constantes sur cette base ne permettent pas toujours de définir clairement d’autres symptômes caractéristiques, mais sont tout à fait capables de conduire à des maladies neuropsychiatriques. Cependant, une telle inattention ne signifie pas que les symptômes de la ménopause chez les hommes sont vraiment absents, et dans tous les cas, il est nécessaire de traiter votre corps plus attentivement.

Sexuelle

Comme nous venons de le noter, pour ignorer les signes sexuels du début de la ménopause, vous ne réussirez tout simplement pas, car ils «attirent tout d'abord l'attention».

Ainsi, diminution du désir sexuel (la soi-disant «libido»), dysfonction érectile, processus sexuel réduit, éjaculation accélérée (moins fréquente, mais toujours présente pendant le paroxysme masculin) - ce sont les raisons les plus remarquables pour penser au début d’une période «spéciale», ce que 90% des hommes admettent.

C'est important! Ne confondez pas la ménopause masculine avec l'impuissance, car dans le premier cas, il n'y a qu'une diminution (ou une absence complète) de la vie, capable de concevoir un sperme, et l'érection est presque complètement préservée (le désir sexuel peut diminuer). C'est pour cette raison que la moitié masculine de la population âgée de 65 à 70 ans n'est généralement pas en mesure de poursuivre la course.

Physique

Contrairement aux caractéristiques sexuelles, les symptômes physiologiques de la ménopause ne sont pas aussi perceptibles et sont souvent attribués à l'âge.

Cependant, 20% des hommes se plaignent toujours de "marées" inattendues, caractérisées par une sensation de chaleur et de transpiration soudaines, une tachycardie et une chute de la pression artérielle, un manque d'air et même des vertiges.

Mais ce n'est pas tout. Il y a souvent des douleurs lancinantes dans la partie gauche de la poitrine (particulièrement visibles dans les situations stressantes), une anxiété interne apparaît, l'irritabilité et la nervosité augmentent, la mémoire se détériore et la capacité de concentration libre de l'attention et des pensées sur quelque chose de spécifique est perdue. Un homme devient irritable, colérique, et des éclats soudains d'explosions soudaines remplacent des accès de colère violents. Parmi les autres signes physiques de la ménopause masculine, un peu moins, mais il y a toujours une rougeur des mains et du visage, qui, comme le vertige, se manifeste principalement lors d'un stress physique et psycho-émotionnel.

C'est important! En raison de perturbations hormonales, l'apparence de la personne change également: la graisse se dépose dans la région des fesses et des cuisses, les muscles et la peau deviennent mous et les glandes mammaires peuvent augmenter (on observe une gynécomastie). La durée et la force de la manifestation de divers symptômes sont purement individuelles, et la durée de la période de tels changements est en moyenne de 2 à 5 ans.

Dois-je consulter un médecin?

Avec l’apparition de la ménopause masculine, certains de ses symptômes sont souvent associés à diverses maladies. Par conséquent, pour éliminer le besoin de prévention et de traitement, il est si important de consulter un médecin.

Après un diagnostic complet, il sera plus facile de déterminer la véritable cause du malaise et vous devez être prêt pour des études supplémentaires (notamment analyses de sang pour l'antigène spécifique de la prostate, échographie de la prostate). En ce qui concerne le traitement des manifestations climatériques, il prévoit une approche intégrée, avec un régime alimentaire, des conditions de circulation et l'utilisation de médicaments (antidépresseurs, adaptogènes biogéniques, médicaments pour l'hormonothérapie).

Les résultats des études menées ont montré que la ménopause aggrave l'évolution de la maladie coronarienne, provoquant souvent un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.

En outre, un traitement tardif peut réduire l'immunité et constitue l'un des facteurs prédisposants au développement de la maladie d'Alzheimer.

Diagnostic andropause

Si vous présentez au moins un des symptômes ci-dessus, en particulier survenant régulièrement, veillez à consulter un andrologue pour un diagnostic plus approfondi.

Un spécialiste de la santé intime des hommes prescrira une série d'examens qui aideront à faire la distinction entre les changements normaux liés à l'âge et une diminution de la testostérone par rapport à des troubles plus graves. Afin de diagnostiquer avec précision "l'andropause liée à l'âge", un homme doit non seulement observer les signes cliniques du stade initial de la ménopause, mais également diminuer l'hormone mâle (testostérone) dans le sang à 8 nmol / l ou moins.

En outre, le patient subit également un examen approfondi, qui contribuera à éliminer les autres causes de perturbations hormonales (par exemple, la surproduction de prolactine et de maladies de la thyroïde).

Atténuation et traitement

Contrairement à d’autres maladies courantes, le traitement des manifestations ménopausiques n’est pas toujours parfaitement clair et une intervention médicale grave est le plus souvent nécessaire.

Toutefois, cela ne signifie pas qu'il n'est pas nécessaire de traiter le problème. Aussi bien en médecine traditionnelle que dans sa contrepartie non conventionnelle, il existe des moyens qui facilitent l'inconfort au cours de cette période.

Médecine

Du point de vue de la médecine traditionnelle, deux groupes de médicaments sont considérés comme les plus appropriés au traitement de la ménopause masculine: les anti-œstrogènes et les préparations à la testostérone. Les deux options ont beaucoup d'effets secondaires, leur réception n'est donc autorisée que sous la stricte surveillance d'un andrologue.

L'utilisation indépendante et incontrôlée de médicaments entraîne une perturbation des testicules, qui cessent simplement de produire de la testostérone endogène, et il est déjà très difficile à gérer sans nouvelles doses de la composition unitaire.

Si, toutefois, nous dépassons les doses recommandées de testostérone administrées à l'organisme, il est possible qu'une hyperplasie de la prostate se développe ou même une dégénérescence des cellules malignes.

C'est pourquoi, avant le début d'un traitement hormonal, tous les hommes sont soumis à des tests obligatoires et à des tests de marqueurs tumoraux. Des remèdes à base de plantes peuvent être prescrits comme aides pour améliorer la fonction sexuelle.

Les hommes sont également prescrits aux régulateurs du métabolisme des graisses utilisés pour corriger la dyslipidémie, les acides aminés, les compositions pour le traitement de l'ostéoporose et les sédatifs. En ce qui concerne les médicaments non médicinaux, il est utile d’effectuer l’acupuncture, la physiothérapie, la thérapie manuelle, la phytothérapie et l’hirudothérapie.

Parmi les méthodes spécifiques, il convient de prêter attention à celles qui aideront à détendre et à calmer le corps, ainsi qu’à améliorer le trophisme tissulaire.

Remèdes populaires

La question de la ménopause masculine ne contourne pas la médecine traditionnelle. Les préparations à base de plantes ou leurs composants individuels sont utilisés avec succès depuis plus de douze ans.

Voici quelques exemples de recettes efficaces.

Nous prenons en quantités égales l’herbe de cinq feuilles, la racine de valériane, les fruits du cumin et du fenouil ordinaires, nous mélangeons le tout, puis versons 1 c. cuillère d'une telle collection de 1 tasse d'eau chaude et laissez infuser pendant plusieurs heures. Le produit fini doit être pris avec un point culminant de 0,5 tasse trois fois par jour. C'est particulièrement utile pour les palpitations et l'excitation nerveuse. Nous prenons 3 parties de la racine de valériane médicinale et de feuilles de menthe poivrée, ainsi que 2 parties de fleurs de camomille sur 4 parties de la montre à trois feuilles. Puis 1 cuillère à soupe. Une cuillerée de cette collection doit être remplie avec 1 tasse d'eau chaude, insister quelques heures et filtrer. Infusion prête à 0,5 tasse le matin et le soir contre l'insomnie, l'irritabilité et l'excitation nerveuse. Sur 2 parties de l'aubépine rouge sang (fleurs), des feuilles de mélisse, des plantes médicinales, du gui et des cinq feuilles, il doit y avoir 1 partie d'écorce de prunier et d'aulne et de viorne, et après avoir mélangé tous les ingrédients, 1 c. cuillère pour collection 1 verre d'eau bouillante et laisser infuser. Le produit fini doit être filtré et pris pendant la ménopause, à raison de 0,5 tasse deux fois par jour: immédiatement avant de manger et une heure après avoir mangé (en cas d'hypertension artérielle).

Prévention

Vous savez déjà comment se manifeste la ménopause chez les hommes, mais pour minimiser les symptômes désagréables, vous devez vous rappeler les règles simples de prévention. Ceux-ci incluent notamment:

  • adhésion au travail et sa combinaison appropriée avec le repos;
  • exercice régulier, éducation physique;
  • ne manger que des aliments riches en vitamines;
  • promenades quotidiennes dans l'air frais;
  • pas de mauvaises habitudes;
  • contrôle du régime alimentaire (y compris consommation limitée de lipides et de glucides);
  • prendre une douche chaude deux fois par jour;
  • protection contre le stress mental grave au coucher;
  • hygiène personnelle, en particulier les organes génitaux;
  • vie sexuelle régulière et exclusion des rapports sexuels occasionnels;
  • protection du corps contre l'hypothermie.
De plus, des examens réguliers par un urologue-andrologue (au moins 1 à 2 fois par an) seront utiles.

Ainsi, en faisant un peu d’effort, vous éviterez divers symptômes désagréables de changements corporels liés au vieillissement, mais le plus important est une attitude psychologique, car sans le désir de résoudre le problème, il n’en résultera rien.

Les hommes ordinaires ont-ils l'apogée?

Les hommes ont-ils un climax ou est-ce un problème exclusivement féminin? En fait, les représentants des deux sexes passent par la ménopause et surviennent généralement entre 40 et 65 ans chez les hommes, en raison d'un changement des niveaux hormonaux et de l'extinction des fonctions des glandes sexuelles, ce qui conduit certainement à une réorganisation de nombreux systèmes et organes.

Types et symptômes de la ménopause chez les hommes

Au total, il existe trois types de ménopause:

  1. Early, qui peut survenir avant 45 ans.
  2. Normal, entre 47 et 63 ans.
  3. En retard, survenant après 63 ans.

Et la rapidité de son apparition dépend de la disponibilité de:

  • mauvaises habitudes, y compris boire de l'alcool, des cigarettes ou des drogues;
  • prostatite chronique;
  • le diabète;
  • troubles de la puberté et bien plus encore.

Les symptômes de la ménopause masculine sont les suivants: etc.

Et en gros, seuls quelques symptômes de la ménopause se retrouvent chez l'homme, le reste ne pouvant apparaître qu'après un effort physique intense ou un stress psycho-émotionnel. L'extinction de la fonction sexuelle n'est pas non plus un phénomène soudain. Assez souvent, dans le contexte d'une activité érectile tout à fait normale, les hommes notent une réduction progressive de la durée du contact sexuel, des troubles de l'orgasme et une diminution du nombre de spermatozoïdes.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic de la ménopause chez l'homme repose sur:

  • plaintes de patients;
  • carence en androgène;
  • résultats des analyses de sang et d'urine pour déterminer les taux d'hormones et leurs métabolites.

Quant au traitement de la ménopause masculine, il est toujours complexe. Cependant, avant de se lancer dans des mesures thérapeutiques, le patient doit ajuster indépendamment son mode de repos et de travail, veiller à corriger son régime alimentaire, éliminer l'inactivité physique et, s'il est en surpoids, il devra maigrir.

Le traitement doit inclure tous les types possibles de correction psychothérapeutique, car la question qui se pose n'est généralement pas de savoir si les hommes sont ménopausés, mais comment atténuer autant que possible les manifestations de cet état de transition. Sur le fond du traitement psychothérapeutique en cours montre la réception de divers sédatifs, y compris la teinture de valériane, motherwort, pivoine. En cas de peurs déraisonnables, d'anxiété accrue ou de troubles du sommeil, il est recommandé de prendre des tranquillisants, tels que Nozepan, Sibazon, Rudotel, Elenium, Trioxazine, Sonapaks, etc.

Afin d'accélérer la réparation et de stimuler les processus trophiques dans le corps d'un homme, on prescrit des nootropiques, par exemple l'acide glutamique, la Fitine, le Piracetam, l'Encephabol, l'Aminalon et d'autres. Et pour stimuler la circulation sanguine dans le cerveau, il est recommandé d'utiliser la cinnarizine, Cavinton, Curantil ou Trental.

Les troubles diencephaliques accompagnés de dystonie végétative-vasculaire nécessitent l'utilisation de médicaments végétotropes: médicaments combinés de belladone et d'ergotamine (Bellaspon, Bellataminal ou Belloid), ainsi que d'inhibiteurs α-adrénergiques centraux (Butyroxan, Pyroxan ou Grandaxin).

L'hormonothérapie est l'une des valeurs les plus importantes dans le traitement de la ménopause masculine. Si le diagnostic de déficit en androgènes est établi lors du diagnostic, les médecins recommandent de prendre des médicaments à base de testostérone, tels que le méthyltestostérone, le Testobromolécite, le Testénate ou le Propionate de testostérone, mais si vous avez besoin d'un traitement à long terme, préférez Omnadren ou le Sustanon-250. L’hormonothérapie n’est pratiquée que sur prescription médicale et est choisie individuellement en fonction des résultats du test. Elle est possible uniquement en l’absence de contre-indications, telles que insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque, tumeurs de la prostate, hypertension artérielle décompensée et autres.

Pour stimuler l'activité sexuelle et mentale, ils prennent le plus souvent des complexes multivitaminiques, par exemple, Zevit, Pangexavit, Glutamevit, Dekamevit et des adaptogènes, tels que la teinture de ginseng, zamaniha high, Echinacea purpurea, vigne de magnolia chinoise, etc. Biostimulants et outils largement utilisés pour améliorer le métabolisme des tissus.

La ménopause survient-elle chez les hommes?

Beaucoup connaissent bien le concept de "ménopause", qui caractérise la période d'extinction des fonctions sexuelles chez la femme. Traduit du mot grec, il signifie "échelle". De la sorte, la force physiologique de divers processus de la vie diminue graduellement, comme si elle diminuait graduellement: à la ménopause, la fonction ovarienne s’estompe sensiblement, la durée et la force des modifications de la menstruation, puis elles disparaissent complètement. accouchement.

La période climatérique chez les femmes atteint environ 50 ans et se développe progressivement. Sa durée varie en fonction des caractéristiques individuelles de l’organisme féminin et des conditions de vie extérieures qui l’influencent. Le point culminant dure généralement un an ou deux. Cela alourdit, allonge tout ce qui affaiblit le corps, en particulier les traumatismes du système nerveux, les expériences graves, les chocs. Le point culminant se reflète dans tous les systèmes et fonctions du corps, mais surtout dans le système nerveux. Ceci est démontré par l'évolution non seulement de la ménopause féminine, mais également de la ménopause masculine. Nous avons mentionné le point culminant masculin. Mais y a-t-il une ménopause chez l'homme? Une telle question est posée dans les lettres aux éditeurs par nos lecteurs.

Cette question reste controversée bien que personne ne nie les lois générales du vieillissement pour tous.

La plupart des chercheurs soutiennent que la ménopause masculine existe. Elle commence entre 55 et 70 ans, mais se manifeste de manière particulière, car elle affecte la spécificité du corps masculin.

La particularité de la ménopause masculine, la particularité de son évolution, réside dans le fait que les hommes sont beaucoup plus difficiles que les femmes à remarquer les changements d’âge fonctionnel. Et comme nous l'avons dit, pour la plupart des femmes, ces changements sont très remarquables.

La fonction sexuelle chez les hommes s'estompe plus progressivement et n'a pas de cyclicité prononcée. Mais chez les hommes, les médecins observent également des symptômes similaires à ceux de la ménopause chez les femmes.

Au début de la ménopause, les hommes commencent à présenter des troubles nerveux. Habituellement, ils se plaignent de vertiges, de sang qui coule à la tête, de sensations désagréables dans la région du cœur. Parfois, les plaintes deviennent plus complètes: il ne semble y avoir aucun organe qui ne tombe pas malade. Suite à une augmentation du rythme cardiaque, une sensation de suffocation, des étourdissements, un engourdissement des mains, en particulier après le sommeil, peut survenir, une faiblesse, une perte d’initiative; l'humeur se détériore de plus en plus, elle était saisie de pensées mornes.

En dépit de l'abondance des symptômes, le médecin, après l'examen le plus approfondi, ne constate pas de troubles apparents du travail du cœur et des vaisseaux sanguins, ni d'augmentation de la pression artérielle. Insignifiants et déviations dans l'activité de l'estomac et des intestins.

Les plaintes émergentes rappellent par nature celles exprimées par des patients atteints de la névrose dite végétative: sensation de chaleur, suivie de frissons, de frissons. Chez l'homme, dans une certaine mesure, des modifications du métabolisme. D'abord non sujet à l'obésité, il commence à prendre du poids, car l'organisme n'est pas en mesure de s'adapter à ses nouvelles capacités fonctionnelles, à une diminution des processus métaboliques.

À la ménopause, les hommes souffrent souvent d'insomnie. Ils s’endorment difficilement ou ne peuvent pas se réveiller au réveil. Bien sûr, dans un tel état, je suis déprimé chez les gens, ils deviennent irritables, impatients. Il existe une incertitude quant à leurs propres capacités et connaissances, bien que de tels phénomènes n'aient jamais été observés auparavant. Les échecs mineurs provoquent une tempête d’émotions vives. Il y a des peurs sans cause. En conséquence, l’intérêt pour ce qui était auparavant intéressé diminue, et de plus en plus, l’intérêt grandit en soi, pour ses sensations personnelles. Les personnes particulièrement douloureuses éprouvant un affaiblissement des fonctions sexuelles, parfois apparentes, parfois valables. Il est amélioré chez les personnes dépendantes des boissons alcoolisées.

Qu'est-ce qui explique les changements climatériques? Les glandes endocrines sont "reconstruites" avec l'âge, et cela s'accompagne de changements physiologiques naturels. Chacun porte sa propre restructuration à sa manière. On sait, par exemple, que certaines personnes souffrent de la douleur plus facilement que d'autres, et que diverses maladies sont également tolérées différemment. La réaction individuelle est en grande partie due à l’état de l’organisme; les maladies, les blessures et les conditions de vie défavorables jouent un rôle majeur. Tous ces faits affectent le système nerveux, l’affaiblissent et le blessent.

Climax élimine le besoin de traitement dans les hôpitaux. De plus, le repos au lit, la suspension du travail ne peuvent nuire qu'à une personne, en particulier une personne suspecte, qui a tendance à «tomber malade». Cependant, étant donné que le corps subit des changements naturels liés à l'âge, il est très important d'accélérer le processus d'adaptation aux nouvelles conditions. Ensuite, les phénomènes désagréables disparaîtront et la personne redeviendra énergique et active.

Certains médicaments aident à se réorganiser plus calmement et sans douleur. Le système nerveux est apaisé, par exemple, le brome, le calcium avec le brome et la valériane dans diverses combinaisons. Tous ces fonds sont prescrits par le médecin, en fonction de l'état du patient. Le médecin détermine également le besoin de médicaments hormonaux. Des observations à long terme ont établi que ces médicaments ont un effet tonique général, réduisent les effets désagréables, augmentent la fonction sexuelle et, ce qui est important, dilatent les vaisseaux sanguins du cœur, améliorant ainsi la nutrition du muscle cardiaque.

Il est nécessaire de mettre en garde contre une erreur assez commune: certaines personnes croient que la consommation abondante de médicaments stimulants (stimulants) contribue à la réalisation du pouvoir sexuel antérieur. Hélas, c'est une grave erreur! En attendant, l'enthousiasme excessif pour de tels médicaments se termine pitoyablement. Une stimulation excessive du corps entraîne souvent un affaiblissement du système cardiovasculaire, une violation de toutes les fonctions corporelles.

Sur les conseils d'un médecin, des exercices de gymnastique, de pêche, de tourisme de courte durée et inlassable sont utiles. Il est connu que rester à l'air frais améliore le métabolisme de l'oxygène dans le corps et, en même temps, le métabolisme. Essuyer le corps avec de l'eau froide, frotter vigoureusement le corps avec une serviette sèche est utile.

Si une personne souffrant de ménopause est incapable de faire face à ses sentiments lourds par elle-même, surmontez-les, bien sûr, vous devriez consulter un médecin. Le médecin vous dira quoi faire, encouragera la personne, ce qui est particulièrement important pour les personnes suspectes. Cela facilite l'état, améliore le bien-être du travail: le travail détourne l'attention excessive portée à leurs sentiments et à leurs expériences. Travail particulièrement utile, qui "aime".

Les amis proches et familiers ne devraient pas traiter une personne qui a une période de climatère comme un patient gravement malade. Au contraire, il faut créer autour de lui une atmosphère de gaieté, une atmosphère d'activité, une distraction de la pensée, de soi-même. Il est particulièrement important pendant cette période de garder le tact et l'attention des époux.

Tous les hommes ne ressentent pas le début de la ménopause. Les personnes en bonne santé qui observent le mode de vie correct entrent généralement dans cette période presque inaperçue. Et cela se produit le plus souvent avec ceux qui construisent leur vie, leur vie en fonction de leur âge. Une personne mature et en particulier une personne âgée, et en outre non formée physiquement, ne devraient pas être «égales aux jeunes». Il existe cependant une catégorie de personnes à propos desquelles on dit que, dans la période de vieillissement, elles ont tendance à «rajeunir». Ils se pompent artificiellement avec divers stimulants, fument et abusent de l'alcool. Créez artificiellement l'apparence de rajeunissement, il y a des tentatives de démonstration de l'endurance physique. Et à la fin - gaspillage précieuse énergie nerveuse, vieillissement prématuré.

À cet égard, je voudrais rappeler le poète romain Horace, qui a tout chanté avec modération. Cependant, tous les anciens philosophes qui vivaient depuis longtemps considéraient que la modération, le bon transfert du travail et du repos et le rythme de la vie étaient un principe fondamental qui donnait la vie.

L’expérience de la vie confirme que c’est l’habitude de la modération qui procure santé et longévité.

Apprenez à prendre soin de vos forces dès votre plus jeune âge, utilisez-les au profit des générations qui se souviendront avec reconnaissance d'une personne qui n'a pas dépensé son énergie en vain, qui a travaillé dur. Pour le bien commun!