Retard de la menstruation - pour quelles raisons peut-il en être, quand est-ce normal et quand est-ce une pathologie?

Chez les femmes

Normalement, le cycle menstruel dure de 21 à 35 jours. Chaque femme a sa durée individuelle, mais pour la plupart d'entre elles, les intervalles entre les menstruations sont égaux ou ne diffèrent pas de plus de 5 jours. Le calendrier doit toujours indiquer le jour du début des règles, afin de noter l’irrégularité du cycle dans le temps.

Souvent, une femme après le stress, la maladie, un effort physique intense, le changement climatique, il y a un léger retard dans la menstruation. Dans d'autres cas, ce symptôme indique une grossesse ou des troubles hormonaux. Nous décrirons les principales raisons du retard de la menstruation et le mécanisme de leur développement, ainsi que les mesures à prendre dans cette situation.

Pourquoi y a-t-il un délai?

Le retard de la menstruation peut être le résultat de changements physiologiques dans le corps, ainsi que d’une manifestation d’échecs fonctionnels ou de maladies des organes génitaux et d’autres organes («pathologie extragénitale»).

Normalement, les menstruations ne se produisent pas pendant la grossesse. Après l'accouchement, le cycle de la mère n'est pas non plus rétabli immédiatement, cela dépend en grande partie du fait que la femme ait ou non une lactation. Chez les femmes sans grossesse, une augmentation du temps de cycle peut être une manifestation de la périménopause (ménopause). L’irrégularité du cycle chez les filles après l’apparition de la menstruation est également considérée comme la norme si elle n’est pas accompagnée d’autres troubles.

Les troubles fonctionnels pouvant déclencher une défaillance du cycle menstruel sont le stress, un effort physique intense, une perte de poids rapide, une infection ou une autre maladie aiguë ou le changement climatique.

Souvent un cycle irrégulier avec un retard de menstruation chez les patients souffrant de maladies gynécologiques, en particulier les ovaires polykystiques. En outre, un tel symptôme peut accompagner des maladies inflammatoires des organes de la reproduction, survenant après un avortement ou un curetage diagnostique, après une hystéroscopie. Le dysfonctionnement ovarien peut être dû à la pathologie de la glande pituitaire et d'autres organes régulant les hormones d'une femme.

Parmi les maladies somatiques, accompagnées d'une possible violation du cycle menstruel, il convient de noter l'obésité.

Lorsque le délai de la menstruation est normal

Puberté et cycle ovulatoire

La puberté progressive des filles entraîne leur première menstruation, généralement entre 12 et 13 ans. Cependant, à l'adolescence, le système reproducteur n'était pas encore complètement formé. Par conséquent, les échecs dans le cycle menstruel sont possibles. Le retard de la menstruation chez les adolescentes survient au cours des deux premières années qui suivent la ménarche. Après cette période, il peut servir de signe de maladie. Si le mensuel n'est pas apparu avant l'âge de 15 ans, c'est une raison pour rendre visite au gynécologue. Si le cycle irrégulier est accompagné d'obésité, d'une croissance excessive des poils sur le corps, d'un changement de voix ainsi que d'une menstruation abondante, il est nécessaire de consulter un médecin plus tôt pour pouvoir corriger les violations à temps.

Normalement, le cycle de 15 ans est déjà régulier. À l’avenir, la menstruation survient sous l’influence de changements cycliques de la concentration d’hormones dans le corps. Dans la première moitié du cycle, sous l'action des œstrogènes produits par les ovaires, un ovule commence à mûrir dans l'un d'entre eux. Ensuite, la bulle (follicule) dans laquelle elle s'est développée éclate et l'œuf se trouve dans la cavité abdominale - l'ovulation se produit. Lorsque l’ovulation apparaît comme un écoulement blanc muqueux court au niveau des voies génitales, il peut s’agir d’une petite plaie à l’abdomen inférieur gauche ou droit.

L'ovule est capturé par les trompes de Fallope et pénètre dans l'utérus à travers elles. À ce stade, le follicule éclatant est remplacé par le corps appelé corps jaune - une formation qui synthétise la progestérone. Sous l'influence de cette hormone, la couche qui tapisse l'utérus de l'intérieur, l'endomètre, se dilate et se prépare à recevoir l'embryon en cas de grossesse. Si la conception ne se produit pas, la production de progestérone diminue et l'endomètre est rejeté - la menstruation commence.

Au cours de la fécondation et du développement de l'embryon, le corps jaune de l'ovaire continue de produire activement de la progestérone, sous l'effet de l'implantation de l'ovule, de la formation du placenta et du développement de la grossesse. Endometrium n'est pas sujet à la dégradation, il n'est donc pas rejeté. De plus, la progestérone inhibe la maturation des nouveaux œufs, il n'y a donc pas d'ovulation et, par conséquent, les processus cycliques dans le corps de la femme cessent.

S'il y a un retard

Avec un retard de menstruation de 3 jours (et souvent le premier jour) à la maison, vous pouvez faire un test pour déterminer la grossesse. Si le résultat est négatif, mais que la patiente s'inquiète toujours de ce retard, vous devrez vous soumettre à une échographie de l'utérus à l'aide d'un capteur vaginal, ainsi qu'à un test sanguin permettant de déterminer le niveau de gonadotrophine chorionique humaine (hCG).

Si l’échographie est déterminée par la deuxième phase du cycle, la menstruation va bientôt arriver; s'il n'y a aucun signe de la deuxième phase, vous devez penser au dysfonctionnement ovarien (nous en reparlerons ci-dessous); pendant la grossesse, l'ovule est déterminé par l'utérus et, pour la grossesse extra-utérine, par exemple dans la trompe de Fallope (grossesse tubaire). Dans les cas douteux, après 2 jours, vous pouvez répéter l'analyse pour HCG. L'augmentation de sa concentration deux fois ou plus indique le déroulement de la grossesse utérine.

Menstruation après l'accouchement

Après l'accouchement, le cycle menstruel de nombreuses femmes n'est pas rétabli immédiatement, surtout si la mère nourrit le bébé avec son lait. La production de lait se produit sous l'influence de l'hormone prolactine, qui inhibe simultanément la synthèse de la progestérone et l'ovulation. En conséquence, l'œuf ne mûrit pas et l'endomètre ne prépare pas son adoption et ne le rejette pas.

En règle générale, les règles sont rétablies dans les 8 à 12 mois suivant la naissance, dans le cadre de l'allaitement au bébé et de l'introduction progressive d'aliments de complément. Le délai de menstruation pendant l'allaitement avec un cycle restauré au cours des 2-3 premiers mois est généralement la norme et peut indiquer à l'avenir une nouvelle grossesse.

Extinction de la fonction de reproduction

Enfin, au fil du temps, la fonction de reproduction commence à s'estomper chez la femme. À l'âge de 45-50 ans dans les délais normaux possibles de la menstruation, l'irrégularité du cycle, le changement de la durée de la décharge. Cependant, à ce stade, il est probable que l'ovulation se produira au cours de certains cycles. Par conséquent, si un mois est retardé de plus de 3 à 5 jours, une femme doit penser à sa grossesse. Pour exclure cette possibilité, vous devriez consulter un gynécologue à temps et choisir des contraceptifs.

Violations du cycle intermittent

Le retard de la menstruation avec un test négatif est souvent associé à l’effet de facteurs indésirables sur le corps. Les causes les plus courantes d'échec à court terme de la durée du cycle:

  • stress émotionnel, tel qu'une session ou un problème familial;
  • activité physique intense, y compris compétitions sportives;
  • perte de poids rapide avec un régime;
  • changement climatique et fuseau horaire lorsque vous voyagez en vacances ou en voyage d'affaires.

Sous l'influence de l'un de ces facteurs, un déséquilibre excitation, inhibition et influence mutuelle des cellules nerveuses se développe dans le cerveau. En conséquence, un dysfonctionnement temporaire des cellules de l'hypothalamus et de la glande pituitaire, principaux centres de régulation du corps, peut survenir. Sous l'influence de substances sécrétées par l'hypothalamus, l'hypophyse sécrète de manière cyclique des hormones folliculostimulantes et lutéinisantes, sous l'action desquelles la synthèse d'oestrogène et de progestérone se produit dans les ovaires. Par conséquent, lorsque le travail du système nerveux change, la durée du cycle menstruel peut également changer.

Beaucoup de femmes sont intéressées, peut-il y avoir un retard dans la menstruation après avoir pris des antibiotiques? En règle générale, les médicaments antibactériens eux-mêmes n'affectent pas la durée d'un cycle et ne peuvent pas retarder les menstruations. Cependant, cela peut conduire à la maladie infectieuse, à propos de laquelle on a prescrit des médicaments antimicrobiens au patient. L'infection a un effet toxique sur le système nerveux et constitue également un facteur de stress contribuant à la dysrégulation des hormones. Ceci est possible, par exemple, avec une cystite.

Normalement, la prochaine menstruation après un délai dans ces cas se produit à temps. Des violations plus permanentes du cycle peuvent survenir lors de l’utilisation de certains médicaments:

  • les contraceptifs oraux, en particulier ceux à faible dose;
  • progestatifs à action prolongée, utilisés dans certains cas pour le traitement de l'endométriose et d'autres maladies;
  • la prednisone et d'autres glucocorticoïdes;
  • libérant des agonistes hormonaux;
  • agents chimiothérapeutiques et quelques autres.

Comment provoquer la menstruation pendant un délai?

Cette possibilité existe, mais vous devez répondre clairement à la question: pourquoi une femme a-t-elle besoin de la menstruation? Le plus souvent, le beau sexe répond à cette question - pour rétablir un cycle normal. Dans ce cas, vous devez comprendre que l’automédication irréfléchie avec des médicaments hormonaux peut bien sûr causer des menstruations, mais encore plus susceptible d’entraîner un dysfonctionnement du système reproducteur, une altération de la capacité de concevoir.

Ainsi, une femme recevra un ensemble de problèmes bien plus vaste qu’un simple retard dans la menstruation. En plus, elle peut être enceinte. Par conséquent, lorsque les menstruations sont retardées de plus de 5 jours, il est recommandé de faire un test à domicile pour déterminer la grossesse, puis de consulter un gynécologue.

Pour normaliser le cycle, le patient ne peut se débarrasser que des facteurs externes qui contribuent au retard (stress, jeûne, surcharge) et se conformer aux recommandations de son médecin.

Maladies à retarder les règles

Un retard régulier des menstruations est le plus souvent un signe de maladies du système hypothalamo-hypophysaire ou des ovaires, moins souvent - de l'utérus ou des appendices. Cette caractéristique peut également être observée dans les pathologies extragénitales, qui ne sont pas directement liées aux maladies du système reproducteur féminin.

La défaite de l'hypothalamus ou de l'hypophyse peut survenir lorsqu'une tumeur des régions cérébrales voisines ou de ces structures elles-mêmes se met en hémorragie (en particulier à la suite d'un accouchement). Les causes communes autres que la grossesse, pour lesquelles la régularité du cycle est perturbée, sont les maladies ovariennes:

Dans ces conditions, la femme ne blesse souvent rien et elle ne va pas chez le médecin pendant longtemps, ne prêtant pas attention à l'irrégularité du cycle. Cela entraîne de graves conséquences pour sa santé.

Un retard de menstruation peut survenir dans certaines autres maladies gynécologiques, en particulier dans le contexte de l'endométriose, de l'endométrite chronique, des anomalies utérines. Dans ces conditions, il tire souvent le bas de l'abdomen et il y a des sécrétions de spotting avant et après la menstruation. En outre, une violation du cycle accompagne souvent le curetage diagnostique, l'hystéroscopie, les avortements médicamenteux et autres, ainsi que l'utilisation de la contraception hormonale d'urgence. Si l'irrégularité persiste pendant le cycle suivant après la manipulation intra-utérine, vous devez contacter un gynécologue.

Enfin, le retard de la menstruation survient dans certaines maladies extra-génitales:

  • l'épilepsie;
  • névrose et autres troubles mentaux;
  • maladies des voies biliaires et du foie;
  • maladies du sang;
  • cancer du sein;
  • maladies des glandes surrénales et autres affections accompagnées de déséquilibres hormonaux.

La variété des raisons pour lesquelles retarder la menstruation peut apparaître nécessite un diagnostic minutieux et différentes approches de traitement. Il est clair que seul un médecin compétent peut choisir la bonne tactique après un examen général, gynécologique et complémentaire du patient.

Retard mensuel

Retard de la menstruation - violation de la fonction menstruelle, se manifestant par l'absence de saignement cyclique pendant plus de 35 jours. Cela peut être dû à des causes physiologiques (grossesse, préménopause, etc.), ainsi qu'à divers troubles organiques ou fonctionnels. Le retard des menstruations se produit à différentes périodes de la vie de la femme: pendant la formation de la fonction menstruelle, pendant la période de procréation et pendant la préménopause. Le retard de la menstruation sur cinq jours est une raison pour consulter un médecin. Le diagnostic de menstruation retardée vise à déterminer la cause principale de ce symptôme, sur laquelle reposent les tactiques de traitement ultérieures.

Retard mensuel

Le retard de la menstruation est considéré comme un échec du cycle menstruel, dans lequel les saignements menstruels ne se produisent pas dans la période attendue. Le retard de la menstruation, ne dépassant pas 5-7 jours, n'est pas considéré comme une pathologie. Les options pour retarder les menstruations sont des troubles menstruels tels que l’oligoménorrhée, l’opsyménorrhée et l’aménorrhée, qui se manifestent par une diminution des saignements menstruels. On peut observer un retard des menstruations à différents âges de la vie de la femme: à la puberté, à la phase de reproduction, à la ménopause et pour des raisons physiologiques ou pathologiques.

Les raisons physiologiques naturelles du retard de la menstruation sont expliquées au cours de la période pubertaire pendant la formation du cycle menstruel, période pendant laquelle la menstruation peut être irrégulière pendant 1 à 1,5 ans. Chez les femmes en âge de procréer, le retard de la menstruation est naturel avec le début de la grossesse et pendant l'allaitement. Au cours de la période pré-ménopausique, la fonction menstruelle s'estompe progressivement, des changements de rythme, de durée des règles se produisent et les délais de la menstruation sont remplacés par leur cessation complète.

Toutes les autres options pour le retard de la menstruation, dépassant 5-7 jours, ne sont pas expliquées par des phénomènes naturels. Dans de tels cas, une consultation urgente d'un gynécologue est requise. Le cycle menstruel d'une femme est un mécanisme subtil qui maintient la fonction de fertilité et reflète toute déviation de l'état de santé général. Par conséquent, pour mieux comprendre les causes et les mécanismes du retard de la menstruation, il est nécessaire de bien comprendre quelle est la norme et l’écart entre les caractéristiques du cycle menstruel.

Caractéristiques du cycle menstruel

Le fonctionnement du corps d'une femme en âge de procréer présente des schémas cycliques. Les saignements mensuels constituent la dernière étape du cycle menstruel. Le flux menstruel indique que la fécondation de l'ovule et la survenue d'une grossesse ne se sont pas produites. De plus, la régularité des menstruations indique que le corps de la femme fonctionne correctement. Le retard de la menstruation, en revanche, indique que des échecs ont eu lieu.

La première menstruation commence généralement entre 11 et 15 ans. Au début, les saignements menstruels peuvent arriver de manière irrégulière, le retard des menstruations pendant cette période est normal, mais après 12-18 mois, le cycle menstruel devrait enfin se former. L'apparition de la menstruation avant 11 ans et l'absence après 17 ans est une pathologie. Le retard d'apparition de la menstruation à 18-20 ans indique des processus pathologiques évidents: un retard général dans le développement physique, un dysfonctionnement de la glande pituitaire, une hypoplasie ovarienne, une hypoplasie utérine, etc.

Normalement, la menstruation commence et se termine à certains intervalles de temps. Chez 60% des femmes, la durée du cycle est de 28 jours, soit 4 semaines, ce qui correspond au mois lunaire. Chez environ 30% des femmes, le cycle dure 21 jours et environ 10% des femmes ont un cycle menstruel de 30 à 35 jours. Les saignements menstruels durent en moyenne 3 à 7 jours et la perte de sang admissible par menstruation est comprise entre 50 et 150 ml. La cessation complète de la menstruation survient après 45 à 50 ans et marque le début de la ménopause.

Les irrégularités et les fluctuations de la durée du cycle menstruel, les retards systématiques de menstruations de 5 à 10 jours, l’alternance de saignements menstruels rares et abondants, indiquent de graves déviations de la santé de la femme. Afin de contrôler l'apparition ou le retard de la menstruation, chaque femme doit conserver un calendrier menstruel indiquant le jour où commence la prochaine menstruation. Dans ce cas, le délai mensuel sera immédiatement visible.

Menstruation retardée et grossesse

La grossesse est la cause la plus fréquente de retard de la menstruation chez les femmes en âge de procréer. Les modifications du goût et des sensations olfactives, l'appétit, l'apparition de nausées et de vomissements matinaux, la somnolence et les sensations douloureuses dans les glandes mammaires témoignent du risque de grossesse ainsi que du retard des règles. Il est impossible de rejeter la possibilité d’une grossesse, même dans les cas où une relation sexuelle interrompue, un contact sexuel pendant la menstruation, les jours «sans risque» ou l’utilisation d’un préservatif, en présence d’un dispositif intra-utérin, prenant des contraceptifs oraux, etc. une méthode de contraception ne donne pas un effet contraceptif à 100%.

S'il y avait un retard de menstruation et que le mois précédent la femme avait eu des relations sexuelles, il est alors possible de déterminer la grossesse à l'aide de tests spéciaux. Le principe de fonctionnement de tous les tests de grossesse (bandelettes réactives, comprimés ou jet d'encre) est le même: ils déterminent la présence d'hormone gonadotrope chorionique (hCG ou CG) dans l'urine, dont la production débute dans le corps 7 jours après la fécondation de l'œuf. La concentration de hCG dans l'urine augmente progressivement et les tests modernes, même les plus sensibles, ne peuvent la déterminer qu'après un retard de la menstruation et au plus tôt 12 à 14 jours après la conception. "Lire" le résultat du test est nécessaire dans les 5 à 10 premières minutes. L’apparition dans cette période de temps, même d’une seconde bande à peine perceptible, indique un résultat positif et la présence d’une grossesse. Si la deuxième barre apparaît plus tard, le résultat n'est pas fiable. Lorsqu'un mois est retardé, il est recommandé de répéter le test de grossesse deux fois avec un intervalle de 2 à 3 jours afin d'obtenir un résultat fiable.

Il convient de rappeler que, même si elle vit sexuellement, une femme peut toujours tomber enceinte. Vous devez donc surveiller de près le cycle menstruel et faire attention au retard de la menstruation. Cependant, le retard dans la menstruation peut être causé non seulement par la grossesse, mais également par un certain nombre de raisons très diverses, parfois très graves et dangereuses pour la santé.

Autres causes de retard mensuel

La gynécologie se divise conditionnellement en deux grands groupes: les causes physiologiques et pathologiques du retard de la menstruation. Dans certains cas, le retard de la menstruation est causé par une transition spéciale, adaptée aux conditions du corps, et ne dépasse généralement pas 5-7 jours. Cependant, certaines de ces conditions sont limites et, si elles sont aggravées, des perturbations organiques peuvent survenir, entraînant un retard de la menstruation en tant que manifestation d'une pathologie particulière. Pour des raisons physiologiques peuvent être considérés:

  • le retard de la menstruation, causé par un stress émotionnel ou physique important: stress, augmentation du sport, charge d'entraînement ou charge de travail;
  • retard dans la menstruation en raison de changements inhabituels dans le mode de vie: changements dans la nature du travail, changement climatique brutal;
  • retard de la menstruation en raison d'une nutrition inadéquate et du respect d'un régime strict;
  • menstruation retardée pendant les périodes de changements hormonaux: puberté ou ménopause;
  • retard de la menstruation après l'abolition des médicaments hormonaux contraceptifs, causé par un hyper retard temporaire des ovaires après une hormone prolongée obtenue de l'extérieur. Si le retard mensuel est observé pendant 2-3 cycles, il est nécessaire de consulter un gynécologue.
  • retard de la menstruation après l'utilisation de préparations contraceptives d'urgence contenant une forte dose d'hormones;
  • retard de la menstruation dans la période postnatale, associé à la production de la prolactine, une hormone hypophysaire, qui est responsable de la sécrétion de lait et supprime la fonction cyclique des ovaires. Si une femme n'allaite pas, la menstruation devrait se rétablir environ 2 mois après l'accouchement. Avec la mise en œuvre de l'allaitement, les règles sont rétablies après le sevrage de l'enfant du sein. Toutefois, si le retard mensuel est supérieur à un an après l'accouchement, il est nécessaire de consulter un gynécologue.
  • menstruations retardées causées par le rhume (ARVI, grippe), maladies chroniques: gastrite, dysfonctionnement de la thyroïde, diabète sucré, maladie rénale, etc. d'autres, ainsi que de prendre certains médicaments.

Dans tous les cas (sauf dans les cas où le retard dans la menstruation est causé par des changements hormonaux ou une lactation liés à l'âge), le retard ne devrait pas dépasser 5 à 7 jours, sinon il est nécessaire de consulter un gynécologue pour prévenir le développement de maladies graves.

Les raisons pathologiques du retard de la menstruation incluent, surtout, les maladies de la sphère sexuelle. Dans ce groupe de raisons, il y a:

  • retard de la menstruation causé par des maladies inflammatoires (annexite, oophorite) et néoplasiques (fibromes utérins) des organes génitaux. Les processus inflammatoires au niveau des organes génitaux, en plus du retard de la menstruation, peuvent provoquer des sécrétions pathologiques et une douleur dans le bas de l'abdomen. Ces conditions nécessitent un traitement d'urgence, car elles peuvent entraîner des complications graves et la stérilité.
  • règles retardées, dues à des ovaires polykystiques et à des troubles hormonaux connexes. En outre, dans le cas des ovaires polykystiques, en plus des règles retardées, on observe une augmentation du poids corporel, l'apparition de la séborrhée et de l'acné, une croissance excessive des poils;
  • retard de la menstruation causé par le kyste du corps jaune de l'ovaire, résultant d'un déséquilibre hormonal. Pour la résorption du kyste du corps jaune et la restauration du cycle mensuel normal, le médecin prescrit un traitement hormonal;
  • menstruations retardées après un avortement, qui, bien que cela se produise assez souvent, n’est pas la norme. La raison du retard de la menstruation après un avortement peut être non seulement un changement brutal de l'état hormonal, mais aussi des lésions mécaniques infligées lors du curetage de l'utérus;
  • menstruations retardées en raison d'une grossesse gelée ou extra-utérine, fausse couche à un stade précoce, nécessitant une intervention médicale d'urgence;
  • menstruation retardée en raison d'un gain de poids critique pour la santé ou d'une perte de poids. Pour les femmes souffrant d'anorexie, le retard de la menstruation peut entraîner leur arrêt complet.

Ainsi, quelles que soient les raisons, le retard de la menstruation constitue la base d’une visite immédiate chez le gynécologue.

Inspection à la fin du mois

Pour établir les raisons du retard de la période mensuelle, des examens supplémentaires peuvent être nécessaires pour compléter l'examen gynécologique:

  • mesure et affichage graphique des changements de la température basale, permettant de vérifier la présence ou non de la commission d'ovulation;
  • détermination des taux sanguins d'hCG, d'hormones ovariennes, d'hypophyse et d'autres glandes;
  • diagnostic échographique des organes pelviens pour déterminer la grossesse (utérine, ectopique), les lésions tumorales de l'utérus, les ovaires et les autres causes de retard de la menstruation;
  • CT et IRM du cerveau pour exclure les tumeurs hypophysaires et ovariennes.

En cas de détection de maladies associées au retard de règles, des consultations sont effectuées auprès d'autres médecins spécialistes: endocrinologue, diététicien, psychothérapeute, etc.

En résumé, il convient de noter que le retard des règles, quelles que soient les circonstances, ne doit pas être laissé sans l'attention de la femme. Un changement banal du temps, une joyeuse attente de la maternité, ainsi que des maladies graves peuvent retarder les règles. En cas de retard de la menstruation, une consultation opportune avec un médecin vous évitera des soucis et des expériences inutiles, qui pourraient aggraver considérablement cette condition. Dans les familles où les filles grandissent, il est nécessaire de mener une éducation sexuelle compétente, en expliquant, entre autres, que le retard des règles est un problème qui doit être résolu conjointement avec la mère et le médecin.

Pourquoi le retard de la menstruation. Causes autres que la grossesse. Que faire

Normes de retard mensuel chez les filles et les femmes d'âges différents

Toute femme connaît son taux de menstruation individuel. L'absence de retards mensuels indique un état de santé normal du système de reproduction. Les femmes et les filles d'âges différents peuvent avoir leur période de retard du flux menstruel permise.

Selon les médecins, le retard de pertes sanguines vaginales sanglantes peut être considéré comme normal pendant 1 à 7 jours si, dans ce contexte, le corps de la femme ne présente pas de "symptômes secondaires". Si la femme se sent bien et ne souffre pas, alors de tels retards sont considérés comme acceptables. Mais chaque tranche d'âge a sa propre limite de telles attentes.

Faites attention! Chez les filles, la ménarche (première régulation) est attendue dans le groupe d’âge des 11-15 ans. Et au cours des deux premières années, il sera difficile d’attendre une régularité de ces rejets. À un jeune âge, un délai de sortie de 5 jours ne devrait pas susciter d'inquiétude.

Si, après deux ans, les règles ne se sont pas stabilisées, vous devez contacter votre gynécologue pour déterminer le fonctionnement normal de l'utérus et des ovaires. La période «sèche» d'une femme et d'une fille en bonne santé est de 28 à 35 jours. C'est à travers cette période que les saignements se produisent mensuellement.

Phases du cycle menstruel

Chez les femmes plus âgées, la fonction sexuelle est en déclin, ce qui est un processus naturel et inévitable. À chaque nouveau mois, les menstruations seront retardées, ce qui augmentera progressivement jusqu'à ce qu'elles cessent complètement.

Le taux moyen de ménopause chez les femmes est de 44 à 50 ans. Mais il existe des exceptions dysfonctionnement ménopausique des ovaires dans un sens ou dans l'autre.

Causes de la menstruation retardée

Retard de la menstruation (les principales raisons, en dehors de la grossesse, pourquoi il y a un retard de menstruation):

  • Causes gynécologiques;
  • Pas de raisons gynécologiques.

Les raisons des longues périodes d'attente sont de nature gynécologique (à l'exception de la grossesse) et non gynécologique.

Le retard de la menstruation peut avoir des causes gynécologiques et non gynécologiques.

Causes gynécologiques:

  1. la puberté;
  2. maladies (ovaire polykystique, myome utérin, grossesse extra-utérine, kyste de l'ovaire);
  3. la ménopause;
  4. utilisation à long terme de médicaments contraceptifs;
  5. lactation.

Causes non gynécologiques:

  1. le stress;
  2. changement climatique;
  3. régime alimentaire;
  4. l'anorexie;
  5. mauvaise écologie;
  6. maladies (ARVI, gastrite, maladies de la thyroïde et des reins, diabète sucré);
  7. intoxication;
  8. exercice excessif;
  9. en surpoids.

Il est important de se rappeler! Certains médicaments utilisés dans le traitement du système génito-urinaire, les ulcères d'estomac et la dépression peuvent retarder la menstruation.

Maintenir un mode de vie malsain, consommer de la drogue, prendre de grandes doses d’alcool et fumer - tout cela peut changer l’arrivée mensuelle régulière de la menstruation.

Il y a des cas où avec un résultat de test négatif, il y a un retard de cycle significatif. Un tel échec, qui dure plus de 7-15 jours, peut être dû à des préparations hormonales.

L'erreur du test est également possible si le délai est mensuel et que le test est négatif.

Les raisons pour lesquelles le retard de la menstruation, et le test est négatif

Dès qu'il y a un délai dans la réglementation, les femmes utilisent des tests rapides pour déterminer la grossesse. Tous les tests fonctionnent sur le même principe - déterminer le niveau de hCG dans l'urine de la femme. Si cet indicateur est normal, le résultat ne dépasse pas 5 Mme / ml. À partir du 7ème jour de grossesse, ce chiffre est multiplié par 5.

Les erreurs de test peuvent provenir principalement du non-respect des instructions et d'un produit de mauvaise qualité. Il existe de nombreux tests qui donnent des erreurs dans la maladie rénale et le déséquilibre hormonal. La violation de l'intégrité de l'emballage et la durée de vie expirée ne garantissent pas non plus un résultat de test fiable.

Une femme peut obtenir un résultat de test faussement négatif avec un léger délai, lorsque 3 jours ne se sont pas écoulés depuis le retard de la menstruation. Une autre cause de fausse information peut être une ovulation tardive du cycle précédent. Une concentration insuffisante de la composition d'urine donne des résultats peu fiables.

Par conséquent, devrait être testé à la première miction quotidienne. Une grossesse avec une pathologie (congelée ou ectopique) n'indiquera pas une augmentation du taux d'hCG dans le sang.

Un faux positif arrive moins souvent qu'un faux négatif. Ce résultat peut être le cas d’une interruption très précoce de la grossesse, qui indique le taux réel d’hCG au moment de la grossesse. Les tumeurs formées sur le fond de la perturbation hormonale, contribuent à la production de hCG, ce qui peut induire une femme en erreur.

Une réponse positive au test peut être dans le cas d'un avortement récent (fausse couche, avortement). L'utilisation de certains médicaments dans le traitement de l'infertilité peut également entraîner de faux résultats.

La deuxième bande pâle et floue du test donne une raison de refaire le test après 3-5 jours, et dans le cas d'une FIV, il faudra attendre 10-15 jours. L'erreur du test est bien sûr possible, aussi les médecins recommandent-il de revérifier le résultat deux fois de plus.

Combien de jours le retard de la menstruation peut-il durer sans la survenue d'une grossesse?

Cela ne pose pas de problème, le délai de réglementation est de 5 à 7 jours pour les femmes en âge de procréer et à un âge moyen. Dans le cas des femmes plus âgées, dans le contexte de la ménopause, le délai maximum peut être d'environ six mois. Le délai dans l’arrivée de la menstruation après le premier rapport sexuel est de 2 à 4 jours.

Pas de menstruation: attendre ou agir?

L'absence de l'apparition de jours critiques dans la semaine qui suit l'apparition des symptômes de leur apparition peut être considérée comme la norme. Si le délai autorisé a expiré, vous devez commencer à agir. Le premier selon le plan devrait être le test de grossesse.

Si la grossesse n’est pas confirmée et que la période d’attente normale a expiré, vous devez vous rendre immédiatement à la clinique prénatale. À la réception, vous devrez parler de votre santé, de l'apparition de nouveaux symptômes, pour pouvoir être examiné et testé.

Les médecins font attention! Un retard important dans la régulation ne peut être attribué à des facteurs externes et à des processus physiologiques normaux. Cela marque le début des processus pathologiques, qui doivent être intervenus le plus rapidement possible.

Si la poitrine fait mal mais qu'il n'y a pas de menstruation, que dit-elle?

Avant le début des jours critiques, un nombre important de femmes remarquent un gonflement, une douleur et une sensibilité des glandes mammaires. Si la poitrine fait mal et que les règles ne sont pas arrivées, cela peut être un signe du début de la naissance d'une nouvelle vie.

Cela se produit dans 70% des cas. Si la grossesse n’est pas venue et que les glandes mammaires continuent de s’embêter, alors dans 20% des problèmes liés à la mastopathie.

Les 10% restants sont attribués à: la présence d’une infection dans les glandes mammaires:

  • oncologie de ces organes;
  • processus d'ovulation;
  • conséquence d'un exercice actif (fatigue musculaire);
  • déséquilibre hormonal;
  • zona.

Pourquoi l'estomac fait-il mal et il n'y a pas de menstruation?

Il peut aussi y avoir une douleur dans l'abdomen en l'absence de menstruation. Certaines femmes éprouvent des sensations douloureuses lors de l'ovulation lorsque les follicules se cassent. Il s’agit d’un processus normal, attribué aux caractéristiques individuelles de l’organisme.

Des problèmes de nature gynécologique peuvent également être accompagnés de douleur. Les femmes commencent à faire attention aux processus inflammatoires après l'apparition d'une douleur intense. Si de telles inflammations sont ignorées et non traitées, elles peuvent à l'avenir donner lieu à de graves maladies.

Le liquide qui s'est accumulé dans les trompes de Fallope et qui empêchera l'apparition de la menstruation peut causer des douleurs abdominales.

La douleur acyclique provoque dans la plupart des cas une lithiase urinaire. Pour causer des problèmes peuvent pointes, cystite, colite. Si, en plus de l'abdomen, la femme s'inquiète d'une sensation distendue dans les glandes mammaires, vous pouvez suspecter un myome. Pour les douleurs abdominales et l’absence de régulateurs, il convient d’examiner la possibilité d’exclure une grossesse extra-utérine.

Combien pouvez-vous pas vous inquiéter?

Il est important de se rappeler! Pour chaque femme, la durée du cycle menstruel peut durer une période différente. Le plus souvent, le cycle établi (21-35 jours) accompagne une femme tout au long de son âge de procréer, de 18 à 45 ans.

Le point de départ tombe le premier jour de sortie et dure jusqu'à l'arrivée du lendemain.
Chez une femme en bonne santé pendant 1 à 3 jours avec des périodes régulières d'inquiétude, il n'y a aucune raison.

Ménstruation retardée 1 à 4 jours: causes

Les raisons les plus courantes du retard (1 à 4 jours) sont les suivantes:

  1. rhume récent;
  2. effort physique excessif;
  3. changement climatique;
  4. changement brusque de pouvoir;
  5. dépression émotionnelle, nerveuse.

Si le délai est de 5 mois (test négatif): existe-t-il un problème ou pas?

Avec 5 jours d'attente pour l'arrivée des règles, il est trop tôt pour parler d'une pathologie quelconque, car elle se situe dans la plage normale. La femme a le temps avant de prendre des mesures actives.

La raison de l'échec de la régularité du cycle peut être les conséquences d'un bourreau de travail, qui conduit à l'épuisement du corps, au manque de sommeil et à une vitalité réduite. En l'absence de sensation de malaise et de symptômes désagréables, on peut dire qu'il n'y a pas de problème.

Délai mensuel de 6 à 10 jours. Causes autres que la grossesse

[box type = "warning"] Les médecins font attention! Retard mensuel de 6 à 10 jours - le premier appel d'une femme. Il peut signaler un état limite, une grossesse ou une maladie. [/ Box]

À l'exception de la grossesse, les médecins ont qualifié ce délai d'aménorrhée secondaire. Une grossesse très extra-utérine est une condition très dangereuse pour une femme qui devrait être exclue en premier lieu.

Les symptômes de cette grossesse sont:

  • douleur dans la région lombaire et au bas de l'abdomen;
  • se sentir faible;
  • des nausées;
  • des vertiges;
  • l'apparition de pertes vaginales brun, couleur brune.

Si vous remarquez ces symptômes, vous devez vous rendre immédiatement à la clinique prénatale. Ignorer une grossesse extra-utérine provoque des saignements abondants et une infertilité.

Report mensuel de 10 jours ou plus: commencez à chercher la cause avec votre médecin!

La santé de la femme et la présence d'un partenaire nécessitent des tests. Lorsque le fait de la grossesse n'est pas confirmé, il est nécessaire de consulter un médecin pour se soumettre à un examen et en identifier les causes.

Sur la base des résultats de l'examen, le gynécologue sera capable de détecter ou d'exclure des maladies:

Si le médecin n'a trouvé aucun problème gynécologique, vous devriez vous adresser à ses collègues. Un retard peut causer une maladie:

  1. Pancréatite;
  2. La duodénite;
  3. Gastrite chronique;
  4. Le diabète sucré;
  5. Pyélonéphrite;
  6. Maladies des glandes surrénales;
  7. L'anorexie.

Retarder 2 semaines ou plus

Attendre des jours critiques de plus de deux semaines ne laisse aucun espoir que tout soit en ordre avec le corps de la femme. Cet état ne peut être ignoré, même si la femme ne s'en préoccupe pas. Le voyage à la clinique prénatale devrait être organisé de toute urgence.

Que faire s'il n'y a pas de mois (2) mensuels, mais pas de grossesse

Si la réglementation ne vient pas après 2 mois, vous devez être examiné pour un dysfonctionnement ovarien. Cette maladie n'est pas indépendante, car elle est causée par des facteurs tels qu'une maladie virale ou infectieuse; maladies des organes génitaux, des reins, de la thyroïde, de l'estomac.

Dès qu'une femme a découvert un écoulement vaginal qui ne ressemble pas à la menstruation, elle devrait être envoyée à la clinique. Après avoir refusé de prendre des contraceptifs, les jours critiques devraient commencer dans 2-3 mois, si cela ne se produisait pas et s'il y avait un malaise au bas de la page - la visite à la clinique prénatale n'est pas reportée.

Pas de mois 3 mois, mais pas enceinte

Attendre l’arrivée de la menstruation dans les 3-6 mois a reçu un nom médical - aménorrhée. Sa cause est une maladie grave du domaine gynécologique, qui doit être examinée et examinée par un spécialiste.

Pourquoi il n'y a pas de règles après un avortement

Il est important de se rappeler! Chaque femme après l'interruption de grossesse, le cycle menstruel est restauré de différentes manières.

Dans cette situation, il convient de prendre en compte le moment et la méthode de la grossesse avortée, les caractéristiques physiologiques de la patiente. Sous condition d'un résultat normal de l'opération, après 1 mois. après l'avortement, les régulateurs devraient commencer. Le premier jour du cycle doit être considéré comme la date de l'opération.

Les médecins font attention! S'il n'y a pas de menstruations 31 jours plus tard après un avortement chirurgical, il est recommandé de consulter un médecin pour éviter les problèmes de santé.

Retard du mois pendant l'allaitement

Le retour de la menstruation chez les mères récentes dépendra du processus de lactation, dans lequel un taux élevé d’hormone-prolactine responsable du lait maternel est noté dans le sang. Si le processus de lactation naturelle n'est pas mis en œuvre (césarienne, refus d'allaiter au sein, autres raisons), le cycle sera rétabli après un mois.

Dans ce cas, le délai maximum après la livraison peut durer environ 8 semaines. Pendant la lactation, la normalisation du cycle menstruel est un processus purement individuel. Cela peut prendre 2-3 ans.

Il est important de se rappeler! Pour prédire avec précision le début du rétablissement du cycle menstruel après l'accouchement, il est nécessaire de prendre en compte:

  • cycle d'alimentation;
  • type d'alimentation (mixte, à la demande, régulière).

Si la mère nourrit le bébé à la demande du bébé, le congé mensuel sera rétabli un an après l'accouchement. Avec une alimentation mixte, vous pouvez vous attendre à un retour de la menstruation après 3-4 mois. Dans 80% des femmes qui accouchent, les jours critiques surviennent après le sevrage du bébé.

Attention: des raisons dangereuses pour le retard

Des raisons dangereuses pour le retard:

  • Andexite;
  • Ovaire polykystique;
  • Endométriose.

Les maladies gynécologiques et endocriniennes sont à risque. Les maladies des ovaires, des glandes surrénales et de la glande thyroïde peuvent causer le syndrome des ovaires polykystiques et conduire à la stérilité.

Annexite - un processus inflammatoire dans les appendices utérins provoque une défaillance hormonale. L'endométriose ou fibromes utérins est une tumeur bénigne pouvant dégénérer en néoplasme malin.

Quels sont les risques de retards mensuels fréquents?

Laisser de côté les retards périodiques n'est pas recommandé. Et s’ils deviennent fréquents, il est totalement impossible de faire preuve d’une négligence envers la santé d’une femme.

Les gynécologues insistent! Ignorer les retards fréquents et fréquents engendre l'apparition de maladies chroniques, d'infertilité et d'oncologie génitale.

Que faire s'il n'y a pas de mois?

Le retard oblige la femme à rester anxieuse pendant une semaine puis à être envoyée dans un centre médical. Toute déviation du cycle menstruel par rapport à la norme est une raison pour contacter la clinique prénatale.

En collaboration avec le gynécologue, vous découvrirez la cause de l'échec du cycle menstruel. Cela nécessitera des tests, des tests de grossesse, un examen par un endocrinologue et un spécialiste en échographie.

Dans le cas d'un cycle menstruel instable chez une fille (durée inférieure à 2 ans), du début de la ménopause chez une femme âgée et d'un retard hebdomadaire acceptable, vous ne devez pas paniquer et essayer de provoquer des règles.

Important à savoir! Chez les femmes qui n'ont pas atteint la ménopause et qui ont dépassé l'âge de la menerche, les retards permanents des jours critiques sont anormaux. Par conséquent, après avoir établi les raisons du retard, il convient de prendre des mesures pour rétablir le caractère cyclique du règlement.

Est-il possible de causer mensuellement pendant le retard

Il est possible de provoquer une hémorragie mensuelle pendant un délai, sous la surveillance d'un médecin ou à domicile. Presque tous les médicaments utilisés pour rétablir le cycle menstruel sont hormonaux.

Vous pouvez obtenir l'effet souhaité en les prenant si une femme a des problèmes d'hormones et une déficience d'une certaine substance dans le corps.

Comment causer mensuellement pendant le retard à la maison

Après avoir établi le tableau hormonal du patient, le gynécologue recommande l’utilisation de préparations spéciales selon le schéma. Souvent, les femmes utilisent des infusions à base de plantes qui provoquent l'apparition de la menstruation. À la maison, les menstruations peuvent être déclenchées par des médicaments, des décoctions à base de plantes, des bains chauds, de fortes doses de vitamine C et des exercices actifs.

Décoction à base de plantes:

Herbes prises dans 2 c. et trempé 1 l. eau bouillante, consommée après 12 heures d’exposition pendant un jour. Pour appeler le mensuel également boire une décoction de pelures d'oignon, gingembre.

Médicaments contre l'insuffisance hormonale (Duphaston et autres en cas de retard de la menstruation)

Au cas où aucun problème de santé grave n’aurait été identifié, les médecins prescrivent des médicaments spéciaux qui stimulent l’arrivée des jours critiques.

Ces médicaments comprennent:

Duphaston a prescrit 1 comprimé deux fois par jour pendant 5 jours. En cas de problèmes de santé graves, l’endocrinologue peut vous prescrire un autre schéma thérapeutique. Le plus souvent, le congé attendu depuis longtemps apparaît au bout de 2-3 jours de prise du médicament.

L’effet attendu de Duphaston est fourni par la concentration de progestérone. En cas de grossesse, ce médicament ne fera pas de mal au fœtus et ne pourra pas mettre fin à la grossesse. Duphaston ne donnera des résultats que si un échec hormonal est détecté.

Si le retard est dû au stress, Pulsatilla aidera à accélérer l’apparition de la menstruation, dont 6 granules fluidifient le sang. Cause urgente mensuelle peut recevoir Postinora.

Le problème de retarder la menstruation ne doit pas amener les femmes à rechercher des moyens de les accélérer sans déterminer la cause de cette affection.

Il est important de se rappeler! Tout retard dans le cycle menstruel est un échec, dont il faut préciser la cause.

Il est impératif de contacter un spécialiste avec des retards mensuels fréquents pour éliminer les maladies graves, notamment les tumeurs malignes, les troubles mentaux, la stérilité et d'autres maladies gynécologiques.

Vidéo sur les raisons du retard de la menstruation avec un test négatif

Le test menstruel différé est négatif. Pourquoi et que faire:

Sur les raisons du retard de la menstruation, si le test est négatif chez les adolescentes, chez les femmes:

Pendant combien de temps le test de grossesse indiquera avec précision le résultat à 100%:

Les raisons du retard de la menstruation, sauf la grossesse

Face aux règles retardées, chaque femme commence à s'inquiéter: n'est-elle pas enceinte? Naturellement, la première chose qu'elle fait dans ce cas, c'est qu'elle se rend à la pharmacie et achète un test de grossesse. Supposons que le test montre un résultat négatif. D'abord, la femme va se calmer: il n'y a pas de grossesse. Et ensuite? Ensuite, bien sûr, on se demande quelles sont les raisons du retard de la menstruation, sauf pour la grossesse.

Avant de passer à l’étude des causes possibles de retard, il est utile d’examiner le mécanisme d’apparition de la menstruation et de déterminer le cycle menstruel. Malheureusement, beaucoup de filles et de femmes ne connaissent pas assez la structure de leur propre corps. Nous éliminerons l'analphabétisme.

Quel est le cycle menstruel

Le cycle menstruel est un processus continu dans le corps de la femme qui assure les fonctions de reproduction. Ce processus commence, assez curieusement, dans ma tête. Pour que la menstruation rencontre le cortex cérébral. Malheureusement, les scientifiques ne sont toujours pas parvenus à déterminer exactement quelle partie de celle-ci contrôle le processus. Cependant, pour nous maintenant, ce n'est pas si important. Il est important que le cortex cérébral transmette des informations à l'hypothalamus et à l'hypophyse. Les deux produisent des hormones importantes qui régulent le fonctionnement de l'utérus et des ovaires. De plus, ce sont l'hypophyse et l'hypothalamus qui sont responsables du travail de nombreuses autres glandes à sécrétion, également impliquées dans le cycle menstruel.

Si la fécondation a lieu et que l'ovule est implanté dans la couche muqueuse, il se produit un retard de la menstruation tout à fait naturel, qui dure jusqu'à la fin de la grossesse et un peu plus longtemps encore si la femme allaite. Et si l'œuf n'est pas fécondé, le corps jaune cesse de produire de la progestérone et commence à diminuer progressivement, la couche muqueuse de l'utérus est rejetée et laisse sous forme de menstruation. Le détachement de l'excès de mucus endommage inévitablement les vaisseaux sanguins, ce qui provoque un saignement.

La première menstruation - la ménarche - commence chez une fille de 12 à 14 ans. Comme les adolescents n’ont pas encore établi d’hormones, le cycle de la fille n’est généralement pas régulier au cours des deux ou trois premières années. Cependant, au bout de 2 ans, le problème devrait être réglé et, plus tard, le retard des règles, mis à part la grossesse, devrait inquiéter la fille. Le retard est considéré comme une situation où le retard mensuel est supérieur à 5 jours. Une à deux fois par an, ces retards sont tout à fait normaux, mais s’ils vous dérangent plus souvent, vous devriez alors consulter un médecin et déterminer quelle en est la raison.

Causes des règles retardées autres que la grossesse

Dysfonctionnement ovarien

Lorsqu'une femme se présente chez le médecin avec un cycle irrégulier, de nombreux médecins lui diagnostiquent un dysfonctionnement ovarien. Cependant, il faut comprendre que le dysfonctionnement ovarien est le cycle irrégulier et le retard constant des règles, sauf en cas de grossesse. C’est-à-dire qu’avec ce diagnostic, le médecin ne fait qu’énoncer la situation. Et les causes de dysfonctionnement peuvent être très différentes, et il est très important de déterminer la cause spécifique des retards.

Stress et exercice

Les causes les plus courantes de retard de la menstruation, à l'exception de la grossesse, sont une variété de tensions nerveuses, de stress, etc. Des conditions de travail difficiles, des examens, des problèmes familiaux, tout cela peut entraîner des retards. Le corps d'une femme perçoit le stress comme une situation difficile dans laquelle une femme ne devrait pas encore accoucher. Il est nécessaire de prendre soin de changer la situation: contactez un psychologue familial, changez de travail ou apprenez à vous rapprocher de la situation. Gardez à l'esprit que le surmenage et le manque de sommeil constituent également un stress important pour le corps.

Une activité physique excessive ne contribue pas non plus à la régularité du cycle menstruel. On sait que les athlètes professionnels ont souvent des problèmes de retard de la menstruation et même d'accouchement. Les mêmes problèmes concernent les femmes qui ont menacé le travail physique. Il vaut mieux laisser cela aux hommes.

Changement climatique

Souvent, les femmes qui passent du temps à l'extérieur de la maison connaissent des retards de menstruation. Un changement climatique marqué est également une situation stressante pour le corps. En outre, le retard peut être dû à une exposition excessive au soleil ou à l'utilisation abusive d'un lit de bronzage. À propos, une quantité excessive d'ultraviolets dans la vie d'une femme peut avoir des conséquences bien plus désagréables, notamment un cancer de la peau.

Problèmes de poids

Les scientifiques ont longtemps constaté que le tissu adipeux est directement impliqué dans tous les processus hormonaux. À cet égard, il est facile de comprendre que les raisons du retard de la menstruation, outre la grossesse, peuvent également être dues à des problèmes de poids. En outre, les excès et le manque de poids peuvent provoquer un retard.

La couche adipeuse, en cas d'excès de poids, accumule de l'œstrogène, ce qui affecte négativement la régularité du cycle. L'insuffisance pondérale est beaucoup plus compliquée. Le jeûne prolongé, ainsi que la perte de poids en dessous de 45 kg, est perçu par le corps comme une situation extrême. Le mode survie est activé et, dans cet état, la grossesse est extrêmement indésirable. Dans ce cas, il est possible non seulement de retarder la menstruation, mais aussi son absence complète - l'aménorrhée. Naturellement, les problèmes de menstruation disparaissent avec la normalisation du poids.

Autrement dit, les grosses femmes ont besoin de perdre du poids, maigres - pour prendre du poids. L'essentiel est de le faire très soigneusement. Le régime alimentaire de la femme doit être équilibré: il doit contenir des protéines, des protéines, des lipides, des glucides, des vitamines et des oligo-éléments. Tout régime devrait être modéré et non épuisant. Il est préférable de les combiner avec un exercice modéré.

L'intoxication

L'intoxication aiguë du corps provoque également un retard de la menstruation. L'alcool, le tabac, la toxicomanie - tout cela est extrêmement négatif pour l'état de l'appareil reproducteur. La même réaction du corps peut entraîner un travail à long terme dans des usines chimiques dangereuses.

L'hérédité

Il est logique de vérifier avec maman et grand-mère si elles avaient des problèmes similaires. S'il y en avait, alors peut-être que tout est dans l'hérédité. Malheureusement, la cause exacte des problèmes héréditaires du cycle menstruel n'est pas toujours possible à établir.

Raisons gynécologiques du retard de la menstruation

Souvent, les raisons du retard des menstruations, à l'exception de la grossesse, résident dans diverses maladies gynécologiques. Ainsi, le retard de la menstruation est causé par diverses formations tumorales: fibromes utérins, kystes, cancer du col utérin. En outre, une variété d’enamériose et d’endométrite, d’adénomyose, de processus infectieux et inflammatoires dans le système génito-urinaire. Peut causer un retard et une spirale mal installée.

Il est particulièrement important de diagnostiquer les tumeurs à temps, qu'elles soient bénignes ou cancéreuses, car elles nécessitent un examen et un traitement urgents. Sinon, le résultat peut même être fatal. Cependant, les processus inflammatoires nécessitent également un traitement rapide car ils peuvent également avoir les conséquences les plus déplorables. Y compris l'infertilité.

Les fausses couches et les avortements affectent également le cycle menstruel. Premièrement, l'avortement provoque une restructuration orageuse et radicale du corps, en particulier dans le contexte hormonal. De plus, le curetage endommage inévitablement la muqueuse utérine. Cela et un autre entraînent un retard de la menstruation. Quelques mois après un avortement ou une fausse couche, le cycle menstruel redevient normal. S'il y a des pertes étranges ou si le cycle n'est pas établi avec le temps, il est judicieux de consulter à nouveau un médecin.

Les contraceptifs hormonaux sont un autre facteur affectant le cycle menstruel. En raison des hormones qu'elles contiennent, elles régulent le cycle menstruel en le soumettant au rythme des pilules. Après que la femme ait refusé les pilules pendant plusieurs mois, il peut y avoir des violations du cycle en raison de changements dans les niveaux hormonaux.

Contraceptifs hormonaux d'urgence - il s'agit généralement d'une mesure forcée. Cependant, il ne faut pas en abuser. Après tout, nous parlons encore d’un changement brutal du fond hormonal, qui ne passe jamais sans laisser de trace.

Syndrome des ovaires polykystiques

Dans certains cas, la cause du retard des menstruations, sauf pour la grossesse, peut être une pathologie telle que le syndrome des ovaires polyskystiques (SOPK). Sous ce nom se cache de graves troubles hormonaux associés à une perturbation des ovaires, augmente la production d'estragon et d'androgènes. En outre, la maladie se caractérise par un dysfonctionnement du pancréas et du cortex surrénalien.

Souvent, ce diagnostic peut être posé simplement par l'apparition d'une femme. En raison de la production accrue d'androgènes, elle est souvent en surpoids, elle a des poils masculins, c'est-à-dire des lèvres, des cuisses, des poils excessifs dans la région de l'aine, etc. Cependant, l'apparence n'est, après tout, pas un indicateur à 100%. Ainsi, chez les femmes de l’Est, les poils du visage sont une conséquence de leurs caractéristiques nationales et non d’une violation. Donc, dans tous les cas, il est nécessaire de faire les analyses.

Causes non gynécologiques des règles retardées

Les raisons du retard des menstruations, sauf pour la grossesse, peuvent être couvertes et non dans les maladies gynécologiques. Comme vous vous en souvenez, le cortex cérébral, l'hypophyse et l'hypothalamus sont responsables de l'ajustement du cycle. Ainsi, une perturbation du cerveau peut également affecter le cycle menstruel.

En outre, le diabète, les maladies de la glande thyroïde ou des glandes surrénales et d'autres maladies du système endocrinien. En règle générale, dans ce cas, la femme est confrontée à d'autres symptômes désagréables, allant de problèmes de poids à la détérioration de sa santé.

Médicaments

De nombreux médicaments, notamment les anabolisants, les antidépresseurs, les diurétiques, la tuberculose et d’autres médicaments. Par conséquent, si le retard du cycle menstruel est survenu lors de la prise de nouveaux médicaments parmi ceux énumérés ci-dessus ou un autre, il est judicieux de consulter un médecin. Si une telle opportunité se présente, il convient de remplacer le médicament par un autre médicament ne causant pas de tels effets.

Point culminant

Les femmes plus âgées peuvent soupçonner la ménopause comme une cause de retard de la menstruation, autre que la grossesse. En moyenne, vers 50 ans, les femmes commencent à ressentir des changements dans leur corps: la menstruation devient irrégulière, leur intensité change, et bien plus encore. Tout cela suggère que la période fertile (de reproduction) de la vie d'une femme touche à sa fin. La production de progestérone et d’autres hormones féminines est réduite, ce qui entraîne tous les changements susmentionnés.

Avec le temps, les règles de la femme cessent complètement. Je voudrais avertir les femmes qui assument le début de la ménopause: n'abandonnez pas immédiatement la contraception, car avant que la menstruation ne disparaisse complètement, il existe une certaine période pendant laquelle le cycle chez la femme est irrégulier. Parfois, le corps manque 1-2 mois, après quoi le mois renouvelé. Il y a un risque de grossesse non désirée. À cet âge, une femme est rarement prête à accoucher et, même maintenant, cela peut être dangereux pour la mère et l'enfant.

Quels sont les risques de menstruations persistantes?

En soi, le retard de la menstruation, sauf pour la grossesse, n’est pas dangereux, bien plus dangereux sont les raisons qui causent ce symptôme. Il est très important de dépister dans les premiers stades de nombreuses maladies dont les symptômes peuvent être retardés. De plus, la femme elle-même est beaucoup plus à l'aise lorsque son cycle est régulier. Cela vous permet de planifier votre vie de manière plus fiable et, même plus tôt, de diagnostiquer une grossesse. Et dans certains cas, c'est très, très important.

Comme vous pouvez le constater, les raisons du retard des menstruations, à l’exception de la grossesse, peuvent être énormes, et il est difficile de déterminer quelle en est la raison réelle. Il est préférable de consulter un médecin afin qu’il effectue tous les tests et recherches nécessaires et établisse un diagnostic.

Après cela, le gynécologue vous prescrira le traitement qui vous convient le mieux ou vous dirigera vers le spécialiste approprié, en fonction des causes de la maladie: un endocrinologue, un oncologue, etc. L'essentiel est de ne pas s'inquiéter à l'avance. Dans la plupart des cas, la situation n'est pas si grave.