Causes et symptômes de la varicocèle bilatérale et droite. Conséquences et traitements

Infertilité

Cette maladie, comme la varicocèle, est assez fréquente chez les hommes.

Malheureusement, les prévisions sont décevantes et le nombre d'hommes souffrant de cette maladie ne cesse d'augmenter d'année en année.

Par conséquent, pour déterminer la varicocèle à ses débuts et pour y faire face efficacement, vous devez savoir quelles sont les nuances de la maladie et en quoi elle consiste.

Dans cet article, nous examinerons les causes de la varicocèle à droite, à gauche et des deux côtés.

Varicocèle gauche

Sous la maladie, la varicocèle comprend les varices, qui sont situées dans le scrotum et mènent directement à l'irrigation sanguine du pénis. Il existe des varicocèles gauche, droite et bilatérale.

Le plus souvent, selon les statistiques des urologues, ils sont référés par des patients atteints de varicocèle gauche.

C’est la raison pour laquelle la varicocèle gauche est considérée comme la plus répandue et, dans 100% des cas, environ 60% se trouvent dans le testicule gauche. Mais cela ne signifie pas que varicocèle droite ou bilatérale est une exception.

Varicocèle du côté droit: causes, symptômes, effets

Si vous regardez la structure anatomique du scrotum, vous pouvez voir que la grille circulatoire qui entoure les testicules n'est pas symétrique.

Les veines qui alimentent le scrotum en sang prennent des origines différentes. Par exemple, la veine droite se jette dans la veine cave inférieure.

Le côté gauche est le plus souvent sujet à des pathologies génétiques, mais le côté droit du scrotum est vulnérable au varicocèle.

Le fait est que la veine cave inférieure, qui transporte le sang vers le testicule droit, est souvent bloquée, ce qui entraîne l'apparition de la maladie.

Les principaux symptômes de la varicocèle à droite sont les facteurs suivants:

  1. Premièrement, les hommes ressentent une douleur aiguë dans la région du testicule approprié. La douleur peut être d'intensité variable, être constamment présente ou n'apparaître qu'après un exercice.
  2. Deuxièmement, la lourdeur dans l'aine, les sensations de douleur indiquent la présence de varicocèle.
  3. De plus, les symptômes peuvent diminuer ou au contraire empirer en fonction de l’ampleur de la maladie.

Dans la première étape, la varicocèle du testicule correct ne provoque aucune gêne pour la personne et ne peut pas être détectée à l'œil nu. Au deuxième stade, la palpation peut être bien palpée pour les varices, ceci peut être fait à la fois par l'homme et par l'urologue.

La troisième étape est accompagnée de douleur, de vaisseaux contractés et de bosses dans les veines. La non-traitement de la varicocèle droite ou d’un traitement inapproprié peut avoir des conséquences sur la stérilité, les futurs cancers, les tumeurs et les maladies infectieuses.

Les conséquences

Beaucoup d'hommes pensent que si la varicocèle ne comporte aucun danger, y compris la mort, vous ne pouvez pas la traiter du tout. C'est une mauvaise pensée. La maladie lancée peut avoir des conséquences graves et vous serez simplement désagréable d'avoir des relations sexuelles et de vider votre vessie.

Par conséquent, il est nécessaire de s’engager dans le traitement de la varicocèle, quel que soit le stade de cette maladie. Il existe différentes méthodes pour traiter la varicocèle du côté droit. En fonction du stade de votre maladie et des sensations gênantes que vous ressentez ou non, les méthodes de traitement sont sélectionnées par l'urologue.

Méthodes de traitement

À ce jour, il existe plusieurs moyens de se débarrasser de la varicocèle.

Si votre maladie en est au premier ou au deuxième stade et que l'examen n'est pas en position progressive, votre médecin peut vous prescrire de porter des sous-vêtements de compression ainsi qu'un traitement vasoconstricteur médical.

Si la situation est beaucoup plus grave qu'il n'y parait à première vue, vous pouvez choisir l'une des méthodes de traitement modernes.

  1. La première méthode est laparoscopique. Grâce à cette intervention, le médecin accède à la veine à l'aide d'un laparoscope et de trois trous pratiqués dans la cavité abdominale. Le chirurgien surveille ce qui se passe dans le corps et le déroulement de l'opération par l'intermédiaire du moniteur. Cette intervention se déroule sous anesthésie générale, mais malgré cela, les cas de rechute avec cette intervention sont minimes et ne représentent que 15% des cas.
  2. Une autre méthode courante de traitement de la varicocèle est la sclérotisation endovasculaire. Cette méthode de traitement implique l’introduction dans la veine d’une substance qui provoque un rétrécissement du vaisseau. La substance a une forme en spirale, détruisant ainsi le blocage des vaisseaux sanguins dans le système sanguin, normalise le travail de la grille.

Malheureusement, malgré le fait que cette méthode soit la moins douloureuse, son utilisation est interdite dans de nombreux cas en raison de la présence de nombreuses contre-indications.

Cette opération est assez difficile à réaliser et est réalisée sous anesthésie générale, mais le pronostic de rechute est le plus favorable.

Une récupération rapide après la chirurgie est une raison importante pour choisir une méthode de traitement similaire.

Varicocèle bilatérale: causes, symptômes, effets

La varicocèle bilatérale est également rare, de même que le côté droit.

Mais toujours, ne fait pas exception. La varicocèle bilatérale est une varice qui entoure les testicules des deux côtés.

Les symptômes de cette maladie se développent progressivement et souvent, la situation est négligée car elle ne provoque aucune gêne pour le patient pendant longtemps.

Afin de comprendre si vous êtes à risque pour cette maladie, vous devez vous familiariser avec les causes de cette maladie urologique.

  1. La varicocèle des deux côtés se présente sous la forme d'une anomalie vasculaire, qui a été obtenue dès la naissance, ainsi que du fait de maladies acquises associées au réseau vasculaire.
  2. En outre, les adolescents âgés de 13 à 16 ans sont à risque en raison du début de leur croissance active, les athlètes ainsi que les hommes soumis à un travail physique pénible.

Les symptômes de cette maladie sont une douleur qui peut être décelée dans l'aine, un renflement debout et couché, une rougeur du scrotum, des modifications de l'état de la peau, des douleurs dans les testicules.

Vous ne devriez pas traiter cette maladie sans une attention particulière. La conséquence de la varicocèle peut être un cancer, une infertilité, des maladies infectieuses. En outre, un homme peut perdre de la sensibilité et avoir des relations sexuelles ne lui apportera aucune joie, mais seulement de la douleur et de l'inconfort. Afin de vous protéger de telles conséquences, il convient d'examiner attentivement les méthodes de traitement.

Un traitement est-il possible?

Traitement des varikotsele bilatéraux engagés avec succès en Russie et à l'étranger. La chose la plus importante ici est le diagnostic opportun de la maladie. Aux premiers stades, le traitement est possible avec l’aide d’un traitement médicamenteux, ainsi que d’un contrôle total du mode de vie et de la nutrition.

Si la maladie est en phase 2 ou 3 en cours, il ne peut y avoir d'intervention chirurgicale. Par conséquent, avant de choisir l'option de traitement la plus optimale pour vous-même, consultez un urologue pour savoir ce qui sera le plus efficace dans votre situation.

Options de traitement

Si vous ne craignez pas que la maladie évolue, votre urologue peut vous prescrire des médicaments vasoconstricteurs.

En outre, il est nécessaire de compléter le médicament par un massage des testicules, le port de sous-vêtements de compression, l’absence d’effort physique intense et une modification de la nutrition.

Vous devez vous assoir sur un régime, arrêter de fumer et boire de l'alcool.

Vous aurez besoin de passer plus de temps à l'air libre pour ne recevoir que des émotions positives.

De plus, la varicocèle n'implique pas un long séjour dans la même position, surtout en position assise. Vous devez donc penser à prendre des vacances pendant plusieurs semaines.

S'il existe des indications pour effectuer l'opération, vous devez choisir l'une des méthodes proposées. Devrait vous diriger vers l'opération devrait après la réalisation des tests appropriés. Ceux-ci comprennent:

  • test sanguin;
  • spermogramme;
  • Échographie;
  • sonographie doppler;
  • analyse d'urine.

Si, selon tous les critères, l'opération est affichée, vous pouvez choisir l'une des méthodes proposées, qui peut être effectuée sous anesthésie générale et locale.

La rechute est-elle possible?

La chirurgie implique un pourcentage minimal de rechute. Si vous avez traité vous-même la maladie chez vous, le pourcentage augmente. Dans tous les cas, la possibilité de varicocèle récurrente dépend de vous.

Si vous ne respectez pas un mode de vie mesuré, les recommandations des médecins et que vous ne visitez pas systématiquement l'urologue pour un examen de routine, il est fort possible que vous fassiez bientôt une rechute.

Un organisme qui a déjà subi une maladie est enclin à l’acquérir à nouveau, de sorte que même une intervention chirurgicale n’est pas une panacée pour la maladie varicocèle.

Conclusion

Le fait que la varicocèle ne soit pas une maladie grave et grave ne signifie pas qu’elle devrait être ignorée, quelle que soit la partie du scrotum touchée, et qu’il est peut-être nécessaire de tout traiter en même temps pour éviter des conséquences désagréables ou une récidive. à l'avenir.

Varicocèle

Varicocèle - changements variqueux dans les veines du cordon spermatique, accompagnés d'une violation de l'écoulement veineux du testicule. Elle se manifeste par des douleurs tiraillantes et cambrées, une sensation de gêne et de lourdeur dans le scrotum, une dilatation visible des veines. Une inflammation ou une rupture de vaisseaux variqueux avec une hémorragie dans le scrotum peut survenir. La varicocèle progressive entraîne une diminution de la taille du testicule affecté, une altération de la spermatogenèse, le développement de la ménopause masculine précoce et de l'infertilité.

Varicocèle

La varicocèle est une maladie causée par les varices du cordon spermatique. En soi, la varicocèle ne menace pas la vie du patient et ne lui cause généralement pas beaucoup d’inquiétude. Le principal danger de la varicocèle est que la maladie peut entraîner le développement de l'infertilité masculine. Lors de l'analyse de l'éjaculat, une spermatogenèse altérée est déterminée chez 20 à 70% des patients atteints de varicocèle. Il existe des preuves d'une corrélation entre le degré d'altération de la production de sperme et la durée de la maladie. Dans certains cas, la varicocèle est accompagnée d'une douleur d'intensité variable.

Selon l'OMS, 15-17% des hommes souffrent de varicocèle. L'incidence de la maladie peut varier considérablement en fonction de l'âge et du lieu de résidence. À l'âge de 14-15 ans, la varicocèle est détectée chez 19,3% des adolescents, tandis que 5 à 7% des jeunes hommes en service militaire. La varicocèle est souvent pratiquement asymptomatique et les hommes ne demandent pas d’aide médicale. Lors de l'échographie, les signes de varicocèle sont déterminés chez 35% des hommes ayant atteint la puberté. Une varicocèle gauche est détectée chez un nombre considérable de patients, ce qui est dû aux différences anatomiques dans les systèmes veineux du testicule à gauche et à droite. À droite, les varices du cordon spermatique se développent chez 3 à 8% des patients, des deux côtés - entre 2 et 12%.

Causes de la varicocèle

La cause du développement de varicocèle peut ne pas être assez bon travail des valves des veines du cordon spermatique. Les valvules veineuses, qui empêchent normalement le reflux de sang, lorsque la charge augmente (tension physique, position verticale du corps) ne supportent pas la pression accrue. En raison de la pression accrue, les veines se dilatent progressivement pour former des ganglions veineux semblables à ceux d'une tumeur.

Les études modernes menées dans le domaine de la phlébologie ont identifié plusieurs causes de varicocèle primaire (idiopathique): tissu conjonctif insuffisant formant la paroi veineuse, sous-développement ou modifications de l'appareil valvulaire régional (veines du testicule et du cordon spermatique) et des veines principales période prénatale.

Certaines caractéristiques anatomiques peuvent entraîner une augmentation de la pression dans le système veineux rénal. L'hypertension veineuse provoque une défaillance des valves de la veine du testicule. Une solution de contournement se développe progressivement. Chez les patients, un flux sanguin inverse de la veine rénale dans la veine du testicule est détecté et de là au plexus uviforme. En tant que facteur provoquant le développement de la varicocèle, une augmentation de la pression intra-abdominale avec une tension prolongée de la paroi abdominale antérieure (constipation, effort physique intense, position debout constante) peut agir.

La varicocèle secondaire (symptomatique) est une complication du processus volumique au niveau des reins, du bassin ou de l'espace rétropéritonéal. Dans ce cas, la cause du développement de la maladie devient un obstacle à l'écoulement normal du sang des veines du cordon spermatique.

Classification de la varicocèle

On distingue les degrés de varicocèle suivants:

  • 0 degré. Les signes palpables de varicocèle ne sont pas définis. Les varices ne sont détectées que lors des études instrumentales (Doppler, ultrasons).
  • 1 degré. En position couchée, les veines ne sont pas palpables, tandis qu'en position debout, la dilatation des veines est déterminée par la palpation.
  • 2 degrés. La palpation en décubitus dorsal et en position debout détermine les veines dilatées.
  • 3 degrés. La dilatation du cordon spermatique et du testicule est visible à l'œil nu.

Symptômes de varicocèle

La gravité des manifestations cliniques de la varicocèle dépend du degré de varices. Au stade 0 et 1 de la maladie, les symptômes de la varicocèle sont absents. Les varices sont généralement détectées lors d'un examen de routine.

Au stade 2 de la varicocèle, les patients se plaignent de douleurs au scrotum. La sévérité de la douleur peut varier considérablement. Un certain nombre de patients ont noté que les inconvénients de la marche, certains patients ont des douleurs aiguës, ressemblant à des névralgiques. Peut-être une transpiration accrue, une sensation de brûlure dans le scrotum. De nombreux patients atteints de varicocèle se plaignent de dysfonctions sexuelles. Au cours de l'examen physique est déterminé par l'expansion des veines, atteignant le pôle inférieur du testicule et descendant en dessous. Le testicule du côté affecté est abaissé, entraînant une asymétrie et un affaissement de la moitié du scrotum.

Au stade 3 de la varicocèle, le lien entre douleur et activité physique disparaît. Les douleurs deviennent constantes, dérangent les patients au repos et la nuit. Un examen externe a révélé de nombreuses grappes de veines. Le scrotum augmente, son asymétrie devient plus prononcée.

Diagnostic de la varicocèle

Dans la majorité absolue des cas, le diagnostic de varicocèle n’est pas difficile pour un phlébologue. Le patient est interrogé pour déterminer les circonstances du développement et la durée de la maladie. Faites attention aux blessures possibles de la région lombaire.

Dans certains cas, l'examen externe a révélé des nœuds uviformes élargis. La palpation est déterminée par les veines molles et sinueuses du plexus uviforme. Chez certains patients, le testicule du côté affecté diminue de taille et devient mou.

En cas de varicocèle, l'examen de palpation est obligatoirement effectué en position horizontale, verticale et sous contrainte (lors d'un test de Valsalva). Si les veines dilatées à droite ne sont pas déterminées en position debout et en tension, il s'agit probablement d'une varicocèle primaire. L'expansion des veines avec une varicocèle bilatérale ou droite restant en position horizontale peut indiquer un processus symptomatique.

Pour exclure les formations volumineuses à l'origine d'une varicocèle symptomatique, une échographie des reins et de l'espace rétropéritonéal est obligatoire. La thrombose vasculaire, ainsi que les maladies conduisant au développement d'une varicocèle secondaire, peuvent être détectées par IRM ou par CT. Les patients ayant atteint l'âge de la majorité se voient prescrire un spermogramme (analyse de l'éjaculat). Souvent, on détecte une asthénozoospermie (activité réduite) et une oligospermie (diminution du nombre) de spermatozoïdes.

La thermométrie, les ultrasons scrotaux, le Doppler, la thermographie et la rhéographie sont des méthodes de diagnostic facultatives. Cependant, l'utilisation des ultrasons et de la dopéroscopie est souvent utilisée pour identifier la varicocèle subclinique. Des études de contraste sont effectuées pour déterminer la tactique de traitement: phlébographie transcrotale des testicules rénaux, phlébographie transcrotale des testicules rénaux. Dans certains cas, la phlébographie antérograde est réalisée avant, pendant et après la chirurgie.

Traitement varicocèle

Lorsque la varicocèle secondaire est nécessaire pour traiter la maladie sous-jacente. En cas de varicocèle primaire 0 et 1, aucun traitement chirurgical n'est requis. Des mesures sont prises pour éliminer la stagnation dans le bassin (limitation de l'activité physique, prévention de la constipation chronique, etc.). Parfois, les patients âgés ont un effet positif lorsqu'ils portent un suspenseur. Un traitement chirurgical est nécessaire avec la varicocèle de grade 2, accompagnée de douleurs intenses, et la maladie de degré 3

Indications pour le traitement chirurgical de la varicocèle:

  • syndrome de douleur;
  • asthénozoospermie et oligospermie;
  • décalage de la croissance testiculaire du côté affecté pendant la puberté;
  • défaut cosmétique.

Il existe trois groupes d'interventions chirurgicales contre la varicocèle: l'élévation testiculaire, l'embolisation de la varicocèle et l'excision veineuse.

L'excision des veines peut être réalisée depuis l'accès sous-lingual (à l'entrée du canal inguinal), inguinal (dans le canal inguinal) ou rétropéritonéal (à la sortie du canal inguinal). Ces dernières années, avec la varicocèle, les opérations de ligature des veines dilatées microchirurgicales et laparoscopiques sont de plus en plus effectuées, ce qui permet de réduire considérablement le pourcentage de complications et de récidives. Dans certains cas, les enfants et les adultes obtiennent de bons résultats avec une occlusion endovasculaire de la veine testiculaire.

Prévention de la varicocèle

En éliminant la stagnation dans les organes pelviens, on peut obtenir un effet bénéfique dans les premiers stades de la varicocèle. Il est conseillé aux patients de limiter les efforts physiques à long terme, de normaliser les selles, d'éliminer l'alcool, de prendre des vitamines, d'avoir une vie sexuelle régulière, de normaliser leur travail et de se reposer.

Varicocèle du testicule droit. Les étapes et les causes du développement. Diagnostic et traitement de la maladie

La varicocèle est un problème purement masculin caractérisé par l'expansion des veines du canal de la graine. La maladie peut entraîner des complications assez graves, notamment l'infertilité. Selon les statistiques, la maladie à droite se développe beaucoup moins fréquemment que la lésion des testicules à gauche ou par un processus bilatéral. Ce fait est une explication scientifique, mais peu importe de quel côté un changement pathologique se produit dans les veines, la maladie se manifeste et est traitée de manière égale.

Caractéristiques du développement de la varicocèle dans le testicule approprié

L'approvisionnement en sang du testicule est réalisé à l'aide d'une artère appelée testicule, un vaisseau qui s'étend de l'avant de l'aorte abdominale. La sortie inverse du sang se fait par le pseudo-plexus, à partir duquel le sang pénètre dans la veine. Vienne, située à gauche, pénètre dans la veine rénale et à droite tout le sang est collecté dans la veine cave inférieure. La position de la veine rénale (droite) à angle droit et sa propension génétique à des pathologies expliquent qu’elle est plus souvent soumise à un clampage à proximité d’organes et de vaisseaux que la veine cave inférieure. C'est pourquoi la varicocèle de l'organe gauche survient chez les patients dans la plupart des cas. Avec le développement de la maladie, la circulation sanguine normale sous l'influence de certaines causes est perturbée et une stagnation du sang se produit, ce qui provoque l'expansion des vaisseaux sanguins et contribue à la formation d'un réseau veineux étendu.

La varicocèle du côté droit est la conséquence d'un désordre génétique dans le développement des vaisseaux sanguins ou d'une maladie secondaire qui se développe à la suite d'une insuffisance veineuse. Le flux sanguin antiphysiologique est généralement désigné par le terme reflux: avec un tel changement, le sang ne quitte pas complètement le testicule et y reste en une certaine quantité. Reflux est divisé en:

  • Type primaire. Il se développe dans le cas de caractéristiques congénitales - avec sous-développement ou absence complète de valves dans les veines, faiblesse et amincissement rapide des parois vasculaires
  • Type secondaire. Ce type de flux sanguin physiologique se produit lorsque l'hypertension veineuse est observée. Un tel changement pathologique peut concerner les hommes adultes et est causé par la pression d'une tumeur en croissance sur la veine cave inférieure, des infections du système génito-urinaire qui entraînent un gonflement important des organes urinaires.

L'accumulation de sang entraîne sa stagnation, ce qui élève la température. Le sang peut pénétrer dans le tissu testiculaire. En réponse, ils commencent à produire des anticorps qui ont un effet néfaste sur le sperme. Ces modifications pathologiques, en premier lieu, violent la spermatogenèse chez un homme malade.

Si les signes de varicocèle commencent à se gêner pour la première fois déjà vers 30-40 ans, il est nécessaire d’exclure les néoplasmes des reins.

Comment se manifeste la varicocèle

La varicocèle du testicule droit procède souvent sans symptômes spécifiques et manifestes. Dans la plupart des cas, le diagnostic est posé à l'âge de 15-16 ans, c'est-à-dire lorsqu'un jeune homme se présente à un examen médical dans un bureau d'enregistrement et de recrutement militaire. Les varices du côté droit peuvent indiquer:

  1. Douleur dans le scrotum d'une nature différente. Ils peuvent tirer, donner à l'aine et augmenter sensiblement après l'exercice.
  2. Malaise en marchant
  3. Sensation de brûlure légère et intermittente

La manifestation de la maladie dépendra du degré de varices:

  • Au premier degré, il n'y a pratiquement aucun symptôme de varicocèle. Les vaisseaux élargis à travers la coquille du testicule ne sont pas visibles et ils ne peuvent pas être sondés.
  • Au deuxième degré, les vaisseaux dilatés peuvent être déterminés par sondage, ils deviennent visibles et si l'homme ment. À ce stade, il y a une gêne, une douleur dans le scrotum pendant l'exercice et chez certains hommes pendant les rapports sexuels.
  • Au troisième degré, le scrotum est élargi, asymétrique. Visuellement, dans le testicule, on peut voir des grappes de plexus veineux élargis d'aspect bleuâtre, qui sont également de plus petite taille que saines. Les douleurs deviennent presque constantes, ne disparaissent pas même pendant le sommeil.

Méthodes de diagnostic et de traitement

Si un patient présente une dilatation importante des testicules, que l’on peut voir et rechercher sans recourir à des méthodes instrumentales, il n’a aucun sens de prescrire des procédures de diagnostic spéciales. Si l'urologue a des doutes, la dopplerographie et l'échographie du scrotum sont prescrites. Ces deux études sont réalisées dans deux positions: debout et couchée. Assurez-vous de subir un examen complet du patient s'il subit une intervention chirurgicale.

La varicocèle de droite et celle de gauche ne sont complètement éliminées que par la chirurgie. Mais souvent, l'opération n'est pas assignée. Les raisons en sont l’absence de symptômes, l’âge du patient à l’âge adulte, l’absence d’effet négatif sur la sexualité et la fonction de reproduction. La faisabilité de l'opération dans chaque cas est évaluée individuellement. Sans traitement chirurgical ne peut pas faire si la maladie est accompagnée de:

  1. Douleur prononcée et persistante
  2. Formation d'un défaut esthétique sous la forme d'un scrotum asymétrique, petit testicule
  3. L'infertilité, qui se développe en raison d'une diminution du nombre et de la motilité des spermatozoïdes, qui est à son tour estimée par le spermogramme

En cas de détection de la maladie chez les adolescents, une intervention chirurgicale est donc généralement nécessaire. Si ce n’est pas le cas, la stagnation constante du sang dans la vie future peut nuire à la fonction de reproduction. Tout d'abord, lors de l'examen d'un patient lié à l'âge, il est nécessaire d'établir la véritable cause de la varicocèle du côté droit, car la maladie peut survenir en raison d'un néoplasme de structures proches. Dans ce cas, le retrait de ces tumeurs est montré, ce qui permettra la restauration du flux veineux normal.

L'effet de la varicocèle sur la capacité de concevoir d'un homme se découvre au moyen de spermogrammes.

Le traitement médicamenteux de la maladie n'est pas effectué. Les médicaments ne peuvent être prescrits que pendant la période postopératoire pour renforcer les défenses de l'organisme et normaliser la formation de spermatozoïdes de haute qualité. La maladie peut être la cause principale de l’absence de conception chez les femmes. Cela a un effet négatif sur la fonction sexuelle. Pour éviter cela, il est nécessaire de consulter périodiquement un urologue, qui peut dire avec certitude si une intervention chirurgicale est nécessaire.

Varicocèle à droite: définition et étendue de la maladie

La varicocèle droite est une maladie qui touche exclusivement les hommes et se manifeste dans le reflux veineux pathologique et les varices du cordon spermatique et du testicule à droite, ce qui peut entraîner une diminution de la capacité de fertilisation chez les hommes.

La varicocèle à droite est une variante moins courante de la maladie que la varicocèle gauche ou la varicocèle bilatérale. En règle générale, cela est dû à la caractéristique anatomique.

Les veines droites du testicule et du cordon spermatique forment le plexus vasculaire, qui recueille le sang veineux dans la veine testiculaire, qui se jette à son tour dans la veine rénale, à droite sous un angle aigu, qui contribue moins à la stase veineuse qu'à gauche, où la veine testiculaire tombe à gauche veine rénale à angle droit.

Dans le cas de la confluence de la veine testiculaire dans la veine cave inférieure, ainsi que dans le cas du développement particulier de l'appareil valvulaire de la veine cave inférieure et du système veineux, une dilatation des varices se développe du côté droit.

Le reflux primaire survient chez les enfants et les adolescents et sa cause principale est des modifications congénitales des valves du vaisseau, lorsque la valve est absente ou pas assez proche, ce qui entraîne une stagnation du sang dans le système veineux.

Le reflux secondaire se développe à un âge avancé, lorsque le facteur principal est l'augmentation de la pression dans la veine cave inférieure, la veine rénale, la cavité abdominale et le petit bassin, en particulier dans le cas d'une tumeur rétropéritonéale du rein droit, sa germination et la compression de la lumière de la veine cave inférieure.

En règle générale, la varicocèle chez les hommes ne met pas la vie en danger, mais si le représentant du sexe fort veut avoir des enfants, il a définitivement besoin d'un traitement.

Selon la classification de l'OMS, on distingue les stades suivants de cette maladie:

  1. Zéro, subclinique. Il n'y a aucune plainte et aucun changement visible à ce stade. Lorsque l'échographie - Doppler est déterminée par la décharge pathologique de sang dans le système veineux du scrotum à droite - reflux. Déjà à ce stade, il y a une stagnation du sang et une augmentation locale de la température du testicule, ce qui est dangereux pour la spermatogenèse. Si vous attrapez la maladie à ce stade chez un enfant ou à l'adolescence, les conséquences terribles - l'infertilité - peuvent être évitées.
  2. Premier degré A ce stade, les varices sont détectées lors d'une manœuvre de Valsalva (respiration profonde et effort simultané). Un patient peut remarquer une hypertrophie des veines dans la région du scrotum lors de rapports sexuels, ainsi que des plaintes de lourdeur et de douleur. Il y a des signes d'altération de la fonction testiculaire tout en maintenant sa morphologie.
  3. Deuxième degré Les varices sont déterminées par la palpation, peuvent également être palpées en décubitus dorsal. La taille du testicule est enregistrée. A ce stade, l'homme se plaint de lourdeur et de douleur pendant l'exercice, les rapports sexuels, l'augmentation du scrotum.
  4. Troisième degré Les varices sont visibles à l'examen, le testicule lui-même est réduit en volume malgré la grande taille et le gonflement du scrotum, sa consistance change, est la plus sévère. Les varices sont déterminées visuellement lorsqu'elles sont visualisées. Un testicule malade diminue de taille, devient plus pâteux et l'hydropisie du testicule se joint. La peau du scrotum change également en raison d'une violation du trophisme.

Varicocèle à droite: causes et symptômes

Pour la varicocèle droite, une pathologie unilatérale du système veineux du testicule droit est caractéristique.

Avec varicocèle à droite, les causes peuvent être primaires, avec des modifications congénitales du tissu conjonctif de la paroi veineuse et des valvules veineuses, et secondaires, associées à une augmentation de la pression dans le bassin et les grosses veines.

L'une des causes de la varicocèle du côté droit peut être la germination d'une tumeur du rein droit et le pincement de la veine cave inférieure. Veines du scrotum à droite sans tomber. Le processus pathologique à un stade précoce est réversible.

  • Les veines du plexus, qui élimine le sang veineux du testicule et du cordon spermatique, en souffrent.
  • Il y a stagnation du sang, dilatation des veines, elles prennent la forme d'herbes.
  • Sortie réduite, il y a violation de l'évacuation du dioxyde de carbone et des produits du métabolisme cellulaire.
  • La température locale augmente, ce qui s'accompagne d'une transpiration de toxines et de métabolites dans les tissus.
  • Tout cela affecte négativement la maturation du sperme. Ils deviennent moins mobiles et perdent leur fertilité.

Au stade tardif, la fonction sécrétoire du testicule est également altérée, sa morphologie change, il acquiert une consistance pâteuse et sa taille diminue.

En cas de varicocèle à droite, les symptômes correspondent généralement au stade de la maladie et diffèrent peu des symptômes d'une lésion du côté gauche.

Devrais-je opérer varicocèle à droite?

Vous devez d’abord mener une enquête complète pour en identifier les causes. La question de la nécessité d'opérer le patient devrait être tranchée par le médecin traitant en fonction des résultats de l'examen dans chaque cas.

Au stade subclinique, le patient peut ne pas deviner le problème, car l'état visible de l'organe est bon et ne le dérange pas du tout.

À un stade ultérieur, des douleurs tiraillantes peuvent apparaître le long du cordon spermatique, dans l'aine, plus à droite, aggravées par un effort physique, un rapport sexuel. L'apparition de l'élargissement des veines du scrotum du côté droit et l'apparition de sensations douloureuses et tirantes à droite chez les personnes âgées devraient être une raison de consulter un médecin pour identifier les processus pathologiques dans la cavité abdominale et le rein droit.

Méthodes de traitement de la varicocèle du testicule droit

Si la varicocèle du testicule droit est symptomatique, en raison d'une hernie inguinale ou d'une lésion volumineuse, vous devez d'abord éliminer la maladie sous-jacente qui perturbe le flux veineux.

Le traitement conservateur de la varicocèle n’est pas suffisamment efficace. Des preuves convaincantes de l'efficacité des méthodes et des outils populaires n'ont également pas été prouvées.

Le traitement médicamenteux est indiqué en l’absence de facteurs responsables du reflux secondaire, ainsi qu’en cas de développement de varicocèle à l’âge mûr et à un âge plus avancé, lorsque l’infertilité importe peu.

Les varices du testicule droit n'affectent qu'un seul côté et ne conduisent pas à une infertilité totale. Pour décider de la question du traitement chirurgical, la taille de l'organe affecté, la forme et le degré de la maladie sont importants.

L'opération la plus connue est l'opération Ivanisevich, au cours de laquelle la veine testiculaire dilatée variqueuse est liée au confluent.

Des opérations microchirurgicales sont également effectuées, telles que l'opération Marmara, qui permet de supprimer les petits affluents variqueux élargis et des parties du plexus lobacé.

Le coût de la chirurgie est très différent selon la gravité de la maladie et le degré de complexité de l'opération.

À Moscou, une telle opération peut coûter de 19 000 roubles pour une simple ligature de la veine testiculaire, jusqu'à 120 000 roubles pour une opération microchirurgicale de la troisième catégorie de complexité. Les prix dans d'autres villes, telles que Dniepropetrovsk et Vladimir, diffèrent quelque peu de Moscou dans la direction la plus petite. Le traitement de la varicocèle en Israël coûtera entre 13 000 et 18 000 dollars, hébergement compris.

Après l'opération, la fonction testiculaire devrait être rétablie, le pourcentage d'amélioration de la fertilité masculine et des grossesses ultérieures est élevé.

Avis de traitement

Natalia, 26 ans: Nous avons vécu avec un mari en mariage pendant 5 ans. Les médecins ont déclaré qu'il existait un lien direct entre sa varicocèle et le fait que nous n'avions pas d'enfants. L'année dernière, il a été opéré de la varicocèle. L'opération a été réalisée sous anesthésie locale pendant environ une heure. Le lendemain, il a été libéré. Pendant environ deux semaines, mon mari a pris des médicaments, puis des vitamines et portait des sous-vêtements spéciaux. Un mois plus tard, il a été autorisé à avoir des relations sexuelles et, au bout d'un moment, j'ai appris que j'étais enceinte. Bientôt nous aurons un bébé.

Anton, 48 ans: j'ai subi une varicocèle sous une forme bénigne lors d'un examen médical. Le chirurgien m'a conseillé de ne pas me dépêcher, car l'opération ne menace pas la vie et j'ai déjà des enfants. Donc j'ai fait. On m'a prescrit de la veinotonique et des sous-vêtements spéciaux. J'ai aussi dû laisser tomber la barre. Je ne dirai pas que les varices deviennent plus petites, mais je me sens bien.

Tatiana, 43 ans: Il y a deux ans, la varicocèle du testicule droit a été découverte chez le beau-père. Nous avons insisté pour qu'il soit examiné, bien qu'il ne l'ait pas voulu. Nous l'avons mis à l'hôpital et on lui a diagnostiqué une tumeur du rein droit avec germination. Les chirurgiens l'ont opéré, puis il a subi une chimiothérapie. Maintenant il est chez lui, il s'en va tout seul, il est très reconnaissant aux chirurgiens qui lui ont sauvé la vie.

Varicocèle du côté droit - une forme rare de la maladie

Le problème de la recherche des varices des veines testiculaires a été consacré à plus de 100 ans. Et tous les médecins s'accordent à dire que la varicocèle du côté droit est beaucoup moins répandue que la pathologie du côté gauche et qu'elle est un processus à double sens. Mais souvent, cette pathologie cache de graves conséquences pour la santé des hommes: fertilité réduite et infertilité.

Caractéristiques anatomiques et physiologiques du développement des varices du scrotum à droite

La circulation sanguine des testicules est asymétrique des deux côtés. L'oxygénation testiculaire est réalisée par l'artère testiculaire, une branche de l'aorte abdominale. Le sang veineux s'écoule par le plexus ptérygion dans la veine testiculaire. À gauche, la veine testiculaire se jette dans le rein et à droite dans la veine cave inférieure.

La structure de la grille circulatoire dans le scrotum est due à la prédominance de l'apparition de processus variqueux dans sa moitié gauche: la veine rénale est souvent bloquée par des vaisseaux et des organes proches, souvent sujets à des pathologies génétiques, tandis que la veine cave inférieure est plus isolée à cet égard.

La varicocèle est une dilatation de la veine du plexus lacrymal du testicule de nature variqueuse, due au flux sanguin rétrograde (reflux) dans les vaisseaux.

De quoi le processus évolue-t-il?

La dilatation des veines du plexus plexus droit n'est pas une maladie indépendante, mais une conséquence d'une anomalie génétique dans le développement des vaisseaux sanguins ou d'une insuffisance veineuse acquise (dans la veine cave inférieure).
Le sang coule dans le sens opposé lorsque la varicocèle est divisée en primaire (innée) et secondaire (acquise), chacune d’elles ayant ses propres raisons:

  • type primaire de reflux est observé en cas d’absence congénitale ou de sous-développement des valves des veines du testicule, faiblesse de la paroi vasculaire, son amincissement;
  • type secondaire - une conséquence de l'hypertension veineuse dans la veine cave inférieure, quand il entre dans le travail sur la redistribution du sang veineux dans le testicule.

Causes de reflux de type secondaire - augmentation de la pression dans les organes pelviens, développement de tumeurs, maladies infectieuses des voies urinaires, accompagnée d'un œdème des organes internes.

La stagnation du sang avec des produits métaboliques entraîne une augmentation locale de la température dans le scrotum (le maximum autorisé est de 34 ° C), le sang pénètre dans le tissu testiculaire et commence à sécréter des anticorps antispermes, une hyperproduction d'hydrocortisone. Tout cela conduit à une violation de la spermatogenèse, réduit la fertilité des hommes.

Symptômes de la maladie

Le plus souvent, les varices de droite ne présentent aucun symptôme. Certains hommes remarquent une douleur dans la région du testicule droit d'intensité modérée, tirant le caractère. La douleur irradie à l'aine et augmente avec un effort physique intense.

La varicocèle à droite est classée comme suit:

  • Grade 1 - la vasodilatation n'est pas détectable et ne peut être vue à l'œil nu;
  • Grade 2 - les varices sont bien palpées;
  • Grade 3 - vaisseaux bombés à travers la peau du scrotum, douleur intense.

Le diagnostic de la varicocèle consiste en une enquête, un examen clinique, une palpation des veines du scrotum, une échographie, une cartographie Doppler (méthode de la radiographie utilisant un agent de contraste) et des méthodes de recherche supplémentaires.

Traitement des varices

Contrairement à l'abondance sur Internet et dans la littérature incompétente de diverses méthodes de traitement de la varicocèle avec des médicaments et des remèdes populaires, il n'est possible de se débarrasser de cette maladie que par la chirurgie.
Les médicaments sont prescrits au début de la période postopératoire pour renforcer les défenses de l'organisme et, à la fin, pour stimuler la spermatogenèse. Ce sont des médicaments appartenant à un groupe d’hormones; leur but est donc atteint après avoir passé tous les tests nécessaires et suivi en laboratoire de la réception.

Le traitement des varices commence par la préparation à la chirurgie. Le patient passe un ensemble de tests nécessaires, à savoir:

  • Numération globulaire complète (pour évaluer l’état de la formation de sang);
  • Analyse d'urine (pour l'analyse du fonctionnement des reins);
  • Test sanguin pour le groupe et le facteur Rh (si une transfusion est nécessaire);
  • Biochimie du sang (pour déterminer la composition du sang);
  • Électrocardiogramme (pour évaluer le travail du cœur);
  • Diverses études pour exclure la pathologie des organes et des systèmes, dans le cas de symptômes concomitants.

En outre, le médecin traitant et l'anesthésiste collectent l'anamnèse chirurgicale et allergique chez le patient afin d'éliminer les causes du déroulement compliqué de l'opération. Après cela, le patient, en fonction de l'opération choisie par lui, est informé du processus et du type d'anesthésie.

Types d'opérations de varicocèle

Intervention selon la méthode d'Ivanissevich et de Palomo. Tenu sous anesthésie générale dans l'espace rétropéritonéal. Fournir un accès à la veine des testicules par une incision dans la région iliaque avec dissection des muscles et des aponévroses. Vienne se démarque, est ligotée et se croise. L’avantage de telles opérations peut être qualifié de disponibilité pour l’ensemble de la population, elles sont peu coûteuses et sont effectuées dans des cliniques publiques.

Mais les inconvénients sont beaucoup plus: le développement de l'hydropisie du testicule en raison de dommages aux vaisseaux lymphatiques et de drainage déficient des glandes, l'apparition de saignements internes, une longue période de récupération après la chirurgie. La varicocèle récurrente survient dans 40% des cas après la chirurgie.

La méthode laparoscopique est moins invasive. Ici, l'accès à la veine est obtenu à l'aide d'un laparoscope et de 3 trous dans la cavité abdominale. Le chirurgien observe le déroulement de l'opération sur le moniteur, où l'image de la petite caméra du laparoscope est affichée, et l'exécute à l'aide de manipulateurs à main.

Les complications après laparoscopie sont moins fréquentes, de même que les récidives (jusqu'à 15% des cas). La laparoscopie est contre-indiquée si une telle intervention a été pratiquée il y a moins d'un an.

La sclérothérapie endovasculaire est une méthode de traitement de la varicocèle lorsqu'un sclérosant (substance provoquant l'oblitération d'un vaisseau) ou une hélice est injecté directement dans une veine, déconnectant ainsi le vaisseau du réseau vasculaire scrotal. La méthode comporte un certain nombre de contre-indications et ne peut être utilisée que chez des jeunes en bonne santé physique, car elle présente un risque élevé de thrombose. Il est également assez coûteux et nécessite une qualification. En plus de la sclérotisation de la veine testiculaire droite, une rechute peut survenir à gauche.

Les méthodes de traitement microchirurgicales sont les plus progressives. Il est largement appliqué à la fois en Occident et dans les cliniques domestiques modernes. Avec l'aide de la microchirurgie, toutes les veines du cordon spermatique du testicule sont distinguées et se croisent au cours du processus d'une seule intervention. Ainsi, l'élimination complète de la rechute est possible. Ils réalisent également une plastie complète du vaisseau endommagé - ils sont remplacés par des varices avec un vaisseau sain issu de la grille de sang. La méthode est difficile à mettre en œuvre mais la prévision est favorable à 90%.

Après l'opération de plastie microchirurgicale des vaisseaux, le patient peut faire attention, non pas aux difficultés et aux complications de la rééducation, mais aux modifications de son spermogramme - dans quelques mois, le nombre de spermatozoïdes augmente, leur activité augmente. Le patient est libre de commencer à planifier la conception d’un enfant en bonne santé.

Varicocèle bilatérale et varicocèle à droite

Bien que beaucoup d'hommes modernes aient tendance à mener une vie saine, personne n'est à l'abri de maladies du système génito-urinaire. La varicocèle est l’une des maladies les plus courantes. Cette pathologie est une varices dans les testicules. À première vue, c'est une maladie sans danger. Mais son développement actif peut conduire à la stérilité. Considérez ce qui constitue une varicocèle bilatérale et une varicocèle à droite.

Varicocèle bilatérale: causes, symptômes, effets

Varicocèle bilatérale, quelle est cette maladie? Cette forme de pathologie chez l'homme est extrêmement rare. Mais, néanmoins, il devrait accorder une attention particulière. Parce que dans ce cas, les deux testicules sont touchés. C'est-à-dire que les varices sont observées des deux côtés du scrotum.

Raisons du développement de la varicocèle bilatérale

La varicocèle bilatérale peut se développer pour ces raisons:

  1. Flux sanguin altéré dans les veines adjacentes au cordon spermatique et aux testicules.
  2. Prédisposition génétique ou structure anormale congénitale des vaisseaux sanguins dans les testicules. Dans ce cas, le sang est retenu dans les valves veineuses, ce qui conduit à des processus stagnants.
  3. Maladies concomitantes des organes pelviens. Ils provoquent une augmentation de la pression dans les veines situées dans le scrotum.
  4. Exercice excessif. Une surtension régulière des muscles abdominaux entraîne l’expansion des veines dans le scrotum. Un autre facteur qui provoque la varicocèle pour la même raison est le port constant d'objets lourds.

Dans certains cas, un mode de vie sédentaire peut contribuer au développement d'une varicocèle bilatérale. Elle conduit à des processus congestifs dans les organes pelviens, provoquant ainsi des varices dans les testicules.

Le groupe à risque pour le développement de la varicocèle bilatérale comprend les athlètes professionnels, les hommes dont les activités professionnelles sont associées à un effort physique intense, ainsi que les adolescents.

Symptômes de la forme bilatérale de la maladie

Au stade précoce, cette pathologie ne provoque aucun inconfort caractéristique. Mais au fil du temps, un homme peut ressentir certains maux. Considérez les symptômes observés en fonction du stade de la varicocèle bilatérale.

  • Première étape

Identifier la maladie à ce stade est presque impossible. Le diagnostic est établi après avoir passé la manœuvre de Valsalva. Au moment de cette procédure, vous pouvez visualiser les veines dilatées. A ce stade, la qualité se dégrade et le nombre de spermatozoïdes diminue.

  • Deuxième étape

Les veines élargies à ce stade sont déjà facilement palpables, à la fois verticalement et horizontalement. Un homme remarque une lourdeur dans le scrotum et une gêne mineure après un effort physique prolongé.

  • Troisième étape

Cette étape est considérée comme la plus difficile. Une veine élargie peut être vue même par inspection visuelle. Les testicules augmentent visuellement en raison des vaisseaux dilatés adjacents. Un homme est perturbé par la douleur, même au repos.

En outre, les varices des deux testicules provoquent un changement de couleur du scrotum, ainsi qu'un gonflement de la zone touchée.

Les varices bilatérales dans le scrotum entraînent une augmentation de la température corporelle au niveau local. Ce processus affecte négativement la qualité et la quantité de liquide séminal. C'est-à-dire qu'au troisième stade de la varicocèle bilatérale, un homme peut être diagnostiqué avec l'infertilité.

Traitement de la maladie

Si un diagnostic de varicocèle bilatérale est diagnostiqué chez un homme, un traitement est nécessaire immédiatement. Comme cette forme de pathologie se développe rapidement, cela peut avoir des conséquences extrêmement dangereuses.
Si un homme ne fait pas progresser les varices dans les testicules, on lui prescrit l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs. Aussi dans la thérapie complexe devrait inclure un massage du scrotum, portant des sous-vêtements spécialisés.
Au cours de la période de traitement de la varicocèle bilatérale, l'homme doit adhérer aux règles suivantes:

  • éviter les efforts physiques épuisants;
  • bien manger est nécessaire pour éviter la constipation;
  • abandonner complètement la dépendance, comme le tabagisme et la consommation incontrôlée de boissons alcoolisées;
  • évitez de rester longtemps dans une position, surtout en position assise.

Dans les cas où le traitement conservateur ne donne pas le résultat souhaité, il est conseillé au patient de retirer la veine dilatée par une intervention chirurgicale. Pour l'opération, l'homme est envoyé aux tests de laboratoire suivants:

  • test sanguin;
  • spermogramme;
  • dopplerogramme;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • Diagnostic échographique

Sur la base des résultats de la recherche effectuée, le patient est programmé pour une chirurgie. Les contre-indications à sa mise en œuvre sont des processus inflammatoires dans le corps ou des maladies infectieuses. Ces affections sont temporaires. Après leur élimination, vous pouvez passer des tests.

Conséquences de la varicocèle bilatérale

La négligence à long terme de cette maladie ou un traitement inapproprié peuvent avoir des conséquences extrêmement dangereuses. Le stade avancé de la varicocèle bilatérale peut provoquer de telles complications graves:

  1. Dropsy de testicules. Cette pathologie est caractérisée par une accumulation excessive de liquide entre les membranes des testicules.
  2. Hypotrophie En raison de la compression du canal de la graine par les veines dilatées, le scrotum diminue de taille.
  3. Violation des cellules de spermatogenèse. Les spermatozoïdes cessent de fonctionner, entraînant la stérilité.
  4. Manque d'oxygène. Cette maladie entraîne la cessation complète de la formation de sperme.

Pas dans tous les cas, une intervention chirurgicale donne une dynamique positive de récupération. Lorsque la forme de varicocèle bilatérale est en cours d'exécution, le pronostic n'est pas toujours positif. Après la chirurgie, une infection peut pénétrer dans la suture, entraînant le développement de processus inflammatoires. Dans de telles situations, le risque de réapparition de la maladie augmente.
De plus, l'état de santé d'un homme après une chirurgie peut empirer s'il ne respecte pas les règles qu'il doit suivre pendant sa période de rééducation.

Varicocèle du côté droit: causes, symptômes, effets

La varicocèle du testicule droit chez l'homme ne se développe que très rarement. Mais, néanmoins, cette pathologie nécessite également une attention appropriée. Depuis son développement est lourde de conséquences désagréables.

Causes de la varicocèle droite

Si un homme est diagnostiqué avec varicocèle à droite, les causes de cette pathologie peuvent être:

  1. Anomalies congénitales des vaisseaux sanguins dans le scrotum. Les vaisseaux valvulaires à septum ne remplissent pas leurs fonctions, ce qui entraîne l'apparition de varices dans le testicule approprié.
  2. Croissance active et prise de poids. Cela s’applique principalement aux adolescents. Pendant la période de croissance active, leur pression sur le système veineux augmente.
  3. Constipation prolongée ou exercice excessif. Ces facteurs provoquent une forte tension dans les abdominaux, ce qui peut entraîner des varices dans le testicule droit.

Les varices du bon testicule sont le plus souvent observées chez les athlètes professionnels, ainsi que chez les personnes constamment soumises à des efforts physiques débilitants.

Symptômes de varices du testicule droit

Les symptômes des varices dans le testicule droit peuvent être divisés en étapes suivantes:

  • La première étape. Un homme peut ne pas être au courant du développement de la maladie, car lorsque vous sentez le bon testicule, aucun changement pathologique n'est ressenti. Le diagnostic est réalisé en effectuant une manœuvre de Valsalva. Une échographie du scrotum à ce stade peut être considérée comme une pathologie. Mais l'homme ne ressent aucune gêne.
  • La deuxième étape. Lors de l'examen du scrotum, la veine est élargie dans la région du testicule droit. Dans le même temps, il n'y a pas de changement visuel dans le scrotum. Un homme peut ressentir de la lourdeur ou de la douleur à la suite d'efforts physiques prolongés ou au moment de la proximité intime.
  • Troisième étape. Le vaisseau sanguin affecté est facilement visible à ce stade. Le diagnostic dans ce cas ne pose aucune difficulté. En outre, il existe une asymétrie visuelle des testicules et une augmentation de la taille, du gonflement du scrotum, du changement de sa couleur et de sa texture. En même temps, un homme ressent une douleur intense même au repos.

Pendant la période d'étude du patient, le médecin attire l'attention sur de tels maux caractéristiques de la varicocèle du côté droit:

  • douleur à l'aine;
  • résultats négatifs du sperme;
  • déformation du testicule affecté;
  • baisse de la production de testostérone.

Ces symptômes sont caractéristiques de la varicocèle. Par conséquent, s’ils existent, l’homme est diagnostiqué correctement.

Traitement de la varicocèle droite

Comment traiter la varicocèle du côté droit? Afin de commencer un traitement conservateur, il est nécessaire de diagnostiquer le stade de cette maladie. Un traitement sans intervention chirurgicale n’est recommandé que dans la première phase de la pathologie. Des médicaments vasoconstricteurs doivent être utilisés pour améliorer la situation, normaliser la circulation sanguine et traiter le grossissement de la veine. Si vous suivez certaines règles pendant la période de traitement avec des médicaments, vous pouvez obtenir un rétablissement complet. Ces règles sont:

  • bonne nutrition;
  • activité physique modérée;
  • cesser complètement de fumer et de boire de l'alcool;
  • vie sexuelle régulière.

Aux deuxième et troisième stades de la maladie, le traitement conservateur n’aidera pas. Éliminer une veine élargie nécessite des méthodes d'exposition plus radicales. Cela peut aider de telles méthodes d'intervention chirurgicale:

  1. La laparoscopie. Pour éliminer les varices du côté droit, de petites incisions sont pratiquées dans la cavité abdominale. Après cela, sous observation par un moniteur spécial, il y a un retrait direct.
  2. Sclérotisation endovasculaire. L’essence de cette méthode de traitement est l’introduction d’un médicament spécial dans la veine touchée, ce qui contribue à son rétrécissement. Malgré l'efficacité élevée de cette méthode de traitement, elle est utilisée très rarement, car il existe un risque de thrombose du vaisseau sanguin élargi. Cela peut avoir des conséquences dangereuses.
  3. Microchirurgie C'est l'une des méthodes d'exposition les plus courantes. En effet, après l'opération, le risque de réapparition de la maladie est absent.

La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale. Lorsque cela est réalisé conformément au plan sans complications, l'homme peut revenir à son mode de vie habituel après une semaine. Ce temps est suffisant pour la rééducation. Mais un rétablissement complet est observé six mois après l'opération.

Conséquences de la maladie

La négligence prolongée de la varicocèle du côté droit peut avoir de telles conséquences désagréables:

  1. Déformation des testicules. Puisque la veine variqueuse du côté droit diminue le testicule, leur taille est visuellement différente. Dans le même temps, le scrotum augmente de taille et peut également changer de couleur. Il s'agit d'un défaut esthétique qui ne peut être éliminé qu'avec l'aide d'une intervention chirurgicale.
  2. Le cancer Sur le fond des varices, divers néoplasmes peuvent apparaître et se transformer en une tumeur maligne.
  3. Infertilité La défaite du système veineux dans le scrotum entraîne une augmentation locale de la température corporelle. Ce facteur a un effet négatif sur le liquide séminal présent dans les testicules. Parce que le sperme actif ne peut pas exister dans de telles conditions.
  4. Perte de sensation Bien que la varicocèle n’affecte pas la fonction érectile, cette maladie peut atténuer la sensibilité. Un homme intime n'apporte aucun plaisir. En conséquence, il peut développer une dépression.

Même si la varicocèle du côté droit n’interfère pas dans la vie quotidienne, cette pathologie nécessite un traitement. Parce que cela n'affecte pas seulement la fonction de reproduction.

Probabilité de rechute

Le re-varicocèle peut-il se développer? Après la chirurgie, le risque de récidive est minime. Ceci est généralement associé au non-respect des recommandations du médecin pendant la période de rééducation et de récupération, qui dure au moins 6 mois.
Si le traitement a eu lieu à la maison, le risque de varices récurrentes augmente. Surtout dans les cas où un homme n'a pas consulté un spécialiste.
La varicocèle interfère avec les hommes dans la vie quotidienne. Par conséquent, pour éviter son développement, il est nécessaire de prendre des mesures préventives. Vous devez également consulter régulièrement l'urologue pour subir des examens préventifs. Cela aidera à identifier la pathologie à temps et à démarrer le traitement approprié.