Dispositif intra-utérin Mirena: avis de médecins

Chez les femmes

En pratique gynécologique, les dispositifs intra-utérins (DIU) sont utilisés depuis longtemps. Ils sont principalement constitués de cuivre et d'argent. À présent, la spirale hormonale de la dernière génération, Mirena, a acquis une popularité particulière. Selon les essais cliniques, on peut en conclure que la spirale s’est établie comme un agent contraceptif et thérapeutique fiable, c’est ce qui le distingue de tous les autres DIU.

Avant d'acheter un système hormonal, et cela coûte cher, une femme doit peser le pour et le contre, bien sûr, si le médecin suggère d'installer la spirale. Ils ont mis une telle spirale que s'il existe des preuves, étant donné qu'elle protège non seulement contre les grossesses non désirées, mais remplit également une fonction thérapeutique.

Par conséquent, la question de l'installation ou de l'interdiction du système hormonal n'est résolue qu'après un examen de diagnostic complet. Certaines maladies, malheureusement, constituent un obstacle à l’installation du stérilet.

Les avis de nombreux spécialistes en gynécologie s'accordent pour dire que Mirena est l'un des meilleurs agents contraceptifs, thérapeutiques et prophylactiques utilisés pour traiter les maladies gynécologiques agissant directement dans l'utérus.

Le lévonorgestrel du système intra-utérin est quotidiennement libéré dans la cavité utérine par micro-doses. Le médicament n'entre pratiquement pas dans la circulation systémique, mais agit uniquement à l'intérieur de l'utérus, en amincissant l'endomètre.

La spirale hormonale est établie depuis plus de 20 ans et au cours de cette période, de nombreux examens de médecins praticiens ont été rassemblés sur les avantages et les inconvénients de cette méthode de contraception. Faisons connaissance avec eux plus en détail.

Avantages d'utiliser Mirena selon les médecins

Les gynécologues praticiens ont systématisé les observations de patients utilisant la marine de Mirena et ont identifié leurs principaux avantages:

  • utilisation à long terme de l'hélice (5 ans);
  • l'effet contraceptif se produit le premier jour de l'installation;
  • le degré de protection contre les grossesses non désirées est compris entre 99 et 100%, ce qui ne nécessite pas de moyens de protection supplémentaires;
  • après extraction de l'hélice, la fonction de reproduction est rapidement rétablie: au cours du premier cycle menstruel, une femme peut tomber enceinte;
  • vous pouvez enlever la spirale à tout moment à la demande de la femme (la procédure est indolore);
  • pendant les relations intimes, l'hélice n'apporte pas de gêne (si elle le souhaite, une femme peut cacher la présence du stérilet à son partenaire);
  • la qualité de la vie sexuelle s'améliore (la peur de tomber enceinte lors des rapports sexuels passe);
  • protection des organes pelviens contre les processus inflammatoires en augmentant la viscosité du mucus dans la région du canal cervical;
  • dans le contexte de l'hélice, il est autorisé à prendre d'autres médicaments et à effectuer des opérations chirurgicales de différents profils;
  • n'affecte pas l'appétit;
  • diminue la douleur de la menstruation;
  • les pertes de sang sont fortement réduites, jusqu'à la disparition complète des sécrétions;
  • haute efficacité des DIU dans le traitement de l'hyperplasie de l'endomètre, des fibromes utérins et de l'endométriose;
  • la possibilité d'utiliser la spirale chez les femmes contre-indiquées dans d'autres méthodes de contraception pour des raisons médicales;
  • dans certains cas, cela aide à éviter les opérations gynécologiques;
  • protection contre le développement de processus oncologiques de l'endomètre.

Inconvénients de Mirena de l'avis des médecins

En règle générale, les effets secondaires se manifestent lors de la première installation du DIU. Le plus souvent, cette période varie de plusieurs mois à six mois. Il y a une adaptation de l'organisme à la spirale. Tout corps étranger doit «se faire des amis» avec le corps, puis les symptômes négatifs disparaissent progressivement.

Au cours de la première année d'utilisation, la spirale a parfois tendance à s'effondrer (pas plus de 7% des cas). La raison en est peut-être des périodes abondantes, qui n’ont pas encore eu le temps de se normaliser sous l’influence du lévanorgestrel.

Au cours des premiers mois, des taches prolongées sont observées en raison de l'amincissement de l'endomètre (la couche interne de l'utérus). Par conséquent, beaucoup de femmes commencent à paniquer et ne peuvent accepter le nouvel État. Cela conduit à des problèmes psychologiques: apparition de nervosité et d'irritabilité.

Dans de rares cas (pas plus de 5%), lors de l'installation d'une hélice, des saignements peuvent survenir en raison de lésions du col de l'utérus ou de son corps. Cela est dû aux faibles qualifications du médecin installant le système.

Il y a des plaintes de piqûre ou de douleur dans l'utérus. Cette affection est due à un biais du DIU ou à une hypersensibilité individuelle. Dans de tels cas, le retrait de l'hélice est nécessaire.

Souvent, dans le contexte de Mirena, des maux de tête, des migraines, des états dépressifs, une diminution de la libido et des douleurs au dos, similaires à la sciatique, se produisent. Il y a des plaintes de perte de cheveux, l'apparition d'acné sur le visage et le dos. Très rarement, des réactions allergiques et de l'eczéma se produisent.

La spirale hormonale ne peut pas protéger contre les infections génitales et, dans certains cas, elle provoque elle-même le processus inflammatoire dans l'utérus. Cela se produit lorsque l'intolérance individuelle et, si l'hélice a été installée avec non-respect des règles d'asepsie et d'antisepsie.

C'est important! En présence de processus prétumoraux dans tous les organes - la spirale ne peut pas être utilisée.

Selon les médecins, la spirale ne devrait être installée que chez les femmes ayant accouché, âgées de plus de 25 ans. En général, Mirena est très performante et de nombreuses femmes n’ont aucun effet secondaire. C'est une excellente méthode pour stabiliser les processus de prolifération, en particulier pendant la période pré-ménopausique, lorsque le risque de développer des processus de cancer dans la région génitale féminine est élevé. C'est pourquoi, aujourd'hui, Mirena est considérée comme le meilleur contraceptif thérapeutique!

Comment ne pas entrer dans l'hôpital psychiatrique, ou attention - "Peace"!

J'ai donné naissance à un enfant dans 30 ans. Selon les normes russes, il est probablement trop tard, mais ici, c'est considéré comme la norme (je vis en Californie depuis plus de 10 ans).

Mais il ne s'agit pas de savoir quand il est préférable d'accoucher. Je voulais juste dire que toutes ces années, jusqu'à la naissance de ma fille, je ne savais pas ce que sont une pilule hormonale ou hormonale. Toutes les 14 années de notre mariage, mon mari et moi avons utilisé exclusivement des préservatifs et nous nous sommes sentis plus ou moins tolérables. Je ne voulais pas avaler les comprimés et la spirale n’était pas recommandée. Maintenant, après la naissance d’un enfant, lors d’un premier rendez-vous avec le médecin, j’ai posé des questions sur les méthodes de protection. Le médecin m'a parlé des pilules, des bagues des femmes qui devaient être changées tous les mois et de quelque chose d'autre. Tout cela me semblait trop compliqué, d'autant plus que j'ai une mauvaise mémoire. Et j'ai demandé s'il y avait quelque chose de plus permanent et fiable, pour que la tête ne fasse pas mal. Le problème était que je n'avais pas pris la peine de savoir comment il y aurait une «spirale» en anglais :), et j'ai tout attendu lorsque le médecin lui-même me l'a offert, et je comprendrai par la description. Donc, en général, et il s’est avéré que nous nous sommes mis d’accord sur une spirale. Je dois dire que j'ai accouché dans un bon hôpital et dans des conditions magnifiques. Mais en même temps, je savais que j'achèterais bientôt une autre assurance et quitterais l'hôpital parce que les simples médecins y laissent beaucoup à désirer. Oui, ils sont capables de fonctionner et de se réanimer parfaitement, et il est merveilleux de leur donner naissance. Mais les thérapeutes habituels là-bas sont terribles, les diagnostiqueurs ne sont tout simplement pas nuls, vous ne pourrez pas contacter un spécialiste avant que le thérapeute ne pose un diagnostic et les files d'attente des spécialistes ont deux mois d'avance. En bref, je savais que les médecins n’étaient pas très bons là-bas, mais j’espérais qu’ils m’aideraient à choisir une simple spirale et à l’installer sans problème.

Alors, mon médecin et moi avons convenu de l'hélice Mirena. "Mirena" donc "Mirena" - ce nom ne m'a rien dit. Bobine hormonale moderne, fiable. J'ai lu le livret qu'on m'a remis, tout semble aller pour le mieux. Et je mets le "Miren". C'est arrivé littéralement deux mois après l'accouchement. Tous les mois je n'ai pas repris. Je ne pouvais que comprendre approximativement qu'il se passait quelque chose. Rien ne faisait mal, il n'y avait pas de sang du tout (!). Donc, légère décharge, comme au tout dernier jour du mois habituel. Je suis allé chez le médecin (même dans le même hôpital), ils m'ont dit que c'était une chose normale pour Mirena et je me suis calmé. Le sexe Il est devenu beaucoup plus lumineux dès que mon mari et moi avons cessé de penser au chewing-gum et cela m'a fait très plaisir. Toujours: la grossesse ne se produit pas, il n'y a pas de menstruation, rien ne fait mal. Beauté! Voici juste le syndrome prémenstruel (SPM). J'ai soudainement commencé à remarquer que 10 jours avant la prétendue période menstruelle, je devenais terriblement irritable, ce qui n'était jamais dans ma vie. Eh bien, je pense que tout a changé après la naissance, les changements hormonaux dans le corps, etc. En outre, le syndrome prémenstruel est un phénomène normal pour beaucoup de femmes. Et encore une fois intérieurement calmé.

Mais l'irritabilité a littéralement augmenté de mois en mois. J'ai commencé à crier à mon mari, à ma belle-mère, même à un bébé. Dans la première moitié du cycle mensuel, je me suis senti plus ou moins tolérable, mais plus proche des périodes mensuelles, je suis devenu incontrôlable. Mon enfant était complètement sans sommeil, il dormait très peu et très agité, alors je me suis toujours senti fatigué, fatigué et en colère. L'enfant avait un an et je n'ai presque pas eu la joie de la maternité. J'étais agacé par tout et par tout le monde. Je me sentais terriblement fatigué et frustré, même si j'avais bien dormi. J'étais morte de fatigue au travail, même si je ne travaillais que quelques heures par jour. J'ai souvent pleuré à cause de n'importe quoi, j'ai amené mon mari et ma belle-mère avec mes pleurs. En outre, c’était devenu si important que je ne voulais plus rien dans la vie - pas de repos, pas d’animation, pas d’achat de chiffons à la mode, pas de vacances. rien La dépression m'a sucé la tête. Ce n'était plus un simple syndrome prémenstruel, je me sentais fatiguée et irritée tout le temps. J'ai failli ne pas faire les tâches ménagères. Parfois, elle ne cuisinait que de la nourriture, lavait la vaisselle et lavait et repassait le linge. Je me moquais bien de la poussière partout, du fait que le sol de la cuisine n’était pas lavé depuis longtemps, que des jouets traînaient dans la maison. Je ne voulais ni la propreté ni le confort de la maison, et même si j’avais trouvé la force de nettoyer, la propreté des chambres n’était pas agréable. Je m'en foutais. J'aimais bien l'enfant, bien sûr, mais sa réticence à dormir le soir m'a amené au désespoir. En conséquence, ma fille et moi avons eu peur de la ponte du soir et à la vue du lit, elle est devenue hystérique. Pendant ce temps, le temps passait, la fille grandissait, les grand-mères aidaient activement, mon mari et moi travaillions. J'ai changé mon ancienne assurance maladie pour une assurance complètement différente et plus chère. Et ici l'affaire a aidé. Comme dit le proverbe: il n’y aurait pas de bonheur, mais le malheur aidait.

L'été dernier, comme d'habitude en juillet, j'avais beaucoup de travail. Je suis pianiste et ce mois-là, je devais m'asseoir au piano pendant 6 à 7 heures par jour. Cela a fonctionné plus fort que jamais pour moi, la fatigue s'est multipliée, j'étais toujours nerveux, surtout si à cause des embouteillages, j'étais en retard au travail. J'avais de véritables accès de colère derrière le volant quand j'ai vu à quel point j'étais en retard. Après quelques semaines de travail acharné, il m'est arrivé quelque chose à la main droite. Quand je jouais du piano, je ressentais une douleur au poignet, pas très forte, mais plutôt tangible. Après deux autres semaines de travail, je pensais que la main passerait d'elle-même, car maintenant je travaillerai beaucoup moins. Mais la main ne passa pas. Les mois ont passé, l’hiver est arrivé et le bras a commencé à faire mal presque constamment, quelle que soit la charge, et même le poignet était toujours légèrement enflé. Vous pouvez donc perdre votre emploi! Je devais chercher des médecins.

Après une longue recherche de médecin et des expériences avec une main sous forme de massage, compresses froides et chaudes, comprimés, etc. J'ai enfin trouvé un médecin formidable qui a guéri ma main en une seule injection! C'était déjà le printemps, j'étais presque désespéré et tout d'un coup, c'était devenu si simple: une injection et c'était tout! Le médecin m'a semblé presque un sorcier. Et j'ai décidé de le consulter sur le syndrome prémenstruel, le manque de règles, etc. Il a dit que tout cela n'était pas normal et m'a recommandé un bon gynécologue. J'ai immédiatement appelé la clinique pour prendre rendez-vous. Au moment où sa fille avait déjà deux ans, elle avait toujours du mal à se coucher le soir, mais elle dormit toute la nuit jusqu'à tard le matin sans se réveiller. Je commençais à dormir suffisamment, mais la fatigue ne passait toujours pas. Je ne pouvais rien comprendre. Pourquoi la naissance d'un enfant a-t-elle soudainement tellement changé mon caractère? Bien sûr, je n'étais pas un ange avant l'accouchement, mais jamais aussi hystérique. J'étais terrifiée à l'idée d'avoir un enfant, et pas parce que je le regrettais, mais uniquement parce que je me sentais désolée pour l'enfant. Pourquoi a-t-il eu une mère si dégoûtante? Ma belle-mère m'a calmée, comme elle pouvait, a dit que j'étais une bonne mère, j'ai juste besoin de me reposer. Elle a constamment conseillé à mon mari et à moi-même de prendre des vacances et d'aller quelque part ensemble. Mais je ne voulais pas quitter ma fille. Oui, et si facile de travailler avec mon mari ne serait pas libéré. Les crises de nerfs ont continué, le mari a évité tout contact avec moi, mais, en vérité, je ne voulais pas vraiment communiquer moi-même. Je ne parle même pas de sexe, je ne voulais voir personne. Je me trouvais constamment en train de critiquer quelque chose et tout me paraissait faux autour de moi, et tous les gens autour de moi étaient des idiots qui avaient accepté d'empoisonner mon existence. Chien fou

Je suis venu chez le gynécologue en avril. Il s’est avéré être une tante, assez jeune et très intelligente. Russe, à propos, donc je n'ai pas eu à me forcer pour lui expliquer tous mes problèmes. Quand j'ai dit à propos de Mirena, elle a soudainement commencé à me demander comment étaient mes menstruations, comment j'avais accouché, s'il y avait eu des saignements, etc. J'ai répondu aux questions, ne comprenant pas vraiment leur sens. Tous les mois étaient toujours maigres, pendant 2-3 jours, elle a accouché elle-même, il n'y avait pas de saignement. Le médecin était terriblement surpris. "Pourquoi as-tu mis" Miren? ", Demanda-t-elle. Il s'est avéré que Mirena n'est pas une simple spirale. On la montre surtout aux femmes qui ont eu des règles trop abondantes, des saignements ou des complications graves après l'accouchement. Il existe une spirale hormonale avec certains médicaments et je n’en ai pas besoin du tout! C’est pourquoi le syndrome prémenstruel est si puissant - les hormones fonctionnent. Et le manque de sang pendant les règles est également tout à fait normal. que le moins de temps reste jusqu'à la fin avec le rocher de cette spirale (je le fixe depuis 5 ans), le plus faible sera le PCI. Et comme le principal problème pour moi était l’absence de menstruation, et j’étais convaincu que tout était en ordre, j’ai décidé avec le médecin de tout laisser tel quel. et demi pour remplacer le "Miren" par une spirale régulière. Ils ont décidé de le faire, mais la pensée que c’était la spirale qui rendait ma vie si insupportable s’assoyait fermement dans ma tête. Je ne pouvais tout simplement pas croire qu’une action si forte. Je pensais toujours que j'avais juste besoin d'un peu de repos et qu'en août, quand je serais plus libre avec mon travail, je pourrais me reposer, peut-être même aller quelque part quelques jours, laissant ma fille à ma grand-mère. Mais il est vite devenu évident que je ne parviendrais pas au mois d’août. Ou avoir un accident, parce que Conduire une voiture dans un tel état gonflé est tout simplement dangereux, ou pour un asile d'aliénés. Ou renifler. Oui, j'ai commencé à boire. Ne pas confondre la vodka avec des bouteilles, mais un verre ou deux de vin le soir - j'en avais déjà besoin. Et c’est après la prochaine crise, après avoir senti le besoin direct de drogues par l’alcool, je me suis rendu compte que c’est ainsi que les gens se boivent. Il fallait faire quelque chose et j'ai décidé de retirer la spirale! Soudain, la spirale est la source de tous mes problèmes.

Je n’étais pas sûr, mais il n’y avait pas d’autre choix. Le lendemain matin, j'ai appelé la clinique et je suis allé chez le médecin. Ensuite, tout s'est passé comme par magie. Dès les premières heures, alors que la spirale m'était tirée, j'ai commencé à me sentir beaucoup plus calme. Toute ma nervosité et ma tension, qui ne m'ont pas laissé partir plus de deux ans, ont disparu quelque part. Et pas progressivement, mais tout à coup. J'avais peur de croire mes sentiments, il m'a semblé que cela ne se produisait pas, c'était comme une transformation merveilleuse! Monstres - beaux! :) Le premier soir, j'ai été surpris de constater que vous pouvez mettre un enfant pendant 40 minutes sans être nerveux ni crier en même temps! Et pas seulement retenir les efforts de volonté. Et soyez vraiment une mère calme et aimante! Il semble que ma fille a également été terriblement surprise par le changement qui m’est arrivée car elle s’est comportée doucement et s’est endormie. Les jours passaient, je ne me suis pas reconnu. La fatigue séculaire commençait lentement à disparaître, je commençais à me réveiller toute fraîche et me reposais le matin, je cessais de crier et d'hystérique, je retrouvais la joie de la maternité. Pourquoi y a-t-il une maternité, j'ai senti le goût de la vie! J'ai commencé à sourire! Et cela a été immédiatement remarqué par tous les parents. Et ma petite fille est soudainement devenue beaucoup plus forte pour me rejoindre, elle a appris à se faire un câlin et à s'embrasser. Et je me sentais tellement désolé pour ces jours manqués et irrémédiablement perdus lorsque les premières années de la maternité ont été empoisonnées par des docteurs imbéciles! J'ai regardé ma maison avec horreur. Mon Dieu, comment je l'ai lancé! La poussière, la saleté, les toiles d'araignées sur les murs, le sol de la cuisine ne peuvent pas être lavés. Après avoir travaillé sur le contrat régulier de juillet et gagné un montant décent, j'ai décidé de remplacer le linoléum sale de la cuisine par des carreaux propres. Mais d'abord détendez-vous!

Et mon mari et moi, laissant une fille à sa mère, sommes partis trois jours à Las Vegas. Encore 3 ans sans vacances. Et Las Vegas est proche, presque trois heures et demie en voiture, presque pas de temps et d'argent sur la route. Et là, si vous ne vous reposez pas physiquement, reposez-vous au moins moralement. Et ce n’est pas du tout nécessaire de s’asseoir dans un casino. Nous avons à peine joué. Il y a tellement de choses à Las Vegas. Et le spectacle, les musées et les hôtels eux-mêmes (qui sont beaucoup plus intéressants que les musées). Et c'est une sensation de vacances incroyable à chaque minute. Ville géniale! Nous sommes rentrés très satisfaits.

Et maintenant, nous sommes engagés dans des réparations cosmétiques à la maison.

Nous avons mis à jour la peinture sur les murs, où il y avait des taches et des "images" pittoresques pour enfants avec un stylo-feutre et des crayons (nous n'avons pas de papiers peints sur nos murs, il suffit de peindre). Ils ont mis des carreaux dans la cuisine, acheté un nouveau poêle et un micro-ondes, lavé et réarrangé une vaste collection de Gjel dans les collines d'une nouvelle manière. Je prévois aussi de jeter des chaises sales à moitié cassées dans la cuisine et d’en acheter de nouvelles. Et mieux avec la table. L'âme demande changement, propreté et confort! Une fois de plus, j'ai commencé à faire du shopping, ma fille, dans la joie, a acheté un tas de jouets, de DVD et de vêtements. Et je me sens si heureuse! J'ai recommencé à profiter de la vie. Nous avons décidé d'avoir un chaton et nous en avons déjà choisi un terriblement mignon. Dans une semaine, nous le sortirons de l’hôpital pour chats avec tous les vaccins.

Mes règles normales sont revenues à moi! :) Et en trois ans, j'ai commencé à oublier ce que c'était. Et moi, comme un idiot, étais terriblement heureux lorsque mon syndrome prémenstruel normal m'est revenu - lorsque je voulais de manière incontrôlable avoir un bonbon et tirer un peu plus bas de l'abdomen. Et c'est tout. Je n’ai pas encore mis en place de nouvelle spirale, quelque chose d’effrayant, bien que le médecin ait dit qu’une spirale régulière n’est pas capable de telles choses méchantes. :) Je devais encore acheter des préservatifs! Mais fin septembre, lors de la prochaine menstruation, je vais certainement m'inscrire pour un médecin et me mettre une spirale ordinaire.

Ici, c'est peut-être tout. Mon histoire aidera peut-être quelqu'un, mais peut-être pas, j'admets que c'était simplement ma réaction personnelle à Mirena et que le reste des femmes se portait bien. Et mon cas est juste une exception, qui ne fait que confirmer la règle. Je ne sais pas, je n'ai décrit que mes propres expériences. Et comme je suis aussi sceptique, je crois plus au mal qu’au bien, et je n’ai pas d’auto-hypnose du tout, il est peu probable que je me suis persuadé que tout irait bien après la spirale. Je suis vraiment bien! Quoi et je vous souhaite à tous!

Mirena

Description au 5 mars 2015

  • Nom latin: Mirena
  • Code ATX: G02BA03
  • Ingrédient actif: lévonorgestrel (lévonorgestrel)
  • Fabricant: Bayer Schering Pharma AG (Allemagne, Finlande)

La composition

1 dispositif intra-utérin contient:

  • lévonorgestrel - 52 mg;
  • élastomère de polydiméthylsiloxane - 52 mg.

Formulaire de décharge

Système thérapeutique intra-utérin Mirena est un noyau élastomère / hormone blanc ou presque blanc situé sur le boîtier en forme de T et recouvert d'une membrane opaque, qui sert en quelque sorte de régulateur du principe actif. Le corps en forme de T est muni d’une boucle à une extrémité avec un filetage pour enlever l’hélice et deux épaules. Le système Mirena est placé dans un tube conducteur et exempt d’impuretés visibles. Le médicament est fourni dans des blisters stériles en polyester ou en matériau TYVEK en une quantité de 1 pièce.

Action pharmacologique

Le système intra-utérin ou simplement le DIU Mirena est une préparation pharmaceutique à base de lévonorgestrel, qui, progressivement libérée dans la cavité utérine, a un effet gestagène local. Grâce au composant actif d'un agent thérapeutique, la sensibilité des récepteurs de l'œstrogène et de la progestérone de l'endomètre est réduite, ce qui se traduit par un puissant effet anti-prolifératif.

Des changements morphologiques observés dans la paroi interne de l'utérus et une faible réaction locale à un corps étranger dans sa cavité. La membrane muqueuse du canal cervical est fortement compactée, ce qui empêche la pénétration du sperme dans l'utérus et inhibe les capacités motrices de spermatozoïdes individuels. Dans certains cas, une dépression de l'ovulation est également notée.

L'utilisation du médicament Mirena modifie progressivement la nature des saignements menstruels. Au cours des premiers mois d'utilisation du dispositif intra-utérin, en raison de l'inhibition de la prolifération de l'endomètre, il peut y avoir une augmentation des pertes sanguines sanguines par le vagin. Lorsque l'effet pharmacologique d'un agent thérapeutique se développe, lorsque la suppression prononcée des processus de prolifération atteint son maximum, il se produit une période de saignements rares qui se transforment souvent en oligo- et aménorrhée.

Trois mois après le début de l'utilisation de Mirena, les pertes de sang menstruelles chez les femmes diminuent de 62 à 94% et, après 6 mois, de 71 à 95%. Cette capacité pharmacologique à modifier la nature des saignements utérins est utilisée pour traiter la ménorragie idiopathique en l'absence de processus hyperplasiques au niveau des membranes des organes génitaux féminins ou d'états extra-génitaux, une partie essentielle de la pathogenèse étant une hypocoagulation prononcée, l'efficacité du médicament étant comparable aux méthodes de traitement chirurgicales.

Pharmacodynamique et pharmacocinétique

Une fois que le système intra-utérin est établi, le médicament commence à agir immédiatement, ce qui se manifeste par la libération progressive du lévonorgestrel et son absorption active, qui peut être jugée par l’évolution de sa concentration dans le plasma sanguin. Le taux de libération du composant actif est initialement de 20 µg par jour et diminue progressivement pour atteindre 10 µg par jour après 5 ans. La spirale hormonale Mirena établit une forte exposition locale, ce qui assure un gradient de concentration de la substance active dans la direction allant de l'endomètre au myomètre (la concentration dans les parois de l'utérus varie de plus de 100 fois).

Entrant dans la circulation systémique, le lévonorgestrel se lie aux protéines sériques: 40 à 60% de l’ingrédient actif se lie de manière non spécifique à l’albumine et 42 à 62% de l’ingrédient actif spécifiquement au vecteur sélectif des hormones sexuelles GSPG. Environ 1 à 2% de la dose est présente dans le sang en circulation sous forme de stéroïde libre. Lors de l'utilisation d'un agent thérapeutique, la concentration en SHBG diminue et la fraction libre augmente, indiquant que la capacité pharmacocinétique du médicament n'est pas linéaire.

Après l'insertion du DIU, Mirena dans la cavité utérine, le lévonorgestrel dans le plasma sanguin est détecté déjà après 1 heure et la concentration maximale est atteinte après 2 semaines. Au cours des études cliniques, il a été prouvé que la concentration du composant actif dépend du poids corporel de la femme - en cas de faible poids et / ou de concentration élevée de SHBG, la quantité de composant principal dans le plasma est plus élevée.

Le lévonorgestrel est métabolisé avec la participation de l'isoenzyme CYP3A4 aux produits métaboliques finaux sous forme de 3-alpha et de 5-bêta-tétrahydrolévonorgestrel conjugués et non conjugués, avec un coefficient d'excrétion de 1,77. Sous forme inchangée, le composant actif est éliminé uniquement à l'état de traces. La clairance totale de la substance biologique Mirena du plasma est de 1 ml par minute par kilogramme de poids. La demi-vie est d'environ 1 jour.

Indications d'utilisation

  • la contraception;
  • ménorragie idiopathique;
  • l'endométriose;
  • fibromes utérins;
  • traitement prophylactique de l'hyperplasie de l'endomètre au cours du traitement hormonal substitutif.

Mirena Spiral - contre-indications

Contre-indications absolues pour l'utilisation de la bobine hormonale:

  • la grossesse
  • maladies inflammatoires des organes pelviens;
  • endométrite post-partum;
  • processus infectieux dans les parties inférieures du système urogénital;
  • une histoire d'avortement septique au cours des trois derniers mois;
  • tumeur maligne de l'utérus ou de son col utérin;
  • cervicite;
  • tuberculose de l'appareil reproducteur féminin;
  • saignements utérins d'origine inconnue;
  • dysplasie cervicale;
  • tumeurs tumorales hormono-dépendantes;
  • anomalies congénitales ou acquises de la structure anatomique et histologique de l'utérus;
  • maladie hépatique aiguë;
  • hypersensibilité aux composants pharmacologiques du dispositif intra-utérin.

Conditions pathologiques pouvant compliquer l'utilisation du dispositif intra-utérin avec le lévonorgestrel:

  • période post-partum de 48 heures à 4 semaines;
  • thrombose veineuse profonde;
  • maladie trophoblastique bénigne;
  • cancer du sein disponible ou en histoire au cours des 5 dernières années;
  • embolie pulmonaire;
  • syndrome d'immunodéficience acquise;
  • forte probabilité d'infections sexuellement transmissibles;
  • pathologie hépatique active (par exemple, hépatite virale aiguë, cirrhose décompensée, etc.).

Effets secondaires de Mirena

Changements dans le cycle menstruel

Les effets secondaires du DIU devraient commencer par un changement dans la nature et la nature cyclique des saignements menstruels, car ils apparaissent beaucoup plus souvent que les autres effets indésirables des mesures thérapeutiques. Ainsi, la durée des saignements augmente chez 22% des femmes et des hémorragies utérines irrégulières sont observées dans 67% des cas, compte tenu des 90 premiers jours suivant l’installation du médicament Mirena. La fréquence de ces phénomènes diminue progressivement au fur et à mesure que la bobine hormonale libère des substances moins biologiquement actives. À la fin de la première année, elle était de 3% et 19%, respectivement. Cependant, le nombre de manifestations d’autres troubles menstruels augmente: d’ici la fin de la première année, une aménorrhée apparaît dans 16% des cas et des saignements rares chez 57% des patientes.

Autres effets secondaires

  • Du côté du système immunitaire: éruption cutanée et démangeaisons cutanées, urticaire, œdème de Quincke.
  • Du système nerveux: maux de tête, migraine, humeur dépressive jusqu'à la dépression.
  • Effets secondaires du système reproducteur et des glandes mammaires: vulvovaginite, écoulement des voies génitales, infection des organes pelviens, dysménorrhée, douleurs dans les glandes mammaires, expulsion de la spirale intra-utérine, kystes ovariens, perforation de l'utérus.
  • Appareil digestif: douleur abdominale, nausée.
  • Troubles dermatologiques: acné, hirsutisme, alopécie.
  • Depuis le système cardiovasculaire: augmentation de la pression artérielle.

Dispositif intra-utérin Mirena: mode d'emploi (méthode et dosage)

Dispositions générales pour le fonctionnement du médicament

Le contraceptif Mirena est injecté directement dans la cavité utérine, où il exerce ses effets pharmacologiques pendant 5 ans. Le taux de libération de la composante hormonale active est de 20 µg par jour au début de l’utilisation du DIU et diminue progressivement pour atteindre 10 µg par jour après 5 ans. Le taux moyen d’élimination du lévonorgestrel tout au long de l’évolution thérapeutique est d’environ 14 microgrammes par jour.

Il existe un indicateur spécial de l'efficacité des contraceptifs, qui reflète le nombre de grossesses chez 100 femmes lors de l'utilisation de contraceptifs. Avec une installation correcte et le respect de toutes les règles d'utilisation d'un dispositif intra-utérin, l'indice Pearl for Mirena est d'environ 0,2% pour 1 an et le même chiffre pour 5 ans est de 0,7%, ce qui traduit l'efficacité incroyablement élevée de cette méthode contraceptive ( à titre de comparaison: pour les préservatifs, l'indice de Pearl varie entre 3,5% et 11% et pour les produits chimiques tels que les spermicides, entre 5% et 11%).

L'installation et le retrait du système intra-utérin peuvent être accompagnés d'une douleur à l'abdomen et d'un saignement modéré. De plus, la manipulation peut provoquer un évanouissement dû à une réaction vasculaire vagale ou à une crise convulsive chez les patients épileptiques. Il peut donc être nécessaire de recourir à une anesthésie locale des organes génitaux féminins.

Avant d'installer le médicament

Il est recommandé de ne faire installer le dispositif intra-utérin que par un médecin ayant l'expérience de ce type de contraception, car des conditions d'asepsie obligatoires et des connaissances médicales appropriées de l'anatomie de la femme et du fonctionnement d'une préparation pharmaceutique sont nécessaires. Immédiatement avant l'installation, il est nécessaire de procéder à un examen général et gynécologique afin d'éliminer les risques liés à la poursuite de l'utilisation de la contraception, à la présence d'une grossesse et à la maladie, qui agissent en tant que contre-indications.

Le médecin doit déterminer la position de l'utérus et la taille de sa cavité, car la position correcte du système Mirena garantit que le composant actif est affecté uniformément par l'endomètre, ce qui crée les conditions nécessaires à une efficacité maximale.

Instructions sur Mirena pour le personnel médical

Visualisez le col avec des miroirs gynécologiques, traitez-le et le vagin avec des solutions antiseptiques. Saisissez la lèvre supérieure du col avec une pince et, avec une traction prudente, redressez le canal cervical, fixez cette position des instruments médicaux jusqu'à la fin de la manipulation du dispositif intra-utérin. En avançant lentement de la sonde utérine à travers la cavité de l’organe jusqu’au fond de l’utérus, déterminez la direction du canal cervical et la profondeur exacte de la cavité, en parallèle, en excluant les éventuelles cloisons anatomiques, synéchies, fibromes sous-muqueux ou autres obstacles. Si le canal cervical est étroit, il est recommandé d’utiliser une anesthésie locale ou conductrice pour son expansion.

Vérifiez l’intégrité de l’emballage stérile contenant le médicament, puis ouvrez-le et sortez le dispositif intra-utérin. Déplacez le curseur jusqu'à la position la plus éloignée afin que le système soit aspiré dans le tube de conduit et prenne l'apparence d'un petit bâton. En maintenant le curseur dans la même position, réglez le bord supérieur de la bague d'indexation en fonction de la distance précédemment mesurée par rapport au bas de l'utérus. Poussez délicatement le guide dans le canal cervical jusqu'à ce que l'anneau se trouve à environ 1,5-2 cm du col utérin.

Après avoir atteint la position requise de la spirale, déplacez lentement le curseur jusqu'à l'ouverture complète du support horizontal et attendez 5 à 10 secondes jusqu'à ce que le système prenne la forme d'un «T». Promouvoir le chef d'orchestre à la position du fond d'œil, comme indiqué par le contact complet de l'anneau d'index avec le col. En tenant le conducteur dans cette position, libérez le médicament en utilisant la position la plus basse du curseur. Retirez délicatement le conducteur. Coupez les fils à une longueur de 2-3 cm en partant de l’os externe de l’utérus.

Il est recommandé de confirmer la position correcte du dispositif intra-utérin par échographie immédiatement après la manipulation de l’installation du médicament Mirena. Re-examen effectué après 4-12 semaines, puis 1 fois par an. En présence d'indications cliniques, un examen gynécologique et une vérification de la position correcte de la spirale à l'aide de méthodes fonctionnelles de diagnostic en laboratoire doivent être effectués régulièrement.

Retrait du dispositif intra-utérin

Mirena doit être retiré 5 ans après l’installation, car l’efficacité de l’agent thérapeutique est considérablement réduite après cette période. La littérature médicale décrit même les cas d'effets indésirables rapidement et sans retirer le dispositif intra-utérin avec le développement de maladies inflammatoires des organes pelviens et de certaines autres conditions pathologiques.

Pour extraire le médicament nécessite le strict respect des conditions d'asepsie. Le retrait de Mirena est un étirement soigné du fil, capturé par une pince gynécologique spéciale. Si les filaments ne sont pas visibles et que le dispositif intra-utérin est situé profondément dans la cavité corporelle, vous pouvez utiliser un crochet de traction. Cela peut également nécessiter une dilatation du canal cervical.

Après avoir retiré le médicament, Mirena doit inspecter le système pour vérifier son intégrité, car dans certaines situations, une séparation du noyau hormone-élastomère ou son glissement sur les épaules du corps en forme de T peuvent être observées. Des cas pathologiques sont décrits lorsque de telles complications de retrait du dispositif intra-utérin nécessitent une intervention gynécologique supplémentaire.

Surdose

Avec une utilisation appropriée et le respect de toutes les règles de réglage du dispositif intra-utérin, un surdosage avec une préparation pharmaceutique est impossible.

Interaction

Les inducteurs enzymatiques pharmaceutiques, en particulier les catalyseurs biologiques du système du cytochrome P 450, impliqués dans la dégénérescence métabolique de médicaments tels que les anticonvulsivants (phénobarbital, phénytoïne, carbamazépine) et les antibiotiques (rifampicine et autres), renforcent la conversion biochimique des gestagènes. Cependant, leur influence sur l'efficacité du médicament Mirena est insignifiante, car le principal point d'application des capacités thérapeutiques du dispositif intra-utérin est l'effet local sur l'endomètre.

Conditions de vente

Publié dans les kiosques de pharmacie avec une ordonnance.

Conditions de stockage

Le serpentin hormonal intra-utérin doit être conservé dans un emballage stérile, dans un endroit inaccessible aux jeunes enfants, à l'abri de la lumière directe du soleil. La température appropriée ne doit pas dépasser 30 degrés Celsius.

Durée de vie

Instructions spéciales

Enroulement hormonal Mirena dans le myome utérin

Les fibromes utérins (autres noms - fibromyome ou leiomyoma) sont une tumeur bénigne qui se développe à partir de la couche musculaire de l'utérus (myomètre) et est l'une des maladies gynécologiques les plus courantes. Le foyer pathologique est un nœud de fibres musculaires lisses tissées de manière aléatoire de plusieurs millimètres à plusieurs centimètres. Pour le traitement de cette unité nosologique, on a généralement recours à une intervention chirurgicale. Cependant, un schéma de traitement conservateur est en cours de développement.

Le médicament de choix est un médicament hormonal avec le type d'interaction local préféré, car le dispositif intra-utérin Mirena est une sorte d'étalon-or pour la rééducation des fibromes utérins.

L'effet anti-œstrogénique se traduit par la réduction de la taille des ganglions pathologiques, la prévention de possibles complications et la réduction du volume des interventions chirurgicales afin de préserver la structure physiologique maximale de l'utérus et de rendre possibles les grossesses futures.

Mirena Spiral avec Endometriosis

L'endométriose est une pathologie lorsque les cellules de la couche interne de l'utérus se développent au-delà. Les structures histologiques ont des récepteurs pour les hormones sexuelles féminines, qui provoquent les mêmes changements que dans l'endomètre normal, se manifestant par un saignement mensuel, en réponse duquel se développe une réaction inflammatoire.

La maladie gynécologique est inhérente aux femmes en âge de procréer et, en plus des sensations douloureuses, peut entraîner l'infertilité - une complication fréquente de l'endométriose, car il est très important de diagnostiquer en temps voulu et d'aborder correctement le traitement d'un état pathologique. Bien entendu, le traitement de l'endométriose peut représenter une intervention chirurgicale avec une approche mini-invasive et peu d'effets secondaires, mais il est préférable de choisir des traitements conservateurs.

Le dispositif intra-utérin Mirena est un remède efficace pour l'élimination de l'endométriose pour plusieurs raisons:

  • un effet prouvé d'un médicament, se manifestant par une inhibition de la croissance des foyers pathologiques, une diminution de leur taille et une résorption progressive;
  • moins d'effets secondaires par rapport aux autres produits pharmaceutiques;
  • soulagement de la douleur, intrinsèquement associé au problème de l'endométriose;
  • pas besoin de pilules orales quotidiennes ou d'injections;
  • normalisation du cycle menstruel;
  • pas besoin de contraception.

Dispositif intra-utérin pour l'hyperplasie de l'endomètre

L'hyperplasie de l'endomètre est une pathologie extrêmement semblable à l'endométriose, car elle est une prolifération excessive et un épaississement de la membrane muqueuse des organes génitaux féminins. La différence réside dans la localisation anatomique correcte des structures histologiques, qui ne fait que modifier les symptômes et les complications possibles, mais ne les élimine pas.

Reconnaître que l’unité nosologique permet des saignements abondants et prolongés lors d’hémorragies menstruelles ou utérines non associées au cycle, au manque d’ovulation et à l’impossibilité d’implanter l’embryon dans l’endomètre modifié, ce qui est une manifestation de taux élevés d’œstrogènes dans le corps. Le traitement étiologique de ce problème, visant à éliminer la cause immédiate, est un moyen hormonal ayant un effet anti-œstrogénique prononcé.

La plupart des gynécologues préfèrent utiliser le système intra-utérin de Mirena en raison de la fiabilité de son action pharmacologique, de sa facilité d'utilisation quotidienne, qui ne nécessite pas de connaissances médicales supplémentaires et d'un coût relativement bas comparé à d'autres agents thérapeutiques, car l'utilisation de Mirena n'implique pas de dépenses quotidiennes en comprimés ou injections oraux.

Grossesse après l'application du dispositif intra-utérin Mirena

Comme le contraceptif a des effets pharmacologiques principalement locaux, le rétablissement complet de tous les paramètres physiologiques après l’élimination du médicament a lieu assez rapidement. Au cours de l'année qui suit l'évacuation du système, la fréquence des grossesses planifiées atteint 79,1% à 96,4%. L'état histologique de l'endomètre est rétabli après 1 à 3 mois et le cycle menstruel est complètement reconstruit et normalisé dans les 30 jours.

Les analogues

Il existe plusieurs produits pharmaceutiques ayant un code ATH correspondant et une composition similaire de principes actifs: Jaydes, Postinor, Evadir, Eskapel, mais à juste titre, seul Jaides peut être qualifié d'analogue, car le médicament est représenté par un système intra-utérin au lévonorgestrel avec un dosage inférieur, et est donc calculé uniquement. pendant trois ans d'utilisation permanente.

Avec de l'alcool

Le médicament pharmaceutique a un effet thérapeutique local prononcé et en petites quantités dans la circulation systémique du corps féminin, car il n'interagit pas avec les composants des boissons alcoolisées, mais leur posologie est recommandée afin de ne pas causer d'autres effets secondaires ou effets indésirables.

Pendant la grossesse et l'allaitement

L'utilisation du dispositif intra-utérin Mirena est contre-indiquée ou suspectée pendant la grossesse, car tout dispositif contraceptif intra-utérin augmente le risque d'avortement spontané et de naissance prématurée. Le retrait ou la vérification du système peut également entraîner une évacuation imprévue du fœtus de l'utérus. S'il n'est pas possible de retirer soigneusement le contraceptif, le caractère approprié de l'avortement médicamenteux doit être discuté en fonction des indications.

Si une femme souhaite préserver sa grossesse, la patiente doit tout d'abord être pleinement informée des risques et des conséquences néfastes possibles pour son corps et pour l'enfant. À l'avenir, il convient de surveiller attentivement le déroulement de la grossesse et de s'assurer d'exclure l'implantation ectopique avec des méthodes de diagnostic fiables.

En raison de l'application locale du contraceptif hormonal, il existe un risque d'effet virilisant sur le fœtus. Toutefois, en raison de la grande efficacité du médicament pharmaceutique Mirena, l'expérience clinique concernant l'issue de la grossesse lors de l'utilisation du dispositif intra-utérin est très limitée. Cela devrait également informer la femme qui veut garder sa grossesse.

L'allaitement n'est pas une contre-indication à l'utilisation du système intra-utérin, bien que de petites quantités du composant actif (environ 0,1% de la dose) puissent être administrées au lait pendant l'allaitement. Il est peu probable que de si faibles quantités de lévonorgestrel aient des effets pharmacologiques sur l’enfant. La grande majorité de la communauté médicale convient que l'utilisation du médicament six semaines après l'accouchement n'a pas d'effet indésirable sur la croissance et le développement du jeune corps.

Opinions Mirena

Le médicament pharmaceutique est très populaire chez les femmes en âge de procréer, car le dispositif intra-utérin Mirena examine les éléments suivants:

  • La contraception est pratique à utiliser, car vous n’avez pas besoin de suivre un régime régulier, comme c’est le cas avec les contraceptifs hormonaux oraux, ni avec des règles spéciales de nutrition, car le composant actif a un effet local;
  • L'indice de Pearl constitue une assez grande crédibilité du produit pharmaceutique, ce que confirment les examens et les recommandations publiés sur Internet.
  • L'incidence de la plupart des formidables effets secondaires est incroyablement faible, ce qui permet de ne même pas penser aux moyens de l'éliminer au moment de décider de l'utilisation du contraceptif Mirena.

Les conseils et les réactions des médecins reposent non seulement sur l’efficacité des effets pharmacologiques du système intra-utérin sur la contraception, mais également sur les propriétés thérapeutiques du médicament. Les résultats des études cliniques permettent l'utilisation de Mirena helix dans l'endométriose, l'hyperplasie de la muqueuse utérine et les néoplasmes bénins de la couche musculaire. Les gynécologues qualifiés considèrent le schéma thérapeutique de traitement conservateur de ce contraceptif - le médicament de choix pour les unités nosologiques ci-dessus.

Commentaires de la Marine Mirena de femmes qui l'utilisaient à des fins thérapeutiques, également pleines d'émotions positives. Un tel traitement permet non seulement parfois d’éviter une intervention chirurgicale qui laisse inévitablement des cicatrices défigurantes ou d’autres défauts cutanés, mais élimine également les foyers pathologiques de la maladie. Pratiquement tout forum thématique ou ressource Internet recommande de discuter de ce schéma de traitement conservateur avec un médecin personnel.

Prix ​​Mirena, où acheter

Serpentin hormonal Mirena est un produit pharmaceutique de la production finlandaise, qui peut avoir une incidence significative sur le coût de la contraception. Cela est particulièrement visible lorsque l'on compare les prix sur le territoire de la Fédération de Russie, car certaines pharmacies et chaînes utilisent des contrats personnels. C'est-à-dire qu'il est possible d'acheter la spirale Mirena à Moscou pour 11 750 roubles, à Krasnoyarsk - pour 10 890 roubles et à Ufa, la spirale hormonale coûte 11 100 roubles. Le prix de la marine Mirena à Moscou et dans d'autres villes du pays est indiqué sur la base des résultats généraux de l'étude de marché, ce qui peut se manifester par la différence de prix entre les kiosques de pharmacie.

En Ukraine, dans le dispositif intra-utérin de Mirena, le prix fluctue beaucoup moins que dans la Fédération de Russie. Ainsi, par exemple, à Dnepropetrovsk, une préparation pharmaceutique peut être achetée pour 1 800 hryvnia, et à Nikolaev, le système est vendu pour 1 750 hryvnia.

Commentaires sur Navy Mirena

Le contraceptif hormonal intra-utérin le plus populaire est Mirena Helix (IUD). Les contraceptifs intra-utérins (DIU) sont utilisés depuis le milieu du siècle dernier. Ils sont rapidement tombés amoureux des femmes en raison de nombreuses qualités positives: absence d'effet systémique sur le corps féminin, performances élevées, facilité d'utilisation.
La spirale n'affecte pas la qualité du contact sexuel, elle est établie pour une longue période, elle ne nécessite pratiquement pas de contrôle. Mais le DIU présente un inconvénient très important: de nombreux patients développent une tendance à la métrorragie, ce qui les oblige à refuser ce type de contraception.

Dans les années 60, des systèmes intra-utérins contenant du cuivre ont été créés. Leur effet contraceptif était encore plus élevé, mais le problème de saignement utérin n'était pas résolu. En conséquence, dans les années 70, la 3ème génération du stérilet a été développée. Ces systèmes médicaux combinent les meilleures qualités des contraceptifs oraux et des DIU.

Les contraceptifs contenant des hormones sont très efficaces et, en même temps, ils ne provoquent pas le développement de métrorragies.

Description du dispositif intra-utérin Mirena

Mirena a une forme en T qui aide à se verrouiller en toute sécurité dans l'utérus. L'un des bords est équipé d'une boucle de threads, conçue pour supprimer le système. Au centre de l'hélice se trouve une hormone blanchâtre. Il pénètre lentement dans l'utérus à travers une membrane spéciale.

Le composant hormonal de l'hélice est le lévonorgestrel (gestagène). Un système contient 52 mg de cette substance. Un composant supplémentaire est un élastomère de polydiméthylsiloxane. Marine Mirena est situé à l'intérieur du tube. La spirale a un emballage individuel en papier plastique sous vide. Il doit être conservé dans un endroit sombre, à une température de 15 à 30 ° C. La durée de conservation à partir de la date de fabrication est de 3 ans.

Action Mirena sur le corps

Le système contraceptif Mirena commence à "libérer" le lévonorgestrel dans l'utérus immédiatement après l'installation. L'hormone pénètre dans la cavité à un taux de 20 µg / jour, après 5 ans, ce chiffre tombe à 10 µg par jour. L'hélice a une action locale, le lévonorgestrel est presque entièrement concentré dans l'endomètre. Et déjà dans la couche de muscle utérin, la concentration n’est pas supérieure à 1%. Dans le sang, l'hormone est contenue dans des microdoses.

Après l'introduction de l'hélice, le composant actif pénètre dans le sang en environ une heure. Là, sa plus haute concentration est atteinte en 2 semaines. Ce chiffre peut varier considérablement en fonction du poids corporel de la femme. Avec un poids allant jusqu'à 54 kg, la teneur en sang du lévonorgestrel est environ 1,5 fois plus élevée. La substance active est presque totalement dégradée dans le foie et est évacuée par les intestins et les reins.

Principe d'action de Mirena

L'effet contraceptif du médicament Mirena ne dépend pas d'une faible réaction locale à un corps étranger, mais est principalement associé aux effets du lévonorgestrel. L'implantation d'un ovule fécondé ne se fait pas en amortissant l'activité de l'épithélium utérin. Dans le même temps, la croissance naturelle de l'endomètre s'arrête et le fonctionnement de ses glandes diminue.

En outre, l'hélice Mirena entrave la motilité des spermatozoïdes dans l'utérus et ses tubes. L'effet contraceptif du médicament augmente la viscosité élevée du mucus cervical et l'épaississement de la couche muqueuse du canal cervical, ce qui complique la pénétration des spermatozoïdes dans la cavité utérine.

Après avoir réglé le système pendant plusieurs mois, il se produit une restructuration de l'endomètre, qui se manifeste par des sécrétions irrégulières de frottis sanguins. Mais peu de temps après, la prolifération de la muqueuse utérine provoque une diminution significative de la durée et du volume des saignements menstruels, jusqu'à leur cessation complète.

Indications d'utilisation

Le DIU est installé principalement pour prévenir les grossesses non désirées. En outre, le système est utilisé pour des saignements menstruels très importants pour une raison inexpliquée. La possibilité de néoplasmes malins du système reproducteur féminin est exclue. En tant qu'agent gestagène d'action locale, le dispositif intra-utérin est utilisé pour la prévention de l'hyperplasie de l'endomètre, par exemple lors d'un climax grave ou après une ovariectomie bilatérale.

Mirena est parfois utilisé dans le traitement de la ménorragie, en l'absence de processus hyperplasiques de la muqueuse utérine ou de pathologies extragénitales présentant une hypocoagulation marquée (thrombocytopénie, maladie de von Willebrand).

Contre-indications

La spirale de Mirena fait référence aux contraceptifs internes. Par conséquent, elle ne peut pas être utilisée pour les maladies inflammatoires des organes génitaux:

  • endométrite après l'accouchement;
  • inflammation du bassin et du col de l'utérus;
  • avortement septique pratiqué 3 mois avant la mise en place du système;
  • infection localisée dans la partie inférieure du système génito-urinaire.

Le développement d'une pathologie inflammatoire aiguë des organes pelviens, qui ne se prête pratiquement pas à une thérapie, est une indication du retrait de l'hélice. Par conséquent, les contraceptifs internes ne sont pas installés avec une prédisposition aux maladies infectieuses (changement constant de partenaires sexuels, forte diminution de l'immunité, SIDA, etc.). Pour la protection contre les grossesses non désirées, Mirena ne convient pas au cancer, à la dysplasie, aux fibromes corporels et au col utérin, aux modifications de leur structure anatomique.

Étant donné que le lévonorgestrel se sépare dans le foie, l'hélice n'est pas installée dans la tumeur maligne de cet organe, ni dans la cirrhose et l'hépatite aiguë.

Bien que l'effet systémique du lévonorgestrel sur le corps soit insignifiant, cette substance gestagène est néanmoins contre-indiquée dans tous les cancers cancéreux dépendant de la gestagène, tels que le cancer du sein et d'autres affections. En outre, cette hormone est contre-indiquée dans les cas d'accident vasculaire cérébral, de migraine, de diabète sucré grave, de thrombophlébite, de crise cardiaque, d'hypertension artérielle. Ces maladies sont une contre-indication relative. Dans cette situation, la question de l'utilisation de Mirena est décidée par le médecin après le diagnostic de laboratoire. La spirale ne peut pas être installée si vous suspectez une grossesse et une hypersensibilité au médicament.

Effets secondaires

Effets secondaires souvent manifestés

Mirena a plusieurs effets secondaires, qui se retrouvent chez presque chaque femme sur dix qui a créé une spirale. Ceux-ci comprennent:

  • trouble du système nerveux central: irascibilité, maux de tête, nervosité, mauvaise humeur, diminution du désir sexuel;
  • augmentation du poids corporel et de l'acné;
  • dysfonctionnement gastro-intestinal: nausée, douleur abdominale, vomissement;
  • vulvovaginite, douleur dans le bassin, spotting;
  • tension et tendresse de la poitrine;
  • maux de dos, comme dans l'ostéochondrose.

Tous les signes ci-dessus se manifestent le plus clairement au cours des premiers mois d'utilisation du médicament Mirena. Ensuite, leur intensité diminue et, en règle générale, les symptômes désagréables disparaissent sans laisser de trace.

Effets secondaires rares

De tels effets indésirables sont observés chez un patient sur mille. De plus, ils ne sont généralement exprimés que dans les premiers mois suivant l’installation du stérilet. Si l'intensité des manifestations ne diminue pas avec le temps, le diagnostic nécessaire est prescrit. Les complications rares sont les ballonnements, les changements d'humeur fréquents, les démangeaisons, les œdèmes, l'hirsutisme, l'eczéma, l'alopécie et les éruptions cutanées.

Les réactions allergiques sont très rarement des effets secondaires manifestés. Avec leur développement, il est nécessaire d'exclure une autre source d'urticaire, d'éruption cutanée, etc.

Instructions d'utilisation

Spirale d'installation Mirena

Le système intra-utérin est emballé dans un sac sous vide stérile, qui est ouvert avant l'installation de l'hélice. Éliminer le système ouvert à l'avance.

Installer un contraceptif Mirena ne peut que gynécologue qualifié. Avant cela, le médecin doit procéder à un examen et prescrire l'examen nécessaire:

  • examen gynécologique et examen du sein;
  • frottis cervical;
  • mammographie;
  • colposcopie et examen pelvien.

Il est nécessaire de s’assurer qu’il n’ya pas de grossesse, de néoplasmes malins et d’IST. Lorsque des maladies inflammatoires sont détectées, elles sont traitées avant la mise en scène de Mirena. Vous devez également déterminer la taille, l'emplacement et la forme de l'utérus. La position correcte de l'hélice fournit un effet contraceptif et protège contre l'expulsion du système.

Les patientes en âge de procréer avec le stérilet sont administrées dès les premiers jours de la menstruation. En l'absence de contre-indications, le système peut être installé immédiatement après un avortement. Avec une contraction utérine normale après la naissance, Mirena peut être utilisé après 6 semaines. Vous pouvez remplacer l'hélice n'importe quel jour, peu importe le cycle. Pour prévenir une croissance excessive de l'endomètre, le système intra-utérin doit être administré à la fin du cycle menstruel.

Précautions de sécurité

Après avoir installé le DIU, vous devez consulter un gynécologue après 9 à 12 semaines. Ensuite, vous pouvez consulter le médecin une fois par an, avec des plaintes plus souvent. Alors que les données cliniques prouvant une prédisposition au développement des varices et à la thrombose des veines des jambes lors de l'utilisation d'une spirale, il n'y en a pas. Mais lorsque des signes de ces maladies apparaissent, vous devez consulter un médecin.

L'action du lévonorgestrel a un effet négatif sur la tolérance au glucose. Par conséquent, les patients diabétiques doivent surveiller systématiquement le taux de glucose dans le sang. Avec la menace d'endocardite septique chez les femmes atteintes de cardiopathie valvulaire, l'introduction et le retrait du système doivent être effectués avec l'utilisation d'agents antibactériens.

Effets secondaires possibles Mirena

  1. Grossesse extra-utérine - est extrêmement rare et nécessite une intervention chirurgicale d'urgence. Cette complication peut être suspectée si des symptômes de grossesse se manifestent (retard prolongé des menstruations, vertiges, nausées, etc.) ainsi que de graves douleurs dans le bas-ventre et des signes de saignements internes (faiblesse grave, peau claire, tachycardie). Il est plus probable que la complication survienne après avoir été atteinte d'une pathologie inflammatoire ou infectieuse grave du pelvis ou avoir eu des antécédents de grossesse extra-utérine.
  2. La pénétration (croissance dans le mur) et la perforation (perforation) de l'utérus se développent généralement avec l'introduction d'une spirale. Ces complications peuvent être accompagnées d'une lactation, d'un travail récent, d'une localisation non naturelle de l'utérus.
  3. L'expulsion du système de l'utérus se produit assez souvent. Pour sa détection précoce, il est conseillé aux patientes de vérifier la présence de fils dans le vagin après chaque période. En règle générale, la probabilité d’un DIU est élevée pendant les règles. Ce processus passe inaperçu par une femme. En conséquence, lors de l'expulsion de Mirena, l'action contraceptive prend fin. Afin d'éviter tout malentendu, il est recommandé de vérifier si les tampons et les joints d'étanchéité sont usés. Les saignements et la douleur peuvent être une manifestation du début de la chute de la spirale au milieu du cycle. En cas d'expulsion incomplète d'un agent hormonal intra-utérin, le médecin doit l'enlever et en installer un nouveau.
  4. Les maladies inflammatoires et infectieuses pelviennes se développent généralement au cours du premier mois d'utilisation du système Mirena. Le risque de complications augmente avec les changements fréquents de partenaires sexuels. L'indication pour le retrait de l'hélice dans ce cas est une pathologie récurrente ou grave et l'absence de résultat du traitement en cours.
  5. L'aménorrhée se développe chez de nombreuses femmes avec l'utilisation du DIU. La complication ne survient pas immédiatement, mais quelque part dans les 6 mois qui suivent l’installation de Mirena. À la fin du mois, il est nécessaire d'exclure d'abord la grossesse. Après le retrait de l'hélice, le cycle menstruel est restauré.
  6. Chez environ 12% des patientes, des kystes ovariens fonctionnels se forment. Le plus souvent, ils ne se manifestent en aucune manière et ne provoquent parfois que de la douleur pendant les rapports sexuels et une sensation de lourdeur dans le bas-ventre. Les follicules élargis reviennent habituellement à la normale en 2-3 mois.

Retrait du DIU

La spirale doit être retirée 5 ans après l’installation. Si la patiente ne prévoit pas de grossesse supplémentaire, la manipulation est effectuée au début du mois. En retirant le système au milieu du cycle, il y a une chance de conception. Si vous le souhaitez, un contraceptif intra-utérin peut être immédiatement remplacé par un nouveau. Le jour du cycle n'a pas d'importance. Après avoir retiré le produit, vous devez inspecter soigneusement le système, car en cas de difficultés pour retirer Mirena, la substance peut glisser dans la cavité utérine. L'introduction et le retrait du système peuvent être accompagnés de saignements et de douleurs. Parfois, il y a un évanouissement ou une crise chez les patients atteints d'épilepsie.

Grossesse et Mirena

L'hélice a un fort effet contraceptif, mais pas à 100%. Si une grossesse se développe, il faut tout d’abord exclure sa forme ectopique. Lors d'une grossesse normale, la spirale est soigneusement retirée ou subit un avortement médicamenteux. Pas dans tous les cas, il s'avère extraire le système Mirena de l'utérus, ce qui augmente les risques d'interruption prématurée de la grossesse. Tenez également compte des effets indésirables probables de l'hormone sur la formation du fœtus.

Utiliser pendant l'allaitement

Le DIU au lévonorgestrel, à petite dose, pénètre dans la circulation sanguine et peut être excrété dans le lait lors de l'allaitement. Le contenu de l'hormone est d'environ 0,1%. Les médecins disent qu'à cette concentration, il est possible qu'une telle dose affecte l'état général du bébé.

Foire Aux Questions

Le prix de Mirena est assez élevé et l'utilisation d'un contraceptif peut provoquer de nombreux effets secondaires. Est-ce que tout impact positif signifie sur le corps de la femme?

Mirena est souvent utilisé pour restaurer l'état de l'endomètre après une ablation bilatérale des ovaires ou lors d'une ménopause pathologique. Aussi dispositif intra-utérin:

  • augmente le niveau d'hémoglobine;
  • effectue la prévention du cancer et de l'hyperplasie de l'endomètre;
  • réduit la durée et le volume des saignements idiopathiques;
  • rétablit le métabolisme du fer dans le corps;
  • réduit la douleur avec l'algoménorrhée;
  • effectue la prévention des fibromes et de l'endométriose de l'utérus;
  • a un effet tonique.

Mirena est-il utilisé pour traiter les fibromes?

La spirale suspend la croissance du noeud myoma. Mais un diagnostic supplémentaire et une consultation du gynécologue sont nécessaires. Il est nécessaire de prendre en compte le volume et la localisation des nœuds, par exemple, dans les masses sous-muqueuses de fibromes qui modifient la forme de l'utérus, l'installation du système Mirena est contre-indiquée.

Utilisé pour la drogue intra-utérine de l'endométriose Mirena?

L'hélice est utilisée pour prévenir l'endométriose, car elle arrête la croissance de l'endomètre. Récemment, il a été présenté les résultats d’études prouvant l’efficacité du traitement de la maladie. Mais le système ne produit qu’un effet temporaire et chaque cas doit être examiné séparément.

J'ai six mois après l'introduction de Mirena développé une aménorrhée. Donc ça devrait être? Puis-je tomber enceinte à l'avenir?

Le manque de menstruation est une réaction naturelle à l'effet de l'hormone. Elle se développe progressivement chez 5 patients. Juste au cas où, faites un test de grossesse. Si le résultat est négatif, ne vous inquiétez pas, après la suppression du système, les règles reprennent et vous pouvez planifier une grossesse.

Après l’installation du contraceptif Mirena, des pertes, des douleurs ou des saignements utérins peuvent-ils se produire?

Habituellement, ces symptômes se manifestent sous une forme bénigne, immédiatement après l’introduction de Mirena. Des saignements sévères et des douleurs sont souvent des indications pour l'extraction de l'hélice. La cause peut être une grossesse extra-utérine, une installation incorrecte du système ou une expulsion. Consulter d'urgence un gynécologue.

La spirale Mirena peut-elle affecter le poids?

La prise de poids est l'un des effets secondaires du médicament. Mais vous devez considérer que cela se produit chez 1 femme sur 10 et que, en règle générale, cet effet est de courte durée, il disparaît après quelques mois. Tout dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Je me suis défendu contre les grossesses non désirées avec des pilules hormonales, mais j'ai souvent oublié de les boire. Comment puis-je changer le médicament en spirale Mirena?

Les hormones orales irrégulières ne peuvent pas protéger complètement contre la grossesse, il est donc préférable de passer à la protection intra-utérine. Avant cela, vous devez consulter un médecin et passer les tests nécessaires. Installer le système est préférable pour 4-6 jours du cycle menstruel.

Quand puis-je tomber enceinte après le retrait de Mirena?

Selon les statistiques, 80% des femmes tombent enceintes, sauf si elles le souhaitent bien sûr, dès la première année après l'extraction de la spirale. Grâce à l'action hormonale, il augmente même légèrement le niveau de fertilité (fertilité).

Où puis-je obtenir la spirale Mirena? Et quel est son prix?

Le DIU n'est délivré que sur ordonnance et vendu dans une pharmacie. Son prix est déterminé par le fabricant et varie de 9 à 13 mille roubles.

Avis de patients et de médecins sur Mirena

Les critiques des femmes sur le système Mirena sont plutôt contradictoires et combinent délice et gratitude avec dégoût et horreur. Une impression positive repose principalement sur les points suivants: absence de règles abondantes et d’effets secondaires (certains patients passent au cours des premiers mois), coût favorable (sur 5 ans), facilité d’utilisation (prise et oubli), n’affecte pas les contacts sexuels. En outre, la spirale a aidé de nombreuses femmes à suspendre la croissance des fibromes et à réduire les manifestations de l'endométriose.

La rétroaction négative était principalement basée sur des allégations de troubles émotionnels (irritabilité, diminution du désir sexuel) et d'apparence inesthétique (perte de cheveux, acné).

Les critiques de médecins, comme les femmes, sur le stérilet sont également ambiguës, mais plus sobres. Les experts confirment le fort effet contraceptif et l’effet thérapeutique de certaines maladies. Mais ils expliquent qu'avant d'installer la spirale, Mirena a nécessairement besoin d'un diagnostic approfondi.