Le symptôme de nombreuses maladies: la peau autour de la tête du pénis est enflée

Urétrite

La peau autour de la tête du pénis est gonflée, la tête est irritée et il est douloureux de la toucher. Que peuvent indiquer de tels symptômes?

Ne pas se soigner soi-même et deviner, quelle est la raison de cette condition, il n'est pas nécessaire. Il est nécessaire de consulter un médecin. Ne pas identifier les causes de la maladie peut aggraver l'état général à tel point qu'une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Caractéristiques anatomiques du pénis

Pour comprendre pourquoi l'inflammation affecte souvent la peau du pénis dans la tête, il est nécessaire de présenter les caractéristiques anatomiques de la structure de cet organe.

D'une part, le corps du pénis a une racine, qui est attachée profondément à la région pelvienne, d'autre part, il a une tête délicate avec une peau particulièrement sensible. Grâce aux muscles qui se trouvent autour de la racine de l'organe génital, il peut se déplacer assez librement. La peau du pénis est flexible et mobile. Il est possible de le comparer à la peau des paupières, car il peut s'étirer ou se rétrécir librement.

Au terme même des terminaisons nerveuses, il y en a peu, mais il y en a beaucoup sur la tête. Il s’agit donc d’une zone d’hypersensibilité. Il existe également de nombreuses glandes sébacées sur la tête, qui aident à maintenir le degré d'humidité souhaité et à prévenir le dessèchement excessif des tissus délicats.

La tête du pénis est entourée d'un pli de peau appelé prépuce. Lors d'une érection, ce pli en forme d'anneau est clairement visible: la peau l'étire et l'expose.

Sur la tête se trouve l'ouverture de l'urètre. Sous la structure anatomique normale, il est situé en son centre.

Sur le dessous de la tête du pénis se trouve une bride - une bande de peau qui ne permet pas au prépuce de se déplacer au-delà de l’endroit déterminé par sa nature. Dans la bride, comme dans la tête elle-même, se trouvent des terminaisons nerveuses sensibles.

Par la structure anatomique, on peut voir que tous les facteurs indésirables liés au processus de miction ou agissant directement sur l'organe génital donnent des sensations douloureuses au niveau de la corolle - la tête du pénis. Une peau gonflée sur le pénis indique un processus inflammatoire.

Quand la peau du pénis peut-elle gonfler?

Les raisons pour lesquelles sur le pénis peuvent gonfler la peau autour de la tête, beaucoup.

Ce n'est pas nécessairement une maladie.

  1. La peau peut être frottée avec des sous-vêtements trop proches.
  2. Gonflement causé par des allergies aux détergents et aux tissus synthétiques.

Le traitement ne nécessite pas de symptômes supplémentaires:

  • la température augmente;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques inguinaux;
  • ne provoque pas de douleur.

Il suffit d'éliminer les facteurs irritants, d'éliminer l'inflammation à l'aide de plateaux de décoctions d'herbes aux propriétés anti-inflammatoires - et le gonflement de la tête disparaîtra. Vous pouvez recommander ces herbes: camomille, calendula, sauge, une série.

Si vous ne pouvez pas analyser pourquoi la peau est gonflée sur l'organe génital, vous devez consulter un médecin.

Le plus souvent, la tête du pénis est enflée et la balanoposthite est à blâmer. L'inflammation couvre non seulement la tête elle-même, mais également le prépuce.

Causer une condition dans laquelle la peau dans la partie supérieure du pénis est enflammée et enflée peut:

  • maladies sexuellement transmissibles;
  • infection fongique;
  • blessures du pénis - ecchymoses et brûlures;
  • corps étrangers dans l'urètre;
  • tumeurs génitales;
  • les maladies associées à des modifications de la composition de l'urine;
  • maladies systémiques.

Afin de déterminer avec précision le facteur ayant provoqué le gonflement de la tête, le médecin devra examiner le patient et passer les tests nécessaires.

Habituellement, les études sont effectuées selon l'algorithme suivant:

  1. Ils passent des tests généraux: un frottis de l'urètre, du sang d'un doigt et de l'urine.
  2. Si, à ce stade, la cause de l'œdème de la tête n'est pas clarifiée, une étude est réalisée sur la culture bactérienne à partir de l'urètre et du sac préputial.
  3. Ensuite, vous devrez peut-être une échographie du canal ou une urétroscopie.

Caractérisation de la balanoposthite en tant que maladie

La balanoposthite combine 2 états inflammatoires. Avec la balanite, la tête du pénis est enflée, avec postérieurement la peau à l'intérieur du prépuce. Le plus souvent, ces processus se produisent simultanément.

Selon les raisons qui ont provoqué la maladie, celle-ci peut être classée comme suit.

La forme aiguë comprend les étapes suivantes:

  1. Simple Diagnostiqué par une peau enflée sur la tête du pénis.
  2. Érosif. Sur la peau oedémateuse, on note l'apparition de pustules superficielles, provoquant la formation d'une érosion. Décharge de la surface de la peau, dans la plupart des cas, purulente. La forme érosive de balanoposthite provoque des complications telles que le phimosis et le paraphimosis. Le phimosis est une inflammation de la peau au bord du gland qui ne permet pas son exposition. Paraphimosis - la condition opposée, lorsque la peau du prépuce ne peut pas après une érection en raison d'un gonflement de la tête pour tomber en place. Le paraphimosis est souvent accompagné d'urétrite.
  3. La forme gangrenée de la balanoposthite provoque une intoxication générale du corps. La peau de la tête du pénis est hyperthermique, les ulcères nécrosés, il existe une possibilité de perforation du prépuce.
  4. La balanoposthite chronique apparaît périodiquement, les lésions ulcéreuses de la tête passent au stade hypertrophique.
  5. Il existe une autre forme de balanoposthite, qui survient dans un cas extrêmement rare chez les hommes âgés face aux variations des niveaux hormonaux. Cette forme s'appelle indurative et conduit à la déformation du pénis.

Traitement balanoposthite

Le stade initial de la maladie est facilement traitable. Après avoir identifié la cause de la maladie, un traitement adéquat est prescrit pour détruire la flore pathogène. Des antibiotiques, des médicaments antibactériens, des anti-inflammatoires d'action externe peuvent être appliqués. Ces derniers incluent les antiseptiques suivants:

  • solution diluée de peroxyde d'hydrogène;
  • miramistin;
  • solution de permanganate de potassium;
  • chlorhexidine.

En même temps, les mesures d'hygiène dans la zone intime sont renforcées et des immunomodulateurs sont prescrits.

Parfois, une forme négligée de la maladie ne répond pas au traitement thérapeutique. Si le phimosis rejoint la balanoposthite, une intervention chirurgicale est alors nécessaire.

La prévention d'une affection dans laquelle la peau du pénis est enflammée ne diffère pas de la prévention d'autres maladies liées à la sphère sexuelle.

Ses composants principaux sont:

  • hygiène intime;
  • sexe sans risque.

Si vous constatez un gonflement de la tête, qui ne tombe pas dans les 3-5 jours, vous devez consulter l'urologue. Ce symptôme est caractéristique de l’apparition de nombreuses maladies du système reproducteur de l’homme.

Un diagnostic opportun arrêtera le développement de la balanoposthite.

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent:

Inflammation du prépuce chez l'homme: causes, symptômes, danger de la maladie. Méthodes de traitement de l'inflammation masculine du prépuce

L'inflammation du prépuce n'est malheureusement pas rare chez les hommes.

Cette maladie affecte la peau du pénis et a des conséquences graves.

Examinons plus en détail les symptômes d'inflammation du prépuce chez l'homme et les moyens d'éliminer cette maladie.

Inflammation du prépuce chez l'homme: causes

La balanoposthite se développe le plus souvent pour ces raisons:

1. Le non-respect par l’homme de l’hygiène personnelle des organes génitaux, c’est pourquoi une substance spéciale (spegma) commence à s’accumuler sous le prépuce. Il crée des conditions favorables au développement rapide de microbes, qui affectent l’infection des tissus.

2. Utilisez des lingettes humides, des lubrifiants, du savon ou d'autres produits d'hygiène pouvant provoquer une irritation et une inflammation ultérieure du prépuce.

3. L’utilisation de préservatifs de qualité médiocre affectant la peau délicate du pénis et provoquant son inflammation.

4. Diverses réactions allergiques à certains aliments peuvent provoquer une inflammation du prépuce.

5. Vaincre une variété de bactéries.

6. La défaite des organes génitaux avec des maladies sexuellement transmissibles (cela se produit lors de rapports sexuels non protégés).

7. virus de l'herpès.

8. lésions fongiques.

9. Le diabète, qui n'est pas traité.

10. Inflammation causée par l'urine.

11. Divers agents pathogènes (Candida, Trichomonas, Papillomavirus).

12. lichen plat.

13. Divers défauts dans la structure physiologique de la région génitale de l'homme, en raison desquels il devient plus susceptible aux pathologies du pénis.

Inflammation du prépuce chez l'homme: symptômes et signes

La balanoposthite présente les caractéristiques suivantes de son parcours:

1. Au tout début de la maladie, l'homme commence à ressentir une sensation de brûlure désagréable lors de la miction et de fortes démangeaisons du gland.

2. Avec le temps, la peau de la tête du pénis commencera à se contracter et les démangeaisons se transformeront en un syndrome douloureux prononcé.

3. Avec le développement de l'inflammation, le patient ressent une gêne. Le prépuce est visiblement rougi vers l'extérieur.

4. À la palpation de la tête, le patient ressent des douleurs aiguës. Il est également difficile pour lui de tirer le prépuce et d'ouvrir la tête.

5. En cas de lésions fongiques ou bactériennes du prépuce, une température élevée peut augmenter chez un homme, une fièvre et des frissons peuvent se produire. Du mucus blanc avec un mélange de pus commencera à se distinguer du prépuce et de l'urètre. C'est un signe d'alerte qui indique un besoin urgent de commencer un traitement antibiotique.

6. Au fil du temps, tous les signes d'intoxication apparaîtront: maux de tête, malaises, nausées, faiblesse et somnolence. Désir sexuel perdu.

7. Besoin fréquent d'aller aux toilettes.

8. L'apparition d'une éruption cutanée le long du contour du pénis.

Inflammation du prépuce chez l'homme: diagnostic et traitement

Lorsque les premiers signes d'inflammation apparaissent, vous devriez consulter un urologue. Il rassemblera l'histoire, examinera les organes génitaux et prélèvera un frottis sur la tête du pénis.

Pour un diagnostic précis de la maladie, il faut mener de telles études:

1. ensemencement bactériologique.

2. Les analyses ne font pas exception à la syphilis.

3. Examen de la décharge de l'urètre.

Le traitement par balanoposthite est sélectionné pour chaque patient individuellement, en fonction des résultats du test, de la cause de la pathologie et des symptômes observés.

La thérapie traditionnelle fournit de telles:

1. La nomination d'antiseptiques de germes. Habituellement, une solution de peroxyde d'hydrogène faible est utilisée à cette fin. Il doit essuyer la tête du pénis quotidiennement.

2. En cas de rougeur de la peau, des pommades anti-inflammatoires et des crèmes topiques sont prescrites.

3. Pour les infections fongiques, on utilise des pommades antifongiques (Clotrimazole). Ces groupes de médicaments combattent efficacement les champignons et inhibent leur activité.

4. En cas d'intoxication du corps et de lésion infectieuse, des médicaments antibactériens hautement actifs sont prescrits.

5. Il est très utile de frotter le pénis avec des solutions antimicrobiennes.

6. Pour maintenir le système immunitaire, on montre au patient qu'il prend des complexes de vitamines.

7. Pendant le traitement, le patient doit s'abstenir de tout rapport sexuel.

8. Lorsque le corps est faible, des médicaments immunomodulateurs peuvent être prescrits.

9. À une température élevée, des antipyrétiques (paracétamol) peuvent être prescrits au patient.

10. Avec l'apparition des pertes purulentes, des mesures thérapeutiques plus radicales sont présentées au patient. Il doit régulièrement appliquer des compresses avec des onguents sur la zone enflammée et essuyer soigneusement la tête du pénis avec des teintures antiseptiques. Également recommandé une antibiothérapie à long terme (au moins deux semaines). Après cela, vous devez ré-ensemencer l’étude et, si nécessaire, poursuivre le traitement en remplaçant les médicaments par des analogues.

11. Avec le développement de phimosis, un traitement chirurgical est indiqué. Il est fabriqué en disséquant le prépuce et la chair. Après la disparition de l'inflammation, il est souhaitable de retirer le prépuce pour éviter la récurrence de la maladie.

Inflammation du prépuce chez l'homme: traitement, complications, prévention

Au stade initial de l'inflammation (avant l'apparition du pus), les méthodes traditionnelles de traitement peuvent être mises en pratique. Les meilleures recettes sont:

1. Le remède de l'écarlate. Pour ce faire, lavez soigneusement les feuilles de cette plante et épluchez-les, ne laissant que la pulpe. Il devrait être appliqué à la zone enflammée pendant une demi-heure deux fois par jour.

2. Teinture pour une utilisation en extérieur:

• prenez 6 feuilles d’Hypericum et versez-y 200 ml d’eau bouillante;

• insister pendant une demi-heure;

• filtrer et essuyer la zone enflammée après le bain deux fois par jour. Cela sauvera de la douleur et des germes.

3. Broyez les feuilles de plantain et appliquez-les sous forme de lotions sur la chair enflammée. Partez pour une heure. Répétez la procédure trois fois par jour.

En l'absence de traitement opportun, ou avec un traitement inapproprié, le patient peut développer de telles complications dans l'état suivant:

1. Perte de désir sexuel.

2. Apathie et irritabilité.

3. Violation de la sensibilité du membre principal.

4. L'apparition de fissures et d'ulcères sur la tête dus à une sécheresse sévère.

5. La violation de la flore naturelle dans le pénis menace d'accroître le risque d'infection.

6. Une inflammation chronique du prépuce peut provoquer des douleurs lors des rapports sexuels, des mictions et même de la marche.

7. S'il n'est pas traité, l'homme risque de développer une urétrite.

8. La cystite se développe au stade avancé de l'inflammation (il ne peut en être autrement chez la femme).

9. L'inflammation purulente peut causer de graves perturbations dans les fonctions du pénis. De plus, dans cet état, un homme risque de développer une prostatite.

10. L'inflammation chronique peut persister longtemps dans les vagues, ne devenant parfois aiguës. Cependant, cette condition est dangereuse, car elle peut parfois provoquer un cancer des organes génitaux.

Afin de réduire le risque de développer une balanoposthite, vous devez suivre les recommandations du médecin suivantes:

1. Surveiller la propreté du linge et le changer deux fois par jour. En même temps, le sous-vêtement de l’homme lui-même doit être fait de matières naturelles et ne pas avoir de coutures trop serrées.

2. Assurer l'hygiène des organes génitaux au moins deux fois par jour. C’est le seul moyen de vous protéger de l’accumulation de spegas.

3. Pour le lavage des organes génitaux masculins, il est recommandé d'utiliser un savon liquide à base d'herbes ayant un effet antibactérien.

4. Avoir un partenaire sexuel permanent. En cas de lien sexuel accidentel, le contact doit être protégé (le préservatif est le meilleur assistant).

5. Il est important non seulement de surveiller l'état des organes génitaux masculins, mais également de surveiller et de contrôler le système de reproduction féminin. Cela s'explique par le fait que la santé des hommes dépend directement de l'état des organes génitaux féminins et que, s'il existe une maladie avec un partenaire, l'homme risque également d'avoir les mêmes problèmes.

6. Il est régulièrement nécessaire de consulter l'urologue et de procéder à un bilan de santé.

7. En cas de premiers soupçons et symptômes de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin, jusqu'à ce que la pathologie ait entraîné le développement de complications.

Dans de nombreux pays, en raison du risque d'inflammation du prépuce, il est recommandé d'effectuer la circoncision, mais avec un certain nombre de règles prophylactiques, cette procédure peut être évitée sans vous exposer au risque d'inflammation.

Rougeur du prépuce chez les hommes

Un rougissement léger ou prononcé du prépuce chez les hommes apparaît à tout âge. C'est le principal symptôme de l'inflammation, qui survient rarement seul. La tête du pénis adjacente est impliquée dans le processus pathologique, la maladie - la balanoposthite se développe.

Étiologie

Le plus souvent, la maladie a une origine infectieuse. Il est causé par des champignons, des bactéries du coccus, des virus, E. coli, Trichomonas.

Facteurs connus qui déclenchent l'apparition de la maladie:

  • violation des règles d'hygiène intime;
  • l'utilisation de sous-vêtements synthétiques, fréquence insuffisante de son changement;
  • l'utilisation de produits de lavage, de lavage et d'hygiène de mauvaise qualité ou mal choisis;
  • utilisation de contraceptifs de barrière et de lubrifiants intimes de faible qualité;
  • phimosis pathologique (rétrécissement de l'anneau du prépuce), conduisant à l'accumulation de smegma - un mélange de cellules mortes de l'épithélium et à la sécrétion graisseuse des glandes de Tyson du prépuce;
  • anomalies du développement du pénis.

Facteurs causaux de l'inflammation

La maladie n'affecte pas que les adultes. Il est diagnostiqué chez les enfants - les enfants d'âge préscolaire et les adolescents, moins souvent à un autre âge. Chez les garçons qui portent des couches, cela est dû à une blessure au pénis avec une couche inappropriée (plus grande ou plus petite que nécessaire). Un des facteurs du riz est le phimosis physiologique.

Ces causes et facteurs provoquent une maladie primaire. L'inflammation secondaire est une manifestation d'une autre pathologie:

  • maladies allergiques;
  • l'obésité;
  • maladies endocriniennes (pathologies de la glande thyroïde, diabète sucré);
  • les maladies qui perturbent l'élimination des fluides de l'organisme (néphrite, calculs rénaux, cystite, insuffisance cardiaque, cirrhose du foie);
  • maladies de la peau sur le pénis (psoriasis, vitiligo, lichen plan);
  • états d'immunodéficience;
  • avitaminose.

Chez l'adulte, cette liste comprend les maladies sexuellement transmissibles transmises par contact sexuel. Les rapports sexuels fréquents provoquent souvent des rougeurs du prépuce chez les hommes.

L'inflammation du prépuce chez les garçons provoque également une immunité affaiblie. Les défenses du corps de l'enfant réduisent la malnutrition, une alimentation déséquilibrée, l'hypothermie.

Manifestations et signes

Les symptômes de la maladie dépendent de la forme (aiguë, chronique) et du type.

Il existe plusieurs types de balanoposthite, les principaux sont:

  1. Catarrhal (simple);
  2. Érosif;
  3. Gangrenous (comme sur la photo ci-dessus).

Ils ont des symptômes communs:

  • hyperémie et œdème de la lésion;
  • démangeaisons, brûlures, douleurs dans le domaine de l'inflammation;
  • écoulement de la cavité du prépuce;
  • ganglions lymphatiques enflés dans l'aine.

L'inflammation aiguë se produit soudainement et soudainement. Il y a des problèmes de miction dus au gonflement du pénis. La progression de la maladie est caractéristique des types graves de la maladie. Dans le même temps, une nécrose tissulaire se développe sur plusieurs jours et des ulcères se forment.

La maladie catarrhale se manifeste par des symptômes communs. La rougeur du gland, du pénis et du prépuce s’exprime, il n’ya pas d’exsudats de la cavité située entre le pénis et le prépuce (sac préputial), ni de mucus. Des brûlures et des démangeaisons se manifestent faiblement. Avec une infection fongique, la décharge est ringarde.

Pour l'inflammation érosive est caractérisée par l'apparition de plaies et d'ulcères. Ce sont des zones d’endommagement de la couche supérieure de la tête muqueuse et du prépuce, elles sont rouges, clairement délimitées, rugueuses. La douleur, les brûlures et les démangeaisons augmentent, la température augmente.

Dans les cas avancés, une balanoposthite gangréneuse se développe avec la nécrose des zones de tissu enflammé. Les ulcères guérissent mal, parfois la perforation se produit. Ils sont en cicatrisation, ce qui conduit à la formation de phimosis pathologique.

De la cavité du prépuce, le pus est libéré, la température augmente. En raison de l'absorption dans le sang des produits de désintégration du tissu nécrotique chez un patient, des signes d'intoxication sont exprimés - faiblesse, léthargie, manque d'appétit et de sommeil, maux de tête, nausées.

Après un traitement de mauvaise qualité ou incomplet, l'inflammation aiguë devient chronique. Il faut une vague - les exacerbations sont remplacées par des rémissions temporaires.

Les symptômes sont flous - une petite hyperémie et des poches, un dépôt blanc dans le sac préputial. Si le traitement est absent, les manifestations s'intensifient. Il y a de la douleur en urinant, c'est difficile. La fonction érectile est altérée, la sécheresse de la tête muqueuse se lève, des fissures se forment. La maladie chronique lancée se déroule sans démangeaisons ni douleur.

Thérapie Thérapeutique

Après avoir collecté l'anamnèse, les examens, l'examen, l'urologue pose un diagnostic et prescrit un traitement individuel. Cela commence par l'élimination des facteurs de risque. Dans le même temps effectuer régulièrement une hygiène intime, changent souvent de sous-vêtements.

En cas de maladie catarrhale chez les garçons, le sac préputial peut s'auto-nettoyer du smegma. L'inflammation disparaît après quelques jours sans traitement.

Pour supprimer les symptômes et éliminer les causes de la rougeur du prépuce chez les hommes, les traitements complexes prescrivent le lavage, les bains chauds et les lotions à base de solution de Furacilin ainsi que la décoction d'herbes médicinales, l'action anti-inflammatoire, bactéricide et antiseptique. Les bains sont performants, immergeant le pénis dans un bocal avec une solution.

Appliquez des lotions de solutions aqueuses d'antiseptiques à action bactéricide (Chlorhexidine, Sanguirythrin, Betadine), qui imposent au pénis. Pour ce faire, utilisez des lingettes stériles ou des bandages. Les solutions essuient également le prépuce et la tête du pénis.

La solution de chlorhexidine à une concentration de substance active de plus de 0,2% ne doit pas être appliquée sur la peau et les muqueuses endommagées.

Assign pommade, qui est appliqué après frottement, lotions, bains et séchage des lésions. L'inflammation d'origine bactérienne est éliminée avec des agents antimicrobiens (Levomikol, Sintomitsin, Miramistin).

Une infection fongique est supprimée avec des pommades antimycotiques (Clotrimazole, Mikogal, Lamisil), dont l'effet est renforcé par les préparations Fluconazole, Mikosist pour administration orale. Un traitement antifongique doit également être administré au partenaire sexuel d’un homme.

Dans les cas graves, le traitement complexe de la maladie comprend des pommades hormonales anti-inflammatoires qui soulagent les démangeaisons et le gonflement (Prednisone, Advantan, Betamethasone, Lorinden).

Utilisez des médicaments qui cicatrisent, protègent la peau et les muqueuses (panthénol, bépanten, onguent de zinc).

Les maladies érosives et gangréneuses sont traitées avec des antibiotiques à large spectre:

  1. Ceftriaxone;
  2. Le biseptol;
  3. L'azithromycine;
  4. Ciprofloxacine.

Pour les infections fongiques, des antibiotiques aux propriétés anti-mycotiques sont utilisés - Fluconazole, Fucis. Une douleur intense soulage l'ibuprofène, le paracétamol. Les complexes de vitamines sont prescrits pour améliorer l'immunité.

Le traitement est complété par des procédures de thérapie physique (UHF, électrophorèse, magnétothérapie, darsonvalisation et thérapie à l'ozone). Ils aident à faire face à l'inflammation, accélèrent la pénétration des médicaments, ont un effet antibactérien, renforcent le système immunitaire.

Chirurgie pour rougir le prépuce

Évolution chronique de la maladie, accompagnée d'exacerbations fréquentes, le phimosis cicatriciel est traité à l'aide d'une chirurgie chirurgicale ou au laser pour exciser le prépuce. Effectuer en rémission, sous anesthésie locale.

Chez les enfants, l'inflammation chronique du prépuce et des têtes de pénis est rarement diagnostiquée. Le traitement chirurgical est prescrit après plusieurs exacerbations, même chez un enfant de moins d'un an. Conduit sous anesthésie générale. Les parents recommandent un découpage laser rapide, sans douleur ni sang.

Remèdes populaires pour le traitement de la maladie

La médecine traditionnelle est prescrite aux premiers stades du développement et avec une évolution légère de la balanoposthite. Pour les plateaux et les lotions, utilisez des décoctions d'herbes médicinales - camomille, train, sauge, millepertuis.

Les remèdes populaires lavent les zones affectées des muqueuses. Préparer une décoction d’écorce de chêne, un mélange de violet tricolore et de succession. Soulager l'inflammation dans les bains de bicarbonate de soude.

La maladie est traitée avec une feuille d'aloès fraîche. Il est lavé, malaxé, coupé de la couche supérieure d'un côté. Mettez sur une surface sèche avec une coupe. Utilisez également des feuilles de plantain fraîchement broyées et propres. La procédure est effectuée après le bain.

Pour renforcer l'effet des onguents, prescrire de l'huile d'argousier et de la rose musquée. Utilisez les propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes du calendula. Les fleurs séchées insistent dans l'huile d'olive et essuyent la zone touchée.

Les remèdes de médecine traditionnelle sont efficaces, en plus du traitement médicamenteux, pour le rougissement masculin du prépuce. En tant que traitement indépendant peut conduire à la chronisation du processus inflammatoire.

Conclusion

Les recettes folkloriques doivent être utilisées uniquement selon les directives du médecin et la posologie convenue avec lui. Un traitement de haute qualité prévient les complications graves - impuissance, cancer, baisse de la fertilité.

Les médecins avertissent! Un système choquant est établi, qui représente plus de 74% des maladies de la peau - une procédure d'injection parasitaire (Acacid, Lyamblia, Toccapa). Les hydroxydes transmettent à l'organisme une affection colossale, et le premier frappe notre système immunitaire, ce qui devrait protéger l'organisme de diverses maladies. Le responsable de l'Institut de parasitologie a expliqué à la secrétaire comment les éliminer rapidement et les nettoyer avec la peau, cela suffit. Lire plus loin.

Prévenir les maladies dans la plupart des cas possibles. Pour ce faire, un homme doit respecter les règles d'hygiène personnelle, éviter les relations occasionnelles, utiliser des préservatifs, traiter d'autres maladies, renforcer le système immunitaire. Cela aidera à maintenir la santé sexuelle et reproductive.

Causes et traitement des rougeurs sur la tête du pénis et du prépuce chez les hommes

La rougeur du gland, du pénis et du prépuce est un signe de développement de processus inflammatoires. Si la rougeur s'accompagne d'un changement de forme du pénis et de l'apparition d'une odeur désagréable de la tête, cela signifie une violation de l'appareil reproducteur masculin. Le manque d'hygiène personnelle, les maladies infectieuses et les champignons peuvent provoquer l'apparition de rougeurs dans la tête du pénis et le prépuce.

La tête d'un pénis masculin en bonne santé a une nuance rose pâle. Le prépuce qui l'entoure s'enlève facilement, il n'y a pas de sensations désagréables. Toute rougeur du pénis accompagnée d'une inflammation du prépuce est un mauvais signe indiquant le développement de maladies telles que la balanite, la balapostite ou la candidose. Dans certains cas, les rougeurs sur le pénis peuvent être dues à:

  • réaction allergique aux médicaments, produits d'hygiène intimes (gels, crèmes, savons) et préservatifs;
  • la présence dans le corps d'une infection d'origine bactérienne et virale (staphylocoque, streptocoque, blennorragie, virus de l'herpès);
  • infection de l'organisme par les microorganismes les plus simples (trichomonas);
  • effets mécaniques sur le pénis (traumatismes, vie sexuelle intense, masturbation, sous-vêtements serrés de mauvaise qualité, portant une couche inconfortable pendant l'enfance).

Une rougeur de la tête et du prépuce survient lorsque les hommes ne respectent pas les règles d'hygiène intime. Les particules de peau mortes, la sueur, les restes de sperme et les sécrétions des organes génitaux féminins, le smegma, s'accumulent sur la tête du pénis et sous le prépuce, constituent un habitat idéal pour les agents pathogènes.

Les facteurs provoquant l’apparition de rougeurs sont dans certains cas:

  • incapacité de s’occuper des organes génitaux de l’enfant;
  • le sexe non protégé, y compris le sexe oral et anal;
  • diabète sucré;
  • maladies associées (urétrite);
  • maladies auto-immunes (dysfonctionnement de la thyroïde, psoriasis).

Déterminer la cause de la rougeur est extrêmement important, le pénis en bonne santé - la clé du fonctionnement normal du système de reproduction des hommes. Dans la plupart des cas, la rougeur de la tête chez les hommes, due au manque d'hygiène personnelle, disparaît après une série de procédures médicales décrites ci-dessous. L'absence de traitement peut déclencher une nécrose du gland, un phimosis et même un cancer.

La cause la plus fréquente de rougeur du prépuce est la balanoposthite. La maladie est une conséquence directe du manque d'attention portée à l'hygiène du pénis, des allergies, du diabète, des infections, des virus, etc. Elle se manifeste souvent par l'impossibilité d'exposer la tête du pénis (phimosis). Le prépuce durcit et empêche la sortie de la tête lorsqu'il est excité.

L'intensité et le degré de danger de la maladie dépendent de la forme qu'elle prend - aiguë ou chronique. Dans le processus de diagnostic de la forme aiguë de balanoposthite, il est courant de distinguer les formes pustulo-ulcéreuse, gangréneuses, érosives et simples. La forme chronique de la balanopostite est divisée en formes inductive et ulcérative hypertrophique. La forme érosive de la maladie se caractérise non seulement par une rougeur dans la région du pénis, mais également par l’apparition de zones de peau morte de couleur blanche et par l’érosion. La maladie est traitée très difficilement, ne cédant que difficilement à la forme gangreneuse de baanoposthite. Le patient commence par une forte fièvre, il y a de grandes blessures autour du pénis et dans l'aine, un gonflement.

Si l'on n'observe qu'une rougeur de la tête du pénis (le prépuce conserve une teinte normale), on diagnostique une balanite chez le patient. Les causes de la maladie sont les mêmes que celles de la balanoposthite, mais le traitement et les symptômes de la maladie peuvent différer quelque peu, principalement en termes de conséquences désagréables. Le plus souvent, un homme commence balanite et puis en l'absence de traitement et le développement de la maladie - balanoposthite.

Le champignon Candida affecte non seulement la femme mais aussi le corps masculin. Bien que les hommes souffrent extrêmement rarement de candidose, une alimentation et une hygiène médiocres peuvent entraîner une infection et des rougeurs au niveau des parties génitales. Dans la lutte contre Candida, utilisez des antifongiques. Le traitement doit être rapide et complet, sinon le champignon peut affecter le système urinaire, provoquant de l'urétrite et d'autres maladies désagréables pour les hommes.

L'allergie est l'une des causes les plus courantes de rougeurs génitales. Une réaction allergique peut être provoquée par la stagnation du smegma, l’utilisation de sprays, de crèmes.

Si le corps masculin a une sensibilité accrue à un médicament particulier, le prendre à fortes doses peut également provoquer une réaction allergique sous forme de rougeur de la tête du pénis et du prépuce. Une telle réaction devrait être attendue avec l'introduction de vaccins inconnus, les sulfamides et la prise de vitamines.

Les allergies peuvent également causer des sous-vêtements de mauvaise qualité. Les hommes ne doivent pas porter de maillot de bain synthétique étroit. Les sous-vêtements doivent être fabriqués exclusivement à partir de matériaux naturels. Une cause fréquente d'allergies est l'utilisation d'un préservatif de taille inappropriée ou de mauvaise qualité. Après un rapport sexuel avec un préservatif, la tête du pénis et le prépuce doivent être lavés à l'eau et au savon pour éliminer le sperme.

Les rougeurs du prépuce et du gland ne sont pas le seul signe de la maladie. En cours de diagnostic peut également être détecté:

  • afflux excessif de sang dans les vaisseaux sanguins situés dans la tête du pénis;
  • démangeaisons et sensation de brûlure pendant les rapports sexuels ou la miction (principal symptôme de la candidose);
  • gonflement autour de l'urètre;
  • des pustules;
  • plaque blanche sur la tête ou le membre lui-même (se produit lorsque balanoposthite et candidose);
  • douleur aiguë au contact de la tête du pénis;
  • ulcères et fissures à la tête et aux organes génitaux;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques, douleur dans le processus de leur palpation;
  • température corporelle élevée;
  • du sang dans les urines en urinant;
  • détérioration générale de la santé (fatigue, maux de tête);
  • excrétion de nature non naturelle du pénis (un secret spécial est sécrété par un pénis sain dans son état normal, sa quantité est petite, elle ne laisse pas de sensations désagréables, pour une pathologie, la quantité de sécrétion augmente de 3 à 4 fois).

Si le patient n'a pas rougi toute la peau autour du pénis, mais certaines de ses parties, il s'agit d'un signe clair d'allergie.

Quelle que soit la cause de l'irritation sur le pénis, que le changement de couleur du pénis soit accompagné des symptômes énumérés ci-dessus ou non, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le manque d'hygiène intime peut déclencher le développement de maladies graves des organes génitaux. Dans le même temps, seul un spécialiste est en mesure de déterminer la présence ou l'absence de danger pour le sexe et les fonctions de reproduction de l'enfant au cours de l'observation à long terme de l'état d'un homme.

Un diagnostic précis est établi sur la base d'un interrogatoire oral du patient, d'un examen visuel du pénis et de la chair rougie, d'une palpation et de tests spéciaux. Entré à l'inspection, vous devrez prendre un test sanguin, urine, sperme, frottis. La balanite, la balanoposthite et la candidose sont diagnostiquées assez facilement, alors qu'il faudra un certain temps pour identifier les allergies.

Indépendamment de la disponibilité des résultats du test, le médecin vous recommandera des outils spéciaux pour l’hygiène intime, ainsi qu’un programme de prise de bain ou de douche.

Ainsi, pour éliminer les manifestations externes de balanite et de candidose, il suffit de se laver la tête du pénis au moins 4 à 5 fois par jour, de préférence après chaque miction et chaque contact sexuel (une utilisation de savon est nécessaire). Laver à l'eau tiède, une douche fraîche, même en été, devra être abandonnée. L'irritation sur la tête du pénis est traitée à l'aide de:

  • antibiotiques (série de la pénicilline, macrolides, fluoroquinolones);
  • médicaments antiviraux - comprimés et pommades (acyclovir et valocyclovir);
  • médicaments antifongiques (Fluconazole, Mikosist);
  • médicaments antiprotozoaires (mitronidazole);
  • médicaments immunomodulateurs;
  • onguents antimicrobiens et crèmes topiques (lévomékol, méthyluracile);
  • moyens de lutter contre les allergies (corticostéroïdes, Triderm, Advantan);
  • médicaments pour le traitement des maladies associées (urétrite, maladies auto-immunes);
  • moyens de la médecine traditionnelle pour éliminer les manifestations externes de la maladie (lavage avec une solution de camomille, calendula).

La durée du traitement dépend de la cause de l'irritation du pénis. Les allergies simples peuvent être traitées en identifiant et en éliminant l'irritant, tandis que la balanoposthite, proche de l'état de phimosis, peut nécessiter un long traitement voire une intervention chirurgicale.

Une condition préalable à un prompt rétablissement est le refus de tout rapport sexuel. Ainsi, si la rougeur du prépuce chez les hommes est due à une irritation du pénis avec un préservatif, une abstinence de 2 à 4 jours oublie rapidement les symptômes désagréables. En même temps, une telle abstinence ne permettra pas la réinfection du partenaire sexuel porteur de l’infection. Une patiente atteinte de candidose devra suivre le traitement nécessaire sur un pied d'égalité avec un homme, sinon cela ne fonctionnera pas pour se débarrasser des rougeurs et autres manifestations pathologiques de la maladie.

Pour prévenir l'infection du pénis et d'autres rougeurs du gland, tout est possible. Pour ce faire, il suffit de prendre les mesures préventives suivantes:

  • Surveillez l'état de votre santé sexuelle, mais aussi de celle de votre partenaire. Après chaque rapport sexuel non protégé avec un partenaire inconnu, il est recommandé de consulter un urologue. De tels contacts doivent être totalement évités, mais s’ils se produisent, il est préférable d’être en sécurité.
  • Prenez régulièrement une douche en nettoyant les plis du prépuce du smegma et les restes de produits d’hygiène.
  • Traiter en temps opportun les maladies qui peuvent être transmises sexuellement. En présence de telles maladies chez les femmes, s'abstenir de tout acte de nature sexuelle jusqu'à la guérison complète du partenaire.
  • Évitez les dommages mécaniques - frappes, frottant la tête avec du linge. Si les rapports sexuels sont accompagnés d'une gêne à la tête, il est préférable de s'abstenir de tout contact intime et de consulter un médecin.
  • Utilisez uniquement des produits d’hygiène de qualité pour les lieux intimes. Les lubrifiants et les préservatifs doivent être hypoallergéniques.
  • Faites un don de sang pour vérifier votre taux de sucre. Si le diabète est détecté, passez immédiatement au traitement. Dépasser le taux de sucre dans le sang autorisé est l’une des raisons du développement de la balanite.
  • Choisissez des couches de haute qualité pour l'enfant, évitez qu'il ne frotte les parties intimes du bébé.
  • Retirez le prépuce autour du pénis. L'opération consistant à retirer le prépuce s'appelle la circoncision. L'essentiel de l'intervention consiste à pratiquer une incision chirurgicale du prépuce, à la suite de quoi la tête est exposée. Le plus souvent, les bébés sont circoncis, mais les adultes peuvent également subir la procédure. La mesure visant à retirer le prépuce permettra d'éviter le risque d'infection par la plupart des maladies fongiques et virales.

Les méthodes de prévention décrites protégeront l’organe génital des effets de nombreux facteurs pathologiques. Il ne vaut pas la peine de risquer sa santé sexuelle, même la moindre égratignure, blessure, abrasion sur le pénis peut avoir de graves conséquences.

Inflammation du prépuce chez l'homme - causes, traitement

L'inflammation du gland du pénis en médecine s'appelle postit. En plus de la douleur, la maladie entraîne de nombreux symptômes désagréables et est souvent accompagnée d'une inflammation de la tête du pénis - balanite - et ces deux maladies dans leur ensemble constituent une autre maladie - la balanoposthite. Tout d'abord, le côté intime de la vie du patient en souffre, il y a des douleurs constantes pendant la miction, des démangeaisons et d'autres symptômes. Comment se débarrasser des symptômes gênants et les prévenir sera abordé dans cet article.

Inflammation du prépuce du pénis

Le gland et le prépuce forment ensemble une petite cavité dans laquelle s'accumulent les sécrétions humaines (sueur, graisse, sécrétions urétrale et urine), l'humidité et les cellules mortes de la peau. Ce mélange est un excellent terrain fertile pour les microorganismes. Cependant, smegma, et c'est le nom de ce mélange, ne provoque pas d'irritation. Pour le développement de la maladie nécessite encore l'une des conditions suivantes:

  • Le non-respect des règles d'hygiène personnelle - peut entraîner une maladie en négligeant les procédures d'hygiène des organes génitaux ou, au contraire, en prenant des précautions excessives lors du lavage de cette partie du corps.
  • Phimosis, paraphimosis.
  • Lésions cutanées mineures dans cette zone.
  • Stimuli externes. Allergie au savon, gel douche, lubrification des préservatifs, de l'urine, etc.
  • Sous-vêtement serré et inconfortable, frottant constamment à l'aine.
  • Infection par des maladies vénériennes, des mycoses et de l’herpès, ainsi que le développement de maladies somatiques: diabète ou psoriasis.
  • Vie sexuelle Promiscuous.
  • L'hypothermie

Stades de l'inflammation du prépuce

Il existe 3 formes de balanoposthite:

  1. La forme simple se manifeste par une inflammation et une rougeur étendues. Peut-être l'apparition de petits ulcères pustuleux. Un homme ressent une douleur et une brûlure à l'aine.
  2. La forme érosive se caractérise par l'apparition de zones enflées avec une couche de peau morte. Il y a érosion au bord de la macération. Après traitement opportun, l'érosion ne laisse pas de cicatrices.
  3. Forme gangrenée. La tête et le prépuce sont couverts d'ulcères nécrotiques constamment douloureux. Après la guérison des ulcères, les cicatrices restent. Une perte partielle de sensation est possible.

Si le patient ne reçoit pas de traitement approprié au stade gangrène, le risque de développer une tumeur cancéreuse est élevé.

Inflammation du prépuce chez l'homme: photo

Causes de l'inflammation du prépuce chez l'homme

Toutes les causes d'inflammation peuvent être divisées en deux groupes: infectieuses et non infectieuses. L'inflammation infectieuse du prépuce se produit lorsque des agents pathogènes pénètrent dans la cavité entre la tête et la peau ou à la suite d'une reproduction trop active de sa propre microflore. Les principales maladies qui causent des agents pathogènes aujourd'hui sont:

  • Chlamydia
  • Mycoplasmose
  • Candidose
  • La trichomonase
  • Ureaplasmose
  • Infection gonococcique
  • Gardnerellose
  • Virus de l'herpès et papillomavirus

Lorsque les symptômes de balanopostite infectieuse sont plus prononcés, l'inflammation se déplace rapidement vers d'autres organes du système reproducteur. L'inflammation du prépuce et de la tête du type non infectieux est causée par des maladies de la peau ou par l'inflammation de lésions mineures de la peau du pénis.

Ce type de balanoposthite se développe en raison de:

  • Réaction allergique aux stimuli;
  • Le psoriasis et d'autres maladies de la peau peuvent se manifester par une irritation du prépuce ou de la tête du pénis;
  • Certaines maladies auto-immunes (syndrome de Reiter ou pemphigus) se manifestent également par une inflammation de la zone intime.

Il convient de noter qu’une réaction allergique à la lubrification du préservatif, ainsi que la libération du partenaire sexuel, n’est pas rare.

Symptômes de l'inflammation du prépuce

De l'apparition de l'inflammation du prépuce n'est pas assuré, pas l'un des représentants du sexe fort, vous devriez donc alerter les symptômes suivants:

  • Légère sensation de brûlure et de démangeaisons, en particulier lors des selles ou du lavage
  • Gonflement du prépuce et douleur en tirant sur la peau
  • Au lieu de démangeaisons et de douleurs brûlantes, la peau et la tête deviennent enflammées et rougissent

Lors de l’inflammation d’un membre atteint de phimosis, une décharge désagréable de smegma et de pus sera ajoutée aux symptômes. Si la cause en est une maladie fongique ou vénérienne, il y a une caractéristique de leur décharge.

Si l’inflammation du prépuce n’est pas traitée à un stade précoce, l’état de l’homme s’aggrave considérablement. Ainsi, les signes suivants de la maladie apparaissent:

  • Faiblesse générale
  • Fièvre
  • Des signes d’intoxication sont possibles: nausées, douleurs musculaires, maux de tête et autres

L'inflammation du prépuce entraîne des complications très graves:

  • La sensibilité de la tête est perdue car sa surface et la surface du prépuce sont couvertes de plaies et de fissures.
  • La réduction du prépuce, ainsi que des plaies, entraîne une douleur constante non seulement pendant la miction, mais également lors des contacts sexuels.
  • L'inflammation peut se propager dans l'urètre, provoquant une urétrite. Dans les cas particulièrement avancés, une cystite et une lymphadénite se développent (inflammation des ganglions lymphatiques). Dans certains cas, une inflammation des testicules se développe.
  • Dans les cas les plus difficiles, la maladie peut se transformer en gangrène.

Le diagnostic de la balanoposthite comprend la collecte de l'anamnèse, l'examen du pénis par le vénéréologue, ainsi que des tests de dépistage ou d'exclusion des maladies sexuellement transmissibles.

Traitement de l’inflammation du prépuce chez les hommes

Si vous présentez les symptômes décrits, vous devriez immédiatement consulter un médecin et en aucun cas, ne vous auto-soignez pas. Le resserrement d'une visite chez l'urologue en raison d'une timidité ou d'une sous-estimation de l'état peut entraîner des conséquences graves. Le médecin procédera à un examen et prescrira un traitement complet, en fonction de la cause et de l'étendue du dommage.

  • En cas de maladie bénigne, le médecin vous prescrira un bain avec une solution désinfectante (le plus souvent du permanganate de potassium, de la furatsiline et du peroxyde d'hydrogène).
  • Lorsque la balanoposthite infectieuse est associée à un traitement local, des médicaments antifongiques ou des antibiotiques sont prescrits, en fonction de l’infection de l’agent pathogène.
  • Au début de la maladie, une opération est effectuée pour exciser le prépuce (la circoncision).
  • En cas de balanite phimotique, un rinçage du sac cutané est prescrit et, en cas de phimosis progressif, une incision est prescrite.

Comment traiter l'inflammation du prépuce chez l'homme?

  • En tant que remède local (sous forme de compresses ou de bains), des agents bactéricides sont utilisés. Par exemple, il est souvent utilisé pour ce Miramistin. Cette solution traite toute la surface des organes génitaux. La sensation de brûlure - un effet secondaire - diminue après environ 15 minutes.
  • L'inflammation causée par une infection fongique est traitée avec une solution de bicarbonate de soude.
  • Quel que soit le type d'agent pathogène, les bains avec la solution de sangviritrine aident beaucoup.
  • Recommandez également un bain avec une solution faible de permanganate de potassium ou un traitement au peroxyde d'hydrogène.

Souvent, les médecins prescrivent l'inflammation du prépuce, l'utilisation de pommades. Il est recommandé de les utiliser après des procédures hygiéniques et ensuite seulement, une pommade antibactérienne est appliquée sur la chair atteinte, essuyée à sec:

  • Souvent, les médecins prescrivent Levomekol comme antiseptique.
  • Si vous êtes allergique au Levomekol, le clotrimazole, le Batrafen ou le Triderm est prescrit. Moins souvent choisir Lamisil (Terbinafine).
  • Si aucun des remèdes susmentionnés n'a donné de résultat, Dermozolon ou Hyoxysone est prescrit.

Dans la semaine qui suit la disparition des symptômes, il est recommandé de poursuivre le traitement avec des onguents afin de consolider l'effet. La durée du traitement nécessaire au rétablissement complet n’est prescrite que par un médecin.

Remèdes populaires pour combattre l'inflammation du prépuce

Pour accélérer le traitement, il est logique de se tourner vers la médecine traditionnelle. Dans ce cas, toutes les actions doivent être pré-négociées avec votre médecin, car le choix des mauvaises méthodes peut être inutile et même aggraver le problème.

Le millepertuis a une action anti-inflammatoire, car son infusion est idéale pour les bains avec balanopostite. Pour les préparer:

  • 1 cuillère à café de feuilles et de fleurs en poudre de cette plante, versez un verre d'eau bouillante et laissez reposer une demi-heure.
  • À la fin des temps, filtrer et refroidir.
  • Utilisez une décoction sous forme de chaleur pour le lavage.
  • Il est conseillé d'effectuer une telle procédure 3 fois par jour pendant la semaine.

L'écorce de chêne fait également face à l'inflammation. Pour préparer la solution dont vous avez besoin:

  • Broyer 1 cuillère à soupe d'écorce en poudre.
  • Versez un verre d'eau bouillante et laissez cuire à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Après avoir insisté dans un récipient fermé pendant environ 30 minutes et filtrer. Utiliser sous forme de chaleur.

La lubrification du prépuce avec de l'huile d'argousier ou de rose musquée est un excellent agent anti-inflammatoire et cicatrisant.

Bien sûr, vous devez utiliser uniquement les moyens de la médecine traditionnelle qui ne provoquent pas de réaction allergique.

Prévention de la balanoposthite

Les principales méthodes de prévention de l'inflammation du prépuce et de la balanoposthite sont directement liées aux causes de leur apparition:

  • La circoncision est une mesure préventive évidente et radicale.
  • Utilisez un préservatif comme méthode de contraception pour éviter les infections sexuellement transmissibles.
  • Respect des règles d'hygiène personnelle en quantité suffisante, mais sans fanatisme excessif.
  • Exclure les stimuli externes utilisés dans la vie intime: remplacez les préservatifs par d'autres, changez de lubrifiant, etc.
  • Essayez de porter des sous-vêtements amples, de préférence en coton.
  • Ne pas permettre l'hypothermie.
  • Si vous êtes allergique à l'allocation de partenaire sexuel, vous devez avoir des relations sexuelles protégées.

Pour les hommes dont le sexe a le prépuce phimotique, il est recommandé de se débarrasser de ce défaut. En guise d'alternative au traitement chirurgical, nous recommandons de choisir un étirement ordinaire de la peau qui recouvre la tête du pénis. La peau humaine est très élastique, il n'est donc pas difficile de l'étirer sur quelques centimètres et si vous effectuez cette procédure systématiquement, vous pourrez vous débarrasser du phimosis.

Inflammation du prépuce chez l'homme

L'inflammation du prépuce (sa couche interne ou feuille) s'appelle le jeûne. Comme le montre la pratique médicale, le post se produit souvent en même temps que des processus inflammatoires sur la tête du pénis, appelés balanites.

Remarqué pas d'accord? Ne remettez pas le traitement à plus tard!

Par conséquent, l'inflammation du prépuce chez les hommes s'appelle balanoposthite.

Classification

Il existe différentes formes de cette maladie.

  1. La première est une forme simple de balanoposthite. Elle se caractérise par une inflammation diffuse et des rougeurs. Sous cette forme, des érosions de différentes tailles avec des sécrétions purulentes sont formées. Le patient ressent des démangeaisons et des brûlures.
  2. La seconde forme comprend la forme érosive. Sous cette forme, des zones gonflées de la couche de peau morte se produisent. En conséquence, une érosion lumineuse douloureuse apparaît. Sur les bords de l'érosion passe la lunette de macération. Ce processus peut être compliqué par phimosis. Avec un traitement en temps opportun de l'érosion ne reste pas cicatrice.
  3. La forme la plus grave de la maladie est la gangrène. Accompagné de forte fièvre, ulcères nécrotiques qui font mal insupportablement. La tête et le prépuce sont gonflés et perforés. Avec cette forme, les ulcères guérissent très lentement et laissent des cicatrices.

Raisons

Non-respect de l'hygiène

Le plus souvent, on observe une inflammation du prépuce chez les hommes qui ne suivent pas d'hygiène personnelle. Sous le prépuce (sur sa surface interne) s'accumule une substance spécifique appelée smegma.

Cette substance sert de terrain fertile pour la reproduction de microorganismes pathologiques infectant les tissus.

Phimosis

La balanoposthite peut souvent survenir chez les hommes souffrant de phimosis. On l'appelle aussi le rétrécissement du prépuce. C'est l'un des facteurs les plus communs de la maladie.

Stimuli externes

L'inflammation du prépuce et de la tête du pénis peut également se produire si ceux-ci sont irrités par l'urine, le détergent et les lubrifiants des préservatifs.

Allergie

Les facteurs contribuant au développement de la maladie sont les maladies allergiques (alimentation), les blessures et l’infection par diverses bactéries (staphylocoques, entérocoques, streptocoques, etc.), les virus et les trichomonas.

Autres maladies

Les causes de l'évolution chronique de la maladie peuvent être le diabète sucré, les maladies vénériennes, le virus de l'herpès, les mycoses (maladies fongiques) et les tumeurs du pénis en voie de désagrégation.

Manifestation

Au début de la maladie, l'homme ressent une sensation de brûlure qui peut s'accompagner de démangeaisons intolérables de la tête du pénis (en particulier lors de l'urination ou du contact avec des détergents). Le prépuce peut être enflé et provoquer une sensation de retard désagréable.

L'inflammation procure beaucoup d'inconfort

Au fil du temps, des démangeaisons brûlantes et désagréables se transforment en douleur. La tête et le prépuce sont enflammés, des rougeurs apparaissent. Le patient a du mal à serrer le prépuce et à ouvrir la tête.

Si le phimosis est la cause de l'inflammation du prépuce, la substance smegma et le pus ayant une odeur désagréable peuvent être libérés. Si la maladie n'est pas traitée, une aggravation de l'état général peut se produire. Une faiblesse apparaît, la température corporelle augmente et des signes d'intoxication apparaissent. Si la maladie est causée par une infection fongique, un écoulement et une plaque apparaissent au fromage.

Comme la tête du pénis est en irritation constante, l'excitabilité sexuelle se produit chez l'homme.

Des complications

Si l'inflammation du prépuce n'est pas traitée, des complications peuvent survenir. Sensibilité à la tête considérablement réduite. En même temps, il se produit des ulcères sur la sécheresse et les fissures du prépuce.

En outre, la maladie se manifeste par un rétrécissement du prépuce. L'apparition d'ulcères empêche de mener une vie normale. Chez les hommes, il y a douleur pendant les rapports sexuels, irritation de l'urine, ainsi que pendant la marche.

L'inflammation peut se déplacer dans l'urètre, provoquant une urétrite. Dans les cas avancés, il peut y avoir une cystite. Les ganglions inguinaux sont élargis et enflammés. Les patients développent une lymphadénite. Il y a une inflammation des vaisseaux lymphatiques dans le pénis.

Au cours des vaisseaux sur le pénis, il y a des rayures rouges enflammées. Dans les cas les plus difficiles et les plus négligés, la balanoposthite peut se transformer en gangrène. Dans certains cas, l'inflammation du prépuce chez l'homme peut se transformer en cancer (cancer).

Lutte contre le mal

Diagnostics

Aux premiers signes d'inflammation du prépuce, vous devriez consulter un urologue:

  • le médecin effectue l'examen, prend un coton-tige de la tête du pénis;
  • un patient est examiné par un sac préputial;
  • afin d'identifier l'agent responsable de la maladie et de prescrire le traitement approprié, examinez l'écoulement de l'urètre;
  • ensemencement bactériologique et microscopie de frottis sont effectués;
  • effectuer un diagnostic différentiel pour exclure la syphilis.

Traitement

Lorsqu'un diagnostic de balanoposthite est établi, un traitement est effectué. Si la maladie vient tout juste de commencer et que les signes d'inflammation sont mineurs, le traitement consiste en une hygiène du pénis utilisant des antiseptiques (solution de furatsilina ou une solution faible de peroxyde d'hydrogène).

Le peroxyde d'hydrogène est un antiseptique classique.

Lorsqu'il existe des signes évidents d'inflammation, des crèmes et des onguents anti-inflammatoires et antibactériens sont prescrits. Selon la cause de la maladie, des pommades antifongiques et antiallergiques sont prescrites. L'hygiène du pénis est réalisée avec des solutions d'herbes médicinales (écorce de camomille ou de chêne).

Dans les cas avancés avancés, prescrire une cure d'antibiotiques, de vitamines et de médicaments de désintoxication. Dans certains cas, des médicaments immunomodulateurs sont prescrits (immunothérapie). Le phimosis est traité chirurgicalement (dissection du prépuce dans la phase aiguë). Une fois que le processus d'inflammation a cessé, une circoncision est effectuée.

Prévention

L'inflammation du prépuce peut être prévenue. Pour cela, il est nécessaire de tenir une toilette permanente des organes génitaux (en particulier le prépuce).

Lorsque vous rétrécissez le prépuce ou le phimosis, vous devriez consulter un médecin. Le phimosis n'est pas toujours une indication de la circoncision, vous ne devez donc pas avoir peur d'aller chez le médecin. Cette maladie peut être ajustée et un traitement conservateur.